Issuu on Google+

Déclarée et régie par les dispositions de la loi du 1 er juillet 1901 Association n° 0273009999 du 2 novembre 2004 J.O. 20040049 du 4 décembre 2004 et J.O 20050030 du 23 juillet 2005

La Gazette du cousinage N° 3

Décembre 2005

ISSN : 1777-1633

Semestriel édité par les membres du bureau et bénévoles de l’Association Siège de l’Association : domicile de Claude LAJEUNESSE Résidence des Petits prés Apt 114 B 1, rue de la Barre 02400 CHÂTEAU-THIERRY Tél. : 06 80 57 81 29 E-Mail : claudlajeunesse@aol.com Blog Association : http://claudelajeunesse.canalblog.com/ Claude est adhérent du Cercle Généalogique de l’Aisne - n° 1392

Photo, collection privée Lucien DEFAUCHEUX. L’atelier LEMAIRE, 3 rue des Fricasseurs à Buironfosse, en 1908. Ce document illustre un long dossier du livre que nous écrivons sur les métiers principaux du bois de Buironfosse. Il concerne la famille LEMAIRE – DEFAUCHEUX, 3 générations de « faiseux d’manches » à Buironfosse. L’illustration en page de garde de cette gazette a été choisie pour vous présenter deux personnes de la famille : 1) Au centre, en gilet noir, bouteille et verre en main, Ulysse PROISY père, époux de Césarine DEVIGNE. 2) A l’extrême droite, en casquette, à la maîtrise du levier de serrage des fagots de plumettes, Ulysse PROISY fils, appelé couramment le tutiot ( le petit, le fils ), que nous avons connu « Suisse », dans les églises de Buironfosse et du Boujon, époux de LEMOINE Alix dite Alice ( les parents de Gabrielle épouse LECAT, dont nous avons parlé dans la gazette n° 2 et qui vient de décéder). La Gazette du cousinage de la famille LAJEUNESSE-POTIN et LOISEAU-PROISY

n° 3

page 1


EDITORIAL La gazette n° 2 de juin 2005, de 12 pages couleur en recto-verso, a été envoyée à près de 100 destinataires. Vos messages de satisfaction par courrier, E-Mail et téléphone ont été nombreux. Nous vous remercions de vos encouragements, ils nous boostent vers une édition toujours plus complète et un lien familial correspondant à certaines de vos attentes. Des relais que nous remercions ici, se mettent en place, nous permettant ainsi de coller au plus près aux évènements familiaux. Tous ne nous parviennent pas encore, c’est assez naturel, il faudra un peu de temps pour que la famille dans sa grande majorité adhère en partie au projet. « Nous n’héritons pas la culture de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants …! » La généalogie et la sociologie familiale sont notre « faire plaisir » pour lequel nous consacrons beaucoup de temps et d’investissement. Dans nos éditoriaux et pages de nos gazettes, consacrés à ce sujet, nous sommes venus vers vous sur la pointe des pieds, pour bien préciser que rien n’oblige personne à épouser notre passion et à y trouver un intérêt. Nous souhaitons informer le plus largement possible de notre projet, pour rallier au maximum et éviter que l’un ou l’autre d’entre vous ne se sente lésé. Les deux premiers numéros de notre gazette ont donc été très largement diffusés au sein de la famille et nous savons que l’information est bien passée. Comme nous l’avons dit dès le premier numéro, l’adhésion n’est nullement une obligation et chacun discernera que ce numéro 3 et les suivants seront diffusés aux seuls adhérents de l’association. Etant donné le coût d’une publication couleur et les frais postaux, nous ne pouvons jouer les philanthropes, vous le comprendrez. Toutefois, le but de cette gazette reste le lien d’information familial en vue de la Cousinade de 2007. Nous invitons nos adhérents à partager la lecture de cette gazette, à la promouvoir auprès de ceux qui les entourent. Si ces derniers souhaitent ensuite acheter les gazettes à l’unité ou adhérer, ils peuvent le faire en utilisant un bulletin polyvalent joint à chaque gazette n° 3, ce bulletin peut être photocopié. Ceux qui, pour des raisons qui leur appartiennent, et que nous comprendrons, ne souhaitent pas adhérer, mais désirent uniquement être informés de nos programmes annuels et notamment ceux des réunions et Cousinades, peuvent nous renvoyer un bulletin en cochant la rubrique « Simple inscription pour information », nous nous ferons un plaisir de partager avec eux nos intentions. Ces précisions étaient importantes pour une relation familiale transparente et agréable. A bientôt dans nos permanences à Buironfosse, nous vous attendons. Affectueusement à vous tous. Claude

Les mots en trop : Y avait-il un mot en trop dans chaque gazette ? si oui, les avez-vous trouvés ? Nous pouvons chercher ensemble si besoin ??? C’est bon pour les neurones et une bonne occasion de relire les gazettes et de redécouvrir des petites choses … des personnes … des émotions ! - Le premier mot en trop peut avoir cette définition : « Il n’est pas encore au niveau de l’excellence, mais ce n’est pas mal du tout » - Le deuxième mot mis au féminin « faisait le ménage chez les gens aisés et dormait sous les combles » - Les deux mots associés étaient souvent prononcés par nos grands-mères en nous regardant manger la tarte, les crêpes ou les gaufres, qu’elles nous préparaient avec tant d’amour. Qui a relu les gazettes ? Qui a trouvé ces mots étranges là où ils sont ? Une bonne bouteille de Champagne à gagner au premier adhérent de l’association à donner la réponse par téléphone, par courrier ou par le Net … A vos marques …. Prêt … Partez … ! La Gazette du cousinage de la famille LAJEUNESSE-POTIN et LOISEAU-PROISY

n° 3

page 2


Connaissance de la Thiérache, la situez-vous ?

La Belgique

Le Pays de CHIMAY Des voisins Thiérachiens chaleureux et de bon goût

Buironfosse

La Thiérache est cette zone du Nord du département de l’Aisne, qui se continue sur le sud du département du Nord, puis en Belgique où elle prend le nom de Pays de Chimay. Pour honorer la Thiérache, consommez du bon Maroilles et une bonne bière de Chimay … C’est excellent pour le moral !

Nos permanences 2006 à Buironfosse : Au café de la Mairie Un lundi par mois de 14 heures à 20 heures Programme du premier semestre : Le 23 janvier Le 24 avril Le 27 février Le 29 mai Le 27 mars Le 26 juin Claude LAJEUNESSE Résidence Saint-Exupéry n° 24, 27000 EVREUX

Tél. 06 80 57 81 29

Programme du second semestre 28 août 13 novembre 25 septembre 11 décembre 23 octobre ou

15D, rue de la Rochette

Daniel LAJEUNESSE Route de Buironfosse 02120 CHIGNY

Tél. 03 23 60 26 39

La Gazette du cousinage de la famille LAJEUNESSE-POTIN et LOISEAU-PROISY

n° 3

page 3


Une visite surprise et sympathique du Directeur de TERASCIA.COM lors de notre permanence du 20 juin 2005 à Buironfosse … De G. à D. au premier plan assis : Chantal VALLIET descendance POTIN, de Crupilly, Dominique et Michel GENART, descendance LAJEUNESSE-POTIN, de Boué. De G. à D. debout : Claude LAJEUNESSE et Olivier LAFFITTE Photo : Ariane MENUS

Le 20 juin 2005 après-midi, lors de sa permanence mensuelle à Buironfosse, Claude a eu la visite d’Olivier LAFFITTE, créateur, concepteur et Directeur du site internet TERASCIA.COM, le site de la Grande Thiérache. Dans chacune de nos gazettes, nous faisons référence au site d’Olivier. Si vous êtes surfeur, faites un détour par TERASCIA, vous allez aimer et vous aller en redemander. Le site d’Olivier permet à tous ceux qui sont éloignés en France comme dans le monde, à tous ceux de Thiérache au cœur d’un village, d’être en phase avec notre région et d’être bien informé. Nous remercions Olivier LAFFITTE de sa visite et de son engagement dans la connaissance et la sauvegarde de l’histoire de notre magnifique région, et de nous informer de manière aussi exhaustive.

Les couples de l’année 2005 : Mariage de Joris BURY :

descendance BOCQUET – LAJEUNESSE du hameau du Boujon Commune de Buironfosse

Le samedi 30 juillet à 11 heures en la mairie de Saint Quentin 02400, puis à 14 heures 15 en l’église Saint Cyrille du hameau du Boujon, commune de Buironfosse 02620, monsieur Joris BURY, militaire de carrière, né le 24 avril 1977 à St Quentin (Aisne), a épousé mademoiselle Mathilde DURIEUX, ergothérapeute, née le 25 octobre 1976 à St Quentin. . Joris est le fils de Maryse et Gabriel BURY de Saint Quentin, Mathilde est la fille de Michel DURIEUX de Longueil 60150 et de Françoise DURIEUX CAUCHIES de Dieppe 76200. Nous présentons aux grands-parents BOCQUET et DURIEUX, ainsi qu’aux parents BURY et DURIEUX toutes nos félicitations, et tous nos vœux de bonheur et de prospérité aux jeunes époux.

Mariage de Arnaud LAJEUNESSE : Le samedi 6 août 2005 à 14 heures, en la mairie de Milonfosse 59178, puis à 14 h 30 en l’église Sainte Thérèse du Moulin Blanc, monsieur Arnaud LAJEUNESSE, libraire a épousé mademoiselle Julie PINATON, institutrice Arnaud est le fils de Claudine HACHE de Chaumontel et de Jean Paul LAJEUNESSE de Fourmies. Julie est la fille de monsieur et madame Hervé PINATON de Milonfosse. Nous présentons toutes nos félicitations aux parents, et tous nos vœux de bonheur et de prospérité aux jeunes époux. Pour les féliciter : 129, Boulevard Hugo 59000 LILLE La Gazette du cousinage de la famille LAJEUNESSE-POTIN et LOISEAU-PROISY

n° 3

page 4


Un choix d’Union libre pour Anne Sophie GENART :

« Nous sommes unis par notre Amour et nous sommes heureux » La modernité a ses droits et le bonheur les justifie. Petite-fille de Thérèse et Paul GENART de Buironfosse, fille de Dominique et Michel GENART de Boué, Anne Sophie GENART s’est installée avec l’homme de sa vie, son petit chéri, le sympathique Luis Carlos DA SILVA. Anne Sophie vient d’annoncer une naissance pour le mois de décembre. Nous nous réjouissons tous pour eux. Nous souhaitons à ce jeune et sympathique couple, beaucoup de bonheur et de vivre intensément cette première expérience bébé. Nous aurons plaisir à présenter le nouveau-né à la famille, dès que nous aurons connaissance de l’évènement. Pour leur présenter vos souhaits : 19/9 rue de Gand 59200 TOURCOING -----------------------------------------------------------

Le remariage de notre belle-sœur Raymonde MASCART : (souche LAJEUNESSE Jean) « Comme le disait avec beaucoup de tendresse pour elle, feu notre père Jean LAJEUNESSE, Raymonde est arrivée dans notre famille à l’âge de 15 ans ½, elle a été l’épouse de mon fils aîné, elle est la mère de mes petits-enfants qu’elle a élevés, elle sera toujours ma belle-fille ». Raymonde est restée très attachée à la famille LAJEUNESSE - LOISEAU qu’elle visite régulièrement et en particulier Mamie Thérèse son ex bellemère qu’elle appelle toujours « maman ». Travailleuse acharnée, aujourd’hui jeune retraitée, ses enfants Corinne et Christophe sont indépendants, Raymonde, qui vit en compagnie de Jean-Pierre vient de se remarier. C’est en la Mairie de SAINT DENIS, le samedi 18 juin 2005, que s’est déroulée la cérémonie. Toute la famille est heureuse de cette évolution, et très affectueusement, nous présentons à Raymonde et à ce sympathique Jean-Pierre, tous nos vœux de bonheur. Nous invitons Raymonde à prendre grand soin d’elle et à profiter pleinement maintenant, de cette retraite qu’elle a amplement méritée. Pour les féliciter : M.Mme Raymonde et Jean-Pierre YVES 14, rue du Général Joinville Bat. B 93200 SAINT - DENIS Tél. 01 48 23 83 20 Les membres du bureau : Anne, Majo, Claude, Daniel

De bonnes nouvelles : Le Parrainage de Sarah FOUCHARD : Le Baptême civil de Sarah, née à Château - Thierry le 3 mai 2005, a eu lieu le samedi 6 août 2005 à 11 heures 30, en la Mairie de PAVANT 02310. La marraine est Weihong LAJEUNESSE, 36 ans, laborantine, épouse de Thierry, et le Parrain, Serge URENA, 35 ans, technicien en pesage industriel, ami des parents. Une petite fête champêtre était organisée pour la circonstance par les parents de Sarah, Isabelle et Olivier FOUCHARDLAJEUNESSE. Sarah ici dans les bras d’Olivier, son papa La Gazette du cousinage de la famille LAJEUNESSE-POTIN et LOISEAU-PROISY

n° 3

page 5


Naissance d’ Evan LAJEUNESSE : Evan est le premier enfant de Laétitia et Christophe LAJEUNESSE. Il est né le 7 août 2005 à 9 h 36, à la maternité de l’hôpital de Senlis 60. Il pèse à la naissance 3,220 kg pour 49,50 cm. Pour lui souhaiter la bienvenue : 5bis,

rue des Mûres 95470 FOSSES

Le baptême religieux de Victoria et Baptiste BRAUX : C’est en l’église Saint Laurent de Champignol-lez-Mondeville, le dimanche 30 juillet 2005 à 12 heures, que Victoria et Baptiste ont été baptisés par le Père Jacques BRAUX, de la famille, et membre éminent dans la hiérarchie de l’église Champenoise. Photo : Les baptisés, portés par leurs parents, autour du Père Jacques BRAUX. Le carillon a sonné l’allégresse d’un accueil triomphant dans notre sainte mère l’église, sous la dextérité du cousin Robert DUMONT. Rappelons-nous notre information de naissance dans la gazette n° 2, Victoria et Baptiste nés prématurément, pesaient à eux deux 3 kg. Nous comprenons toute la joie des parents et de la famille, de les présenter au baptême en si bonne santé et si beaux. Les parrains et marraines sont : Pour Victoria : James RAGOT et Nicole LOISEAU épouse d’Alain Pour Baptiste : Emmanuel BRALET et Muriel JAROSZ La cérémonie s’est déroulée sous les regards tendres des arrièresgrands-parents des deux souches parentales, et en présence de tous les frères et sœurs, une union sacrée qu’entretien magistralement mamie Michèle. Photo : Victoria et Baptiste portés par Mamie Michèle et Papy René, entourés de Gilberte et Denis, les arrières-grands-parents LOISEAU de Buironfosse. A l’issue de la cérémonie, toute la famille s’est retrouvée autour du traditionnel repas de fête ou règnent la sérénité, la joie et la bonne humeur, pour le plus grand plaisir des anciens qui gardent des ancrages profonds des réunions de famille au Boujon - Buironfosse, mais aussi pour les plus jeunes, pour qui ces démonstrations sont source, certes de plaisir, mais surtout d’équilibre au sein d’une famille qui sait reconnaître les siens et les protéger.

84 ans pour Thérèse LAJEUNESSE née LOISEAU : C’est à Cambes 47350, chez sa fille Anne, que Marie-Louise « diteThérèse » a fêté ses 84 ans le 17 octobre 2005. Opérée le 21 octobre en unité spécialisée à Bordeaux, d’un abcès très mal placé sur un problème déjà existant et qui s’était aggravé, elle se remet doucement avant de revenir à Buironfosse. Elle séjourne chez Anne une à deux fois par an pour un long séjour, elle aime, elle aussi, le climat sympathique de la région sud-ouest, mais bien plus, la vie sereine et l’assistance qu’elle y trouve. Nous lui souhaitons un bon rétablissement. La Gazette du cousinage de la famille LAJEUNESSE-POTIN et LOISEAU-PROISY

n° 3

page 6


Naissance de Léanne PERNET : La joyeuse nouvelle annoncée par les grandes sœurs Typhaine et Emelyn dans notre dernière gazette s’est concrétisée par la naissance d’une petite sœur prénommée : Léanne. Troisième fille de Béatrice et Loïc PERNET, Léanne est née le 11 octobre 2005 à 6 h 40, à la Clinique des Franciscaines de Versailles 78000. Elle pesait 4,310 kg à la naissance pour 52 cm. Lors de leur visite avec découverte de cette petite sœur très attendue, Emelyn (fille n° 2) courait partout en comtemplant et tirant sur la perfusion de sa maman. Thyphaine (l’aînée), en admiration devant sa petite sœur a trouvé bizarre que la peau de ses mains pelait, et elle a dit : « maman ! … mais elle a des mains de grand-mère !!! » C’est pas mignon !! Attention les grands-mères … cachez vos mains ! Nous souhaitons un bon rétablissement à Béatrice, et beaucoup de joie à Loïc, maintenant entouré de 4 femmes à la maison! Notre cousin va être dorloté à longueur de journée … quel veinard !! Garde bien la forme Loïc car d’ici peu elles vont t’emmener en Boum ! Tu sais les années passent vite !

Le baptême religieux d’ Ylhan GENART : Fils de Hediye et David GENART de Gonesse 95500, Ylhan a été baptisé selon le rituel de l’église Chaldéenne (Catholique d’Orient), le 2 juillet 2005 à 17 heures 30, en l’église St THOMAS de Sarcelles-St Brice. Comme à l’époque AssyroChaldéenne sur les bords du Jourdain, le corps de l’enfant nu est baigné totalement dans les fonts baptismaux et le baptême prononcé en Araméen, la langue de Jésus. Les photos montrent qu’Ylhan a accueilli sa foi dans la joie et l’espérance, nous l’en félicitons. Ylhan ici sous les regards de sa marraine et de son parrain

Pour Ylhan nous sommes persuadés, qu’entouré d’une famille aussi protectrice, attachée aux valeurs de son église, où les règles dans le respect des autres sont strictes, sa vie le fera devenir l’homme de la connaissance, de l’intelligence et apôtre du bien être communautaire. Son parrain est : Philippe GENART, superviseur Sa marraine est : Stéphanie DOMAN, lycéenne Envoyez-nous vos reportages ou informez-nous de vos fêtes de famille, ces informations plaisent à toute la famille. Merci !

Double pontage cardiaque de Denis LOISEAU : C’est à l’hôpital d’Amiens-sud, en cardiologie, que Denis s’est fait opérer le 8 juin 2005. Une intervention longue, importante et délicate que Denis a abordé avec la confiance et le courage qu’on lui connaît depuis toujours. D’Amiens, il est revenu quelques jours en clinique à Saint Quentin pour son protocole de convalescence, il est rentré à son domicile le mercredi 22 juin. Depuis, fidèle aux conseils de son chirurgien et de son médecin, il marche à volonté pour maintenir en forme l’ensemble de son système cardiaque. Nous lui souhaitons une bonne santé car le tendre et précieux Papy est un lien particulièrement important au sein de toute sa descendance.

Diplôme de préparatrice en pharmacie : Nos félicitations à Aurélie GENART ! Nous apprenons la pleine réussite d’Aurélie à ses examens de préparatrice en pharmacie. Elle termine en ce moment son cursus à Amiens (Somme) qu’elle a suivi, notons-le, en travaillant. Nous la félicitons et lui souhaitons bonne chance dans sa vie professionnelle. La Gazette du cousinage de la famille LAJEUNESSE-POTIN et LOISEAU-PROISY

n° 3

page 7


40 ans de mariage pour Anne et Gilbert, une fête digne et dans la pure tradition de la famille LAJEUNESSE - LOISEAU du Boujon. C’est à Cambes, au cœur du village de leur retraite, à deux pas et sous le soleil de Marmande, que le samedi 17 septembre vers 12 heures, dans la salle municipale et dans un décor très VITRANT, qu’Anne et Gilbert ont accueilli 65 convives, de la famille, des amis de la Gendarmerie, de la municipalité et du voisinage. Une invitation pour fêter leurs 40 ans de mariage à laquelle naturellement nous nous sommes rendus. Anne et Gilbert entourés de leur fille Karine et de leurs petits-enfants Laetitia et Alexandre.

La fête s’est continuée le soir au même endroit et les deux jours suivants avec la famille et quelques amis venus du Nord et du Sud-Ouest au domicile d’Anne et Gilbert.

Chaque repas a été l’occasion d’une animation en chanson comme le veut la tradition familiale, Mamie Thérèse LAJEUNESSE-LOISEAU âgée de bientôt 84 ans, a été d’une particulière éloquence dans un répertoire étendu. Nous donnons rendez-vous à Anne et Gilbert dans 10 ans, et nous leur souhaitons de garder la forme dans cette région si agréable.

L’année 2005, des anniversaires marquants pour Thérèse et Paul GENART de Buironfosse : En effet, pour Thérèse c’est l’année de ses 75 ans, elle est du 12 juillet, pour Paul (dit : Tiot Paul) c’est l’année de ses 78 ans, il est du 21 avril, et le 9 septembre, ils fêtaient leurs 55 ans de mariage. Nous souhaitons à Thérèse et Paul, longue vie et beaucoup de joie en famille avec Ylhan leur dernier petit-fils, mais aussi, avec très bientôt leur premier arrière-petit-fils ou petite-fille (cf. annonce Anne Sophie).

La Gazette du cousinage de la famille LAJEUNESSE-POTIN et LOISEAU-PROISY

n° 3

page 8


Arbre patronymique de Cousinage ascendant-descendant … à faire évoluer ! 1)

LOISEAU – PROISY

LOISEAU PALFROY BRUGNON VALENTIN DOUBLET DEVIN CHAUDRON BOCQUET LABRE BARDON BARROIS LEBON

2)

JOSEPH

PROISY

DEVIGNE

BIGEREL DUFRANE LEGRIS

FAUCHART

FAUCHART

Quel patronyme n’est pas encore dans cette liste ? … Faites-nous signe … !

LAJEUNESSE - POTIN

LAJEUNESSE DUVAL MARZOLINI CARLIER BOCQUET GAUDRY GENART GRAVET LECAT ORDON

PROISY

POTIN

LEFEVRE MOOR WARENGHEM CHARBUT DESESTRE BREBION DELPIERRE

AUBLIN PACOU DUPONT COMPAIN MARECHAL VALLIET LABOIS BONDON DESTAME

CARPENTIER

----------------------------------

Le baptême religieux de Hugo SEVELIN : Hugo dont nous vous avions annoncé la naissance dans notre dernière édition, a été baptisé le 1er octobre 2005 à 11 heures en l’église de Moussy 95640. Les parrain et marraine sont : Dany LAJEUNESSE, maître d’hôtel et Karine SEVELIN, cadre à la CNAV. Une belle cérémonie religieuse avec un accueil devant l’église, qui s’est poursuivie sur les fonts baptismaux, au cours de laquelle des prières ont été lues, notamment par les jeunes gens, Pauline, Nicolas et Xavier, avec une pensée toute particulière de Nicolas pour sa Mamie Marie.

Les parrain et marraine avec Hugo

Une fête a réuni les familles SEVELIN – LAJEUNESSE et RICHARD, au domicile des parents d’Hugo, Katy et Laurent.

Les parents, parrain et marraine, et le prêtre, autour d’Hugo.

La Gazette du cousinage de la famille LAJEUNESSE-POTIN et LOISEAU-PROISY

n° 3

page 9


Notre première Cousinade est prévue les samedi 20 et dimanche 21 octobre 2007, de 10 heures à 20 heures, à la salle polyvalente de Buironfosse : Ca y est … la Cousinade dont nous parlons depuis déjà un bon moment est lancée ! Vous savez, pour avoir lu les gazettes précédentes, ce qu’est une Cousinade. Ce sera donc une belle et grande réunion de cousins, et nous espérons que vous serez nombreux à nos côtés à cette occasion. Faites savoir ce rendez-vous autour de vous pour mobiliser un maximum de personnes qui pourraient être déçues de n’avoir pas été prévenues. Monsieur le maire de Buironfosse met à notre disposition la salle polyvalente de Buironfosse pour le WE. Nos festivités commenceront le samedi matin à 10 heures. Nous appelons à l’aide les bonnes volontés, pour nous aider à la préparation de l’exposition dès le vendredi 19 octobre à partir de 14 heures. A cette occasion, nous vous proposerons dans la gazette de mai 2007, un éventail de possibilités d’hébergement et de restauration dans les cafés – brasseries du village et hôtels de proximité. Les visiteurs pourront ainsi prendre toutes leurs dispositions pour séjourner et se restaurer au plus près du site de Cousinade. Cependant, dans l’extension cuisine scolaire de la grande salle d’exposition, à notre demande, le

Café de la Mairie installera pour toute la durée de la Cousinade, un bar avec sandwicherie, pizzas, tartes au maroilles etc … Chacun pourra donc se restaurer sur place en fonction de ses goûts et de son porte -monnaie. Naturellement, pour couvrir nos frais de location de salle, d’assurance, d’accueil et de gestion, un droit d’entrée sera demandé aux adultes. Nous ferons en sorte qu’il soit le plus bas possible. Ce dossier sera repris dans nos prochaines gazettes afin de vous apporter toute l’information utile et vous permettre de vous organiser. Préparez votre venue avec vos enfants, un atelier « junior » de généalogie sera ouvert, il leur permettra d’appréhender toute l’étendue de la famille et de rentrer chez eux avec en poche un arbre ascendant trois générations. Madame MJ. ULMET, présidente du Cercle de généalogie de l’Aisne nous a confirmé la présence du Cercle. Des infos plus précises et régulièrement mises à jour sont visibles sur notre blog. (mention dans l’OURS) Pour nous permettre de préparer ce rendez-vous, nous vous remercions de bien vouloir nous confirmer votre intention de présence à nos côtés.

Stand de l’Association familiale à la brocante de Buironfosse le 7 mai 2006 : Pour financer les besoins de notre association en panneaux d’exposition et différents consommables, pour notre Cousinade de 2007, nous lançons un appel à la famille et aux amis. N’hésitez pas à vous « distraire » des choses qui vous encombrent, nous acceptons tous les lots qui pourront être proposés à la prochaine brocante de Buironfosse. Le dépôt peut se faire chez Madame LAJEUNESSE Marie-Louise dite Thérèse, au 7 rue de la Mairie à Buironfosse, tél. 03 23 97 32 13. Par avance nous vous remercions de votre générosité.

Convocation … à l’Assemblée Générale Ordinaire de notre Association : Cette gazette est envoyée à tous les adhérents de l’Association au cours de la première décade du mois de décembre 2005, ce chapitre sera donc considéré comme un courrier personnalisé. Conformément aux articles 8 - 9 et 10 des statuts, en ma qualité d’Associé et de Président, j’ai l’honneur de convoquer tous les adhérents, à une Assemblée Générale Ordinaire, qui aura lieu pendant notre permanence mensuelle de Généalogie le 23 janvier 2006 à 17 heures, au café de la Mairie de Buironfosse. Nous vous rappelons (cf. les statuts en PJ.) que les délibérations sont votées à main levée à la majorité absolue des membres présents ou représentés. Au cas ou vous ne pouvez vous-mêmes assister à l’AGO, vous pouvez vous faire représenter par un autre associé muni du pouvoir (en PJ à cette gazette) dûment signé, envoyé à l’Association ou déposé chez Madame Thérèse GENART, 3 rue de la Mairie à Buironfosse. (tableau des membres en fin de gazette) A l’ordre du jour : 1) Compte rendu moral : Activités de l’Association au cours de l’année 2005 2) Compte rendu financier 2005 et cotisation 2006 3) Reconduite des membres du Conseil d’Administration dans leur poste, cooptation sur proposition 4) Informations sur le programme d’activités 2006 et 2007 et questions diverses 5) Présentation du projet de Cousinade des 20 et 21 octobre 2007, débat et enregistrement des propositions d’aide bénévole des cousins en organisation, préparation de salle, accueil du public et animation. Nous vous espérons nombreux à cette Assemblée …. Claude La Gazette du cousinage de la famille LAJEUNESSE-POTIN et LOISEAU-PROISY

n° 3

page 10


Une belle démonstration ! …. Les PROISY de France … « de Seine et Marne, du Loiret et de la Région Parisienne, viennent à la rencontre de leurs cousins de Thiérache » Dans notre gazette n° 2, nous vous avons fait connaître notre cousine Annie PROISY de GOUVERNES en Seine et Marne. Lors de différents échanges par courrier, elle nous a livré son ascendance jusqu’à Clarice Maxime PROISY. Là, nous étions en panne, car notre temps vous le savez est actuellement et principalement orienté vers le livre des métiers principaux du bois de Buironfosse. Dans les derniers jours de mai, nous avons reçu un courrier d’une sympathique belle-maman qui habite le Loiret, qui, pour son gendre, certainement bien aimé, nous précise l’ascendance PROISY de celui-ci, et dont le plus connu est Clarice Maxime, même date de naissance que le Clarice Maxime annoncé par notre cousine Annie, même épouse, et fils du couple PROISY - SOLLIER. Coup de théâtre, la jonction est faite avec toutes nos écritures, nous pouvons enregistrer Maxime comme fils PROISY – SOLLIER, de l’intégrer dans la fratrie et donc de créer dans nos écritures informatisées, toute l’ascendance connue à ce jour du patronyme PROISY pour notre cousine Annie, mais aussi pour ce cousin du Loiret qui s’appelle Luc LEGRIS. Annie et Luc sont cousins de proximité car descendants tous les deux de Clarice Maxime. Nous avons naturellement la joie au cœur, envoyé très précisément à nos cousins l’ensemble de nos écritures disponibles. Ils disposent tous les deux de la lignée jusqu’à Christophe PROISY né en 1640. Le maillage s’est agrandi et nous en sommes heureux. Notre Association familiale a été publiée dans Généalogie Magazine, puis sur le Net par Généanet et La Revue Française de Généalogie. Grâce à ces organismes et moyens d’information, ces cousins nous connaissent et se rencontrent. Ulysse PROISY père ( le sabotier marié à Césarine DEVIGNE ), notre ascendance LOISEAU Tiburce – PROISY Angèle, était frère de Clarice Maxime. Mais il y a plus, Maxime, le père d’Eugénie PROISY, notre ascendance LAJEUNESSE, la barbière bien connue de Buironfosse, était lui aussi frère de Clarice Maxime et leur frère Jules Alfred, le 5ème de la fratrie est l’ascendant de nos cousins BREBION – DELPIERRE de Boulogne Billancourt. Marie Claude DELPIERRE, nous avait écrit par le passé, c’est elle qui nous a cet été, complété le tableau ciaprès des 19 enfants du couple PROISY-SOLLIER, nous la remercions vivement car elle n’est pas avare dans ses informations. Nous avons donc en répertoire aujourd’hui 19 enfants pour les parents PROISY-SOLLIER, 19 enfants certifiés, y en a-t-il d’autres ? C’est bien possible, c’est à voir en tout cas. Notre Tonton Emile LECAT du Boujon, fils de Gabrielle PROISY – LECAT, se souvient que son grand-père, Ulysse PROISY fils, dit le Tutiot, le « Suisse » à l’église, lui disait que les frères et sœurs de son père étaient 21. Comme disait ce formidable Jacques BREL … « Au suivant …. Au suivant … ». Merci à ceux qui nous apporteront les informations complémentaires, nous les accueillerons avec joie. Nous remercions une nouvelle fois Annie PROISY ( photo ci-contre), une bien jolie cousine !, que nous espérons rencontrer bientôt, nous aurons à finaliser plus avant l’ensemble des écritures qu’elles nous a envoyées, pour le tableau de Cousinade 2007. Nous adressons à Cécile DUMAS du Loiret, une passionnée de généalogie, la belle maman de Luc LEGRIS, toutes nos félicitations, et espérons également avoir la joie de rencontrer nos cousins du Loiret. Naturellement, pour notre cousinade des 20 et 21 octobre 2007, des tableaux de descendance de Clarice Maxime PROISY et de Jules Alfred PROISY seront réalisés. Nous espérons que leurs descendants seront là à nos côtés pour les présenter à la famille et aux visiteurs. A bientôt les Cousins ….. !

Visitez notre blog : http://claudelajeunesse.canalblog.com/ Vous pouvez nous y laisser un petit message, nous serons heureux de vous lire. La Gazette du cousinage de la famille LAJEUNESSE-POTIN et LOISEAU-PROISY

n° 3

page 11


     

LEFEVRE - PROISY LEFEVRE - MOOR CHARBUT - MOOR MOOR – MARCOT WARENGHEM - MOOR MOOR -NAUDY

Le tableau ci-après n’est pas complet … vos informations sont les bienvenues ! La Gazette du cousinage de la famille LAJEUNESSE-POTIN et LOISEAU-PROISY

n° 3

page 12


Notre cousin Roger DUVAL nous fait connaître Simone CHARBUT, une descendance PROISY : Marie Eugénie LAJEUNESSE née PROISY descendante de Maxime PROISY, avait une sœur Marie Marguerite qui fut l’épouse de Désiré LEFEVRE, DCD à la Guerre 14/18. La fille de Marie Marguerite, Lucienne LEFEVRE, épouse Raymond MOOR : Quatre enfants naissent de cette union dont Simone qui épousera Jacques CHARBUT. Simone habite à Boulogne Billancourt comme sa cousine Marie Claude BREBION DELPIERRE descendante de Jules Alfred, frère de Maxime (voir le tableau ci-dessus). Ces cousines ne se connaissent pas … pas encore …. Ah le cousinage … quelle belle aventure ! La Gazette du cousinage de la famille LAJEUNESSE-POTIN et LOISEAU-PROISY

n° 3

page 13


En souche PROISY - LAJEUNESSE

Dossier : Marthe LAJEUNESSE et sa descendance DUVAL Qui est Marthe ? - Elle est la fille d’Alphonse LAJEUNESSE, perruquier et de Marie Eugénie PROISY, la barbière bien connue de Buironfosse (lire le chapitre « Les femmesartisans » du livre Buironfosse 1000 ans d’histoire d’Alexandre MACAREZ) - Elle est la mère de nos cousins Robert, Thérèse et Roger DUVAL - Elle est la tante des 14 enfants nés de Jeanne POTIN et de Fernand LAJEUNESSE, son frère.

Arbre de descendance sur Hérédis 8 Pro

La Gazette du cousinage de la famille LAJEUNESSE-POTIN et LOISEAU-PROISY

n° 3

page 14


Pour vous éclairer dans ce dossier, nous sommes allés interviewer notre cousin Roger DUVAL fils de Marthe, et nous avons eu longuement au téléphone depuis Antibes, sa petite-fille Jocelyne ROSSIGNOL, qui nous a raconté avec beaucoup de tendresse celle pour qui elle ne tarit pas d’éloge « Ma mémé Marthe ! » Roger et sa maman Marthe en 1972, le plaisir du moment est bien visible !

Marthe en compagnie de sa fille Thérèse et de son fils Roger en 1964.

Jocelyne ROSSIGNOL d’Antibes, née MARZOLINI, fille de Thérèse et petite-fille de Marthe.

L’ascendance de Marthe : Marthe, née le jeudi 16 octobre 1902 à 1 heure, rue de la gare à Buironfosse, est la fille légitime et quatrième enfant d’Alphonse LAJEUNESSE, perruquier et cabaretier, décédé à l’âge de 37 ans, le 16 juin 1902 alors que son épouse Marie Eugénie PROISY était enceinte de 5 mois. Marthe ne connaîtra donc pas son père. Sa mère Eugénie, née PROISY le 8 mars 1870 à Buironfosse est la barbière et cabaretière bien connue à Buironfosse où elle fait commerce rue de la gare. Dans son livre (réf en tête de chapitre), Alexandre MACAREZ écrit page 101 dans le chapitre consacré aux femmes artisans : « Ce sont les moins nombreuses. Tout d’abord, Eugénie Lajeunesse, « La Barbière » installée sur la Place, puis à l’ancienne maison Dewez, à l’entrée de la rue de la Gare ; elle coupait les cheveux des hommes et les rasait, d’où son nom « La barbière ». C’était l’usage et en même temps un luxe de se faire raser avant de commencer la coupe des cheveux, ce qui arrivait assez rarement à moins d’être de condition aisée et d’habiter le village. Le bol à raser à la main contenant le savon et le blaireau, la barbière avait vite fait de barbouiller le visage du client, puis après avoir passé le rasoir sur le cuir, elle pinçait le nez pour ramener la tête en arrière et bien dégager le col ; pas question de regimber car c’était une maîtresse femme ». Eugénie âgée de 36 ans, se remarie le 1er octobre 1906 à Buironfosse avec Jean-Baptiste Nestor HALLIER, tourneur sur bois de son métier. Ce couple n’aura pas d’enfant. Marthe est âgée de 4 ans. Marthe, baptisée à Lerzy le 9 novembre 1902, fait sa première communion à Buironfosse le 18 mai 1913 en l’église Saint Nicolas et est confirmée à la Capelle le 24 mai 1914 par Monseigneur PECHENARD, Evêque de Soissons. Pour Marthe, la vie est dure, le message maternel fort, et, deux nouveaux drames vont endeuiller son univers familial proche. Son frère, le fils aîné de la fratrie, Albert Eugène, né rue de la gare à Buironfosse le 11 janvier 1894, est tué à l’ennemi à Nouvron-Vingre dans l’Aisne, le 21 août 1918, il a 24 ans. C’est la guerre 14/18, Albert est La Gazette du cousinage de la famille LAJEUNESSE-POTIN et LOISEAU-PROISY

n° 3

page 15


caporal à la 11ème compagnie du 69ème Régiment d’Infanterie. Décoré de la croix de Guerre, son nom figure sur le monument aux morts de Buironfosse. Puis ce sera Gaston, le troisième fils, né le 1 er août 1899 à Buironfosse, qui sera tué en Syrie fin 1918. Marthe est âgée de 16 ans.

La vie de Marthe : Marthe est jeune fille, elle rencontre fortuitement Maurice DUVAL, fils du pays qui a fait ses études à l’Ecole d’ingénieurs des Arts et Métiers au sein de l’Institut Catholique de Lille. Au concours Maurice est reçu premier de sa promotion. Mais c’est la guerre, et ce brillant élève s’occupe du secrétariat et de l’administration de la Mairie. Cela le conduira par la suite à concourir et à entrer dans la Gendarmerie. Une anecdote d’état civil : Le témoin lors de la déclaration de naissance de Marthe en Mairie, était Eugène, Frédéric, Alfred DUVAL, Garde appariteur de Buironfosse. Marie « Marthe » Alphonsine LAJEUNESSE et Maurice, Alfred, Hippolyte DUVAL se marient le samedi 8 mars 1919 à 10 heures à Buironfosse, un contrat de mariage est signé le 7 mars 1919 à Marly Gomont en l’étude notariale de Maître PIOT. Marthe est âgée de 17 ans. De cette union naîtront: - Albert, Gérard, Robert, prénommé couramment Robert, né le 6 avril 1923 à Buironfosse. - Thérèse, née le 28 avril 1925 à Guise à la maternité - Roger, Jules, Alphonse, né le 21 janvier 1929 à Attichy dans l’appartement de fonction de son père Gendarme. Les familles de la brigade de Gendarmerie d’ATTICHY (Oise). Maurice est à l’extrême droite.

Pour des raisons de convenance personnelle, Maurice refuse toute promotion, il est craint, engagé dans l’action il est souvent au contact. Marthe n’est pas épanouie et un nouveau drame va la secouer. Maurice âgé de 43 ans décède d’une maladie brutale le 15 octobre 1938 à Compiègne.

Aidée de sa précieuse amie originaire d’Attichy, Lucienne DURIER - LOUVIN, Marthe débarque à Montreuil sur Seine (93). Lucienne sera une nounou d’excellence pour Roger qui en parle encore aujourd’hui avec émotion. Venue à Paris avec ses trois enfants et sans rien connaître, pour Marthe, c’est la débrouille. Très vite elle entre chez VIBERT Frères, une entreprise de parfumerie. Elle sera rapidement promue contremaîtresse car c’est une femme organisée et décidée. Comme nous dit Roger, « une femme libérée » déjà à l’époque. Une anecdote : Avec son amie Lucienne à Attichy, un jour de mardi gras, elles se sont habillées en homme, sont sorties de la caserne de Gendarmerie et sont allées frapper aux portes, pour mettre de l’ambiance ! » A Montreuil, Marthe va habiter dans un petit appartement rue Lavoisier, puis un autre rue Paul Bert. Dans cette période difficile, Roger ira quelques temps chez Eugénie (Man Nini), qui l’appellera « Mon petit bâton de vieillesse », il y restera 2 ans, et Thérèse sera inscrite à l’Ecole hôtelière de Paris. Marthe rencontre dans le cadre de son travail, Ludo MARZOLINI un entrepreneur du bâtiment. Une idylle va naître et le couple vivra une longue vie commune, de 1945 à 1963, avant de se marier le 9 mars 1963 à Paris 11ème. Le couple s’installe au 59, rue d’Hautpoul puis rue Popincourt à Paris. Par la suite, pendant que Ludo s’occupe de son entreprise du bâtiment, Marthe va gérer et administrer un café hôtel de 15 chambres rue des deux communes à Montreuil. Dès cette époque, le couple achète une maison de campagne à Cerisiers dans l’Yonne. Ce goût pour l’Yonne les fera s’y installer à la retraite à Pont sur Yonne. Eugénie, la barbière de Buironfosse, finira ses jours à Montreuil chez sa fille où elle décèdera le 14 février 1950. La Gazette du cousinage de la famille LAJEUNESSE-POTIN et LOISEAU-PROISY

n° 3

page 16


Thérèse DUVAL-MARZOLINI en 1966

A la question posée à Jocelyne concernant Marthe, elle nous dit avec une voix pleine de bonheur : « Mémé Marthe était comme ma maman, une femme agréable, douce, pleine de bonté et pourtant sa vie n’a pas été facile, même avec Ludo. Elle avait avec sa fille Thérèse une relation très en avance pour l’époque. Elles étaient complices toutes les deux et prenaient plaisir à faire les magasins ensemble ». C’est un livre qu’il nous faudrait pour écrire tout ce cheminement que sait si bien nous décrire Jocelyne, de sa vie, sa relation, son amour avec Sa Mémé Marthe. Pour elle, se dégage un grand souvenir de bonheur et de reconnaissance. Pour Jocelyne, aujourd’hui, tonton Roger très présent, incarne la protection et le vrai sens du mot famille. Dans son monde de bonté, Marthe assistera son frère Fernand sur son lit de mort à Esquéheries le 21 juillet 1963. Et pourtant, elle sait que son frère n’a pas été un exemple d’homme et en particulier un père digne pour les siens. Mais elle est là, durant tous ces jours qui annoncent la fin prochaine et aidera pour qu’il ait une sépulture convenable et que ses enfants marqués par l’histoire familiale n’aient pas à en supporter d’avantage le poids psychologique et gardent leur unité.. Jean disait toujours de sa tante Marthe qu’il aimait profondément : C’est une Sainte !

Marthe et sa descendance :

Thérèse et son frère Roger en 1964

Le cousin Roger DUVAL

Les 3 enfants de Marthe et leur descendance : Robert : Il était pâtissier de son métier mais sera plus un touche-à-tout. Robert était marié à Josette DUBOIS. Une fille, Chantal, est née de cette union. Il décèdera à l’âge de 65 ans à Goussainville, le 14 mai 1988. Son frère Roger le fera ramener dans le caveau familial de Buironfosse. Le caveau réhabilité sur commande de Roger est bien visible dans l’ancien quartier du cimetière. La Gazette du cousinage de la famille LAJEUNESSE-POTIN et LOISEAU-PROISY

n° 3

page 17


Thérèse : De formation hôtelière, Thérèse était particulièrement attachée à son métier qui la passionnait et qu’elle exerçait à Paris. Les qualités humaines de Thérèse sont mises en exergue par sa fille Jocelyne qui précise que les mots sont insuffisants pour qualifier celles-ci. «Comme Mémé, elle était faite de tolérance, de douceur et de générosité. Elle vivait pour l’amour de sa famille, elle a beaucoup souffert en silence, car elle n’a pas été heureuse » Thérèse épouse Joseph MARZOLINI, le fils de Ludo MARZOLINI, le deuxième mari de Marthe. Le mariage est célébré le 9 mai 1946 à Paris 19ème. Joseph dit Jo, comme son père, ne sera pas un homme facile et la vie de Thérèse ne sera pas un long fleuve tranquille et heureux, loin s’en faut. Les mots de Jocelyne sont éloquents et l’émotion grande. L’amour pour sa fille est une logique de vie et d’espérance d’où cette souffrance en silence déclarée par Jocelyne plus avant. Thérèse décèdera à l’âge de 59 ans à Grasse, où sa sépulture repose.

Roger : De formation comptable, Roger mènera une brillante carrière chez le pétrolier FINA. Il y sera le Directeur des méthodes et de l’informatique, un service de 65 personnes. C’est la grande époque du développement de l’informatisation dans l’entreprise française. Roger conduira la mise au point et la promotion de nombreux projets et outils de gestion informatisée, notamment dirigée vers les stations par le relais du minitel. Différentes publications interprofessionnelles présentent ses projets et réussites. La carrière professionnelle de Roger est donc vaste, bien remplie et comblée. Depuis sa retraite, il s’est engagé dans le monde associatif de sa ville « L’Etang la Ville » dans les Yvelines. Homme de communication et de grande disponibilité, il y conduit là-encore, de nombreux projets qui lui font dire à aujourd’hui 76 ans « Il me faudra prendre ma retraite un de ces jours ! » Comme vous le présente son arbre descendant, Roger s’est marié trois fois :

* De son premier mariage avec Raymonde, Didier est né. Didier s’est marié deux fois. De son mariage avec Florence, deux filles sont nées, Lise et Laurie. Pour Didier, un troisième mariage n’est-il pas programmé avec Marlène dite Manou, ici en photo avec lui ?

Didier en 1961

* De son troisième mariage avec Françoise, trois filles sont nées : - Annabelle, aujourd’hui créatrice de mode pour enfant, est maman d’une fille, Lola - et des jumelles, Emmanuelle et Céline Emmanuelle est secrétaire, maman d’une fille Julie et d’un garçon Matis Céline a étudié 5 années aux Beaux Arts. Remarquée, elle a fait l’objet d’une publication dans le Figaro. Elle est professeur d’arts photographiques. Françoise

Annabelle et ses sœurs jumelles, enfants

Société de mode d’Annabelle : www.annabel-gaxotte.com Nous reviendrons plus en détail sur toute la descendance, pour préparer notre exposition en vue de la Cousinade d’octobre 2007 et pour finaliser le livre familial qui suivra. Marthe est décédée le 25 décembre 1979 à Sens. Elle repose au cimetière de Pont sur Yonne. Nous remercions notre Cousin Roger de son accueil très chaleureux. Comme toujours, ses qualités culinaires nous ont permis de déguster du lapin selon une bonne recette belge ainsi qu’une charlotte au chocolat, le tout arrosé d’un très bon Haut Médoc. Ce repas fut une pure merveille et l’occasion d’un échange passionné, enthousiaste, emprunt d’affection. La Gazette du cousinage de la famille LAJEUNESSE-POTIN et LOISEAU-PROISY

n° 3

page 18


Notre gazette familiale largement lue en famille, favorise des retrouvailles : Yves GRAVET, notre cousin de Thiérache, aujourd’hui à Royan, nous donne de ses nouvelles, il nous parle de sa vie familiale et de sa mission tournée vers l’évangélisation.

Irène et Michel GRAVET et leurs enfants à la fête de Buironfosse en 1959, Yves est l’aîné.

Dans un E-mail du 12 avril 2005,

Yves nous écrit … « Bonjour Claude, C'est certainement la surprise du jour pour toi. Le temps passe. Cependant, je n'oublie pas les miens. Un vent de retrouvailles soufflerait-il sur nous tous ? C'est là un bon vent qui devrait réjouir notre cœur. Nous étions Michèle et moi sur La Capelle il y a peu de temps, et mon frère Didier m'a fait part d'un de tes documents où il y a des nouvelles de la famille. Je n'ai pas résisté à l'idée de vous faire parvenir des miennes. Depuis 1978 nous avons quitté la région (ville d'Hirson) pour venir à Vichy où nous nous sommes consacrés au sein d'une mission chrétienne au service de l'Evangile dans le monde francophone (par la page écrite, missions avec chapiteau, émissions de radio et de télévision...) En juin 1988 Michèle et moi avons répondu à une conviction intime de fonder une oeuvre associative nommée "Vie Comblée" pour nous consacrer à temps complet au service d'aide interconfessionnel auprès des personnes, des pasteurs, prêtres et groupes chrétiens où nous sommes invités. Notre mission s'effectue avec l'aide d'amis partenaires ayant à cœur de soutenir utilement cette mission de foi et d'amour. En Juin 1996, nous avons quitté Vichy pour venir nous installer à Royan avec l’œuvre associative Vie Comblée. Nous avons laissé notre fille aînée Sandrine (qui se prépare à donner son temps auprès des enfants en difficulté) et son mari Olivier (Horticulteur à la ville) avec leurs trois enfants. Séverine et Mallory (dit Samuel) sont venus nous rejoindre un peu plus tard. Séverine (commerciale dans une librairie-papeterie) est mariée avec Johann (conseiller financier), ils vivent à Royan. Mallory dit Samuel artisan boulanger est marié avec Fanny (Gabonaise) juriste en entreprise, et vivent à Mornac sur Seudre, petit village près de Royan. Quant à Michèle et moi-même, nous continuons à nous consacrer à la mission de l'Evangile avec l'aide de nos amis partenaires. Nous sommes souvent en déplacement en France et sur le continent africain où nous sommes invités pour enseigner la foi chrétienne. Et depuis janvier 2000 nous avons commencé de produire et réaliser (gracieusement) des émissions télévisées. Nous offrons pour la diffusion télévisée des témoignages très diversifiés de la part des personnes qui ont vécu une réelle rencontre de foi avec Notre Seigneur Jésus-Christ, opérant un changement profond dans leur cœur. Nos émissions sont diffusées chaque vendredi à 14 h sur l'Europe et le Moyen Orient avec le réseau de TBN Europe (même réseau que TPS) sans abonnement, et sur d'autres chaînes de certains pays d'Afrique francophone comme Le Congo Kinshasa, le Burkina Faso, le Togo, Madagascar. Ce cheminement de foi, au service de l'Evangile, nous le devons à la grâce de Dieu d'une part, car il n'y là aucun mérite de notre part, c'est le fruit d'une conviction intime, de notre amour pour le Seigneur Jésus, et de notre obéissance à Ses projets qui traversent notre vie. Je le répète, c'est une grâce de Dieu que nous La Gazette du cousinage de la famille LAJEUNESSE-POTIN et LOISEAU-PROISY

n° 3

page 19


saisissons avec confiance. Dieu est un Père qui ne refuse aucun bienfait à ceux qui le Lui demandent. Il est Amour ! Un cheminement que nous devons également à un membre de notre famille, tante Louisette, qui un jour est arrivé chez nous, alors que nous étions dans la tempête, et son témoignage de foi a été suivi des effets de la grâce de Dieu sur notre foyer. Ce cheminement, mon cher Claude, nous le devons à également à d'autres personnes comme notre GrandMère Jeanne, qui, chaque dimanche, venait à la maison après la messe, et avec mon père partageaient leur foi. Je pense également à tes proches lorsque vous étiez au Boujon. Il y a des clichés (et des bons clichés) qui ne s'effacent pas de notre mémoire. Les paroles sont des semences qui tombent dans le cœur de ceux qui prêtent l'oreille et qui cherchent... De telles semences produisent des fruits un jour ou l'autre. J'ai pu, avant de quitter La Capelle, me recueillir devant la dépouille de tante Marthe à Buironfosse. Et me tournant vers ma belle-soeur Myriam (épouse de Marc) je lui ai dit : Tu vois, le souvenir qui me reste de tante Marthe est simple : C'est une voix qui est partie rejoindre le chœur de ceux qui chantent dans les lieux célestes. Et d'autres personnes moins connues comme André Moucheron de Buironfosse, cet homme paralysé qui m'avait donné un livre relatant les actes des apôtres alors que je venais de rentrer du service militaire. Ce qui, en partie, peut expliquer notre motivation à semer par tous les moyens de notre temps de bonnes semences qui produisent de bons fruits dans la vie de ceux qui prêtent l'oreille à l'Evangile et qui cherchent avec sincérité à connaître Son Auteur, toujours vivant et prêt à répondre au moindre appel. En résumé, j'ai foi en une personne vivante Jésus-Christ, avec qui j'apprends à vivre ce qu'il nous promet. Il élève mon cœur pour me conduire dans la présence vivante de Notre Père. J'aimerais, pour terminer, te dire (et dire à tous ceux de ma famille) que je les aime. Et que Dieu m'est témoin que je ne cesse de penser à chacun dans mes prières. Que la consolation soit sur tous ceux qui ont été éprouvés ces derniers mois par la séparation d'un être cher. Que la paix de Dieu se répande sur tous. Avec l'espérance de nous retrouver tous un jour et de se dire de bonnes choses qui réjouissent notre cœur. Yves GRAVET » Dans une prochaine gazette nous présenterons un dossier complet « Irène et Michel GRAVET »

------------

Joyeux Noël Et Bonne Année ! Tous les membres du bureau de l’Association vous présentent leurs souhaits de Joyeuses fêtes de Noël et leurs vœux les meilleurs pour 2006 Que cette nouvelle année vous apporte la santé, la paix, toutes les joies et les bonheurs attendus. En cette fin d’année festive pour beaucoup d’entre-nous, nous nous souviendrons de ceux qui nous ont quittés cette année, de tous les autres que nous gardons dans notre cœur et notamment de ceux pour qui cette période de Noël est le souvenir de leur brutale disparition. Claude La Gazette du cousinage de la famille LAJEUNESSE-POTIN et LOISEAU-PROISY

n° 3

page 20


Dossier :

Le bonheur est sur le chemin

Pèlerinage à Saint Jacques de Compostelle de Gilbert VITRANT Vice-Président de notre Association Première partie (1/3)

EN ROUTE VERS COMPOSTELLE Pèlerinage effectué du 02 septembre au 02 octobre 2002 Départ de Cambes, Lot et Garonne Distance parcourue 1200 km (environ)

Départ le 02 septembre vers 6h10, il fait nuit noire, l’aventure commence, je suis confiant mais il reste quand même une pointe d’appréhension, je vais vraiment vers l’inconnu. Le sac est lourd. Première étape : Casteljaloux (40 kilomètres).

UN PEU D’HISTOIRE Qui est Saint Jacques ? Saint Jacques dit Jacques le Majeur est le fils de Zébédée, il est le frère de Jean l’Evangéliste. Ces deux fils de Zébédée et de Marie Salomé avaient été les premiers à répondre à l’appel de Jésus. Ces deux apôtres sont aussi appelés « Fils du Tonnerre » Premier Apôtre à avoir subi le martyre, il fut décapité en 44 après J.C. sous le règne du roi Hérode, pour avoir été un fauteur de troubles.

La Légende sur fond historique Le champ de l’étoile « Campo Stella » En 814 à l’ermite Pelage, serait apparue une étoile au dessus des champs déserts ou il vivait et priait. Cette étoile scintillait et semblait désigner avec insistance un endroit particulier. L’Evêque des lieux, Théodomir, appelé par l’ermite, entreprit des fouilles et trouva trois corps : l’un d’eux était décapité et l’Evêque l’identifia comme celui de l’apôtre supplicié, le corps de Saint Jacques. La légende dit qu’après son supplice le corps de Saint Jacques fut mis dans une barque sans gouvernail et que celle-ci s’échoua en Galice vers le rio Ulla un peu au sud du cap Finistère (Espagne). En 844 Le Saint apparaît en cavalier venu du ciel pourfendant avec son épée en forme de croix, les Sarrazins. Ce qui lui vaut le surnom de Matamore et devient le Saint patron de toute l’Espagne.

LES MOTIVATIONS Les motivations restent d’ordre personnel et aucun pèlerin sur le camino ne dira pourquoi il marche, on peut toutefois sans être exhaustif, en cerner les plus grandes : Spirituelles Pénitentielles Votives Sportives

La Gazette du cousinage de la famille LAJEUNESSE-POTIN et LOISEAU-PROISY

n° 3

page 21


LES PREPARATIFS Comme tout grand trek, il faut se préparer Mentalement Physiquement Matériellement Aucune de ces trois préparations n’est à négliger. Pour le mental je crois que seul le fait de décider à prendre la besace et le bâton dénote déjà d’une envie bien affirmée, surtout que cette ambition arrive rarement d’un coup, cela commence par des lectures, des connaissances ou alors par des reportages et ensuite, pourquoi pas ? et enfin, je vais y aller ! Dés la décision de principe prise, il y aura encore de l’eau à passer sous le pont avant d’entreprendre l’aventure. Il faudra être à la retraite et ensuite avoir une condition physique acceptable pour supporter les rigueurs du voyage. La préparation physique est très importante, il faudra marcher et encore marcher, le sac sur le dos, les chaussures de randonnée, le soleil, la pluie, le froid du matin selon la saison. Il est donc bon de se préparer cinq à six mois à l’avance en commençant par des marches d’une dizaine de kilomètres puis en augmentant de semaine en semaine pour arriver à 25 ou 30 km. Ensuite refaire cet entraînement avec une charge de 10 à 15 kg, car ce sera le poids du sac à porter pendant un mois ou plus. La préparation matérielle sera faite avec le plus grand soin. Tout d’abord s’affilier aux Amis de Saint Jacques de Compostelle, cet organisme vous délivrera une carte de membre et un passeport du Pèlerin La crédenciale. Ce document vous permettra d’être hébergé dans les gîtes de Saint Jacques. Sans ce document vous n’aurez d’autre recours que la tente de camping ou l’hôtel. En France les gîtes coûtent autour de 20 € et en Espagne entre 3 et 10 €. Ensuite préparer l’itinéraire, en dégager les étapes selon votre cadence. L’entraînement sert aussi à étalonner sa distance par rapport au temps. Pour des personnes en forme, il faut compter 25 à 30 km par jour ce qui correspond à 5 ou 6 heures de marche sans compter les arrêts. Enfin choisir son matériel avec le plus grand soin. Deux éléments seront primordiaux :  Le sac à dos qui doit être solide et confortable  Les chaussures de marche (ne pas partir avec des chaussures neuves).

Outre le linge de rechange il y aura dans le sac :  Une trousse de couture  Une trousse à pharmacie (notamment pour les soins des pieds) avec petits pansements et pansements double peau pour les ampoules car il y en aura.  Une lampe électrique (de préférence une frontale)  Un poncho  Un protége sac  Une pièce d’identité  Un couteau multi-usages, cuillère – fourchette - voire une petite gamelle de camping.  Une gourde (il faut s’hydrater en permanence)  De l’argent et une carte bancaire  Facultatif téléphone portable – appareil photo ou caméra La Gazette du cousinage de la famille LAJEUNESSE-POTIN et LOISEAU-PROISY

n° 3

page 22


La Crédentiale est votre passeport. A chaque étape, le Refugiero apposera la marque de son albelgue en y mentionnant la date de passage. Elle sera à présenter au bureau des pèlerins à Santiago pour obtenir la Compostella.

A suivre sur la prochaine gazette

Un bébé pour bientôt : Corine LAJEUNESSE et Bruno MANSON, nous font savoir la naissance pour fin avril prochain, du premier enfant de leur nouveau couple. Nous présentons tous nos vœux de bonne santé à Corine. Nous présenterons le bébé dans notre prochaine gazette de début mai 2006.

Au sommaire de la prochaine Gazette du cousinage ( n° 4 de mai 2006) : La parole est à vous : Faites-nous parvenir vos sujets traités ou vos informations. Nous vous présenterons le texte avant publication. N’oubliez pas les photos. Dossier : Nos cousins BIGEREL de Saint-Nicolas-de-Port, une descendance PROISY Ulysse (père). Dossier : Pèlerinage à Saint Jacques de Compostelle (2/3) Dossier : Qui veut présenter un sujet, ses travaux, développer ses passions ? Faites-nous signe, c’est OK d’avance. Dossier : Grâce à Internet, de nouveaux cousins nous rejoignent, nous vous les présenterons – Patrick GEORGE en souche PROISY - Alain et Patricia MORET en souche POTIN – Fernand POTIN de Laon – et d’autres avec lesquels et à leur demande, nous avons initié une communication par E-mail. Dossier : L’abbé Pierre Octave DEVIGNE, curé de PROISY et MALZY, le Chanoine Félix DEVIGNE, deux illustres parents de souche DEVIGNE – PROISY, une information que nous devons à notre cousin Alain, décédé depuis, et que nous n’oublions pas.

Nos lectures de références, nos abonnements, nos outils :  

   

Généalogie Magazine, une revue mensuelle que vous pouvez trouver chez votre marchand de journaux, éditée par les Editions CHRISTIAN, 14 rue Littré 75006 Paris. AXONA, le bulletin particulièrement riche du Cercle de Généalogie de l’Aisne, que vous ne pouvez trouver qu’à l’adresse du Cercle, BP. 263 02406 CHÂTEAU-THIERRY CEDEX, E-mail : cg.aisne@wanadoo.fr Site internet : WWW.cg.aisne.org Antenne de Vervins : Mme Andrée LAURENT, 6 rue de Longchamp 02120 Noyales GENEANET : Un site riche, incontournable pour tout généalogiste, « www.généanet.org » nous vous invitons à le découvrir … vous ne serez pas déçu. 8, rue Arnaud Moisant PARIS 15 ème TERASCIA.COM, le site de la Grande Thiérache. Une information régionale riche. La revue française de Généalogie, revue (6 n° par an) que vous pouvez trouver également chez votre marchand de journaux. « www.rfgenealogie.com » BSD Concept, concepteur et distributeur du logiciel HEREDIS 8 PRO, que nous utilisons depuis sa première version, avec grande satisfaction. T. 04 67 20 40 40 34000 MONTPELLIER Tous ces organismes, sont destinataires de nos gazettes La Gazette du cousinage de la famille LAJEUNESSE-POTIN et LOISEAU-PROISY

n° 3

page 23


Nos disparus : Pierre LEGOFF nous a quitté … Pierre est décédé le mercredi 1er juin, dans sa 86ème année, à son domicile, au n° 12 de la rue des Fricasseurs de Buironfosse. La cérémonie religieuse s’est déroulée le samedi 4 juin 2005 à 15 heures en l’église Saint Nicolas de Buironfosse et sa dépouille repose dans le caveau familial au cimetière du village. Nous présentons à son épouse, notre cousine Marie Reine née PROISY, et à tous leurs enfants, nos très sincères condoléances et nos pensées émues. Cette photo a été prise le 12 novembre 1998, lors d’une visite d’information généalogique. Pierre, ce breton de souche, nous avait à cette occasion raconté ses choix de vie et de travail et notamment son choix pour Buironfosse, près de Marie-Reine, la femme de sa vie. ++++

Eric BARROIS, une jeunesse foudroyée … Fils de Jeanine et de Clovis BARROIS – LOISEAU, Eric est décédé brutalement dans sa 41ème année, à son domicile d’Esquéhéries (Aisne) le 4 juin 2005. Marié, il laisse derrière lui une veuve et 5 enfants, dont le dernier est âgé de 3 ans. Nous présentons à son épouse, à ses enfants et à toute sa famille nos très sincères condoléances. ++++

Gabrielle s’en est allée rejoindre son Emile, l’homme de sa vie … Gabrielle LECAT née PROISY, est décédée dans sa 88ème année, chez sa fille Micheline à La Bouteille (02140), le 22 juillet 2005 à 16h30. Née le 5 décembre 1917 à Buironfosse, elle était estimée de son entourage et adorée des siens. Dans le numéro précédent de notre gazette, nous avons consacré un chapitre à Gabrielle et Emile. Au cours du premier semestre de cette année, Gabrielle avait perdu son fils Michel, le petit dernier de ses trois enfants. En votre nom à tous et en particulier au nom de la famille BIGEREL PROISY de Saint Nicolas, qui portait une affection toute particulière à Gabrielle, nous nous sommes rendus à la cérémonie d’obsèques en l’église Saint Nicolas de Buironfosse le mardi 26 juillet à 16 heures, puis au cimetière du village pour un dernier Adieu. Dans son homélie, l’Abbé Jules ROUCOU reviendra souvent sur les notions de tendresse et d’Amour avec un grand A, reprenant le message de Laurence BROUAUX une petite-fille, lors de l’accueil de la famille et des Amis en début de cérémonie religieuse. Dans une intonation remarquable, paisible et tendre, Laurence s’adressait à Gabrielle en ces termes : « Madame LECAT Emile – PROISY Gabrielle, ou plutôt ‘ Mémère ! ‘, tu as marqué nos vies par ta douceur, ta gentillesse, ta bonté et ta générosité. Nous te souhaitons aujourd’hui un bon voyage en t’accompagnant par de nombreux bisous et nos tendres pensées. Nous savons que tu vas retrouver « Pépère », celui qui te manquait tant, puisque à nouveau, un seul chemin vous sépare comme lors de votre rencontre. Ton fils Michel t’y attend également depuis peu. Emile, Micheline et Luc sont dans la douleur, mais l’idée de vos retrouvailles les apaise. Mémère nous t’aimons « jusqu’au ciel » comme auraient pu te le dire tes arrière-petits-enfants. Bon voyage Mémère ! » La Gazette du cousinage de la famille LAJEUNESSE-POTIN et LOISEAU-PROISY

n° 3

page 24


Le 29 mai 2005, le jour de la fête des mères, Michel LECAT, né 19 novembre 1949 à Buironfosse, domicilié à Chaillevois près de Laon, disparaît des suites d’une longue maladie. Troisième et dernier enfant de Gabrielle et Emile LECAT, Michel était cadre à France Télécom. Nous nous souvenons au village de ce garçon à l’enfance heureuse, un boute-entrain qui participait si activement aux farces du premier mai avec ses copains, Raymond BARROIS et Daniel LAJEUNESSE. Son relationnel joyeux et charismatique lui donnait l’occasion de rayonner dans son univers amical ou il était particulièrement apprécié. A l’âge de 53 ans, une maladie musculaire grave est venue perturber le destin de cet homme simple, et l’a emporté dans sa 56ème année. A sa fille Céline, à sa famille, nous présentons nos très sincères condoléances. ++++

Il est des Amis qui font partie de la famille … Jeannick PALACIN

de Cambes

47350, nous a quitté. Notre ami Jeannick s’est éteint à l’hôpital de Tonneins le 29 juillet à 8 heures, des suites d’une très longue maladie, après un coma et une agonie de trois mois. La famille et les amis, visiteurs chez Anne et Gilbert VITRANT à Cougouille - Cambes, se souviennent bien de cet homme simple, agréable, souriant et tranquille. Sa participation dans les parties de cartes était un modèle du genre, il se lançait en atout avec peu de cartes et sa témérité était souvent récompensée. Devant l’amusement des autres joueurs, ses yeux étincelaient et son petit sourire en coin en disait long sur son plaisir du moment. Nous n’oublierons pas cet Ami droit et sincère dans ses paroles comme dans son amitié et sa fidélité. A son épouse, notre amie Lucienne, à sa famille fidèle à ses côtés pendant toute sa maladie et à ses amis, nous présentons nos très sincères condoléances et nos pensées émues.

La souche LOISEAU terrassée par la disparition subite de Blanche : Blanche LEBON née LOISEAU, celle qui savait si bien nous amuser de son rire communicatif, est décédée le 23 août 2005 dans sa 75ème année. Blanche est décédée d’un arrêt cardiaque à l’hôpital de Laon où elle venait d’être admise, transportée en pleine nuit par le SAMU. Elle a élevé ses 5 enfants dans un cadre et une ambiance empreinte d’Amour, de tendresse, et de grande protection. A Michel, à ses enfants et petits-enfants, ébranlés par ce drame, et à toute la famille, nous présentons nos sincères condoléances et toute notre affection.

-------------------------------------------

Richard LAMERET du Boujon nous a quitté : En lien de famille par la souche DUPONT – Pierre LOISEAU, Richard a passé toute sa vie dans le village et a travaillé aux Etablissements SANSEN. Atteint d’un cancer de la gorge, gravement opéré et mutilé au niveau de la voix, il a fait face avec courage et détermination pendant plus de deux décennies à cette énorme difficulté et contrainte dans l’expression. Il est décédé au Nouvion en Thiérache le lundi 31 octobre 2005. Ses obsèques ont été célébrées le jeudi 3 novembre à 15h30 en l’église Saint Cyrille du Boujon. Il repose dans le caveau familial du cimetière du Boujon. Nous présentons nos sincères condoléances à toute sa famille. La Gazette du cousinage de la famille LAJEUNESSE-POTIN et LOISEAU-PROISY

n° 3

page 25


La généalogie au service de la santé, dossier médical en souche LAJEUNESSE ! Le taux de fer et ses conséquences sur l’appareil digestif, le foie, la rate et le pancréas. Une proposition d’étude familiale !

Pourquoi ce sujet : Tout simplement et après vérification, il semble bien qu’en souche LAJEUNESSE, nous ayons une « sensibilité » à l’excès de fer, et que cela entraîne des problèmes sérieux. Chez différents membres de souche, décédés de cancer du foie, le niveau de ferritine s’est avéré particulièrement élevé. D’autres décès plus anciens suite à la même maladie, n’ont pas fait l’objet hélas d’investigations « fer ». Des cousins « jeunes » ont cette sensibilité et votre journaliste familial est suivi par une spécialiste depuis déjà une quinzaine d’années sur ce point (niveau de ferritine maximum atteint 1.108 pour une fourchette normale de 30 à 350).

Que provoque l’excès de fer : Le niveau élevé de fer, associé à des problèmes métaboliques de surpoids, de niveaux élevés de triglycéridémie et de mauvais cholestérol, provoque un phénomène de stéatose du foie soit une augmentation des cellules de celui-ci. Le foie n’est pas innervé, donc par nature, non douloureux. S’il est trop gros dans son sac de maintien, qui lui est innervé donc sensible, il fait mal. Par ailleurs, un taux de fer élevé et non traité peut causer des dégâts irréversibles et graves sur le pancréas et à terme, le foie peut passer de la stéatose à la cytolyse puis à la cirrhose et déboucher sur le cancer du foie. Attention, nous ne sommes plus en 1950 pour soutenir la thèse que seules les personnes qui consomment trop d’alcool font une cirrhose. Nous savons aujourd’hui que cette évolution peut provenir du travail dans des milieux d’essence, de colle, de résine, de ciment, de parfum etc…, de la prise d’anxiolytiques, de l’alcool naturellement, de l’hémochromatose, maladie héréditaire si non soignée, et pour environ 20% de cas de causes non connues à ce jour. Claude semble être dans cette situation, puisque des investigations « hémochromatose » sur les deux marqueurs C 282Y et H 63 D ont été réalisées, que sa sobriété n’est plus à démontrer et qu’il n’a pas eu d’activités à risques.

Enquête familiale : Sur les conseils du spécialiste de Claude, pour lui-même comme pour les autres de souche, nous souhaitons vous inviter à une enquête familiale. Sans précipitation et à l’occasion d’une étude sanguine, pour les porteurs du nom et leurs descendants, demandez à votre médecin d’ajouter l’examen du taux de ferritine et du coefficient de saturation. Comme il ne s’agit pas là d’un secret médical et qu’au contraire les informations peuvent être utiles à la descendance, nous vous demandons en cas de taux hors normes de bien vouloir nous le signaler. Nous pourrons ainsi « si nécessaire » et à partir de l’arbre généalogique, travailler plus largement avec des spécialistes sur un cadre protocolaire de soins, d’hygiène alimentaire et d’exercice physique, au bénéfice de nos enfants. Si votre médecin semble perplexe, dites-lui que ce travail en amont est l’assurance d’économies importantes en aval. Dès réception de vos informations, Claude proposera un examen des données à sa spécialiste et au CHU de Rennes, spécialisé de la question. Si nous n’avons aucune information, car c’est la liberté de chacun, nous préciserons dans une prochaine gazette que cette étude est tout simplement abandonnée. Pour nos cousins de la région parisienne (il y en a dans ce cas précis), si vous souhaitez étudier directement la question avec ce spécialiste gastro-entérologue proche de la porte Maillot, n’hésitez pas à nous demander ses coordonnées. Ceux qui lisent les différents hebdomadaires et mensuels proposés chez les marchands de journaux, savent déjà que des études sur différents problèmes, se réalisent dans beaucoup de familles et qu’elles en tirent un réel bénéfice santé. Dépôt légal : Pour être en conformité avec la loi, étant donné que notre gazette du cousinage est envoyée a un public qui dépasse le cadre familial, nous sommes dans l’obligation d’effectuer un dépôt légal de notre publication. Ce dépôt est effectué auprès de la BNF à Paris. Nous avons à ce titre un n° ISSN : 1777-1633. Le dépôt est également effectué auprès de Monsieur le Procureur de la République du lieu de résidence du responsable de la publication. Pour satisfaire un public plus large en recherche sur l’histoire des familles, nous avons effectué un dépôt de nos gazettes, auprès des Archives Départementales de l’Aisne à Laon. La Gazette du cousinage de la famille LAJEUNESSE-POTIN et LOISEAU-PROISY

n° 3

page 26


La vie du village de Buironfosse : Une modernité attendue, le site internet de Buironfosse : www.Buironfosse.com est opérationnel. Nous vous invitons à le découvrir. Pour joindre la Mairie par le Net : mairie.buironfosse@wanadoo.fr

L’arrivée de Michel FEREZ comme responsable du service technique de la commune. En remplacement de Denis MARA, Michel FEREZ, au relationnel simple et agréable, bien connu de notre famille, attaché à la commune de Leschelle depuis de nombreuses années, a rejoint la commune de Buironfosse. Nous l’accueillons avec joie et lui souhaitons réussite et bonheur dans ce poste difficile. Dans le même temps, Sylvie DUMANGE née DUFRENOIS, agent d’entretien, a vu son rôle évoluer notamment vers des attributions administratives, gestion des cérémonies en mairie, la circulation à la sortie de l’école maternelle, et bien d’autres … Bon courage à la dynamique Sylvie.

----------------------------------------------------Revue de presse du mardi 17 mai 2005 : Toute la famille réunie dit au revoir ….

à l’Abbé Jules ROUCOU

La Thiérache C’est le cœur serré que nous avons appris le départ de la Thiérache, de notre bon Pasteur, le Doyen Jules ROUCOU. Certes il y a les règles ministérielles de l’Eglise, mais quand on aime, c’est comme ça, l’on ne peut envisager aisément qu’une personnalité aussi remarquable s’éloigne de nous, ou nous quitte. Le Père ROUCOU nous connaissait tous, même ceux, enfants du pays mais résidants ailleurs, et qui ne venaient à l’église de Buironfosse et du Boujon que dans des occasions bien précises. Il était l’homme qui savait mieux que personne parler de Dieu et de son ministère. Son charisme, son ossature, son ton fort, clair sur une intonation remarquable, dans cet écrin de gentillesse nous émerveillaient, nous entraînaient à la prière et au regard vers les autres. Les messes conduites par lui étaient vécues dans la ferveur, toujours dans une ambiance de joie et de bonheur. Lors des cérémonies de deuil, ses homélies préparées avec soin éclairaient d’une lumière céleste le défunt et nous réconfortaient. Père ROUCOU était l’homme de l’Eglise, mais aussi l’ami en toute occasion, avec toujours une attention particulière pour chacun. Nous l’avons remarqué bien souvent, nombreux étaient ceux qui ne pouvaient quitter l’église à la fin d’une messe, sans serrer la main du père. C’était se régénérer de sa force tranquille, de sa générosité et de son espoir. Merci Père ROUCOU de tout ce que vous nous avez apporté, nous ne vous oublierons pas et nous prierons pour vous. Soyez heureux là où vous allez et portez-vous bien.

Toute la famille vous adresse ses sentiments d’amitié et d’affection. La Gazette du cousinage de la famille LAJEUNESSE-POTIN et LOISEAU-PROISY

n° 3

Claude page 27


Fichier des adhérents de notre association familiale : (au 30 novembre 2005)

Votre soutien : Pour nous aider dans notre projet d’Association et de Cousinade, adhérez, rejoignez le groupe d’adhérents :   

Renouvelez votre adhésion à notre Association familiale avant avril 2006, en utilisant le coupon placé dans cette gazette et en faisant adhérer un maximum de personnes autour de vous qui ne nous connaissent pas encore ( Adhésion 2006 à l’Association, avec les gazettes n° 4 et n° 5 : 20 € ). Orientez vers nous tous ceux qui ont une mémoire même infime à raconter ou qui ont de belles photos de famille et documents à partager. Devenez ces relais, ces reporters, qui nous sont nécessaires pour nous alerter sur tous les évènements familiaux qui se présentent. Dans cette démarche ayez toujours le réflexe photos et justificatifs ( par exemple : pour un mariage, en plus des photos, faites-nous parvenir les actes originaux d’état civil et racontez-nous les lieux, dates et heures des évènements ; idem pour les naissances, les baptêmes, etc…). Si vous n’étiez pas adhérent en 2005, vous pouvez le devenir et recevoir les gazettes n° 2 et 3, dans ce cas la gazette n° 1 est offerte. Vous pouvez aussi les commander à l’unité, à l’adresse de notre association, en utilisant le coupon d’adhésion et renouvellement, joint à la gazette n° 3, disponible à l’Association, chez nos adhérents ou au Café de la Mairie de Buironfosse. Faites savoir notre existence, en faisant lire notre gazette, en informant de notre blog sur Internet, en expliquant nos objectifs. Seule votre adhésion nous donne les moyens de réaliser cette gazette et de préparer la cousinade de 2007 … nous comptons sur vous ! La Gazette du cousinage de la famille LAJEUNESSE-POTIN et LOISEAU-PROISY

n° 3

page 28


Buironfosse, sa forêt, ses habitants, ses métiers du bois, ses artisans, nos familles, notre famille … et,

un livre écrit par Claude, à découvrir en 2006 … préfacé par Jean-Luc GOULARD, maire de Buironfosse

Prochainement en vente sur souscription à la Mairie de Buironfosse …. La Gazette du cousinage de la famille LAJEUNESSE-POTIN et LOISEAU-PROISY

n° 3

page 29


Publicité gratuite : Un commerçant de la famille, souche LOISEAU, qui s’occupe de notre plaisir gustatif !

OLIVINS

19, Rue Fagnée 10310 LONGCHAMP SUR AUJON Tél/fax 03 25 92 03 77 Tél. portable 06 87 97 61 83 Par le Net : http://monsite.wanadoo.fr/olivins

Vins de toutes régions en direct des producteurs : Vins fins – Vins de table – Champagne – Crémant – Nombreux choix in box – Idées cadeaux – etc … 150 vins disponibles immédiatement et 250 appellations disponibles sur commande, pour d’autres vins nous contacter, présentation avec photo sur le Net. Livraison gratuite sur Buironfosse ou région parisienne 1 fois par mois. Exemples tarifaires : - Bourgogne Coulanges La Vineuse en rouge 6,70 € la bouteille, Cde groupée famille 6,20 € - Bourgogne Coulanges Blanc ou Rosé 6,50 € la bouteille, Cde groupée famille 6,00 € - Chablis ou Irancy 7,90 € la bouteille, Cde groupée famille 7 € - Crémant de Bourgogne, très apprécié des amateurs de Champagne 7,80 €, CGF. 7,15 € - Bordeaux Premières-Côtes-de-Blaye 6,60 € la Ble, CGF 6,40 €

A deux pas de Château-Thierry Bouteille de Carte Noire 11,20 € Bouteille de demi-sec Carte noire 11,20 € Bouteille de Carte rouge 12,00 € Un lien amical de Claude Bouteille de Champagne rosé 12,30 € Bouteille de Millésimé 14,30 € Prix par quantité et choix de coffrets cadeaux et d’étiquettes personnalisées.

Notre cousine, Annabelle DUVAL – GAXOTTE, créatrice de vêtements pour

enfants, vous propose sa gamme de pièces uniques, une mode de très bon goût. Son site : www.annabel-gaxotte.com E-mail : annabelle.gaxotte@free.fr Villa Cour Creuse 92140 CLAMART

Au Café de la Mairie à Buironfosse,

(le lieu de nos permanences mensuelles) Ariane et Bruno vous proposent des pizzas à consommer sur place ou à emporter : Tarif 2006 - Pizza jambon ou fromage de chèvre à 5,50 € - Pizza anchois ou thon ou chorizo ou merguez à 6,50 € - Pizza fruits de mer ou kebab ou saumon ou poulet ou bœuf haché à 7 € - Flammeküche (oignons, lardons, crème fraîche) à 6,50 € - Délicieuse tarte au maroilles à 5 € Pour commander : tél. 03 23 97 92 51 Dépôt de pain le dimanche matin, un service de proximité pour tous … bravo !

Photo CL 26/09/2005

Ariane et Bruno MENUS au service d’une clientèle fidèle.

Dépôt légal du 5 décembre 2005, BNF Paris La Gazette du cousinage de la famille LAJEUNESSE-POTIN et LOISEAU-PROISY

n° 3

page 30


Gazette N° 3