Issuu on Google+

À STRASBOURG 2 AU 17 AVRIL 2011

1 9 8 4 + A A R O N + A P O C A LY P T I C A + ARMY OF FRESHMEN + A S A + AY O + B E AT S T E A C K S + B E A T T O R R E N T + B E N L’ O N C L E S O U L + CALI + DANAKIL + DROPKICK + DUB INC. + GOOSE + HIGHTONE + JAMAICA + KAOLIN + KING CHARLES

+ LA MAISON TELLIER + LES ORGRES DE BARBACK + LEXICON + LY R E L E T E M P S + M E L I S S M E L L + MORCHEEBA + MORIARTY + MURPHYS + NOFX + PUGGY + RAGGASONIC + ROMEO & SARAH + SCRATCH BANDITS CREW + SOPRANO + SYD MATTERS + …

Licence entrepreneur de spectacle : 2-1020030 / 3-1020031

FESTIVAL

WWW.ARTEFACT.ORG

DES ARTEFACTS

LES 2, 6, 9 & 10 AVRIL À LA LAITERIE LES 7 & 12 AVRIL À LA SALLE DES FÊTES DE SCHILTIGHEIM LE 13 AVRIL À L’ILLIADE DU 15 AU 17 AVRIL AU ZÉNITH STRASBOURG EUROPE

POINTS DE VENTE HABITUELS (tarifs mentionnés hors frais de loc)

INFOS ET BILLETTERIE WWW.FESTIVAL.ARTEFACT.ORG


SAMEDI 2 AVRIL La Laiterie

SCÈNES D’ICI Concerts de :

SEE YOU COLETTE + GRAND MARCH + MANUEL ETIENNE + MOUSE DTC + MID WILD + DOOZ KAWA + 2011 BY DEAF ROCK + GUNZ 'N' ROSES BY DIRTY 8 + DJ KEMICAL KEM + invités

MARDI 12 AVRIL

Salle des fêtes de Schiltigheim CALI + KAOLIN + 1984

CHANSON ROCK Loc 28 euros / soir 31 euros Placement libre debout uniquement / Ouverture 19h00

Workshops, conférences / Ouverture 20h00 Entrée gratuite dans la limite des places disponibles

MERCREDI 6 AVRIL

La Laiterie JAMAICA + GOOSE + KING CHARLES

MERCREDI 13 AVRIL

Salle de l'Illiade à Illkirch-Graffenstaden MORIARTY + SYD MATTERS + ROMEO & SARAH

COUNTRY FOLK BLUES Loc 27 euros / soir 30 euros Placement debout libre uniquement / Ouverture 19h00

INDIE ÉLÉCTRO ROCK loc 18 euros / soir 21 euros (carte culture/atout voir : 5,5 euros)

VENDREDI 15 AVRIL

JEUDI 7 AVRIL

Salle des fêtes de Schiltigheim

LES OGRES DE BARBACK

+ LA MAISON TELLIER + MELISSMELL CHANSON ALTERNATIVE

loc 28 euros / soir 31 euros Placement libre debout uniquement / Ouverture 19h00

Au Zenith Strasbourg Europe NOFX + DROPKICK MURPHYS + APOCALYPTICA + BEATSTEAKS + SICK OF IT ALL + ARMY OF FRESHMEN

PUNK ROCK MÉTAL HARDCORE Loc 30 euros / soir 35 euros Tarif unique debout/assis (placement libre) / Ouverture 14h00

SAMEDI 16 AVRIL

SAMEDI 9 AVRIL La Laiterie

BEAT TORRENT + SCRATCH BANDITS CREW + LEXICON

Au Zenith Strasbourg Europe MORCHEEBA + AaRON + BEN L’ONCLE SOUL + AYO + ASA + STROMAE + PUGGY

POP ROCK SOUL FOLK BLUES GROOVE ÉLECTRO Loc 30 euros / soir 35 euros Tarif unique debout/assis (placement libre) / Ouverture 14h00

ÉLECTRO HIP HOP Loc 18 euros / soir 21 euros (carte culture/atout voir : 5,5 euros)

DIMANCHE 17 AVRIL DIMANCHE 10 AVRIL La Laiterie

ARCHITECTURE IN HELSINKI + RAINBOW ARABIA

INDIE POP LE FESTIVAL DES ARTEFAC T S 2011 RENCONTRE LE FESTIVAL SUPER MON A MOUR ! Loc 16 euros / soir 19 euros (carte culture/atout voir : 5,5 euros) Ouverture 19h00

Au Zenith Strasbourg Europe SOPRANO + DUB INC + RAGGASONIC + HIGHTONE + DANAKIL + LYRE LE TEMPS

HIP HOP DUB RAGGA REGGAE SWING Loc 25 euros / soir 30 euros Tarif unique debout/assis (placement libre) / Ouverture 13h30

NB : tarifs mentionnés hors frais de location

WWW.ARTEFACT.ORG


FESTIVAL

DES

ARTEFACTS

CONCERTS À LA LAITERIE

SAMEDI 2 AVRIL SCÈNES D’ICI Concerts de :

Plus d’informations dans les pages programme de la laiterie

SEE YOU COLETTE + GRAND MARCH + MANUEL ETIENNE + MOUSE DTC + MID WILD + DOOZ KAWA + 2011 BY DEAF ROCK + GUNZ 'N' ROSES BY DIRTY 8 + DJ KEMICAL KEM + invités

Workshops, conférences / Ouverture 20h00 Entrée gratuite dans la limite des places disponibles

MERCREDI 6 AVRIL JAMAICA + GOOSE 21H50-22H50

+ KING CHARLES 20H30-21H30

23H10-TO THE END

INDIE ÉLÉCTRO ROCK loc 18 euros / soir 21 euros (carte culture/atout voir : 5,5 euros) Ouverture 19h45

SAMEDI 9 AVRIL BEAT TORRENT + SCRATCH BANDITS CREW 23H10-TO THE END

+ LEXICON 20H30-21H30

21H50-22H50

ÉLECTRO HIP HOP Loc 18 euros / soir 21 euros (carte culture/atout voir : 5,5 euros) Ouverture 19h45

DIMANCHE 10 AVRIL ARCHITECTURE IN HELSINKI + RAINBOW ARABIA INDIE POP

LE FESTIVAL DES ARTEFAC TS 2011 RENCONTRE LE FESTIVAL SUPER MON AMOUR !

Loc 16 euros / soir 19 euros (carte culture/atout voir : 5,5 euros) Ouverture 19h00 WWW.FESTIVAL.ARTEFACT.ORG WWW.ARTEFACT.ORG

HORAIRES SOUS RÉSERVE DE MODIFICATION


FESTIVAL

DES

ARTEFACTS

JEUDI 7 AVRIL Salle des fêtes de Schiltigheim LES OGRES DE BARBACK 21H55 – TO THE END + LA MAISON TELLIER 20H10 – 21H25 + MELISSMELL

19H20 – 19H50 CHANSON ALTERNATIVE loc 28 euros / soir 31 euros Placement libre debout uniquement Ouverture 18h45

LES OGRES DE BARBACK : Des ogres,

ils ont donc l’appétit… l’appétit de vivre l’aventure du groupe… l’envie insatiable de retourner à la scène comme on pioche dans le bol de cacahuètes : « encore une et j’arrête... ». Une voracité de fine-gueule pour cette bande, chaussée de bottes de 7 lieues et qui savoure chaque prestation comme si c’était la dernière… avant de remettre le couvert avec la même avidité dès le lendemain ! Tradition d’Ogre, chacun de ces lendemains qui chantent est pourtant renouvelé dans sa forme. En effet, ces ogres-là n’aiment rien tant que de remonter sur scène en rebattant les cartes – embarquant au grès des aventures Les Hurlements d’Léo ou La Fanfare du Belgistan, investissant l’Olympia pour une « Fin de Chantier » toute en décors et créations vidéos, retournant aux intimes spontanéités lors de la tournée suivante. Pour le prochain spectacle, on nous promet ainsi, à mots couverts, un répertoire, tiré d’un album à venir et qui afficherait « une couleur très « chanson », (…), peut-être même dénuée de toute électricité… » et « la probabilité d’un nouveau décor,

une place inhabituelle à l’image et même la possibilité qu’il héberge un à plusieurs invités… ». Forts d’une aventure au long cours entre Les Ogres de Barback et Artefact – que nous sommes heureux de partager avec Schiltigheim pour cette édition du Festival qui s’offre de nouvelles trajectoires – nous proposons d’attendre ce rendezvous avec autant de sérénité que d’impatience. LA MAISON TELLIER : Ainsi France

et Artaud, Brel et Ferré, Cobain et Cantat, Joplin et Plant. Ni distance, ni renoncement donc et la nécessité de s’engager pour le spectateur qui entend partager cette aventure, le temps d’un concert ou d’un voyage au long cours. ------------------------------------------Les Ogres de Barback sind vier Geschwister, die alle verschiedene Instrumente beherrschen. Ihre melodischen Chansons sind stilistisch sehr variantenreich.

Télévision ne constitue-t-elle pas la seule fenêtre de présence offerte à Maupassant pour se faire entendre dans l’époque. Empruntant son patronyme à l’une des plus célèbres nouvelles de ce dernier, ce collectif revendique l’Art de la Fugue, embarquant ainsi le spectateur loin des Mystère Frontenac et prolonge les chemins creux de la Province française jusqu’aux crossroads de la Route 66 et autres sentiers arpentés par le folk–rock né au creux d’une Americana fantasmatique.

Im Hause Tellier sprich La maison Tellier, welches in der schönen Stadt Rouen steht, wird ideenreicher Folk-Rock gespielt. Ein Genre, welches in unserem Nachbarland viele Fans besitzt und sich in den letzten Jahren dort unglaublich entwickelt hat.

: Itinéraire d’une enfance crachée, le parcours de Melissmell, tout en transhumances résolues, entend interpeller frontalement Verlaine et Rimbaud, Eluard

http://www.myspace.com/melissmell

MELISSMELL

HORAIRES SOUS RÉSERVE DE MODIFICATION

Die junge Sängerin Melissmell machte in Frankreich von sich reden, als sie eine moderne Version der Nationalhymne interpretierte. Die junge Frau hat eine starke Stimme und ganz sicher eine große Karriere vor sich.

-------------------------------------------

http://lamaisontellier.com/ www.myspace.com/lamaisontellier www.lesogres.com/main.htm www.myspace.com/lesogresdebarback

WWW.FESTIVAL.ARTEFACT.ORG

WWW.ARTEFACT.ORG


FESTIVAL

DES

ARTEFACTS

MARDI 12 AVRIL Salle des fêtes de Schiltigheim CALI 21H45 – TO THE END + KAOLIN 20H10 – 21H25 + 1984 19H20 – 19H50

CHANSON ROCK Loc 28 euros / soir 31 euros Placement libre debout uniquement Ouverture 18h45

CALI : En 2003, lorsqu’il fut propulsé sur le devant de la scène alors qu’il demandait à la cantonade « c’est quand le bonheur ? », Cali charriait déjà avec lui près de 20 ans de bourlingue musicale. Citant dans le texte The Waterboys ou U2 mais aussi Frehel et Mouloudji, poursuivant ses passions jusque dans leurs terres, fort d’aventures collectives dont les naufrages magnifiques n’excluent pas les complicités qui durent, Cali avait déjà tissé avec le public un singulier et indéfectible lien, qui ne se dément pas depuis. Au gré d’un parcours dont on sait la générosité et l’impétuosité, Cali aura chanté tour à tour « L’Amour Parfait », le « Bordel Magnifique » ou « l’Espoir », quitte à interroger au passage la figure du « Menteur » ; à l’heure où nous écrivons ces lignes, il compte en public les secondes qui nous séparent de la parution d’un nouvel album qu’il entend porter immédiatement sur les routes, pour le partager comme il se doit. Le Festival des Artefacts l’accueille une nouvelle fois avec bonheur,

WWW.FESTIVAL.ARTEFACT.ORG WWW.ARTEFACT.ORG

l’emmenant en terres schilikoises dans le cadre de ce partenariat qui nous réjouit. KAOLIN : Il n’est pas sûr que l’on puisse choisir d’aimer Kaolin. La question n’est sans doute pas là. Kaolin est de ces groupes qui semblent faits pour se trouver un jour sur votre route, comme un fait exprès, comme une trouée dans le paysage. D’aucuns ont déjà fait de Kaolin une révélation, un porte étendard d’un rock à la française qui aurait entendu le post-rock, d’un nouveau romantisme électrique ; peut-être, mais Kaolin sera beaucoup plus que cela pour qui voudra partager son aventure ; quelque chose comme un groupe qui ose inventer sa musique, créer son lyrisme sans tenir compte du qu’en entendra-t-on. Kaolin chante sans doute pour ceux qui l’écoutent. 1984 : C’est fort de plusieurs tournées en Europe et d’un périple en Chine, que les 3 globe-trotters de 1984 ont rejoint cette année la belle équipe du label DEAF ROCK. Ensemble, ils sortent au printemps un deuxième album fidèle à leur son

New (mais post) Wave, désormais renforcé de l’identité rock du label et inspiré du regard contemporain que le groupe porte, comme Orwell en son temps, sur leur époque. ------------------------------------------Aus dem tiefen Süden Frankreichs stammt Cali, der einen italienischen Vater und eine spanische Mutter hat. Er gehört zu den populärsten Vertretern des französischen Chanson Rock. Wo die Band Kaolin die Bühne betritt, da rockt der Saal. Ihre Lieder haben unterschiedliche musikalische Einflüße und sind von französischen Texten geprägt. Der Stil reicht von atmosphärischem Post-Rock bis hin zu zornigem Power-Pop. Die Band 1984 hat ihr Album „Open Jail“ genannt und in der Musik versprechen die Franzosen, alle Fesseln zu durchbrechen und das Gefängnis des aktuellen RockKonformismus zu verlassen. Hört sich sehr interessant an.

------------------------------------------www.myspace.com/band1984 www.kaolinmusic.com www.myspace.com/kaolinmusic www.calimusic.fr www.myspace.com/brunocali

HORAIRES SOUS RÉSERVE DE MODIFICATION


FESTIVAL

DES

ARTEFACTS

MERCREDI 13 AVRIL Salle de l'Illiade à Illkirch-Graffenstaden MORIARTY 21H45 – TO THE END + SYD MATTERS 20H10 – 21H25

+ ROMEO & SARAH 19H20 – 19H50 COUNTRY FOLK BLUES Loc 27 euros / soir 30 euros Placement debout libre uniquement Ouverture 18h45

MORIARTY : Empruntant son patronyme au personnage central de « Sur la Route » de Jack Kerouac, Moriarty est une formation francoaméricaine dont les compositions convoquent tant les inspirations country et folk que leurs origines européennes – et notamment irlandaises. Le parcours du groupe est marqué par la collaboration avec Jérôme Deschamps et Macha Makeieff, une discographie soignée et des tournées passant par de prestigieuses scènes et des festivals de renom. Les apparitions de Moriarty mettent assurément en scène le fantasme du relais-auberge – rassemblement hétéroclite, quasi hors du temps, de voyageurs dont l’identité se résume à la poussière glanée le long des routes avant que l’intimité de la table ne révèle peu à peu les cicatrices, fêlures et secrets portés au creux des doublures surpiquées. La chanson est alors propice au récit, forme éminemment folk pour se raconter en parlant d’autres que

soi – visages soit-disant anonymes croisés au hasard des pérégrinations. SYD MATTERS : Dans une jolie aventure pop moderne, Syd Matters poursuit sa quête de l’équilibre. équilibre entre parcours personnel et aventure collective, entre fragilité des espaces intimes et les nécessaires énergies des irruptions dans l’espace public ; équilibre des compositions qui naviguent entre évidences et sophistications. ROMEO & SARAH : Au-delà d’une activité qui le situe en permanence au cœur de l’actualité discographique, le label Herzfeld a développé une personnalité qui fait que nous aimons accueillir ses sociétaires dans les différents évènements proposés par Artefact PRL. En présentant Roméo et Sarah dans son catalogue, le label poursuit son aventure en direction des univers folk et intimistes. « Vectors and Forces » le premier album du duo strasbourgeois est sorti cet hiver..

HORAIRES SOUS RÉSERVE DE MODIFICATION

------------------------------------------Die Musik von Moriarty ist voller traditioneller irischer Musik, Country und Blues. Gitarre, Kontrabass, Mundharmonika, Xylophon und Kazoo treffen auf Geräusche von Schreibmaschinen und Rezeptionsglocken. Toll. Syd Matters kam aus dem Nirgendwo und überraschte die Franzosen mit zwei fulminanten Alben. Begeistert zeigt man sich besonders über seine Songs, welche zum Träumen einladen. Der Mann wandert musikalisch auf einem melancholischen Pfad. Romeo und Julia waren gestern. Jetzt kommt Roméo & Sarah, ein französisches Folk-Duo, welches in ihrem Heimatland schon als Geheimtipp gilt.

------------------------------------------www.myspace.com/romeosarah www.sydmatters.com www.myspace.com/sydmatters http://moriartyland.uing.net/ www.myspace.com/moriartylands

WWW.FESTIVAL.ARTEFACT.ORG

WWW.ARTEFACT.ORG


FESTIVAL

DES

ARTEFACTS

VENDREDI 15 AVRIL Zenith Strasbourg Europe NOFX 23H00 – 00H15 + DROPKICK MURPHYS 21H15 – 22H30 + APOCALYTPICA 19H30 – 20H45 + BEATSTEAKS 18H00 – 19H00 + SICK OF IT ALL 16H30 – 17H30 + ARMY OF FRESHMEN 15H00 – 16H00

PUNK ROCK MÉTAL HARDCORE Loc 30 euros / soir 35 euros Tarif unique debout/assis (placement libre) Ouverture 14h00 NOFX : On ne fera l’affront ni au groupe ni au lecteur de présenter par le menu NOFX, groupe posté depuis plus de vingt-cinq ans aux avant-postes d’une scène née sur les cendres d’un No Future et qui découvre la durée. Fleuron du catalogue Epitaph – noble maison – NOFX est devenu une référence, inspirant de nombreux groupes puis, les décennies passant, de véritables mouvements. On mesurera donc l’importance de leur venue au Festival des Artefacts, aujourd’hui étape d’un Never Ending Tour aussi jouissif qu’enragé. DROPKICK MURPHYS : Venu de Boston, terre d’immigration irlandaise devant l’éternel, The Dropkick Murphys empoigne en toute décontraction un instrumentarium qui fleure bon son Comte de Kerry (accordéon, cornemuse, violon), se nourrit d’une discothèque constituée d’albums du Clash, des Ramones ou de Johnny Thunders, se saisit d’un texte de Woody Guthrie et s’offre un mot d’ordre « sing loud, sing proud ! ». APOCALYPTICA : « Oh, we love to punish our instruments ! la plupart du temps, ils finissent plein de crin, de colophane et de sueur – nos vieux Maîtres ne seraient vraiment pas contents ! Lorsque nous faisons ces versions de titres Métal, nous réalisons un véritable travail d’adaptation pour le violoncelle. Nous travaillons à rester fidèles aux idées des compositeurs originaux. ». Au souvenir des quatre passages précédents d’Apocalyptica en terres Laitières, on ne retirera rien de cette profession de foi lancée à la face du monde par le quatuor finlandais, devenu désormais puissance invitante du gotha métallique à la faveur d’albums aux allures de délicieux cauchemar pour directeur artistique de Deutsche Gramophon. Le dernier de ces disques – intitulé 7th Symphony – réunit ainsi Gavin RosWWW.FESTIVAL.ARTEFACT.ORG WWW.ARTEFACT.ORG

sdale (Bush), Brent Smith (Shinedown), Dave Lombardo (Slayer), Lacey Mosley (Flyleaf), et Joe Duplantier (Gojira). BEATSTEAKS : Quitte à assurer une première partie des Sex Pistols, autant attendre 1996 pour le faire ! Beatsteaks n’a pas eu le choix qui était né un an avant à peine et qui depuis, est devenu une valeur établie du circuit, après avoir fait les beaux jours du catalogue Epitaph, joue les puissances infiltrantes en signant chez la major compagnie Warner. SICK OF IT ALL : Sick Of It All figure au rang des vétérans de la scène hardcore new-yorkaise dont le groupe peut revendiquer une paternité forcément putative. Mettant en musique la sourde violence urbaine qui rampe de Brooklyn à Manhattan, du Bronx à Harlem, Sick Of It All crache à la cadence d’une rythmique mitraillette, les pépins d’une grosse pomme que l’on sait vérolée de l’intérieur. ARMY OF FRESHMEN : Déboulant dans le cercle des révélations et dans une posture quasi symphonique, Army Of Freshmen concasse avec une énergie à toute épreuve une somme de passions pour les musiques les plus enragées. Le spectacle est calibré high energy, tant sur scène que dans la fosse, ouverte alors à tous les pogos.

irisch-amerikanische Folk-Punk-Band, deren Alben schon gut klingen. Richtung stark aber ist die Gruppe auf der Bühne mit einer Mischung aus Punkrock, Irish Folk, Rock und Hardcore Punk. Die erfolgreichen Cello-Finnen Apocalyptica kommen auf das Festival. Ihre Schnapsidee, Metal auf Celli zu spielen und dazu eine tolle Show abzuliefern, hat die Headbangers weltweit berühmt gemacht. Schöner die Celli nie klangen. Die deutsche Punk-Rock Band Beatsteaks ist vor allem bekannt für ihre Live-Auftritte. Die Fans der Berliner finden dazu die richtigen Worte: „Total geil, absolut krass, mega-fett, einfach wundervoll, bezaubernd und richtig geil auf der Bühne“. Die Vorfreude im Hardcore Lager dürfte groß sein, denn Sick of it All kommen aufs Festival. Und die New Yorker werden der Chef im Ring sein. Auf der Bühne kommt jeder Song direkt auf den Punkt. Den Festivaltag vervollständigt die Army of Freshmen, eine 1997 gegründete Powerpop/ Pop-Punk Band aus Ventura, Kalifornien, die eine wahrlich erfrischende Musik anbietet. ------------------------------------------www.armyoffreshmen.com

-------------------------------------------

www.sickofitall.com www.myspace.com/sickofitallny

NOFX ist eine US-amerikanische Punkrock-Band. Ihr Sound vereint Elemente von melodischem Hardcore, Ska und klassischem Punkrock. Das Publikum feiert und tanzt bis zum Umfallen.

www.beatsteaks.com/main.php www.myspace.com/beatsteaks

Die Dropkick Murphys sind eine 1996 in Boston, Massachusetts gegründete

www.nofxofficialwebsite.com www.myspace.com/nofx

www.apocalyptica.com www.myspace.com/apocalyptica www.dropkickmurphys.com www.myspace.com/dropkickmurphys

HORAIRES SOUS RÉSERVE DE MODIFICATION


FESTIVAL

DES

ARTEFACTS

SAMEDI 16 AVRIL Zenith Strasbourg Europe MORCHEEBA 23H15 – 00H30 + AARON 21H30 – 22H45 + BEN L’ONCLE SOUL 19H45 – 21H00 + AYO 18H00 – 19H15 + ASA 16H30 – 17H30 + STROMAE 01H00 – 02H00 + PUGGY 15H00 – 16H00 POP ROCK SOUL FOLK BLUES GROOVE ÉLECTRO Loc 30 euros / soir 35 euros Tarif unique debout/assis (placement libre) Ouverture 14h00 MORCHEEBA : Morcheeba s’est produit pour la dernière fois en terre Laitière en 1998, année d’un “Big Calm” qui se trouva précéder la tempête cyclique qui souffla au sein du groupe pour finalement conduire au départ de la chanteuse Skye en 2003. C’est à l’occasion de leur septième album que nous les invitons de nouveau, accueillant avec grand plaisir une formation initiale reconstituée autour des frères Godrey et de Skye, retrouvailles ici scellées sur scène. AARON : L’intérieur nuit de Aaron baigne dans l’écho d’une reprise de “Strange fruit” de Billie Holiday. En y déambulant, on se heurte, sans réelle surprise finalement, à quelques polaroïds de graffs de Basquiat épinglés ça et là ou à une lyncherie diffusée en boucle à même le mur. Aaron y a rencontré un public qui, à son tour, a intégré ses chansons dans ses propres intérieurs nuit – lesquels se prolongent au fil des albums et de dates qui marquent les saisons strasbourgeoises. BEN L’ONCLE SOUL : Fils spirituel de Vigon (visible sur le net pour ceux qui l’ignorent), marqué peut-être par la carte noire des Stunners – tous entrés en Sweet Soul Music depuis les contreallées de la Douce France – Ben l’Oncle Soul s’empare un jour du Dictionnary of Soul par l’esprit et la lettre, en tabasse Seven Army Nation de White Stripes et s’ouvre ainsi les portes des Apollos de l’hexagone. Les tournées et l’album qui s’en suivent font l’événement et les chaînes de télévisions se rêvent en Ready Steady Go à chacune de ses apparitions. AYO : Dans un univers saturé de concepts tirés au cordeau, trois fois rien : une chanson, son interprète et l’accent de la sincérité. Touchant, par on ne sait quel miracle, directement son public au cœur, Ayo a ramené en toute simplicité tout le monde à sa place : les éditeurs éditèrent, les distributeurs distribuèrent, les médias médiatèrent et les chansons flottent, depuis, dans l’air du temps, petites bulles d’évidence qu’il

appartient à chacun de faire sien ou de laisser à distance.

Charts kräftig punkten konnte. Die Festivalhalle wird zum Dancefloor.

ASA : « J’aime écrire ou réfléchir à mes textes dans le bus ou molué, comme on l’appelle chez nous. 49 places assises, 99 passagers debout, comme le racontait Fela. On se presse, on se serre, des micro-drames éclatent à tout instant et, à la fin de la journée, on arrive encore à en rire, c’est notre force… »

Ist es TripHop, TriTop, TripFlop oder gar FlipFlop? In jedem Fall aber kein Flop, denn seit mehr als zehn Jahren überzeugt Morcheeba seine Fans durch schleppende Grooves, sphärische Klänge und dazu diese tolle Stimme von der Sängerin Skye Edwards. Eine schmackhafte musikalische Mischung gerade recht für ein Festival.

STROMAE : Dernière touche à la programmation de la journée du 16 avril du Festival des Artefacts, Stromae, auteurcompositeur belge de corps et sans doute d’esprit ouvrira une séquence décidemment attachée à la quête de notes bleues. Son “Alors on danse” sait être irrésistible et réflectif, son élégance naturelle respire l’intelligence et son sens de l’autodérision lui permet les coups les plus gonflés comme cette netbuzzerie de l’hiver inventée et jouée avec Djamel Debbouze. Le temps d’un album et d’une série de concerts qui firent grand bruit dans le Landernau, Stromae a d’ores et déjà enjambé bien des barrières sans faire un accroc à son impeccable pantalon mais sans omettre non plus de faire tomber quelques clichés au passage. PUGGY : Un duo franco-anglais, augmenté d’un batteur suédois se considère comme un groupe belge au moment où le pays ne sait plus s’il existe encore… une réalité européenne. Puggy ne fait pourtant pas dans la géopolitique mais trace son bonhomme de chemin dans la pop, à coups d’albums ciselés avec le sens du détail et de concerts qui les amènent à ouvrir pour Smashing Pumpkins et Incubus. ------------------------------------------Bevor die Nacht sich über das Festival legt, dreht Stromae aus Belgien noch ein wenig an den Plattentellern und legt seinen ganz persönlichen Stil auf, eine Mischung aus Elektro mit französischen Texten in der Tradition des Genre Chanson. Dabei rotiert auch sein großer Erfolg, die Single «Alors on danse», die auch in Deutschland in den iTunes-

HORAIRES SOUS RÉSERVE DE MODIFICATION

Das Pariser Duo AaRon hatte im Dezember sein Konzert in der Laiterie schnell ausverkauft. Ein guter Grund also, den singenden Schauspieler Simon Buret und den Multiinstrumentalisten Olivier Cousier auf das Festival einzuladen. Immerhin verkaufte sich das Debütalbum: „Artificial Animals Riding On Neverland“ in Frankreich 250.000mal. Ben l’Oncle Soul ist bester französischer Soul. Der Sänger im Retro-Stil nahm seinen Namen und das Aussehen von Uncle Ben, dem fiktiven älteren farbigen Mann mit Fliege, der auf jeder Reispackung der bekannten Marke zu sehen ist. Anders als der Reis klebt die Musik aber in den Ohren. Noch ein deutscher Gast auf dem Festival. Ayọ ist die junge Soul-Sängerin, die vorwiegend in englischer Sprache singt, bei Liveauftritten teilweise auch ins Französische wechselt. Das Wort – Ayọ – bedeutet «Freude». Und Freude empfindet jeder, der die Künstlerin live erlebt. Die kleine Sängerin Asa darf der Musikfreund anhimmeln. Abwechslungsreich und voller Ideen jongliert die Sängerin und Gitarristin ihre Songs durch eine Popmusik voller Soul. Sie schafft es, das Publikum in ihren Bann zu ziehen. Zu entdecken gibt es an diesem Festivaltag noch die Band Puggy aus Belgien, die zwischen IndieRock, akustischen Passagen und hartem Rock navigiert. Hört sich doch gut an, oder? ------------------------------------------www.puggy.fr www.myspace.com/puggyband www.asa-official.com www.myspace.com/asaofficial www.ayomusic.com www.myspace.com/ayo http://ben-music.artistes.universalmusic.fr/ www.myspace.com/oncleben www.aaronwebsite.com www.myspace.com/aaronrecordings www.morcheeba.co.uk www.myspace.com/morcheeba

WWW.FESTIVAL.ARTEFACT.ORG

WWW.ARTEFACT.ORG


FESTIVAL

DES

ARTEFACTS

DIMANCHE 17 AVRIL Zenith Strasbourg Europe SOPRANO 19H15 – 20H30 + DUB INC 21H00 – 22H15 + RAGGASONIC 17H30 – 18H45 + HIGHTONE 22H45 – 24H00 + DANAKIL 15H45 – 17H00 + LYRE LE TEMPS 14H30 – 15H15 HIP HOP DUB RAGGA REGGAE SWING Loc 25 euros / soir 30 euros Tarif unique debout/assis (placement libre) Ouverture 13h30 SOPRANO : Depuis la planète Marseille, les intérieurs familiaux aux parfums de Comorres et les amours hip-hop de jeunesse partagés avec les futurs Psy4 de La Rime, Soprano parle haut et fort. Son Scarface à lui s’appelle Tony – glamour et décadence de sociétés parallèles empêtrées dans leur inéluctable soif de normalisation - et ses angoisses existentielles le poussent au divan. Soprano en tire matière à introspection et, dans une soif d’écriture, aux lyrics de trois albums, dont un à paraître au mois de mars. “Pour moi c’est encore pire : j’affronte mes problèmes ! “ DUB INC : Reconstruisant la mystique dub à partir de racines kabyles, de rêves jamaïcains et de désirs protéiformes, Dub Inc articule, en toute sérénité, activisme, engagement militant et bonne humeur communicative… Basé à Saint-Etienne, le groupe incarne l’étonnante et persistante vibration qui fait du couloir Rhodanien l’axe central d’une relecture française des musiques venues de Jamaïque. C’est avec le goût du rendez-vous que nous le réinvitons en terres artefacts. RAGGASONIC : Albums acérés, tournées accompagnées du Ruff Cut Band, au cœur des années 90 Raggasonic s’était inventé  une communauté, au delà du ghetto ragga et même du cercle hip-hop. Mis en veilleuse en 1998, le duo composé par Big Red et Daddy Mory, revient plein phare cette année pour une tournée qui fait l’événement. HIGHTONE : Depuis Lyon, où l’on dubbe comme on traboule, Hightone emmène l’esprit de King Tubby et Lee Perry aux confins d’un imaginaire nourri de polaroïds venus d’Inde et du Tibet. Tout en sueur numérique et mécanique humaine, Hightone usine un novo dub qui flirte avec le vintage et s’ouvre à toutes les

rencontres pour devenir l’un des plus robustes véhicules musicaux de l’hexagone.   DANAKIL : Piochant son patronyme dans la mystique éthiopienne, Danakil s’est évadé de Marly le Roy pour s’aventurer en terres reggae et y embarquer tous ceux qui, croisés sur la route, voyaient dans le groupe le véhicule idéal pour leurs voyages immobiles. Danakil trace donc les contours d’une aventure communautaire autour d’une vibration née en Jamaïque et prolongée ici une fois encore au moment où l’on croyait son souffle devenu court. LYRE LE TEMPS : Au lendemain d’un bien beau concert à La Laiterie, Lyre Le Temps rejoint l’affiche du Festival des Artefacts, poursuivant une aventure commune qui nous ravit. Sociétaire au long cours d’une “plateforme Artefact” qui, pour être discrète, ne constitue pas moins un outil performant de notre dispositif d’accompagnement de projets artistiques, Lyre Le Temps y aiguise un répertoire qui peu à peu fait chavirer l’hexagone. Dans un culte de l’improvisation et de la dynamique,  Lyre Le Temps s’invente et se réinvente sans cesse, courant les routes du swing comme d’autres celles du monde, jouant d’une tectonique des plaques toute singulière pour rapprocher en un même continent les terres de jazz, hip-hop ou électroniques. ------------------------------------------Lyre le Temps, drei Franzosen, die zwischen Jazz, Swing, Elektro und Rock navigieren. Ihr erstes Album „Lady Swing“ wurde in Frankreich gleich zum Geheimtipp. Wer am Festivalsonntag früh aus dem Bett kommt, der sollte die Band auf keinen Fall verpassen. Der französische Rapper Soprano wuchs in

HORAIRES SOUS RÉSERVE DE MODIFICATION

den Einwandererghettos von Marseille auf und gründete 1994 mit seinen Cousins die Gruppe „Psy4 De La Rime“, mit denen er in Frankreich viel Erfolg hatte. Auch solo sorgt Soprano für volle Hallen. Dub Inc besteht aus acht Mitgliedern mit unterschiedlicher kultureller Herkunft. Ihre Musik setzt sich aus arabischer Rhythmik, Hip Hop, afrikanischen Beats, Dub und Reggae zusammen. Die Texte der Band sind sozialkritisch und werden auf englisch, französisch und kabylisch gesungen. Raggasonic ist ein Duo zweier aus der Karibik stammender französischer Ragga-Deejays, Big Red und Daddy Mory. Sie leben den französischen Rastafari-Kult aus. Auf der Bühne sind die zwei ganz großartige Stimmungsmacher. HighTone gründete sich 1997 in der französischen Großstadt Lyon. Schnell entwickelte sich die Band zu einer festen Größe in der DubSzene in unserem Nachbarland. Im Konzert sind die Franzosen einfach nur hörenswerte Überflieger. Sieben junge Franzosen liebten den Reggae und gründeten eine Band. Danakil aus einem Vorort von Paris sind die gallischen Enkel von Bob Marley und seinen Kollegen auf Jamaika. Wie alle Künstler dieses Musikstils ist die Truppe live der Hammer.

------------------------------------------www.lyreletemps.com www.myspace.com/lyreletemps http://danakilweb.free.fr/ www.myspace.com/danakilweb www.soprano-lesite.fr www.myspace.com/officielsoprano www.dubinc.org www.myspace.com/dubincorporation www.hightone.org www.myspace.com/hightoneofficialsite

WWW.FESTIVAL.ARTEFACT.ORG

WWW.ARTEFACT.ORG


cahier Festival des Artefacts 2011 version 2