Page 83

pression de la théologie orthodoxe, toujours en rapport avec Jean 14 : 11 40. Pseudo-Cyril et Jean de Damas ont donné expression à l’union et la communion dynamiques du Père, du Fils et du Saint-Esprit : ils ont leur être l’un dans l’autre et se contiennent mutuellement l’un l’autre. Ceci sans confusion l’un dans l’autre, et en même temps sans séparation l’un de l’autre. Dans cette union, les qualités qui différencient Père, Fils et Saint-Esprit ne les séparent pas pour autant les uns des autres, mais les constituent dans leurs caractéristiques spécifiques. Là, la différence ne sépare pas, mais elle unit. LA RICHESSE DU CONCEPT La « perichorèse » des trois personnes divines exprime le mouvement éternel d’amour, la communion de l’amour entre Père, Fils et Saint-Esprit qu’est la Sainte Trinité, éternellement. Dans cette communion d’amour, chaque personne devient ce qu’elle est entièrement en référence aux autres. La « perichorèse » permet à chaque personne d’exprimer à la fois ce qu’elle est et ce qu’est le Dieu trinitaire : vivant, dynamique, extatique et relationnel. Les trois sont ce qu’Ils sont par la relation l’un avec l’autre. Les trois personnes de la Trinité forment donc leur unité propre en elles-mêmes par la circulation de la vie divine. Père, Fils et Saint-Esprit sont entièrement égaux et identiques en divinité et puissance. Chaque Personne contient le Dieu un en vertu de sa relation aux autres ainsi qu’en vertu de sa relation avec elle-même, chacune existe et co40

Jean de Damas, +,-0+,69;/6+6?(, 1.8, cf. aussi 1.11. 81

Dossier Vivre 14 - La dynamique de Dieu  

La joie de la communion avec le Père, le Fils et le Saint-Esprit