Page 79

servent dans le Père, le Fils et le Saint-Esprit tous les fidèles, maintenant et toujours et aux siècles des siècles. Amen34. » B) EXPRIMER L’INEXPRIMABLE L’UNITÉ DANS LA TRINITÉ : LA DOCTRINE DE LA CO-INHÉRENCE2 Si la Confession de foi de Nicée-Constantinople a posé une base doctrinale pour affirmer l’Unité dans la Trinité, la réflexion ne s’est pas arrêtée à ce moment-là. Durant les siècles suivants, la doctrine de la co-inhérence des trois personnes divines a été élaborée et affinée, et a donné naissance à la notion de « périchorèse. » Cette dernière a été redécouverte dans les dernières décennies de notre siècle, et constitue une richesse théologique concrète pour penser, dire et vivre la foi chrétienne. D’où la place considérable consacrée ci-après au développement de la « périchorèse. » Dans la troisième partie de ce livre, je mentionnerai plusieurs implications pratiques de cette doctrine. DÉVELOPPEMENT DE LA DOCTRINE Les bases bibliques qui ont servi d’appui aux théologiens qui ont développé la doctrine de la co-inhérence sont Jean 14 : 10-11 et 10 : 30, ainsi que les textes qui affirment la glorification réciproque entre Père, Fils et Saint-Esprit35. Syméon le Nouveau Théologien, /@45,: I (Paris : Les Editions du Cerf, 1969) p. 155. Traduction par Joseph Paramelle, s.j. 35 Voir chapitre 2, ÉCRITURE. On peut mentionner encore Ephésiens 1 : 17, Hébreux 1 : 3 et 1 Pierre 4 : 14. 34

77

Dossier Vivre 14 - La dynamique de Dieu  
Dossier Vivre 14 - La dynamique de Dieu  

La joie de la communion avec le Père, le Fils et le Saint-Esprit

Advertisement