Page 64

à la recherche d’une formulation de la foi chrétienne qui soit fidèle à la Révélation dans l’Écriture, dans un contexte de doctrines qui remettaient en cause la validité de l’œuvre de salut accomplie en Jésus-Christ. Les deux lettres de Paul à Timothée et les lettres de Jean contiennent des indices que des confrontations avec de fausses doctrines ont existé au premier siècle déjà. Il est significatif que le thème théologique central de nombreuses controverses des premiers siècles soit la christologie, donc la doctrine de la personne et de l’œuvre de Jésus-Christ. Puisque la Bible présente Jésus comme seul chemin de salut et de relation avec Dieu le Père, une claire compréhension de son identité et de son rôle n’était en effet pas une question secondaire. En quoi consiste exactement la foi qui sauve ? Qui est Jésus-Christ pour pouvoir être le Sauveur du monde ? D’UN TÉMOIGNAGE DE VIE À UNE EXPRESSION SYSTÉMATIQUE DE LA FOI Nous avons conclu l’étude du témoignage biblique en soulignant que nous ne trouvons pas dans la Bible une doctrine systématique de Dieu, mais que ce témoignage formait la base pour les développements doctrinaux ultérieurs. L’analogie du fonctionnement de la grammaire dans une langue peut servir comme illustration de la relation entre le témoignage des Écritures et la doctrine orthodoxe de Dieu2. Quelqu’un peut parler de façon grammaticalement parfaite sans jamais consciemment connaître la grammaire de la langue parlée. Des termes et systèmes grammaticaux sont un développement tardif 2

Voir Frances YOUNG et David F. FORD, 4,(505. (5+ ;9<;/ 05 *6905;/0(5: (Grand Rapids : Eerdmans, 1987), p. 256.

62

Dossier Vivre 14 - La dynamique de Dieu  

La joie de la communion avec le Père, le Fils et le Saint-Esprit

Advertisement