Page 43

L3,7Ï9,3,-03:,;3,:+0:*073,: Si Jésus a reçu du Père ses disciples, ceux-ci sont invités à suivre son exemple et à exprimer dans leur existence individuelle et surtout communautaire les actions et le caractère de leur Maître (13 : 15, se laver les pieds ; 13 : 34 et 15 : 12, s’aimer) 20, En s’attachant à Jésus par la foi21, les disciples partagent la vie même du Fils et du Père (6 : 57). Ils participent à la connaissance réciproque entre Père et Fils (10 : 14-15) et à leur amour (15 : 9-10). L’expression de cette participation atteint son point culminant dans la prière que Jésus adresse au Père au chapitre 17 : les disciples peuvent participer à l’unité profonde qui existe entre Père et Fils si le Père les garde en son nom, c’est-à-dire fidèles à la révélation du Père que Jésus leur a apportée (17 : 11) 22. Ils participent à l’unité entre Père et Fils en recevant du Fils la gloire qu’Il a Lui-même reçue du Père (17 : 22). Le Fils prie explicitement pour l’unité entre Dieu et ceux qui, dans tous les temps à venir, croiront en Lui par le témoignage des disciples (17 : 20-21). Le but ultime et la concrétisation de l’unité entre Père, Fils et disciples, c’est le partage réciproque de l’amour (17 : 23).

20

Jean dans sa première lettre invite les chrétiens à suivre l’exemple du Christ, à « marcher aussi comme lui (le Seigneur) a marché » (2 : 6), enseignés par l’onction qu’ils ont reçue, (2 : 27, référence au SaintEsprit, cf. 2 : 20, 3 : 24, 4 : 6 et 13), à « se purifier comme lui (le Seigneur) est pur » (3 : 3). 21 Ce qui est exprimé au chapitre 6 comme « manger sa chair et boire son sang, » Jean 6 : 53-58. 22 Ainsi, avec la plupart des commentateurs, George R. BEASLEYMURRAY, 16/5 (Waco : Word Biblical Commentary, 1987), p. 299. 41

Dossier Vivre 14 - La dynamique de Dieu  

La joie de la communion avec le Père, le Fils et le Saint-Esprit

Advertisement