Page 181

la droite du Père continue à envoyer ses disciples en mission. Celui qui a Lui-même été envoyé envoie à son tour le peuple de Dieu dans le monde pour y annoncer le salut accompli par la croix et la résurrection. Il s’agit d’un ordre missionnaire, soutenu par son amour, qui, reçu avec foi et obéissance, contraint alors le bénéficiaire à le partager 8. Voici donc le deuxième missionnaire : Dieu le Fils, Sauveur et Seigneur de son Église et de la mission qu’Il confie à celle-ci. LE TROISIÈME MISSIONNAIRE : LE SAINT-ESPRIT L’action de l’Esprit missionnaire est d’abord intimement liée à l’incarnation de Jésus-Christ. Marie devient enceinte par le Saint-Esprit. Au baptême de Jésus, l’Esprit vient sur Lui comme une colombe et revêt le Fils de puissance, de sagesse et de discernement. C’est par la puissance du Saint-Esprit que Jésus annonce la Bonne Nouvelle, guérit, libère des gens de démons, et domine sur les éléments de la nature. C’est par l’Esprit que Jésus est rempli de joie et exulte devant le Père, et c’est donc par l’Esprit qu’Il vit la communion intime avec le Père9. Jésus promet le même Saint-Esprit à ses disciples et à ceux qui les suivront. L’Esprit les fera naître à une vie nouvelle. Il représentera le Père et le Fils au-dedans de ceux qui se confient en Dieu et s’engagent avec Lui. L’Esprit les conduira dans toute la vérité, et dans l’accomplissement de la mission dans le monde, à la suite du Fils. Pour cela, Il donne aux disciples de l’assurance et les 8 9

Voir 2 Corinthiens 5 : 14. Voir Luc 10 : 21. 179

Dossier Vivre 14 - La dynamique de Dieu  

La joie de la communion avec le Père, le Fils et le Saint-Esprit

Advertisement