Page 175

Parce que Dieu est le créateur qui soutient toutes choses et que la fin de l’histoire de l’humanité est dans sa main, nous pouvons continuer à recevoir de Lui cette vie, l’en remercier et le louer pour ses dons infinis. N’est-ce pas là le dessein premier de Dieu pour l’homme : connaître et aimer Dieu, et à partir de là, vivre dans la création comme étant son enfant bien-aimé qui cherche à l’honorer dans tous les domaines de sa vie ? UN PEUPLE DE SACRIFICATEURS Finalement, rappelons la vocation de l’Église d’être un peuple de sacrificateurs devant Dieu en faveur du monde. Du temps de l’Ancien Testament, les sacrificateurs juifs représentaient devant Dieu leur peuple, Israël. Ils offraient à Dieu des sacrifices à la place du peuple et pour lui. En même temps, les sacrificateurs étaient des manifestations vivantes de la sollicitude et de l’intérêt de Dieu à l’égard de son peuple. Dans le Nouveau Testament, la situation est différente. Jésus-Christ est le nouveau grand sacrificateur qui se tient devant Dieu en faveur de son peuple 6. À cause de son œuvre de salut, les chrétiens sont appelés « un royaume, des sacrificateurs pour Dieu son Père 7.» Leur tâche consiste à se tenir devant Dieu en faveur du monde et à y « proclamer bien haut les perfections et les œuvres merveilleuses de Celui qui vous a appelés à passer des ténèbres à son admirable lumière 8.» Éclairés ainsi par la grâce que Dieu nous a accordée en Jésus-Christ, nous 6

Voir un des thèmes principaux de la lettre aux Hébreux. Apocalypse 1 : 6 ; voir aussi1 Pierre 2 : 4-10. 8 1 Pierre 2 : 9, traduction 7(963,=0=(5;,, transcription du Nouveau Testament pour notre temps par Alfred KUEN. 7

173

Dossier Vivre 14 - La dynamique de Dieu  

La joie de la communion avec le Père, le Fils et le Saint-Esprit

Advertisement