Page 116

trouveront alors dans une position privilégiée de relation directe avec le Père par le Saint-Esprit, ce Père qui les aime à cause de leur amour pour Jésus-Christ son Fils 10. Par notre attachement au Fils, par l’amour que nous Lui portons en réponse à son amour pour nous, nous entrons en relation avec le Père qui nous accueille au travers de son Fils et nous offre une même relation d’amour qu’Ils partagent entre eux 11. Désormais, nous sommes enfants de Dieu, nous faisons partie de la « famille divine ». « Voyez, quel amour le Père nous a donné, puisque nous sommes appelés enfants de Dieu ! Et nous le sommes. » (1 Jean 3 : 1) Ce même Dieu et Père de Jésus-Christ qui est souverain sur toutes choses est maintenant notre Père ! NOTRE PÈRE COMPATISSANT QUI SE RÉJOUIT ! « Il se leva et alla vers son père. Comme il était encore loin, son père le vit et fut touché de compassion, il courut se jeter à son cou et l’embrassa. » (Luc 15 : 20) Cette parabole (Luc 15 : 11-32) est la troisième d’une série d’histoires que Jésus raconte à des Juifs qui l’ont critiqué pour s’être mis à table avec des gens mal vus. Les trois paraboles décrivent la recherche et l’accueil de ce qui était perdu, avec comme constante centrale la joie qu’engendrent les retrouvailles. Il y a d’abord la joie du berger qui a retrouvé la brebis perdue et invite amis et voisins à partager sa joie. Ensuite, dans le commentaire de Jésus, il y a la joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent et revient à Dieu 12. Puis il y a la joie de la 10

Jean 16 : 26-27. Jean 17 : 22-26. 12 Luc 15 : 1-7. 11

114

Dossier Vivre 14 - La dynamique de Dieu  

La joie de la communion avec le Père, le Fils et le Saint-Esprit

Advertisement