Page 1


1Ladycaprice callé def.qxp

21/11/06

1:35

Page 2

083 Game

Activité non imposée, à laquelle on s’adonne pour se divertir, en tirer un plaisir. Le game c’est autant la frénésie qui nous prend dans les jeux de hasard que celle qui nous envahie dans les relations sentimentales, ou au boulot lorsqu’on sent que biz se negocie bien. Pour les fêtes et cette période froide de l’année amusez vous en découvrant nos pages modes, nos pages culture, et envolons nous dans un voyage ludique, du casino aux jeux video, de l’addict women à une partie de poker endiablée. Puis partez à la rencontre de Public Enemy, Lauryn Hill, Oxmo, et bien d’autres. Nous vous souhaitons une très bonne annee 2007 pleine de caprices. La team L.C Nous lançons un game : les trois plus belles créations graphiques (thème libre) gagneront plusieurs cadeaux tendances. Un abonnement, des goodies Rocawear et Sir Benny Miles, et des Passeports beauté Black’Up qui vous donneront droit à des séances de maquillage gratuites, réalisées par les make-up artistes de la marque. Et bien sûr la publication du visuel dans le prochain Lady Caprice. À vous de jouer… Plus d’infos sur : myspace.com/ladycapricemagazine

Illustration Akon


1Ladycaprice callĂŠ def.qxp

21/11/06

1:36

Page 3


024

031

SOM MAIRE LADY ACTUS

008

LADY DOSSIER

LADY MODE

012

News couture

STREET FOLIO

018

T-girl from Suede

LADY TENDANCE

022

T.Magic, Missy Elliot, Kelis, Be Priv.

LADY PORTRAIT Lauryn Hill

034

Le Game : Stratégie, street marketing, players, bons plans drague des stars, les rois du game : Jay-Z & Beyoncé

News urbaines

031

LADY FASHION

042

Video Game Casino

LADY CULTURE

034

Photo Marc Da Cunha Lopes

Page 4

Illustration DR

018

1:42

Illustration DR

21/11/06

Photo adidas

012

Photo T-Girl

Photo DR

1Ladycaprice callé def.qxp

042

Lady Culture 083 Rue au Grand Palais, B-Girl Be, Doll Art, drôles de dames… Lady sport 092 Défilé Who’s Next

LADY GADGET

097

“Jamais sans mon…”

063

Lady On Air Hip Hop, R&B : Les divas du R&B, Neyo, Nneka, Public Enemy, Oxmo…

LADY BEAUTY News Beauté Beauty Poker

098


LADY FASHION

104

068

LADY ID

098

118

114

GAMOSCOPE

Photo D.R

Page 5

Photo J.B

1:43

Photo Blaise Arnold

064

Addict

LADY X/Y

21/11/06

Photo Marsatac

052

Photo DR

Photo Aleksandre Pinel

1Ladycaprice callé def.qxp

116

127

“Noir et Fier”

112

IN YOUR FACE !

Les 10 commandements Punk

LADY CROISÉE

114

Interview croisée : Casey / Ryan

LADY LIFE

116

Djette : Miss Eaven

120

M.P.Y

LADY DESIGN

122

Customizez un sac

LADY PARTY

124

Rocking Friday’s & Private Penthouse

LADY WHO’S WHO Toutes les adresses...

130


1Ladycaprice callé def.qxp

21/11/06

1:47

Page 6

LADY ACTUS

008

Textes La rédaction

NEWS

Photo DR

Photos Chiara Santarelli

Rosy de Palma de passage à Paris…

Black’Up Tous les vendredi soir depuis octobre, on passe la soirée à la Galerie, entre Vip et Djs Cainris, vous n’avez pas pu les manquer… Qui ? Les hotesses Black’Up qui ont distribué des goodies aux jolies filles de la soirées. Non, non ce n’est pas un caprice, c’est juste un plaisir, une bonne soirée, du très bon son et en plus on rentre à la maison avec des nouveaux produits de beauté tendances. De quoi être encore plus jolie pour la prochaine soirée… Vivement vendredi !

DJ NETIK, CHAMPION DU MONDE DES DJ’s DMC Le 2 septembre dernier a eu lieu à Nantes, le championnat de France des DJ’s DMC 2006. Une édition, qui pour la première fois propose un price money. L’occasion pour certains DJ’s de refaire surface dans l’arène des championnats. DJ Netik de Rennes revient après 4 ans d’absence et rafle le titre de champion de France. Une semaine plus tard, le 11 septembre à Londres, Netik obtient, haut la main, le titre de champion du monde. Du jamais vu dans l’histoire des compétitions de DJ’s DMC ! La catégorie individuel étant la plus difficile à décrocher, DJ Netik, lui, s’est imposé comme l’une des références en la matière : “J’avais envie de faire les individuels depuis longtemps mais après mes titres en 2001 et 2002 dans d’autres catégories, je voulais faire une pause.” Entre-temps, le Rennais apprend le métier de DJ sur scène avec Pat Panik, une formation hybride, drum & bass et Hip-Hop. Il revient plus inspiré que jamais. “Mon ami et concepteur, Jad, m’a concocté des beats et des banques de sons sur mesure pour faire le show et à partir de là, j’ai pu trouver des plans. Je voulais un show qui explose du début à la fin. Et bien sûr le price money de 10 000 dollars est une autre source de motivation.” Quatre longs mois de training intensif et plus tard, DJ Netik rafle tout sur son passage. Les DJ’s venus des quatre coins du globe pour le championnat du monde ont félicité notre talentueux DJ frenchie. Il sera sur la scène du Rex le 29 novembre à partir 22 heures en compagnie des anciens champions et candidats au trône, ceux qui ont écrit avec Netik une grande partie de l’histoire du djing : Dee Nasty, Cut Killer, Cuttee B, Crazy B, Pone…

Black’Up - www.blackup.com

www.myspace.com/djnetik

Patricia Balon Enyce France & Françoise Nottrelet MCM


1Ladycaprice callé def.qxp

21/11/06

1:49

Page 7

Cutsurelles : le mardi à 21 h (rediffusé les samedi et dimanche à 14 h) sur la Locale (freebox :156, club internet et TPS : canal 92). cutsurelles@gmail.com Photo DR

Photo DR

CUT SUR ELLES : Magazine TV Féminin et urbain - Le tout premier magazine télé talk-show féminin et urbain vient de montrer le bout de son nez. C’est dans le cadre d’un salon de coiffure décalé que Yasmina et Sheyen reçoivent leur clientes. Elles y causent secrets capillaires mais aussi culture au féminin. Tania de Montaigne, journaliste, écrivain et chanteuse ouvre le bal avec un live exclusif au piano ; Bezem y Mailan, les coqueluches de la mode, présentent leur toute nouvelle création, et Max Laure remonte le temps avec des archives des premières soirées Hip-Hop au Globo. Dans ce salon particulier où tout le monde cause, une djette, Miss Eaven et Aurore, une vraie coiffeuse, accompagnent les animatrices-journalistes de choc dans la bonne humeur, sans cheveux sur la langue et sans crêpage de chignon. Même le féminin Cosmopolitan en parle.

Concours Positif City Positif City est un projet d’émission TV, destiné à promovoir les talents qui résident dans les cités françaises. Le concours réunira différents domaines de la culture Hip-Hop ; du Djing, de la Danse (chorégraphie individuelle), le chant, le rap, le graff, le stylisme, la comédie… Pour participer au concours envoyez vos réalisations sous forme de vidéos ou d’images numériques. La préselection a lieu jusqu’en décembre. Inscriptions : www.m-ideal.com/positifcity/ Votes et résultats : www.positif-city.com

Mobb Deep en concert à Lyon & Lille L’Original Production présente The Legendary Hip Hop Show avec The Infamous Mobb Deep featuring Dj alchemist en concert au Transbordeur à Lyon puis à Lille. Le 13 Décembre 2006 à Lyon - le 15 Décembre à Lille Réservez vos place au prix de 28E. par personnes (prix Fnac 32E.) en téléchargeant un bulletin de réservation sur notre site www.loriginal-festival.com ou au 06 99 30 70 19.


1Ladycaprice callé def.qxp

21/11/06

4:35

Page 10

LADY MODE

012

NEWS

Photo DR

Jealeï, la marque des sacs libérés Jealeï, ce sont des créations originales de sacs en cuir, doublés de foulards vintage. Imaginées pour toutes les situations de la vie trépidante de la jeune femme coquette et urbaine, les créations Jealeï sont réalisées à la main dans des coloris multiples. Avec Le Pure, le Nightcraneuse et l’Irrésistible qui sont quelques-uns des modèles de cette jeune marque de sacs “pour femmes inspirées”, les sacs Jealeï vous feront craquer. www.jealei.com

Photo DR

Textes Johanna Ikeng, Lady Priss-K, Yasmina Benbekai

Kani Ladies C’est lors du dernier Bread and Butter que nous avons pu découvrir la collection printemps-été Kani Lady. C’est dans le club le Catwalk que s’est déroulé le défilé Karl Kani & Kani Ladies. Un vrai show à l’américaine, des danseurs et danseuses Hip-Hop défilant entre deux phases de break. La nouvelle collection été de Kani Ladies est surprenante, un mélange de classe et d’urbain. À découvrir sur le site :

Photo DR

www.kaniladies.com

DANCE TO L.A Nike vous a donné la possibilité de devenir la nouvelle Sofia Boutella, un grand concours international de danse a eu lieu ces derniers mois, le Dance to L.A. Les danseuses ont disposé de 60 s’ pour s’exprimer sur les musique du Nike Rockstar Workout. Les 27 finalistes selectionnées via le site internet, ont participé à la finale à Amsterdam, le semaine du 30 octobre. Un jury composé de Mauro Astolfi (chorégraphe italien), de Sofia Boutella (danseuse Nike France) et de Kymberlee Jay (danseuse Nike), a choisi les 5 finalistes qui partiront à Los Angeles pour une semaine en VIP au paradis des danseurs. Les résultats vous seront dévoilés début décembre …

Les Petits Papillons Vous êtes en quête despérée du vêtement “must have” du moment. Ne cherchez plus, les Petits Papillons sont là. Alex et Sarah ont crées ce concept de ventes privées top tendance. Régulièrement elles nous recoivent dans leur show room “home sweet home”, entre portants et petits gateaux. On a l’impression de se retrouver chez nos copines. La sélection des marques est pointue (Adeline Affre, Cindez, Les Jolies Choses…), un stock vintage & luxe (Prada, Chanel…), et bien d’autres perles à découvrir. Retrouvez les dates des prochaines ventes privées sur :

www.nikewomen.com

www.myspace.com/lespetitspapillons


1Ladycaprice callé def.qxp

21/11/06

1:59

Page 11

Photo DR

SEDGWICK & CEDAR, “WHERE IT ALL BEGAN IN” Il y a plus d’un an les pionniers légendaires du Hip-Hop DJ Kool Herc, Grand Master Caz, Afrika Bambaataa, Live Rhyme Master, The Cold Crush Brothers, Melle Mel et la première femme du Hip-Hop, Sha-Rock, se sont associés pour lancer la première marque de vêtements Hip-Hop vintage. Son nom : Sedgwick & Cedar. Que veut dire ce nom ? C’est l’endroit où la révolution culturelle du Hip-Hop a commencé. Le 11 août 1973, la soeur de DJ Kool Herc, Cindy Campbell décide d’organiser une soirée pour la rentrée scolaire dans une chambre du 1520 Sedgwick Ave. Durant cette party, Kool Herc fait découvrir les break beats “rallongés”. Très vite, ils doivent déplacer leur “party” dans la rue à Cedar Park. S&C a donc créé une édition limitée de t-shirts utilisant les flyers originaux des Block Parties, des Battles légendaires et des soirées en Club. Ces images authentiques sont reproduites et cousues sur chaque pièce. La collection se compose de lignes hommes et femmes vintage et collector : des sweats à capuche, chapeaux old school, blousons satinés, blousons cuirs et cotons (de 28.00 E. à 400. E.). Russell Simmons, Lil’John, Nelly et Flavor Flav ont déjà montré leur soutien en faisant la promotion de la marque. Respect ! www.sedgwickandcedar.com

Fées de Bengale

Qhuit la griffe multi supports Qhuit, c’est la marque de deux potes complètement délirants qui ont décidé de donner vie à leurs idées en lançant un collectif créatif aux accents urbains. Cette marque “multi supports” crée en 2002 rassemble divers esprits créatifs et s’est fait un nom en réalisant des tee-shirts, sites web et autres flyers... Avec leur gamme de vêtements qui s’est étoffée au fil des ans, la marque mixte propose aujourd’hui presque autant de modèles femme que modèles homme, le tout gaiement agrémenté de graphismes dégrisants, et distribué sur la France et sur le net. www.qhuit.com

Photo DR

www.lesfeesdebengale.fr 01 45 06 22 67

BE YOU K

Photo DR

Photo DR

C’est l’histoire de trois jeunes femmes volant vers les mêmes étoiles ; elles ont choisi d’exprimer leur univers féerique au travers de la mode. Elles souhaitent permettre aux gens de rêver, grâce à la magie des fées. Les fées de Bengale se developpe au travers du commerce équitable, qui respecte leur état d’esprit.

Du street-wear original, la marque Franco-anglaise, Be You K, née en 1998, ne cesse de se développer. Vous avez certainement vu ou acheté le fameux sarouel jean ou tissu que toutes les ladies se sont arrachées l’été dernier. Respectez leur devise, soyez vous même… www.beyouk.com


1Ladycaprice callé def.qxp

21/11/06

2:05

Page 12

LADY MODE

014

Textes Johanna Ikeng & Lady Priss-K

NEWS

Peinture de mode Nëal et Sâd, deux peintres passionnés de mode, viennent de lancer leur ligne. Ils réalisent des pièces uniques, faites à la main, inspirées de leurs toiles. Vous avez pu voir leur travail dans le clip de Laam, Petite sœur. Et oui la veste customisée avec le visage d’Aaliyah c’est eux. Des créations hautes en couleurs et strass, dépêchez vous les stars se les arrachent déjà (Jennifer, Sonia Rolland…).

Photos DR

Disponible chez : KODJO - 54 rue Letart 75018 Paris REDSPACE - Espace créateur forum des Halles Infos : www.nealetsad.com

adidas Store 22 av. des Champs Élysées - Paris

Photo DR

adidas Store Depuis octobre, la nouvelle boutique adidas à ouvert ses portes sur les Champs Élysées, l’inauguration s’est faite en grande pompe, VIP (Zidane, Cissé, Richardson et bien d’autres…), cocktails, DJ (le footbaleur Cissé, Dj de Pimp my ride international depuis peu). Tous les éléments pour fêter l’ouverture du nouveau temple parisien de la marque culte du Hip-Hop. Vous y retrouverez toutes les collections adidas (Respect M.E, Stella Mc Cartney…)


1Ladycaprice callé def.qxp

21/11/06

2:06

Page 13

Photo DR

Glam la crâneuse Glam est une jeune créatrice graphiste. À la sortie de l’école Esaa elle devient D.A d’un magazine de mode. Elle réalise son rêve d’enfant en “dessinant la mode” avec sa ligne Glam. Elle developpe un style déco en proposant des sacs, des t-shirts, et des badges “Macarons Addict”. Un univers kawaii à la française… Les collections évoluent, femmes et enfants deviennent adeptes. Suivons sa devise “faisons nous plaisir, moquons-nous du qu’en dira-t-on, crânons”…

Photo DR

glamblog.canalblog.com/ craneuses.free.fr/

T-shirts en série limitée Ecko Function Ecko, la célèbre marque au rhinocéros, lance une gamme exceptionnelle de t-shirts en série limitée. 4 t-shirts, 4 artistes, 168 exemplaires à travers le monde, c’est le concept lancé sous le label Ecko Function. 4 graffeurs de la scène internationale ont été sélectionnés pour participer au projet. Jay One et Skki de Paris, Superblast de Berlin et WK Interact de New York ont ainsi créé des designs exclusifs dans l'esprit d'authenticité et de liberté de pensée voulue par le créateur de la marque, Marc Ecko. Cette série alliant mode et esprit graff sera bien sur distribuée dans les shops les plus pointus de la planète, et notamment chez Shinzi et Colette à Paris. Tél. Points de vente : 01 56 55 53 60 - www.ecko.com

Photos DR

Naketano, streetfashion made in Germany Une garde-robe urbaine et colorée, c’est le parti pris de la marque allemande Naketano. Le propos : des sweats et des vestes pensés et stylisés spécialement pour figurer en bonne place dans le hitparade de vos sapes favorites. Naketano mise pour cela sur des modèles streetwear très féminins : couleurs chatoyantes et formes près du corps renouvellent le genre, dans un style vif et fantaisiste. C’est tout simplement super efficace et on attend impatiemment que la marque s’installe chez les meilleurs revendeurs de l’Hexagone. En vente sur www.fashion-wear.fr www.naketano.com

Photo DR

Alter Mundi Mode, la boutique de mode éthique Alter Mundi, la plus grande boutique dédiée au commerce équitable, se développe et lance Alter Mundi Mode, une boutique spécialement dédiée à la mode éthique. Dans le 4e à Paris, Alter Mundi Mode propose depuis le mois d’octobre une sélection de marques qui font rimer mode et éthique. On y retrouvera donc les incontournables Veja et Miséricordia, et d’autres encore tels que Ideo ou Machja. Une nouvelle adresse de choix. Alter Mundi Mode 9 rue de Rivoli - 75004 Paris


Photo DR Luxirie

1Ladycaprice callĂŠ def.qxp

21/11/06

2:08

Page 14


1Ladycaprice callé def.qxp

21/11/06

8:40

Page 16

STREET FOLIO

018

Rencontre avec Mathilda, une jeune artiste suède, à peine 22 ans et déjà graphiste, illustratrice et grafeuse. Comment as-tu commencé le dessin, à l’ecole, sur les murs ? Je ne peux même pas me rappeler quand j’ai commencé à dessiner. J’ai toujours dessiné, peint autant que je puisse me rappeler. Je suis passée du stylo et papier, aux brosses et toiles, puis aux murs, et aujourd’hui je travaille la majeure partie du temps avec mon ordinateur.

le plus d’inspiration, c’est d’être avec les personnes que j’aime vraiment. Des personnes avec qui je peux être moi-même. J’aime lorsque l’on passe plusieurs jours ensemble à peindre, à dessiner, on est dans un rythme créatif, et on s’inspire les uns des autres. Je dessine au travail et pendant mon temps libre. J’éprouve beaucoup plus de plaisir à créer avec mes amis, sur Qu’est-ce qui t’as donné envie de dessiner ? mes propres projets. Le rêve serait de gagner assez d’argent et Je pense que je suis tombée amoureuse du calme que l’on ressent d’acquérir une expérience professionnelle pour pouvoir construire concentré sur son dessin. Quand je dessine c’est comme si j’allais un projet par moi-même. dans un autre monde, là où il y a des pièces pour toutes sortes d’expressions, un bouillonnement d’imagination flottant et un Est-ce que tu penses qu’il est difficile d’être une fille dans le monde du graff ? grand sentiment de paix et de concentration. Avoir un monde à De nos jours je ne pense pas qu’il soit difficile d’être une fille moi, c’est ce qui m’a donné le désir de dessiner. dans le “streetart”. Je pense réellement qu’il est plus difficile d’être une fille dans d'autres secteurs. Depuis que j’ai rencontré Où trouves-tu ton inspiration ? mon petit ami et les deux amis avec qui j’ai commencé le Je trouve l’inspiration dans toutes sortes de choses, ce peut être collectif Hola Sombrero, j’ai arrêté de penser à “être une fille”, une couleur dans la rue ou une nourriture que j’aime. Mais ces je fais ce que j’aime. Mais quand j’étais plus jeune, les garçons dernières années je me suis rendu compte que ce qui me donne étaient surpris de voir qu’une fille pouvait être douée en graff.

Photos T-Girl

Par Lady Priss-K, images de T-girl from Suède


1Ladycaprice callĂŠ def.qxp

21/11/06

2:15

Page 17


Tendances1-2.QXP

21/11/06

1:25

Page 4

LADY TENDANCE

022

Texte de Lady Priss-K

NEWS

“la clef du génie cache vos inspirations” (A. Einstein)

T.Magic Avec T.Magic, le streetwear britannique connaît une nouvelle marque qui vient égayer la mode urbaine. Dans un style empreint d’enthousiasme et de fantaisie, le jeune artiste et entrepreneur londonien Timothy “Magic” Usakah propose avec T.Magic sa vision de l’art et sa philosophie proposant une véritable “urban art therapy” via ses t-shirts colorés. C’est tout simplement Magic… Photos de T.M www.tmagicworld.com


Tendances1-2.QXP

21/11/06

1:26

Quelle est ton histoire, qui es-tu Timothy ? Je suis né 1984 au Nigeria, ensuite je suis venu en Angleterre avec ma mère et ma soeur à la recherche d’une vie meilleure. J’ai été élevé au Nord Ouest de Londres (Stonebridge), où la pauvreté fait partie de la vie quotidienne. J’ai grandi dans un endroit où la drogue est partout et j’ai fait face aux défis en allant à droite quand tous les autres allaient à gauche. J’ai terminé mes études à l’université en 2005 avec diplôme (Hons) en Design Graphique. J’ai été très “artistique” toute ma vie, mais ce talent n’est pas très en vue dans ma famille, pour une raison étrange. Quand as-tu découvert que tu avais un don pour la conception graphique ? Je vois la Conception Graphique comme une autre forme d’Art et j’ai découvert que j’avais un don pour ça depuis le lycée. Quand je dessine et que je conçois, c’est facile. Je n’ai pas à faire beaucoup d’efforts pour terminer un chef-d’oeuvre. Qui sont tes références design ? Pour cette question, je citerai Albert Einstein “la clef du génie cache vos inspirations”. Pourrais tu nous dire comment est né T.Magic World ? T.Magic a tout d’abord été conçu dans ma chambre. Je n’étais pas content de ce qu’il y avait sur le marché en termes de culture streetwear. T.Magic a initialement commencé avec des tshirts peints à la main, qui ont attisé l’intérêt de mes amis et de mes pairs. À ce moment-là, j’étudiais à l’université. J’ai commencé à faire des recherches sur la marque, le marketing et la psychologie pendant mon temps libre. Juste pour comprendre ce qu’ils sont vraiment et comment ils travaillent. J’ai lu les livres de Naomi Klein “No Logo”, Robert Greene “l’Art de Séduction”ou encore Peter Montoya “l’annonce personnelle marquant le phénomène” (pour en nommer quelques-uns). J’ai commencé à appliquer ce que j’avais appris

Page 5

à ma propre marque c’est-à-dire à la conception de mon logo, slogans, typographie etc. Juste pour mettre l’essentielle de ma personnalité dans ma marque. Où trouves-tu ton inspiration ? Autant que la conception, je trouve une partie de mes inspirations dans mon environnement (Stonebridge). Quel est ton message avec le T.Magic World ? La philosophie derrière T.Magic est “créer quelque chose à partir de rien”. Soyez capables de créer l’occasion quand personne ne vous en donne. T.Magic représente les jeunes de la rue et non privilégiés qui luttent comme j’ai lutté dans le passé. T.Magic semble appartenir à la culture Hip-Hop, pourrais-tu nous dire comment le Hip-Hop fonctionne en Angleterre ? Est ce plus créatif que le Hip-Hop Américain (actuel) ? Le Hip-Hop Américain a beaucoup plus d’influence que le Hip-Hop Anglais. Certaines personnes appellent le rap Anglais “Grime Music” qui est une version accélérée du Rap. Je dirais que le Hip-Hop américain est plus créatif parce qu’il est né dans le Bronx, à New-York et ils ont eu plus de pratique et des meilleurs équipements de production qu’en Angleterre. Est ce difficile pour un jeune artiste comme toi d’être reconnu au RoyaumeUni ? Je ne dirais pas que c’est difficile, je dirais juste que ça prend un peu plus de temps parce qu’au début il y a beaucoup de gens qui ne voient pas comme toi. Je ne pense pas qu’il y ait beaucoup de compétition sur la scène artistique anglaise (en tout cas dans mon domaine). Comment T.Magic “contribue à nous aider dans nos problèmes quotidiens” ? Je dis que T.Magic nous aide à lutter contre les problèmes d’aujourd’hui parce que je vois l’Art comme une

thérapie. En grandissant dans un tel environnement, mon art me permet d’échapper à la dure réalité des problèmes auxquels je suis confronté. Les couleurs brillantes qui sont utilisées dans mes illustrations projettent de l’espoir et le bonheur. Ça permet de se sentir bien. Tu travailles dans la conception graphique et le stylisme, vas-tu faire une collection de mode ? Une collection de mode complète devrait être prête prochainement. Quels sont tes projets pour cette année ? Mes projets pour le reste de l’année sont de lancer le site web et de continuer de travailler sur la marque Awearness. J’ai aussi un certain nombre de nouveaux produits qui vont sortir l’année prochaine. Projettes-tu d’exporter T.Magic World en France ou aux États-Unis ? Mon projet futur est définitivement d’exporter T.Magic World en France, au Japon, aux États-Unis etc. T.magicworld.com m’apporte l’étape nécessaire qui permet aux gens d’apprécier l’expérience la marque T.Magic dans sa forme la plus pure. As-tu quelque chose dire à nos lectrices ? Je voudrais remercier tous ceux qui ont pris le temps de lire mon interview. En espérant qu’ils auront une meilleure compréhension de Tmagic. Je voudrais aussi remercier ceux qui m’ont aidé à atteindre l’étape à laquelle je suis maintenant et pour finir, et non la moindre un GRAND MERCI à ma plus grande inspiration, ma Maman.


Tendances 2-2def.QXP

21/11/06

1:14

Page 2

LADY TENDANCES

La Reine du Hip-Hop prête à conquerir l’Asie . Par Lady Priss-K

Missy a honoré la Sud-Corée d'une visite de trois jours pour présenter sa collection adidas Original Respect M.E. La ligne est un mélange de l’esprit urbain et sportif d'adidas et de la personalité dynamique et originale de Missy Elliott. La collection hiver 2006 a été lançé en magasin peu de temps après la sortie de son album best-of “Respect me”.

Défilé Respect M.E à Séoul

L’amour de Missy pour adidas est lié à sa passion pour le Hip-Hop Old School, l’époque où adidas fût une des premières marques a représenter un modèle urbain et sportif. Missy et adidas partagent les mêmes valeurs d’authenticité, d’originalité et d’innovation. Missy a presque toujours porté la marque adidas lors de ses clips, de ses concerts, et des différents shows. Une réelle amitié entre la star et adidas s’est développé au cours des années dans un respect mutuel, le noyau du concept de respect M.E.

Conférence de presse

Missy Elliott

Missy Elliott considère la Corée comme un pays important, influent et authentique, c’est donc à Séoul qu’elle a choisi de présenter personnellement les valeurs et le sens de sa collection Respect M.E. Elle offre aux jeunes femmes d’aujourd’hui une plateforme pour la positivité, le style, les talents, l’amitié et surtout le respect. La collection très réussie Respect M.E., lancée en 2004, offre des vêtements pour le jour comme pour la nuit aux jeunes consommatrices urbaines. La collection est divisée en deux styles qui représentent les diverses facettes de la personnalité de Missy, Bass Line et Rhythm. Cet hiver la ligne Bass Line s’appelle Collegiate Classics. La collection represente l’authentique esprit d’équipe de lycée. La ligne Rhythm, s’appelle cet hiver Lady Equestrian. Vous pourrez retrouver les collections Respect M.E, dans les boutiques adidas, et sur www.adidas.com

Séance shopping


Tendances 2-2def.QXP

21/11/06

1:16

Page 3

LADY TENDANCE

025

Kelis & Miss Sixty Par Lady Priss-K

esse

La collaboration entre le fondateur & copropriétaire de Miss Sixty, Wichy Hassan, et Kelis a commencé quand ils ont découvert qu’ils étaient fans du travail de l’autre. Wichy Hassan pense que Kelis incarne l’étique Miss Sixty et l’a invité à chanter des chansons de son nouvel album pour célébrer l’after show party de Miss Sixty lors de la New York Fashion Week. Pour cette occasion spéciale, Wichy a conçu une tenue Miss Sixty unique spécialement pour Kelis. Ils ont collaboré sur beaucoup de projets, dont la conception d’un modèl que Kelis a portée pour une scène à Milan en janvier dernier. Dans sa nouvelle vidéo Bossy, Kelis porte la collection customisée des jeans Miss Sixty. L’exclusif jean taille haute est une première et Kelis le porte vraiment à la perfection. Les coutures et le cuir tendent l’arrière du jean et agissent sur le corps comme un corset des années 50, en accentuant toutes les belles courbes. Les boucles de ceinture vous permettent de porter un taille basse avec beaucoup de talent. Le jean souple et élégant Jam-K appartient à une nouvelle ligne appelée Capri. Les bretelles amovibles ajoutent une touche masculine à ce jean très féminin. Conçus exclusivement pour Kelis par Wichy Hassan, les jeans seront disponibles en édition limitée dans des points de vente sélects pour la saison prochaine Automne/Hiver.

www.misssixty.com - www.kelisonline.com


Tendances1-2.QXP

21/11/06

1:23

Page 2

LADY TENDANCE

026

Texte Julien Brondani

NEWS “Une touche de luxe dans un concept urbain”

BE Priv, une petite marque qui monte ! “Ma petite entreprise ne connaît pas la crise.” Telle pourrait être la devise, des fondateurs de la marque, Be Priv, Sarah et Ilane. La petite marque qui monte et qui fait même craquer les Américains. Plongée au cœur de l’urban luxe, nouveau-née de la french touch du prêt-à-porter. www.bepriv.com

Commençons par les présentations ! Nous sommes les fondateurs de la marque Be Priv. Nous nous appelons, Ilane et Sarah (22 et 24 ans). Nous sommes issus de la banlieue parisienne. Notre univers s’est donc forgé et développées au sein d’un milieu à la fois cosmopolite et urbain. Passionnés depuis toujours par la mode, nous avons entrepris des études de stylisme et de communication. Durant notre cursus, nous avons pu aiguiser notre sens artistique au sein de mouvements pointus et avant-gardistes. Depuis les bancs de l’école, lieu de notre rencontre, à la création de notre marque, nous demeurons un couple uni. À la ville comme en affaires !


Tendances1-2.QXP

21/11/06

1:30

Page 3

Comment vous est venue l’idée de créer votre propre marque ? En fait, on a toujours manifesté le désir de sortir du lot. On a d’abord commencé de façon artisanale, en customisant nos propres vêtements. Tout y passait ! Tee-shirts, jeans, vestes de costume. Un vrai cauchemar pour les parents ! Puis, les effets dans la rue se sont très vite fait ressentir. Les gens nous interpellaient, pour nous dire qu’ils appréciaient nos vêtements. (Ilane raconte : “Un jour un mec était même prêt à m’acheter mon jean sur le champ.”) Du coup, cet enthousiasme nous a galvanisés, et l’on s’est mis à vendre quelques- unes de nos pièces. Dans la foulée, une fois nos diplômes en poche, nous avons eu des contacts pour rencontrer des artistes de la scène R&B. Avec certains, le feeling est tellement bien passé, que nous sommes devenus leurs propres stylistes. Nos vêtements ont alors commencé à circuler et gagner en visibilité. Devant ce succès, nous avons pris la décision de passer aux choses sérieuses et lancer véritablement notre marque. Cette saison, nous présentons donc, une collection originale, axée autour de motifs recherchés et originaux. Comment résumer la philosophie de la marque ? Nos tee-shirts parlent d’eux-mêmes ! BE Priv… Be unik (sois privilégié, sois unique). Notre souhait est de nous distinguer des autres en amenant une touche de luxe dans un concept urbain. Un style “urban luxe” quoi !

Ilan et Ryan portent du Be Priv

Comment s’est déroulé le lancement en magasin ? Où peut-on trouver Be Priv ? Après avoir vendu quelques pièces uniques dans certains magasins de la capitale tels que Kiliwatch, nous commençons tout juste à commercialiser une minicollection de tee-shirts et casquettes. Les retombées sont positives. Les produits plaisent et donnent un bon aperçu de notre futur développement. Cet été, Be priv sera diffusé dans un réseau de boutiques multimarques, sur tout le territoire. Pour l’heure, tous nos produits sont disponibles via notre site Internet : www.bepriv.com Quelles sont vos ambitions dans le futur ? Au fil des saisons, nous développons notre gamme, notamment à travers une collection été qui s’annonce étoffée et généreuse. Elle sera présente sur de nombreux salons comme le Who’s next et le Bread and Butter, afin de s’introduire au sein du marché européen. Nous souhaitons, également poursuivre nos partenariats avec des artistes. Grâce au soutien de grands noms, tels que Ryan Leslie ou Neyo, nous espérons participer au Salon Magic Show à Las Vegas. Développer la marque (notre bébé), vivre pleinement notre passion, c’est notre rêve commun !

Photos J.B


Tendances 2-2def.QXP

21/11/06

5:55

Page 4

Doudoune Alberta - Moncler

Doudoune Badia - Moncler

Doudoune Roc Luxury Jacket - Rocawear

Doudoune Bérengère - Moncler

Doudoune Sorbet - Moncler

Doudoune Chamonix - Moncler


Tendances 2-2def.QXP

21/11/06

5:57

Page 5

LADY SHOPPING Masque Yodai - adidas

029 Veste fourrure - Patrizia Pepe

r

Manteau laine - Patrizia Pepe

Ceinture - Respect ME adidas Montre Monceau Lady Saint Honoré Paris

Collier - Rocawear

Bague - Morgan Bijoux

Sac - Respect ME adidas

Fauteuil Brazil - Marie’s Corner

z

Sac - Sir Benny Miles


laureen&publicdef.qxp

20/11/06

Lauryn Hill - Greatest Hits - 2003

Texte de Lyte_Images DR

22:48

Page 2


laureen&publicdef.qxp

20/11/06

22:50

Page 3

LADY PORTRAIT

031

Lauryn Hill Queen of Hip-Hop ? L’une des meilleures rappeuses de tout les temps, l’une des meilleures chanteuses de ces 20 dernières années, une productrice hors-pair, Lauryn Hill a de quoi frimer devant ses copines ! Plus de 38 millions d’albums vendus tout au long de sa carrière et le respect de l’ensemble du public international, du plus underground au plus populaire, elle fait d’ores et déjà partie des grandes artistes de la musique noire américaine. Qui peut test Lauryn ? Née à South Orange dans le New Jersey, le 25 mai 1975, Lauryn Hill est bercée au rythm and blues et intègre une chorale dès son plus jeune âge. À 13 ans elle se produit au mythique théâtre Apollo de Harlem, sans doute un signe de son succès à venir. La même année elle créé un groupe, the Tranzlator Crew, avec son ami Prakarzel “Pras” Michel et un camarade, Wyclef Jean, qui fréquente, comme elle, l’école Columbia High School. Lauryn commence alors une carrière d’actrice, laissant ses amis de côté : elle interprète Kira Johnson dans la série As the World Turns en 1991 et en 1993 la jeune Rita de Sister Act 2. Un film où Lauryn montre au monde entier la beauté et l’étendu de sa voix, et déjà, son flow de dingue (d’ailleurs à l’époque beaucoup s’essayait au freestyle dans la cours de récré, n’est-ce pas ?). L’année 1993 est celle de la sortie de premier album du Tranzlator Crew rebaptisé The Fugees : les réfugiés, en raison des origines haïtiennes des cousins Pras et Wyclef. Blunted on Reality est alors très attendu sur New York mais ne connaîtra pas, à sa sortie, le succès qu’on lui prédit (enfin ne dramatisons pas, à l’heure actuelle l’album s’est quand même déjà écoulé à 2 millions d’exemplaires). D’ores et déjà les Fugees nous livrent des singles incontournables dans la culture Hip-Hop indépendante : Boof Baf, Nappy Heads (Mona Lisa) et Vocab illustrent bien cet album artistiquement très réussi. La tournée promotionnelle va permettre aux Fugees de se faire une réputation de bêtes de scène sur toute la côte ouest des

États-Unis. La presse commence alors a porter un œil sur ce groupe prometteur. Trois ans plus tard Lauryn, Pras et Wyclef sortent The Score, un album au nom visionnaire puisqu’il reste à l’heure actuelle l’album Hip-Hop le plus vendu au monde : 18 millions de cds écoulés et deux Grammy Awards remportés (meilleur album rap et meilleur performance vocale R&B par groupe pour Killing me softly). Un album plein de reprises qui va apporter une nouvelle façon de sampler, moins discrète. À chaque single c’est le carton : Fu-gee-la sample le titre de Teena Marie, Ooh la la la. Killing me Softly (with this song), la reprise de la chanson de Roberta Flack sera le plus gros succès du groupe. Ready or not (reprise des Delfonics, Ready or not here I come) a failli causer de gros soucis au groupe. Les droits du sample du titre Boadicea de Enya n’ont pas été déclaré, heureusement l’artiste tolérante a préféré un accord à l’amiable très fructueux. Enfin le dernier titre sorti a été No woman, no cry, la reprise du prophète du reggae en duo avec Stephen Marley, qui laisse imaginer que Lauryn fréquente peutêtre déjà Rohan. Oui, Rohan Marley, fils de Bob, champion de football américain, et futur époux de la jeune femme. En rentrant de la tournée de The Score, Lauryn tombe enceinte, elle gardera l’enfant malgré les réticences de son entourage. De cette expérience marquante est né le titre Zion présent sur son album The Miseducation of Lauryn Hill qui sortira en 1998. Son début de carrière solo très attendu par la critique est vite acclamé et fait l’unanimité.


video game calĂŠok.qxp

21/11/06

0:05

Photographe : Marc Da Cunha Lopes Stylisme : Mario FaĂšndez Hair Stylist : Popule Make-up artist : Elise Ducrot Assistante Styliste : Karen Rouvrais Assistante Make-up : Giulia Cohen Assistant Photo : Romain Laurent Models : Ornella, Aasiya, Phyllis, Leana

Page 2


video game calĂŠok.qxp

21/11/06

0:11

Page 3


Aasiya : Combinaison cuir Dainese – Veste zippée adidas – Casque Redskins – Bottes adidas – Bracelet Corpus Christi

video game caléok.qxp 21/11/06 0:15 Page 4


video game calĂŠok.qxp

21/11/06

0:17

Page 5


video game caléok.qxp

21/11/06

Phyllis : Sweat capuche zippée adidas – Veste molleton Burfitt – Bracelet de force El Guerrero – Jupe en jean Gsus

0:19

Page 6


video game caléok.qxp

21/11/06

0:20

Page 7

Ornella : Chapka Philip Treacy for Umbro – Sweat capuche imprimé Miskeen – Top G-Star – Collier dents imprimées sur tissus Naco chez Boddywood – Collier plaque d’armée tête de mort Corpus Christi – Sacoche G-Star


Ornella : Top Firetrap – Veste Dizzy Doll – Jean LTB by Little Big – Mitaines Georges Morand – Aasiya : Sarouel Kanabeach – Top Etnies – Blouson Naco Collier Corpus Christi

video game caléok.qxp 21/11/06 0:21 Page 8


video game calĂŠok.qxp

21/11/06

0:22

Page 9


Leana : Baggy Miskeen – Veste Misericordia – Sweat à capuche violet Onitsuka Tigger – T-shirt imprimé ghetto blaster doré Good Life – Culotte Zoo York – Chaussettes Etnies – Mitaines Zoo York – Bandeau Miskeen

video game caléok.qxp 21/11/06 0:23 Page 10


video game calĂŠok.qxp

21/11/06

0:24

Page 11


casino Enghien caléok.qxp

21/11/06

1:04

Page 2

Photographe : Aleksandre Pinel Stylisme : Shirley Carel Make up artist : Loran Dy Hair artist : Jerome Tiercelet Models : Loudmilla@Angels-models Julieta@Angels-models Houcine@Angels-models

Houcine : Costume noir Célio – Chemise Célio, Cravate Célio – Chaussures Zara


casino Enghien calĂŠok.qxp

21/11/06

1:05

Page 3


Robe léopard Imane Ayissi – Chaussures Giuseppe Zanotti – Collier Agatha – Créoles Agatha – Bagues K-MO

casino Enghien caléok.qxp 21/11/06 1:05 Page 4


Robe col montant Fatima Lopes – Chaussures Giuseppe Zanotti – Collier Mawi – Pochette Christiansen

casino Enghien caléok.qxp 21/11/06 1:06 Page 5


casino Enghien caléok.qxp

21/11/06

1:07

Page 6

Julieta : Slim serpent Cimarron chez Espace Kiliwatch – Robe portefeuille imprimé serpent Dimension – Ceinture corset Aridza Bross – Fourrure imprimé leopard Yves Salomon – Chaussures Giuseppe Zanotti – Bague K-MO Houcine : Costume noir Celio – Chemise noire Celio – Pull V sans manches Burlington – Foulard vintage Espace Kiliwatch – Chaussures Schmoove


casino Enghien calĂŠok.qxp

21/11/06

1:07

Page 7


casino Enghien caléok.qxp

21/11/06

Boléro fourrure noire Fatima Lopes – Robe noire et argent PP From Longwy – Escarpins vernis noir Giuseppe Zanotti

1:08

Page 8


casino Enghien caléok.qxp

21/11/06

Pull violet col V Bill Tornade – Costume chocolat Celio – Chaussures Heschung – foulard soie vert anis Maud Perl

1:09

Page 9


casino Enghien caléok.qxp

Julieta : Robe 80’s noire Espace Kiliwatch – Chaussures Giuseppe Zanotti – Collier dés Crystal Evolution Ludmilla : Jean slim Little Big – Bottes cuissardes Free Lance – Cape lapin blanche Yves Salomon – Manchettes dorées Agnelle – Créoles dorées Agatha Houcine : Pantalon noir Celio – Cravate Celio – Chemise blanche Dockers – Chaussures bi matière Schmoove – Par-dessus noir Cyril Lambert – Casquette pied de coq Grevi

21/11/06

1:10

Page 10


casino Enghien calĂŠok.qxp

21/11/06

1:11

Page 11


culture calĂŠe 1def.qxp

21/11/06

2:53

Page 2


culture calée 2def.qxp

21/11/06

3:18

Page 4

LADY ON AIR

064 APRÈS AVOIR ÉTÉ AUTEUR POUR LES MARQUES HOUSTON, MARIO, OU ENCORE OMARION, NEYO A DECIDÉ DE SORTIR SON PROPRE ALBUM. UN ALBUM QUI PORTE BIEN SON NOM, IN MY OWN WORDS, CAR NEYO A ÉCRIT LA TOTALITÉ DES CHANSONS. GRÂCE À DES TITRES COMME SO SICK ET SEXY LOVE, LE JEUNE CHANTEUR A VENDU PLUS DE 300 000 EXEMPLAIRES DE SON OPUS EN SEULEMENT UNE SEMAINE. SI NEYO SAIT ÉCRIRE, CHANTER ET DANSER, VOYONS CE QU’IL A À NOUS DIRE... Par Max Puissant, Photos DR

TU ATTACHES BEAUCOUP D’IMPORTANCE AUX TEXTES QUE TU ÉCRIS. EN FRANCE BEAUCOUP DE GENS AIMENT TES CHANSONS ALORS QU’ILS NE COMPRENNENT PAS TOUTES TES PAROLES. N’EST-CE PAS UN PEU DÉRANGEANT ? Non parce qu’ils comprennent sûrement que ma musique est bien plus que des paroles. J’écris des chansons mais je compose également des mélodies. Ne pas comprendre les mots n’empêche pas d’aimer la mélodie ou de ressentir les émotions qui s’en dégagent. Moi, j’adore les femmes qui parlent une langue que je ne comprends pas. Je trouve que le français est une langue tellement sexy. Une française peut me dire “je vais à la salle de bains” je vais trouver ça sexy. J’adore le français et pourtant je ne le parle pas. TU ÉCRIS AUSSI POUR DES CHANTEUSES COMME MARY J. BLIGE OU BEYONCÉ. COMMENT ARRIVES- TU A IMAGINER DES SITUATIONS FÉMININES COMPLEXES COMME DANS UNFAITHFULL QUE TU AS ÉCRIT POUR RIHANNA, QUI RACONTE L’HISTOIRE D’UNE FILLE QUI SORT AVEC DEUX GARÇONS EN MÊME TEMPS ? J’ai grandi dans une maison où j’étais le seul garçon. Il y avait ma mère, mes sœurs et ma grand-mère. Mon père est parti quand j’étais très jeune. Toute la journée j’entendais les conversations de mes tantes et de mes sœurs, sur les mecs. Je n’irais pas jusqu’à dire que je connais parfaitement les femmes, en revanche, j’en connais plus sur les femmes que la plupart des hommes. TU POURRAIS INTERPRÉTER DES MORCEAUX QUE TU N’AS PAS ÉCRITS ? Bien sûr. Si on me propose un texte de qualité avec une émotion particulière,

je n’hésiterai pas. Depuis toujours il y a des artistes qui chantent des morceaux qu’ils n’ont pas écrits. Michael Jackson n’a pas toujours interprété ses chansons. Quincy Jones a été son parolier, ça ne fait pas de lui un artiste moins performant pour autant. Un bon artiste est un bon artiste. TU AS DECLARÉ VOULOIR SAUVER LE R&B US. QUE LUI REPROCHAIS-TU ? Le R&B traditionnel que faisait Boys 2 Men, New Edition, Guy ou Brian McKnight, n’existe plus. Le but de mon album était de retrouver cet esprit où la musique faisait ressentir quelque chose. Je ne voulais pas que ce soit simplement des morceaux que l’on écoute et sur lesquels on danse en se disant : “J’aime bien ce rythme.” Je voulais créer une musique qui évoque des émotions. Si c’est une chanson triste, elle doit faire pleurer. Si c’est une chanson joyeuse, elle doit donner envie de se lever et danser. Plus personne ne faisait ça, et c’est comme ça que je voulais que mon album soit. PEUX-TU REVENIR SUR TA PREMIÈRE RENCONTRE AVEC JAY Z ? Je devais passer une audition. J’étais bien plus angoissé par le fait que ma performance allait conditionner le reste de mon existence, que de me dire que Jay Z était en face de moi. Je me suis avancé vers lui, en lui disant : “Salut, je m’appelle Neyo.” Il m’a coupé la parole en me disant : “Pourquoi t’as donné cette chanson ?” Je lui ai répondu : “Quelle chanson ?” “La chanson de Mario, pourquoi tu lui as donné ?” (Neyo a écrit Let me love you de Mario, Ndr.) Il m’a ensuite dit de garder toutes les chansons que j’écris et de ne plus en donner sans son accord. Ça reste un sacré souvenir.

AUJOURD’HUI TU ES TRÈS PROCHE DE LUI, À QUOI CELA RESSEMBLE DE FAIRE PARTIE DES PROCHES DE JAY Z ? C’est un peu bizarre de fréquenter quelqu’un qui gère des millions de dollars. Mais quand tout le monde a quitté son bureau, Jay redeviens juste un type ordinaire qui aime le sport, la musique… exactement comme Beyoncé. Je les apprécie vraiment pour ça, parce que honnêtement si des gens dans la musique peuvent avoir la grosse tête c’est bien Jay Z et Beyoncé. Ils sont au top et pourtant ils restent très humbles. Beyoncé est du genre à se lever pour aller te chercher quelque chose à boire. C’est vraiment quelqu’un de bien. TU PEUX NOUS PARLER DE TES PREMIERS PAS AU CINEMA ? J’ai tourné la suite de Save the Last Dance. Dans ce film j’interprète mon propre rôle. J’ai aussi joué dans Stomp the Yard, un autre film sur la danse dans lequel on retrouve le chanteur Chris Brown. J’ai beaucoup aimé ces expériences. C’est cool d’être acteur, mais la musique sera toujours ma priorité. Je suis déjà en train de penser à mon deuxième album qui pourrait sortir fin 2007. In My Own Words (Jam/Barclay/Universal)


culture calée 2def.qxp

21/11/06

3:19

Page 5

“Je trouve que le français est une langue tellement sexy. J’adore le français et pourtant je ne le parle pas.”

Photo Fifou

NeYO


culture calée 2def.qxp

21/11/06

LADY ON AIR

066

3:16

Page 2


culture calée 2def.qxp

21/11/06

3:17

Page 3

NNeKa NNEKA EGBUNA EST UNE CHANTEUSE QUI SE BALADE ENTRE SOUL, REGGAE ET HIP-HOP. ENGAGÉE, LA JOLIE NIGÉRIENNE SIGNE UN PREMIER OPUS, VICTIM OF TRUTH, ENTRE RAGE ET DOUCEUR. Par Yasmina Benbekai, Photos DR

Pour son premier concert en France, Nneka a choisi un show case. Un endroit intime pour rencontrer les quelques privilégiés qui connaissent déjà son talent. Le public, conquis par sa voix envoûtante et ses textes engagés, est au rendez-vous. Nneka ne se fait pas attendre, elle arrive sur la petite scène de la FNAC Forum, discrète, en tenue large, polo et jean… C’est sûr, Nneka n’est pas portée sur la mode, ni sur le paraître. Le petit bout de femme se cache derrière sa grande guitare qu’elle va pratiquer du début à la fin du concert. Le public en redemande, fait la queue pour la saluer, la féliciter et faire dédicacer son premier album Victim of Truth. Avec un adorable petit accent, Nneka tente de parler en français et chuchote presque. “J’aime être sur scène, j’aime voir le public, j’essaye de prononcer chaque mot pour que le public comprenne mon message. Écoutez bien les paroles, c’est important de faire passer des messages. Le premier message que je voudrais transmettre c’est d’apprendre de ses erreurs. Il faut faire de l’introspection et il ne faut pas toujours pointer le doigt vers les autres. Le deuxième message est à propos de l’amour-propre, croire en soi pour pouvoir croire aux autres. Je crois en moi et je crois en Dieu. La foi est un combat permanent.” Influencée musicalement par Bob Marley, Fela Kuti ou encore Mos Def, Talib Kweli, Lauryn Hill, Nneka est définitivement une chanteuse engagée. Sa voix rocailleuse, souligne ce côté dramatique et poignant. À travers son morceau Africans, la Nigérienne reconnaît les problèmes de son pays et de l’Afrique en général. C’est là-bas au Niger, pays dans lequel elle a vécu jusqu’à ses 19 ans, qu’elle développe le sens de la musique et l’amour des mots. Puis, direction l’Europe. Son arrivée en Allemagne correspond à ses débuts de recherche de professionnalisation dans la musique. Les producteurs se succèdent mais rien de très sérieux. Et la rencontre avec le DJ-producteur Farhot sera décisive. Elle finira par accoucher, fin 2005, de son premier album Victim of Truth. Entre-temps, elle assure les premières parties de Sean Paul ou encore de Patrice. À son propos elle dit : “J’aime bien Patrice parce qu’il est plus naturel, sa musique l'est aussi.” Le buzz est alors en place. Malheureusement, l’album a du mal à arriver en France. Il faudra attendre quelques mois pour enfin la voir sur scène, notamment en septembre dernier, à la Maroquinerie. Mais courant février, la jolie Nneka viendra nous bercer en live sur Paris et en province. En attendant son deuxième album en préparation, Victim of Truth est un bijou éclectique, innovant, riche et tellement sensible. “Je fais ma musique, si les gens me suivent c’est cool, sinon ce n’est pas grave.” Nous, en tout cas, on la suit ! Nneka, Victim of Thruth (Yo Mama’s rec/Nocturne) www.nnekaworld.com

“J’aime être sur scène, j’aime voir le public, j’essaye de prononcer chaque mot pour que le public comprenne mon message. Écoutez bien les paroles, c’est important de faire passer des messages.”


laureen&publicdef.qxp

20/11/06

22:55

Page 6

LADY ON AIR

068 LES MEMBRES DU GROUPE SE SONT FAIT CONNAÎTRE EN FAISANT DIFFUSER LEUR PREMIER TITRE : PUBLIC ENEMY NUMBER ONE DANS UNE ÉMISSION ANIMÉE PAR CHUCK D “SUPER SPECTRUM MIX HOUR” SUR RADIO SOUL WBAU. CE TITRE EST DEVENU LEUR NOM. ILS SONT SIGNÉS, NON SANS PEINE, PAR RICK RUBIN, COFONDATEUR DE DEFJAM… ET C’EST LE SUCCÈS ! AMBIANCE RAPPEURS GUERRIERS URBAINS AUX MESSAGES PUISSANTS. ILS SONT SUR SCÈNE DEPUIS 1987. LORS DU FESTIVAL MARSATAC EN SEPTEMBRE DERNIER, LADY CAPRICE SE DEVAIT DE PARTIR À LA RENCONTRE DU GROUPE MYTHIQUE. Texte de Yasmine Akkaz

PuBLiC EneMY Chuck D

QUI A TROUVÉ LE NOM PUBLIC ENEMY ? Il vient d’une chanson faite quand nous étions à la radio de l’université. Quand le moment est venu de trouver un nom au groupe nous avons pris le nom de la chanson par lequel nous étions connus localement. Cela symbolise le fait que l’homme noir soit la cible.

assez sérieusement pour que la politique y prête attention.

CHUCK, TU AS CONÇU LE LOGO PUBLIC ENEMY. COMMENT L’IDÉE T-EST-ELLE VENUE ? J’ai conçu beaucoup de logos pour des artistes de rap locaux, faire en sorte que mes flyers aient une identité et une continuité. Quand Public Enemy est arrivé, j’ai simplement pris les deux idées et je les ai combinées.

AVEC LES ANNÉES AS-TU TOUJOURS LES MÊMES IDÉES ? Oui pour l’essentiel, mais mes voyages autour du monde m’ont amené à des milliers de rencontres, à voir d’autres situations dont la plupart des Américains n’ont aucune idée.

ES-TU TOUJOURS ENGAGÉ DANS UNE CAUSE ? Plusieurs, j’aide particulièrement des organisations quand elles ont besoin de moi. Nous essayons de développer un lecteur de DVD portable spécial dont les revenus iront pour la lutte contre le sida en Afrique. LES CHOSES ONT-ELLES CHANGÉ D’UNE FAÇON POSITIVE DE 1987 À 2006 ? Le Hip-Hop a engendré beaucoup de rappeurs, des DJ, des artistes dans le graff et des danseurs dans le monde entier…

TE SENS-TU PROCHE MARTIN LUTHER KING OU MALCOM X ? Ils sont dans mes pensées, ils ont laissé une empreinte dans la société et j’essaye de rester dans leurs pas.

CONNAIS-TU LA SCÈNE HIP-HOP FRANÇAISE ? SI OUI, QU’EN PENSES-TU ? Je me souviens toujours de la France comme étant la deuxième plus grande nation du Hip-Hop. J’ai rencontré Idéal J il y a quelques années, j’ai beaucoup de respect pour des groupes comme eux. QUE PENSES-TU DU NOUVEAU CONCEPT MARKETING DES LABELS DES NOUVEAUX ARTISTES HIP-HOP ? UN JOUR TU N’ES PERSONNE ET LE LENDEMAIN TU ES UNE STAR COMME 50 CENT ? Ils doivent faire du marketing pour donner aux gens autant qu’ils veulent en recevoir. Aujourd’hui les maisons de disques veulent

seulement prendre de l’argent aux gens. SI VOUS DEVIEZ FAIRE UNE CHANSON AVEC UN AUTRE GROUPE, CE SERAIT QUI ? (NOUS AURIONS UNE DEMANDE SPÉCIALE POUR CYPRESS HILL) Cypress Hill, ça serait super, Wu Tang Clan aussi. Je ferai un jour un projet avec The Barkays, Ewf et bien sûr avec Funkadelic. QUELS ARTISTES OU GROUPES ÉCOUTEZVOUS AUJOURD’HUI ? Les artistes de mon label SLAMjamz, distribués par NOCTURNE. Le dernier est le groupe féminin Crew Girl Order et Heetmob Hip-Hop issu de Kansas-City... QUELS SONT TES ESPOIRS ? Que l’humanité ne s’autodétruise pas. Merci Chuck D. Groupe : CHUCK D : Carlton Ridenhour / M.C & Leader du groupe. FLAVOR FLAV : William Jonathan Drayton JR / Major M.C Professor Griff : Richard Griffin / M.C & leader des Security of the first world : S1W. TERMINATOR X : Norman Rogers / Deejay original du groupe, en 2006 c’est DJ LORD. Premier album (1987) : Yo bum rush the show


Photo Port du Casque

laureen&publicdef.qxp

20/11/06

22:55

Page 7

Marsatac est un festival musical né il y a 8 ans. Sa progammation évolue du Hip-Hop vers l’électro- rock, un moment très agréable pour les mélomanes. Il se déroule chaque année pendant une semaine, avec les têtes d’affiches le week-end. Plus d’infos sur www.marsatac.com Flavor Flav


culture calée 1def.qxp

21/11/06

2:56

Page 4

LADY ON AIR

070 CONSIDÉRÉ COMME LA MEILLEURE PLUME DU RAP FRANÇAIS, OXMO PUCCINO REVIENT AVEC UN PROJET ORIGINAL ET INTELLIGENT. ACCOMPAGNÉ DES JAZZBASTARDS DE BLUE NOTE, OX NOUS OFFRE UNE GALERIE DE PERSONNAGES, UNE HISTOIRE RAPPÉE, UN POLAR, DU SUSPENS ET DE L’AMOUR. OX NOUS INVITE AU LIPOPETTE BAR ! Texte de Yasmina Benbekai_Photos de Wahib

QUELLE ÉTAIT L’IDÉE DE DÉPART DE CET ALBUM ? C’était de faire un disque de jazz Hip-Hop chez Blue Note. Ensuite en discutant avec le directeur on a évoqué la notion de l’histoire, raconter une histoire. Je savais que j’allais faire quelque chose de différent en étant avec des musiciens. CHAQUE MORCEAU EST CONSTRUIT COMME UNE SCÈNE DE FILM, COMMENT S’EST PASSÉE L’ÉCRITURE DES MORCEAUX ? TU AS SCÉNARISÉ ? TU AS FAIT UN STORY-BOARD OU C’EST PLUTÔT VENU AU FUR ET À MESURE ? Ça s’est fait au fur et à mesure, l’écriture du scénario, le choix des personnages, on a tout fait en live parce que moi j’écrivais d’après les musiques, et les musiciens composaient d’après les textes. C’est un peu le hasard de l’avancée du projet qui faisait évoluer l’histoire. Au départ, il y avait beaucoup plus de personnages et j’ai dû étayer pour garder les meilleurs. Au début, je voulais raconter une histoire sur Billie Holiday mais je ne voulais pas ennuyer avec plusieurs morceaux sur un seul personnage. Et en lisant des passages de sa vie, j’ai trouvé d’autres personnages tout aussi intéressants qu’elle avait rencontrés. Et tous ces personnages sont tantôt principaux, tantôt secondaires, je voulais que tous aient leur part de lumière. DE QUEL PERSONNAGE TE SENS-TU LE PLUS PROCHE ? C’est peut-être Pat Fil. C’est un policier en mauvaise posture, quelqu’un qui a été dépassé par la situation et qui doit faire en sorte de s’en sortir entier. Et moi, je me sens souvent comme ça, je passe mon temps à m’adapter, je fais pas mal de compromis. TU T’ES INSPIRÉ NOTAMMENT DE SÉRIES TÉLÉ POUR ÉCRIRE TES MORCEAUX… Oui, ce qui m’intéresse dans les séries ce sont la construction du scénario, le rythme, les dialogues, l’écriture, la façon dont

les personnages sont mis en valeur. Parmi celles que je préfère, il y a 24 heures chrono, 4400, Weeds. Celle que je trouve la plus étonnante, même si ce n’est pas ma préférée, c’est Desperate Housewives. Il y a une série qui n’est pas encore arrivée en France et qui s’appelle Vanished. Elle a une écriture spéciale, ça commence par une chose de tout à fait banale pour se poursuivre en un pull tricoté dans tous les sens, et c’est très bien fait. IL PARAÎT QUE TU AS UN ALBUM 100 % RAP DE PRÊT, COMMENT ARRIVES-TU À TE RENOUVELER, À TOUJOURS ÊTRE DIFFÉRENT, COMMENT FAIS-TU POUR NE PAS TE LASSER DE TOI-MÊME ? Je réfléchis plus vite que je ne peux agir, j’ai beaucoup d’ambition et hélas la plupart de mes disques sont des disques en cours de route. À chaque fois le disque que je fais est le reflet de ce que je n’ai pas pu faire dans le disque précèdent. J’ai toujours envie d’aller plus loin. Quand tu écoutes des artistes que tu adores comme Aznavour, Notorious Big, ils ont toujours été différents et ont toujours été de l’avant. JUSTEMENT TU AS EU UN DISQUE D’OR POUR OPÉRA PUCCINO, 8 ANS APRES SA SORTIE. TU ÉTAIS ÉMU LORS DE SA REMISE, TU ATTACHES DE L’IMPORTANCE À CE GENRE DE RECONNAISSANCE ? J’étais loin de cet objet quand je l’ai reçu. J’étais dans mon passé, je pensais aux 8 ans qui se sont écoulés, comme si j’étais tout seul. J’ai pris ça comme une ironie du sort, un signe. Il s’est passé tellement de choses, j’ai voulu arrêter, recommencer. C’était bizarre. Parfois j’ai senti des décalages entre les directions que je prenais et le public, ou encore avec l’industrie, et tu te demandes si tu es bien à ta place. Parfois, je me suis demandé si je ne faisais pas de la musique pour rien. Ce qui me touche, c’est d’aller jouer devant des gens qui viennent et qui m’écoutent depuis 3 albums.


culture calĂŠe 1def.qxp

21/11/06

2:57

Page 5

OxMO


culture calĂŠe 2def.qxp

21/11/06

3:26

Page 12

LADY CULTURE

084

Photo Melisa Riviere

B-GirL BE


culture calée 2def.qxp

21/11/06

3:27

Page 13

CONSACRÉE EXCLUSIVEMENT À LA PROMOTION DE LA CULTURE HIP-HOP AU FÉMININ, LE FESTIVAL B-GIRL BE, DONT LA DEUXIÈME ÉDITION S'EST DÉROULÉE L'ÉTÉ DERNIER DANS LA VILLE AMÉRICAINE DE MINNEAPOLIS PROPOSE DE DÉCOUVRIR ET DE CÉLÉBRER LA PLACE DES FEMMES DANS CE MOUVEMENT. RENCONTRE AVEC L'UNE DES ORGANISATRICES, QUI NOUS EXPLIQUE COMMENT LES B-GIRLS DONNENT DE LA VOIX GRÂCE À CE FESTIVAL. Texte de Lady Priss-K

PEUX-TU NOUS DIRE COMMENT EST NÉ LE BGB FESTIVAL ? Le projet B-Girl Be est né d’une envie commune à plusieurs femmes en charge de projets Hip-Hop à Minneapolis. Desdamona avec l'aide de Theresa Sweetland de l’association artistique Intermedia organisait un programme appelé Encyclopédie du Hip-Hop. L'événement le plus suivi était celui mettait en avant les femmes dans le Hip-Hop. Ceci a inspiré Theresa et Desdamona qui ont cherché des femmes actives dans le Hip-Hop, dans les “Twin Cities”. Elles ont trouvé DeAnna Cummings qui est la directrice exécutive du Juxtapositions Arts, un programme au nord de Minneapolis, qui a pour but d’enseigner aux jeunes des techniques de créations artistiques mais aussi d’apprendre à devenir agents de leur art, savoir créer leur book… Rachel Raimist a rejoint le projet, elle est une jeune diplomée du département d’études de la femme de l’Université du Minnesota, où elle a étudié le rôle des femmes dans la culture Hip-Hop. Et moi, je viens aussi de l’université du Minnesota, plus précisement du département d’antropologie, où je prepare un doctorat sur la diffusion du Hip-Hop en tant que mouvement social à Cuba et Puerto Rico. Chacune d'entre nous, indépendamment, avait travaillé sur le Hip-Hop pendant une décennie, notre rencontre a été régénératrice, je pense que la reunion de nos différentes visions du Hip-Hop a permis la création de BGB. POURQUOI AVEZ VOUS CRÉÉ CE FESTIVAL FÉMININ ? C’est à cause du manque de femmes dans le Hip-Hop pendant les trente dernières années. À l’époque il n’y avait pas plus d’une femme par crew. C’est pour cela que les femmes ont créé des réseaux mondiaux, une solidarité est née. Pour B-girl Be, nous voulons non seulement faire reconnaître et célébrer le rôle de femmes dans le Hip-Hop, mais inciter aussi les générations futures de filles et des garçons à revendiquer leur place en ressentant, visualisant, interprétant et organisant le Hip-Hop à leur manière.

C'EST LA DEUXIÈME ANNÉE D'EXISTENCE DU FESTIVAL B-GIRL BE, QUELS ONT ÉTÉ LES RETOURS ? Mélangés. Comme prévu. La première année nous avons reçu plus de critiques que de félicitations. La deuxième année, nous avons eu la visite de plus de 3000 personnes, parmi plus de cent artistes Hip-Hop locaux, nationaux, venus pour enseigner et pratiquer les différents éléments du Hip-Hop. Nous avons souhaité faire évoluer la B-girl en lui offrant de nouveaux horizons tel que la production, l'exposition, la mode, l’esprit d'entreprise... COMMENT S'EST FAITE LA RENCONTRE ENTRE LES DEUX GÉNÉRATIONS DE FEMMES DE LA CULTURE HIP-HOP ? Un facteur important de BGB n’est pas seulement l'interaction entre la nouvelle et l’ancienne école, mais surtout les leçons apprises entre celles-ci. Les jeunes apprennent des anciens, et les anciens apprennent à laisser leur place aux jeunes artistes en devenir. Les anciennes avaient rarement été réunies, parce qu’un festival de cette sorte n’existait pas, où à cause de leur crew essentiellement masculin, qui limitait leur rencontre. BGB n’est pas un battle, c’est une représentation des styles, un échange. QU'EST CE QUE LES HOMMES DU HIP-HOP PENSENT DE B-GIRL BE ? Ils sont nombreux à avoir eu une réaction positive pendant le festival. Nous comptons inviter plus d’hommes en tant que conseillers. Beaucoup d'entre nous (les femmes) dans le Hip-Hop ont tout appris des grâce aux hommes, c’est pourquoi il nous semble indispensable de leur faire une place dans le BGB. QUE DIRIEZ VOUS AUX LECTRICES DE LADY CAPRICE POUR LEUR DONNER ENVIE DE VENIR AU PROCHAIN BGB ? Rejoignez nous l’été prochain en 2007, pour le prochain BGB qui sera encore plus frais !!!


culture calée 2def.qxp

21/11/06

3:24

Page 10

LADY CULTURE

086

DoLL ArT


culture calée 2def.qxp

21/11/06

3:24

Page 11

PIMP MY DOLL, EXPOSITION SUBVÈRSIVE DE POUPÉES D´UN NOUVEAU GENRE, LANCE UN MOUVEMENT ARTISTIQUE ENCORE SINGULIER, POUR UNE POIGNÉE DE PLAISIR. Après Nantes, Venise et Paris, Pimp my Doll a exporté ses charmes du côté de Berlin puis de Moscou en cette fin de mois d’octobre. Des chaînes qui brillent, des spermatozoïdes qui rasent les murs, des danseuses qui dévoilent leurs corps. Non, nous ne sommes pas en plein mauvais clip de Hip-Hop, mais bien dans l’univers de Pimp my Doll, la superficialité en moins et le trash en plus. L’idée est née de la rencontre hasardeuse entre Simon et Mikah, deux jeunes créateurs de concepts artistiques français œuvrant au sein des sphères complémentaires du graphisme et de la mode. Leur projet, Pimp my Doll – Mac (de) ma Poupée – prend alors son envol grâce à une trentaine d’artistes, graphistes, graffeurs ou illustrateurs internationaux, qui acceptent d’y mettre les formes. Avec quelques bouts de tissus, (Frengo, Italie). Et bien d’autres, de l’Australien Cupco au Canadien Zupton, de l’Anglais Muju aux Argentins Doma, en passant par le monde démesuré de l’Allemande My monsters, ou sadique de la Française Many Créations. Mais derrière ce panel de voilages se tisse une autre réalité, révélant ainsi l’ambiguïté du monde artistique tel que Simon et Mikah le perçoivent : “Avec le Street Art, le graffiti notamment, le Pop Art s’est démocratisé et a été récupéré commercialement. On souhaitait reprendre ce constat. L’État a souvent aidé les artistes pour des créations établies, mais désormais ce sont les multinationales qui supportent les artistes au niveau local. C’est donc une bonne chose d’offrir aux artistes les moyens de créer et de se faire connaître, mais ils risquent aussi de s’y brûler les ailes. Le succès peut conduire à être sollicité pour reproduire en masse et c’est un risque pour l’évolution de l’Art.” Comble artistique, Pimp my Doll n’aurait, elle aussi, jamais vu le jour sans l’appui d’un sponsor conséquent. Pimp my Doll ne met pas en scène des poupées mais bien des objets d’art. “Des objets aussi inutiles que le presseorange Starck” précise Simon, mais qui seraient susceptibles de connaître le même engouement. Pourtant leur inutilité matérielle ne sonne pas l’industrie mercantile de l’objet de collection ou de fétichisme que l’on s’arrache à prix fort. Ici, les poupées exposées ne sont pas à vendre et le spectateur est invité à laisser son porte-monnaie à l’entrée. Si aujourd’hui un des concepts de l’art est de vendre, on devine que de cette exposition est un pied de nez à l’industrie de production de masse. Car derrière chaque poupée se cache un artiste, un homme, une femme, qui a créé son monde de ses propres mains.“Chaque peluche est aussi proche de l’artisanat que de l’art. On a demandé aux artistes de réaliser le doudou de leurs rêves. Alors, bien sûr, ils ont grandi, ils ont évolué, et ils connaissent le sexe.” Ce qui donne des poupées aussi équivoques. Encore une fois, autre lien avec l’influence du Pop Art, l’utilisation du sexe. Et aujourd’hui, inutile de rappeler qu’il fait vendre. Mais les artistes se sont attachés à leurs créations comme on s’attache à son doudou et c’est bien connu, les sentiments, ça ne s’achète pas. www.papiermachine.com www.level-art.com À Berlin du 11 au 14 octobre 2006 lors du Salon du personnage Pictoplasma, puis à Moscou à partir du 16 octobre au Salon de la mode Westup.

Texte & photos de Zelie Verdeau


sportdef.qxp

20/11/06

21:19

Page 2

Textes de Diane Guiéké_Photos Mylee_j

Le défilé “dansé” du Who’s Next 2006-2007

essionnels rendez vous des prof le t es t ex N ’s ho x W Le urs street-wear, au te éa cr s de s, ri Pa à nu un de la mode ationales, il est deve rn te in s ne ig se en s grande e de tendances. ton véritable laboratoir ho’s Next donne le W é fil dé un e né an Chaque

- 2e tableau Défilé Who’s Next


nnels aux u un

sportdef.qxp

20/11/06

21:21

Page 3

le défilé teurs. Cette année éa cr s de ix m un ce Jones en en présentant hommage à Gra t ai nd re il é, ns e Toc était da contre avec Virgini en R . ux ea bl ta re présentant quat le styliste. de Mario Faundez la chorégraphe, et

LADY SPORT

093

e ton Virginie Toc - chorégraphe Quel a été votre parcours professionnel avant ce défilé ? J’ai fait une école de danse, j’ai enseigné, j’ai un diplôme d’État en danse moderne jazz ; la pédagogie me plaisait mais pas dans le cadre d’une école de danse, plus pour m’occuper de gens qui ne savent pas danser et qui sont professionnellement expérience professionnelle a été de chorégraphier une comédie ballet sur Molière au théâtre Les Deux Jazet. Je me suis occupée durant un an de huit comédiens qui, auparavant n’avaient jamais dansé, ce qui a confirmé mon choix de faire de la chorégraphie, et surtout du coaching, pas forcément avec des danseurs, mais d’aider les gens qui sont amenés par leur métier à devoir se mouvoir. Quels sont vos champs d’action ? Mes champs d’action sont essentiellement le théâtre, le cinéma, l’évènementiel. Dans ce défilé, ce qui m’a plu c’est le mélange des danseurs professionnels avec les mannequins qui n’avaient jamais dansé, cela a été mon fil conducteur. J’ai tout construit en pensant à l’espace vide qui correspondait à la place d’un mannequin. Le but du jeu a été de créer un esprit de groupe avec les danseurs afin que ceux-ci intègrent et coachent plus facilement les mannequins. Les danseurs ont amené les mannequins à la danse. Avez-vous l’habitude de faire ce genre de défilé ? C’était mon premier défilé dansé, j’ai essayé de faire une mise en scène dansée pour que tout le monde puisse être mis en valeur, mannequins comme danseurs pouvaient être eux-mêmes. Comment avez-vous été recrutée ? Le directeur artistique connaissait mon travail avec le cinéma. Comment s’est passée la rencontre avec le styliste Mario ? Paul-Louis Masquiat, directeur artistique du Who’s Next, m’a mis en contact avec Mario. J’étais la dernière à arriver car les années précédentes il n’y avait personne

pour s’occuper de la partie danse ; Mario a tout de suite compris que l’on devait travailler en équipe, il m’a facilité les choses très gentiment, car dans ce milieu ce n’est pas forcément le cas. Vous connaissiez les danseurs Hip-Hop ? Non pas du tout, Mario a ramené les danseurs Hip-Hop car il vient du milieu urbain, moi j’ai ramené du monde de mon côté. Le casting s’est fait de bouche à oreille. Il y avait un danseur, Sandro, qui est très branché disco et Cathy, une danseuse que je tenais absolument à avoir sur le défilé car elle a une forte personnalité, un regard totalement investi, sans compter sa beauté. Dans un défilé, il ne faut pas forcément des gens grands et minces. Elle a vraiment montré que chacun avait sa place. Le stéréotype de beauté cela suffit !! Tout le monde m’a dit qu’elle avait été magnifique. Comment le thème du défilé a-t-il été défini ? Le thème a été défini avant mon arrivée par la direction artistique, le livre d’inspiration fut celui de Jean-Paul Goud sur les AfroAméricains de 1975. À partir du livre ils m’ont montré des images de groupe de personnes en disant : “Tu fais ce que tu veux mais il ne faut pas perdre l’idée de groupe.” On n’est partis sur l’ambiance des années 80 avec Grace Jones. C’est l’un des premiers tableaux du défilé. Le deuxième tableau c’était focus sur les sacs pour les mettre en valeur. Mario a décidé de faire à l’aide de drapeaux, des robes et des jupes que l’on pouvait retirer tout en s’amusant avec les drapeaux. Une image tout droit inspirée du livre de Jean-Paul Goud où l’on voit une cantatrice américaine habillée en bleu blanc rouge qui chante la Marseillaise. J’ai essayé de raconter des histoires pour que chaque tableau vive à travers la danse. Quel a été le travail le plus compliqué à mettre en place ? Les danseurs et les mannequins avaient des rôles de comédiens. Toutes les personnalités dans ce défilé ont été mises en valeur. Le travail le plus compliqué avec Mario a été de mettre les bonnes personnes à la bonne place, car moi, j’avais la structure de ce que je voulais sur les quatre tableaux.

Comment s’est construit le troisième tableau ? Le thème disco me plaisait moins et nous avons préféré partir sur le thème de la comédie musicale sur Cab Calloway dans les années 20, 30, sur le travail des esclaves dans les champs de coton. Une période de l’histoire un peu délicate, comment aviez-vous chorégraphié ce passage ? J’ai fait évoluer les danseurs en marche laborieuse, de façon pesante, puis la partie comédie musicale a commencé avec Marianne en drapeau bleu blanc rouge tenant un ballon de football sur la Marseillaise, Aïcha a été émouvante dans ce rôle. Elle était poursuivie par un danseur qui jouait avec sa canne en lui faisant peur, il chantait en play-back une chanson de Fred Astaire, cette partie faisait très Charlie Chaplin. Le dernier tableau fut très graphique, les vêtements étaient très colorés avec des rayures. Pour cette partie les danseurs Hip-Hop se sont exprimés. J’ai choisi une jeune femme enceinte qui break. Elle a fait un solo. C’était comme une histoire d’amour où le père cherchait le pardon de sa douce. Ensuite on entre dans la partie battle. Cela correspondait à la jungle urbaine. Avez-vous trouvé cette expérience enrichissante de travailler avec des danseurs HipHop ? Je trouve par rapport aux danseurs avec qui j’ai l’habitude de travailler, que les danseurs Hip-Hop se prennent vraiment en charge. Les danseurs de formation académique eux attendent, il y en a beaucoup qui ne proposent rien, ils vous laissent tout faire du début à la fin. En revanche pour ce travail de défilé j’avais essentiellement des danseurs qui proposaient. Je suis chorégraphe, et dans ce défilé, j’avais plutôt un rôle de chef d’orchestre. Ces danseurs ont l’habitude de travailler seuls, de recommencer et recommencer, ils sont pour la plupart autodidactes. Ce sont des danseurs avec une grande maturité. Humainement il s’est passé quelque chose avec les danseurs Hip-Hop.


4 Ladycaprice calédef.QXP

20/11/06

22:03

Page 4

LADY BEAUTÉ

098

Texte & illustrations Jabe

Impératif ! Avant de commencer une partie : KIT SOS SPEEP BEFORE DATING (Séphora) (1) Utilisez le kit SOS speed before dating pour rester fraîche en toutes circonstances ! Ce kit contient 1 spray éclat visage, 4 lingettes déodorantes et 1 spray haleine fraîche RÈGLES : Il peut y avoir, habituellement, jusqu’a 5 joueurs. Mettez en commun vos différents maquillages, on ne triche pas… Mettez tout sur la table…Même vos parfums !!!

(1)

DIOR - GLOSS SHOW (2) Toujours en quête d’extravagance et de fantaisie, Dior vous dévoile le gloss des derniers défilés : Gloss Show ! Follement glitter, totalement exubérant, 100% scintillant, ce brillant à lèvres, unique en son genre transcende la magie des shows Dior. (2)

POP - BLUSH (3) Stick à base d’eau. Il laisse un film naturel qui teinte vos pommettes de couleur naturelle et douce.

(3)

SHU UEMURA - FAUX CILS LUXE (4) Inspirée par les faux cils de vison commandés par des célébrités (Madonna), cette version en synthétique est épaisse à la racine et s’effile en poils doux et délicats sur la longueur. * Pour obtenir plus d’effet vison sur les cils, ramollissez les bouts en frottant doucement de gauche à droite. (4)

LANVIN - RUMEUR (5) Une rumeur d’effluves, créée de toutes pièces par la maison Lanvin, aux notes de magnolia, roses blanches, jasmin Sambac, seringa, patchouli, musc. Les joueurs tirent au sort pour le brasseur. Si la partie de cartes était déjà commencée, c’est le joueur à gauche du dernier brasseur qui donne. Il brasse, fait couper le joueur à sa droite et donne 5 cartes à chacun. Vous devez faire la meilleure main possible à partir de ces 5 cartes. Une nouvelle mise est faite pour cette première main. Si un joueur augmente la mise, les autres doivent suivre ou abandonner la main. Raclez le fond de vos sacs, il doit bien y avoir quelques rouges à lèvres, fards à paupières, vernis qui traînent…

(5)

MAYBELLINE – VERNIS COLORAMA (6) Une formule enrichie d’un agent booster de brillance qui dépose sur les ongles une couleur lumineuse et profondément brillante. Longue tenue, la couleur tient 7 jours !

(6) (7)

LANCÔME – FARD À PAUPIÈRES (7) Un défilé de couleurs vibrantes sur les paupières, un show éblouissant d’effets saisissants pour un look spectaculaire et un résultat maquillage intense.


4 Ladycaprice calédef.QXP

20/11/06

22:04

Page 5

Photographe : Blaise Arnold Réalisation : Jabe Make up & hair styliste : Élise Ducrot Model : Céline@Sportmodels Post prod : Stéphanie Bourjois : Fond de teint Repulpant Beige Rosé, poudre Compacte Miel Doré, blush Châtaigne Dorée, khôl Précision Noir expert, Liner pinceau Noir beaux-arts, Ombre à paupières Noir cobalt, Ombre à paupièrs Taupe essentiel, ombre à paupières crème Survoltée Beige électrisant, rouge à lèvres Docteur Glamour Beige fiévreux, mascara Oui au volume, Non aux paquets Noir insoumis.


4 Ladycaprice calédef.QXP

20/11/06

22:06

Page 6

Bourjois : Embellisseur de Teint Lovely Party, pinceau Diffuseur Beige Léger, anticerne pour petits matins Peau claire, blush Brun illusion, poudre libre Suivez Mon Regard Or pépite, crayon Regard pailleté Blanc scintillant, mascara Oui au Volume, Non aux paquets – Noir Insoumis, rouge à lèvres Lovely Rouge Rouge Best, crayon Lèvres Contour Spirituelle.


4 Ladycaprice calédef.QXP

20/11/06

22:07

Page 7

Bourjois : Fond de teint Repulpant Beige Rosé, poudre Compacte Miel Doré, blush Ambre d’or, crayon Lèvres Contour Spirituelle, rouge à lèvres Lovely Rouge Rouge Best, gloss Cocktails d’Effet 3D Rouge Sunset, Very Vernis Rose iridescent.


4 Ladycaprice calédef.QXP

20/11/06

22:08

Page 8

LADY BEAUTÉ

102

GLOSS LIPARAZZI (Séphora) (1) Mettez vos lèvres sous les spotlights pour un sourire de star ! Du brillant, de la couleur, de l’hydratation et de la protection dans ce gloss novateur, fonctionnel et ultra sexy ! Son miroir et sa lumière intégrés permettent une application parfaite en toutes circonstances pour des lèvres magnifiques du crépuscule jusqu’à l’aube ! MAYBELLINE - STAR STYLIST (2) Un résultat mèche à mèche étonnant. Son nouveau peigne professionnel structure vos cils et les met en forme par groupes nets et précis. Un volume inédit boosté à l’extrême !

(1)

Quand tous les joueurs ont fini la mise, c’est l’échange de cartes : Le joueur à gauche du brasseur jette les cartes qu’il veut échanger, puis le suivant à gauche, ainsi de suite... Vous pouvez jeter les cartes que vous jugez inutiles, pour en avoir de nouvelles, mais une seule fois ! Après avoir jeté, vous obtenez vos cartes de remplacement et votre jeu est maintenant final. Une nouvelle mise est faite pour cette deuxième main. Si un joueur augmente la mise, les autres doivent suivre ou abandonner la main. Pour cela tapez dans les soins et parfums que vous vous gardiez jalousement !

(2)

SHU UEMURA – HUILE DÉMAQUILLANTE FLOW MOTION (3) Partageant une vision artistique caractérisée par l’intelligence et la couleur, le maître japonais de la beauté contemporaine Shu Uemura et l’artiste John Tremblay (basé à Brooklyn), ont collaboré sur la conception de quatre huiles de démaquillage en édition limitée.

(3)

(4)

CACHAREL - PROMESSE (4) Après l’amour coup de foudre avec Amor Amor, voici venu le temps d’une nouvelle femme épanouie, amoureuse… Avec Promesse, Cacharel l’invite à découvrir une route pleine d’émotions, d’enchantements, de rires et d’imprévus. Rayonnant, délicat et sensuel, son parfum lui ressemble et parle immédiatement au cœur. On y retrouve des notes de mandarine, bergamote, jasmin Samba, orchidée, mûre, ambre, musc, bois de santal, cèdre. Quand la dernière mise est terminée, c’est le temps de montrer les jeux. Comme toutes les autres étapes, c’est celui à la gauche du brasseur qui commence. Ceux qui quittent la mise, et donc la partie, ne montrent pas leur jeu. Si tous les joueurs abandonnent sauf un, celui-ci n’est pas tenu de montrer sa main. Quand deux joueurs ont un jeu similaire, une paire de roi chacun par exemple, celui qui a la carte la plus haute remporte… LE MAKEUP !!! Pour se remettre en forme après une telle partie : KIT SOS AFTER PARTY (Séphora) (5) Utilisez le kit SOS After Party pour en finir avec les jambes lourdes, les yeux cernés et le teint fatigué ! Ce kit contient 10 patchs yeux relaxants au concombre, 1 spray éclat visage et 1 spray jambes légères. QUE LA MEILLEURE GAGNE !

(5)


4 Ladycaprice calédef.QXP

20/11/06

22:09

Page 9

Bourjois : Fond de teint Repulpant Beige Rosé, poudre Compacte Miel Doré, blush Châtaigne Dorée, Khôl Précision Noir expert, ombre à paupières Noir Précieux, ombre à paupières Blanc diaphane, mascara Oui au volume, Non aux paquets Noir insoumis, rouge à lèvres noir – non, gloss Effet 3D Transparent Oniric, Very Vernis Rose iridescent.


Addictok.qxp

20/11/06

21:31

Page 2

Photographe : Leila Dixmier Styliste : Yasmine Akkaz Make-up : Élise Ducrot Hair Stylist : Yvonne Ikeng Models : Nadia Hélène.D@Racemodelmanagement Aude Juncker@Contrebande

Mitaines agneau Jayde – Collier Chrystal Swarovski – Dessous féminins Rachline – Blouson à paillettes J.C de Castelbajac


Addictok.qxp

20/11/06

21:32

Page 3


Addictok.qxp

20/11/06

21:33

Page 4


Addictok.qxp

20/11/06

21:33

Page 5

Robe P.P From Longwy – Perfecto court de J.C de Castelbajac – Bracelet strass et bague cœur flamme Chrystal Evolution – Montre Ecko Unlimited


Addictok.qxp

20/11/06

21:37

Page 6

Robe P.P From Longwy – Jupe Casino – Bijoux Chrystal Evolution – Sacs cadeaux Clairefontaine


Addictok.qxp

20/11/06

21:38

Page 7


Addictok.qxp

20/11/06

21:39

Page 8


20/11/06 21:40

Robe de soirée et fourrure Fatima Lopez – Escarpins paillettes P.P From Longwy – Bijoux Chrystal Evolution

Addictok.qxp Page 9


LES DIX COMMANDEMENTS

Texte la rédaction Illustration de Nikita

La nouvelle tendance cette année c’est la punk attitude. Qui n’a pas croisé un jeune avec la dernière coupe branchée en forme de crête ? Même Puff s’y est mit, alors lachez vous soyez Rock n’ Roll.

5 Ladycaprice nanou.qxp 21/11/06

LADY X / Y

112

0:32 Page 2


5 Ladycaprice nanou.qxp

21/11/06

0:34

Page 3


5 Ladycaprice nanou.qxp

21/11/06

0:35

Page 4

Ryan/Corey PRENEZ UN VIRTUOSE DE LA CONSOLE ET UN JEUNE PRINCE DE LA SOUL. METTEZ-LES DANS UN AVION DIRECTION PARIS. RENDEZ-VOUS ALORS EN STUDIO. ECOUTEZ, OBSERVEZ ET DISCUTEZ TRANQUILLEMENT SUR FOND DES DERNIÈRES PRODUCTIONS DU MAESTRO. REMIXEZ LE TOUT, ET VOUS OBTENEZ UNE INTERVIEW EXCLUSIVE ! Interview et photos de Julien Brondani

QUAND AS-TU COMMENCÉ À CHANTER ? Corey Latif : J’ai démarré très jeune, je devais avoir environ 9 ans. J’ai commencé comme beaucoup en chantant du gospel dans les églises. C’était mon terrain de jeu, le lieu de mon apprentissage musical. Le gospel est riche d’une multitude d’influences. Ce qui te permet, une fois bien maîtrisé, d’appréhender tous les styles et de t’adapter plus facilement. Le gospel m’a permis de me construire artistiquement, mais il a également façonné ma personnalité. QUELLES ONT ÉTÉ TES INFLUENCES MUSICALES ? Corey : Tous les grands noms du gospel et de la soul music. Je citerai, Donny Hathaway, Al Green, Rick James, Funkadelic. Sans oublier les femmes à travers des artistes tels que Minnie Ripperton. Évidemment je rends hommage à mon mentor, celui qui m’a tiré vers le haut, Teddy Pendergrass.

propre identité. Pour autant, j’adapte ma musique en fonction de mon évolution personnelle. J’évite ainsi de tomber dans les répétitions, et de lasser mon public. TU APPARAIS SOUVENT DE FAÇON ASSEZ SEXY DANS TES CLIPS, OU DANS LES MAGAZINES. C’EST UNE IMAGE QUE TU AIMES CULTIVER ? ES-TU LE MEME DANS TA VIE DE TOUS LES JOURS ? Corey : (il éclate de rire !) Tu sais, je n’essaye pas spécialement de jouer les beaux gosses, mais j’écris avant tout pour les femmes. Pas pour mes potes ! Je respecte les femmes, je les aime. Corps et esprit ! Elles inspirent ma musique, influencent mon écriture car j’apprends énormément d’elles. Derrière chaque auteur, tu trouveras toujours une femme. Une muse en quelque sorte.

COREY

QUELS SONT TES FUTURS PROJETS ? Corey : Je travaille activement sur mon prochain album. Tout ce que je peux te dire c’est qu’il y aura de nombreux featuring, avec des noms prestigieux tels que, Jim Jones, Memphis Bleek, Mario, Cassie, ou The Roots !

QUAND AS-TU RENCONTRÉ RYAN LESLIE ? Corey : C’était aux environs de 1999, 2000, lors d’un show à Boston. On a commencé à écrire ensemble, à s’apprécier mutuellement. On s’est découvert une véritable alchimie. Bosser avec Ryan , c’est vraiment génial. À travers sa musique, il m’aide à explorer de nouveaux horizons. Il m’incité à prendre confiance en moi, à développer ma personnalité. Ryan est à la fois un architecte et un aventurier de la musique. Chaque son est travaillé de façon unique, en fonction de l’artiste.

QUEL A ÉTÉ TON PREMIER SENTIMENT EN ÉCOUTANT CHANTER COREY ? Ryan Leslie : Je l’ai rencontré lors d’un show à Boston. Toutes les femmes étaient folles de lui et scandaient son nom. J’ai senti son potentiel à travers les réactions du public. Je me suis dit qu’en bossant avec lui, on pourrait alors cartonner !

POURRAIS-TU DEFINIR TON STYLE POUR LES GENS QUI NE TE CONNAISSENT PAS ENCORE ? Corey : Je considère ma musique comme de la soul music au sens littéral du terme : elle vient de l’âme. Mais j’essaye avant toute chose de faire une musique qui me ressemble, qui laisse transparaître ma

QUELLE CASQUETTE TE PROCURE LE PLUS DE PLAISIR ? CELLE DE PRODUCTEUR, OU CELLE D’ARTISTE ? Ryan Leslie : Je suis à la fois un producteur et un artiste. Je ne dissocie pas les deux, car ces deux facettes travaillent conjointement. Je n’ai donc pas de préférence. Peu importe la situation, je garde toujours

en moi cette particularité. TU ES ICI À PARIS POUR SEULEMENT QUELQUES HEURES, ET TU TROUVES QUAND MÊME LE TEMPS DE TE RETROUVER EN STUDIO ! Ryan : La musique c’est ma vie, j’ai besoin de la sentir chaque jour ! DEPUIS TOUT À L’HEURE, JE T’OBSERVE À LA CONSOLE. TU BOUGES UN PEU COMME UN CHEF D’ORCHESTRE. QUE DÉGAGES-TU À TRAVERS TA GESTUELLE ? Ryan : J’associe invariablement la musique à l’aspect visuel des choses. Pour moi la musique se transcrit à travers des images. Plus mes gestes sont amples et soutenus, plus ma musique s’élève. Pour moi, chaque étape, chaque moment de la vie correspond à une musique. C’est très important dans ma façon de concevoir mes sons. DEPUIS LE DUO ENTRE CASSIE ET BOOBA, TU AS PRIS GOUT AU HIP-HOP FRANÇAIS ? Ryan : J’aime Booba, j’adore ce mec. Il est vraiment cool. Il vient d’ailleurs de m’envoyer un e-mail à l’instant. (Ryan me montre son blackberry). Pour moi la seule différence entre le Hip-Hop US et le Hip-Hop français, c’est la langue. Peu importe la nationalité, cette musique suscite la même réaction au sein du public. Ce qui compte avant tout, c’est de ne pas laisser indifférent.

RYAN TU POURRAIS ENVISAGER DE COLLABORER AVEC UN ARTISTE FRANÇAIS ? Ryan : Oui bien sûr. J’adorerais !

QUELLE EST TON ACTUALITÉ ? Ryan : Je travaille sur divers projets et pour de nombreux artistes ; Nina Sky, Jojo, le prochain album de Fabulous. Puis évidemment, mes efforts se concentrent autour du prochain album de Cassie. coreylatifwilliams.org www.ryanleslie.com www.myspace.com/coreylatifwilliams


5 Ladycaprice nanou.qxp

21/11/06

0:37

Page 5

LADY CROISÉE Corey : Je considère ma musique comme de la soul music au sens littéral du terme : elle vient de l’âme. Ryan : J’associe invariablement la musique à l’aspect visuel des choses. Pour moi la musique se transcrit à travers des images.

115


5 Ladycaprice nanou.qxp

21/11/06

0:42

Page 10


5 Ladycaprice nanou.qxp

21/11/06

0:43

Page 11


soiree ok

21/11/06

8:03

Page 2

Dj Benny D

Soirées Rocking Fridays à la Galerie myspace.com/rockingfridays

Akon Dj Fabrice & son amie

Oxmo

Dj Poska, Julien de Big Broz & un ami

GG

Fabrice Éboué & Etienne Max Jackson

Dj Rapid Ric, Chris, Clarence

Team Prosquat & Fou la merde


soiree ok

21/11/06

8:06

Page 3

Soirées Private Penthouse à la Suite

Lady Caprice & Partys

Keysha & une amie Dj Lord Issa

Manu Key & Donny

Ladhji Doucouré & un ami

Dj Finesse & Dj Chill

Nina

Dj Whoo Kid & Ali Montana Dj Battle & une amie

Maki & une amie

Fathi & une amie

Audren

Doudou Masta & Juan de Générations

LADYCAPRICE#7  

LADY CAPRICE #7

Advertisement