Page 1

LOT N°6 / SECTEURS PAVILLONNAIRES (ET COLLECTIFS) ÉVOLUTIFS « ÉVOLUTION ET DENSIFICATION DES SECTEURS PAVILLONNAIRES AUX ABORDS DES LIGNES DE TRANSPORTS PUBLICS »


SECTEURS PAVILLONNAIRES (ET COLLECTIFS) ÉVOLUTIFS / Cartographie

Eysines & Le Bouscat de part et d’autre de la Rocade

Cenon & Floirac, le long du tramway Mérignac, autour de la Mairie

Lignes de tram 254

Tissus, lotissements pavillonnaires (spontanés et diffus)

Maillage d’îlots pavillonnaires

Tissu mixte d’habitat pavillonnaire et collectif

Secteurs d’habitat collectif (grands ensembles)


DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

255


DES EXTRAITS POSSIBLES CARACTÉRISTIQUES / Mérignac, Eysines & Le Bouscat, Cenon & Floirac Si les outils ne sont pas les mêmes pour agir sur les tissus collectifs ou pavillonnaires, ils présentent l’un et l’autre de nombreuses caractéristiques communes. Ce sont aussi des emprises monofonctionnelles. Il s’agira de distinguer l’habitat privé de l’habitat social pour lesquels les modes d’intervention ne peuvent être les mêmes. Dans les deux cas, l’évolution de la règle peut permettre de faire évoluer les logements (extension, surélévation, densification, diversification). Dans les emprises de logements sociaux, le dialogue doit être établi avec les bailleurs afin d’évaluer les capacités d’évolution des zones. Dans les opérations de logements libres, les interventions peuvent se faire sur les emprises non bâties (délaissés de voirie, terrains en attente…) afin de créer de la diversité en construisant de l’habitat collectif et en variant les densités et les hauteurs.

Mérignac, autour de la Mairie 256


Eysines & Le Bouscat, de part et d’autre de la Rocade

Cenon & Floirac, le long du tramway

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

257


EXTRAIT N° 1 : EYSINES & LE BOUSCAT / De part et d’autre de la Rocade

259


EYSINES & LE BOUSCAT, DE PART ET D’AUTRE DE LA ROCADE / Un extrait de territoire

CONSTRUIRE DE PART ET D’AUTRE DE LA ROCADE Les deux emprises considérées sont situées de part et d’autre de la rocade qui coupe la commune d’Eysines. Au nord de cette rocade, il s’agit de l’îlot de Beaucaillou (1,3 hectares), constitué de deux parcelles. L’une est située au cœur d’une zone pavillonnaire, l’autre constitue un vide dans un ensemble de collectifs. Il nous semble intéressant d’engager un même projet sur ces deux parcelles afin de chercher à introduire du collectif dans des secteurs de logements individuels et vice-versa. Mais aussi de pouvoir travailler sur les flux qui permettront aux uns et aux autres de parcourir les quelques mètres qui les séparent. Sans totalement remplir la parcelle située dans la zone pavillonnaire et en préservant les arbres, il s’agit de constituer un centre de quartier en liaison avec les équipements déjà présents (crèche, école). Sur la parcelle située intra-muros en lisière de la rocade, l’îlot des Papillons (0,4 hectares), il s’agit de retrouver un programme mixte mêlant activités et/ou bureaux qui profitera de la proximité de la rocade et de celle, prochaine, du tramway (ligne D) avec un programme de logements collectifs. Les premiers programmes viendront protéger les habitats des nuisances de la voie rapide. C’est l’occasion de réfléchir au devenir du système viaire de la zone pavillonnaire pour permettre les continuités de parcours et mettre en liaison les éléments tels que l’hippodrome, le golf ou encore le parc du Foyer départemental des pupilles de l’état.

Parcelles repérées 260

tram D

Repérage du 27 Octobre 2010


PHOTOGRAPHIE AÉRIENNE DU SITE

Îlot de Beaucaillou

Toulouse Lautrec

Îlot des Papillons

Le Sulky

N

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

261


DES OUTILS POUR LE LOT 6

Intervenir sur les bâtiments existants Ajouter des balcons

Ajouter une pièce dans la maison

Surélever un bâtiment existant

Mixité typologique : construire de l’individuel dans du collectif

Construire du collectif dans de l’individuel

Proposer une mixité programmatique Logements + commerces

Equipement 262

Parking sous un bâtiment sur pilotis

Mutualisation des stationnements Parking silo


PLAN D’ÉTAT DES LIEUX

Cité de Grand Caillou

500 m Toulouse Lautrec

Rocade

Le Sulky

Hippodrome du Bouscat

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

263


VUE AÉRIENNE DES DEUX ÎLOTS REPÉRÉS

1

Îlot de Beaucaillou

Superficie des terrains disponibles : 1,3 ha L’habitat collectif

2

Îlot des Papillons

Superficie des terrains disponibles : 0,4 ha Infrastructures

264


PLAN DE REPÉRAGE DES TERRAINS DISPONIBLES POSSIBLES / Surface totale : 10,4 ha LOT 6 : Secteurs pavillonnaires (et collectifs) évolutifs

1

Cité de Grand Caillou

Toulouse Lautrec

Rocade

2

Le Sulky

Hippodrome du Bouscat

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

265


EMPRISES CONSTRUCTIBLES DES DEUX ÎLOTS REPÉRÉS

1

Îlot de Beaucaillou

Emprise des terrains constructibles : 0,2 ha

QUELLE DENSITÉ?

0,3 ha

2

Îlot des Papillons

Emprise des terrains constructibles : 0,1 ha 0,1 ha

266

QUELLE MÉTHODE ?


PLAN DES EMPRISES CONSTRUCTIBLES POSSIBLES / Surface totale : 7,7 ha

1

Cité de Grand Caillou

Toulouse Lautrec

Rocade

2

Le Sulky

Hippodrome du Bouscat

COS 0,5 COS 1 COS 2 DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

267


RÈGLEMENT APPLIQUÉ AUX DEUX ÎLOTS REPÉRÉS

1

Îlot de Beaucaillou

# UDc4

2

Îlot des Papillons

# UPc3

268


PLAN DU PLU COMMUNAUTAIRE ET DES EMPRISES CONSTRUCTIBLES POSSIBLES

# UPm4

UGES4

# UCv4 # UDm4

1

# UPc3

Cité de Grand Caillou

# UDc4

# UPm4 # UDm3

Toulouse Lautrec

# UPm4

# UPc3

Rocade

UGES3

2

# UDc3 N1 Le Sulky

Hippodrome du Bouscat

# UPc3

N3

# UDm3 DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

269


270


EXTRAIT N째 2 : CENON & FLOIRAC / Le long du tramway

271


CENON & FLOIRAC, LE LONG DU TRAMWAY / Un extrait de territoire

ENTRE COLLECTIF ET INDIVIDUEL Le territoire choisi est situé à l’ouest de Bordeaux, le long de la ligne A du tramway. La topographie marque fortement cet extrait de territoire en dégageant des vues sur la ville de Bordeaux sur l’autre rive de la Garonne. Non loin de la rocade, il est traversé d’une part par la D936, boulevard de l’entre-deux-mers, d’autre part par la N89, avenue Carnot, reliant le « hors CUB », Lormont, Cenon et Floirac à Bordeaux. Prochainement, dans le prolongement de l’avenue du Président François Mitterrand, sera construit le nouveau franchissement de la Garonne (le pont Jean-Jacques Bosc), reliant les deux rives. Ici, le tramway traverse indifféremment des zones de logements individuels et d’habitat collectif. Comment faire dialoguer ces deux formes d’habitat ? Le tramway doit permettre, autour de son emprise, de densifier et diversifier le tissu urbain. C’est un nouvel espace public autour duquel sont rassemblées de nouvelles offres de logements mais aussi de services, de commerces…Cette confrontation pose la question, plus large, de la porosité de ces zones d’habitat mono-type, porosité aussi bien urbaine que sociale… A partir de terrains résiduels, de grandes nappes de stationnements ou de délaissés de voiries appartenant à des propriétaires divers, l’intervention consiste à développer de nouveaux programmes en cherchant à introduire mixité et diversité, tout en redonnant vie aux espace publics. Cet extrait de territoire interroge la production des logements neufs, dans leur économie et leur capacité à accueillir des familles nombreuses en créant une nouvelle offre de grands logements de 5 ou 6 pièces complémentaire à celle des tours. C’est une invitation à revisiter le patrimoine de logements collectifs de bailleurs comme Aquitanis comme autant de points de départ de nouvelles situations.

Parcelles repérées 272

tram A

Repérages des 14 Octobre et 20 Septembre 2010


PHOTOGRAPHIE AÉRIENNE DU SITE

Bois Fleuri

Gravière

Iris

Buttinière Palmer

Pelletan

Carnot Mairie de Cenon

La Morlette Jean Zay

La Marègue

Îlot Salvator Allende Floirac Dravemont

N

Îlot François Villon

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

273


OUVRIR DES POSSIBLES

L’habitat individuel Réintroduire du logement collectif dans les zones de logement individuel mono-typologiques. Construire les franges, les poches de stationnements, et les parcelles vacantes des lotissements.

L’habitat collectif Considérer les nappes de stationnement comme du foncier invisible : construire au dessus ou déplacer. Conserver et/ou recréer des poches d’espaces verts en valorisant le terrain (parc, équipements...).

Les délaissés de voirie Considérer les délaissés de voirie comme du foncier invisible. Construire de nouveaux programmes dans une logique d’opportunités. 274


L’ÉTAT DES LIEUX

Mairie de Lormont Lauriers

Bois Fleuri

Terrains municipaux

Gravières

Iris 500 m Pôle d’échange de la Buttinière

Buttinière

Centre commercial des «Quatre Pavillons»

EA

N LIG

Parc Palmer

Palmer

Pelletan

La Morlette Centre commercial «La Morlette»

Jean Zay

Aire d’influence du tramway

La Marègue

Floirac Dravemont

Îlot Salvador Allende

32

Rocade

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

275


REPÉRAGE PHOTOGRAPHIQUE DU SITE

*

*

Rue Camille Pelletan, près du centre commercial «La Morlette»

276

3

Rue Massenet, Floirac

Square Pierre Beziat, Cenon

*4

Parking d’une résidence avenue Georges Clémenceau, Cenon

*

2

1

*5

Rue Condorcet, Cenon

*6

Avenue Roger Schwob


REPÉRAGE DES TERRAINS DISPONIBLES LOT 1 : Voies de faubourgs et pénétrantes urbaines LOT 3 : Lisières urbaines et franges des grands espaces naturels LOT 4 : Grandes zones monofonctionnelles LOT 5 : Grands sites commerciaux LOT 6 : Secteurs pavillonnaires (et collectifs) évolutifs

Mairie de Lormont

11

Lauriers

Bois Fleuri

Terrains municipaux

Gravières

Iris

Pôle d’échange de la Buttinière

Buttinière

Centre commercial des «Quatre Pavillons»

EA

N LIG

*2

Parc Palmer

Palmer

Pelletan

*1

La Morlette

Centre commercial «La Morlette»

*6

Jean Zay

*5 *

4

La Marègue

Floirac Dravemont

32

*

3

Rocade

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

277


THÈMES DE RECHERCHE AUTOUR DES PROBLÉMATIQUES DU LOT

Délaissés de voirie

Créer un parcours urbain pour travailler dans l’épaisseur du terrain

Faire évoluer la règle pour faire évoluer les logements

Jardins partagés

Espace public structurant

Améliorer les logements existants

Quelles mixités ? Logements évolutifs ? Hyper-proximité, construire sur la station Mixité des typologies

LOT 6 Secteurs pavillonnaires (et collectifs) évolutifs

Diversité programmatique

Privilégier les vues des logements sur l’espace naturel

Mutualiser les opérations : une grosse opération pour financer une plus petite Regrouper et mutualiser le stationnement Proximité immédiate

278

Utiliser les nappes de stationnement comme foncier invisible

Créer des pôles d’échanges Intervenir sur le bâti existant


REPÉRAGE DES TERRAINS DISPONIBLES LOT 6 : Secteurs pavillonnaires (et collectifs) évolutifs

11

Mairie de Lormont Lauriers

Bois Fleuri

Terrains municipaux

Gravières

Iris

Pôle d’échange de la Buttinière

Buttinière

Centre commercial des «Quatre Pavillons»

EA

N LIG

Parc Palmer

Palmer

Pelletan

La Morlette Centre commercial «La Morlette»

Jean Zay

La Marègue

Floirac Dravemont

32

Rocade

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

279


THÈMES DE RECHERCHE AUTOUR DES PROBLÉMATIQUES DU LOT

1

Hyper-proximité : construire la station

2

Hyperdensification à proximité immédiate de la station

3

Espace public structurant

4

Utiliser les nappes de stationnemment et parkings relais comme foncier invisible

5

Regrouper et mutualiser le stationnement

6

Mixité des typologies : insérer du logement collectif dans les tissus de logement individuel, et inversement

7

Améliorer les logements existants : jardins, balcons, toitures actives, isolation...

8

Créer des pôles d’échanges entre les transports (tramway, train, vélo, bus, piétons, voiture...)

9

Mutualiser les opérations : une grosse opération pour financer une plus petite

10

Créer un parcours urbain pour travailler dans l’épaisseur du terrain

11

Profiter des vues sur l’espace naturel du site

12

Un jardin pour tous : jardins partagés

280


SCHÉMA D’INTENTIONS URBAINES

11

Mairie de Lormont Lauriers

Bois Fleuri

Terrains municipaux

Gravières

Iris

Pôle d’échange de la Buttinière

Buttinière

Centre commercial des «Quatre Pavillons»

EA

N LIG

Parc Palmer

5

Palmer

3

6

11

12

Pelletan

10

6 7

La Morlette Centre commercial «La Morlette»

1

Jean Zay

4

La Marègue 3 7

8

2

Floirac Dravemont

9

32

9

Rocade

Espace public

Logement

Parking silo

Activité

Equipement

Commerce

Parc / Jardin

Sports & loisirs

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

Terrain mutable 281


CENON & FLOIRAC, ÎLOT SALVADOR ALLENDE / Un site possible

AUTOUR DE L’ÎLOT SALVADOR ALLENDE L’îlot Salvador Allende est situé à proximité immédiate de la station Floirac Dravemont et séparé en deux par l’avenue Salvador Allende. A l’ouest, l’espace vert attenant au centre commercial est propriété de la CUB. La résidence Blaise Pascal fait, quant à elle, partie du patrimoine d’Aquitanis. Ce terrain est aujourd’hui fortement densifié mais encore capacitaire. En effet, nous y avons comptabilisé 500 m² d’emprises constructibles. De part et d’autre du centre commercial, des terrains libres sont réinvestis et transformés. Pour compléter l’offre d’habitat des grands ensembles existants, de petites maisons de villes sont construites sur pilotis, permettant de couvrir le stationnement existant, et celui qui sera nécessaire au programme. Le toit du petit centre commercial est planté, offrant ainsi aux immeubles existants une vue plus agréable, en rapport avec le paysage communautaire. En face, à l’est, les deux parcelles de stationnement existantes sont considérées comme des emprises constructibles. Leur surface de 0,4 hectares est aujourd’hui dédiée uniquement au stationnement de surface. Nous proposons d’y construire une quarantaine de maisons de ville avec stationnement en rez-de-chaussée. Le stationnement existant sera contenu dans un parking silo mutualisé avec les équipements en place. Ces deux interventions permettent de diversifier et d’enrichir ce morceau de ville et lui confèrent un nouvel aspect en profitant de la proximité de la desserte du tramway.

tram A 282

Repérage du 14 Octobre 2010


Jean Zay

La Marègue

Floirac Dravemont

N

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

283


ÉTAT DES LIEUX

Résidence Blaise Pascal

Terminus du tramway station Floirac Dravemont

Floirac Dravemont

2

Nappe de stationnement

1

3

Boulevard de l’Entre-deux Mers

REPÉRAGE PHOTOGRAPHIQUE DE L’ÎLOT

1

Avenue Salvador Allende, vers la station Floirac Dravemont 284

2

La Résidence Blaise Pascal, à côté de la station de tramway

3

Nappe de stationnement à proximité de la station de tramway


PLAN D’ÉTAT DES LIEUX

La Morlette

Centre commercial de la Morlette

Jean Zay

500 m La Marègue

Rocade

Floirac Dravemont

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

285


REPÉRAGE DES TERRAINS DISPONIBLES Superficie des terrains disponibles : 3 ha

Résidence Blaise Pascal

Terrains disponibles repérés Terrains appartenant à la CUB Floirac Dravemont Terrains appartenant à Aquitanis

Terrains appartenant à la CUB Boulevard de l’Entre-deux Mers

VUE AÉRIENNE DES ÎLOTS REPÉRÉS

Nappe de stationnement Terrain appartenant à Aquitanis Délaissé de voirie Terrain appartenant à la CUB Toiture du centre commercial Résidence Blaise Bascal

1 286


PLAN DE REPÉRAGE DES TERRAINS DISPONIBLES POSSIBLES LOT 6 : Secteurs pavillonnaires (et collectifs) évolutifs

La Morlette

Centre commercial de la Morlette

Jean Zay

La Marègue

Rocade

Floirac Dravemont

1

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

287


LES EMPRISES CONSTRUCTIBLES POSSIBLES Superficie des emprises constructibles : 5,9 ha

Résidence Blaise Pascal

Emprise constructible à densifier Floirac Dravemont Redécoupage des îlots : nouvel espace public

Boulevard de l’Entre-deux Mers

COS 0,5 / 1 ha

DES OUTILS POUR LE LOGEMENT

Maîtriser le climat 288

Mixité de programmes

L’habitat évolutif

COS 1 / 4,9 ha


PLAN DES EMPRISES CONSTRUCTIBLES POSSIBLES

La Morlette

Centre commercial de la Morlette

Jean Zay

La Marègue

Rocade

Floirac Dravemont

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

289


RÈGLEMENT APPLIQUÉ AUX ÎLOTS REPÉRÉS

Résidence Blaise Pascal

Floirac Dravemont

Interprétation possible du PLU en volume, confronté à la proposition

Boulevard de l’Entre-deux Mers

Emprise possible

Emprise impossible suivant le PLU actuel

STRATÉGIE OPERATIONNELLE D’AMÉNAGEMENT

Sur ce site, 3 ha de terrains ont été repérés comme étant disponibles. Ils appartiennent à la Ségécé, utilisés comme parking du personnel du centre commercial. Les terrains étudiés sont pour l’essentiel situés en zones UDc2 et UPc4 du PLU de la CUB. Ils sont en outre majoritairement situés dans un périmètre de majoration des règles de constructibilité. En l’état, certaines dispositions du règlement du PLU relatives au secteur UDc2, défini comme un secteur d’habitat collectif ou groupé, accueillant donc les constructions à destination de logement, sont susceptibles de faire obstacle à la réalisation de ce programme. 290

Dans la partie du terrain située en zone UPc4 du règlement du PLU de la CUB, il est envisagé de réaliser deux programmes situés sur une même unité foncière. La possibilité de mutualiser les places de stationnement de ces deux programmes avec celles des immeubles de bureaux situés sur la parcelle cadastrale immédiatement située au nord est actuellement à l’étude. Là encore, certaines dispositions du règlement du PLU de la CUB relatives au secteur UPc4, défini comme un secteur de tissu pavillonnaire compact n’excluant pas le logement collectif, sont susceptibles de faire obstacle à la réalisation de ce programme.


PLAN DU PLU COMMUNAUTAIRE ET DES EMPRISES CONSTRUCTIBLES POSSIBLES

N3

UPc2 UDc2

UMv2

UMv2

La Morlette

Centre commercial de la Morlette

Jean Zay

UE2

UDc2

La Marègue

Rocade

UPc2

Floirac Dravemont

UDc2

N3

UPc2

UPm4

UDc4 UPc4 UE4

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

291


DES OUTILS POUR LE LOGEMENT

06

05

03

12

03

12 01

07 11 02 04 Résidence Blaise Pascal

12

11

Floirac Dravemont

Boulevard de l’Entre-deux Mers

COS 0,5 / 1,2 ha

COS 1 / 0,7 ha

RESSOURCES

Eysines, exemple de superposition 292

Eysines, maison en deux parties

Floirac, toiture des bureaux décollée du bâtiment pour ventiler


01 L’habitat évolutif

02 Externalisation

03 Mixité de programmes

Construire l’armature du logement, la « base-vie » qui constitue l’invariant, la base, le référentiel qui détermine le prix du logement. Transformer au fil du temps son logement par addition de petites constructions légères, elles-mêmes démontables et transformables.

Les espaces de circulation deviennent des espaces de convivialité et d’échange. Ils sont des seuils entre espace public et espace privé, des « rues » qui distribuent les logements. Ils prolongent les logements pour être accueillant à des pratiques collectives ou individualisées.

La question de la densité est autant une question de diversité volumétrique et typologique que de hauteurs. Retrouver dans chaque opération, sur un îlot ou dans un quartier, des formes et des tailles différentes pour enrichir la ville dans sa diversité et son hétérogénéité..

Couverture cour

Circulation et prolongements extérieurs des logements

Bâtiments existants

Patio Toiture terrasse Surélévation garage

Maisons de ville

04 Superposition de programmes

05 Reconversion, transformation

6b Mutualisation des usages 6a

Les emprises de stationnement peuvent servir de base à la construction de programmes en intégrant la contrainte structurelle de la trame qu’elles induisent.

Augmenter les surfaces habitables (prolongement de pièces existantes, pièces supplémentaires, prolongement extérieurs…), améliorer le confort (thermique, acoustique…) des logements existants par des adjonctions.

A l’échelle d’un immeuble, dans une même cage d’escalier, des fonctions peuvent être partagées. Dans le cas de logements étudiants ou pour personnes âgées, une cuisine où l’on peut préparer un repas pour ses amis, une salle pour se réunir…

Maisons superposées

Logements

Parking RDC

Bâtiment existant

Prolongements extérieurs

07 Espace urbain, espace public

11 L’en-dedans du logement

12 Maitriser le climat

Les nouvelles constructions contribuent à l’amélioration des tissus existants en introduisant de la diversité programmatique et/ou volumétrique.

Distinguer la structure (l’invariant) du second œuvre (l’évolutif) afin de conserver dans le temps la capacité d’adaptation du logement aux contraintes normatives et aux évolutions familiales.

Des dispositifs simples (terrasses, treilles, plantations…) contribuent à protéger les logements tout en offrant des qualités d’usages supplémentaires. Le bioclimatisme est une des solutions qui peut être simplement mise en place.

L’invariable

Des possibles DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

293


VERS UN PROJET

Résidence Blaise Pascal

Conservation, valorisation et amélioration de l’existant 152 nouveaux logements à proximité immédiate de la station Floirac Dravemont

Floirac Dravemont

Nouveau maillage d’espaces publics

Boulevard de l’Entre-deux Mers

Espace public

Logement

Activité

Parking silo

Equipement

Commerce

Parc / Jardin

Sports & loisirs

HABITER À FLOIRAC DRAVEMONT

Coteaux

Stade Chaban Delmas

5’ Parking silo

Commerces 10’ 15’ 20’ 25’

Cabinet d’Avocats

294

60’

Laure habite un trois pièces dans un immeuble avoisinant la station Floirac Dravemont sur la ligne A du tram. Il y a quelques années elle n’avait pas ce balcon prolongeant le salon qui lui permet maintenant de cultiver des plantes aromatiques. Elle est avocate et travaille au sein d’un cabinet situé à Pessac. Elle n’a qu’à prendre le tram en bas de chez elle et changer à la station Palais de Justice pour le bus 4 qui l’amène à destination. Son trajet dure moins d’une demi-heure, à peine le temps de lire un chapitre de son livre. Elle est fan de football, et adore, lorsqu’elle sort suffisamment tôt, aller voir un match au stade Chaban Delmas sur son chemin du retour. Les week-ends elle aime s’échapper en moto dans les coteaux pour déguster les vins de la région.


UNE SITUATION CONSTRUITE, PARMI LES 500 PIONNIÈRES

L’ opération Construction de 152 logements

Les emprises constructibles 1,2 ha 0,7 ha

Les terrains disponibles repérés

UDc2

UPc4

Sur ce site, 3 ha de terrains ont été repérés comme étant disponibles . Ce sont des terrains appartenant à la Ségécé, aujourd’hui utilisés comme parking du personnel du centre commercial. Les terrains étudiés sont pour l’essentiel situés en zones UDc2 et UPc4 du PLU de la CUB. Une petite partie est également située en zone UPm4.

Bègles, 125 logements

Etat des lieux

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

295


cahier-lot6  

LOT N°6 / SECTEURS PAVILLONNAIRES (ET COLLECTIFS) ÉVOLUTIFS « ÉVOLUTION ET DENSIFICATION DES SECTEURS PAVILLONNAIRES AUX ABORDS DES LIGNES D...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you