Page 1

LOT N°3 / LISIÈRES URBAINES ET FRANGES DES GRANDS ESPACES NATURELS « IDENTITÉ, QUALITÉ, DEVENIR ET TRAITEMENT DES FRANGES ET LISIÈRES URBAINES AUX ABORDS DES GRANDS ESPACES NATURELS OU CORRIDORS DE BIODIVERSITÉ, CONNECTÉS AUX TRANSPORTS PUBLICS »


LISIÈRES URBAINES ET FRANGES DES GRANDS ESPACES NATURELS / Cartographie

Eysines, entre la Rocade et Cantinolles

Cenon & Lormont, le long du parc des coteaux

Mérignac-Les Eyquems, la « poche verte » des Eyquems

Lignes de tram 122

Lisière de ville

Plans d’eau

Marais

Forêts

Terres cultivées

Vignobles

Espaces verts urbains

Sport & loisirs


DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

123


DES EXTRAITS POSSIBLES CARACTÉRISTIQUES / Mérignac-Les Eyquems, Cenon & Lormont, Eysines Comment traiter les limites et le rapport de l’urbain à l’espace naturel ? Ce qui n’est pas bâti n’est pas un vide. Ce sont des lieux dignes d’intérêt à condition de les programmer, de leur conférer un rôle (campagne intérieure) au regard de la densité souhaitée par ailleurs. Paysage que l’on contemple depuis son logement, lieu où l’on se rend en transport en commun, la programmation de ces espaces est fonction de leur situation proche ou lointaine. L’urbanisation des rives de ces grands espaces naturels doit se faire en cohérence avec l’urbanisation existante au sens où elle ne doit pas confisquer les vues et l’accès au profit des nouveaux arrivants. Le contraste entre ces étendues naturelles ou cultivées et le développement urbain est intéressante, elle doit être préservée et cultivée y compris dans des interactions entre habitat et gestion partagée de ces territoires. Des hypothèses d’agriculture de proximité avec des lieux de vente seront privilégiées afin de redonner un sens à ces emprises et une attractivité qui dépasse ses abords immédiats.

Mérignac-Les Eyquems, la « poche verte » des Eyquems 124


Cenon & Lormont, le long du parc des coteaux

Eysines, entre la Rocade et Cantinolles

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

125


EXTRAIT N째 1 : CENON & LORMONT / Le long du parc des coteaux

127


CENON & LORMONT, LE LONG DU PARC DES COTEAUX / Un extrait de territoire

PROFITER D’UNE SITUATION GÉOGRAPHIQUE EXCEPTIONNELLE Le territoire étudié va de la mairie de Cenon à l’avenue de la Libération. Il est distribué par la Ligne A (est) qui longe un grand espace boisé non bâti en limite du parc Palmer. Comment intervenir sur les franges de cet espace, le long du tramway, en tirant parti de la situation géographique exceptionnelle du lieu ? Une analyse plus fine de ce territoire permettra de déterminer les parties des zones N3 qui devront être déclassées pour être bâties tout en conservant les arbres. L’îlot Carnot se déploie le long de l’avenue Carnot, à proximité immédiate du tramway. Ce n’est pas une forte densité qui est ici recherchée mais l’intégration de maisons groupées dans un environnement arboré conservé, bénéficiant de la proximité du parc Palmer, de ses équipements et de vues sur la Garonne. Sur l’îlot de la Buttinière, il s’agit d’adopter la même attitude, en venant construire le long de l’espace boisé, et de profiter d’un parking relais existant pour venir construire dessus, plus densément, tout en maintenant en grande partie la capacité de stationnement. La programmation devra intégrer des équipements bénéficiant au plus grand nombre afin de donner une dimension collective à ces nouveaux logements. Pourquoi ne pas imaginer également le développement du parc sportif ? Ces logements pourraient être pensés de façon concomitante avec ceux que nous proposons dans le grand ensemble Palmer afin d’optimiser les coûts de chantier. La filière sèche pourra ici être retenue pour limiter les nuisances de chantier et leur impact sur l’environnement.

Parcelles repérées 128

tram A

Repérage des 20 septembre et 14 octobre 2010


PHOTOGRAPHIE AÉRIENNE DU SITE

Gravières

Iris

Îlot de la Buttinière

Buttinière

Palmer Îlot Carnot

Pelletan

Carnot - Mairie de Cenon

N

Cenon gare DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

129


DES OUTILS POUR LE LOT 3 Densifier en frange

Végétation à conserver et à renforcer

Construire de manière éparse Renforcer la frange par la végétation

Organiser et promouvoir l’agriculture locale 130

Espace public valorisé Chemin de traverse

Parking relais

Terrain naturel à préserver


PLAN D’ÉTAT DES LIEUX

Stade Municipal

500 m

Iris

Pôle d’échange de la Buttinière

Polyclinique rive droite

Buttinière

Parc Palmer

Pelletan

Carnot Mairie de Cenon

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

131


VUE AÉRIENNE DES DEUX ÎLOTS REPÉRÉS

1

Îlot de la Buttinière

Superficie des terrains disponibles : 4,9 ha Infrastructures

2

Îlot Carnot

Superficie des terrains disponibles : 2 ha Franges de ville

132


PLAN DE REPÉRAGE DES TERRAINS DISPONIBLES POSSIBLES / Surface totale : 17,1 ha LOT 3 : Franges de ville

Stade Municipal

Iris

1 Pôle d’échange de la Buttinière

Polyclinique rive droite

Buttinière

2

Parc Palmer

Pelletan

Carnot Mairie de Cenon

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

133


EMPRISES CONSTRUCTIBLES DES DEUX ÎLOTS REPÉRÉS

1

Îlot de la Buttinière

Emprise des terrains constructibles : 1,3 ha

QUELLES PROXIMITÉS ?

3,9 ha

2

Îlot Carnot

Emprise des terrains constructibles : 3,4 ha

134

QUELLE NATURE EN VILLE ?


PLAN DES EMPRISES CONSTRUCTIBLES POSSIBLES / Surface totale : 6,2 ha

Stade Municipal

Iris

1 Pôle d’échange de la Buttinière

Polyclinique rive droite

Buttinière

2

Parc Palmer

Pelletan

Carnot Mairie de Cenon COS 0,5 COS 1 COS 2 DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

135


RÈGLEMENT APPLIQUÉ AUX DEUX ÎLOTS REPÉRÉS

1

Îlot de la Buttinière

N3 UDc2 N3 : Zone naturelle destinée à l’accueil des équipements d’intérêt collectif. Les occupations et utilisations du sol ne peuvent pas être destinées à l’habitat, sauf si (sous réserve des dispositions des articles R. 111-2 et R. 111-15 du code de l’urbanisme) elles sont directement liées et nécessaires au développement des activités sportives, récréatives et culturelles existant sur la zone, et s’il s’agit d’aires d’accueil pour les gens du voyage.

2

Îlot Carnot

N3 UPc1

136


PLAN DU PLU COMMUNAUTAIRE ET DES EMPRISES CONSTRUCTIBLES POSSIBLES

UPm2

UPm2 Stade Municipal

N3 Iris

UDc2

N2c UDc1 N2c N3 1

UPc1

Pôle d’échange de la Buttinière

Polyclinique rive droite

Buttinière

UDc2

UE

1

2

N3

Parc Palmer

Pelletan

UDc2 Carnot Mairie de Cenon

UMv1

UMv1

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

137


138


EXTRAIT N째 2 : EYSINES / Entre la Rocade et Cantinolles

139


EYSINES, ENTRE LA ROCADE ET CANTINOLLES / Un extrait de territoire

LA CAMPAGNE EN VILLE Eysines est une commune de 1 201 hectares, située à 7 km au nord-ouest de Bordeaux, traversée de sud-ouest en nord-est par la rocade. Depuis les années soixante-dix, Eysines a beaucoup changé : le nombre d’habitants a très fortement augmenté, et la physionomie de la commune a par conséquence fortement évolué. Cependant, la commune anciennement connue sous le nom de «potager de Bordeaux», à conservé de cette époque son lien avec la nature l’environnant : respect et volonté d’harmoniser la ville et le paysage préseident à tous travaux d’aménagement. En 2018, une nouvelle ligne de tramway traversera la commune sur le parcours de l’actuelle Liane 2, permettant ainsi une desserte plus fiable et plus régulière. Eysines bénéficie d’une double image : celle d’une commune agricole (le potager de Bordeaux) et d’une ville dynamique ayant bénéficié d’une forte augmentation de sa population. Les Jalles constituent le cadre paysager qu’il convient de préserver. Pour autant les rives de cet espace exceptionnel sont autant d’opportunités pour imaginer de nouvelles situations métropolitaines rendues accessibles par la création de la ligne D. A partir d’une situation de frange émerge un lieu vivant, une villégiature, une campagne intérieure, un endroit différent dans la ville, une manière de vivre au bord des Jalles. Quelles relations créer entre des maisons de ville et la Jalle ? Quelle agriculture pour les habitants ? L’enjeu majeur de ce site est la valorisation réciproque des espaces naturels qui caractérisent le territoire bordelais.

Parcelles repérées 140

tram D

Repérage du 27 Septembre 2010


PHOTOGRAPHIE AÉRIENNE DU SITE

Cantinolles

Îlot des Peupliers

Sources Îlot du Taillan-Médoc

Îlot de la Clide Eysines centre

Picot

Toulouse Lautrec

N

Le Sulky DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

141


OUVRIR DES POSSIBLES

Les franges et les lisières urbaines Habiter les lisières de la ville, profiter du grand paysage, profiter des vides conservés pour valoriser les terrains de construction aux abords du paysage naturel. Préserver l’image bordelaise de la campagne en ville : habiter près des champs, des terrains agricoles ou des vignes.

L’habitat individuel Réintroduire du logement collectif dans les zones de logement individuel mono-typologiques. Construire les franges, les poches de stationnements, et les parcelles vacantes des lotissements.

Proximité immédiate Rechercher une densité maximum sur les terrains attenants à la station de tram. Mutualiser les usages pour obtenir une mixité de programmes (parkings, logements, commerces...). Réinterroger les typologies et fonctions de la station : la station comme équipement, pôle d’échange ou même immeuble de logements. 142


L’ÉTAT DES LIEUX

5

Cantinolles

Zone d’activité de Cantinolles

Jalle de Canteret

Usine d’eau potable

Îlot du Taillan-Médoc

Sources

Cimetière d’Eysines

Eysines centre

Mairie

Eglise Saint-Martin

Picot 500 m

Aire d’influence du tramway

Toulouse Lautrec

Rocade

Le Sulky

35

Hippodrome

LIGNE D Hippodrome du Bouscat 2

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

143


REPÉRAGE PHOTOGRAPHIQUE DU SITE

*

*

Dans le centre-ville, Impasse du Vieux Puits

En frange de ville, depuis la rue du Vignan

144

Terrain disponible en centre-ville, rue Jean Tiougne

3

Poche de stationnement, avenue de la Libération

*5

*4

Agriculture locale dans le parc des Jalles

*

2

1

*6

A l’angle de la rue de la Lande Blanche et de l’avenue R. Antoume


REPÉRAGE DES TERRAINS DISPONIBLES LOT 1 : Voies de faubourgs et pénétrantes urbaines LOT 3 : Lisières urbaines et franges des grands espaces naturels LOT 4 : Grandes zones monofonctionnelles LOT 6 : Secteurs pavillonnaires (et collectifs) évolutifs

5

Cantinolles

Zone d’activité de Cantinolles

Jalle de Canteret

Usine d’eau potable

*

4

*

2

Sources

Cimetière d’Eysines

3 1 * 5 * * Eysines centre

Mairie

Eglise Saint-Martin

Picot

*6 Toulouse Lautrec

Rocade

Le Sulky

35

Hippodrome

LIGNE D Hippodrome du Bouscat 2

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

145


THÈMES DE RECHERCHE AUTOUR DES PROBLÉMATIQUES DU LOT

Sports et loisirs

Intervenir sur le bâti existant

Espace public structurant Densifier en frange de façon éparse

Jardins partagés

LOT 3 Lisières urbaines et franges des grands espaces naturels

Intervenir sur le bâti existant Promouvoir l’agriculture locale

Valoriser l’espace naturel du site Nouveaux équipements

Foncier propre du tram Traiter les “limites” de l’espace naturel Hyper-proximité, construire sur la station

146

Mutualisation des opérations

Quel paysage ?

Parkings relais en bout de ligne, ou aux abords de pôle d’échange Proximité immédiate

Quelle nature en ville ?

Privilégier les vues des logments sur l’espace naturel


REPÉRAGE DES TERRAINS DISPONIBLES LOT 3 : Lisières urbaines et franges des grands espaces naturels

5

Cantinolles

Zone d’activité de Cantinolles

Jalle de Canteret

Usine d’eau potable

Sources

Cimetière d’Eysines

Eysines centre

Mairie

Eglise Saint-Martin

Picot

Toulouse Lautrec

Rocade

Le Sulky

35

Hippodrome

LIGNE D Hippodrome du Bouscat 2

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

147


THÈMES DE RECHERCHE AUTOUR DES PROBLÉMATIQUES DU LOT

148

1

Hyper-proximité : construire la station

2

Hyperdensification à proximité immédiate de la station

3

Espace public structurant

4

Densifier en frange de façon éparse

5

Parkings relais en bouts de ligne, ou aux abords de pôle d’échange (tramway, rocade, bus, train...)

6

Mutualiser les opérations : une grosse opération pour financer une plus petite

7

Organiser et promouvoir l’agriculture locale

8

Privilégier les vues sur l’espace naturel pour l’orientation des logements

9

Créer des parcours dans les grands espaces naturels : préservation et valorisation du Parc des Jalles

10

Nouveaux équipements

11

Conserver des «vides» et renforcer la campagne intérieure

12

Un jardin pour tous : jardins familiaux partagés


SCHÉMA D’INTENTIONS URBAINES

5

5

Cantinolles 1 9 Zone d’activité de Cantinolles

10

Jalle de Canteret

Usine d’eau potable

4

4 2

6

8

Sources

7

12 6

Cimetière d’Eysines

4

11

4

Eysines centre

Mairie

Eglise Saint-Martin

3

Picot

Toulouse Lautrec

Rocade

Le Sulky

35

Hippodrome

LIGNE D Hippodrome du Bouscat 2

Espace public

Logement

Parking silo

Activité

Equipement

Commerce

Parc / Jardin

Sports & loisirs

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

Terrain mutable 149


EYSINES, ÎLOT DU TAILLAN-MÉDOC / Un site possible

AUTOUR DE L’ÎLOT TAILLAN-MÉDOC En 2018, une nouvelle ligne de tramway (Ligne D) sera mise en service afin de desservir le quadrant nord-ouest de l’agglomération bordelaise. Cette ligne desservira Eysines en arrivant du Bouscat. Le territoire choisi sera desservi depuis l’avenue du Taillan-Médoc. Le terminus sera implanté dans la zone d’activités de Cantinolles. Ce territoire hétérogène est constitué d’habitat individuel, d’un centre commercial, d’activités... Il est prévu d’y construire l’éco-quartier de Carès comprenant 700 logements. Cet éco-quartier entre-t-il dans les 50 000 nouveaux logements ? La démarche entreprise pour le réaliser dans un contexte de multiples propriétés privées envisage une conception d’ensemble. Peut-on imaginer intervenir au cas par cas, au fur et à mesure de l’acquisition des parcelles, sans démolir des constructions existantes ? Les terrains que nous avons choisis pour illustrer notre propos permettent d’envisager la construction d’environ 220 logements en faisant varier la densité selon les situations. Des commerces peuvent être implantés à proximité de la future station Sources. Des mutualisations entre parcelles peuvent être envisagées. 700 nouveaux logements à Eysines représentent une quantité importante dont la réalisation pourrait être étalée dans le temps sans pour autant entreprendre une « grosse » opération. L’éco-quartier pourrait être réalisé grâce à une succession d’opérations diffuses, réparties harmonieusement sur le territoire. Il nous semblerait intéressant de comprendre l’état d’avancement de l’éco-quartier afin d’examiner les possibilités d’engager rapidement de premières opérations témoins du niveau d’exigence général.

tram D 150

Repérage du 27 Septembre 2010


Sources

N

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

151


ÉTAT DES LIEUX

Avenue du Médoc

piste cyclable

Cheminement existant Usine d’eaux potables

Parc ou grand espace naturel existant

2

1 Avenue du Taillan-Médoc

Sources

3 Rue de la Marne

REPÉRAGE PHOTOGRAPHIQUE DE L’ÎLOT

1

Le terrain, vers l’est 152

2

Vers les maisons de la rue de la Marne

3

Terrain vu depuis l’avenue du Taillan-Médoc vers le nord-ouest


PLAN D’ÉTAT DES LIEUX

Cantinolles

Zone d’activité de Cantinolles Usine d’eau potable

Sources

500 m

Cimetière d’Eysines

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

153


REPÉRAGE DES TERRAINS DISPONIBLES Superficie des terrains disponibles : 2,4 ha

piste cyclable

Usine d’eaux potables

Terrains disponibles repérés Terrains privés

Terrains privés

Sources Rue de la Marne

VUE AÉRIENNE DES ÎLOTS REPÉRÉS

Terrain appartenant à un propriétaire privé

Future station Sources Terrain appartenant à un propriétaire privé

1 154


PLAN DE REPÉRAGE DES TERRAINS DISPONIBLES POSSIBLES LOT 3 : Lisières urbaines et franges des grands espaces naturels

Cantinolles

Zone d’activité de Cantinolles Usine d’eau potable

Sources

1

Cimetière d’Eysines

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

155


LES EMPRISES CONSTRUCTIBLES POSSIBLES Superficie des emprises constructibles : 2,4 ha

piste cyclable

Parc ou grand espace naturel existant

Usine d’eaux potables

Terrain à préserver et valoriser Nouvel espace public structurant Avenue Taillan-Médoc transformée

Sources Emprise constructible à densifier

Rue de la Marne

COS 0,5 / 1,1 ha

DES OUTILS POUR LE LOGEMENT

L’en-dedans du logement 156

Des constructions situées

Adapter le foncier

COS 1 / 0,4 ha

COS 2 / 0,9 ha


PLAN DES EMPRISES CONSTRUCTIBLES POSSIBLES

Cantinolles

Zone d’activité de Cantinolles Usine d’eau potable

Sources

Cimetière d’Eysines

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

157


RÈGLEMENT APPLIQUÉ AUX ÎLOTS REPÉRÉS

piste cyclable

Usine d’eaux potables

Interprétation possible du PLU en volume, confronté à la proposition

Sources Rue de la Marne

STRATÉGIE OPERATIONNELLE D’AMÉNAGEMENT

Sur ce site, 2,4 ha de terrains ont été repérés comme étant disponibles . Ils appartiennent tous à des propriétaires privés et sont intégralement situés en zone 1AU4UDm. La zone 1AU est définie par le PLU comme une zone destinée à être urbanisée à plus ou moins long terme. L’article 2 du règlement subordonne la constructibilité des terrains situés dans cette zone à la présentation d’une opération d’aménagement réunissant les conditions suivantes : - les voies, les réseaux d’eau, d’assainissement collectif et d’électricité doivent être réalisés en

compatibilité avec les orientations d’aménagement applicables,

158

- le projet doit porter sur une superficie minimale ou, le cas échéant, sur une superficie plus faible en compatibilité avec les orientations d’aménagement, la défense incendie du projet doit être assurée.

Si l’opération d’aménagement satisfait ces trois conditions, les constructions se voient alors appliquer les prescriptions du règlement applicables au secteur UDm. En l’espèce, la réalisation des 217 logements projetés au sein de ce focus nécessitera donc qu’il soit présenté dans son ensemble comme une opération d’aménagement. Les constructions projetées sur les 5 îlots identifiés au sein du focus, qui mêlent immeubles collectifs et maisons individuelles groupées généralement attenants aux limites séparatives, devront ensuite tenir compte des règles applicables en secteur UDm.


PLAN DU PLU COMMUNAUTAIRE ET DES EMPRISES CONSTRUCTIBLES POSSIBLES

A2*

A2* N2h

Cantinolles

Zone d’activité de Cantinolles

UE4

N1

Usine d’eau potable

N1

1AU4 UDm 1AU4 UDm Sources

1AU4 UPc

Cimetière d’Eysines

# UPc4

UPm4 UPm4

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

UCv4

159


DES OUTILS POUR LE LOGEMENT

11 04

12

piste cyclable

02

6a 08

03

11

09 Sources

09

Rue de la Marne

COS 0,5 / 1,1 ha

COS 1 / 0,4 ha

RESSOURCES

Bègles, vue sur la campagne depuis un appartement 160

Genève, «Les Zabouches», immeuble de logements à bail associatif

Saint-Cloud, Île de France

COS 2 / 0,9 ha


02 Externalisation

03 Mixité de programmes

04 Superposition de programmes

Les espaces de circulation deviennent des espaces de convivialité et d’échange. Ils sont des seuils entre espace public et espace privé, des « rues » qui distribuent les logements. Ils prolongent les logements pour être accueillant à des pratiques collectives ou individualisées.

Associer les programmes pour optimiser les coûts de construction et profiter des qualités complémentaires de chacun des programmes. L’arrivée de nouveaux habitants génère de nouveaux besoins qui à leur tour bénéficient aux autres, à d’autres moments de la journée et de la semaine.

Superposer, imbriquer des logements, permet de construire des bâtiments compacts en dégageant des espaces extérieurs directement accessibles depuis les logements : cour, terrasse, jardin…

Circulation et prolongements extérieurs

Serre des circulations

Maisons sur le toit

Rampe jardin

Espace public

Bâtiments existants

Maisons de ville

6a Mutualisation des usages

6a Mutualisation des usages

6b Des constructions situées 08

Des jardins potagers peuvent être créés, comme des endroit où l’on peut se rendre en sécurité. On peut y être seul ou en famille, y déjeuner le dimanche midi. Il peut être situé à proximité du logement sans nécessairement y être accolé. La mutualisation des jardins permet d’envisager des services partagés.

Certaines fonctions ne sont pas utilisées quotidiennement. Ces fonctions (buanderie, salle de réception, atelier de bricolage, chambres d’amis…) peuvent être implantées à proximité des logements dans des constructions spécifiques ou intégrées aux volumes bâtis.

Dégager des vues, adapter les volumes construits à la topographie pour éviter les effets de barrières ou valoriser les tissus dans leur ensemble et non pas seulement ceux qui sont au premier plan.

Jardins familiaux

Espace collectif à l’echelle du bâtiment

Logements

09 Adapter le foncier

11 L’en-dedans du logement

12 Maîtriser le climat

Le montage des opérations associe grands et petits projets (en taille) afin de mutualiser les budgets et construire de façon assez équilibrée les logements. La mutualisation des services et des fonctions sert à optimiser les dépenses sur une échelle suffisamment grande.

Privilégier les vues, les ouvertures sur l’extérieur. Ne pas concevoir le logement comme devant se protéger de son environnement, mais, au contraire, imaginer qu’il en fait partie intégrante.

De grands abris urbains protègent les nouvelles constructions et créent des espaces « interclimatiques » entre dedans et dehors qui bénéficient aux logements. Ces espaces ouverts mais couverts constituent des nouveaux espaces appropriables et partagés.

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

161


VERS UN PROJET

Valorisation du parc existant

Vue sur le grand paysage

217 nouveaux logements à proximité immédiate de la station Sources

Sources

Nouveau maillage d’espaces publics Socle commercial

Espace public

Logement

Activité

Parking silo

Equipement

Commerce

Parc / Jardin

Sports & loisirs

HABITER À EYSINES

Bordeaux centre

Epicerie

5’

Jardins familiaux 10’ 15’ 20’

Le Parc des Jalles

25’ 60’

162

Philippe habite Paris mais adore la campagne ! C’est pour cela qu’il vient d’acheter un appartement à Eysines. Il est de plus en plus tenté d’y aménager pour de bon, et ce ne sont pas les raisons qui manquent. Par exemple, il peut enfin cultiver ses propres courgettes et aubergines dans les jardins familiaux qui se trouvent à 500 m à pied de chez lui. Il adore son nouveau logement, avec un grand balcon, une vue dégagée et surtout intégré dans la nature environnante. Il profite des après-midi et du temps doux de la région pour se promener dans le parc des Jalles. Même si c’est rare, quand il a envie de retrouver la vie d’une grande ville comme Bordeaux, il prend le tramway qui est juste au pied de chez lui, à la station Sources. Malheureusement pour lui, il faut bien le dire, il le prend tous les dimanches soirs pour rejoindre la gare Saint-Jean et rentrer à Paris !


UNE SITUATION CONSTRUITE, PARMI LES 500 PIONNIÈRES

L’ opération Construction de 217 logements

Les emprises constructibles 1,1 ha 0,4 ha 0,9 ha

1AU4 UDm

Les terrains disponibles repérés Sur ce site, 2,4 ha de terrains ont été repérés comme étant disponibles . Ils appartiennent tous à des propriétaires privés. Les terrains sont intégralement situés en zone 1AU4- UDm.

Bègles, 125 logements

Etat des lieux

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

163


cahier-lot3  

LOT N°3 / LISIÈRES URBAINES ET FRANGES DES GRANDS ESPACES NATURELS « IDENTITÉ, QUALITÉ, DEVENIR ET TRAITEMENT DES FRANGES ET LISIÈRES URBAIN...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you