Page 1

LOT N°1 / VOIES DE FAUBOURG ET PÉNÉTRANTES URBAINES « ÉVOLUTION, QUALITÉ, ET DENSIFICATION URBAINES LE LONG DES AXES DE TRANSPORTS PUBLICS EN TISSU CONSTITUÉ (VOIES DE FAUBOURG ET INFRASTRUCTURES DÉLAISSÉES OU EN MUTATION) »


VOIES DE FAUBOURG ET PÉNÉTRANTES URBAINES / Cartographie

Blanquefort, avenue du 11 Novembre

Mérignac, entre l’avenue de l’Yser et l’avenue de la Somme

Bègles, avenue des frères Moga

Lignes de tram 34

Voies de faubourg et pénétrantes urbaines significatives

Anciens faubourgs

Vieille ville


DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

35


DES EXTRAITS POSSIBLES CARACTÉRISTIQUES / Blanquefort, Mérignac, Bègles Le paysage des entrées de ville conjugue un vocabulaire routier avec une urbanisation très composite sur ses franges. Il associe habitats individuels, activités économiques et centre commerciaux. Ces formes urbaines génèrent souvent des parcelles résiduelles et des délaissés de voiries, « foncier invisible » qui peut être investi et construit. La mixité programmatique existe mais il faut améliorer la lisibilité des espaces publics et privés. De nouveaux programmes (dont le logement) peuvent contribuer à relier les tissus distendus et à compléter l’armature urbaine.

Blanquefort, avenue du 11 Novembre 36


Mérignac, entre l’avenue de l’Yser et l’avenue de la Somme

Bègles, avenue des frères Moga

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

37


EXTRAIT N° 1 : MÉRIGNAC / Entre l’avenue de l’Yser et l’avenue de la Somme

39


MERIGNAC, ENTRE L’AVENUE DE L’YSER ET L’AVENUE DE LA SOMME / Un extrait de territoire

RECONQUÉRIR LES RIVES DES PÉNÉTRANTES URBAINES Le territoire considéré est situé le long de l’avenue de la Marne, entre l’avenue Maréchal Leclerc et l’avenue Pierre Mendès-France. Il est traversé par la Ligne A (ouest) de tramway. Le tramway traverse deux grandes pénétrantes (avenue de l’Yser/avenue de Verdun et avenue de la Somme/avenue de la Marne) qui isolent chaque partie de la ville. Nous avons repéré des terrains potentiels qui se situent dans la proximité immédiate du tramway car nous pensons que pour rendre possible l’implantation de nouveaux logements il faut qu’ils bénéficient d’une bonne desserte. A partir de ces premières opérations, une reconquête des rives des pénétrantes peut être envisagée. Deux terrains ont particulièrement retenu notre attention de par leurs caractéristiques, leurs spécificités et leur capacité à accueillir des programmes de tailles et de formes différentes. L’îlot Démelin est une languette de terrain comprise entre l’avenue Pierre MendèsFrance et l’avenue Démelin. D’une superficie d’1 hectare, c’est un délaissé de voirie qui pourrait être construit assez rapidement tout en respectant son patrimoine végétal assez important. L’îlot Pierre Mendès-France, face au cimetière est constitué de deux terrains, l’un occupé par un parking de surface, l’autre situé sur l’avenue Foncastel. Ils représentent respectivement une surface de 0,9 et 0,6 hectares. Ces deux terrains permettent d’assurer une liaison entre emprises commerciales et logements individuels sur des terrains situés à proximité de deux stations de tramway (Quatrechemins et Pierre Mendès-France). Ces terrains permettent d’envisager des projets de formes et de densités différentes, adaptés aux contextes.

Parcelles repérées 40

tram A

Repérages des 20 Septembre et 3 Novembre 2010


PHOTOGRAPHIE AÉRIENNE DU SITE

Pin galant

Mérignac centre

Îlot Démelin

Îlot Pierre Mendès France

Lycée de Mérignac

Quatre chemins

Pierre Mendes France

N

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

41


DES OUTILS POUR LE LOT 1

Créer des pôles d’échanges (parking silos)

Faciliter le franchissement des infrastructures passerelles vélos + piétons

Construire près des infrastructures (bureaux + logements) Aménager des parcours vers le centre-ville

Profiter des délaissés de voirie Implanter des programmes mixtes 42

S’intégrer dans le tissu urbain existant

Construire densément à proximité immédiate des stations de tramway


PLAN D’ÉTAT DES LIEUX

Pin Galant Stades du Jard

500 m

Eglise

Mérignac centre-ville

Résidence Club

Lycées de Mérignac

Cimétière de Mérignac

Quatre chemins

Pierre Mendès-France

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

43


VUE AÉRIENNE DES DEUX ÎLOTS REPÉRÉS

1

Îlot Démelin

Superficie des terrains disponibles : 1 ha Délaissés de voirie

2

Îlot Pierre Mendès-France

Superficie des terrains disponibles : 1,5 ha Centres commerciaux

44


PLAN DE REPÉRAGE DES TERRAINS DISPONIBLES POSSIBLES / Surface totale : 8,6 ha LOT 1 : Voies de faubourgs et pénétrantes urbaines

Pin Galant Stades du Jard

Eglise

Mérignac centre-ville

Résidence Club

1

Lycées de Mérignac

Cimétière de Mérignac

2

Quatre chemins

Pierre Mendès-France

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

45


EMPRISES CONSTRUCTIBLES DES DEUX ÎLOTS REPÉRÉS

1

Îlot Démelin

Emprise des terrains constructibles : 0,6 ha

2

Îlot Pierre Mendès-France

Emprise des terrains constructibles : 0,4 ha 0,9 ha

46

QUELLES PROXIMITÉS ?

QUELS RÈGLEMENTS ?


PLAN DES EMPRISES CONSTRUCTIBLES POSSIBLES / Surface totale : 7,2 ha

Pin Galant Stades du Jard

Eglise

Mérignac centre-ville

Résidence Club

1

Lycées de Mérignac

Cimétière de Mérignac

2

Quatre chemins

COS 0,5

Pierre Mendès-France

COS 1 COS 2 DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

47


RÈGLEMENT APPLIQUÉ AUX DEUX ÎLOTS REPÉRÉS

1

Îlot Démelin

# UPc3

2

Îlot Pierre Mendès-France

# UDm3

48


PLAN DU PLU COMMUNAUTAIRE ET DES EMPRISES CONSTRUCTIBLES POSSIBLES

Pin Galant

UPc3 Stades du Jard

UDc3

Eglise

Mérignac centre-ville

# UCv3 # UCv3

# UDm3

Résidence Club

1

# UPc3

N3

Lycées de Mérignac

# UPc3

Cimétière de Mérignac

# UPc3

2

Quatre chemins

# UDm3

# UDm3

3

# UMv3 # UPc3

# UPc3

Pierre Mendès-France

# UDc3

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

49


50


EXTRAIT N° 2 : BÈGLES / Des Terres-Neuves à la cité du Dorat

51


BÈGLES, DES TERRES-NEUVES À LA CITÉ DU DORAT / Un extrait de territoire

UN TERRITOIRE HÉTÉROCLITE Bègles est, après Bordeaux, une des communes les plus denses de la Communauté Urbaine. Elle s’étend sur 996 hectares, du boulevard Jean Jacques Bosc, au nord, à l’Estey de Franc, au sud. Traversée par les grandes infrastructures de transports (ferroviaire, rocade, pénétrantes dans Bordeaux…), Bègles occupe une place singulière, ville à part entière à l’entrée de la ville. Sa proximité avec la gare Saint-Jean explique une histoire intimement liée au réseau ferré et aux cheminots. Son territoire alterne tissus constitués et grandes emprises délaissées des infrastructures de transports ou commerciales. Ce sont autant de réserves foncières pour développer et cultiver la ville, à la fois soucieuse de préserver son identité vivante et populaire et de se connecter à la dynamique de développement de la gare Saint-Jean. Son rapport à la Garonne a été confisqué par la pénétrante routière, les emprises ferroviaires ont scarifié son territoire au point de le morceler. Le tramway est une opportunité de relier les morceaux de la ville éclatée, en conservant leurs particularités. Dans l’aire des 500 mètres autour de la ligne de tramway, on retrouve moins de disponibilités que dans les autres extraits présentés. Ceci s’explique par la densité et la relative continuité des tissus traversés. Délaissant les grandes emprises situées le long de la Garonne, des rives d’Arcins au futur pont Jean-Jacques Bosc (livraison prévue pour fin 2016), le territoire de la ligne C recèle de nombreux délaissés liés aux grandes emprises commerciales ou aux infrastructures. Ces terrains constituent une formidable réserve foncière susceptible d’accueillir des logements dans de bonnes conditions. Pourtant, le tracé du tramway a privilégié les zones déjà habitées. La question de l’urbanisation de ces vastes emprises non ou peu bâties se pose. Bègles possède comme autre particularité une gare qui permet de rejoindre la gare Saint-Jean en 5 minutes. A condition qu’il y ait des trains… Les fréquences actuelles ne permettent pas d’envisager cette gare comme une polarité importante.

Parcelles repérées 52

tram C

Repérage du 12 Août 2010


PHOTOGRAPHIE AÉRIENNE DU SITE

Carle Vernet

Bègles Terres-Neuves

Chantiers modernes

Musard

Calais

Gare de Bègles

Parc de Mussonville

N

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

53


OUVRIR DES POSSIBLES

Le foncier propre du tramway Profiter des restes d’acquisition de la CUB pour faire apparaitre du foncier invisible. Mutualiser, construire au dessus des programmes déjà en place (parkings relais, zones d’exploitation, de stockage ou d’entretien…)

Proximité immédiate Rechercher une densité maximum sur les terrains attenants à la station de tram. Mutualiser les usages pour obtenir une mixité de programmes (parkings, logements, commerces...). Réinterroger les typologies et fonctions de la station : la station comme équipement, pôle d’échange ou même immeuble de logements.

L’habitat collectif Considérer les nappes de stationnement comme du foncier invisible : construire au dessus ou déplacer. Conserver et/ou recréer des poches d’espaces verts en valorisant le terrain (parc, équipements...). 54


L’ÉTAT DES LIEUX

11

LIGN

EC

Belcier

Gare de Bordeaux St-Jean

Nouveau franchissement Jean-Jacques Bosc (2016)

Carle Vernet

Bègles Terres-Neuves Aire d’influence du tramway Les Terre Neuves

Chantiers modernes

500 m

Musard

Stades André Moga

Calais Cimetière de Bègles

Bègles plage

Gare de Bègles

Îlot du Dorat

Plan d’eau du Dorat

Estey de Franc

Les Rives d’Arcin

Gare de triage d’Hourcade 34

Rocade

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

55


REPÉRAGE PHOTOGRAPHIQUE DU SITE

*1

Logements intermédiaires, rue Marcel Cachin

*2

Rue des frères Moga, stationnements près du stade

56

Vue vers la gare depuis les friches ferroviaires

*5

*4

Bègles plage

*3

Avenue Lénine, vers la cité du Dorat 3

*6

Terrain de fret vu depuis l’Estey de Franc


REPÉRAGE DES TERRAINS DISPONIBLES LOT 1 : Voies de faubourgs et pénétrantes urbaines LOT 2 : Gares et quartiers de gare LOT 3 : Lisières urbaines et franges des grands espaces naturels LOT 4 : Grandes zones monofonctionnelles LOT 6 : Secteurs pavillonnaires (et collectifs) évolutifs 11

LIGN

EC

Belcier

Gare de Bordeaux St-Jean

Nouveau franchissement Jean-Jacques Bosc (2016)

Carle Vernet

Bègles Terres-Neuves

Les Terre Neuves

Chantiers modernes

*1

Musard

*

2

Stades André Moga

*

Calais

3 Cimetière de Bègles

*

5

Bègles plage

*4

Gare de Bègles Plan d’eau du Dorat

Estey de Franc

*

6

Les Rives d’Arcin

Gare de triage d’Hourcade 34

Rocade

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

57


THÈMES DE RECHERCHE AUTOUR DES PROBLÉMATIQUES DU LOT

Compléter l’armature urbaine Quelles mixités ? Utiliser les nappes de stationnement comme foncier invisible

Améliorer les logements existants Ouvrir au public et mutualiser les équipements en place

Espace public structurant Le foncier propre du tram Valoriser l’espace naturel du site

Quel parcours ?

LOT 1 Voies de faubourgs et pénétrantes urbaines

Les Infrastructures

S’adosser aux équipements verts pour profiter des vues et du dégagement

Mutualiser les opérations Hyper-proximité, construire sur la station Les délaissés de voirie

Créer des pôles d’échanges

Proximité immédiate Intervenir sur le bâti existant

58


REPÉRAGE DES TERRAINS DISPONIBLES LOT 1 : Voies de faubourgs et pénétrantes urbaines

11

LIGN

EC

Belcier

Gare de Bordeaux St-Jean

Nouveau franchissement Jean-Jacques Bosc (2016)

Carle Vernet

Bègles Terres-Neuves

Les Terre Neuves

Chantiers modernes

Musard

Stades André Moga

Calais Cimetière de Bègles

Bègles plage

Gare de Bègles Plan d’eau du Dorat

Estey de Franc

Les Rives d’Arcin

Gare de triage d’Hourcade 34

Rocade

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

59


THÈMES DE RECHERCHE AUTOUR DES PROBLÉMATIQUES DU LOT

60

1

Hyper-proximité : construire la station

2

Hyperdensification à proximité immédiate de la station

3

Espace public structurant

4

Utiliser les délaissés de voirie comme foncier invisible

5

Construire sur les nappes de stationnement existantes

6

Mutualiser les opérations : une grosse opération pour financer une plus petite

7

Reconversion et transformation des bâtiments existants

8

Amélioration des logements existants : jardins, balcons, toitrures actives, isolation...

9

S’adosser aux équipements verts pour profiter des vues et du dégagement

10

Ouvrir au public et mutualiser les équipements en place

11

Renforcer et valoriser l’espace naturel du site : planter, réaliser des promenades...

12

Créer des pôles d’échanges entre les transports (tramway, train, vélo, bus, piétons, voiture...)


SCHÉMA D’INTENTIONS URBAINES

11

LIGN

EC

Belcier

Gare de Bordeaux St Jean

Nouveau franchissement Jean-Jacques Bosc (2016)

Carle Vernet

3

Bègles Terres-Neuves

Les Terre Neuves

7

Chantiers modernes

1

Musard 6 4

4 Stades André Moga

6 9

Calais 3

Cimetière de Bègles

6

6

8

5

2

Bègles plage

Gare de Bègles Plan d’eau du Dorat

10

12 Estey de Franc

11

Les Rives d’Arcin

Gare de triage d’Hourcade 34

Rocade

Espace public

Logement

Parking silo

Activité

Equipement

Commerce

Parc / Jardin

Sports & loisirs

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

Terrain mutable 61


BÈGLES, ÎLOT DU DORAT / Un site possible

AUTOUR DE L’ÎLOT DU DORAT Les terrains considérés se situent entre l’étendu Dorat et les voies ferrées, dans le périmètre de la gare de Bègles. Ils seront desservis dès 2014 par le tramway (extension de la ligne C sud, passant par le pont Karl Marx). L’îlot du Dorat est constitué de terrains appartenant à ICF et à RFF (Fret). Un accord entre ICF et RFF est un préalable pour engager un projet. Ces terrains représentent 3,13 hectares ; ils sont classés pour partie en zone UI au PLU qui interdit, actuellement, d’y développer du logement. A ces terrains, nous proposons d’intégrer la Cité du Dorat, ensemble de logement social appartenant aussi à ICF, afin de prendre en compte ce territoire entre plan d’eau et voie ferrée dont la situation va considérablement changer avec l’arrivée du tramway. A partir de la cité existante réhabilitée, il est possible d’étendre le parc jusqu’aux voies ferrées et de construire quelques centaines de nouveaux logements sur des terrains maîtrisés. Le thème de l’eau, décliné en canaux, fossés plantés, nous semble être un élément constitutif d’un nouveau paysage urbain durable. L’urbanisation de ces terrains pose la question de l’accompagnement de l’arrivée du tramway dans les différents rapports de proximité, de l’ultra proximité avec la Cité du Dorat à des proximités plus lointaines. On comprend que c’est l’ensemble d’un territoire qui va être transformé avec l’arrivée du tramway mais aussi avec les nécessaires interconnexions avec le train et le bus. L’examen attentif de cette situation amène aussi à s’interroger sur le redéploiement des gares ferroviaires, le franchissement des infrastructures qui constituent ici, comme dans d’autres endroits, un effet de coupure et d’isolement.

tram C 62

Repérage du 12 Août 2010


Calais

Gare de Bègles

Parc de Mussonville N

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

63


ÉTAT DES LIEUX

Gare de Bègles

1 Cité du Dorat 3&4

Rue Durcy Parc de Mussonville

Avenue Lénine Cité du Dorat 1&3

Gare de Bègles

Parc ou grand espace naturel existant

Plan d’eau du Dorat

Cité du Dorat 2

2

3 Estey de Franc

REPÉRAGE PHOTOGRAPHIQUE DE L’ÎLOT

1

Le square central et les bâtiments du Dorat 4 64

2

Vers le Dorat 1 depuis la rue Karl Marx

3

Terrain de fret et Dorat 1 depuis les voies désaffectées


PLAN D’ÉTAT DES LIEUX

Stades André Moga

500 m

Calais

Eglise Cimétière de Bègles

Gare de Bègles

Gare de Bègles Plan d’eau du Dorat

Parc de Mussonville

Gare de triage d’Hourcade

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

65


REPÉRAGE DES TERRAINS DISPONIBLES Superficie des terrains disponibles : 5,2 ha

Gare de Bègles

Terrains disponibles repérés Terrains ICF

Cité du Dorat 3&4

Parc de Mussonville

Terrains ICF

Cité du Dorat 1&3

Gare de Bègles

Terrains RFF Plan d’eau du Dorat

Cité du Dorat 2

VUE AÉRIENNE DES ÎLOTS REPÉRÉS

Logements collectifs du Dorat appartenant à ICF Terrains appartenant à ICF

Terrains appartenant à RFF

1 66


PLAN DE REPÉRAGE DES TERRAINS DISPONIBLES POSSIBLES LOT 1 : Voies de faubourgs et pénétrantes urbaines

Stades André Moga

Calais

Eglise Cimétière de Bègles

Gare de Bègles

Gare de Bègles Plan d’eau du Dorat

1

Parc de Mussonville

Gare de triage d’Hourcade

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

67


LES EMPRISES CONSTRUCTIBLES POSSIBLES Superficie des emprises constructibles : 3,5 ha

Gare de Bègles

Franchissement à créer

Emprise constructible à densifier

Cité du Dorat 3&4

Parc de Mussonville

Avenue Lénine transformée

Nouvel espace public structurant

Cité du Dorat 1&3

Gare de Bègles

Cité du Dorat 2

Plan d’eau du Dorat

Parc ou grand espace naturel existant à préserver et valoriser

COS 0,5 / 0,6 ha

DES OUTILS POUR LE LOGEMENT

Espace urbain, espace public 68

Reconversion, transformation

Externalisation

COS 1 / 1,9 ha

COS 2 / 1 ha


PLAN DES EMPRISES CONSTRUCTIBLES POSSIBLES

Stades André Moga

Calais

Eglise Cimétière de Bègles

Gare de Bègles

Gare de Bègles Plan d’eau du Dorat

Parc de Mussonville

Gare de triage d’Hourcade

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

69


RÈGLEMENT APPLIQUÉ AUX ÎLOTS REPÉRÉS

Gare de Bègles

Cité du Dorat 3&4

Parc de Mussonville

Zone aujourd’hui inconstructible Cité du Dorat 1&3

Gare de Bègles

Interprétation possible du PLU en volume, confronté à la proposition Cité du Dorat 2

Plan d’eau du Dorat

Emprise possible

Emprise impossible suivant le PLU actuel

STRATÉGIE OPERATIONNELLE D’AMÉNAGEMENT

Sur ce site, 5,2 ha de terrains ont été repérés comme étant disponibles . Les propriétaires sont RFF pour le terrain longeant les voies ferrées et ICF pour les terrains repérés au sein de la Cité du Dorat. Les terrains sont situés pour une première moitié en zone UI et pour une seconde moitié en zone UDc du PLU de la CUB. La zone UI est définie par le PLU comme une zone urbaine d’industries lourdes, d’activités portuaires, ferroviaires et logistiques. Les constructions destinées à l’habitat et à l’hébergement hôtelier y sont interdites, à l’exception des constructions à destination d’habitat (direction, surveillance, gardiennage) et d’hébergement hôtelier qui sont liées aux activités présentes sur cette zone. 70

Il conviendra par conséquent de classer le secteur du focus Bègles dans une zone urbaine pouvant accueillir de l’habitation et d’y définir des règles d’urbanisme permettant la réalisation des programmes proposés. La zone UD est définie par le PLU comme une zone urbaine de tissus diversifiés. Les constructions à destination de logement y sont autorisées.


PLAN DU PLU COMMUNAUTAIRE ET DES EMPRISES CONSTRUCTIBLES POSSIBLES

UCv1

Stades André Moga

# UMv3

# UDc3 Calais

Eglise Cimétière de Bègles

Gare de Bègles

Gare de Bègles Plan d’eau du Dorat

# UMv

3

UDc3

N3

UE3 N2c

Parc de Mussonville

1AU3 UE N3

UI3

Gare de triage d’Hourcade

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

71


DES OUTILS POUR LE LOGEMENT

6b

11 12

03

02

Cité du Dorat 04 3 & 4 01

Parc de Mussonville

05 Cité du Dorat 1&3

Gare de Bègles

Cité du Dorat 2

Plan d’eau du Dorat

07

COS 0,5 / 0,6 ha

COS 1 / 1,9 ha

RESSOURCES

Mérignac, local commun extérieur 72

Sainte-Geneviève-des-bois, 21 logements en lisière de bois

Cenon, jardins suspendus pour chaque logement

COS 2 / 1 ha


01 L’habitat évolutif

02 Externalisation

03 Mixité de programmes

Transformer au fil du temps son logement par addition de petites constructions légères, elles-mêmes démontables et transformables.

Les espaces de circulation deviennent des espaces de convivialité et d’échange. Ils sont des seuils entre espace public et espace privé, des « rues » qui distribuent les logements. Ils prolongent les logements pour être accueillant à des pratiques collectives ou individualisées.

La question de la densité est autant une question de diversité volumétrique et typologique que de hauteurs. Retrouver dans chaque opération, sur un îlot ou dans un quartier, des formes et des tailles différentes pour enrichir la ville dans sa diversité et son hétérogénéité.

Surélévation maison

Circulation et prolongements extérieurs

Bâtiments existants

Couverture du garage

Maisons de ville

04 Superposition de programmes

05 Reconversion, transformation

6b Mutualisation et externalistion de services

Superposer, imbriquer des logements, permet de construire des bâtiments compacts en dégageant des espaces extérieurs directement accessibles depuis les logements : cour, terrasse, jardin…

Augmenter les surfaces habitables (prolongement de pièces existantes, pièces supplémentaires, prolongement extérieurs…), améliorer le confort (thermique, acoustique…) des logements existants par des adjonctions.

Chaque programme est indépendant du parking. Ce dernier est construit, soit dans le volume d’un autre programme, soit dans un bâtiment spécifique. La gestion est confiée à une structure dédiée qui assure l’utilisateur de trouver une place.

Logement 1

Jardin logement 2

Logements et activités

Bâtiment existant

+

Logement 2

Terrasse logement 1

Parking commun au RDC

Prolongements extérieurs

07 Espace urbain, espace public

11 L’en-dedans du logement

12 Maitriser le climat

Valoriser l’espace non bâti en proposant de le rendre accessible par des cheminements, des parcours, qui permettent de le traverser et de relier des quartiers situés de part et d’autre. Pratiquer la « campagne intérieure » comme un espace partagé et gratuit.

Privilégier les vues, les ouvertures sur l’extérieur. Ne pas concevoir le logement comme devant se protéger de son environnement, mais, au contraire, imaginer qu’il en fait partie intégrante.

L’eau est une ressource et un bien précieux. Maîtriser le cycle de l’eau permet de faire des économies à l’échelle du logement (eau grise), de l’îlot (géothermie et arrosage) et de la ville (assainissement alternatif ne nécessitant pas de nouveaux réseaux de collecte).

Espaces publics valorisants DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

73


VERS UN PROJET

Gare de Bègles

Gare de Bègles Nouveau pôle d’échanges

Cité du Dorat 3&4

Parc de Mussonville

177 nouveaux logements à proximité immédiate de la station de tramway ‘Gare de Bègles’

Cité du Dorat 1&3

Gare de Bègles

Nouveau maillage d’espaces publics Cité du Dorat 2

Plan d’eau du Dorat

Valorisation du parc et de l’étang existants Prolongation du parc

Espace public

Logement

Activité

Parking silo

Equipement

Commerce

Parc / Jardin

Sports & loisirs

HABITER À BÈGLES

Bègles plage Ecole Maternelle

Plan d’eau du Dorat

5’

Commerces 10’ 15’ 20’ 25’ 60’

74

Pierre habite une petite maison dans la nouvelle cité du Dorat. Depuis l’arrivée du tram, cet ensemble de logements n’a cessé de s’agrandir et de se transformer. Les anciennes barres sont aujourd’hui pourvues de balcons, et entre elles se trouvent de petites maisons comme celle de Pierre. Marié, deux enfants, il s’est installé ici il y a deux ans. Les loyers modérés et la proximité de la nature l’ont immédiatement convaincu d’acheter cette maison. Pierre est grutier. En ce moment, il travaille sur un chantier aux Terres-Neuves et s’y rend tous les matins en vélo. L’hiver, il préfère quand même prendre le tramway. Sa femme, elle, est serveuse au Pénalty, la brasserie de l’avenue Jeanne d’Arc. En partant travailler le matin, elle dépose Oscar et Ester, ses deux enfants, à l’école maternelle de la rue JoliotCurie. Pierre aime la pêche et va pêcher tous les dimanches sur le plan d’eau du Dorat. Cet été, ils se sont souvent rendus à Bègles plage pour se baigner.


UNE SITUATION CONSTRUITE, PARMI LES 500 PIONNIÈRES

L’ opération Construction de 177 logements (+ 100 logements agrandis et transformés)

Les emprises constructibles 0,6 ha 1,9 ha 1 ha

UI3

Bègles, 125 logements

UDc3

Les terrains disponibles repérés Sur ce site, 5,2 ha de terrains ont été repérés comme étant disponibles . Les propriétaires sont RFF pour le terrain longeant les voies ferrées et ICF pour les terrains repérés au sein de la Cité du Dorat. Les terrains sont situés pour une première moitié en zone UI et pour une seconde moitié en zone UDc du PLU de la CUB.

Etat des lieux

DES TERRITOIRES HABITÉS / Cahier des processus opérationnels par lot / 50 000 logements le long des axes de transports publics / Équipe ALEXANDRE CHEMETOFF & ASSOCIÉS / CUB / Février 2011

75


cahier-lot1  

LOT N°1 / VOIES DE FAUBOURG ET PÉNÉTRANTES URBAINES « ÉVOLUTION, QUALITÉ, ET DENSIFICATION URBAINES LE LONG DES AXES DE TRANSPORTS PUBLICS E...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you