Issuu on Google+

Jeudi 20 septembre

L’info au collège ! L’ Actu St Michel numéro 2 Collège Saint Michel

Quand on confond ...

Sommaire_____

A-t-on tant de raison d’être fier de ses baskets Nike toutes neuves? Les vêtements pas chers et à la

A la une

mode méritent-ils tous les éloges que vous en faites à vos amis ? Le tapis d’Orient chez vos grandsEn route pour Zé ro tué Page 2 parents est-il si respectable qu’on vous l’a dit ? Ce n’est pas si sûr… La face caché e de Facebook Page 3 Une triste histoire qui donnera un élément de réponse à ces ques ons, est celle d’un jeune pakistanais. Enfant et robot Page 4 Elle s’est déroulée, il n’y a pas tellement longtemps, ni tellement loin de nous… St Michel Aujourd’hui En effet, c’est 1983 qu’Iqbal Masih naquit dans une famille fort pauvre. Pour rembourser leurs de*es, Incident Boileau Page 6 ses parents le vendirent alors qu’il n’était encore qu’un tout pe t garçon, comme il est commun de la L’interview Page 6 faire dans les milieux défavorisés d’Orient. La vie du jeune garçon ne fut dès lors pas très rose : à quatre ans, Iqbal travaillait déjà, et dans des condi ons inhumaines. Douze heures par jour, il s’usait les mains Un peu d’histoire (mais aussi la vue et le reste du corps) à sser des tapis d’Orient. Ces tapis qui firent de lui un vieillard à Les Aztè ques Page 7 dix ans, sont ceux qui sont si précieux et vendus à des prix très élevés chez nous. Et ce jeune pakistanais Les 7 merveilles Page 7 était loin d’en être la seule vic me : on es me à huit millions le nombre d’enfants exploités (dans les usines de tapis uniquement) en même temps que lui. Et dire que le situa on s’est améliorée aujourSport d’hui serait un souhait de tous, mais un souhait loin, très très loin, de la réalité Record du monde Page 8 L’actu Saint Michel page 4 Le Softball Page 8 Le Tumbling Page 8 Les Tennismans Page 9

... enfant et robot

Culture Twilight 4 : ré vé lation Page 10 Adè le Page 10 Sabine Zlatin Page 11

Divers Quelques ré bus... Page 12 Concours de dessins Page 12 Blagues du jour Page 12

Orselya T.

Voir page 8-9

Un sondage au Collège Saint Michel a permis de démontrer que plus de 70% des élèves du premier degré possédaient un compte Facebook… L’actu Saint Michel page 2


En route pour zéro tués ! On dit souvent « bonne merde » à un ami pour lui souhaiter bonne chance, pour un examen, un entretien ou mê me un match de foot… Mais d’où vient cette expression assez particuliè re ? A la 8in du 19è me siè cle, les bourgeois et les aristocrates se dé plaçaient en calè che pour aller se distraire et voir des piè ces de thé â tre. Les chevaux stationné s faisaient leurs besoins devant les thé â tres. Si le spectacle é tait une ré ussite, la moquette é tait souillé e par les spectateurs qui avaient marché dans les excré ments des chevaux à l’entré e. Paradoxalement, cette couche de dé jection é tait le signe que la piè ce avait du succè s et que les acteurs devaient assurer. Et plus il y avait de dé jection et plus c’é tait bon signe ! Depuis lors, les gens se dirent « bonne merde », pour se souhaiter « bonne chance ». Louis Van D.

Les accidents de la route… un phénomène dramatique ! Vous ne vous sentez peut-être pas concerné par celui-ci, parce que vous n’êtes pas encore conducteur. Pourtant, on a chacun notre rôle a joué dans la sécurité routière. Rappelez à votre frère de mettre sa ceinture, traversez aux passages piéton, roulez à vélo en respectant la signalisation… Des petites choses qui évitent parfois des accidents graves.

Les conseils donnés ci-dessus sont ceux que l’on te répète depuis ton plus jeune âge, pourtant tout le monde n’a pas encore l’habitude de les respecter. C’est cela qui entraine les morts lors d’accidents de la route… Et ces accidents, personne ne peut les prévoir. Alors, ne croyons pas que nous sommes à l’abri dans un véhicule, même pour de courts trajets, et soyons vigilants si nous sommes des « usagers faibles (piétons, cyclistes,…) » Disons-nous que c’est peutêtre la voiture de nos parents qui va croiser le chemin du véhicule d’un conducteur ivre, et que c’est peut-être en mettant notre ceinture que notre vie sera sauvée ! Bien (se) conduire sur les routes, c’est assez simple et ce n’est que du respect pour les personnes autour de soi et soi-même. Chaque tué sur la route est un tué de trop ! Là-dessus, nous sommes tous d’accord… et nous ne sommes pas les seuls : même le secrétaire d’état de la mobilité partage cet avis. Il a même fait de cette phrase la base d’une campagne de sécurité routière intitulée « go for zero ». Cela vous dit quelque chose ? C’est normal ! Des affiches, qui comportent un message de sensibilisation, sont exposées un peu partout dans la ville, pour promouvoir la campagne. Vous en avez déjà certainement rencontré l’une ou l’autre… comme par exemple celle où l’on découvre une maman et sa fille attablées, et une assiette vide sur la table, sous un slogan choc : « mieux vaut tard que jamais ». En Belgique, les accidents de la route restent trop nombreux. En un an (de septembre 2010 à fin août 2011), les autorités ont enregistrés 46 340 accidents ET 753 tués. Des chiffres astronomiques, qui sont pourtant en baisse légère (respectivement de -1,4% et -2,7%) par rapport à l’année précédente. Il reste beaucoup de progrès à faire.

« Un sondage au Collège Saint Michel a permis de démontrer que 70% des élèves possédaient un compte Facebook. « ( La face cachée de Facebook )

...Voir page 3

Mais pourquoi y-t-il tant d’accidents ? Pour différentes raisons. Premièrement, à cause de l’alcool et de la drogue. En effet, les conducteurs ivres ou ayant pris de la drogue avant de conduire sont encore très nombreux et la principale cause de mortalité sur les routes. Selon un organisme qui étudie la sécurité sur nos routes, l’ERSO, un tué sur quatre sera dû à l’alcool… Un chiffre très élevé, surtout à l’heure actuelle où chacun sait que conduire sous l’influence de la drogue ou de l’alcool est une grande irresponsabilité et que les solutions alternatives pour le transport (bus « Noctis », taxi, arrangement avec un « Bob »,…) sont nombreuses. Deuxièmement, certains conducteurs ont tendance à rouler vite, trop vite ! Comment freiner facilement en cas d’obstacle sur la route, d’un ralentissement brutal d’un véhicule,… ? Ce n’est pas possible ! Limiter sa vitesse, c’est primordial pour la sécurité du conducteur et d’autrui. « Mieux vaut tard que jamais ».

info@lactusm.be

Troisièmement, il y a encore et toujours la problématique de la ceinture de sécurité. Même si nous admettons que ce n’est pas une cause d’accidents, c’est une cause de décès lors d’accidents, décès qui auraient souvent pu être évité si la ceinture avait été bouclée. Une étude montre, qu’à l’arrière du véhicule, seul 50% des passagers font systématiquement le « click » qui sauve la vie ! A l’avant, ces chiffres sont plus positifs, bien que quelques conducteurs n’ont toujours pas cette bonne habitude à acquérir au plus vite ! Enfin, les très jeunes conducteurs ou, au contraire, les plus âgés, n’ont pas encore assez d’expérience ou l’ont perdue, et ont parfois des conduites étranges. Ces personnes-là doivent être tout particulièrement en bonne condition quand elles prennent le volant pour éviter tout accident.

« OUI, je trouve que chaque vic me de la route est une vic me de trop et, en tant qu'usager de la route, je souhaite contribuer à un trafic plus sûr. Je m'engage dès lors sur les points suivants : Suite page suivante... L’actu Saint Michel page 2


Orselya T.

En route pour zéro tués ! Suite... Retrouve les symboles correspondants au phrase: : Enzo Ferrari, le fondateur de la marque mythique a choisi le logo du cheval cabré pour ses vé hicules en rendant hommage à un redoutable aviateur de la premiè re guerre mondiale, l’italien Francesco Baracca qui dé corait son avion avec un é talon noir cabré , or, il se fait que Enzo avait une trè s grande admiration pour ce dernier. Depuis lors, les voitures de luxe «Ferrari» portent le logo du cheval cabré . Louis Van Dillen

1) Je m'endors dans mon lit plutôt qu'au volant, sinon je risque de ne jamais me réveiller. 2) J'a*ache correctement mes enfants en voiture afin de les garder A L'INTÉRIEUR. 3) J’évite de téléphoner au volant sans kit mains libres. 4) Je fais plus volon ers la fête avec mes amis qu'avec St-Pierre. C'est pourquoi je choisis un Bob lorsque je sors. 5) J'es me que le trafic est déjà assez hallucinant et m'abs ens de consommer des drogues avant de prendre le volant. 6) Je préfère arriver deux minutes plus tard à la maison que de ne pas arriver du tout et je modère, dès lors, ma vitesse.

Réponse: a-3/b-6/c-4/d-1/e-2/f-5

Ségolène B.

Vous avez aimé cet article? Alors faites le nous savoir sur notre page Facebook (L’actu SM) et participez à de nombreux sondages

La Face cachée de Facebook Un sondage au Collège Saint Michel a permis de démontrer que 70% des élèves possédaient un compte Facebook. Un chiffre étonnant qui montre un visage de Facebook encore méconnu des jeunes utilisateurs.

Depuis son entrée dans les moteurs de recherche, Facebook dépasse tous ses concurrents avec plus de 845 Retrouvez tous les résultats de JO dans votre rubrique “Sport”

info@lactusm.be

info@lactusm.be

...Voir page 8

millions d'utilisateurs, 3,66 milliards de visites par jour et en moyenne 8 heures de connexion par mois. Des chiffres étonnant qui dévoilent un aspect encore méconnu des utilisateurs... Des dangers imperceptibles: Nombreux sont ceux qui détiennent un compte Facebook pour rester en contact avec des amis ou pour pouvoir chatter et partager leurs goûts. Grâce à un sondage réalisé par notre équipe de journaliste, nous avons pu démontrer sur base d'un échantillon de 320 jeunes du premier degré que plus de 70% des élèves avaient un compte Facebook. Mais tous ces jeunes, sont-ils vraiment conscients des dangers que comportent ce site? Un compte ouvert au public peut parfois vous gâcher la vie. C'est notamment le cas d'un employé qui fut licencié après un an de travail car il détenait des photos compromettantes sur son profil. En réalité, il avait été "tagué" par un de ses amis qui avait pris la photo. Alors Facebook peut-il toujours rester notre ami? À vous de voir… Une vie privée dévoilée

Un étudiant en droit autrichien révèle au monde entier la face du site de réseau social, restés pendant longtemps cachés derrière des ordinateurs... Il y a un an, Max Schrems, demande à Facebook de lui envoyer toutes les informations que contient le réseau social sur lui. Il s’appuie sur une loi irlandaise qui oblige les réseaux sociaux à dévoiler les données des utilisateurs qui en font la demande. Quelques semaines plus tard, l’étudiant reçoit un DVD dont il tire 1222 pages d’informations sur lui dont certaines qu’il avait pourtant effacées. Trois ans de vie privée classés en 57 catégories. Une découverte selon lui, qui montre la face de Facebook encore méconnue des utilisateurs. Aujourd’hui, il dénonce l’activité principale de Facebook, la vente de données personnelle à des fins de marketing, et lance 22 plaintes contre le géant américain. Une identité sur Internet ? Usurpation d’identité ? La suite de cet article à la page 4 !

Suite page suivante... L’actu Saint Michel page 3


Les droits de l’enfant Art.37 : « La peine de travail est effectuée gratuitement par le condamné pendant le temps laissé libre par ses éventuelles ac vités scolaires ou professionnelles. La peine de travail ne peut être effectuée qu'auprès des services publics de l'Etat, des communes, des provinces, des communautés et des régions ou auprès d'associaons sans but lucra f ou de fondaons à but social, scien fique ou culturel. »

La face cachée de Facebook

Suite...

Identité virtuelle : Aujourd’hui, Facebook est un des rares sites où tout utilisateur doit, suivant les conditions d’utilisation du site, utiliser son vrai nom et prénom. En plus de votre identité civile et biologique, vous avez une identité sur Internet. N’importe quelle personne ne peut pas prendre votre carte d’identité et se faire passer pour vous. Même chose sur Internet. Ce délit, appelé "usurpation d'identité" est sévèrement condamné suivant les circonstances. C’est donc sur cette loi que s’appuie Facebook pour obliger ses utilisateurs à s’inscrire avec leurs vrai nom et ainsi détenir une base de données plus raffinées.

Résultat de l’enquête “les élèves et Facebook”, réalisé sur base d’un échantillon de 320élèves du 1er degré

Élève sans compte Facebook : 48 Élève ayant l’intention d’avoir un compte facebook : 51 Élève avec compte Facebook : 220

Concours de rapidité

Yann-Audran Porcheron

Les rè gles : Rends-toi sur notre page Facebook (« L’actu SM ») et clique sur j’aime. Ensuite, mets ton nom et ta classe sur notre mur. Si tu es le premier, tu recevras le journal 3….. .GRATUITEMENT !

L’Actu Saint Michel : info Vous aimez un article, vous voudriez nous poser une question ou vous voudriez commenter un article ? Envoyez nous vos questions par e-mail à info@lactusm.be.

Des données en or : Les "conditions générales d'utilisation", plus souvent appelé "CGU", sont un vrai casse-tête pour les utilisateurs qui, souvent, omettent cette étape, pourtant si importante. Parmi les 18 points et 4562 mots du CGU se distingue cette phrase : "Vous nous accordez une licence non-exclusive, transférable, sous-licenciable, sans rede-

vance et mondiale pour l’utilisation des contenus de propriété intellectuelle que vous publiez sur Facebook ou en relation à Facebook". Mais que veut dire cette phrase? Et quel en est l’intérêt pour Facebook? Depuis sa création, Marc Zuckerberg, fondateur de Facebook, imaginait un site divertissant où tout le monde publierait ses envies, ses goûts. Ces données seraient stockées dans une base de données dont seul lui détiendrait la clef. Cette base de données énorme est aujourd’hui stockée sur les disques durs de serveurs dont les capacités sont gigantesques. Le principal intérêt de Facebook concernant les données des utilisateurs, « L'u lisateur est de pouvoir les utiliser â des fins de marketing, c'est à est ainsi à pro- dire les vendre aux entreprises. Ces mêmes entreprises profiprement parler tent des informations collectées sur Facebook, pour envoyer des publicités aux utilisateurs selon leurs centres d'intérêts. un ‘produit’ » “Comme Facebook reçoit la majeure partie de ses revenus de la publicité, son intérêt est d'avoir le plus d'informations possible sur ses utilisateurs pour pouvoir les vendre aux entreprises qui veulent à leur tour promouvoir leurs produits ou services” nous explique Cédric Laurant, avocat spécialisé en droit de la vie privée : “L'utilisateur est ainsi à proprement parler un ‘produit’ aux yeux de la société américaine tandis que les publicitaires sont ses principaux clients”. Cette activité commerciale cachée aux utilisateurs est celle qui rapporte le plus. En bourse, Facebook s'est vendu à 38 dollars l'action et malgré la chute du réseau social en bourse, Facebook reste le plus grand réseau social de notre génération.

A la fin de leur mariage, Bella et Edward partent en voyage de noces sur une petite île… (Twilight 4)

….Voir page 10

info@lactusm.be

Franck-V. L.

Source : -l’Echo 22 mars 2012 p. 4 -http://fr-fr.facebook.com/legal/terms -www.facebook-danger.com -en.wikipedia.org/wiki/Facebook -www.facebook.com/about/privacy -http://www.lemonde.fr/technologies

Tu aimes écrire, dessiner ou photographier ? Alors rejoins nous chaque mardi à la bibliothèque Ou envoi nous un e-mail à info@lactusm.be

L’actu Saint Michel page 4


Quand on confond enfant et robot Bibliothèque St Michel La bibliothèque a besoin de vous!

“Inscrivez-vous à l’équipe de la bibliothèque !”

A-t-on tant de raison d’être fier de ses baskets Nike toutes neuves? Les vêtements pas chers et à la mode méritent-ils tous les éloges que vous en faites à vos amis ? Le tapis d’Orient chez vos grands-parents est-il si respectable qu’on vous l’a dit ? Ce n’est pas si sûr… Une triste histoire qui donnera un élément de réponse à ces questions, est celle d’un jeune pakistanais. Elle s’est déroulée, il n’y a pas tellement longtemps, ni tellement loin de nous… En effet, c’est 1983 qu’Iqbal Masih naquit dans une famille fort pauvre. Pour rembourser leurs dettes, ses parents le vendirent alors qu’il n’était encore qu’un tout petit garçon, comme il est commun de la faire dans les milieux défavorisés d’Orient. La vie du jeune garçon ne fut dès lors pas très rose : à quatre ans, Iqbal travaillait déjà, et dans des conditions inhumaines. Douze heures par jour, il s’usait les mains (mais aussi la vue et le reste du corps) à tisser des tapis d’Orient. Ces tapis qui firent de lui un vieillard à dix ans, sont ceux qui sont si précieux et vendus à des prix très élevés chez nous. Et ce jeune pakistanais était loin d’en être la seule victime : on estime à huit millions le nombre d’enfants exploités (dans les usines de tapis uniquement) en même temps que lui. Et dire que le situation s’est améliorée aujourd’hui serait un souhait de tous, mais un souhait loin, très très loin, de la réalité… h*p://ultraliberalisme.online.fr/NoLogo.htm

Mais l’histoire du jeune Masih ne s’arrête pas là. En 1993, le président de la ligue contre le travail des enfants arrache Iqbal de son métier à tisser pour l’emmener témoigner à propos des dures années qu’il a vécu exploité. Le jeune pakistanais connaît enfin une vie digne et heureuse, tout en espérant attirer l’attention de la société. Et il y parvient… jusqu’à sa mort injuste en 1993 : Iqbal a été tué par les partisans des industries de tapis qui se sentaient menacés par le garçon… bien que la police pakistanaise adopta une autre version des faits : Iqbal aurait été tué lors d’une violente dispute avec un paysan. Pourquoi un tel mensonge ? Parce que, admettre qu’il y a eu homicide sur un enfant qui portait un message de paix, c’était une mauvaise publicité, tant pour le Pakistan que pour les industries de tapis. Les usines « qui exploitent » ont donc fait un mort ? Non, pas un… bien plus !

La rédaction de L’actu Saint Michel a décidé de vous offrir + de contenu au même prix. 12 pages au lieu de 8 pages !

Partout dans le monde, des enfants doivent travailler dans des conditions inhumaines, pendant des journées entières sans repos, et le débit de travail est très élevé. Une journée de travail est épuisante ! Ces enfants n’ont jamais le temps de jouer, de créer ou même d’apprendre ! De plus, certains doivent travailler avec des produits toxiques, par exemple de la colle très puissante pour les baskets. Ces produits provoquent de graves maladies tel que des problèmes pulmonaires, pour lesquels les enfants ne peuvent pas se faire soigner (à cause du coût trop élevé des soins médicaux) et souffrent toute leur vie… ou meurent ! Malgré la gravité de la situation, il n’est pas possible d’anéantir l’exploitation des enfants si facilement…En effet, de nombreuses entreprises utilisent depuis leur ouverture des enfants, et faire marche-arrière en n’engageant plus que des adultes serait impossible, l’économie de la société dépendant du prix de la main-d’œuvre. De plus, pour les familles les plus démunies, le peu d’argent que rapportent les plus jeunes est une nécessité, et le travail une chance inouïe.

http://ateliercfd.org/

info@lactusm.be

Tant qu’il y aura de la pauvreté dans le monde, il y aura des enfants travailleurs. L’objectif est dès lors d’arriver à ce que tous les enfants obtiennent un salaire honnête et que leur travail ne mette pas en danger leur santé et leur vie. Mais alors de notre côté, que faire ? Essayer de limiter l’achat des produits non équitables serait une pression pour les industries concernées. Mais pour arriver à un résultat, il faut un boycotte massif… Soutenir des associations comme notamment l’UNICEF qui aident les enfants en difficulté et essayent de les renvoyer à l’école, est également un moteur pour améliorer un peu la situation. Quoi qu’il en soit, soyons réceptifs au cri d’Iqbal et de tous les autres enfants, dont la vie est proche de l’enfer… Ségolène B. L’actu Saint Michel page 5


Le saviez-vous ? Tout le collè ge compte exactement 2170 é lè ves ! (Primaire et secondaires) En primaire : 577 é lè ves En secondaire : 1593 é lè ves Dans le 3e degré secondaire : 463 é lè ves Dans le 2e degré secondaire : 531 é lè ves Dans le 1er degré secondaire : 599 é lè ves

Les sandwichs Les sandwichs pré fé ré s des é lè ves sont :

Réseaux sociaux et la violence Vendredi 10/février 2012 vers 16 heures, une bagarre est intervenue à Boileau. Celle-ci aurait été programmée par deux élèves le lundi 03/02. Une histoire quelconque aurait provoqué l’incident. Un des deux collégiens était susceptible et a voulu garder son image de « people». Il a averti ses amis au moyen de sites « sociaux » de la cause en même temps que l’autre élève. Quelques jours plus tard, lors de l’incident, une batte en bois a été amenée par un des élèves. Les passants étaient tétanisés mais heureusement une professeure est passée devant les élèves et les a arrêtés. La bataille n’a donc pas pu avoir lieu et la question se pose : Pourquoi aucun élève n’a averti un adulte de la situation ? La mauvaise utilisation des réseaux sociaux de la part des jeunes peut-elle devenir dangereuse ? Un élève avait apparemment averti ses parents de la situation, mais un peu trop tard… Aujourd’hui, Facebook est utilisé par plus de 70% des élèves du premier degré. Cela dit, une information dite sur Facebook est des plus discrètes pour les élèves et des plus efficaces à divulguer. Alors quelle serait la solution pour que les jeunes puissent surfer sur Internet sans danger ? Les délégués de 5e et 6e se sont rendu compte de la mauvaise utilisation d’internet. Ils travaillent sur le problème. Ceux-ci ont instauré une charte que les élèves du 3e degré signeraient pour s’engager à utiliser correctement internet. Mais est-ce suffisant ? A vous de voir… Henri D. ; Franck-V. L.

-Jambon, curry -Poulet, curry -Ton Chaque jour, le collè ge vend en moyenne 300 sandwichs. Henri Delogne

L’ancien réfectoire du Collège St Michel

Recevez le journal n°3 GRATUITEMENT

... Voir page 12

Il n’est pas depuis longtemps au collège. Vous le connaissez tous comme éducateur, c’est monsieur Mesnaoui! Il joue bien au football mais saviez-vous que c’était un vrai « Pro » du karaté ? L’actu Saint Michel: Avez-vous remporté des tournois de karaté ? Mr. Mesnoui: J’ai été 10 fois champion de Belgique, 4ème d’un championnat d’Europe et j’ai par cipé à un championnat du monde. L’actu Saint Michel: Avez-vous rencontré de grands champions ? Mr. Mesnoui: Oui mais indirectement je faisais par e de ceux ci. J’ai rencontré plusieurs fois Jean-Claude Van Damme. Ce n’était pas un grand champion mais il donnait une bonne image du karaté belge. L’actu Saint Michel: Voyagiez-vous beaucoup ? Mr. Mesnoui: Enormément !!! J’ai fait tous le con nents sauf l’Océanie. L’actu Saint Michel: Avez-vous par cipé à une émission télévisée ? Mr. Mesnoui: Oui, j’ai par cipé à « Fort Boyard » (qui passe sur France 2) en 2006, « Il était une fois Jean-Claude Van Damme » sur RTL-TVI et aussi plusieurs reportages spor fs sur Télé-Bruxelles. L’actu Saint Michel: A quel âge avez –vous commencé à pra quer le karaté ? Mr. Mesnoui: A l’âge de 7 ans, à Je*e. L’actu Saint Michel: Quel est votre niveau en karaté ? Mr. Mesnoui: Je suis ceinture noire 3ème dan. L’actu Saint Michel: Quand avez-vous arrêté ? Et pourquoi ? Mr. Mesnoui: En 2010, pour entrer dans la vie ac ve et consacrer mon temps à ma famille. Mais je possède mon propre club où je suis entraineur.

info@lactusm.be

Merci à Mr. Mesnaoui pour ses réponses à nos ques ons

Henri D.

Le karaté se traduit littéralement par « L’art de défense sans armes ». Le karaté est un art martial de combat d’origine japonaise. C’était un art de guerre fait pour se défendre. La technique est basée sur les principes de respect des autres et du contrôle de soi. Les karatékas, adeptes du karaté, combattent à mains nues. Ils font aussi appel à leurs pieds, coudes, genoux. Le lieu on l’on pratique le karaté s’appelle un dojo garni de tapis appelés tatamis. L’habit du karatéka est le kimono. Le niveau du karatéka est indiqué par une ceinture qu’il porte à la taille. Cela va de la ceinture blanche à la ceinture noire. Et dans les ceintures noires, il existe des «dan» protections (il y en a 8). Il faut des années et des années d’expérience pour arriver à ce dernier stade. Le karaté n’est pas un sport olympique et il permet notamment l’épanouissement du corps et de l’esprit. Guillaume G.

L’actu Saint Michel page 6


Les Aztèques

Evénement Me 26/09 : Journé e pé dagogique

Peuple sanguinaire et guerrier, mais équipé d’une technologie et d’un système administratif, ils ont fondé un empire qui deviendra l’une des plus grandes cultures du monde méso-américain.

Je 27/09 : Fê te de la Communauté Française

Au berceau d’une civilisation

Lu 01/10 : Dé but des activité s parascolaire Lu 15/10 : Journé e pé dagogique Ve 19/10 : Bulletin 1 Du Sa 27/10 au Di 04/11 : Vacances de Toussaint Di 11/11 : Fê te de l’Armistice Du Lu 19/11 au Ve 23/11 : Semaine Amnesty International Ve 30/11 : Bulletin 2 Di 02/12 : 1er dimanche de l’Avent Di 09/12 : 2è me dimanche de l’Avent Du Lu 10/12 au Ve 14/12 : CS de dé cembre Di 16/12 : 3è me dimanche de l’Avent Du Lu 17/12 au Me 19/12 : Conseil de classe : suspension des cours Je 20/12 : à 14h, Remise des bulletins

L’actu sur le net ! Visitez notre site : lactusm.be

Il y a environ 700 ans, sur les hauts plateaux du Mexique, est apparu un peuple en quête de territoire : Les Aztèques. Ils se sont installés en ce lieu au XIII ème siècle après J.-C et se sont mis au service des autres peuples de la région. Plus tard, au milieu du XVème siècle, ils formèrent une alliance avec les cités-états de Texoco et de Tlacopan, avec qui, soumirent les autres peuples de la région: Les Chichimèques, les Toltèques, les Tépanèques… pour s’étendre en 1450 de l’océan Pacifique à l’océan Atlantique et du Guatemala au Nicaragua (pays d’Amérique Centrale). Un empire prospère Les peuples soumis à l’alliance (dont les Aztèques prirent rapidement la première place) étaient contraints de payer un tribut à celle-ci. Celui-ci était calculé en fonction de la richesse du peuple soumis et de sa possibilité de contribution. Les Indiens ne connaissant pas la monnaie, le tribut pouvait être payé en coton, cacao, fil d’agave (arbre de la famille des ananas), céréales, graines oléagineuses (dont on peut en tirer de l’huile), bois de construction, poudre d’or, turquoises, plumes de perroquets… (une administration était chargée de tenir des registres pour le versement). Ces impôts contribuaient aux besoins personnels du souverain, mais aussi au bon fonctionnement de l’administration et de l’armée. Ils permettaient aussi des distributions régulières et gratuites à la population. La capitale de l’empire Selon la tradition, les Aztèques auraient fondé la capitale de Tenochtitlan en 1315 sur une île de la lagune du lac de Texoco. Cette majestueuse ville était reliée à la terre ferme par des chaussées et était alimentée en eau fraîche par le lac qui représentait par la même occasion une excellente source de nourriture. Les Aztèques utilisaient celui -ci comme un transport pour les marchandises et s’en servaient aussi pour installer leurs cultures en étalant de la terre fertile sur des charpentes de bois, formant ainsi des jardins flottants. Cette grande ville n’est autre actuellement que la ville de Mexico.. Suite au prochain épisode….

T.Roche

Les jardins suspendus de Babylone Les jardins suspendus de Babylone étaient des jardins, comme son nom l’indique, aménagés sur des terrasses d’un bâtiment. Construits sur la rive droite de l’Euphrate au Moyen-Orient, ils auraient été probablement construits en 600 avant J.-C par Nabuchodonosor II (roi babylonien de la première moitié du Vème siècle avant J.-C) en l’honneur sa femme Sémiramis afin de lui rapeller la végétation des montagnes de son pays: la Médie (actuellement l’Iran). Les jardins suspendus de Babyone reposaient sur une base carrée de environ 120 mètres de côté et étaient construits en briques. Ils mesuraient une vingtaine de mètres de haut et comportaient plusieurs étages.

info@lactusm.be

Le premier étage (8 mètre de haut) se composaient de végétaux relativement grands comme le dattier, le palmier, le pin, la platane (arbre pouvant atteindre 55 mètres de haut) ou encore le cèdre. La deuxième étage (13 mètres de haut), lui, accueillait des cyprès, des genévriers (arbre fruitier pouvant mesurer jusqu’à 30 mètres de haut pour certaines espèces) et encore d’autres arbres fruitiers. Les derniers étages étaient garnis de petites plantes, telles que la tulipe, l’iris, la rose (fleur préférée de Sémiramis), le lis etc. Ces magnifiques jardins était alimentés par un ingénieux conduit d’eau provenant de l’Euphrate. T.Roche

Sophie L.

Sophie L. L’actu Saint Michel page 7


Les meilleurs athlètes

Un match tout simplement INCROYABLE !

1) Phelps Michael Piscine Le mardi 22 juin 2010, deux joueurs qui ne se connaissaient que très peu sont entrés sur le court n°18. Amé ricain Or: 4 Sans le savoir ils allaient débuter le plus long match de l’histoire du tennis : 11h05’ de jeu, 3 jours de match, 980 2) Franklin Missi Piscine points, 180 jeux disputés, 216 aces… Toutes les statistiques ont explosé lors du premier du tournoi de Wimbeldon entre l’americain John Isner et le Français Nicolas Mahut. Malgré l’acharnement pour la victoire de celui-ci il Amé ricain Or: 4 perd 68 jeux à 70 laissant ainsi la coupe à son adversaire avec lequel il se lira d’amitié. Les deux joueurs on pas3) Schmitt Alison Piscine sés ensemble plus de onze heures sur le court n°18 du stade. Onze heures ! Sept matches de foot, ou un vol Amé ricaine Or: 3 Londres- Los Angeles. Nicolas Mahut a servi 64 fois de suite pour rester dans le match sans perdre son service ! Il a aussi sauvé 4 balles de match! Comment ce qui restera dans l’histoire du tennis comme le match le plus fou, le 4) Bolt Usain 200 mè tres plus démesurée de tout les temps a-t-il pu avoir lieu ? Un coup de tonnerre dans le ciel bleu de Wimbeldon ? Jamaı̈cain Or: 3 Pas si simple… Ophélie R. 5) Felix Allyson 200 mè tres Amé ricain Or: 3

Le softball c’est quoi ?

6) Vollmer Dana Piscine En quelques mots le softball est un Amé ricaine Or: 3 sport apparenté au baseball. Il dépend de la même fédération et existe 7) Lochte Ryan Piscine en championnat féminin, masculin et Amé ricain Or: 2 mixte, contrairement au baseball qui est exclusivement masculin. Le Soft8) Sun Yang Piscine ball se joue à 2 équipes de 9 joueurs Chinois Or: 2 qui s'affrontent durant 7 manches. Le softball peut se 9) Adrian Nathan Piscine jouer en salle et en plein air. Inventé au début du XX° Amé ricain Or: 2 siècle par des joueurs de base-ball désireux de pouvoir continuer la pratique du base-ball pendant l’hiver. Le 10) Agnel Yannick Piscine but du Softball est de faire avancer les coureurs autour Français Or: 2 de quatre bases jusqu'au marbre et de marquer le plus de points possibles. Ce sport parfois appelé hardball afin de différencier le softball du baseball. Mas le sofball diffère de c dernier par quelque aspects. : la balle est toujours lancée par dessous,la balle est plus grande (contrairement au nom, est tout aussi dure que celle de baseball.), le terrain de Softball est plus petit, le jeu est plus tactique. Le softball est pratiqué de façon amateur ou compétitif quel que soit le sexe mais il n'est reconnu olympique que pour les femmes. Ce n'est pas un sport Vous aimez écrire, dessiner ou de contact physique. C'est un jeu de rapidité et d'adresse. Le softball est appelé, au Canada : la « ballephotographier ? mole » Ségolène B. ...Voir page 12

Le tumbling

Le tumbling est un sport peu connu du grand public… Le tumbling c’est un sport que l’on pratique sur une piste en mousse de 25 m de long et de 1,50 m de large, montés sur ressorts. Elle est accompagnée du piste d’élan de 11m. Seuls les pieds et les mains peuvent entrés en contact avec le sol. Une discipline rapide, acrobatique et avant tout, spectaculaire. La pratique du tumbling demande principalement de la puissance, de la tonicité, de la coordination, de la technique et de la précision pour réussir les acrobaties que font les plus grands tumbleurs. Le tumbling est une discipline gymnastique non-olympique qui appartient depuis peu à la Fédération Française de gymnastique. Durant une compétition, le tumbleur doit effectuer deux séries de huit acrobaties sans interruption, ni rupture de rythme. Ensuite deux autres séries s'il est qualifié pour la finale. Le tumbling est un sport qui se rapproche du sol en gymnastique malgré que les figures soient plus complexes puisque la piste est plus rebondissant. En effet, on rencontre fréquemment des saltos, des flips, etc. Ils n’est pas rare de voir des gymnastes effectués des séries acrobatiques contenant des triples saltos ! Ophélie R.

Les maîtres du Tennis !

Novak Đoković ou Novak Djokovic

Rafael Nadal Parera Date de naissance : 3 juin 1986

Date de naissance :22 mai 1987 Age : 24 ans

info@lactusm.be

Lieu de naissance : Belgrade (Yougoslavie) Origine : Serbe Signe zodiacal :Gémeaux Taille :188 cm

Roger Federer

Date de naissance : 8 août 1981

Age : 25 ans

Age : 30 ans

Lieu de naissance : Manacor

Lieu de naissance : Bâle

(Espagne)

(Suisse)

Origine : Espagnol

Origine :Suisse

Signe zodiacal : Gémeaux

Signe zodiacal : Lion Taille :186 cm

Taille :185 cm

Suite page suivante... L’actu Saint Michel page 8


Les maîtres du Tennis ! Suite...

Résultats des JO

Novak Đoković 1) Etats-Unis d’Amé rique ou Novak Djokovic Or: 46 Argent: 29 Bronze: 29 2) Chine Or: 38 Argent: 27 Bronze: 23

Poids : 79kg

Classement actuel : 1er

Classement actuel : 2ème

Classement actuel :3ème

Surnom : Djoko, Djole, Nole ou

Surnom: rafa, le roi de la terre battue ou le taureau de Monacor.

Surnom :Le maître, perfect, fed Express, the King, etc.

Son entraîneur :Toni Nadal

Son entraîneur : Paul Annacone

(son oncle)

7) France Novak Đoković est un Or: 11 Argent: 11 Bronze: 12 joueur de tennis serbe, né le 8) Italie 22 mai 1987 à Belgrade. Il Or: 8 Argent: 9 Bronze: 11 mesure 1m88 pour 79kg et il est classé n°1 mondial. L’ac9) Hongrie tuelle girlfriend de Novak Or: 8 Argent: 4 Bronze: 5 Djokovic s’appelle Jelena Ristic. Elle n’est autre qu’une 10) Australie ancienne collègue de classe. Or: 7 Argent: 16 Bronze: 12 Un amour de jeunesse officialisé seulement depuis 2005.La belle Jelena le suit constamment dans ses tournois.

info@lactusm.be info@lactusm.be

Voir page 6...

Prise de raquette : Droitier, revers à une main

(04/07/2011)

6) Allemagne Or: 11 Argent: 19 Bronze: 14

Saviez-vous qu’il fait du karaté ?

Poids : 85 kg

Meilleur classement :1er (02/02/2004)

Son entraîneur: Marián Vajda

s’appelle Mr. Mesnaoui. Mais

Poids : 85 kg

Meilleur classement : 1er (18/08/2008)

5) Ré publique de Coré e du Sud encore joker. Or: 13 Argent: 8 Bronze: 7

Vous le connaissez tous, il

Roger Federer

Prise de raquette : droitier, revers à Prise de raquette : gaucher, revers à deux mains deux mains

3) Grande-Bretagne Meilleur classement : 1er Or: 29 Argent: 17 Bronze: 19 4) Fé dé ration de Russie Or: 24 Argent: 26 Bronze: 32

Rafael Nadal Parera

Avec un père skieur professionnel, rien d'étonnant à ce que Novak Djokovic s'intéresse au sport dès son plus jeune âge. Agé de 4 ans seulement, il commence à jouer au tennis. Dès 12 ans, il rejoint une académie de tennis à Munich et progresse peu à peu afin de devenir joueur professionnel en 2003. L'année suivante, il est demi-finaliste de l'Open d'Australie en junior. Mais le joueur doit attendre 2006 pour se faire connaître du grand public, notamment grâce à sa performance à Roland-Garros durant lequel il élimine trois têtes de série et perd en quart de finale contre Rafael Nadal.

Rafael Nadal Parera est un joueur de tennis espagnol, né le 3 juin 1986 à Manacor. Il mesure 1m85 pour 85kg et il est classé n°2 mondial. Il est fiancé à Maria Franscesa Perello dit Xiscia qu'il connaît depuis très longtemps. Toni Nadal, son oncle, devient très tôt son entraîneur et lui apprend à jouer avec le bras gauche malgré qu'il soit droitier. Il est considéré comme l'un des plus grands joueurs de terre battue, établissant des records majeurs sur cette surface. Il a en effet remporté dix tournois du Grand Chelem dont Roland Garros à six reprises, il détient aussi 19 masters 1000 gagnés en carrière.

Roger Federer est un joueur de tennis suisse, né le 8 août 1981 à Bâle. Il mesure 1m86 pour 85kg et il est classé n°3 mondial. Il est marié à Miroslava Vavrinec plus connue sous le surnom Mirka. Par la suite Mirka est devenue son manager. Il est aussi le père de deux jumelles. Mais, même pendant les tournois, le Suisse tient à être accompagné par toute sa petite famille. Ça a beaucoup d'avantages et, parfois, quelques petits inconvénients. Notamment quand une de ses filles décide de se réveiller en pleine nuit, la veille d'une finale de Masters 1000…

Professionnel depuis 1998, il a été n°1 mondial au classement technique ATP en simple. Mais le 28 novembre 2011, il retomba à la troisième place. Il a gagné à ce jour 73 titres, dont vingt-deux tournois majeurs Après avoir été classé n°2 mon(seize Grands Chelems et six Masters Cups) dial durant 160 semaines, il deet dix-neuf Masters 1000. Son doublé Rovient n°1 mondial le 18 août 2008, land-Garros-Wimbledon en 2009 lui a et détrône ainsi le suisse Roger permis de réaliser le Grand Chelem en Federer. Mais le 3 juillet 2011 il est carrière sur quatre surfaces différentes détrôné à son tour par Novak avant de le réaliser sur cinq surfaces difféDjokovic à l’issue de la finale de rentes en remportant l'Open d'Australie Wimbeldon. Il est très apprécier 2010 et de cumuler un record de seize par les autres joueurs pour son titres du Grand Chelem, ce qui a conduit fair-play et sportivité. de nombreux observateurs, joueurs et spécialistes, à le considérer comme le plus grand joueur de tennis de tous les temps Roger Federer est reconnu par nombre de médias pour sa personnalité, son charisme, voire pour sa popularité. Il a reçu de nombreuses distinctions en cet honneur.

L’actu Saint Michel page 9


LOL:

The bourne legacy:

Little glory:

Le softball ? C’est quoi ? Le tumbling ? C’est quoi ? ...Voir page 8

Twilight 4 : Révélation A la fin de leur mariage, Bella et Edward partent en voyage de noces sur une petite île. Une vingtaine de jours plus tard, Bella se rend compte qu’elle est tombée enceinte. Les Cullen se rendent alors compte avec horreur que le bébé grandit à une vitesse stupéfiante et qu'il est doté d'une force extraordinaire. La santé de Bella est donc mise en péril. Cependant, Bella, soutenue par Rosalie, refuse d'avorter. Devant son état qui empire de jour en jour, elle fait croire à sa famille et à ses amis qu'elle est victime d'une maladie rare et contagieuse. Après avoir brisé de nombreux os à Bella, l'enfant mi-humain, mi-vampire, s'apprête à naître. Lors de l'accouchement, Bella perd énormément de sang. Edward n’a plus le choix : il mord Bella pour la transformer en vampire. Son enfant nommée Renesmée était en bonne santé mais elle par contre était à la fois morte et vivante. Jacob, en voyant Renesmée, tomba amoureux d’elle. Les Quileutes qui comptaient tuer Renesmée étaient obligés de la laisser tranquille car chez les loups, l’imprégnation passe avant tout. A la fin du film, Bella ouvre pour la première fois ses yeux en tant que vampire. Bella arrivera-t-elle à contrôler sa soif ? Aura-t-elle un pouvoir comme Edward ou Alice ? Renesmée a-t-elle quelque chose de particulier ? Pour savoir tout ceci, regardez la deuxième partie de ce tome quatre qui sortira dans quelques mois au cinéma. Emma L.

Adele Adele est une chanteuse anglaise née le 5 mai 1988 à Londres. Suite au départ de son père, alors qu’elle n’avait que trois ans, sa mère l’a élevée seule. La chanson qui l’a poussée sur le devant des scènes est Howetown Glory. La deuxième fut Chasing Pavements, sortie deux semaines seulement avant le lancement de son premier album, 19, en janvier 2008. Elle est restée pendant un mois deuxième au classement de GrandeBretagne puis, dans le top 40 quatorze semaines après son lancement. Le vingt juin, 19 est lancé aux Etats-Unis et certifié or. En juillet 2009, l’album a été vendu a plus de 20 millions d’exemplaires à travers le monde. Le 24 janvier 2011, son nouveau cd, 21, est lancé en Angleterre. Durant la première semaine de vente, il a été acheté 208 000 fois en GrandeBretagne et 352 000 fois aux Etats-Unis. En novembre dernier, elle a été opérée des cordes vocales. Elle n’a plus pu parler pendant longtemps. Certaines personnes pensaient que c’était déjà la fin pour elle. Et bien non puisqu’au Grammy’s Awards 2012, elle a interprété Someone Like You et Rolling In The Deep d’une façon extraordinaire. Elle y a d’ailleurs été nommée six fois pour : L’album de l’année, le meilleur album de pop chantée, record de l’année pour Rolling In The Deep, chanson de l’année pour la même chanson, meilleur clip de l’année encore pour la même chanson et meilleure performance pop en solo. Ses genres musicaux sont le blues, folk soul et neo-soul. Ses chansons qui sont pleines d’émotions plaisent à énormément de gens dans le monde. Elle a un très grand avenir dans la chanson ! Bonne chance à elle Info pratique pour les fans: Pour lui écrire : Adele c/o September Management Ltd. 80/82 Chiswick High Road London W4 1SY, Angleterre. Nicolas L.

info@lactusm.be

Opération Joshua Auteur : M.G. Harris Un garçon de 13 ans dont le père vient de mourir, une mère qui fait une dépression, un groupe inconnu qui vous veut quelque chose mais vous ne savez pas quoi, une fille dont vous vous sentez très proche même si vous ne l’avez jamais vue, un mystère maya sur la fin du monde en 2012, voilà tous les ingrédients d’un bon livre. Et quand vous avez une auteure aussi extraordinaire que M.G. Harris qui les mélangent tous ensemble, cela donne « Opération Joshua ». Ce livre est paru pour la première fois en français en novembre 2008. Depuis, quatre tomes sont sortis. Pour apprécier ce livre, pas besoin d’être un pro en histoire maya, juste pouvoir suivre car il y a beaucoup de termes et de noms assez compliqués qu’il faut retenir pour comprendre l’histoire du livre. Nicolas L. L’actu Saint Michel page 10


Sabine Zlatin

Voilà un chien ayant la langue bien pendue. En effet, ce*e chienne de race Péquinois (Puggy) a une langue mesurant 11,43 cm. C’est malheureusement gênant car Puggy ne peut pas rentrer sa langue dans sa bouche, et a du mal à se nourrir.

La Rubrique du collège !

En ce moment : - Réseaux sociaux et violence - L’interview de Mr. Mesnaoui - Etude sur les sandwichs - Le saviez-vous ? - Et plein d’autres chose ... ..Voir page 6

Les blagues du jour, la Bd du jour et plein d’autres choses dans votre rubrique “Divers”

info@lactusm.be

Voir page 12 ...

http://www.ajpn.org/auteur-Sabine-Zlatin-613.html

Sabine Zlatin est née le 13 janvier 1907 à Varsovie, la capitale de la Pologne dans une famille juive. Elle est la cadette d’une famille de sept enfants. Ses frères et ses sœurs sont déjà mariés et ont des enfants. La mère de Sabine s’occupe plus de ses petits-enfants que de sa dernière fille. Elle a une meilleure relation avec son père mais qui n’était pas souvent à la maison à cause de son travail.

En 1923, alors qu’elle manifestait au Bund (un parti de travailleurs juifs), elle est arrêtée et est condamnée à un an de prison, sans jugement ni même interrogatoire. A sa sortie de prison, elle veut à tous prix quitter la Pologne. Elle prend alors contact avec un conducteur de bateau. Grâce à lui, Sabine arrive en Belgique où elle avait un cousin opticien. Mais son cousin n’était pas du tout d’accord avec son idée et voulait qu’elle rentre dans son pays. Elle s’exile alors en France, à Nancy, où elle trouve un travail dans une usine. Mais elle tombe gravement malade et est obligée d’arrêter de travailler. Quelques mois plus tard, elle entame des études d’histoire de l’art car elle était une très bonne peintre. C’est dans cette université qu’elle rencontre Miron Zlatin, qui était alors étudiant en agronomie. Ils tombent rapidement amoureux et se marient le 31 juillet 1927. Ils s’installent à Landas, une petite ville du Nord où Miron élève des poules pondeuses. C’est grâce à une découverte faite par ce dernier qu’ils ont été naturalisés français.

En 1939, la guerre éclate et Sabine part à Lille pour suivre une formation d’infirmière militaire. En 1940, une organisation appelée OSE (Oeuvre de secours aux enfants) la contacte. Elle doit alors faire sortir des enfants juifs des camps de transit (camps où les juifs étaient internés avant leur déportation). Pour celà, elle doit se rendre à Montpellier. Le couple décide de déménager là-bas pour que Sabine aie plus de facilités à exercer son « métier ». En 1941, leur naturalisation est annulée, et ils étaient donc à la merci d’une arrestation puisqu’ils étaient tous les deux juifs, et même plus français. Elle se procure une fausse carte d’identité o�� le mot JUIF ne figurait pas et où sa nationalité était française. En 1942, elle est nommée directrice du centre de l’OSE de Montpellier. Mais les autorités veulent fermer tous les centres de cette organisation car ils ont peur que ces centres deviennent des pièges pour les enfants, qui pourraient être à nouveau raflés. Sabine doit alors trouver des gens de bonne volonté pour héberger tous les enfants israélites qui séjournaient encore au centre. Mais après avoir abattu toutes les cartes et toutes les bonnes gens de la région, il lui reste encore quinze enfants. Elle prend alors contact avec le sous-préfet de Belley, une petite ville située dans le département de l’Ain, près de la Suisse. Celui-ci l’aide à trouver une maison où héberger tous les enfants restant. C’est à Izieu, petit hameau situé près de Belley que Sabine fonde la « Colonie des enfants réfugiés de l’Hérault », en 1943. Au début, il y avait une quinzaine d’enfants. Mais en octobre 1943, il y en avait plus de cent. C’est à ce moment le sous-préfet décide qu’il aurait été préférable de dissoudre la colonie car la rafle dans les bureaux de l’UGIF (Union générale des Israélites de France) les mettaient en danger parce-qu’il y aurait pu avoir des documents concernant la maison d’Izieu dans ce lieu. Aux environs de Noël 1943, une dizaine d’enfants partent vers la Suisse, avec un passeur du réseau Garel (réseau qui aidait les foyers de l’OSE à se vider en faisant passer les enfants vers la Suisse) qui les ont aidé à traverser la frontière. Le 2 avril 1944, il ne reste plus que 46 enfants à Izieu. Sabine part pour Montpellier avec 2 enfants pour les héberger. Elle comptait y rester jusqu’au 7 avril, histoire de chercher d’autres foyers. Le 6 avril 1944, Klaus Barbie et un vingtaine de soldats allemands se rendent à Izieu et y arrêtent tous les enfants et les sept éducateurs, dont Miron. Le 12 avril, ils sont déportés vers Auschwitz où tous les enfants seront assassinés dans les chambres à gaz. Miron et les deux plus grands de la colonie sont eux déportés en Estonie, où ils seront fusillés. Mais, au fond, qu’avaient-ils commis comme infraction ? C’est simplement parce-qu’ils étaient juifs qu’ils sont morts assassinés. Après la guerre, Sabine qui elle, était restée en vie car elle était à Montpellier, s’est battue pour la Mémoire des enfants. En 1987, Barbie est condamné à la perpétuité pour crime contre l’Humanité. Quatre ans plus tard, Sabine Zlatin inaugure le Musée-Mémorial des enfants Juifs exterminés d’Izieu. Elle décède le 21 septembre 1996, à l’âge de 89 ans. Nicolas L.

L’actu Saint Michel page 11


Blagues du jour

Les Rébus Trouve le nom d’un peintre connu ...

Franck-Victor Laurant : Rédacteur en chef Réponse: Picasso (pie-casse-eau)

Nicolas Lecoq : Rédacteur en chef adjoint

Trouve le nom d’un roi de l’Antiquité...

Ségolène Baudoin : Journaliste A la Une Yann-Audran Porcheron : Journaliste A la Une Alors postez la sur notre page Facebook !

La Bande dessinée

Lena Ramezani : Journaliste Un peu d’histoire Henri Delogne : Journaliste St Michel Auj. Louis Van Dillen Journaliste St Michel Auj.

Arthur Freeman

Guillaume Gustin : Journaliste St Michel Auj. Ophélie Robaux : Journaliste Sport Juliette Charpentier : Journaliste Culture

Source: www.rebus-o-ma c.com

Remerciement Merci à Mr. Burion, Mme schmitz, Mr. De Mal, Mme Godts, Mr. Gillet, la communauté Française, aux journalistes, aux dessinateurs et à tous ceux qui ont collaboré à la réalisation de ce numéro. Le rédacteur en chef

Le Grand Concours ! Les rè gles : 1) Rends-toi sur notre page Facebook (« L’actu SM ») 2) clique sur « j’aime »

Hélène Durbecq : Dessinatrice en chef

3) Ensuite, mets ton nom et ta classe sur notre mur

Sophie Langouche : Dessinatrice

Constance Braas : Dessinatrice

info@lactusm.be

Réponse: Alexandre le Grand (hall-haie-x’-un-dr’-oeufs-le-grand)

Vous aussi vous aimeriez partager une blague ?

Théophile Roche : Journaliste Un peu d’histoire

4) Voilà ton inscription est terminé !

Si tu es le premier, tu recevras le journal 3….. .GRATUITEMENT !

Guillaume De Pierpont : Dessinateur

Tu aimes écrire, dessiner ou photographier ?

Pauline Carette : Dessinatrice

Alors rejoins nous chaque mardi à la bibliothèque Ou envoi nous un e-mail à info@lactusm.be

Orselya Tihon : Dessinatrice Misaki Therville : Dessinatrice

h#p://www.lactusm.be Site Web: www.lactusm.be E-mail : info@lactusm.be

L’actu Saint Michel page 12


Journal 2