Page 1

La revue des membres de La Coop Covilac Automne 2017

UNE SAISON

photo : Karine Bachand

MOUVEMENTÉE!

WWW.COVILAC.COOP


02

MOT DE LA PRÉSIDENTE ET DU DIRECTEUR GÉNÉRAL

Dans ce numéro : Agroenvironnement PLUS DE KG DE P2O5

06

Production animale PORCIN

11

RUMINANT

12

RUMINANT

14

Jeannine Chartrand, TP Présidente du conseil d’administration

Production végétale GRAINS

16

GRAINS-PROMOTION

19

Profil d’entreprise LES ENTREPRISES 2000

MOT DE LA PRÉSIDENTE ET DU DIRECTEUR GÉNÉRAL

20

Quoi de neuf ? WORLD DAIRY EXPO

15

RETOUR SUR CONCOURS

24

Richard Laroche, agr. Directeur général

L’année 2017... pas de tout repos! Nous avons enfin passé au travers d’un printemps et d’un été difficiles pour nos cultures. Une accalmie avant les récoltes nous a permis d’effectuer de grands changements au niveau du secteur végétal de votre Coop. En effet, vers la fin juillet, nous avons procédé à la démolition de l’ancien plan d’engrais de La Coop, qui n’était plus utilisé depuis le printemps 2013. Depuis ce temps, il servait d’entrepôt temporaire pour les semences en boîtes et pour les barils d’acide propionique destiné à la conservation des ensilages. La détérioration de la toiture et de la fondation rendait ce bâtiment dangereux pour les employés et ne répondait plus aux besoins grandissants des productions végétales. Le criblage des semences de céréales et soya se faisant de plus en plus tôt et la livraison à la ferme n’étant pas toujours possible dans les mois de janvier, février et mars, on doit donc posséder l’espace d’entreposage nécessaire pour ces produits. La démolition de l’ancien plan et la croissance des volumes de vente de semences nous ont poussés à planifier un agrandissement de l’entrepôt actuel de semences. Cet ajout de 70 pieds de long nous permettra d’y placer toutes les semences en boites et en gros sacs Mulox. De plus, dans un souci de développement durable, à l’avant de ce nouveau bâtiment, vous retrouverez un site de récupération des contenants vides de pesticides et de sacs de semences. Votre Coop sera alors en mesure de bien gérer la croissance des productions végétales et de bien répondre à vos besoins futurs.


03

Équipe de ventes Covilac-Agrilait à la journée parcelles

Augmenter la synergie pour toujours plus d’efficacité REGROUPEMENT DES EXPERTS-CONSEILS RUMINANT/VÉGÉTAL POUR COVILAC-PARISVILLE-AGRILAIT C’est avec enthousiasme que nous vous annonçons le regroupement de nos équipes d’expert-conseil avec celle de la Coop Parisville depuis le 1er octobre. Forts de nombreux partages de services et d’affinités existant entre Covilac et Parisville depuis plusieurs années (direction générale, communication marketing, etc.), les conseils d’administration de Covilac et Parisville ont donné leur accord afin de procéder au regroupement de nos équipes d’experts-conseils, incluant La Coop Agrilait, avec qui une entente d’inter coopération existe maintenant depuis décembre 2012.

RETOUR SUR NOS ACTIVITÉS La période estivale a donné lieu à des moments privilégiés pour se rencontrer et échanger. Merci à toutes les personnes qui ont participé à nos activités ainsi qu’aux partenaires qui ont soutenu La Coop à travers les événements avec nos membres.

TOURNOI DE GOLF À l’occasion du tournoi de golf annuel tenu le 13 juillet dernier, 2 000 $ ont été amassés pour l’organisme Au Cœur des Familles Agricoles (ACFA). Un grand merci à tous les membres et partenaires de La Coop Covilac qui se sont unis pour soutenir cette ressource précieuse pour les producteurs agricoles qui vivent des moments difficiles. Un merci tout spécial à Luc Farley de BAM, ainsi que Voyages Vasco Sorel pour le chèque cadeau voyage de 2  500  $, gagné par M. Mario Fréchette.

Les experts ruminant seront tous(tes) sous la supervision de Caroline Côté T.P., coordonnatrice secteur ruminant, tandis que les experts en production végétale seront sous la supervision directe d’Alexandre Couture Cette association n’aura pas d’impact sur les territoires actuels de nos experts ni sur les services offerts aux membres et clients puisque tous les experts demeurent à l’emploi de leurs coopératives respectives. Pour nos conseils d’administration et la direction, cette alliance permettra un gain d’efficacité dans nos secteurs agricoles, tout en restant alignée sur les besoins de nos membres. Source : Alexandre Couture, agr. directeur des ventes ruminant-végétal

Chèque voyage gagné au tournoi de golf


04

MOT DE LA PRÉSIDENTE ET DU DIRECTEUR GÉNÉRAL

JOURNÉE PARCELLES Cette journée organisée à la ferme de recherche de La Coop, le 7 septembre dernier, a permis à 50 clients des coopératives Covilac et Agrilait de découvrir les nouveautés Élite et de rencontrer les spécialistes du réseau. Ils ont aussi assisté à une démonstration d’épandage en hélicoptère. Merci à tous les participants!

JOURNÉE FORESTIÈRE ET AGRICOLE Plus de 800 personnes ont participé à cette journée haute en couleur lors de laquelle plusieurs bûcherons compétiteurs amateurs et professionnels ont défendu leur titre sous un soleil de plomb. Tenue le 23  septembre dans la cour du BMR Covilem, cette activité a permis aux familles de profiter d’expositions de machineries, de foodtrucks, jeux gonflables et dégustation des produits BBQ Québec! Bref, tous ont récolté du plaisir à profusion! Un don de 650 $ a été remis aux Cadets de l’air de Nicolet en guise de remerciement pour leur aide lors de cette journée.

Une équipe qui se démarque! Le Rendez-Vous Coop est un important colloque qui permet aux experts-conseils du réseau La Coop d’assister à plusieurs conférences et formations. C’est également une occasion de souligner le travail des personnes et regroupements qui se sont démarqués dans la dernière année au niveau provincial. Cette année, La Coop Covilac s’est surpassée et nous tenons à féliciter chaleureusement nos gagnants ainsi que les membres de notre équipe en nomination:

BRAVO AUX GAGNANTS :

AUSSI, PARMI LES TROIS MEILLEURS FINALISTES:

Catégorie

Meilleur Regroupement de l’année : RP2R (porc)

Meilleur Regroupement de l’année : RSSL (grains)

Catégorie

Regroupement de l’année végétal : La Coop Covilac La Coop Agrilait

Meilleur regroupement de l’année : SATEG (agroenvironnement).

Catégorie

Regroupement de l’année ruminant : La Coop Covilac La Coop Agrilait

Catégorie

Meilleure augmentation du volume de vente de semences : La Coop Covilac.

Catégorie

Directeur des ventes de l’année secteur porcin : Joël Zummo, RP2R

Catégorie

Meilleur(e) agent(e) de commercialisation grains : Nathalie Cloutier, coordonnatrice à la commercialisation grains, RSSL.


MOT DE LA PRÉSIDENTE ET DU DIRECTEUR GÉNÉRAL

Meilleur Regroupement de l’année : RP2R (porc)

Meilleure augmentation du volume de vente de semences : La Coop Covilac

Meilleur regroupement de l’année : SATEG (agroenvironnement)

Directeur des ventes de l’année secteur porcin : Joël Zummo, RP2R

Meilleur Regroupement de l’année : RSSL (grains)

Toute l’équipe travaille très fort pour vous offrir, chers membres et chers clients, le meilleur service qui soit. Une équipe solide, de haut niveau, qui a le souci de contribuer chaque jour à votre succès!

Nous vous souhaitons une bonne récolte 2017 et soyez assurés que votre Coop est toujours présente pour répondre à vos besoins!

05


06

AGROENVIRONNEMENT

PLUS DE KG DE P2O5 POUR LES AVIS DE PROJET ET LES CERTIFICATS D’AUTORISATION Suite à l’adoption par le gouvernement de la loi 102, le 23 mars 2017, permettant de modifier la Loi sur la Qualité de l’Environnement (LQE), plusieurs changements vont être apportés touchant spécifiquement les aspects législatifs et environnementaux au niveau provincial. Cette modification touche principalement les régimes d’autorisation environnementale et les questions législatives touchant la réforme du fond vert.

2.

Pour un lieu d’élevage existant, une autorisation est nécessaire si l’augmentation de production annuelle de P2O5 fait en sorte que celle‑ci est égale ou supérieure à 4 200 kg ou à un seuil subséquent par intervalle de 1 000 kg (art. 42 du Règlement sur les exploitations agricoles).

3.

Avec cette nouvelle disposition, l’attestation de conformité municipale2 n’est pas requise pour les demandes de certificat d’autorisation, sauf pour les demandes de permis concernant les matières dangereuses (art. 70.9 LQE) et les demandes d’autorisation de prélèvement d’eau (art. 31.75 LQE). Le dépôt d’une demande d’autorisation ne nécessite plus d’attestation de conformité à la réglementation municipale ni, le cas échéant, d’attestation de conformité à la réglementation d’une municipalité régionale de comté (MRC) (art. 260, Loi modifiant la LQE). Le requérant devra transmettre une copie de sa demande à la municipalité visée par le projet (art. 304 Loi modifiant la LQE).

Le régime d’autorisation environnementale touche plusieurs secteurs, tels que le milieu agricole. Avec cette modification, les producteurs qui avaient besoin de faire des avis de projet n’ont plus besoin d’utiliser le seuil de 3 100 kg de P2O5 sans atteindre le seuil de 3 200 kg P2O5. Le seuil de kg de P2O5 était utilisé pour faire des demandes de certification d’autorisation. Cependant, la modification de la Loi sur la Qualité de L’Environnement(LQE) apporte de nouveaux seuils et donne plus de kilogrammes de phosphore aux entreprises agricoles. Ceci étant dit, les nouvelles dispositions en vigueur depuis la sanction, soit le 23  mars  2017, sont décrites ci‑dessous1 : 1.

Deux seuils de production annuelle de P2O5 pour lesquels un avis de projet est exigé s’ajoutent, soit, 3 600 kg et 4 100 kg sans atteindre 4 200 kg (art. 39 du Règlement sur les exploitations agricoles). Pour un nouveau lieu d’élevage, le seuil de production annuelle de P2O5 qui nécessite une autorisation en vertu de l’Article 22, passe de 3 200 kg de P2O5 à 4 200 kg.

Richardson Eugène, agr. Représentant SATEG

http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/lqe/autorisations/fiches/ dispositions-legales-agricole.pdf(27-08-2017)

1

http://www.mddelcc.gouv.qc.ca/milieu_agri/agricole/demandeavis.htm#autres(27-08-2017)

2


AGROENVIRONNEMENT

Anciens seuils

LES TABLEAUX SUIVANTS EXPLIQUENT LES ANCIENS ET NOUVEAUX SEUILS POUR Anciens LES AVIS DE seuils PROJET ET LES CERTIFICATS D’AUTORISATION.

7000 6000

500 500

7000

5000

6000

500 500

4000

500 500

3000

500 500

2000

4700

4200

500 500

3000

500

3700

3200

3100

500

52004000

Kg de P2O5

500 5000

Kg de P2O5

500

500

500

2000

3100

4200

3700

3200

2600

2100

1600

2600

1000

2100

Avis de projet

1600

Autorisation (art.22)

0

1000

Avis de projet

Autorisation (art.22)

Nouvelles dispositions - LQE modernisée

0

...

Nouvelles dispositions - LQE modernisée

7000 ...

6200 1000

6000

7000

1000

6000

1000

5000

5000 500

4000

500 500

3000

500 500

2000

4100

4200

Kg de P2O5

5200

4200 Pour toute question, 500 4100 500 3600 contactez les représentants SATEG 500 3100 Tél. : 500 819 758-4770 | 819 365-4811

4000

3000

2600

3600

3100

2100

500

2000

2600

2100

1600 1000

1600 1000

0

Avis de projet (23 mars 2017) Déclaration de conformité (23 mars 2018) Autorisation (art.22) Avis de projet (23 mars 2017) Déclaration de conformité (23 mars 2018) Autorisation(art.22)

0 Avis de projet (23 mars 2017) Déclaration de conformité (23 mars 2018) Autorisation(art.22)

Contactez-nous Drummondville (819) 477-9494 Nicolet (819) 293-4531

Semer la réussite Nos experts comprennent votre réalité et s’investissent de tout cœur dans la réalisation de vos projets.

1000 5200

6200

Kg de P2O5

5200

4700

07


L’ÉQUIPE LA COOP VOUS OFFRE

DES SERVICES AGROENVIRONNEMENTAUX PROFESSIONNELS, DIVERSIFIÉS ET QUI RÉPONDENT À VOS BESOINS!

Services en Agroenvironnement Technico-Économique & Géomatique

SERVICES OFFERTS :

Topographie

Plan d’écoulement

✓ ✓ ✓ ✓ ✓ ✓ ✓ ✓ ✓ ✓ ✓ ✓ ✓ ✓

Élaboration de plan de nivellement par un ingénieur Traitement des données pour cartes de rendement Imagerie satellite Échantillonnage de sol par GPS, recommandation d’engrais et de chaux à taux variable Agriscan : Rapport Technico-Économique PAEF, Bilan Phosphore PAA, demande de certificat d’autorisation, avis de projet Recommandation d’amas au champ Échantillonnage et analyse de sol Analyse de fumier, lisier, MRF, aide à la caractérisation Recommandation en chaux pour érablière Compost de boues Gaudreau Surveillance de chantier Demande d’autorisation pour sablière, gravière et carrière.

NOS PRIX SONT COMPÉTITIFS ET NOTRE STRUCTURE DE PRIX RESPECTE LES BESOINS ET LA DIMENSION DE VOTRE ENTREPRISE! N’hésitez pas à contacter notre équipe pour de plus amples renseignements : 819 758-4770.

exposeimage.com

Chaux à taux variable


PROMOTION D’AUTOMNE GOLIATH ESCOMPTE DE

MA RELÈVE, J’EN PRENDS SOIN! PERFORMANCE RECHERCHÉE ICI

50$ la tonne*

d’un produit Goliath 0-6 mois

TIRAGES

10 lots

Essayez notre produit

TOTALVEAU

amélioré

Crédit photo : Karolan Guay Photographe. Ferme Lorka, membre de La Coop Seigneurie

de 2 tonnes**

DA_PA_110415

Profitez de la promotion d’automne GOLIATH du 1er octobre au 1er décembre Contacter votre expert-conseil dès maintenant! * Achat minimum de 2 tonnes vrac ou 2 palettes de 30 sacs de 25 kilos du même produit lors de la même commande. Escompte de 50 $ la tonne ou 37,50 $ par palette.Les aliments ou les suppléments Goliath 0-6 mois sont éligibles à l’exception des lactoremplaceurs. Les produits VIP sont éligibles à la promotion. Les escomptes de volumes réguliers demeurent au même titre que les escomptes de paiement. ** Tirages de 10 lots de 2 tonnes vrac ou 2 palettes de sacs (30 sacs de 25 kilos).

www.lacoop.coop La Coop est une marque de commerce de La Coop fédérée.


Alimenter la réflexion Chez Bio Agri Mix, nous comprenons que l’approvisionnement d’un aliment sain et sécuritaire de votre cheptel est essentiel à votre entreprise. En fait, nous avons construit notre réputation en aidant l’industrie de l’élevage à réussir grâce à notre technologie de granulation et nos additifs médicamenteux. C’est pourquoi nous pensons que les difficultés rencontrées dans vos élevages peuvent être solutionnées en utilisant les ressources disponibles de manière plus intelligente et durable. En tant qu’entreprise entièrement canadienne et leader de l’industrie des additifs médicamenteux, nous pouvons vous fournir l’une des gammes les plus larges de solutions de santé animale. Parlez-nous de la façon dont nous pouvons aider votre entreprise à relever les défis à venir.

bioagrimix.com

DCOMM.PUB 6009

DEVENEZ ÉLÈVE D’UN JOUR!

PORTES OUVERTES :

FORMATIONS :

INFORMATION :

Le 1er février 2018, de 14 h à 20 h :

Grandes cultures (début 20 novembre 2017) Production animale / Fleuristerie Mécanique agricole / Production horticole Horticulture et jardinerie

819 293-5821, poste 2364 575, rue de Monseigneur-Brunault, Nicolet (Québec)

Production animale / Mécanique agricole / Grandes cultures

Le 30 mai 2018, de 13 h à 19 h : Production horticole / Fleuristerie / Horticulture et jardinerie / Réalisation d’aménagements paysagers

(début 15 janvier 2018)

Réalisation d’aménagements paysagers

www.cfpriveraine.com


PORCIN

PRODUCTION ANIMALE En collaboration avec

LE PORC SANS ANTIBIOTIQUES CHEZ Marie-France Bégin Experte-conseil RP2R

Depuis quelques années nous entendons parler des résistances aux antibiotiques. Les éleveurs-utilisateurs sont pointés du doigt quant à ce problème. Et c’est sans compter que le consommateur veut de plus en plus connaître la manière avec laquelle sont produits les aliments qu’il consomme. Voilà pourquoi plusieurs transformateurs de viande développent des créneaux spécialisés afin de répondre à ces demandes. Au courant de la dernière année, Olymel a développé un cahier de charges pour des porcs élevés 100 % sans antibiotiques. Il s’agit actuellement d’un projet pilote afin de mieux mesurer la hausse du coût de production. Une équipe formée de plusieurs intervenants du réseau La Coop a établi un plan d’action spécifique pour les producteurs qui envisageraient cette option. Chez Olymel, le bien-être animal est sans contredit une priorité. Ce bien-être exige de répondre à tous les besoins du porc, sans compromettre la santé de ce dernier. Pour maximiser la réussite d’un tel programme, l’éleveur doit combiner les facteurs clés de réussite tels que la santé des animaux, la localisation du site, la régie d’élevage et la gestion de la biosécurité. Évidemment, ceci a pour but de réduire au maximum l’utilisation d’antibiotiques. Les producteurs qui désireront se lancer dans cette production devront faire preuve d’une très grande ouverture. Par exemple, la régie des bâtiments ainsi que les étapes de lavage et d’entretien des bâtiments devront être exemplaires afin d’éviter tous les écarts qui pourraient entraîner une contamination. Bien sûr, le choix du site demeure important mais c’est avant tout le choix

Stéphane Lapierre Conseiller en évaluation économique, Olymel SEC, agr.

des candidats qui fera la différence dans le succès de ce programme. Puisque le bien-être prédomine, aucun porc démontrant des besoins d’être traité, ne sera privé de ce privilège (ex. mal de patte, méningite, dépérissement, etc). Il faut savoir que la viande de ces porcs élevés sans antibiotiques et nourris aux grains sera produite à petite échelle et ce, sur une base volontaire. Si cela vous intéresse, je vous invite à vous informer auprès de votre expert-conseil de La Coop et à consulter votre vétérinaire afin qu’ils puissent valider avec vous les facteurs clés de succès et ainsi maximiser le revenu de ce programme.

11


12

PRODUCTION ANIMALE RUMINANT

INDICE DE CONDITIONNEMENT DE L’ENSILAGE DE MAÏS

Que ce soit sous la forme de grain sec, de grain humide ou d’ensilage, le maïs est une composante importante des rations laitières au Québec. Or, on sait que si on offre du maïs rond à une vache haute productrice en début de lactation, beaucoup de grains se retrouveront non digérés dans le fumier. Pour réduire ce risque ou autrement dit, pour améliorer l’utilisation des grains de maïs par les microbes du rumen, on peut jouer avec l’humidité. Nous pouvons donc produire du maïs humide ou de l’ensilage de maïs et travailler sur la grosseur de mouture du grain servi aux vaches. En général, pour une même récolte, plus le grain sera moulu fin, plus il fermentera rapidement et complètement dans le rumen. C’est pourquoi utiliser des rouleaux craqueurs lors de la récolte d’ensilage de maïs, contribue à améliorer la digestibilité des grains et la production de lait.

Alexandre Beauchemin T.P. Expert-conseil ruminant Collaboration avec Annick Delaquis agr., La Coop fédérée

Une analyse... pour évaluer l’efficacité du conditionnement Le laboratoire a mis au point une analyse pour évaluer l’efficacité du procédé de conditionnement de l’ensilage de maïs lors de la récolte. L’analyse, si demandée, est rapportée sur le rapport d’analyse infrarouge, comme étant l’indice de conditionnement de l’ensilage de maïs (ICEM). L’interprétation de l’indice obtenu est fournie sur le même rapport d’analyse. « Les rouleaux craqueurs pour conditionner l’ensilage de maïs sont maintenant utilisés à grande échelle. Le but de ce procédé est de briser les grains pour rendre l’amidon plus accessible à la fermentation ruminale et ainsi en augmenter la digestibilité. À ce jour, on estimait visuellement si les grains de maïs avaient été attaqués par les rouleaux, sans vraiment avoir de méthode quantitative pour évaluer le travail. »


RUMINANT PRODUCTION ANIMALE

Comment l’indice de conditionnement est-il interprété? Le guide suivant a été développé par Dr. Dave  Mertens au Centre de Recherche laitier et fourrager américain (U.S. Dairy Forage Research Center). Il a pour but d’évaluer l’efficacité du conditionnement de l’ensilage de maïs (ICEM) selon le score obtenu de l’analyse ICEM.

L’ensilage de maïs inadéquatement traité a un score de conditionnement (ICEM) de moins de 50 %

Un traitement adéquat a un score de 51 % à 69 %

Un traitement optimal a un score de 70 % ou plus.

Fécule d’amidon, %

Score de traitement du grain, %

Résultats : % d’amidon fécal en fonction de l’indice de conditionnement de l’ensilage de maïs pour chaque ferme (n=47).

Échantillons laitiers Score de traitement du grain, %

Fécule d’amidon, %

Linéaire (Score de traitement du grain, %)

Linéaire (Fécule d’amidon, %)

13


14

PRODUCTION ANIMALE RUMINANT

PROGRAMME D’INVESTISSEMENT POUR FERME LAITIÈRES

Jean-Michel Laroche T.P. Expert-conseil ruminant

Le 10 novembre 2016, le gouvernement fédéral a annoncé l’ouverture de deux nouveaux programmes pour soutenir la capacité concurrentielle du secteur laitier face aux répercussions anticipées de l’Accord économique et commercial global entre le Canada et l’Union européenne. Le 1er août 2017, l’annonce officielle du Programme d’investissement pour fermes laitières ainsi que ses modalités ont été dévoilées.

Il est important de bien remplir le formulaire de demande et de fournir les documents requis afin que votre demande ne soit pas rejetée étant donné qu’il s’agit d’un programme d’investissement de type « premier arrivé, premier servi  ». Les demandes peuvent être déposées depuis le 22  août  2017 et, pour la première année seulement, sont rétroactives pour des projets qui ont été réalisés après le 10 novembre 2016.

Le programme aide les producteurs canadiens de lait de vache à améliorer la productivité au moyen de mises à niveau de leur équipement. Une somme de 250 millions de dollars sera disponible pour l’ensemble du Canada, le tout réparti en fonction du quota respectif au sein de chaque province. Les équipements admissibles doivent permettre d’améliorer la productivité ou de réduire le temps en maind’œuvre pour l’entreprise. Les équipements doivent être à l’intérieur du bâtiment et se doivent d’être neufs. La seule façon que des coûts de bâtiment peuvent être acceptés est lorsque l’on doit rénover celui-ci pour des fins d’amélioration. Le programme permet de couvrir 50 % des coûts. Le montant de financement maximal par ferme laitière titulaire d’un permis, pour la durée du programme de cinq ans, s’élève à 250 000 $. Par exemple, vous pouvez présenter une demande plus d’une fois, et pour plus d’un projet. Toutefois, les remboursements totaux de tous les projets approuvés n’excéderont pas 250  000  $. Le montant de financement minimal qui sera pris en considération pour un projet correspond à 1 000 $.

Pour obtenir de l’aide dans la réalisation de votre demande ou pour toute autre question concernant le Programme d’investissement pour fermes laitières, contactez Jean-Michel Laroche, au 819 350-6327 ou par courriel à jean-michel.laroche@servicestech.coop.


QUOI DE NEUF?

FÉLICITATIONS À NOS CLIENTS QUI SE SONT DÉMARQUÉS AU WORLD DAIRY EXPO DE MADISON! FERME MARGOT, DE SAINTE-PERPÉTUE, PROPRIÉTÉ DE MARCEL ET PHILIPPE GRANDJEAN, MEMBRE DE LA COOP COVILAC : 4E GÉNISSE SENIOR ALEXANDRE BEAUCHEMIN, DE SAINTE-PERPÉTUE, MEMBRE DE LA COOP COVILAC : 7E 3 ANS JUNIOR

Ralentir

, n o i t a l u c r i la, ecs t ble.

c

formida b

Apprenez-en plus à cropscience.bayer.ca/StrategoPRO

cropscience.bayer.ca, 1 888 283-6847 ou communiquer avec votre représentant Bayer. Toujours lire et suivre les instructions sur l’étiquette. StrategoMD est une marque déposée du groupe Bayer. Bayer CropScience Inc. est membre de CropLife Canada.

Plus que les meilleurs produits. De grandes récompenses. Demandez à votre détaillant des précisions sur notre programme.

15


16

PRODUCTION VÉGÉTALE

LE BLÉ D’AUTOMNE, UNE OPTION? Guillaume Morvan Expert-conseil laitier Yannick Belhumeur Expert-conseil végétal

La récolte de soya tire déjà à sa fin. Les batteuses sont activées et pour certains, le semoir aussi. Aussitôt les champs récoltés, les semis recommencent. Cette option en séduit certains et en fait hésiter d’autres. Un potentiel supérieur, une charge moins lourde au printemps et la possibilité d’une meilleure qualité de grain récolté sont quelques-uns des avantages de la culture du blé d’automne. Cependant, pour pouvoir bénéficier de ces avantages, il y a quelques règles à respecter. Le choix des champs est l’un des critères principaux de réussite. Il nous faut un champ bien drainé et bien nivelé pour que la survie de la culture soit optimisée. Vient ensuite la date de semis. La date optimale précède d’un mois une gelée mortelle, soit -5 °C. Par contre, nous pouvons jouer avec la dose de semis en fonction de notre date prévue d’ensemencement. Plus on sème tôt, moins fort sera notre taux de semis et vice versa.

Nous avons deux nouvelles variétés : Le blé d’automne UGRC Ring est un blé d’automne à très haut potentiel de rendement. Il excelle dans toutes les régions du Québec. Sa tenue est excellente. Il se démarque en régie intensive comprenant l’application de fongicides et une fertilisation azotée adéquate. Le blé d’automne panifiable Lexington est un blé hâtif possédant de très belles qualités boulangères. La protéine à la récolte est très élevée et il a un excellent indice de chute. Il est très solide au champ et a un bon poids spécifique. Il possède aussi une bonne tolérance à la fusariose et aux maladies foliaires. Coté fertilisation, un apport de 90 à 120 kg de N/ha devrait être apporté à la culture. Soit environ 10 kg /ha lors du semis avec le phosphore et la potasse requis.

RECOMMANDATION DE TAUX DE SEMIS Date hâtive

350 grains/m2

Date optimale

400 grains/m2

Date tardive

450 grains/m2


PRODUCTION VÉGÉTALE

Rendement et tenue du blé sur le site de Halton, en Ontario, selon la population et la date de semis

DATE DE SEMIS

POPULATION (PLANTS/M2) 225

300

375

% VERSÉ ET NON RÉCOLTABLE 2 sept.

15

15

25

17 sept.

3

10

15

9 oct.

Debout

1

1

RENDEMENT T/HA 2 sept.

3,9

3,9

3,4

17 sept.

4,8

4,5

4,0

9 oct.

4,3

4,6

4,2

Potentiel de rendement du blé d’automne en fonction de la date de semis

17


Soyez des nôtres! 22-23 novembre 2017 Hôtel Château Bromont

Pour inscription : www.lacoop.coop/colloque

PROTÉGER SON CAPITAL SANTÉ Colloque d’automne des coopératrices


GRAINS

PRODUCTION VÉGÉTALE

PROFITEZ DE NOTRE

PROMOTION ENTREPOSAGE ET SÉCHAGE NOUVELLE RÉCOLTE 2017 Maïs et fève soya! CHOISISSEZ PARMI LES OPTIONS SUIVANTES : Nathalie Cloutier Coordonnatrice à la commercialisation RSSL

ENTRER VOTRE MAÏS HUMIDE À LA COOP C’EST PAYANT!!!! 1. Pour l’Entreposage, les frais seront seulement de 5$/mt jusqu’au 31 mars 2018. 2. Si vous entreposez votre maïs sec, le prix sera de 10 $/mt jusqu’au 31 mars 2018. 3. Si vous voulez poursuivre, les frais seront de 2 $/mt supplémentaires par mois. 4. Les frais de séchage seront facturables sur réception du grain.

FÈVE SOYA : 1. Les frais d’entreposage seront de 10 $/mt jusqu’au 31 mars 2018. 2. Si vous voulez poursuivre, les frais seront de 2 $/mt supplémentaires par mois. 3. Minimum de 37 mt pour accéder à un contrat Entreposage. 4. MODIFICATION concernant la quantité à fermer sur votre contrat Entreposage : 37 mt/min

5. Minimum de 37 mt pour accéder à un contrat Entreposage. 6. MODIFICATION concernant la quantité à fermer sur votre contrat Entreposage : 37 mt/min

L’équipe RSSL vous souhaite une belle récolte!

19


20

PROFIL D’ENTREPRISE

LES ENTREPRISES 2000 CHRISTIAN DIONNE INC. Passionné de la terre et de la biodiversité, Christian Dionne innove constamment. Sixième génération d’une longue lignée de cultivateurs, c’est en 2003 qu’il a acheté les bâtiments de ferme, le plan de séchage et les 304 âcres de terre qui appartenaient à son père. La ferme ancestrale désormais consacrée à la culture du maïs, du soya et de céréales, a aujourd’hui une superficie de 470 âcres. Pour cet homme d’affaires qui a à cœur de nourrir la population, l’entreprise doit aussi être rentable. « On n’a pas le choix de performer », explique-t-il. « Le principal défi, c’est de contrôler les dépenses tout en maintenant un bon niveau de rendement. » Selon Christian Dionne, avoir un bon plan de commercialisation pour la vente des grains et connaître le coût de production par tonne, sont deux clés importantes pour une bonne gestion de l’entreprise. Afin de parfaire ses connaissances en gestion et d’être au fait des nouvelles techniques, Christian profite de chaque hiver pour faire de la formation continue. C’est d’ailleurs en participant à une formation gratuite de Financement Agricole Canada (FAC) qu’il  a découvert la règle du 5 %. Ce calcul consiste à diminuer les coûts de production de 5 %, vendre les récoltes 5 % plus cher et augmenter le rendement de 5 %. Utiliser cette formule annuellement permet d’améliorer

Annick Corriveau Collaboration spéciale

le profit de façon substantielle, sans agrandir l’exploitation. « Avec les conditions météo qu’on a eues, je suis content d’avoir fait l’exercice budgétaire de réduire mes dépenses de 5 % avant que la saison commence, » soutient‑il. « Mais j’avoue que ce n’est pas facile. À un moment donné, on se demande vraiment où est-ce qu’on peut encore couper! »


21

Le semis sous couvert végétal Pour diminuer les coûts d’exploitation et mieux maîtriser le facteur de production le plus important; la gestion de l’eau, Christian Dionne utilise pour son champ de soya, depuis la dernière récolte, la technique du semis sous couvert végétal. Ainsi, l’an passé, après avoir récolté son soya, il a semé du seigle d’automne sur lequel, au printemps, il a à nouveau semé du soya sans avoir à préparer le sol. « Mon objectif principal était d’avoir le moins d’érosion possible, » explique-t-il. « Ça a porté fruit parce que ce champ-là est celui qui a le mieux résisté aux conditions météorologiques de cette année ». En effet, le seigle vivant tient un couvert en permanence sur le sol et nourrit une armée de vers de terre qui aèrent le sol, le fertilisent et augmentent sa porosité. « Ce sont des employés ultra-performants qui ne coûtent pas cher! », lance à la blague le cultivateur qui s’occupe seul de l’ensemble de ses terres.

La Coop, plus qu’une histoire de famille D’aussi loin qu’il se rappelle, Christian a toujours vu des sacs de La Coop à la ferme familiale. Il a choisi de poursuivre la tradition en en devenant membre lui aussi. C’est au Regroupement de services Rive Sud Saint-Laurent (RSSL) qu’il vend presque toute sa récolte et il entrepose aussi pour La Coop. « Les prix sont en général les mêmes partout, mais là où La Coop Covilac se démarque, c’est au niveau du service. La communication est excellente avec notre agente de commercialisation, le transport est bien organisé et efficace et le paiement est rapide. On n’attend pas après notre argent! », lance-t-il, tout sourire.

Des bandes riveraines arbustives Cet entrepreneur bon vivant a aussi innové cette année en installant des bandes riveraines arbustives pour sauvegarder les oiseaux champêtres. Il faut dire qu’il se demandait depuis longtemps quoi faire au sujet des cours d’eau qui touchent à ses terres. Une employée du Conseil régional de l’environnement du Centre du Québec (CRECQ) est venue le rencontrer par le biais du Club Yamasol. « Au début, je ne savais pas de quoi elle parlait! Pendant l’hiver, j’ai lu son rapport au sujet de ce qu’on pouvait faire pour à la fois protéger les cours d’eau et préserver l’écosystème d’oiseaux utiles, puisqu’ils mangent des insectes. Ça m’a donné le goût d’embarquer dans le projet! » Il a donc installé des nichoirs et aidé des employés du CRECQ à planter les arbustes de la bande riveraine.

Dans l’avenir, Christian entend cultiver une plus grande superficie, terminer ses projets de bandes riveraines et étendre le semis sous couvert végétal à d’autres parcelles de ses terres. Avec sa conjointe Julie Lahaie, il aura toujours à cœur de passer du temps en famille pour voir grandir Kelly, Edward et Louis. Et puis, à ceux qui le connaissent bien, il lance un clin d’œil en disant qu’il continuera de manger du bacon!

« Le principal défi, c’est de contrôler les dépenses tout en maintenant un bon niveau de rendement. »


e

LE RIC, UN INVESTISSEMENT PAYANT! LE RIC, UN INVESTISSEMENT PAYANT!

Régime d’investissement coopératif

Régime d’investissement coopératif

Qu’est-ce qu’un RIC? qu’un RIC? des Le RICQu’est-ce est un outil de capitalisation coopératives. Il offre la possibilité aux Le RICsociétaires est un outiletdeaux capitalisation desla membres employés de coopératives. Il offre la possibilité aux coopérative d’acquérir des parts privilégiées membres sociétaires et aux employés de la émises par celle-ci, et profiter d’un coopérative d’acquérir des parts privilégiées rendement fixe, ainsi que d’économies émises par celle-ci, et profiter d’un d’impôts! rendement fixe, ainsi que d’économies d’impôts!

Possibilité de convertir le RIC Possibilité convertir le RIC en REER pour de obtenir encore en REER pour obtenir encore plus d’avantages fiscaux! plus d’avantages fiscaux!

Cela vous permettra d’augmenter votre Cela vous permettra remboursement d’impôt.d’augmenter Cette mêmevotre remboursement Cette même contribution permet d’impôt. une déduction RIC et une contribution déduction REER! permet une déduction RIC et une déduction REER!

1. INVESTIR 1. INVESTIR

DÉDUIRE 2. 2. DÉDUIRE

3. PATIENTER PATIENTER 3.

4.4.PROFITER PROFITER

J'investis un montant J'investis un montant de de en parts monmon choixchoix en parts privilégiées deCoop La Coop privilégiées de La Covilac. Parisville.

Mon investissementest est Mon investissement déductible d'impôtà à125% 125% déductible d'impôt au provincial (le montant au provincial (le montant déduit limitéà à3030%%du du déduit estest limité revenu net) revenu net)

Jedétiens détiens mes mes parts Je parts pendant une une période pendant période minimale de de 5 5 ans. minimale ans. J’obtiens un rendement J’obtiens un rendementde 3,5% par année (série annuel moyen de 8,25% 2015). (série 2016).

Après mes parts sont Après5 5ans, ans, mes parts sont automatiquement rachetées automatiquement rachetées par (sur parlalacoopérative coopérative (sur approbation du conseil approbation du conseil d’administration de La Coop d’administration de La Coop Covilac).

Investissez avec nous!

Investissez avec nous!

Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec

Pour Pascal en savoir plus, Contrôleur veuillez communiquer avec Larivière, financier Danielle Mailhot, Adjointe administrative 450-783-6491 #1227 819-292-2303 1209 Date limiteposte : 22 décembre 2017 Date limite : 22 décembre 2017

Parisville).


GROS. PUISSANT. UNIQUE. Fendt® 1000 Vario ouvre un tout nouveau segment de puissance. Il est conçu dans le but de réunir tous les avantages requis pour les travaux aux champs ou sur la route. un hydraulique puissant et une percée technologique de Fendt. une puissance inégalée, une traction optimale, ainsi qu’un confort inédit pour l’opérateur. Essayez-le, vous comprendrez pourquoi les meilleures entreprises comptent sur Fendt.

FENDT 1000 VARIO Saint-Denis

Rougemont Parisville

Honey Bee Airflex 230 Header - Flex, 30’, wagon de transport inclus, n’a jamais été utilisé! 95 000$

844356

2013 John Deere 6125R Tracteur, 4RM, 4100h, 125CV, Trans. IVT 50 km/h, 3 sorties d’huile, 520/70R38 & 480/70R24 115 000$

852960

Parisville

2013 John Deere 6210R Tracteur, 4RM, 3340h, 210CV, IVT 40 km/h,4 sortie d’huile av. & arr., susp. cab & essieux 160 000$

2006 John Deere 4720 Tracteur, 4RM, 2732h, Hydro 30 km/h, gratte FM 6-10. Sébastien 418-873-8628. 32 900 $

840261

2008 Case IH JX80 Tracteur, 2RM, 1524h, 72CV, Transmission 12/12 PS, 2 sorties d’huile. Denis 450-799-5571. 21 000 $

850269 St-Bruno (Lac-St-Jean)

845465

Rougemont

839585

2006 Case IH MX275 Tracteur, 4RM, 7450h, 225CV, 4 sorties, pneus 480/70/34 & 520/85/46. Denis 450-799-5571. 85 000 $

830331

2008 John Deere 6430 Tracteur, 4RM, 3816h, 120CV, Trans. IVT 40km/h, pneus 16.9R24 & 18.4R38, 4 sorties d’huile 72 000 $

2013 Challenger CH-8 Nez à maïs, Espacement au 30’’, avec Drag rod. N’a jamais fonctionné. 49 000$

853226

Pont-Rouge

Pont-Rouge

2011 John Deere 4720 Tracteur, 4RM, 1417h, Hydro 30 km/hg, gratte FM 6-10. Sébastien 418-873-8628. 36 900 $

817621

2007 John Deere 5525 Tracteur, 4RM, 2304h, 90CV, Trans. 12/12 PS 30km/h, pneus 12.4R24 & 18.4R30, 3 valves. 43 500$

833739 Saint-Hyacinthe

830333

2012 Challenger MT575B Tracteur, 2630h, 185CV, Trans. CVT, 4 sorties d’huile, suspension essieux av & cabine 116 000 $

Parisville

2005 Case IH JX1075C Tracteur, 4RM, 2495h, 75CV, 2 sorties d’huile, trans. 12/12 PS 30 km/h, 5 pesées avant. 28 300$

776454

2013 Fendt 714VO Tracteur, 4RM, 1949h, 130CV, Trans. CVT, suspension essieux & cab, 480/70R30 & 520/85R42. 140 000$

816516

Saint-Hyacinthe

Parisville

2004 Challenger 670 Batteuse, 2600h, Pneus 16.9x26 R1 & dbl 18.4R42, feeder avec Tilt latéral. 112 000$

2011 Case IH Farmall 75C Tracteur, 4RM, 3700h, 75CV, Trans. 16/16 mécanique, 2 sorties d’huile, chargeur L620. 31 000$

2012 Fendt 714 Tracteur, 4RM, 1197h, 113CV, Pneus 18.4R42 & 14.9R30 Michelin, CVT, 4 sorties d’huile. 150 000$

816040

Saint-Denis

815886

775423

Pont-Rouge

Parisville

2004 Massey Ferguson 8000-25 Header - Flex, 25’, faux Schumacher,reel de MF 8200. Sébastien 418-873-8628 14 000$

Rougemont

Rougemont

2011 Challenger CFHB-30 Header - Flex, table flexible 30’, râtelier HCC 6 rabatteurs, faulx SCH. 25 000$

737308

853240

Pont-Rouge

721426

Pont-Rouge

646073

Présentation du plus gros tracteur au monde

Pont-Rouge

UNE INGÉNIERIE INCOMPARABLE, UNE PERCÉE TECHNOLOGIQUE, UNE EFFICIENCE SANS PRÉCÉDENT

2008 Massey Ferguson 1547 Tracteur, 4RM, 1717h, 47CV, Hydro, 2 sorties d’huile av. & arr., gratte extensible 6-12 23 900$

1997 Case IH 4210 Tracteur, 4RM, 2902h, 72CV, 3 sorties d’huile, pneus 12,4x24 &18, 4x30. Jean 418-873-8628. 17 500 $

Octobre 2017, Québec - www.agricoleideal.com


RETOUR SUR LE CONCOURS « CHECK MON CHAMPS ÉLITE »

MERCI DE VOTRE PARTICIPATION!

CONSULTEZ TOUTES LES PHOTOS DU CONCOURS AU : INSTAGRAM.COM/LACOOPAG/

Entreprises 2000 Christian Dionne Inc. Soya Donar

Ferme Grande Plaine Blé Hoffman

Ferme Beausoleil 2006 Luzerne ACTIS fetuque Savory

Ferme Beausoleil Soya Katonda

Ferme Jutras D.H. Inc. Soya Katonda et de Maïs E63D17 R

Ferme Marjeonde Soya Katonda

Ferme Gelou de La Visitation Blé Quantum

Ferme Lupien SENC Maïs Ensilage hâtif E52V92 RR

Les entreprises Frédéric Laforce Inc. Maïs grain E63G62

Ferme Promar Blé Hoffman

Ferme Vigimax Inc. Avoine Kara

Ferme Roux Soya Katonda

Ferme Coulie Inc. Maïs grain E63G62

Ferme F et Y (2013) Inc. Maïs Ensilage Logan HD-R

Ferme Porcelait Avoine Akina

L'envol automne 2017  
L'envol automne 2017  
Advertisement