HÔLDERLIN CUT-UP 2006

Page 1



HÖLDERLIN CUT-UP

La Brasserie Noire ÉDITEUR



Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaà b CCCCCccccccccccccccc Ddddddddddddddd EEeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee eeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeééééééééééèèêêêê 5


ffffffff ggg hh iiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiîîî jj LLllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll MMmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm mmmm Nnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn OoooooooooooooooooooooooooooooÔ PPppppppppppppppppp QQqqqq rrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr sssssssssssssssssssssssssssssssssssssss ttttttttttttttttttttttttttttttttt Uuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu uuuuù vvvvvvvvvvv xxxx yy ’’’’’’’,,,,,,,,,,,,,,,,,,......!!-6


7


la la le le Les les les les les les les l’ l’ l’ un un Une une des du du autre Captif Captif captifs même pur seuls vieilles ce ce ce même même son ainsi Aussi Comme comme comme encore Où plus point près Car Mais Mais Ô ne ne à au au aux avec dans de de d’ d’ en en en entre Pour Ceux rien elle il lui moi moi Nous s’ Que que qui qui qui Qu’ ,,,,,,,,,,,,,,,,,,......!!-8


air chevaux clarté comble défaut deuil dieu dire éléments Enigme éveil flamme hommes informe jaillissement jour lieux loi Lois miracle morts nuit péril poètes rigueur serpents terre tour tout

être traversions apparaît croît demeure est Eveille fondent naît peut Prévaut rentre sauve saisit vont sera accompli Divulgué ployé ployant proférant voulant

9


10


Nous traversions la nuit au comble de l’Êveil,

11


Ô miracle ! en des hommes s’est accompli le dire avec rigueur. 12


Enigme, ce qui naît d’un jaillissement pur !

13


Où un dieu même à son tour apparaît,

Prévaut une autre clarté.

14


15


Captif moi-même, comme ployant, dans l’air en flamme,

16


Captif moi-même, comme ployé,

au plus près du jour proférant,

17


Mais aux lieux du péril croît

Aussi ce qui sauve,

18


Car rien ne peut ĂŞtre

19


20


DivulguĂŠ.

21


Ceux d’entre les morts Que l’informe ne saisit point encore, il les Eveille,

22


Mais les poètes seuls fondent ce qui demeure.

23


Une loi voulant

24


25


Qu’en elle tout rentre, ainsi que les serpents,

26


Comme les chevaux, vont, captifs,

27


28

Les ĂŠlĂŠments, les vieilles


Lois de la terre.

29


Pour lui

30


dĂŠfaut sera le deuil.

31


32


Nous traversions la nuit au comble de l’éveil, Ô miracle ! en des hommes s’est accompli le dire avec rigueur. Enigme, ce qui naît d’un jaillissement pur ! Où un dieu même à son tour apparaît, Prévaut une autre clarté. Captif moi-même, comme ployant, dans l’air en flamme, Captif moi-même, comme ployé, au plus près du jour proférant, Mais aux lieux du péril croît Aussi ce qui sauve, Car rien ne peut être Divulgué. Ceux d’entre les morts Que l’informe ne saisit point encore, il les Eveille, Mais les poètes seuls fondent ce qui demeure. Une loi voulant Qu’en elle tout rentre, ainsi que les serpents, Comme les chevaux, vont, captifs, Les éléments, les vieilles Lois de la terre. Pour lui défaut sera le deuil. 33



Hölderlin Cut-up a été composé à partir de Le Pain et le vin Le Rhin Patmos trad. G. Roud & Fête de Paix L’Unique Mnémosyne trad. A. du Bouchet



Ière ÉDITION : FÉVRIER MMVIII B. JUBELIN BNE



Millions discover their favorite reads on issuu every month.

Give your content the digital home it deserves. Get it to any device in seconds.