Issuu on Google+

n°10 / MARS 2009 / GRATUIT

Méditerranée Cultures et tendances urbaines


Sommaire Let’smotiv - mars 2009 #10

9 édito 10 News 16 Rencontre

Rokhaya Diallo et Noria Belgherri des Indivisibles

22 Reportage

Bangladesh Express

30 Design

Matali Crasset

36 Objets

Vélo : Grand-bi vs Chopper

38 Mode

Américan Apparel Série mode : Laurent Moynat et Julie Cerise

54 Événement

L’Expérience Japonaise

58 Musique 72 Cinéma 76 Portfolio

Marie Taillefer

84 Exposition 92 Théâtre & danse 106 Littérature

Mian Mian

108 Chroniques Disques, livres, DVD

112 Agenda Musique 126 Electro & clubbing 130 Guide des salles


Collection Futures Icônes

Habitat à Montpellier C.C. “Le Polygone” 0 826 107 207 (0,15E/min) lll#]VW^iVi#[g


édito |

9

N°10 - mars 2009 édition Méditerranée

Let’smotiv Méditerranée BP 2172 - 34027 Montpellier Cedex 1 Tél. : 04 67 06 95 83 - Fax : 04 67 92 26 43 redaction.med@letsmotiv.com Let’smotiv Toulouse 18 rue des Couteliers - 31000 Toulouse Tél. : 05 61 14 03 28 - Fax : 05 61 14 25 22 info@letsmotiv.com Let’smotiv Nord 114 rue Barthélemy Delespaul - 59000 Lille Tél. : 03 62 64 80 09 - Fax : 03 62 64 80 07 redaction.nord@letsmotiv.com www.letsmotiv.com Let’smotiv est une publication de 1001Media : SARL au capital de 5000€ RCS Montpellier 502 035 581 Directeur de la publication : Nicolas Laboucarié Rédaction : Ludovic Deleu, Alexandre Baugé Agenda : Caroline Page Graphisme : Yves Bommenel, Cécile Fauré, Publicité : Olivier Hachet Antenne Marseille : Sandra Ernandez Ont collaboré à ce n° : Thibaut Allemand, Julie Carretier-Cohen, Céline Cauvi, Julie Cerise, Léa Daniel, Romain Duclos, GMB Akash, Delphine Marc, Jean Marron, Laurent Moynat, Baptiste Ostré, Sébastien Paule, Manuel Plaza, Gaëlle Reynaud, Célestine Spirit, Alex Terror, Laurent Vilarem. Couverture : Marie Taillefer " La Commune " www.marietaillefer.fr www.r-g-m.net

Impression : Imprimerie Menard L’éditeur décline toute responsabilité quant aux visuels, photos, libellé des annonces, fournis par ses annonceurs, omissions ou erreurs figurant dans cette publication. Tous droits d’auteur réservés pour tous pays. Toute reproduction, même partielle, par quelque procédé que ce soit, ainsi que l’enregistrement d’informations par système de traitement de données à des fins professionnelles, sont interdites et donnent lieu à des sanctions pénales. Magazine gratuit. Ne pas jeter sur la voie publique.

Sous le soleil

exactement ! Quoi de vraiment neuf en 2009  ? S’il est encore trop tôt pour jauger cette année du Buffle placée sous le signe du crépuscule des dieux de la finance, il n’est pas interdit de regarder la vie côté Soleil. Après tout, n’est-ce point l'ultime valeur refuge au bord de la Méditerranée ? Faute de remède miracle, voici donc un antidote à la sinistrose qui mieux qu’une séance de luminothérapie halogène, nous redonnera bon teint. Car oui, le printemps est déjà dans la place. Telle la fleur de l'amandier, la nouvelle formule de votre Let’smotiv est là pour vous le rappeler. Nouveau certes et pas qu’un peu. Si son ramage égale son plumage, c’est qu’il y a tant de belles choses à vivre qu'il a fallu augmenter son nombre de pages et son format. Plus épais donc, mais également plus aéré. En un mot : lumineux. Au sommaire ce mois-ci, un premier cahier national avec du reportage au long court destination le Bangladesh, mais aussi de la mode avec Dov Charney d'American Apparel ou du design avec Matali Crasset avant de retrouver vos rubriques culturelles locales ouvertes sur le monde. Du Japon à Babel Med en passant par le Garorock, la romancière chinoise Mian Mian ou encore le cinéma avec le festival Itinérances, le cycle Depardon, sans oublier la danse ou le théâtre… Si tous les goûts sont dans la nature, les créateurs ont bien leur place dans cette nouvelle formule. Plus de portfolios, plus de rencontres, voilà donc enfin une promesse tenue : celle que gratuité et qualité peuvent aller de pair. bobie


En bref… La famille à cran Courbes attentatoires, déhanchements explosifs et pop rock détonante, le concert de Wafah Dufour, nièce de Ben Laden, au Bullet Bar de Kentish Town Road s’est révélé être un pétard mouillé. Menacée, la belle impie a dû annuler son show londonien mais pas ses projets de musique profane, puisqu’elle doit bientôt enregistrer une chanson avec les Black Lips, le groupe flower-punk d’Atlanta, et ouvre un myspace. Aucun espoir pourtant de voir le vieil Oussama se ranger des fatwa, puisque si la musique adoucie les mœurs, les grottes afghanes ne captent toujours pas le wifi.

Snow tag Extreme channel est une chaîne de sport extrême bien connue de tous les casse-cous anglo-saxons. L'agence Curb a profité de la météo capricieuse sévissant sur Londres pour fournir à son client une action de guérilla urbaine 100% écolo. Encore plus propre que le logrow (logo des champs) ils se sont lancés dans le snow-tag, système de marquage sur la neige. Le cœur de la capitale anglaise s’est ainsi vu paré de plus de 2000 logos frappés sur l’or blanc à l’effigie de la marque. Ce " branding blitz " insolite et hyper réactif offre une visibilité exceptionnelle et consacre Curb comme chantre du clean marketing. ❥

Télex

Info : www.mindthecurb.com

Le 04 mars à 12 h pile, Sirènes et Midi Net investiront le parvis de l’opéra de Marseille pour proposer aux passants le spectacle Golden Parachute de Caroline Selig // Les Marseillais à qui les apéros-mix organisés à la brasserie les Danaïdes manquaient vont être contents : Le 07 mars e 19h à 02h ils seront de retour avec 6 DJ’s à l’affiche.


news |

11

Blog à p’art Basée à Cologne, Paris et Marseille quatre filles passionnées s’affranchissent d’analyses trop souvent pompeuses et donnent de l’air à l’art contemporain dans un blog frais et franchement drôle. Lifeproof.fr recense, ville par ville, leurs bons plans expositions et relate les émotions que suscitent les œuvres choisies. Elles dressent également leurs palmarès des buffets de vernissages les plus sympas pour l’apéro : un vrai Guide Michelin du pique assiette ! Pour ceux qui aiment l’art contemporain sans se prendre la tête ! ❥

Info : www.lifeproof.fr

Le beat solidaire

Massilia Sketchcity

CAIRN International est une ONG qui oeuvre dans le domaine de l’aide au développement éducatif et socio-culturel des enfants du Benin. Excision, sida, analphabétisme… leur tâche est immense et des élèves des écoles de commerces de ESCA-INFORS et ESCA-SUP de Montpellier s’investissent pour soutenir la bonne cause. Ils organisent ainsi un concert de soutien Afrobeat le vendredi 27/02 à l’Antirouille avec Peter Solo & Kakarako et Dj Garfld à l’affiche. Surprises prévues. Venez nombreux. Paf : 10€.

événement pluridisciplinaire interactif, Sketch City organise son pré-lancement, le 03 mars à la boutique Carhartt. Après l'Australie et l'Espagne, c’est donc à Marseille que l’on pourra assister désormais, une fois par mois, à des performances plastiques live des artistes du réseau, rythmées par des Dj’s et Vj’s locaux. Selecter the Punisher sera aux platines alors qu’Ohida, Milka, Loeilpartoo et Revert vous feront découvrir leurs univers créatifs. De quoi patienter avant le lancement officiel du 05 avril au Daiki ling !

www.afriqueactionsolidaire.com

www.myspace.com/sketchcitymassilia

Le marseillais Nevchehirlian a mis en ligne sur son myspace le teaser de son prochain album, un jeu sur le sens et la prononciation de son nom qui mettra les communiquants au supplice : drôle et original. // 10 vidéos du désormais célèbre blagueur montpelliérain Rémi Gaillard sont présentes dans la liste des 15 hits les plus regardées du site Dailymotion en ce début d’année 2009. www.nimportequi.com


news |

12

Alice fait son cinéma Créer des modèles de production innovants et participatifs sur le web, tel est le nouveau credo d’activistes culturels désargentés. Sur le modèle musical de MyMajorCompagny, les jeunes producteurs du court-métrage Alice au pays s’émerveille proposent aux internautes de contribuer au budget du film en devenant "  les plus petits producteurs du monde ". Pour 1500€ vous ferez le voyage en Serbie avec Emir Kusturica et l’équipe de tournage, pour 5€ de dons vous n’aurez droit qu’à votre patronyme au générique du film, sans aucune gâterie à l'entracte. ❥

Info : www.alice-film.fr

Génération Pong

Sid & Nancy, no future

L'ancêtre des jeux vidéo souffle ses 40 bougies. Dès 1966, l’ingénieur Ralph Baer réalise les plans d'un système de jeu électronique, dans le but de se servir de la télévision de façon interactive. Aucun fabricant ne voudra de son invention. Lancé en 1972 en borne d’arcade et en 1975 en console de salon par Atari, le succès de Pong sera foudroyant. Ironie du sort, après avoir couru derrière le geek et la sophistication pendant 30 ans, l’industrie du jeu revient à la simplicité d’accès des débuts pongiens avec la Wii. ❥ www.pongmuseum.com

Un des mythes les plus troublant de l’histoire du punk vient peut être de tomber. Sur son blog, Malcolm Mc Laren, l'ex-manager des Sex Pistols, innocente Sid Vicious du meurtre de sa petite amie Nancy. Dans un billet intitulé Sid didn't kill Nancy, il confie ceci : "  Sid était capable de toutes sortes d'actes auto-destructeurs, mais je ne pense pas qu'il aurait pu tuer qui que ce soit, encore moins sa petite amie". Il a une autre théorie : "Sid était raide défoncé sur le lit. Des dealers sont entrés et ont piqué du fric et le couteau de Sid (...) Nancy les a probablement surpris".

Télex

Enfin une alternative au Rockstore passé 1h du matin à Montpellier, puisque le Mix Koffee devient Klub et ouvre désormais ses portes jusqu’à 5h. Une autre nuit au son des machines. // Un bar associatif où il est bon de passer ses soirées, voire ses nuits si affinité : l'Afternoon Galerie-Comptoir, 17 rue Ferrari dans le 5ème arr. à Marseille.


news |

14

Salon Studyrama Plus de 60  000 étudiants montpelliérains de second cycle se posent la même question : entrer dans la vie active ou poursuivre ses études ? Consacré aux étudiants de niveau Bac +2 à Bac +5, le Salon de la Poursuite d’études de Montpellier, organisé par Studyrama le samedi 7 mars à la Salle des Rencontres de la Ville tentera de tracer la voie de votre avenir professionnel. Une quarantaine d’établissements et une centaine de formations nationales seront au rendez-vous pour guider les visiteurs vers le cursus d’études adéquat. ❥ Info : www.studyrama.com

Rencontres du 9ème Art

La crise élue photo de l’année

La BD est un art que le festival aixois célèbre depuis six ans. Si les habituelles rencontres et  dédicaces satisferont les  amateurs du genre, la création et les passerelles avec les autres expressions (cinéma, théâtre, danse, musique) seront privilégiées et investiront musées et galeries pour se soustraire aux distinctions entre arts mineurs et majeurs. Des propositions alléchantes dont une rencontre entre Enki Bilal et Preljocaj, 6 expositions (Mézières, Ginkgo...), des workshops, les présences de Liberatore, Mandel, Tarquin, Bourq et même le peintre Combas aux platines ! Du 24/03 au 25/04 à Aix en Provence ❥ www.bd-aix.com

Anthony Suau, photographe américain renommé, vient de remporter le premier prix du 52ème World Press Photo à Amsterdam pour sa photographie sur la crise des subprimes aux états-Unis. Publié par le Time Magazine, le cliché montre un policier armé s'assurant qu'une maison a été bien vidée par ses propriétaires, et ce malgré un habitat dévasté, les biens abandonnés sur place. Utilisant les codes de l’imagerie de guerre, le photographe se place ainsi en témoin d’une traque absurde ; celle où le Système chasse son plus fidèle allié : l’hyper-consommateur. ❥

Télex

www.worldpressphoto.org

C’est rose, ça tient dans la main, c’est en édition limitée et il y a un gadget mystère : une nouvelle collection érotique des éditions Points avec Catherine Millet et Alina Reyes… // McDonald’s ne connaît pas la crise. Le géant du burger et ses 4 milliards de profits ouvrira 1 000 restaurants dans le monde cette année. Mais que fait José Bové ?


Concerts Ă  venir au

Cargo de Nuit 23h00 tarif : 10 â‚Ź

07/03 Scandium Night 13/03 Shantel (set DJ) 14/03 Peter Von Poehl 20/03 BuzzCocks 21/03 General Elektriks 26/03 Grace 27/03 Absynthe Minded 03/04 Jay Jay Johanson 04/04 Chinese Man (Live) 24/04 Missill (Live) 30/04 Brighter Days (J.Sharell + J.Lourau) 02/05 Spleen 09/05 Poum Tchack 15/05 James Hunter 21/05 Piers Faccini + Sammy Decoster (solo)

7 av. Sadi Carnot - 13200 Arles infos : 04 90 49 55 99 www.cargodenuit.com myspace.com/cargodenuit


rencontre |

17

texte ¬ Ludovic Deleu photo ¬ Julie CC / Studio 74

Les maux ont la parole Au sujet de l’antiracisme, le manichéisme a longtemps dominé : d’un côté, les méchants xénophobes, de l’autre, les vénérables combattants de la bêtise humaine. Début 2007, l’association Les Indivisibles est venue chahuter le débat en dénonçant les préjugés avec humour et dérision pour faire tomber le masque des discriminations ordinaires diluées dans le flux verbal de notre époque moraliste. En pleine organisation des Y’a bon Awards, Rokhaya Diallo et Noria Belgherri prouvent que le militantisme peut se pratiquer avec le sourire, sans perdre de son efficacité.


rencontre |

18

« On refuse d’être défini par les autres ou réduit à une couleur de peau, une religion ou une façon de manger » Les noirs savent mieux danser, tous les asiatiques mangent des nems, les juifs sont forts en business, tu viens d'où ? Ces petites phrases, on les a tous entendues… et parfois même prononcées. En réaction, Rokhaya Diallo et quelques amis se sont inspirés du premier article de la Constitution (la France est une République indivisible…) pour intituler leur association : " Le fait d’être noire m’a parfois associé à des questions sur mes origines auxquelles je ne me sentais pas liée. Un documentaire sur des femmes en Allemagne qui avait monté une association pour dire qu’on peut être à la fois noire et allemande m’avait fortement interpellé. En France, on possède de solides dispositifs antiracistes, mais personne ne pose concrètement ce genre de questions ", souligne la jeune présidente du collectif. Bamboula contre camembert ? Pourquoi demande t-on à des Français non blancs de s’intégrer

dans leur propre pays ? Volubile et pertinent, ce collectif réagit et collectionne tribunes et interventions médiatiques dont un clash en novembre dernier sur Arte avec Eric Zemmour, sinistre réac' en chef télévisuel, sur des distinctions raciales que l'on pensait enfouies dans les greniers nauséabonds de l’Histoire française. Si Les Indivisibles ont choisi l'humour, c’est aussi pour court-circuiter l’antiracisme « classique » en brocardant des clichés à priori inoffensifs. Sans faire de chacun de nous un xénophobe qui sommeille, cette preuve par l’humour pose des questions parfois plus profondes que les dénonciations frontales. Noria, leur secrétaire générale, se défend cependant de tout angélisme : « Nous sommes réalistes. On réserve l'humour au grand public mais face aux élites nous sommes plus acerbes. On ne réagit pas avec légèreté à des phrases du type " La France tu l’aimes ou tu la quittes"  ». Créés après des émeutes franciliennes et dans le sillage


individéo © rock artwork animations

d’une élection où l’identité nationale fut un thème central (jusqu'à devenir un ministère), Les Indivisibles profitent du contexte actuel. Sans remettre en cause les associations historiques, ils rajeunissent le discours militant en se gardant de tomber dans un moralisme parfois contre-productif  : "  Nous sommes des Français lambda qui ont tous un boulot et sans ambition de carrière dans l’antiracisme. On essaye de dépassionner le débat. On interpelle les citoyens sur des petites phrases de leur quotidien. Cela peut paraître mineur face aux véritables violences racistes, mais insidieusement, mises bout à bout, cela révèle une idéologie assez dominante ", précisent-elles.

Elles n’oublient pas de regarder les nouveaux modes de diffusion, la seconde clef de leur turbulente visibilité : " Faute de moyens, nous avons tout de suite utilisé Internet, en créant un blog pour diffuser nos dessins animés car nous avions la chance d’avoir des amis qui savaient en faire. Cela nous a vite permis d’exister, d’interpeller les médias mais surtout de toucher un public jeune, pas forcément politisé ". Le blog est devenu un site très actif, leurs animations façon South Park valant bien des discours. En soulignant, entre autres exemples, que les mots "  noir ou arabe  " ne sont pas des insultes et qu’il n’est nul besoin d’utiliser leur traduction anglaise ou verlan. À côté de ces


rencontre |

20

clips, interviews, tests et dossiers fustigent avec sagacité stéréotypes et publicités made in France, de Banania® à Oasis® sans oublier les funestes biscuits Bamboula®. N’ayez pas peur du noir Les Indivisibles surveillent particulièrement les médias: " Il existe une pensée médiatique élitiste qui perpétuant cette domination maintient la divulgation des préjugés. La France garde cette image de représentation un peu folklorique qui a du mal à accepter que l'identité française évolue ". Quand on demande si certains non-blancs français ne tiennent pas, au contraire, à conserver leur singularité, Ro-

khaya et Noria dégainent illico un article de leur charte: "  On ne dit pas qu’il faut être Français avant tout. On respecte ceux qui choisissent d'entretenir leur héritage et leurs racines mais on doit aussi respecter ceux qui n’y tiennent pas. On refuse simplement d’être défini par les autres ou réduit à une couleur de peau, une religion ou une façon de manger ". Cette vigilance à l’humour gradué se transforme en médailles au mois de mars à Paris avec les Y’a bon Awards qui décernent des récompenses aux pires déclarations du PAF, de la politique, de l’air du temps et dont la conférence de presse se tient symboliquement à l’Assemblée Nationale. Animé par des trublions du « Jamel Comedy Club  » ou la comédienne Aïssa Maïga, ce pastiche de cérémonies promet son lot de casseroles multicolores et invite les lauréats à faire preuve d’autocritique  : "  On ne dénonce pas, on souligne. On montre qu’il faut faire attention, bien choisir ses mots parce qu’ils peuvent blesser ou stigmatiser. Qu’il faut réfléchir à pourquoi on dit certaines choses "… et ensuite, pourquoi pas en rire ! /

à découvrir /" Les Indivisibles, français sans commentaires " Les Y’a bon Awards, le 17.03 au Centre Barbara à Paris (xviiie) www.lesindivisibles.fr


Edjghj^kgZVegƒhjc7IH$9JI! jcZA^XZcXZ!jcBVhiZg 8DC;wG:C8:H D[[gZYZhiV\Zh

<J>9:H

<G6IJ>IH

,B6GH'%%. YZ&%]|&-]

=ãI:A9:K>AA: H6AA:9:HG:C8DCIG:H BDCIE:AA>:G >CK>I6I>DC<G6IJ>I:HJGLLL#HIJ9NG6B6#8DB ?d\eb_d[&./'),&+(.&"((+E%c_d$


texte et photos ÂŹ GMB Akash

Bangladesh express

reportage

|

22


reportage

|

24

Des milliers de Bangladais voyagent quotidiennement sur les toits des trains. S’agit-il du dernier sport à la mode, une sorte de surf ferroviaire ? Non. À bien y regarder, les visages de ces " free riders " ne sont pas sereins. Enfants, femmes et vieillards sont accrochés négligemment, squattant dangereusement le sommet des wagons. Rencontre, sans ticket ni banquette avec les infortunés passagers d’un pays accablé par la misère et la surpopulation*. Le train avance imperturbable à travers la brume. Sur le toit du wagon, un garçon de 14 ans hurle en faisant onduler sa chemise dans les airs. Il s’appelle Saddam. Son travail d’aide machiniste lui rapporte 2000 taka par mois (20 euros). Parcourir les 20 km qui le séparent de l'usine coûte plus de 1500 taka de bus (15 euros). Impossible ! " Je n’ai pas les moyens de payer, je dois aider mon père qui subvient aux besoins de toute notre famille…  ". Saddam semble donc bien obligé de resquiller. On ne dispose actuellement d’aucune estimation fiable sur cette catégorie d’usagers. >


« Quand je n’ai pas d’argent, je monte sur le toit du train. Je m’y suis tellement habitué, que je change parfois de trajet pour varier les plaisirs… »


reportage

|

26


reportage

|

28

Une chose est sûre, ce phénomène touche les classes défavorisées, sans aide de l’état, ignorées par le système économique, social et politique. Porteurs, mendiants paralysés, menuisiers, couvreurs, drogués, prostitués... tous souffrent cruellement de la récente flambée des prix des produits de première nécessité comme le riz, le lait ou l'huile.

Cascades à répétition "  J’avance dans la vie en aveugle  ", nous confie plus loin Majed Miya, un menuisier de 55 ans qui emprunte depuis 20 ans ce mode de transport périlleux. " Quand je n’ai pas d’argent, je monte sur le toit du train. Personne ne vient me déranger. La première fois, ce fut une expérience effrayante, mais aujourd’hui je m’y suis tellement habitué, que je change parfois de trajet pour varier les plaisirs… ". Les navettes interurbaines sont plus dangereuses en raison de leur vitesse élevée. Abou Taher, conducteur à la Bangladesh Railway le vérifie tous les jours : " Beaucoup de monde meurt en tombant, mais qui s'en soucie ? Chacun connaît le risque que comportent ces voyages, mais rien n’y fait. C'est incroyable de jouer ainsi avec son destin ".

Quel ticket pour l’avenir ? Il n’est pas tant question d’inconscience que de nécessité. Les trains souvent trop onéreux pour une partie de la population n’offrent en outre pas suffisamment de places pour tous les passagers potentiels. Pour rejoindre leur village, d’innombrables Bangladais n’ont donc pas le choix. Même en période de fête, les femmes rejoignent sans hésiter les ouvriers sur les toits. C’est à la fois un spectacle surprenant et pathétique de voir une Bangladaise en costume traditionnel escalader une échelle de train. Cette pratique généralisée en dit long sur le sentiment de fatalité qui règne actuellement dans le pays. Les perspectives économiques du pays sont d’ailleurs peu encourageantes** et le peuple ne croit guère en ses dirigeants politiques. La démocratisation amorcée par les 2 grands partis du pays, en 1991, reste empreinte de népotisme et entachée de corruption. Dans ces conditions, les " voyageurs des toits ", harassés, impassibles, ne sont hélas pas prêts de descendre de voiture. / * Avec plus de 1 000 hab./km2, ce pays du sous-continent indien est le plus densément peuplé du monde. ** Le revenu par tête plafonne à 2400 $ quand la moyenne mondiale est estimée à 14 000 $.


Renaissances

texte ¬ Delphine Marc photo ¬ D. R.

Nom : Matali Crasset Profession : designer industriel Âge : 43 ans Signe particulier : coupe de cheveux fonctionnelle, futuriste et intemporelle à la fois Matali Crasset © Patrick Gries, courtesy Justin Morin


design |

31

1


« Elle regarde les gens vivre... et questionne l’évidence apparente de nos codes » Très tôt, Matali Crasset a su mettre en place une méthodologie qui l’a différenciée des autres. Parmi ses créations, des espaces, des structures et des objets actuels qui cherchent à donner du sens au monde d’aujourd’hui. Point de navettes spatiales en vue, donc, ni de formes qui se prétendraient nouvelles. Sa philosophie ? Des idées engagées qui s’appuient sur l’observation de nos rituels domestiques pour les requalifier et les replacer à échelle humaine. Plus simplement, elle regarde les gens vivre... et questionne l’évidence apparente des codes qui régissent nos vies. Pourquoi ne pas sortir nos maisons de leur inertie  ? C’est vrai, tout bien considéré, pourquoi dort-on toujours à la même hauteur  ? Pourquoi nos fauteuils adoptent-ils plus ou moins toujours la même inclinaison ? Sur sa lancée, Matali Crasset nous explique que le design des canapés est assez symptomatique du phénomène : leur ergonomie, imprégnée de siècles d’histoire, nous fait monter les épaules parce qu’il s’agissait d’assises de prestance. Matali Crasset, elle, veut faire des fauteuils pour décompresser et ❖

s’affranchit des codes du passé. C’est en véritable scénographe qu’elle déjoue les lieux communs et propose de nouveaux scénarios de vie, plus adaptés à nos besoins. Ses projets expérimentent de nouvelles logiques dans un style qui privilégie la modularité, le réseau, l’appropriation et l'hospitalité. Notre cadre de vie devient un espace flexible, à l'image de l'Hi Hôtel à Nice, sa petite fierté ! Ce lieu fait pour les curieux compte neuf chambres pensées par la créatrice, toutes réalisées suivant le principe d’un design à vivre, sous la forme d’un grand "  plateau  " modulable.

Scène d’intérieur Cette grande figure du design industriel français qui s'expose, entre autres, au Musée des Arts décoratifs et au MoMA a su garder sa simplicité. En hommage à ses origines modestes ? Par éducation ? Dans tous les cas, quand on lui demande quel type de personne elle pense incarner dans l’imaginaire des gens, elle penche pour une figure maternelle et bienveillante, même si elle est consciente que de prime abord, ce n’est pas forcément l’image qu’elle véhicule. C’est sûr, avec sa coupe à la Spock et ses vêtements flashy, on est loin de l’imagerie d’Epinal… Son lieu de travail ? Un espace dédié chez elle, pour une petite structure de quatre personnes. Oui, car, côté jardin, Matali

1 - Happy bar, Bar du Hi hotel à Nice © Uwe Spoering / 2 - SM's, Aménagement et concept graphique, Musée d'art contemporain et d'art décoratif, SM's - s'Hertogenbosch © Joep Lennarts / 3 - Cuisine Fraich’attitude, Cuisine -atelier, www.cuisinefraichattitude.com © Ph. Dufour


design |

33

2

3


design |

34

4

5

❖ 4 - Nature morte à habiter,

Daybed, armchair and light tree, Project exhibition with the american painter Peter Halley, Galerie Thaddaeus Ropac © Charles Duprat, courtesy galerie Thaddaeus Ropac / 5 - Evolute, Lampe à poser, Éditeur Danese chez Lieu commun, www.lieucommun.fr

Crasset mélange sans façon, vie privée et vie publique. Son Home Sweet Home mêle prototypes et objets de designers qu’elle affectionne particulièrement et avec qui elle a travaillé comme Denis Santachiara ou Philippe Starck. On y trouve également des pièces des années 60-70 parce que " ça correspond bien à ce que je défends : des matières facile à vivre, des structures plutôt intemporelles, modulables et évolutives… ". Mais n’y cherchez pas de télévision, elle s’y refuse car nul besoin d’un tube cathodique pour s’ouvrir sur le monde ! Ses richesses, elle les trouve essentiellement dans la presse écrite ou dans des ouvrages en rapport à la sociologie ou à l’ethnologie contemporaine. Ce qu’elle en retient c’est qu’il ne faut pas avoir peur de bouger, d’avoir une certaine emprise sur sa vie, sur son quartier… Enfin, quand on la questionne sur le futur, Matali Crasset répond : " On vit une époque formidable où tout est à réinventer ! Je pense aussi que la France a cette capacité à se régénérer ".

à découvrir / Site web : www.matalicrasset.com Blog : http://blog.matalicrasset.com


Vélo : grand-bi vs Chopper sélection ¬ Romain Duclos

Fini les bicyclettes des années 60 ? De nos jours, la customisation s’applique aussi à nos fameux " biclous ". La moindre pièce devient personnalisable, de la trousse à outils (en cas de panne) jusqu’aux valves des chambres à air. Adieu le vélo de facteur, adoptez le style Chopper, pneu flamme, Highway to Hell dans les enceintes Mp3 fixées au guidon. Easy Rider vous attend au tournant... Le vélo comme moyen d’expression autant qu'objet pratique.


objets |

37

1

4 2

5

3

6

7

1. Un monstre sacré ! Avec ses mensurations imposantes, le noir glossy de son cadre et du flaming, ce Ghostrider fait figure de Phantom of the Paradise... 729€, electrabike.fr / 2. Pliable et dépliable en 3 secondes, tout petit, pratique pour les déplacements courts, ce vélo pliable est très utile en ville. 599€, velo-pliant.komercia.com / 3. I'm cycling in the rain... Il suffit de quelques secondes pour déplier ce parapluie, allonger le support télescopique et le fixer. à vélo ou à pied, il protège de la taille aux... pieds. 14,95€, amsterdamer.fr /4. Lecteur MP3/Radio. à fixer sur le guidon. Capacité de stockage de 2 Go, autonomie de 6 heures, waterproof, USB, écran LCD, prise casque... Dispo en noir ou blanc. Honey-Bikes, 199€, honey-bikes.com / 5. Réparez votre vélo tout en gardant le style avec ce kit de réparation. 28€, electrabike.fr / 6. Valve Smiley Yellow : faites-leur tourner la tête pour 8€, electrabike.fr / 7. Chaud devant ! Enflammez vos parcours urbains avec ces pneus aux motifs flammes. The Hotster (BW/Flame & Red Line, 26"x 2.125"), 29,90€


Dov Charney Š American Apparel, Inc.


mode |

39

texte ¬ Léa Daniel photos ¬ American Apparel, Inc.

American Apparel La révolution industrielle American Apparel, tout le monde n'a plus que ce nom à la bouche. Cette rumeur XXL gronde dans les milieux d'initiés où l'on se refile la marque comme on se passerait un tuyau en or directement importé d'une Amérique qui sent bien meilleur depuis quelques temps. Pourtant à première vue, l'étalage de tee-shirts colorés n'a rien pour électriser les modeux et autres branchés. Mais derrière ces apparences, se cache une success story made in California doublée d'une sacrée leçon d'éthique.


mode |

40

« Charney a eu l'idée de mettre un peu de style dans une industrie jusque-là obnubilée par la couture à la chaîne » Des tee-shirts sans aucun logo vraiment bien taillés, des sweats en coton résistant aux lavages même répétés et des couleurs franches largement déclinées... à y regarder de loin, American Apparel, c'est un peu le Petit Bateau de la génération Y. Alors pour pimenter ses basiques, la marque propose quelques pièces carrément pointues. Legging métallisé, veste zippée en lurex doré, robe tutu réenchantée... c'est vintage mais pas trop ou alors suffisamment pour établir un pont salvateur entre les moustaches et le ollie. Et ça marche ! Le sac Polochon fait le tour du monde sans se déchirer, la marque évangélise même notre belle province et avance une croissance à 2 chiffres. Pour comprendre cette réussite, il faut se plonger dans l'histoire, quitte à s'en laisser conter.

Un ange à L. A. ? Tout commence avec Dov Charney, un observateur au nez fin qui comprend bien vite que l'on ne transformera jamais une nymphette en bombe platine avec un teeshirt coupé dans un carré. Admirant les jolies latinos nouer leur Fruit of the Loom pour les rendre plus seyants, Charney a l'idée de mettre un peu de style dans une industrie jusque-là obnubilée par la couture à la chaîne. Il s'entoure de trublions talentueux qu'il charge du stylisme ❥

à découvrir / http://americanapparel.net

et commence en 1998 la fabrication des premières pièces de la marque à Los Angeles, Californie. L. A. ? En voilà une drôle d'idée quand tous les ayatollahs du textile se mettent à délocaliser. C'est que Dov Charney a inclus dans son business plan une bonne dose d'idéalisme. Il est hors de question de produire sa marchandise dans les ateliers de la sueur, les " sweat shop " en VO. Il prône la légalisation du travail clandestin, applique certaines règles du développement durable et favorise l'intégration de tous. Les preuves ? Le téléphone pour appeler au Mexique est gratuit, des panneaux solaires ont été installés sur les toits de l'usine, la rémunération s'élève en moyenne à 13 $ de l'heure, une mutuelle est proposée à chaque employé... Certains diront encore que les étiquettes affichent une trop belle marge, que les pubs sont trop provoc' voire complètement sexistes, que ce patron sulfureux veut toucher à tout. En tout cas, ce roi du marketing a su marier rentabilité et éthique. Sa technique ? Une concentration verticale de ses affaires de la conception à la confection, de la distribution à la communication, choisissant même ses modèles chez ses employé(es). Du coup, après Paris, Aix et Toulouse, la marque aux deux A continue sa percée hexagonale. Et pour une fois l'étiquette n'est pas " made in China " ! /


mode | 42


New York Doll photo, Laurent Moynat & Julie Cerise stylisme et modèle, Julie Cerise

Brooklyn bridge/42th ST

Veste American Eagles - union square tee shirt - time square lunettes american eagles - union square collants american apparel - 1090 3rd Ave


Time Square

Tee shirt M&M's - World time square 1600 Broadway, gilet united colors of benetton - 601 5th Ave, Bonnet H&M - 515 Broadway, jupe Urban Outfitters - 999 3rd Ave


CONEY ISLAND

Robe Urban outfitters - 2081 Broadway, gilet vintage thrift shop - 286 3rd Ave, leggings american apparel - 712 Broadway


CENTRAL PARK

Pantalon/tee shirt Forever 21 (http://www.forever21.com/), bottes foot locker - 43 W 34th St, veste EDC - columbus circle, foulard marchÈ frip’ The Garage - 112 W. 25th St


CHINATOWN

Pull Brooklyn flea market - dumbo center, chapeau gift - center china town


LAFAYETTE ST

Robe urban outfitters - 2081 broadway, cache oreille vendeur de rue - 5th ave


QUEENS

Robe Repeat Performance friperie - 220 E. 23rd St, collants Uni Qlo - 546 Broadway, chaussures Ecosneaks - 10 Wholefoods columbus circle


SOHO

Jupe forever 21, veste Uni Qlo - 155 Spring St, leggings american apparel - 712 broadway


événement |

55

texte ¬ Sébastien Paule photo ¬ Doddodo et Maruosa © Eric Bossick

Big in Japan Seconde édition de LEX, biennale nîmoise dédiée à la création japonaise contemporaine. Pendant une semaine, au Théâtre, à l’Odéon et à travers la cité, cette manifestation présentera un choix éclectique de travaux audacieux. Si la dominante sera musicale, trois propositions chorégraphiques et deux ateliers de pratiques artistiques joueront la carte d’un décalage en prise directe avec les actuelles préoccupations culturelles nipponnes.

Pour Franck Stofer, fondateur du label Sonore et coordonnateur artistique de cette biennale, la programmation est "  une sélection d’artistes qui sont en train de marquer de manière indélébile plusieurs générations de spectateurs. Ils construisent ensemble une scène artistique pertinente et influente au niveau international. Une vision que les artistes japonais eux-mêmes ont parfois du mal à percevoir. ". En retenant arbitrairement quelques temps forts, on se concentrera sur la présence de Kentaro!!, jeune danseur qui perturbe

les repères de la danse contemporaine à Tokyo. Un enfant du Dance Koshien, un show télévisuel où Takeshi Kitano présentait une compétition de street dance entre jeunes lycéens. Sa danse mêle chorégraphie hip-hop et spiritualité japonaise sous des accents de musiques électroniques. Le mercredi, on attendra avec impatience Ruins alone alias Tatsuya Yoshida fondateur des Ruins et batteur hors normes, quasi cousin de Christian Vander, féru de musique classique, contemporaine et progressive (du genre Chopin rencontre


événement |

56

« Tous ces artistes construisent leur propre vision du monde, en dehors de toute contrainte stylistique ou besoin de justification. » Franck Stofer Magma sous des airs de math rock). Ici, il chante, sample et bombarde massivement  ! Dans son sillage, l’intriguant Maruosa, seul sur scène, dégagera une énergie équivalente à celle d’un groupe de death metal passé à la moulinette breakcore électronique. Un compositeur qui démontre que l’ultra violence musicale n’est pas forcément synonyme d’épouvante et de destruction  : " Il y a beaucoup de gens au Japon qui ne se sentent pas bien, et ils écoutent de la musique ambiante, calme et planante pour se consoler. Je crois que c’est une erreur, ils feraient mieux d’écouter une musique comme la mienne pour se remonter le moral." Un remède qu’il sera bon de tester. On guettera également Asa Chang, percussionniste émérite, autrefois leader des Tokyo Ska Paradise Orchestra. Il est désormais accompagné du groupe Junray, dans lequel officie le joueur de tablas U-Zhaan. Découverts en Europe avec le splendide titre Hana, ils donnent vie à un étrange univers de rythmes élastiques, mélopées romantiques et mots effrénés, où bataillent sans cesse occident et orient. Côté actions culturelles, en lien avec les étudiants de l’école supérieure

des beaux-arts de Nîmes et du BTS arts appliqués du Lycée Hemingway, Picopico (aka Atsushi Tomura) va réaliser une parade d’ouverture dans la ville, précédée d’un atelier confection de masques de monstres " kaiju " (créatures étranges). Un dialogue " hors scène ", que Shuko Yamamoto, concepteur jardinier élaborera également à l’aide du Mambonsai, nouveau loisir créatif qui consiste à décorer un bonsaï en y intégrant des petits personnages en plastique. Bucolique, tranchante ou conceptuelle, cette "  expérience  " japonaise jouera donc avec nos sens et promet de nombreux instants de bravoure. /


L’expérience Japonaise du 24 au 28/03 à Nîmes Kentaro!! / YMCK Le 24/03 au Théâtre de Nîmes Chimidoro Le 24/03 à l’Odéon Ruins Alone / Project Oh!Yama Le 25/03 au Théâtre de Nîmes Kicell Le 25/03 à l’Odéon Baby-Q Le 26/03 au Théâtre de Nîmes Akane Hosaka / Yudaya Jazz Le 26/03 à l’Odéon Erina Koyama Le 27/03 au Théâtre de Nîmes Maruosa / De De Mouse Le 27/03 à l’Odéon

Kan Mikami Le 28/03 à la Cour d'Appel Asa-Chang & Junray Le 28/03 au Théâtre de Nîmes Doddodo / Tokyo Panorama Mambo Boys Le 28/03 à l’Odéon Picopico Monster Parade Atelier les 21 et 22/03. Renseignement / inscriptions & 04 66 36 65 00 Parade le 24/03 - Place de la Maison Carrée Paradise Yamamaoto Mambonsai Atelier en public le 28/03 à 10h. Durée 3h. Musée des Beaux-arts de Nîmes. Renseignement / inscriptions & 04 66 36 65 00 Exposition le 28/03 à partir de 14h Musée des Beaux-arts de Nîmes www.theatredenimes.com/lex www.sonore.com


Birdy Nam Nam Manuel pour une soirée réussie Interview texte ¬ Baptiste Ostré photo ¬ Laurent Vilarem

Avec Manual for successful rioting, le groupe hip-hop Birdy Nam Nam a surpris critiques et public en prenant un virage dancefloor. Séance d’explication avec Dj Need, l’un des membres de ce quatuor à platines.

Manual for successful rioting est un disque electro. Que s’est il passé ? Du temps est passé depuis la création du premier album et sa sortie. Nous avons pas mal évolué sur scène et Manual…est le résultat de notre envie de livrer cette énergie que l’on a développée en live. On le voit comme la suite logique du 1er album. Même dans nos sets solos, on joue beaucoup plus électro qu’avant. On est impatient de jouer ces compositions avec lesquelles une partie de notre public a déjà pu se familiariser. On y tente des choses assez enlevées… on a envie de voir le public sauter en l’air (rires) ! C’est ce qui vous a amené à délaisser les platines au profit des machines ?

On ne les a pas délaissées et rien ne nous ferait plus plaisir que de tout faire avec. Sauf que quand il nous fallait presser des vinyles pour profiter de nos banques de sons, on peut maintenant créer une mélodie et la remodeler instantanément. C’est un gain de temps et de créativité énorme même si pour tout t’avouer, on a un cruel manque d’expérience avec les ordinateurs. Comment se passe une séance de travail avec les BNN ? C’est un peu de l’improvisation. Chacun cherche dans son coin, jusqu’à trouver une mélodie. À partir de là, comme nous sommes issus des Championnats DMC, on retrouve notre esprit de compétition : chacun veut apporter sa pierre.


musique |

59

Vous avez invité Yuksek à produire Manual for successful rioting. Avant son arrivée, tu as dit que vos titres avaient un côté impersonnel ? J’ai peut-être été un peu extrême en disant " impersonnel ". Le problème, c’est que nous ne sommes pas des producteurs mais des compositeurs. Yuksek a apporté sa connaissance technique sans être stressé par ses besoins artistiques personnels. Sa touche se ressent sur l’album : il a un son, une patte immédiatement reconnaissable. C’est quelque chose auquel on aspire, mais

cela prend du temps. Qui sait, peut-être que le 3e album n’aura pas besoin de producteur... Pour finir, c’est quoi une émeute réussie ? (Rires) En fait, chaque fois qu’un concert est réussi, on s’exclame " c’est l’émeute  !  " C’est sans connotation idéologique. Simplement, une émeute réussie, c’est une soirée réussie ! /

birdy nam nam Le 27/02 à Dock des Suds à Marseille Album : Manual for successful rioting (Jive Epic/Sony Bmg)


HUGH COLTMAN + THE RODEO / MERCREDI 18 MARS

JAM - Montpellier

Dans le cadre du FAIR : LE TOUR

AMADOU & MARIAM / JEUDI 19 MARS

Rockstore - Montpellier

ANAÏS / MERCREDI 24 MARS La C igalière - Sérignan

LES WAMPAS / MARDI 25 MARS

Rockstore - Montpellier

LA CHANSON DU DIMANCHE / JEUDI 02 AVRIL

Rockstore - Montpellier

GENERATION CATCH TOUR /

VENDREDI 03 AVRIL

Zénith - Montpellier

Hugh Coltman

Amadou & Mariam

Anaïs

Les Wampas

La Chanson du dimanche

Génération Catch Tour


Rockstore - Montpellier

JAVA / MARDI 28 AVRIL Rockstore - Montpellier

TRYO / SAMEDI 02 MAI Zénith - Montpellier

www.herisson-prod.com

PASCALE PICARD / SAMEDI 11 AVRIL

infoline 04 67 54 61 23

OXMO PUCCINO / MERCREDI 13 MAI Rockstore - Montpellier

THOMAS DUTRONC / SAMEDI 16 MAI Zénith - Montpellier

SKA-P / MERCREDI 27 MAI Rockstore - Montpellier

HERISSON PRODUCTIONS

Pascale Picard

Java

Tryo

Oxmo Puccino

Thomas Dutronc

SKA-P


Garorock Rock en stock

texte ¬ Alex Terror photos ¬ Laurent Vilarem (Method Man & Redman/Garorock 2008)

L'actuelle récession ne semble pas affecter Garorock, seul festival à l'intitulé en borborygme (à notre connaissance) qui affiche cette année encore une belle santé puisque, au jeu du Qui est In/Qui est Out, Garorock s'avère avoir du stock. évocation des festivités, soit trois jours pour repérer les noms qui feront les festivals cet été.

S'il est difficile d'enlever quelque chose au Garorock, c'est bien sa proverbiale générosité. Pensé en rencontres des cultures alternatives, le festival a réussi le pari de grossir démesurément sans sacrifier, au profit d'un professionnalisme déshumanisé, son identité de grand raout sympathique. Ici, pas de scène dédiée, on brasse les genres de soirée en soirée à bras-lecorps, suite de propositions à angle droit, manière de faire la nique aux chapelles et autres niches économiques. On a hâte de voir se croiser le même soir Patrice et Gojira, Toots & The Maytals et Thomas Dutronc, Cocoon et les Babyshambles, Oxmo Puccino et Miss Kittin. Saluons donc

les instances du festival qui ont présidé à cette programmation bigarrée, salutaire souffle de liberté sur un festival ouvert aux quatre vents. Passé le choc du métissage azimuté de la programmation, on s'intéressera tout particulièrement à la venue d'Assassin, de retour aux affaires après plusieurs années de black out. Groupe séminal s'il en est, Assassin aura prêché la bonne parole pendant presque vingt ans avant de se mettre en veilleuse en 2005. Mais si le groupe Assassin est resté coi, l'entité Assassin a, elle, essaimée, via notamment Livin'Astro, label monté par Rockin'Squat, leader grande gueule du groupe. Et c'est bien évidemment sur Livin'Astro, dans la


musique |

63

grande tradition d'Assassin Production, qu'est sorti en septembre 2008 le premier volume de Confessions d'un Enfant du Siècle, album solo de Squat dont un nouveau chapitre est annoncé pour la fin avril. On ne sait pas trop, pour le coup, si l'on aura droit à la réunion de l'Assassin originel ou si la tournée n'est annoncée que pour soutenir l'album du volubile " grincheux "... ❥

Impossible de rentrer plus dans les détails d'une programmation où soixante artistes et formations, tous styles et nationalités confondus, sont attendus. Les trois jours de Garorock risquent donc de s'avérer un sacré gymkhana musical pour l'amateur. Gare aux entorses auditives. /

Festival Garorock | Du 03 au 05/04 à Marmande (47) COCOON, OXMO PUCCINO, ICE CUBE, THE HACKER, OAISTAR, PUPPETMASTAZ, THE DODOZ, ELISA DO BRASIL, SIMIAN MOBILE DISCO, LKJ, GURU'S JAZZMATAZZ, JACKSON, MISS KITTIN, CHINESE MAN, BABYSHAMBLES, METRONOMY, GOJIRA, ASSASSIN, YUKSEK, BRODINSKI, STUCK IN THE SOUND, SPORTO KANTES, PATRICE, EROL ALKAN, ARTHUR H, LOOPTROOP ROCKERS, LES WAMPAS, DUB INC, SHANTEL, THE DYNAMICS, KALY LIVE DUB, THOMAS DUTRONC, CARAVAN PALACE, EBONY BONES, ASWAD, DEBOUT SUR LE ZINC, KEZIAH JONES, TOOTS AND THE MAYTALS, etc… www.garorock.com


musique |

64

texte ¬ Ludovic Deleu photo ¬ D. R.

You’re

welcome ! Depuis quelques années, avec une étonnante régularité, tombe du ciel des bataillons de nouvelles têtes d’obédience folk, blues ou soul et d’inspirations faussement passéistes. Car si les Patrick Watson, Piers Faccini, Fredo Viola, Lightspeed Champion, Andrew Bird ou Bon Iver (pour n’en citer que quelques uns et sans parler du contingent féminin) ont choisi de bifurquer via les itinéraires bis d’un songwritting traditionnel, c’est pour y injecter leurs personnalités, prendre le temps et garder le loisir de se perdre. Hugh Coltman est ce genre d’aventurier. Déjà repéré au sein du groupe The Hoax, dans les livrets de projets electro ou aux cotés de Spleen, cet anglais papillonne depuis de nombreuses années dans les circuits parallèles d’une nouvelle scène parisienne bouillonnante. Son premier disque Story From the Safe House sortie en octobre dernier synthétise ces 10 années de bourlingue entre Londres et Paris, entre un blues émancipé de ses carcans, des explorations folk tout en contre-pied et un vibrant socle soul, celui d’une ancienne école qui privilégie la mélodie à l’esbroufe rythmique. Trop pour un seul homme ? On pourrait le penser mais dans le genre bien armé ce Coltman à un atout imparable : une voix de velours multicolore. Comme de coutume avec ce type d’animal, la scène est une seconde maison. Et comme souvent chez les bons vivants, on y est toujours très bien reçu. / ❥

Hugh Coltman le 18/03 au Jam à Montpellier (34) Dans le cadre du Fair : le tour


musique |

67

texte ¬ Ludovic Deleu photo ¬ Rupa & the April Fishes by Lars Howlett

Clash culture "  Comme l'hirondelle au printemps, c'est le retour de Babel Med Music  " nous prévient l’organisateur de ce marché/forum/festival des musiques du monde marseillais qui prône la rencontre des forces vives de la sono mondiale et les vives rencontres avec leurs publics. Comme souvent avec les manifestions au spectre extra-large, faire le survol d’un salon qui accueille 1500 professionnels et des dizaines de formations est forcément réducteur. On ne va pas en rajouter une couche sur la santé alarmante des marchés musicaux et des circuits de diffusions. Autrefois, ce genre de rendez vous permettait aux acteurs des musiques mondiales d’échanger découvertes et invitations. Aujourd’hui, c’est davantage dans un front de lutte et une réelle volonté d’union qu’ils semblent se positionner. Le EFWMF, plus grand réseau de festivals européens des musiques du monde avec ses 50 membres qui se réunissent chaque année pour l’occasion, en est la preuve. Mais

ne parlons pas de survie et laissons à ces spécialistes nous en faire le bilan dans quelques semaines. En attendant, et cette fois à l’attention du public, le millésime musical 2009 brille de mille feux en jouant les confrontations (amicales) nord/sud et les fusions les plus étonnantes. à coté des reconnus Kora Jazz Trio, Wasis Diop ou Fred Galliano, l’electro péruvienne de Novalima, le jazz punk océanien d’Aronas, les mixes ethno electro de Dj ClicK ou d’Istanbul Calling, le human beatbox Egyptien de Zaman Fabriq ou le hip hop cubain de Kumar rivaliseront d’inventivité et de combinaisons parfois inédites. Souvent galvaudé, le Babel Med redonne du sens au mot découverte. /

Babel Med Music Du 26 au 28/03 à Dock des Suds à Marseille www.dock-des-suds.org


musique |

68

texte ¬ Céline Cauvi photo ¬ D. R.

Déminage rythmique Sixième édition de la ruminante fiesta alésienne, signe du retour des beaux jours en pays gardois. Plongés toute l’année dans la rigueur mathématique, les élèves de l’école des Mines libèrent les fêtards qui sommeillent en eux pour nous convier à venir partager leur conception de la fête d’une conviviale simplicité. Ici pas de blockbusters en exclusivité et chèrement monnayés mais une belle collection de valeurs sures, professionnels du dévissage de planches. Sélectionnée à la collégiale, cette fournée 2009 mélangera les couleurs, les tempos et les discours : frontals avec le " pungle " sans concessions de La Phaze, chaloupés avec le Jim Murple Memorial et leur débonnaire rocksteady. Deskaya, sélectionné lors du Tremplin de la Meuh Folle le 8 décembre dernier dans le cadre du Téléthon, partagera sa victoire avec le public. La fin du week-end entendra As de Trèfle et Debout sur le Zinc qui défendront De Charybde en Scylla leur dernière livraison de pastilles contre la mauvaise humeur, propice à l’euphorie collective. La Hilight Tribe clôturera ces agapes avec sa transe dopée aux percussions. Ce combo détenteur d’un compteur kilométrique héroïque est devenu un spécialiste des fins de nuits hypnotiques. Le Parc des Expositions est prévenu. /

festival la meuh folle Les 27 et 28/03 à Alès : La Phaze, Jim Murple Mémorial, Une Touche d'Optimisme, Deskaya (le 27/03) et Hilight Tribe, Debout sur le Zinc, As de Trêfle, Pass (le 28/03) www.meuhfolle.com


musique |

70

texte ¬ Alex Terror photo ¬ D. R.

In bed with

Jarring Effects Déjà bien installés dans le paysage hexagonal, les Lyonnais de Jarring Effects n'en finissent pas de prendre de la voilure et de s'affirmer comme un solide relais musical global pour artistes dissidents. On aura ainsi vu dernièrement passer les galettes succulentes des sud-africains de Playdoe (soit un hip hop électro décomplexé et hilare) et du globe-trotter Filastine (dont le dernier album Dirty Bomb risque de tourner encore longtemps sur nos platines). C'est au tour des Balkans, région avec laquelle le label entretient de solides collaborations, de nous envoyer des émissaires élégants. Vuneny est un duo de la scène bosniaque auteur de Whatever Singularity qui sort ce printemps. Un album à la beauté expressionniste évidente, subtils entrelacs d'étincelles électroniques et de sonorités plus acoustiques. Le Cabaret Aléatoire ne s'y est pas trompé, invitant pour le coup Vuneny et son importateur français le temps d'une soirée qui s'annonce incontournable. Outre cette découverte hybride et balkanique, on pourra retrouver Brain Damage, autre duo à la saveur singulière auteur, cet automne, d'un Short Cuts ludique et tempétueux, et Idem, de plus en plus émancipé de l'étiquette posthardcore de leurs débuts. Un trio sonique en forme d'instantané du crew Jarring, éclaté et éclatant ! / ❥

Le 28/03 au Cabaret Aléatoire à Marseille avec Brain Damage, Vuneny et Idem  www.cabaret-aleatoire.com 04 95 04 95 09 http://jarringeffects.net/


On the road again

texte ¬ Alex Terror photos ¬ Macadam à deux voies / D.R.

Tout à son intitulé, le Festival itinérances a décidé de prendre la poudre d'escampette et de brûler l'asphalte via une grande rétrospective thématique " Sur la route ". On en profitera pour faire un bout de chemin avec les cinéastes rares que sont Monte Hellman et Raymond Depardon, scrutateurs attentifs de leurs contemporains. Survol (partial) d'un roadmovie immobile.

C'est à Itinérances que revient l'honneur de lancer la grande manifestation initiée par la Région Languedoc-Roussillon autour du photographe et réalisateur Raymond Depardon (voir aussi page 84). Adepte du temps mort, du moment creux, Depardon aime voler ces instants où le sujet pris est réellement isolé, manière de (dé)montrer les rouages d'une socialisation toujours branlante et équivoque, perdue entre la représentation rêvée et l'inexorable altérité. Son film 74, Une Partie De Campagne suivait ainsi la présidentielle de Valérie Giscard d'Estaing et dévoilait un futur président roublard mais humain, calculateur mais sympathiquement maladroit. VGE, pas dupe

de cette humanité dévoilée peu raccord avec la solennité de sa fonction, fit tout pour interdire la projection de ce documentaire qu'il avait pourtant lui-même commandé. Ce n'est qu'en 2002 que l'on put enfin se prendre de sympathie (apolitique) pour ce grand dadais précieux. Un dispositif profondément humaniste présent dans toute l'œuvre de Depardon, qu'il filme ses collègues paparazzis en plein rush (Reporters) comme les difficultés du monde paysan (les différents volets de la série Profils Paysans). Plus confidentiel, Monte Hellman n'en est pas moins indispensable. Figure tutélaire du cinéma indépendant américain, il profita à la fin des années 60 de l'appel à la modernité lancé par


cinéma |

73

le cinéma européen pour signer deux westerns atypiques, The Shooting et L'Ouragan de La Violence. Des films plus allusifs que démonstratifs, portés sur l'ellipse et le doute, loin d'une quelconque glorification d'un Ouest mythique. Fort de ces deux succès critiques, le cinéaste signe en 1971 ce qui reste son chef-d'œuvre, Macadam à deux voies, road-movie ultime où les personnages n'ont pas de nom et ne semblent exister que pour avaler des kilomètres.

Hellman y pointe du doigt le désarroi de toute une génération prise entre sa soif de liberté et le poids encombrant d'une culture bâtie sur la fuite en avant (l'éternel fantasme d'une conquête de l'Ouest reconductible à l'envie). Ce cinéaste franc-tireur, se fit ensuite plus rare, endossant la défroque de ses héros buissonniers. Itinérances lui rendra un hommage plus que mérité. /

27ème Festival Itinérances Du  13 au 22 mars  - Alès (34) - http://www.itinerances.org


cinéma |

75

texte ¬ Alex Terror photo ¬ D.R.

Catch me if you can échaudé par l'échec de The Fountain, ignoble pensum new-age au romantisme suranné, Darren Aronovsky fait aujourd'hui profil bas avec un nouveau film d'un classicisme serein, pendant indé du beau Rocky Balboa. Commentaires sur une rédemption devant et derrière la caméra. Le cas Aronovsky pose la question suivante: dans un système américain mettant en avant les rôles du producteur et de l'acteur, la fameuse politique de l'auteur chère à la critique européenne (cette posture qui met le réalisateur au centre de la création cinématographique) estelle pertinente  ? La réponse est malheureusement non. Nimbé de symbolique lourdingue, son précédent opus, The Fountain plantait Aronovsky sur un sujet qu'il présentait comme personnel et intime. Sans doute trop pour les frêles épaules du monsieur qui nous revient aujourd’hui humblement, vérifiant une des équations fondamentales du cinéma

The Wrestler de Darren Aronovsky Avec Mickey Rourke

américain  : un sujet universel et fort + un acteur/incarnation du sujet + un illustrateur de talent = un bon film (voir la filmographie de Ridley Scott pour plus de renseignements). Porté par un Mickey Rourke d'une sincérité désarmante, The Wrestler évoque dans son esthétique un Larry Clarke sans la fascination dégueulasse pour les ados ou Gus Van Sant sans les objectifs gras. Sauvetage sur la corde donc, même si l'on est en droit de préférer au petit Darren le père Stallone, véritable auteur, réussissant la gageure d'être à la fois producteur, scénariste, réalisateur et acteur de son légendaire Rocky. /


Marie Taillefer Diplômée en 2003 de l’école de photo de Vevey (Suisse), Marie Taillefer s’essaye à la photo de mode sur une proposition de Sarah Moon avant de bénéficier des services de l’agente Renate Gallois Montbrun. Derrière les portraits colorés de ses modèles, se dessine une mythologie personnelle, basée sur «  un long processus de dégradation et de recréation de l’image  ». Découpe, grattage, assemblage, collage, peinture à l’encre ou gouache… L’image jaillit dans une explosion de matière. À travers l’oeil de cette jeune photographe qui cite Goya, Michel Gondry ou August Sander parmi ses références, le sublime et la grâce, spontanément, se révèlent.

www.marietaillefer.fr www.r-g-m.net

portfolio |

77


Voyage en solitaire

Décryptage texte ¬ Célestine Spirit photo ¬ Raymond Depardon/Magnum photos

Après de riches expositions explorant la création contemporaine à l'aune des figures de Duchamp, de Rabelais et, bientôt, du sulfureux Casanova, la région Languedoc-Roussillon propose un nouveau focus, dirigé cette fois vers un seul artiste, Raymond Depardon, dont les multiples facettes suffisent à promettre une rétrospective des plus captivantes.

Photoreporter engagé, cinéaste du réel, créateur au long cours, poète du temps qui passe, globetrotter paysan, glaneur du non-lieu et de l'antimoment, rares sont les artistes qui bénéficient de qualificatifs au décalage si saisissant. Ces mots pour décrire Depardon paraissent aussi étouffants et maniérés, que l'homme reste discret, humble, efficace. Ce paradoxe reflète la difficulté de lec-

ture d’une démarche complexe. Bourreau de travail, il s’intéresse depuis les années 1960, à tous les êtres et les territoires, paysans et "people", hommes politiques et passants, voyageurs et victimes, lieux et non-lieux, champs de labour et de bataille, villes et déserts, institutions et bas-côtés de la société. Une boulimie de sujets, d'intérêts, de rencontres, de médiums, qui, dans une grande exigence

technique, participe à la construction d'une œuvre plurielle, majeure. Une "quête du moi acceptable" dont on se demande bien comment en synthétiser quelconque substance sans la blesser. Pour envisager cette quête, il fallait bien un chemin. Et le fil rouge fut vite évident pour les porteurs du projet - l’agence Magnum et l'association   Languedoc-Roussillon cinéma - sachant que Depardon a


exposition |

85

travaillé récemment dans notre région pour une commande publique nationale sous forme d’état des lieux photographique du territoire français (notamment en vue d’une grande exposition à la BNF en 2010). C'est donc l'escale du photographe dans nos contrées languedociennes qui sera montrée en avant-première, d’abord à ❥

Alès puis à Perpignan et à Montpellier, pour un cycle émaillé de nombreuses projections, d'événements et d'actions d'éducation à l'image. Autour de ce travail géocentrique s'exposeront également trois thématiques absolues chez Depardon : Paysans, ou l'exploration intimiste d'un monde en voie de disparition, Villes, des por-

traits de métropoles du monde entier où l'artiste se fait "voleur d'images" le temps du précieux "premier regard" et, enfin, Errance, pour rencontrer "le centre d’une nouvelle image, ni trop humaine ni trop contemplative, où le moi est aspiré par les lieux quand le lieu n’est pas spectacle, ni surtout obstacle". /

Raymond Depardon en Languedoc-Roussillon : Alès du 14/03 au 17/05 - Perpignan du 04/07 au 20/09 - Montpellier du 06/11 au 31/01/2010 www.languedoc-roussillon-cinema.fr


exposition |

86

texte ¬ Sandra Ernandez photo ¬ Pierre Malphettes © Jean-Christophe Lett

Poétiques industrielles

Le FRAC Paca débute sa programmation 2009 avec une exposition en forme de dialogue. Une rencontre entre des œuvres récentes et d’autres plus anciennes du sculpteur Pierre Malphettes que le Fond Régional accompagne depuis 2000. Une installation en forme de promenade vaporeuse dans l’univers d’un attracteur étrange à la fois sensible et conceptuel, simple et complexe. Le travail de cet artiste contemporain pluridisciplinaire, particulièrement attaché à la sculpture, se caractérise par une volonté de transporter le spectateur dans des " excursions mentales. " Ces créations cherchent à délimiter ce qui est permanent et ce qui ne l’est pas. Par souci d’économies volontaires, il utilise des matériaux aussi impalpables qu’industriels. L’acier, le verre, le plastique destinés habituellement à la production côtoient l’air, l’eau ou les pierres qu’il ramasse en souvenir de ses ballades et qui servent à nommer ses flaques en semi apesanteur. Le parcours poétique commence par le conflit qui naît entre ces structures solides et leurs apparentes fragilités. L’artiste conduit le spectateur avec la volonté de lui faire perdre ses repères. Au fur et à mesure qu’on avance dans les différentes pièces, on ne sait plus ce qui est résistant ou ce qui est volatile, durable ou éphémère. A l’image de ce nuage de plaques de verre maintenues au plafond par des câbles d’acier où le jeu des transparences et des perspectives marque un volume cotonneux qui tranche avec la rigidité des découpes. Une exposition qui, avant tout, fait prendre de la hauteur. / ❥

Sculptures terrestres et atmosphériques - Pierre Malphettes Jusqu’au 25/04 au FRAC PACA (et à l’Ancien Presbytère) à Marseille www.fracpaca.org & 04 91 91 27 55


© Raymond Depardon / Magnum Photos - Collection du Conseil Régional Languedoc-Roussillon Argelès-sur-Mer, Pyrénées-Orientales, Septembre 2007

Photographies Films

Alès, Perpignan, Montpellier Un projet initié par

www.raymond-depardon-en-languedoc-roussillon.fr


agenda © Franck Fay

MAUD PEAUIT et FRANK FAY

Xtrem’ Art

Jusqu’au 5/04

Les 07 et 08/03

Béziers (34)

© bobie

Montpellier (34)

Nous avons ici affaire à deux adeptes de l'abstraction géométrique et constructive. Pour l’une, le tableau porte des formes sévères et méticuleusement rectilignes, tandis que pour l’autre, il développe un jeu plus léger composé de couleurs en harmonie " douce et feutrée ". Si leur penchant non figuratif les mène sur des sentiers parfois proches, leurs finalités restent fort différentes. Cela ne les empêche pas d’être mariés (on est rassuré). ❥ Espace Riquet http://www.ville-beziers.fr/

En attendant le désormais célèbre festival de sport freestyle le FISE, qui s’installera une nouvelle fois à Montpellier au printemps prochain, cette exposition pluridisciplinaire tentera de retranscrire les émotions fortes des années précédentes avec photos, vidéos, graff mais aussi (et c’est plus surprenant), des sculptures. C’est l’art des sports extrêmes dans sa globalité qui vous sera proposé deux jours durant et le tout en musique bien sûr. ❥ Salle Pétrarque & 06 83 50 14 39

CHEVAUX 2 VENT

éQUINOXE

Du 02 au 15/03

Montpellier (34)

Cette installation d'inspiration tibétaine signée Bobie se compose de 100 "  drapeaux de poèmes  " formant un livre à ciel ouvert de 10 000 m2 dans lequel le public déambule. C'est le vent dispersant la poésie dans les airs qui en forge le geste entre land art et art relationnel. Un enchantement du quotidien dans le cadre du Printemps des poètes ayant pour finalité de redonner des couleurs à la ville en tissant des liens entre ses habitants. ❥ Dans les rues Saint Ravy, Joubert, Cauzit et Trésoriers de la Bourse menant à la place Saint Ravy www.printempsdespoetes.com

Du 11 au 21/03

Montpellier (34)

Pour fêter l’année de l’astronomie et réunir comme à son habitude les artistes de son atelier autour d’une contrainte salvatrice et ludique, Anne Delhaye propose de revisiter le thème de l’équinoxe, avec tout le mystère et les peurs ancestrales que ce phénomène peut véhiculer. Gageons que les plasticiens Annick Bonnet Dupeyron, Pierre Cornudet, Nathalie Le Gall, eDline, Charles Malherbe, Sonia Medina et éric Poulain s’en donneront à cœur joie. ❥ La Scierie www.etsionparlaitevenement.com


exposition |

89

Equinoxe © D. R.

© Luisa

Picasso © D. R.

Dividencke © D. R.

LUISA

Picasso. Métamorphose.

Du 13/03 au 03/04 Montpellier (34)

Jusqu’en décembre 2009 Aix en Prov.

Cet artiste allemand d‘origine russe est un pionnier de l‘art interdisciplinaire. Il poursuit l‘idée de la syntopie, c‘est-à-dire relier en réseau le savoir et l‘expérience des différents domaines de notre société comme la science, la politique, l’économie et l’art. Il propose ici une installation et un rituel dans lequel il extrait l‘essence odorante de plantes et crée un laboratoire où l‘expérience du spectateur devient le centre de l’œuvre. ❥ d’Igor Sacharow Ross

En préambule à la grande exposition Picasso-Cézanne et pour mieux expliquer le rapport entre l’œuvre de ces deux artistes, le musée Granet propose ce dispositif multimédia permettant de comprendre le processus créatif du peintre espagnol. Ainsi en pénétrant dans " l’espace métamorphose " aux procédés interactifs et sensoriels, le visiteur voit son image capturée, décomposée et devient le temps d’une visite un potentiel modèle distordu si cher à Picasso. ❥ Musée Granet

FRUC http://www.fruc.biz

www.museegranet-aixenprovence.fr

INSPIRATIONS MONTPELLIER

DIVIDENCKE

Du 18 au 29/03

Jusqu’au 22/03

Montpellier (34)

Marseille (13)

Designer textile d’origine finlandaise, Jaana Reinikainen a voulu combiner de manière très personnelle l’histoire locale et la modernité scandinave, tout en confrontant les savoir-faire ancestraux et contemporains. Ses œuvres textiles, peintes ou imprimées, sont inspirées par les formes des bâtiments du centre historique de Montpellier et portent des coloris teintés des ambiances des paysages aux alentours de la ville (étangs, plages, garrigues). ❥ de Jaana Reinikainen

Le titre, Dividencke, est construit à partir du terme "  division d’encke  ", une aire de séparation située dans l’anneau de Saturne. À travers un dispositif composé de néons et d’une vidéo réalisée en collaboration avec Philippe Cuxac, Nicolas Moulin créait un environnement minimal et non chromique, à la fois abstrait et réaliste, puisant dans les recherches formelles du constructivisme russe, du cinéma de Fritz Lang, du Bauhaus, de l’art minimal et des mangas. ❥ Dans le cadre des RIAM #6 Visions

Galerie Saint Ravy www.montpellier.fr

Rencontres Internationales d’Art Multimédias www.riam.info/06


agenda © Hair du temps

© Humour et dérision

Hair du temps

HUMOUR ET DERISION

Jusqu’au 29/03 Aix en Provence (13)

Jusqu’au 03/05

Olivier Saillard, homme d’art aux multiples facettes a imaginé et conçu cette exposition décoiffante qui revisite la place du cheveu dans l’univers de la mode. à travers des pièces de couturiers de Jean-Paul Gaultier ou Givenchy entre autres, des créations originales de coiffeurs de podium et des vidéos des années 60, le cheveu sera ici exposé dans tous ses états comme le reflet de la place de la féminité dans la société au fil du temps. ❥ Galerie d’art du Conseil Général

La Fondation Regards de Provence met à l’honneur le thème de l’humour et de la dérision au travers de 130 dessins, installations, peintures, photographies, productions visuelles et sonores de 16 artistes français, espagnols et néerlandais du XXème siècle, en écho au climat morose qui règne dans le monde et n'épargne pas le milieu de l'art contemporain. Une exposition qui incite à la réflexion, dans la joie et la bonne humeur ! ❥ Palais des Arts

& 04 42 93 03 67

http://www.regards-de-provence.org

Tore Sandahl Jusqu’au 10/04

à vos marques… pages ! Marseille (13)

Ce photographe norvégien encore inconnu dans l’Hexagone, déplace pour la première fois ses photos hors des terres scandinaves pour une latitude plus clémente, la cité phocéenne. Cette série de clichés intitulée Stolen Moments nous replonge dans les fondamentaux de la photographie en noir et blanc aux aspects mâtifiés. Ni éclats, ni projecteurs donc pour ces instants volés à la saveur de fjörds lointains. ❥ Atelier de visu www.atelierdevisu.fr

Marseille (13)

Le 07/03

Arles (13)

3ème édition pour ce jeu de piste à taille urbaine, qui propose aux amateurs de belles lettres un parcours ludique reliant l’ensemble des librairies et médiathèques de la ville d’Arles. Plusieurs itinéraires semés d’indices sont proposés autour de thèmes variés et des parcours BD ou art et photo  dont le but est de trouver l’énigme finale qui vous vaudra un cadeau. Une bien belle idée pour repeupler ces " Mecque " du livre. Alors prêt… ❥ & 04 90 49 39 39


Une aventure sensible

texte ¬ Jean Marron photos ¬ Thomas Bedecarrats (Cie Moebius/Collectif MXM)

Julien Bouffier est metteur en scène, mais pas seulement  ! Le rapport de l’œuvre au public est au centre du travail de la compagnie Adesso e Sempre qu’il dirige depuis 1991. En résulte l’expérimentation de différents dispositifs de médiation et un goût prononcé pour l’art de la mise en relation. C’est justement le cœur de la manifestation Hybrides.

Depuis trois ans, Julien Bouffier et sa compagnie sont en résidence au Centre Dramatique National de Montpellier – les 13 Vents. Ce temps de travail a notamment permis l’éclosion d’un diptyque au format atypique centré  sur le livre des Vivants et des Morts de Gérard Mordillat. Concluant avec panache cette résidence, Julien Bouffier se fait metteur en œuvre d’une manifestation à l’image de son travail scénique, à la croisée de différents arts. La transdisciplinarité, terme sur-usité de nos jours, n’est pas un vain mot dans sa bouche. Il a voulu en faire le fil d’Ariane qui lie les différents artistes programmés dans Hybrides. Musique, danse, cirque, installation,

vidéo, multimédia… autant de disciplines qui coexistent et perturbent les habitudes verbeuses du "  théâtre de recherche  ". Parmi les artistes programmés, citons la Compagnie Ouvre le chien, menée par Renaud Cojo. Avec sa création Et puis j’ai demandé à Christian de jouer l’intro de Ziggy Stardust, Cojo se penche de façon délirante sur la figure fascinante du personnage interstellaire créé en 1972 par David Bowie. Autre digression autour de l’intergalactique avec & un spectacle de câble et d’épée de Halory Goerger, Antoine Defoort et Julien Fournet dans une évocation low-fi et minimale du futur. Devenus experts dans l’art de l’ingéniosité faite


Théâtre & danse |

93

de bric et de broc, ces joyeux drilles donnent à voir "  ce que pourrait être le spectacle conçu par Bill Gates à l’âge de neuf ans pour  l’anniversaire de sa maman "… Dans son désir d’offrir au public diverses portes d’entrée, Hybrides arrive à rassembler 10 lieux culturels montpelliérains (un exploit !) très différents mais sensibles au décloisonnement des disciplines. Et pour préparer l’entrée du public dans ses lieux, Julien Bouffier et son

équipe ont convié pendant un an un groupe de 60 personnes à assister à divers événements montrés dans ces espaces. Cette Aventure Sensible trace un chemin qui conduit le spectateur à développer son propre regard critique. Exercer le regard, voilà le meilleur rempart contre l’incompréhension. /

Festival Hybrides | Du 30/03 au 03/04 à Montpellier : Le Théâtre des Treize Vents / CDN Languedoc Roussillon, Kawenga, Le Théâtre de l’Université Paul Valéry, Trioletto, Ecole Supérieure d’Art Dramatique, Frac Languedoc Roussillon, La Chapelle, La Salle 3, Le Rockstore, Diagonal… www.adessoesempre.com


Théâtre & danse |

94

texte ¬ Gaëlle Reynaud photo ¬ Isabelle Bruyère

Se plier à… quoi ?

On va au théâtre parce qu’une proposition nous a convaincu. Ici, le fantasme de la performance façon cirque de Pékin sur bande son relaxation n’a pas sa place : lorsqu’Angela Laurier met son corps de contorsionniste en spectacle sous le titre Déversoir, c’est qu’elle a, semble-t-il, quelque chose à déverser, à gerber, à envoyer comme un cri sur la scène du monde. Son corps désarticulé devient écho à la pathologie schizophrénique de son propre frère. Les craquements des jointures de cette quarantenaire racontent les souffrances d’une enfance dont il est si dur de s’échapper, entre un père barré dans la foi " chrétine ", l’abandon des siens et une mère pondeuse et victime absolue. La voix déformée par des poses contraignantes, le déplacement des organes à l’intérieur, tout cela nous rappelle que les visages impassibles des petites chinoises vêtues de strass qui dépassent toujours davantage les limites de la physionomie cachent des souffrances et des heures d’entraînement comme autant d’aliénation de soi à une discipline aux limites de la torture. Vivre est une torture, s’obliger à vivre, à réussir à tenir tandis qu’une camisole contraint davantage le corps à flirter avec l’automutilation pour continuer de respirer, qu’en est-il de nos soumissions volontaires, de nos camisoles d’apparat, de nos contorsions schizoïdes et de nos désirs de tout faire exploser ? Quand la performance laisse entr’apercevoir la souffrance, on peut espérer pouvoir toucher du doigt la tragédie humaine. / ❥

Déversoir de Angela Laurier |Du 17 au 19/03 au Théâtre/Scène Nationale de Sète Les 21 et 22/03 au Théâtre Sortie Ouest à Bayssan (34) Coproduction Pôle/Cirque Région LR


L’EXPÉRIENCE JAPONAISE Biennale

5 jours, 18 projets, 50 artistes Un événement rare, atypique et infiniment précieux !

Du mardi 24 au samedi 28 mars 2009 Au Théâtre de Nîmes, à l’Odéon et à travers la ville

THÉÂTRE DE NÎMES 04 66 36 65 10 - www.theatredenimes.com www.myspace.com/lexperiencejaponaise www.sonore.com Direction François Noël


Théâtre & danse |

97

texte ¬ Sandra Ernandez photo ¬ Kettly Noel © D.R.

Mises à nu Décalées, subversives, désinhibées, à vifs : les femmes en mouvement s’expriment dans un cycle Pluri(elles), qui leur est consacré. Avant d’aborder le sexe et l’amour, Le Merlan repart dans un vagabondage, de la Friche La Belle de Mai à la Scène Nationale, entre intime et univers(elles). Invitées pour l’occasion, cinq chorégraphes femmes de cinq nationalités différentes (Afrique du sud, Mali, Côte d’Ivoire, Algérie et Islande), et un homme qui les sublime, ont tous un point commun  : raconter par la danse l’importance du parcours, du vécu et des rencontres car " ce n’est pas d’où l’on vient qui est important mais qui on a rencontré. " Les trois premières soirées seront consacrées à Alain Buffard, dont le spectacle Not a love song, donne le ton au cycle avec une énergie communicative. Les autres se composent de deux représentations qui plongent le spectateur, au cœur de la diversité des sentiments féminins. Des paral-

lèles d’expériences qui libèrent leurs sentiments par l’expression de leurs corps qui s’étirent et osent montrer ce que les paroles taisent. Chacune d’elle explose des obligations esthétiques et des carcans réducteurs qui nous sont imposés avec une force gracieuse parfois déchirante. Erna Omarsdottir, Nacera Belaza, Kettly Noël, Nelisiwe Xaba et Nadia Beugré, montrent tour à tour que l’on ne peut pas isoler les femmes dans une catégorie sexuelle. Sans être une programmation féministe, elle nous rappelle aussi que, pour de nombreuses femmes, être libre de danser reste un combat en soi. /

cycle Pluri(elles) Jusqu’au 15/03 à Marseille au Merlan et à La Friche La Belle de Mai www.merlan.org & 04 91 11 19 20


texte ¬ Jean Marron photo ¬ Frédéric Stoll

Cabine de pressurisation En dehors du propos de son auteur, le cadre confiné du Trioletto sera l’écrin idéal pour accueillir cette chorégraphie/performance de Pierre Rigal mettant l’espace au centre d’un dispositif épuré et expérimental qui voit l’humain lutter avec des éléments invisibles, jusqu’à perdre pied. Press pour pression, dépression ou oppression. Car c’est à un étonnant processus de décomposition que nous invite Pierre Rigal dans ce solo créé entre les rives de la Garonne et celles de la " Thames " Londonienne. Ancien athlète de demi fond, (et de haut niveau), touche à tout de l’image, le Toulousain, adepte du rebond et de la surprise, attire parfois grincements ou agacements mais aussi éloges et adhésions. Enfermé dans un espace cubique qui peu à peu se replie sur son unique sujet, le danseur s’introduit dans une ambiance d’interrogatoire, entre Kafka et un univers cinématographique fantastique. Dans la nudité de cette pièce simple-

ment équipée d’une lampe électrique et d’une chaise, il dialogue verbalement et physiquement avec ces deux éléments et induit sournoisement une humanité qui disparaît. Rapidement le dialogue se mue en soumission d’un corps en proie à une force invisible et oppressive, qui se casse, se disloque, se convulse, se raidit. Progressivement les traces d’une ludique pantomime disparaissent, le personnage basculant dans un dérèglement et dans une gestuelle dont il n’est plus maître, glissant irrémédiablement dans une tragédie annoncée, la disparition. Une performance singulière au service d’une réflexion moderne et universelle. /

Press de Pierre Rigal Les 24 et 25/03 au Trioletto à Montpellier www.myspace.com/salletrioletto & 04 67 51 50 09

Théâtre & danse |

99


Théâtre & danse |

100

texte ¬ Gaelle Reynaud photo ¬ Philippe Delacroix

à dire vrai… Dans son tour de parole à travers le territoire, Jacques Bonnaffé vient par chez nous pour distiller ses perles de salive et de sueur dans la truculente langue de Jean-Pierre Verheggen. Lorsque le Nord prend la prose, la poésie rend tout chose. Ce duo potentiellement légendaire mêle leurs langues natives des abords de Quiévrain, fameuse ville frontalière. Les mots de l’un malaxent la bouche de l’autre, aussi gros ou vulgaires que savants ou brillants. Le poète, le belge, tricote ses phrases dans la trame de la revue TXT dont il fut l’un des maillons. Ici, la langue joue sur les allophonies de toutes sortes, chocs de cultures verbieuses, allitérations et prouesses à la duchesse en chaussettes. Dans un saute-mouton incessant digne des plus belles nuits d’insomnie, les racines se mettent au carré, en bouillon cube ou en court-bouillon, façon reader-digest du p’tit Robert. Le ch’ti, quant à lui, honore son voisin de frontière par sa virtuosité d’acteur. Pas un mot ne meurt sans les honneurs. Pas un n’est tu ou tué, dans ce carnaval de l’oral. Le Bonnaffé campe à merveille un rhéteur sans propos, en clair, un politicien en campagne, qui passe une heure entière à introduire son discours, porteur d’un hypothétique programme christique. La langue de Verheggen prétend attaquer à la hache les mots étouffés sous le vernis du temps. Placée dans la bouche d’un VRP des idées politiques, ennemi juré des mots vivants, elle risque d’entraîner un sacré paradoxe, voire une explosion du sens dessus dessous. Un risque à prendre. /

L’oral et hardi de Jean-Pierre Verheggen et Jacques Bonnaffé Du 06 au 08/03 au Théâtre de Cavaillon (13) Dans le cadre du Printemps des Poètes www.theatredecavaillon.com & 04 90 78 64 64


les 3, 4 et 5 avril cité du livre

dpn

~‚‚€„…´xxxcebjy

MUSIQUE multimedia

installation

video

cirque

adesso e sempre presente

I HYBRIDES UN THEATRE OUVERT AUX RENCONTRES graphisme Alice Faure-Brac - Marion Roux (ESMA) et Albane Romagnoli

dessin, S. Blanquet

Rencontres Dedicaces

30 MARS > 3 AVRIL 2009 6

expositions rencontres animations ateliers danse spectacle caravane bd cinéma + de 60 D B s r auteu

gftujwbmefmbcboefefttjoKffubvusftbsutbttpdjKtº€‚ bst€ƒbwsjmºbjyfoqspwfodf

ée tr e en atuit gr

MONTPELLIER

danse

INFOS

adessoesempre.com SORTIE DU PROGRAMME ET OUVERTURE DE LA BILLETTERIE

LE 6 MARS 09

04 67 99 25 00

theatre-13vents.com


agenda Hip hop en création © D. R.

© D. R.

HIP HOP EN CRéATION

RIROLOGIE

Les 25 et 26/02 St Jean de Védas (34)

Du 04 au 07/03

S’il n’est plus besoin de prouver que la danse hip hop est désormais un courant mature de la danse contemporaine, ces deux jours prouveront qu’en la matière, la région L.R. abrite une authentique pépinière de talents, du breakdance classique jusqu’aux fusions les plus malicieuses. Initiée par la Casa Musicale et l’Association Attitude six compagnies (Atypik, Libellule, Influences, 6 Steps, Clash 66 et Mosaîk) prouveront cette richesse effervescente. ❥ Au Chai du Terral & 04 67 47 15 87

Une création contemporaine puisant dans la figure du fou du roi en invitant spectateurs et trio d'interprètes à former une microsociété avec son prince et ses contrepouvoirs. Le bouffon était le seul personnage libre de se moquer du souverain, de railler la scène politique. Sa folie présumée mettait l’artiste, en principe, à l’abri des foudres de la censure… Alors dans cette mise en abîme, qui sera le bouffon de l’autre ? ❥ Théâtre Jean Vilar par le Cie des Lumas & 04 67 40 41 39

MARYLIN MONROE ENTRETIENS

LES FIGURES DU SIECLE

Les 03 et 04/03

Narbonne (11)

Ou l’interprétation poignante d’un texte de l’écrivain Michel Schneider inspiré des entretiens de l’icône avec son psychanalyste Ralph Greenson. Un très beau moment de théâtre entre désespérance et lucidité. Une tentative de portrait de Marylin par Stéphanie Marc qui précise, toute en délicatesse  : "comme une appropriation, pas du personnage, mais du récit d’une femme, et de celle là. Ses attitudes, ses respirations, ses rires, ses silences… " ❥ De et avec Stéphanie Marc www.letheatre-narbonne.com & 04 68 90 90 00

Du 13 au 15/03

Montpellier (34)

Montpellier (34)

Pendant 3 jours, la musique contemporaine envahira les Opéras Berlioz, Comédie et la Salle Pasteur pour 4 concerts à entrée libre. Un week end qui démarre fort, entre le théâtral Mysteries of the macabre de Ligeti et un medley de quelques tubes du rock progressif anglais, aux arrangements signés René Bosc. Les ensembles SMCQ et Sixtrum et le quatuor Bozzini prêtent main forte à l'Orchestre National de Montpellier pour porter des œuvres exigeantes et rares. ❥ www.opera-montpellier.com & 04 67 60 19 99


Rirologie © D. R.

Quatuor Bozzini © D. R.

Fiction in between © D. R.

Nadia Lauro © D. R.

FICTION IN BETWEEN

]DOMAINES[ NADIA LAURO

Les 17 et 18/03

Montpellier (34)

Du 26/03 au 04/04 Montpellier (34)

Fabrice Ramalingom et Saskia Hölbling se sont rencontrés en tant qu’interprètes dans Lugares Comunes un spectacle de Benoit Lachambre. Point d’accroche suffisant pour donner à ces deux chorégraphes l’envie de partager la scène. Fiction in between travaille ce qui existe à la croisée du réel et du fictif. Moulés de la tête aux pieds dans des costumes imposant une forte tension, à mi-chemin entre peur et désir, les deux corps se font ombres, s’enlacent et se détachent. ❥ Au CCN de Montpellier/Studio Bagouet

Après un premier ]domaines[ où Mathilde Monnier déclinait avec humour et pertinence le rapport artiste/public, c’est la scénographe Nadia Lauro qui prend la relève. Elle propose une installation à vivre, un espace immersif calfeutré et sonorisé ouvert à tous du 26 mars au 4 avril. Sa proposition associe également deux conférences scientifiques avec Bertrand Boudey et d’Iraj Mortazavi et un live électronique de Dany Siciliano proche collaboratrice de Matthew Herbert. ❥ Au CCN de Montpellier

www.montpellierdanse.com & 04 67 60 83 60

www.mathildemonnier.com & 04 67 60 06 70

LE PRINCE DE HOMBOURG

LA DOULEUR

Du 17 au 20/03

Le 13/03

Montpellier (34)

Perpignan

M-J Malis nous revient avec un projet de grande envergure : cette magistrale pièce de Kleist, passée au crible de la pensée d’Alain Badiou, impose à qui s’y frotte une exigence de vérité intime absolue dans l’appréhension de l’espace politique. La question de la loi y est centrale, non pour la penser sur le seul mode de la transgression, mais pour tenter de lui opposer une autre logique sur le plan collectif. Problématique hautement contemporaine. ❥ Au théâtre de L’UPV/La Vignette

On appelle ça un blockbuster, variable association d’un texte, d’un casting de qualité et d’une mise en scène renommée. Le trio Duras/Chéreau/ Blanc joue dans la cour de ces spectacles qui n’ont presque pas besoin de presse pour voir balcons et fauteuils se remplir. Mais quand la précision est au service d’un texte fort et personnifié, on ne peut que saluer l’accomplissement artistique et aller partager ces grands moments dramatiques. ❥ Théâtre de Perpignan

//theatre.univ-montp3.fr &04 67 14 55 98

letheatre.perpignan.fr & 04 68 66 33 54

Théâtre & danse |

103


agenda La chance de ma vie © D. R.

Correspondances © D. R.

LA CHANCE DE MA VIE

COLLOQUE VOIX ET THEATRE

Du 10 au 14/03

Le 14/03

Marseille (13)

Le thème du casting et de l’audition est un formidable laboratoire d’exhibitions de portraits, de profils et, forcément, de mises à nu. On y joue, on se vend, on s’y perd. Formée à l'école d'Ariane Mnouchkine et de son Théâtre du Soleil (qui co-réalise ce spectacle), Valérie Grail exploite subtilement cette riche matière dramatique et orchestre ce grand déballage des songes comme une ingénieuse leçon de choses. Où le plus fort ne fait pas toujours la loi. ❥ Théâtre du Gymnase/Jeu de Paume www.lestheatres.net & 08 20 00 04 22

CORRESPONDANCES Le 13/03

Arles (13)

Kettly Noël et Nelisiwe Xaba. Deux femmes sur scène. Une originaire d’Haïti, l’autre de Soweto. Toutes deux chorégraphes. Toutes deux noires de peau. Elles se sont inventées deux personnages de femmes. Des doubles scéniques qui se retrouvent après une longue correspondance épistolaires. Elles ont décidé d’exposer leur rencontre, d’ouvrir une brèche d’intimité, Se dégage une féminité féline aussi déroutante que séduisante. ❥ Au théâtre d'Arles www.theatre-arles.com & 04 90 52 51 51 + du 08 au 11/03 au Merlan à Marseille

Marseille (13)

" L’acteur entre en scène, il est silencieux et pourtant il a déjà un son en lui que le spectateur presse ! Et quand enfin l’acteur fait entendre sa voix, ce même spectateur vérifie si celle-ci est bien conforme au son pressenti...  " Cette réflexion d’Alain Simon du Théâtre des Ateliers introduit le programme de cette journée  où auteurs, acteurs, chercheurs, musiciens, écrivains et public pourront échanger sur le rapport entre l’homme, sa voix et le texte. ❥ Théâtre de la Minoterie www.minoterie.org & 04 91 90 07 94

DIVINO AMORE Du 19 au 21/03

Marseille (13)

"  Insolent, enjoué, inattendu, drôle, audacieux, réjouissant, éclatant, insensé, délirant… " Cette collection de qualificatifs est tirée de deux seules critiques dans la presse (en l’occurrence Le Monde et Télérama) au sujet de la nouvelle création d’Alfredo Arias. Difficile après ça d’en rajouter ? Sûrement. Alors ne boudons pas les plaisirs de jouir des représentations sudistes de ce " cabaret Brecht Tango Broadway " qui brille déjà de milles feux. ❥ Théâtre du Gymnase (Production La Criée) www.theatre-lacriee.com & 04 91 54 70 54


Divino amore © D. R.

Mare nostrum © D. R.

MARE NOSTRUM Du 24 au 28/03

(Not) a love song© D. R.

Caligula © D. R.

SONS DE PLATEAUX Martigues (13)

Seconde édition pour ce festival qui rassemble des propositions artistiques venues de toutes les côtes de la Méditerranée. De la musique mais aussi des invitations théâtrales qui méritent d’attirer l’attention. à noter, entre autres propositions pluriculturelles, Le Café du bonheur, récit qui retrace l’histoire des chansonniers qui œuvrèrent dans les bars algériens, des années 30 à l’Indépendance, par Ziani Cherif Ayad. ❥ Théâtre des salins www.theatre-des-salins.fr & 04 42 49 02 00

(NOT) A LOVE SONG Du 26 au 28/03 Aix en provence (13)  Créé au festival Montpellier Danse 2007, (not) a love song ne cesse de tourner depuis. Succès hautement justifié pour cette pièce qui emprunte l’énergie de la comédie musicale pour donner naissance à un nouveau genre, la tragédie musicale. La musique live de Vincent Ségal (M / Bumcello…) revisite délicieusement de grands classiques du Velvet Underground ou des Stooges d’Iggy Pop. ❥ (Not) a love song d’Alain Buffard Centre chorégraphique d’Aix en P./Pavillon Noir www.preljocaj.org & 04 42 93 48 00

Du 30/03 au 12/04

Marseille (13)

Pour cette 4e édition,  les Rencontres Sons de Plateaux se pencheront sur l’écriture de l’espace scénique au travers du son. Les invités pressentis de ces quelques jours de projections, performances, formes théâtrales et tables rondes vont de la troublante musicienne Bérangère Maximin au génial metteur en scène J-F Peyret, du mythique "  scoriste  " François de Roubaix aux organisateurs du festival Abstracta, spécialisé dans le cinéma abstrait. ❥ Au GRIM Scène musicale de Montevideo www.grim-marseille.com & 04 91 04 69 59

CALIGULA Du 31/03 au 04/04

Marseille (13)

" C'est l'histoire de la plus humaine et de la plus tragique des erreurs. Caligula consent à mourir pour avoir compris qu'aucun être ne peut se sauver tout seul et qu'on ne peut être libre contre les autres. " Ces mots de Camus mettent la quête de liberté au centre du destin de cet empereur trop souvent pastichée dans les travers des décadences romaines. Laurent Ziveri part à la recherche de cette humanité en adaptant celle de la pièce de Camus et de son cycle de l’absurde. ❥ Au Théâtre Gyptis www.theatregyptis.com & 04 91 11 00 91

Théâtre & danse |

105


Mian Mian L’âge de raison Interview

texte ¬ Céline Cauvi photos ¬ David Warren

Icône de la contre-culture chinoise, Mian Mian raconte dans ses livres une jeunesse shanghaienne débridée, en perte d’identité. Suffisamment impertinente pour faire trembler les milieux culturels tout en aiguisant notre appétit de récit en provenance de ces contrées abondantes, elle nous présente Panda Sex, deuxième roman et concept littéraire hors norme. Mian Mian a fait du chemin depuis le succès en 2001 des sulfureux Bonbons Chinois. Elle a pris du recul avec la tumultueuse élite shanghaienne. Dans les années 90, dans le simple désir de "  rassembler les gens  ", elle organise les premières raves chinoises. Un rôle de pionnière et la vie dissolue qui va avec  : activisme underground, expériences, sexe et paradis artificiels. "  J'ai touché aux drogues, j'ai été sauvage. C'était ma manière de chercher la vérité. J'ai changé de méthode  " nous confie-telle en touchant son chapelet tibétain posé non loin. Depuis elle a rencontré le bouddhisme, croit au "  karma  ", à l’équilibre, sans toutefois jeter son

portable aux oubliettes, ni le bijou fantaisie qui va avec. Si elle défend toujours la liberté d’expression, elle se garde de s’épancher sur cette censure qui perdure et qui touche encore ses écrits, le pouvoir interdisant à la jeunesse chinoise d’y goûter. Un éclat de rire sera sa seule réponse. Alors qu’elle pensait ne plus pouvoir écrire, cette écorchée vive attrape le virus du panda, thème central de son nouveau roman. Le faible appétit sexuel propre à l’animal touche les personnages de Mian Mian. Pour elle " deux personnes qui s’aiment vraiment ne peuvent plus coucher ensemble ". Elle raconte alors les errances et les incompréhensions de ces protagonistes impersonnels.


littérature |

107

Panda concept Elle utilise les techniques de la répétition, du copié collé et du script pour insister sur le concept et trouver d’autres façons de raconter une histoire. " Mélanger différents genres et expérimenter d’autres formes d’écriture  " permet de créer un nouveau mode de communication, plus accessible. Panda Sex est parfois difficile à suivre mais soulève de vraies émotions, pas un simple émoi sous couvert de superficialité. Lorsque l’on évoque l’Occident ou le capitalisme, ❥

Panda Sex | éditions Au Diable Vauvert

elle déplore la " colonisation économique " et le manque de considération envers la culture chinoise. Ses livres sont un des rares liens entre nos jeunesses et la sienne. Des supports originaux pour entrevoir l’esprit d’une génération que nous connaissons mal. Et derrière l’expression d’un certain pessimisme, Mian Mian n’oublie pas de "  désirer  ", de rêver sa route en somme. /


disques

Animal Collective  [sauvagerie synthédélique] Merriweather Post Pavilion | Domino - Pias Bizarre… Aucune invention journalistique n’a encore synthétisé l’œuvre Animale. Sur les pistes abruptes empruntées par les insaisissables bestioles, zoologues et chasseurs de trophées ont toutefois ressorti la batterie de superlatifs. Pourtant, à l’instar de sa pochette "  mouvante  ", Merriweather Post Pavilion n’a rien d’un album confortable. Guère assagis après huit albums, les illuminés Panda Bear, Avey Tare et Geologist persistent dans leurs célébrations païennes exaltées, incantations farouches à gorges déployées, mélodies illuminées, cascades sonores hyper compressées et faux hits synthédéliques. Ah, tiens… " synthédélique " ? Mmouais. Manolo

The Sweet Vandals [tranche de funk] Love Lite | Unique/Differ-Ant Depuis leur premier album éponyme tout en feu d'artifice vintage, de l'eau a coulé sous les ponts pour les Sweet Vandals. Séparés de leur pygmalion Carlo Coupé, figure de la scène néosoul madrilène et patron de Funk-O-Rama Records, nos spanish funksters préférés ont affronté les scènes de la vieille Europe avec vigueur, se forgeant au contact du public un caractère en acier trempé. Résultat, un deuxième opus rutilant, Love Lite, du nom du club berlinois où ils ont leurs petites habitudes, et nouvelle preuve de la pertinence de certains canons de production antédiluviens. Old school tu es, old school, tu resteras. On signe, évidemment. Alex Terror

NLF3 [instrumental clash] Ride On A Brand New Time | Prohibited Rcs En 10 ans ce trio échappé de Prohibition (formation post-punk française) a imaginé la bande-son de Que Viva Mexico ! d’Eisenstein, mais ne s’est pas limité à enluminer de vieilles pellicules. Ce 4e album, qui mêle les influences conjuguées du krautrock de Can, le majestueux de Morricone et un afrobeat mathématique, est aussi exigeant qu’addictif. Souvent comparé à d’autres grands avant-gardistes, NLF3 est bien moins tapeà-l’œil et plus passionnant que Battles par exemple. Ici, dix instrumentaux fourmillent d’idées sans jamais écraser l’auditeur d'une perfection ostentatoire. Au contraire  : c’est en toute simplicité que ces mélodies répétitives et ses brisures rythmiques nous emmènent loin. Très loin. Thibaut Allemand


chroniques |

109

Antony and the Johnsons [confession nocturne] The Crying

The Mighty Underdogs [California hop]

Light | Rough Trade

Presque un all stars, où du moins un trio qui embrasse à lui seul ce qu’il se fait de plus élastique, drôle et groovy en matière de hip hop, catégorie californienne. Soit Gift of Gab des mémorables Blackalicious, Lateef du Quannum, El-P au commande du label et une ribambelle de convives qui se tiennent bien à table comme Dj SHadow, Mr Lif ou Chali du Jurrassic 5. Des noms pour certains disparus ou éclatés que l’on est en droit d’évoquer avec nostalgie, comme ses vieilles baskets que l’on aime tant, souples, confortables, endurantes, que l’on n'arrive pas à jeter pour les remplacer par des neuves. Jusqu'à ce Droppin’ Science Fiction, nouveau modèle, aéré, racé, véloce. De la street maroquinerie de luxe. Ludovic Deleu

Sur son précédent album, Antony défendait l’idée que les femmes pouvaient voler (l’inoubliable Bird girl) et l’actrice Candy Darling illustrait la pochette. Les amours massacrés, la confusion des genres sont ici en retrait au profit du changement climatique comme sur Another world. Face à une voix capable de tout embrasser (masculin, féminin, réchauffement, désastre) on est tentés de ne conserver que les trémolos, à agiter le spectre du maniérisme. Mais The crying light marque un grand pas en avant dans les arrangements et la simplicité des mélodies (One Dove, la clarinette de Epilepsy is dancing, le bucolique Everglade). Un disque à classer près d’un cycle de lieder de Schubert. Sébastien Paule

Droppin’ Science Fiction | Dej Jux/pias

Claro Intelecto [electro luxueuse] The Warehouse Sessions | Modern Love Mark Stewart aka Claro Intelecto nous avait séduit l'an dernier avec son lp Metanarrative, sorti sur l'excellent label mancunien Modern Love. Un album sobre, profond et mélodique qui trouve aujourd'hui un habile prolongement avec ces sessions à la Warehouse, digest ultra digeste d'une série de maxis vinyls qu'il aurait été dommage de confiner au strict usage des djs. En effet, en imaginant une techno aux basses amples et au sens du paysage panoramique, il réussit à interpeller l'amateur d'electro tout en s'ancrant dans une approche pop à l'anglaise, à rapprocher du Underworld triste de la grande époque (celui de Dark & Long). Autant dire un disque pour la tête et les jambes. Fameux. Alex Terror


livres Dans ma maison sous terre de Chloé

Lost Album (A Phil Spector Production)

Delaume (éditions du Seuil)

de S. Legrand et S. Pajolec (éd. Inculte)

Personnage étrange et mystérieux, Chloé Delaume manie une écriture simple et haletante. Dure aussi, comme le confirme son dernier ouvrage élaboré avec la musicienne Aurélie Sfez. Le texte est lié à un " requiem expérimental " sorte de composition mélancolique dont le piano est la base, vouée à l’immersion. L’auteur met en scène une succession d’histoires de morts et de furtives résurrections. Dans le dédale d’un cimetière, elle écoute les tombes livrer leurs secrets. Un univers glauque et malsain dans ce qu’il soulève de tabous : introspection, disparition, douleur mais aussi un don de révéler la beauté de ce sombre registre. Un livre idéal pour sortir des lieux communs.

Au moment où Phil Spector retourne sur le banc des accusés, ce livre tente de retracer la biographie de ce légendaire producteur de la pop musique. Les auteurs ont trouvé une idée originale pour mettre en forme ce récit. Conçu comme un disque, ce Lost Album est composé de douze morceaux/chapitres, dont les voix et les chœurs sont celles des gens qui l’ont connu. Il a inventé le Wall of sound, et travaillé avec les Beatles, The Ronettes, Ike & Tina Turner. On le retrouve entre autre derrière l’album End of the century des Ramones. Ce personnage atypique et burlesque trouve quoiqu’on en pense sa place sous leur plume, loin des complaisances.

205 pages, 17 € Céline Cauvi

306 pages, 16 € Céline Cauvi

Gaza, décembre 2008-janvier 2009 par un collectif (éditions La Boite à Bulle) Ce collectif est une initiative de Maximilien Le Roy alias Cmax, auteur de bandes dessinées. Lorsque les conflits reprennent dans la bande de Gaza, il décide de réagir à sa manière face aux agissements d’Israël, du Hamas et de la communauté internationale. Il a réuni des essayistes, des politologues, des auteurs, des dessinateurs de presse et de BD. On y retrouve des intellectuels palestiniens, israéliens et européens. Ils apportent chacun leurs regards sur cette guerre et donnent des repères historiques précis. L’ouvrage suit au jour le jour le quotidien des civils. Ce roman graphique emprunte à toutes les disciplines, comme autant d’outils de lecture. Un éclairage réussi et humble sur ce sujet délicat. 320 pages, 24 € Céline Cauvi


chroniques |

111

DVD Southland Tales

Gommora

de Richard Kelly (Wild Side)

de Mateo Garrone (TF1 Vidéo)

Violemment conspué au festival de Cannes en 2005 puis carrément maudit (le film n'a même pas eu droit à une sortie salle en France), Southland Tales ne mérite pourtant pas sa mauvaise réputation. En effet, s'il s'avère tout aussi bancal et pompier que Donnie Darko (le premier film de Kelly), la naïveté du-dit Donnie laisse place ici à un euphorisant chaos. Véritable film choral dont certaines péripéties semblent se perdre définitivement dans le trou d'espace-temps évoqué par l'intrigue, Southland Tales va au bout de son délire schizo et se révèle être un film vraiment malade, donc passionnant. Et on n'avait pas vu depuis le Videodrome de Cronenberg plus bel hommage à Philip K. Dick. Alex Terror

Où l'on assiste à la violente "  déglamourisation " d'un genre, le gangster movie opératique, histoire d'être encore plus proche de l'os (et des viscères) des petites frappes et autres malfrats. Adapté d'un livre à charge sur la mafia napolitaine, Gommora ne souffle pas l'épique comme chez Coppola et Scorcese, Garrone préférant effilocher les destins de ces personnages plutôt que d'ordonner une grande démonstration. Le film évite donc soigneusement toute iconisation au profit d'un vérisme peu plaisant mais nécessaire, puisque justifiant un pessimisme lucide. Les récents recoupements avec la réalité (plusieurs acteurs du film sont actuellement en prison) n'en sont que plus troublants. Alex Terror

Jar City de Baltasar Kormakur (France Télévision Distribution) En attendant l'adaptation cinématographique du suédois Millenium, penchons-nous sur un autre spécimen de ces polars qui nous viennent du froid, La Cité Des Jarres de l'islandais Arnaldur Indridason. Adepte d'un certain humour à froid, le réalisateur Baltasar Kormakur injecte à la mécanique existentielle du roman un joli souffle excentrique qui contrebalance la glauquerie de l'ensemble sans pour autant en désamorcer la tension. Emmené par un héros atypique (un flic pugnace qui, sous son calme apparent, cache une sacrée férocité), le film ne cesse d'intriguer et s'avère au final un savoureux cauchemar exotique porté par la sourde désolation des paysages islandais. Alex Terror


concerts ven 27.02 Agde (34), Melrose Café LAURENT AUDINOS (jazz) 21h gratuit Aubagne (13), Escale (mjc) DENI SHAIN (electro soul jazz) 21h 2e - gratuit Avignon, Passagers du Zinc LISA DOBY (blues soul) 21h 13e - 12e Capestang (34), Zénito LA PHAZE + UNDERGANG + ROSE’N’ROLLE + BFS + RESENTFUL MIND (rock electro) 20h 10e Congenies (30), Chez Véro CHRISTIANE RABY (chanson) 21h nc Coustellet (84), Gare MANSUY, RAMPAL & DIFRAYA TRIO (jazz) 21h nc Marseille, Baby CHOKING SMOKERS (tribute to beatles) 22h 5e Marseille, Cabaret Aléatoire MATHIEU BOOGAERTS (chanson) 20h30 20e Marseille, Dan Racing BLACK SMITH (heavy métal) 21h gratuit Marseille, Dock des Suds BIRDY NAM NAM + YUKSEK (electro scratch) 19h30 27.5e Marseille, Intermédiaire NO PERFECT (rock) 22h30 gratuit

Arthur H

Marseille, Poste à Galène Ceremony : DJ LIONEL (club gothic newave) 21h 6e Marseille, Underground JUNGLIST BRK + VIKPOR (breakbeat d’n’b) 20h 3e Montpellier, Antirouille PETER SOLO & KAKARAKO BAND + GARFLD (afrobeat) 20h30 10e Montpellier, Baloard CIE DU CAPITAINE (sketch party) 21h 9e - 7e Montpellier, JAM LOUIS WINSBERG + ANTONIO KIKO RUIZ (jazz) 21h 12e - 5e Montpellier, Le 8 DJ TRISTAN (electro rock) 21h gratuit Montpellier, Rockstore AS DE TRÈFLE + LES TIT’ NASSELS (chanson festive) 20h 12e Montpellier, Secret Place RYO FUJIMURA (rock) 20h 15e - 12e Montpellier, Up and Down JUNGLE FEVER (twistobilly) 21h gratuit Montpellier, Victoire 2 GRACE (blues folk) 20h 14e - 5e Montpellier, Villa Rouge MONIKA KRUSE + LORENT AIR + KITCH PARADISE (electro) 23h 15e - 10e

Salon de Prov., Portail Coucou Class’EuRock : EXITUNES + ISYS + KORAH + SUBLIMINAL SANCTUARY + LUNCH + NAEROBIS (sélection tremplin) 20h30 5e

sam 28.02 Agde (34), Melrose Café NIKKITA (rock) 21h gratuit Annonay (07), Presqu’île WALLY (chanson humoristique) 21h 13e Castres (81), Lo Bolegason MININO GARRAY + DJ BENA (pop latino) 20h30 15e - 12e Congenies (30), Chez Véro BASE CAMP (blues) 21h nc Engomer (09), O Crée Louche MR. BROWNE (Rock/ Pop) 21h 3e Marseille, Akwaba OTTOROOTS SOUND SYSTEM (reggae ragga) 21h 3e Marseille, Dan Racing U-TURN (pop rock) 21h gratuit Marseille, Intermédiaire THE PORTALIS + MINUIT SOLAIRE (indie pop rock) 22h30 gratuit Marseille, Lollipop PETER VON POEHL (pop folk) 19h gratuit Marseille, Poste à Galène Nuit Années 80 (club 80’s) 21h30 6e

Chanson pop Avec son dernier opus L’Homme du Monde, l’artiste s’est éloigné de sa mélancolie à tête de choux pour s’adonner à une transe psychédélique groovy. Avec une formation de premier choix (Nicolas Repac, Patrick Goraghet…) et une belle scénographie du New York 50’s, nul doute qu’il emmènera le public biterrois guincher avec Madonna sur le dance floor, là où il s’attendait à roucouler avec Marie dans de belles confessions nocturnes. ❥ Le 02/04 à Zinga Zanga à Béziers


Tout l’agenda sur www.letsmotiv.com

Montpellier, Baloard CIE DU CAPITAINE (sketch party) 21h 9e - 7e Montpellier, JAM BANGRIL (chanson) 21h gratuit Montpellier, Le 8 BOOZIG (electro rock) 21h gratuit Montpellier, Mojomatic LITTLE GREEN FAIRY (garage punk) 21h nc Montpellier, Red Turtle Café BENOIZY + PHYLTRE (pop rock) 21h gratuit Montpellier, Rockstore LES TAMBOURS DU BRONX (percu transe electro) 19h30 22e Montpellier, Secret Place LES MÉLOMANES (reggae) 20h30 nc Montpellier, Up and Down PSYKOGUN + ROCKET FUEL (rock enervé) 21h gratuit Montpellier, Victoire 2 PUPY Y LOS QUE SON SON (salsa cubaine) 20h 23e - 20e Montpellier, Villa Rouge Sex and VIP (clubbing) 23h nc Nyons (26), Cigale NI SHYE TRIO (reggae blues) 21h 8e - 4e Perpignan, Crock’More LES FOUFOUNES ELECTRIQUES + V.C.V (rock festif) 21h 5e

Rognes (13), Espace Doun ELYSIAN FIELDS + THOUSAND BRAMIER (folk rock) 20h30 14e - 12e Sainte-croix-vol(09), Art’Cade ROBERT LE MAGNIFIQUE + POLYGLOTTE (rock) 21h 10e - 5e Sete (34), Taverne STICK JAZZ TRIO (jazz) 21h gratuit

lun 02.03 Marseille, Intermédiaire TINA LESTATE + DJ LILLY (techno break) 22h gratuit Montpellier, Baloard EQUATION DU SYSTEM X + ALBAN CLARET (perf jazz) 20h 3e Montpellier, Pleine Lune Les pti’ Je Dis de l’Impro (collectif groove) 21h gratuit Montpellier, Secret Place THE DATSUNS + MUDWEISER (rock) 20h30 13e - 10e

mar 03.03 Congenies (30), Chez Véro JOKER (chanson retro) 21h nc Montpellier, Pleine Lune Noites do Brasil (roda de samba) 21h nc Montpellier, Rockstore Duels Rock (tremplin) 21h30 gratuit

Papillon Paravel

Montpellier, Secret Place SCOTT H. BIRAM + THE SNAKE EATER (blues country) 20h30 8e - 5e Montpellier, Zénith Celtic Légend (spectacle) 20h30 45e - 32e

mer 04.03 Marseille, Affranchi Planète Jeunes (tremplin rap) 14h gratuit Marseille, Baby PK CAD + IZMO DUB BAND (chanson dub) 22h 5e Marseille, Intermédiaire FREEZE DA BOOTY HUNTER (rock) 22h30 gratuit Montpellier, Antirouille MOVAIZ’HALEINE + WFE (conscious hip hop) 20h30 5e - gratuit Montpellier, Baloard FRANCIS ROSSIGNOL + DAVID LAFRANCE + SAP(E) (musique minimale) 21h 5e Montpellier, JAM HUBY, BADAULT, BLONDIAU & BOISSEAU QUARTET (jazz) 21h 12e - 10e - 5e Montpellier, Pleine Lune ALMA NAGUAL (reggae rock) 21h gratuit Sete (34), Passerelle AU LUSTRE DE LA PEUR (chanson) 19h 13e - 8e

Chanson electro pop

Ce personnage atypique de la chanson française, madein Perpignan, au ton résolument gainsbourien, revient nous conter ses travers et ses passions sur des airs douxamer. Si le nom ne vous dit rien, souvenez-vous du grinçant J’aime Tonku qui a tourné en boucle sur les ondes nationales en 2002. Accompagné de 5 musiciens sur scène, ses compositions trip hop, funk, electro rythmées de samples, devraient prendre toute leur ampleur. ❥ 6/03 à Perpignan, le 12/03 à Montpellier et le 13/03 à Sigean

agenda |

113


agenda |

114

concerts

Tout l’agenda sur www.letsmotiv.com

jeu 05.03

ven 06.03

Istres (13), L’Usine CARAVAN PALACE + SYRANO (swing electro fusion) 21h 18e - 15e Marseille, Baby MA SAISARA (world) 22h 5e Marseille, Dan Racing ZETOUN (chanson pop rock) 21h gratuit Marseille, El Ache de Cuba BARRIO JABOUR (jam session) 21h gratuit Marseille, Intermédiaire THE REBELS OF TIJUANA + THE BELMONDOS (rock) 22h30 gratuit Marseille, Machine à coudre ANTONIO NEGRO (flamenco puro) 22h 5e Montpellier, Antirouille LE COMPTOIR DES FOUS (swing’n’roll) 20h30 5e Montpellier, Baloard FRANCIS ROSSIGNOL + DAVID LAFRANCE + VORTEX (musique minimale) 21h 5e Montpellier, JAM Jam Découverte : JEAN-MICHEL CABROL QUARTET (jazz) 21h gratuit Montpellier, Mojomatic Karaorock (karaoké live) 20h30 gratuit Montpellier, Pleine Lune KINGZ HI FI + FULL CREW + BROTHER CULTURE (reggae dub) 21h gratuit Montpellier, Rockstore GOGOL 1ER + BRASSEN’S NOT DEAD (chanson) 20h 15e Nîmes, Valdegour MEDINE (rap) 20h30 10e - 7e Perpignan, El Médiator PEP’S (chanson rock) 21h 16e Sète (34), New Capricorne PSN 12 + HIGHWAY (tremplin) 21h30 gratuit

Annonay (07), Presqu’île DJEMDI + CONSTANTINE (transe world) 21h 9e Avignon, Passagers du Zinc BURNING TITANS + I MINISTA + MÉTALSTAZE (reggae métal) 21h 1e - gratuit Congenies (30), Chez Véro FLAVIA (chanson) 21h nc Istres (13), L’Usine HARMONIC GÉNÉRATOR + BLACKMONSTERPSYCHOTHERAPY+ STAMINA (tremplin métal) 21h gratuit Marseille, Daki Ling ABRAXXXAS + REFONTE + KALOMNY + PHM (hip hop) 20h 5e Marseille, Dan Racing DR STRESS (rock) 21h gratuit Marseille,Friche Belle de mai RELATIF YANN + PHRED (dining please) 18h30 gratuit Marseille, Intermédiaire THE REBELS OF TIJUANA + THE BELMONDOS (rock) 22h30 gratuit Marseille, Lollipop JAPAN GROUP SOUNDS GOURMET (rock japonais) 19h gratuit Marseille, Machine à coudre LAZY BONES (rock) 21h 5e Montpellier, Antirouille OUMGUIL (musique berbère) 21h 5e Montpellier, Baloard FRANCIS ROSSIGNOL + DAVID LAFRANCE + LES KRISTOFFK. ROLL (musique minimale) 21h 5e Montpellier, JAM BISMUT & BERTRAND DUO (jazz contemporain) 21h 12e - 8e Montpellier, Mojomatic ULTRAPHALLUS (noise rock) 21h nc Montpellier, Pleine Lune JO ROMANO (jungle massiv’) 21h gratuit Montpellier, Rockstore

ECHOES (tribute to Pink Floyd) 20h 10e Montpellier, Secret Place OBSZON GESCHOPF + MUCKRACKERS + LITH + HORSE GIVES BIRTH TO FLY (métal) 20h 18e Montpellier, Victoire 2 STUCK IN THE SOUND + ADAM KESHER + MARVIN (rock) 20h 16e - 5e Perpignan, Crock’More Les 10 ans du Crock’ : GOGOL 1ER + SITH + SIAMESE (punk indus goth) 21h 15e Sete (34), Th. Molière LEILA HADDAD (world) 20h30 24e - 15e Sète (34), Théâtre de Poche LES 4 À STROPHES (chanson visuelles) 21h 15e - 13e

sam 07.03 Agde (34), Melrose Café SNAF (chanson rock) 21h gratuit Arles (13), Cargo de nuit Scandium Night : DALCAN + PAUL NAZCA + MAXIME DANGLES + FLORIAN COMBE (electro) 22h 8e Castres (81), Lo Bolegason UHT° + GUNS OF BRIXTON (Electro Dub) 20h30 13e - 10e Congenies (30), Chez Véro TEMPO BRASIL (brasil) 21h nc Coustellet (84), Gare NARROW TERENCE + ZIMMER LANE (folk rock) 21h 10e - 7e Fabrezan (11), Grand Café CONCUBINS DE LA CHANSON + LES INNOMMABLES (rock) 20h30 gratuit Les pennes-mir (13), Jas’rod ULTRA VOMIT + BRUTAL REBIRTH + MINDLAG PROJECT (métal) 21h nc Marseille, Baby HORNY PONY CLUB (pop folk) 22h 5e Marseille, Danaïdes MAG LOQUITA + MARINA BATOFOCH + MAGI.K + FABIO.F


concerts (apéro electro) 19h gratuit Marseille, Dock des Suds SINSEMILIA (rock reggae) 20h 23e Marseille, El Ache de Cuba CUBIERO ! LOS CUATRO (cumbia parrandera) 21h 5e Marseille, Intermédiaire EON MEGAHERZ + INDUSTRI ROYAL (rock) 22h30 gratuit Marseille, Machine à coudre OL’CUNTS (rock’n’roll) 21h 6e Montpellier, Antirouille BIG RED + STRAIGHT UP SOUND (reggae) 21h 8e Montpellier, Baloard ZOREOL (world réunionnaise) 21h 6e Montpellier, JAM MARTIN KOUMS + AFRICA JAZZ COLOR (jazz world) 21h 13e - 5e Montpellier, Pleine Lune MASAÏ IN DUB + SOIT DIT EN PASSANT (afro funk chanson) 21h gratuit Montpellier, Red Turtle Café MOONZOO (rock) 21h gratuit Montpellier, Rockstore GILES PETERSON (worldwide) 20h nc Montpellier, Secret Place MALLEUS MALEFICARUM + OTARGOS + HINDVIR + DEADALION (métal) 20h30 14e

Montpellier, Up and Down SYNETHESIE + RISE OF EPIDEMIA + DREGS OF SORROWS (black métal) 21h gratuit Montpellier, Victoire 2 InFusion 02 : DJ PANIK + DJ G DUB + TRAFFX + DJ GUI + DJ SUNDAE (hip hop jungle d’n’b) 22h 13e - 5e Perpignan, Casa Musicale JMPZ + IMPROVISATORS DUB + ZIKATOK (rock electro) 21h 9e Perpignan, Crock’More Les 10 ans du Crock’ : OBSZON GESCHOPF + CIVIL WAR (electro indus métal) 21h 6e Sérignan (34), Cigalière CAMILLE SOL (chanson) 21h 13e Sète (34), New Capricorne VOX MAKINA (rock soul) 20h30 gratuit Sete (34), Taverne THIERRY GAUTIER TRIO (jazz) 21h gratuit Sète (34), Théâtre de Poche LES 4 À STROPHES (chanson visuelles) 21h 15e - 13e

dim 08.03 Montpellier, Pleine Lune Gypsie Jazz Session (swing manouche) 21h gratuit Montpellier, Secret Place CAIN’S DINASTY + BLACK RAIN + OPERADISE (rock) 20h30 nc

JMPZ + Improvisators

mar 10.03 Istres (13), L’Usine STEVE LUKATHER (rock) 21h 25e - 22e Montpellier, Pleine Lune DJ GOBS (latin) 21h gratuit Montpellier, Rockstore Duels Rock (tremplin) 21h30 gratuit Montpellier, Secret Place SHAM 69 + STALINGRAD (punk) 20h30 13e - 10e

mer 11.03 Marseille, Affranchi Planète Jeunes (tremplin rap) 14h gratuit Marseille, Cabaret Aléatoire SOCALLED + KABBALAH + SQUAALY (balkan explosion) 20h30 15e Marseille, Intermédiaire NTWIN + SLUDGED WENDY (rock) 22h30 gratuit Montpellier, Antirouille PROCEED AND THE LINKS + CASA BANCALE (reggae hiphop) 20h30 5e - gratuit Montpellier, Mojomatic DUFLAN DUFLAN + LE PRINCE HARRY (trash electro noise) 21h 4e Montpellier, U. Paul Valéry MDE 1 BEAT 2 BOUCH’ + UNKNOWN PROJECT (beatbox & rock) 20h gratuit

rock dub electro

L’association Des Arts Mais investit une nouvelle fois l’enceinte de l’Arsenal pour proposer une belle alternative à l’hégémonie musicale médiatoresque. C’est une programmation de valeur sûre qui habillera ce samedi soir où convivialité, bonne humeur et gros son seront conviés. Car s’il est un point commun entre ces 2 groupes, c’est bien la déferlante de lourdes basses, dub pour l’un, rock pour l’autre. Oreilles sensibles : s’abstenir. ❥ Le 07/03 à la Casa Musicale à Perpignan


Tout l’agenda sur www.letsmotiv.com

jeu 12.03

ven 13.03

Aix en Prov., Unplugged SHAKING HEADS + DUD (rock garage) 21h 4e Marseille, Baby BELLADONNA 9 CH + PSUKAÏ (chanson) 22h 5e Marseille, El Ache de Cuba BARRIO JABOUR (jam session) 21h gratuit Marseille, Intermédiaire POLLYANA + COLD CITY DREAMERS (pop folk) 22h30 gratuit Marseille, Lollipop POLLYANA (pop folk indie) 19h gratuit Marseille, Machine à coudre CONGER ! CONGER ! + CAVE CANEM (post rock) 21h 5e Montpellier, Antirouille BIGA + MAURESCA (ragga battle baleti) 20h30 10e - 5e Montpellier, Baloard CÉDRIC + FRED ROBIN (chanson folk) 21h 9e - 6e Montpellier, Mojomatic LIPSTICK VIBRATORS (garage punk) 21h nc Montpellier, Pleine Lune JAH WORKS (s. syst reggae) 21h gratuit Montpellier, Victoire 2 Solidarité Enfants d’Afrique : KIKO + GIPSYLAND + FA 7 + JOLLY ROGER + CYD 20h 10e

Arles (13), Cargo de nuit SHANTEL (balkan electro pop) 21h30 10e Avignon, Passagers du Zinc ANIMALS & FRIENDS + PERRINE (folk blues) 21h 16e - 15e Beziers, Capharnarhum BOB’S NOT DEAD (punk musette) 21h30 2e Castres (81), Lo Bolegason VIOLENT GROOVY + THE TWELVE + TEAM SOLIDARITÉ + POLLEN (Rock Hip-hop) 20h30 gratuit Congenies (30), Chez Véro BRUNE (chanson blues jazz) 21h nc Istres (13), L’Usine LAURENT GARNIER (techno) 21h 20e - 17e Marseille, Baby LES POULETTES (chanson) 22h 5e Marseille, Cabaret Aléatoire LES VEDETTES + MLLE CARO + ADA (chanson) 21h 17e- 10e Marseille, Dan Racing PARTISAN (rock) 21h gratuit Marseille, Espace Julien Avec le Temps : LA GRANDE SOPHIE + CLAIRE DENAMUR (chanson) 20h30 27e Marseille, Intermédiaire

Peter Von Poehl

PSYCHO MUTANTS (rock) 22h30 gratuit Marseille, Machine à coudre LIPSTICK VIBRATORS + JUNGLE FEVER (garage surf) 21h 6e Marseille, Nomad’café BIBI TANGA ET LE PROFESSEUR INLASSABLE (afro soul electro) 20h 8e - 5e Marseille, Underground JUNGLIST BRK + BADJOKES + THE UNIK (breakbeat d’n’b) 20h 5e Montpellier, Antirouille OPSIDE (hip hop electro rock) 20h30 gratuit Montpellier, Baloard CAPTAIN’ OSMOSE + OBROKE + WEIRD (funk rock) 21h 5e Montpellier, Chapiteau Fac Mtp II BALEINE ET CONTREBASSE + FATUM FATRA + L’INVITÉ DE TROP (cabaret) 19h 5e Montpellier, JAM MONICA PASOS (world) 21h 12e - 5e Montpellier, Pleine Lune SUCE MON BEAT + CEKE + ATOMIC ATOMIC (d’n’b dubstep) 21h gratuit Montpellier, Rockstore JOSEPH ARTHUR (chanson) 20h 17e Montpellier, Up and Down SNAF (chanson rock) 21h gratuit

pop folk

On n’attendra pas le premier mai (May day, sortie le 16 mars) pour retrouver le songwriting délicat du Suédois Peter Von Poehl. L’habileté du guitariste à transfigurer ses compositions pour la scène, où il excelle, devrait se vérifier à nouveau ce printemps. D’autant que ce second album, s’il ne néglige pas les folksongs ouatées, révèle également une écriture plus pop, au potentiel scénique alléchant. ❥ Le 13/03 à Montpellier, le 14/03 à Arles

agenda |

117


agenda |

118

concerts Montpellier, Victoire 2 PETER VON POEHL + MARIE MODIANO (folk) 20h 18e Nyons (26), Cigale THE YOUNG GODS (rock) 21h 12e - 8e Perpignan, Casa Musicale Casa Social Club (artistes made in casa) 20h30 gratuit Sète (34), New Capricorne MARVIN + D.I.Y (post rock) 21h30 gratuit Sigean (11), Corbières PAPILLON PARAVEL (chanson) 20h30 5e - 3e

sam 14.03 Agde (34), Salle des Fêtes Vulcalive : BAD CASE + SONS OF VIKINGS + HINDSIGHT + ANATOMIE BOUSCULAIRE (rock) 20h30 5e Arles (13), Cargo de nuit PETER VON POEHL + MARIE MODIANO (folk pop) 21h30 18e - 12e Aubagne (13), Escale (mjc) NEVCHEHIRLIAN + LUCIOLE (slam) 21h 10e - 8e Avignon, Akwaba ETHS + LE TAF (rock métal) 21h 16e - 13e Coustellet (84), Gare BERTRAND BELIN (chanson) 21h 10e - 7e Marseille, Affranchi Marseille Dub Station Vol. 4 : CHANNEL ONE (dub) 22h 10e Marseille, Baby LES GARAGNAS (chanson festive) 22h 5e Marseille, Dan Racing ANONYM’ (rock) 21h gratuit Marseille, El Ache de Cuba POWER BOSSA (brasil) 21h 5e Marseille, Espace Julien Avec le Temps : JEAN-LOUIS MURAT + USTHIAX (chanson) 20h30 27e Marseille, Intermédiaire

Tout l’agenda sur www.letsmotiv.com

ONE SOUL SOUND SYSTEM (skinhead reggae) 22h gratuit Marseille, Local YACOPSAE + JESUS CROST + 666 SECONDS OF CHAOS (métal) 20h30 gratuit Marseille, Lollipop LA MARQUISE (chanson) 19h gratuit Marseille, Machine à coudre Avec le Temps : PETITE MUSIQUE (chanson) 21h gratuit Marseille, Underground MUSKAR13 (jazz manouche) 20h nc Montpellier, Antirouille T.SEB DJ + PLAZOLMAN (jungle d’n’b) 20h30 2e Montpellier, Baloard COLD CITY DREAMERS + POLLYANA (rock) 21h nc Montpellier,Chapiteau Fac Mtp II LES TROMPETTES DU MOZAMBIQUE + LA FANFARE P4 (chanson festive) 19h 5e Montpellier, JAM KEYKO NIMSAY (jazz world) 21h 17e - 5e Montpellier, Mojomatic ANTENA TRES + ARNO DE CEA & THE CLOCKWORK WIZARDS (surf punk) 21h gratuit Montpellier, Pleine Lune MALOYA (maloya) 21h gratuit Montpellier, Rockstore BLACK BOMB A + GET RICH OR DIE + BORN TO BRASS (métal) 19h 17e - 5e Montpellier, Up and Down SHAKING HEADS (rock garage) 21h gratuit Montpellier, Victoire 2 OREL SAN + LA CANAILLE (rap) 20h 13e - 5e Montpellier, Zénith FALL OUT BOY (pop punk) 20h30 38.5e Perpignan, Casa Musicale DAN ALFRESCO + THE RED LIPS + THE MESS (pop rock) 20h30 gratuit Perpignan, Crock’More Hommage à Lux Interior

(rock’n’roll mix) 21h gratuit St mathieu de trév (34), Galion RHODA SCOTT + EMMANUEL DJOB (gospel) 21h 30e Ste-croix-volv. (09), Art’Cade IDEM + VUNENY (dub urbain) 21h 10e - 5e Salon de Prov., Portail Coucou OAISTAR + PRÉSIDENT KING KONG (rock) 21h 15e - 13e Sérignan (34), Cigalière CHANSON PLUS BIFLUORÉE (chanson) 21h 20e Sete (34), Taverne ZOOM LIVE QUARTET (jazz) 21h gratuit Vitrolles (13), Moulin à Jazz FRANÇOIS MERVILLE QUARTET (jazz) 21h 13e - 8e

mar 17.03 Marseille, Espace Julien AGNÈS BIHL + EMILIE LOIZEAU (chanson) 20h30 27e Montpellier, Pleine Lune Noites do Brasil (roda de samba) 21h nc

mer 18.03 Castres (81), Lo Bolegason Apéro Slam Poésie 18h30 gratuit Marseille, Affranchi Planète Jeunes (tremplin rap) 14h gratuit Marseille, Espace Julien VOLO + LA MARQUISE (chanson) 20h30 22e Marseille, Intermédiaire Avec le Temps : LEUTE (chanson) 23h gratuit Montpellier, Baloard ARNO RIVA SHOW (human beatbox) 21h 7e - 5e Montpellier, JAM HUGH COLTMAN + THE RODEO (soul folk) 21h 20e - 5e Montpellier, Pleine Lune 1 BEAT 2 BOUCH’ + EQUATION SYSTEM (beatbox & jazz) 21h gratuit


concerts jeu 19.03

ven 20.03

Marseille, Cri du Port Avec le Temps : MÉLANIE DAHAN TRIO (chanson) 20h30 nc Marseille, El Ache de Cuba BARRIO JABOUR (jam session) 21h gratuit Marseille, Espace Julien Avec le Temps : CLARIKA + ZAZA FOURNIER (chanson) 20h30 24e Marseille, Intermédiaire Avec le Temps : LEUTE (chanson) 23h gratuit Marseille, Poste à Galène HUGH COLTMAN (pop folk) 21h 20e Montpellier, Antirouille DYNAMIK + DIGITAL CUT (ragga dancehall) 21h 5e Montpellier, Baloard LES P’TITES CAUSES + MR DAME (chanson) 21h 6e Montpellier, Rockstore AMADOU ET MARIAM (world) 19h30 27e Montpellier, Secret Place NUNSLAUGTHER + SATHANAS + ZOLDIER NOIZ (métal) 20h30 nc Montpellier, Victoire 2 LO’JO + DIMONÉ (chanson) 20h 16e - 5e Salon de Prov., Case à Palabres YAN YALEGO (jazz blues) 20h30 10e

Arles (13), Cargo de nuit BUZZCOCKS (punk pop) 21h30 20e- 15e Avignon, Passagers du Zinc THE DODOZ + WILD MECONIUM (rock garage) 21h 11e - 10e Bourg les val (26), Th. le Rhône LES OGRES DE BARBACK + ZOB’ (chanson rock) 20h30 24e Congenies (30), Chez Véro MARIANNE (chanson) 21h nc Istres (13), L’Usine LUCKY PETERSON (blues) 21h 25e - 22e Marseille, Cabaret Aléatoire MINITEL ROSE + ANORAAK + COLLEGE (electro pop) 22h 12e - 11e Marseille, Dan Racing MESSALIA (métal) 21h gratuit Marseille, El Ache de Cuba MAUDIT COMPTOIR (chanson guiguette) 21h gratuit Marseille, Espace Julien Avec le Temps : MERLOT + DAVID LAFORE (chanson) 20h30 20e Marseille, Fnac la Valentine DAVID LAFORE show case) 17h gratuit Marseille, Lollipop ALCAZ (chanson) 19h gratuit

Dub Station Reggae

Marseille, Machine à coudre FAROUCHE ZOÉ (chanson) 21h 5e Marseille, Th de l’Oeuvre Avec le Temps : JL CADORÉ + MAURAD MANCER (chanson) 20h30 nc Montpellier, Antirouille RONA HARTNER (world) 20h30 23e - 20e Montpellier, Bouche à Oreille ABOO LE SINGE + JUNGLIST BRK + BADJOKES + FÉROCE + NIKITA + VIKPOR + THE UNIK (breakbeat d’n’b hardtek) 20h 5e Montpellier, Mojomatic EVERY 6 SECONDS + SIGN OF DISGUST (emo hxc) 21h nc Montpellier, Pleine Lune JOKE AIR + CHALAWAN + SPLIT (d’n’b scratch & mix) 21h gratuit Montpellier, Rockstore IVAN HALEN + DJ ZEBRA + PJAXAN (electro ) 20h 15e - 12e Montpellier, Victoire 2 THE DYNAMICS + SHAOLIN TEMPLE DEFENDERS (reggae funk) 20h 14e - 5e Nyons (26), Cigale DOUBLE NELSON (rock) 21h 8e - gratuit Ste-croix-volv (09), Art’Cade Soirée 3,4 : EQUIDAD BARÈS 19h 5e - 10e

dub

Dans sa volonté de collectionner les plus fameux sound system reggae de part le monde cette 4° Dub Session ne pouvait qu’inviter le Channel One Sound System pour faire vibrer les murs de l’Affranchi. Actif depuis 1973, le Channel est animé par les MC’s Ras Kayleb & Kenny Knotts. Il a fait sa réputation rootsy au Carnaval de Notting Hill en propageant du haut de ses 20 Kw un message universel d’amour et d’unité. ❥ Le 14/03 à L’Affranchi à Marseille


Tout l’agenda sur www.letsmotiv.com

sam 21.03 Arles (13), Cargo de nuit GENERAL ELEKTRIKS (indie funk hiphop) 21h30 15e-10e Avignon, Akwaba HUGH COLTMAN + MAKALI (folk) 21h 15e - 12e Beziers, Capharnarhum DJ HUBWAR + DJ PULKA (rhum’n’bass) 22h gratuit Béziers, Zinga Zanga LES OGRES DE BARBACK + LES FILS DE TEUHPU (chanson rock) 20h 22e Congenies (30), Chez Véro THIERRY GAUTIER TRIO (jazz) 21h nc Coustellet (84), Gare LE MAXIMUM KOUETTE (cabaret freak) 21h 12e - 9e Istres (13), L’Usine THE H.O.S.T + IDYLIK + HUMAN GAPS (tremplin rock) 21h gratuit Marseille, Baby DANIEL PADDEN (pop) 22h 5e Marseille, Cabaret Aléatoire FERGIE + N’TO + ED SIRAT + CHAP + MIRAK + KNOW (addicted electro party) 22h 16e - 12e Marseille, Dan Racing COLORE (ska rock) 21h gratuit Marseille, El Ache de Cuba DJ LUKESKY + GOD SAVE THE 45 (body & soul) 21h 2e

Marseille, Espace Julien Avec le Temps : PIGALLE + DEBOUT SUR LE ZINC (chanson) 20h30 24e Marseille, Espace Julien PIGALLE + DEBOUT SUR LE ZINC (rock) 20h30 24e Marseille, Intermédiaire MI + EDDY LA GOOYASH (chanson) 23h gratuit Marseille, Machine à coudre ANTONIO NEGRO (flamenco puro) 22h 5e Montpellier, Antirouille VETERAN SOUND BLUES PARTY (ruff & kultcha) 21h 3e Montpellier, JAM PAOLO FRESU (jazz) 21h 18e Montpellier, Pleine Lune ATLAS SOUND (folk tribal rock) 21h gratuit Montpellier, Up and Down LES JOCKS (rock garage) 21h gratuit Montpellier, Victoire 2 THE SWEET VANDALS + VOX MAKINA (funk) 20h 15e - 5e Perpignan, Crock’More CHURCH GRIMS + YSUN (brutal death) 21h 5e Salon de Prov., Portail Coucou RONA HARTNER + SWING 09 (world) 21h 13e - 11e Sete (34), Taverne MEZCAL JAZZ UNIT (jazz fusion) 21h 3e

Les Ogres de Barback

lun 23.03 Marseille, Intermédiaire ANTICLIMAX (dirty house) 22h gratuit Montpellier, Baloard Expérience Japonaise : CHIMIDORO (electronica rap) 21h gratuit Montpellier, Pleine Lune +3 (swing) 21h gratuit

mar 24.03 Marseille, Espace Julien Avec le Temps : ABD AL MALIK + YSAÉ (chanson) 20h30 30e Marseille, Machine à coudre CUT IN THE HILL GANG (rock) 21h 5e Montpellier, Antirouille RIMBAUD + LAZARE + MARIANNE DISSARD (chanson) 20h30 5e Montpellier, Pleine Lune BALANKAN (trad’ burkina) 21h gratuit Nimes, Théâtre Odéon Expérience Japonaise : CHIMIDORO (electronica rap) 22h30 11e - 6e Sérignan (34), Cigalière ANAÏS (chanson) 21h 31e - 29e Sete (34), Th. Molière CAROLINE HENDERSON (jazz vocal) 20h30 24e - 15e

Chanson

Une scénographie grandiose, 40 instruments virevoltants et une énergie de tous les instants, le spectacle musical Fin de Chantier… est de l’avis de tous le plus abouti de la carrière des Ogres de Barback. Pas étonnant qu’après un ultime concert grandiose à l’Olympia en février 2008, ils aient eu envie de relancer une dernière fois ce manège musical infernal. Originalité, le double dvd du spectacle sera offert aux 13 000 spectateurs de la tournée. ❥ Le 21/03 à Zinga Zanga à Béziers

agenda |

121


agenda |

122

concerts mer 25.03 Marseille, Baby OYE LA (cumbia) 22h 5e Marseille, Espace Julien THOMAS FERSEN (chanson) 20h30 32e Marseille, Intermédiaire LADYLIKE DRAGON + R*A*F (indie rock) 22h gratuit Montpellier, Antirouille TAÏRO (reggae) 20h30 5e - gratuit Montpellier, Mojomatic SLAM & HOWIE (bastard country) 21h 3e Montpellier, Pleine Lune Funk me I’m Famous (mix funk & percu) 21h gratuit Montpellier, Rockstore LES WAMPAS (rock) 20h nc Nimes, Théâtre Odéon Expérience Japonaise : KICELL (pop) 22h30 11e - 6e

jeu 26.03 Arles (13), Cargo de nuit GRACE (blues folk soul) 21h30 18e- 12e Marseille, Dock des Suds Babel Med : NOVALIMA + ARONAS + WASIS DIOP + SAYON BAMBA + HOURIA AÏCHI & L’HIJAZ’CAR + KAMEL EL HARRACHI + FOUAD DIDI ET L’ORCHESTRE TARAB + GOLDENBERG & SCHMUYLE + GRAIL’OLI (world) 19h30 15e Marseille, Espace Julien LES WAMPAS (punk rock) 20h30 23e Marseille, Poste à Galène ABSYNTHE MINDED (pop folk) 21h 14e Montpellier, Antirouille LA RUDA (rock festif) 20h30 19e - 16e Montpellier, Baloard DÉCAPOTABLE SUR LA CORNICHE + ELECTRIC POP ART ENSEMBLE (jazz rock impro) 21h nc Montpellier, JAM Jam Découverte : TIM TRIO (impro musicale) 21h gratuit

Tout l’agenda sur www.letsmotiv.com

Montpellier, Pleine Lune GOLDEN TOUCH (reggae) 21h gratuit Montpellier, Rockstore THE SOFT PARADE OPENS THE DOORS (rock) 20h 10e Montpellier, Secret Place 25 TA LIFE + SAHADOWBIRDS + THS (psychobilly) 20h 9e - 6e Nimes, Théâtre Odéon Expérience Japonaise : AKANE HOSAKA + YUDAYA JAZZ (electro bondissante) 22h 16e - 10e

ven 27.03 Alès (30), Parc des Exposition Meuh Folle : LA PHAZE + JIM MURPLE MEMORIAL + UNE TOUCHE D’OPTIMISME + DESKAYA (rock reggae chanson) 18h30 17e - 15e Arles (13), Cargo de nuit ABSYNTHE MINDED (indie pop) 21h30 12e - 8e Aubagne (13), Escale (mjc) PURA FE + TEMENIK ELECTRIC (blues folk rock) 21h 10e - 8e Avignon, Passagers du Zinc CYANTIFIC + DJ KEY + RAH TEAM + GELY (electro) 21h 9e - 8e Congenies (30), Chez Véro MARIE-HÉLÈNE COURTIN (chanson) 21h nc Istres (13), L’Usine THE COMMITMENTS (rythm’n’blues) 21h 18e - 15e Marseille, Baby POLYÉTHYLÈNE (pop rock) 22h 5e Marseille, Cabaret Aléatoire Kill the Dj / Battant Realize Party : IVAN SMAGGHE + BATTANT + TIM PARIS (electro) 22h 15e - 14e Marseille, Dock des Suds Babel Med : YOM + BASTER + DEBA + NIDI D’ARAC + MOSAÏCA + ZAMAN FABRIQ + HEMDEM + FRÉDÉRIC GALLIANO KUDURO SOUND SYSTEM + LES BANTOUS DE LA CAPITALE (world) 18h30 15e

Marseille, El Ache de Cuba MINGUS FAMILY (chanson) 21h 5e Marseille, Fnac la Valentine FRÉDÉRIC GALLIANO KUDURO SOUND SYSTEM show case) 17h gratuit Marseille, Intermédiaire COTTON CANDIES (swing) 22h gratuit Marseille, Machine à coudre JOLIE POLICE + LES POLYPES (rock electro) 21h 5e Montpellier, Antirouille 1 BEAT 2 BOUCH’ + PHM + BUNK & FAKTISS (beatbox) 20h30 5e Montpellier, Baloard LIONEL GARCIA + ALAIN JOULE + MARC SIFFERT + AURÉLIEN BESNARD (musique improvisée) 21h 5e Montpellier, JAM ETIENNE M’BAPPE (jazz trad) 21h 18e - 5e Montpellier, Mojomatic DOCTOR NORTON (beatpunk) 21h nc Montpellier, Pleine Lune FLEX + VENGA (minimale techno) 21h gratuit Montpellier, Secret Place STEEPLE REMOVE (rock ambiant) 20h30 nc Montpellier, Victoire 2 ZONE LIBRE + CASEY + HAME (hip hop) 20h 14e- 5e Montpellier, Zénith BÉNABAR (chanson) 19h30 42e - 30e Nîmes, Théâtre de Nîmes Expérience Japonaise : ERINA KOYAMA (extravagance mus.) 20h 16e - 10e Nimes, Théâtre Odéon Expérience Japonaise : MARUOSA + DE DE MOUSE (grind métal breakcore) 22h 16e - 10e Sérignan (34), Cigalière SOUAD MASSI (chanson world) 21h 31e


NOUVEL NOUVEL ALBUM ALBUM

déjà déjà disponible disponible inclus inclus le le single single

"Le "Le retour retour des des cowboys" cowboys" En tournée dans toute la France dès Février et le 7 mars à Marseille (Les Docks du Sud)

www.sinsemilia.com


concerts sam 28.03 Alès (30), Parc des Exposition Meuh Folle : HILIGHT TRIBE + DEBOUT SUR LE ZINC + AS DE TRÈFLE + PASS (chanson electro rock) 18h30 17e - 15e Avignon, Akwaba HOUSSE DE RACKET + NAIVE NEW BEATERS (electro dégligo) 21h 13e - 10e Beziers, Capharnarhum SUPACHIPS (rock ragga electro) 21h30 2e Béziers, Zinga Zanga LA RUE KETANOU + FATCHE D’EUX + UNE TOUCHE D’OPTIMISME (chanson) 19h30 22e Congenies (30), Chez Véro AGATHE ZE BOUZE (blues) 21h nc Coustellet (84), Gare BA CISSOKO (world africaine) 21h 12e - 9e Marseille, Affranchi CHINESE MAN (hip hop) 20h30 10e Marseille, Cabaret Aléatoire In Bed with Jarring Effects: BRAIN DAMAGE + IDEM + VUNENY (dub electro rock) 22h 12e - 11e Marseille, Dan Racing POG MO THOIN + 13FIGHT (punk hxc) 21h gratuit Marseille, Dock des Suds Babel Med : KORA JAZZ TRIO + KRISTIN ASBJORNSEN +

MOUSSU T E LEI JOVENTS + RUPA & THE APRIL FISHES + DJ CLICK + ISTANBUL CALLING + WAED BOUHASSOUN + AXIVIL ALJAMIA + LE BUS ROUGE + SAM KARPENIA (world) 18h30 15e Marseille, Intermédiaire CHOKING SMOKERS (rock) 22h30 gratuit Montpellier, Antirouille Crazy Sound Wave : T.SEB DJ + PLAZOLMAN (jungle d’n’b) 21h 2e Montpellier, JAM LA NEW SONORA (world) 21h 15e - 5e Montpellier, Mojomatic ALEX FACE + STONY BROKE (country punk) 21h nc Montpellier, Pleine Lune OPSIDE + DUVAL MC (electro hip hop) 21h gratuit Montpellier, Victoire 2 Tremplin Chorégraphique (tremplin) 14h 8e Nîmes, Cour d’Appel Expérience Japonaise : KAN MIKAMI (fado blues) 15h 11e - 6e Nîmes, Théâtre de Nîmes Expérience Japonaise : ASA-CHANG & JUNRAY (percu indiennes & trompettes) 20h 22e - 13e Nimes, Théâtre Odéon Expérience Japonaise : DODDODO + TOKYO PANO-

General Elektriks

RAMA MAMBO BOYS (casiotone hiphop) 22h 16-10e Perpignan, Crock’More ATOMIC TABASCO + THE DARK (cheapwave) 21h 6e Salon de Prov., Portail Coucou WAHED TLETA + BLACK MARCHÉ + L’ANTIDOTE + COUP D’ETAT (rap) 21h 8e Sete (34), Taverne ORG ELECTRIK DUO (jazz fusion) 21h gratuit

lun 30.03 Marseille, Dock des Suds KEANE + PASCALE PICARD (pop) 20h 20e Montpellier, Pleine Lune The Night Gnawi (trad gnawa) 21h gratuit

mer 01.04 Marseille, Espace Julien LA CHANSON DU DIMANCHE (chanson) 20h30 21e Marseille, Palais des Congrès AL JARREAU (jazz soul funk) 20h30 55e - 44e Montpellier, Rockstore CHINESE MAN (mix hip hop) 20h 15e - 12e - 5e Montpellier, Secret Place NASHVILLE PUSSY + SUPERSUCKER (rock’n’roll) 20h30 20e - 17e

electro pop

General Elektriks explore toujours plus son univers éclectique avec le nouveau Good City For Dreamers. Hervé Salters, génie incontesté des claviers expérimente des mélanges surprenants. Riff funk et pop côtoient des beat hip hop sur un rythme electro énergique. Il a un goût prononcé pour les sons 70’s. électron libre, RV a collaboré avec M ou Femi Kuti. Il collabore aussi avec le collectif Quannum et les membres de Blackalicious. ❥ Le 21/03 au cargo à Arles


Tout l’agenda sur www.letsmotiv.com

jeu 02.04 Béziers, Zinga Zanga ARTHUR H + CAMILLE SOL (chanson) 20h 32e Marseille, Intermédiaire LIGA QUINTANA (rock) 22h30 gratuit Montpellier, JAM Classe d’ensemble des élèves du Jam (jazz world) 21h gratuit Montpellier, Mojomatic Apocaliptik Fest : 6 ans de Murmurlement (karaoké live) 20h30 gratuit Montpellier, Rockstore LA CHANSON DU DIMANCHE (chanson) 19h30 21e Montpellier, Secret Place BOB & LISA (punk rock soul) 20h30 10e - 7e

ven 03.04 Arles (13), Cargo de nuit JAY JAY JOHANSON (pop rock) 21h30 20e Marmande (47), Parc des Expo Garorock : KEZIAH JONES + THOMAS DUTRONC + TOOTS & THE MAYTALS + CARAVAN PALACE + THE DYNAMICS + EBONY BONES + DEBOUT SUR LE ZINC + SHANTEL & BUCOVINA CLUB ORKESTAR + ASWAD + SÉBASTIEN STURM + NAIVE NEW BEATERS + ANA M + KALY LIVE DUB +... ) 15h 27e

Marseille, Dan Racing AUTOPSY (rock) 21h gratuit Marseille, Espace Julien SHERYFA LUNA (r’n’b) 20h30 30e Marseille, Intermédiaire PSUKAÏ (rock) 22h30 gratuit Marseille, Nomad’café BELLERUCHE (soul electro) 20h 8e - 5e Montfavet (84), Salle Polyvalente ANAÏS (chanson) 20h 28e - 25e Montpellier, JAM Classe d’ensemble des élèves du Jam (jazz world) 21h gratuit Montpellier, Mojomatic LES MARIE SALOPE (garage punk) 21h nc Montpellier, Secret Place Apocaliptik Fest : 6 ans de Murmurlement (rock) 20h30 5e Montpellier, Victoire 2 US 3 (soul jazz) 20h 22e Montpellier, Zénith Génération Catch Tour 20h30 82e - 30e

sam 04.04 Arles (13), Cargo de nuit CHINESE MAN (mix electro) 21h30 12e Béziers, Zinga Zanga ROHFF (rap) 20h 22e

Ladylike Dragons

Marmande (47), Parc des Expo Garorock : EROL ALKAN + THE BEWITCHED + YUKSEK + PATRICE + GOJIRA + DUB INC + LES WAMPAS + METRONOMY + BEAT TORRENT + BRODINSKI + ARTHUR H + ASSASSIN + BELLERUCHE + STUCK IN THE SOUND + KARKWA + LOOPTROOP ROCKERS + SOUTH CENTRAL + SPORTO KANTÈS 14h30 27e Marseille, Cabaret Aléatoire SCRATCH MASSIVE + ZONG + TRIBEQA + JAKO-MARON +... (electro hip hop) 21h nc Marseille, Dan Racing LLAS (rock) 21h gratuit Marseille, Dock des Suds ANAÏS + MANU LARROUY (chanson) 20h 28e Montfavet (84), Salle Polyvalente JULIEN DORÉ (chanson pop) 20h 30e Montpellier, Mojomatic CHASING PAPERBOY + MIKEY RANDALL (power pop) 21h nc Montpellier, Rockstore ELISA DO BRASIL + DJ NETIK + DJ LOLITA (d’n’b breakbeat) 22h nc Montpellier, Secret Place GBH + ARRACH + EKLEKTIK DRUNX (punk hxc) 20h30 20e - 17e Montpellier, Victoire 2 PUNISH YOURSELF + MOSHPIT + BRAN TERROR + ALCORE (rock) 20h 18e - 5e

rock

Fort d’un buzz sur les ondes, de bons mots dans la presse rock et de premières parties bien menées (Kill the Young, I am X, Queen Adreena ), les Francilien Ladylike Dragons se payent une tournée des clubs pour présenter leur crossover garage rock/pop bien huilé. Dans la masse bruyantes des nouveaux espoirs du rock français, le trio prend le pari de la preuve par les planches sans attendre l’effet promo d’un premier album à venir cet automne. ❥ Le 25/03 à Marseille, le 27/03 à Nimes, le 28/03 à Montpellier

agenda |

125


clara moto © D. R.

citizen kain © D. R.

modeselektor © d. r.

electro & clubbing MARSEILLE

Le Palace

Cabaret Aléatoire

Autoroute A51 – Plan-De-Campagne www.audiogenic.fr sam. 14/03 > The Speed Freaks, micropoint, Daisy aka Mandragore, Hellfish, Tieum, Seno, Le Chinois...

41 rue Jobin, Friche Belle de Mai & 04 95 04 95 04 ven. 06/03 > DînerMix avec The Ed, Relatif Yann... sam. 21/03 > Fergie, N'To, Mirak, Nkow...

MONTPELLIER

Docks Des Suds

Ice Club

Rue Urbain www.dock-des-suds.org sam. 21/03 > The Rogue Element, Mustard Pimp, Distropunk Krew...

Route de Palavas – Lattes & 04 67 65 84 23 sam. 07/03 > Len Faki, Ioan Lansak sam. 14/03 > Brian Sanhaji, Miss Airie dim. 15/03 > Matobox, Stefansun sam. 21/03 > Chaim, Nhar sam. 04/04 > Renato Cohen, Ioan Lansak

Le Spartacus Autoroute A51 – Plan-De-Campagne myspace.com/thebeezspartacus ven. 06/03 > Extrawelt ven. 13/03 > Modeselektor

Rockstore Rue Verdun & 04 67 06 54 35 sam. 04/04 > Elisa Do Brasil, Dj Netik, Lolita, T'Seb


Le 14/03 au Palace à Plan de Campagne (13)

Après une escale à Montpellier cet automne, c'est au tour de Marseille d'essuyer le feu nourri du FreakWave Tour, plateau hardcore de luxe proposé par la pieuvre Audiogenic. La structure, fondée en 2001 par Radium, moitié du duo légendaire Micropoint, peut s'enorgueillir d'être devenu une des plaques tournantes de la planète Hardcore, abritant pas moins de douze labels parmi les plus freakwaves_daisy_aka_mandragore © D. R. actifs du genre et présidant à la destinée de cadors tels que Hellfish, Dj Producer, Lenny Dee ou encore The Speed Freak. The Speed Freak, justement. Vieux routier du circuit (le bougre sortait déjà en 93 des tracks sur les emblématiques labels Reload et Mokum), Martin Damm affiche pas moins de 230 références à son catalogue. Fort de son affiliation avec Audiogenic, il a finalement créé son propre label, Absurd Audio, sur lequel est sorti son dernier album, Freakwaves le bien nommé. Entouré de potes sympas mais plutôt remuants (Micropoint, Hellfish, Daisy aka Mandragore...), Damm devrait selon toute vraisemblance retourner le Palace. Alex Terror w

❥ ww.audiogenic.fr

Le Mix Koffee Klub

La Villa Rouge

13 rue du Grand Saint Jean & 08 71 74 50 09 jeu. 05/03 > Sundae ven. 06/03 > Purple & Timm sam. 07/03 > Athmos, Carla Blondi jeu. 12/03 > Sundae ven. 13/03 > Tido Berman (TTC), Dj Peers sam. 14/03 > Lolita, MLK jeu. 19/03 > Sundae ven. 20/03 > Tony Bar, Mikko sam. 21/03 > Dan CDK, Laurent Pastor jeu. 26/03 > Sundae ven. 27/03 > Klömt, Svelsin sam. /28/03 > Die After Disco, Raziek

Chemin de la Calade – Lattes & 04 67 06 54 15 ven. 06/03 > Agoria, Lorent Air ven. 20/03 > Paul Nazca, Maxime Dangles, Dalcan, Ceeb... ven. 27/03 > Ken du Yaka, Lorent Air

Le Pink After

Villeneuve-Les-Maguelonnes www.mas2crespy.info sam. 21/03 > Crespy Ritual Trance 2

Avenue Saint Lazare myspace.com/mademoiselleelize Dim. 08/03 > Clara Moto, Mlle Elize, Sindee

Le Bouche à Oreille Av. de Toulouse myspace.com/zoneradioaktive ven. 13/03 > Candy, Kokci, Zone Radioaktive Krew

Mas De Crespy

electro

FreakWaves Tour

& clubbing |

127


clubbing |

128

Microtelex Le feuilleton avait tenu en haleine le petit landernau de la nuit montpelliéraine à la rentrée dernière. Ouvrira, ouvrira pas... Chaque weekend venait chasser le précédent. Mais tout vient à point à qui sait attendre: le Mix Koffee Klub, relooké intégralement façon underground, a gagné au passage un précieux sésame: celui de la fermeture tardive! Le Mix ferme donc désormais ses portes à cinq heures du matin et, après un début pianissimo, elisa do brasil © D. R. semble atteindre sa vitesse de croisière, centre névralgique de nos petites habitudes de créatures nyctalopes. L'illustre tribu des Pingouins (on ne vous fera pas l'affront d'évoquer le poids historique du collectif sur la scène electro du coin) ne s'y est pas trompé, occupant une fois par mois en résidence la piste du Mix. On les retrouvera aux commandes de la soirée Last Music du 4 avril au Rockstore. Un Rockstore qui risque de ne pas se relever du tir groupé Elisa Do Brasil/Dj Netik, breakbeats primesautiers contre scratchs acérés. On fait confiance à Lolita et à T'Séb pour allumer le feu et souffler sur les braises ! Alex Terror

electro & clubbing NÎMES

GRAU DU ROI

Cathedral Bar

La Scatola

Place des Carmes blog.lacathedral-bar.com sam. 07/03 > Harlem B, Miss Moon

Route Des Marines & 06 75 97 50 81 sam. 07/03 > Nicolas Cuer, Guillaume Combes, Jaylen Bay

AIX-EN-PROVENCE

CORNILLON-CONFOUX

Le Mistral

Espace Piele

Rue Frederic Mistral & 04 42 38 16 49 ven. 13/03 > Arias

Route de la Crau – myspace.com/deejayreno sam. 28/03 > iNsomNïaK Birthday Tour

PERPIGNAN

Omega Live

Mas Bonete

Rue Paul Lendrin www.tandem83.com sam. 07/03 > Les Petits Pilous, Stereo Heroes...

Route d'Argelès myspace.com/mystichrysalide sam. 04/04 > Citizen Kain, Phatmatix, Twister, Shagma...

TOULON

ESPAGNE

Rachdingue Villajuïga, près de la frontière www.myspace.com/rachdingue


Guide des salles de concert AIX EN PROVENCE (13) UNPLUGGED 25 rue Bon Pasteur & 04 42 23 40 84 ARLES (13) CARGO DE NUIT 7, Av Sadi Carnot & 04 90 49 55 99 AUBAGNE (13) ESCALE (MJC) les Aires ST Michel & 04 42 18 17 17 AVIGNON (84) AKWABA Châteauneuf de Gadagne & 0 490 22 55 54 • PASSAGERS DU ZINC 23 Rte de Montfavet & 04 90 89 45 49 BEZIERS (34) ZINGA ZANGA Traverse de Colombier & 0467368282 CONGENIES (30) CHEZ VÉRO 1 route d'Aubais & 06 24 51 26 35 COUSTELLET (84) GARE Place du Marché & 0 490 76 84 38 ISTRES (13) L'USINE RN 569 Route de Fos & 04 42 56 02 21 LES PENNESMIRABEAU (13) JAS'ROD av Paul Brutus Les Cadeneaux MARSEILLE (13) AFFRANCHI 212 boulevard de Saint Marcel & 0 491 35 09 19 • AKWABA 5 rue de l'Académie • BABY 2 rue André Poggioli & 06 88 84 64 87 • CABARET ALÉATOIRE 41 rue Jobin & 0495049509• CRI DU PORT 8 rue du pasteur heuzé & 04 91 50 51 41 • DAKI LING 45 a rue d'Aubagne & 0491334514 • DAN RACING 17 rue Poggioli & 06 09 17 04 07 • DOCK DES SUDS 12 rue Urbain V & 0 491 99 00 00 • EL ACHE DE CUBA 9 place Paul Cézanne 108 Cours Julien & 04 91 42 99 79 • ESPACE JULIEN 31 Cours Julien & 0 491 24 34 10 • INTERMÉDIAIRE 63 Place J Jaures & 04 91 47 01 25 • LOLLIPOP MUSIC STORE 2 bd Theodore Thurner & 04 9181 23 39 • MACHINE À COUDRE 6 rue J. Roque & 04 91 55 62 65 • NOMAD'CAFÉ 11 bd de Briançon & 0 491 62 49 77 • POSTE À GALÈNE 103 rue Ferrari & 0 491 47 57 99 • THÉÂTRE DE LENCHE 4 place Lenche & 04 91 91 52 22 MONTPELLIER (34) ANTIROUILLE 12 rue Anatole France & 0 467 06 51 68 • BALOARD 21 boulevard Louis Blanc & 0 467 79 36 68 • BOUCHE À OREILLE 2049 avenue de Toulouse • JAM Rue Ferdinand de Lesseps & 04 67 92 02 40 • LE huit 8 rue de l'Aiguillerie & 04 67 66 14 18 • MOJOMATIC 1 bis rue Cambaceres & 06 20 83 31 10 • PLEINE LUNE 28 Fb Figuerolles & 04 67 58 03 40 • RED TURTLE CAFÉ 44 av de Palavas & 04 67 65 18 43 • ROCKSTORE 20 rue de Verdun & 0 467 06 80 00 • SECRET PLACE Zone Industrielle de la Lauze & 0 612 58 37 81 • U. PAUL VALÉRY MDE Maison des Etudiants & 0467142378 • UP AND DOWN 5 rue du pila st gély & 04 67 66 23 75 • VICTOIRE 2 Mas de Grille & 0 467 47 91 00 • ZÉNITH Avenue Albert Einstein & 0 467 64 68 83 NÎMES (30) THÉÂTRE DE NÎMES 1 place de la Calade & 04 66 36 65 00 • VALDEGOUR 19 place Pythagore & 0 466 23 17 85 PERPIGNAN (66) CASA MUSICALE 1 rue Jean Vielledent & 04 68 62 17 22 • CROCK'MORE Z.I 45 av du Dr Toreilles & 0 603 95 04 39 • EL MÉDIATOR Av du Gal Leclerc & 04 68 66 18 55 SALON DE PROVENCE (13) PORTAIL COUCOU 160 Bd Lamartine & 04 90 56 27 99 SETE (34) PASSERELLE Presqu'île de Thau & 04 67 74 32 52 • TAVERNE 36 av Victor Hugo & 04 67 74 09 31 • TH. MOLIÈRE Av Victor Hugo & 04 67 74 66 97 SÉRIGNAN (34) CIGALIÈRE Avenue de Béziers & 0 467 326 326 VITROLLES (13) MOULIN À JAZZ Domaine de Fontblanche & 04 42 79 63 60

Plus2festival.com, le guide des festivals européens qui vous offre plus d'infos.

En mars jouez et gagnez des pass pour les festivals partenaires suivants >>



Letsmotiv Méditerranée mars09