Page 1

Label

#173

Avril 2013

RETOUR EN IMAGES - ACTU - DYNAMIQUE - QUARTIERS - COMMERCES - DOSSIER - SPORTS - RENCONTRE - VISITES DÉCOUVERTES - EXPRESSION POLITIQUE - SORTIES - RETOUR EN IMAGES - ACTU - DYNAMIQUE - QUARTIERS - COMMERCES - DOSSIER - SPORTS - RENCONTRE - VISITES DÉCOUVERTES - EXPRESSION POLITIQUE SORTIES - RETOUR EN IMAGES - ACTU - DYNAMIQUE - QUARTIERS - COMMERCES - DOSSIER - SPORTS - RENCONTRE - VISITES DÉCOUVERTES - EXPRESSION POLITIQUE - SORTIES - RETOUR EN IMAGES - ACTU - DYNAMIQUE - QUARTIERS - COMMERCES - DOSSIER - SPORTS - RENCONTRE - VISITES DÉCOUVERTES - EXPRESSION POLITIQUE - SORTIES - RETOUR EN IMAGES - ACTU - DYNAMIQUE - QUARTIERS - COMMERCES - DOSSIER - SPORTS RENCONTRE - VISITES DÉCOUVERTES - EXPRESSION POLITIQUE - SORTIES - RETOUR EN IMAGES - ACTU - DYNAMIQUE - QUARTIERS - COMMERCES - DOSSIER - SPORTS - RENCONTRE - VISITES DÉCOUVERTES - EXPRESSION POLITIQUE - SORTIES - RETOUR EN IMAGES - ACTU - DYNAMIQUE - QUARTIERS - COMMERCES - DOSSIER SPORTS - RENCONTRE - VISITES DÉCOUVERTES - EXPRESSION POLITIQUE - SORTIES -

Ville

Budget :

www.tourcoing.fr - Le magazine de TOURCOING pas de hausse

d’impôts Zoom > p.7

RÉUSSIR L’ÉCOLE

parents présents,

enfants heureux Dossier > p.14 à 19

RÉUSSIR L’ÉCOLE

parents présents,

enfants heureux Dossier > p.14 à 19

Habiter La Tossée !

La folie des Rues joyeuses

Dynamique > p.8

Découvertes > p.24


Retour en images

© Baziz Chibane / Riquita

© Didier Alkenbrecher

© Baziz Chibane / Riquita

© Didier Alkenbrecher

2

4 1

3

1. Les 2 et 3 mars

Toujours plus haut. Des milliers de personnes sont venues, malgré le froid, participer au Week-end géant version 2013. 2e plus grand rassemblement régional du genre, la manifestation comptait cette année 59 géants dont le belge Jan Turpin qui culmine à plus de 10 mètres de haut.

2. Samedi 16 mars Un nouveau souffle pour la vie associative tourquennoise. Catherine Bacon, adjointe au maire déléguée à la jeunesse et à la vie associative, a présenté aux représentants des associations le résultat des ateliers de travail du tremplin de la vie associative. Un plan d'actions construit à partir des propositions du monde associatif sera bientôt mis en œuvre sur le terrain.

2

Label Ville ////////////////////

3. Jeudi 7 mars Quand économie et solidarité deviennent synonymes de réussite. Benoit Hamon, ministre de l'économie sociale et solidaire, accompagné du maire MichelFrançois Delannoy, a visité à Tourcoing le groupe Altereos, Hervé Knecht, son dirigeant, leur a présenté cette entreprise exemplaire spécialisée dans la numérisation des documents dont 80% des salariés sont en situation de handicap. 4. Les 30, 31 mars et 1er avril La 24e édition du tournoi mondial de basket de la Jeune Garde, dit « Challenge Robert et Zoé Scrive », a rassemblé au complexe sportif Léo Lagrange le gratin du basket espoir mondial. Au programme : matches, concours de tirs à 3 points et de dunks spectaculaires, pour trois jours de sport, de show et de fête.

5. Samedi 31 mars

Les Fenêtres qui parlent au Flocon. À l'occasion de la 12e édition de la manifestion qui fait des fenêtres des cimaises et de la rue une galerie d'exposition, les Floconneux ont mobilisé les troupes. Temps fort : une grande déambulation festive, qui a emmené fanfare, majorettes et habitants déguisés, de la place Foch à l'école Dolto, où les attendait une belle exposition de marionnettes réalisées lors d'ateliers animés par l'artiste Vincent Quintin. L'occasion pour la géante « Claire du Flocon », baptisée lors du Week-end géant, de prendre l'air... et le soleil.

5


Édito actu p.4 à 7

Un budget volontariste et responsable p.6

Dynamique p.8-9

Habiter La Tossée p.8

Quartiers p.10 à 12

L'habitat ancien se réinvente p.10

Commerces p.13

Camion cantine, nouvelle génération

Dossier p.14 à 19

Ensemble, réussir l'école

Sports p.20-21

Simon Denissel, la tête et les jambes p.20

Rencontre p.22

Éric Devaux a la fibre textile

Visites p.23

À la découverte du monde végétal

Découvertes p.24 à 27

La folie des Rues joyeuses p.24

expression politique p.28-29 Sorties p.30-31

////////////////////////////////////// CLiQUez, Likez... paRTagez !

Suivez l'actualité culturelle de Tourcoing sur notre nouvelle page Facebook Tourcoing la Créative www.facebook.com/TourcoinglaVille LABEL VILLE N° 173, Avril 2013 : magazine réalisé et édité par la mairie de Tourcoing Service communication 3 rue de l’industrie Tél. 03 20 28 13 41 Courriel : labelville@ville-tourcoing.fr Directeur de la publication : Djil ACHIBA Directeur de la rédaction : Valérie LEVIN Rédacteur en chef : Juliette CAPET Rédacteurs en chef adjoints : Myriam LIMPENS, Christelle TACZALA Ont collaboré à ce numéro : Séverine GRUMIAUX, Nathalie HAUSSER, Gaëlle LAURENT, Franck LELOIR, Charlotte MALBRANQUE, Emmanuelle MORICE Photos : Emmanuel DUCOULOMBIER, Robin LEMPIRE Photo de une : Robin LEMPIRE Scan et chromie : Didier ALKENBRECHER Secrétariat : Chantal LIBBRECHT, Marie-Christine PÉTRÉAUX Diffusion : Blandine DEPELCHIN (bdepelchin@ville-tourcoing.fr) Création de la maquette : Delphine DESROUSSEAUX Mise en page : Pélagie GABEZ (Gris Mouse) Imprimerie : SIB Imprimerie Dépôt légal n° 75165 - à parution Imprimé à 45 000 ex. sur papier recyclé

Plus que jamais l’éducation des enfants est une priorité

L

a modification des rythmes scolaires est une réforme nécessaire pour l’épanouissement de nos enfants. Son succès passe par la concertation de toutes les parties prenantes à l’éducation de l’enfant. On ne gagnerait rien ici à négliger les différents points de vue et encore moins à précipiter les choses. C’est la raison pour laquelle notre ville a déjà consulté 700 personnes : parents d’élèves délégués, enseignants, associations, représentants de l’enseignement privé... Ces consultations se poursuivront jusqu’en juin afin de mettre au point les modalités de cette nouvelle organisation qui n’a de sens que si elle se réalise d’abord au bénéfice des enfants. Il n’y pas de meilleur investissement pour l’avenir que l’éducation et l’équipe municipale met tout en œuvre pour que chaque élève, partout à Tourcoing, puisse bénéficier des mêmes chances de réussite. Ainsi, la rénovation des écoles entreprise depuis le début du mandat. Cela concerne par exemple l’école Pasteur, l’école Lavoisier et prochainement l’école Racine. Cette priorité donnée à l’éducation se traduit également par notre soutien aux établissements privés de la Ville lorsqu’ils scolarisent des enfants tourquennois, comme le veut la loi. Vouloir vraiment la réussite scolaire du plus grand nombre, cela signifie aussi être capable de porter une attention particulière à des enfants qui rencontrent, à un moment ou à un autre, des difficultés d’apprentissage. Dans ce domaine Tourcoing a su expérimenter des méthodes nouvelles et adaptées. C’est le cas avec « Coup de pouce langage », un dispositif unique en France qui, depuis la rentrée dernière, s’adresse aux enfants de quatre écoles maternelles afin de préparer au mieux leur entrée au CP. Le point commun de ces dispositifs est d’associer au plus près les familles. Le « métier d’écolier » réclame des efforts qui ont besoin d’être encouragés, soutenus par ceux qui sont les plus proches des enfants et les connaissent le mieux : les parents. Michel-François Delannoy Votre maire ////////////////////

Label Ville

3


© Didier Alkenbrecher

actu

Au lycée du Sacré Cœur et au collège Lucie Aubrac : des mini-entrepreneurs à la motivation maximum

Mini-entreprises, maxi bénéfices ! Quel est le point commun entre une écharpe tricotée par une mamie et une bougie présentée dans un contenant issu du recyclage ? Toutes deux sont le cœur d’activité des mini-entreprises portées par deux établissements scolaires tourquennois.

REPÈRES Concours régional le

14mai à Lille. Objectif : un ticket pour la finale nationale en juillet et, pourquoi pas, l’Europe ensuite.

117 mini-entreprises concourent cette année au niveau régional, soit

38 de plus qu’en 2012.

4

Label Ville ////////////////////

C

’est l’école de l’autonomie et de l’esprit d’initiative : le collège Lucie Aubrac et le lycée du Sacré Cœur accueillent deux minientreprises, une initiative co-animée par l’association Entreprendre pour apprendre Nord-Pas-de-Calais et un parrain entrepreneur. Mais les vrais acteurs de ces projets, ce sont les élèves, 15 de 3e pour le collège et 10 de seconde pour le lycée. Leur mission ? Le temps d’une année scolaire, créer et faire vivre une mini-entreprise dont ils iront défendre les couleurs lors du concours régional. Les lycéens ont créé Mamimania, entreprise solidaire de vente de produits tricotés par les résidants de maisons de retraite. Au collège, avec Lux Candle les élèves ont choisi la production et la commercialisation

ceux-ci lui ont répondu : « Ne pas nous lâcher  », il a été définitivement convaincu : « C’est une superbe initiative pour rapprocher l’école de l’entreprise. C’est tellement motivant qu’on aurait presque tendance à en faire trop. Mais il nous faut nous cantonner à notre rôle : coacher pour donner de l’énergie, conseiller sur la Rapprocher l’école de l’entreprise méthode et, ce à quoi je tiens le plus, Tharsilia Delcambre, 15 ans, directrice expliquer que dans le travail il y a e adjointe de Lux Candle, ne regrette du plaisir ». pas son investissement : « On renconINFORMATIONS tre des personnes géniales, on sort de l’école et puis c’est bien d’essayer L’association Entreprendre pour avant d’arriver dans la vie active. » apprendre Nord-Pas-de-Calais est membre du réseau national du Quand Arnaud Verquin, directeur même nom et du réseau européen général de l’entreprise So good, et des Junior-Entreprises. maintenant parrain de Lux Candle, Objectif : transmettre, dès le plus a posé la question « Qu’attendezjeune âge, la fibre entrepreneuriale. vous de moi ? » aux élèves et que www.entreprendrepourapprendre.org de bougies présentées dans des contenants issus du recyclage. L’expérience est en tout cas exceptionnelle pour ces jeunes qui chaque semaine consacrent quelques heures de leur temps à leur entreprise… quand leurs petits camarades quittent, eux, l’école.

© Didier Alkenbrecher

concours


actu habiTaT

La Semaine de l’Habitat, du 8 au 11 avril, invitait cette année le public à poser un regard citoyen sur l’habitat, et les enfants des structures associatives, à rêver la ville de demain.

On pressentait leur imagination pure et débridée, pas encore contrainte ni appauvrie par les carcans de la réalité. Et on avait vu juste ! Les enfants de la MJC du Virolois, de La Fabrique et du centre social de la Croix Rouge, qui ont répondu à l’appel à projets lancé par la Ville, ont confirmé leur talent à exprimer un regard neuf et innovant sur l’habitat. Leurs productions pouvaient librement prendre la forme d’écrits ou de dessins, mais c’est vers la maquette que ces urbanistes de 8 à 12 ans se sont naturellement tournés. Ainsi conçoivent-ils la ville, celle d’aujourd’hui, comme celle de demain : en couleurs, - en vert surtout, tant l’écologie se révèle être leur préoce cupation première -, et en 3D.

© Didier Alkenbrecher

La ville rêvée des anges

Une quarantaine de petits Tourquennois, qui ont planché sur le thème « Habiter chez soi - Vivre avec les autres Aujourd’hui et demain », ont vu leur travail récompensé lors de la Semaine l’Habitat. Ici : une des maquettes réalisées par les enfants de la MJC Centre social La Fabrique

PROLONGATION

Concours « Les Trésors de la rénovation » La Ville a lancé un concours gratuit ouvert aux particuliers, propriétaires ou locataires résidant à Tourcoing. Objectif : récompenser les plus belles rénovations d’habitat, dans les trois catégories suivantes : habitat durable, habitat et solidarité et appropriation, amélioration du logement. Si vous êtes fier de la rénovation de votre habitation, n’hésitez pas à participer : des prix de 250 à 750 € sont à gagner ! Date limite de remise des dossiers : 30 avril 2013. Dossier de candidature et règlement du concours : www.tourcoing.fr Renseignements : 03 59 69 70 93 (Direction de l’Habitat et du Renouvellement des Quartiers)

Invitez vos voisins ! Événement créateur de lien social, la Fête des Voisins véhicule des valeurs de proximité, de solidarité et de partage. Un rendez-vous convivial à ne pas manquer. Tous à vos agendas : cette année, la Fête des Voisins (Immeubles en Fête) a lieu le vendredi 31 mai. Depuis 2000, l’opération s’est répandue partout en France, devenant rapidement un événement incontournable. À Tourcoing, comme ailleurs, son succès confirme le besoin d’un retour aux valeurs humaines de solidarité. Apéritif, barbecue, pique-nique… comme de nombreux particuliers, associations ou bailleurs, n’hésitez pas, vous aussi, à organiser un moment sympathique et festif entre habitants d’une même résidence ou coriverains. Un seul mot d’ordre : convivialité. Tous à vos invitations. Et bonne fête des voisins à tous ! e La Fête des Voisins, Affiches et invitations personnalisables à télécharger gratuitement sur www.immeublesenfete.com

REPÈRE

80 initiatives recensées à Tourcoing à ce jour

Archives

SU R L

B

E

LoiSiRS Puces et braderies, c’est reparti !

ViVRe eNSeMbLe

La Fête des Voisins est un début, un premier pas pour mieux vivre dans son environnement quotidien, l’occasion pour tous de démarrer des projets en commun, pour rompre avec l’anonymat et l’isolement

+WE

Avec la belle saison, revient celle des puces, vide-greniers et autres brocantes. Prêts à arpenter les rues à la recherche de l’objet rare ou de la bonne affaire ? Retrouvez le calendrier des rendez-vous des chineurs dans les quartiers dans les SU R bâtiments municipaux et WEBLE sur le site www.tourcoing.fr

+

« Faites des Loisirs » Samedi 4 mai, de 14h à 18h, la 3e édition de « Faites des Loisirs » réunit sur le parvis Saint-Christophe les associations proposant des loisirs pour tous : enfants, jeunes, adultes, seniors. MJC, centres sociaux, clubs sportifs et associations culturelles présenteront les activités qu’ils proposent tout au long de l’année. Au programme de cette journée festive et familiale : des tournois sportifs, des ateliers culturels, une scène ouverte, des déambulations, des jeux libres, des châteaux gonflables, un grand jeu familial… Direction de la Jeunesse (03 59 63 40 40) lastation@ville-tourcoing.fr www.lastation-tourcoing.fr ////////////////////

Label Ville

5


actu ReSTaURaTioN SCoLaiRe

Un choix récompensé À l’heure où des collectivités font le choix de déléguer la restauration scolaire, Tourcoing a renforcé la maîtrise de ce service public en investissant 4,4 M€ dans une cuisine centrale très performante en 2012. La Ville a fait le choix de ne pas augmenter les tarifs de la cantine depuis 2008, tout en garantissant une qualité nutritionnelle optimum pour les enfants. Une attention que souligne une récente enquête UFC Que Choisir s’intéressant à l’équilibre nutritionnel dans les cantines françaises : avec une note de 16/20, Tourcoing se classe 6e de la région.

Vincent Lannoo, premier adjoint au maire délégué au budget

Archives

Les budgets précédents se voulaient offensifs pour le développement de Tourcoing. Qu’en est-il de celui adopté par le Conseil municipal le 28 mars ? C’est un budget responsable, maîtrisé dans les dépenses de fonctionnement. 2013 marque en outre une étape clef. Nos politiques prioritaires (enfance, petite enfance, éducation, jeunesse, culture, développement durable et sport), sont non seulement préservées, mais elles bénéficient d’un pic d’investissement historique.

SaNTÉ

3 QUESTIONS À…

Forum thérapeutique La salle des fêtes de l’Hôtel de Ville accueille jeudi 16 mai un forum sur le thème « Éducation thérapeutique, un enjeu partagé ». Impulsée par la Ville de Tourcoing, ARS, CPAM Roubaix-Tourcoing et le centre hospitalier, la manifestation est ouverte au grand public et aux associations de 15h à 17h et de 19h à 22h aux acteurs de santé, notamment libéraux. www.ch-tourcoing.fr rubrique actualités

ReLaTioNS iNTeRNaTioNaLeS

Permanences consulaires Le Consulat du Portugal assure une permanence consulaire mensuelle à l’Hôtel de Ville pour ses ressortissants, de 9h à 13h : les mardis 16 avril, 14 mai, 28 mai, 9 juillet, 10 septembre, 1er octobre, 12 novembre et 10 décembre. informations : Retrouvez le calendrier 2013 des permanences sur le site www.tourcoing.fr

6

2013 :

Label Ville ////////////////////

+WE

SUR L

B

E

Farid Bella Tourcoing Web TV Lancée il y a un an, Tourcoing Web TV connaît sa première mue, l’heure pour Farid Bella, créateur de la chaîne de proximité, de dresser un premier bilan et d’envisager un avenir plus professionnel. pourquoi avoir créé Tourcoing Web TV ? Je veux valoriser Tourcoing, montrer sa vie associative, sportive et culturelle. Cette chaîne appartient aux Tourquennois, à ceux qui veulent faire parler de leur projet. Le premier bilan est-il positif ? Oui, le site accueille 800 visites par jour. La nouvelle version du site est plus professionnelle et les partenaires commencent à se manifester. Quels sont vos projets ? J’ai beaucoup d’idées : un journal hebdomadaire, une nouvelle émission à partir du mois d’avril, une webcam en direct du parvis Saint-Christophe... Et un rêve : vivre de ma passion et embaucher 2 ou 3 personnes. > tourcoingwebtv.fr

Tourcoing Web-Tv

Dans un contexte économique aussi peu favorable, maintenir ce rythme soutenu est-il « raisonnable » ? Nos investissements créent des emplois dans les entreprises locales. C'est très important à nos yeux dans la période actuelle. L’idée que c’est dans l’action que les collectivités doivent puiser les solutions est une idée que nous défendons avec force et conviction. Il est essentiel de poursuivre la dynamique de renouveau amorcée, et dont on peut déjà constater les effets positifs. Notre vision pour l’avenir de Tourcoing est ambitieuse, mais assumée en toute conscience, car elle se base sur un budget cadenassé. Les arbitrages ont permis d’atteindre sereinement les objectifs fixés, et ce, en préservant la qualité du service public. Quelle stratégie pour l’avenir ? La majorité municipale s’engage à poursuivre les efforts pour transformer la ville et mener celle-ci dans un nouveau développement, accroître chaque année l’autofinancement de la Ville en maîtrisant les dépenses, stabiliser, puis réduire le niveau d’endettement à l’horizon 2020. Fin 2014, dès l’achèvement du Programme de Rénovation Urbaine, nous ramènerons le montant des dépenses d’investissement à un niveau plus modeste.


actu

zoom

un budget volontariste et responsable Un budget de 142 M€ particulièrement offensif en terme d'investissements. Une stratégie de l'action assumée, au service de Tourcoing et des Tourquennois. D’où vient l’argent ?

7,34% Subvention

d’investissement

Où va l’argent en priorité ?

2,19% 4,71% Fonds Usagers

10,85% 10,28% Sport Culture

compensation des services TVA Emprunts

LMCU

28,05%

9,06% Solidarité

RECETTES

Dotations

et jeunesse

14,74% Éducation

17,17%

11,63%

28,91%

et vie sociale

Impôts et Taxes

BONUS

DÉPENSES

31,43%

14,46% Cadre de vie 9,18%

Autres services (administraion générale, état-civil, sécurité,...)

Dette et charges financières

En renouvelant les chaufferies des bâtiments municipaux afin de réaliser des économies d’énergie, la Ville a engrangé un « portefeuille » de Certificats d’Économie d’Énergie conséquent. La vente au plus offrant de ces valeurs mobilières décidée par la Ville génère une recette supplémentaire de 85 000 €.

f o nc tion nement Des dépenses extrêmement contenues, des recettes en légère progression

+1,5 %

Dépenses réelles de fonctionnement

Une progression modérée qui traduit une gestion stricte

110,2 M€

+16,6 %

Recettes réelles de fonctionnement

113,7 M€

+1,9 % sans augmentation des taux d’imposition

Autofinancement

3,5 M€

La municipalité poursuit sa stratégie d’autofinancement pour limiter l’emprunt et l’endettement

investissement Un effort sans précédent pour poursuivre la transformation de la ville, améliorer le quotidien des habitants et soutenir l'emploi

d’investissement en 2013 De grands programmes de travaux sont lancés : aménagement du Pont Rompu, rénovation du patrimoine culturel (chapelle de l’Hospice d’Havré) et scolaire (écoles Pasteur, Lavoisier et Racine). Parallèlement la Ville acquiert auprès du Conseil général une salle de sport neuve, construite dans le cadre du collège Lucie Aubrac, tandis que la nouvelle médiathèque de Belencontre sera livrée en septembre.

© Dhoundt+Bajart architectes & associés

28,3 M€

Un Grand Programme des Petits Travaux qui avance à un rythme soutenu : 8 M€ d’investissement répartis de 2012 à 2014. - 57 % des travaux réalisés* - 15 % engagés - 28 % à planifier sur les 12 prochains mois *au 08/03/2013

////////////////////

Label Ville

7


Dynamique

La « patte » d’un architecte réputé

© Anma

L’architecte qui signe « Urban Harmony », l’agence Nicolas Michelin & associés, s’est distingué pour son projet « Habiter les quais » sur l'Île de Nantes ou plus près de nous, les logements de la ZAC du Grand Large à Dunkerque. Il a appliqué à Tourcoing sa conception originale des toits, reprenant le dessin des toitures en dents de scie (sheds) des usines d’autrefois, pour donner du volume aux appartements. Il a aussi misé sur le contraste entre la dominante minérale de la rue et la présence forte de la nature en cœur d’îlot.

www.anma.fr

logement

Habiter La Tossée ! C’est en avril que la construction des premiers logements démarre à la Tossée. Voici le premier chapitre d’une nouvelle histoire, celle d’un quartier qui naît au cœur de la ville.

REPÈRES

139 2600m logements neufs

2

de bureaux

150 places de parking

200 000 tracts et une campagne d’affichage aux arrêts de bus ont dévoilé, en février à la métropole lilloise, « Urban Harmony », le premier programme de logements neufs à l’Union. Au promoteur Nacarat, Lille Métropole Habitat (LMH) a déjà acheté quarante-neuf logements destinés au logement social. Leur construction démarre ce mois-ci ; ils seront les premiers à sortir de terre. Une rue sans voiture

INFORMATIONS Retrouvez « Urban Harmony » ainsi que d’autres programmes de logements neufs à Tourcoing dans la plaquette 2013, « Douceur de Ville » : SUR www.tourcoing.fr W LE

+E

B

8

Label Ville ////////////////////

Le quartier se composera à terme de 139 logements, de commerces en rez-de-chaussée, d’un immeuble de bureaux et d’un parking silo. « On pourra habiter, travailler et faire ses courses à proximité sans croiser une

seule voiture », rap« On pourra habiter, travailler pelle Grégory Cébula, et faire ses courses à proximité responsable du prosans croiser une seule voiture » gramme pour le promoteur Nacarat. La rue sera, en effet, entièrement pié- ront y jardiner. Des serres seront accrochées sur la structure acier du tonne. bâtiment central sous une couverUn autre style d’habitations e ture transparente. Autre particularité du projet : l’architecte a utilisé l’espace d’une ma- L’Union dans deux ans nière totalement différente que Une exposition présente ce que l’Union celle employée dans les immeubles sera en 2015. Grâce à une nouvelle matraditionnels. En rez-de-chaussée, quette, des vidéos et des explications, les appartements sont conçus vous saurez l’essentiel de ce qui se comme des maisons, on y entrera di- prépare pour les 24 prochains mois. À rectement. Les toits de l’un des bâ- découvrir jusqu’au 17 mai à la Maison timents deviendront des terrasses de l’Union, au Champ libre (voir p 31). accessibles aux habitants, qui pour-


Dynamique

tenDAnce

Travailler à l’Imaginarium Tout récent, le concept du co-working s’inscrit dans la mouvance du développement du travail à distance. Jérôme Pierre, consultant marketing indépendant l’a testé… et adopté : « L’arrivée d’un second enfant a complexifié l’organisation de mon travail à la maison. La possibilité de m’installer à l’Imaginarium gratuitement comme je veux, quand je veux a été une aubaine. Tourquennois, je ne perds pas de temps en INFORMATIONS transport. Installé à 9h avec mon portable et mon téléphone, je quitte les lieux à 18h. Ces horaires fixes imaginarium, 99a Boulevard Descat m’ont permis de structurer mes journées et de rentrer (03 20 29 89 50). Ouvert du vendredi disponible pour la famille en début de soirée. » La au samedi de 9h à 18h. Accès libre et Plaine Images s’impose comme précurseur du phé- gratuit avec connexion internet et café nomène à Tourcoing. Situé au cœur de l’Imagina- à souhait. www.imaginarium-society.org rium, le co-working space attire des travailleurs nomades, des indépendants, des étudiants… qui cherchent un univers inspirant pour travailler sereinement. La synergie des rencontres est également un point qui e pèse dans le choix de ce modèle. À tester et faire connaître.

© Robin Lempire

Poser son ordinateur portable dans un lieu de travail connecté, gratuit et ouvert à tous à Tourcoing, c’est possible. Un bon plan à partager.

Jérôme Pierre, consultant marketing/community management a posé son bureau nomade à l’Imaginarium début mars

Le textile dans la peau À l’Union, le Centre européen des textiles innovants (CETI) participe au projet européen DIMETEX (DIspositifs MEDicaux TEXtile). La révolution bio-textile est en marche. Après avoir fabriqué par milliers des textiles pour l’habillement, notre région et sa cousine wallonne pourraient devenir leaders des textiles destinés à la santé et aux applications médicales. « Le programme européen DIMETEX a présenté ses premiers prototypes en décembre : des implants, membranes de filtration, pansements, tissus de culture des cellules souches… », explique Édith Degans, chef de

projet DIMETEX. Il y aura beaucoup d’autres innovations puisque DIMETEX a donné lieu à sept projets en cours de développement. Par exemple : des textiles refroidissants pour les personnes souffrant de sclérose en plaques. Ces projets prometteurs génèreront des emplois : une start-up est née à Eurasanté et une autre en Belgique. Nos entreprises de très haut niveau trouveront aussi de nouveaux développements, comme la société tourquennoise Macopharma, spécialisée dans la fabrication et l’utilisation des textiles non tissés pour la filtration du sang. e

© Vincent Lecigne / Lille Métropole

www.ceti.com

Le Nord et la Belgique ont créé un « un cluster bio-textile » de niveau européen

La structure qui développe l’audiovisuel, le cinéma et le multimédia en Nord-Pas-deCalais, née de la fusion du CRRAV et du Pôle Images a désormais un nom. Le 29 mars, Pictanovo, présidé par le maire MichelFrançois Delannoy, était officiellement lancé à la Plaine Images. À cette occasion, les participants ont, en avant-première, regardé la série « Les petits meurtres d’Agatha Christie » et mené l’enquête sur leur tablette grâce à un jeu interactif développé par des sociétés de la région. Une expérience unique qui en annonce d’autres, tout aussi intenses et innovantes. Longue vie à Pictanovo !

30 000 C’est le nombre de personnes venues à l’Imaginarium découvrir une expo, partager des projets, développer des idées, générer des rencontres entre art, sciences, technologies et entreprises. Un an après son lancement, cet espace hybride dédié aux industries créatives, s’est imposé comme un lieu unique en Europe, résolument tourné vers demain et ouvert à tous. ////////////////////

Label Ville

9


Grâce à une aide financière et des conseils gratuits, les propriétaires de maisons anciennes sont encouragés à rénover leur logement

© Didier Alkenbrecher

Quartiers

croix rouge mAlcense virolois

L’habitat ancien se réinvente Une opération de requalification de l’habitat ancien se met en place dans les quartiers Croix Rouge, Malcense et Virolois. Les propriétaires vont ainsi bénéficier d’aides exceptionnelles pour rénover leur logement et être accompagnés. REPÈRE Objectif :

110 logements réhabilités

10 Label V

ille ////////////////////

L

'habitat ancien, avec des maisons de briques rouges en rangée, constitutif de l’identité de la ville, est de longue date une priorité à Tourcoing. Ainsi, dans le cadre des politiques de rénovation urbaine, nationalement orientées sur le logement social, la Ville est parvenue à intégrer ce volet en concentrant son action sur les quartiers des Phalempins et de l'îlot Bayard. Ce périmètre se voit aujourd’hui étendu aux secteurs de la Croix Rouge, de la Malcense et du futur éco-quartier du Virolois, grâce à l’Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat de Renouvellement urbain lancée par Lille métropole communauté urbaine à Croix, Roubaix, Tourcoing et Wattrelos. « Sur le territoire tourquennois, la réhabilitation de 110 logements est prévue, avec un objectif de travaux qui vise, notamment, l'amélioration

de leur performance énergétique » précise Vincent Lannoo, premier adjoint au maire délégué à l’habitat et au logement. Un accompagnement gratuit La mise en œuvre de ce programme destiné à aider directement les habitants désireux d'améliorer leur logement a été confiée au cabinet Urbanis, dont le rôle est d’accompagner les propriétaires depuis leur projet de travaux jusqu’à la réalisation. « D’abord, les propriétaires viennent nous voir avec des idées et des besoins. Ensuite, nous effectuons une visite de leur logement avec un architecte, puis nous leur faisons un rapport technique mettant en avant les points sur lesquels intervenir. Enfin, nous leur présentons un plan de financement », explique le cabinet Urbanis, dont l’accompagnement

gratuit concerne aussi les questions administratives, comme les déclarations préalables de travaux. Cette OPAH RU intéresse les propriétaires occupants ou bailleurs sous conditions de ressources, et de location pour les seconds. Les aides accordées proviennent de l’Agence nationale de l’habitat, de la Région, de la Communauté urbaine et de la Ville, à hauteur de e 10 % pour cette dernière.

INFORMATIONS Les permanences d’Urbanis ont lieu le mardi après-midi, de 13h30 à 17h30, à la MJC du Virolois, 132 rue des Piats (et sur rendez-vous le jeudi). Renseignements auprès d’Urbanis sur la ligne réservée à ce dispositif (06 03 25 19 08) ou en mairie (03 59 69 70 93)


Quartiers ViRoLoiS

Semer les graines du « bien vivre ensemble » Dès septembre 2013, les prémices du jardin arabo-andalou devraient éclore au sein de la MJC du Virolois. Parfum des aromatiques, musique de l’eau et beauté picturale… pour nos sens et notre esprit : la promesse d’un éveil.

bLaNC SeaU

La mairie plus près de chez vous La Maison des Services vous accueille pour vos démarches administratives : passeports biométriques (uniquement sur rendez-vous), cartes nationales d’identité, extraits d’acte de naissance, inscriptions sur les listes électorales, changements d’adresse… du mardi au vendredi de 8h15 à 12h et de 14h à 17h30. informations : Mairie annexe du Blanc Seau, 285 Boulevard Descat (03 20 25 61 12), vous pouvez également contacter les services de l’Hôtel de Ville : 03 20 23 38 01 ou 03 20 23 38 02

© Didier Alkenbrecher

ViRoLoiS - beLeNCoNTRe

Découvrir le nouveau Tourcoing Le 9 mars dernier, les associations AJOnc et Averroès présentaient le projet du jardin arabo-andalou à la MJC du Virolois

Parfait exemple du lien qui a uni plusieurs civilisations et religions (judaïsme, islam, catholicisme), le jardin arabo-andalou symbolise le terrain naturel partagé et nourrit de fortes valeurs humaines. L’association Averroès porte l’envie de faire naître ce projet à Tourcoing depuis de nombreuses années. Pour sa présidente Khaoula Sayah, c’est avant tout un travail de concertation avec les habitants pour mener à terme la conception, la création et la gestion du jardin. Les Amis des Jardins Ouverts et néanmoins clôturés (AJOnc) géreront les aspects techniques et paysagers et jugeront aussi de la possibilité de planter sous notre climat septentrional des essences spécifiques au sud. De son côté, la MJC du Virolois met à disposition un terrain de 500 m2 attenant à son bâtiment. Elle ne manquera pas de provoquer événements et rendez-vous pour attiser l’échange interculturel et intergénérationnel. D’ici e septembre, chacun est invité à exprimer ses envies, ses idées et ses souvenirs. informations : Calendrier des rencontres et renseignements : 06 99 24 35 24 (Averroès) lecentreaverroes@hotmail.fr

La Ville édite un petit guide de la rénovation urbaine de Tourcoing, dans lequel deux circuits pédestres vous invitent à partir à la découverte de Belencontre et du Virolois, deux quartiers en pleine mutation. Au fil d’une randonnée urbaine inédite, de nouvelles réalisations architecturales en nouveaux équipements, le regard que vous portez sur votre ville devrait définitivement changer.

+WE

informations : Topoguide de la rénovation urbaine, disponible SU R L E dans les bâtiments municipaux, sur le kiosque des publications du site de la ville www.tourcoing.fr et sur www.renovonsnosquartiersensemble.fr

B

oRioNS

Après plus de sept mois de réhabilitation, le pavillon « Prouvé » retrouve enfin son aspect d’origine. Conçu en 1952 par l’architecte Jean Prouvé, ami de Le Corbusier, devenu pionnier dans les techniques de construction industrielle, le pavillon est à Tourcoing le témoin de cette expérience historique d’habitat industriel. Construit en parois d’aluminium, ce type de bâtiment devait permettre à une France dévastée par la seconde Guerre Mondiale de se reconstruire rapidement. Réhabilité par Vilogia, actuel propriétaire, le pavillon a été entièrement démonté. INFORMATIONS Les pièces ont ensuite été restaurées afin d’améliorer l’isolation de la maison et de lui assurer une durée www.vilogia.fr Le pavillon se situe au 99 rue du Général e Marchand, mais son caractère privé ne permet pas de le visiter de vie de 30 à 40 ans supplémentaires.

© Robin Lempire

Un joyau réhabilité

Élaboré à partir de techniques avantgardistes, la Pavillon « Prouvé » a nécessité un remontage méticuleux ////////////////////

11

Label Ville


Quartiers

Le printemps est là, avec lui nos envies de nettoyage et de rangement s’amplifient. Avant de vous débarrasser de vos vieux meubles et autres encombrants, renseignez-vous sur les dates des opérations « quartier propre » menées dans votre quartier. Organisées par les services de la Ville, ces interventions d’envergure, véritables « commandos propreté » concentrés sur la journée, permettent de faire converger dans un quartier les moyens en hommes et en matériel, en nombre suffisant pour réaliser un grand nettoyage des rues, places et espace verts. Elles sont également l’occasion d’une rencontre entre les riverains et les inspecteurs de propreté.

INFORMATIONS Dates des prochaines opérations « Quartier propre » dans les quartiers : - Phalempins le 3 mai - Blanc Seau le 29 mai SUR - Marlière le 5 juin WEBLE - Brun Pain le 27 juin

+

beLeNCoNTRe

Contre les clichés sur l’obésité Les petits Tourquennois grossissent. Face à cette évolution inquiétante, la Ville a mis en place le plan Nutrition et Activité Physique (NAP) dans le cadre du plan Santé. Elle encourage aussi les initiatives, comme celles du centre socioculturel de Belencontre.

D

epuis janvier, une cinquantaine d’élèves des collèges Lucie Aubrac, Charles de Foucauld et Cardinal-Liénart participe à des ateliers sur l’obésité au centre socioculturel de Belencontre. « Leur mission est de créer un agenda qui nous servira de support de prévention contre l’obésité » explique leur animateur, Julien Dubois. Les jeunes rencontrent un intervenant différent chaque semaine, comme récemment un chef cuisinier, un sportif et des professionnels de santé. Ils intègrent ensuite les informations qu’ils ont recueillies dans les pages de l’agenda. « Dans les cours de récré, les collégiens sont moqueurs. Grâce aux ateliers, ils découvrent que l’obésité n’est pas forcément synonyme de mauvaise alimentation ou de manque d’activité physique. Elle peut avoir des sources psychologiques ou héréditaires. » Le 30 mars dernier, les collégiens participaient à un atelier sur le thème des légumes, animé par le chef Luc. À la fin de l’année scolaire, ils organiseront une journée de sensibilisation dans leur établissement. e

REPÈRES

© Didier Alkenbrecher

Nettoyage de printemps

Une cinquantaine de collégiens rencontrent un intervenant différent chaque semaine

12,10 %

1 230

des enfants étaient en surcharge pondérale ou obèses à Tourcoing, en 2008.

enfants de 9 écoles ont été touchés par des actions municipales de sensibilisation dans le secteur Nord/Est de la ville.

boURgogNe

La sécurité par-delà les frontières

Le maire Michel-François Delannoy et le ministre de l’intérieur Manuel Valls en accord sur le renfort de la sécurité transfrontalière

12 Label V

ille ////////////////////

© Baziz Chibane / Riquita

Renforcer la coopération des services de police belges et français : tel est l’objectif du nouvel accord ratifié par le ministre Manuel Valls et son homologue belge en mars dernier et présenté sur le terrain à Tourcoing. Passer la frontière franco-belge qui traverse Tourcoing ne sera désormais plus un moyen pour les délinquants d’échapper à la police. Le ministre de l’intérieur, Manuel Valls, en visite le 18 mars dernier l’a énoncé clairement « Il faut donner les moyens aux forces de l'ordre, de part et d'autre de la frontière, de gagner la lutte contre la délinquance et la criminalité. » Venu en Belgique, signer officiellement un accord de coopération transfrontalière de sécurité, c’est à Tourcoing que le ministre a tenu à expliquer les effets concrets de ce dispositif. Tout d’abord, en cas d'urgence ou d'accidents graves, l’intervention de la patrouille la plus proche, belge ou française, sera désormais possible afin d'assurer les premiers secours ; parallèlement les contrôles seront renforcés aux frontières et pourront être réalisés en alternance par les services de police des deux pays. Enfin, la mise en place d’un fichier e commun permettra le suivi des enquêtes par delà les frontières.


Commerces

© Didier Alkenbrecher

Ce concept de restauration rencontre déjà le succès dans d’autres grandes villes. À découvrir aujourd’hui dans la métropole lilloise et durant les Rues joyeuses les 11 et 12 à Tourcoing (lire p24)

LeS FRaNCS

Camion cantine nouvelle génération Un nouveau concept de restauration rapide arrive dans la métropole : le Bistro Truck. Installé à proximité des zones d’activités, le camion transformé en cuisine ambulante propose une carte gastronomique de qualité.

D

e ses séjours en Asie et aux États-Unis où le concept de food truck est très répandu, Maxime Toulemonde revient avec la ferme intention de développer ici ce qu’il a vu remporter un immense succès là-bas. Installé dans la zone de Ravennes-les-Francs à Tourcoing, il y a planché sur le design de son premier camion, sur l’élaboration d’un menu à partir de produits frais issus de la région Nord-Pas-de-Calais… Sa première carte est conçue autour du burger mais attention, pas n’importe lequel ! « J’ai travaillé avec Ghislain Planckaert, artisan boulanger et pâ-

tissier tourquennois, afin qu’il crée un pain brioché spécialement pour mes burgers » précise le jeune entrepreneur. Il s’est par ailleurs rapproché de la Maison de l’Emploi Lys-Tourcoing pour recruter les trois premiers collaborateurs que l’on retroue vera aux manettes du Bistro Truck.

INFORMATIONS www.bistro-truck.com

Itinéraire à suivre via les réseaux sociaux : Bistro Truck

CeNTRe-ViLLe

Tous fous de fripe et solidaires Ils étaient plus de 300 à se ruer dès le jour d’ouverture (vendredi 1er mars) dans la 75e boutique ouverte par Le Relais avec la farouche envie de s’offrir un vêtement, une paire de chaussures, du linge de maison, de la maroquinerie… Enfin un Ding Fring reconnu pour ses tout petits prix (4,50 € pour

un article, 15 € pour 5 articles) en plein centreville ! Un engouement que Marie Flodrops, chargée de communication pour le réseau d’entreprises solidaires, nous explique : « Seuls 6% des vêtements collectés sont mis en boutique. On ne vend que les pièces impeccables avec un look mode. Certains clients n’hésitent d’ailleurs pas à venir très régulièrement (nouveautés deux fois par jour) pour trouver LA pièce vintage ». e

Easy Conduite vous facilite le permis de conduire Apprendre à conduire est indispensable pour qui souhaite être autonome dans ses déplacements ou encore accéder à un emploi plus facilement. À Tourcoing, l’auto-école Easy Conduite a récemment ouvert ses portes, au rez-de-chaussée de la récente résidence d’Alost, à l’angle des rues de Gand et Dewyn. Elle propose une formation de qualité et un suivi personnalisé, en s’adaptant à vos besoins avec des séances de code chaque heure, au bureau ou en ligne, et des leçons de conduite de 7h à 22h. auto-école easy Conduite, rue du Docteur Dewyn (03 62 23 53 76)

Un hôpital pour appareil électronique Votre ordinateur, Smartphone ou console de jeu se porte pâle ? Depuis février, leurs e-bobos sont soignés par les « docteurs » de la Cyber Clinik, rue du Canal. « Notre atelier de réparation est organisé comme un hôpital : après avoir été admis, votre matériel est opéré. Il termine son séjour en salle de réveil », explique Sébastien Piette, co-créateur de Cyber Clinik. Avec son associé, Jérémy Mondo, électronicien de formation, il aide et conseille sa clientèle. « Pour inciter les gens à réparer plutôt qu’à jeter, nos prix sont bas. Et contrairement à certaines grandes enseignes, nous ne remplaçons que les pièces nécessaires. » Cyber Clinik, 95/1 rue du Canal (03 20 25 23 95) www.cyberclinik.com

© Robin Lempire

© Robin Lempire

Ding Fring Tourcoing, 15 Place Charles et Albert Roussel (03 20 70 87 81). Du lundi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h. Envie de donner vos vêtements ? Carte des conteneurs proches de chez vous : www.lerelais.org L’ouverture de Ding Fring à Tourcoing par le Relais a permis l’emploi durable de Gisèle, Nadia et Virginie ////////////////////

13

Label Ville


657

1 085

3 512

enfants et familles accompagnées dans le cadre du Dispositif de Réussite Educative depuis son démarrage

enfants de primaire et collège concernés par les actions Diapason en 2012/2013

enfants de primaire concernés par les ateliers de découverte culturels et sportifs en 2012/2013

14 Label V

ille ////////////////////

© Robin Lempire

Dossier


Dossier

© Robin Lempire

Léa, 6 ans, en CP à l’école Lecocq. À la une, avec sa maman Anne-France Butaye, parent déléguée très impliquée dans la vie de l’établissement, « parce qu’être attentifs à ce que font nos enfants et communiquer activement avec les enseignants, c’est important. »

rÉussir l’École Le Dispositif de Réussite Éducative (DRE) Grâce aux équipes de réussite éducative, les parents d’enfants de 2 à 16 ans peuvent interpeller des éducatrices spécialisées sur les questions liées à la santé, au soutien éducatif, à la scolarité et à l’ouverture culturelle et sportive. Avec l’accord des parents, professionnels et partenaires du DRE se réunissent à échéance régulière, afin de croiser les regards sur la situation de l’enfant et de proposer à la famille une réponse et un accompagnement adaptés. dre@ville-tourcoing.fr Les équipes de réussites éducatives, organisées par secteur, assurent une permanence téléphonique le lundi de 14h à 16h : nord-est (03 20 70 95 63) ; nord-ouest (03 20 94 81 01) et sud (03 20 26 72 59) Carte des secteurs SUR L E sur www.tourcoing.fr WEB

+

Parents présents, enfants heureux À Tourcoing, la Ville a la volonté d’encourager l’implication des parents dans la réussite scolaire et l’épanouissement de leurs enfants.

L

es 4 et 5 avril, Tourcoing accueille le séminaire national d’une démarche dans laquelle la Ville est très largement impliquée : En associant leurs parents tous les enfants peuvent réussir. Un engagement ancien, puisque sans remonter aux origines, fin 19e, de la Caisse des écoles où peuvent siéger les parents du fait de son statut d’établissement public, en 1991 déjà était créée à Tourcoing L’école avec les parents, initiative d’un groupe de parents et d’enseignants de la Bourgogne reprise en 2000 par la municipalité pour la développer sur l’ensemble du territoire tourquennois. Des outils comme le Dispositif de réussite éducative, né en 2005 pour les enfants en fragilité

scolaire et permettant aux parents de prendre toute leur place, ou plus récemment Coup de pouce et Diapason, existent, mais les parents ont aussi la liberté de s’investir au sein même de l’école. Un investissement fondamental pour lutter contre un éventuel décrochage Au collège, en devenant délégué des parents d’élèves ou en siégeant au conseil d’administration ; en primaire, en rejoignant le conseil d’école. Leur participation, fondamentale dans le sens où l’intérêt porté au travail de son enfant permet de lutter contre son éventuel décrochage, est en tout cas largement encouragée à Tourcoing. Mais c’est bien

sur fond de continuité éducative que cette volonté s’entend : continuité entre les niveaux (de l’école primaire au collège par exemple) et continuité entre les adultes chargés de l’éducation des enfants dont les interventions doivent être cohérentes. C’est d’ailleurs le sens de la dynamique nationale En associant leurs parents tous les enfants peuvent réussir : modifier les regards des parents sur les professionnels de l’éducation - et inversement - et apprendre à se connaître pour optimiser les chances de réussite des enfants issus de familles e en difficulté.

////////////////////

15

Label Ville


Dossier

En associant leurs parents, tous les enfants peuvent réussir Totalement intégré au Projet éducatif global PÉGASE, l’axe parentalité est visible dans tous les dispositifs mis en place.

INTERVIEw. Marie-Laurence Davoine, adjointe au maire déléguée à l’Éducation

Label Ville : Comment la Ville intervient-elle afin de créer les conditions favorables à la réussite scolaire des petits Tourquennois ? Marie-Laurence Davoine : L’éducation est une priorité absolue de la municipalité. Pour cela, elle actionne deux leviers. Le premier est le patrimoine immobilier. La Ville rénove, construit. En ce qui concerne la maintenance de nos 45 écoles publiques où sont accueillis 7 000 enfants, nous sommes à plus de 50 % bénéficiaires du Grand programme de petits travaux, 8 millions investis sur deux ans, auquel s’ajoute le Plan patrimoine scolaire pour les grosses rénovations, comme aujourd’hui à Pasteur et Lavoisier et très bientôt à Racine. Le second levier est l’offre éducative. La Ville met en place des dispositifs au service de la réussite des enfants, comme Diapason, Coup de

LV : Quelle place la Ville accorde-t-elle aux parents ? MLD : À Tourcoing, nous considérons qu’on ne peut rien faire dans le domaine de l’éducation sans les parents. Pour cette raison, ceux-ci ont été associés à l’élaboration de notre Projet éducatif global, PÉGASE, et pour cette même raison nous participons à la démarche nationale En associant leurs parents, tous les enfants peuvent réussir. Nous sommes d’ailleurs les seuls, sur la vingtaine de villes concernées, à y être autant engagés. Cela illustre notre volonté de favoriser une implication maximale des parents. Elle se traduit déjà, par exemple, par leur représentation dans les différentes instances ou encore notre exigence d’engagement de leur

part dans les dispositifs comme Coup de pouce. Par ailleurs, à chaque fois que la Ville rénove une école, elle aménage un local parents. Notre ambition est la continuité éducative. LV : Il était donc naturel de les associer à la réflexion sur la réforme des rythmes scolaires… MLD : C’est une réforme qui va évidemment impacter les organisations familiales. Une réunion avec tous les parents d’élèves élus aux conseils d’école a eu lieu et leur parole a été largement prise en compte. À ce jour, seule la date de mise en place de la réforme est décidée : à Tourcoing, ce sera à la rentrée 2014. La concertation avec tous les partenaires de l’éducation se poursuit. Il faut d’ailleurs voir cette réforme comme une opportunité dont la Ville se saisit pour développer les actions menées sur les temps périscolaires au service d’une seule e ambition : l’intérêt de l’enfant.

© Robin Lempire

© Didier Alkenbrecher

« Une seule ambition : l’intérêt de l’enfant »

pouce ou encore les ateliers de découverte. 17 services municipaux (MUba, médiathèque…) se mobilisent pour animer les temps périscolaires.

Le 18 mars, le maire Michel-François Delannoy a présenté aux équipes éducatives de l'école Racine et aux parents d'élèves l'ambitieux projet de rénovation de l'établissement. Offrir aux enfants les meilleures conditions d'apprentissage et d'épanouissement, c'est important. Les parents venus en nombre l'ont bien compris

16 Label V

ille ////////////////////

Dispositif d'accompagnement à la scolarité spécifique à Tourcoing, Diapason permet de faciliter le lien entre l'enfant, les parents et l'école


Dossier

Chaque semaine, Kenza, cinq ans, participe aux ateliers Coup de Pouce Langage à l’école maternelle Herriot. Avec sa maîtresse, et parfois accompagnée de son papa, l’enfant partage un moment privilégié autour d’un livre. Objectif : développer sa capacité à raconter une histoire avec des phrases élaborées.

Raconte-moi une histoire les cinq autres petits participants, langage un peu plus haut. » Les puis rejoint l’enseignante dans ateliers Coup de Pouce Langage une salle à part pour un quart sont mis en place dans quatre d’heure de lecture interactive. écoles maternelles tourquennoises «  J’ai passé un contrat avec pour les enfants en difficulté. La chaque enfant, explique Chris- démarche est inédite dans la rételle. “Je te lis l’histoire de ton gion et au-delà : Tourcoing est la choix, tu t’engages à me la racon- seule ville au nord de Paris à proter avec tes propres mots˝. Je dé- poser ce type de séances aux ene termine alors où se situe l’enfant fants de quatre à cinq ans. dans sa production langagière. « Depuis que Kenza participe Je le reprend calaux ateliers Coups de Pouce mement lorsqu’il Langage, elle nous épate » fait des erreurs Malik, papa de Kenza pour élever son

Le dispositif Diapason connaît chaque année un plus grand succès dans le quartier de La Bourgogne. Aujourd’hui, 79 enfants bénéficient d’activités culturelles, artistiques et sportives gratuites dans les écoles Paul Claudel, Albert Camus et Sainte Clotilde. Encadrés par un enseignant et un animateur de la Ville, ils se retrouvent deux fois par semaine pour des moments conviviaux autour de jeux de société ou de jeux éducatifs sur internet. Les parents, séduits par le dispositif, s’impliquent lors de chaque animation. Pour le plus grand plaisir de leurs enfants, ils sont nombreux à ne plus manquer une seule séance, comme la visite de l’exposition sur « le pigeon » à Oxy’jeunes en janvier.

© Robin Lempire

« Kenza a toujours été bavarde, avoue son père, Malik, un grand sourire aux lèvres. Elle a toujours aimé nous raconter sa journée et ses histoires. Mais depuis qu’elle participe aux ateliers Coup de Pouce Langage, elle nous épate. Elle a fait de grands progrès dans le choix des mots et la construction des phrases.  » Une fois par semaine, à peine sa journée de classe terminée, Kenza se précipite dans la salle de Christelle, professeur des écoles de grande section à l’école maternelle Herriot. Elle partage le goûter avec

La Bourgogne au diapason

96% des enfants participant, comme Kenza, aux Clubs Coup de Pouce CLÉ (Club Lecture Écriture) deviennent en fin d'année moyens ou bons lecteurs. Un taux de réussite exemplaire

////////////////////

17

Label Ville


Dossier À l’école maternelle, les parents accompagnent leur enfant jusque dans la classe. En primaire, ils participent aux sorties scolaires. À partir du collège, les adolescents deviennent autonomes et le lien se rompt entre familles et établissement.

Les familles intégrées à la vie du collège Lucie Aubrac fois ouvert ses portes aux familles. « Nous avons organisé une rencontre sous la forme d’une auberge espagnole, raconte le principal. Les parents étaient invités à un grand repas dans le réfectoire. Chacun a joué le jeu de ramener un plat, à tel point que le buffet était énorme ! L’ambiance était vraiment chaleureuse et les tables partagées par des professeurs, des membres de l’équipe administrative, des parents et des jeunes. » Éric Lahaye a la volonté de multiplier ce genre d'iniUn circuit spécial pour les parents tiatives dans les prochaines années : En septembre, pendant la semaine « L’implication des familles dans la vie d’intégration des élèves de sixième, le du collège est fondamentale pour la e collège Lucie Aubrac a une nouvelle réussite scolaire des enfants ».

dur, inaccessible et au langage complexe. » Lors des inscriptions, en juin, Éric Lahaye avait prévu un circuit spécial pour les parents : ils déposaient le dossier de leur enfant au secrétariat, passaient par le service intendance pour l’inscrire à la cantine ou constituer un dossier de bourse puis rencontraient le proviseur dans son bureau. « J’ai discuté avec une centaine de familles, toutes ont salué notre démarche. »

Éric Lahaye étudie actuellement les plans du futur collège Lucie Aubrac, en construction au cœur du quartier de Belencontre. « Nous travaillons sur la répartition des salles pour éviter les déplacements inutiles des élèves et des professeurs. » Le principal recevra les clés de son nouvel établissement mi-juillet puis gérera le déménagement. Les collégiens, eux, découvriront leurs nouvelles classes dès la rentrée de septembre 2013. « Nos élèves vont bientôt bénéficier d’un établissement d’excellence pour s’épanouir et travailler dans les meilleures conditions possibles », se réjouit déjà Éric Lahaye. Collège Lucie Aubrac Renseignements sur le projet éducatif et les inscriptions : 03 20 94 05 36 Site internet du collège : www4b.ac-lille.fr/~lucieaubrac/

© Robin Lempire

© Robin Lempire

Principal au collège Lucie Aubrac depuis deux ans, Éric Lahaye a constaté le manque d’échange entre les parents et les professeurs, dès son arrivée dans l’établissement. « Certains ont des souvenirs d'échec vécu dans l’enseignement secondaire, justifie-t-il. Les relations sont naturellement plus difficiles à construire. » Pour inciter les familles à passer la grille du collège, le principal organise chaque trimestre des rencontres parents-professeurs autour d’un buffet. En 2012, remarquant qu’elles ne suffisaient pas, il a souhaité créer de nouveaux rendezvous conviviaux. « Il me semblait important de casser l'image d’un proviseur

Un nouveau collège en septembre 2013

Éric Lahaye, proviseur au collège Lucie Aubrac, multiplie les initiatives pour encourager l’implication des parents dans la vie de l’établissement

18 Label V

ille ////////////////////

Collège de dernière génération, Lucie Aubrac ouvre ses portes à la prochaine rentrée de septembre. Il constitue un équipement-phare du renouveau du quartier Belencontre dans le cadre du Projet de Rénovation Urbaine


Dossier

rYtHmes scolAires Des heures

mieux réparties, des enfants

plus épanouis RÉFoRMe Une semaine de 4 jours et demi

eNJeUX Des journées allégées pour mieux apprendre

La réforme des rythmes scolaires intéresse les écoles maternelles et élémentaires publiques. Elle instaure la répartition des 24 heures hebdomadaires d’enseignement sur 9 demi-journées au lieu de 8 actuellement.

Objectif principal visé par la réforme des rythmes scolaires : mieux répartir dans la semaine le temps consacré à la classe. En effet, alors que la moyenne européenne est de 187 jours d’école par an, en France les enfants vont en classe 144 jours seulement. En ajoutant une demi-journée, le mercredi matin ou le samedi matin, on allège le nombre d’heures quotidiennes de classe et on favorise ainsi les conditions d’apprentissage et les chances de réussite de l’enfant. Le second enjeu est l’ouverture plus grande sur les activités culturelles, sportives, scientifiques, etc., qui contribuent très largement à l’épanouissement de l’enfant. Le temps d’enseignement par jour étant diminué, cette réforme représente une belle opportunité pour la Ville e d’enrichir son offre périscolaire.

Quand ? Le décret prévoit la mise en œuvre de ces nouveaux rythmes scolaires à la rentrée 2013. Toutefois, chaque collectivité a la possibilité de les appliquer en septembre 2014. À la suite d’une première vague de concertation, c’est ce qui a été décidé à Tourcoing. Comment ? Le texte précise que la 9e demijournée d’école concerne le mercredi matin, mais, sous réserve de dérogation auprès du DASEN*, autorise les collectivités à choisir le samedi matin. À Tourcoing, la réflexion concertée à ce sujet se poursuit.

DÉMaRChe Une réflexion partagée La réforme des rythmes scolaires qui laisse la liberté aux collectivités de se concerter avec leurs partenaires est parfaitement en phase avec l’esprit qui anime les élus du Conseil municipal. Ainsi, dans le droit fil de son projet éducatif global, Tourcoing a fait le choix d’une concertation très ouverte et en deux temps. La première séquence de réflexion concertée a notamment permis d’arrêter la date de mise en application de la réforme, en septembre 2014. Elle a concerné tous les partenaires éducatifs : les structures associatives, les parents d’élèves, l’Éducation nationale, le personnel municipal et les écoles privées. Ces dernières, en effet, ne sont pas concernées par la réforme, mais une harmonisation serait la bienvenue. Une deuxième vague de concertation a démarré fin mars. Elle permettra de se positionner sur la 9e demi-journée de classe et les e horaires de la semaine.

REPÈRES

7 000 enfants concernés par la réforme à Tourcoing

+ de 700

Dans le détail : une semaine de 4 jours et demi ; une journée de classe de maximum 5 heures 30 et une demi-journée de maximum 3 heures 30 ; une pause le midi de 1 heure 30 minimum.e

personnes rencontrées lors de la première série d’échanges autour des rythmes scolaires

*Directeur académique des services de l’Éducation nationale

À Tourcoing, l’équipe municipale est très favorable à l’esprit de la réforme qu’elle considère comme un atout en matière de réussite scolaire. L’intérêt étant celui de l’enfant et de la plus-value éducative devant être retirée de ces nouveaux rythmes, en concertation avec ses partenaires, la Ville a choisi de les mettre en application en septembre 2014. Comme elle se donne le temps de réfléchir avec les acteurs concernés, elle se donnera le temps de bien la mettre en œuvre. Arrêté avant l’été, le schéma

© Didier Alkenbrecher

SEPTEMBRE 2014

directeur sera rendu opérationnel durant les douze mois qui suivront, avec un seul mot d’ordre : appliquer la réforme avec le plus de e qualité possible.

Tourcoing a fait le choix d’une concertation très ouverte, en programmant une série de rencontres avec l’ensemble des acteurs concernés. Sur la photo : un temps d’échange constructif avec les structures associatives, le 29 mars dernier ////////////////////

19

Label Ville


Sports

intervieW Simon Denissel, la tête et les jambes Le Tourquennois Simon Denissel, médaillé de bronze sur 1 500 mètres aux championnats d’Europe à Göteborg début mars, mène de front sport de haut niveau et études d’ingénieur.

ageNDa/////////////// DU 13 aVRiL aU 25 Mai aVRiL

DR

Samedi 13 18h : La Nocturne du Grand Boulevard, course sur route, randonnée, balade en famille, roller, animation tout public… > Stade Melbourne, rue de Melbourne et sur l’avenue de la Marne

Votre saison en salle se termine avec une superbe performance ; que ressentez-vous ? Je suis très heureux ! Après le titre de champion de France, j’ai décroché la médaille de bronze aux championnats d’Europe à Göteborg. La saison estivale débutera en mai avec les interclubs ; j’espère faire la finale élite puis quelques meetings pour atteindre les minima pour Moscou, où se dérouleront les championnats du Monde. C’est désormais

Samedi 20 20h : SMT / Alerte Juvisy, basket-ball N2 > Salle Decruyenaere 27 & 28 Gala de Thaï Ken Do par le CTAM > Salle Léo Lagrange

Mai Samedi 4 20h : ENLM / Lyon, water-polo N1 > Tourcoing les Bains 14h : Faites des loisirs > Parvis Saint Christophe

Déjà cinq ans que le centre nautique de Tourcoing-les-Bains a ouvert ses portes ! Durant trois semaines, le complexe sera mis à l'honneur, avec de nombreuses animations. Du 13 au 19 mai, honneur aux espaces balnéo et cardio (bar à jus, thalasso, lots, nocturnes jusque 22h et une soirée cinéma) ; la semaine suivante, une soirée spéciale hydrogym et un flash mob seront au programme. Enfin, du 27 mai au 2 juin, dans l'espace aquatique, jeux gonflables et animations gratuites rythmeront la semaine, qui e se conclura par une soirée VIP.

Du 13 mai au 2 juin Tourcoing les Bains fête ses 5 ans > Tourcoing les Bains

ille ////////////////////

Archives

18 & 19 Play-off de floorball > Salle Moutaa Louati

20 Label V

l’objectif : aller à Moscou mais Comment conciliez-vous pas pour y faire de la figuration. études et sport de haut Je viserai une qualification pour niveau ? la finale. Mon emploi du temps est serré. Je suis en école d’ingénieur et je Que vous apporte l’US Tourcoing ? travaille en alternance. J’ai pu J’ai rejoint l’UST il y a deux ans négocier des horaires aménagés. pour la qualité des installations J’espère obtenir mon diplôme, et pour continuer à m’entraîner hors de question de laisser tomavec Alain Ligier dans de bonnes ber. Aujourd’hui, le sport me conditions. C’est grâce à mon club, sourit mais demain on ne sait e ainsi qu’au CREPS de Wattignies, pas ce qui peut arriver. que j’ai pu accéder au plus haut www.ustathle.org niveau.

Tourcoing-les-bains : trois semaines de fête

4&5 Finale « four» Rink-Hockey Seniors > Salle Léo Lagrange

28, 29 & 30 Tournoi International de rink-hockey > Salle Léo Lagrange

Après les championnats de France, Simon Denissel vise désormais les championnats d’Europe

Tourcoing-les-bains rue Aristide Briand (03 28 35 09 09) www.tourcoinglesbains.fr


© E.Jacqueline

Sports

Sur les traces de Darwin…

Plus qu’une performance sportive, Éric Jacqueline réalise un rêve

Éric Jacqueline réalise un rêve d’enfant à l’âge de 68 ans : s’offrir un tour du monde à la voile. Nous avons rencontré ce grand voyageur fin janvier, au moment d’un retour de 10 jours dans son cocon familial à Tourcoing. L’occasion de larguer les amarres le temps d’un passionnant échange…

Label Ville : D’où vous vient cette passion pour la voile ? Éric Jacqueline : Depuis que je suis gamin, cette passion me colle à la peau. En 1987, alors que j’étais enseignant chercheur à Lille II, la faculté reçoit l’offre d’un sponsor qui propose de financer un équipage d’étudiants en pharmacie. Il fallait un enseignant pour encadrer. J’étais tout désigné ! Ensuite, je me suis promis de réaliser mon rêve d’un tour du monde sur les traces de Darwin quand je serai à la retraite.

œuvre dans un hangar situé dans la zone de Ravennes Les Francs. En juin 2011, on l’a testé avec sa première mise à l’eau à Dunkerque. Le 16 octobre 2012, je suis parti de Marseille, direction Gibraltar, Agadir, les Îles du Cap Vert, l’Île Fernando, Salvador de Bahia pour amarrer à Rio de Janeiro début janvier 2013.

LV : Qu’est-ce qui vous motive tant quand vous naviguez ? ÉJ : La mer est un des rares espaces de totale liberté. On part où on veut, quand on veut. Et puis, il y a des LV : pourquoi cette référence à Darwin ? rencontres uniques. La dernière est celle d’une jeune ÉJ : C’est mon maître à penser ! En le relisant, j’étais Mexicaine qui s’est lancée dans l’exploit d’un tour de complètement en phase avec sa théorie de l’évolution et l’Amérique du sud en solitaire. ça a fait naître l’envie de naviguer dans ses traces. LV : À quand la prochaine pause à Tourcoing pour LV : Depuis 2005, année de votre retraite, sept retrouver votre famille ? années se sont écoulées… ÉJ : Aux alentours de fin avril après mon escale à e ÉJ : Oui, j’avais en tête de concevoir et de construire Ushuaïa ! mon voilier ! Pendant cinq ans, j’ai travaillé à cette

300 000 €

41 pieds

2 ans

coût de la conception et de la fabrication du voilier / autofinancement

(12,5 mètres) : taille du bateau

durée estimée du tour du monde

RÉCoMpeNSe

© Didier Alkenbrecher

Les bénévoles de la confrérie Saint-Sébastien primés

Les bénévoles animent des ateliers d’initiation notamment pour des enfants handicapés

La confrérie d’arc Saint-Sébastien est victime de son succès. En presque treize ans, le nombre de pratiquants a décuplé. Entre les écoles Paul-Bert, Lavoisier et Condorcet, le centre de loisirs Belencontre, le sport adapté, les seniors et les archers habituels, ils sont près d’une centaine à pratiquer ce sport. « On est très content mais on manque presque d’encadrement, explique Georges Smalbeen, le président. Mais on le fait avec le sourire ». Et beaucoup de dévoue-

ment, surtout. En février dernier, ces bénévoles ont reçu le Plus du bénévolat de la Maison des associations. « C’est une grande fierté mais tout le mérite en revient aux cadres qui m’accompagnent depuis plus de e dix ans » souligne le président. Confrérie d’arc Saint-Sébastien, 15 place Charles et Albert Roussel (03 20 70 87 81). Du lundi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h. Envie de donner vos vêtements ? Carte des conteneurs proches de chez vous : www.lerelais.org ////////////////////

21

Label Ville


Rencontre Éric Devaux a été nommé l’année dernière directeur scientifique du Centre européen des textiles innovants (CETI). Consécration logique pour ce chercheur, pionnier de la fibre synthétique aux vingt ans de passion textile. Un pied à l’Ensait à Roubaix où il exerce toujours comme enseignant-chercheur, un autre à Tourcoing où il occupe désormais un poste stratégique au CETI.

Éric Devaux a la fibre textile

S

© Didier Alkenbrecher

on métier : élaborer les textiles de définitivement. Ce parisien de naissance, où il vient d’être nommé directeur sciendemain, en lien avec des ingénieurs. lyonnais par ses études, pensait « ne rester tifique, le chercheur sait qu’il bénéficie Textiles anti-bactériens, anti-feu, que cinq ans dans notre région », mais d’un laboratoire de premier rang comme il conducteurs… depuis plus de vingt ans trouve à Roubaix et à Tourcoing les meil- n’en existe pas dix dans le monde. Une Éric Devaux travaille à l’élaboration de ces leurs équipements de l’Hexagone. Avec le chance, une consécration aussi pour celui textiles « intelligents ». Chercheur par Centre européen des textiles innovants, qui a voué sa carrière à la recherche dans excellence, l’homme se présente les matériaux textiles fonctionnels comme « un pur produit universitaire synthétiques. « Le CETI est un outil « La première qualité du chercheur avec une spécialité d’origine : les extraordinaire, une opportunité rare. c’est d’être curieux de tout, polymères ». Le textile le rattrape au Il a pour ambition d’être un pôle c’est ainsi qu’on devient créatif. début des années 90 et le Nord, d’attractivité pour l’industrie textile Il n’y a pas de science brute, place forte de la spécialité, le retient il faut s’imprégner d’un tas de trucs » européenne voire mondiale », explique Éric Devaux. Et l’homme de se souvenir de ses débuts : « Quand j’étais ingénieur, le textile ne faisait rêver personne ! On ne se bousculait pas pour y travailler. Aujourd’hui, même le grand public est beaucoup plus cultivé en la matière qu’il y a dix ou quinze ans. Pour un chercheur c’est désormais l’un des domaines les plus porteurs… même si cette spécialité gagne encore à être reconnue ». Mais qu’il est loin l’âge de l’ancien métier à tisser, les machines sont devenues très complexes et le moindre objet de la vie quotidienne requiert une technicité des plus pointues. Après avoir pris la direction de son laboratoire Gemtex il y a près de dix ans, le pionnier de la fibre textile continuera d’enseigner à l’Ensait, dernière école d’ingénieurs de France 100% textile, mais il guidera aussi le bateau CETI. Sa nouvelle mission : diriger une équipe d’une dizaine de chercheurs, créer un conseil scientifique et établir des liens avec les grandes écoles, les industriels, les financeurs. Comme un nouveau départ, e à 48 ans. Éric Devaux insiste : « Se passer du pétrole et passer au sucre pour les matériaux textiles, c’est très tendance. Parce qu’il est renouvelable, l’agro-sourcé (textile issu de l’industrie agro-alimentaire) a un potentiel important

RepèReS

20

microns

Un fil d’une telle épaisseur, fabriqué au CETI, peut contenir trois matières de fibres différentes. À titre indicatif, un cheveu est épais d’environ 80 microns.

22 Label V

ille ////////////////////

x5 Le marché des textiles techniques (25 millions de tonnes en 2012) a été multiplié par 5 ces 50 dernières années. Tandis que les usages traditionnels, vêtement et maison (50 millions de tonnes) ont été multipliés par 2.


Visites

PAt r i m o i n e

Le monde vert s’offre à vous, gratuitement et en plein centre-ville, sous 1 200 m2 de serres : peu de villes possèdent un tel trésor accessible à tous. Avec l’arrivée du printemps, les serres haute qualité environnementale se dévoilent de nouveau au grand public. Une bonne idée de sortie. 7 avril, une date à noter : les serres du jardin botanique rouvrent. Occasion rêvée de découvrir plus de 2 000 plantes dont beaucoup sont introuvables sous nos latitudes. Et les serres pédagogiques offrent un espace privilégié pour se sensibiliser au respect de la nature avec ses visites guidées gratuites. « On pratique le développement durable depuis plus de quinze ans et on fait aussi de la pédagogie depuis vingt-cinq ans en recevant des visiteurs », explique Bernard Despierre, adjoint au maire délégué aux espaces publics et jardins. Et les amateurs viennent de loin tant les serres tourquennoises, depuis leur ouverture en juin 2009, offrent un décor rare dans la région. De la forêt tropicale aux plantes au feuillage luxuriant, à la serre aux cactus et aux plantes carnivores très prisées des enfants, le décor exotique vous transporte. Explications à l’appui. Belle leçon de choses et d’écologie aussi. Ici l’eau de pluie est recyclée et

Archives

À la découverte du monde végétal

Les serres sont une belle illustration du développement durable. Pour exemple : l’eau de pluie y est récupérée par deux réserves de 20 m3 chacune pour l’arrosage.

même chaude grâce aux panneaux photovoltaïques des serres. Un ordinateur climatique gère la lumière et la température pour reconstituer les conditions de vie des plantes exotiques. Un chauffage à air soufflant permet de maintenir une humidité juste et équilibrée… Il s’agit de recréer en espace fermé l’atmosphère humide et tropicale ou sèche et désertique de plantes rares et fragiles. Ou encore de se passer des produits phytosanitaires par la protection biologique intégrée (en faisant appel aux coccinelles par exemple) pour préserver cet équilibre naturel. e Serres pédagogiques du jardin botanique, 32 rue du Moulin Fagot (03 59 63 44 40) Réservation par groupe de 20 personnes maximum, visites guidées jusqu’à 2 heures, sur rendez-vous en semaine auprès de l’office de tourisme (03 20 26 89 03), libres le dimanche après-midi

À la découverte du canal... Au cœur de l’éco-quartier de l'Union, le Relais Nature du canal, de la Deûle à l'Escaut, accueille les visiteurs depuis 2009. L’objectif de ce lieu qui ré-ouvre ses portes en avril : raconter le canal, au moyen de documents audiovisuels captivants, d’objets, et d’une maquette de près de 25 mètres carrés. Dans cette belle maison de maître réhabilitée, les visiteurs découvrent ainsi le passé du canal, son présent et son avenir possible, dans une cité nouvelle, très verte, numérique et solaire. Cette découverte interactive du cours d’eau évoque également ses richesses historiques, patrimoniales, techniques, écologiques et humaines. Un moment captivant, émouvant, au plus près d’une histoire loe cale que chacun devrait connaître !

Archives

Pour visiter le relais et découvrir son programme d'animations, réserver votre croisière à bord de la Décidée, connaître les horaires et les points d'embarquement : 202 rue de Roubaix (03 20 63 11 23) relaiscanal@enm-lille.fr Une croisière avec la Décidée ou comment s’offrir une escapade verte

0 euro Toutes les visites sont gratuites et accessibles aux fauteuils roulants et poussettes

Plus de

15 000 visiteurs par an

Plus de

2 000

plantes

sur 6 grandes classes : succulentes, tropicales, fougères, pélargoniums, fuschias, carnivores

Découvrir Tourcoing autrement grâce aux greeters Visiter une ville grâce à un greeter, c’est la contempler avec les yeux d’un habitant passionné, suivre ses pas vers des lieux insolites. Ces bénévoles férus d'histoire, d’architecture ou tout simplement amoureux de leur ville proposent des balades gratuites à pied, à vélo et un itinéraire sur mesure. Pour s’inscrire, rien de plus simple. Connectez-vous sur le site : www.tourisme-nord.fr et prenez rendez-vous avec un greeter. Et, si vous même avez envie de partager votre passion tourquennoise, n’hésitez pas à candidater. www.tourisme-nord.fr ////////////////////

23

Label Ville


© S.Riandet

Découvertes

Dernière tendance en vogue aux Rues joyeuses : la musique. La chanson et le théâtre de rue font bon ménage

couP De cœur le

OING TOURCnde mo

est

La folie des Rues joyeuses

Nouvelle direction artistique, nouveaux partenaires, nouvelles tendances : la 4e édition des Rues joyeuses amorce du changement dans la continuité. Le festival des arts dans la rue reste cependant fidèle à sa vocation : offrir gratuitement, en extérieur, des spectacles de rue de qualité, pour tous.

24 Label V

ille ////////////////////

B

urlesques et musicales, ainsi vont les Rues joyeuses 2013. L’euro-région, avec la Belgique voisine, sera plus présente parmi la trentaine de compagnies de rues attendues. Cela s’appelle le rêve de proximité ! Les Rues joyeuses se veulent aussi proches du jeune public, avec ses ateliers, ses jeux et ses spectacles sous chapiteaux. Les musiciens investissent le centre-ville avec un brin de folie, à l’image des deux batteurs fous des Fills Monkey, têtes d’affiche de la soirée du 11 mai, à 20h. Tout aussi osé, Groupenfonction propose plusieurs rendez-vous surprise, avec une trentaine d’habitants volontaires pour jouer les stars d’un jour devant les micros… Plus sages

mais tout aussi passionnés, la visite chantée par l'Atelier Lyrique de l'exposition « Je t'aime... moi non plus » du MUba. Cette année le festival s’inscrit dans un réseau de partenaires en région : les Lillois du théâtre du Prato joueront, pour la première fois dans nos rues, Le Tournage imaginaire, performance théâtrale riche en improvisations. Culture commune (Loos-en-Gohelle) et Le Boulon, Pôle régional des arts de la rue à Vieux-Condé, pourraient se lancer dans l'aventure de la coproduction dès l’année prochaine… Les premiers jalons sont posés. Le savoir-faire des trois compagnies inspire déjà le festival tourquennois. Dernière recrue, l’Esa, École supérieure d’art, rejoint

déjà la « folie des rues ». Mona Schmidtke, étudiante en première année, 19 ans et originaire de Cologne, est déjà emballée par l’esprit des Rues joyeuses. Elle s’est donnée pour défi de signaler les grands rendez-vous par trois guirlandes de couleur sur 300 mètres de parcours fléché. Le festival tisse sa toile et approche de nouveaux talents. À l’image de Meggie Schneider, une autre Allemande, qui proposera un souper-bal pour clôturer le weekend festif sur le parvis des Arts. e Les Rues joyeuses, les samedi 11 et dimanche 12 mai en centre-ville Douze tables, un dîner, 12 mai, à partir de 18h, SU R souper-bal convivial : WEBLE 12 tables autour du MUba

+


Découvertes

le

OING TOURCnde mo

est

LĀ REPÈRES

L’artiste berlinoise Meggie Schneider invite des convives venus de tous horizons à venir partager un repas dans un lieu insolite. À Tourcoing ce sera dans et autour du MUba

© Meggie Schneider

BLN en dates 12 mai à 18h : Douze tables, un dîner de Meggie Schneider, MUba et parvis des Arts

14 mai à 18h30 : Apéro design, Imaginarium

15 mai à 12h30 :

BLN+ Une semaine à l’heure allemande

Rencontre avec le musée berlinois du jeu vidéo, Imaginarium

15 mai à 18h : Vernissage de l’exposition Berlin 1990-1994 de Ben de Biel, Aéronef

Du 15 au 18 mai :

Du 12 au 19 mai 2013, l’Aéronef et la Ville de Tourcoing partagent la même longueur d’onde pour célébrer ensemble la scène culturelle berlinoise.

Bal béton restaurant, Aéronef

Du 16 mai au 21 juillet : Exposition Plastiques, maison Folie Hospice d’Havré

Capitale de l’underground, Berlin est aujourd’hui considérée comme le lieu de toutes les avantgardes culturelles. À l’occasion de la semaine de l’Europe, c’est tout naturellement que Tourcoing, jumelée avec le quartier Berlin-Mitte s’est associée à l’Aéronef, salle de spectacle lilloise reconnue, pour proposer une semaine de programmation berlinoise. Top départ dès la clôture des Rues Joyeuses, pour un dîner insolite mis en scène par l’artiste berlinoise Meggie Schneider. À suivre, un apéro design et une rencontre avec les représentants du musée du jeu vidéo berlinois à l’Imaginarium. Enfin, l’exposition Plastiques présentée, en collaboration avec le Goethe Institut, à la maison Folie Hospice d’Havré et la présentation des Ours de Berlin métamorphosés par les élèves de Tourcoing à l’Hôtel de Ville clôtureront le programme tourquennois. En parallèle l’Aéronef invite le public à découvrir une exposition photo, un restaurant éphémère alliant gastronomie, design et performance et trois concerts SUR e dédiés à la scène berlinoise entre New Wave, Électro et house. WE LE

+

www.aeronef.fr

B

16 mai à 20h : Concert Michael Rother presents the music of « neu ! and harmonia » with spécial guests : Anika Dj set et Planningtorock, Aéronef

Du 17 mai au 14 juin : Exposition Mini bear, Hôtel de Ville de Tourcoing

17 mai à 20h : Concert D.A.F, Shneider TM vs Jochen Arbeit, Rechenzentrum et DDDXIE, Aéronef

18 mai à 22h : Concert Mouse On Mars, Matias Aguayo, T.Raumschmiere, Efdemin Dat Politics, Aéronef

Le jeu vidéo version pop De Berlin à Tourcoing, les jeux vidéo usent du même langage : plaisir, découverte et innovation

© Didier Alkenbrecher

En parallèle de cette semaine berlinoise et du temps fort le 15 mai « Création et jeu vidéo à Berlin », ne manquez pas l'exposition Play again à l'Imaginarium. Jusqu'au 13 juillet, cette exposition interactive pose la question du jeu vidéo sous toutes ses formes : divertissement, industrie, art, culture, innovation, économie... Conçu au cœur du cluster de la Plaine Images, qui compte près de dix entreprises spécialisées dans ce domaine, l'évènement dépasse le cadre habituel d'une manifestation culturelle. Il interroge sur ce secteur qui pèse aujourd'hui plus lourd que celui du cinéma : quelles e sont ces réalités ? Quel est son avenir ? Le maire Michel-François Delannoy accompagné de Pierre Giner se laisse happer comme les plus jeunes par l’interactivité de l’exposition Play again

play again, Musée pop du jeu vidéo, jusqu'au 13 juillet 2013 www.http://imaginarium-society.org ////////////////////

25

Label Ville


© Atelier lyrique

Découvertes

Un Requiem

en grandes pompes… « On va essayer de le faire sonner comme Verdi l’entendait. Avec la plus grande historicité possible et la même fraîcheur d’époque », annonce Jean-Claude Malgoire, directeur de l’Atelier lyrique. Entendez, le Requiem de Verdi sera joué avec les instruments originaux, comme on aurait pu l’entendre en 1874. Marque de fabrique indélébile de l’Atelier lyrique. Le chef d’œuvre est monumental et la grande nef du Fresnoy répond à son gigantisme. La salle accueillera 60 musiciens et 120 choristes du Chœur régional Nord-Pas-de-Calais. En maison dédiée à l’art visuel, le Fresnoy permettra aussi une mise en espace

Quand deux structures culturelles unissent leurs talents. Le Requiem de Verdi, monumental, demande une orchestration hors normes. Le Fresnoy était tout trouvé pour y jouer. D’autant plus que l’Atelier lyrique est habitué des lieux. Tout Tourcoing dans votre poche !

26 Label V

ille ////////////////////

+WE

SUR L

B

« On va essayer de le faire sonner avec la même fraîcheur d’époque »

au jeu de trompettes du Tuba Mirum étonnant. Jean-Claude Malgoire avait conduit son orchestre pour le mémorable Requiem de Mozart, en avril 2008. Curieusement le maestro n’avait jamais joué le Requiem de Verdi avec l’Atelier lyrique. Raison de plus pour prendre date avec ce chef d’œuvre e bouleversant et passionné.

Alessandro Manzoni, gloire nationale INFORMATION à la manière de Victor Hugo, son Requiem sonne comme un opéra… Requiem de Verdi, vendredi 12 avril à 20h et dimanche 14 avril à 15h30 au religieux. Avec de belles envolées Fresnoy (Atelier lyrique, 03 20 70 66 66). lyriques et un Sanctus étonnement Le parking de la Plaine Images sera à la gai. Œuvre exigeante pour les choristes, disposition du public pour l’événement.

E

Quoi de plus efficace que d’initier dès leur plus jeune âge, les enfants à bouger et à devenir curieux des pays voisins ? C’est un des objectifs de la proposition d’échange transfrontalier du programme Comenius Regio auquel adhèrent trois écoles primaires tourquennoises (Jean Macé, Albert Camus et Jules Michelet). Depuis l’an passé, enseignants, élèves de CE2, de CM2 et parents tissent efficacement et concrètement des liens avec trois écoles de la commune belge d’Oudenaarde. Un programme de visites chez les uns et chez les autres motive l’apprentissage du néerlandais côté français et viceversa. Une pièce de théâtre co-écrite par les deux

© L.Lentrebecq

Les enfants passent les frontières

Tourcoing in the pocket #3 est sorti ! Expos, concerts, ateliers, spectacles, rencontres sportives... : du festival Les Rues joyeuses à La Voix du Rock, en passant par les visites des serres du Jardin Botanique, le best-of des idées pour vivre une nouvelle saison culturelle et animée à Tourcoing tient dans ce mini-dépliant pratique (il y a même un plan du centre-ville !) et coloré. Renseignements : Disponible à l’Office de tourisme, dans les bâtiments municipaux… et sur le site internet dans le « kiosque des publications »

avec vidéos projetées de Jacky Lautem. Pas si sombre, ce Requiem est un hommage, pas une messe des morts. Écrit par Verdi, ébranlé par la mort de son compatriote, l’écrivain

parties dans les deux langues sera jouée le 8 juin à Oudenaarde lors du Sprokesboo et le 27 juin au Théâtre municipal de Tourcoing. e www.europe-education-formation.fr


Découvertes

Kieffer et SAS, des libérateurs français Les soldats des commandos Kieffer et SAS furent les premiers libérateurs français du Débarquement. À travers sa 17e exposition annuelle, le musée du 5 juin 1944 Message Verlaine leur rend hommage.

INFORMATIONS Commandos kieffer et SaS : les premiers soldats français de la Libération, du 4 mai

2013 au 28 avril 2014, au musée du 5 juin 1944 Message Verlaine (03 20 26 89 03 et 03 20 24 25 00, museedu5juin1944.asso.fr)

Inauguration à 15h et circuit en véhicules d’époque en centre-ville à partir de 11h, samedi 4 mai

Archives

L’épisode est peu connu, leurs noms une affaire de spécialistes. Les SAS sautèrent sur la Bretagne le 5 juin 1944. Les hommes du Commando Kieffer débarquèrent sur les plages de Ouistreham, au nord de Caen, avec les Anglais, le 6 juin… Quoique Français, tous portaient l’uniforme britannique. Ils avaient rejoint, dès 1940, De Gaulle exilé en Angleterre. Leur mission : retarder les troupes allemandes en sabotant lignes de chemins de fer et ponts. Le musée du 5 juin 1944 Message Verlaine rappelle leur histoire. Musée-bunker à voir comme une curiosité. Éperlecques, La Coupole et la Batterie Todt sur le cap Gris-Nez sont, avec Tourcoing, les seuls blockhaus aménagés de la sorte dans notre région. Vingt-deux ans après son ouverture, ce musée atypique demande toujours autant d’attention. Déshumidifié en continu (3 litres d’eau sont récupérés chaque jour), les quinze pièces aménagées du bunker sont ventilées comme à l’origine, par un groupe AEG en parfait état de marche. Près de 3 000 visiteurs s’y pressent chaque année. Parmi eux, des e Américains et même des Australiens et des Japonais !

Street radio : elle a tout d’une vraie Créer une heure de radio, entre chansons originales, chroniques, jingles ou publicités détournées : le projet mobilise chaque semaine douze collégiens repérés par le centre socioculturel Belencontre. Les adolescents l’ont baptisé Street radio. Aidés par Jean-Philippe Faille, de Deewam studio, les élèves du collège Cardinal Liénart répètent avant de présenter une heure d’émission en direct dans leur collège à la fin de l’année scolaire. À 13/14 ans, ils font tout comme des grands :

RepèReS

75 h de répétitions au collège Paul-Bert de Roubaix sont programmées. À raison de 3 h tous les samedis matin jusque fin mai.

2 projets en 1. Entre Larsen sur les ondes, en lien avec l’association ARA et radio Boomerang, à Roubaix, et Street radio, à Tourcoing, une seule passion : le son.

Ce projet radiophonique est une première pour le centre socioculturel Belencontre et le collège Cardinal Liénart.

© CS Belencontre

1ère

compositeurs, chanteurs, animateurs… avec le trac aussi, avant de passer devant le micro ou de se produire devant professeurs et élèves ! « Ils sont tous très motivés. Ça leur donne confiance, leur apprend à dépasser leur peur… Ils se disent qu’ils sont capables de réussir. Et pourquoi pas d’imaginer des idées de carrières », souligne Julien Dubois du centre socioculturel Belencontre. Parallèlement les mêmes jeunes ont visité radio Boomerang, enregistré des séquences de percussion et de voix en conditions professionnelles. Toujours en lien avec l’association Autour des Rythmes Actuels (ARA), à Roubaix, ces apprentis animateurs se sont essayés au métier de journaliste. Ce second projet a pour nom Larsen sur les ondes. Infatigables, les douze jeunes ont même en projet de réaliser leurs e propres clips.

Techniques de prise de son, diction et rédaction de sujets, une expérience qui développe les compétences ////////////////////

27

Label Ville


expression politique « À ToURCoiNg LeS FRaNÇaiS D'aboRD Le paRTi De La FRaNCe »

SoURDS eT aVeUgLeS TOURCOING : BUDGET ET DETTE À Tourcoing le budget aura été voté le 28 mars. La dette à rembourser en 2013 s'élève à 9,3 M€. Le disponible prévu est de 3,5 M€.... il faudra emprunter 5,8 M€ pour rembourser l'emprunt ! Pour sa défense la Gauche accuse l'opposition représentée par l'UMP et le PARTI DE LA FRANCE (PDF) de ne pas présenter de solution à cette gestion catastrophique. La Gauche qui gère depuis 25 ans est donc... irresponsable ! Des propositions ont été faites : j'ai demandé que le financement de TOURCOING LES BAINS (2 M€/an), soit renégocié avec la Communauté urbaine : un financement public n'est acceptable que pour les natations scolaires et sportives... qui sont une compétence de la Communauté urbaine. Toujours pas de réponse ! FRANCE : AUSTÉRITÉ ET CHôMAGE En France le changement n'est pas au rendezvous promis et recule comme le mirage dans le désert. Les Français subissent toujours plus de chômage et d'austérité. Le gouvernement Hollande-Ayrault a accepté le diktat de la finance mondialiste, malgré des critiques de plus en plus sévères à Gauche. PARIS : MÉPRIS DU PEUPLE À Paris le projet de loi TAUBIRA est maintenu («mariage» et adoption par les «couples» gays, PMA et mères porteuses pour les «couples» gays) et ce malgré 2 manifestations réunissant chacune plus de 1 million de personnes, malgré une pétition de plus de 700 000 citoyens, malgré les cris d'alarme des juristes devant cette destruction du Code civil, etc... Pour le 24 mars le Ministère de l'Intérieur a multiplié les obstacles : interdiction des Champs Elysées, de la Concorde, de l'esplanade des Invalides, de la Place de l'Etoile ; itinéraires acceptés seulement 24 h avant la manifestation. Le 23 le Ministre de l'Intérieur «estime» qu'il y aura 100 000 manifestants. Le 24 ne pouvant avouer l'«intox» et malgré la foule immense il s'accroche au chiffre dérisoire de 300 000 pour justifier le mépris du gouvernement.

Christian baeCkeRooT René DeCLeRCQ Conseillers municipaux

28 Label V

ille ////////////////////

p Ro Ch ai N C oN Se i L MU NiC ipa L Le jeudi 30 mai à 18h30

gRoUpe « UMp eT UDi »

Cette séance est ouverte à toutes et tous « Le MoDeM, FoRCe De RÉSiSTaNCe eT De RepèReS »

DÉLINQUANCE : LA FORCE DES MOTS, LA FAIBLESSE DES ACTES AVEC LA VALLS-TAUBIRA !

UNe ViLLe SoLiDaiRe, UNe ViLLe FaiTe poUR ToUS

Les chiffres de la délinquance rendus publics par l’observatoire national de la délinquance et des réponses pénales révèlent le profond décalage du Gouvernement socialiste entre la fausse fermeté des mots et la faiblesse des actes. Les promesses ne donnent aucun résultat :

C’est une ville qui a mis en priorité l’éducation et la formation, c’est une ville qui mise sur sa jeunesse, qui parie sur son avenir. C’est une ville qui a voulu se donner le temps pour mettre en place la réforme des rythmes scolaires, pour mieux la réussir.

- les atteintes volontaires à l’intégrité physique C’est une ville qui cultive, jour après jour, le vivre augmentent de + 3,54 %, ensemble. C’est une ville qui répond aux attentes - les cambriolages d’habitations principales en termes d’animation des seniors, aux probléaugmentent de + 8 % sur l’ensemble du terri- matiques liées à la dépendance, au handicap, à toire national, l’isolement et à la précarité. - les tentatives d’homicides augmentent forte- C’est une ville où la sécurité et la tranquillité sont ment également. une préoccupation forte. C’est une ville qui ne Malgré le courage et la mobilisation des forces lâche rien face à la délinquance, à l’insécurité, de sécurité, la décision de renoncer à la politique une ville qui, dans le cadre des zones de sécurité du résultat expose nos concitoyens aux délin- prioritaires, a mis en cohérence les interventions quants. En décidant de détricoter le code pénal de tous les acteurs de prévention et de sécurité. (suppression des tribunaux correctionnels pour mineurs comme des peines plancher, abrogation C’est une ville vigilante sur sa cohésion sociale, de la loi suspendant les allocations familiales c’est une ville qui s’appuie sur la laïcité comme pour lutter contre l’absentéisme scolaire…), le facteur d’équilibre et de respect de l’autre. C’est Gouvernement met en place une politique pénale une ville qui se veut équilibrée tant dans son urqui le condamne à un échec inéluctable. banisme, son offre de logements que dans sa diversité économique. C’est une ville qui s’appuie Guérir la dépendance à l'héroïne... avec de sur le sport et la culture en tant que supports fonl'héroïne ! Voilà la vision de la santé publique damentaux de cette cohésion. de la gauche ! Les élus UMP et UDI s'insurgent également contre l'accord donné par Jean-Marc Ayrault pour développer les salles de shoot. Encore une fois, la Gauche Caviar & Cannabis ne gouverne qu'au gré des lobbies. Des ouvertures sont prévues dans des quartiers où de nombreuses familles souffrent du fléau du trafic de drogues dures. Quel exemple pour ces familles ? Quel modèle pour ces jeunes ? La prévention et la sanction sont les meilleurs moyens de lutter contre les drogues, non leur consommation. Encore une fois, c'est un terrible message de laxisme qui est envoyé aux trafiquants.

Gérald DARMANIN et les membres UMP et apparentés du groupe de l’opposition municipale, Salim ACHIBA, Albine COURDENT, Éric DENOEUD, Didier DROART, Brigitte LHERBIER, Marie-Hélène LIARD et Jean-Marie VUYLSTEKER

C’est une ville soucieuse de l’avenir de notre planète, c’est une ville où les économies d’énergie, la lutte contre les gaz à effets de serre, la chasse aux gaspillages, le développement durable se conjuguent au quotidien. C’est une ville lucide et déterminée, c’est une ville qui ne masque pas sa situation financière délicate, qui a accompli de sensibles progrès dans la maîtrise de ses dépenses de fonctionnement. C’est une ville qui a sciemment choisi le chemin du développement pour ne pas aggraver la situation de l’emploi tout en préparant l’avenir. C’est une ville pleinement consciente du niveau atteint de son endettement et qui s’est engagée, dès l’an prochain, à le diminuer.

Michel VaN TiCheLeN Adjoint au maire à l’Économie et au Centre-ville Conseiller Lille Métropole Francis CaTTeaU Conseiller municipal


Cette rubrique ouvre, pour chacun des groupes officiellement représentés au sein du Conseil municipal, un espace d’expression identique. Les opinions exprimées, dans les limites du respect de la loi, n’engagent que leurs auteurs.

expression politique

gRoUpe « SoCiaLiSTeS eT RÉpUbLiCaiNS »

gRoUpe « eURope ÉCoLogie LeS VeRTS »

gRoUpe « CoMMUNiSTeS, RÉpUbLiCaiNS eT CiToYeNS »

L’ÉDUCaTioN ToUJoURS aU CŒUR DU pRoJeT SoCiaLiSTe

FUkUShiMa, DeUX aNS apRèS

hiSToiRe D’eaU…

La refondation de l'école passe par le changement des rythmes scolaires. C'est une étape nécessaire. Avec 144 jours d'école contre 180 en moyenne en Europe, les écoliers français sont ceux qui ont la plus forte concentration d'heures de cours et la journée la plus longue. Il s'agit donc d'alléger la journée scolaire en répartissant les apprentissages sur 4 jours et demi et non pas sur 4 jours.

Le 11 mars dernier, il y a eu deux ans que le tsunami a ravagé la côte est du Japon et la centrale nucléaire de Fukushima. Les lanceurs d'alerte qui, depuis 30 ou 40 ans, dénoncent la dangerosité des centrales nucléaires n'ont pas été entendus : le lobby atomique, qui est très, très puissant, et le secret défense, qui pèse sur ce domaine, sont très efficaces.

Il ne faut pas se le cacher, l’argent manque dans de très nombreux foyers tourquennois.

La Ville de Tourcoing a décidé de mener une large concertation avec tous les acteurs concernés, avec, au cœur des débats, l'intérêt de l'enfant posé comme principe. Une première vague de concertation a eu lieu aux mois de février et mars avec les enseignant(e)s et directeurs(trices) d'école, les parents d'élèves élus aux conseils d'école, les structures associatives et de quartier et les services de la Ville.

Une possibilité s’offre à nous, avec la fin du Karima Delli, députée européenne écologiste, nous contrat de délégation du service public de l’eau a donné ses impressions après son retour de (DSP) à la Société des Eaux du Nord (groupe voyage dans la zone interdite de Fukushima. SUEZ). • D'abord, cette zone a été réduite de 50 à 30 km, En effet vos représentants au conseil de la Comet la centrale continue d'émettre de la radioactivité. munauté Urbaine de Lille (LMCU) auront à décider • Des écoles ont été réouvertes et les enfants qui y en juin de revenir ou non à une régie publique de sont scolarisés ne peuvent pas sortir plus de 10 mn l’eau et pourront à cette occasion faire baisser avec un dosimètre. vos factures d’eau.

L'année de mise en œuvre des nouveaux rythmes scolaires à Tourcoing sera la rentrée scolaire de 2014. Cette décision procède de la concertation. En effet, le parti pris de la qualité à mettre au service des enfants et de la construction d'un projet éducatif cohérent ont pris le pas sur toute autre considération. Ainsi, le temps nécessaire pour que la loi sur la refondation de l'école se concrétise, à Tourcoing, en actions efficaces pour l’épanouissement des enfants, nous est apparu devoir aller au-delà de 2013. Une deuxième vague de concertation est prévue de fin mars à juin pour préciser les conditions de mise en œuvre de la réforme. Il n'y a aucune obligation pour les villes de mettre en place des activités pour les enfants sur ce temps d'allègement de la journée scolaire. Néanmoins, la priorité donnée à l’éducation par la majorité municipale la conduit naturellement à vouloir se saisir de cette réforme pour proposer un éventail d'activités périscolaires de qualité permettant la découverte de multiples activités sportives, culturelles, scientifiques, linguistiques.

Marie-Laurence DaVoiNe Adjointe au maire déléguée à l’éducation

La faute à la « crise », alors il faut faire des économies nous explique-t-on, à longueur de journée, dans tous les médias. La crise, pour qui ? Et pourquoi ce devrait toujours être aux mêmes de se serrer la ceinture !

• Les travailleurs chargés de décontaminer les bâ- Plusieurs villes françaises ont déjà fait ce choix et timents, les zones touchées, n'ont aucune protec- cela a entrainé une baisse du prix de l’eau de tion spéciale pour travailler. 15 à -40%. Alors, pourquoi pas à LMCU, pourquoi pas pour les Tourquennois ? Ce qui coûte cher • Des sacs de terres et de déchets contaminés sont avec la délégation de gestion à la société du entreposés à divers endroits, sans aucune protection, groupe SUEZ, c’est la rémunération des actionà l'air libre. naires et l’Impôt sur les Sociétés, qui sont réper• Les agriculteurs qui ont repris leurs cultures revendent cutés sur nos factures. leurs produits sans traçabilité spéciale. Ensemble, nous pouvons faire changer la donne. • Ceux qui n'ont pas pu continuer à exploiter leurs Je vous invite à venir en débattre, le vendredi 3 terres sont relogés dans des baraquements, sur mai à 19h00 au foyer des aînés 13 rue de Menin. des zones contaminées. Participerons M. Bernard DEBREU, Président du • Des compteurs Geiger sont installés un peu partout groupe Communiste Républicain et Citoyen à sur la zone, mais ils ne sont pas fiables et n'indi- LMCU quent pas les mêmes chiffres que les compteurs M. Pierre-Yves PIRA, porte-parole du collectif Eau amenés par les visiteurs (trois ou quatre fois pour une régie publique et les premiers M3 gramoindres). tuits, et moi-même. Et la liste n'est pas exhaustive... Les élus de mon groupe s’exprimeront sur l’eau Il nous appartient, ici en France, de rappeler à nos lors de ce conseil de la communauté urbaine et dirigeants que la filière nucléaire n'a d'avenir que voterons en faveur du retour à une régie publique dans le démantèlement de nos centrales beaucoup de l’eau. Nous proposons également que cette trop nombreuses, et que nous prenons des risques nouvelle gestion s’accompagne de la gratuité des très régulièrement (encore très récemment en premiers mètres cubes consommés pour les cimars) en faisant circuler des déchets nucléaires toyens, comme le fait un vaste collectif regroupant sur nos voies ferrées à quelques mètres des habi- des partis politiques de gauche, des syndicats et des associations. tations des Tourquennois.

Thérèse kozLoWSki Adjointe au maire Tourcoing Sud

Dominique De CLeRCQ DaNeL Présidente du groupe des élus communistes de Tourcoing Adjointe au maire Conseillère Lille Métropole ////////////////////

29

Label Ville


Sorties

© Robin Lempire

//////////////////////////////////////////////////////////////

Festival en famille

L’Union dans deux ans

Du 17 au 27 avril, profitez de spectacles à voir en famille grâce à une programmation mêlant musique, théâtre d’objets et arts visuels. > www.tourcoing.fr

Jusqu'au 17 mai 2013, découvrez à la maison de l'Union, l'exposition, les maquettes et vidéos dévoilant les projets prêts à sortir de terre dans cet écoquartier exemplaire : logements, sièges d'entreprises, espaces verts, équipements publics... > www.lunion.org

avril /////////////// Du 14 au 28

14h à 18h : Le manège sans fil par Léo Paul, festival Tréto > Maison Folie Hospice d’Havré (03 59 63 43 53)

14h45 : Spectacle de marionnettes Outreciel, festival Tréto > Maison Folie Hospice d’Havré (03 59 63 43 53)

Dimanche 14

15h30 & 17h : Installation-spectacle Le jardin sous la lune, par la Cie Praxinoscope, festival Tréto > Maison Folie Hospice d’Havré (03 59 63 43 53)

15h30 & 17h : Installation-spectacle Le jardin sous la lune, par la Cie Praxinoscope, festival Tréto > Maison Folie Hospice d’Havré (03 59 63 43 53)

Spectacle de marionnettes La prisonnière de la Tour, par les Kiwos > Théâtre du Broutteux (03 20 76 09 24) 20h : Concert Requiem de Giuseppe Verdi, direction musicale J-C Malgoire, en coréalisation avec le Fresnoy, par l’Atelier lyrique (lire p.26) > Le Fresnoy (03 20 28 38 00)

Mardi 16

20h : Concerts The amplifetes et Poni hoas, festival les paradis artificiels > Le Grand Mix (03 20 70 10 00)

Mercredi 17

14h30 & 16h : Installation club par Jean Jullien et Niwouinwouin l’Armada Productions, festival Tréto > Maison Folie Hospice d’Havré (03 59 63 43 53)

Jeudi 18

10h & 14h30 : Installation club par Jean Jullien et Niwouinwouin l’Armada Productions, festival Tréto > Maison Folie Hospice d’Havré (03 59 63 43 53) 14h : Atelier numérique Papertoys > Ludothèque municipale (03 59 63 43 00)

Vendredi 19

9h30, 11h & 16h : Atelier - création de petits films d’animation par l’Armada Productions, festival Tréto > Maison Folie Hospice d’Havré (03 59 63 43 53) 14h : Atelier numérique Papertoys > Ludothèque municipale (03 59 63 43 00)

30 Label V

ille ////////////////////

19h30 : Veillées patoisantes > Salle Georges Daël (03 20 26 72 38)

Samedi 20

De 14h à 18h : Le manège sans fil par Léo Paul, festival Tréto > Maison Folie Hospice d’Havré (03 59 63 43 53) À partir de 14h30 : Théâtre d’objets, Dix objets par la Cie des Becs Verseurs, festival Tréto > Maison Folie Hospice d’Havré (03 59 63 43 53) 15h30 & 17h : Installation-spectacle Le jardin sous la lune, par la Cie Praxinoscope, festival Tréto > Maison Folie Hospice d’Havré (03 59 63 43 53)

Dimanche 21

De 14h à 18h : Le manège sans fil par Léo Paul, festival Tréto > Maison Folie Hospice d’Havré (03 59 63 43 53) 14h15, 15h30 & 16h45 : Visites guidées du jardin botanique > Serres pédagogiques (03 59 63 44 48) 14h30 : Théâtre d’objets, Dix objets par la Cie des Becs Verseurs, festival Tréto > Maison Folie Hospice d’Havré (03 59 63 43 53)

Mardi 23

9h30, 10h45 & 16h : Pièce de théâtre Petit bleu et petit jaune, par la Cie sucursalle 101, festival Tréto > Maison Folie Hospice d’Havré (03 59 63 43 53)

Mercredi 24

À partir de 14h30 : Pièce de théâtre Expresso circus, par le théâtre du N-Ombr’île, festival Tréto > Maison Folie Hospice d’Havré (03 59 63 43 53)

Jeudi 25

15h : Opéra d’objets L’enfant roi et quatuor à cordes, par la Cie Balle rouge, festival Tréto > Théâtre municipal Raymond-Devos (03 20 26 86 34) 16h30 : Théâtre de marionnettes Aux commencements par la Cie Zapoi, festival Tréto > Maison Folie Hospice d’Havré (03 59 63 43 53)

////////////////////////////////////////////////

expos temporaires Jusqu’au 15 avril

Palestine, Histoire d’un peuple > Antenne de l’Institut du monde arabe, (03 28 35 04 00)

Jusqu'au 27 avril

Deyrolle… au lycée dans les années 1900 > Galerie Nadar (03 59 63 42 50)

Jusqu'au 17 mai

L'Union dans 2 ans > Maison de l'Union (03 20 26 41 83)

Jusqu'au 17 juin

Je t’aime… moi non plus > MUba Eugène Leroy (03 20 28 91 60)

Jusqu'au 13 juillet

Play Again : Musée pop du jeu vidéo (lire page 25) > Imaginarium (03 20 29 89 50)

Du 4 mai 2013 au 28 avril 2014

Commandos Kieffer et SAS : les premiers soldats français de la Libération (lire page 27) > Musée Verlaine (03 20 26 89 03)

Du 16 mai au 21 juillet

Plastiques > Maison Folie Hospice d’Havré (03 59 63 43 53)

Du 17 mai au 14 juin

Mini Bear > Hôtel de Ville


/////////////////////////////////////////////////////////////////////// participez aux Rues Joyeuses les 11 et 12 mai Si vous avez envie de découvrir les Rues Joyeuses du côté des coulisses, participez à la performance théâtrale et musicale de la compagnie Groupenfonction : © Groupenfonction

We Can be heroes !

© N. Joubart

© J. Menard

Le principe est simple : des textes de chansons vous sont envoyés, vous les apprenez et répétez ensuite en groupe avec la compagnie la semaine précédant les Rues Joyeuses. Vous vous produisez en conditions réelles durant la manifestation.

Vendredi 26

15h & 17h : Performance M.I.A.M. Menu d'Incitation Au Mouvement, festival Tréto > Maison Folie Hospice d’Havré (03 59 63 43 53)

Samedi 27

15h & 17h : Performance M.I.A.M. Menu d'Incitation Au Mouvement, festival Tréto > Maison Folie Hospice d’Havré (03 59 63 43 53)

Mai /////////////// Vendredi 3

20h : Concert Les vêpres de la vierge de Monteverdi par l’Atelier lyrique > Théâtre municipal Raymond-Devos (03 20 26 86 34) 20h : Concerts Play@home, the black heart Rebellion, General Lee & Errata > Le Grand Mix (03 20 70 10 00)

Dimanche 5

15h : Visite contée parents et enfants sur l’histoire de la maison Folie Hospice d’Havré > Maison Folie Hospice d’Havré (03 59 63 43 53) 15h : Concert Les vêpres de la vierge de Monteverdi par l’Atelier lyrique > Théâtre municipal Raymond-Devos (03 20 26 86 34) 15h15 &19h30 : Conférence La Wallonie, Connaissance du monde > Maison Folie Hospice d’Havré (03 59 63 43 53)

> Hôtel de Ville place Victor Hassebroucq a 03 20 23 37 00 Du lundi au vendredi de 8h à 17h30 > Mairies de quartier i Bourgogne : 17, rue Claude Perrault - a 03 20 01 37 07 i Blanc Seau : Maison des Services 285, bd Descat - a 03 20 25 61 12 i Brun-Pain : Attention : fermeture définitive de la mairie annexe du Brun Pain depuis le 3 septembre 2012. Les usagers sont invités à se rendre à l'Hôtel de ville. > CCAS (Centre Communal d’action sociale) 7, rue Gabriel Péri - a 03 20 11 34 34 > Pour un meilleur cadre de vie

inscriptions :

ruesjoyeuses@ville-tourcoing.fr - 03 20 28 13 20

9h30 & 10h45 : Spectacle de marionnettes Aux commencements par la Cie Zapoi, festival Tréto > Maison Folie Hospice d’Havré (03 59 63 43 53)

Mairie à votre service

15h30 : Concert L’auberge du cheval blanc, de Ralph Benatsky saison Appassionato > Théâtre municipal Raymond-Devos (03 20 26 86 34)

Lundi 6

15h15 & 19h30 : Conférence connaissance du monde Le transsibérien Moscou-Vladivostok > Maison Folie Hospice d’Havré (03 59 63 43 53)

11 & 12

Festival les rues joyeuses (lire p.24) > Tourcoing centre

Dimanche 12

18h : Performance Une table, douze dîners par Meggie Schneider, BLN+ (lire p.25) > MUba et Parvis des arts

Lundi 13

14h30 : Conférence « l’automobile » de Fernand Blandain par l’association ARIC > Maison Folie Hospice d’Havré (03 59 63 43 53)

Mardi 14

18h30 : Apéro Design, BLN+ (lire p.25) > Imaginarium (03 20 29 89 50) 20h : Concert Vêpres de Rachmaninov, direction musicale M.Bourbon, par l’atelier lyrique > Théâtre municipal Raymond-Devos (03 20 26 86 34)

Mercredi 15

9h30 : Visite guidée des serres au jardin botanique, réservation obligatoire au 03 20 26 89 03 (lire p.23) > Serres pédagogiques (03 59 63 44 48) 12h30 : Rencontre avec le musée du jeu vidéo de Berlin, BLN + (lire p.25) > Imaginarium (03 20 29 89 50) 20h30 : Concert Panamerican de Stéphane Huchard, Tourcoing Jazz club > Maison Folie Hospice d’Havré (03 59 63 43 53)

Vendredi 17

19h30 : Veillées patoisantes > Salle Georges Daël (03 20 26 72 38) 20h30 : Soirée Blues par Jimmy Johnson > Maison Folie Hospice d’Havré (03 59 63 43 53)

Samedi 18 > De 17h à 24h : Nuit des musées 2013 Nuit d'amour au MUba Eugène Leroy

> De 17h et à 21h : Danse création

I have a dream, Marilyn performance conçue par Cyril Viallon > De 19h30 à 23h : Visites guidées > De 19h30 à 22h30 : dégustation avec Les mets à la bouche de Séverine Lengagne > MUba (03 20 28 91 60) 20h30 : Concert Schubertiades de Schubert par l'Atelier Choral du Conservatoire de Tourcoing > Auditorium du Conservatoire (03 59 63 43 63)

Dimanche 19

15h : Les dimanches de l’art > Maison Folie Hospice d’Havré (03 59 63 43 53) 17h30 : Concert Schubertiades de Schubert par l'atelier choral du conservatoire de Tourcoing > Auditorium du Conservatoire (03 59 63 43 63)

Jeudi 23

20h30 : Quartet Diego Imbert, Tourcoing Jazz club > Maison Folie Hospice d’Havré (03 59 63 43 53)

Vendredi 24

20h30 : Concert Kike Perdomo par le département Jazz du Conservatoire > Maison Folie Hospice d’Havré (03 59 63 43 53)

Urgences SMUR et SaMU 15 police secours 17 pompiers 18 > Police nationale :

6, rue de l’Industrie - a 03 20 69 27 27

> Police municipale : 51, rue de Menin - a 03 20 36 60 19 > Pompiers : a 03 20 68 96 00 > SOS médecins : a 08 26 46 59 59 > Noramu : a 03 20 33 20 33 > CH Dron : a 03 20 69 49 49 > SOS mains et doigts : a 03 20 95 75 00 > Centre anti-poison : a 08 25 81 88 22 > Pharmaciens de garde : Commissariat de police, 6 rue de l’Industrie > Ambulanciers de garde : a 03 20 46 46 46 > SOS femmes battues : a 03 20 48 20 40 > Alcooliques anonymes : a 03 20 24 08 75 > SOS amitié : a 03 20 55 77 77 > Enfance maltraitée : a 0 800 054 141 Numéro vert - gratuit

> Ligue protectrice des animaux : a 03 20 70 69 20 > Dépannage électricité : a 0 810 333 159 Numéro vert - gratuit

> Dépannage gaz : a 0 810 433 059 Numéro vert - gratuit

> Urgence Eaux : a 03 20 49 41 00 > Éclairage public : a 0 800 880 454 Numéro vert - gratuit

////////////////////

31

Label Ville


Label ville 173  

Label ville, magazine municipal de la ville de Tourcoing - N°173

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you