Page 1

Éditions Dumerchez


FÉES DIVERSES ou la rencontre improbable entre le collectif La Forge et un groupe de femmes du Vimeu (Somme)

Éditions Dumerchez 5


Donc en ce moment, vous, La Forge, vous venez à peu près une fois par mois. Quand vous venez, les deux groupes sont réunis. Celui de Friville et celui d’Ault. Friville-Escarbotin. Oui, c’est pareil. Ah non c’est pas pareil. Moi j’habite pas à Friville, j’habite à Escarbotin. Oui mais c’est la même commune, non ? Aujourd’hui oui, mais ça a pas toujours été comme ça. Le nom en entier c’est Friville-Escarbotin-Belloy. Bon en tout cas, les deux groupes sont réunis une fois par mois quand vous venez. Le reste du temps, on continue à se réunir une fois par semaine mais les deux groupes sont séparés. Aujourd’hui, on fait quoi ? Si j’ai bien compris, on va raconter pourquoi on a choisi les objets qu’on a pris en photo quand on a été à la réderie avec Octave et Arnaud. Quoi ? Mais moi j’en sais rien, pourquoi j’ai choisi les objets que j’ai choisis. Ça m’étonnerait. Fais-voir tes photos. Cette soupière par exemple… Oh, ça c’est des souvenirs. Ben voilà. On va raconter des souvenirs ? Voilà. On va plonger dans nos souvenirs. Forcément. Les objets ça fait plonger dans les souvenirs.

36


Souvenir n°1

C’était pendant un concert de Frank Michael quand il est venu chanter ici. J’adore Frank Michael. Je vendais les sandwiches. jeune homme Je voudrais un sandwich s’il vous plaît. Catherine Quoi comme sandwich ? jeune homme Je sais pas, jambon. Catherine Un sandwich jambon. C’est le dernier, vous avez de la chance. C’est dix francs. Hervé y’a plus de sandwiches au jambon ! Hervé Y’a plus de sandwiches tout court. Desolé messieurs-dames nous avons épuisé notre stock de sandwiches. Rumeur déçue de la foule. Catherine Tu crois que je peux aller voir Frank Michael pour qu’il me fasse une dédicace ? Il a tellement bien chanté.

37


Hervé Ben oui vas-y. De toute façon on n’a plus rien à vendre, le comité s’est trompé dans les quantités, tu peux y aller. Catherine Oui mais j’ai rien, pas de programme, rien, pour la dédicace. Hervé T’as qu’à prendre un morceau de nappe. Catherine T’es malade. Hervé T’as qu’à prendre un emballage à sandwich. Catherine N’importe quoi Hervé, Frank Michael il va jamais me dédicacer un emballage à sandwich. Hervé Mais si, il s’en fout, il paraît qu’il est simple, vas-y. Catherine Tu crois ? Hervé Vas-y. Catherine attrape un emballage à sandwich et se dirige vers la table où le chanteur Frank Michael fait ses dédicaces. Elle fait la queue. Son tour arrive. Catherine Bonjour.

38


Frank Michael Bonjour mademoiselle. Catherine Ça vous embête pas de me faire une dédicace sur cet emballage à sandwich ? Frank Michael Mais non. Catherine J’ai rien d’autre. Frank Michael Et moi j’ai plus de photos. Catherine C’est pour Catherine. Frank Michael Pour Catherine. Frank Michael écrit sur l’emballage. Le concert vous a plu ? Catherine Oui c’était bien. Frank Michael Tenez Catherine. Catherine Merci.

39


LA HOUSSE (45x45x45cm)

62


TECHNIQUE DU CROCHET SUCRÉ - On préparera dans un récipient un mélange d’eau et de sucre (un verre d’eau pour un verre de sucre). - On portera à ébullition, jusqu’au bouillonnement. - On laissera refroidir deux à trois minutes. - On fera tremper la future chaise dans le liquide chaud. Si la future chaise a été lavée, il est important qu’elle soit parfaitement sèche au moment du bain dans le liquide sucré. - On égouttera la future chaise. - À l’aide de punaises, on fixera la future chaise sur la forme en contreplaqué qui aura été construite aux dimensions indiquées plus haut. - On laissera sécher la chaise dans un environnement totalement dénué d’humidité (si possible près d’une source de chaleur). - Une fois sèche et solidifiée, la chaise sera libérée du moule.

• Pour chaque chaise-livre sera confectionnée une housse au choix : - en toile Aïda (gros ou moyens trous selon les besoins) - en laine tricotée (couleur unie, blanche ou vive) - en bandes tissées de même couleur (blanche ou éclatante) cousues les unes aux autres. • La housse de la chaise-livre sera confectionnée aux dimensions de chaise suivantes : 45x45x45. • Les brodeuses auront choisi un mot, une phrase ou un extrait de texte dans Héritage, Le Goûter, 8 Souvenirs ou Ce qui se dit, ce qui s’écrit, les quatre textes produits à partir des récits autour des objets de réderie. Le texte choisi sera brodé sur la housse. • Le choix de la technique de broderie est libre. Toutefois, il ne sera ajouté aucun relief autour du texte (aucune fleur par exemple). • Le choix de l’emplacement où sera brodé le texte est libre. • La taille des lettres brodées permettra une lecture à trois mètres.

63


I

Chacune a choisi son ouvrage (chaise au crochet sucré classique ou chauffeuse, housse de chaise-livre) et s’est mise au travail. Quelques ingénieures réfléchissent. Bon, je crois qu’il y a un problème, en ce qui concerne les chaises en crochet sucré, on ne peut pas coudre complètement le quatrième côté car on ne pourrait pas fixer la chaise sur le moule à cause du dossier, ou alors il faudrait ne fixer le quatrième côté qu’aux deuxième et troisième côtés, pas à l’assise et là, on risquerait de le déformer au moment du démoulage ou même de lui donner une mauvaise forme, alors je me suis dit qu’il valait mieux faire un moule en forme de cube pour l’assise et clouer la planche qui servira à tendre le dossier une fois que le bas de la chaise aura été tendu sur le cube et d’ailleurs, quand la chaise sera solidifiée, il faudra déclouer la planche “dossier” avant de pouvoir séparer la chaise du moule “cube”. En tout cas, j’ai presque fini ma chaise, il ne me reste que deux côtés à faire, j’en suis à ma troisième pelote, on pensait quatre, mais trois pelotes, pour une chaise, c’est suffisant, et ce bout de chaînette que j’ai fait en trop au début, ce bout de chaînette qui dépasse, je m’en occuperai à la fin, je le démonterai, en matière de chaînette, je préfère prévoir trop long que pas assez, quitte à démonter quand j’ai terminé. Mieux vaut défaire que manquer, il faut que ce soit parfait, je me suis trompée il y a deux rangs, j’ai défait, j’ai refait, ça m’est déjà arrivé de défaire une pelote entière quand je faisais un couvre-lit, c’est comme ça, faire et défaire, faire et défaire. J’ai pensé aussi, pour revenir au moule,

87


que le moule en forme de cube pourrait être assez haut, ce qui permettra de faire des chaises de différentes hauteurs, j’ai envie d’en faire plusieurs, plusieurs chaises, des chaises de différentes hauteurs aux motifs différents, aux dossiers de formes différentes et donc la planche qui servira à fixer le dossier devra aussi permettre la fantaisie, il faudra la prévoir assez grande. Moi je tisse des bandes de trente centimètres de large, je ne peux pas faire plus avec mon métier à tisser, alors ce que je propose, c’est de rajouter une bande de quinze centimètres sur le côté, ou deux bandes de sept centimètres et demi de chaque côté, voilà, pour atteindre quarante-cinq centimètres, ou alors on imagine que la chaise tissée est une chaise étroite, une chaise qui fait trente centimètres de large, c’est bien non ? Oui c’est bien, c’est mieux, je tisse des bandes de trente centimètres sur quarante-cinq, il m’en faut cinq, le devant, les trois autres côtés, l’assise et le dossier, ça fait six, j’en oublie encore une, il m’en faut sept, le devant, les trois autres côtés, l’assise, le dossier et le dos, derrière le dossier de la chaise, au-dessus du quatrième côté, j’ai oublié le dos, ça fait sept, je vais tisser sept bandes de trente centimètres sur quarante-cinq avec ce dessin, il est très joli ce dessin, les losanges, comme sur le sac que j’ai fait à ma fille, je l’aime bien ce dessin, mais ça va être difficile de broder du texte sur le dessin, on n’y verra rien, on ne comprendra rien, non, je vais tisser mes sept bandes dans une seule couleur, avec une seule laine, il faut bien quinze pelotes, après je broderai les mots ou encore mieux, je ferai une chaînette et je la coudrai en formant les lettres, j’écrirai en attaché avec ma chaînette, mais j’y pense, on ne trouvera jamais de chaise assez étroite pour enfiler ma housse, il faudra construire une structure en fil de fer, une armature, pour que ça tienne debout.

88


Moi je préfère broder avant de coudre. Oui, mais ça risque de s’effilocher, la toile Aïda ça s’effiloche. À ce moment-là, il n’y a qu’à surfiler autour. En même temps, je me dis que coudre les différentes parties ensemble, ça permettra de situer où se trouve l’assise, le dossier, pour bien répartir les lettres, pour qu’il n’y ait pas de trous, pour que ce soit harmonieux. Il vaut mieux qu’on décide de tout ensemble. On a un savant calcul à faire. Il faut choisir la hauteur des lettres, la largeur des lettres, la taille de la marge minimale qu’on doit laisser entre le texte et les bords, il faut compter les lettres que contient le texte, les espaces, répartir le texte pour que ce soit harmonieux, qu’il n’y ait pas de trous. Il faut prévoir de couper les mots longs qui tombent en bout de ligne, ou alors il faut prévoir d’aller à la ligne quand on n’a pas la place de placer un mot en entier si on décide de ne pas les couper, on décide de ne pas les couper ? On décide de ne pas les couper. Je mettrais bien un fruit exotique mais non, on a dit pas de relief, de toute façon un fruit exotique avec le texte, ça ferait ouvrage de grand-mère, mieux vaut le texte seul, mieux vaut que ça ressemble à un livre, c’est une chaise-livre, de toute façon on comprend que c’est mystérieux, lointain et exotique avec le texte, pas besoin de fruits. Il faut compter combien de croix ça fait un centimètre en point de croix. On peut partir sur des lettres de cinq centimètres de haut, trois de large, un centimètre entre deux lettres, trois centimètres entre deux mots, un centimètre avant une virgule ou un point, trois centimètres après une virgule ou un point, deux centimètres de blanc entre chaque ligne, mais peut-être que c’est tros gros, peut être qu’on n’a pas besoin de lettres si grosses, trois centimètres ça doit suffire, trois centimètres ça suffit ? On dit que trois centimètres ça suffit, des lettres hautes de trois centimètres au lieu de cinq.

89


Qu’est-ce qu’il manque ? Il manque de la toile Aïda pour deux chaises, comme c’est en un mètre quarante de large il en faut deux mètres trente, il manque de la laine, il manque un crochet de trois et demi, un crochet de un vingt-cinq pour le coton, deux paires d’aiguilles à tricoter de trois et demi, il manque du fil pour broder, on va aller acheter tout ça à Eu mais attention, on a déjà acheté des fils de marque DMC, il faut prendre exactement les mêmes si on veut qu’ils soient de la même couleur, or chez Anciennement Mariette à ville d’Eu, ils vendent du DMC mais c’est pour le canevas, c’est pas pour broder, pour broder il vendent de l’Anchor, c’est pas les mêmes couleurs, du DMC il y en a plus haut, chez Bergère de France, il faut monter chez Bergère de France, montons chez Bergère de France mais c’est fermé alors tant pis, on va chez Anciennement Mariette et on achète de l’Anchor, on n’a pas acheté beaucoup de DMC, on pourra l’échanger. C’est bien ce magasin, Euro-Couture, anciennement Mariette. Il y a tout.

90


Fées Diverses  

Éditions Dumerchez

Fées Diverses  

Éditions Dumerchez

Advertisement