Page 1

VILLE DE LA TRINITÉ

BULLETIN D’INFORMATION DE LA VILLE DE LA TRINITÉ

N°18 • MAI - JUIN 2013


Sommaire

EDITORIAL

VIE MUNICIPALE • Comptes 2012 et Budget 2013 : Conjoncture difficile, situation financière maîtrisée !

Éditorial Nous voilà repartis pour un nouveau numéro de notre bulletin municipal. C’est encore une fois pour moi, un plaisir sincère et renouvelé de vous retrouver ; plaisir d’autant plus appréciable, que la longue période de préparation budgétaire est terminée. Dans le contexte difficile actuel, c’est un exercice de plus en plus délicat, et je tiens ici, à remercier tous ceux, élus et personnel communal, qui ont contribué à sa réalisation.

ACTION SOCIALE • Le CCAS s’installe dans de nouveaux locaux • Les K’MO de l’action sociale…. des infos au plus près de chez vous • Chantier d’insertion renouvelé : Redonner une chance à chacun

ECOLES ET JEUNESSE • Rentrée scolaire 2013-2014 : L’Ecole Honoré Guyot ferme définitivement ses portes • La réforme des rythmes scolaires… Pour la Trinité, çà sera dès 2013 ! • Un camp découverte organisé par le service jeunesse

ENVIRONNEMENT ET PREVENTION • La lutte contre le moustique s’intensifie • Enlèvement du dépôt d’ordures de Tracée : Opération réussie ! • C’est ENSEMBLE que nous garderons notre ville propre ! • La ville poursuit son engagement contre les nuisances sonores - Journée Nationale de l’Audition - Opération « Pâques tranquilles »

GRANDS PROJETS • Espace d’aménagement touristique de Spoutourne : début des travaux en janvier 2014

LES TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION • Les SOIREES « PRONOTE » pour des parents d’élèves « connectés »

LA TRINITE TERRE DE DYNAMISME • Quelques travaux réalisés • Travaux à venir • Réunion publique avec les riverains du Brin d’amour

LOGEMENT ET URBANISME • RHI La Crique • Opération logements Tartane • Opération Petite Rivière Salée

REGLEMENTATION • Mise en place de panneaux d’affichage sur les plages • Immeubles menaçant ruine • Mise en œuvre de la convention Ville/ Etat pour la lutte contre les constructions illégales

OPPOSITION MUNICIAPLE INITIATIVES • Une délégation de la fédération française des Clubs UNESCO reçue par Le club Séjour Family • Ecole Pierre Cirille de Trinité/ San Fernando Girls’Government School : prémices d’un jumelage • Le Club Sourire d’Automne accueille Emmanuel RAVAUD • Un enfant originaire de Desforts a reçu les insignes de Chevalier de l’Ordre National du Mérite en Rhône Alpes

Directeur de la publication : Louis-Joseph MANSCOUR Rédacteur en chef Coordination/Conception : Annick CHARLEC Photos : C. MARLIN - Cyber base - Services techniques - CCAS Cabinet du Maire - Annick CHARLEC - Monique Labonne - Service Jeunesse - Organisation Randokan' Imprimeur : Caraib Ediprint - 05 96 50 28 28

2

Bay’ Nouvel VILLE DE LA TRINITÉ

Si la situation de crise perdure, notre volonté elle, demeure intacte… Ainsi, l’amélioration du cadre de vie des trinitéens, l’augmentation de l’offre de logements, l’insertion de nos jeunes et l’accompagnement social des personnes en difficulté, demeurent nos priorités. Dans la recherche du difficile équilibre budgétaire, nous avons tout fait pour ne pas diminuer davantage votre pouvoir d’achat. Nous pouvons dores et déjà vous rassurer sur le fait que le taux de nos impôts locaux ne subiront, cette année encore, aucune augmentation. L’Ecole et l’Enfant restent au cœur de nos préoccupations. La fermeture définitive de l’Ecole Honoré Guyot et la répartition de ses effectifs, dans les autres écoles de la commune, n’altèrent en rien notre engagement envers l’éducation de nos petits trinitéens. Une décision difficile, mais incontournable, si l’on tient compte des éléments contextuels implacables : la baisse régulière des effectifs, conjuguée à l’augmentation de salles de classe vides et à la diminution des dotations de l’Etat qui ne permet pas d’envisager la reconstruction d’une école. C’est dans un contexte général de difficultés économiques et d’impératifs de sécurité, que la municipalité a pris la sage décision, de donner la priorité à la mise aux normes, échelonnée, de toutes les écoles, dans le cadre du plan séisme. Concernant la réforme des rythmes scolaires, le conseil municipal s’est prononcé en faveur de son application dès 2013, avec le samedi en demi-journée supplémentaire. Vous vous doutez bien, que ce nécessaire changement, ne se fera pas sans difficultés, compte-tenu notamment du désengagement progressif de l’Etat envers les collectivités. En effet, le coût de la mise en application de la réforme, est estimé, pour la Ville à environ 230 000€. L’état s’est engagé à nous accorder une subvention de130 000€, tout en nous indiquant que seulement 65 000€ seront versés en 2013, difficultés budgétaires obligent. Bien évidemment, au regard de ce contexte général sensible, nous comptons sur le soutien, le civisme et la compréhension de tous, notamment pour tout ce concerne l’accompagnement des plus fragilisés, mais également, pour ce qui touche à la propreté de notre ville et l’amélioration de notre cadre de vie. Bonne lecture à tous ! Votre dévoué Maire, Louis-Joseph MANSCOUR


Vie municipale

Comptes 2012 et Budget 2013 : Conjoncture difficile, situation financière maîtrisée ! Lors de sa séance du 6 avril dernier, le Conseil Municipal a approuvé le Compte Administratif de l’année 2012 (bilan financier), et adopté le budget de l’année 2013. Le Compte Administratif fait un ressortir un état de dépenses et de recettes qui s’établit comme suit :

Section de fonctionnement

Crédits prévus en 2012

Réalisations en 2012

Taux réalisation 2012

DEPENSES

20.196.303,40

17.204.987,87

85,19 %

RECETTES

20.196.303,40

18.256.390,17

90,39 %

RESULTAT DE L’EXERCICE 2012

+1.051.402,30

RESULTAT 2011 REPORTE

870 911,65

RESULTAT 2012

1 .922.313,93

AFFECTATION 2012 AU 1068

702 652,83

RESULTAT 2012 REPORTE AU 002

Section d’investissement

+ 1.219.661,12

Crédits prévus en 2012

Réalisations en 2012

Taux réalisation 2012

DEPENSES

13.564.092,10

5.301.210,51

5.301.210,51

RECETTES

13.564.092,10

5.213.230,49

5.213.230,49

RESULTAT DE L’EXERCICE 2012 RESULTAT REPORTE de 2011 RESULTAT 2012 L’analyse de ces chiffres nous indique que : Malgré une situation économique difficile, marquée par la baisse des dotations de l’Etat, et les besoins importants exprimés par la population, la section de fonctionnement dégage, en 2012 un excédent à hauteur de 1.051.402,30€qui, ajouté à l’excédent (870 911,65€) de l’année 2011, donne un résultat positif global de 1 .922.313,93€. Compte tenu du fait que la ville a dû payer sur ses fonds propres des travaux dont les subventions n’ont toujours pas été versées par les

-87.980,02 -2.501.130 ,09 -2.589.110,11 organismes partenaires, la section d’investissement affiche un résultat négatif (qui n’est pas un déficit de gestion mais un déficit strictement comptable) de -2.589.110,11€. En tenant compte, notamment, des dépenses engagées au titre de l’année 2012 et restant à payer, d’une part, et des subventions restant à encaisser, d’autre part, le Conseil Municipal a transféré à la section d’investissement une somme d’un montant de 702.652,83€ , prélevée sur l’excédent de fonctionnement. L’ensemble de ces chiffres a donc été repris dans le budget 2013 qui se présente comme suit :

Bay’ Nouvel N° 18 JUIN 2013

3


Vie municipale Comptes 2012 et Budget 2013 (suite) Montant global : 34 388 659,08€ dont : Fonctionnement : Investissement :

20 986 853,08 € 13 401 806,00 €

Les principales informations et opérations qui marqueront l’année 2013 peuvent être résumées comme suit : ➜ Maîtrise des dépenses de personnels (masse salariale) à hauteur de 9 570 773,73 € (soit +2,05 % par rapport à 2012)

➜ Parcours santé de Beauséjour (partie finale des travaux) : 863.713,81 € Espace d’Aménagement Touristique de Spoutourne (suite des études et amorce du début des travaux) : 646.714,83 € ➜ Chantier d’insertion

82 000,00 €

➜ Amélioration du cadre de vie (réalisation de chemins, éclairage public, propreté du territoire etc.) : 692 502,00 €

➜ Remplacement de la toiture des abris pêcheurs de Tartane : 100 000,00 €

➜ Réalisation, modernisation des équipements sportifs (La Crique, Bac, Stade Louis Richer etc.) 315 029,28 €

Réalisation d’un emprunt à hauteur de 1 200 000,00 € pour financer les gros travaux

➜ Subvention aux associations : Ecole de transit à Beauséjour (première partie des travaux) :

295.650,00 € 527.215,25 €

➜ Travaux de raccordement du quartier Petite Rivière salée au réseau d’eaux usées (partie finale des travaux) : 108.496,97 €

Action Sociale

Maintien des taux d’imposition à leur niveau actuel (pour mémoire, les taux d’imposition n’ont pas augmenté depuis l’année 2009) Ces chiffres et opérations ne reflètent pas l’intégralité du budget. De plus amples informations peuvent communiquées, sur demande écrite adressée au Maire.

Le CCAS s’installe dans de nouveaux locaux Afin de mieux répondre aux attentes des usagers bénéficiaires, le Centre Communal d’Action Sociale s’est installé dans de nouveaux locaux.

D

le rez-de-chaussée et le premier étage d’un bâtiment neuf.

Le CCAS vous accueille aujourd’hui, dans un espace convivial et fonctionnel, réparti sur

La surface totale des services, désormais multipliée par 3, est de 150m2. Elle comprend un espace d’accueil avec salle d’attente, 3 bureaux (direction, assistant et travailleur social) et une salle de réunion.

epuis le mois d’avril, les services du CCAS ont déménagé et sont désormais installés dans un immeuble situé juste derrière la mairie, au n°15 de la rue Gambetta.

Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) -15 rue Gambetta Les lundi, et jeudi : de 7 h 00 à 13 h 30 h et de 15 h 00 à 18 h 00 lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi : de 7 h 30 à 13 h 30 Tél. : 0596.58.20.12- 0596.58.11.84 E-mail : ccas@ville-trinite.mq

4

Bay’ Nouvel VILLE DE LA TRINITÉ


Action sociale

Les K’MO de l’action sociale… des infos au plus près de chez vous

Depuis le mois d’octobre 2012, et de manière bimestrielle, les services sociaux de la ville, réalisent, dans les quartiers, une action d’information sociale dénommée les K’MO.

A

travers ces rendez-vous, et aux côtés des institutions partenaires, le CCAS s’efforce d’apporter au cœur du territoire, des réponses aux préoccupations des administrés en général, et des personnes en difficultés en particulier. Comment mieux lutter contre l’hypertension, la pratique de la gymnastique, la gestion de l’équilibre-mémoire pour les séniors, sont, par exemple, quelques-uns des thèmes abordés lors de la permanence sociale « K’mo Santé » réalisée en Février dernier. D’une manière générale, la population participe largement, aux ateliers, forums et discussions mis en place. Les premiers K’MO de ce temps fort de l’action sociale se sont tenus à l’Ecole de Tartane. Dès la rentrée prochaine, l’initiative sera étendue à d’autres quartiers de la commune.

Chantier d’insertion renouvelé : Redonner une chance à chacun

En janvier 2012, la ville de la Trinité, en partenariat avec l’AMISOP a lancé un chantier d’insertion dont l’objet était la sensibilisation des publics au développement durable.

N

ous vous avons présenté, dans notre dernier BN, les 1ères phases de cette opération d’embellissement par l’aménagement paysager. A la fin de la période conventionnelle de l’action, certaines interventions planifiées n’ont pu être finalisées. Afin de permettre aux bénéficiaires de renforcer leur parcours de formation en vue de leur insertion professionnelle, la ville a décidé de reconduire ce chantier, Le nombre de bénéficiaires pour ce nouveau programme est de 10.

Bay’ Nouvel N° 18 JUIN 2013

5


Ecoles & Jeunesse

Rentrée scolaire 2013-2014 : L’école Honoré Guyot ferme définitivement ses portes Après la rentrée scolaire 2012-2013, nous vous avons fait part de la fermeture provisoire de l’Ecole Honoré Guyot. L’analyse des coûts de sa reconstruction ou de sa mise aux normes, dans un contexte de difficultés économiques qui perdurent, a contraint la municipalité à apprécier les données suivantes avant de déterminer l’avenir de l’école HG. 1/ L’approche financière Coût d’une école neuve : 3 100 000 € TTC Coût des travaux de confortement de l’école Honoré GUYOT : 1 950 000 € TTC (cadre plan séisme).

2/ Les chiffres clés de l’évolution Evolution du nombre d’élèves sur le territoire de la Trinité En 2000 1900 élèves En 2012 1451 élèves Soit une diminution en 12 ans de 450 élèves (-29, 56 %). La tendance est la même qu’au niveau départemental. Evolution du nombre de classes sur le territoire de la Trinité En 2003 76 classes En 2012 64 classes On observe une perte de 12 classes entre 2003 et 2012.

 Le maire Louis-Joseph Manscour en compagnie

de l’Inspectrice de l’Education Nationale, Mme Chantal Vicaigne

Après analyse de ces données, et au regard du contexte actuel - baisse des subventions, gel des dotations versées par l’Etat, chute constante du nombre d’élèves, diminution des recettes propres des communes- il convient d’envisager la rentrée scolaire prochaine, en optimisant l’utilisation de toutes ces salles disponibles recensées. Pour partager cette analyse avec l’ensemble de la communauté éducative, dès le mois de janvier, plusieurs rencontres ont eu lieu, en présence des élus, des directeurs des établissements scolaires de la ville, de l’inspectrice de l’éducation nationale, des représentants de parents d’élèves puis de tous les enseignants et parents des élèves de l’école Honoré GUYOT. A la rentrée scolaire 2013-2014, les 133 élèves inscrits à l’école Honoré Guyot pourront, dans des conditions convenables, être accueillis dans les

 Le point est fait sur l’évolution du nombre

d’élèves à Trinité

écoles élémentaires Pierre CIRILLE, Ultima VESTRIS et Auguste REJON. Le cas particulier des enfants domiciliés à Beauséjour et scolarisés dans le Bourg s’est posé – une soixantaine d’élèves sont concernés – La solution du rapprochement de ces enfants de leur domicile, en les scolarisant à l’école élémentaire Auguste REJON, a été arrêtée. Les aspects sensibles et les cas particuliers découlant de cette nouvelle répartition, sont traités par une commission composée d’élus municipaux, de représentants de parents d’élèves et de représentants de l’éducation nationale. Pour information, il n’y aura aucune formalité administrative à accomplir quant au changement d’établissement de l’élève. Le dossier scolaire sera directement transmis à la nouvelle école d’affectation. Pour tous renseignements Bureau de Vie Scolaire Tél. : 05 96 58 20 12 E mail : budesas@ville-trinite.mq

 Les parents d’élèves de l’école Honoré Guyot

6

Bay’ Nouvel VILLE DE LA TRINITÉ


La réforme des rythmes scolaires…

Un Camp découverte

Pour la Trinité çà sera dès 2013 !

organisé par le service jeunesse

Le Conseil Municipal, en sa séance du 4 mars 2013, a décidé la mise en place de la réforme, dès la rentrée 2013 et a entériné le samedi, pour la demi-journée supplémentaire.

L

a pause hebdomadaire reste donc, le mercredi.

Les dispositions de cette nouvelle réforme, prévoient un allègement de 45 minutes des journées d’enseignement dans les écoles maternelles et élémentaires. En effet, la nouvelle organisation du temps scolaire, prévoit désormais la mise en place d’une semaine de 24h d’enseignement hebdomadaire sur 9 demijournées, contre 4 journées aujourd’hui. C’est la concertation qui a prévalu pour la décision finale des élus. Des rencontres organisées avec les directeurs

d’établissement, puis avec tous les représentants de parents d’élèves, avaient pour objectif, de favoriser une meilleure application de la réforme.

l’occasion des vacances de Pâques, le service jeunesse a offert la possibilité, permettant à 4 jeunes trinitéens de pratiquer l’équitation, la voile, le tennis, la pétanque et la plongée sous marine. Le service jeunesse a pour mission, l'accueil, l’information et l’orientation des adolescents et jeunes adultes de 14 à 25 ans.

Après le vote du conseil municipal le 4 mars dernier, c’est encore l’ensemble de la communauté éducative (IEN, représentants de parents d’élèves, directeurs d’école, élus…) qui s’est réunie le jeudi 11 avril, afin de définir l’amplitude horaire pour cette rentrée prochaine. Au terme de cette rencontre la répartition hebdomadaire des horaires proposée est la suivante :

Jours

Matin

Pause méridienne après-midi

Lundi

8h-11h30

11h30-13h45 / 13h45-15h30

Mardi

8h-11h30

11h30-13h45 / 13h45-15h30

Jeudi

8h-11h30

11h30-13h45 / 13h45-15h30

Vendredi

8h-11h30

11h30-13h45 / 13h45-15h30

samedi

8h-11h00

La fin de la journée de classe sera désormais fixée à 15h30 (au lieu de 16h30 ou 16h00 actuellement). la prise en charge des élèves sur temps périscolaire(activités d’éveil et de garderie) sera donc assurée par la ville à compter de 15h30(au lieu de 16h00 ou 16h30 actuellement) et ce jusqu’à 18h00. etant entendu que les parents qui le souhaitent pourront récupérer leurs enfants dès 15h30.

A

Le Projet Educatif Territorial –PEDT-, prévu par la loi, est un outil essentiel à la mise en œuvre de la réforme. Dans un premier temps, les élus et les membres de la communauté éducative, travaillent à son élaboration. Il sera ensuite question d’associer tous les acteurs de la vie associative, culturelle et sportive de la Ville afin de définir les modalités de participation de ceux-ci aux activités périscolaires après la classe.

 Les jeunes ont pu profiter de plusieurs activités

Ici plongée sous-marine et équitation

Le service accueille les jeunes aux horaires d'ouverture de la Mairie - 1er étage Pour toute information, consulter les site internet du service www.trinitejeunesse.com

Bay’ Nouvel N° 18 JUIN 2013

7


Environnement & Prévention

La lutte contre le moustique s’intensifie

A

travers son service Environnement et Propreté, la ville poursuit sa lutte contre le moustique, vecteur de la dengue.

Une équipe de 4 agents accompagne

l’ARS lors des visites domiciliaires, mises en place dans les zones sensibles. Au début de l’année, après

les 3 cas de dengue signalés sur le territoire, une opération coup de poing a été menée, avec notamment des pulvérisations individuelles. A travers les actions menées, les services réitèrent leur message de prévention contre dengue et de sensibilisation des administrés quant à leur responsabilité citoyenne.

LA DENGUE TUE

et nous sommes tous concernés !

Dépôt d’ordures à Tracée : AU-DELÀ DE L’ INACCEPTABLE ! En décembre dernier, la ville et ses partenaires, la CCNM et la SEEN, ont procédé à l’enlèvement de 50 tonnes d’encombrants, de déchets divers et autres ordures ménagères, à l’entrée de la Maison pour tous de Tracée.

U

n soulagement pour les habitants d’un quartier souillé et victime pendant des mois, de l’incivilité de personnes irresponsables, ce, malgré les interventions répétées des services de la ville.

 Un panneau a été posé à l’entrée du site

Cette action faisait partie de la campagne de sensibilisation entamée en 2012 par la municipalité. Immédiatement après l’enlèvement du dépôt, la ville a du prendre des mesures fortes, afin de prévenir les éventuelles récidives : - Une clôture d’une longueur de 6 mètres a été réalisée à l’entrée du site, - Des panneaux de sensibilisation et d’interdiction ont été posés, - un agent de sécurité a du être recruté, plusieurs jours, pour la surveillance du site, jour et nuit.

C’est ENSEMBLE que nous garderons notre ville propre !

Q

uelques zones sensibles sont encore à déplorer. Ici à Cité du Bac, où malgré l’intervention régulière des services, un dépôt sauvage persiste et constitue une menace bien réelle, notamment pour la mangrove Kayoca située à quelques mètres à peine.

 En arrière plan, la mangrove lacustre menacée

8

Bay’ Nouvel VILLE DE LA TRINITÉ

 Un entrée redevenue accueillante


Le comportement inqualifiable de certains usagers

E

n plein bourg, on peut relever l’incivisme de personnes, qui en plus de créer une pollution visuelle, mettent parfois en danger les piétons.

 Un lundi à 14h00... Avenue du Brésil

 Un vendredi à 15h00... Avenue Casimir Branglidor !!!

La ville poursuit son engagement

contre les nuisances sonores Journée Nationale de l’Audition Le 14 mars dernier, à l’occasion de la Journée Nationale de l’Audition, la ville a souhaité sensibiliser les agents municipaux, sur les mécanismes de l’oreille et les moyens de protéger son capital auditif. Certains agents sont en effet, exposés plusieurs heures par jour à des niveaux sonores élevés, sur leur lieu de travail. Il s’agit des agents des écoles, particulièrement lors des récréations ou des surveillances de cantine, et des agents des services techniques, lors de l’utilisation d’engins de chantier ou de matériels électroportatifs (tronçonneuse, tondeuse, souffleuse...) Consciente des pathologies qui peuvent découler de ces situations, la municipalité a mis en place avec ses partenaires, une conférence intitulée « Nos oreilles on y tient ». Une centaine d’agents y a participé. A l’occasion de cette journée, des expositions ont été également mises en place dans les écoles, les restaurants scolaires et l’atelier technique situé au quartier Epinette.

Opération « Pâques tranquilles » Anmizé épi respé sé anmizé san fè bri

Cette année encore, l’opération de sensibilisation, menée sur les plages par les élus, le service règlementation, la police municipale et l’office de Tourisme, a été reconduite le dimanche de pâques.Même s’il reste encore des efforts à faire, on a pu constater une amélioration sensible des comportements, et l’information a été globalement bien accueillie sur les trois plages visitées : Cosmy, Autre Bord et la Brèche.

 Avant

N

ous devons ici saluer les efforts consentis par les pêcheurs de Tartane, pour préserver leur lieu de travail. Après la réunion d’information et de sensibilisation organisée avec les élus et techniciens, on a pu constater une nette amélioration de la situation aux abords des étals.  Après

 Une sono improvisée sur la plage

Bay’ Nouvel N° 18 JUIN 2013

9


Grands projets

Espace d’Aménagement Touristique de Spoutourne : début des travaux en janvier 2014

Suite au concours d’architecture et d’ingénierie sur esquisse relatif à l’aménagement d’un espace d’accueil d’activités ludiques liées à la mer à Spoutourne, c’est le groupement d’entreprises

L

’équipe de maîtrise bénéficie

en son sein de compétences pluridisciplinaires : 1 architecte, 1 architecte paysagiste, 2 bureau d’études techniques Tout Corps d’Etat, 2 bureaux d’études spécialisés respectivement dans les domaines de la Qualité Environnementale et du Sport. Les équipements et aménagements du projet global se déclinent comme suit : - Un complexe nautique - Un restaurant - Un appontement - Une Maison de la Nature et de la Découverte - La requalification de la plage et de l’arrière-plage - Un cheminement sportif et de découverte - L es VRD, y inclus les parkings - Les équipements sportifs - D es locaux à louer aux porteurs de projets (300 m2 environ)

Soucieuse d’associer tous les acteurs usagers actuels et potentiels du site, en mars dernier, la municipalité les a invités à une première rencontre, au cours de laquelle, les grandes lignes du projet retenu ont été présentées par le maitre d’œuvre. Dans le cadre du volet tourisme du Projet de Ville à l’horizon 2020, d’autres rencontres seront programmées avec l’ensemble des acteurs économiques du tourisme, avec pour objectif, la définition d’une stratégie de développement pour le territoire. Les deux principaux partenaires financiers, la Région et la CCNM représentés par leur président respectif M. Serge LETCHIMY et M. Ange LAVENAIRE, se sont rendus sur le site en avril dernier, pour apprécier l’évolution de ce projet d’envergure régionale.

La première phase fonctionnelle comporte : - La démolition de la Base de Plein Air actuelle - La construction du complexe nautique et de son bâtiment technique - La construction du ponton principal et du Restaurant - La réalisation d’équipements sportifs - La réalisation d’équipements techniques - La réalisation des VRD liés aux bâtiments

10

Bay’ Nouvel VILLE DE LA TRINITÉ

 Le Maire Louis-Joseph MANSCOUR, accompagne la délégation

menée par Serge LETCHIMY, Président du Conseil Régional de Martinique et Ange LAVENAIRE, Président de la CCNM.

Sur la base d’un coût prévisionnel de 5 528 733.05 € HT, le plan de financement pour la première phase fonctionnelle est le suivant : - Union Européenne – FEDER : 41.00 % 2 266 796.95 € - ETAT–Ministère du Tourisme : 6.00 % 331 726.38 € - ETAT –D.R.J.S.C.S.) : 2.00 % 110 575.46 € - REGION (Hors A.C.R.C.) : 15.00 % 829 315.96 € - DEPARTEMENT : 6.00 % 331 726.38 € - C.C N. M. : 10.00 % 552 877.3 € - COMMUNE : 20.00 % 1 105 754.61 €

La ville lance un appel à projets innovants A travers l’Espace d’Aménagement Touristique de Spoutourne, la ville entend, notamment, favoriser et fédérer les initiatives privées émanant des acteurs économiques locaux, en privilégiant l’accueil d’activités innovantes et originales liées à la mer et à l’environnement. Pour en favoriser l’émergence, ce complexe nautique à fort potentiel de développement au plan du tourisme en général, et des loisirs nautiques en particulier, comporte la réalisation d’espaces à louer environ 300 m2, dont un local destiné à accueillir un restaurant. Pour tous renseignements : Direction Générale Adjointe en charge des Affaires Sportives Tél : 0596 58 20 12 - poste 335 Email : laurence.radiguet@ville-trinite.mq


Les technologies de l’information et de la communication

Les parents d’élèves aux soirées « PRONOTE » pour être connectés ! Les 20 et 27 novembre dernier, une trentaine de parents d’élèves ont participé aux soirées « PRONOTE » proposées à la cyber-base.

D

ans le cadre de sa mission de facilitateur d’accès à Internet mais aussi de sensibilisation aux TIC, la cyber-base a mis en place deux séances d’apprentissage au logiciel « PRONOTE » les mardis 20 et 27 novembre dernier.

PRONOTE est un logiciel qui permet de publier en temps réel sur Internet : relevés de notes, bulletins, emplois du temps actualisés, absences, retards, punitions, sanctions, dossiers scolaires, cahiers de textes, menus de la cantine, vacances, l’agenda de l’établissement, etc. Aujourd’hui plus

« Salut Terre »

de 4 700 établissements utilisent cette plateforme pour communiquer et des millions d’utilisateurs consultent leur espace tous les jours.

des Collège Rose Saint Just et Frantz Fanon.

Ainsi, la municipalité toujours soucieuse d’accompagner les parents d’élèves encore éloignés des TIC, a mis en place ses séances en partenariat avec les associations des parents d’élèves ainsi que les chefs d’établissements des collèges Rose Saint Just et Frantz Fanon. C’est ainsi que des réponses éclairées ont été apportées grâce au concours de messieurs BOUCHET et SYDNEY, représentants respectifs

Face à cette tendance à la dématérialisation du cahier de texte de l’élève, la ville a donc cherché d’une part, à démystifier l’usage du logiciel, d’autre part, à permettre aux parents le cas échéant d’avoir un accès à internet afin de se familiariser à ce logiciel. Dorénavant, ces parents pourront mieux suivre la scolarité de leurs enfants à partir de leur domicile ou à la cyber-base.

La Trinité, terre de dynamisme La randokan’

Pour mieux comprendre, préserver et aimer notre environnement

A

p rès,

avoir reçu Béatrice CONDÉ, ornithologue, amateur de l’association Carouge pour un diaporama sur « Les oiseaux migrateurs et endémiques », au début du mois d’avril, le service culturel a invité l’universitaire Pascal SAFFACHE, pour présenter un diaporama sur le thème « le littoral martiniquais, un espace complexe (entre protection et développement) ».

ou randonner entre les cannes !

C

’est le dimanche 24 Mars que s’est tenue,

la 7ème édition de la RANDOKAN’. Cette randonnée en V.T.T. organisée à travers l’arrière-pays Trinitéen, est ouverte aux amoureux de la nature et du vélo tout-terrain. L’édition 2013 a encore connu un vif succès ; en effet, près 300 vététistes y ont pris part, et la RANDOKAN’ se positionne, au fil des éditions comme LA référence en termes de randonnée VTT. En clin d’œil « sucré » à nos cannes locales, deux circuits étaient proposés : la « B H » de 18 Kms et la « Malavoi » de 26 Kms

 Un nombreux public s’était rendu au restaurant scolaire de

Tartane, à l’invitation du service municipal de la Culture

Liens utiles : http://randokan.centerblog.net/ https://www.facebook.com/home.php#!/pages/ Randokan/306946366015338 Bay’ Nouvel N° 18 JUIN 2013

11


La Trinité terre de dynamisme

Logement & Urbanisme L’Office de Tourisme inaugure

les Soirées-Découverte  1954 -Vue du quartier Brésil et du Bourg

Une centaine de personnes avait répondu à l’invitation de l’Office de Tourisme, qui inaugurait en avril dernier, le tout nouveau concept de ses Soirées Découverte.

C  1968 - 40ème anniversaire du guidisme en Martinique.

Le Père Paul BERGERON et le Sous-Préfet

(Photo Archives Guides de Trinité)

’est le thème de « la Trinité d’Antan » qui avait été retenu pour cette 1ère soirée, articulée autour de la diffusion d’un diaporama d’images sur la Trinité de 1900 à 1970, et surtout, autour d’échanges conviviaux entre invités et témoins référents. Sport, culture, jeunesse, aménagements…ont été, entre autres, les sujets

abordés, jusqu’à fort tard dans la soirée, par des trinitéens passionnés, heureux de se remémorer et de faire revivre cette période. Toute l’équipe de l’Office de Tourisme remercie chaleureusement, les généreux témoins et partenaires, pour la mise à disposition de clichés rares et précieux.

RHI La Crique La Résidence Mafwamé : point sur l’avancement des travaux

une opération d’habitat social réussie, au cœur du quartier Petite Rivière Salée

L

Le 24 mai dernier, la SIMAR et la Ville ont procédé à la remise officielle de clés aux premiers locataires des 42 logements sociaux de la Résidence Mafwamé, sise au quartier Petite Rivière Salée.

a livraison des maisons neuves en LES est prévue pour fin juin 2013. Elles seront toutes construites par le PACT. La réhabilitation de la seule maison qui avait pu être conservée sur place a été effectuée par un autre opérateur mais sera achevée néanmoins dans le même délai.

Opération logements Tartane L

e 29 novembre 2012, devant une centaine de personnes réunies à la cantine scolaire de Tartane, la municipalité accompagnée de la SIMAR a présenté le programme de logements qui comporte : 40 LES, 6 maisons jumelées, 9 parcelles viabilisées.

Les travaux se poursuivent dans de bonnes conditions, et l’ensemble du programme devrait être livré en mai 2014.

12

Bay’ Nouvel VILLE DE LA TRINITÉ

R

éalisée sur le site de l‘ancienne habitation Petite Rivière Salée, cette opération est le fruit d’un partenariat efficace entre la Municipalité et la SIMAR. C’est aussi le résultat de l’engagement ferme de relogement pris, il y a quelques années, par le Maire à l’endroit des habitants du quartier. Engagement respecté ! Malgré les nombreuses péripéties qui ont ponctué la durée du chantier, la Municipalité a réussi à moderniser le quartier qui bénéficie, désormais, d’un réseau d’assainissement, d’une meilleure accessibilité à la route nationale, du renforcement de la desserte de transport inter-urbain. Ainsi, s’agissant de la vingtaine de familles qui vivaient dans des conditions difficiles depuis plus d’une cinquantaine d’années la Municipalité leur a proposé : - soit un accompagnement afin de leur permettre d’acheter leur parcelle à très bas prix et de reconstruire leur logement avec l’aide du PACT. - soit d’être relogées dans les HLM, situées à proximité. Au final, ce sont treize familles du quartier qui ont accepté de devenir propriétaires de leur parcelle et de réhabiliter leur logement, sur place, à l’intérieur du nouveau lotissement communal.

Les neuf autres familles ont préféré être relogées en HLM. Il s’agit de Mesdames et Monsieur : Dalaize Catherine, Dalaize Cynthia, Dalaize Ginette, Dalaize Liliane, Dalaize Lucela, Dalaize Marie-Line, Dalaize Rose Marie, Dalaize Sandra, Bartin Yvanes Félicitations à ces nouveaux locataires mais également aux 33 autres. Puissentils trouver dans ce coin de verdure un lieu de vie épanouissant et harmonieux !


Réglementation

Mise en place de panneaux d’affichage sur les plages

D

es panneaux d’information et d’affichage réglementaire, seront bientôt posés sur les 6 plages officielles. La mise en place de ces supports, est l’aboutissement des profils de baignade, qui vous ont été présentés lors d’un précédent bulletin. Les utilisateurs des 7 plages concernées à la Trinité pourront désormais prendre connaissance : - Du classement, - De la description des eaux de baignade et de son profil, - Des résultats du dernier prélèvement et leur interprétation sanitaire, - Des informations en cas de situation anormale et en cas d’interdiction permanente, - De toutes les informations utiles ou ponctuelles concernant la zone de baignade.

Immeubles menaçant ruine

F

ace au nombre croissant de bâtiments vacants et à la défaillance des propriétaires ou de leurs héritiers, la ville est de plus en plus amené à faire exécuter d’office, les mesures de mise en sécurité, voire de démolition des édifices menaçant ruine. C’est ainsi que deux immeubles menaçant ruine, l’un rue Carnot et l’autre rue du Brésil ont été démolis au mois de mars dernier, ce, pour un coût total de 10 000 €. Dans les deux cas, il s’agissait de bâtiments délabrés, dangereux et squattés et qui avaient été victimes de surcroit d’incendies volontaires. Depuis 2011, près de 30 000 € ont été dédiés aux démolitions réalisées en régie pour préserver la sécurité et la tranquillité publiques. Cette action sera poursuivie en 2013 dans le bourg rue du Brésil et rue Schœlcher.

Pour tous renseignements contacter : le service Réglementation tél. 05 96 58 20 12

Nous lançons un appel au civisme et à la responsabilité des propriétaires et des héritiers car la ville ne peut, durablement, se substituer à eux en ayant beaucoup de mal à se faire rembourser.

Mise en œuvre de la convention Ville/ Etat

pour la lutte contre les constructions illégales La Trinité fait partie des premières communes à avoir signé cette convention en juillet 2012.

A

travers cette convention, un ensemble d’outils juridiques et matériels communs aux services de l’Etat et à ceux la ville, ont ainsi été mis en place afin de renforcer les moyens de la lutte contre les constructions illégales sur le territoire, ce, depuis la surveillance du territoire jusqu’à l’exécution des décisions de justice. Objectifs de cette convention : - renforcer la collaboration entre les différents acteurs notamment par la création du Pôle « constructions illégales » dirigé par le Sous-Préfet de La Trinité.

- préserver les espaces naturels et les sites protégés en particulier sur la Caravelle - Lutter contre l’habitat insalubre et les marchands de sommeil ( loueurs de maisons ou d’appartements ne répondant pas aux règles élémentaires de salubrité et de sécurité). Pour ce qui est du principe de traitement des affaires, la priorité est donnée à la régularisation, dès lors que la réglementation rend celle-ci possible. Les habitants en situation d’illégalité,

notamment s’ils ont construits sur la bande des 50 Pas, sont invités à retirer, à remplir et déposer en mairie, un document nouveau: le formulaire de demande d’examen de situation qui permet au Pôle Constructions illégales de statuer sur la possibilité de régulariser la construction tant du point de vue du foncier (cession des 50 pas ) que du point de vue des règles d’urbanisme. Pour tous renseignements contacter : le service urbanisme tel. 05 96 58 20 12 E mail : urbanisme@ville-trinite.mq

Bay’ Nouvel N° 18 JUIN 2013

13


AmÊlioration du cadre de vie Quelques travaux rÊalisÊs  CURAGE DU CANAL DE L’ANSE BELLUNE Le canal a ÊtÊ curÊ et nettoyÊ sur toute sa longueur. CoÝt 5000₏



REALISATION D’UN TROTTOIR A LA CRIQUE Depuis le mois d’avril dernier, les piÊtons de la Crique, et particulièrement les usagers du terrain de football peuvent dÊsormais cheminer en toute sÊcuritÊ. Un trottoir à ÊtÊ rÊalisÊ sur cent mètres à partir du pont. L’opÊration se poursuivra avec l’installation prochaine de Êclairage public CoÝt 50 000 ₏ de la première phase.

 REALISATION D’UN CANAL A CITE DU BAC Un canal d’une longueur de 45 mètres a ÊtÊ rÊalisÊ, afin de faciliter l’Êcoulement les eaux fluviales et mettre un terme aux Inondations rÊcurrentes subies par les riverains. CoÝt total 35 000 ₏



 TRAVAUX DE REFECTION DU CHEMIN MORNE PAVILLON De gros travaux rÊalisÊs pendant 3 mois, sur 800 mètres ontnÊcessitÊ la fermeture provisoire de la route - CoÝt 160 000 ₏

 TRAVAUX DE REFECTION DES TERRAINS DE SPORTS STADE LOUIS RICHER Le marquage et la rÊfection totale des sols en enrobÊ des terrains de basket et de handball ont ÊtÊ rÊalisÊs. CoÝt total 61 500 ₏ AMELIORATION DE L’ACCUEIL EN MAIRIE Avec l’amÊnagement d’une rampe d’accès et la mise en service d’un ÊlÊvateur, l’hôtel de ville est dÊsormais accessible aux Personnes à MobilitÊ RÊduite selon la rÊglementation spÊcifique des ERP – Etablissements Recevant du Public. CoÝt 40 000 ₏

14


Travaux à venir La municipalité a programmé d’autres travaux dans le cadre de l’amélioration du cadre de vie des trinitéens. Dans les semaines à venir on prévoit : - La réfection du pont Maximin Bellevue - C o nfortement du talus Gergault suite à l’affaissement de la route de Bois Neuf - Réalisation sur une trentaine de mètres d'un Canal d’évacuation à la Rue prolongée Kernay, pour assurer la protection de deux habitations.

Réunion publique avec les riverains de Brin d’amour Depuis plus de 10 ans, suite à un glissement de terrain provoqué par de fortes pluies, le lotissement Brin d’Amour est dépourvu de tout système de collecte et de traitement des eaux usées de ses habitations.

C

e tte

absence de système d’assainissement provoque, bien sûr, des pollutions constitutives d’atteintes à l’environnement. La municipalité consciente des problèmes engendrés par la situation, a provoqué une rencontre avec les habitants concernés et le SICSM (délégataire de la compétence « Assainissement » sur le territoire communal). A l’issue de la rencontre, la proposition du SICSM consiste dans le raccordement de chacun

des lots à un système d’assainissement non collectif individuel. Le coût total incluant les études et les travaux est de 400 000 €. Le conseil syndical du lotissement, devra se prononcer dans le cadre d’une réunion officielle. De par la loi, la responsabilité de l'assainissement incombe aux co lotis. Ces derniers devront donc soit participer financièrement aux travaux, soit les réaliser euxmêmes.

Opposition municipale

(pas d’article transmis à ce jour)

Bay’ Nouvel N° 18 JUIN 2013

15


Initiatives Une délégation de la fédération française des Clubs UNESCO reçue par Le club Séjour Family

D

u 28 octobre au 1er novembre, à l’occasion de la mise en place du séminaire « Patrimoine des Outre Mer », Monsieur Yves LOPEZ , Président de la Fédération Française des Clubs Unesco, accompagné de 4 personnes, dont le vice président et le secrétaire général, a été invité par la Présidente du Club Séjour Family, Marie-Louise VENTURA. Au cours de leur bref séjour en Martinique, une réception en leur honneur, a été organisée par la municipalité.

 Marie-Louise VENTURA et la vice présidente de Club

accueillent les membres la délégation

Ecole Pierre Cirille de Trinité/ San Fernando Girls’Government School : prémices d’un jumelage

C

’est dans le cadre du jumelage institué en 1989, entre la ville de la Trinité et celle de San Fernando à Trinidad, que l’ASF ( les Amis de San Fernando) et l’Ecole élémentaire Pierre Cirille, ont accueilli, une délégation de San Fernando Girls’Government School. C’est la 2ème rencontre organisée en vu d’un jumelage entre les deux écoles. Le mercredi 03 Avril, la délégation et ses hôtes ont été accueillis en mairie avant d’effectuer une visite de l’ECOLE Pierre Cirille.

 La municipalité reçoit la délégation trinidadienne

et les représentants de l’école Pierre Cirille

Le Club Sourire d’Automne accueille Emmanuel Ravaud

D

ans le cadre de son programme d’activités annuel, en avril dernier, le Club Sourire d’Automne a accueilli, à la Maison du Tourisme, Mr Emmanuel RAVAUD, auteur de l’ouvrage « Le Galion et sa Cargaison d’Histoire, Economique, Culturelle et Patrimoniale de la Trinité » un nombreux public, composé notamment de personnes âgées, a répondu à l’invitation du Club.

Un enfant originaire de Desforts a reçu les insignes de Chevalier de l’Ordre National du Mérite en Rhône Alpes

L

e 18 février 2013, Louis-Joseph PAM, originaire du quartier Desforts, a reçu les insignes de Chevalier de l’Ordre National du Mérite en présence de Jean Jack QUEYRANNE, ancien Ministre de l’Outre Mer. Né en 1940, à la Martinique, Louis-Joseph PAM, lyonnais d’adoption, a créé à Lyon, les «Festives d’Outremer», animation qui rassemble chaque année entre 3000 et 4000 personnes. Il a par ailleurs créé et publié le «Guide

16

Bay’ Nouvel VILLE DE LA TRINITÉ

des Ultramarins» rassemblant associations, structures diverses et commerces issus de l’implantation des enfants d’Outremer en Rhône-Alpes. Ecrivain, il a publié une autobiographie « San Tabou » ne cachant rien de sa vie à la Martinique et de son implantation en Métropole, de ses aventures politiques et de ses engagements associatifs. Toutes nos félicitations à notre concitoyen pour ce beau parcours !

 Louis-Joseph Pam entouré à gauche de son ami Jacques

Bruyas (Ecrivain) et à droite de Jean Jacques Queyranne (Ancien Ministre de l’Outremer).

Bay nouvel n°18  

Bulletin municipal de la ville de la Trinité Sortie : juin 2013

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you