Page 1

Rapport annuel 2017-2018


Mot du président

de la Fondation pour l’avancement du théâtre francophone au Canada Je me sens privilégié de siéger à titre de président de la Fondation pour l’avancement du théâtre francophone au Canada que je vois comme une flamme. Je vois les membres du CA et les compagnies membres de l’ATFC comme les allumeurs, les attiseurs. Nous devons apporter de quoi tenir le feu sacré bien allumé. Parfois, nos jeunes praticiens se sentent bien isolés et nous sommes là pour les stimuler, tenter de leur donner les moyens de se dépasser et de devenir meilleurs. En tant qu’artiste, j’ai passé une bonne partie de ma vie à chercher de l’argent pour nos activités pour que nous puissions nous dépasser. Je continue le travail aujourd’hui parce que je crois qu’il est important de donner au suivant et je crois en la relève. Cette année, nous avons remis 55 000 $ en bourses lors de la 13e édition des Prix de la Fondation. Nous avons récompensé 9 artistes de la francophonie canadienne en remettant 4 bourses de création, 4 de formation en plus de la résidence d’écriture d’un mois à la Conciergerie de Mariemont en Belgique. Nous avons tous été touchés au cours de la dernière année par le décès de Paulette Gagnon, l’une de nos plus grandes complices. Grâce à son travail acharné, elle avait réussi à sécuriser une somme de 100 000 $ du gouvernement de l’Ontario alors qu’elle était gestionnaire de la Fondation. Son départ laisse un vide, mais son héritage nous inspire à poursuivre le travail dans la bonne direction. Et voilà que 2019 arrive ! L’année qui marquera le 20e anniversaire de la Fondation. Nos défis seront de pouvoir remettre sur pied le Prix Marcus qui souligne le travail exemplaire d’un artiste franco-canadien dont la démarche a eu un impact majeur à l’échelle et nationale et de pouvoir continuer d’offrir au moins un prix d’excellence en Ontario. Nous tentons avec l’équipe de ramener ce prix important pour cette année de célébrations. En terminant, je veux adresser mes plus sincères remerciements à celles et ceux qui ont appuyé de près ou de loin la Fondation. C’est un outil important. Et chaque fois que vous voyez que nous entamons ponctuellement ou autrement une collecte de fonds… je nous en conjure, soyons généreux. C’est tout le Canada qui en profite !


Prix de la Fondation 2017-2018 Nos lauréats

Plus d’une centaine de personnes se sont réunies au Centre national des Arts à Ottawa, le 13 septembre 2017, pour la 13e remise des Prix de la Fondation pour l’avancement du théâtre francophone au Canada. La cérémonie était animée par le lauréat du Prix Marcus 2015 et président de la Fondation, Guy Mignault, et Laura Lussier, lauréate du Prix Power Corporation 2011. En tout, ce sont 55 000 $ en bourses qui ont été remis à neuf lauréats, artisans du milieu théâtral franco-canadien. Le jury des Prix de la Fondation 2017 était composé de trois artistes professionnels, soit Emilie Leclerc, comédienne et créatrice de Vancouver et ancienne lauréate, Guy Mignault, comédien et metteur en scène de Toronto, et Marc-André Charron, metteur en scène, auteur et comédien de Moncton.

Prix national d’excellence RBC 12 000 $

Sarah Migneron – Ontario La bourse a permis à Sarah de réaliser le projet ambitieux d’écrire deux pièces de théâtre, l’une pour adulte, l’autre pour enfants, sur le thème de la dépression postpartum. En collaboration avec le metteur en scène Joël Beddows et la conseillère dramaturgique Marie-Claude Dicaire, Sarah a pu présenter des laboratoires d’exploration autour de Maman bleue - pièce pour adulte et Le sourire de maman ment (mais ses yeux disent la vérité) – pièce pour enfants, au début septembre 2018. Crédit : Sylvain Sabatié

Prix du Centre des Écritures Dramatiques Wallonie-Bruxelles 8 000 $

Marie-Claire Marcotte – Ontario La bourse a permis à Marie-Claire de terminer le travail d’écriture de la pièce Flush lors d’une résidence d’un mois à la Conciergerie de Mariemont en Belgique. Pendant son séjour, Marie-Claire a eu la chance de mettre en lecture une ébauche du texte avec des comédiens et a profité de l’appui dramaturgique des auteurs du Centre de Écritures. Le texte a été mis en lecture au festival Les feuilles vives de Théâtre Action en septembre 2018 et deux compagnies de théâtre ont montré de l’intérêt pour créer le spectacle. Crédit : Tim Leyes

Prix Banque Nationale (Acadie) 5 000 $

Ludger Beaulieu – Nouveau-Brunswick La bourse a permis à Ludger de poursuivre une formation d’un an à l’École nationale de théâtre du Canada, à Montréal, qui a créé une résidence indépendante en mise en scène sur mesure. Ludger a pu suivre une variété de cours et d’ateliers dont clown, bouffon, coupure de texte et mise en scène, qui avaient pour but de développer ses aptitudes et ses sensibilités de créateur. Ludger est de retour au Nouveau-Brunswick où il collabore avec des compagnies de théâtre francophones au développement de plusieurs projets. Crédit : Ludger Beaulieu


Prix Roland Mahé – Banque Nationale 5 000 $

Anaïs Pellin – Colombie-Britannique

Crédit : Gaëtan Nerincx

La bourse a permis à Anaïs de développer le projet Jeux de famille, qui porte maintenant le tire de Clémentine, un spectacle de théâtre d’objets destiné aux enfants de 5 ans et traitant du divorce et de la séparation. Anaïs a travaillé en collaboration avec la comédienne Emilie Leclerc et la metteure en scène de Vancouver, Marie Farsi. En février 2018, la pièce en chantier a été présentée dans deux écoles élémentaires de la région de Vancouver. Elle poursuit son travail de création et collaboration avec des élèves de l’élémentaire de la région de Vancouver et souhaite présenter un spectacle complet à l’automne 2019.

Prix Power Corporation du Canada 5 000 $

Vincent Leblanc-Beaudoin – Colombie-Britannique

Crédit : Pink Monkey Studio

Grâce au Prix Power Corporation, Vincent a pu suivre une formation intensive en clown pendant huit semaines, à l’été 2018, au Manitoulin Conservatory for Creation and Performance, situé en Ontario. Sous la direction de John Turner, directeur artistique du Conservatoire, il a suivi des cours de clown, de théâtre physique et de danse. Vincent revient de sa formation avec des projets de collaboration avec plusieurs clowns qu’il a rencontrés pendant sa formation. Il travaille actuellement au développement d’un projet personnel intitulé Le Concierge, un déambulatoire in situ qui marie le clown, la danse et le théâtre.

Prix Création de l’Ontario 5 000 $

Caroline Yergeau – Ontario Le Prix a permis à Caroline de poursuivre le travail de création de l’installation théâtrale Nous nous dégageons de toutes responsabilités. Le projet vise à implanter les sensations de peur, de déséquilibre et de sur-stimulation vécues dans les parcs d’attraction dans d’autres contextes. Caroline s’est associée au scénographe John Doucet pour créer une première installation en juin 2018. L’équipe de création souhaite poursuivre le développement du projet et développer des partenariats pour créer l’expérience complète de Nous nous dégageons de toutes responsabilités. Crédit : Marianne Duval

Prix Viola Léger 5 000 $

Isabelle Bartkowiak – Nouveau-Brunswick Grâce à la bourse, Isabelle a poursuivi le travail de création de son projet Conte d’hiver, un spectacle alliant conte parlé et théâtre de marionnettes destiné à la petite enfance traitant de la famille monoparentale.  Isabelle a travaillé en collaboration avec la metteure en scène Clea Minaker à titre de conseillère en développement. Elle entend présenter un premier extrait du spectacle en juin 2019. Crédit : Ludger Beaulieu


Prix Formation de l’Ontario 5 000 $

Éric Perron – Ontario La bourse a permis à Éric d’offrir une classe de maître du 30 janvier au 9 février  2018 avec le metteur en scène et comédien ukrainien Gregory Hlady à six metteurs en scène de la région d’Ottawa. Les participants ont été initiés à la technique de jeu de Gregory Hlady qui consiste en le développement d’une synergie entre le travail de l’acteur et celui du metteur en scène afin de trouver une énergie créative. Les participants ont pu présenter des extraits de composition de scènes à la fin de leur formation de deux semaines. Crédit : Jonathan Lorange

Prix spécial Suzanne-Cyr 5 000 $

Xavier Lord-Giroux – Nouveau-Brunswick

Crédit : Dolores Breau

La bourse associée au Prix a permis à Xavier de réaliser un stage de 150 heures en direction artistique au Théâtre populaire d’Acadie pendant la saison théâtrale 2017-2018. Le stage s’est divisé en deux temps  : la recherche de textes anglophones pouvant convenir à un public francophone du Nouveau-Brunswick et l’organisation du Festival de théâtre jeunesse en Acadie. Le stage a permis à Xavier d’en apprendre beaucoup sur le fonctionnement d’une compagnie de théâtre et il compte poursuivre son apprentissage dans le milieu théâtral du Nouveau-Brunswick.

Merci à nos partenaires financiers et donateurs Nous tenons à remercier nos partenaires financiers et donateurs des Prix 2017 soit : La Fondation RBC, la Banque Nationale, Power Corporation, le Centre des Écritures Dramatiques – Wallonie-Bruxelles, la Fondation Viola Léger, la Congrégation Notre-Dame du Sacré-Cœur, le Centre national des Arts, le Conseil des arts du Canada. Grâce à leur appui, la Fondation a pu remettre 55 000 $ en prix. Fondation a également amassé un peu plus de 8 000 $ auprès de donateurs et du Cercle des Amis de la Fondation pendant l’année 2017-2018.


Nouvelle image de la Fondation Une grande dame nous a quittés C’est avec énormément de tristesse que la Fondation apprenait le décès de Paulette Gagnon le 11 octobre 2017. À titre de directrice générale de l’Association des théâtres francophones du Canada (ATFC) de 2005 à 2010, Paulette a aussi assuré la gestion de la Fondation. Durant son mandat, elle a obtenu de nouveaux appuis financiers importants qui ont permis la création de bourses additionnelles.

« J’ai eu le bonheur de travailler avec Paulette à titre de président du conseil d’administration de l’ATFC, même que je faisais partie du comité de sélection qui l’a embauchée. Ça été un des meilleurs coups de l’Association ! Je l’ai vu discuter avec des fonctionnaires, avec des créateurs, avec des directeurs de compagnies et avec des ministres. Elle était toujours la Paulette combative, tenace et clairvoyante, tout en étant douce, agréable et souriante.  C’était un privilège de travailler avec elle, mais surtout de la considérer comme amie. La connaître, c’était l’aimer. » - Guy Mignault, président du conseil d’administration de la Fondation pour l’avancement du théâtre francophone au Canada

Grâce au Programme d’appui à la francophonie ontarienne du ministère des Affaires francophones de l’Ontario, la Fondation est en mesure d’effectuer une refonte complète de son image de marque et de son site internet. Nous souhaitons ainsi un meilleur rayonnement des lauréats et de leurs projets, de nos partenaires et de nos actions. Le tout a été dévoilé en juin 2018 lors de la remise des Prix 2018 qui a eu lieu à Québec en marge du Carrefour international de théâtre.

www.fondationatfc.ca


Conseil d’administration

Gestion et administration

Le conseil d’administration de la Fondation pour l’avancement du théâtre francophone au Canada s’est réuni à trois reprises au courant de l’année 2017-2018, soit le 20 avril 2017, le 12 décembre 2017 et le 12 février 2018. L’assemblée générale annuelle a eu lieu le 12 décembre 2017.

Rappelons qu’afin d’alléger son fonctionnement, la Fondation peut compter sur le personnel de l’ATFC pour assurer son administration et son secrétariat. Ainsi, la directrice générale de l’ATFC en 2017-2018, madame Geneviève Pineault, assurait la gestion de la Fondation.

Nous sommes heureux d’avoir accueilli 2 nouveaux membres au courant de l’année : Catherine Mensour pour un mandat de trois ans et Benoit Roy, président de l’Association des théâtres francophones du Canada, pour un mandat de deux ans.

Les membres du personnel de l’ATFC qui ont contribué au succès et à la gestion de la Fondation en 2017-2018 :

En 2017-2018, le conseil était formé des administrateurs suivants : Guy Mignault, président Benoît Hubert, trésorier

Louise Allaire, directrice générale par intérim (mai à juillet 2017)

Geneviève Pineault, directrice générale (à compter d’août 2017)

Safiatou Ali, responsable de l’administration Étienne Gauvin, responsable des communications

Gisèle Barnabé

(jusqu’en octobre 2017)

Catherine Mensour

Mélanie Tremblay (Stunik Médias), responsable des communications

Gilles Beaulieu Matthieu Brennan Hilaire Lemoine Graham Fox Benoit Roy

(à compter d’octobre 2017)

Antoine Côté-Legault, responsable de projets (jusqu’en décembre 2017)

Sophie Stephenson, responsable de projets (à compter de décembre 2017)

Lisa L’Heureux, coordonnatrice (jusqu’en décembre 2017)

Rédaction : Geneviève Pineault et Mélanie Tremblay Graphisme : Chantal Lalonde Design


Remise des Prix de la Fondation 2017-2018

CrĂŠdits photos : Jonathan Lorange

Rapport annuel 2017-2018 - FATFC  
Rapport annuel 2017-2018 - FATFC  
Advertisement