Issuu on Google+

I- Etude de marché a.

Jeu de Simon

Définition du jeu de Simon : C’est un jeu de société électronique de forme circulaire comportant quatre grosses touches de couleurs différentes ; rouge, vert, bleu et jaune. Le principe du jeu : Le jeu, électronique, éclaire une des quatre couleurs et produit un son toujours associé à cette couleur. Le joueur doit alors appuyer sur la touche de la couleur qui vient de s'allumer dans un délai assez court. Le jeu répète la même couleur et le même son, puis ajoute au hasard une nouvelle couleur. Le joueur doit reproduire cette nouvelle séquence. Chaque fois que le joueur reproduit correctement la séquence, le jeu ajoute une nouvelle couleur. Les différenciations : Notre jeu « Mon premier piano » est inspiré du jeu de Simon. En effet le principe est le même, cependant certains éléments se différencient : -

-

Tout d’abords, notre jeu s’utilise sur PC et non sous forme de jeu de société. Ensuite, Alors que le jeu de Simon joue des morceaux de musique en mode aléatoire, notre jeu joue des morceaux de musique traditionnelle connu par les enfants. Troisièmement, la structure du jeu est faite en piano pour que l’enfant se sensibilise d’une part à la musique mais particulièrement au piano !

1


b.

Jeu pour jeunes enfants

Les jeux vidéo pour les jeunes enfants sont des jeux éducatifs et jeux d'éveil. Ils sont créés spécialement pour stimuler l'éveil et l'apprentissage des petits de cette tranche d'âge. Les contenus pédagogiques des jeux vidéo sont simples et adaptés aux enfants : découverte des formes, des couleurs, des premiers chiffres, des bruits de la nature, de la musique, des animaux, etc. Extrait du site mediaawareness.com Ci-dessous : Top 3 des jeux vidéo pour les trois ans et plus, sur PC en 2009

Adibou 4-8 ans -

Peinture Puzzle Mémo Mode…

Dora -

Expression anglaise courante, Compter en anglais, Couleur... Utiliser des expressions pour résoudre des problèmes.

Alexandra Lederman - Partir à l’aventure avec ses amis du haras. - Résoudre de nombreuses énigmes dans un scénario.

2


- S’occuper de son cheval et le garder en pleine forme. - Participe aux épreuves : saut d’obstacles, cross et dressage. - Se promener dans de nombreux environnements colorés au cœur du haras.

c.

Jeu d’éveil à la musique

Faire découvrir aux enfants des chansons, c'est lui offrir un bouquet de fraîcheur ludique et d'éveil sensoriel. Les petits aiment les chansons...rien de tel pour développer leur imaginaire !… Cependant il faut optez pour un juste dosage entre le divertissement et l'éveil et ainsi divertir l’enfant tout en donnant les bases, par petites touches, d'un réel apprentissage qui ouvrira ses sens et sa sensibilité musicale. Extrait du site internet 123boutdechou.com Ci-dessous : Top 1 des jeux vidéos pour les trois ans et plus, sur PC en 2009 d’éveil à la musique.

High school musical - Chant, - danse, - jouer la comédie...

3


II- Cahier des charges a.

Répartition des rôles Caroline ANDRE

Julie CAPELIER

Pauline FAGET

Mélanie GARRIC

Program mation Animation

Assemblage graphique

Graphisme Jaquette

Construction

Dossier Recherches Diaporama Organigramme

Tests

4


b. Dates

Calendrier Réalisations

Commentaires

30/09

Création de l’idée

BrainDrain des idées du groupe.

07/10

Organigramme Présentation

Structurer les idées.

14/10

Cahier des charges

Pour organiser les étapes et démarches du projet.

21/10

Veille commerciale

Pour voir ce qu’il se fait autour de notre jeu.

28/10

Animation

Permet de visualiser l’ambiance du jeu vidéo pour commencer la programmation

04/11

Programmation

Construction pour la mise en marche du jeu.

11/11

Dossier

Regrouper les éléments présents

18/11

Dossier

Mise en page et construction

25/11

Assemblage

Construction du jeu vidéo

2/12

Power point

Mise en avant des points particuliers

9/12

Test du jeu de Simon

Sur une enfant de 2 ans et demi et sur une enfant de 3 ans et demi.

Préparation de la présentation

Répartition du temps de parole et décision des points à aborder

16/12

5


c.

Contraintes liés au jeune public

Ce jeu est prévu pour divertir un public très jeune et au début de leur scolarité. Les instructions ne devront donc pas être écrites. Le plateau de jeu est donc présenté lors de l’animation d’introduction par un nounours qui se déplace à l’écran en affichant sur son chemin les éléments du jeu. Lors du déroulement d’une partie, ce même nounours va être à nouveau mis à contribution pour indiquer au joueur les moments où l’ordinateur joue. Lorsque le joueur prend le jeu en main le nounours va continuer à assister l’enfant. C’est ce personnage qui va guider l’enfant dans sa démarche. Ce jeu va être acheté par les parents des enfants, donc il doit séduire avant tout les parents. Une norme CE, Une classification PEGI (Pan-European Game Information / système européen d’information sur les jeux), des notes pédagogiques ou notes aux parents devront être inscrites. En effet, les parents sont les éducateurs primaires de leurs enfants. À ce titre, ils doivent s'impliquer activement en choisissant des jeux appropriés pour leurs jeunes, en décidant du temps alloué à ce divertissement et en leur parlant des valeurs véhiculées dans leurs jeux préférés. Extrait du site internet Vsmile La capacité d’attention chez l’enfant de 3 ans et plus est de quelques minutes seulement, c’est pourquoi il faut insister sur l’interaction avec l’univers du jeu afin de garder l’attention de celui-ci.

6


III- Gameplay : a.

Scénario, concept et structure

Présentation générale

« Mon premier piano » est un jeu ludo-éducatif pour un éveil musical pour les enfants de 3 ans et plus. Ce jeu consiste à présenter une séquence de notes de musique représentée sur un clavier et accompagnée de sons que le joueur doit reproduire. Il a pour fonction éducative d’offrir au joueur une initiation à la musique en faisant appel à la mémoire de l’enfant, mais aussi à sa capacité à entendre un son, puis à le reproduire.

b.

Déroulement d’une partie

La séquence commence par une note, puis une nouvelle est rajoutée à chaque tour. Le joueur doit ainsi répéter une note, puis deux, puis trois. La partie prend fin en cas d’erreur ou lorsque le joueur à reproduit toutes les notes de la séquence programmée et ainsi réussi à jouer un petit morceau de musique. Comme récompense, il entend alors le morceau qu’il vient de jouer avec le bon rythme. Ci-dessous : Organigramme descendant du déroulement de la partie

7


8


c.

Structure globale du jeu

Il existe trois morceaux programmés par niveau, une fois les trois morceaux accomplis avec succès, le jeu offre un accès au niveau supérieur où les morceaux sont plus longs ou/et plus difficiles et ainsi de suite. Ci-dessous : schéma explicatif du niveau 1.

9


IV- Interface L’écran du jeu présente un décor enfantin. Le niveau 1 présente un univers céleste composé d’étoile, lune, soleil, arc en ciel et nuage. Dans ce décor s’insère un clavier avec 5 touches de musique actives (do, ré, mi, fa et sol) et des touches noires inactives. Dans le décor, certains éléments (étoile, soleil et lune, pour le niveau 1) sont des boutons qui activent le jeu. Chaque bouton lance une séquence qui correspond à un morceau de musique différent. Les instructions du jeu sont orales et visuelles, mais en aucun cas écrites, car le public visé n’est pas encore lettré. Si aucun bouton n’est activé et donc aucune séquence n’est lancée, le clavier reste actif et permet de jouer à produire et à apprendre les notes de musique en les différenciant selon leurs emplacements et leurs sonorités.

V- Graphisme Le graphisme du jeu se voulait simple avant tout, claire ensuite et ludique surtout. Charte graphique : Couleur  Vives et bien distinctes (éviter les dégradées !)  Emploi des couleurs de bases de l’arc en ciel. Forme  Les formes arrondies sont à préconiser car ces celles qui sont le plus attractives pour le jeune enfant. Univers  Un univers céleste à été choisi

10


VI-

Son

Au-delà du caractère fonctionnel du jeu vidéo qui tend à être musical, l’animation de départ contient une mise en bouche musicale pour mettre l’enfant dans l’ambiance du jeu vidéo. En effet ce dernier doit être sensibilisé, d’une part par le visuel, grâce à l’animation et d’autre part par le son. C’est pourquoi une musique d’ambiance se fond dans l’animation de départ mais aussi dans l’animation de fin. La musique d’animation du jeu vidéo est : « Alban et le pruneau magique ». Extraite du site internet : albanlepsy.free.fr Les trois musiques exploitées pour le fonctionnement du jeu sont des aires de musique connus du grand public et particulièrement par les plus petits car ils sont souvent joués à la crèche et en école maternelle. Ces aires de musiques on l’avantage de ne pas avoir de notes qui se répètent trois fois de suite, car en effet l’enfant ne sais pas compter et ne peux donc pas retenir le nombre de fois qu’il faut presser la touche. Les musiques fonctionnelles du jeu vidéo sont : « Au claire de la lune », « L’hymne à la joie » et « Frère jacques ».

Etant donnée que les instructions sont orales, lorsque l’enfant perd ou gagne, un bruitage s’insert pour que l’enfant se rend compte de sa réussite ou de sa défaite. De plus lorsque l’enfant gagne il a le droit de réécouter la chanson qui a composé à l’aide du jeu. Les bruitages du jeu vidéo sont : Des applaudissements pour la réussite Et une chanson pour remotiver l’enfant à recommencer Extraite du site internet : fxmania.eu.org

11


Dossier Jeu Vidéo