Issuu on Google+

1

thé â tre de l’Espa c e

Saison 2011-2012 scène nationale de Besançon


Puisque tout passe, faisons la mélodie passagère ; celle qui nous désaltère aura de nous raison. Chantons ce qui nous quitte avec amour et art ; soyons plus vite que le rapide départ. Rainer-Maria Rilke

Vergers, 1926


Ripopée pour un trentenaire Nous sommes arrivés à l'Espace en janvier 1982. Il régnait un petit froid aigrelet. L'environnement, bucolique, mêlait dans un bel effet de l'art chantiers, terrains vagues, décharges et lambeaux de prairie où le printemps verrait trésir des vaches. La maison était brute de décoffrage, l'équipement

les comptes sont tirés au palmer

droit à conquérir –, qu'elle est une arme,

Cette lointaine et hypothétique

et le tout est propulsé par une équipe

aussi. La suite allait de soi. Si ce n'était

perspective me dispense de vous

d'enfer...

pas ça, vivre, ça y ressemblait

en infliger le récit, et vous exonère

furieusement. Ça y ressemble toujours,

de le subir.

Chamfort disait que « les raisonnables ont duré et les passionnés ont vécu ». Il y a un zeste d'outrecuidance à vouloir ne serait-ce que nuancer cette formule à l'emporte-pièce d'un persifleur misanthrope aussi incisif qu'avisé mais,

car les fondamentaux n'ont pas varié d'un iota. C'est un peu comme les vieux couteaux : on a changé deux fois le manche et trois fois la lame, mais c'est toujours le même tranchant...

Surtout, ce qui rend superfétatoires les ratiocinations commémoratives façon banquet des « Anciens Combattants de l'Éduc pop », c'est que l'histoire continue. Mieux que continuer,

avec le recul, il me semble que nous

L'usage voudrait qu'en cette double

elle prend un coup de jeune, du muscle

avons duré parce que nous avons vécu.

circonstance – l'anniversaire et le

et des épaules. Elle change pour mieux

À aucun moment, dans l'histoire de

passage de relais –, je rappelle, rosissant

se poursuivre et je souhaite pour les

l'Espace Planoise, de la SCOP

de fausse modestie et avec quelques

trente ans qui viennent à ceux qui la

des origines à aujourd'hui, je n'ai le

trémolos calculés, la liste des grands

portent et la porteront les mêmes joies,

de plusieurs spectateurs, dont le kit

souvenir que la préoccupation de durer

hommes et des grandes femmes avec qui

la même intensité combative et hilare

de survie comportait lampe de poche

l'ait emporté sur l'impérieuse nécessité

nous avons travaillé, le florilège des

qui ont traversé les trente ans qui s'achèvent.

fort partiel et les troupes faisaient un peu penser aux soldats de l'An II chantés par Victor Hugo (né à Besançon...). Nous pouvions compter sur la fidélité

et bottes, vitamine C pour parvenir

de vivre ; ou que nous ayons mis nos

grands moments que nous avons connus,

jusqu'à nous et aspirine pour se remettre

rêves de côté pour quand nous n'en

et autres pompeuses formules convenues.

des spectacles. Notre programmation

aurions plus. Ils tenaient, ils tiennent

Je ne le ferai pas : je prise assez peu

était calée (enfin, presque...) pour trois

toujours, en une phrase, nos rêves :

l'autosatisfaction, surtout chez les

mois, et le budget assuré (enfin,

élargir le cercle ! Tous, à un moment

autres... La liste en serait longue comme

presque...) pour six. Par un heureux

de notre parcours, nous avions croisé

une facture de garagiste et gaie comme

hasard, ces échéances coïncidaient avec

quelqu'un qui nous avait fait découvrir

une litanie funéraire. Au surplus, il se

Restez incomestibles, et n'oubliez pas

la fourchette de durée de vie que nous

le théâtre, la musique, la danse et le

trouvera bien un jour lointain un curieur

d'être heureux.

pronostiquaient les professionnels de la

reste, appris à voir, permis d'oser pousser

et un chercheux pas allergique à la

profession, inaugurant par là un amusant

la porte des « temples », voire – c'était

poussière et intéressé par les Mohicans

jeu de société culturello-bisontin promis

mon cas – avait payé notre billet.

pour attaquer à la fourche les stères de

à un bel avenir. Aujourd'hui l'outil est au

Tous, nous avions intégré viscéralement

paperasse qui sédimentent dans les

top, les salles sont pleines, le public

que la culture illumine la vie et multiplie

culs-de-basse-fosse de l'Espace et en

continue d'augmenter et de s'élargir,

les possibles, qu'elle est un droit – un

tirer l'édifiante histoire de nos aventures.

Je vous remercie de votre chaleur, de votre humour, de votre générosité à l'égard des artistes et – par-dessus tout – de votre curiosité.

Daniel Boucon


OCTOBRE 2011

Cinéma du lundi 3 au mercredi 12 au Kursaal* Dernier thé à Baden-Baden du 9 mardi 11 au vendredi 14

p. 7

Nuda Vita mardi 18 et mercredi 19

p. 9

Calendrier

FÉVRIER

Les représentations du mercredi soir sont suivies d’une rencontre avec l’équipe du spectacle.

Les Sorcières du lundi 7 au samedi 19 au Nouveau Théâtre

DÉCEMBRE

p. 11

Cinéma : Stanley Kubrick du mercredi 9 au samedi 12 à l’Espace du lundi 14 au samedi 26 au Kursaal*

Anatomia Publica du mercredi 1er au vendredi 3

p. 31

Mécanic(s) du mardi 7 au jeudi 9

p. 33

Cinéma du jeudi 9 au samedi 18 au Kursaal*

Vacances au cinéma du mardi 25 au mercredi 2 novembre NOVEMBRE

AVRIL

Tête de mort du mardi 6 au vendredi 9

p. 21

Made in Taïwan du mardi 13 au jeudi 15

p. 23

Sans objet du mardi 14 au jeudi 16

p. 35

Miche et Drate du mardi 21 au vendredi 24

p. 37

Dans l’œil du judas du mardi 3 au vendredi 6 sous chapiteau

p. 45

Cinéma du jeudi 5 au dimanche 15 au Kursaal* L’Âge d’or vendredi 6

p. 47

Display / Copy Only jeudi 12 et vendredi 13

p. 49

La Peur du loup du mardi 17 au jeudi 19

p. 51

Vacances au cinéma du mardi 24 au jeudi 3 mai

MARS

Vacances au cinéma du mardi 28 février au jeudi 8 Notre besoin de consolation du mardi 13 au jeudi 15

p. 39

MAI

JANVIER 2012

Petit Cirque et Les Petits Toros p. 13 du lundi 14 au vendredi 18

Cinéma du lundi 9 au mercredi 18 au Kursaal*

La Petite Renarde rusée jeudi 15 au Grand Kursaal

p. 41

Cinéma du lundi 7 au mercredi 16 au Kursaal*

L’Idéal Club du mardi 15 au vendredi 18

p. 15

Ma famille mercredi 11 au vendredi 13

p. 25

Cinéma du jeudi 15 au samedi 24 au Kursaal*

Archipelago mardi 22 et mercredi 23

p. 17

Bitter Sugar vendredi 13

p. 56

You’ve changed mardi 27 et mercredi 28

Y es-tu ? du mardi 17 au vendredi 20

p. 27

Réalité non ordinaire du mardi 24 au vendredi 27

p. 29

Le Parcours du combattant p. 19 du mardi 29 au jeudi 1er décembre

p. 43

Il est plus facile d’avoir du ventre que du cœur du mercredi 9 au vendredi 11 Taboularaza du mardi 22 au vendredi 25

p. 53 p. 55

JUIN

Cinéma du jeudi 7 au samedi 16 au Kursaal*

*voir le détail des programmes cinéma dans le livret bimestriel


Plus déroutant que les travaux estivaux de la voirie, plus loufoque qu’un chien-otarie et plus déjanté qu’une voiture déguisée en camion volé, Dernier thé à Baden-Baden est le récit des aventures d’Otto, agent double de père en fils, dont le théâtre d’opération est la carte postale. Bienvenue au-dessous du réel, au cœur de la légende et de la sornette, un monde enchanteur où un homme

Dernier thé à Baden-Baden Les monologues d'un agent double

dans son « asile de flous » devient chevalier volant Mise en scène : Andrea Novicov. Création images et textes : Plonk & Replonk. Mise en images et vidéo : Loïc Pipoz.

en montant sur son vélo d’appartement. Avec la guerre tiède en toile de fond, Otto conduit des missions d'une extrême importance pour l'équilibre du monde. Une histoire vraie, impossible à croire, montée à la main comme une mayonnaise bulgare.

Bruitages : Zinzin Supersonic Circus.

Initialement spécialistes du photomontage humoristique,

Musiques : Nathanaël Morier

Plonk & Replonk éditent des cartes postales au

et Jean-Baptiste Bosshard.

charme suranné et totalement décalé comme seuls les

Voix off : Ricet Barrier.

Suisses savent le faire. Ils s’aventurent dans le spectacle

Plonk & Replonk et Théâtre

vivant pour la première fois avec la mise en scène

Populaire Romand, La Chaux-

d’Andrea Novicov.

de-Fonds, Suisse. Avec Didier Chiffelle. Production : Théâtre Populaire Romand. Avec le soutien de la Ville de La Chaux-deFonds, du Canton et de la Ville de Neuchâtel et de la Ville du Locle.

Avec un malicieux mélange d'incrustation vidéo, de doublement du personnage et d'un laboratoire

Cette rapsodie d'images, digressions et anecdotes insensées, est un régal pour le public friand de délires et incongruités comme pour les fans du bric-à-brac scénique. Le Temps L'architecture de la narration est composée de tableaux successifs dans lesquels la dérision et l'absurde tiennent les premiers rôles, tout en laissant une place à la poésie. Murmures

de bruitage en direct, Dernier thé à Baden-Baden fait figure de safari surréaliste et rocambolesque en trois dimensions, retraçant la grande et minuscule histoire de l’Europe du XXe siècle.

Durée : 1 h 10 mardi 11 octobre . . . . . . . . . mercredi 12 octobre . . . . . . . jeudi 13 octobre . . . . . . . . . . vendredi 14 octobre . . . . . . .

20 h 30 19 h 19 h 20 h 30

7


On ne sait pas s’ils sont frères et sœurs, amis de lycée, cousins ou amants. Ils sont quatre, ils discutent de tout et de rien, soudain – et de manière inexplicable – ils se mettent à danser, la chose la plus anormale du monde dans la situation la plus normale (ou bien estce le contraire ?). Les quatre personnages ont grandi dans un milieu qui mélangeait joie et cruauté et Textes : Roberto Fratini

ils ne distinguent pas les notions de bien et de mal

Serafide, Carlotta Sagna.

ou de mauvaise foi. Nous si.

Chorégraphie : Caterina Sagna

Ce spectacle où le comique côtoie le tragique, traite

et Carlotta Sagna.

de l’exclusion, celle que l’on subit et qu'à son tour

Conception sonore et musicale :

on provoque.

Arnaud Sallé. Compagnie Caterina & Carlotta

Après avoir présenté Basso Ostinato en 2009, Caterina

Sagna, Paris.

Sagna revient avec sa sœur Carlotta pour un échange

Avec Alessandro Bernardeschi,

du quotidien, a priori sans tension, qui peu à peu et

Tijen Lawton, Carlotta Sagna

subrepticement se décale jusqu’au grand dérèglement.

et Caterina Sagna.

À la frontière de la danse et du théâtre Nuda Vita étonne, détonne, explore, rafraîchit et effraie....

À force d'être prises l'une pour l'autre, Caterina et Carlotta ont décidé de faire cause et compagnie communes pour Nuda Vita, sur le thème de l'exclusion. Un plat de saison ? Sans doute, mais faites-leur confiance pour la dose de soufre. Le Monde

Production : Compagnie Caterina et Carlotta Sagna, La Ménagerie de Verre à Paris, Biennale de la Danse de Lyon, L’Espal / scène conventionnée du Mans, Festival d’Automne à Paris, Théâtre de la Bastille à Paris, Centre chorégraphique national de Roubaix-Nord-Pas-

Nuda Vita

de-Calais, RPF/RED Reggio Emilia DanzaAperto Festival. Avec l'aide à la production d'Arcadi et l'accueil en studio du Centre national de la danse de Pantin.

Durée : 1 h mardi 18 octobre . . . . . . . . . 20 h 30 mercredi 19 octobre . . . . . . . 19 h

9


Transformé en souris par un mauvais sort, un petit garçon aidé de sa grand-mère s'attaque à un gang de sorcières franchement antipathiques, déguisées Texte : Roald Dahl, éditions Gallimard-Folio Junior. Adaptation : David Wood. Mise en scène : Sylvain Maurice. Adaptation scénique : Sylvain Maurice et Laure Bonnet.

en adultes ordinaires... Dans ce récit initiatique décalé, tantôt drôle, tantôt noir comme un polar, petits et grands jouent à défier la réalité parfois effrayante... comme pour mieux l'apprivoiser. Une réalité travestie à souhait par quarante marionnettes qui restituent, à merveille, la fantaisie de Roald Dahl.

Avec Nadine Berland ou Aurélie Hubeau, Laure Bonnet ou Élise

« Pour les enfants, la frontière entre la réalité et

Combet, Philippe Rodriguez-

l'imaginaire est perméable, la croyance qu'il existe

Jorda, Laurent Grais (musicien). Production : Nouveau Théâtre / Centre dramatique national de Besançon et de Franche-Comté, théâtre de l'Espace / scène nationale de Besançon. Avec le soutien de la Direction Éducation

d'autres mondes demeure vivace. C'est un moteur puissant pour inventer et jouer, avoir peur et rire. C'est aussi une des raisons essentielles pour lesquelles je fais du théâtre et essaie à chaque fois de retrouver l'enfance de l'art. » Sylvain Maurice

de la Ville de Besançon.

Spectacle accueilli en collaboration avec le Nouveau Théâtre et présenté au

À partir de 8 ans Durée : 1 h 10 lundi 7 novembre . . . . . . . . . mardi 8 novembre . . . . . . . . mercredi 9 novembre . . . . . . jeudi 10 novembre . . . . . . . .

19 h 14 h 30 et 20 h 30 19 h 19 h

lundi 14 novembre . . . . . . . . mardi 15 novembre . . . . . . . mercredi 16 novembre . . . . . jeudi 17 novembre . . . . . . . . vendredi 18 novembre . . . . . samedi 19 novembre . . . . . . .

19 h 14 h 30 et 20 h 30 14 h 30 19 h 20 h 30 17 h

Réservation groupes scolaires : contactez-nous à partir du 19/09 au 03 81 51 03 12.

Sylvain Maurice signe une création d’envergure. Pas moins d’une quarantaine de marionnettes de tailles et de natures différentes, manipulées par trois comédiens, traduisent respectueusement la fantaisie et le mystère du roman de Roald Dahl. Figaroscope Ce magnifique spectacle, à rebours de tout infantilisme, dit avec des mots d’enfants ce que veulent véritablement entendre les enfants. Un régal de courage, de joie et d’énergie. JDD

Les Sorcières 11


Dans Petit Cirque, Damien Bouvet porte sur lui un cirque tout entier avec chapiteau, ménagerie et piste dorée, il a sous la main la cage aux fauves, la ronde des chevaux et l’écuyère qu'il incarne avec casseroles, gants, tire-bouchon ou côte de porc. Dans la deuxième partie, Les Petits Toros, son corps devient l'arène et une chaussette noire se mue en taureau. Ce grand enfant, d'une ingéniosité sans limite, est clown mais aussi magicien de la mise en scène. Damien Bouvet détourne les objets comme seuls

Petit Cirque et Les Petits Toros

les enfants savent le faire, mélange heureux hasards et éclairs de génie, mimétisme réussi et pure poésie. Accessible dès 3 ans, Petit Cirque et Les Petits Toros est un rêve éveillé pour émerveiller les petits comme les plus grands. Conception : Damien Bouvet.

« Notre acteur, c’est de la tête au pied. » Damien Bouvet

Compagnie Voix-Off, NeuvyDeux-Clochers.

C'est un art du presque rien splendide, du brimborion magnifique. Âme d'enfant ? Évidemment, et talentueuse, inventive, osant la pauvreté, car c'est là que naissent les plus riches images. Le Figaro

Avec Damien Bouvet. Production : Compagnie Voix-Off.

À partir de 3 ans Durée : 55 min lundi 14 novembre . . . . . . . . mardi 15 novembre . . . . . . . mercredi 16 novembre . . . . . jeudi 17 novembre . . . . . . . . vendredi 18 novembre . . . . .

14 h 30 et 19 h 10 h et 19 h 15 h et 18 h 10 h et 14 h 30 10 h et 14 h 30

Réservation groupes scolaires : contactez-nous à partir du 19/09 au 03 81 51 03 12.

13


Les 26 000 couverts sont au théâtre ce que les Monty Python sont au cinéma : talentueux, décalés, bidouilleurs, absurdes et bourrés d'humour. Dans L'Idéal Club, ils proposent une version toute personnelle du cabaret avec orchestre de jazz, parquet d'époque et rideaux rouges froissés. Ils excellent dans Écriture collective sous la

les faux ratages mais qu'on ne se méprenne pas, rien

direction de Philippe Nicolle.

n'est laissé au hasard, tout est parfaitement maîtrisé.

Mise en scène : Philippe Nicolle.

On passe d'un numéro d'art martial qui fait l'éloge

26 000 couverts, Dijon.

du barbecue entre copains à une diva pas franchement

Avec Kamel Abdessadok,

divine. Il y a aussi des cow-boys qui jouent de la flûte,

Christophe Arnulf, Servane

un « homme carton » rejoint par sa famille, un

Deschamps, Pierre Dumur, Sarah

hommage aux « manifestations de droite » organisées

Douhaire, Olivier Dureuil,

par les intermittents en 2003 sans oublier le groupe

Florence Nicolle, Philippe Nicolle,

de death metal avec des ukulélés.

Sébastien Bacquias (contrebasse), Aymeric Descharrières (saxophone et cuivres), Daniel Scalliet (guitare et chant). Production : 26 000 couverts, L’Atelier 231 à Sotteville-les-Rouen, Le Parapluie à Aurillac, Le Channel / scène nationale de Calais, Chalon dans la Rue à Chalon-sur-Saône, Les Ateliers

« Les 26 000 » comme on les appelle viennent du théâtre de rue et empruntent, depuis une quinzaine d’années, un itinéraire entre pulsions satiriques

L'Idéal Club : un cabaret proche de la perfection, un spectacle que vous n’avez jamais vu ailleurs, et qui, si vous êtes normalement constitué, vous fera rire au point de ne plus songer à faire la guerre. Tout là-dedans est inédit, hilarant, génial. Charlie Hebdo Un spectacle qui rend heureux. Du beau théâtre à hauteur d’homme, qui rejette la vanité narcissique du créateur, au profit d’un collectif qui rêve et qui s’amuse. Cassandre

débridées et poésie brute. Ils envisagent le théâtre comme une utopie. Une démarche qui les amène à installer le théâtre là où on ne l’attend pas, toucher le spectateur qui s’ignore, détourner le regard et

L'Idéal Club

décaler le quotidien…

Frappaz à Villeurbanne. Avec le soutien de l'Adami et de la Spedidam.

Spectacle accueilli en collaboration avec le Théâtre Musical de Besançon

Durée : 2 h 40 avec entracte mardi 15 novembre . . . . . . . mercredi 16 novembre . . . . . jeudi 17 novembre . . . . . . . . vendredi 18 novembre . . . . .

20 h 30 19 h 19 h 20 h 30

15


Après une résidence au Ghana, Frank Micheletti aborde la ville portuaire d'Accra comme partie d'un monde en gestation. Pièce pour quatre danseurs et un musicien, intégrant une danseuse de la compagnie ghanéenne Noyam, Archipelago propose

Archipelago

une partition plurielle de portraits qui nous agitent. Kubilai Khan Investigations nous immerge dans les profondeurs d'Accra. Un regard sur la part de désordres et de turbulences où s’anime le « nouveau Conception et chorégraphie : Frank Micheletti. Vidéo : Romain Kronenberg. Musique : Rémi Aurine-Belloc, Romain Kronenberg et Laurent Saussal.

monde » ; un engagement sur ce qui nous entoure, ce qui nous regarde, ce qui cherche sa place. L'écriture chorégraphique mouvante et poétique dialogue avec le travail vidéographique réalisé par Romain Kronenberg et une composition musicale de Rémi Aurine-Belloc interprétée sur le plateau.

Lumière : Ivan Mathis. Compagnie Kubilai Khan

Depuis quinze ans Kubilai Khan Investigations

Investigations, Toulon.

s'emploie à rapprocher les différents mondes

Avec Idio Francisco Chichava,

qui composent notre planète, à montrer ce qu'on

Frank Micheletti, Sarah Naa,

ne montre pas, à faire des allers-retours entre les

Ayeley Okine, Ikue Nakagawa,

cultures pour les traduire en mouvements. Après

Rémi Aurine-Belloc (guitare).

Gyrations of barbarous tribes en 2007 et Mondes

Production : Compagnie Kubilai Khan Investigations, Ambassade de France au Ghana,

Ce n'est pas l'addition des spécialités de chacun qui contribue à l'élaboration d'une forme mais les va-et-vient permanents qu'ils instituent entre eux à partir de leur propre langage. Ce que veulent les membres de ce comptoir d'échanges artistiques (rappelons que Kubilai est le fils de Gengis Khan et qu'il fut un grand pacificateur et ami des arts), c'est éprouver la vérité de l'autre en s'approchant de lui. Les Inrockuptibles

Monde en 2008, Archipelago en est plus que jamais la preuve.

Théâtres en Dracénie de Draguignan, CNCDC de Châteauvallon, Alliance française d’Accra. Avec le soutien de l'Institut français-ministère des Affaires étrangères.

Durée : 1 h mardi 22 novembre . . . . . . . 20 h 30 mercredi 23 novembre . . . . . 19 h

17


Un Don Quichotte contemporain endosse l’uniforme pour partir au front. Il erre en quête d’une mission à accomplir dans un champ de bataille désert, monde écran et silencieux où la musique constitue l’unique discours. Rien à défendre ni à affronter, si ce ne sont des fils, un vide, une tranchée, une béance. La lutte devient celle d’un corps aux prises avec le déséquilibre. Il ne lui reste que son obsession, prendre de la hauteur et y rester. Ce soldat anonyme n’en reste pas moins un homme, dont la fragilité exacerbée par le fil révèle l'intériorité. Au gré de missions absurdes, Conception :

son parcours engage une réflexion sur les mythologies

Jean-Charles Gaume.

du héros et du masculin débarrassées de leurs

Vidéo et lumières :

oripeaux.

Jean-Gabriel Valot. Compagnie Inhérence, Châlons-en-Champagne. Avec Jean-Charles Gaume,

Déjà présenté à l'Espace en 2010 dans le cadre du dispositif Émergences Le Parcours du combattant est un voyage burlesque et athlétique avec la Grande Guerre en toile de fond.

Le Parcours du combattant L’artiste est un soldat, qui des rangs d’une armée Sort, et marche en avant, — ou chef, — ou déserteur. Par deux chemins divers il peut sortir vainqueur. Alfred de Musset

Alexandre Javaud (pianiste), Marina Rybakof (violoncelliste). Production : compagnie Inhérence,

« Comme un funambule des profondeurs, j'ai tenté de prendre de la hauteur non pas en prenant de l'altitude

Les Transversales / scène conventionnée cirque

mais en creusant sous mes pieds... J'ai suivi les traces

à Verdun.

de l'histoire, arpenté les champs de bataille et tendu

Avec le soutien du CNAC, de la Fondation

des fils pour révéler ce relief et en faire jaillir la

de France-Bourse Déclic Jeune, du Défi Jeune Franche-Comté, de la Ville de Besançon

mémoire. »

(Émergences).

Jean-Charles Gaume

Durée : 1 h mardi 29 novembre . . . . . . . 20 h 30 mercredi 30 novembre . . . . . 19 h jeudi 1er décembre . . . . . . . . 19 h

19


Mourir au théâtre est une chose difficile ! Il est peu de morts du répertoire qui se donnent à voir en direct sur scène. En revanche, dans leur castelet, les marionnettes

Tête de mort

et toute la famille des objets inanimés sont très à l'aise pour se tuer, expirer, ou renaître aussi sec. Trois manipulateurs mettent en jeu ces petites morts, suicides et assassinats de marionnettes, qui restent toujours des occasions de se moquer du monde et de s’amuser des vivants. Jean-Pierre Larroche et Frédéric Révérend font Conception et mise en scène :

de la mort un personnage badin, en s'appuyant sur

Jean-Pierre Larroche et

des rites funéraires du monde entier, généralement

Frédéric Révérend.

bien plus joyeux que les nôtres.

Composition sonore :

La mort aime la danse et entraîne les vivants dans

Catherine Pavet.

la ronde.

Les Ateliers du Spectacle, Paris. Avec Juliette Belliard, Mickaël Chouquet, Jean-Pierre Larroche, Justine Macadoux.

« Notre Mort est une figure bien vivante. Elle fauche, elle rit, elle joue à se faire peur et à mourir, elle dort et rêve, elle se peint en autoportrait, elle creuse,

Tête de mort est une danse macabre réjouissante, un plaisir de l’esprit. La mort est morte, vive l'humour. Les Trois Coups

Les marionnettes créées par Les Ateliers du Spectacle offrent au spectateur une danse macabre endiablée et cathartique, qui puise son inspiration dans la tradition médiévale. Au temps où la mort se laissait railler et apprivoiser. Télérama

fouille et compte le Vivant...» Production : Les Ateliers du Spectacle,

Jean-Pierre Larroche

Festival mondial des théâtres de marionnettes

et Frédéric Révérend

à Charleville-Mézières, Théâtre Massalia à Marseille, théâtre de l’Espace / scène nationale de Besançon. Avec le soutien du Ministère de la culture-Drac Île-de-France et du Fonds SACD Théâtre.

Durée : 1 h 15 mardi 6 décembre . . . . . . . . mercredi 7 décembre . . . . . . jeudi 8 décembre . . . . . . . . . vendredi 9 décembre . . . . . . .

20 h 30 19 h 19 h 20 h 30

21


Imaginez une chorégraphie qui ne soit pas figée, où le public choisit entre les différents mouvements. Un spectacle dans lequel vous définissez quelle sera la suite ou quel costume la danseuse portera pour tel passage... c'est ce que propose Made in Taïwan. Joanne Leighton intègre les désirs et les souvenirs du public et y puise le prétexte aux gestes dansés. Rien de didactique là-dedans. L'atmosphère est plutôt

Made in Taïwan

au sourire voire à l'hilarité. C'est le seul spectacle de la saison où, non seulement il n'est pas prohibé d'user du portable, mais recommandé de le faire puisque c'est lui qui minutera les propositions Chorégraphie : Joanne Leighton.

chorégraphiques.

Conception sonore :

En lien avec Display / Copy Only programmé

Peter Crosbie.

à l'Espace en avril, la nouvelle directrice du Centre

Compagnie Velvet, Centre

chorégraphique national de Belfort poursuit son

chorégraphique national

exploration des questions d’originalité, de copie,

de Franche-Comté à Belfort.

de répétition, d’échelle du mouvement dans l’espace.

Avec Joanne Leighton. Made in Taïwan a été recréé en 2010 par le CCNFCB. Production : Compagnie Velvet, ministère de la Communauté française de Belgique-Service de la Danse, Théâtre de la Balsamine à Bruxelles-Festival Danse à la Balsa. Avec le soutien de la SACD et de l'Agence Wallonie/Bruxelles.

Durée : 1 h mardi 13 décembre . . . . . . . 20 h 30 mercredi 14 décembre . . . . . 19 h jeudi 15 décembre . . . . . . . . 19 h

Si cette proposition répond à une question c’est à celle des prétextes que la danse doit se trouver aujourd’hui pour exister. Son histoire, son actualité même, et son public semblent être les réponses fournies par Joanne Leighton. Mouvement Quelle élégance, quel humour, quelle fluidité des gestes ! Quelle intelligence ! Les références importent peu même si les plus assidus y reconnaîtront avec amusement des courants de danse bien identifiables. Et ce qui se (re)produit sous nos yeux, c’est l’original du bonheur ! Les Trois Coups

23


Dans ce pays-là, on vend les enfants mais on vend aussi les parents. Et parfois, on rachète les enfants, car organiser un banquet familial sans eux serait bien triste ! Dans le texte de Carlos Liscano, aucun jugement moral Texte de Carlos Liscano, éditions

n’est donné. Les enfants comme les parents trouvent

Théâtrales-Jeunesse.

cette situation normale. Le personnage principal

Mise en scène : Sylvie Malissard.

va même jusqu’à se vendre lui-même et s’échanger

Dramaturgie : Laurence Campet.

contre un chat, car ses parents ne le trouvent pas

Compagnie Le Porte Plume,

assez beau pour le mettre sur le marché.

Poligny.

L’ironie flirte avec la démence, l’humour avec

Avec Fatima Aibout, Max

la dénonciation. L’écriture de Carlos Liscano passe

Bouvard, Sylvie Malissard. Production : Compagnie Le Porte Plume, théâtre de l'Espace / scène nationale de

On traverse cette histoire traitée avec cocasserie et tendresse en admirant la virtuosité d'un auteur qui nous fait passer du récit au théâtre sans qu'on n'y prenne garde. Rue des Livres

Ma famille

avec une aisance troublante d’un sentiment à l’autre et parvient à mêler l’absurde au réalisme et la naïveté à la rage.

Besançon, Scènes du Jura / scène conventionnée multi-sites, L’Usine à Tournefeuille.

La compagnie Le Porte Plume centre son travail

En partenariat avec le Théâtre Rutebeuf

sur les textes, la parole, le témoignage en cherchant

à Clichy, Mi-Scène à Poligny.

à relier le passé au présent, en transmettant

Avec l’aide de la DRAC Franche-Comté, de la Région Franche-Comté, du Département

une urgence à dire. Après avoir créé Cannibale en

du Jura.

2005 puis Paroles de femmes en 2009, elle s'autorise,

*Représentation proposée

avec Ma famille, un ton teinté d'humour.

en audio-description pour le public malvoyant. Réservation indispensable auprès d’Anne Bouchard au 03 81 51 03 12.

Durée : en création mercredi 11 janvier . . . . . . . 19 h jeudi 12 janvier . . . . . . . . . . 19 h* vendredi 13 janvier . . . . . . . . 20 h 30

25


« C’est une histoire avec un loup, puisqu’il s’agit bien d’un spectacle qui ne fait pas peur. C’est une histoire avec du temps qui passe, parce que sans le temps qui passe, les secrets n’ont pas le temps de devenir Écriture et mise en scène :

des cauchemars inquiétants. C’est une histoire

Alice Laloy.

construite autour d’un secret, car la peur vient bien

Musique : Éric Recordier.

de ce que l’on ne peut pas dire ni expliquer.

Construction marionnettes :

C’est une histoire tirée par les cheveux parce que

Michel Ozeray et Franck Rarog.

ça fait peur d’avoir mal aux cheveux. »

La Cie S'appelle Reviens,

Alice Laloy

Strasbourg . Avec Boualem Bengueddach,

Alice Laloy se glisse dans la peau d'une petite fille

Éric Deniaud, Marek Douchet,

et joue avec les angoisses qu'elle cache à l’intérieur

Tiphaine Monroty, Éric Recordier.

d'elle. La scène est jonchée de machines, des petites usines, comme une microarchitecture. On y trouve

Production : La Cie S’appelle Reviens, Théâtre Jeune Public de Strasbourg / CDN d’Alsace,

machine à coudre, projecteur super 8, machine

La Filature / scène nationale de Mulhouse,

à diapositives, micros, fils électriques, magnétophone,

La Comédie de l’Est / centre dramatique

pinces, perceuses, disqueuses. Tous ces éléments

régional d’Alsace, L’Arche / scène conventionnée jeune public du Doubs, Festival Méli’môme

deviennent des symboles ou des outils pour lutter

à Reims.

contre les forêts sombres et épaisses que chacun

Avec l’aide à la production d’Arcadi et

se fabrique…

le soutien du CREA-Festival Momix / scène conventionnée jeune public d’Alsace.

Accessible dès 6 ans, Y es-tu ? interroge sur

La compagnie est en résidence au Théâtre

les craintes et les tracas du quotidien des petits

Jeune Public / CDN d'Alsace.

mais aussi des plus grands.

À partir de 6 ans Durée : 50 min mardi 17 janvier . . . . . . . . . . mercredi 18 janvier . . . . . . . jeudi 19 janvier . . . . . . . . . . vendredi 20 janvier . . . . . . . .

14 h 30 et 20 h 30 19 h 14 h 30 et 19 h 14 h 30 et 20 h 30

Réservation groupes scolaires : contactez-nous à partir du 19/09 au 03 81 51 03 12.

On se laisse fasciner par le travail si maîtrisé de ce groupe d’artistes. Il y a quelque chose de savant, d’alchimique, dans l’exécution de leur performance. Ensemble, chacun selon sa partition, ils synthétisent leurs énergies pour permettre l’élaboration de véritables poèmes visuels. Théâtre-enfants

Y es-tu ? 27


Véritable prodige de la magie mentale, Scorpène accueille nos doutes, bouscule nos certitudes en s’appuyant sur l’alchimie, la physique quantique et Les chants de Maldoror de Lautréamont. La magie mentale ne fait pas « illusion », c'est le spectateur qui révèle la magie qui est en lui, trop souvent en sommeil. Le mentaliste n'est rien de plus qu'un vecteur, au-delà du trouble, le spectateur visite l’intérieur de lui-même pour y trouver ses propres secrets. Rien ne prédestinait Scorpène à la scène. Après un parcours scolaire en demi-teinte, il devient joueur d'échecs professionnel à 17 ans puis s'oriente vers la vidéo et les créations théâtrales. Conception : Scorpène. Mise en scène : Serge Dupuy. Coordination technique des effets : Yannick Higounet. Création sonore : Massimo Pupillo.

Aujourd'hui, nouveau virage vers la magie mentale pour manipuler les pensées, les prédire, jouer avec les influences et taquiner le libre arbitre de chacun. Dans la lignée des projets de Thierry Collet présentés ces dernières années à l'Espace, Réalité non ordinaire est bien plus qu’un spectacle... C'est une expérience.

Vidéo : Scorpène, Fred Poulet. Musique : Katia Labèque.

« La réalité ne s’est peut-être encore jamais

Avec Scorpène.

manifestée. »

Un magicien joue avec nos nerfs et nos certitudes. On est loin du classique numéro de cabaret ; Scorpène joue avec les mots aussi bien qu'avec les émotions et l'effet de surprise. Un choc des réalités auquel on ne résiste pas... La Provence C'est bluffant, troublant, intelligent, érudit sans être professoral, élégant, fascinant. Quelque chose de profond s'est passé au-delà du divertissement. La Voix du Nord

Réalité non ordinaire

Jean-Luc Godard Production : DSN / Dieppe Scène Nationale, Cirque Théâtre d'Elbeuf.

Durée : 1 h 10 mardi 24 janvier . . . . . . . . . . mercredi 25 janvier . . . . . . . jeudi 26 janvier . . . . . . . . . . vendredi 27 janvier . . . . . . . .

20 h 30 19 h 19 h 20 h 30

29


« Fils de boucher, puis médecin j'ai souvent été en relation avec la viande et la chair. Face à l'image de mon père portant des quartiers de bœuf ou écorchant un lapin et celles des leçons d'anatomie pratiquées sur des cadavres à la faculté de médecine, je ressens encore maintenant un mélange de dégoût et de fascination, d'attirance et de répulsion. Aujourd'hui je suis chorégraphe, le corps est au centre de mon activité et l'anatomie, d'une certaine manière, fait toujours partie de mon existence. Anatomia Publica est en quelque sorte un bilan. La confrontation des Direction artistique :

éléments constitutifs de ma vie (boucherie-médecine-

Toméo Vergès.

danse) et leur friction m'amènent à re-tourner ces

Collaboration artistique :

questionnements comme la peau de lapin de mon père,

Véronique Petit.

ou comme un derviche tourneur, à faire un pas de plus

Compagnie Man Drake, Paris.

vers l'insaisissable. » Toméo Vergès

Avec Sandrine Maisonneuve, Alvaro Morell, Véronique Petit, Toméo Vergès.

Au XVIe siècle on pratiquait les autopsies publiquement. Considérées comme un divertissement accessible à tous, proche du rituel, les autopsies se

Production (en cours) : Compagnie Man Drake / Toméo Vergès, théâtre de l'Espace / scène nationale de Besançon.

rapprochaient davantage du spectacle que de la leçon d'anatomie. Ces cérémonies codifiées seront au centre de ce « conte horrifique » à la précision horlogère.

Création présentée dans le cadre de la résidence de la compagnie Man Drake au théâtre de l'Espace, soutenue par la DRAC Franche-Comté.

Durée : en création mercredi 1er février . . . . . . . . 19 h jeudi 2 février . . . . . . . . . . . . 19 h vendredi 3 février . . . . . . . . . 20 h 30

Entre le « souviens‐toi que tu vas mourir » (memento mori), et le « mangeons, buvons et soyons joyeux puisque demain nous allons mourir » (carpe diem), il s'agira avec Anatomia Publica, non pas de trouver des réponses mais de dépecer et déceler différentes « humeurs » qui constituent la nature humaine, pour y voir autrement. Toméo Vergès

Anatomia Publica 31


Avec une quarantaine d'instruments pour la plupart fabriqués à partir de jouets d'enfants ou d'objets du quotidien détournés (crécelle, klaxon, vieux téléphone, mini-clavier, concertina ou encore sacs plastique,

Mécanic(s) Ciné-concert

feuilles de papier, casseroles), nos deux hommesorchestres réussissent à créer un univers insolite et Ciné-concert

merveilleux qui donne un relief inattendu à ces quatre

Films

petits chefs-d’œuvre du cinéma muet réalisés par des

Films d'animation de 1924 à 1958.

génies du dessin animé et du film de marionnettes.

Cartoon Factory

Éric Philippon accompagne Loïc Antoine, Pierre

de Dave & Max Fleischer, 8 min,

Payan a travaillé avec Olivia Ruiz et joue avec

USA, 1924.

Les Épis Noirs ou encore Arnaud Méthivier. Ensemble,

Un dimanche à Gazouilli

ils ont produit cinq albums de l'ex-groupe La Tordue.

de Ladislas et Irène Starewitch,

Cartoon Factory—Tout juste sorti de l’encrier, Koko est

12 min, France, 1955.

confronté à une machine fabriquant des soldats à la pelle.

Les Acrobates

Des soldats un peu trop belliqueux au goût de Koko.

Anonyme, 54 sec.

Un dimanche à Gazouilli — Gazouilli et son frère

Carrousel boréal

partent à la campagne en voiture un dimanche.

de Ladislas et Irène Starewitch,

C’est l’occasion de se faire de nouveaux

12 min, France, 1958.

amis : tortue, lapin, grenouille et autres animaux.

Musique

Les Acrobates — Des acrobates défient les lois

Éric Philippon et Pierre Payan.

de l'apesanteur.

Carrousel boréal — La troïka qui descend de l’aurore Production : Label Caravan.

boréale amène Neigette auprès de Brun et de Lapin sous l’œil débonnaire de Bonhomme de Neige…

À partir de 2 ans Durée : 45 min mardi 7 février . . . . . . . . . . . 10 h, 14 h 30 et 18 h mercredi 8 février . . . . . . . . . 10 h 30, 15 h et 18 h jeudi 9 février . . . . . . . . . . . . 10 h et 14 h 30 Réservation groupes scolaires : contactez-nous à partir du 19/09 au 03 81 51 03 12.

33


Deux acrobates en costume-cravate se débattent avec leur existence. Manipulés, ils s'acharnent pour rester les héros de leur propre vie. Ils deviennent Conception, scénographie et mise

les marionnettes modernes d'une société de plus

en scène : Aurélien Bory.

en plus dépendante de la technologie.

Pilote : Tristan Baudoin.

Après le spectaculaire Plan B en 2007 et l'esthétisme

Composition musicale :

ciselé de Questcequetudeviens ? la saison dernière,

Joan Cambon.

Aurélien Bory revient à l'Espace avec l'énigmatique

Création lumière : Arno Veyrat.

Sans objet. On n'en dit pas plus.

Conseiller artistique : Pierre Rigal. Masques : Guillermo Fernandez. Compagnie 111 - Aurélien Bory, Toulouse. Avec Olivier Alenda et Olivier Boyer.

« Ne pas savoir ce que l’on va voir est certainement une des meilleures façons d’aller au théâtre… C’est-à-dire être dans un état de disponibilité propre à aborder une nouvelle forme, sans a priori.

Sans objet peut signifier « inutile ». Ce titre renvoie aussi à la place laissée vide dans un champ informatique : l’intitulé « sans objet » d’un e-mail,

Production : Compagnie 111, TNT /Théâtre national de Toulouse Midi-Pyrénées, Théâtre Vidy / Lausanne E.T.E., Théâtre de

l’indéterminé… Et si dans la surprise de sa danse, l’homme devenu fonctionnellement inutile nous

la Ville de Paris, La Coursive / scène nationale

rappelait à la nature de l’art : être absolument

La Rochelle, Agora / Pôle national des Arts du

sans objet ? »

cirque de Boulazac, Le Parvis / scène nationale Tarbes-Pyrénées. Avec l'aide de London International Mime

Aurélien Bory

Sans objet Aurélien Bory ne se contente pas des limites du plateau. Il va bien au-delà, jouant aussi avec sa hauteur, son volume d'air, jusqu'à pousser dans les extrêmes les corps et les objets. L'espace gagne ainsi une dimension imaginaire d'une beauté incomparable, parfois hypnotique. Télérama Une fois encore, Aurélien Bory épate. Sa dextérité à se couler dans des univers situés à l'opposé les uns des autres en fait un cas à part. Le Monde

Festival. La Compagnie 111 - Aurélien Bory bénéficie du soutien de la Fondation BNP Paribas pour le développement de ses projets.

Durée : 1 h 10 mardi 14 février . . . . . . . . . . 20 h 30 mercredi 15 février . . . . . . . . 19 h jeudi 16 février . . . . . . . . . . 19 h

35


Miche et Drate sont deux personnages qui jouent et le jeu est une chose sérieuse. Ils brassent les mots et les idées en explorateurs de la langue et champions Texte de Gérald Chevrolet,

de la polémique. Ils s'attaquent méthodiquement

éditions Théâtrales-Jeunesse.

aux questions essentielles, voire existentielles.

Mise en scène :

Ils se testent et se détestent, s'adorent et se

Christian Duchange.

confondent comme Vladimir et Estragon quand ils

Chorégraphie : Nathalie Pernette.

attendent Godot. Ils empruntent les mots des grands

Musique : John Kaced.

mais préfèrent en explorer des tout neufs…

Compagnie L'Artifice, Dijon. Avec : Diane Müller, Sébastien

Christian Duchange mettra en scène ces délicieuses

Chabane.

joutes verbales et confiera à Nathalie Pernette un travail de « mise en corps » du texte pour emmener

Production : Compagnie l'Artifice, L'Arc / scène nationale du Creusot, théâtre de l'Espace / scène nationale de Besançon. Création présentée dans le cadre de

les spectateurs dans cet univers subtil et délicat. « Nous voulons mettre en scène un théâtre qui permette de trouver ou de retrouver ce qui nous lie et

la résidence de la Compagnie L'Artifice au théâtre de l'Espace, soutenue par la DRAC Franche-Comté.

*Représentation proposée en audio-description pour le public malvoyant. Réservation indispensable auprès d’Anne

nous sépare de notre enfance. Afin de partager cette conviction, qui n’a rien de régressif ou de nostalgique, et de penser, avec tous les publics, cette question d’une enfance à connaître et à reconnaître à tout âge, nous proposons une sorte de traversée théâtrale des territoires d’enfance. » Christian Duchange

Bouchard au 03 81 51 03 12.

À partir de 7 ans Durée : en création mardi 21 février . . . . . . . . . . mercredi 22 février . . . . . . . . jeudi 23 février . . . . . . . . . . vendredi 24 février . . . . . . . .

Les situations dans lesquelles sont placés les deux protagonistes sont toutes des premières fois, le regard de Miche et Drate est donc forcément neuf, tout en découverte, en invention, en étonnement. Le texte recèle de la tendresse en pagaille. L'univers est doux, ludique et sérieux à la fois. Ces courtes séquences fonctionnent comme une épure. Comme une promenade philosophique pour petits hommes à partir de sept ans. Le Matricule des Anges

20 h 30 19 h* 14 h 30 et 19 h 14 h 30 et 20 h 30

Réservation groupes scolaires : contactez-nous à partir du 19/09 au 03 81 51 03 12.

Miche et Drate, paroles blanches 37


Mise en scène : Julie Bérès.

Sur un marché encore balbutiant mais dont les

Textes et dramaturgie :

débouchés semblent aussi exponentiels que l’angoisse

Julie Bérès, Elsa Dourdet,

de la mort, les sociétés post-industrielles commencent

David Wahl, Nicolas Richard.

à offrir de nouvelles réponses de réincarnations.

Chorégraphie : Lucas

Les manipulations génétiques, le clonage,

Manganelli.

la fécondation in vitro, sont d’ores et déjà à portée

Compagnie Les Cambrioleurs,

de main pour promettre une reproduction contrôlée,

Brest.

calibrée sur mesure. Les recherches sur le

Avec Virginie Frémaux, Mike

vieillissement des cellules et la façon d’en stopper le

Hayford, Agnès Joessel, Éric

mécanisme laissent entrevoir l’horizon d’une humanité

Laguigné.

immortelle ! Mais que serait la vie sans la perspective

Production : Espace des Arts / scène nationale

de la mort ? Et pourquoi pas ?

de Chalon-sur-Saône, Compagnie Les Cambrioleurs, Le Quartz / scène nationale

Avec une scénographie époustouflante, Julie Bérès

de Brest, Le Maillon à Strasbourg,

explore entre théâtre, cirque et danse, les fantasmes

La Brèche / centre des arts du cirque de Cherbourg, Théâtre de l’Onde à Vélizy-

de cette humanité en mutation. Elle imagine un

Villacoublay, L'Hexagone / scène nationale

monde peuplé de corps stigmatisés soumis aux

de Meylan, Théâtre Romain Rolland à Villejuif.

caprices d’individus transformés, améliorés, un défilé

Avec le soutien de l'Arcadi, de la SACD, du Granit / scène nationale de Belfort, du Parc

de prothèses, de visages statufiés, de générations

de La Villette et de la Maison du Théâtre

de vieillards aux visages et corps juvéniles, un monde

à Brest.

d’enfants centenaires… un monde de métamorphoses.

*Représentation proposée en audio-description pour le public malvoyant. Réservation indispensable auprès d’Anne Bouchard au 03 81 51 03 12.

Durée : 1 h 15 mardi 13 mars . . . . . . . . . . . 20 h 30 mercredi 14 mars . . . . . . . . . 19 h jeudi 15 mars . . . . . . . . . . . . 19 h*

Notre besoin de consolation Le théâtre de Julie Bérès se fait documentaire onirique d'un monde en train d'advenir. Une inquiétante étrangeté qui révèle un réel bien plus complexe que ce à quoi le réduisent les écrans de communication. Mouvement Julie Bérès, fine observatrice des mutations du corps social, met en relief ce besoin de consolation qui pousse l'homme contemporain à nier sa finitude, à refuser toute imperfection dans le cycle de la vie. Télérama 39


Ciné-concert

Réalisé pour la BBC, le film La Petite Renarde rusée met l’opéra de Leos Janáček à la portée de chacun.

Musique

Le chef d’orchestre Laurent Pillot et l'Orchestre de

La Petite Renarde rusée

Besançon-Montbéliard Franche-Comté en proposent

Opéra de Leos Janáček.

un ciné-concert, une projection du film accompagnée

Direction musicale :

en direct.

Laurent Pillot.

Le dessin animé réalisé par Geoff Dunbar est

Interprétation : Orchestre

une adaptation de cet opéra aux splendides harmonies

de Besançon-Montbéliard

que composa Leos Janáček en 1923. Récit universel

Franche-Comté.

du cycle de la vie, il raconte l’histoire d’une jeune

Film Réalisation : Geoff Dunbar. Royaume-Uni, 2003. Production : BBC, Opus Arte et Opéra de Los

renarde capturée dans la forêt par un garde-chasse qui décide de la ramener chez lui pour l’apprivoiser. Mais la renarde s’ennuie à mourir. Après avoir semé un vent de panique dans le poulailler, elle s’enfuit enfin ! Elle rencontre un magnifique renard qui lui fait

L'interaction dynamique d'un orchestre vivant, conduit par Laurent Pillot, donne une dimension supplémentaire extraordinaire au film de Geoff Dunbar. The Guardian

La Petite Renarde rusée Ciné-concert

Angeles, en coopération avec European Opera Avec le soutien de la Commission européenne.

En partenariat avec l’Orchestre

aussitôt la cour… et une portée de renardeaux… Le compositeur tchèque Leos Janáček a le génie

de Besançon – Montbéliard

pour dépeindre en quelques notes une ambiance

Franche-Comté.

ou un personnage. Ses thèmes sont très courts,

L’Orchestre de Besançon-Montbéliard Franche-

l’économie de moyens se traduit par l’absence d’effets

Comté est financé par la Ville de Besançon,

gratuits : tout personnage et toute situation trouvent

la Ville de Montbéliard et Pays de Montbéliard Agglomération. Il bénéficie également du

leur traduction sonore, sans recours à une virtuosité

concours du ministère de la Culture (DRAC

vers laquelle d’autres compositeurs seraient volontiers

Franche-Comté), de la Région de Franche-

portés.

Comté et du Département du Doubs.

Spectacle présenté au Grand Kursaal

À partir de 6 ans Durée : 1 h jeudi 15 mars à 10 h et 19 h Réservation groupes scolaires : contactez-nous à partir du 19/09 au 03 81 51 03 12

41


Depuis une dizaine d'années Thomas Hauert développe Concept, mise en scène et chorégraphie : Thomas Hauert. Musique : Dick van der Harst. Scénographie, lumières et vidéo : Jan Van Gijsel. Musique électronique et design sonore : Peter Van Hoesen. Textes pour la musique : Paola Bartoletti. Compagnie Zoo, Bruxelles. Avec : Thomas Hauert, Fabián Barba, Liz Kinoshita, Albert Quesada, Gabriel Schenker, Theodossia Stathi, Gabor Varga, Samantha van Wissen. Production : Compagnie Zoo, Festival Alkantara

un travail sur l'unisson improvisé. La compagnie Zoo utilise les intuitions de chaque corps pour créer des objets chorégraphiques singuliers qui donnent à ressentir plutôt qu’à penser. Dans une réaction en chaîne, une chorégraphie sert de base à la création d’une vidéo, puis d’une musique (composition de Dick van der Harst pour un « rock band » et trois chanteuses classiques), puis d’une autre musique, puis d’une nouvelle chorégraphie. Toutes ces strates d'improvisations se répondant sur scène pour déplier un jeu d’interactions quasi symphonique entre les arts. L'œuvre étonnante de la Compagnie Zoo cherche à faire émerger l’ordre à partir du chaos, la forme à partir de l’informe, en tirant parti de la qualité exceptionnelle de perception, d’attention et de concentration des danseurs.

à Lisbonne, Kunstenfestivaldesarts à Bruxelles, La Bâtie / Festival de Genève, Kaaitheater à Bruxelles, Théâtre national de Bordeaux, LOD / Gand, CCN de Franche-Comté à Belfort (convention Région de Franche-Comté et Institut français), Theaterhaus Gessnerallee / Zurich, Dampfzentrale à Berne, NXTSTP. Avec le soutien du ministère de la Communauté

You've changed

You've changed est la suite logique de Accords

La Compagnie Zoo de Thomas Hauert, un groupe d’individus responsables, une communauté qui pratique la forme de danse la plus intelligente, la plus sensible, la plus spirituelle, la plus surprenante, la plus courageuse, la plus virtuose et la plus politique qu’il m’ait été donné de voir depuis longtemps. Ballet-Tanz Jahrbuch

présenté en 2010 à l'Espace. La Compagnie Zoo ouvre de nouvelles perspectives avec une improvisation musicale et des projections vidéo. Pour Thomas Hauert, multiplier les niveaux de complexité

française de Belgique, le programme Culture de

est la moindre des élégances vis-à-vis du spectateur...

l’UE, Vlaamse Overheid, Pro Helvetia / Fondation

Une déclaration d’amour faite à la danse et à l’humain.

suisse pour la Culture, Agence de WallonieBruxelles, Charleroi-Danses, Kaaitheater, Ultima Vez et Rosas à Bruxelles.

Durée : 1 h 10 mardi 27 mars . . . . . . . . . . . 20 h 30 mercredi 28 mars . . . . . . . . . 19 h

43


Six appartements miniatures apparaissent comme par magie. Ici règnent les marionnettes, impressionnantes de vie et d’éloquence : enfants en proie à leurs premiers émois, maîtresses de maison (presque) Mise en scène : Arnaud Vidal.

parfaites, pères de famille accrochés à leur

Musique : Natacha Muet.

télévision… Derrière les portes, les scènes de ménage

Marionnettes : Steffie Bayer.

se multiplient, tandis que dans les couloirs, les

assistée de Tamara Incekara,

commérages vont bon train, jusqu’à ce que l’arrivée

Einat Landais, Anaïs Durin.

d’un nouveau locataire vienne tout dérégler.

Théâtre du Rugissant, Graulhet.

La discrétion de l’étranger, son accent, sa détresse

Avec : Stéphane Boireau, Laurent

apparente, tout excite la curiosité malsaine des

Cabrol, Elsa De Witte, Tamara

voisins, tout le désigne à la vindicte populaire.

Incekara, Cathy Chioetto, Natacha

Face à un castelet gigantesque en forme d’œil,

Muet (musicienne), Arnaud Vidal

le spectateur pénètre au cœur du quotidien des

(musicien).

personnages. Avec un habile jeu d'illusions d’optique

Production : Théâtre du Rugissant, L’Athanor /

et d’ombres, Dans l'œil du judas transcrit sans

scène nationale d’Albi, L’Atelier 231 / Centre

faux-semblant la cruauté ordinaire née de la peur

national des arts de la rue, Théâtre Le Passage / scène nationale de Fécamp, Tréteaux de France /

de l'autre. À travers cette histoire d’immeuble

centre dramatique national.

délirante, toutes les péripéties de la vie en

Avec le soutien de la Spedidam et de l'Adami.

communauté sont passées en revue, avec légèreté

*Représentation proposée

et inventivité : du théâtre forain, aussi drôle que

en audio-description pour

poétique.

le public malvoyant. Réservation indispensable auprès d’Anne Spectacle sous chapiteau (lieu à préciser)

Bouchard au 03 81 51 03 12.

Durée : 1 h 15 mardi 3 avril . . . . . . . . . . . . mercredi 4 avril . . . . . . . . . . jeudi 5 avril . . . . . . . . . . . . . vendredi 6 avril . . . . . . . . . .

20 h 30 19 h 19 h* 20 h 30

Dans l'œil du judas Sans forcer le trait mais avec la beauté rugueuse de quelques marionnettes, le Théâtre du Rugissant fait de ce conte urbain l’allégorie féroce du racisme ordinaire, qui broie même les amours d’enfance dans une impitoyable valse avec la mort. Un spectacle fascinant, bouleversant, dérangeant évidemment, jusqu’à brûler l’iris de nos certitudes. Télérama

45


Luis Buñuel rêve qu'un nuage effilé coupe la lune comme un rasoir tranche un œil ; Salvador Dalí, que des fourmis envahissent une main. Ils réalisent en 1928

Un chien andalou avec l'argent que leur donne la mère de Buñuel. Coup d'essai, coup d'éclat : les surréalistes, Ciné-concert Film

L'Âge d'or de Luis Buñuel, France, 1h05, 1930.

L’Âge d’or Ciné-concert

alertés par Man Ray, adoptent le film et ses auteurs ; les Noailles, mécènes éclairés, proposent à Buñuel de produire un autre film, pourvu que la musique soit de Stravinski. Ce sera L'Âge d'or, sans Stravinski, ni Dalí qui n'apporte que quelques suggestions.

Musique

Le premier film était, selon son auteur, « un désespéré,

Partition (Le Scorpion) :

un passionné appel au meurtre », celui-ci est « un film

Martin Matalon pour

d'amour fou ». L'un et l'autre font, pour toujours,

6 percussions, piano et électronique.

de Buñuel le réalisateur surréaliste par excellence.

Interprètes – piano : Jean-Marie

Jacques Aumont

Cottet (Ensemble Court-Circuit). – percussions : étudiants de la classe de percussions d’Eve Payeur (Conservatoire à rayonnement régional de Rueil-Malmaison). Direction : Eve Payeur. Informatique musicale : Frédéric Prin.

Martin Matalon, compositeur argentin, a fondé et dirigé l'ensemble Music Mobile consacré au répertoire contemporain à New York jusqu'en 1996. Installé à Paris, il s'est plongé depuis quelques années dans l'univers de Buñuel. La partition musicale, spécialement écrite pour L'Âge d'or, est propice au travail sur la matière sonore. La palette instrumentale mêle un piano, un dispositif électronique et un ensemble de percussions d’une grande diversité : instruments en bois,

Coréalisation : théâtre de l’Espace / scène

métaux, peaux, terre, sable et instruments traditionnels

nationale de Besançon / Ensemble Courtcircuit ; en partenariat avec les conservatoires

comme les tablas, le zarbe ou l'udu. Une création

du Grand Besançon et de Rueil-Malmaison.

originale dirigée par Eve Payeur, percussionniste de l’Ensemble Court-Circuit.

Durée : 1 h 05 vendredi 6 avril . . . . . . . . . . 20 h 30

47


Pour le prix d'un euro symbolique, Joanne Leighton a acheté les droits de reproduction et/ou de transformation d'une série de travaux chorégraphiques Conception : Joanne Leighton. Création sonore : Peter Crosbie. Compagnie Velvet – Centre chorégraphique national de Franche-Comté à Belfort. Avec Matthieu Bajolet, Yoann Boyer, Massimo Fusco, Alexandre Iseli et Édouard Pelleray.

*Chorégraphes et architectes : Pierre Blondel, Isabelle Dekeyser, Odile Duboc, Frédéric Flamand, Jean-Claude Gallotta, Lhoas et Lhoas, Russell Maliphant, Steve

créés par treize chorégraphes et architectes*. Stylistiquement différentes et d'une durée allant d’une à sept minutes, ces phrases de mouvement ont soit été créées pour Joanne Leighton soit extraites de chorégraphies existantes. Ce matériau chorégraphique de « seconde main » est la base d'une performance originale : faire d'un matériau chorégraphique non original, une création originale. Le titre, Display / Copy Only, fait référence à un modèle d'exposition, un fac-similé d'un objet réel, mais pas à l'objet lui-même. La pièce joue sur la dualité copie/original, sur l'appropriation de la création originale.

Paxton, Fabrice Ramalingom, Rudy Ricciotti, Philippe Saire,

Les représentations seront suivies de la projection

Thierry Smits, Maria-Clara

de Display / Copy Only, documentaire sur une création

Villa Lobos. Display / Copy Only a été recréé en octobre

réalisé par Benoît Marcandella. Devant le micro d’Ida De Vos, les artistes et programmateurs associés

2010 par le CCNFCB.

à la création racontent leur expérience. Illustré

Production : Compagnie Velvet, ministère de la

d’extraits des matières chorégraphiques d'Odile

Communauté française de Belgique, Charleroi /

Duboc, Fabrice Ramalingom, Maria-Clara Villa Lobos

Danses, Le Vivat / scène conventionnée d'Armentières, Lille 2004.

et Russell Maliphant, ce film rentre au cœur du

Avec le soutien de la SACD et de l'Agence

processus créatif de Display / Copy Only.

Display/Copy Only montre aux spectateurs que la répétition est un élément moteur de la création artistique. Les phrases chorégraphiques s’enchaînent et se ressemblent. Pourtant, à chaque quasi copier-coller, tout change. L’espace réinventé, les expressions métamorphosées, même l’émotion est démultipliée. La Montagne

Le détournement, risqué, est original, intelligent, délicatement dosé et vraiment convaincant. Une danse poétique et perspicace, qui fait rire sans rien présenter de burlesque, quelle réussite ! L'Est Républicain

Display/ Copy Only

Wallonie / Bruxelles.

Durée : 1 h 10 (+ documentaire : 45 min) jeudi 12 avril . . . . . . . . . . . . 19 h vendredi 13 avril . . . . . . . . . 20 h 30

49


Inquiétant pour certains et fascinant pour d'autres, le loup a été chassé puis réintégré mais la peur de l'animal est toujours restée ancrée dans l'inconscient collectif. Seule en scène, l'infatigable Nathalie Pernette s'est éprise de cette angoisse légendaire : crainte du surgissement de la bête, hantise d’être encerclé, dévoré, transformé, possédé. La scène s'ouvre comme une grande feuille blanche crayonnée en rythme par le travail vidéo très graphique de Guillaume Bertrand. Proches d'une Chorégraphie : Nathalie Pernette assistée de Régina Meier. Musique : Franck Gervais.

pulsation corporelle, des traits s'étirent, se croisent, resserrent l'espace vital de la danseuse comme pour l'emprisonner dans cette cage virtuelle.

Images et animation : Guillaume Bertrand.

Avec cette performance, accessible dès 10 ans,

Compagnie Pernette, Besançon.

Nathalie Pernette n'hésite pas à sortir du bois pour

Avec : Nathalie Pernette. Production : Compagnie Pernette-association

La Peur du loup

nous amener là où on ne l'attend pas avec virtuosité et finesse.

NA, Théâtre Jean Lurçat / scène nationale d’Aubusson, théâtre de l’Espace / scène nationale de Besançon, Ars Numérica-centre européen pour les arts numériques à Montbéliard, Culture Commune / scène nationale du Bassin minier du Pas-de-Calais, Scènes du Jura / scène conventionnée multi-sites.

À partir de 10 ans Durée : en création

Course, présence immobile, hurlement, douceur… Cet univers fantastique et fantasmagorique sera ponctué, rarement et brièvement, par l’arrivée et la présence du loup ; du vrai… Celui que l'on craint, mais souhaite, voir sortir de la forêt… Nathalie Pernette

mardi 17 avril . . . . . . . . . . . 20 h 30 mercredi 18 avril . . . . . . . . . 19 h jeudi 19 avril . . . . . . . . . . . . 14 h 30 et 19 h Réservation groupes scolaires : contactez-nous à partir du 19/09 au 03 81 51 03 12.

51


Cyril Casmèze, comédien et acrobate zoomorphe, fait partie de ces êtres non formatés, trop petits, trop massifs, trop ronds, trop larges. Le ventre, c’est son centre de gravité. Sa fierté : la force de ses abdominaux, son inquiétude : son foie trop gras. Alors, il joue avec son ventre comme avec les mots… Il saute sur le ventre, rit avec le ventre qui devient femme, enfant, il le cajole, le dompte, le maltraite… Le spectacle flirte avec l’autobiographie, sans qu’il nous soit donné de distinguer le vrai du faux. Peu importe au final. Ce qui compte c’est le ressenti, Texte : Jade Duviquet et

le parcours de cet homme qui fait de son ventre un

Cyril Casmèze.

personnage à part entière, doté d'une volonté parfois

Mise en scène : Jade Duviquet.

indépendante de la sienne. On sent l’homme de pudeur

Conseil chorégraphique :

– celui qui a caché son cœur derrière un ventre

Marion Lévy.

protecteur. L'univers de Cyril Casmèze séduit par

Compagnie du Singe Debout,

ses paradoxes : des sentiments qui se disent du bout

Paris.

des lèvres alors qu’il se lance dans les aventures

Avec Cyril Casmèze.

les plus rocambolesques.

Production : Compagnie du Singe Debout, Théâtre de l’Ouest Parisien à BoulogneBillancourt. Avec le soutien du Théâtre Anne de Bretagne à Vannes, du Carré / scène nationale de ChâteauGonthier et de la Communauté d’agglomération du Val d’Orge, de la SACD. Avec le partenariat de l’ACIF de Châtillon.

Ce « seul en scène » singulier est à l'image de son interprète : sensible et généreux. Télérama Cyril Casmeze se balade dans sa pensée en transformant son corps. Passionnant comme les œuvres qui ne ressemblent à rien d'autre. Webthéa

Il est plus facile d'avoir du ventre que du cœur

Durée : 1 h 10 mercredi 9 mai . . . . . . . . . . . 19 h jeudi 10 mai . . . . . . . . . . . . . 19 h vendredi 11 mai . . . . . . . . . . 20 h 30

53


Cette tête n'en fait qu'à sa tête. Conception : Damien Bouvet. Conception, texte et mise en

Cette tête a plusieurs têtes. Cette tête perd un peu la tête.

scène : Ivan Grinberg.

Cette tête, il lui arrive de rêver, de jouer, de chanter,

Mélodies et créatures sonores :

de crier. D'avoir mal ou d'aimer, d'oublier ou d'avoir

Guillaume Druel.

peur et même d’attendre le goûter. Avec elle, s'égrène

Mousses, appendices et peinture :

tout un petit théâtre, tout un monde fait de sons

Carole Allemand, Pascale

et de mots.

Blaison, Claire Niquet.

Sur scène, une tête. Une tête comme vous et moi

Lustre perlé, mécaniques et

mais sans bras ni jambes, juste une bouche qui chante,

lumières : Pascal Fellmann,

rêve et conte des histoires. Le langage y vit, les mots

Olivier Lagier.

surgissent, désordonnés, inarticulés, espiègles et

Opérations millimétrées sur cube :

joueurs comme ceux des petits. Bientôt ils sonnent,

Chistophe Boisson, Jordan

s’articulent et forment des phrases, tendres,

Deloge.

touchantes, des mots d’amour. Ils retentissent,

La Cie Voix-Off, Neuvy-Deux-

rebondissent, s’imbriquent et se déforment à nouveau,

Clochers.

comme une parabole du temps qui s’écoule, de la vie

Avec Damien Bouvet.

qui passe.

Production : Cie Voix-Off, Le Grand Bleu-

Une création originale accessible dès 4 ans, pour

ENPDA à Lille. Remerciements : Théâtre Lillico à Rennes,

apprendre à écouter et à voir le monde autrement.

Théâtre Dijon Bourgogne / centre dramatique national. Avec le soutien du FDCTC.

À partir de 4 ans Durée : 55 min mardi 22 mai . . . . . . . . . . . . mercredi 23 mai . . . . . . . . . . jeudi 24 mai . . . . . . . . . . . . . vendredi 25 mai . . . . . . . . . .

14 h 30 et 20 h 30 19 h 10 h et 19 h 10 h

Réservation groupes scolaires : contactez-nous à partir du 19/09 au 03 81 51 03 12.

De sa bouche sortent toutes sortes de sons, de chants, de rêves et d’histoires qui décortiquent l’art du langage. Une idée originale, qui apprend à écouter et à voir le monde autrement. Bubblemag Un spectacle à voir pour découvrir l'univers de Damien Bouvet, tellement drôle et tellement décalé qu'il aurait pu être belge. Sud Ouest

Taboularaza 55


Bitter Sugar Bus danse – Scènes du Jura

vendredi 13 janvier à 20 h 30 à Dole

Bitter Sugar ou plutôt le plaisir fou de relier le jazz et le hip-hop. Raphaëlle Delaunay croise les énergies de révolte venues d’Afrique, des Antilles, des USA ou de nos banlieues. Vitalité, virtuosité et plaisir du swing se conjuguent au féminin dans cette «black session» étourdissante.

départ de l’Espace à 19 h 30 Chorégraphie : Raphaëlle Delaunay. Compagnie Raphaëlle Delaunay, Paris. Réservation indispensable

Lancé sous l'impulsion de la Direction de la culture et du patrimoine de la Ville de Besançon en 2008, en partenariat

Le bus est exclusivement réservé aux titulaires du Passeport. Le prix de la place et du transport est compris dans leur abonnement.

avec le Nouveau Théâtre, le Théâtre Musical, le Petit théâtre de la Bouloie, le théâtre de l'Espace, puis rejoint par la Rodia en 2011, le dispositif Émergences va brillamment souffler sa cinquième bougie au printemps 2012. Le concept est simple : permettre aux talents locaux émergents d'être accompagnés par une des scènes de la ville et de s'y produire en fin de saison lors de la semaine Émergences. En programmant dans sa saison

Le Parcours du combattant, spectacle qui avait été présenté en juin 2010 dans le cadre du dispositif Émergences, le théâtre de l'Espace s'inscrit pleinement dans cette dynamique d'accompagnement et de soutien.

57


ILS DIFFUSENT NOS INFORMATIONS

ALIMENTATION :

LA FERME DES TROIS RIVIÈRES place de la Mare à Chemaudin – 03 81 58 45 55

BOULANGERIE G. VALENTIN 40 rue Jules-Haag – 03 81 50 11 43

Cassin – 03 81 51 79 52 HABILLEMENT, TEXTILE : CAFÉS, BRASSERIES :

LES PASSAGERS DU ZINC 5 rue de Vignier – 03 81 81 54 70

DU STAND 63 bis rue de Dole – 03 81 41 14 38

LE CAFÉ 159 rue de Belfort – 03 81 53 20 42

LE CARPE DIEM 2 place Jean-Gigoux – 03 81 83 11 18

03 81 83 42 69

BRASSERIE

CAFÉ L’ERMITAGE 130 Grande Rue –

LE COMPTOIR place Marulaz – 03 81 82 23 75

BAR DE L’ESCALE 17 bis route

LE KILARNEY 7 rue Courbet – 03 81 82 26 35

BUNJIN BAR 25 rue des Boucheries – 09 52 45 12 03

CULTURE ET LOISIRS :

ATELIER RENO MUSIQUE 36 rue d’Arènes – 03 81 82 18 99

45 rue d’Arènes – 03 81 81 12 13 03 81 80 64 30 – 03 81 82 06 83 03 81 61 91 80

CLUB DE FORME LE

LIBRAIRIE À LA PAGE 32 rue Ronchaux –

SANDALES D’EMPÉDOCLE 95 Grande Rue – 03 81 82 00 88

CAMPONOVO

LIBRAIRIE L’IVRE DES MOTS 12 rue Bersot – 03 81 65 45 08

PIANO G. LEROUX 26 rue de l’École – 03 81 82 36 88

– 03 81 88 31 07

LA CADRERIE 8 rue Rivotte

ÉDITIONS CÊTRE 138 Grande Rue – 03 81 61 98 67

50 Grande Rue – 03 81 65 07 70

DATA MUSIC

ATELIER FONTAINE-ARGENT 35 avenue Fontaine-Argent –

NESS MUSIQUE 18 rue d’Arènes – 03 81 81 56 97

NO2TILUS 33 rue Nicolas-Bruand – 03 81 88 28 26

IMMOBILIER :

AUX BELLES ÉTOFFES 2 rue de la Convention – 03 81 81 60 10

SPIRALE 24 rue

CIMM IMMOBILIER 27 avenue Montrapon – 03 81 51 20 54 A. B. C. ASSURANCES 29 rue des Boucheries – 03 81 25 02 40

TECHNIQUE, ENTRETIEN, RÉPARATIONS :

03 81 52 03 71

LA BRASSERIE DE L’ESPACE 1 place de l’Europe – 03 81 51 43 15

VÊTEMENTS

VINTAGE CORNER 9 rue d’Anvers –

Pasteur – 03 81 61 90 83 ASSURANCES :

L’UTINAM CAFÉ 9 place du 8 Septembre – 03 81 81 19 44

de Lyon à Beure – 03 81 51 75 54

COTONNADE 24 rue des Granges – 03 81 83 01 87

CORPORATIFS 2 rue de la Préfecture – 03 81 81 43 79

03 81 83 24 68

ÉPICERIE CHEZ BABA 104 place

LES VIGNERONS 122 Grande Rue – 03 81 82 83 13

GARAGE JOUFFROY J.-PAUL 156 rue de Dole –

HEURE ET QUALITÉ 77 rue de Belfort – 03 81 53 69 78

51 rue de Vesoul – 03 81 85 01 00

PRS ÉLECTROMÉNAGER

J.-R. REBOUL ÉLECTRONIQUE 25 rue Clément-Marot –

03 81 50 14 85 SERVICES, AIDES, ASSOCIATIONS:

BLANCHISSERIE DU REFUGE 101 rue de Vesoul – 0381831533

CAMPUS COPIE 29 avenue de l’Observatoire – 03 81 80 55 50

03 81 41 05 87

RECIDEV www.recidev.org –

RÉSIDENCE LE FORUM 1 rue Léonard-de-Vinci – 03 81 52 25 72

COMMERÇANTS 5 rue Courbet – 03 81 82 88 88

UNION DES

ASSOCIATION TEMPO 14 avenue Fontaine-Argent

– 03 81 80 16 30

LES ATELIERS DE CLAIRE 62 rue Battant

L’ATELIER 15 rue du Petit-Battant – 03 81 83 08 31

FORUM 15 Grande Rue

– 03 81 81 86 06 RESTAURANTS:

LE CAFÉ-CAFÉ 5 rue Luc-Breton – 0381811524

– 03 81 83 04 42

LA PETITE ADRESSE 28 rue Claude-Pouillet – 03 81 82 35 09

16 rue de Pontarlier – 03 81 81 52 66

LE LAGON BLEU 18 rue Bersot LE POMMAMOUR

CAVEAU RIVOTTE 3 rue Rivotte – 03 81 83 14 17

TRAMONTO 29 rue Mégevand – 03 81 81 26 69 LUCULLUS 46 rue Battant – 03 81 81 57 45

LE JADIS 15 avenue Carnot – 03 81 48 02 61

FLEURISTES :

LA FONTAINE AUX FLEURS 39 avenue Fontaine-Argent – 03 81 80 42 77

COIFFEURS :

SALON MARIE-JOËLLE 11 rue Rivotte – 03 81 81 17 13

COIFFURE rue de l’Église à Grandfontaine – 03 81 58 57 58

CHRISTELLE DEMEY

EM’STYLE COIFFURE 6 chemin de la

Prairie à Geneuille – 03 81 57 69 96 HÔTELS :

IL

LE MÉKONG 11 rue Mégevand – 03 81 81 47 55

HÔTEL DU NORD 8 et 10 rue Moncey – 03 81 81 34 56

merci ! 59


abonnement LE PASSEPORT : tous les spectacles, ciné-concerts et bus Priorité de réservation : Le Passeport vous permet de réserver vos places dès le mardi 30 août ! Passeport : 120 ¤* Passeport Duo : 180 ¤* (deux Passeports souscrits en même temps) Passeport réduit : 80 ¤* (étudiant, lycéen, collégien, carte Jeunes, demandeur d’emploi et professionnel du spectacle)

adhésion LA CARTE ESPACE : la place à 7 ¤ ou 5 ¤ ! Carte Espace : 28 ¤* Carte Espace réduite: 14 ¤* (étudiant, lycéen, collégien, carte Jeunes, demandeur d’emploi et professionnel du spectacle).

Valable 1 an à compter de la date d’achat, elle donne droit aux tarifs de 7 ¤ ou de 5 ¤ (tarif 15 jours) pour tous les spectacles et ciné-concerts. Il permet d’accéder à l’intégralité de la saison (spectacles, ciné-concerts et bus).

Vous bénéficiez du tarif réduit pour tous les films.

Il donne droit à un tarif de 2,50 ¤ pour tous les films.

Vous pouvez choisir les spectacles et les dates de représentation à tout moment de la saison (dans la limite des places disponibles). Ouverture de la location lundi 12 septembre.

Un « bus-spectacle » vous est offert au cours de la saison (dans la limite des places disponibles). Vous bénéficiez d’une invitation « découverte » pour un(e) ami(e) qui vous accompagne à une représentation (hors bus).

Des tarifs préférentiels vous sont accordés au Nouveau Théâtre, au Théâtre Musical de Besançon et à Scènes du Jura.

Des tarifs préférentiels vous sont accordés au Nouveau Théâtre, au Théâtre Musical de Besançon et à Scènes du Jura.

Vous recevez à domicile nos plaquettes bimestrielles « Cinéma ».

Vous recevez à domicile nos plaquettes bimestrielles « Cinéma ». Une seule obligation : vous devez réserver vos places (vous êtes les seuls à pouvoir changer vos réservations, dans la limite des places disponibles).

*Facilités de paiement : règlement échelonné, nous consulter. 61


informations

tarifs

Ouverture de la location : —dès le mardi 30 août pour les titulaires de Passeport —à partir du lundi 12 septembre —à partir du lundi 19 septembre pour les groupes scolaires

Abonnement

PASSEPORT

tous les spectacles, les ciné-concerts et bus

PASSEPORT DUO

** En achetant votre billet 15 jours au moins avant la représentation, vous bénéficiez d’une réduction de tarif. 120 ¤ 180 ¤ deux passeports souscrits en même temps

80 ¤

PASSEPORT RÉDUIT

étudiant, lycéen, collégien, carte Jeunes, demandeur d’emploi, professionnel du spectacle

Nous vous accueillons : —du 30 août au 21 octobre : dans le hall du théâtre, du lundi au vendredi, de 13 h à 18 h, par téléphone au 03 81 51 13 13, du lundi au vendredi, de 13 h à 19 h. —à partir du 24 octobre (au théâtre ou par téléphone) : les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 15 h à 18 h, les mercredis de 13 h à 18 h. Vous pouvez également réserver vos places par courrier accompagné de votre règlement (bulletin de location à votre disposition). Les réservations téléphoniques peuvent être réglées par carte bancaire lors de l’appel (paiement sécurisé). Sinon, elles doivent être confirmées dans les 48 heures suivant votre appel en adressant votre règlement à l’ordre du théâtre de l’Espace ou en venant retirer vos billets au théâtre. La salle est accessible aux personnes à mobilité réduite. Pour un meilleur accueil, merci de le préciser au moment de votre réservation. Les billets ne sont ni remboursés, ni échangés sauf en cas d’annulation du spectacle. Seuls les titulaires du Passeport peuvent changer leur réservation, dans la limite des places disponibles. Accès Lignes bus Ginko : 5-2-3-10-22-27 / A (soir ou dimanche) – arrêt Europe-Allende Plan téléchargeable sur le site www.theatre-espace.fr

Adhésion

CARTE ESPACE

28 ¤

CARTE ESPACE RÉDUITE

14 ¤

étudiant, lycéen, collégien, carte Jeunes, demandeur d’emploi, professionnel du spectacle

tarif normal

Places spectacles

tarif 15 jours**

20 ¤

18 ¤

15,50 ¤

13,50 ¤

10 ¤

8,50 ¤

Titulaire carte Espace

Enfant (moins de 12 ans)

Individuel e

Famille nombreuse, 3 âge, CE, abonné Nouveau Théâtre, Théâtre Musical et Scènes du Jura, adhérent MPT et MJC Étudiant, lycéen, collégien, carte Jeunes, demandeur d’emploi, professionnel du spectacle

Places cinéma (hors ciné-concerts) Individuel

Réduit

3,50 ¤

Titulaire Passeport, carte Jeunes, enfant et groupe

2,50 ¤ 63 63


Le théâtre de l’Espace Président : Marcel Ferréol Anne Bouchard - relations avec le public, action culturelle Stéphanie Bunod - action culturelle, relations avec le public cinéma Marie-Hélène Créquy - programmation spectacles Jean-Michel Cretin - programmation cinéma Arsim Imeri - relations avec le public, action culturelle Nanding Ishak Boushaki - entretien Marie-Charlotte Madelon - billetterie Jacques Marquès - direction technique Luc Mesnier-Pierroutet - régie générale Lydia Pirany - comptabilité Laurent Pointurier - régie générale Bita Rastegar - caisse Claude Stirnemann - administration Anne Tanguy - direction Nadège Viard - relations avec le public, action culturelle Pascale Vurpillot - secrétariat général Annie Zo’omevele - secrétariat En plus de son équipe permanente, le théâtre de l’Espace aura recours cette saison à l’emploi pour des durées diverses d’une centaine d’artistes et de techniciens intermittents du spectacle, dans le cadre des créations, des accueils et de l’action culturelle.

Crédit photographique p. 7 : Isabelle Meister - p. 9 : Laurent Philippe - p. 11 : Élisabeth Carecchio - p. 13 : Steph Bloch - p. 15 : Philippe Cibille - p. 17 : Laurent Thurin Nal - p. 19: Yves Petit - p. 21: Anne-Marie SagaireDurst - p. 23 : Samuel Carnovali - p. 25 : Sylvie Malissard - p. 27 : Élisabeth Carecchio - p. 29 : Julien Diologent - p. 31 : non mentionné - p. 33 : Jean-Yves Gaultier - p. 35 : Aglaé Bory p. 37: Bruno Voidey - p. 39: Alain Monot - p. 43: Filip Vanzieleghem - p. 45 : Antony - p. 49 : Franck Christen - p. 51 : Franck Gervais - p. 53: Nora Houguenade - p. 55: Philippe Cibille - p. 56: Philippe Savoir.

Réalisation de la plaquette Les Nouvelles n° 40 Directeur de la publication : Daniel Boucon - Rédaction : Daniel Boucon, Jean-Michel Cretin, Simon Nicolas - Mise en page : Florence Lagadec - Impression : Simon à Ornans - Siret : 342 798 139 000 16 - Licences d’entrepreneur de spectacles n° 1-1000 795, 2-1000 793, 3-1000 794 - Numéro ISSN : 07669135 - Dépôt légal : septembre 2011.

Jacques Bas, notre président honoraire, nous a faussé compagnie à la rentrée dernière. Lorsque l'Espace est devenu Scène nationale, nous avons dû renoncer à la SCOP de nos premières années au bénéfice de l'association actuelle. Il nous fallait un président. La recherche portait sur quelqu'un de cultivé, bon connaisseur du spectacle vivant, préoccupé de démocratisation culturelle, engagé dans la vie de la cité, esprit libre... plus une bonne demi-douzaine de qualités (et de défauts) parfois incompatibles, dont la liste s'achevait par « et qui n'ait pas froid aux yeux ». Le nom de Jacques s’est imposé d’emblée. La suite a prouvé qu'il était effectivement le « right man ». En particulier, il a donné sa pleine mesure pendant les six années ubuesques, de 1996 à 2002, durant lesquelles la direction était assurée par Godot en personne. Si l'Espace existe encore aujourd'hui, Jacques n'y est pas pour peu de chose.

Le théâtre de l’Espace scène nationale de Besançon est subventionné pour son fonctionnement par la Ville de Besançon, le ministère de la Culture – direction régionale des Affaires culturelles de Franche-Comté, la Région de Franche-Comté et le Département du Doubs, et financé par ses spectateurs. Il bénéficie en outre de l’aide de l’Office national de diffusion artistique et du Centre national de la cinématographie au titre du classement Art et Essai.

C'était un honnête homme, au sens de la Renaissance comme à celui d'aujourd'hui ; un homme de cœur, de conviction, rigoureux et exigeant. Il était ouvert et généreux, d'un caractère entier, direct voire pire si pas d'affinités. Un hussard de la culture. C'était notre ami. 65


Théâtre de l’Espace, scène nationale place de l’Europe, Planoise – BP 2033 25050 Besançon Cedex location spectacles : tél. 03 81 51 13 13 administration : tél. 03 81 51 03 12 fax 03 81 41 00 61 theatre.espace@wanadoo.fr www.theatre-espace.fr

66


Plaquette du théâtre de l'Espace 2011/2012