Page 19

L’écho de l’étroit chemin Déc. 2013 - http://letroitchemin.wifeo.com

Sél ect ion haïbun : thème libre

Amer comme la mort doux comme la vie sucré comme l’amour. Aux puits on rencontre parfois Des femmes bleues ou que leurs yeux, Tirant l’eau avec une corde et Surchargeant leurs ânes de bidons ; Que l’eau soit claire ou brune Micropur elles ignorent. Aux campements elles réapparaissent, Les enfants d’abord, proposant Bijoux, boîtes, cuirs peints Et même pointes de flèches. Belles théières recouvertes de peau pour les touristes. Dans le froid de l’hôtel des mille étoiles On s’engloutit dans le sac de couchage ébloui par la Voie Lactée Comme nulle part ailleurs.

Germain Rehlinger, France

17 19 no 10 x

116 18

20 18

L'Echo de l'étroit chemin n° 10  
Advertisement