Issuu on Google+

Hag Saméah Tichri 5772-2011

t i u t a r G

Dans ce magazine, redécouvrez le goût des recettes traditionnelles des fêtes de Tichri, des mets sucrés, et des gâteaux au miel pour petits déjeuners et desserts de fête. Que de douceurs pour ce début d’année…

Le magazine des fêtes juives


Acheter vos diamants aux prix direct de la bourse de Ramat Gan Un seul numĂŠro : 06-62-52-22-41


Éditorial

La nouvelle année est à notre porte ! Nous espérons tous une année de douceur, une année de miel, pour nous et tout le peuple juif. Hag Saméah est de retour et vous propose des recettes originales et traditionnelles pour votre table. A Roch Hachana, que dites-vous d’un délicieux poulet au goût sucré, pour annoncer la douceur de l’année à venir ? D’un rôti de viande aux fruits secs ? Pour ceux qui ont mangé chez leurs grands-parents les dattes farcies traditionnelles, voici la façon d’en retrouver le goût inoubliable. Nous vous présentons aussi la recette des « kréplakh », ce ravioli d’Europe de l’Est qu’on sert dans la soupe la veille de Kippour. Et pour la fin du jeûne, servez le boulou tunisien, sans oublier la citronnade fraîche qui l’accompagne. Vous voudrez certainement essayer nos recettes de gâteaux au miel qui caractérisent Roch Hachana. Nous n’avons pas oublié les enfants, et leur avons préparé des jeux, une histoire, ainsi que des travaux manuels faciles à réaliser : de belles guirlandes originales pour décorer la soucca ! Une activité tout à fait traditionnelle avec de la nouveauté et de l’imagination pour le choix des formes, de la matière et des couleurs. Essayez, on ne vous croira pas quand vous direz que vous les avez faites tous seuls ! Nous souhaitons à tous nos lecteurs, en ce début d’année, ktiva vé’hatima tova et …

Hag Saméah !

www.hagsameah.org Retrouver le magasine Hagsameah en ligne.

Proposer vos recettes

Partager vos astuces

Echanger sur le forum

Donnez votre avis et

progressez en cuisine...


Voici 2 recettes choisies de poulet sucré pour commencer l’année tout en douceur ! Au four ou à la marmite, elles sont faciles à réaliser et toutes les deux excellentes !

Poulet au miel et à la moutarde Ingrédients:

• 4 cuillérées à soupe de miel • 2 cuillérées à soupe de moutarde • 3-4 pommes épluchées et coupées en morceaux (facultatif)

Réalisation : Mélanger le miel et la moutarde puis en badigeonner les morceaux de poulet à l’intérieur et à l’extérieur. Ajouter les pommes au moule, couvrir et faire cuire à 180° pendant 40 minutes. Oter le couvercle et continuer à rôtir 35 minutes de plus ou jusqu’à ce que le poulet soit tendre.


Poulet au miel et à la grenade Ingrédients:

Réalisation :

Pour dix personnes : 10 parts de poulet (le blanc de poulet est particulièrement adapté) • 4 cuillérées d’huile • 3 gousses d’ail pressées nuancier • 3NAOURI cuillérées de sauce de soja NAOURI, • ½ futura cuillérée de HV bold, 36 pt paprika doux •1 pincée de poivre • 1 pincée de sel • 3 cuillérées à soupe de sirop de grenadine market, Tahoma • 3 cuillérées à soupe de mielBold, 22 pt • 2 cuillérées à soupe de sauce chili

Mélanger tous les ingrédients de la sauce et les verser sur les morceaux de poulet dans un plat allant au four. Couvrir et faire cuire à 200°. Oter le couvercle, baisser la température à 180° et cuire à découvert un quart d’heure supplémentaire jusqu’à obtenir une belle couleur foncée.

RAL 7031

RAL 6018

Rubrique sponsorisée par:


Rôti de bœuf aux fruits secs Ingrédients:

Réalisation :

pour 8-10 personnes

Mélanger l’ail, le poivre, la cannelle et la farine et en frotter le morceau de viande. Faire revenir l’oignon dans l’huile, ajouter la viande et rôtir de tous côtés à feu vif. Couvrir et faire cuire à feu doux pendant 30 minutes. Ajouter l’eau et cuire une a deux heures supplémentaire à feu doux jusqu’à ce que la viande soit tendre. Ajouter les pruneaux ou les abricots secs ainsi que les autres ingrédients, couvrir et cuire à feu doux pendant environ 20 minutes (il faut que les fruits secs soient ramollis et entiers) Servir la viande avec les fruits secs et la sauce. Pour une sauce plus réduite, y mélanger 2-3 cuillérées de farine de matsa et cuire 10 minutes de plus.

2 gousses d’ail pressées •¼ petite cuillérée de poivre •¼ petite cuillérée de cannelle • 3 cuillérées à soupe de farine •1 rôti de bœuf de 2 kg • 1 gros oignon coupé en tranches • 2 cuillérées à soupe d’huile • 1 ½ verre d’eau • ½ kg de pruneaux ou d’abricots secs • 2 cuillérées de miel • 1/8 petite cuillérée de gingembre (facultatif)


Stellia-Paris vous acueille dans son show-room

tous les mardis de 10H30 à 19H30 sans rendez-vous

pour vous faire découvrir sa collection printemps-été et sa nouvelle gamme de robes maillot tsniout et modernes.

(assortiment robe+foulard+ceinture) Pour venir un autre jour nous contacter.

15 Allée des Eiders - 75019 Paris Interphone 03, étage 0, porte 03. Contact : 06 09 70 76 50 ou 06 68 99 72 72 (M° Crimée ligne 7) - Entrée par rue de Flandre ou rue de l’Ourcq

www.stellia-paris.com

Sarcelle : Galith 06 64 90 04 78 Stasbourg : Isabelle 06 67 23 89 41 Marseille : Rivka 06 09 36 09 77 Jérusalem : Meitavel 052 8 698085 Dans le cadre de son développement Stellia recherche des représentantes et des agents commerciaux sur toute la France et en Israël.


Kreplach

Ingrédients:

(ou Krepler)

Recette pour environ 25 unités La pâte : 1 oeuf • ¼ de verre d’eau (le volume d’1/2 coquille d’œuf) • Un peu d’huile • Une pincée de gingembre • Une pincée de sucre • 1 verre de farine Bien mélanger tous les ingrédients à la main ou au mixer. Il faut que la pâte soit sèche.

La farce: • Une poitrine de poulet • Un oignon, • Une pincée de gingembre • Une pincée de sel • Une pincée de cannelle


Dans la tradition askénaze, on sert les kreplach à différentes occasions : A Pourim, Hochaana Raba (le 7ème jour de Souccot) et la veille de Kippour. Les trois ont la particularité d’être des jours où l’intervention divine est cachée, comme la viande qui est cachée, enveloppée dans une pâte. En effet, le jour de Kippour, nous ignorons quel a été notre verdict ainsi qu’à Hochaana Rabba, et pourtant, nous plaçons notre confiance en D. et ces jours là sont des jours de fête. Quant à la fête de Pourim, elle représente comme le nom de la Méguilat « Esther » l’indique, l’intervention voilée de D. à travers les évènements.

Réalisation : Dans un bouillon de soupe, faire cuire une poitrine de poulet. Retirer. Faire revenir l’oignon émincé avec une cuillère à soupe d’huile jusqu’à ce qu’il blondisse, puis hacher au robot le poulet avec l’oignon revenu, le sel, le gingembre et la cannelle. Etaler la pâte très finement. Couper en carrés de 6-7 cm de côté, déposer une cuillère de la farce, fermer en triangle. On peut aussi, selon la coutume, replier les 2 extrémités du triangle comme sur la photo. Faire bouillir le bouillon de soupe, y déposer les Kreplach et laisser cuire 10 minutes.


Le Boulou Ingrédients:

Pour 8 personnes – préparation 20 min –cuisson 30 min 500 g de farine • 175 g de sucre en poudre • 3 œufs • Le zeste d’un quart d’orange • ½ verre d’huile • 75g d’amandes • 4 amandes amères • 100 g de raisins de Corinthe • 2 cuillerées à soupe d’eau de fleur d’oranger • 1 paquet de levure chimique • 25 g de grains de sésame • Sel

Réalisation : Faire griller les amandes dans une poêle posée sur feu vif et en réserver vingt. Hacher grossièrement le reste dans une moulinette. Hacher également très fin le zeste d’orange. Allumer le four position maximale. Mettre la farine et le sucre dans une jatte, ajouter le zeste d’orange haché, la levure, deux pincées de sel, l’huile et l’eau de fleur d’oranger. Casser dessus trois œufs et malaxer. S’il le faut, ajouter un peu d’eau tiède. Pétrir la pâte sue une planche six

minutes en y incorporant en cours de travail les amandes hachées et les raisins de Corinthe. Partager la pâte en deux et former deux pains allongés. Saupoudrer la planche de grains de sésame, puis rouler dessus les pains et les garnir d’amandes entières. Huiler et fariner légèrement la plaque à four, y disposer les pains et enfourner. Après trois minutes, mettre à feu modéré (position 5). Cuire une demi-heure. Retirer et laisser refroidir avant de servir en tranches.


Dans la tradition tunisienne, on sert le boulou accompagné d’une citronnade faite maison à la sortie de Kippour. Les raisins secs, les amandes, et la vitamine C de la citronnade sont d’excellents fortifiants, après 24 heures de jeune.

La citronnade Ingrédients:

Réalisation :

• 200 g de sucre • Jus de 2 citrons • 1.5 L d’eau • Le zeste d’un1/2 citron

Mettre tous les ingrédients dans une bouteille et bien la secouer. Préparer la citronnade quelques heures à l’avance (ou même la veille) et secouer de temps en temps.


Gâteau au miel à étages

Ingrédients: pour le gâteau:

150g de margarine • 270 g de miel • 2 œufs • 1 pincée de sel • 2 cuillères à soupe rases de bicarbonate de soude • 160 g de sucre • ½ verre d’eau • 1kg à 1.2kg de

pour le crème pâtissière:

pour le nappage:

4 verres d’eau • 2 verres de sucre • 20 g de margarine • 2 verres de farine • 1 ½ cuillère à soupe de concentré de vanille • 2 jaunes d’œuf • 200g de margarine ramollie • 50g de sucre glace

½ v d’eau • 4 c à soupe de cacao • 1 cc de café • 5 c à soupe de sucre • 50g de margarine


Préparation du gateau: Mélanger tous les ingrédients au batteur, sauf la farine. Ajouter la farine petit à petit, pour obtenir une pâte très souple et pas collante. Séparer en 3 la pâte obtenue. Etaler sur une tôle de four de la

taille 35 × 40 cm environ, une très fine épaisseur. Enfourner à 180° pour environ 7 à 10 min. La pâte doit être à peine dorée. Couvrir et mettre de côté.

Préparation de la crème: Dans une casserole verser • 2 verres d’eau • 2 verres de sucre • 20g de margarine Porter à ébullition Dans un récipient mettre • 2 verres de farine • 2 verres d’eau Puis mixer pour éviter les grumeaux. Verser dans la casserole petit à petit en remuant sans arrêt jusqu’à épaississement de la préparation puis éteindre le feu. Ajouter 1 ½ cuillère à soupe de concentré de vanille

Séparément : Battre 200 g de margarine ramollie avec 50g de sucre glace. Rajouter à la préparation; battre 7 à 8 minutes. La crème prête, sortir les 3 tôles de gâteaux : sur le premier gâteau, étaler une couche de crème pâtissière, puis recouvrir du deuxième gâteau, puis étaler une deuxième couche de crème pâtissière, puis recouvrir du troisième gâteau. Enfin, recouvrir du nappage chocolat.

Préparation du nappage chocolat : Mettre tous les ingrédients dans une casserole et mélanger jusqu’ils soient bien incorporés et que le mélange s’épaississe. Verser sur le gâteau.


G창teau au miel traditionnel


Ingrédients 3 œufs • 1 verre de sucre • 1 verre de miel (ou de bonne confiture) • 1 verre d’huile (ou 200 gr de margarine) • 1 verre de café ou de thé fort • 1 petite cuillérée de cannelle • ½ petite cuillérée de poudre de clou de girofle • 1 pincée de sel • 3 ½ verres de farine • 1 petite cuillérée de levure chimique • 1 petite cuillérée de bicarbonate de soude • ½ verre d’amandes grossièrement hachées

Réalisation Séparer les blancs des jaunes d’œuf Mettre dans un grand récipient les jaunes d’œuf, ¾ de verres de sucre, le miel, l’huile, le café, la cannelle, la poudre de clou de girofle et le sel. Bien mélanger. Dans une terrine, Mélanger les ingrédients secs : La farine, la levure chimique, le bicarbonate de soude et les amandes. Les ajouter au mélange précédent et tourner juste assez pour obtenir une pâte lisse. Dans un autre récipient, battre les blancs en neige puis ajouter le reste de sucre (1/4 de verre) et continuer à battre jusqu’à former une crème souple. Ajouter la crème à la pâte en remuant légèrement et verser dans un moule huilé. Faire cuire à température moyenne pendant 60-70 minutes. Le gâteau est prêt lorsqu’un cure-dent planté en son centre ressort propre et qu’il est doré. Sortir le gâteau du moule après 15 minutes. Variantes : Comme garniture, on peut saupoudrer avant la cuisson d’un quart de verre d’amandes concassées. A la place des amandes, on peut ajouter à la pâte 1 verre de pommes râpées.

Envoyez vos recettes les plus réussies à recettes@hagsameah.org et gagnez des cadeaux ! Précisez votre nom, prénom, tel et adresse complète.


e

3

Koupat

La princip

Nos Grands Maître

1

‫״‬Par un don à K on mérite d’êtr une kétiva vé’h La bénédiction des Tsadikim:

La bénédiction des Tsadikim:

Avant Roch Hachana et Yom Kippour, les Grands Maîtres versent leurs supplications en faveur des donateurs de Koupat Ha’ir. Nous, aussi, nous nous associons à Koupat Ha’ir. Nous aussi nous bénéficions de la prière des Justes.

2

Veuillez inscrire votre prénom

Pour une bonne et heureuse année:___

Pour trouver un(e) conjoint(e): ______

Pour la guérison: _________________

Pour une large subsistance: ________ 40 jours de prières face au Mur des Lamentations:

Dix talmidei ‘hakhamim envoyés par Koupat Ha’ir prieront pour vous au Kotel pendant quarante jours suivis parmi lesquels: Roch Hachanah, la veille de Yom Kippour, Yom Kippour, Souccoth, et Hochana Rabba.

Pour la réussite spirituelle: _________

Autre: _________________________

La bénédiction des Tsadikim. 40 jours de prières face au Mur des Lament


t Ha‫׳‬ir

pale caisse de Tsédaka d‫׳‬Israël

es affirment:

Koupat Ha’ir, re béni pour hatima tova‫״‬

m et le prénom de votre mère.

_______________________________

________________________________

_______________________________

________________________________

_______________________________

_______________________________

tations.

Tout le livre des Téhillim au Kotel. Pour les Kapparot.

3

Tout le livre des Téhillim au Kotel à Roch Hachana et Yom Kippour:

Le jour de Roch Hachana et de Yom Kippour, les envoyés de Koupat Ha’ir viendront au Kotel lire tous les Téhillim pour le mérite des donateurs puis mentionneront chaque nom afin qu’il soit scellé pour la vie.

4

Les Kapparot la veille de Yom Kippour:

Pour ceux qui ont la coutume de racheter les kapparot et de verser l’argent aux pauvres, ou pour ceux qui ont l’habitude de faire les Kapparot avec de l’argent.


donateurs Spécialement pour les de Koupat Ha’ir

e t ê u q e r a l s Dan prononcée

à la fin des Téhillim

Dans cette lettre est rapportée la conversation entre le Grand Maître de notre génération, Rav ‘Haïm Kaniewsky, et son fils Rav Chaoul. Rav Chaoul Kaniewky a inscrit les mots précis que son père lui a dits au cours de leur entretien. Lors des Appels précédents, une telle occasion ne s’est jamais présentée. Alors que vous vous trouvez à des moments cruciaux et que l’avenir de votre famille est sur la balance, vous ne devez pas manquer cet Appel. Ne dites pas : « Encore ? » car ce bulletin peut vous sauver la vie. Ne dites pas : «J’ai déjà donné». C’est vrai, vous avez déjà donné et vous ne pouvez pas donner sans arrêt comme si vous étiez le Baron de Rotschild. Mais pendant les Dix Jours de Repentir, les jours où le décret pour l’année à venir est scellé, cela en vaut la peine. « J’ai parlé à mon père le Gaon Rabbi ‘Haïm chlita, qui a dit : Je ne peux pas

le promettre, mais bli néder, chaque jour des Dix Jours de Repentir… » Que se passera-t-il à Roch Hachana ? A Yom Kippour ? Et pendant les Dix Jours de Repentir? Espérons que…

Le soir de Roch Hachana L’un des spectacles les plus impressionnants du monde est le soir de Roch Hachana, à la Rue Rachbam à Bnei Brak. Des dizaines de milliers d’hommes envahissent la rue. Il est impossible de passer. Une foule d’hommes, tous habillés de leurs vêtements de fête, s’approche du vieil immeuble. Tous espèrent une seule chose : réussir à passer devant Rav ‘Haïm Kaniewsky. Le courant humain les emporte, les gens sont serrés les uns contre les autres. Malgré cela, personne ne quitte les lieux. Des milliers de personnes se serrent et restent debout en attendant leur tour, les yeux levés vers la maison.


Ils ne rentreront pas chez eux avant d’avoir entendu Rav ‘Haïm Kaniewsky leur souhaiter : « Bonne et douce année». Ils ne rentreront pas chez eux avant de l’avoir vu hocher la tête en signe de bénédiction. Car le soir de Roch Hachana, quand la vie de chacun est sur la balance, personne ne veut renoncer à la bénédiction d’un Grand Maître. Si le tsaddik donne sa bénédiction pour une bonne année, le Tribunal céleste l’entend. Si lui qui consacre sa vie au service divin, demande quelque chose,

D. accomplit sa requête. Pendant des heures, les gens affluent devant lui. Le Rav, qui s’efface devant les demandes de son peuple, ne fera le Kiddouch que très tard le soir, près de minuit. Un souhait de « Bonne année » de Rav Kaniewsky, espèrent les hommes rassemblés devant l’immeuble. La «Bonne année» qu’il me souhaitera. Juste ces deux mots-là…

Sans attendre Pourquoi, cher ami ? Pourquoi se contenter de peu ? Nous nous approchons de vous dans la file d’attente, alors que vous êtes debout parmi les milliers de gens. Nous vous faisons sortir de la queue

J’ai parlé à mon père le Gaon Rabbi ‘Haïm chlita, qui a dit : Je ne peux pas le promettre, mais bli néder, chaque jour des Dix Jours de Repentir, y compris Roch Hachana et Yom Kippour, lorsque je terminerai le livre des Téhillim comme j’en ai l’habitude [bli néder],

je mentionnerai tous les noms des donateurs qui seront transmis par Koupat Ha’ir dans le Yéhi Ratson qu’on dit à la fin du Séfer Téhillim, pour qu’ils méritent une bonne et douce année. Yits’hak Chaoul fils de Rav ‘Haïm Kaniewsky chlita


et vous murmurons : « Venez vite ! Il y a une autre entrée à la maison de Rav ‘Haïm Kaniewsky, par la porte arrière ! Celui qui entre par là reçoit beaucoup plus ! Pas seulement un souhait de bonne année, mais beaucoup plus ! » Vous nous suivez, étonné, incrédule. Nous vous conduisons à la porte arrière, et il est écrit noir sur blanc : « J’ai parlé à mon père le Gaon Rabbi ‘Haïm chlita, qui a dit : Je ne peux pas le promettre, mais bli néder, chaque jour des Dix Jours de Repentir, y compris Roch Hachana et Yom Kippour, lorsque je terminerai le livre des Téhillim comme j’en ai l’habitude [bli néder], je mentionnerai tous les noms des donateurs qui seront transmis par Koupat Ha’ir dans le Yéhi Ratson qu’on dit à la fin du Séfer Téhillim, pour qu’ils méritent une bonne et douce année ».

que son fils nous a répété. Rav Kaniewsky priera pour vous pas seulement le premier jour de Roch Hachana, mais aussi le deuxième jour, puis le 3 Tichri, et tous les jours jusqu’à Yom Kippour. Pendant ces jours où vous et votre famille attendez le verdict concernant la nouvelle année, notre Maître terminera chaque jour la lecture du livre des Téhillim, ajoutera la requête Yéhi Ratson et mentionnera votre nom si vous l’avez transmis par Koupat Ha’ir.

Ceux qui Le craignent

Vous voyez ! Vous regardez la note une fois de plus et vous vous demandez : si j’ai attendu ici pour trois secondes de « bonne année », je peux mériter à présent non pas une seconde de souhait mais des heures de récitation de Téhillim le jour du Jugement. Rav ‘Haïm Kaniewsky récitera tout le livre des Téhillim et priera pour moi !

Si le Rav annonce qu’il priera pour une bonne année, ce sera une prière venant d’un cœur pur et saint. Ce sera une prière du Grand Maître de la génération dont la vie n’est que l’expression de la royauté divine sur terre. Rav Kaniewsky se dévoue pour les enfants du Créateur chaque jour, à chaque moment. La souffrance du peuple juif est sa souffrance à lui. Il tranche des questions cruciales et assume une responsabilité immense. Quand un homme comme lui, aimé au Ciel, demande : « Mon D. ! Aie pitié de … et de … et donne-leur une bonne année », le Créateur l’écoute et accepte sa requête. Car « Il réalise la volonté de ceux qui Le craignent ».

Et cela est écrit noir sur blanc et signé par le fils du Rav. C’est ce que Rav ‘Haïm Kaniewsky a dit à son fils et ce

Aux cours des derniers jours de l’année, quand vous vous apprêtez à donner votre argent de tsédaka, toutes

Yits’hak Chaoul fils de Rav ‘Haïm Kaniewsky chlita.


les possibilités sont devant vous. Mais à Koupat Ha’ir, vous gagnez les Téhillim que Rav ‘Haïm Kaniewsky récitera en priant pour vous. Cela semble incroyable, mais c’est ce que le fils du Rav a écrit lui-même. Alors que vous prierez en ces jours de Jugement pour une bonne année pour vous-même et pour tout le peuple juif, il est bon que la prière de Rav Kaniewsky s’ajoute à la vôtre. Celui qui se tient seul pendant les Dix Jours de Repentir n’est pas comparable à celui qui est accompagné de dix récitations du Livre des Téhillim et de la prière d’un Grand Maître qui laisse une empreinte très forte au Ciel. Pendant dix jours critiques de l’année, vous êtes protégés par la prière d’un Grand de la Torah.

Dans la requête de Rav ‘Haïm Kaniewsky Ce n’est pas juste une bénédiction de « bonne année », c’est bien plus que cela. Le Rav fera pour vous une requête dans le Yéhi Ratson qu’on dit après avoir récité le Livre des Téhillim. Savez-vous quel trésor de requêtes figure dans ce Yéhi Ratson ? Voici quelques exemples: Expie toutes nos fautes – Rav ‘Haïm Kaniewsky supplie que D. vous pardonne. Il vous aide à le demander. Cette aide est-elle superflue pour qui que ce soit ? Guide-nous dans Ton service, ouvre notre cœur à l’étude de Ta Torah – Qui ne désire pas servir D.? Qui ne

A l’intention de Rav ‘Haïm Kaniewsky chlita Je transmets mon don de__________euros à Koupat Ha’ir

en tant que pidyon néfech (rachat) pour moi-même et tous ceux qui sont inscrits ci-dessous et je demande la bénédiction du Rav chlita afin que se réalise :

« Tous les donateurs de Koupat Ha’ir sont assurés de mériter une bonne et douce année, sans aucun malheur » Veuillez mentionner mon nom parmi les donateurs de Koupat Ha’ir dans le Yéhi Ratson pendant les Dix Jours de Repentir après la lecture du livre des Téhillim :

Nom :

Requête : Requête : Nom :


voudrait pas que le cœur de ses enfants soit ouvert à l’étude de la Torah et au service de D ? Quand notre Maître demande pendant les Dix Jours de Repentir que D. nous guide, vous en verrez les conséquences. Envoie la guérison complète aux malades de Ton peuple – Quelle douleur transparaît dans ces mots ! De nos jours où la santé est un trésor que seul un miracle peut nous assurer, le Rav priera pour votre santé. Et pour tous les voyageurs… Sauve-les de tout danger – Nous sommes tous des voyageurs. Nous entendons tous les jours comment peut se terminer un simple trajet en voiture sur l’autoroute. Nous et nos enfants prenons la voiture, le bus, le métro… Rav Kaniewsky priera que D. nous protège de tout préjudice au cours des voyages de l’année à venir. Souviens-Toi de tous ceux qui n’ont pas d’enfants et des femmes enceintes – Combien d’aide divine faut-il avant de pouvoir tenir dans les bras un bébé en bonne santé ? Qui ne désire pas que le Rav prie pour lui à ce sujet ? Qui ne s’inquiète pas de l’avenir ? Qu’aucun enfant juif ne rencontre d’accident – Nous envoyons notre enfant à l’école. Qui sait ce qui lui arrivera ? Qui rencontrera-t-il ? Et s’il tombe ? Qui le protégera ? Nos jeunes enfants, nous voudrions tant les garder en bonne santé physique et morale. La prière de notre Maître aura sûrement un effet… Fais-les grandir dans Ta Torah – Fais qu’ils ne se complaisent pas à dormir

le matin et à passer la nuit à lire ; fais qu’ils ne soient pas indifférents à leur étude. Le monde est si dangereux et si séduisant ! Fais que nos enfants ne soient pas aveuglés par la rue. Fais que nos enfants soient les justes de la prochaine génération. Sauve-les du mauvais œil… annule les mauvais décrets – Rav Kaniewsky récite cette prière du fond du cœur… Qu’il n’arrive pas de malheurs, pas de tumeurs, pas d’accidents, pas d’attaques ennemies… Prépare notre subsistance de Ta main large – Evite-nous de compter chaque sou, de perdre notre emploi, d’assister à l’affaissement de la Bourse. Vous savez que « la charité écarte le mauvais décret » et vous préparez dès maintenant des avocats en votre faveur en vue du jugement de Roch Hachana : la charité, la prière (la vôtre et celle de Rav ‘Haïm Kaniewsky) et le repentir. Les Dix Jours de Repentir sont les derniers jours où il est encore possible de changer le décret. Ensuite, les portes se fermeront. Si vous avez profité de cette opportunité, c’est un gain immensurable. Bien que vous ayez déjà donné, certainement, quand il s’agit des dix jours déterminants, chacun fait un effort supplémentaire. « On ne devient pas pauvre pour avoir donné la charité» disent nos Sages. Chaque euro que vous donnerez à l’Appel de Koupat Ha’ir vous reviendra au centuple, et plus encore.


La force de la Tsédaka No 9

Koupat Ha’ir vient de publier un nouveau bulletin de « La force de la tsédaka ». Le succès foudroyant de ces bulletins auprès du public nous encourage à raconter encore, à donner la parole à tous ceux qui ont connu cette aventure extraordinaire et qui veulent la partager avec d’autres. « J’ai fait un don et j’ai vu la délivrance…» Quelle joie ces mots renferment ! Quel sentiment exaltant !

De mes yeux, j’ai vu le Créateur intervenir en ma faveur. J’ai fait un don à la tsédaka et j’ai constaté combien cette mitsva est précieuse. J’ai donné de l’argent à Koupat Ha’ir et j’ai vu les Portes du Ciel s’ouvrir… Découvrez prochainement de nouvelles histoires authentiques et passionnantes, qui nous révèlent une fois de plus… « la force de la tsédaka ».

Si vous desirez recevoir un ancien bulletin qui manque à votre collection, adressez-vous au : 0-800-525-523 Vous pouvez aussi tous les consulter sur le site de Koupat Ha’ir : www.koupathair.com


Dattes Farcies Ingrédients Préparation et cuisson : 1 heure • 250 g de dattes blondes bien saines

• ¼ de citron

• 250 g d’amandes • 650 g de sucre cristallisé

• 1 cuillerée à soupe d’eau de fleur d’oranger

• 8 amandes amères

• Colorant vert (facultatif)

• 1 œuf


Réalisation : Verser deux verres d’eau dans une casserole, ajouter 500 g de sucre et le jus de citron. Poser sur feu vif et, dès ébullition, mettre à feu moyen. Faire cuire vingt minutes. Mettre les amandes dans une autre casserole avec un verre d’eau, poser sur feu vif et, dès ébullition, retirer du feu. Rafraîchir à l’eau froide et monder les amandes. Les essuyer et les hacher fin dans une moulinette électrique. Mettre ce hachis dans un grand saladier, ajouter un jaune d’œuf, deux gouttes de colorant vert délayé dans une cuillerée à soupe d’eau de fleur d’oranger, malaxer en ajoutant peu à peu le sirop pour obtenir une pâte assez ferme.

Remettre la casserole du sirop sur feu doux. Fendre les dattes d’un côté, les dénoyauter, écarter les fentes et remplir les cavités d’une cuillerée à café de pâte d’amandes. Egaliser et reformer les dattes de façon à laisser apparaître environ deux centimètres de pâte. Mettre le reste du sucre dans une assiette. Contrôler la cuisson du sirop à la surface duquel doivent se former de petites perles. Tremper une à une les dattes dans le sirop, les retirer avec une fourchette et les rouler dans le sucre cristallisé. Les aligner dans un plat et les laisser sécher vingt-quatre heures.


Le goût du miel Brakha Rivka Les rangées de produits au supermarché semblent plus longues que jamais. Maman passe entre les rangées et choisit lentement ce dont elle a besoin. Ariel pousse le chariot en sautillant d’impatience. Combien de temps cela prend ! Il reste encore deux rangées jusqu’au miel et il voudrait déjà voir Maman acheter un grand pot de miel

doré... Bientôt Roch Hachana ! Il soupire en silence. Le miel, c’est un produit délicieux mais il coûte cher et il n’est pas tellement bon pour la santé. C’est pourquoi Maman n’achète de miel que pour Roch Hachana. Ariel se contente donc une fois par an des ‘hallot sucrées et de la tranche de pomme débordante de miel que Papa lui tend généreusement. Les pots de miel sont posés dans l’armoire comme s’ils ne savaient pas qu’Ariel les attend depuis Roch Hachana dernier. Ariel contemple les pots en faisant des rêves blonds et sucrés… Comme le temps est long ! Il n’a plus la patience de les regarder fixement et de se lécher les lèvres. Peut-être trempera-t-il le doigt dans le pot pour sucer un tout petit peu de miel, juste une fois ? Maman a acheté deux pots qui, lui semblent-ils, suffiront largement. De toute façon, une petite goutte ne changera rien à la quantité. Il pourra refermer le couvercle et personne ne se rendra compte de rien. Il prend sa respiration, regarde autour de lui et, pour


plus de précaution, ferme la porte de la cuisine. Il se penche vers le gardemanger, ouvre le pot de miel et y trempe le doigt qu’il met de suite à sa bouche. Hmm ! Que c’est bon ! C’est délicieux ! Et s’il trempe le doigt une fois de plus ? Il regarde encore autour de lui et son doigt plonge rapidement dans le pot. Soudain, il entend des pas. Est-il possible aussi que Maman se soit réveillée et s’apprête à entrer dans la cuisine ? Il sort rapidement la main du pot… Boum ! Oh lala ! Un liquide doré et sucré, dans lequel nagent des débris de verre, se répand sur le carrelage. Catastrophe ! Maman va se fâcher ! Sans réfléchir à deux fois, Ariel balaie le miel dans la pelle, le jette à la poubelle et essuie rapidement le sol et la pelle. Voilà ! Personne ne saura rien. La nuit de Roch Hachana, moment où l’on proclame la royauté divine. Un sentiment d’exaltation flotte dans l’air. Ariel observe Papa qui récite lentement le Kiddouch. L’atmosphère est solennelle et impressionnante. Les simanim de Roch Hachana sont posés sur la table ; voilà aussi les pommes et le miel brillant. Papa trempe le fruit juteux dans le miel et le lui tend. Ariel récite avec concentration les mots du « Yéhi Ratsone » et croque la pomme, attendant le goût sucré qui va suivre, mais non. Il ne trouve pas le goût sucré qu’il connaît. Le miel le regarde d’un air accusateur : il a cassé un pot entier et, pire encore, il n’a rien raconté !

Il a un goût amer, ce miel. Ariel ! Pourquoi t’es-tu laissé tenter à en lécher? Comme si c’était prévu d’avance, il entend son petit frère Yoni demander : « Maman, tu as préparé un gâteau au miel ? » Maman secoue la tête. « Non, Yoni, je n’en ai pas préparé. J’ai acheté par erreur un pot de miel au lieu de deux. C’est drôle, j’avais l’impression d’en avoir acheté deux, mais j’ai dû me tromper. » Le cœur d’Ariel bat très fort. Boum, boum, boum. Le deuxième pot est dans la poubelle. Le goût sucré du miel valaitil le goût qui emplit sa bouche à présent? « Pas maintenant, murmure-t-il à la pomme silencieuse. Après le repas, quand je serai seul avec Maman, je lui raconterai tout et je lui demanderai pardon. » Maman le comprendra sûrement et ne lui en tiendra pas rigueur. Il n’a jamais perdu à dire la vérité. La pomme lui sourit. La joie revient dans le cœur d’Ariel et illumine la table dressée. Son Papa lui tend avec un clin d’œil un deuxième morceau de pomme enrobé de miel. Ariel le met dans la bouche, content de découvrir que la pomme et le miel sont doux comme l’espoir, l’espoir qui plane dans la pièce pour une bonne et douce année à venir.


Guirlande po Une activité divertissante pour les enfants. Des guirlandes tout en couleurs faciles à réaliser mais au résultat professionnel. Le papier étant solide, la guirlande peut se garder pour plusieurs années. Matériaux nécessaires : • Rouleaux de papier métallisé de plusieurs couleurs • Ciseaux • Cutter • Règle • Agrafeuse Préparation :

1. Dessinez sur la feuille des carreaux de 10 x 10 cm.

2. Coupez selon les traits.

4. Coupez les marques au cutter

3. Marquez sur chaque carré les coins à couper, selon le modèle ci-joint

5. Agrafez les carrés deux par deux aux deux coins marqués( ).


our la Soucca 6. Préparez de cette façon des paires de carrés aux couleurs choisies.

7. Joignez les paires de carrés les unes aux autres en agrafant au centre( ) le deuxième carré de la première paire au premier carré de la deuxième paire et ainsi de suite...

Note : Il est plus joli de suspendre les guirlandes dans la soucca en forme d’arcs et non en une guirlande continue. On peut préparer des guirlandes supplémentaires exactement sur le même modèle mais de formes différentes, telles que des ronds ou des fleurs.

8. Assemblez de cette façon la guirlande dans l’ordre que vous désirez.


Après avoir photocopié la page, découpe soigneusement les pièces du puzzle. Ensuite, assemble-les en t’aidant du dessin et colle-les sur une feuille de papier. Enfin, amuse-toi à colorier le dessin obtenu.

Puzzle


Trouve les différences. Observe bien les deux dessins. De nombreuses différences se sont glissées entre les deux. Les trouveras-tu toutes ?

1

2

Envoyez vos réponses à jeux@hagsameah.org et gagnez des cadeaux ! Précisez votre nom, prénom, tel et adresse complète.


é it r a h c e d e u iq t u o b a L au cœur de Paris Avraham Allouche ‫ז״ל‬ à la mémoire de Méir ben

Les vêtements peuvent être déposés Du Dimanche au Jeudi de 10h00 à 20h00 à l’adresse suivante :

16 Rue le Marois 75016 Paris

Koupat Ha’ir organise régulièrement des collectes de vêtements dans toute la France. Pour connaitre le point de collecte le plus proche de chez vous, ou pour organiser une collecte dans votre communauté, contactez le: 0-800-525-523 ou consultez le site :

www.koupathair.com


Face au hei’hal Cette année, au moment de l’office de Neïla lorsque l’on ouvrira l’Arche sainte et que le peuple juif sera au comble de la ferveur, Rav Haïm Kaniewsky priera pour les donateurs de Koupat Ha’ir qui auront souscrit à un virement automatique. A l’instant le plus solennel de Yom Kippour, notre Maître demandera donc à D.ieu de sceller l’inscription de ces Juifs généreux dans le Livre de la Vie. Quel mérite immense pour ceux qui en bénéficieront ! Si vous avez un Prélèvement répétitif en faveur de Koupat Ha’ir, merci de remplir ce formulaire, afin que le Rav Haim Kanievsky prie pour vous au moment de l’office de Nehila lors de l’ouverture du hei’hal Nom: _________________ Prénom:____________________ Tel:________________________ Votre requête : ___________________________________________________________ _________________________________________________________________________________

Autorisation de Prélèvement

Numéro national d’émetteur : 511534 Organisme Bancaire: Banque:______________________ Agence:______________________ Adresse:______________________ N° de Compte:__________________

Titulaire du compte à débiter: Nom:__________________________________ Prénom:________________________________ Adresse:________________________________

Je vous prie de bien vouloir débiter sans autre avis, à la condition qu’il présente la provision nécessaire, mon compte du montant de tous les avis de prélèvement établis à mon nom présentés par Koupat Ha’ir.

A____________________, le__________ Signature du titulaire du compte: _______________

Donateur: Nom:_________________________ Prénom:_______________________ Adresse:_______________________ Tel:__________________________ E-mail: ________________________ Bénéficiaire: Les Amis de Koupat Ha’ir Autorisation 61 268, 95209 SARCELLES CEDEX

J’autorise un prélèvement mensuel de _______ € ; soit en toutes lettres __________ ________________________________ euros. à compter du _______________ La présente autorisation restera valable jusqu’à nouvel ordre de ma part.

A_____________________le_____________ Signature: ____________

Remarque: ______________________________________________________

Merci de joindre un Relevé d’Identité Bancaire


EUIL

Pidyon néfech A l’approche de Yom Kippour, le tsaddik Rabbi David Abouhatsira chlita fera pour les donateurs de Koupat Ha’ir un pidyon néfech (rachat par la charité) selon le texte du Ramban. Si vous désirez que le tsaddik l’effectue pour vous, veuillez remplir la requête suivante :

A l’intention de Rabbi David Abouhatsira J’ai fait un don de 182 euros à Koupat Ha’ir (le chiffre 182 est préconisé par le Ramban) et je vous demande de faire pour moi un pidyon néfech Prénom et prénom de la mère:

Comment faire un don à Koupat Ha’ir ? chèque bancaire, en utilisant 1 Par l’enveloppe réponse ci-jointe.

19/12/08

11:03

Page 6

par carte bancaire en 3 Directement composant le 0-800-525-523

remplissant l’ordre de virement En l’adressant à: Les Amis de Koupat Ha’ir 2 En 4 Autorisation 61 268, 95209 SARCELLES CEDEX répétitif ci-joint.

ments En dedéposant basechez l’un des 300 Rabbanim,proche de votre domicile, éléments de base dont le nom et l’adresse 5 vousle seront oc-marque séparé typographie communiqués en appelant le: 0-800-525-523 Le bloc-marque séparé est composé d’une partie texte fixe (N° Vert) fournie au format AI et EPS

La typographie utilisée est l’Arial disponible sur un

Illustrator et d’un numéro de 10 chiffres composé dans n’importe quelle autre typographie. Il est alors

C’est une police libre de droit.

Pour plus de renseignements ou pour transmettre vos dons directement par CB composez le: Pour tout don,

Pour plus de renseignements ou pour transmettre vos dons directement par CB composez le:

possible d’utiliser le caractère du texte dans lequel le bloc-marque est inséré.

0-800-525-523

N°Vert 0 800 00 00 00 APPEL GRATUIT DEPUIS UN POSTE FIXE

Le Numéro Vert peut se présenter de quatre faço mémorisables

Il permet de

diminuer des composition des numéros d

Les Amis de Koupat Ha’ir, Autorisation 61268, 95209 SARCELLES CEDEX

800 00 00 00 N°Vert 0www.koupathair.com

un reçu cerfa sera délivré.

Attention ! Ces numéros sont donnés à titre d’e

impôts sur le revenu jusqu’à 66% du don.

N°Vert 0 8


Tichri 5772