Page 60

© Do the Andy Gibbon

festivals

CELTIVAL ON THE ROCK Poni Poni Run Run La confusion avec Calvi on the Rocks s’arrête en même temps que cette phrase. Le site de Celtival on the rock craint un peu du boudin et la programmation aussi (Murray Head, Les Trompettes du Mozambique, Armens…). En même temps, ça ne se la raconte pas, c’est bienvenu dans le “Ch’Nord 44” (cf le site) et le Super U du quartier s’occupe du catering. Et le Celtival a le mérite de programmer la bande à Nicolas Ker. Nous n’avions plus de nouvelles de Poni Hoax depuis le passage à l’euro ou presque. Signés, le temps d’un single sur Abracada, les Parisiens, responsables du surpuissant Images of Sigrid, reviennent avec un morceau ultra groovy : We are the Bankers. Poni Hoax est trop rare sur scène pour pouvoir les manquer. n Celtival on the rock, les 30,31 JUILLET ET 14ER AOÛT, Guéméné-Penfao (44). http://celtival.fr

FESTIVAL TERRES BLANCHES Chapeau Peter ! L’ex-chanteur des Libertines foulera le sol du festival Terres Blanches accompagné de ses Babyshambles. Peter Doherty, pour qui la couleur blanche correspond davantage à une substance illicite qu’au sel de la presqu’île Guérandaise, sera entouré par l’Écossaise Amy Macdonald, le New-Yorkais Popa Chubby et le zoulou blanc Johnny Clegg. Pour cette cinquième édition, l’événement frappe fort et part à la conquête du public par-delà les remparts. Un cru international où Albion est à l’honneur. n Festival Terres Blanches, les 17 et 18 juillet, Guérande. www.festival-terres-blanches.fr

la claque pop de 2010

LA ROUTE DU ROCK

« Pas sûre que ce nom de groupe soit génial » On aurait pu faire le bilan calmement, en se remémorant vingt ans de Route du Rock. On ne vous aurait certainement pas appris grand chose. Du coup, on vous présente Camille qui avec son trio de pop minimale Karaocake vient de sortir le meilleur album de l’année : Rows & Stitches. Interview / Arnaud Bénureau

photo / Sami Trabelsi

Comment résumerais-tu ton album ? n Il s’agit d’un album de pop, plein de chœurs et de rythme et empreint aussi de quelque chose de très intime, brut et mélancolique. Beaucoup de morceaux parlent d’un certain été dépressif, d’une impossibilité à être dans le monde. De qui peut-on rapprocher Karaocake ? n De Broadcast ! Domotic, Tom et moi sommes fans. Ceci dit, quand j’ai commencé à faire mes morceaux toute seule chez moi, je ne pensais pas à Broadcast. Les mélodies, les paroles se rapprochaient davantage des premiers disques de Bill Callahan, ce côté brouillon, direct, brut. Karaocake ? Est-ce la contraction de karaoké et de cake ? n En fait, ça vient de ma seule spécialité culinaire : le carrot cake. Il y a quelques années lorsque je voulais convain-

cre Domotic de faire de la musique avec moi, c’était mon arme secrète. Un jour, je lui ai fait un gâteau en lui demandant de jouer avec moi. Bon ça m’a pris quatre ans ! Mais entre-temps, j’ai fait mes morceaux, mes petites tournées sous le nom de Karaocake. Ensuite, Domotic a proposé qu’on retravaille ensemble et enregistre mes morceaux. Après, je ne suis pas sûre que ce nom de groupe soit génial ; mais je l’assume. À part la Route du Rock, quel est ton programme pour cet été ? n J’ai envie de continuer à enregistrer mes petits morceaux dans ma chambre et les soumettre ensuite aux garçons de Karaocake. On verra bien ce que ça donne. Et partir le plus loin possible de Paris. n La Route du rock, du 13 au 15 août, Saint-Malo. www.laroutedurock.com

KOSTAR # 21  

Magazine Cultures et tendances * Saison 4 * numéro 20 * été 2010 * Michaël Youn * Sexy Sushi * Michel Troisgros * Pierrick Sorin * L'art et...

KOSTAR # 21  

Magazine Cultures et tendances * Saison 4 * numéro 20 * été 2010 * Michaël Youn * Sexy Sushi * Michel Troisgros * Pierrick Sorin * L'art et...