Page 1

Français

Année scolaire 2006/2007

Plan de travail n°3

Classe de M. Hablet

CM1/CM2

A p p r e n d r e

à

é c r i r e

u n

Argumentatif Explicatif

Narratif Descriptif

Injonctif École primaire - 89420 GUILLON

t e x t e

s e l o n

Fabriquer un arbre Outillage et matériel :

• colle universelle en bombe • Zeeschium de mer • Persil haché

• Branche d’arbre mort ou racine

Réalisation Percer des trous sur la totalité du tronc. Encoller les branches de zeeschium et les introduire dans les trous. Laisser sécher 3 heures. Encoller l’arbre et ses branches de colle en bombe et saupoudrer généreusement de persil haché. Peindre en choisissant les couleurs en fonction de la saison désirée.

Arbre [aRbR] arbre nom commun - masculin ( arbres ) 1. végétal ligneux formé d'un tronc et de branches et mesurant plus de cinq mètres de haut à l'état adulte → arbre de Noël • arbre fruitier • un arbre centenaire 2. représentation conventionnelle en schéma ramifié → arbre de connaissance • un arbre binaire • arbre généalogique 3. MÉCANIQUE axe de rotation → arbre à cames • l'arbre est faussé arbre de vie locution nominale - masculin ( (arbres de vie) ) 1. BOTANIQUE conifère commun de la famille du cyprès originaire d’Amérique du Nord. → une haie d'arbre de vie

Image : http://www.atelier-oulipo.auf.org/regles/texte-libre.html

du 6 au 25 novembre 2006

Un guide rare et utile...malgré quelques défauts Alain Baraton Le Monde des arbres d'ornement Rouergue - Jean-Pierre Coffe présente 2005 / 24 € - 157.2 ffr. / 202 pages ISBN : 284156-642-0 FORMAT : 17x25 cm Les Éditions du Rouergue nous livrent une nouvelle fois un ouvrage de bonne qualité. Commençons toutefois par souligner les quelques points négatifs. La couverture de l’ouvrage est un peu fragile tout d’abord. Elle est vite marquée par des plis disgracieux et désagréables. Ce livre n’est pas à emmener sur le terrain ou dans le jardin. Ensuite, deux macrophotographies des pages 58 et 59 sont indéniablement floues, ce qui est pour le moins problématique. De plus, on peut regretter que ne soit pas adopté pour chaque espèce le même dispositif iconographique que celui utilisé pour le Ginkgo biloba (p.110). C’est-à-dire qu’au texte descriptif soient associés une photographie présentant la forme de l’arbre adulte et un gros plan montrant la feuille. […] Source : http://www.parutions.com

s o n

g e n r e

«Dans une forêt du centre de l’Europe, vivait un Homme-Arbre. Il mesurait plus de trois mètres. Mais si l’on faisait abstraction des branches, son gros visage ne se trouvait guère plus haut que celui d’un être humain bien bâti. […] » Joann Sfar, L’Homme-Arbre, Denoël

Le vallon du Villaret

• En pleine nature au milieu des ARBRES • Des jeux étonnants… • Conçus par des artistes… 48 190 Bagnols-les-Bains Tél : 04 66 47 63 76 / Fax : 04 66 47 63 […] « Comment tu t’appelles ?, dit le petit garçon en sifflant. - Tuoootu, dit le chêne. - C’est toi le roi de la forêt ? Demande le petit garçon. - Non, non le roi de la forêt habite très loin d’ici, de l’autre côté de la montagne. Mais c’est un chêne comme moi. - Comment il s’appelle ? - Nous disons : Wootooyoo, ça veut dire Majesté dans notre langage. » […] D’après Voyage au pays des arbres. Le Clézio. Editions Gallimard Les érables […] Les érables sont des arbres forestiers qui produisent un bois apprécié, notamment l’érable plane et l’érable sycomore. Leur bois est clair, presque blanc à légèrement brun, satiné, finement maillé, à grain fin et homogène qui donne un beau poli. […]. Assez dense et dur (plus léger et tendre pour les érables rouge et argenté), il est apprécié en ébénisterie, sous forme de bois massif ou de placages figurés, ondés ou mouchetés, provoqués par des fibres sinueuses. Les sujets ondés sont très recherchés (sycomore et plane) et utilisés en décoration et en lutherie (violon, violoncelle, guitare, etc.).[…]


► Conjuguer des verbes du 2ème groupe 1 - Complète le texte suivant : Pierre, Julie et leur père vont au jardin cueillir des légumes. Les deux enfants (saisir) un panier. Papa leur dit : « Pierre, tu (choisir) les plus belles carottes. Julie va t’aider. - D’accord, papa ! Nous (remplir) le panier. Soudain, un lapin (bondir) devant eux. - Vous (pâlir) de peur, mais ce n’est qu’un lapin ! » remarque le père. 2 - Complète les phrases suivantes : Les élèves (réfléchir) à la solution du problème. Le tigre (bondir) et (franchir) la barrière de sécurité. Je (réunir) le conseil de classe. Vous (rajeunir) chaque jour. Nous (choisir) des gants assortis à nos écharpes. Les chiens (gémir) derrière la porte. Tu (gravir) le mur sans effort. 3 - Transpose les phrases suivantes au présent de l’indicatif : Je choisissais un costume et riais de me voir transformée. L’avion atterrissait et Pierre pâlissait de frayeur. La maîtresse réagissait vivement et ils finissaient par se taire. Le lion rugissait et les enfants s’enfuyaient en courant. Le peintre remplissait son pot et vernissait la porte. ► Conjuguer les verbes irréguliers 4 - Récris ces phrases en les transposant au présent : Vue du satellite, la planète était bleue. Tu étais une vraie championne. L’enfant était en train de cueillir des pommes. La grenouille avait un cri curieux. Cette bretonne avait une coiffe blanche. J’avais le fou rire. Tu avais un joli foulard. Elle allait à la poste car elle avait un colis à prendre. Nous allions chez le dentiste car nous avions une dent cariée. Tu allais au lit quand tu avais sommeil. J’avais un billet d’entrée et j’allais au spectacle. Vous alliez au cinéma chaque lundi. 5 - Transpose ce texte à toutes les autres personnes. Je fais souvent des farces à mes parents : je vais dans l’obscurité et pousse des cris étranges. Je peux même imiter certains animaux et je prends plaisir à observer la surprise de la famille. 6 - Transpose ce texte à toutes les autres personnes. Tu viens souvent au zoo et tu vas voir les fauves. Tu peux imiter le lion quand tu prends ton temps. Tu vois, tu le fais bien. Sais-tu aussi imiter la girafe ? ► Écrire les noms féminins terminés en [e] 7 - Complète chaque mot par sa terminaison correcte Notre noyer n'a donné qu'une poign..... de fruits. Il y aura bientôt un lyc..... dans notre ville. J'ai perdu toutes les cl..... de l'école. Cette ann....., il décide de cultiver un nouveau légume pour gagner un peu plus d’argent. Nous irons à la pêche à la tomb..... de la nuit. 8 - Complète chaque mot par sa terminaison correcte Le chien a dévoré la moit..... de son os. J'ai déjà enlevé 40 pellet...... de neige devant le garage. Les images que l'on voit se forme en réalit..... à l'envers dans l'œil. Le plus dur, en vélo, ce sont les mont..... Manon, Nestor et Robin ont appris à Louis XVI la vérit..... sur son avenir. Le Château de Versailles est un véritable mus.....

9 - Complète chaque mot par sa terminaison correcte Le boulanger a terminé sa fourn..... et va commencer sa tourn...... Le chien boirait bien quelques gorg..... d'eau pour se rafraîchir. A la Révolution, il y avait une assembl..... qui gouvernait le pays. La férocit... de l’Homme est bien connue. De nos jours, la propret..... est indispensable à une bonne sant...... Les vagues furieuses viennent se briser contre la jet...... Veux-tu reprendre une assiett..... de frites ? La vue est d'une telle complexit..... qu'elle est difficile à expliquer. > Écrire les mots invariables

J’ECOUTE ET J’ECRIS

10-11-12 Exercice « Mots invariables » : choisis une série de mots et réalise les exercices

► Trouver les lettres finales muettes 13 - Trouve la lettre finale et écris ensuite le féminin du mot : un campagnar.... → une ......... un villageoi.... → une ..... un commerçan.... → une .......... le crémie.... → une ........ un marqui.... → une ....... un vagabon.... → une ........ 14 - Trouve la lettre finale et écris ensuite un féminin de la même famille : le renar... → .... un poin... → .... un brancar... → … une par... → …. un pla... →…. un for... → ... le salu... → …. un ran... → ....... le cam... → .. mon tapi... → …. 15 - Complète les mots inachevés (attention aux accords) Deux infirmie..... mettent le brancar..... dans l'ambulance. Le rabo..... soulève de jolis copeaux de boi...... Le matela..... de mon li..... est très confortable. Ce poignar..... a une lame très effilée. Cette chatte a un regar..... très doux. Le chasseur a perdu son fusi..... dans la forêt. Ce frui..... est un abrico..... Le bor..... de la mer est pollué par les algues. Élise fait du trico..... Ma sœur a perdu une den..... Le chien a des cro..... solides. Le plom..... est un métal lour.....


► Identifier les pronoms et substituts nominaux 16 - Dans les phrases suivantes, indique quels noms sont remplacés par les pronoms soulignés. Exemple : → Les bonbons, je les aime bien. les = bonbons

Les Barbares envahissent l'Empire Romain, ils franchissent les frontières et s'installent. ils = Chichois dit à Mémé Za : « Si tu veux, je te raconte le Moyen âge ». tu = … je = … te = ... Mr Pardigon intéresse ses élèves. Il leur dit : « Si vous êtes sages, je vous lirai un texte sur la Renaissance ». Il = … leur = … vous = … je = ... A quelle famille appartiennent tous ces pronoms ? 17 - Indique, selon l'exemple, quel groupe nominal est remplacé par chaque pronom. Trace un tableau (au crayon) Exemple : → Les bonbons, je les aime bien. les = bonbons

Jo et son frère ouvrirent la porte de la camionnette et firent descendre le cheval. Ils le caressèrent. Jo le conduisit jusqu'à l'enclos. Ce cheval lui avait causé bien des ennuis. Une mauvaise chute aurait dû le conduire à l'abattoir. Mais il l'aimait trop et l'avait fait soigner. Maintenant, il ne pouvait plus courir mais il ne s'en séparerait jamais.

pas. Il est aussi plat qu'une galette. L’herbivore se tape les cuisses, il en pleure de rire. Non, vraiment, c'est trop drôle ! La bête sauvage s'excuse humblement. - Lis-moi la fable du loup et de l'agneau ! réclame le fils du bélier. Et l’autre grimpe sur un escabeau pour attraper le gros livre relié. Il met ses lunettes, cherche la bonne page et se met à lire. Le mari de la louve a une belle voix grave et il lit merveilleusement bien. L’animal domestique hurle de rire. Il fait des bonds comme un cabri, il trépigne, il étouffe. - Encore, encore ! bêle-t-il sottement. Le conteur reprend le livre et recommence à lire. Ses yeux se rétrécissent, sa voix est comme étranglée. Au milieu de la sixième ligne, il s'arrête brusquement, se lève d'un bond, se jette sur lui et le dévore. Quand il a fini de lécher les derniers os, il s'essuie la bouche et se brosse les dents. Puis il dit tristement : - J'ai fait tout ce que j'ai pu, vraiment tout ce que j'ai pu … D'après Bernard Friot, Histoires pressées, Milan Zanzibar 1988

Ils

il

► Effectuer des exercices de lecture :

le

l’

le

l’

19 - Effectue tous les exercices avec le texte « CE2 » 20 - Effectue tous les exercices avec le texte « CM1 » 21 - Effectue tous les exercices avec le texte « CM2 »

lui

il

le

il

18 - Dans le texte ci-dessous, colorie de 3 couleurs différents les mots qui désignent le loup, l’agneau et le gâteau. → Ne recopie pas ce texte, utilise une fiche photocopiée

Les histoires se terminent toujours de la même façon Le loup fait la sieste. L'agneau s'approche doucement et lui saute sur le ventre. Je veux un bonnet ! Crie-t-il. Tricote-moi un bonnet, tout de suite. Et le canidé va chercher deux pelotes de laine, des aiguilles à tricoter et un modèle découpé dans un catalogue de tricots. Il s'applique énormément, mais le fil lui échappe sans cesse et les mailles se défont. La bête à laine est morte de rire, elle n'en peut plus, elle se tient les côtes et se roule par terre. Le carnivore est tout penaud. - Fais-moi un gâteau au chocolat ! Ordonne le petit de la brebis. Et le cousin du chien prend de la farine, des œufs, du beurre, du sucre, de la levure et du chocolat. Il mesure, mélange, ajoute et fait cuire, exactement comme dans la recette. Mais le gâteau ne lève

LECTRA

→ Ne réalise pas tous les exercices d’un seul coup. → Ne reste pas plus de 15 à 20 minutes à chaque fois → L’exercice est validé en vert si les barres vertes sont égales au moins à 7 colonnes


► ECRIT : rédiger un texte selon son genre 22 - Invente une publicité que tu rédigeras selon le modèle cidessous → Utilise une feuille double perforée sur la première page de laquelle tu colleras la grille d’évaluation

Publicité Le vallon du Villaret

► LECTURE : faire un compte-rendu de lecture 25 - 26 - 27 - Présente par écrit le livre que tu as lu récemment en indiquant le titre, l’auteur, l’illustrateur, l’édition et la collection. Tu raconteras en 5 lignes minimum le sujet du livre et en 5 lignes, tu écriras pourquoi tu as aimé ou pas aimé ce livre. → N’oublie pas de sauter des lignes

Nom de la société Nom de l’attraction

• En pleine nature au milieu des ARBRES • Des jeux étonnants… • Conçus par des artistes… 48 190 Bagnols-les-Bains Tél : 04 66 47 63 76 / Fax : 04 66 47 63 83

Détails alléchants (qui donnent envie)

Adresse, téléphone, fax

23 - Invente un extrait de conte que tu rédigeras selon le modèle ci-dessous (environ 10 lignes) → Utilise une feuille double perforée sur la première page de laquelle tu colleras la grille d’évaluation

Conte «Dans une forêt du centre de l’Europe, vivait un Homme-Arbre. Il mesurait plus de trois mètres. Mais si l’on faisait abstraction des branches, son gros visage ne se trouvait guère plus haut que celui d’un être humain bien bâti. […] » Joann Sfar, L’Homme-Arbre, Denoël

Compléments Circonstanciels [où, quand,…]

Synonymes du verbe « dire » à utiliser dans les dialogues :

Verbes au passé [Imparfait]

Suggérer, articuler, affirmer, déclarer, hurler, confirmer, hasarder, hésiter, s’émerveiller, rappeler, annoncer, énoncer, s’écrier, grogner, lancer, souffler, envoyer, confier, bégayer, sangloter, s’énerver, répondre, marmonner, prononcer, râler, répliquer, conseiller, protester, crier, chuchoter, ordonner, haleter, continuer, commencer, plaisanter, trancher, murmurer, susurrer, pleurnicher, indiquer, se moquer, hoqueter, demander, insinuer, proposer, terminer, céder, approuver, consoler, enchaîner, triompher, radoter, balbutier.

Auteur, Titre du livre, Éditeur 24 - Invente un dialogue que tu rédigeras selon le modèle cidessous (environ 15 lignes) → Aide-toi des synonymes du verbe « dire » ci-contre pour enrichir ton texte. → Utilise une feuille double perforée sur la première page de laquelle tu colleras la grille d’évaluation

Dialogue Ponctuation

Les guillemets [« »]le tiret [-], les deux points [:]; les points interrogation [?], d’exclamation [!] et de suspension […]

Synonymes de «dire» pour préciser comment la réplique est prononcée

Verbes au présent

[…] « Comment tu t’appelles ?, dit le petit garçon en sifflant. - Tuoootu, dit le chêne. - C’est toi le roi de la forêt ? demande le petit garçon. - Non, non le roi de la forêt habite très loin d’ici, de l’autre côté de la montagne. Mais c’est un chêne comme moi. - Comment il s’appelle ? - Nous disons : Wootooyoo, ça veut dire Majesté dans notre langage. » […] D’après Voyage au pays des arbres. Le Clézio. Editions Gallimard

Sources pour ce plan de travail : http://perso.wanadoo.fr/labastidonne/synodire.htm http://www.ac-versailles.fr/pedagogi/Lettres/6remed202.htm http://www.professeurphifix.net/gram/grammaire.htm http://www.cartables.net/banque/f_dld.php? idcat=21&dir=francais/lecture&f=tri-de-textes4_lesarbres.zip&idfile=9868


Les histoires se terminent toujours de la même façon Le loup fait la sieste. L'agneau s'approche doucement et lui saute sur le ventre. Je veux un bonnet ! Crie-t-il. Tricote-moi un bonnet, tout de suite. Et le canidé va chercher deux pelotes de laine, des aiguilles à tricoter et un modèle découpé dans un catalogue de tricots. Il s'applique énormément, mais le fil lui échappe sans cesse et les mailles se défont. La bête à laine est morte de rire, elle n'en peut plus, elle se tient les côtes et se roule par terre. Le carnivore est tout penaud. - Fais-moi un gâteau au chocolat ! Ordonne le petit de la brebis. Et le cousin du chien prend de la farine, des œufs, du beurre, du sucre, de la levure et du chocolat. Il mesure, mélange, ajoute et fait cuire, exactement comme dans la recette. Mais le gâteau ne lève pas. Il est aussi plat qu'une galette. L’herbivore se tape les cuisses, il en pleure de rire. Non, vraiment, c'est trop drôle ! La bête sauvage s'excuse humblement. - Lis-moi la fable du loup et de l'agneau ! réclame le fils du bélier. Et l’autre grimpe sur un escabeau pour attraper le gros livre relié. Il met ses lunettes, cherche la bonne page et se met à lire. Le mari de la louve a une belle voix grave et il lit merveilleusement bien. L’animal domestique hurle de rire. Il fait des bonds comme un cabri, il trépigne, il étouffe. - Encore, encore ! bêle-t-il sottement. Le conteur reprend le livre et recommence à lire. Ses yeux se rétrécissent, sa voix est comme étranglée. Au milieu de la sixième ligne, il s'arrête brusquement, se lève d'un bond, se jette sur lui et le dévore. Quand il a fini de lécher les derniers os, il s'essuie la bouche et se brosse les dents. Puis il dit tristement : - J'ai fait tout ce que j'ai pu, vraiment tout ce que j'ai pu … D'après Bernard Friot, Histoires pressées, Milan Zanzibar 1988

Les histoires se terminent toujours de la même façon Le loup fait la sieste. L'agneau s'approche doucement et lui saute sur le ventre. Je veux un bonnet ! Crie-t-il. Tricote-moi un bonnet, tout de suite. Et le canidé va chercher deux pelotes de laine, des aiguilles à tricoter et un modèle découpé dans un catalogue de tricots. Il s'applique énormément, mais le fil lui échappe sans cesse et les mailles se défont. La bête à laine est morte de rire, elle n'en peut plus, elle se tient les côtes et se roule par terre. Le carnivore est tout penaud. - Fais-moi un gâteau au chocolat ! Ordonne le petit de la brebis. Et le cousin du chien prend de la farine, des œufs, du beurre, du sucre, de la levure et du chocolat. Il mesure, mélange, ajoute et fait cuire, exactement comme dans la recette. Mais le gâteau ne lève pas. Il est aussi plat qu'une galette. L’herbivore se tape les cuisses, il en pleure de rire. Non, vraiment, c'est trop drôle ! La bête sauvage s'excuse humblement. - Lis-moi la fable du loup et de l'agneau ! réclame le fils du bélier. Et l’autre grimpe sur un escabeau pour attraper le gros livre relié. Il met ses lunettes, cherche la bonne page et se met à lire. Le mari de la louve a une belle voix grave et il lit merveilleusement bien. L’animal domestique hurle de rire. Il fait des bonds comme un cabri, il trépigne, il étouffe. - Encore, encore ! bêle-t-il sottement. Le conteur reprend le livre et recommence à lire. Ses yeux se rétrécissent, sa voix est comme étranglée. Au milieu de la sixième ligne, il s'arrête brusquement, se lève d'un bond, se jette sur lui et le dévore. Quand il a fini de lécher les derniers os, il s'essuie la bouche et se brosse les dents. Puis il dit tristement : - J'ai fait tout ce que j'ai pu, vraiment tout ce que j'ai pu … D'après Bernard Friot, Histoires pressées, Milan Zanzibar 1988

Les histoires se terminent toujours de la même façon Le loup fait la sieste. L'agneau s'approche doucement et lui saute sur le ventre. Je veux un bonnet ! Crie-t-il. Tricote-moi un bonnet, tout de suite. Et le canidé va chercher deux pelotes de laine, des aiguilles à tricoter et un modèle découpé dans un catalogue de tricots. Il s'applique énormément, mais le fil lui échappe sans cesse et les mailles se défont. La bête à laine est morte de rire, elle n'en peut plus, elle se tient les côtes et se roule par terre. Le carnivore est tout penaud. - Fais-moi un gâteau au chocolat ! Ordonne le petit de la brebis. Et le cousin du chien prend de la farine, des œufs, du beurre, du sucre, de la levure et du chocolat. Il mesure, mélange, ajoute et fait cuire, exactement comme dans la recette. Mais le gâteau ne lève pas. Il est aussi plat qu'une galette. L’herbivore se tape les cuisses, il en pleure de rire. Non, vraiment, c'est trop drôle ! La bête sauvage s'excuse humblement. - Lis-moi la fable du loup et de l'agneau ! réclame le fils du bélier. Et l’autre grimpe sur un escabeau pour attraper le gros livre relié. Il met ses lunettes, cherche la bonne page et se met à lire. Le mari de la louve a une belle voix grave et il lit merveilleusement bien. L’animal domestique hurle de rire. Il fait des bonds comme un cabri, il trépigne, il étouffe. - Encore, encore ! bêle-t-il sottement. Le conteur reprend le livre et recommence à lire. Ses yeux se rétrécissent, sa voix est comme étranglée. Au milieu de la sixième ligne, il s'arrête brusquement, se lève d'un bond, se jette sur lui et le dévore. Quand il a fini de lécher les derniers os, il s'essuie la bouche et se brosse les dents. Puis il dit tristement : - J'ai fait tout ce que j'ai pu, vraiment tout ce que j'ai pu … D'après Bernard Friot, Histoires pressées, Milan Zanzibar 1988

Les histoires se terminent toujours de la même façon Le loup fait la sieste. L'agneau s'approche doucement et lui saute sur le ventre. Je veux un bonnet ! Crie-t-il. Tricote-moi un bonnet, tout de suite. Et le canidé va chercher deux pelotes de laine, des aiguilles à tricoter et un modèle découpé dans un catalogue de tricots. Il s'applique énormément, mais le fil lui échappe sans cesse et les mailles se défont. La bête à laine est morte de rire, elle n'en peut plus, elle se tient les côtes et se roule par terre. Le carnivore est tout penaud. - Fais-moi un gâteau au chocolat ! Ordonne le petit de la brebis. Et le cousin du chien prend de la farine, des œufs, du beurre, du sucre, de la levure et du chocolat. Il mesure, mélange, ajoute et fait cuire, exactement comme dans la recette. Mais le gâteau ne lève pas. Il est aussi plat qu'une galette. L’herbivore se tape les cuisses, il en pleure de rire. Non, vraiment, c'est trop drôle ! La bête sauvage s'excuse humblement. - Lis-moi la fable du loup et de l'agneau ! réclame le fils du bélier. Et l’autre grimpe sur un escabeau pour attraper le gros livre relié. Il met ses lunettes, cherche la bonne page et se met à lire. Le mari de la louve a une belle voix grave et il lit merveilleusement bien. L’animal domestique hurle de rire. Il fait des bonds comme un cabri, il trépigne, il étouffe. - Encore, encore ! bêle-t-il sottement. Le conteur reprend le livre et recommence à lire. Ses yeux se rétrécissent, sa voix est comme étranglée. Au milieu de la sixième ligne, il s'arrête brusquement, se lève d'un bond, se jette sur lui et le dévore. Quand il a fini de lécher les derniers os, il s'essuie la bouche et se brosse les dents. Puis il dit tristement : - J'ai fait tout ce que j'ai pu, vraiment tout ce que j'ai pu … D'après Bernard Friot, Histoires pressées, Milan Zanzibar 1988


écrire un récit en respectant les contraintes orthographiques

écrire un récit en respectant les contraintes orthographiques

écrire un récit en respectant les contraintes orthographiques

écrire un récit en respectant les contraintes orthographiques

récrire un texte en améliorant un premier texte

orthographier correctement un texte lors de sa rédaction

orthographier correctement un texte lors de sa rédaction -----------

écrire un récit en respectant les contraintes lexicales

écrire un récit en respectant les contraintes lexicales

récrire un texte en améliorant un premier texte

écrire un récit en respectant les contraintes syntaxiques

écrire un récit en respectant les contraintes syntaxiques

------------

écrire d'une manière régulière et lisible

écrire d'une manière régulière et lisible -----------

respecter les règles de l'écriture cursive

respecter les règles de l'écriture cursive

EXPRESSION ÉCRITE effectuer une mise en page ordonnée d'un texte

2ème jet Evaluation finale

effectuer une mise en page ordonnée d'un texte

Premier Jet Evaluation formative

EXPRESSION ÉCRITE

récrire un texte en améliorant un premier texte

orthographier correctement un texte lors de sa rédaction

orthographier correctement un texte lors de sa rédaction -----------

écrire un récit en respectant les contraintes lexicales

écrire un récit en respectant les contraintes lexicales

récrire un texte en améliorant un premier texte

écrire un récit en respectant les contraintes syntaxiques

écrire un récit en respectant les contraintes syntaxiques

------------

écrire d'une manière régulière et lisible

écrire d'une manière régulière et lisible -----------

respecter les règles de l'écriture cursive

EXPRESSION ÉCRITE

respecter les règles de l'écriture cursive

2ème jet Evaluation finale effectuer une mise en page ordonnée d'un texte

Premier Jet Evaluation formative

effectuer une mise en page ordonnée d'un texte

EXPRESSION ÉCRITE

-----------

-----------

Premier Jet Evaluation formative

-----------

-----------

Premier Jet Evaluation formative

------------

2ème jet Evaluation finale

------------

2ème jet Evaluation finale

D_un-Texte_a_l_autre.PUB  

Classe de M. Hablet CM1/CM2 École primaire - 89420 GUILLON Année scolaire 2006/2007 Plan de travail n°3 du 6 au 25 novembre 2006 Argumentat...

Advertisement