Page 1

NUMERO Numéro 118

‫בס“ד‬

‫שבת שלום‬ ‫פרשת מות‬ ‫אחרי‬ ‫ויקרא‬ ‫קדושים‬

sortie 18.22 19.46

ENTRÉE 17.30 18.54

15 Mars 2018 19-26 Avril 2018 28 Adar 4-11 Iyar 5778 5778

HEBDOMADAIRE POUR LA COMMUNAUTE FRANCOPHONE DE NETANYA EVENEMENTS

p.6

Toutes les infos sur Netanya

INTERVIEW

p.16

Rav Yo’hanan Elbaz shlita « L’avenir de nos enfants : une priorité ».

ÉVÉNEMENT EXCEPTIONNEL

p.4

RAV YE’HIA BENCHETRIT SHLITA Ce Shabbat en visite à Netanya

TOUS UNE HISTOIRE A PARTAGER

p.24

L’histoire d’Elie Cohen zal

‫בס“ד‬

AU-DES UN NIVEAU

SUS DES AU

DE 3 MOIS A 3 ANS 3 GROUPES SELON L'AGE DE L'ENFANT GANENOTES TRADITIONNELLES ET CHALEUREUSES EXPÉRIMENTÉES LE GAN EST ENTIÈREMENT ÉQUIPÉ ET SÉCURISÉ

TRES

NOMBREUSES ACTIVITÉS ET EXERCICES EDUCATION SUR LES VALEURS ET TRADITIONS AIR DE JEUX ÉQUIPÉE REPAS SAINS, NUTRITIFS EXCELLENTE CASHEROUTE

HEURES D'OUVERTURES DU GAN : DE 7H A 17H

25 RUE AGRA'A, NETANYA - TEL: 055.669.0812

S GÉRÉ PAR DE S ÉDUCATRICE AYANT S LE NNEL SIO ES OF PR S EXPÉRIENCE D’ UP CO BEAU


Mercredi 18 AVRIL 2018 A LA YESHIVA ETZ HAIM


SOMMAIRE 4

Evénements

10

RDV Torah

16

Interview

24

Histoire à partager

28

Allo Rav ? SVP J’ai une question

Les informa ons fournies par Kol Azman sont de nature générale et n’ont aucun caractère contraignant ni officiel. Leur usage ne dispense pas de prendre un avis professionnel et reste sous la seule responsabilité de l'u lisateur. En cas de li ge, les informa ons faisant foi sont celles dispensées en hébreu sur les sites officiels. Les ar cles et les publicités n’engagent que la responsabilité de leurs auteurs et non celle du magazine. Toute reproduc on même par elle ou toute u lisaon sans accord écrit de Kol Netanya Magazine est strictement interdite.

.‫ן‬‫ו‬‫ה אחראית לתוכן המודעות או לסג‬‫המערכת אי‬ ‫ו ללא אישור‬‫אין להעתיק כל חומר שהוא או חלק ממ‬ ‫ אין המערכת חייבת לקבל או‬.‫בכתב של המערכת‬ ‫ אין‬.‫ מכתב או כתבה מכל גורם שהוא‬,‫לפרסם מודעה‬ .‫ות‬‫ מכתבים או תמו‬,‫המערכת מחזירה כתבי יד‬

Shalom à tous ! Un pè re et son ils se rendirent tous les deux en Din-Torah. Leur diffé rent : ils possè dent un seul et unique manteau que chacun revendique. Ils furent reçus par le Rav pour un arrangement avant l’é ventuel jugement. Chacun plaida sa cause. Le pè re pré tendait que son é tat de santé lui octroyait le droit du manteau tandis que le ils argumentait qu’il passait beaucoup de temps dehors et qu’il en avait besoin pour se proté ger du froid. Le Rav les é couta attentivement et prit des notes. Il leur demanda de revenir demain pour le jugement. Le lendemain les deux hommes se pré sentè rent, comme convenu. Le pè re dé clara qu’il avait bien ré lé chit et qu’il pré fé rait laisser le manteau à son ils qui inalement en avait plus besoin que lui. Le ils é clata en sanglots, en af irmant que le manteau devait revenir à son pauvre pè re. Le Rav dé clara : « Patientez quelques secondes, je vais vous arranger le problè me. » Il quitta la piè ce et revint au bout de quelques instants avec un manteau identique qu’il tendit au ils. Le Rav leur dit : « Je possè de ce manteau depuis des anné es et je ne m’en sert pas. Acceptez-le comme cadeau. Votre litige est clos. »Les deux hommes é taient stupé faits par ce cadeau surprise. Le pè re demanda au Rav : « Pourquoi ne pas nous avoir offert ce manteau hier plutô t que de nous faire revenir ? » Il ré pondit : « La vé rité est que j’é tais prê t à vous l’offrir hier mais mon Yetser ara é tait trop fort. Quand j’ai vu que vous n’é tiez pas prê ts à faire de concessions et bien je me suis dit que je n’en ferais pas é galement. Mais aujourd’hui en voyant votre comportement changé , j’ai accepté é galement de faire des concessions. » Belle morale. Le message est d’accepter l’autre et de s’annuler de temps en temps pour lui. Accepter l’autre c’est aussi quand il a tord. Ou plutô t quand je crois qu’il a tord. Beezrat Hachem que nous soyons tous, à la maison, au travail, au colel, dans la synagogue, dans la rue et partout en Israë l, tenter d’adopter ce comportement a in de faire ré gner le Chalom parmi nous tous sans exception. Bonne lecture et des bonnes nouvelles. Dov Daniel et Elyahou Nacache

Vous souhaitez votre publicité dans le prochain numéro ? Recevoir la version de Kol Azman par mail ou par courrier ?

kz0523317070@gmail.com

Publicités

Elyahou Nacache: 052-331-7070 ‫פרסום‬

Rédaction Dov Daniel : 058-413-6268 ‫עורך ראשי‬ GRAPHISTE

MICHAEL_WEB@HOTMAIL.COM

‫גרפיקאי‬

Ne pas lire ce journal pendant la Tefila Selon l’avis de nos Rabbanim, ce journal contenant des Divrei Tora doit être déposé à la Genizah.

No 11| 4 Iyar5778 | 19.04.2018

3


EVENEMENTS

AShabbat l’approche de Pessa’h à Netanya : :

Ouverture prochaine des Tables de Rachi. Présence exceptionnelle du Rav Ye'hia Benchetrit shlita

I

l s’agit certainement de la bonne nouvelle de la semaine pour le public francophone de Netanya : la pré sence du Rav Ye'hia Benchetrit shlita. En effet, le Rav sera l'invité d’honneur du Rav David Nacache shlita, ce Shabbat ou il donnera deux cours exceptionnels, au centre Ets Haim 13 rue Smilanski. Le premier aura lieu Shabbat soir entre Min'ha et Arvit et le lendemain avant Min'ha de 17h15 à 18h15. Shabbat matin le Rav sera

4

No 11 | 4 Iyar 5778 | 19.04.2018

pré sent au Centre Rachi du Rav Benyamin Chemouny shlita, 24 rue Dizengoff, il donnera é galement au public pré sent un chiour. En in, entre 18h45 et 19h45, le Rav Ye'hia Benchetrit shlita, tiendra une confé rence au BetMidrach de Torapero de nos chers amis Thierry Shoukroun et Neorai Hajaj, situé au 3 rue Gad Maknes. Venez nombreux pro iter de cet é vé nement exceptionnel. Shabbat Shalom !


SALLE A MANGER “SPIRIT” + 6 CHAISES

ZONE INDUSTRIELLE POLEG NORD - 45 RUE AMELAKHA, NETANYA

TEL : 074-70-40-470 Jours et heures d’ouverture : du Dimanche au Jeudi de 9H30 à 21H Vendredi : de 9H à 14h00 et Motsé Shabbat jusqu’à 23H


ATORAPERO l’approche de : Pessa’h : Ouverture des Tables de Rachi. Un Kikarprochaine de Torah

T

orapero a vu le jour, il y a environ 10 ans en France, à Lyon. L’objectif est de ré unir un jeune public autour de sujets de Tora et de judaı̈sme, dans une ambiance exceptionnelle. Priè res quotidiennes, Confé rences, Chiourim, Evè nements, Pè lerinages, Hiloulot, autant d’é vé nements qui ont marqué une gé né ration. Son cré ateur Thierry - Eliahou- Shoukroun s’est associé , à Netanya, avec Neorai Hajaj, le ils de notre ami le Rav Arie Hajaj shlita. L’objectif est clair : faire de notre ville un Kikar de Tora. Torapero, sous l’é gide du Rabbi de Kalov shlita, a organisé chaque soir, pendant Hol-amoed Pessah, des cours sur la terrasse du restaurant Alonzo, avec la participation, d’un Rav diffé rent. Le Shabbat dernier, Parachat tazria-metsora, fut le premier organisé dans ses

locaux, au 33 rue Gad maknes. L’é vé nement fut marque é galement par le Shabbat Hatan-barmitsva de Yohai Koskas, à qui nous souhaitons ainsi qu’à toute sa famille, un grand mazal tov. Pour af icher ce dynamisme et rassembler le maximum de jeunes, autour d’une ambiance conviviale de Tora, ce Shabbat sera marqué par Torapero par deux é vé nements exceptionnels. Tout d’abord la grande surprise : la venue du Rav Ye'hia Benchetrit shlita, qui donnera un cours pour public mixte, entre 18h45 et 19h45. Et en in, plan darka assuré avec la pré sence de Noam Avitan, animateur Torah box. Pour tous renseignements : Tel : 0583227583 et 0534215737. ‫בס“ד‬

Viande sur Grill

Arais

Hamburger Entrecôte

Resto Bar Grill QUALITE FRAIS

6

NOUVEAU SHAWARMA LE MEILLEUR D’ISRAEL

No 11 | 4 Iyar 5778 | 19.04.2018

NT DE GRILLAD TALYA RESTAURA

ES


"Shapo"

SALLE DE RÉCEPTION COMPRENANT UNE SALLE DE COCKTAIL POUR L'ACCUEIL DES INVITÉS H'OUPA PLEIN CIEL DANS UN JARDIN FÉERIQUE IDÉAL POUR TOUT GENRE D’ÉVÉNEMENTS CONTENANT JUSQU’À 1000 PERSONNES

Construction et Décoration moderne et architecturale unique à Netanya

Beauté б Gastronomie Service de qualité personnalisé Cacheroute Lemeadrine

Entrées indépendantes pour les hommes et les femmes Heureux de vous servir pour tous vos joyeux événements

Pour tous renseignements contactez nous au : "Merci" CONSTRUCTION ET DÉCORATION DESIGN MODERNE ET ARCHITECTURALE POUR TOUT GENRE D'EVENEMENTS - SALLE DE COCKTAIL PLEIN CIEL CONTENANT JUSQU’À 450 PERSONNES

( Touche 1 )

NOT RE C ACH EST ERO LA M UTE EILL CAC EUR HER E OUT E DU C HA RON E NOS CUIS INES LEM SON A HA T DRIN TOU E TE L 'ANN EE A LA DEM AND POU E VO VEZ US CHO LIBR ISIR EME NT V OTR CAC E HER OUT E


ALes l’approche Pessa’h Tables dedeRachi : : Ouverture prochaine des Tables Les repas de Shabbat etdedeRachi. fêtes

N

otre é dition du 08 Mars, annonçait l’ouverture des Tables de Rachi dont l’inauguration eut lieu le Vendredi 16 Mars et Shabbat 17 Mars. Baroukh Hachem cet endroit est un lieu convivial pour les personnes dans le besoin, mais é galement pour toutes celles parfois seules souhaitant passer un Shabbat communautaire dans une ambiance familiale. Nous rappelons é galement qu’une synagogue mitoyenne à la salle, est ré servé e pour les participants et tous ceux voulant se joindre à l’of ice. Ré servez vos places mercredi aprè s-midi pré cé dent

Shabbat. Les repas sont offerts sous parrainage du Centre Rachi. Ambiance familiale, conviviale et chaleureuse. Pour ceux qui le peuvent : participation pour les 2 repas de Shabbat : 150 shekels. Retenez dè s à pré sent vos places qui sont aux nombres limité es au : 0546809257. Discré tion assuré e. Kol Azman et tous ses lecteurs, souhaitent au Centre Rachi, son Rav Benyamin Chemouny et le pré sident Eliahou Malai une grande bé né diction dans ce projet. Amen !

No 11| 4 Iyar5778 | 19.04.2018

9


RDV TORAH

OMER : Interdiction de se raser à Yom Atsmaout

L

à Lag Baomer, tandis que ceux qui ne se rasaient pas jusqu'à la veille de Shavouot, devaient rester idè les à leur coutume. Ce sujet it l’objet d’un dé bat entre le grand rabbin David Benbaron zal et le grand rabbin de Djerba, Rav Houita Cohen zal. Ce dernier refusait en effet d’admettre qu’un é vé nement politique contemporain puisse nous autoriser à enfreindre la loi é ternelle du Shoulh'an Aroukh et du Talmud. Le Rav David Benbaron zal ré pondit qu’il ne faisait que se conformer à la dé cision du rabbinat israé lien. Le grand rabbin de Djerba s’empressa de vé ri ier cette donné e auprè s du grand rabbin d’Israë l de l’é poque, le rav Ben-Tsione Meir Hai Ouziel zal, qui dé mentit fermement : jaToutefois, certains dé cisionnaires permet- mais le rabbinat israé lien sous son autoritent de se raser, le jour de Roch ‘Hodesh té n’avait permis la chose. Iyar, à ceux qui sont trè s gê né s par le fait Rav Houita Cohen zal en it é videment de laisser pousser la barbe pendant le part à son homologue à Tunis : il s’avé ra Omer. Certains vont mê me jusqu'à per- alors que ce dernier s’é tait appuyé sur des mettre, en cas de forte gê ne, de se raser rumeurs mensongè res colporté es par des toutes les veilles de Shabbat. Et Yom journaux de l’é poque. Pourtant Rav David Atsmaout ? Il est inté ressant de savoir Benbaron zal refusa de revenir sur sa dé que le rabinant tunisien autorisa de se cision, de peur de se heurter à une incomcouper les cheveux à Yom Atsmaout, alors pré hension de sa communauté aprè s que que ce jour tombe en plein dans la pé - sa dé cision initiale eut dé jà é té rendue puriode interdite. Pourquoi cette entorse à blique. De nos jours, le rabbinat israé lien la rè gle ? Voici les explications contenues ne permet pas d’avantage de se raser à dans Ale-Hadas, livre des minhaguim tuni- Yom Atsmaout, à l’instar de toute autre sien : « Le Rav David Benbaron zal, pré ci- force rabbinique digne de ce nom. En fait, sa d’emblé e que sa dé cision ne s’appli- il n’y avait jamais eu dé bat mais plutô t quait qu’a ceux qui jusqu'à lors se rasaient une incompré hension. Sujet clos. a semaine derniè re, dans la rubrique Allo Rav ? SVP, j’ai une question, le Rav Aron Bieler shlita nous indiquait les interdictions de se raser pendant la pé riode du Omer. Petit rappel. Dans le cadre de ces restrictions, le Shoulkhan ‘Aroukh stipule qu’il est interdit de se couper les cheveux jusqu’au 34è me jour au matin (soit le lendemain de Lag Ba’omè r). Tel est le Minhag des Sefaradim. Les Achkenazim, suivent les enseignements du Rama, qui pense que l’é pidé mie qui a frappé les é lè ves de Rabbi ‘Akiba s’est totalement arrê té e à Lag Ba’omè r, et se permettent de se couper les cheveux à partir de ce jour-là , soit le 33è me jour du ‘Omè r.

10

No 11| 4 Iyar5778 | 19.04.2018


Grand choix de produits Delicatessen •

Charcuterie, Volailles, Viandes, Parguit

Rayon frais : Pavés de Saumon, Légumes congelés, Poulets

Boites de Pkaïla prêtes

Nikitouche

Yom Atsmaout ouvert toute la journée Venez découvrir, en face de notre Boucherie, notre restaurant de grillades — RAK BASSAR  Shwarma, Hamburger, Schnitzels, Sandwichs bague es, lafa, Pita Hamburger Shnitzel, Poitrine de poulet, Kebab …………………………………………………………………………….. 15 shekels  Shnitzel bague e ……………………………………………………………………………………………………….. 20 shekels  Chwarma Pita …………………………………………………………………………………………………………….. 25 shekels Ouvert tous les jours sans interruption de 10h a 22h. Tous les jeudis soirs ouvert jusqu’à 23heures 13 REHOV LILENBLUM


RDV TORAH

Rav Zamir Cohen shlita : L'influence de la voix sur la matière

L

es ouvrages de la Kabbale font trè s souvent ré fé rence à la possibilité de dé truire, d'abı̂mer ou au contraire d'amé liorer la matiè re par des actions ou des gestes de nature spirituelle. Un spé cialiste japonais, le Dr. Masaru Emoto, a cherché à mesurer les effets de la voix sur la matiè re, notamment en fonction de la qualité spirituelle des propos tenus. Il est parvenu à mettre en é vidence, aprè s examen au microscope, que l'eau est physiquement in luencé e par les propos né gatifs ou positifs que l'on tient en pré sence...d'un innocent verre d'eau. Il s'avè re que si les propos tenus é taient positifs : des paroles d'encouragement, d'amitié , on obtient des formes cristallines resplendissantes alors que dans le cas contraire, le ré sultat est plutô t hideux, voire repoussant. Mais le Dr. Emoto a t-il vraiment fait une dé couverte ?

la survie, le maintien des mondes ne tient que par l'haleine de notre bouche et notre é tude de la Torah." Concernant les propos né gatifs, nos sages é crivent (Chabat 33a) : "Par les paroles nausé abondes, il survient de nombreux malheurs". On peut ainsi comprendre la coutume qui consiste à organiser une soiré e d'é tude lors de l'inauguration d'une maison. Les convives sont invité s à prier et ré citer une sé rie de textes du Talmud et du Zohar. La maison, à l'issue de cette soiré e, devient '' spirituelle'', ses murs ont é té "repeints", ils portent la trace des propos qui ont é té tenus lors de l'inauguration. Nos yeux ne le perçoivent pas car cette ré alité spirituelle é chappe à la maté rialité de notre regard.

Nous n'avons peut-ê tre pas de microscope "spirituel" qui permette de voir l'effet de nos paroles sur les murs de nos maisons Voici les paroles de nos sages sur la porté e d'un propos né gatif mais en est-il pour autant inexistant ? ou positif. Concernant les propos positifs, Rabbi 'Haı̈m de Vo- D'après le livre 'La Révolution' lohzyne exprime l'avis suivant (L'â me de la vie - 4,11): "Toute

‫בס“ד‬

Recommandé par le Rav David Nacache shlita

12

No 11| 4 Iyar5778 | 19.04.2018


Avec la par cipa on de Kol Azman


Rav David Touitou shlita : Yom Atsmaout et retour des juifs sur leur terre Dans notre interview de notre édition du 22 Mars, le Rav David Touitou shlita nous livrait, en partie, son point de vue sur Yom Atsmaout et le retour des juifs sur leur terre. A la veille de Yom Atsmaout, le 5 Iyar, son analyse reste d’actualité. Extrait.

lui mê me mais ce que tu en fais. Nos Sages enseignent que la terre d’Israë l est mekoudechet - sancti ié e- A l’image d’une jeune marié e qui sera consacré e à son é poux. Il nous appartient donc de rendre la terre sainte et de ré server ce jour par de la Tora, des Té hilim, de louanges. Dans ce sens, je peux donc remercier D-ieu. Qui nous a donné la possibilité de revenir? Les nations du monde? Peu importe, ce qui compte est de reconnaı̂tre que Hachem se cache derriè re tout cela. Mais la ré alité est pré sente sur le terrain : le plus grand nombre de synagogues et de Yeshivots, le plus haut niveau de Tora et de Teshouva se trou• Idéologie : Je vais vous expliquer un point vent en Israë l, Baroukh Hachem. Le retour ? Rambam cite comme halah’a fondamental. Ce qui a causé la destruction du • dernier Bet-amikdach est le manque d’union et dans son Michne Tora, que le plus haut niveau d’amour envers son prochain. Ce n’est pas moi de repentir pour l’homme est de revenir a l’enqui le dit, mais nos Maı̂tres de mé moires bé - droit ou on a fauté et faire Teshouva. Au niveau nies. La seule façon d’arriver à cette ardout est individuel, la Teshouva peut se faire à Paris, New de comprendre l’autre. Comment? En é tudiant sa York ou en Israë l, mais au niveau du peuple juif Tora. Pourquoi le monde haredi et sioniste se entier elle ne peut s’accomplir uniquement que rejette? J’ai trouvé la ré ponse : l’ingratitude que sur notre terre. chaque partie manifeste vis-à -vis de l’autre. Car c'est l’ensemble du peuple juif qui fut exilé à • Yom Atsmaout ? C’est un grand jour qui cause de ses fautes, la ré paration passe donc par est devenu une catastrophe de ce qu’on en a fait. le rassemblement de tous les captifs. On revient Si tu fais de Yom Kippour le jour de rencontre donc sur les lieux pour faire Teshouva.

• Sionisme : Sionisme comme la Torah le demande. Cela veut dire reconstruire une nation saine, sur sa terre, selon les lois de la Tora de Moshe Rabbé nou. Je suis contre un pays laı̈c mais pour un pays orthodoxe. Cependant, il est temps de comprendre que l’installation des enfants d'Israë l, sur la terre sainte, é tait un des objectifs de la sortie d'Egypte. C’est marqué noir sur blanc dans la Tora. La premiè re chose qui est demandé au premier juif du monde, Avraham Avinou, est bien de venir en Israë l. Regardons la Tora comme un livre d’enseignements et pas comme des passages é vé nementiels que nous lisons chaque semaine.

avec tous les copains, tu perds forcé ment la sainteté de ce jour. Ce qui compte n’est pas le jour en

‫שמואל בן שמחה פרטוש ז“ל‬ Pour l’élévation de l’âme de Shmouel ben Simh’a Partouche zal

14

No 11| 4 Iyar5778 | 19.04.2018


‫בס“ד‬

S T A R REAL ESTATE Vous cherchez un bien immobilier ? Vous le trouverez chez nous au meilleur prix! Sans plus attendre, contactez-nous. DE PRODUITS

GRANDS CHOIX

S NDES POISSON SURGELÉS VIA AISON ET SALADES M

Pour le public francophone

Pour le public israelien

Haïm Benhamou

Oren Elharar

053-961-6678

050-317-9342


INTERVIEW Rav Yo’hanan Elbaz shlita : « L’avenir de nos enfants : une priorité ». Rav Yo’hanan Elbaz shlita, Rav de la communauté de Shlomo vé Mordeh'ai Kiriat Hasharon est un homme toujours positif et ses paroles de hizouk ne laissent jamais insensibles. Issu du milieu des Yeshivots, en provenance de Kiriat Sefer, son objectif en s’installant à Netanya, il y a environ deux ans, est de rapprocher le maximum de nos frères juifs égarés. Il s’est rendu compte également que les parents olim hadachim étaient un peu désorientés sur le choix et l’intégration de leurs jeunes enfants dans le système scolaire israélien. Il a pris le défi en mains. Chaque jour il encadre des dizaines d’enfants, pour mieux les épanouir dans leur scolarité et leur relation avec la Tora. Interview. Kvod Arav, bonjour et merci de nous accor- ans, qui rencontrent ce types de dif iculté s. der cet entretien. On vous connait en tant L’objectif est de leur donner con iance dans que rassembleur qui renforce les juifs dans un nouvel environnement en tentant de pala Teshouva et Rav de communauté engagé, lier les barriè res de la langue et les renforcer vous avez décidé également de vous occuper dans les matiè res de Torah. Le second pô le se dé roule, chaque jour, dans des enfants olim hadachim au cours de leur une midracha à Kiriat Hasharon. scolarité. Pouvez-vous nous en dire plus ? Pouvez-vous nous en dire plus ? Avec plaisir. Ce n’est pas un secret, mais les Chaque jour, de 15h30 à 18h dans la synaenfants olim hadachim rencontrent souvent gogue au nom du Rav Shlomo Dana zal, 3 rue des dif iculté s en hé breu et dans les matiè res Agolan à Kiriat Hasharon, du Rav Emmanuel kodech. Je vois en l’avenir de nos enfants Bensimhon shlita, nous accueillons entre 30 une priorité . Mon ambition est de les renforet 50 enfants. Si le systè me reste le mê me en cer et surtout les encourager a in d’assurer consistant à les renforcer sur le plan scolaire leur é panouissement et leur inté gration. en mettant à leur disposition des cours de Comment se présente votre action pour pasoutien, nous mettons davantage l’accent sur lier à ces problèmes ? le renforcement en kodech avec des cours de En fait, cette action s’articule en deux pô les. Tora. Nous tenons é galement à les mettre Le premier se dé roule sur les sites scolaires. dans un cadre familial avec beaucoup d’actiNous sommes plusieurs é ducateurs pré sents vité s sportives. dans les é coles Ohot Itzhak Netanya, rue Olé Qui sont les enfants que vous prenez en agardon et Kadima, dans le Moshav du charge et est-ce que demandez-vous une mê me nom à pré s de 12 km d’ici. J’accomparticipation financière à ce programme ? pagne donc durant leur programme journaIl n’y a pas de pro il type. En rè gle gé né rale, lier entre 10h et 13h, les jeunes de 8 ans à 14 il s’agit de jeunes garçons olim hadachim ou 18 16

No | 6 Nissan 5778| |19.04.2018 22.03.2018 No811| 4 Iyar5778


parfois certains dé jà installé s mais qui rencontrent des dif iculté s. C’est totalement pris en charge sous l’é gide du « Fonds pour les enfants de France » du Rabbi de Kalov shlita. Les parents olim hadachim, souvent mal conseillés par les instances publiques, rencontrent souvent des problèmes dans le choix des écoles. C’est une lourde tâche que vous avez décidé également de prendre en mains ? Oui complè tement. Nous orientons en fonction du pro il des parents et des enfants sur les choix des é coles. Sur ce point é galement nous accompagnons les familles sur le terrain. Nous prenons les rdv pour eux et nous nous dé plaçons avec eux pour parler et appuyer leur choix auprè s des directeurs et directrices d’é tablissements scolaires. Par ailleurs, nous pouvons assurer le lien entre les parents et la direction. Surtout, nous voulons suivre et encadrer la progression de l’enfant dans son é cole, si le besoin se faisait sentir par les parents. Par ailleurs, nous aidons é galement les familles dont les enfants sont renvoyé s, à la recherche du bon é tablissement. Sur ce point é galement, nous ne mé nageons aucun effort. Kvod Arav, merci pour cet entretien. Nous souhaiterions avoir votre bénédiction pour le journal et rappeler que vous restez à la disposition du public francophone au 0584157272. Effectivement, je reste à la disposition du public francophone avec un grand plaisir. Je vous apporte mon entiè re bé né diction. Je souhaite que ce journal puisse continuer « Kol Azman » a in de mieux servir le public francophone. Amen.

‫בס“ד‬

No 11| 4 Iyar5778 | 19.04.2018

17


Pirké Avot : Me juger avec indulgence

I

l y a deux siè cles environ, un incendie ravagea un quartier dans la ville de Breslev. Rabbi Nathan zal, se rendit sur les lieux, avec quelques uns de ses é lè ves. Il aperçut le proprié taire, d’une maison ravagé e par le terrible sinistre, en pleurs. Il recherchait, un bout de bois ou de fer, de sa demeure ré duite en cendres, pour la reconstruire de nouveau à partir de ces objets « é pargné es». Le Maitre dé clara à ses é lè ves : « Avez-vous observez cet homme, dont la maison est complè tement brû lé e, il ne se dé courage pas de tout recommencer ! Il veut reconstruire à partir des morceaux qu’il cherche inlassablement. Dans le domaine spirituel, la dé marche doit ê tre identique. En effet, quand bien mê me le mauvais penchant donne l’impression à l’individu qu’il est ré duit en cendres, il est interdit de se dé courager ! Il faut inlassablement rechercher des points positifs, à l’inté rieur de nos innombrables fautes, qui nous ont fait tré bucher. Ainsi, nous aurons, de cette maniè re, le mé rite de revenir vers Dieu. Et si nous avions la possibilité d’accomplir cet enseignement de Rabbé nou, nous pourrions ramener le monde entier à la Teshouva ». Rabbi Na'hman de Breslev, nous enseigne que le fait de rechercher systé matiquement le bon cô té chez son prochain s’applique é galement vis-à -vis plus é loigné des hommes : « Mê me le Racha complet, il convient de re18

No 11| 4 Iyar5778 | 19.04.2018

chercher et trouver en lui un bon cô té (…). Car le fait de trouver cette qualité et de le juger avec bienveillance(…) il peut faire Teshouva. » Un des fondements de l’enseignement de Rabbé nou est de juger chacun avec bienveillance en trouvant uniquement les bons coté s et qualité s inalié nables chez chaque â me juive, quelque soit sa situation. Notre Maitre ouvre ainsi la porte du repentir, en montrant et dé voilant à chacun la maniè re de faire Teshouva. Il nous dé voile é galement la force de la parole et de la pensé e avec lesquelles il est possible d’ignorer complè tement un tel individu, en lui fermant par consé quent la porte du repentir. En revanche, lui trouver un bon cô té , peu importe l’endroit où il se trouve, c’est lui offrir la possibilité de revenir et de s’approcher de Hachem. Ainsi, avec cette pré cieuse marche à suivre, il est possible de rapprocher tout le monde à la Teshouva. Apprendre le bon cô té de chaque personne, est une est mettre en pratique l’enseignement de Yé oshou'a ben-Prahia (Pirké Avot. Premier Chapitre verset six) : « Juge chaque homme avec indulgence ». Il convient de multiplier cette obligation, a in d`augmenter et propager un é lan de Teshouva dans le monde entier. Et surtout ne pas oublier que cette analyse doit s`appliquer a soi-mê me. De la mê me maniè re, je dois chercher é galement et inlassablement, le bon coté contenu en moi, et me « Juger avec indulgence ».


‫בס“ד‬

PARAINNEZ UNE FAMILLE POUR *

180

SHEKELS

PAR MOIS

*

Vous pouvez également apportez votre panier à la famille en question

Envoyez vos dons en ligne ou appeler notre centrale

1800-750-770 www.netina.org Venez prendre une part active dans l’oeuvre de Netina

Pour l’élévation de l’âme de Yaacov et Rachel et l’élévation de l’âme de Rachel Bat Meisha 12 rue Harekev, POB 2621, Netanya, Israël Tel : +972.9.8624442 | Fax : +972.9.8320151 Mail : netina770@gmail.com Les dons envoyés à l’Association NETINA sont déductibles d’impôts selon l’Art.46 du Code fiscal israélien


‫בס“ד‬

IMMOBILIER ?

OFFRES D’EMPLOI ?

LOCATIONS MOBILIER ?

Votre annonce à 5000 exemplaires chaque semaine !* Pour 100 shekels uniquement votre annonce dans KOL AZMAN, pour 4 parutions Vous pouvez nous contacter par mail : kz0523317070@gmail.com ou par telephone :

058-429-1583 | 052-331-7070

L'agence Simple vous propose

les meilleures offres immobilières en Israël

3

Maison face au Kotel avec vue imprenable sur Jérusalem

20

No 11| 4 Iyar5778 | 19.04.2018

*En dehors des hol-amoed et jours de fêtes.

PARTICULIER A PARTICULIER

‫בס“ד‬


28

s an

d

ér xp ’e

‫בס“ד‬ ‫בס“ד‬

e nc ie

FABIENNE PAL

O

052-846-6444 GESTION DE BIENS

Pessa'h casher et Samea'h

Professionnalisme, Sérieux et Efficacité

AGENCE CASSOUTO www.fabienne-opal.com | faby.opal@gmail.com

Fax : 09-861-5964 Immobilier Fabienne Opal Netanya

Pessa'h casher et Samea'h No 11| 4 Iyar5778 | 19.04.2018

21


‫בס“ד‬

Nous avons la joie de présenter aux annonceurs de Netanya

Votre nouvel

Campagne média, présentation de

hebdomadaire

votre entreprise, votre publicité,

distribué

offres d’emplois, immobilier…

chaque semaine sur

Interview, Actualités, Judaïsme,

Netanya

Événements.

et le Sharon

Pour plus de renseignements contactez Elyahou Nacache : 052-331-7070 ou Dov : 058-413-6268 ON ENTRE DANS L’ÉTÉ AVEC TAMAR NOFSHIME ! ‫בס“ד‬

SÉJOUR EXCEPTIONNEL ! AU PRESTIGIEUX HOTEL DE LUXE SPECTACL E SENSAT

DE LA PL

IONNEL

US GRAN DE CHANTE USE

"KINERET " DE NEW -YORK

PRIX EXCEPTIONNEL ANCIENNEMENT HOTEL SANDRINE SITUE A L'INTERSECTION DE RAGVA / NAHARIYA TOUTES LES CACHEROUTES SONT BADATS A HEDA HARIDITE

OPTION 5

Pour les femmes

DU 2 AU 4/7/18

OPTION 4

Pour les femmes

DU 25 AU 27/6/18 Spectacle de la chanteuse "Kineret"

820 Possibilité de paiement en 10 fois sans frais

OPTION 3

3 nuits

DU 18 AU 21/6/18 Spectacle de la chanteuse "Kineret"

OPTION 2

OPTION 1

DU 28 AU 30/5/18

DU 14 AU 16/5/18

possibilité couple avec sépara on complète

possibilité couple avec sépara on complète

E TACL SPEC RE ENSE N OT E IMM D E ICAL IMÉE MUS IEN A TE B ARTIS

D "H'E

E VA L

VI"

PISCINE / LE PLUS BEAU SPA DE TOUT ISRAËL / JACUZZI / SALLE DE SPORT / LUXUEUX LOBBY / COPIEUX REPAS H'EDVA LEVI / DANA VERONE / AYELET DANAN / REVITAL SIMH'I / SPECTACLE HUMORISTIQUE SANS PAUSE / ET ENCORE PLEINS DE SURPRISES ET DE PROGRAMMES SANS LIMITES !

POSSIBILITÉ DE TRANSPORT DE TOUTES VILLES D'ISRAËL !

LES INSCRIPTIONS DÉBUTERONT POUR LES GRANDES VACANCES "BEN AZMANIM" LE 23/7/18


T O U S U N E H I S T O I R E A P A R TA G E R

Eli Cohen zal : Le don de soi ? par Dov Daniel

«

Notre rubrique aurait pu s’appeler pour l’occasion : « biographie à partager ». Mais nous avons tenu à conserver son nom car finalement l’histoire d’Eli Cohen zal, fait partie de notre histoire, comme tous ceux morts pour la défense du peuple juif.

Mon pè re é tait un marché marchand juif dans le shouk de Hamid à Damas. Il avait un magasin de bijoux pour femmes. En 1962, durant Hol Amoed Pessah, mon pè re reçu la visite surprise de celui qu’on appelait Kamal Amin Taabat, membre in luent du gouvernement syrien. Ce fut sa premiè re anné e en Syrie. J’é tais une petite ille, et je me souviens Kamal Amin Taabat dit a mon pè re qu’il avait trè s faim, et lui a demandé quelque chose à manger. « Seigneur Kamel, lui ré pondit mon pè re, c’est Pessah maintenant, nous n’avons pas de pain ni pita, que des Matsot. Kamal Amin Taabat it semblant d’entendre le mot Matsot pour la premiè re fois. Il dit « Matsot ? C’est quoi ? Peu d’importance apportez moi des Matsot, l’essentiel est que je mange ». Je me souviens comment Kamal Amin Taabat a pris la Matsa dans ses mains, il s’est é loigné dans un coin, marmonné quelques mots en silence puis a mangé la Matsa.*» Si on analyse le cours de l’histoire, le juif a majoritairement marqué de son empreinte, les bouleversements scienti iques et gé opolitiques de chaque siè cle. Le monde compte pré s de 8 milliards d’individus pour environ 15 millions de juifs. Soit 24

No 11| 4 Iyar5778 | 19.04.2018

0,2% de la population mondiale. La rè gle du ratio ne concerne pas le juif. Cette rè gle est immuable. Pourquoi ? L’â me du juif a reçu en cadeau de D-ieu une é tincelle qui peut donner le meilleur de soi. S’il dé cide de s’en servir, il arrivera à sa plé nitude dans ce monde. Il parviendrait, ainsi, à atteindre les plus niveaux de proximité avec son Cré ateur. Dans l’é tude de la Torah, dans la priè re, dans les Mitsvots, dans la Tsedaka, chacun selon la particularité de son â me. Mais parfois l’inconscience met cette é tincelle divine aux services d’autres domaines. Pour notre histoire, on ne dira pas si c’est bien ou pas, chacun fera son avis. Nous aurions pu choisir de rendre hommage à d’autres personnes tué es au service de l’Etat d’Israë l. Malheureusement, les cas ne manquent pas de soldats juifs enlevé s, torturé s et assassiné s, au cours de ces dé cennies. Que D-ieu venge leur sang ! Cependant, le cas de Eli Cohen, zal, reste exceptionnel. Son histoire é galement. Son in iltration au plus haut rang du ré gime syrien, il é tait proche de Hafez El-Assad, permit certainement de sauver des centaines de vie juives pendant la guerre des six jours. Sa mort fut terrible.


Comment un espion peut s’in iltrer dans un pays ennemi au point d’en devenir pré sident ? Il n’y aucune explication rationnelle. Les lignes qui vont suivre ne souhaitent en aucun donner un blason au Mossad ou é veiller tout orgueil national. Loin de là . Finalement le Mossad, à cause de mauvais calculs, le laissa tomber. Nous souhaitons plutô t mettre en avant sa personnalité et certainement son judaı̈sme qu’il n’a jamais abandonné . Comment l’enfant d’Alep, né dans une famille religieuse orthodoxe, qui failli opter pour le Rabbinat, parviendra à devenir un personnage central du gouvernement syrien de l’é poque ? Kamal Amin Taabat é tait en fait Eli Cohen zal, né le 26 dé cembre 1924 à Alexandrie en Egypte. Il reçoit une é ducation religieuse orthodoxe. Il se montre trè s doué pour les mathé matiques, il dé sire devenir ingé nieur aprè s avoir failli opter pour le rabbinat, doté d'une mé moire exceptionnelle, ce qui lui rendra service pour ses activité s de renseignement. En 1944, il rejoint le mouvement sioniste d'Alexandrie. Il est impliqué dans des actions clandestines visant à permettre aux juifs é gyptiens de rejoindre la Palestine mandataire. Il rejoint Israë l en 1957 à la suite de l'expulsion des juifs d’Egypte aprè s la Suez. En 1960, il est engagé par les services de renseignements israé liens en tant qu'« illé gal » : ne bé né iciant d'aucun statut protecteur comme celui de diplomate, il opè rera à l'é tranger sous une fausse identité . En 1961, il est envoyé en Argentine y é laborer sa couverture en tant que marchand arabe syrien, damascè nes, sous le nom de Kamel Amin Taabat. Eli Cohen zal entretient là bas de nombreuses relations au cœur des communauté s arabes locales, notamment le gé né ral Amin AlHafez, attaché militaire syrien à Buenos Aires. Moins d'un an plus tard, il « revient » à Damas et gagne progressivement la con iance de plusieurs militaires et of iciels du gouvernement syrien. Il transmet des informations aux services israé liens par radio et lettres secrè tes ou mê me directement une fois tous les 6 mois au cours d'un voyage d’affaires en Europe, pro itant à cette occasion pour rendre visite à sa famille à Bat Yam. Il opte la carte du parti Baas qui est contre le projet de Ré publique arabe unie et entretient progressivement des relations d'amitié s avec des personnali26

No 11| 4 Iyar5778 | 19.04.2018

té s au plus haut niveau du pouvoir syrien, incluant Hafez el-Assad. Quand celui-ci devient Premier ministre, Eli Cohen, zal alias Taabat est mê me pressenti pour un poste d'adjoint au ministre syrien de la Dé fense. Il ré ussit notamment à visiter les forti ications syriennes des hauteurs du Golan. Il rapporte ainsi aux services israé liens la disposition des bunkers et des bases de tir syriens organisé s en trois lignes. Certains ajoutent qu'il aurait ainsi suggé ré aux of iciers syriens que des arbres à eucalyptus soient planté s autour des bunkers syriens pouvant viser le territoire israé lien, pré tendant of iciellement que ces arbres pourraient servir d'abris naturels aux postes avancé s. La plantation de ces arbres fut dé cidé e par les autorité s syriennes, suivant ses conseils. Cela permit surtout aux soldats de Tsahal de pouvoir facilement localiser les bunkers syriens lors de leur bombardement pendant la Guerre des Six Jours. Eli Cohen zal transmet é galement les identité s de nombreux pilotes syriens, ce qui aura notamment pour effet d'empê cher le bombardement de Tel Aviv en 1967 par l'aviation syrienne. Cependant, il craignait d'ê tre dé couvert. Il avertit à maintes reprises le Mossad qui n'en tient pas compte. Aprè s un sé jour de quelques mois en Israë l in 1964, l'« espion au rendement exceptionnel » est renvoyé en mission en Syrie. Certains estiment que le Mossad, bien conscient des risques encourus, avait anticipé sa capture et espé rait dé stabiliser les services secrets syriens par la mise au jour d'un espion si bien in iltré . Eli Cohen zal est au troisiè me rang des pré tendants au titre de Pré sident de la Syrie, quand il est dé couvert par des spé cialistes du contre espionnage é gyptien ayant localisé les ondes radio de messages chiffré s en morse é mises depuis un poste é metteur miniature de son appartement. On imagine la suite, il est condamné à la peine maximale. Malgré les interventions de nombreux chefs d'Etat qui demandent au gouvernement syrien de revenir sur cette sentence, Eli Cohen zal est pendu sur une place publique à Damas le 18 mai 1965. Que Hachem venge son sang et que son souvenir soit une bé né diction. * Selon l’entretien de son frè re Avraham Cohen, 15 Avril 2017, avec le journal religieux yetad neeman, il raconta le té moignage ré cent inté ressant d'une femme juive qui a é migré de la Syrie à Israë l.


PARTICULIER A PARTICULIER

‫בס“ד‬

‫בס“ד‬

*En dehors des hol-amoed et jours de fêtes.

IMMOBILIER ?

OFFRES D’EMPLOI ?

LOCATIONS MOBILIER ?

Votre annonce à 5000 exemplaires chaque semaine !* Pour 100 shekels uniquement votre annonce dans KOL AZMAN, pour 4 parutions Vous pouvez nous contacter par mail : kz0523317070@gmail.com ou par telephone :

058-429-1583 | 052-331-7070

‫בס“ד‬

Casher Rabbanout Netanya

PROCHAINEMENT

25

La pizza EXTRA FIX

La Pizza familiale

42 Rehov Petah Tikva, Netanya | Commandes : 09-799-15-15 HEURES D’OUVERTURE : Du Dimanche au Jeudi : de 11:00 à minuit | Vendredi : de 11:00 à 15:00 | Motsaé Shabbat : ½ heure après la sortie de Shabbat jusqu’à minuit

SI VOUS DESIREZ VENDRE OU LOUER VOTRE APPARTEMENT VOUS POUVEZ PASSER VOTRE ANNo 11| 4 Iyar5778 | 19.04.2018

27


A L LO R AV ?

SVP J’ai une question ! Questions-Réponses tirées de l’ouvrage Na’halat Shlomo rédigées par le Rav Aaron Bieler shlita, disponibles sur le site UNIVERSTORAH.COM

Q : Un homme marié peut-il porter une alliance ? R : Il convient en premier lieu d’aborder dans les grandes lignes la signi ication de la remise de l’anneau par le « ‘Hatane » (futur marié ) à la « Kala » (future marié e) au moment des Kidouchine» (cé ré monie des iançailles). Avant de remettre la bague à la Kala, le ‘Hatane doit prononcer la phrase suivante : « Voici tu m’es consacré e par cet anneau selon la loi de Moché et d’Israë l».Puis le ‘Hatane doit donner cet anneau à sa iancé e en lui passant à l’index de la main droite.En acceptant cette bague, la Kala prouvera son assentiment à devenir l’é pouse de celui qu’elle a choisi pour partager sa vie. Celle-ci devient donc consacré e (exclusivement destiné e) à son é poux(1). La Kala doit expressé ment comprendre le sens de la dé claration de son iancé . De son coté , celui-ci doit comprendre qu’il lui remettre l’anneau, non en temps que pré sent mais pour qu’elle lui soit consacré e selon les lois de la Tora (2).Ce cé ré monial est tellement fondamental que si les té moins n’ont pas vu la transmission de l’anneau, ou n’ont pas entendu le mot « Mé koudé chè t » (consacré ) 28

No 11| 4 Iyar5778 | 19.04.2018

ou le mot « Li » (à moi), il faudra recommencer la procé dure (3). On comprend de ce qui pré cè de que la procé dure en vigueur chez les non juifs qui consiste à é changer des anneaux, symbole d’une alliance ou d’une consé cration mutuelle et symé trique, est une hé ré sie vis-à -vis des principes du mariage dans le judaı̈sme. La pratique qui consiste à é changer des alliances, entre par ailleurs dans le cadre de l’interdit de la Tora de : « Bé ’houkoté hè m lo té lé khou » (vous ne marcherez pas dans leurs voies), interdiction qui nous ordonne de nous é loigner de tout pré ceptes ou pratiques chez des non juifs, qui sont en opposition avec les principes de la Tora (4). Si cette alliance a é té offerte par la Kala bien aprè s la cé ré monie du mariage (plusieurs heures, voir plusieurs jours), en temps que simple cadeau sans rapport avec la procé dure du mariage, il y a lieu de permettre à l’homme de mettre ce bijou. En effet, il ne le fera que comme signe tangible de son é tat d’homme marié ou tout simplement parce qu’il trouve cela esthé tique (5). Par contre, s’il s’avè re qu’en dé pit de l’interdit, la Kala a donné la bague pendant la cé ré monie du mariage, il y a lieu de s’interroger si le mari pourra la porter par la suite (6). 1) Choul’hane ‘Aroukh Evè n Ha’é zè r chap. 27 par 1 et Rama sur place 2) Idem et voir aussi le Bè n Ich ‘Haı̈ Parachate Michpatim aliné a 5 3) Le Rama Evè n Ha’é zè r chap. 42 par. 4 ; Otsar Haposkim chap. 42 aliné a 32 note 17 ; Rav ‘Ovadia Yossè f Chalita lors d’un cours donné dans le Bè t Hamidrach Yé ’havé Da’ate (Parachate ‘Ekè v 5755) rapporté par le Sé fè r Bè t ‘Hatanim chap. 5 par. 19 4) Min’hate ‘Hinoukh Mitsva 262 ; Choute Igué rote Moché tome 5 Evè n Ha’é zè r tome 3 chap. 18 et tome 7 Evè n Ha’é zè r tome 4 5) Choute Igué rote Moché Evè n Ha’é zè r tome 4 chap. 32 6) Choute Igué rote Moché idem, qui tend inalement à permettre bien que se


PARTICULIER A PARTICULIER A LOUER

LOCATION VACANCES

SOS SERRURERIE

Gad Machnes - Hotel Blue Weis

CUISINE STRICTEMENT CACHÈRE

NETANYA & ENVIRONS DÉPANNAGE TOUTES SERRURES COFFRES FORTS BOITES AUX LETTRES CHANGEMENT DE SERRURES VERROU DE SÉCURITÉ INSTALLATION ET DÉPANNAGE IMMÉDIAT MÊME LA NUIT

MIN. 3 JOURS OU A LA SEMAINE

YONATHAN NAOURI 050 459 36 47

CENTRE VILLE - QUARTIER RELIGIEUX

FACE MER

16 RUE YEOUDA HALEVI TRÈS BEAU & PETIT 3 PIÈCES CLIMATISE AU 1ER ÉTAGE ASCENSEUR IDÉAL POUR JEUNE COUPLE RELIGIEUX

PROMENADE PIÉTONNE DANS APPART HOTEL ENTIÈREMENT EQUIPE

POSSIBILITÉ D’ÊTRE LOUER MEUBLÉ

2 770 SHEKELS

RICA : 02 642 63 53 - 052 260 2608

RIVKA : 052 7161 977

prof.montefiore@gmail.com

VOITURE A VENDRE

INCROYABLE NB LIMITE !

A LOUER RUE DAVID HAMELEH

4 PIÈCES RÉNOVÉ ENTIÈREMENT

JEEP - NISSAN QASHQAI - 2014

HERODS EILAT 5*

30 000 KM - TRÈS BON ETAT

Accueil + Privileges VIP ( spa+lounge ) ( dim-jeu ou jeu-dim ) 1chambre ( 2ad + 2enf ou 3ad )

PROCHE MER ET TOUTE COMMODITÉ

3.200 shekels

LIBRE LE 01/05/2018

62 000 SHEKELS A NÉGOCIER ARIE : 052 466 83 39

A VENDRE HEDERA - 4 PIECES - 101M2

BALCON - CAVE

NE PAS APPELER LE SHABAT

1ER ÉTAGE

ou Suite( 2 ad + 3enf ou 4ad )

5 700 SHEKELS

A par r de 4200 shekels *****

CUISINE AMENAGEE - MAZGAN MINI MIRKAZI

PROCHE MER GAN D'ENFANT ET ECOLE

109 M2 EQUIPE DE TOUT L'ELECTROMÉNAGER

Super Promo du 3 au 24 JUIN Prix variable selon période et nombre robert2626@012.net.il

YOUVAL: 054 526 59 83

0528 250 876

tzyehuda@gmail.com YEHOUDA 0507876331 - 0528596970

ANNONCES AGENCES IMMOBILIERES A VENDRE

A VENDRE

BOULEVARD WEIZMAN GRAND 4 PIÈCES ENTIÈREMENT RÉNOVÉ DE 120 M2

AU NORD DE NATANYA QUARTIER DOV HOZ

RAVALEMENT DE L'IMMEUBLE PRÉVU

ASCENSEUR

PRIX: 1 750 000 SHEKELS

PROCHE DE LA RUE MOSHE SHAPIRA COTTAGE 8 PIECES SUR 4 NIVEAUX

240 M2 HABITABLE EN EXCELLENT ETAT JARDIN - PARKING

PRIX: 2 650 000 SHEKELS

CONTACTEZ ILANE AU 054 700 7169 OU VANESSA AU 058 428 0811

CONTACTEZ ILANE AU 054 700 7169 OU VANESSA AU 058 428 0811

A VENDRE

NATI L'AGENT IMMOBILIER POUR LE PUBLIC RELIGIEUX

RUE YEROUSHALAIM | IMMEUBLE NEUF GRAND ET MAGNIFIQUE 4 PIÈCES 135 M2 + 15M2 DE TERRASSE DOUBLE SÉJOUR | CLIMATISATION ASCENSEUR DE SHABAT PARKING AU TABO

NOMBREUX CHOIX D'APPARTEMENTS RÉNOVÉS POUR BON INVESTISSEMENT A COTE DU CANYON DE NETANYA

PRIX: 2 850 000 SHEKELS

A PARTIR DE 780 000 SHEKELS

CONTACTEZ ILANE AU 054 700 7169 OU VANESSA AU 058 428 0811

CONTACTEZ AU 050 57 66 979

VOTRE ANNONCE A 5000 EXEMPLAIRES CHAQUE SEMAINE POUR 100 SHEKEL UNIQUEMENT POUR 4 PARUTIONS CONTACTEZ NOUS PAR MAIL : KZ0523317070@GMAIL.COM OU PAR TELEPHONE : 05.84.29.15.83 OU 052.331.70.70

No 11| 4 Iyar5778 | 19.04.2018

29


3 IMMEUBLES BOUTIQUES NOUVEAU DESIGN 8 APPARTEMENTS PAR IMMEUBLE

AU E TR N E C ILLE V

En cours de construction

Cadeaux pour tous les nouveaux acheteurs du mois SPACIEUX APPARTEMENTS DE 5 PIÈCES 2 APPARTEMENTS A PRIX EXCEPTIONNEL DUPLEX DE RÊVES DE 7 PIÈCES AVEC VUE DÉGAGÉE

REZ DE JARDIN AVEC HAUTS PLAFOND - JARDIN IMMENSE 3 ORIENTATIONS - TERASSES PREVUES POUR SOUCCA ET ASCENSEUR DE SHABBAT PARKING PRIVE - CAVE MITOYENNE A CHAQUE APPARTEMENT

www.ksm.co.il

Kol azman 11  

Bonne lecture et Shabbat Shalom

Kol azman 11  

Bonne lecture et Shabbat Shalom

Advertisement