Page 1

s g n a t é t e r Entre me DE SAINT-CYPRIEN À VALRAS-PLAGE gratuit


7H=;B?;HI

8?P;#C?D;HLE?I FEKPEBI#C?D;HLE?I I7?DJ;#L7B?ÞH; L;DJ;D79#;D#C?D;HLE?I

EKL;?BB7D =?D;IJ7I I7BBÞB;I#:Ê7K:;

I7?DJ#C7H9;B 9KN79#:Ê7K:; #IKH#7K:; I7BB;I#:Ê7K:; CEKII7D 9EKHI7D <B;KHO#:Ê7K:; C7H9EH?=D7D L?D7II7D DxL?7D

I7?DJ#D7P7?H;#:Ê7K:; L?BB;:7?=D;

CEDJH;:ED#:;I#9EH8?ÞH;I 7HC?II7D 8?P7D;J

C6G7DCC: 87=;I =HK?II7D F;OH?79#:;#C;H

FEHJ#B7#DEKL;BB;

Du littoral au Canal du Midi, 1000 paysages s’offrent à vous Le Grand Narbonne, l’Instant Méditerranée.

E<<?9;:;JEKH?IC;:;<B;KHO .!7djaZkVgY<‚c‚gVaYZ<VjaaZ&&*+%;aZjgn"YÉ6jYZ I‚a#/%)+-)++&(&"lll#diÓZjgn#Xdb

E<<?9;:;JEKH?IC;:;D7H8EDD; (&!GjZ?ZVc?Vjgƒh&&&%%CVgWdccZ I‚a#/%)+-+*&*+%"lll#bV^g^Z"cVgWdccZ#[g

E<<?9;:;JEKH?IC;:;FEHJ#B7#DEKL;BB; EaVXZEVjaKVa‚gn&&'&%Edgi"aV"CdjkZaaZ I‚a#/%)+-)-%%*&"lll#edgiaVcdjkZaaZ#Xdb

E<<?9;:;JEKH?IC;:;=HK?II7D &!7djaZkVgYEZX]BVncVjY&&)(%<gj^hhVc I‚a#/%)+-).%.%%"lll#\gj^hhVc"bZY^iZggVcZZ#Xdb

E<<?9;:;JEKH?IC;:KIK:C?D;HLE?I AZHdbV^a&&&'%HV^ci"CVoV^gZ"YÉ6jYZ I‚a#/%)+-)&**,%

E6K>AADCCD>G"8g‚Y^iE]didh/9ZhX]Vbeh$<dVcYV

b7HE8?D;#97D7B:KC?:?


CETTE ANNÉE, CABOTAGES SE DÉDOUBLE POUR VOUS ! Papier et téléphone, un nouveau service pour le plaisancier 5 ANS ! Voici un joyeux anniversaire que bien peu nous prédisaient… Dès avant d’exister, en juin 2007, il en s’en est même trouvé pour nous dire carrément « vous êtes morts !». Il est vrai que des indépendants sans appui institutionnel, des idéalistes sans le soutien d’un groupe financier, ça avait de quoi faire peur. Qu’une petite maison d’édition puisse offrir gratuitement ce que d’autres proposaient contre subvention, voilà qui était inquiétant. Et pourtant, grâce à nos lecteurs qui nous ont découvert puis réclamé d’année en année dans les capitaineries, grâce aux maîtres de ports qui ont compris que ce cadeau fait aux plaisanciers arrivants participait à l’amélioration de l’accueil, grâce aux villes portuaires, départements et régions de la côte Méditerranéenne qui ont vu que Cabotages incitait à voyager, à découvrir et à aimer, et aussi grâce à nos annonceurs qui ont vu qu’un fort tirage, un grand soin rédactionnel et un ciblage précis étaient un bon présage pour leurs ventes, nous sommes cette année en mesure de faire plus et mieux. Comme nous vous l’annoncions l’an dernier, Cabotages Méditerranée est maintenant un média double, écrit et électronique, toujours entièrement gratuit. Nous avons sorti de la partie “papier” tout ce qui occupait trop de place sans apporter un service satisfaisant. Maintenant, SUR TOUS LES TÉLÉPHONES PORTABLES – pas

seulement les smartphones – vous trouverez les annuaires complets du nautisme et du tourisme, tous les agendas des fêtes, festivals et festivités de plus de 80 ports, avec leurs photos satellite et une météo exclusive ! Sans avoir besoin de parcourir toute la côte pour obtenir l’intégrale des fiches-ports avec leurs agendas et les bonnes adresses des escales, vous aurez tout en poche, à tout moment. Et, quand vous serez installé dans votre cockpit où à la terrasse d’un café, vous pourrez déguster les articles de Cabotages Méditerranée “papier”. Et, avec le retour de la traduction anglaise des fichesports, vous pourrez vous exercer à la langue des marins de Sa Majesté. Et, avec le retour de la traduction anglaise des fiches-ports, vous pourrez vous exercer à la langue des marins de Sa Majesté. Et, pour continuer à rêver de la mer quand la saison sera finie, restés branchés sur www.cabotages.fr et abonnez-vous au trimestriel Cabotages Magazine dont vous pouvez vous procurer le n°1 paru en avril dernier en allant sur notre site : www.cabotages.fr. Le n°2 est en vente à partir de juillet dans les kiosques de la côte. Bonne navigation compagnie !

en

notre

Alain Pasquet et Christophe Naigeon

Cabotages est édité par la SARL Bastaque Editions, 16 rue Garenne, 34200 Sète Alain Pasquet, Christophe Naigeon, gérants associés - Tél : 04 67 17 14 30 / Fax : 04 67 17 14 32

  !   

Administration, service commercial : Alain Pasquet, Directeur de la publication direction@cabotages.fr Julia Chaine, Assistante de direction et gestion intranet contact@cabotages.fr Partenariat -publicité : Thierry Dutto : thierrydutto@cabotages.fr Patrick Faure : contact@cabotages.fr

Fabrication, iconographie: Emmanuelle Grimaud, Nicolas Pasquet maquette, infographie : studio@cabotages.fr Michel Léo Ménella : dessins

Direction de la rédaction, rédacteur en chef : Christophe Naigeon : redaction@cabotages.fr

Imprimerie : Tugrupografico - Espagne ISSN : 2110-8064 - Dépôt légal Juin 2011 Papier : PEFC libre de chlore

Rédacteurs navigateurs : Djinn et Christophe Naigeon Emma et Bastien Chazelles Guy Brevet, Claude Roger

Site web www.cabotages.fr Claude Despretz, webmaster postmaster@cabotages.fr

Copyright : Cabotages Tous droits de reproduction même partielle, par quelque procédé que ce soit, réservés pour tous pays.

www.cabotages.fr - Cabotages Méditerranée - 3


Escales

S

aint-Cyprien - Saint Cyp’ pour les intimes - est avant tout une station sportive. Ici, on oublie les fonds rocheux des Pyrénées pour se lancer à fond dans la glisse et le vent qui souffle ici souvent fort. Tramontane ou brises thermiques musclées, planche à voile, funboard et kite-surf, tout ce qui se fait pousser par le vent est à la fête. Quant aux voiliers et aux vedettes habitables, Saint-Cyprien est un abri où il y a toujours de la place quand ça souffle trop fort. Si vous êtes coincés, il y à là de quoi visiter l’arrière-pays, notamment à cheval, ou en bus vers le vieux village, au milieu de marais assainis par les Templiers. À l’époque, on préférait rester à l’intérieur des terres et l’idée de construire ici un port de mer n’est venue que dans les années 1960/70.

SAINT-CYPRIEN

42°37’14“N - 3°02’44“E

Saint-Cyprien dates back to the time of the Templars, but has been a modern harbour since the 1960s and 70s. It is almost always windy here.

Saint-Cyprien remonte aux Templiers mais c’est un port moderne depuis les années 1960/70. Ici, le vent est presque toujours au rendez-vous.

4 pas à terre ARCHITECTURE ET SPORTS DIVERS Au fond du bassin Sud, un pont ouvrant donne accès aux marinas des Capelans qui accueillent les propriétaires de cette réalisation architecturale plutôt réussie. La lagune a été creusée dans un ancien étang en conservant des rives tourmentées et en ménageant une vaste île. Si c’est votre jour de chance, vous aurez peut-être une place à Port Soleil, Port du Ponant, Port au Prince ou Port d’Attache. Au sud et au fond, un Aqualand attirera petits et grands. C’est également

dans cet ensemble des Capelans qu’on trouvera commerces et boutiques si on s’abstient d’aller flâner dans le vieux village. Cette dernière transformation du site a mis la touche finale à cette grande station balnéaire moderne qui se voulait être l’une des plus belles de la côte lorsque le projet fut lancé en 1967. Pari plutôt réussi car, à l’époque, associer grand port d’accueil pour la plaisance et marinas coquettes était plutôt novateur. Sans être d’une bouleversante beauté, l’en-

Saint-Cyprien, or Saint Cyp’ for those in the know, is first and foremost a sports resort. The rocky depths of the Pyrenees are long forgotten here, so sail at full speed in the often strong winds. Everything that the wind can blow is celebrated here – windsurfing, funboarding and kitesurfing to the Tramontana and strong thermal breezes. For yachts and liveaboard motorboats, Saint Cyprien is a haven where there is always a mooring when the winds are too strong. If you are stuck there, there is plenty to do in the hinterland, especially on horseback, or by taking the bus to the old village in the middle of the marshland that the Templars reclaimed. Back then, people preferred to remain inland and the idea of building a harbour here only surfaced in the 1960s and 70s.

semble est loin d’être un mur de béton et, au contraire, son architecture est très aérée. Saint Cyp’ joue délibérément la carte des sports terrestres et nautiques mais le farniente et le culturel sont plus que tolérés ! A vous donc de choisir pour profiter d’équipements remarquables de golf, tennis, football et même cheval pour aller un peu vers l’arrière-pays. La saison est riche en animations sportives avec d’authentiques champions. Sans oublier bien sûr les sports de glisse, favorisés par des brises thermiques musclées quand la tramontane est provisoirement un peu faiblarde. Pour libérer les parents, la station offre diverses prises en charge des «kids» très à l’honneur ici. Et bien sûr le soir, casino, fête foraine et autres activités noctambules complètent la liste des possibles. Côté fêtes et culture, les choix d’artistes sont plutôt éclectiques. La réputation méritée d’ambiance sportive et familiale pas trop bétonnée fait de Saint Cyprien une excellente étape à l’aller ou au retour sur la route de l’Espagne et des Baléares.

Coup de cœur Ici, pas d’hésitation : un muscat de Rivesaltes ! Mais vous avez le droit de préférer le Byrrh, vin doux naturel aux écorces d’orange et de quinquina macérées dans « les plus grands chais du monde » selon la mode des années 60 ! Côté bouche, nous sommes dans le Roussillon, carrefour des «pages» (cultivateurs) et des «pescadores» (pêcheurs). À vous d’en profiter pour en mêler les produits. Et posez vous la question : comment l’ancien port commerçait-il de la morue alors qu’on dit qu’il y en a peu en Méditerranée ? N’oubliez pas d’apprécier les “dos de morue fraîche” présents sur de nombreuses cartes !

4 - Cabotages Méditerranée - www.cabotages.fr


VO

VE

LE CUL TU R

E S C A L E N AT E U TR

A E

VO

ALE GOUR M

R E

VO

E

C ES

ND

TR

LE

VO

T

TI

E

E

ALE SP OR

EL

R

CA ES

TR

ESC

www.agglo-royan.fr www.agglo-royan-nautisme.fr N째 AZUR 0810 171 017


L

eucate, Le Cap d’Agde, Marseillan, Le Grau du Roi Port-Camargue, ces quatre collectivités ont choisi d’adhérer au label France Station Nautique récompensant un cahier des charges exigeant en matière de prestations touristique et nautiques. Un beau moyen pour attirer et de fidéliser de nouvelles clientèles, mais aussi pour fédérer les acteurs des sports et loisirs nautiques autour d’une volonté commune. Plusieurs mots-clés guident la démarche des quelque quarante stations nautiques qui couvrent le littoral français : tout d’abord, adhérer au réseau est un acte volontaire de la part d’une collectivité. Cette adhésion suppose un engagement fort du territoire qui s’engage, mais aussi des acteurs nautiques qui constituent l’âme de la station. Faire partie du réseau France Station Nautique c’est ainsi veiller au respect d’une charte de qualité qui se décline sur plusieurs niveaux d’exigence traduits sur le terrain par une, deux, trois ou quatre étoiles. Mais respect d’un cahier des charges commun ne signifie pas pour autant uniformité. C’est une volonté du réseau de préserver l’identité de chaque station, son histoire, ses atouts et ses contraintes géographiques. Chacune des quatre stations de la côte du Languedoc Roussillon a pu ainsi se construire avec son caractère propre tout en respectant les engagements du réseau.

Leucate, à quelques kilomètres de la frontière espagnole, est une station balnéaire majeure de la côte du Languedoc Roussillon. Ses seize kilomètres de plage autorisent la pratique de tous les sports de glisse et notamment du char à voile. C’est aussi à Leucate, sur la plage de la Franqui, que tous les ans, funboarders et kitesurfers se retrouvent pour le Mondial du Vent, une des plus importantes manifestations de glisse en Europe.

Leucate*** À l’embouchure de l’Hérault, l’ancienne cité grecque devenue village de pêcheurs est aujourd’hui une station balnéaire particulièrement prisée. Un port de plaisance dynamique, un plan d’eau réputé font du Cap d’Agde, une des stations privilégiées pour l’organisation de grandes compétitions nationales. Un harmonieux mélange entre traditions maritimes et modernité.

Cap D’Agde*

Entre étang de Thau et Méditerranée, Marseillan offre deux visages. A l’embouchure du canal du Midi, Marseillan a gardé le caractère profondément authentique d’un village conchylicole, quand sur la Méditerranée, Marseillan-Plage offre toutes les caractéristiques d’une station balnéaire moderne. On y trouve toutes les activités depuis l’initiation sur l’étang aux sports de glisse.

Marseillan* Plus grand port de plaisance d’Europe, Port-Camargue est aussi l’un des plus en avance en matière de préservation de l’environnement, en adoptant notamment la norme européenne ISO 14001. Mais la Station Nautique, c’est aussi le village du Grau du Roi où la pêche reste une activité majeure et les plages de l’Espiguette ouvertes à toutes les pratiques nautiques, de la voile légère en passant par les sports de glisse tel le kite surf ou la pratique du kayak.

Le Grau du Roi Port-Camargue* Les 9 engagements qualité des Stations Nautiques :

POUR EN SAVOIR PLUS : www.station-nautique.com

Une organisation locale concertée, un accueil permanent et facilement accessible, une information claire, valide et adaptée, une offre nautique multiple et permanente, des services et des infrastructures adaptés, des animations nombreuses et diversifiées, une démarche de respect de l’environnement, une commercialisation organisée, une écoute au service de la qualité


CANET-EN-ROUSSILLON 42°42’10“N - 3°02’32“E

Canet-en-Roussillon est avant tout le port des “gros“, principalement des multicoques qui sont accueillis ici à l’année ou à l’escale.

C

anet-en-Roussillon est la capitale des catamarans. Ce qui n’était qu’un petit port ensablé huit mois par an dans les années 1960 est devenu, grâce à une bande de copains pleins de rêves et disposant de quelques engins de travaux-publics, un petit puis un grand port de plaisance, bien qu’il n’ait pas fait partie des stations blanéaires établies par la mission “Racine“ d’aménagement littoral. L’installation du constructeur de catamarans Catana a créé une tradition du multicoque : Canet-en-Roussillon accueille à l’année 50 catas et trimarans sur ses 500 places de plus de 8m. C’est aussi une zone technique bien achalandée, la dernière sur la route des Baléares. À ne pas rater  : la collection de vieux gréements réunis sur le quai Florence Artaud. Canet-en-Roussillon is first and foremost a port for “large” vessels, mainly the multihulls that are welcomed here all year long and on stopover. Canet-en-Roussillon is the catamaran capital. Thanks to a group of friends who dreamed big and had some construction machinery at their disposal, what was once merely a small sandy harbour for eight months of the year in 1960 became a small, and then a large marina, even though it was not included in the seaside resorts established under the “Racine” coastal development plan. When catamaran constructor Catana set up here, a tradition of multihulls began: Canet-en-Roussillon hosts 50 catamarans and trimarans annually at its 500 moorings over 8m. There is also a well stocked boatyard, the last one on the way to the Balearics. The collection of old riggings on the Florence Artaud quay is not to be missed.

4 pas à terre BRIQUES ET GALETS

C

anet plage est LA station des Perpignanais, longtemps reliée non par un petit train comme Palavas et Montpellier mais par un tramway. La vieille ville de Perpignan n’est qu’à 12 km et ses vieilles ruelles n’ont pas beaucoup changé depuis le XVIIIe s. Si vos envies vous y mènent, vous partirez de la Tour du Castillet toute de brique rouge de 1360, avec son musée des traditions locales à l’intérieur et sa terrasse pour son panorama sur la ville et ses enivrons. La Loge qui abritait le Tribunal de Commerce maritime, l’ancien consulat et la cathédrale Saint Jean à nef unique, du XVIIIe s entre autres étapes complèteront ce circuit intérieur. Comme en beaucoup d’endroits, un “petit train” offre un bon plan aux caboteurs désireux de faire quelques pas autour de leur escale. Si la plage est belle, le front de mer est bordé d’immeubles de type Biarritz ou Deauville dont la conti-

nuité n’est que rarement rompue par une villa vestige de la station balnéaire d’antan. Mais à deux kilomètres, le vieux village du Canet a conservé son cachet d’ancien bourg catalan bien restauré et entretenu où il fait bon flâner dans les ruelles qui entourent ruines du château vicomtal, son église en pierres rousses et ses remparts de galets. C’est à partir de l’an Mil que datent les premières mentions officielles du Canet. La canne de Provence – petit bambou ou gros roseau ? – en serait-elle à l’origine

www.cabotages.fr - Cabotages Méditerranée - 7

Sélection agenda Fête de la Mer Dimanche 14 août : Grand Spectacle Pyrotechnique avec l’orchestre “Pulsion”. Le feu d’artifice débutera à 22 h 30 avec une 1ère partie musicale à partir de 21 h 00 et une 2e partie après le feu d’artifice. lundi 15 août : A 11 h messe en Plein Air sur le parking du port suivie à 12h30 par une sardinade géante gratuite au Port côté base nautique. Renseignement 04 68 86 72 00

Coup de cœur Notre préférence va vers une promenade sur le quai Florence Artaud. À l’opposé des grands cats et des super yachts, c’est un véritable musée de la marine. Une cinquantaine de bateaux de toutes les époques et de tous les styles s’alignent le long du chenal donnent sa couleur «vieille marine» à ce port si moderne : catalanes et autres classiques latins, navires de course des années 1920, anciens bateaux de pêche à voile, une jonque… et une collection de Tahiti ketches remarquable. Un bonheur pour les yeux.

Escales


Escales

SAINTE-MARIE-LA-MER L 42°43’23.83“N - 3°2’24.80“E

e tout petit port de Sainte-Marie-la-Mer contraste avec les grandes stations qui jalonnent la côte sableuse du LanguedocRoussillon. Ici, il vaut mieux ne pas dépasser 8 m de long et un mètre cinquante de tirant d’eau pour manœuvrer à l’aise dans ce petit coin tranquille au bord de marais sauvages. Port convivial où on partage volontiers l’apéro sur les pontons, on y dort loin des flon-flons de l’été. Une petite marche à pied et vous trouverez une agréable corniche avec de petits restaurants familiaux. Ce qui était autrefois «Sancte Marie de Paribans» et disposait d’un rempart contre les invasions d’Espagne s’est modernisé sans perdre son caractère près de la nature. Une escale remarquable sur cette côte plutôt dédiée au tourisme de masse. Sainte-Marie-la-Mer is friendly, quiet and feels very close to nature. A gem of a stopover in these waters.

Sainte-Marie-la-Mer joue la carte de la convivialité, du calme et d’une certaine intimité près de la nature. Une escale rare dans ces parages.

4 pas à terre VERS LES ÉTANGS OU VERS LA VILLE

U

ne fois le bateau installé dans ce petit port, deux choix possibles : vers le Sud-Ouest ce sont des étangs sauvages protégés, à l’opposé c’est une petite station balnéaire avec une jolie prome-

nade qui conduit vers des terrasses bien sympathiques pour déjeuner ou dîner sur la plage ou presque. Autrement, il y a le village ancien. Ne pas confondre avec les SaintesMaries-de-la-Mer, en Camargue, à une bonne centaine de milles de là. Ici, il n’y a qu’une Marie, celle de son église romane du XIIe siècle. Dans la nuit des temps, c’était “Sancte Marie de Pabirans” qui s’est transformé en “de la Mer” vers les années 1200. D’où vient cet ancien nom ? Peutêtre d’un certain Papirius, colon romain qui y aurait eu un domaine.

The tiny Sainte-Marie-la-Mer harbour is in contrast to the large resorts that line the sandy LanguedocRoussillon coastline. Boats less than 8m long and with draught of 1.5m or less will manoeuvre more easily in this tiny haven amidst the wild marshes. A friendly harbour where you will readily share a drink on the jetty, and a place to sleep far removed from the blaring music of summer. A short dander away is a lovely corniche with small family-run restaurants. What was once “Sancte Marie de Paribans” with its ramparts protecting against the Spanish invasions has modernised without losing its closeness to nature. An exceptional port of call along this coast that has been rather turned over to mass tourism.

On trouve un Saint Jean de Pabiran, près de Montagnac dans l’Hérault. Pourtant, il y a bien une relation avec la presque homonyme ville de Camargue : les rituels gitans. Le site historique www.jtosti.com indique que « la plage de SainteMarie avait (…) une importance religieuse non négligeable : c’est en effet là que, par temps de sécheresse, on descendait en procession les reliques de saint Gaudérique depuis l’abbaye de Saint-Martin du Canigou. Au XXe siècle, les Gitans ont poursuivi cette tradition d’immersion, dans un pè-

lerinage rappelant celui des Saintes Maries de la Mer. » Bien qu’entouré de marécages qui le protègent des turbulences entre la France et l’Espagne du côté mer, le village vit modestement dans ses remparts du côté de l’intérieur jusqu’au XIXe siècle. Ils seront alors démolis pour cause d’urbanisation. L’extension s’opère à l’est vers la mer avec la création d’un bourg en bord de mer sur des parties marécageuses assainies. Quelques pêcheurs installent des cabanes pour leur matériel, puis s’y logent. La mode des bains de mer arrivant, l’urbanisation sans devenir galopante passe au petit trot dès la fin de la seconde guerre mondiale.


www.gruissan-mediterranee.com accessible mobiles et smartphones

Le port, les chalets, les Ayguades, la ville de Barberousse

GRUISSAN quatre villages, cent visages Le nouvel espace balnéo-ludique

L’escale des arts de vivre, de la forme et du bien-être

L’escale de la mer et du vent, croisière, compétition ou plage nature Cabotages magazine -Office 1

Port : 0468752160 accueil.capitainerie@gruissan-mediterranee.com de Tourisme **** 0468490900 office.tourisme@gruissan-mediterranee.com


© Thierry CRON

Aidez-nous à vous sauver. DONNEZ. www.snsm.org Les Sauveteurs en Mer sont tous bénévoles et dépendent de vos dons pour acheter des bateaux, du carburant, des équipements de secours et former les jeunes nageurs sauveteurs.

Bulletin de soutien à renvoyer à l’association Les Sauveteurs en Mer : 31, Cité d’Antin, 75009 Paris JE SOUTIENS LES SAUVETEURS EN MER EN FAISANT UN DON DE : 20 € 45 € 380 € autre montant de . . . . . . . . . . . . . . € Je suis à partir de : 20 € membre associé, 45 € membre associé donateur, 380 € membre associé bienfaiteur. Bénéficiez d’une réduction d’impôts de 66 % du montant de votre don.

ET JE M’ABONNE AU MAGAZINE SAUVETAGE POUR UN AN (SOIT 4 NUMÉROS) : + 8 €. L’abonnement est offert pour tout don de 45 € et plus. Son prix est de 12 € pour les non donateurs.

Mme

Mlle.

J’af fecte mon don :

Adresse : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Code post al :

Ville : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

E-mail : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Conformément à la loi informatique et libertés du 06/01/78, vous disposez d’un droit d’accès, de modification et de rectification des données vous concernant. Il vous suffit d’en faire la demande par écrit au siège de l’association. La SNSM s’engage à ne pas communiquer les informations fournies et en garantit la confidentialité à l’égard des tiers.

à la st ation / CFI de . . . . . . . . . . . . . . . à la SNSM Paris

Nom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Prénom : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .



Je règle par :

Chèque bancaire Votre signature :

CAB0411

M.


PORT-BARCARÈS P

42°47’55“N - 3°02’29“E Port-Barcarès n’est pas un géant parmi les ports de cette côte. De taille raisonnable, il communique avec l’étang de Salses par le Grau Saint-Ange.

ort-Barcarès, «abri des barques» en Catalan, est aussi le port du navire : le Lydia, bateau de croisière australien des années 1930 de 280 places qui fit aussi une longue carrière sur la ligne Beyrouth-Marseille avant d’être échoué volontairement sur la plage de cette nouvelle station créée dans les années 70 par la «Mission Racine» d’aménagement du littoral. Il a fallu creuser un chenal de 600 m pour l’amener ici où il devînt un restaurant, une galerie marchande, un casino et un symbole pour une station nouvelle. Aujourd’hui, le «port des barques» ambitionne de devenir la capitale méditerranéenne du bateau semi-rigide grâce à un salon spécialisé qui y est organisé. Ceux qui n’ont pas de mât peuvent aller jusqu’à Leucate via l’étang de Salses. Port Bacarès is hardly a giant among the harbours along this coast. Moderately sized, it links to the Salses lagoon via the Grau Saint-Ange (channel from a lagoon to the sea).

Port Bacarès means “shelter for fishing boats” in Catalan, and is also the homeport of the Lydia – a 1930s Australian 280-berth cruise ship that plied a long career on the Beirut-Marseilles route before ending up deliberately beached at this newly-created resort in the 1970s, as part of the “Racine” coastal development plan. They had to dig a 600m channel to bring her here where she became a restaurant, shopping arcade, casino and a symbol of the new resort. Nowadays, the “fishing boat harbour” aspires to become the Mediterranean’s rigid hulled inflatable boat capital, by organising a specialist fair here. If you don’t have a mast, you can proceed to Leucate via the Salses lagoon.

4 pas à terre LE LYDIA ET L’HOMME DE TAUTAVEL

A

llez voir le Lydia, le bateau blanc de 90 m posé sur le sable, symbole de Port Barcarès. Ce paquebot devenu restaurant et casino a vu le jour en 1931 sous le nom de Moonta au Danemark pour l’armement australien Adelaïde Stemship Company. Bateau de croisière, il sillonne les eaux australiennes jusqu’en 1955. La compagnie grecque Hellenic Mediterranean Lines l’achète et double sa capacité en passagers, de 140 à 280 places. Il va assurer la ligne Beyrouth-Marseille et prend le nom qu’il ne quittera plus, il s’appelle désormais Lydia. À la fin des années 60, Gaston Pams, le président de la société chargée de la réalisation du port, cherche un symbole fort pour marquer la naissance de Port Barcarès. La société acquiert le Lydia et entreprend des travaux grandioses :

un chenal de 600 m pour l’amener jusqu’à son emplacement actuel. Une fois le navire en place, il est déposé sur une immense dalle de béton. Revendu en 1973 à une femme d’affaires japonaise, il devient une discothèque et un casino. Mais pour ceux qui cherchent des objets plus culturels à visiter, la région offre un important patrimoine culturel et touristique dans le proche arrière pays : des cars desservent le site de l’Homme de Tautavel  ; des circuits proposent la visite de châteaux cathares, de la forteresse de Salses, la découverte de la flore et de la faune de

www.cabotages.fr - Cabotages Méditerranée - 11

cette petite mer intérieure que sont ces étangs bordés de “sagnes“ (roseaux) dont les pêcheurs faisaient leurs cabanes. Le Conservatoire du Littoral y a même créé un sentier de découverte près de la Coudalère pour découvrir les métiers ancestraux autour des roseaux et de la pêche dans leur environnement naturel local faunistique et floristique. A suivre par petits et grands curieux !

Coup de cœur Les amateurs de glisse et de sensations fortes trouveront pas très loin un “boulevard nautique” d’une dizaine de kilomètres de long, indépendant de la mer et de l’étang pour disposer d’un plan d’eau sans clapotis propice aux tentatives de record de vitesse en ski nautique et glisses diverses. Les moins aguerris pourront s’entraîner sur un téléski du côté de Leucate… Une autre idée sportive et gourmande à la fois : louez un vélo et empruntez les très belles pistes cyclables et poussez jusqu’à Rivesaltes, capitale du muscat au nom plein de promesses de dégustations !

Escales


Escales

PORT-LEUCATE P

42°52’25“N - 3°03’12“E

ort-Leucate est un géant dessiné par les architectes Candilis et Duplay à partir de 1965 et construit dans le cadre de la Mission Racine d’aménagement du littoral. C’est aujourd’hui trois bassins qui abritent 1.100 bateaux, une ville qui héberge 60.000 habitants l’été pour 2.700 l’hiver, une cité-port naturiste, 8 km de lido, 16 km de littoral, 31 km de berges autour des 8.000 ha d’étangs... Si les vents sont trop forts autour de la falaise du Cap Leucate, Port-Leucate est un bon abri et, dès que l’entrée agitée est passée, c’est une petite mer intérieure qui s’offre avant d’arriver au quai d’accueil. Ensuite, avec moins de 17 m de TA et 1,5 m de TE, vous pouvez entrer dans l’étang de Salses. Une très belle balade qui peut vous conduire jusqu’à Port-Barcarès. Port Leucate is a giant in terms of the size of its basins and the number of its moorings. If one is needed, it is a good shelter close to Cap Leucate.

Port-Leucate est un géant par la surface de ses bassins et la quantité de ses anneaux. C’est un bon abri en cas de nécessité près du Cap Leucate.

4 pas à terre JUSQU’À LA FORTERESSE DE SALSES ?

L

eucate-plage, ancien hameau de pêcheurs a gardé le charme rétro des stations balnéaires familiales. Plus loin et pour les amoureux d’histoire qui loueraient un vélo dans l’attente d’une tramontane moins vigoureuse, à 16 km

de là la forteresse de Salses, une des plus anciennes de France toute en brique ocre rouge avec son donjon magnifique, révèle des couleurs fantastiques au coucher de soleil, au milieu de la plaine du Roussillon qu’elle défendait contre les envahissements espagnols successifs… Le coup d’œil aux marinas du Lac Marin vaut le coup surtout pour les eaux de couleurs changeantes et les vues sur la rive ouest, à faire plutôt sur l’eau que le long à pied ou en vélo. Car surprise, des lieux naturels tranquilles et préservés,

The gigantic Port Leucate was designed by architects Candilis and Duplay from 1965 onwards and was built as part of the “Racine” coastal development plan. Today, there are three basins which shelter 1,100 boats, the town has a population of 2,700 in winter and 60,000 in summer, there’s a nudist port town, 8km of sand bar, 16km of coastline, 31km of banks surrounding 8,000 hectares of lakes... If the winds around the cliff of Cap Leucate are too strong, Port Leucate is a good shelter, and once you get through the choppy entrance, a small inland sea greets you before you arrive at the visitor quay. Next, if under 17m headroom and draught of 1.5m, you can proceed to the Salses lagoon. A pleasant journey that can take you as far as Port Bacarès.

où les touristes vont peu, existent encore ! À pied comme en bateau, pourquoi ne pas aller au nord de Cap Leucate, vers l’Anse de la Franqui, jamais un port, toujours une légende ! Refuge naturel quand ça se lève à l’est ou au sud-est, pas le moindre môle, juste un mouillage très incertain par tramontane. Le grau de l’étang de la Palme juste au Nord lui aussi à visiter, n’est pas accessible. Les projets d’aménagement n’ont pas manqué depuis le XIIIe siècle sans la moindre esquisse de réalisation même au cours des années 60. Autant s’en réjouir car sous le massif rocheux de la falaise, la magnifique plage des Coussoules se déroule sur 8 km pour le plus grands plaisir des chars à voile, speed-sails et autres glisses qui ont le vent pour seul moteur pour aller toujours plus vite, plus haut plus fort dans les brises musclées qui ne manquent pas par ici !

Coup de cœur L’ambiance générale pousse aux extrêmes : bronzette entre “runs de glisse” de jour, vie trépidante de nuit. On peut également préférer rester à bord avec quelques huîtres et son verre de Fitou : même en dehors des mois en R, on en trouve de très bonnes à Leucate qui demeure un important centre de production. La zone conchylicole est sur le Grau de Leucate au nord, près de l’entrée des ports. Et on peut également prendre son annexe ou son vélo pour visiter. Le vieux Leucate-village a su conserver son charme de gardien de la tradition catalane et on y trouvera quelques restaurants “bourgeois“.

12 - Cabotages Méditerranée - www.cabotages.fr


PORT-LA-NOUVELLE

P

43°00’46“N - 3°04’11“E

Port-la-Nouvelle n’est pas une station de vacances ni un port de plaisance. C’est un port de commerce où les plaisanciers ont une place au fond du couloir…

ort-la-Nouvelle fait contraste avec les stations voisines. Là, ce sont les navires de commerce et les bateaux de pêche qui font la loi. Prioritaires dans le chenal, le bassin à l’entrée est réservé à la manœuvre des cargos. Gardez-vous d’y mouiller ! Pour atteindre le port de plaisance, tout au fond du long couloir qu’est ce port construit dans le grau de Sigean (ou de Bages), il faudra longer les quais des professionnels qui compliquent la vie du plaisancier mais donnent un charme certain à ce «vrai» port. Quant à la pêche, elle a été créée presque de toutes pièces par les Pieds-Noirs d’Algérie dans les années 1960. Là où il n’y avait que des barques catalanes, ils ont apporté leurs chalutiers. Ce fut le début de l’essor du port et de la ville, une escale originale. Port-la-Nouvelle is neither a holiday resort nor a marina. It is a commercial port where pleasure boaters can moor at the back... Port-la-Nouvelle differs from the neighbouring resorts. Here, the commercial vessels and fishing boats make the rules. They have the right of way in the channel and the basin at the entrance is reserved for cargo handling only. Beware of mooring there! To get to the marina right at the end of the long corridor formed by this harbour built in the ‘grau de Sigean’ (Sigean or Bages channel), you must sail past the working quays, which makes life difficult for the boater but gives this “real” harbour a certain charm. Fishing was started from scratch by the ‘pieds noirs’ (Algerian-born French) in the 1960s. They brought their trawlers in where beforehand there were only the Catalan fishing boats. It was the beginning of a boom for the port and the town, a unique stopover.

4 pas à terre EN VÉLO VERS LA ROUBINE

S

i vous ne voulez pas démâter, louez un vélo. Partez le long du canal de la Roubine. Visitez les salines et de l’Ile de St Lucie, riche réserve naturelle dans un exceptionnel milieu naturel sauvegardé. Des roseaux, des oiseaux dans un univers bleu et vert… Les paresseux feront le circuit dans le Petit Train jaune (à moteur diesel et sur roues), successeur en saison du célèbre TATA, tramway folklorique

qui a rendu bien des services aux villages des Corbières. Si vos mollets ne rechignent pas à une vingtaine de kilomètres, Narbonne, ses belles maisons et ses canaux sont à portée ! Si vous avez un bateau assez petit ou une annexe assez grande, passez sous le pont et à vous les villages médiévaux, les vestiges d’anciens ports romains qui desservaient Narbonne alors en bordure de mer ! La Nautique, l’un des grands ports gallo-romain, conserve de nombreuses traces de son passé : ancres, céramiques, mobiliers. Et Bages ! Tous les secrets de la pêche à l’anguille sont dans ce typique village médiéval. A y voir : la Maison des Arts qui expose et vend les productions d’artistes de haute qualité.

Coup de cœur “Vrai“ port, Port la Nouvelle est aussi une “vraie“ station d’été : il y a l’embarras du choix ente les restaurants et les cabanes à manger à touche-touche. Et ici comme ailleurs, les changements de propriétaires étant ce qu’ils sont de saison en saison, n’hésitez pas à nous faire part de vos bonnes adresses ! Au moins ici, on peut compter sur du poisson local et frais !

Sélection agenda Grand Tournoi Open de Tennis Le Grand Tournoi Open aura lieu du 14 juillet 2011 au 29 juillet 2011 De 8 heures 30 et l’après midi à partir de 16 heures. Entre 300 et 320 participants et participantes. Du joueur non classé au joueur négatif à -30. Renseignements : 04 68 40 98 85

www.cabotages.fr - Cabotages Méditerranée - 13

Sinon, vous faites votre marché le mercredi ou le samedi matin place de l’Église ou avenue de la Mer et, avec votre pique-nique, vous allez vous asseoir au bord du chenal. Quoi de mieux que de regarder un pilote qui sort accueillir un cargo, suivi d’un remorqueurpousseur pour aider aux manœuvres d’entrée puis d’accostage ? Et d’où il vient ce cargo ? Qui y a-t-il dans ses cales ? Combien d’hommes d’équipage ? Un long moment de rêveries pour petits et grands…

Escales


Escales

G

ruissan a trois vies et deux ports. Le long de la plage, ce qu’on voit en premier, ce sont les chalets sur pilotis qui ont été rendus célèbres par le film de Beineix, 37,2° le Matin. Si on prend l’entrée principale du port de plaisance, après un long cheminement dans un bassin plein d’oiseaux, on arrive à une cité balnéaire nouvelle et une marina de taille moyenne, festive et bien achalandée pour le plaisancier. Si l’on continue vers le sud, on trouve un chenal qui mène au vieux village de Gruissan aux maisons serrées autour d’une colline surmontée de la tour dite de Barberousse. Derrière, un bel étang et, plus loin, les hauteurs de la Clape où le chemin qui mène à la chapelle des Auzils est jalonné de cénotaphes, tombes vides à la mémoire de marins jamais retrouvés. Gruissan presents an authentic market town, a stone’s throw from the modern harbour and, a little further, a holiday village on stilts like you see in films...

GRUISSAN 43°06’39“N - 3°08’00“E Gruissan offre un bourg authentique à deux pas d’un port moderne et, un peu plus loin, un village de vacances sur pilotis comme au cinéma...

4 pas à terre DES CHALETS AUX CÉNOTAPHES Gruissan-les-Chalets fut, certes, un décor de cinéma, mais c’est surtout un village de 1  300 “cabanes” sur pilotis nées avec la mode des bains de mer : sous Napoléon III, tout a commencé par des cabines de plage plus ou moins sophistiquées. À la fin du siècle, une tempête a détruit tout ce qui y avait été peu à peu construit en dur. Du déshabilloir de plage au camping sauvage on est passé à la ville de plus en plus organisée, habitée en partie toute l’année. Hélas, contrairement au règlement, de plus en plus de propriétaires murent les rez-de plage pour en faire des garages et des annexes, masquant ainsi les pilotis. Les “chalets” qui deviennent des villas font perdent une grande part de son caractère à la “cité sur échasses”. Une tempête ramènera peut-être un jour ce petit monde à la vocation d’origine des pilotis : ne pas avoir les pieds dans l’eau.

Une autre inoubliable promenade – terrestre mais à thème maritime – est la montée des chemins pierreux de La Clape (clap ou clapas en occitan signifie cailloux). Plusieurs itinéraires de deux heures et demie environ, sont à portée dont celui de la Chapelle des Auzils. Le sentier qui y monte est bordé de cénotaphes, un cimetière marin sans corps, qui perpétue la mémoire des matelots et capitaines disparus sur les mers du

Gruissan has three lives and two harbours. The first thing you see along the beach is the chalets on stilts which were made famous in Beineix’s film “Betty Blue”. Taking the main entrance to the marina, after a long sail in a basin full of birds, you arrive in a new seaside town and an average-sized marina that is fun and well-stocked for the pleasure boater. Continuing south, there is a channel leading to the old village of Gruissan with houses squeezed together on a hill with at its top the Barberousse tower (Redbeard’s tower). Behind, there is a pretty lagoon and in the distance, the heights of Clape, where the path leading to the Auzils chapel is lined with cenotaphs, the empty tombs in memory of sailors whose remains were never found.

monde. Les inscriptions révèlent de tragiques histoires d’hommes et de mer. De là-haut, la vue est superbe. Pour les moins motivés à quitter le niveau des vagues, le circuit des Goules à l’Ouest propose une visite des Salins et d’un écomusée ou, en ville, du centre d’artisanat d’art contemporain où des artistes réalisent le plus souvent sur place des très belles pièces à acheter et embarquer…

Sélection agenda Les marchés de Gruissan y Au Village marché Place Gibert et dans les rues 7h30/13h les lundis, mercredis et samedis. y Au Port, 7h30/13h tous les mardis place des Menhirs et les vendredis place du Cadran Solaire. y Aux Ayguades, les jeudis 7h30/13h. y Aux Chalets, les dimanches 7h30/13h autour du centre commercial. y Marchés nocturnes, les mardis soirs, place du cadran Solaire à partir du 5 juillet au 30 août. Tous les soirs, place des Menhirs, dès le 20 juin et jusqu’au 15 septembre.

Coup de cœur Pour un joli péché de gourmandise, sur la gauche dès l’avant port, un établissement conchylicole où on pourra venir acheter ou déguster des coquillages. Pour trouver de quoi accompagner les fruits de mer, un car permet d’aller à la Cité des Vins à Pech Rouge sur un domaine viticole de l’INRA : tout savoir sur le raisin et la vinification pour petits et grands (qui pourront déguster, eux !). Pour les péchés de convoitise, la cité artisanale à l’entrée du vieux Gruissan, avec ses verriers, potiers et autres artistes saura vous combler. Vraiment de belles créations !

14 - Cabotages Méditerranée - www.cabotages.fr


6Sep-t.120111 ge & Charter om assportnautic.c adge sur www.p

to : Brokera n a C e rr ie P rt o rvices â&#x20AC;˘ P

ipementiers & Se b commande de t e s n o ti a rm fo annes.com c utes les in e u iq t u a n n Professionnels, to lo www.sa

ntiers, Equ Vieux Port : Cha


Escales

NARBONNE-PLAGE N 43°10’06“N - 3°11’05“E

Narbonne-Plage est surtout un port d’habitués et pour les petites unités. Un grand intérêt de l’escale est la visite de l’arrière-pays, la montagne de la Clape.

arbonne-Plage et Saint-Pierre-la-Mer, deux cités balnéaires contiguës se partagent le port, situé à la jonction. C’est un petit port d’habitués et d’occupants à l’année, peu de passage. Surtout pour les bateaux de plus de 8 m qui auront un peu de mal à y manœuvrer. Il est situé au débouché d’un ancien canal occupé aujourd’hui par de petits bateaux à moteur qui peuvent passer sous le pont de la route de côte. Un intérêt majeur de l’escale est la visite du massif de la Clape. Vue splendide sur la côte et les garrigues boisées. Et suivez le fléchage vers le site géologique très étonnant du Gouffre Doux : un lac rond au pied d’une falaise. Mais interdiction formelle de s’y baigner : c’est un siphon profond capable de se vider d’un coup sans prévenir ! Narbonne-Plage is above all a regular harbour for small vessels only. A great reason to visit is the Clape mountain in the hinterland.

Narbonne-Plage and Saint-Pierre-la-Mer, are two adjoining seaside towns with a shared harbour in the middle. This is a small port for regulars and yearlong residents, but few visitors. Especially for boats over eight metres which will have some difficulty manoeuvring here. It is situated at the mouth of a former canal which is used today by small motor boats that are able to pass below the bridge along the coastal road. A major reason for stopping off is to visit the Clape massif. A splendid view over the coast and the wooded scrubland. Follow the arrows to the amazing geological site of Gouffre de l’Œil Doux – a round lake at the foot of a cliff. But there is an official ban on swimming here: this little lake is actually a deep siphon, and can suddenly empty with no warning!

4 pas à terre UN ŒIL DOUX ET UN RÉSISTANT

A

utant le dire tout de suite, on a vite fait le tour de l’endroit si l’on s’en tient au port et à la plage. C’est pourquoi l’Office de tourisme propose de nombreuses excursions dans l’arrière-pays, très riche en découvertes possibles. A Saint-Pierre, troquez les tongs pour les chaussures de marche et marchez dans le massif de la Clape. Vue splendide sur la côte et les garrigues boisées. Et suivez le fléchage vers le Gouffre Doux : un site géologique curieux, un lac rond au pied d’une falaise. Mais interdiction formelle de s’y baigner : ce petit lac est en fait un siphon très profond capable de se vider d’un coup sans prévenir ! Par contre les caboteurs grimpeurs trouveront des voies autorisées sur les vingt mètres de la falaise. Les caboteurs naturalistes et/ou sans chaussures de marche continueront la plage jusqu’à l’étang de

Pissevache et de Vendres dans une ancienne boucle de l’Aude. Les roselières accueillent une très grande variété d’oiseaux dont l’ibis sacré. Pousser un peu plus loin amène au site si particulier des Cabanes de Fleury et de l’embouchure de l’Aude. Si vous restez près du port, sachez que l’un des amers de Narbonne Plage, le monument en tuyau d’orgues élancés vers le ciel juste à côté du feu d’atterrissage, est dédié à Pierre Brossolette. La fière devise «  Souffre et meurs sans parler » en frontispice rappelle le souvenir du grand résistant Pierre Brossolette qui a préféré sauter par la fenêtre plutôt que de parler sous la torture. Pourquoi le souvenir de Pierre Brossolette se retrouve-t-il aussi fréquemment

à Narbonne Plage ? C’est que ce grand résistant, journaliste reconnu, devait être envoyé à Gibraltar pour officier à la BBC début septembre 1942. Après plusieurs tentatives à partir de la région de Toulouse, il parvient à embarquer depuis Narbonne Plage dans des conditions mouvementées : le pointu qui assure la navette entre la plage et le bateau attirera l’attention des Allemands à son second transbordement et ses passagers seront internés avant de parvenir à s’évader. Pas Pierre Brossolette.

Coup de cœur Tout de suite en allant vers Saint Pierre la Mer, les caboteurs-rockers se retrouveront non pas dans un trois étoiles mais un bar-snack dédié aux seventies, avec musique live par des sosies du grand Elvis et autres célébrités le soir, tenu par un patron nostalgique… de sa Bretagne natale mais fana de motos, décors et ambiance US 70’.

16 - Cabotages Méditerranée - www.cabotages.fr


Escales

LE GRAU DE VENDRES 43°12’37“N - 3°14’26“E Sélection agenda Salsa de Toro: Prévue pour le samedi en début du mois de Juillet, la salsa de toro se tiendra sur la place des Cabanes. Le toro à la broche grille pendant 10 heures environ, pour le délice des gourmands. Des bandas animeront cette journée de fête à laquelle sont attendues plus de 600 personnes !

LES CABANES DE FLEURY Le Grau de Vendres est une escale originale pour petits bateaux. Port minuscule mais grand plaisir, aux Cabanes de Fleury.

Coup de cœur

P

ort Chichoulet et Port Cabanes sont avant tout des sites conchylicoles où arrivent chaque matin des huîtres de mer et toute une gamme de coquillages : pas nécessaire de faire un dessin pour les amateurs qui pourront les déguster au milieu des vues du coin depuis leur bateau. Si on préfère être servi sous une tonnelle et accompagner la dégustation de poissons ou pizzas, une seule adresse mais bonne : Lou Cabanaïre. Sur le bord du fleuve et sous une belle tonnelle, des produits frais à des prix abordables, à consommer sur place ou à emporter – plutôt sur réservation ou sur commande car l’endroit est connu. Deux autres adresses : l’Espadon et le Canotier que nous n’avons pas testés.

Le Grau de Vendres est l’estuaire de l’Aude. Avant les années 1980, le fleuve s’ensablait et les quelques pêcheurs de Fleury d’Aude mettaient leurs bateaux à Valras. Depuis 1984, l’estuaire est dragué et des pontons aménagés. Rive droite, ce sont les Cabanes de Fleury avec une célèbre épicerie qui en est le centre vital, un camping et trois restaurants en saison, alors que la population passe de soixante habitants à cinq mille ! Chose remarquable, la pêche au globe : un vaste filet est tendu de part et d’autre des rives sur quatre piquets porteurs de câbles d’acier aux quatre coins du filet, deux de part et d’autre. Le pêcheur va en barque enlever à la main les poissons pris dans les mailles au fur et à mesure que le filet est levé à l’aide d’un gros treuil. The Grau de Vendres (Vendres canal) is a unique port of call for small boats. A tiny but very enjoyable harbour in Les Cabanes de Fleury. The Grau de Vendres is the estuary of the river Aude. Prior to the 1980s, the river silted and the few fishermen of Fleury d’Aude took their boats in Valras. Since 1984, the estuary has been dredged and jetties installed. On the right bank lies Les Cabanes de Fleury with a famous grocer’s which is the social hub, a campsite and three seasonal restaurants for when the population swells from 60 to 5,000 inhabitants. “La pêche au globe” (dragnet fishing) is a sight to behold – a huge net is stretched from one river bank to the other on four stakes bearing steel cables to the four corners of the net, two on each side. The fisherman sails out and lifts the fish caught in the net out by hand while a large winch raises the net.

LA PÊCHE AU GLOBE : UNE RARETÉ

P

arfois le fleuve se trouve barré par une pêche au “globe” : un vaste filet est tendu de part et d’autre des rives sur quatre piquets porteurs de câbles d’acier aux quatre coins du filet, deux de part et d’autre. En France, il est interdit de pêcher en barrant totalement un cours d’eau. Ici, le filet est à plat au fond et on le remonte vers le haut. Le filet ne prend donc que les poissons qui passent à ce moment-là. Le pêcheur va en barque enlever à la main les poissons pris dans les mailles au fur et à mesure que le filet est levé à l’aide d’un gros treuil sur chaque rive manœuvré sur la terre ferme par un acolyte.

18 - Cabotages Méditerranée - www.cabotages.fr


PORT CHICHOULET

Le Chichoulet

Port Chichoulet est un petit port tout neuf installé au milieu des exploitations conchylicoles. Un bonheur pour les plaisanciers gourmands.

Port départemental Vendres en Domitienne

P

ort Chichoulet ! Rive gauche, c’est là que fut tourné le film Le Petit Baigneur avec Louis de Funès. L’équipe du film envolée, le lieu retourne à l’oubli. Jusqu’à ce que l’idée vienne à quelques fadas de ressusciter la conchyliculture, née sous les Romains disparue depuis. Les travaux de réhabilitation du site débutent. L’originalité du site provient de la volonté de marier huîtres et coques, conchyliculture et plaisance. Alors qu’aujourd’hui huit mas conchylicoles disposent de quatre pontons et d’un centre d’expédition, quelque deux cents anneaux sont là pour la plaisance, avec un parc de stationnement, une aire de carénage et un port à sec de 140 places. Du ponton d’amarrage, il suffit de tendre le bras pour attraper un plateau de fruits de mer !

Cabo pour tage : 2n 1 of f uits erte

Pavillon Bleu

Port Chichoulet is a small brand new harbour built in the midst of the shellfish farms. A delight for gourmet boaters. Port Chichoulet! The film “Le Petit Baigneur” with Louis de Funès was filmed on the left bank here. With the departure of the film crew, the place returned to obscurity. That was until some eccentrics came up with the idea of reviving shellfish farming – begun under the Romans and since disappeared. The regeneration of the site is beginning. The uniqueness of the location derives from the desire to blend oysters and hulls, shellfish farming and pleasure boating. Today, there are eight shellfish farms with four jetties and a distribution centre, and there are still around two hundred moorings for pleasure boaters, a parking area, careening area and a dry dock with 140 moorings. From the mooring jetty you only have to reach out your hand to catch a seafood platter!

ESCALE “coup de cœur” 250 places à flot 150 places au port à sec 12 places d’accueil Dimension des bateaux : maxi 12 m Tirant d’eau maxi : 1,80 m Accès wifi

ESCALE nature Au cœur de milieux naturels préservés, étangs, plage sauvage. Proche de lieux patrimoniaux marquants : le Canal du Midi, le site galloromain d’Ensérune, l’incroyable étang asséché de Montady et le port sur canal de Colombiers

ESCALE détente

PISSEVACHES À CHEVAL

L

e grau de Vendres est bordé de chemins de halage sur les deux rives. Grâce au pont, cela constitue un itinéraire parfait pour les amateurs de jogging matinal ou simplement rapporter du pain frais au bateau. En amont, l’Aude coule à travers un paysage de lande salée qui ressemble en bien des points à la Camargue. Ici, on ne loue pas de vélos, mais si vous en avez à bord,

www.cabotages.fr - Cabotages Méditerranée - 19

ESCALE gourmande Mas conchylicoles (vente de fruits de mer) Kiosques de dégustation (coquillages et poissons fraîchement péchés) Restaurant Domaines et châteaux viticoles, visites de caves

ESCALE protégée Parkings réservés à la plaisance et sécurisés Gardiennage juillet et août 24h/24

Base nautique : location bateaux, jet-ski, kayac… Sentier littoral Piste cyclable

ue Un jour ne suffit pas pour apprécier ce lieu uniq bien où la nature s’exprime si Photos © G.Vitaux

4 pas à terre

profitez-en. Si vous avez atterri à Saint-Pierre ou à Valras, vous pourrez en trouver et emprunter la piste cyclable qui traverse l’étang de Pissevaches et serpente dans cette nature sauvage. Autre moyen, le cheval. Au domaine de l’Oustalet, côté Cabanes, vous pourrez louer des poneys pour asseoir vos enfants (de 2 à 10 ans) et les promener en longe pendant que vous marcherez à côté (04.68.49.93.53). Sur la rive gauche de l’Aude, à Vendres Plage, le Ranch L propose des promenades autour des étangs (04.67.37.51.47). Demander à l’Office de tourisme officieux qu’est l’accueillant patron de l’excellent restaurant Lou Cabanaïre (04.68.33.74.31) qui se fera un plaisir de vous parler des autres raretés du site.

.

Une équipe à votre service 7 j/7 pour vous accueillir et rendre votre escale encore plus agréable LA CAPITAINERIE Tel : 04.67.32.26.05 / Fax : 04.67.31.40.83 capitainerie@ladomitienne.com

www.ladomitienne.com


PARIS PORTE DE VERSAILLES 3 > 11 dĂŠcembre 2011 www.salonnautiqueparis.com Professionnels, toutes les informations et commande de badge sur www.passportnautic.com


VALRAS-PLAGE V

43°14’43“N - 3°18’00“E

Valras-Plage et Port-Sérignan sont complémentaires : un port situé en cœur de ville, un autre au calme d’un fleuve tranquille...

alras-Plage a son port de plaisance à l’embouchure de l’Orb, fleuve côtier en partie navigable, ce qui permet de remonter son cours jusqu’à un autre petit port au nom d’un enfant du pays explorateur du monde à la voile, Jean Grau, et de pousser jusqu’à Port-Sérignan. Ces deux ports sont des havres de silence, alors que le port de Valras-Plage se trouve tout près du cœur trépidant de la ville balnéaire. Une fois passées les amarres, la promenade est paisible le long de l’Orb, fréquentée en particulier par les pêcheurs à la ligne d’eau douce/salée. Le vélo autorise différents circuits en boucle plus ou moins longue vers la rive gauche, les dunes, le Canal du Midi, l’étang de la Grande Mouïre avec en sus, les vignobles du Biterrois et ses dégustations… Valras-Plage and Port-Sérignan complement one another: one a harbour in the town centre and the other a harbour in the stillness of a peaceful river.

The marina in Valras-Plage is at the mouth of the Orb river, a part navigable coastal river. Sailing upstream, you reach another small harbour – named after Jean Gau, a native of the area who explored the world in his sail boat – and continuing on, you reach Port Sérignan. These two harbours are peaceful havens, whereas the harbour at ValrasPlage is in the pulsating heart of the seaside town. Once moored, there is a peaceful walk along the Orb river, which is especially visited by fresh/salt water anglers. A bicycle makes various long or short round trips possible, towards the left bank, the dunes, the Canal du Midi and the Grande Mouïre lagoon, with the Biterrois vineyards and some tasting sessions etc.

Sélection agenda

4 pas à terre

Fête de la Saint-Pierre

LA VILLE OU L’ORB

Vendredi 24, samedi 25 et dimanche 26 juin 2011

E

3 jours de fête autour de la tradition de la mer et des pêcheurs. Tenue blanche de rigueur.

n patois local, un valras est une zone ou une vallée plate. Dans la région, ça a été longtemps un peu synonyme de roseaux, marécages, moustiques. Ce n’est qu’au début du XIXe siècle qu’une petite communauté de pêcheurs s’est installée par ici. Leur emblème : l’hippocampe, toujours d’actualité dans les armes de la station ! Ici, vous avez le choix entre flâner en ville et aller le long des rives de l’Orb – ou de pratiquer les deux. En ville et en front de mer : les ruelles de l’ancienne station, les boutiques, le front de mer guideront naturellement vos pas entre des traces du XIXe siècle balnéaire triomphant et les villas récentes. La ballade est assez agréable. En balade le long de l’Orb : du port et de son Théâtre de la Mer, pourquoi ne pas longer la rive ouest de

Fête traditionnelle du littoral à ne pas manquer !

Coup de cœur l’Orb vers le port de pêche, le bassin Jean Gau ? Quelle vie que celle de ce Jean Gau  ! Plus attiré par l’eau salée que par le jus de la vigne, lui qui ne connaissait rien à la navigation, commence par une traversée Valras – New York. Là, il prend la nationalité américaine et travaille dans des restaurants pour financer ses rêves. À 27 ans, il achète une goélette de 12 m, l’Onda. Sa première traversée en solitaire de l’Atlantique, en

www.cabotages.fr - Cabotages Méditerranée - 21

1937, s’achève par un échouage en Espagne. Sans se décourager, à la plonge et aux fourneaux, il économise encore pour acheter Atom. À Sérignan, il revenait de temps en temps, fidèle à son village. Mort à Pézenas en 1979, il avait 77 ans, dont plus de 50 passés en mer. Le vélo autorise différents circuits en boucle plus ou moins longue vers la rive gauche, les dunes, le Canal du Midi, l’étang de la Grande Mouïre avec en sus, les vignobles du Biterrois et ses promesses de dégustation…

Ne manquez pas au cours de votre balade, de passer par Le Chalet sur la promenade de la mer a conservé des vestiges du Second Empire de pur style “basco-normand” tout en proposant son hôtel-restaurant moderne. Même si vous ne souhaitez pas vous y attabler, il vaut le coup d’œil ! Vous êtes en droit de préférer le Fin’sBar et ses moules pour manger tranquille, sur la Place de la mairie. Sinon, foncez Chez Mémé où l’accueil est sympathique et les plats bons, simples, copieux et aux prix très raisonnables. Tout sauf un attrape-touriste.

Escales


Résultat du concours photos 2010 Très difficile de faire le tri parmi tous les clichés reçus. Notre jury c’est arrêté sur les trois ex-aequo ci-dessous : Photo “cochon” : Mme Bouchachia Anne-Marie, d’Alès ; photo “bateau fantôme” : Mme Bouchachia Karine, de Monteils ; photo “arc en ciel” : Mme Breysse Maryse, de Vezenobres. Elles ont reçu un abonnement d’un an à notre trimestriel Cabotages Magazine.

EMENT INE - ENVIRONN O IM TR PA RE U CULT OPPING S NAUTIQUES - SH IR IS LO & S RT O SP

tobre 2011 c O 2 u a ût o A 27

www.officedelamer.com

04 91 90 93 93

www.cabotages.fr - Cabotages Méditerranée - 23

CRÉATION GRAPHIQUE IMPRIMERIE SOULIÉ

s www.soulie.fr

En Mer


Envoi Hors France, j’ajoute 16€ en frais de poste *sous reserve des disponibilités

par e-mail

sur mon mobile

Date et signature: CABMED11

Conformément à la loi information et liberté n°78-17 du 16 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier et vous opposer à leur transmission éventuelle en nous écrivant à l’adresse suivante: BASTAQUE ÉDITIONS, 109 rue François Coli, Zone Fréjorgues Ouest, 34130 Mauguio - Tel: 04.67.17.14.30

Veuillez m’envoyer une facture

 Pour vos abonnements groupés ou commandes spécifiques, contacter le 04.67.17.14.30 ou contact@cabotages.fr.

Règlement par chèque bancaire ou postal à l’ordre de Bastaque Éditions. Possibilité d’abonnement directement sur le site internet www.cabotages.fr

J’accepte de recevoir des offres de la part de Bastaque Éditions

Nom:...................................................................................................................................................... Prénom: .......................................................................................................................................................................................... Adresse complète:................................................................................................................................................................................................................................................................................................................................ Ville: ................................................................................................................................................................Code postal: .............................................................................Pays: .................................................................... Email:.......................................................................................................................................................................................................... Mobile: .......................................................................................................................................

Je désire m’abonner à partir du n°1*

COMPLICE (2 ans - 8 n°) pour 38€ au lieu de 47,20€

Envoi Hors France, j’ajoute 8€ en frais de poste

DECOUVERTE (1 an - 4 n°) pour 19€ au lieu de 23,60€

OUI, je m’abonne à Cabotages Magazine ! Je choisis l’abonnement :

BULLETIN D’ABONNEMENT à retourner avec votre règlement sous enveloppe affranchie à : BASTAQUE ÉDITIONS - 109 rue François Coli - Zone Fréjorgues Ouest - 34130 Mauguio

Abonnez-vous à !"#$%"&'( Magazine ! Le trimestriel du Nautourisme®




Métisète présente

Pas d’équipier ? Co-naviguez ! Beaucoup de plaisanciers sont confrontés un jour ou l’autre au problème suivant : ‘‘aujourd’hui j’aimerais naviguer mais mes proches, amis et famille, ne sont pas disponibles’’. Que faire quand cette situation se reproduit trop souvent ? Vendre le bateau, équiper le bateau pour naviguer seul ou en équipage réduit ? Mais votre pilote automatique ne deviendra jamais votre meilleur ami. Alors, co-naviguez !

L

25 juillet au 8 août - 15 ème édition  Théâtre de la Mer - Sète - 21h00  2 août : Congo très très chaud !

ZAO - STAFF BENDA BILILI 3 août : Buena vista Africa / Cuba

GEMA 4 - AFROCUBISM 4 août : Afrobeat / Afrofunk

EBO TAYLOR - SEUN KUTI 5 août : Roots, Occitanie / Réunion

LO CÒR DE LA PLANA - DANYEL WARO 6 août : Le temps des Balkans

LE CHAUFFEUR EST DANS LE PRÉ - GORAN BREGOVIC 7 août : Afro-Cuban Superstars

Juan de Marcos & THE AFRO-CUBAN ALL STARS CHUCHO VALDES & The Afro-Cuban Messengers 8 août : Soul & Funk Revue - En partenariat avec Cosmic Groove

BETTY HARRIS + The Dynamites feat. CHARLES WALKER

MACEO PARKER  Bassin de Thau et quartiers sétois - 20h30  25 juillet : Agde : SEPTETO NABORI - RONA HARTNER 26 juillet : Poussan : LEILA NEGRAU - AXEL KRYGIER 28 juillet : Ile de Thau - Sète : MAMA OHANDJA - SILVERIO PESSOA & LA TALVERA 30 juillet : Balaruc-les-Bains : DA CRUZ - LOU DALFIN 31 juillet : Marseillan : FÉLOCHE - JUANA FÉ 1er août : Plage de Sète - La Ola : CARO FERRER Live + DJ RKK

Informations : 04 67 74 48 44 - www.fiestasete.com Réservations : points de location habituels

a co-navigation peut se définir comme l’utilisation en commun d’un bateau par un skipper non professionnel et des équipiers choisis en dehors de son cercle familial et amical. Parti du constat que les bourses d’équipiers fonctionnaient mal malgré le besoin des plaisanciers, un jeune entrepreneur rochelais passionné de navigation, a créé en 2010 un site gratuit www.vogavecmoi. com. Au bout d’un an, le site compte plus de 5.000 membres répartis sur tout le littoral. Toutes les semaines, une quarantaine d’annonces sont publiées, permettant de faire éclore de nombreux projets de navigation (sortie à la journée, croisière à la voile ou en bateau à moteur, pêche en mer, navigation en eaux intérieures) et provoquer de belles rencontres entre passionnés de mer et de navigation. Deux outils sont mis à la disposition des conavigants pour entrer en relation : la publication d’une annonce (offre ou demande d’embarquement, navigation en escadre…) ou la mise en ligne d’un profil décrivant les qualités humaines et maritimes, la façon de naviguer des membres.... Il sert à choisir ses équipiers. Mieux vaut embarquer avec des personnes avec qui on peut s’entendre ! La vertu de la co-navigation : le partage des frais Si la co-navigation se développe aujourd’hui, c’est que chacun, propriétaires et plaisanciers sans bateaux, y trouvent leur compte. Tout d’abord, parce que le plaisir de naviguer est décuplé quand il est partagé avec d’autres. Ensuite, parce que la co-navigation permet de faire des économies. Comme en matière de co-voiturage, la relation entre les co-naviguants fonctionne sur le partage de frais (gazoil, ports…). Il arrive également, que les propriétaires de bateaux demandent une modeste participation au frais d’entretien du bateau. Les pièges à éviter pour pratiquer la conavigation sans ennui Avant de pratiquer la co-navigation, le propriétaire du bateau doit vérifier que son contrat d’assurance plaisance, couvre son risque responsabilité civile en sa qualité de chef de bord. Pour rester dans le cadre de ce contrat et être couvert en cas d’accident des équipiers embarqués, il faut faire attention à ce que la co-navigation ne puisse pas

être assimilée par un juge à un contrat de transport de personne (charter), qui nécessiterait un contrat de responsabilité civile professionnelle (plus onéreux). Pour cette raison, il faut être très prudent sur les sommes demandées aux équipiers, qui peuvent être de deux ordres : La caisse de bord : Sont inclus l’avitaillement en nourriture et en boisson, les frais de port à l’escale, la consommation réelle de carburant et de gaz. Le propriétaire/chef de bord participe à part égale avec les membres de l’équipage. Ainsi, le propriétaire ne tire pas d’avantage particulier des sommes qu’il peut être amené à recueillir. La participation aux frais d’entretien du bateau : Ce montant doit être modeste et il faut pouvoir être capable de justifier la “participation au frais” comme une participation raisonnable aux frais d’entretien du bateau, de manière à être sûr de ne pas être qualifié de skipper pro faisant du charter déguisé pour éviter tout ennui juridique. La participation aux frais raisonnable doit être : - inférieure au coût d’entretien annuel d’un bateau “en bon état d’entretien” du bateau/nombre de sorties annuelles/ nombres de personnes l’utilisant - très inférieure au coût d’une sortie en mer réalisée dans le cadre d’une organisation ayant recours à un skipper pro sur le même type de bateau, - très inférieure au coût d’une location du même type de bateau à la même époque, pour la même durée, - le total des participations aux frais perçues annuellement ne doit jamais pouvoir être comparé à un revenu ou un complément de revenu du propriétaire ou chef de bord (montant relatif à mettre en comparaison avec ses autres revenus). En tout état de cause, la co-navigation n’est pas faite pour les propriétaires de bateaux souhaitant tirer un revenu de leurs embarquements, ou même cherchant à financer leur achat. Sachant tout cela, allez-y, la co-navigation est une expérience la plupart du temps intéressante pour tout le monde !

26 - Cabotages Méditerranée - www.cabotages.fr


FRANCE

,'**,, ,#* **, *+"+,!()(

Pyrénées-Orientales

M é d i t e r r a n é e

p o u r

cdt-66.com

t o u s


la

RĂŠgion Languedoc-Roussillon

!"#$%&'()*&*'+',#-%*.'/0.-12$*34,*155%66*.'4'789:7;;

prend

Du 24 juin au 25 juillet, !"#$%&'(%!')%*+,*-./0%!'1%'(234"#)%'5"1'1%'6*./0%'7'8./9"%1,0:;,"!!#((,/' !"*'!!!"#$%&'$()*+,%--*.&/01*".&


Entre Mer et Étangs  

Entre mer et étangs

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you