Issuu on Google+

BTS Photo

Rapportde Clémence GEORGES

jard in St D ié d e

s Vo

sge

s

stage

4 1 0

Lycé eB

eau

2 3

o

om r P

n

tio

1 0 2


Sommaire Stage 1 : Service Communication d’épinal

02 03

Présentation générale .........................04 Le poste de photographe .................... 05 archivage et compléments .................06 équipements et matériels ................... 07 Activité 1, Photothèque ...................... 08 Activité 2, Article de magazine ............. 09 Activité 3, Reportage photo ............... 10 Activité 4, Création d’affiche .............. 11 Conclusion .......................................... 13

Stage 2 : Studio Lumière

14

Présentation générale .........................15 Le poste de photographe ...................... 16 état du marché et conccurence .........17 équipements et matériels ................... 18 Activité 1, Shooting Extérieur ............20 Activité 2, Shooting Catalogue ........... 21 Activité 3, Retouche et Détourage .....22 Activité 4, Photographie officielle ........ 23 Conclusion ...........................................25

Stage 3 : Communiquez Malin

26

Présentation générale ..........................27 Le poste de photographe ...................... 28 état du marché et conccurence .........29 équipements et matériels ................... 30 Activité 1, Conception Publicitaire .... 32 Activité 2, Conception Graphique ........ 33 Activité 3, Visite virtuelle .....................35 Activité 4, Site internet ......................... 37 Conclusion ...........................................38

BILAN REMERCIEMENTS

PROJETS PROFESSIONNEL

39 40 41


Stage n°1 du 13 Mai au 15 Juin 2013

SERVICE COMMUNICATION de la VILLE D’EPINAL


Fiche d’identité de l’Organisation Nom : Service Communication de la Ville Adresse : 9 rue General Leclerc 88000 Epinal Activité : Reportage et Communication Municipal­ Statut : Collectivité locale - Fonctionnaire

Hierarchie et organisation du Service Mr Marchal J. Secrétaire Général Cabinet du Maire

Mr Heinrich M. Maire d’épinal

Mr Cravoisy J.C. Directeur Général des Technologies de l’Information et la Communication

Mme Delacote S. Responsable de service

Photographe de la Mairie

Le secrétaire général est le relai entre le Maire et les différents directeurs généraux, il transmet l’information à chaque département, qui est à son tour transmise au responsable de service. Sandrine partage l’information au photographe, les recommandations ou les remarques du maire, lors des réunions de service qui ont lieu les mardis à partir de 9h. Le maire n’intervient directement auprès du service concerné, seulement en cas de problèmes importants, ou de grosses erreurs. Malgré tout, ces 4 membres se rencontrent hebdomadairement lors des réunions de directeurs.

Membres du Service Ce service est dirigé par Mme Sandrine Delacote, depuis 2006, il est composé de 7 autres membres se partageant en bureaux distincts  : Pôle Web et Photothèque : Estelle et Laurence Pôle Création, Graphisme et Photo : Magalie et Kathia Pôle Redaction et Conception : Céline et Paul Accueil et Standard : Kim

Depuis 2009, la partie photographie est tenue par Magalie et Kathia. Les photos sont produites généralement lors de déplacements officiels du maire ou bien des manifestations de la ville ou de la communauté d’Agglomération, mais aussi tout simplement pour de l’illustration ou de l’évènementiel. Bien qu’il n’y ait aucun photographe officiel attitré au service communication, Magalie et Kathia ayant une vision bien définie des images qu’elles souhaitent, m’ont donné beaucoup de conseils et d’aide.

04


Le Poste du Photographe

Je n’ai pas eu vraiment d’exemple concret de Photographe ayant un poste bien défini, le dernier photographe officiel de la mairie n’ayant pas vu son contrat (CDD) renouvelé. Ce poste est en fait comblé indirectement par Magalie. Infographiste de formation, elle a été embauché (CDD renouvelable) pour ses connaissances suplémentaires en photographie. Son contrat repose beaucoup sur cela, elle tient donc les casquettes d’infographiste et celle de photographe de mairie. Le photographe est indispensable pour une collectivité, toute sa communication visuelle repose sur lui. Une ville étant en constant développement, il est necessaire de tenir une photothèque à jour et actuelle. Magalie étant pour son cas en CDD, à chaque période de renouvellement de contrat elle est comme qui dirait sous pression, contrairement à Kathya, fonctionnaire, qui a donc un siège confortable. En effet comme elle me l’a expliqué, un fonctionnaire n’ayant fait aucune faute grave, est assuré d’avoir du travail jusqu’à sa retraite. Un photographe fonctionnaire a donc une place différente mais très interessante pour un photographe dans le monde et le système économique actuel.

Le cas de Magalie, étant particulier, puisqu’à la base infographiste, en dehors de son travail de graphiste, ses activités sont très variées : ° Reportages divers ° Portrait Officiels ° Illustration VAE ° Expositions ° Photothèque ° Retouche, Graphisme, PostProduction ... Le photographe d’une collectivité est rattaché au service communication, et le terme communication colle parfaitement, les contacts sont nombreux et constants. Sur chacune de ses interventions le photographe se doit d’échanger avec les acteurs du lieu. Niveau locomotion et pratique, l’intégralité du matériel lui est fourni, APN et objectifs, logiciels, accessoires, pour ses déplacements, des voitures sont mises à disposition, les frais remboursés et le portable fourni lors de ses horaires de travail.

05


Archivage ArchivageetetConservation Conservationdes desDocuments documents A chaque retour de reportage, le photographe du service communication doit vider sa carte mémoire (ici on utilise des cartes SD) en un dossier nommé : SUJET_LIEU_DATE. Après avoir retiré la carte, il trie ses photos pour en faire 2 dossiers distincts : SELECTION et AUTRE, celles non retenues sont définitivement supprimées. Cela permet de contenir un nombre de photos limites pouvant être utilisées dans les différents supports de diffusion, sans encombrer de mémoire inutilement. Le dossier global est ensuite placé selon un chemin réfléchi parmi les quelques centaines d’autres dossiers, sur un serveur accessible par l’ensemble de la Mairie. C’est dans ce serveur que l’on peut retrouver l’ensemble des reportages et prises de vues réalisés pour la ville d’Epinal.

Horaire Horaires dede travail Travail Du Lundi au Vendredi, de 9 h à 12 h puis de 13 h à 17 h. Selon les jours et les missions données, les horaires de travail peuvent varier. Mais il est imposé aux fonctionnaires de la mairie d’arriver avant 9 h du matin de finir après 11 h 30, de reprendre avant 14 h et de finir après 16 h 30. Les horaires pour un photographe de mairie (fonctionnaire ou en CDD) sont donc très ouverts et flexibles, disons qu’ils sont même «confortables».

Environnement de Stage La ville d’Epinal accueille de nombreuses manifestations au cours de l’année, notamment le Festival de l’Imaginaire et les Défis du bois. Deux manifestations qui m’ont permises de travailler énormément le reportage photographique entre autres. En parallèle à ces évènements, le service communication doit assurer l’information autour de la récente création de la communauté d’agglomération englobant Epinal et les villes voisines. Et bien que je sois partie avant, les mairies et notamment leur service communication sont dans une situation spéciale d’avant élections municipales. Cependant je n’ai pas ressenti de malaise dans mon travail par rapport à cela, bien que l’on me demandait de bien mettre en avant les actions du maire évidemment.

06


EQUIPEMENTMATERIEL MATERIELPHOTO PHOTO EQUIPEMENT Appareil photo numérique : L’utilisation de l’un ou l’autre des APN dépend de la disponilité de ceux ci, en effet le service communication peut parfois préter ses APN (Appareil Photo Numérique) aux différents autres service de la collectivité. Objectif Photo : Nikon D90 : Capteur CCD, APS-C. Cet appareil est utilisé pour les reportages, et les commandes photographiques des autres services.

Canon 500D : Capteur CMOS, APS-C C’est en fait mon APN personnel, que j’utilisais sur certain reportage.

GoPro : Capteur CMOS, Taille 1/2,3 Cet appareil est utilisé par le service pour des visites virtuelles, je l’ai utilisée pour des prises de vues sous l’eau et en acrobranche. Nikon SB900 : Flash portable Flash de reportage.

Le choix de l’objectif à utiliser est réfléchi selon la focale la plus adaptée à la prise de vue. Nikon 24-200mm f/4 (Zoom)

Flash Nikon Sb900 : C’est le flash portable utilisé sur les reportages. ...Et d’autres accessoires, trepied, pare soleil.

EQUIPEMENT MATERIEL REPRODUCTION Imprimante Epson Stylus pro 7700 : Imprimante grand format A1, jet d’encre. Utilisée dans l’impression des affiches promouvant les manifestations organisées par la mairie.

EQUIPEMENT EQUIPEMENTLOGICIEL LOGICIEL Photoshop CS6 : Adobe Photoshop est un logiciel de retouche photographique développé et édité par Adobe Systems. Au sein du service, Photoshop est très peu utilisé, parfois pour retoucher les imperfections diverses sur des photos à destination de publicité.

inDesign CS5 : Adobe InDesign est un logiciel de mise en page, de publication assistée par ordinateur. Les graphistes de la communication l’utilisent pour créer la mise en page du VAE (Vivre à Epinal) en suivant un chemin de fer, ils l’utilisent aussi pour la création de plaquette, et tout support d’information. Illustrator CS4 : Adobe Illustrator est un logiciel de création graphique vectorielle. Il fait partie de la gamme Adobe et peut être utilisé indépendamment ou en complément de Photoshop, il offre des outils de dessin vectoriel puissants. Le service communication utilise ce logiciel pour créer toutes les formes graphiques, qu’ils insèrent sur leur document InDesign.

07


1

ère

Mission : illustration à destination de la photothèque et web Le Lieu : Sur l’ensemble de la Ville d’Epinal Sujet : La photothèque est la source principale où les graphistes puisent les photos d’illustration que ce soit pour le VAE, mais aussi pour le site ou pour tout autre projet promotionnel.

Présentation de l’activité C’est l’activité pour laquelle le photographe du service communication est le plus pris et demandé, en effet ces photographies sont indispensables pour une bonne communication. La photothèque est actuellement constituée de plusieurs milliers d’éléments

Les outils utilisés : Production APN : Canon 500D Objectif : Canon Zoom 17-55 Outil: Gant Post-Production Logiciel de retouche : * Photoshop CS6

J’ai donc plusieurs fois lors de mon stage réalisé des sorties photos afin de remplir la Photothèque. Cela pouvant concerner à la fois, des batiments publics (cinéma, bibliothèque municipale) comme de simples actions des citoyens (enfants au parc, footing). Je vais expliquer entièrement un exemple que j’ai pu effectuer au cours de mon stage : Illustrer les archives, nouvelle venue sur le site de la ville.

Dispositon du plateau

PHOTOTHEQUE

Le manque de lumière dans un premier temps m’a posé beaucoup de problèmes, surtout que je n’étais pas équipée de flash. Autres difficultés, les formats et la fragilité des ouvrages à photographier, la gérante des archives tenait absolument à ce que le cadastre napoléonien soit publié sur le site, il est très délicat de le manipuler et plutôt très grand : 1 m 50 / 1 m, avec de petites inscriptions difficilement lisibles. Pour remedier à cela, j’ai donc posé un fond blanc sur une table à proximité d’une fenêtre (heureusement le soleil brillait) et shooté les documents que me preséntait la gérante, s’enchaine alors livres, cartes postales, portraits etc, et vient alors le fameux cadastre. J’ai donc tenté dans un premier temps de me surélever de façon à avoir dans le cadre l’ensemble du document. Seulement le resultat obtenu ne permettait pas de lire les détails inscrits, j’ai donc choisi de prendre demi page par demi page mais l’idée d’assembler les clichés n’était pas au goût de la responsable des archives. C’est donc après un échange avec mon professeur et Magalie que j’ai expliqué à Sandrine que la mission n’était pas faisable dans le sens où le matériel manquait pour cette tâche, qu’il était donc préférable d’utiliser le local photo du musée de l’image, que Kathya m’avait fait visiter auparavant, leur équipement étant tout à fait adapté à la reproduction de tels objets.

Post Production

Petit montage afin d’optimiser l’espace, et assembler des photos similaires. Retouche de la sous exposition, dû au manque de lumière des locaux. Propriété du fichier Format d’enregistrement initial : Jpg Fine Espace de couleur initial : RVB Format d’enregistrement final : jpg Espace de couleur final : RVB

L’ensemble des photographies finales ont été publiés par Laurence. C’est dans ces situations que l’on se rend compte du manque de matériel pour effectuer les tâches le plus efficacement possible, et sans perte de temps.

08


2

ème

Mission : Photos précises à destination du VAE Le Lieu : Boulevard route de Jeuxey

Les outils utilisés : Production APN : Nikon D90 Objectif : Nikon Zoom 24-200 Outil: Pare soleil Parapluie Post-Production Logiciel de retouche : * Photoshop CS6

Sujet : Suite à un accident mortel, la ville d’Epinal décide de construire sur le terre plein central, une barriere grillagée, ornée de plantes, afin d’empêcher et décourager les pietons de traverser cette avenue pour atteindre les commerces situés à l’opposé.

Présentation de l’activité Il s’agit la, d’une demande spécifique de Sandrine pour le VAE du mois de juin. Cette photo permet de montrer la finalisation des travaux depuis la dernière publication faite. L’idée était de reprendre dans un angle similaire, pour créer un avant après.

Dispositon du plateau

Bien que cela soit différent de la photo d’origine, je me suis accroupie le long de la barrière végétale et j’ai shooté au moment où les voitures passaient. Cela permet d’avoir un jeu de plans avec la végétation au premier, puis la barrière qui se dirige vers l’horizon donnant un effet de profondeur. Une fois sur place, j’en ai profité pour faire différents clichés du lieu, afin de fournir en illustrations la photothèque. Ce cliché final a été sélectionné par Céline et Sandrine lors de la mise en page du Vivre à Epinal de Juin 2013.

Post Production Par souci d’anonymat et de droit à l’image, les plaques d’immatriculation ont été floutées, et un rehaussement de l’exposition a été necessaire, à l’aide de Photoshop.

Paramètre de l’APN à la Prise de vue Focal : Zoom 24-200 Ouverture : f/8 Vitesse : 1/125 Balance des blancs : Auto ISO : 800

ARTICLE MAGAZINE

Le temps ne s’y prétant pas du tout, il pleuvait des cordes, la circulation était très dense et rapide (limitation à 70km/h), et les phares des véhicules me faisant face ne m’aidaient pas. Le travail de photographe n’est pas tous les jours agréable, il faut faire avec la météo.

09


3

ème

Mission : Reportage des manfestations de la ville Le Lieu : Espace Cours Epinal

Les outils utilisés : Production APN : Nikon D90 Objectif : Nikon Zoom 24-200 Flash : Nikon Sb900 Outil: Pare soleil Post-Production Logiciel de retouche : * Photoshop CS6

Sujet : Tous les ans et pendant une semaine se déroulent les Imaginales, festival de l’imaginaire, (Epinal étant la capital de l’Imagerie Fantastique).

Présentation de l’activité A cette occasion tout comme pour la période du Défi du bois, j’ai suivi, sur la semaine, l’évenement de A à Z. De l’inauguration par le maire à la clôture finale, en passant par les multiples conférences, concerts, scéances dédicaces ou encore cafés littéraires.

Environnement de prise de vue C’est un festival qui attire chaque année plusieurs milliers de visiteurs : le reporter doit réussir à se fondre dans la masse, mais aussi réussir à capter le meilleur des angles dans la foule, ce qui n’est pas toujours évident. Les autorisations à l’image aussi étaient parfois difficile à obtenir.

J’ai donc pu, armée de mon APN et de mon flash portable, faire des portraits d’auteurs, des photos de groupe, des illustrations d’activités, des photos d’ambiance...

Finalité des clichés Bien que certaines photos soient destinées à une exposition dans la gallerie de la Mairie, toutes sont prises au format Jpg Fine, c’est le format imposé par Sandrine. Les photos sont imprimées sur des feuilles de papier 90 g A4 simple, la qualité de l’image est plutôt moyenne, mais satisfaisante aux yeux du service. Aucun recadrage n’est en général pratiqué, ce qui n’aggrave pas la résolution de sortie. La question de résolution ne se pose pas dans le cadre d’une publication dans le VAE, la photo étant présentée en très petit format.

REPORTAGE PHOTO

Ensuite l’idée est d’être présent sur toutes les activités, afin de montrer au public par l’image tout ce qui peut se passer et ce qu’il y a à découvrir sur le site (Images utilisées pour exposition, mais aussi pour la plaquette de l’année suivante). Seulement la difficulté est au niveau de l’éclairage, qui diffère énormément d’un stand à l’autre.

10


4

ème

Mission : Créer une affiche pour un évenement de la ville Le Lieu : Port d'Epinal Sujet : Tous les ans a lieu le Week end des Associations, à cette occasion le service communication a en charge de créer l'affiche de cet événement, qui sera publiée en 4ème de couverture du Vivre à Epinal de juillet, mais aussi diffusée par affiche dans la ville.

Disposition du plateau

Les outils utilisés : Production APN : Nikon D90 Objectif : Nikon Zoom 24-200 Outil: Pare soleil

La question principale était de savoir où disposer la scène, la manifestation étant organisée Post-Production Logiciel de retouche : par la mairie d’Epinal, il est important que le * Photoshop CS6 public retrouve sur l’affiche un lieu caractéris* InDesign CS5 tique de la ville. Le port est connu de tous, je choisis un petit pont en bois. Cette vue permet- * Illustrator tant de voir l’ensemble du port avec quelques bateaux à quai. Cette angle de vue plein front contre plongée, permet d’aprés moi, dans un souci de praticité et de lisibilité des futures inscriptions, d’avoir un espace libre pouvant accueillir des textes, au niveau du ciel et de l’eau, tout en devinant le décor du port. Le soleil venant de mon dos, je place les 3 bonhommes de papier représentant les 3 activités concernées donc bien face à moi.

Préparation du plateau

Il n’y a pas énormément de préparation, avec le matériel pour coller les modèles et un minimum de soleil, celui ci étant l’unique source lumineuse pour cette prise de vue.

CREATION D’AFFICHE

Mon zoom 24-200 mm me permet de me placer sans problème sur l’étroit petit pont en ayant assez de recul.

Post Production Tout d’abord la transparence du papier montre le rudimentaire collage des petits bonhommes, il est donc necessaire de retoucher sur Photoshop ces imperfections, puis rehausser la saturation et le contraste. Le ciel a été nettement dégagé par un filtre bleu a opacité légère puis un dégradé de luminosité a été ajouté pour mettre plus en avant les 3 modèles. Les Textes sont alors ajoutés (charte graphique reproduite d’année en année) sur InDesign.

Propriété du fichier Format d’enregistrement initial : Jpg Fine Espace de couleur initial : RVB Format d’enregistrement final : Pdf Espace de couleur final : CMJN

Il était primordial de mettre en valeur les 3 gugusses afin de ne pas dénigrer l’une ou l’autre des activités de ce weekend. C’était l’une des seuls obligations pour cette prise de vue.

Paramètre de l’APN à la Prise de vue Focal : Zoom 24-200mm Ouverture : f/8 Vitesse : 1/60 Balance des blancs : Flash ISO : 100

Ne sachant pas à l’avance la situation de prise de vue, et de toute façon n’ayant pas d’autre possibilité de focal, je me suis équipée du zoom . Une ouverture f/8 permet d’obtenir un minimum de profondeur de champ mettant en avant le modèle.

11


ANALYSE DE POSTPRODUCTION

12


CONCLUSION

Ce premier stage en tant que Photographe de collectivité, m’a fait découvrir dans un premier temps toute l’organisation, et la planification nécessaires pour cette fonction. Bien que cette spécialité photographique soit portée quasi exclusivement sur du reportage, le fait de naviguer sur de nombreux sites et évènements différents permet de ne pas se lasser de cette tâche. Mais j’ai surtout beaucoup aimé les contacts et les rencontres effectués lors de ces 5 semaines. En effet en plus de l’équipe très accueillante, j’ai pu rencontrer de nombreuses personnes de milieux différents, notamment des professionnels de la communication avec qui je garde contact et qui seront, j’en suis sûre très importants lors de mon insertion professionnelle. A première vue, techniquement, je n’ai pas pu énormément évoluer lors de ce stage, mais chaque période apporte sa part d’enrichissement, celui-ci était principalement une prise de conscience autonome dans le travail et une prise de contact à ne surtout pas négliger. De nature à l’origine moyennement organisée, les nombreuses missions demandées auraient pu très vite me noyer, l’évolution sur ce point est donc plus que non négligeable pour le métier de photographe.

13


Stage n째2 du 17 Juin au 20 Juillet 2013

STUDIO LUMIERE


Fiche d’identité de l’Entreprise : Nom : Studio Lumière Adresse : 122 rue Juliette Dodu Résidence Le Claridge Appartement 2 97400 Saint-Denis Activité : Mode et Publicité Statut : S.A.S Capital : 5 000 € Téléphone : 0262 41 21 21 Ce studio est dirigé par Jonas Akhoun, depuis 1997 , il est composé de 4 personnes : Photographe et gérant : Jonas Akhoun Photographe : Christine Cornavin Photographe photothèque : Noor Akhoun Secrétaire Comptable : Valérie Maillot

Historique de l’Entreprise : Après avoir terminé son BTS Photo en 1997, Jonas a repris l’affaire de son père Noor, réputé sur le territoire réunionnais. Il tenait une modeste boutique et était à l’époque spécialisé dans la photographie de l’environnement de l’île. Il en tirait des quantités de produits dérivés, tels que des cartes postales, des calendriers, etc... Puis au fil des années Jonas a développé aux côtés de son père, un studio comptant pendant un moment 34 employés (du photographe, aux graphistes en passant par des webmasters et autres commerciaux).

Membres de l’Agence

Le nom de Akhoun s’est étendu sur l’intégralité du territoire de l’île. Et finalement par soucis économiques et de meilleur environnement, le travail s’est énormément réduit pour devenir cet accueillant et professionnel studio, au deuxième étage d’une des rues les plus passantes au centre ville de St Denis, capitale de l’île. La S.A.S a été créée en 2005, Jonas et Noor s’assiciant pour créer définitivement la S.A.S Studio Lumière. Ils ont choisis ce statut afin de pouvoir continuer, père et fils, à travailler ensemble. Sachant que le côté photographie studio est la spécialité de Jonas et son père quant à lui continue le travail qu’il a toujours aimé produire, c’est à dire l’exposition de la beauté de son île à travers ses photographies.

Valérie Maillot SecrétaireComptable

Jonas Akhoun Photographe et Gérant

Christine Cornavin Photographe

Noor Akhoun Photographe Photothèque

Je découvre seulement pendant les deux dernières semaines, que sur le même palier en face se trouve une agence de communication, travaillant en collaboration avec le studio. En effet Stéphane, responsable de l’agence de communication «Hello» travail son terrain en collaboration au Studio Lumière. Il s’échange le travail, l’un produit par exemple le catalogue et l’autre le fournit en photos. Ainsi chacune des sociétés augmente leur terrain respectif de travail grâce à la renommée de l’autre.

15


Le Poste du Photographe

Je prendrais pour exemple le poste de Christine, qui est totalement porté sur la photographie studio, contrairement à celui de Jonas qui porte aussi la casquette de Gérant. Christine Cornavin est à l’origine métropolitaine, elle a pour formation un Bac Proffessionel. C’est en 2005 que Christine a l’opportunité et trouve une annonce promouvant ce poste au sein du Studio Lumière. Elle est en fait la première et unique recrue photographe depuis la fin de la période à 34 employés. Sa formation fut rapide et agréable, tout comme son intégration dans le studio et sur l’île réunionnaise. Je parle de formation dans le sens où bien que son côté artistique (spécialiste nature morte et mise en beauté d’une prise de vue) est ce que recherchait Jonas par ce recrutement. Le studio porte la marque irremplaçable et reconnaissable de Jonas. Il lui a donc fallut s’adapter au style du studio Lumière notamment sur la post-production. Après avoir réussie une période d’essai, Christine s’est vue signée un CDI depuis 2005. Le fait que le studio ne compte ses membres que sur les doigts d’une main, rend l’ambiance de l’équipe très familliale et chaleureuse, ambiance que le client capte évidemment. Cela contribue aussi énormément au succès du studio Lumière.

Christine n’a pas le temps de se lasser de son travail, elle répète souvent qu’elle n’a pas vu passer le temps depuis 2005. En effet ses activités sont très diverses, certaines plus agréables que d’autres, que ce soit en studio ou en déplacement :

° Shooting Mode Publicité ° Architecture ° Packshot ° Reportage ( Entreprises, Batiment) ° Nature Morte ° Shooting Exterieur ° Culinaire ° Exposition ° Retouche Post-Production ° Impression et Mise sous cadre

Le métier de photographe est entouré par plusieurs professionnels, sous traitants, comme les maquilleurs, coiffeurs, stylistes. Christine est aussi très souvent en contact avec les agences de communications. Je n’ai pas compté les heures d’ordinateurs, entre les échanges mails, la post-production, l’archivage et le tri de fichiers prennent un temps énorme.

16


Horaire de travail Du Lundi au Vendredi, de 9 h à 12 h puis de 13 h 30 à 18 h. Mais évidemment comme beaucoup de professionnels dans le milieu, ces horaires ne sont que théoriques, il n’est pas rare que le studio soit toujours occupé au delà de 18 h. Et comme beaucoup de photographes, le repas de midi est parfois rapidement pris sur la route. Bien que le rythme de travail des îles ait la réputation d’être très léger... le studio Lumière n’y contribue pas vraiment, ce qui n’empêche pas à l’ambiance tropicale d’être bien présente.

Conccurents et Marché Ils existent très peu de concurrents directs sur le marché au Studio Lumière, juste un situé sur St Pierre (qui est à l’opposé, au sud de l’île) HTA Photographie. Mais ce concurrent ne perturbe en rien l’activité du studio. En effet, la réputation de Noor Akhoun et la période de grande extension (lorsqu’ils étaient + de 30 employés) permet à l’équipe, à l’heure actuelle, de ne pas manquer de travail. Dans la même rue se trouve un vendeur de cartes postales, Serge Gélabert photographe lui aussi, et principal conccurent à l’époque de Noor Akhoun, mais ne travaillant pas à la même échelle et pour le même public, les deux studios cohabitent sans problème.

Clients et Démarchages Le Studio Lumière compte bien évidemment dans ses clients des professionnels et sociétés, mais aussi des particuliers. En effet, le studio étant dans une zone de très grande affluence, passante et commerçante, des clients potentiels particuliers peuvent à tout moment poussé les portes et prendre rendez-vous, autant pour une scéance shooting relax que pour un portrait très classique ou encore une prise de vue d’un animal de compagnie. Mais cela ne représente pas la plus grosse partie de leur activité.

Studio Lumière compte dans ses clients réguliers de nombreuses enseignes tels que Leclerc, Intersport, Decathlon, La Halle. Mais aussi des marques plus locales, notamment de vétements, comme Mauritextile, MFaz entre autres, et encore des magazines (7 magazine) font appel au Studio. Les contrats signés sont généralement pour des packshots, des shootings pour catalogues ou encore des Unes de magazine. D’autres travaux sont signés de façon occasionnelle, comme par exemple la campagne de pub pour la compagnie aérienne, Air Austral. De plus l’association avec Hello, l’agence de communication, de nombreux contrats sont signés.

17


EQUIPEMENTMATERIEL MATERIELPHOTO PHOTO EQUIPEMENT Appareil photo numérique : L’utilisation de l’un ou l’autre des APN dépend de la demande du client, en effet selon le forfait facturé, on utilise un APN de bonne ou très bonne qualité. Cela étant dû entre autre pour amortir l’usure du matériel.

Nikon 300Ds : Capteur CMOS, APS-C. Cet appareil est utilisé généralement pour les packshots 1ère entrée.

Nikon D800 : Capteur plein format 24x36mm. Cet appareil est utilisé généralement pour les packshots supérieurs, quelques shooting studio et les prises de vues et reportages extérieurs au studio. Phase One P30 + : Capteur CCD, plus petit qu’un plein format (1,3) Cet appareil est utilisé généralement pour les shooting studio.

Lumière Pack Multiblitz : Ce sont les torches que j’ai le plus utilisées, que ce soit pourles packshots ou même pour les portraits noir et blanc. Boîte à Lumière Broncolor Pulso flex 150x150 : C’est en fait la boîte récurrente sur les shooting modèles.

Objectif Photo :

Le choix de l’objectif à utiliser est réfléchi selon la focale la plus adaptée à la prise de vue. Nikon 24mm f/2,8 (packshot à plat) Nikon 45 mm f/2,8 Nikon 60 mm f/2,8 Nikon 85 mm f/1,8 (portrait)

Générateur :

Broncolor Pulso 4 (secteur) Broncolor Power Dock (batterie)

...Et d’autres torches et accessoires, bols, nid d’abeille, snoot, parapluie, calques..etc

18


EQUIPEMENT MATERIEL REPRODUCTION Imprimante Epson Stylus pro 7700 : Imprimante grand format A1, jet d’encre. Utilisée dans l’impression sur papier photo, notamment j’ai pu la voir en action lors d’une exposition que le studio a fait sur un reportage pour une compagnie aérienne (Air Austral).

CANON Imprimante photo Selphy : Imprimante Format photo standard, utilisée rarement mais pratique pour sortir une photo souvenir rapidement, pour un client ayant effectué un shooting.

EQUIPEMENT EQUIPEMENTLOGICIEL LOGICIEL Photoshop CS6 : Adobe Photoshop est un logiciel de retouche photographique développé et édité par Adobe Systems. Au Studio Lumière, Photoshop utilisé en post production, pour retoucher les imperfections diverses et surtout pour les détourages.

Capture One Pro 7 : Capture One est un convertisseur RAW et le logiciel professionnel de retouche d’image développé par Phase One. Il est conçu pour les photographes professionnels qui ont besoin de traiter de gros volumes d’images de haute qualité dans un flux de travail rapide et efficace directement lors de la prise de vue ou en post production. Il est installé sur l’ensemble des Mac appartenant au studio, c’est en fait le logiciel récurrent utilisé pour chacune des prises de vues. Il permet de voir et modifier les réglages de la photographie.

Archivage et Conservation des Documents L’intégralité des fichiers numériques sont contenus dans le Mac principal du studio. Ils sont régulièrement enregistrés et conservés sur un disque dur central externe. Une simple conservation sur Mac ne serait pas assez prudente, les appareils numériques ayant une vie relativement courte, il est nécessaire de procéder à des sauvegardes régulières afin de ne pas perdre de données ou en tout cas le moins possible.

19


1

ère

Mission : Shooting extérieur

Le Lieu : Plage de l’Hermitage St Gilles Sujet : Pour une campagne de pub poussant les consommateurs à une alimentation équilibrée, la demande était de montrer une famille faisant un pic nique paisiblement sur une belle plage réunionnaise.

Présentation de l’activité Pour cette activité, il est très important pour le photographe d’être organisé, en effet la préparation participe à la moitié de la réussite finale. Il faut établir une liste précise du matériel à apporter, car l’oubli sur place d’un quelconque objet ou accessoire fait preuve d’un manque de professionnalisme aux yeux des clients ou des modèles présents.

Dispositon du plateau Le plateau doit être placé stratégiquement, bien que nous ayons pris un générateur broncolor à batterie, l’idéal est de trouver une prise électrique dans les parages, ce que nous avons fait. Le restaurateur de la plage a gentillement accepté que nous branchions le générateur au secteur.

Les outils utilisés : Production APN : Nikon D800 Objectif : Nikon 60mm Lampe : Pack Multiblix Outil: Réflécteurs Synchro flash Post-Production Logiciel de retouche : * Photoshop CS6 * Capture One Dispositions du plateau de prise de vue

Ensuite il faut installer et orienter la scène avant que les modèles n’arrivent, préalablement réfléchie. A cette heure de l’après midi le soleil (source principale) était légèrement couvert, de ce fait nous avons placé une torche au cas où dans la même direction que les rayons solaires. Puis deux autres torches sont dirigés sur les sujets de façon à déboucher les ombres pouvant être trop prononcées avec le soleil.

SHOOTING EXTERIEUR

Une fois le soleil présent, il faut faire preuve de rapidité, faire oublier aux modèles l’APN et leur rendre la scène spontanée et naturelle, à partir de ce moment ne pas hésiter à shooter. Toutes les photos s’affichent dans le developpateur Capture One, en tant qu’assistante je peux voir si tel ou tel élément n’est pas bien placé et rapidement le bouger si necessaire. Une fois la photo parfaite obtenue.. nous passons à table.

Paramètre de l’APN à la Prise de vue Focal : fixe à 60mm Ouverture : f/8 Vitesse : 1/125 Balance des blancs : Flash ISO : 100

Propriété du fichier Format d’enregistrement initial : raw Espace de couleur initial : RVB Format d’enregistrement final : jpg Espace de couleur final : CMJN Les fichiers sont envoyés par Wetransfert, plateforme d’envois de fichiers volumineux

20


ANALYSE DE L’IMAGE On distingue sur cette photo trois plans distincts, le premier est celui composé des aliments floutés par une ouverture f/8, le second présente l’action principale avec les modèles et l’arrière plan montrant l’enviro nement de la prise de vue. La lumière principale est le soleil (photo prise vers 15 h) non zénitale venant de droite, derrière quelques feuillages. A celle-ci, 2 sources supplémentaires ont été ajoutée, une dans la même direction que le soleil (au cas où le soleil manque) et une autre derrière l’arbre à gauche. (voir annotations jaunes).

L’appareil photo placé sur pied à hauteur des modèles, donne un effet de camouflage et de recul dû à l’arbre de gauche au premier plan. L’idée de Jonas était réellement de faire oublier l’APN aux modèles afin d’avoir une scène la plus naturelle possible. Il est important que ces personnes communiquent entre elles, que le public capte cet échange. (voir annotations vertes). L’oeil du photographe doit être attentif à chaque petit défaut visible. En effet cela ne sert à rien de mitrailler lors d’un shooting si au final, le petit détail présent sur toutes les photos (ex : reflet) empeche sa publication.


2

ème

Mission : Packshot pour Catalogue Public Le Lieu : Studio Lumière Sujet : A l’occasion de la collection Hivers (Saison inversée dans l’hémisphère Sud) et de la rentrée des classes, les marques de vêtements ressortent un catalogue et font donc appel à un photographe. Depuis 5 ans, Mauritextile demande les services de Studio Lumière.

Les outils utilisés : Production APN : Nikon D300s Objectif : Nikon 24mm Outil: Synchro Flash, Molleton, Réflecteurs Post-Production Logiciel de retouche : * Photoshop CS6 * Capture One

Les journées de travail (2 dans le cas de Mauritextile) dédiées aux catalogues, se déroulent en deux parties : d’un côté le shooting de modèle et de l’autre le shooting packshot. J’ai donc pu m’occuper entièrement des packshots.

Packshots à plat

Préparation du vêtement

Le vêtement doit être préalablement repassé, puis afin de lui donner un style vivant et une illusion de porté, on le remplit harmonieusement de molleton Dispositions du plateau de prise de vue

L’important ici est d’avoir un éclairage équilibré sur l’intégralité du vêtement. Pour cela j’utilise une boîte à lumière placée en diagonale du sujet et à son opposé deux reflécteurs blancs en polystyrène qui dispersent les rayons adoucis de la boîte. Ce qui évite la production d’une ombre dans cette partie du vêtement (surtout quand ceux-ci sont bombés). Une deuxième source lumineuse facultative peut être placée comme le shéma le montre, avec elle aussi un réflecteur à l’opposé. Il s’agit d’un bol à intensité plus faible que la boîte à lumière, il permet de dégager un peu plus le vêtement.

Propriété du fichier

Extension : .jpg Poids moyen : 10 Mo Propriété couleurs : CMJN Tracé associé Les fichiers sont envoyés par Wetransfert, plateforme d’envois de fichiers volumineux

L’appareil ici est placé au dessus de la scène de prise de vue à l’aide d’un pied, objectif dirigé vers l’objet. Il est relié à l’ordinateur, où la shoot est visible dans Capture One.

Shooting des modèles La campagne est destinée ici aux enfants, j’ai donc pu assister Christine sur ce shooting, où la patience et l’imagination sont indispensables. En effet, les plus jeunes enfants perdent vite leur motivation et l’euphorie des premiers flashs. Il faut donc être rapide, la fatigue leur arrivant rapidement. J’avais en charge l’habillage et l’accessoirisation dans un premier temps, puis lors du shooting, je devais constamment attirer l’attention des enfants vers l’objectif, et les motiver à leur faire des poses réfléchies mais toute fois ludiques. Paramètre de l’APN à la Prise de vue Focal : fixe à 24mm Ouverture : f/11 Vitesse : 1/60 Balance des blancs : Flash ISO : 100

J’ai du prendre une focale courte, car le pied ne permet pas de prendre assez de distance avec le vêtement sans le couper avec un objectif d’un angle plus petit.

SHOOTING EXTERIEUR

Disposition du plateau

22


3

ème

Mission : Post Production, Retouches et Détourages Le Lieu : Studio Lumière

Les outils utilisés :

Sujet : Après chaque shooting mode et packshot, il est devenu indispensable de pratiquer une retouche de détails et de détourer (lorsque la commande le précise), les différents produits photographiés.

Post-Production

Détourage La technique de détourage consiste à suivre les contours d’un sujet à l’aide d’un outil (généralement la plume), afin de le séparer de son environnement. Il peut alors par la suite être utilisé pour des montages graphiques par exemple. Un packshot, notamment pour la mode, est quasiment toujours détouré. Le détourage est indispensable dans ce cas là, car le support sous les vêtements bien que blanc et lui aussi recouvert de molleton, hors afin de placer les articles dans un catalogue, il est indispensable de pouvoir travailler avec le vêtement uniquement. C’est un activité faite soit par le studio soit par l’agence de communication produisant le catalogue. Pour Mauritextile, il est convenu préalablement dans le contrat que le fichier final à livrer doit être détouré. J’ai donc pu procéder au détourage des nombreux packshots. Il était demandé d’utiliser la plume sur photoshop, car cela permet d’obtenir un tracé qui peut être transféré en même temps que le fichier. J’ai testé à la fois la plume à l’aide de la souris d’ordinateur mais aussi à l’aide de la tablette graphique..

Finalisation Le montage final se faisant à partir d’un chemin de fer est réalisé par l’agence de communication en charge du catalogue. Il dispose alors côte à côte les modèles et les packshots. Il monte aussi les détourages sur des fonds divers. Propriété du fichier final Format d’enregistrement : .jpg Espace de couleurs : CMJN Tracé associé Les fichiers sont envoyés par Wetransfert, plateforme d’envois de fichiers volumineux

J’ai dans un premier temps travaillé à la souris pour le détourage sur Photoshop. Très vite, j’ai voulu essayer la tablette numérique, dans l’idée d’égayer un peu la routine du détourage, seulement un temps d’adaptation est nécessaire pour bien contrôler la sensibilité de cet outil.

RETOUCHE ET DETOURAGE

* Ordinate * Tablette numérique Logiciel de retouche : * Photoshop CS6 * Capture One

23


4

ème

Mission : Shooting de groupe en studio Le Lieu : Studio Lumière Sujet : Tous les ans a lieu l’élection de Miss Réunion, et cette année j’ai eu la chance de participer à la prise de vue destinée à la présentation des Miss servant par la suite à illustrer la Une d’un magazine local. (7 Magazine)

Dispositon du plateau L’idée ici est d’avoir une lumière générale douce , sans rendu plat de l’image. Il est important que l’éclairage caresse la peau des candidates, sans agresser d’où l’utilisation des calques devant les deux torches. Il est primordial que l’ensemble serve à valoriser encore plus les Miss. La source principale est une boîte à lumièreplacée latéralement, dans la direction de pivotement des miss, afin d’éviter le pleine-face ce qui enleverait du dynamisme à la photo.

Les outils utilisés : Production APN : Phase One P30 Objectif : 80mm Outil: Synchro Flash Générateur : Broncolor, réflecteur et calque Post-Production Logiciel de retouche : * Capture One * Photoshop CS6

Placement des modèles

PHOTO OFFICIELLE

Le placement de chacune des Miss est réfléchie, dans un souci de communication et de visibilité, certaines places sont plus convoîtées que d’autres. Les places de devant donnent plus de visibilité que celles du fond par exemple. Cette disposition en pyramide donne un aspect de Cela fait maintenant 3 ans que Jonas Akhoun suit officiellement l’élection de Miss Réunion. Ce travail est particulier dans le sens où sur chaque shooting, un groupe de personnes surveillent à la fois chaque prise de vue, le bon look des candidates, (encore plus celui des favorites), et indirectement le placement de chacune d’entre elle. C’est donc toute une équipe de maquilleurs, coiffeurs et stylistes qui prend place dans le studio. Encore une fois, l’organisation est de mise. Ce genre de shooting est donc assez contraignant dans la forme. Cependant Jonas a toute la confiance du comité agréé Miss France, pour le côté technique et pour sa patte de photographe.

Préparation du plateau

Pour une photo de groupe, il est important que les lumières soient placées de façon à éclairer homogéïniquement l’ensemble des modèles. Sans différences grossières, mettant +/- en avant certaines que d’autres.

Propriété du fichier

Extension : RAW Propriété couleurs : CMJN Les fichiers sont envoyés par Wetransfert, plateforme d’envois de fichiers volumineux

En fin de shooting, Jonas et La responsable Miss Réunion, selectionnent ensemble les photos finales à Ce qui est très marquant dans ce shooting est toute la stratégie des accompagnateurs supervisant, à mettre en avant les favorites sans le montrer au groupe et aux concernées.

La post production sur ces photos a été réalisé par Christine. Paramètre de l’APN à la Prise de vue Focal : fixe à 80mm Ouverture : f/11 Vitesse : 1/125 Balance des blancs : Flash ISO : 100

La distance entre l’APN et les modèles permet l’utilisation d’une focale fixe 80 mm, en englobant le groupe au complet dans l’objectif.

24


ANALYSE DE L’IMAGE La disposition des modèles pour ce genre de prise de vue officielle est très importante. On remarque bien l’alignement de chacune en diagonale, ce qui donne un aspect structuré et graphique. (voir annotations rouges) Tout en essayant de ne pas le montrer aux publics concernés. La lumière principale une grosse boite à lumière provient de la gauche, se projette sur l’ensemble des modèles, on peut aussi capter la présence des deux sources secondaires. (voir annotations jaunes).

L’appareil photo placé sur pied à mi hauteur, accentue la vue sur les filles du premier plan, c’est en effet là que sont placées les favorites. L’idée n’est pas de placer les filles « les plus grandes derrière et les petites devant », non loin de là, c’est la dure loi des concours de beauté. L’oeil du photographe doit être attentif à chaque petit défaut visible, en effet au fur et à mesur des shootings, l’attention du phot graphe ne doit pas baisser. Chaque pli de peau, chaque petite tâche, chaque position non élégante, tout doit passer au crible. (a notations noires) Je vous laisse devinez l’heureuse élue de cette année !

tâche de naissance cachée par la main

plis de peau tiré pour rendre la cuisse plus agréable

l’ordre du jour : rentrez vos ventres

25


CONCLUSION

Ainsi j’ai effectué mon deuxième stage de BTS au sein du prestigieux Studio Lumière, dont le travail est connu et reconnu sur l’ensemble du DOM. Lors de ces 5 semaines, j’ai pu mettre réellement en pratique mes connaissances thé riques lors des prises de vues studio très variées et construites, connaissances que j’ai énormément élargies aux côtés de professionnels comme Jonas et Christine, photographes « modernes », mais aussi par l’échange avec Noor qui a partagé énormément son experience avec moi. Après ma rapide intégration au sein de cette magnifique équipe, j’ai pu effectuer plusieurs tâches qui ont constituées des missions globales et très enrichissantes. Ce stage en studio m’a fait progresser dans la reflexion technique et l’organisation professionnelle. Et, une nouvelle fois, j’y ai rencontré des gens de confiance et sincères dans leur envie de partager, me faire participer et me voir progresser.

26


Stage n째3 du 21 Octobre au 22 Novembre 2013

Agence de Communication

Communiquez Malin


Fiche d’identité de l’Entreprise : Nom : Communiquez Malin Adresse : 4 avenue du Cameroun 88600 Bruyères Activité : Agence de Communication et Publicité Statut : SARL Capital : 3 500 € Téléphone : 03 29 55 55 56

Cette agence est dirigée par Stéphane Pollet, depuis 2001, elle est composé de 4 personnes : Photographe et gérant : Stéphane Pollet Responsable Commerciale : Sandrine Pollet

Commerciale : Aude Colin Infographiste : Gilles Sribar

Historique de l’Entreprise : L’agence de communication « Communiquez Malin » comme nous la connaissons actuellement ne date que de 5 ans exactement, en effet à l’origine Stéphane Pollet était photographe indépendant et avait pour spécialité la photo aérienne, ses photos étaient principalement destinées à la carte postale ou l’illustration des publications concernant le département vosgien. Seulement, le rendu de son travail était grossièrement gâché, ce qui l’a poussé à créer son propre moyen de diffusion et d’impression. Il commence par produire un journal local puis une radio indépendante, c’est grâce à ce développement que la petite entreprise finit par avoir une activité portée par la communication.

Pendant un certain temps, Stéphane a exercé le statut de franchiseur national pour sa technique de prise de vue aérienne. Il était à la tête d’une vingtaine de franchisés. Le nom de la franchise était MWN photo aérienne. La SARL a été créée en 2005, ce statut correspondant le plus à l’activité économique de l’agence.

Membres de l’Agence

Stéphane Pollet Photographe et Gérant

Sandrine Pollet Responsable Commerciale

Aude Colin Commerciale

Gilles Sribar infographiste

27


Le Poste du Photographe

Le contrat du photographe et de l’ensemble de l’équipe sont des CDI, en effet le recrutement est clair, selon la satisfaction des deux parties, après la période d’essai, ou un court CDD, la personne signe un CDI ou non. La dernière photographe officielle de Communiquez Malin était une stagiaire bac pro photo, qui avait ravie totalement Sandrine et Stéphane, elle a donc pu signer un CDI directement. Sa formation technique fut rapide, tout comme son intégration dans l’agence. Elle a apporté sa touche et a su se rendre indispensable à l’équipe, c’est ce que veut d’ailleurs trouver Stéphane dans ses employés. L’avantage d’être photographe dans une agence de communication est de pouvoir se développer dans tous les autres domaines que la photo, tels que la communication, le commerce et le graphisme. En effet en tant que photographe, il est très interessant de pouvoir utiliser et créer à partir de ses clichés toute une gamme de produits publicitaires. Cela fait évoluer dans les capacités graphiques, il est indispensable de nos jours d’être polyvalents, le métier de photographe exclusif étant de moins en moins viable.

En effet ses activités sont très diverses : ° Visite virtuelle ° Photo aérienne ° Site internet ° Shooting Publicitaire ° Illustrations des travaux (enseignes..) ° Photothèque ° Postproduction, Graphisme ° Album et Livre Photo Le photographe de Communiquez malin est en relation directe avec les clients qui le concernent. Dès le début il prend en charge le dossier et le suit jusqu’à sa finition. Il s’organise de façon autonome et s’occupe de tout, hormis la facturation, dont Christine se charge. Pour le côté mobile et matériel, tout est fourni par l’agence, voiture, APN, accessoires spécifiques aux différentes activités (visite virtuelle, photo aérienne, etc...), les frais sont aussi remboursés.

28


Conccurents et Marché Ils existent 2 gros concurrents directs vosgiens à l’agence Communiquez Malin, un situé sur Epinal « Marchal » et un autre situé dans l’agglomération Spinalienne à Golbey « Tavu ». En ce qui concerne le secteur de Bruyères, il ne reste plus que Communiquez Malin, leurs principaux conccurents « CreaPano » ayant fait faillite et « CreaPub » sur St-Die perdant peu à peu d’activité. C’est donc depuis que l’agence s’est développée sur le secteur spinalien, qu’elle rencontre de nouveaux conccurents. Cependant, le fait que l’agence se place sur le terrain d’autres entreprises, poussent la curiosité de potentiels clients cherchant la nouveauté et des prix plus bas. Le début de vie spinalienne de la société est donc plutôt positif.

Le public fait aussi appel à eux pour des travaux minimes, tels que des reproductions, des impressions, mais aussi de petits reportages photographiques pour une quelconque vente ou présentation de biens. Mais ce n’est pas le marché que convoite le plus Mr Pollet pour son entreprise, tout simplement car ce n’est pas l’activité la plus rentable lui offrant un bénéfice suffisant.

Environnementde del’Entreprise l’entreprise  Environnement L’emplacement de chacune des deux agences est très réfléchi. En effet, elles se trouvent toutes les deux dans des avenues très passantes et à un feu rouge, ce qui augmente davantage encore leur visibilité auprès de clients potentiels. De plus travaillant dans la fabrication d’enseigne, la devanture du magasin attire évidemment l’oeil.

Clients et Démarchages Le public que cette société souhaite toucher est assez vaste puisque son activité est elle même très large, principalement les professionnels régionaux et les associations. Communiquez Malin compte dans ses clients réguliers de nombreux commerçants et restaurateurs du Secteur de Bruyères, mais aussi quelques particuliers. De plus l’association avec la radio Vosges Fm entraîne leur clientèle à s’intéresser à l’agence et vice-versa.

Communiquez Malin démarche ses clients potentiels de différentes manières : contact et rencontre directs en poussant la porte de la clientèle mais aussi publipostage, mailling et phoning, activités auxquelles j’ai pu énormément participer au cours de mon stage. Le Site ainsi que le Facebook de la société servent de vitrine efficace au vue des visites qui y sont faites. De plus, ayant travaillé dessus lors de mon stage, le developpement de la boutique en ligne permettra une activité encore plus grande.

29


EQUIPEMENT MATERIEL PHOTO

Canon 20D : Capteur CMOS, APS-C. C’est l’appareil photo numérique principal de l’agence, il est utilisé pour la photo aérienne, les visites virtuelles. Parfois les illustrations pour le site de l’agence sont prises avec celui ci, quand ce n’est pas avec l’Ipad de Stéphane. Canon 10D : Capteur CMOS, APS-C. Le premier appareil photo numérique que Stéphane a utilisé pour l’agence professionnellement. Il est maintenant remplacé à 80% par le 20D.

Ballon dirigeable : Ce ballon en hélium est utilisé pour les prises de vue aériennes, il peut être dirigé au sol à l’aide d’un boitier télécommandé. La vue de l’objectif est affichée par ce boitier, le photographe peut donc shooter directement à partir du visuel. (malheureusement lors de mon stage je n’ai pas pu le voir en action)

Objectif Photo :

Le choix de l’objectif à utiliser est réfléchi selon la focale la plus adaptée à la prise de vue. Hyperfisheye 8mm f/5,6 (Visite virtuelle) +tête rotative 3 crans Canon 10-22mm F/3,5 (Photo aérienne)

Lumière : Torche broncolor portable : c’est l’outil lumineux le plus fréquent, elle est utilisée pour chaque prise de vue nécessitant une source artificielle. Parapluie : C’est un accessoire que l’on utilise pour atténuer et diffuser une source lumineuse indirecte.

EQUIPEMENT MATERIEL DE PRODUCTION Xerox WorkCentre 7120 : Imprimante lazer multifonction (fax-mail-photocopieuse). Utilisée pour la gestion commerciale, les impressions publicitaires (en dessous de 300 exemplaires), les reproductions photographiques, les maquettes papiers, les petits travaux divers. Le choix de la technologie lazer est plus compatible au vu du rendement de feuilles imprimées par mois. Par souci d’économie, elle est en location. En effet, datant de début septembre, cette imprimante laser est sous contrat de location et chaque page est facturée. (environ 0,0092 €/ page).

Prix des cartouches : environ 80 € l’unité

Imprimante Mimaki JV34-260 : Imprimante grand format, jet d’encre. Utilisée dans l’impression sur tout support papier texturé, photo, autocollant. Quasiment en activité constante, l’entretien de la machine est à faire toutes les semaines, la tête d’écriture doit être nettoyee régulièrement afin d’éviter tout défaut d’impression. Elle a été achetée d’occasion.

Prix des cartouches : environ 100 € l’unité

30


EQUIPEMENT MATERIEL REPRODUCTION

Scanner Epson v700 : Scanner couleur à plat, formar A4, Capteur de type CCD. Très peu utilisé au cours de mon stage, sa focntion principale est de numériser les documents images que Gilles vectorise dans le cas de logo ou bien utilise simplement en illustration. Prix des cartouches : environ 80 € l’unité

EQUIPEMENT EQUIPEMENT LOGICIEL LOGICIEL Stitcher : Stitcher est un logiciel de la gamme Autodesk, permettant l’assemblage de photos professionnelles destinées à créer des panoramas de 2, 20 ou 2000 images assemblées. Compatible Mac Il est assez facile d’utlisation et donne de très bons résultats, tout comme son équivalent Kolor Autopano Giga.

Panotour Pro : Panotour est un logiciel KOLOR permettant à partir de panorama de créer de façon intuitive une visite virtuelle 360°

Suite Adobe : déjà expliquée précédemment

...

Archivage et Conservation des Documents Les photographies sont toutes conservées sur un serveur. Il n’y a plus aucun support argentique, toutes les photos (aériennes, visites virtuelles, publicitaires etc...) sont toutes prises sur des cartes Compacts Flash, puis transférées sur ordinateur à l’aide d’un lecteur de cartes pour être triées puis rangées en dossiers organisés sur le serveur de l’entreprise. Celui ci étant accessible par l’ensemble des ordinateurs de l’agence.

Gilles est aussi constamment relié à un disque dur 1 Tera Octets de mémoire.

31


1

ère

Mission : Réalisation d’une Pub promotionnelle

Le matériel utilisé :

Le Lieu : Studio Agence Bruyères et Epinal Sujet : Vosges FM est une radio gérée par Sandrine Pollet. En effet, c’est une branche de communication supplémentaire rattachée à l’entreprise. C’est en fait la première activité qui m’a été donnée lors de mon arrivée à l’agence : créer la publicité à distribuer sur le secteur de diffusion des ondes, support pour Mélodie de vendre l’offre.

Ordinateur PC Imprimante Xéros

Logiciel utilisés : Illustrator CS4

Base de la production

Montage graphique

Il m’a fallu avant tout découvrir avec l’aide de Gilles, les différents outils à disposition dans Illustrator, notamment les créateurs de formes verctorielles (qui peuvent être zoomées à l’infini sans dévoiler de pixélisations). Finalement, cela ressemble à inDesign, mais est plus porté sur la conception graphique. J’ai choisi dans un premier temps d’utiliser un fond noir afin de faire ressortir les couleurs verte, blanche et bleue utilisées. La disposition du texte se fait en tri parties, coupant horizontalement la feuille en 3 : le haut accroche le client, le milieu explique au client et la troisième invite le client à rencontrer l’agence de communication. J’utilise un graphisme très arrondi, gardant les mêmes couleurs donnant du dynamisme à l’affiche et un petit coup de pep’s à l’image de la radio. Pour des formes plus complexes et des illustrations, nous prenons comme base une image vectorielle téléchargeable gratuitement en ligne, et reprenons en partie, généralement les éléments intéressants que nous intégrons aux documents. (pour ma part j’utilisais ce site : http://www.all-free-download.com).

Propriété du fichier

Extension finale : .pdf Propriété couleurs de destination : CMJN Les fichiers sont rangés dans le dossier de partage sur le réseau, afin que Gilles puisse y accéder et apporter ses modifications.

Publication du documents

Cette publicité a été tirée (pendant mon stage) à 200 exemplaires, distribuée aux commerçants de 2 villes vosgiennes (Bruyères et Remiremont). L’impression s’est faite au sein de l’entreprise, par l’imprimante Xérox.

Difficultés rencontrées : Mon écran n’étant pas calibré (contrairement à celui de l’infographiste), j’ai eu des difficultés à retrouver le même visuel de l’écran par rapport à l’impression finale. Notamment, au niveau du bleu et du vert qui étaient plus foncés à la sortie.

CONCEPTION PUBLICITE

Afin de créer, une publicité collant au maximum à l’image de la radio, Gilles me transmet sa chartre graphique ; les couleurs, le logo et la police officiels de Vosges FM. A partir de là je fais travailler mon imagination.

32


2

éme

Mission : Réalisation d’un Menu saisonnier pour un client

Le Lieu : Agence de Bruyères Sujet : A l’occasion des fêtes de Noêl, le restaurant souhaite renouveler sa carte.

Matériel utilisés MAC OS Scanner Epson V700

L’important dans ce travail tout comme pour les cartes de visite, est de correspondre au plus proche de l’image de l’entreprise. Ici il s’agit de « La Petite Myrtille » un restaurant vosgien aux couleurs violette, client fidèle de l’agence Communiquez Malin.

Numérisation d’image

CONCEPTION GRAPHIQUE

La cliente voulant absolument les photos qu’elle a choisies elle-même et fournit en format papier, chacune d’elle a dû être numérisée à 300 dpi, à l’aide du scanner Epson v700. Le format final des photos étant très petit, la numérisation à 300 dpi permet une résolution finale très suffisante.

Logiciel utilisés : Open Office Illustrator CS5

Propriété du fichier final

Extension finale : .pdf Propriété couleurs de destination : CMJN Les fichiers sont rangés dans le dossier de partage sur le réseau, afin que Gilles puisse y accéder et apporter ses modifications.

La cliente nous fournit en format papier toutes ses exigences, et les illustrations qu’elle souhaite rentrouver sur son document final. On a donc dû retaper le texte, et scanner l’ensemble des illustrations. Le document se présentera au format A4 rectoverso, plié et relié, donnant un livret de 4 pages format A5.

Design du document Pour coller à la saison hivernale de ce menu, je choisis d’intégrer des illustrations vectorielles préalablement téléchargées (http://fr.all-free-download.com), des boules de Noël, des étoiles et des flocons. Je les colorise aux couleurs du restaurant, je pousse donc vers le violet-rose. La photographie de première de couverture illustre un paysage vosgien enneigé. Afin de bien séparer écriture et illustration sans trop masquer et en gardant une bonne lisibilité, j’ai choisi d’intégrer des cadres à opacité 70 %. Le fond pour les 3 autres pages est un simple dégradé de gris. La maquette, une fois réalisée, est envoyée à la cliente afin d’être validée puis envoyée à l’impression.

Impression du document Pour ce genre de travail, l’agence fait appel à un sous-traitant. Le fichier au format PDF est envoyé par mail directement à la société concernée pour la finalisation.

Difficultés rencontrées : Aussi étonnant que cela puisse être, certains clients n’ont pas la possibilité (ou parfois plutôt la volonté) de fournir à l’agence de communication des formats numériques, comme ici les photos et le texte d’ailleurs. Tout doit être repoduit et cela entraine une grande perte de temps.


ANALYSE DE L’IMAGE Cette première page est un assemblage total d’éléments différents (Photo, Logo, Textes, Objet vectoriel)... La photo est prise de la photothèque directement, que j’ai colorisée dans les tons violets pour coordonner avec l’ensemble. Le tout est produit sur Illustrator, l’ensemble peut être agrandi à l’infini grâce au système vectoriel.

5 quai Vologne 88640 GRANGES SURVOLOGNE Tél : 03 29 51 13 13 Lapetitemyrtille88@hotmail.fr

34


3

Mission : Réalisation d’une visite virtuelle

ème

Le matériel utilisé :

Le Lieu : Studio Lumière Sujet : Il s’agit de la Maison de Santé de Darney, construction neuve de juillet 2013, batiment accueillant plusieurs spécialités de médecines. Le client, directeur de la communauté de communes, fournit la liste de pièces à présenter, ici, 12 lieux au total. L’ordre de prise de vue n’a aucune importance puisque lors du montage tout peut être modifiable.

Canon 20D Objectif Fisheyes f/5,6 Pied + support roratif pour l’objectif Logiciel utilisés Photoshop CS5 Sticher Panotour Pro

Prise de vue

Le support rotatif et l’objectif fisheye permet de produire un panorama d’une unique pièce en seulement 3 photos assemblées. Cependant, afin d’avoir une exposition finale la plus juste et homogène possible, chaque tiers de pièce est shooté en braketing (environ 5 expositions différentes), les différents brackets se font en variant cran par cran la vitesse, puisque l’ouverture à 5,6 est fixe.

VISITE VIRTUELLE

Montage

Une fois les prises de vues effectuées, il est important de trier précisément l’ensemble des clichés, afin de ne pas être débordé par le nombre de photos (15 photos/pièce et 12 pièces). Il faut par la suite sélectioner les 3 expositions les plus compatibles entre elle pour former à l’aide de Sticher un panorama où l’exposition est la plus équilibrée pour chaque recoin de la pièce. C’est lors de cette partie que les erreurs se font remarquer, les décalages multiples. Il faut alors dans un premier temps assembler les 3 images manuellement puis corriger au maximum les imperfections grâce à Photoshop (dont les ombres formées par le pied). Une fois les 12 panoramas formés, le montage final de la visite virtuelle se fait sur Panotour Pro, il faut créer des liens entre les pièces ce qui permettra de se déplacer virtuellement entre chacune d’elle. Puis il faut masquer le pied par un patch Communiquez malin et instaurer des boutons de navigation.

Publication de la visite virtuelle

Une fois la visite finalisée, elle est mise en ligne sur le site http://www.visitezmaville. com, où l’entreprise expose ses travaux de visite virtuelle en tant que vitrine. Le client quant à lui reçoit au format CD, la visite virtuelle qu’il pourra à sa guise insérer sur le net, sur son site ou autre. La marque de l’agence de communication reste au niveau du pied, par le patch ajouté, touche importante de publicité permettant à tout visiteur de découvrir la société.

Propriétés du fichier

Extension : .jpg Poids moyen : 10 Mo Propriété couleurs : RVB Les fichiers sont rangés dans le dossier de partage sur le réseau, afin que Gilles puisse y accéder et apporter ses modifications.

Difficultés principales de la visite virtuelle : L’exposition varie énormément en fonction des sources lumineuses (fenêtres, lampes), les rayons touchant parfois directement l’objectif. Le niveau du pied et de l’appareil photo doit être très contrôlé. En effet le moindre décalage rend difficile le montage et diminue les points de liaison entre les photos. J’ai d’ailleurs rencontré ce problème lors des montages de 3 pièces.

35


ANALYSE DE L’IMAGE Ce panorama est un assemblage de 3 photos, prises avec un objectif fisheye (voir fiche visite virtuelle). On remarque tout de suite, la masse noire à la base de la photographie, c’est en fait le trépied qui apparait. Il sera camouflé par le patch logo de l’agence. La lumière est artificielle, par des néons, et légèrement naturelle par les rayons venant des fenêtres et extérieurs. Sur cette photo on observe bien un léger défaut au niveau des néons, le raccord tombant juste sur ce point. C’est pour cela qu’il faut procèder à un braketing, afin de

pouvoir retoucher sur photoshop et atténuer ce défaut. parfois le raccord entre deux photos est médiocre comme on peut le voir (bulle rouge). A ce moment encore une fois on utilise alors sur photoshop l’outil tampon, pour remédier au problème. L’objectif fisheye circulaire provoque une déformation évidente, lorsque l’image est présentée en panorama. Malgré cela, une fois montée la visite virtuelle est parfaite et les défauts ne sont plus visibles ou alors très discrets.

36


4

ème

Mission : Réalisation et Alimentation d’un Site internet

Le Lieu : Agence de Bruyères Sujet : La création de site Internet est une activité à part entière de l’Agence de communication. De plus, en pleine création du nouveau site de l’entreprise, Gilles m’a chargé de créer et alimenter la boutique en ligne.

Les outils utilisés :

Plateforme gestion Web : * Joomla

Post-Production Logiciel de retouche Base de la production et création: * Photoshop CS6 Une nouvelle fois, le site étant à l’image de la société concernée, son de* Illustrator sign doit être en accord avec sa charte graphique. Ici, il fallait retrouver les couleurs rouge, noir et blanche, puis entre autres les éléments tels que les * InDesign pneus représentant la fonction de l’association : Garage automobile.

Montage graphique Le plus difficile est de trouver l’imagination, afin d’organiser chaque bloc et de rendre l’ensemble agréable et attractif. C’est effectivement difficile : l’imagination prend son temps à venir.

SITE INTERNET

La fonction de ce site est semblable à une vitrine. En effet, le client demande à être présent sur le net, par cet outil ouvert et accessible à tous. Le site se présente en 3 parties : bandeau nominatif, bloc central de présentation, et bandeau contact. Le bloc central regroupe la présentation de l’activité, une galerie déffilante de photos et une place pour l’actualité de l’association. Tout autour de cela, il faut donner un visuel au site. J’ai choisi ici une photo d’une voiture vintage à laquelle je diminue son opacité afin de laisser le texte visible pour le visiteur. Je choisis ensuite un fond noir et des éclats de verres que l’on retrouve sur les cartes de visite du client, clin d’oeil rappelant une fois de plus de qui il s’agit, tout autour de la page pour utiliser l’espace entier de l’écran du visiteurs en le mettant à l’image de l’association. Notons que la photo d’automobile est en libre droit et peut donc être utilisée comme simple illustration dans son ensemble ou non.

Publication du documents Propriété du fichier

Extension : .aid / .indd Propriété couleurs : RVB Les fichiers sont rangés dans le dossier de partage sur le réseau, afin que Gilles puisse y accéder et apporter ses modifications.

Mon travail était de créer la base du visuel du site, Gilles prend par la suite le relais redisposant les blocs créés dans un éditeur de site. La facturation de ce travail se fait pour une durée de 1 an, au delà de laquelle le client choisit de renouveller l’hébergement ou non.

Difficultés rencontrées : Gilles travaille quasi exclusivement sur Illustrator, hors navigant entre Epinal et Bruyère, j’ai débuté le travail sur InDesign sur le Mac d’Epinal mais une fois de retour sur mon poste de Bruyères, équipé seulement d’Illustrator, il m’était donc indispensable de ne pas oublier d’enregistrer mon travail sous les deux formats.

37


CONCLUSION

C’est principalement dans ce troisième stage que j’ai découvert et compris l’importance de la gestion d’une société. Dans une agence de communication telle que Communiquez Malin le nombre de clients différents ne se compte plus, et les dossiers peuvent vite envahir les bureaux et être au final perdus, ce qui aurait de graves conséquences. Il faut savoir aussi être créatif et réactif et ne pas hésiter à aller chercher le client par du publipostage, des mails etc... Toujours garder une activité et des journées remplies. L’aspect commercial du métier ne peut pas être évité c’est une évidence, il faut savoir se montrer attractif tout en permettant de vivre de notre activité, pour cela c’est une gestion commerciale intense, il ne suffit pas d’être bon photographe, il faut savoir être bon gestionnaire pour que son propre projet ait une chance de fonctionner et durer.

38


BILAN FINAL Lors de mes stages j’ai pu découvrir trois milieux très différents dans des environnements différents, sur beaucoup de points mes trois périodes ont été fortement variées. Et maintenant avec du recul et échanges avec les collègues du BTS, je me rends compte de la chance que j’ai eu de po voir vivre trois expériences diversifiées et surtout enrichissantes. Le premier stage au sein d’une collectivité m’a appris à aller au contact des gens tout en faisant preuve de discrétion, à organiser mon travail et mon emploi du temps. Les conditions me poussant à faire preuve d’autonomie et de professionnalisme, notamment sur les manifestations très officielles. De plus comme cela était mon premier stage, c’était l’occasion pour moi de me rendre compte déjà de mon avancée photographie grâce à la formation mais aussi, de me rendre compte de tout le chemin restant à parcourir au vu de mes difficultés sur le terrain. Puis, il y a eu le deuxième stage, grand chamboulement et grande aventure. On m’a toujours dit de ne jamais louper d’opportunité, que cela se finisse sur du positif ou du négatif, tout me servira , tout est expérience. Mes origines me rattachant à cette terre inconnue, malgré mon petit endettement, tout y était bénéfique que ce soit pour ma carrière professionnelle, l’enrichissement culturel et ma découverte familliale. Ce fut un stage photographique complet de A à Z, et s’entendre dire que l’équipe et le studio va ressentir mon absence, il n’y a pas plus belle récompense. Cette expérience m’a poussée dans mon idée que le monde de la publicité ferait partie intégrante de ma carrière professionnelle.

Et enfin le dernier stage, agence de communication, monde de commerce à l’état brut, mes pieds sont retombés bien au sol.L’open space me fait vivre la gestion commerciale, les retards de paiement des clients, les boulettes des fournisseurs, du graphiste, du gérant.. En plein coeur du milieu de négoce que je connais déjà finalement mais différemment, plus à la recherche du profit, de l’expansion. L’agence étant en plein boom, pic de développement, j’ai donc pu là, améliorer ce côté gestion et commercial, qui me sera indispensable pour la suite. En plus de cela, j’ai aussi découvert la visite virtuelle et là aussi, grande révélation, et idée d’évolution lors de mon entrée sur le marché. J’ai découvert trois milieux qui me semblent nécessaires pour ma formation. Dans un premier temps les côtés contact, organisation, attitude du photographe, puis les côtés technique et artistique indipensables au photographe, et enfin, le côté commercial, ambition et développement du photographe tenant son entreprise. Il faut savoir puiser bénéfice de chaque occasion qu’elle soit positive ou négative, l’expérience enseigne lentement au prix des erreurs.

39


Remerciements L

a particularité commune à tous ces stages se porte sur la richesse des nombreuses rencontres faites lors de ces 15 semaines. On se sent là un peu comme lors d’une remise de trophée où les noms nous viennent et se poussent en cascade afin de n’oublier personne tant chaque individu rencontré, par ses apports personnels a fait la différence pour que ces stages soient si enrichissants.

Je voudrais tout d’abord remercier

Mme Delacote Sandrine, directrice du service communication de la Mairie d’Epinal, de m’avoir accueillie chaleureusement au sein de son équipe, dont les membres m’ont rapidement intégrée et mise à l’aise, tout particulièrement, Magalie Halvick, Kathia Hahn et Maxime Bertand (service des fêtes), qui en plus de m’avoir apporté savoir et conseil, ont partagé et égayé chacune de mes pauses repas.

M

on expérience réunionnaise est quoiqu’on dise celle qui m’a enrichie le plus au niveau technique photographique mais aussi culturellement et humainement. Je remercie donc pour tout cela Jonas de m’avoir permis cette escale pleine de découvertes, d’avoir pris le temps de me faire partager son monde et son professionnalisme, tout comme son père Noor Akhoun, grand homme d’expérience, qui ne manque pas d’anecdotes photographiques. Christine, je crois que je n’aurais jamais assez d’une page pour te dire tout ce que je pense de toi, un très grand merci, 5 semaines ce n’était vraiment pas assez tant apprendre à tes côtés est interessant et sympathique. Et puis évidemment Valérie, finalement c’est grâce à toi que ma demande a été traitée par Jonas, merci pour cela mais surtout

pour ta bonne humeur communicative et tes remèdes contre les piqures de moustiques. Je ne peux pas ne pas inscrire dans ce dossier, les noms de mes très chers hôtes Babeth et Monsieur JP, je ne vous remercierai jamais assez. Ce stage a été pour moi l’occasion d’apprendre et de m’éveiller photographiquement dans un environnement différent, mais aussi un prétexte pour rencontrer ma famille beaucoup trop éloignée.

J

’ai eu la chance d’intégrer des mi lieux très sympathiques, patients et ouverts à la transmission de savoirs envers leur petite stagiaire, ce n’est pas mon dernier stage qui me contredira. En effet, je remercie Sandrine et Stéphane Pollet, qui m’ont si facilement intégrée comme membre à part entière dans leur équipe. Sandrine, je sais maintenant que je peux avoir un esprit bien commercial indispensable pour mon futur professionnel. Stéphane notre longue discussion de fin de stage m’a remplie d’idées bien construites, un très grand merci à vous deux. Gilles, il t’en a fallut de la patience pour que je devienne une « presque graphiste » en si peu de temps, merci pour cela. Aude, tu m’as fait découvrir une passion pour la visite virtuelle, j’adore. Et évidemment, Mélodie (stagiaire commerciale) un véritable binôme de choc.

T

outes ces personnes citées ont contribué par leur bonne humeur et leur disponibilité, à rendre mes stages passionnants et motivants. Tout au long de mes jours de stages j’ai eu la chance de créer de forts liens avec les personnes m’entourant, chacune me marquant pour X raisons.

40


Projet Professionnel L

es stages permettent de découvrir des milieux professionnels très variés mais finalement complémentaires, ils sont tous liés par la photographie et en même temps dissociables. Pour ma part en tout cas, j’ai su retrouver en chacun, tous les aspects qui me seront indispensables lors de mon entrée sur le marché du travail.

L

e service communication de la ville d’Epinal, m’a apporté la confiance et le culot pour aller au contact des personnes à photographier, aspect indispensable à la discipline. J’y ai aussi intégré l’idée d’organisation, de créer et suivre un emploi du temps bien précis, combler la commande à une date fixée, une rigueur qui m’a toujours fait défaut. Le studio Lumière m’a appris la technique et la réflexion de prise de vue dans des situations très diverses l’une de l’autre, mais aussi tout un processus de retouche et post production publicitaire entre autres. Puis l’agence Communiquez Malin, dans laquelle l’esprit de commerce m’est apparu très concrètement, j’ai bien perçu l’importance de ce caractère en tant que professionnel, mais aussi la grande partie post production et le graphisme, atouts supplémentaires ouvrant des portes différentes sur le terrain professionnel très difficile de la photographie.

A

près près de 5 ans après Bac, je sais que ce BTS signera la fin de mes études, et j’attaquerai le monde professionnel avec motivation et determination. Je commence à avoir une idée de plus en plus précise de mon projet professionnel, je souhaite me mettre à mon compte dans un premier temps en tant qu’autoentrepreneur. Je sais que je ne vivrai pas de mon projet de suite, c’est pour cela qu’en parallèle je conti nuerai à travailler, tout en me developpant.

Donc cela contiendra plusieurs points : * Création Visite virtuelle, pour les collectivités (villages, chateaux), des entreprises privées (bureaux, restaurants), des particuliers (locations chalets). * Création de sites internet, pour des PME, associations (sport, citoyenne) * Photos des équipes sportives (hand), des groupes et individuelles, calendrier * Packshot, pour des PME * Création d’affiches etc...

J

’aurais besoin d’acheter du matériel pour pouvoir prétendre à toutes ces activités, mais je travaille déjà à côté de mes études et je travaillerai encore plus à la fin. Tout ce capital mis de côté me permettra de pouvoir exercer avec un véritable matériel m’apportant la qualité requise pour convaincre mes futurs clients. Commençant tout d’abord, sur le secteur sud de la Meurthe et Moselle (54), je m’étendrai petit à petit, comme l’oiseau fait son nid. Aussi, l’idée de voyager ne s’effacera jamais de moi, tout comme retourner à la Réunion. Je sais que je ne serais jamais grande photographe avec l’aspect artistique qui s’y colle bien, mais je suis motivée et très consciente des difficultés qu’attendent chacun d’entre nous qui souhaite entrer dans le monde du travail.

41


Rapport de Stage Photo KLM 2014