Page 1

Réforme des rythmes scolaires à Troyes

Gestion de l'eau

Une régie dotée d'une autonomie financière remplacera Veolia p.6

Étude surveillée gratuite mais garderie et activités payantes p.6

Concert

Camille Bazbaz : Love Musik sur la scène de la Chapelle Argence ce soir p.9

OUVERTURE EXCEPTIONNELLE

LE DIMANCHE 8 JUIN De 9h30 à 12h30 et de 14h à 18h

Hollande donne la mer à la région

ÉDITION TROYES N°81 du 6 au 12 juin 2014

Fusion Champagne-Ardenne-Picardie

t r o y e s . l h e b d o d u v e n d r e d i .

c o m

St André les vergers 03 25 75 50 95

Lundi 2 juin, le Président de la République a dévoilé sa carte des nouvelles régions de France, qui passeraient de 22 à 14 si les parlementaires votent en ce sens. La Champagne-Ardenne (Champagne-Ardennes sur la première carte officielle préparée à l'Elysée...), fiancée un moment à l'Alsace et à la Lorraine, a finalement été promise à la Picardie. Et ça fait parler, surtout sur la méthode, expéditive, et le manque de concertations, qui font passer ces noces comme un peu forcées. P.4 et 5.

ESSENCE - GPL - GASOIL ÉLÉCTRIQUE

2 adresses pour mieux vous servir CTC 10 TROYES

90, mail des Charmilles à TROYES

03 25 80 72 32

Anciennement CSCA de l’Aube

CTC 10 CRENEY

13, rue de l’Aulne - ZA des Sources à CRENEY-PRÈS-TROYES

03 25 71 91 00

À côté du garage Lenoir derrière Courtepaille

*Offre valable jusqu'au 31/12/2014 offre valable sur présentation de ce coupon sur véhicules de moins de 3,5 t

> >

RN 77 Chemin du chavant


N°81 du 6 au 12 juin 2014 >> t ro y es. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

ÉDITO

La visite chinoise de la semaine

Région PICA ? Champardie maritime ?

Depuis lundi, on peut donc s’amuser à trouver un nom à nos futures régions et débattre des heures du bon choix de capitale. Mais comme me l’ont dit plusieurs élus depuis la publication de la carte de Hollande, ça ressemble à une illustration de plus que la France ressemble à un pays bloqué, coincé entre les susceptibilités d’une personnalité politique d’ici ou d’un clivage gauche-droite qui rejoue la lutte des classes. Le courage aurait été, il y a près de 20 ans, où il y a quatre ans, que l’opposition accepte de jouer le jeu de la réforme territoriale proposée par le pouvoir en place, sorti des urnes. Comme il le serait aujourd’hui, peut-être, avec cette nouvelle proposition. Le courage en politique, il y a près de 20 ans, où il y a quatre ans, ou lundi soir, aurait peut-être été de mettre sur pied un groupe composé de politiciens de tous les partis pour réfléchir à une nouvelle carte territoriale. On effacerait toutes les frontières actuelles, on repartirait des territoires réellement vécus, on tirerait des traits et des flèches entre les aires urbaines et les milieux ruraux. On en oublierait peut-être l’idée même d’un découpage en régions et en départements, pour ne retenir qu’une France, région de l’Europe. Je comprends très mal le mandarin, mais mardi matin, lors de la visite officielle de la délégation du Sichuan à l’Hôtel de Région, à Châlons, j’ai cru entendre deux représentants chinois s’étonner de voir deux villages français agités à l’idée qu’on allait les réunir. Le Sichuan, province chinoise, compte près de 90 millions d’habitants. Depuis lundi, on peut s’amuser avec les noms des nouveaux grands ensembles, mais le désuet clivage gauche-droite bloquera jusqu’au nom des futures régions. On peut s’amuser, ça évite de pleurer.

Tony Verbicaro

La météo Vendredi

13° 27°

Dimanche

14° 29°

Samedi Lundi

16° 29° 17° 31°

Qualité de l’air

5

Vendredi 6 juin

Samedi 7 juin

Dimanche 8 juin

Moyenne

L’indice varie de 1 – très bonne qualité de l’air à 10 – très mauvaise qualité de l’air.

L’h ebdo du v en dre di Troye s Journal hebdomadaire gratuit d’information locale édité par la SARL LHV Editions 15 rue Bégand 10000 Troyes Té l. 03 25 49 90

04 Directeur de la publication : Frédéric Becquet (fb@lhebdoduvendredi.com) Redacteur en chef : Tony Verbicaro (tony.verbicaro@lhebdoduvendredi.com) Journaliste : Marjolaine Combraque (marjolaine.combraque@lhebdoduvendredi.com) Responsable commercial : Yoann Ruin (yoann.ruin@lhebdoduvendredi.com) Commerciale : Valérie Malezieux (valerie.malezieux@lhebdoduvendredi.com) Tél. 06 30 76 95 24 Administration : Martine Bizzarri Infographistes : Anne Rogé et Catherine Clément Parution le vendredi matin Imprimé par IPS à Fouilloy

troy e s.l heb doduve ndre di .com

Si loin, si proche

Mardi 3 juin, l’Hôtel de région, à Châlons-en-Champagne, était en effervescence. Jean-Paul Bachy, le président, recevait Wang Dongming, le secrétaire du Comité du Parti communiste chinois de la province du Sichuan, en clair, le numéro un de la province, pour sa première visite en France. La blague « je croyais qu’on fusionnait avec la Picardie  », au lendemain de la publication de la carte de François Hollande, a fait le tour et sou- Jean-Paul Bachy et Wang Dongming, Secrétaire du Comité du Parti communiste chinois de la province du Sichuan. rire. © l'Hebdo du Vendredi Il n’y a pas eu de conférence de presse commune, Wang Dongming ne souhaitant pas se prêter au jeu des questions des journalistes, « ce que je regrette », a tout de même dit Jean-Paul Bachy, mais la séance de photos a pu durer plus longtemps que prévu, déjà pas mal. Cette visite a permis à la Champagne-Ardenne et au Sichuan de signer un nouvel accord de coopération, qui ne fera pas revenir les cargos à Vatry demain, mais au moins d’ouvrir, à l’aéroport champenois, un bureau commun rassemblant les élus économiques des deux régions pour permettre de développer l’export, dans les deux sens.

Tony Verbicaro

Coup d’oeil sur le monde A bout de bras

A Grenoble, la police est à bout. Depuis le début du mois, un phénomène peu commun sévit dans la métropole : chaque jour, plusieurs appels arrivent au commissariat, signalant tous la présence d'un bras dépassant d'un coffre de voiture. Des scènes d'horreur qui, en réalité, ne sont que de vastes farces, des plaisantins s'amusant en effet à acheter de faux bras avant de les accrocher à leur voiture. Une situation qui se répète de plus en plus dans la cité grenobloise et qui commence sérieusement à agacer les policiers, furieux d'intervenir à chaque fois pour rien. Point positif pour ces derniers : face au succès du « gag du bras  », les magasins de farces et attrapes de la région sont aujourd'hui quasiment tous en rupture de stock...

Le stress des exams

En Algérie, les exorcistes sont d'ordinaire sollicités pour aider les malades et les épouses souffrant de stérilité. Cependant, depuis quelques semaines, c'est pour une toute autre raison qu'ils se voient réclamer leurs services. A l'approche du baccalauréat, des centaines, voire des milliers de candidats se tournent vers un exorciste pour vaincre leur stress de l'échec et se préserver du mauvais œil. Un stress renforcé par le faible taux de réussite à l'épreuve dans le pays : à peine 50% l'année dernière. Les imams, qui pratiquent l'exorcisme, procurent ainsi quelques recettes aux candidats afin d'accroître leurs capacités de concentration, à base par exemple de miel, d'amandes, de grains d'anis, de pistaches et de raisins secs. Une décoction à boire d'une façon très précise et qui s'apparenterait donc à une vraie potion magique. Verdict aux résultats...

Un au-revoir sans démesure

Manuel Uribe était l'homme connu pour être le plus gros du monde. « Etait » car ce Mexicain, âgé de 48 ans, est décédé la semaine dernière, succombant visiblement à une arythmie cardiaque après avoir été hospitalisé depuis le 2 mai. En 2006, il rentra dans le Guiness Book des Records avec un poids atteignant 560 kilos. L'année suivante, Uribe s'était lancé le pari de perdre du poids, sans recourir pour autant à un anneau gastrique. Un défi remporté puisqu'il perdit au total près de 260 kilos. Deux ans plus tard, le Mexicain horsnormes, au propre comme au figuré, avait même trouvé l'amour en s'unissant avec une jeune femme. Son combat contre l'obésité et sa motivation sans faille resteront, quoiqu'il en soit, un exemple pour beaucoup.

D'un monde à l'autre

Gary Stocker est un Anglais plutôt surprenant. Ancien étudiant en droit, diplômé de la prestigieuse université d'Oxford, il exerçait depuis plusieurs années la profession d'avocat dans un cabinet très en vue du pays, émargeant chaque mois avec un salaire à six chiffres plus que confortable. Oui mais voilà, pour Gary l'argent ne fait pas le bonheur. Aussi, le Britannique, qui possède pourtant une maison à plus d'un million de livres, a récemment tout plaqué pour se reconvertir dans la profession... d'homme canon ! Pour cela, le désormais ancien juriste est allé jusqu'à faire l'acquisition d'un véritable chapiteau de cirque de 1 400 places pour 10 000 euros, et recherche actuellement des partenaires (jongleurs, dresseurs, équilibristes, etc. pour monter son premier spectacle).

Un an de plus

Où est passé le loup ?

La rubrique Un an de plus propose de revenir sur un événement traité un an auparavant, semaine pour semaine. L'occasion de donner un droit de suite, de regarder comment les choses ont évolué depuis. Il y a un an les attaques de troupeaux de moutons dans le bar-sur-aubois se faisaient de plus en plus fréquentes, on parlait d'un loup voire de plusieurs mais rien n'était encore sûr. Les esprits s'échauffaient entre les éleveurs, l'ONCFS et les associations de protection des animaux. En janvier 2014, de nouveaux cas de brebis égorgées ou blessées avaient fait leur apparition dans le même secteur et un loup a même été retrouvé mort, tué par balle, dans la Marne près de Mailly-le-Camp, en février. Mais depuis ces quatre derniers mois aucune trace de loup dans le paysage aubois n'a été recensé.

M.C

Histoire

Ça s'est passé un...

Cette rubrique retrace l'histoire et les histoires de Troyes et de ses environs par notre célèbre historien amateur local, Jacques Schweitzer.

Les « gens de Troyes » se réunissent chaque année, à partir de 1270, en assemblée générale, le 11 juin, à l’appel de la cloche du beffroi car c’est le jour de la Saint-Barnabé (apôtre). Dans la région cette assemblée paraît une sorte de fête de l’été, comme le rappellent les dictons  : «  S’il a plu à la Trinité, Il pleut 40 jours sans quitter, mais Barnabé peut racheter  », «  S’il pleut à la Saint-Médard, la vendange diminue d’un quart, mais s’il fait beau à la SaintBarnabé, elle diminue de moitié », « À la Saint-Barnabé, la faux au pré ».

Le 4 juin 1852, le maire fait placarder un arrêté relatif aux chiens errants : « Les chiens de race dangereuse, tels que boulesdogues et boules-dogues métis ou croisés, ne pourront circuler sans être muselés et tenus en laisse… les chiens auront en outre un collier garni d’un plaque de métal portant les noms et demeures des personnes auxquelles ils appartiennent… les marchands forains et autres voituriers qui amènent des chiens avec eux, devront les museler et les tenir attachés avec une chaîne de fer sous l’essieu de leurs voitures, assez court pour qu’ils ne puissent inquiéter les passants ou se jeter sur eux ». 150 ans plus tard, François Baroin se fait interpeller dans l’Est-Eclair du 16/08/1999, par un habitant qui promenait tranquillement son chien quand il a été victime d’une agression par deux pitbulls. En 2000, il prend un arrêté semblable à celui-ci-dessus.

Jacques Schweitzer

> jschweitzer.jimdo.com


Un mariage blanc ?

Fusion Champagne-Ardenne-Picardie

n’a jamais été évoqué. La Picardie avec le Nord-Pas-de-Calais, oui, ça on l’a vu sur de nombreuses cartes depuis plusieurs semaines. Et nous entretenons lui et moi les meilleures relations. Quand nous avons été élus, ensemble, en 2004, il m’a offert une bouteille de champagne de Picardie, le meilleur champagne, d’après-lui ! », sourit Jean-Paul Bachy. Cela dit, s’il est un domaine où cette la manière dont ça gronde sérieuse- fusion ne poserait aucun problème, c’est celui ment (en Loire-Atlantique, qui restera de la filière champagne, puisque l’appellation en Pays de la Loire, alors qu’on rêvait toute entière serait alors réunie sous une d’une grande Bretagne, ou encore dans les même étiquette géographique. trois régions qui pourraient former la nouvelle « Ça relève d’une certaine logique, redevient méga-région Centre-Limousin-Poitou- sérieux Jean-Paul Bachy à propos de cette fusion annoncée. Le vignoble Charentes) ou plus diplomatiquede Champagne s’étend ment, comme en Picardie, l’approUne méthode jusqu’en Picardie, et donner bation des parlementaires n’est pas une cohérence au vignoble acquise. Les Radicaux de gauche très contestée c’est logique. Nous partageons et une partie des députés EELV ont déjà annoncé qu’ils voteraient contre, faisant déjà le pôle de compétitivité Industries Agroressources, et nos universités travaillent aussi sans doute alliance avec l’opposition. Dans la future possible Champagne-Ardenne- ensemble. » Picardie (juxtaposition alphabétique), Brigitte Il est fort probable que le téléphone ait Fouré, la maire Nouveau centre d’Amiens, a chauffé fort lundi entre les conseils régiofait part de son incompréhension, sur la naux, et notamment celui de Champagneméthode comme sur la fusion. Claude Ardenne, et l’Elysée. D’après de nombreuses Gewerc, le président PS de l’actuelle Picardie sources, vers 18 heures encore, la Picardie a fait connaître sa « surprise », ne cachant pas était associée au Nord-Pas-de-Calais, la qu’il avait les yeux tournés vers les Champagne-Ardenne à l’Alsace et à la Normandies (haute et basse, qui ne feront Lorraine. Une version du redécoupage qui qu’une, enfin !) ou plutôt le Nord-Pas-de- profitait moins à la Champagne-Ardenne. Vu Calais cousin. Jean-Paul Bachy, a commenté d’ici, une fusion avec la Picardie vaut sans avec beaucoup de politesse la réaction de son doute mieux qu’un mariage avec l’Alsace et homologue picard : « Claude Gewerc s’est dit la Lorraine, où elle aurait perdu en visibilité. surpris, c’est tout. La Normandie ? Non, ça Aucune agglomération de Champagne-

Le Président de la République a donc dessiné une nouvelle carte des régions de France qui associe la ChampagneArdenne et la Picardie. Rien de définitif, puisque le projet doit passer devant le Sénat et l’Assemblée nationale, et le Premier ministre, Manuel Valls, a évoqué la possibilité de retouches.

A

Incongrue pour certains, logique pour d’autres, la fusion entre la Picardie et la Champagne-Ardenne est, sur certains points, incontestable. Deux grandes régions agricoles, qui partagent le pôle de compétitivité Industries et Agro-ressources, un rôle moteur dans le développement des énergies éoliennes ou encore l’appellation champagne, qui se trouverait unifiée aussi d’un point de vue administratif. Dans l’histoire de l’art, les deux actuelles régions ont suivi le mouvement gothique. Enfin côté études supérieures, les universités connaissent déjà des transversalités, et la présence, sur un même territoire, de deux universités technologiques (Troyes et Compiègne) et de l’Ensam (Châlons) permet de compter sur un très grand nombre d’ingénieurs à former.

Un géant agricole, viticole et éolien

Il y a deux ans, la chambre régionale des comptes de Champagne-Ardenne a quitté Châlons. Depuis, les comptes publics régionaux sont scrutés depuis la Lorraine, à Epinal. Eh bien pour la Picardie, c’est la même chose, on dépend du Nord-Pas-deCalais. A moins de centraliser totalement cette activité indispensable, il paraît évident qu’il faudra réinstaller une grande chambre régionale des comptes de ChampagneArdenne-Picardie quelque part. Economique et simple…

Une chambre des comptes à réinventer

Dans sa tribune envoyée aux quotidiens de province, le chef de l’Etat a aussi annoncé qu’il souhaitait reporter les élections régionales et départementales de six mois, de mars à octobre 2015. On élira à ce moment-là, donc, les élus des nouvelles régions, et les derniers conseillers départementaux, dont la disparition est programmée pour 2020, à condition d’un vote des parlementaires réunis en Congrès, puisqu’il s’agit d’une réforme constitutionnelle. Et ça n’est pas gagné. Dernier point de la réforme annoncée, les nouvelles intercommunalités. A compter du 1er janvier 2017, les communautés de communes devront peser 20 000 habitants minimum, contre 5 000 aujourd’hui. Ce qui rebattra les cartes de la précédente réforme de l’intercommunalité (1er janvier 2014) qui entre à peine en période de digestion.

Ce que François Hollande a aussi annoncé

La Picardie apporte une plus grande population, la Champagne-Ardenne un meilleur résultat économique...

Ardenne ne peut rivaliser avec le sillon Lorrain (Metz-Nancy) et Strasbourg. JeanPaul Bachy aurait tenté d’obtenir un mariage à trois, Picardie-Champagne-ArdenneLorraine. Souhait partagé notamment par Catherine Vautrin, la présidente UMP de Reims Métropole. Mais cette solution, si elle plaçait clairement la Champagne-Ardenne au centre, laissait l’Alsace, pas suffisamment peuplée, isolée. Chez les élus, les réactions vont d’un bout à l’autre du nuancier. Philippe Adnot, sénateur et président du Conseil général de l’Aube, ne mâche pas ses mots. « Nous sommes dans une non-région qui n'a pas l'histoire, la réalité économique ou la réalité des infrastructures de son côté. Il y a un accommodement des partis. Comment la Picardie pourrait s'intéresser aux problèmes d'infrastructures de la ligne 4 ?! On nous a concocté une non-région qui n'aura pas de caractère d'influence, qui ne provoquera pas d'économie mais qui génèrera des augmentations de la dépense ». Benoist Apparu, député-maire de Châlons, n’avait jamais « imaginé que cette région aurait un jour une frontière maritime. Quand on voit le positionnement de la ChampagneArdenne, c’est du grand n’importe quoi. On a trois pôles très forts : le Nord, Strasbourg et

Paris. Pour moi il fallait faire trois régions autour de chacun des pôles, et il y avait la place pour une région intermédiaire importante rassemblant la Champagne-Ardenne avec une partie de la Picardie (l’Aisne), et soit la Lorraine entière, soit un bout de la Lorraine (la Meuse par exemple). » Franck Leroy, le maire d’Epernay, estime de son côté que « le pire serait qu’à cause d’opposition politicienne cette réforme échoue, on n’aboutisse pas, ça démontrerait que la France, pas celle de gauche, ni celle de droite, mais la France, est incapable de se réformer.  » Même s’il regrette la méthode : « On aurait pu nommer une commission composée d’élus de tous bords à qui donner trois mois pour établir un projet qui aurait servi de base à la nouvelle carte. On n’aurait pas perdu beaucoup de temps, et ça aurait eu une autre allure. » La méthode employée par le Président de la République met globalement tout le monde d’accord. Illustrations avec des élus de droite et de gauche. «  Il y a eu zéro concertation, c’est inacceptable, c’est une méthode d’un autre temps, on a le sentiment que les Parisiens méprisent la province  », regrette Catherine Vautrin. «  Apprendre ça par communiqué de presse, sans concertation préala-


N°81 du 6 au 12 juin 2014 >> t ro y es. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

Il faut sauver le soldat Châlons

Quelle capitale ?

la limite, la capitale, on s’en fiche. La question n’est pas là. On ne fait pas le G10 ou une grande région pour des questions de positionnement de sites administratifs. L’enjeu n’est pas administratif, il est économique. » Franck Leroy, maire d’Epernay et président du G10, prône un maintien des services administratifs dans les deux villes qui le sont déjà dans le nouvel ensemble, Amiens et Châlons-enChampagne. « De toute façon, l’administration est vouée à régresser dans ses effectifs », poursuit-il. A la lecture d’une carte de la nouvelle grande région Champardenno-picarde, le centre de gravité est à Reims, à égale distance de la baie de Somme et du plateau de Langres, les deux extrémités. Et Reims, comparée à Amiens, aussi bien en ce qui concerne sa population intra-muros, son agglomération, ou sa zone de chalandise, pèse davantage d’habitants qu’Amiens. Ce qui ferait de la cité des sacres une capitale évidente de la nouvelle région. Problème : Reims n’est pas le siège de l’administration, ni pour la Champagne-Ardenne, ni pour la Marne. Toutes les institutions sont à Châlons-enChampagne, dont on imagine aisément la souffrance qu’éprouverait la ville si elles étaient amenées à déménager. Et ça va bien au-delà du sentiment de chauvinisme d’un habitant. Avec plus d’un salarié sur deux employé dans la fonction publique, si Châlons perdait son statut de capitale, la catastrophe serait démographique et économique. On estime à 10 000, au moins, le nombre de Châlonnais qui seraient amenés à partir. « Je viens d’investir 20 millions d’euros sur Châlons, nous confiait Michel Gobillot, président de la CCI châlonnaise et tête d’affiche E. Leclerc de la ville. Mais c’est calculé sur une agglomération de 65 000 habitants. Si on enlève 10 ou 15 000, c’est l’Etat qui remboursera ma dette ? » Du côté des élus, Benoist Apparu, le maire, et Bruno Bourg-Broc, le président de l’agglo, ont déjà envoyé un courrier aux personnels

A

. © l'Hebdo du Vendredi

ble avec les élus, les parlementaires et surtout sans débat avec les concitoyens, c'est une méthode qui laisse à désirer », insiste Arnaud Robinet, le maire de Reims. « Cette carte est sortie du chapeau, lâche Gérard Berthiot, vice-président socialiste du Conseil régional de Champagne-Ardenne, c’est un déni de

démocratie, les élus des collectivités n’ont pas été sollicités, je ressens un peu d’indignation sur la méthode employée. » Sur la méthode, les politiques picards et champardennais font déjà région commune…

Tony Verbicaro

Nouveau en région !

Dans la corbeille

vec la fusion, la Champagne-Ardenne gagnerait donc une façade maritime, avec la baie de Somme, longue de 70 km. Le Crotoy et Saint-Valéry-sur-Somme seront dans la région ! C’est moins connu que Le Touquet-Paris-Plage, qui reste dans le Nord-Pas-deCalais, ou Le Tréport, qui sera Normand tout court ! Point commun historique entre en particulier Reims, et la baie de Somme : Jeanne d’Arc. La pucelle fut détenue au Crotoy avant son procès à Rouen. Autre élément touristique fort que gagnent les Champardennais : un second aéroport… parisien ! La Champagne-Ardenne amène dans la corbeille l’aéroport de Paris-Vatry, la Picardie celui de Paris-Beauvais. A Tillé, précisément, on a fait le pari de Ryanair en 1997. En 2013, la base de la compagnie low cost irlandaise était le neuvième aéroport de France en termes de passages (près de 4 millions). Une raison de plus de renforcer la position fret de Vatry. Moins touristique, et beaucoup plus politique : la Champagne-Ardenne n’avait pas vu de commune gagnée par le Front national aux dernières municipales de mars. En Picardie, il y a VillersCotterets, où Franck Briffaut ne cesse de faire parler de lui…

A

T.V

municipaux, intercommunaux et du CCAS. « Vous pouvez compter sur notre détermination à défendre le statut de capitale régionale de Châlons », écrivent-ils, se voulant rassurants. « Il n'y a pas de doute, nous a dit Bruno Bourg-Broc, il va falloir se battre et rester vigilant pour préserver les fonctions que nous voulons absolument garder.  » « Il faut donc absolument construire une métropole avec Châlons, Reims et Epernay, enchérit Benoist Apparu. Et surtout, je pense que tout le monde est d'accord avec ça, arrêter les « guéguerres » ancestrales qui nous animent pour avancer. » Vu de Reims, dont les élus ne revendiquent pas de devenir une capitale administrative, mais plutôt économique, on parle le même langage. Arnaud Robinet, le maire de Reims, et Catherine Vautrin, la présidente de l’agglo, voient une excellente opportunité dans la nouvelle situation centrale de Reims « de positionner le territoire rémois en véritable capitale économique de cette nouvelle grande région. Nous pouvons devenir une vraie métropole d'attractivité, mais Reims seule n'y arrivera pas ; c'est pour cela qu'il faut accélérer notre rapprochement avec Châlons et Epernay, rapprochement que je défends depuis longtemps. » Pour Franck Leroy, la vision à trois ReimsChâlons-Epernay est trop courte. « Ne faire une collaboration qu’à trois, c’est se priver d’un pôle métropolitain crédible, et si une ville y a un intérêt, c’est bien Reims. Ayons des coopérations à géométrie variable, selon les thèmes, entre les trois villes marnaises, ou comme ce sera le cas dans les Ardennes entre Charleville et Sedan, mais il faut un pôle métropolitain qui tourne autour du million d’habitants, comme c’est le cas du G10. » Une position d’autant plus défendable vis-à-vis de la Picardie que trois villes picardes, Château-Thierry, Laon et Soissons, font partie du G10 et assument totalement de partager le territoire commun de Reims plutôt que celui d’Amiens.

T.V


L'école jusqu'à 15 h 45 pour tous

N°81 du 6 au 12 juin 2014 >> t ro y es. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

La ville de Troyes a fait le choix d'appliquer la réforme des rythmes scolaires à la rentrée de septembre 2014 seulement pour avoir le temps de préparer le nouveau village éducatif en rencontrant les acteurs concernés et en formant des groupes de travail.

l nous a fallu plus d'un an pour organiser la réforme tellement c'était quelque chose de lourd, un changement extrêmement important et transversal », commente Sibylle Bertail, maire adjoint chargée de l'enseignement. La rentrée scolaire du 2 septembre 2014 comportera plusieurs changements pour les 4 500 enfants des 18 écoles maternelles et des 17 écoles élémentaires de Troyes. La réforme impose une semaine de quatre jours et demi avec le mercredi matin, 24 h de cours hebdomadaires dont 5 h 30 de cours par jour et 3 h 30 par demi-journée maximum. L'école - en maternelle comme en primaire débutera à 8 h 45 jusqu'à 12 h le matin (9 h 12 h le mercredi) et 13 h 45 - 15 h 45 l'après-midi. Et bien que l'aide au travail scolaire reste gratuit, d'autres temps ne le seront pas. En maternelle, la garderie du matin et du soir (7 h 30 - 8 h 30 et 17 h - 18 h 15) sera facturée 50 centimes de l'heure soit 17,50€ par période de sept semaines - pour les familles troyennes - pour cinq matins par semaine ou quatre soirs par semaine avec un tarif dégressif pour les enfants qui vont à la garderie matin et soir (25€). « Ça reste symbolique par rapport au coût réel.  » Un temps récréatif d'activités gratuites est alors proposé l'après-midi,

I

La réforme coûte environ 8 millions d'euros pour la ville de Troyes et elle n'est compensée en partie que les deux premières années. © l'Hebdo du Vendredi

de 15 h 45 à 16 h 30 et sera assuré par les ATSEM, les agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles, ainsi que par une personne qualifiée en plus dans chaque école. « Nous avons fait le choix des ATSEM pour garder le lien avec les familles et les enfants. »

Quatre fois en étude surveillée ou deux activités par semaine

Pour les écoles élémentaires c'est un peu différent, bien que les temps de garderie soient également payants (7 h 45 – 8 h 45 et 17 h -18h à raison de 14€ minimum, selon les jours choisis,

pour une période de sept semaines), les parents auront la possibilité d'inscrire leurs enfants à des activités payantes deux fois par semaine ou alors de les laisser en étude surveillée gratuite quatre fois par semaine. Différentes activités seront proposées au sein de quatre thématiques : des ateliers sportifs, culturels, créatifs ou de découverte. Les enfants étant séparés selon leur niveau : CP, CE1 et CE2 seront ensemble tandis que CM1 et CM2 feront d'autres activités adaptées à leurs âges. Le tarif des activités est de 10€ pour une période de sept semaines. «  Le temps scolaire et le temps périscolaire c'est à la collectivité de l'assurer mais les bornes de ces temps sont payantes  », résume Yves Minck, le directeur général des services publics. Les ateliers se dérouleront de 16 h à 17 h 30 les lundis et jeudis ou les vendredis et samedis selon le secteur dans lequel l'école est référencée. Par ailleurs, pour les enfants se rendant dans les accueils de loisirs le mercredi aprèsmidi, ils pourront être emmenés directement à l'accueil après la cantine scolaire mais dans ce cas, l'accueil de loisir sera obligatoirement celui qui dépend de l'école où est inscrit l'enfant. Dans les semaines qui suivent, un projet éducatif territorial sera signé par la Ville et le DASEN (directeur académique des services de l'éducation nationale). « On subit cette réforme mais on veut faire le mieux possible. L'enfant n'est pas un otage politique », conclut Sibylle Bertail.

« Il y a eu des échanges approfondis au niveau du groupe pour essayer de dégager un consensus  autour de la production, du transport, du stockage et de la distribution de l'eau », poursuit Marc Bret. La régie sera ainsi dotée d'un budget annexe au budget principal de la Ville sur le principe de « l'eau finance l'eau », l'autofinancement par les usagers (les factures d'eau paient la gestion du réseau). « Nous faisons le choix d'assurer une transparence totale sur l'information et les comptes - contrairement au délégataire qui a fait preuve d'une certaine opacité, notamment par rapport à la masse salariale. Le personnel exclusivement affecté au contrat sera repris par la régie avec des contrats de droit privé.  » Par la suite, des représentants d'associations de consommateurs pourront intégrer la régie gérée par la ville, des réunions publiques devraient présenter «  l'ensemble des paramètres qui permettent de fixer le prix juste de l'eau » et des questions seront encore à envisager pour le groupe de travail comme celle du périmètre de gestion de l'eau pouvant s'élargir au Grand Troyes, des actions préventives à mener contre la pollution, le gaspillage, etc. Quant à la question des éventuelles indemnités de pénalités (estimées à 9 M€ par un expert désigné) à verser à Veolia, elle reste encore à déterminer par le tribunal.

M.C

M.C

Marjolaine Combraque

> Renseignements auprès de la direction de l'enseignement et des affaires éducatives, Hôtel Marisy, 9 rue Charbonnet.

« Une sorte de remunicipalisation »

'est le mode de gestion qui paraît le plus adapté compte tenu du contexte judiciaire et du calendrier serré. La régie dotée d'une autonomie financière, c'est la reprise en main des services de la mairie, une sorte de remunicipalisation », explique Marc Bret. Il faut remonter un peu en arrière pour comprendre le contexte du problème que pose la gestion de l'eau : en 1993, la ville de Troyes décide de faire passer la gestion à une société délégataire, Veolia (alors appelée Générale des Eaux), afin que celleci apporte des finances pour renouveler les réseaux d'acheminement, etc. Veolia se charge alors de gérer totalement l'exploitation, le stockage, la distribution de l'eau avec un suivi technique régulier effectué par la ville. En février 1995, la loi Barnier limite ensuite les contrats signés avec les sociétés délégataires à 20 ans, seulement pour ceux à venir. Mais un avenant à cette loi, en 1999, inclut également les contrats pris avant la loi sauf dans les cas où le contrat ne serait pas suffisamment amorti économiquement après le délai de 20 ans. En 2011, le Conseil municipal de Troyes fait notamment appel au directeur

C

« Il s'agit de créer une véritable entreprise »

Jusque-là décidé par Veolia, le conseil municipal fixera désormais le prix de l'eau chaque année (à partir du 3/02/2015). © l'Hebdo du Vendredi

départemental des finances publiques qui confirme le caractère particulier du contrat avec le délégataire, pas assez amorti, et fixe la date de fin de contrat à juin 2018. Cependant, le tribunal administratif de Châlons est saisi par trois conseillers municipaux d'opposition qui pensent que la loi Barnier n'est pas respectée, entre autres revendications. Le tribunal annule la décision du Conseil municipal le 14 janvier dernier et ramène la date de fin de contrat entre la Ville et Veolia à 20 ans, échéance ramenée au 2 février 2015. Pour gagner du temps de réflexion et de travail, la Ville fait appel de la décision du tribunal et constitue un groupe de travail sur la question de l'eau dans la foulée. Ce groupe d'élus - de tous bords politiques - s'est réuni trois fois afin d'observer et de discuter du mode de gestion le plus approprié et est parti sur la régie. Ce mode de fonctionnement a été voté et adopté par le conseil municipal lundi dernier.

L'Office de tourisme pourrait prochainement être géré par le Grand Troyes, en tant qu'établissement public administratif. © l'Hebdo du Vendredi

n des points votés par les conseillers municipaux lundi dernier est la demande de clarification de statuts, entre Troyes et le Grand Troyes, dans trois secteurs : le tourisme, le chauffage urbain et la vie étudiante. En effet, certaines compétences auparavant exercées par les communes, selon le degré d'implication et d'importance, sont aujourd'hui gérées par le Grand Troyes ; il n'est alors pas légal que des actions ou interventions soient menées à la fois par la commune et l'intercommunalité sur un même secteur d'activité. Concernant le tourisme, l'association Office de tourisme touche trois financements, une subvention de la ville de Troyes, une autre du Grand Troyes ainsi qu'une part des recettes de la taxe de séjour que ce dernier perçoit auprès des hôteliers de l'agglomération. Le questionnement serait alors de réunir la totalité de la compétence tourisme auprès d'une même collectivité, celle de la communauté de communes. Par ailleurs, il s'agirait de modifier les statuts de l'Office de tourisme qui est, pour le moment, une association en le transposant en établissement public administratif. Le deuxième secteur qui pourrait être transféré au Grand Troyes est celui du chauffage urbain de la ville, géré pour le moment par la société Sem Energie en délégation de service public. Son réseau alimente également une grande partie de la commune de Rosières-près-Troyes aujourd'hui et la communauté de commune est déjà chargée du réseau de chauffage de La Chapelle-Saint-Luc et des Noës, ce qui rendrait d'autant plus logique le transfert de compétence pour celui de Troyes. Dernier point, celui de la vie étudiante qui comprend l'enseignement supérieur mais aussi l'habitation, les lieux de loisirs, de sports, etc. La Ville remplit des missions d'information et d'animation auprès des étudiants et le Grand Troyes intervient sur plusieurs champs de l'enseignement supérieur et de la recherche, principalement le soutien à l'implantation et le développement de l'enseignement supérieur et de ses infrastructures. Le Conseil municipal propose de confirmer la compétence du Grand Troyes en matière de vie étudiante en plus de ses interventions actuelles. Ces trois points seront étudiés lors de prochains conseils communautaires.

Gestion de l'eau

Le groupe de travail sur la gestion de l'eau à Troyes constitué de dix élus et dirigé par Marc Bret, le maire adjoint chargé de l'environnement et du développement durable vient de rendre ses conclusions. Le mode de gestion retenu est celui de la régie dotée de l'autonomie financière.

Transfert de compétences au Grand Troyes envisagé

Conseil municipal – Troyes

Réforme des rythmes scolaires

U


N°81 du 6 au 12 juin 2014 >> t ro y es. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

ngelo, le jeune preneur d'otage de Radio Latitude s'est actuellement échappé de l'établissement public de santé mentale de Châlons-en-Champagne dans lequel il était pensionnaire. Le jeune de 17 ans avait pris en otage Arthur, un journaliste et animateur de la radio, jeudi 17 avril. Ses revendications ne concernaient pas Arthur mais Sylvain, le directeur de la radio qu'il accusait de viol alors que l'affaire avait déjà été classée sans suite. L'otage sera libéré environ quatre heures après le début La prise d'otage à Radio Latitude aura duré quatre heures, le mois dernier. © l'Hebdo du Vendredi de son calvaire et Angelo se livrera à la police une heure plus tard. Il sera ensuite dirigé vers l'établissement public de santé mentale de la Marne. Aujourd'hui il est recherché par la police.

A

Participer aux idées vertes

Marjolaine Combraque

Éco festi'val -Villenauxe-la Grande

a sixième édition de l'éco festi'val à Villenauxe-laGrande se déroule ce week-end, du 6 au 8 juin. Il s'agit d'un festival proposant des animations solidaires et respectueuses de l'environnement : brocante solidaire vendredi à 20 h 30 et village Ecommerçant avec un marché nocturne dès samedi, un atelier de composition d'un jardin vivace, un autre de création d'instruments de musique avec des matériaux de récupération ou une balade découverte dans un vignoble bio. Et puis un parcours aventure et une randonnée nocturne pour les Une animation de création de chapeau sportifs, des expositions artistiques, animations de rue, avec des matériaux éco-responsables sera soirée musicale pour les amateurs de culture et même de la partie. © DR des animations pour les plus jeunes avec un circuit petits bolides et des promenades en poneys. Entrée libre et activités gratuites pour tous. Restauration bio sur place. M.C

L

> Informations au 03 25 21 38 94 - www.ecofestival-aube.fr

Vaudes : Chiroptère toi-même, afin de découvrir les chauves-souris citadines. Cette sortie est organisée par la Maison de la Science de Sainte-Savine. Rendez-vous à 21h devant l'église de Rumilly / 03 25 71 03 52 et contact@maisondelascience.fr

Erratum Une erreur de transcription est parue sous la photo de l’article Association géologique auboise du numéro 80. Nos lecteurs géologues auront bien rectifié : il s’agissait d’une sortie dans une carrière de craie à St-Martin-de-Bossenay et non à Montreuilsur-Barse.

La peinture au soins palliatifs À partir du vendredi 6 juin, le service des soins palliatifs de l'hôpital de Troyes accueillera les toiles d'Anna Madia, artiste en résidence au Centre d'art contemporain Passages. L'exposition sera visible jusqu'au 7 septembre, tous les après-midi, de 15 h à 19 h à la Résidence du Comte Henri au troisième étage.

Manifestation Tous unis contre l'extrême-droite 100 à 150 jeunes ont manifesté dans les rues de Troyes, jeudi après-midi, contre l'extrême-droite. Des jeunes socialistes et des jeunes communistes mais également des jeunes non-encartés. Beaucoup portaient des panneaux ou affiches dont les commentaires étaient plutôt caricaturaux et revendicateurs.

Musique à Rosières L'Orchestre d'harmonie de Rosières donnera son concert de gala à la salle des fêtes de Rosières samedi 7 juin à 20 h 30. Alain Thiéry dirigera 70 musiciens dont les solistes Sophie Renaudot (clarinettiste) et Nicolas Koludski (percussionniste). Au programme : Offenbach, Mozart, Paganini mais aussi Belle de Notre Dame de Paris, Austin's Theme du film Austin Power ou encore le thème du film du Livre de la jungle. Entrée libre.

Conférence UpopAube L'UpopAube propose une conférence sur Eugène Buret vendredi 6 juin à 18 h 30 à la Maison du Patrimoine de Saint-Julien-lesVillas. Elle sera donnée par l'écrivain et historien Yves Charpy, et s'intitule Qui était Eugène Buret ? Retour vers le microcosme économique troyen.

Zacharie à la Cité du Vitrail Le vitrail de Zacharie exposé à la Cité du Vitrail ne sera encore visible - à hauteur de regard – que jusqu'au 15 juin. Passé cette date, il retrouvera sa place dans la basilique Saint-Urbain au niveau des baies hautes du choeur. Il ne sera alors plus possible d'en percevoir tous les détails.

Cerfs-volants sur la plage Un spectacle de cerfs-volants sera donné au bord du lac d'Orient à Mesnil-Saint-Père dimanche 8 juin. Le féérique jardin du vent de l'entreprise Nasse Volant, spécialiste en fabrication de cerfs-volants sera accompagné par des ateliers de création de cerfsvolants à destination du public. Animations gratuites. Information auprès de l'Office de tourisme : 03 25 43 38 88.

À la rencontre des chauves-souris Samedi 7 juin est organisée une déambulation nocturne dans les rues de Rumilly-les-

PROFITEZ DE NOS DERNIÈRES PIÈCES VALABLE JUSQU'AU 21/06/2014

DE LA COUPE DU MON ARRIVE !

249

-40€ € 90

-17

999

-180

= 6nt éc8o-p9art0

médiate

€ = do8nt1éc9o-part90

im de remise

Barbecue électrique LAGRANGE 2300 W. Sur pied, inox et bois verni, grille de cuisson. 40 x 28 cm.

€ 90

e immédiat

do

e immédiat

= do2nt0éc9o-part90

de remise

85€ 90 €

de remise

FINS DE SERIES ET APPAREILS D'EXPOSITION

Le preneur d'otage évadé

Fait divers – Radio Latitude

Ecran LCD SAMSUNG - 3D Full HD active, 1920 x 1080 pixels, 116 cm, Wifi TV intégré, lecture vidéo JPEG/MP3, 2 x 10 W, convertisseur 2D > 3D, port USB x3, dim. avec pied L 104,24 x H 60,03 x P 4,7 cm, entrées vidéo HDMI x4, YUV, Péritel.

Machine à bière KRUPS - 70 W Fonctionne avec fûts. Pelforth Blonde, Heineken et Affligem jetables (non inclus). Cons. 4° et jusquʼà 30 jours après ouverture. Attention, lʼabus dʼalcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

MARQUES CHICS / PRIX CHOCS

GARANTIE 2 ANS INCLUSE*

PAIEMENT EN 3 OU 4 FOIS SANS FRAIS

Pour vous rafraîchir ! *Garantie selon modalités en magasin.

€ 1199 90 €

-280

e immédiat

= do9nt1éc9o-part90

de remise

Réfrigérateur combiné LIEBHERR A++ 281 l et 89 l, dégivrage automatique, froid brassé PowerCooling, clayette porte-bouteilles, clayettes verre, 2 tiroirs.

G

799

€ -220 € 90

médiate

€ = do5nt7éc9o-part90

im de remise

Climatiseur mobile DELONGHI Puissance 3000 W capacité 31 l/24 h pendant 6 h, réservoir 10 l, niveau sonore 54 dB.

599

-160

€ 90

édiate

€ = 439 art90

imm de remise dont éco-p

Congélateur bahut A3+ WHIRLPOOL 215 l, 3 paniers, éclairage, serrure, pouvoir de congélation 20 kg/24 h, conso électrique 120 kWh/an. Dim. L 118 x H 91,6 x P 69,8 cm.

OUVERTURE : DU MARDI AU SAMEDI DE 9H À 12 H ET DE 13H30 À 18H30

RUE DES VALÈRES 10600 BARBEREY TÉL : 03 25 83 25 99


N°81 du 6 au 12 juin 2014 >> t ro y es. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

La Champagne-Ardenne en ordre de marche

Transition énergétique

Tandis que le projet de loi sur la transition énergétique se peaufine, ce mardi, Châlons accueillait la conférence régionale climat air énergie. Ainsi que Pierre Radanne, spécialiste des politiques énergétiques de lutte face au changement climatique. L’occasion de dresser le bilan des actions menées en Champagne-Ardenne, et d’aborder les grands défis de demain.

epuis plusieurs années, à l’initiative du Conseil régional, de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) et des services de l'Etat, le Plan climat air énergie régional (prononcer PCAER) rassemble bon nombre d’acteurs – collectivités, professionnels, associations, etc. – autour d’une même volonté : faire face au changement énergétique et climatique. Avec, entre autres objectifs fixés d’ici à 2020 : réduire de 20 % les émissions de gaz à effet de serre et la consommation énergétique, et booster la production d’énergies renouvelables. L’initiative semble porter ses fruits. Entre 2005 et 2010 par exemple, la consommation d’énergie a diminué de 4,3 % en région, et les émissions de gaz à effet de serre de 10,9 %. La production électrique éolienne a bondi de 49 à 2 451 GWh entre 2005 et 2013, tandis que le photovoltaïque représente désormais 82 GWh, contre 0,05 en 2005. Parmi les actions concrètes nées de cette dyna-

D

Pierre Radanne, spécialiste des politiques énergétiques de lutte face au changement climatique. © l'Hebdo du Vendredi

mique : la charte « Objectif CO2, les transporteurs s’engagent », qui rallie 34 entreprises du transport routier (marchandises et voyageurs confondus), la création d’un référent régional méthanisation ou encore l’accompagnement de 211 entreprises via l’opération Economies d’énergie et artisanat. En mars, environ 400 artisans champardennais étaient labellisés Reconnu garant de l’environnement (RGE). Et sur 20092013, la Champagne-Ardenne s’impose comme la première région de France (avant l’Île-deFrance !) en nombre de projets de géothermie. « Elle est également exemplaire en matière de chimie végétale, a rappelé Pierre Dartout, le préfet de région. Et globalement, nous sommes mieux partis que dans d’autres régions. Le Conseil régional a tenu à renouveler les fonds

Feder sur la rénovation thermique de l’habitat (ndlr : 987 logements locatifs sociaux réhabilités en 2013), et nous expérimentons, depuis le 1er avril, deux nouveaux dispositifs dédiés à simpli-

fier les démarches des exploitants d’installations classées : le certificat de projet et l’autorisation unique. Mais il reste encore une marge de progrès importante. Notamment sur l’urbanisation et la consommation du foncier agricole, particulièrement excessive en région. Nous devons aussi être plus ambitieux sur le développement des déplacements doux, et structurer davantage les filières vertes. » Grand témoin de cette conférence, Pierre Radanne a insisté sur les enjeux de la transition énergétique. « Jamais dans l’histoire, la consommation d’énergie n’avait autant augmenté. L’arrivée de la Chine et de l’Inde sur le marché change également notre rapport aux matières premières. C’est un nouveau cycle énergétique qui s’engage, une véritable révolution industrielle et agricole. Il faut, pour 2050, si l’on veut réussir cette transition, ne plus émettre plus que ce que l’on consomme. En prenant compte de l’augmentation de la population. »

Sonia Legendre

Si près, si loin de la D2

Football Féminin - Estac

eu de personnes y croyaient en début de saison, beaucoup moins après les deux défaites concédées contre Saint-Memmie en championnat et pourtant à la faveur d’être parmi les meilleurs deuxièmes, elles accrochent de justesse les inter-ligues pour accéder à la division 2. Ce nul à Woippy (1-1), qui s’apparente à une défaite, laisse un goût amer pour ne pas dire plus. « La déception est à la hauteur des ambitions, c'est-à-dire énorme. Le plus rageant réside dans le fait que nous étions maîtres de notre destin et qu’à l’arrivée nous ne sommes pas parvenus à conclure », admet Thierry Blanchot, le coordinateur de cette section. Ce résultat prive les féminines de l’Estac d’une accession en division 2, bien qu’aillant leur destin entre leurs pieds, une victoire « suffisait » car de leur côté les Tremblaysiennes n’ont pas failli en étrillant les Marnaises (12-0) et obtiennent leur montée. Du côté de l’entraîneur, Loïc Feugey, le constat est le même : « On est frustrés, mais on n’a pas su reproduire ce qu’on avait montré dans les rencontres précédentes. On a manqué de justesse et on a été trop approximatif pour prétendre à

P

Les Troyennes étaient inconsolables après le coup de sifflet final.. © l'Hebdo du Vendredi

mieux, celles par qui la décision pouvait venir en particulier. » Un entraîneur qui confirme qu'il quitte l’Estac : « Je l’avais déjà annoncé il y a un mois, j’arrête mes fonctions. Je ne pars pas que pour des raisons familiales. Mon épouse a toujours accepté ce que je faisais. Mais je pense qu’après toutes ces années, il est temps pour ce groupe de voir quelqu’un tenir d’autres discours. » Rendez-vous est pris en mai 2015.

EN BREF

J.P

La dixième édition du triathlon des lacs va se dérouler sur les plages de Lusigny-sur-Barse ce week-end. D’abord l’épreuve sprint le samedi précédé par les enfants le matin. Ensuite, ce sera au tour des triathlètes qui s’élanceront pour 3 km de natation, 83 km à vélo et 21 km de course à pied.

Triathlon des lacs

Les filles de la section sportive du Lycée Chrestien-de-Troyes disputent depuis le début de cette semaine les championnats de France Futsal à Strasbourg. Pour leur premier match elles se sont inclinées contre Tours (3-6) avant de venir à bout de Pau (4-3). En quarts de finale, c’est Rennes qui a fait les frais de la bonne forme des filles (3-0). Battues en demi-finales par Epinal hier jeudi, les Troyennes peuvent se consoler avec la petite finale contre Tours, pour une belle revanche à prendre.

Futsal féminin

C’est la deuxième sortie de la saison dans les rues de Troyes ce vendredi soir pour les amateurs de patinage. Le départ est fixé à 21 heures, place du marché des Halles, pour une promenade de 7 km, à allure modérée, et accessible à tous. Une deuxième boucle de 12 km sera lancée à 22 h 30. Afin d’éviter toute blessure et de préserver la santé de chacun, le port des protections est fortement recommandé.

Randonnée rollers


N°81 du 6 au 12 juin 2014 >> t ro y es. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

magazine

Camille Bazbaz à Troyes : Love concert

Interview - Musique

AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA découvrir : un lieu, une oeuvre, un personnage célèbre, une rue... Sous la conduite d’un guide conférencier.

L’accordéon avec Fabien Packo.

À 12h30. Office de tourisme. Tarif : 3 euros.

CONCERTS

Camille Bazbaz, Troyen par intermittence (de cœur) se produit à la Chapelle Argence à Troyes (vendredi 6 juin à 21 h) avec son groupe, le gang des Niçois. Dans son dernier album, Love Muzik, il chante l’amour et le corps des femmes habillés de soul et de blues. Aux questions posées, Bazbaz répond avec sincérité et humour. L'amour, encore et toujours l'amour dans le bien nommé CD Love Muzik ? Camille Bazbaz : Oui plus que jamais, dans ce monde au bord de la guerre civile, j'ai encore plus besoin de tendresse !!!! J'essaie de parler des femmes et de l'émoi qu'elles provoquent chez moi sans faire dans le « cucul la praline », comme disait ma grand-mère bretonne. Comment avez-vous vécu le bel accueil critique et public de votre album ? Très heureux bien sûr ! Et passer à la radio, c'est magique, une chance, car à chaque disque, on ne sait jamais l'accueil des médias, ça passe ou ça casse !! Mais le plus important, c'est le sourire des gens pendant et après les concerts. Comment avez-vous construit votre concert, le choix des titres, les arrangements ? Les concerts tournent principalement autour du dernier album, Love Muzik, et d'autres titres bien sûr, comme Le

VENDREDI 6 JUIN UN MUSICIEN, UNE HEURE À 18h00. Médiathèque du Grand Troyes. DIMANCHE 8 JUIN MUSIQUE POUR ORGUE

Concert donné par Marc Sacrispeyre. À 17h00. Cathédrale saint Pierre saint Paul. MARDI 10 JUIN AUBE MUSIQUE ACTUELLE

Camille Bazbaz sera en concert vendredi 6 juin à la Chapelle Argence pour des chansons sixties, soul sensuelle. © DR bout de la Langue. Les concerts sont une liberté et je ne me prive pas d'improviser, les shows à « l'américaine » bien huilés et tout et tout, ce n'est pas mon truc. J'aime le danger et le risque, j'aime la rencontre avec le public, c'est un sentiment unique car mes chansons viennent de mon âme et de mon coeur sans « air bag », sans filet ni gilet pare-balles. Je suppose que votre venue à Troyes est une date à part ? Pour être franc et pour ne pas faire de démagogie, pour moi c'est une date exceptionnelle ... comme le sont tous mes concerts. Je me sens chez moi partout et nulle part. Je suis un Terrien, c'est tout, et les Terriennes sont mes muses !!!

Frédérique Mouzard

Succédant à l’Atomic Basie du Count ou l’Atom heart Mother du Floyd, voici qu’arrive enfin à nos oreilles ébaubies l’At Home du RPA. Rien à voir, nous dira t’on, mais tout à entendre. Soyons donc tout ouïe. Ultime opus (à vrai dire, second sous son nom) d’un incontournable pilier de la scène jazzistique locale, At Home fait « suite », une décade après, aux Sweetest Sounds du même René-Pierre Adam (RPA pour les intimes), album très favorablement accueilli à l’époque par les amateurs et la critique spécialisée. À 20h45. Chapelle Argence.

La Ronde des feux, un univers féérique, festif et convivial ! Se rendre à la Ronde des Feux, c’est un peu comme vivre une parenthèse enchantée, hors du temps où les arts du feu et le travail manuel sont mis à l’honneur sur deux jours. Vous entrez dans ce lieu magique appelé Les Poteries, un nom prédestiné pour accueillir un festival autour des arts du feu. Le site naturel de deux hectares, situé non loin de Chaource, accueillera plus de 250 artistes et jeunes talents, céramistes, forgerons, bronziers, sculpteurs, plasticiens et musiciens, venus de tous horizons. Ils partageront, pendant tout un weekend (7-8 juin), leur passion et leur savoir-faire. Que vous soyez amateurs ou connaisseurs de ces techniques, presque vieilles comme le monde, vous pourrez découvrir un univers qui prend sa source dans la terre et prend forme grâce au feu. Au

Les fours ont quelque chose de magique à la nuit tombée. © Brice Vanel cours de ces deux jours, les petits comme les grands pourront mettre la main à la pâte, connaître les techniques des arts du feu grâce à des démonstrations, expositions, performances et ateliers. Sur trois scènes réparties sur le site, des concerts agrémenteront votre balade avec des styles très différents : chanson française, folk, rock, jazz… avec

Place des Arts, La Ruelle en chantier, Les chamanes Cosmicos, Yakche, June and the Soul Robbers, Regal trip, Quartet de champagne, Rue cadet… Et s’il y a une chose à ne pas rater, c’est la nuit tombée du samedi où vous verrez les fours de cuisson de façon féerique avec ces feux follets qui s’échappent des cheminées (jusqu’à 2h). La magie opère durant des heures. Pour voir le résultat sortir de son antre, rendez vous le dimanche dès 11 h !

Brice Vanel

> Informations : emergence.association@gmail.com

JEUDI 12 JUIN GILDAS & NONO

Gildas Marronnier chante le célibat, les copines d’avant, les hérissons, la quarantaine, les soirées filles et l’amour édulcoré. Le tout avec joie et ironie... Nonolimite conte les rapports humains et compte la bêtise humaine. Influencé par la scène alternative française (VRP, Les Amis de ta Femme...), il n’en oublie pas les références populaires (Gainsbourg, Mano Solo...). À 19h30. Au Bistro. VENDREDI 13 JUIN 16ÈME FESTIVAL CHORAL CHANTE

Le festival « Chante » 2014 est le 16ème du nom. Comme les années passées s’y produiront 6 chorales dans des registres musicaux différents.

VENDREDI 6 JUIN LAISSEZ-VOUS CONTER LA VILLE

CONFÉRENCES Une visite guidée théâtralisée Vous aimez l’histoire, l’insolite, le patrimoine, les surprises, le théâtre, l’originalité, l’atmosphère épicée de l’époque médiévale, tentez l’aventure avec l’Office de Tourisme. À 17h30. Départ Place de l’Hôtel de ville.

B.V

EXPOSITIONS JUSQU’AU DIMANCHE 15 JUIN EXPOSITION : TYKOCZINSKI PHILIPPE & COLL MICHEL

Philippe Tykoczinski est une figure majeure de la peinture troyenne, dont les expositions sont rares dans l’aube. Pour ma part je me suis orienté vers l’art numérique depuis 2006. À 15h00. Atelier des Têtes de l’Art.

Restitution du PAG (projet artistique globalisé) architecture.

À 20h30. Eglise de Saint-Parres-aux-Tertres.

Finalement des associations faisant la promotion des musiques actuelles dans toute sa diversité, il n’en existe pas tant que ça à Troyes. La toute nouvelle association Emergence entend embrasser tous les styles en allant du jazz au rock en passant par la folk, la chanson ou bien encore l’électro. Elle souhaite également mettre en avant les talents de demain sans pour autant oublier la scène locale. Pour son coup d’envoi ce samedi 7 juin, ces passionnés de musique font dans le basique en organisant une soirée purement rock au sein de la Barge, située sur le bassin de la Préfecture. Rendezvous à 22 h 30 pour une soirée moitié groupe local, moitié groupe en devenir. Johnny Mafia est un rock Du rock et encore du rock à la Barge ! © Thomas Dorat band qui nous vient de Bourgogne dont l’objectif est de jouer vite et fort. Les quatre membres font fructifier l’héritage des Ramones, des Clash ou des Hives : énergie garage et gourmandise électrique, titres ramassés et balancés plein pot. Pour le local, ce sont les Trojan Busters qui s’y collent. De leur côté pas de fioritures non plus, du rock’n roll brut de décoffrage avec des titres qui parlent d’eux-mêmes. Autant dire qu’à la Barge l’ambiance sera moite !

Par Michel Etievent, historien. À 18h30. Maison du patrimoine.

Par les élèves du conservatoire.

Poteries à côté de Chaource : samedi 7 juin de 15 h à 2 h du matin (12€), dimanche 8 juin de 11 h à 19 h (6€). Forfait week-end : 15€ Enfants de 6 a 14 ans: 3 €. Restauration et parking sur place

Soirée barge pour l’association Emergence !

MERCREDI 18 JUIN AMBROISE CROISAT ET LA SÉCURITÉ SOCIALE

JUSQU’AU MARDI 24 JUIN ARCHITECTURE ET ENVIRONNEMENT

> Festival La Ronde des feux, Les

Musique

... aux femmes égyptologues. À 19h00. Maison des associations.

JEUDI 12 JUIN BALADE MUSICALE DE PIANO À 18h30. Conservatoire Marcel Landowski.

Arts du feu

VENDREDI 13 JUIN CONFÉRENCE : DES FEMMES D’ÉGYPTOLOGUES...

VENDREDI 6 JUIN CONFÉRENCE : LES ROMAINS DANS LE DÉSERT ORIENTAL..

... entre carrières et commerce en Mer Rouge. Conférence proposée par les Amis de Champollion. À 18h00. Maison des associations. VENDREDI 6 JUIN QUI ÉTAIT EUGÈNE BURET ?

Conférence animée par Yves Charpy écrivain et historien. À 18h30. Auditorium de la Maison du Patrimoine. MARDI 10 JUIN CONFÉRENCE : FÊTES ET DIVERTISSEMENTS...

... à Venise aux XVIIe et XVIIIe siècles. À 18h15. Musée d’Art Moderne. JEUDI 12 JUIN 1/2 HEURE - 1 OEUVRE

Thème : L’Hôtel de ville et la requalification de la Place. 30 minutes pour

À 9h30. Vernissage : mardi 10 juin à 18 h. Médiathèque du Grand Troyes. JUSQU’AU SAMEDI 5 JUILLET EXPOSITION GÉRARD FOURNIER

Nouvelles créations : Sculptures verre et pierre. À 15h00. Artes galerie. JUSQU’AU VENDREDI 18 JUILLET EXPOSITION : MANON HARROIS & MEHRYL LEVISSE

Ce sont deux expositions de deux artistes dans un même lieu : le Centre d’art contemporain / Passages. À 14h00. Vernissage le jeudi 22 mai à 18h30. Cac Passage

SPECTACLES VENDREDI 6 JUIN SOUS LE CIEL DE PIAF

Pour un moment de détente, L’Association Française des Epilepsies et l’ARIHA organisent un AM concert intitulé :Sous le ciel de Piaf on y trouve la compagnie La Baronne et ses Hommes plus ardents que jamais et un après midi musical, plein de charme et de sensibilité. À 15h00. Chapelle Argence. JEUDI 12 JUIN LECTURE À LA CARTE

3 comédiens 3 livres (des petites nouvelles) 3 lectures avec la compagnie des Artisans de l’éphémère. Le public choisit son thème. Les lectures sont suivies d’un échange avec le public. À 18h00. Place du Préau. JEUDI 12 JUIN LE ROI SE MEURT À 20h30. Autre horaire : le vendredi 13 juin à 20h30. Espace Gérard Philipe.

LOISIRS JUSQU’AU DIMANCHE 8 JUIN COUPE DE FRANCE DE BMX

1200 pilotes de BMX (Bicycle Motocross) sont attendus! Ces 5ème et 6ème manches de la Coupe de France de BMX race orchestrées par l’association trentenaire BMX Roller Skate de Troyes, rassembleront les meilleurs riders des catégories minimes de 30ans et lus, dont les Elites Hommes et Dames. À 10h00. Complexe Henri Terré.


N°81 du 6 au 12 juin 2014 >> t ro y es. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

INITIATIVE Un job for ever

À travers l’opération JobStyle, Make up for ever s’engage au service de l’égalité des chances ! L'idée nous séduit immédiatement. Inscrite au cœur de la politique de responsabilité sociale du groupe LVMH, cette initiative s’adresse à des publics éloignés du monde de l’emploi : jeunes issus de quartiers défavorisés, personnes en situation de handicap, seniors, femmes élevant seules leurs enfants. On © DR félicite celles et ceux qui encadraient la journée du jeudi 15 mai à l’Academy Make up for ever avec l’association K d’urgences de Christine Kelly, une trentaine de femmes de tout âge et de tous horizons ont pu profiter de différents ateliers autour du relooking, entraînement aux entretiens d’embauche avec des experts en ressources humaines, coaching style et prise de vue professionnelle pour la photographie de leur curriculum vitae. Une occasion unique pour approcher des décideurs et participer à des ateliers indispensables dans la recherche d'emploi. On soutient et on se réjouit de ses actions qui offrent optimisme et dynamisme for ever ! Anne-Laure Beaudoin

MODE L'homme de l'Atlantide version Steven…

« Ksss kssss ksss », le chant des cigales du Var nous appelle now, nous annonçant l'été to the Sea. Découvert sur un ami hyerois, le short de bain Seagale est juste « the » modèle à adopter messieurs ! Sa technologie est hors du commun. Et même si je ne l'ai pas testé directement, Nello s'en est chargé pour moi. Il a ainsi découvert une sensation de bien-être dans tous les contextes vélo, apéro, surf, marathon, beach volley... Qu'on se le dise, le short de bain this summer est Français. Offrez lui un Seagale, le cadeau idéal pour la fête des Pères. #monpèrecehéros #papounetsuperstar www.seagale.fr

CINÉMA

LES HORAIRES

LE GROS PLAN

LA SÉLECTION

CINÉ City

Edge Of Tomorrow

Genre: Drame Pays: USA Durée: 2h08 Réalisateur : Pascale Ferran Acteurs: Anaïs Demoustier, Josh Charles, Roschdy Zem. Nous suivons la trajectoire de deux personnages différents et opposés. Un patron d’entreprise abandonne tout entre deux transits pour vivre sa vie et une jeune femme de ménage, en stand-by dans sa vie, s’envole vers l’ailleurs. Entre rêve et réalité, Pascale Ferran nous entraîne dans un poème, conte, entre réalité et onirisme sur notre époque. Sept ou huit ans après Lady Chatterley, César du meilleur film en 2007, elle ose un film magnifique, inégal mais gonflé. Difficile de dévoiler le cœur du récit, tout est affaire de goût et de se laisser surprendre, en prenant le temps, parfois long pour certains, court pour d'autres. Je vous laisse vous faire votre propre avis, moi j’adore, surtout la seconde partie.

Semaine du 04/06 au 10/06

11, rue des Bas-Trevois - Troyes

The Rover VO Jeu 14h10, 16h35, 19h20, 21h40. VF Mer mar 14h10, 16h35, 19h20, 21h40; ven sam 14h10, 16h35, 19h50, 22h10; dim 10h45, 14h10, 16h35, 19h50, 22h10; lun 10h45, 14h10, 16h35, 19h20, 21h40. Les Poings contre les Murs VF Mer jeu lun mar 14h10, 16h35, 19h25, 21h45; ven sam 14h10, 16h35, 19h55, 22h15; dim 10h45, 14h10, 16h35, 19h55, 22h15. Edge of Tomorrow - Aujourd'hui à Jamais VO 3D Jeu 16h30, 21h35. VF 3D Mer lun mar 16h30, 21h35; ven sam dim 16h30, 22h05. VO Jeu 14h, 19h05. VF Mer mar 14h, 19h05; ven sam 14h, 19h35; dim 10h40, 14h, 19h35; lun 10h40, 14h, 19h05. Sous les Jupes des Filles VF Mer jeu mar 14h05, 16h35, 19h05, 21h35; ven sam 14h10, 16h40, 19h30, 22h; dim 10h40, 14h10, 16h40, 19h30, 22h; lun 10h40, 14h05, 16h35, 19h05, 21h35. Amour sur Place ou à Emporter VF Mer 16h40, 19h30; jeu mar 14h15, 16h20, 19h30; ven 14h15, 16h20, 19h45; sam 16h40, 19h45; dim 11h, 16h40, 19h45; lun 11h, 14h15, 16h20, 19h30. Le Vieux qui ne Voulait pas Fêter son Anniversaire VF Mer 19h15; jeu sam lun 16h30; ven 14h, 19h45; dim 18h15; mar 14h, 19h15. Maléfique VF 3D Mer jeu lun mar 14h10, 21h30; ven sam dim 14h10, 22h. VF Mer jeu mar 16h25, 19h10; ven sam 16h25, 19h40; dim 11h, 16h25, 19h40; lun 11h, 16h25, 19h10. La Liste de mes Envies VF Mer 16h30, 19h20; jeu mar 14h15, 16h30, 19h20; ven 14h15, 16h30, 19h50; sam dim 16h30, 19h50; lun 10h50, 14h15, 16h30, 19h20. Deux Jours, Une Nuit VF Mer 16h15; jeu lun 14h15, 19h30; ven mar 16h30; sam 20h; dim 10h50, 16h. X-Men : Days of Future Past VF Mer 14h30, 17h15, 20h15; jeu ven sam mar 14h30, 18h30, 21h15; dim lun 10h30, 14h30, 18h30, 21h15. Godzilla VF Mer 14h, 21h30; jeu lun mar 21h30; ven 21h45; sam dim 14h, 21h45. Barbecue VF Mer jeu 21h35; ven sam dim 22h10; lun mar 21h30. Babysitting VF Mer 14h10, 21h45; jeu mar 21h45; ven 22h15; sam 14h10, 22h15; dim 14h, 21h; lun 10h50, 21h45. Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ? VF Mer jeu mar 14h15, 16h45, 19h15, 21h30; ven sam 14h15, 16h45, 19h45, 22h; dim 10h50, 14h15, 16h45, 19h45, 22h; lun 10h50, 14h15, 16h45, 19h15, 21h30. Aladdin VF Mer sam 14h; dim 11h, 14h; lun 11h.

Genre: S.F Pays: USA Durée: 1h53 Réalisateur : Doug Liman Acteurs: Tom Cruise, Emily Blunt, Bill Paxton. Nous sommes sur la dernière ligne de front. Venus de l’espace les Mimics, des extraterrestres tentaculaires ultrarapides, s’apprêtent à porter le coup de grâce à une Europe à genoux. La commandante Cage, bien planquée à l’arrière, en charge des relations publiques de l’armée américaine, se voit propulsée en première ligne pour couvrir l’événement au cœur de la ligne de front. Cela n’arrange pas notre couard de service et, après plusieurs tentatives infructueuses pour inverser la situation, placé aux arrêts, il se retrouve rétrogradé au rang de simple troufion. Parachuté dans une unité de parias comme lui, il n’a d’autre choix que d’affronter la mort en face ou de trouver une planque une fois débarqué à terre. Le jour J, notre homme ne tiendra pas le temps d’un soupir, malgré la proximité de l’héroïne mythique de la résistance, Rita Vatraski. Le plus dur reste à venir. Se réveillant de nouveau, Cage semble condamnée comme Sisyphe, à vivre éternellement ce jour sans fin. Grâce à Rita Vatraski, comprenant son don il deviendra chaque nouveau jour une arme prête à en découdre et peutêtre gagner après mille vies !

Edge of Tomorrow joue la carte du jeu vidéo et de la série B boostée au budget d’un blockbuster. Tom Cruise change pour endosser le rôle d’un couard finissant par devenir un héros. Personnage type de la science-fiction, l’homme ordinaire, souvent lâche, se découvre devant la mort inéluctable, des dons particuliers. La mise en scène file pour ne laisser aucun temps mort au spectateur, mélangeant caméra à l’épaule sur les champs de bataille et cadres plus léchés dans des décors d’apocalypse. Emily Blunt impose son personnage d’aventurière à la Tomb Raider contre les aliens. Nous sommes plus dans un tirez-dans-le-tas avec un fond de Starship Troopers mâtiné de l’humour d’Un jour sans fin. Doug Liman, en jouant la carte du savoir-faire et du rythme endiablé, nous fait oublier la pauvreté du scénario et nous offre un blockbuster calibré pour le plaisir.

Patrick Vanlanghenhoven

Bird People

La mante religieuse

Genre: Drame Pays: France Durée: 1h28 Réalisateur : Natalie Saracco Acteurs: Mylène Jampanoï, Marc Ruchmann, Mathilde Bisson. Jézabel et son amante, deux corps langoureux s’enlacent, cherchent la trace du désir et de l’extase euphorique. Entre son histoire d’amour, fille de lesbos, elle traque le mâle pour le faire tomber dans la nasse et, comme la mante religieuse, le dévorer, le laissant nu et désemparé, foutu ! Diablesse ou Marie-Madeleine pécheresse, elle jette son dévolu sur un jeune prêtre qu’elle souhaite jeter à terre. Entre la foi et le désir, le combat est des plus tenaces et après l’orage qui restera debout ? Le film ose une vraie recherche symbolique et cinématographique entre les noms, les situations. C’est son point positif, mais est-ce suffisant ?


N°81 du 6 au 12 juin 2014 >> t ro y es. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

« La forêt d'Othe était une plaque tournante de la résistance »

Gilbert Couillard, Résistant en Forêt d'Othe Le 6 juin 1944 avait lieu le Débarquement en Normandie, la guerre battait son plein et la Résistance était déjà bien organisée. Dans l'Aube comme ailleurs, les Résistants se sont organisés en maquis. Donnons la parole à un ancien Résistant de la forêt d'Othe, là où les parachutages d'armes, de vivres et autres étaient les plus répandus.

n 1943 des opérations de parachutages pour aider la Résistance avaient lieu autour de Troyes, près de Rouilly-SaintLoup et de Prugny mais les Allemands qui surveillaient depuis la cathédrale et le toit de la caserne de Beurnonville découvrent ces opérations. Un des responsables résistants, Édouard Baudiot dit Marius, ne se fait pas prendre, il est alors chargé par Jean Moulin de chercher d'autres endroits où parachuter. Après plusieurs recherches, la région de Saint-Mards-en-Othe est finalement choisie comme nouveau lieu de parachutage. « La forêt d'Othe était une plaque tournante de la Résistance », explique Gilbert Couillard, ancien résistant qui habitait dans le hameau La Lisière-desBois, près de St-Mards. Ses parents y ont alors une ferme servant beaucoup à la Résistance qui s'organise petit-à-petit en maquis. Son père est d'ailleurs lui-même lieutenant FTP (Francs tireurs et partisans). La forêt d'Othe représente effectivement des centaines d'hectares où peuvent se cacher les Résistants, mais il faut les ravitailler en vivres, en vêtements et bien sûr en armes. Les premiers maquisards à arriver appartenaient surtout au BOA, le bureau des opérations aériennes et ils venaient du

E

Gilbert Couillard a participé tout jeune à la résistance avec sa famille dans le Pays d'Othe. © l'Hebdo du Vendredi

barséquanais puis de la région d'Estissac. Dans les maquis « On acceptait des personnes qui étaient recherchées par les Allemands pour des attentats, des sabotages, des réfractaires au STO (Service de Travail Obligatoire)  », raconte Gilbert Couillard. Le premier maquis se trouvait au lieu-dit le Petit Pommier d'Argent  ; un deuxième voit le jour dans les bois communaux de Saint-Mards-en-Othe au bout d'un terrain de parachutage, plus pratique pour cacher directement les containers parachutés par les avions. Un troisième maquis se trouvait dans le Bois de Villiers près de Maraye-en-Othe et finalement «  les deux maquis [St-Mards et Villiers] ont été regroupés au début de juin 1944 car il y avait des

doutes », des «  mouches  » repérées risquaient de les dénoncer aux Allemands. Ce maquis était alors

Une famille de Résistants sédentaires

dirigé par Renaud, dit Francoeur, qui était responsable régional des BOA. Pendant toute la durée de la guerre, la ferme des Couillard sert à ravitailler les maquisards, à les planquer parfois, à cacher des vivres, du tabac, des armes et divers objets : poste émetteur Eureka, talkie-walkie de l'époque etc. Les perquisitions n'auront pas permis aux Allemands de trouver toutes les cachettes comme celles de la grange de la ferme, entre deux poutres jumelées. La ferme aura accueilli en tout seize

Repères Gilbert Couillard est né le 20 décembre 1925 à la Lisière-des-Bois, hameau de la commune de Saint-Mards-en-Othe. Son père est impliqué dans la résistance et Gilbert y participe naturellement. Après la guerre il entre à la SNCF pour devenir cheminot et en même temps syndicaliste. Il épouse Solange Colson en 1952 et ils auront trois filles. À 55 ans, il prend sa retraite et s'occupe de couper et vendre des grumes de bois pour le compte d'un Belge. Dès 2002, il se rend dans les collèges pour témoigner en tant qu'ancien Résistant auprès des élèves. Il créé le « chemin de la mémoire » à Saint-Mards-en-Othe en 2004, chemin des maquis pendant la seconde guerre mondiale. En 2011, il publie un livre, Un adolescent dans la tourmente, De la Résistance en forêt d'Othe qui retrace son histoire et celle des résistants qu'il a côtoyé il y a plus de 70 ans.

aviateurs de différentes nationalités : Australiens, Anglais, Indiens, Américains et Canadiens, leurs avions ayant été abattus en mission. Gilbert participe tout jeune à la Résistance  : à 17 ans il prend déjà part à des sabotages légers, il retourne et inverse des plaques de poteaux indicateurs routiers, il transporte des vivres et des armes de parachutage sur des tombereaux pour ravitailler trois maquis. Il lui arrive aussi de faire l'agent de liaison à bicyclette jusqu'aux villages proches et il assiste à 18 parachutages. «  Tout le monde savait pour

L'attaque du maquis

les parachutages mais ceux qui ont parlé ont été vaccinés avec du cuivre !  », explique Gilbert, - comprenez qu'ils ont été tués par balle. En revanche, s'il lui arrivait de braconner - temps de guerre oblige - il n'a jamais eu à tuer quelqu'un. En juin 1944, un maquis FTP de 37 personnes, situé à Régny-la

Nonneuse près de Romilly-sur-Seine et commandé par Camuset se joint à celui du Bois de Villiers où 70 à 80 Résistants BOA se trouvent déjà. Un autre maquis, celui des FTP de Sévy dans l'Yonne (département tout proche du Pays d'Othe) qui se composait de 250 personnes décide de rejoindre également celui de Villiers (une partie seulement des 250 s'y rendra), des suspicions de traîtrise flottant dans l'air autour de trois hommes. Non exécutés par « délicatesse  » envers les femmes qui faisaient partie du maquis, les trois traîtres en profitent pour s'échapper et aller prévenir la Gestapo à Troyes du déplacement prévu. Le 20 juin 1944 a lieu l'attaque du maquis du Bois de Villiers par les S.S. qui avaient engagé des prisonniers Ukrainiens en Allemagne pour renflouer leurs effectifs mis à mal à l'époque. «  Ils avaient une tactique spéciale  : le groupe de soldats ukrainiens rampait sans bruit avec des feuillages sur leur casque pendant que, 100 m derrière, d'autres arrivaient en hurlant. C'est pour ça qu'il y a eu autant de tués », raconte Gilbert Couillard. 27 Résistants sont morts ce jour-là et « On a passé une semaine à les chercher. Un garde forestier en a même retrouvé un le 27 juillet seulement... » Environ un mois après l'attaque, Gilbert décide de « marquer » tous les emplacements des postes de garde des maquis à l'aide d'un outil servant à enlever des lanières d'écorce dans les arbres. Depuis, tous les ans, il participe à la cérémonie d'hommage à Saint-Mards, d'ailleurs le 22 juin prochain, c'est encore lui qui prononcera l'élocution, à 89 ans. Très engagé auprès de la jeunesse, il a témoigné dans les collèges pendant plusieurs années et donnera une conférence à la PJJ (Protection judiciaire de la jeunesse) la semaine prochaine. La Résistance ne s'arrête jamais !

Marjolaine Combraque

L’horoscope de l’hebdo BÉLIER du 21.03 au 20.04

CANCER du 22.06 au 22.07

BALANCE du 23.09 au 22.10

CAPRICORNE du 23.12 au 20.01

La semaine exigera de vous beaucoup de confiance. Vous serez confronté(e) à des situations contradictoires, particulièrement dans le cadre professionnel.

Vous qui ne vivez souvent que pour le travail, vous allez devoir vous calmer ! Dans un climat affectif chahuté et soumis à des changements, la semaine ne calmera pas vraiment votre ardeur.

Au niveau professionnel, des imprévus de dernière minute pourraient sérieusement ralentir votre action. Restez philosophe et faite preuve de patience.

Votre envie de vivre plus fort, ou plus vite, de connaître des expériences originales et de varier les plaisirs vous ouvrira à d'autres visages, à l’inconnu.

LION du 23.07 au 22.08

SCORPION du 23.10 au 22.11

Aujourd’hui, l'argent entrera et sortira tout aussi rapidement, votre budget va subir des hauts et des bas. Evitez donc de prendre des risques inconsidérés ou des engagements à la légère.

TAUREAU du 21.04 au 20.05 Vous aspirez à vous renouveler pour adopter de nouvelles stratégies dans votre vie active. Les astres doperont votre magnétisme. Profitez-en, imposez vos points de vue, votre créativité sera au top !

Vous déborderez d'idées originales, toutefois, vous ne devez pas trop vous disperser. En résumé, les circonstances seront douces et calmes, si vous ne les brusquez pas par une impatience maladive.

Votre envie d'aller vers les autres pourrait vous faire perdre la tête si vous êtes en couple. En revanche, si vous êtes seul(e), cela vous apportera des opportunités de rencontres.

GÉMEAUX du 21.05 au 21.06

VIERGE du 23.08 au 22.09

SAGITTAIRE du 23.11 au 22. 12

Assurement, ça n'est pas facile tous les jours en ce moment. Alors, évitez de vous mêler d'affaires qui ne vous regardent pas, occupez-vous avant tout de votre bien-être psychologique et physique.

Aujourd’hui, l'imprévu fera irruption dans votre vie professionnelle, voici du nouveau, des opportunités, des succès possibles, mais aussi des excès. Tout ce qui touchera à l'art est favorisé.

La chance est là, et bien là. Le climat général de la semaine sera détendu, convivial, et vous parviendrez à un nouvel équilibre matériel et affectif. Croyez à ce que vous faites.

VERSEAU du 21.01 au 19.02

POISSONS du 20.02 au 20.03 Il ne faudra plus confondre indépendance et solitude, énergie à dépenser et efficacité à trouver. Les évènements n'obéiront peut-être pas à votre volonté.

B. MELVHILLE


L'Hebdo du Vendredi, Troyes #81  

Semaine du 6 au 12 juin 2014