Issuu on Google+

Commerce - Animation

Tête en fête, la tête du Bouchon ne veut pas rester isolée.

p.6

Amadys, une association pour parler d'une maladie musculaire rare et invalidante. p.7

ISOSTORES 3 Z.I.

ÉDITION TROYES N°55 du 15 au 21 novembre 2013

>>

Football

Santé - Dystonie

t ro y es. l h e b d o d u ve n d re d i.

com

Un petit tour de Coupe pour se remettre de la claque lavalloise. p.9

COMMANDEZ maintenant

03 25 74 96 24 et et profitez profitez d’une d’une TVA à 7%**

10440 10410 TORVILLIERS www.isostores-3.com

Volets roulants

Portails

Portes de garage

Stores bannes Stores intérieur/extérieur

*Pour produits posés en 2013, la TVA passant à 10% au 1er janvier 2014

À l'image de la compagnie Solentiname, société coopérative de production d'arts vivants, l'économie sociale et solidaire touche toutes les activités : spectacle, agroalimentaire, industrie, tertiaire... Le mois de l'ESS, largement visible dans l'agglomération troyenne, permet de mettre en lumière une façon de voir le travail qui déplace le centre des activités des milieux financiers vers l'humain. p.4 et 5

© l'Hebdo du Vendredi

L'économie comme elle devrait être ?

Mois de l'Economie Sociale et Solidaire


N°55 du 15 au 21 novembre 2013 >> t ro y es. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

ÉDITO

La reconversion de la semaine

Bonnets bleus

Entre la progression (qui ne décélère pas) de la chute du nombre de Français (15 %, record absolu) qui jugent favorablement l’action de François Hollande, la grève dans les écoles, l’alerte donnée par les préfets à propos du vent de contestation qui souffle, l’annonce, hier jeudi, du report de la grève des clubs par l’Union des clubs professionnels de football, prévue pour les journées de Ligue 1 et Ligue 2 du dernier week-end de novembre, a pu passer inaperçue. Et pour cause. Le mouvement de protestation des clubs contre la taxe à 75 % ne s’arrête pas pour autant, mais la porte entrouverte par Jean Glavany la veille. Comme quoi, ça n’est peut-être pas toujours la peine de tout casser pour se faire entendre d’un exécutif, qui ne « reviendra pas sur le principe » de la taxe mais étudie « l’applicabilité » au football (Glavany), après que le Président de la République ait signifié une fin de non-recevoir aux clubs fin octobre, après que le candidat Hollande se soit engagé à ce que les clubs sportifs ne soient pas concernés par une nouvelle taxe durant la campagne présidentielle... Tout ce monde politicofootballistique sera uni derrière les Bleus en Ukraine demain soir pour le match aller des barrages qualificatifs à la Coupe du Monde au Brésil. Parce qu’ils sont tous supporters de l’équipe de France, parce qu’en cas d’élimination, l’image du foot français sera encore pire (c’est possible ?), parce qu’un bon résultat donne un brin de confiance pour quelques jours et détourne du reste de l’actualité. Et parce que le temps d’un match de foot de la sélection nationale, la France sortira un peu du climat nauséabond ambiant. Et s’ils pouvaient briller, les Français... Bacary, Mamadou, Moussa, Samir, Rio, Karim...

Tony Verbicaro

La météo Vendredi

-1° 10°

Dimanche

-1° 10°

Qualité de l’air

3

Vendredi 15 novembre

Samedi 16 novembre

Samedi

Lundi

-1° 8° 3° 8°

Dimanche 17 novembre

L'ancienne usine Vachette devient le domaine d'Antoine

Vendredi 8 novembre la première pierre du Domaine d'Antoine était posée, rue de la Paix à Troyes. Pour son premier chantier d'envergure en Champagne-Ardenne, le groupe Bouygues Immobilier s'attaque à un projet assez colossal : la réhabilitation de l'ancien site usinier Vachette en quartier résidentiel. Au total, ce sont 157 logements qui seront aménagés dans les vieux murs qui datent de la fin du dix-neuvième siècle, en 1858, quand son premier propriétaire, Antoine Quincarlet fait construire le site. « 1,5 hectare de terrain c'est assez rare en centre-ville, commente Philippe Arnold, le directeur de Bouygues Immobilier pour le secteur Est. Ce projet est remarquable par son bâti et son patrimoine historique. L'enjeu est de créer un vrai petit quartier qui reste ouvert sur le reste de la ville.  » Après avoir beaucoup travaillé avec les Bâtiments de France, la Zone de protection de patrimoine architectural, urbain et paysager ainsi que l'association Sauvegarde et avenir de Troyes, l'architecte Laurent Thomassin en a conclu à trois analyses communes : « Une analyse urbanistique, une approche patrimoniale et une dimension environnementale.  » Un tiers des anciens bâtiments sera ainsi réhabilité tandis qu'une voie piétonne, des espaces verts, des jeux pour les enfants et une salle polyvalente viendront ouvrir le quartier usinier à la dimen- Philippe Arnold et Gérard Menuel, adjoint au maire de sion habitation. Sur ce point, il est prévu 55 logements en accession libre, 18 maisons Troyes chargé de la commande publique, ont posé la prede ville à la place des bureaux, 10 lofts dans les anciens entrepôts, une résidence sen- mière pierre du Domaine d'Antoine, un projet de Bouygues iors de 24 appartements ainsi que 32 logements sociaux et 18 villas avec jardin ; ce qui Immobilier. © l'Hebdo du Vendredi permettra «  le mixage des populations, entre les locataires et les résidents propriéMarjolaine Combraque taires », termine Philippe Arnold. Les premiers habitants devraient pouvoir emménager fin 2015.

Coup d’oeil sur le monde

L'excès de trop à Toronto

Jusqu'où s'arrêtera le maire de Toronto ? Déjà connu des services de police pour ivresse sur la voie publique et autres frasques délictuelles de ce genre, Robert Ford n'en est plus à son coup d'essai quand il s'agit de faire parler de lui. A la tête de la ville canadienne depuis trois ans, l'édile, personnage haut en couleurs de 44 ans, est une nouvelle fois empêtré dans une affaire assez délicate. La police de Toronto vient en effet de transmettre à la justice locale une vidéo montrant le premier magistrat en train de fumer une pipe dans un lieu connu de la consommation de crack, une drogue puissante dérivée de la cocaïne. Qu'importe pour le maire qui a assuré en public n'avoir « absolument aucune intention de quitter son fauteuil municipal ».

Causerie par (le) derrière

Bonne

L’indice varie de 1 – très bonne qualité de l’air à 10 – très mauvaise qualité de l’air.

L’h ebdo du v en dre di Troye s Journal hebdomadaire gratuit d’information locale édité par la SARL LHV Editions 15 rue Bégand 10000 Troyes Té l. 03 25 49 90

04 Directeur de la publication : Frédéric Becquet (fb@lhebdoduvendredi.com) Redacteur en chef : Tony Verbicaro (tony.verbicaro@lhebdoduvendredi.com) Journaliste : Marjolaine Combraque (marjolaine.combraque@lhebdoduvendredi.com) Responsable commercial : Yoann Ruin (yoann.ruin@lhebdoduvendredi.com) Commerciale : Pressilia Lambert (pressilia.lambert@lhebdoduvendredi.com) Tél. 06 30 76 95 24 Administration : Martine Bizzarri Infographistes : Anne Rogé et Catherine Clément Parution le vendredi matin Imprimé par IPS à Fouilloy

troy e s.l heb doduve ndre di .com

« Le handicap et après ? »

Une récente étude réalisée par des chercheursvétérinaires italiens, et relayée par la BBC anglaise vient apporter un peu plus de lumière sur la capacité de communication des chiens entre eux. La même équipe de chercheurs était déjà parvenue, par le passé, à démontrer qu'un chien remuant la queue vers la droite était heureux tandis qu'au contraire, remuer sa queue vers la gauche était un signe d'anxiété. Cette

fois, les spécialistes sont allés encore plus loin en parvenant à prouver que nos chers toutous avaient la possibilité de décoder le battement de la queue de leurs congénères. En montrant à des chiens « volontaires » pour le test des vidéos d'autres canidés remuant la queue à droite, ils ont semblé parfaitement détendus, ce qui fut tout le contraire lorsque l'image montrait une queue remuant vers la gauche : le rythme cardiaque des chiens s'accélérait en effet subitement.

La plus longue...

Au cœur de la ville de Jaipur, en Inde, il est un personnage haut en couleurs et détenteur d'un record, homologué tout ce qu'il y a de plus sérieusement par le Guiness Book des Records. Cet homme, c'est Ram Singh Chauhan, dont la particularité est de posséder la moustache la plus longue du monde. Bichonnée par ses soins depuis plus de trente ans, celle-ci atteint en effet aujourd'hui les 4,26 mètres de long ! Au quotidien, notre ami poilu enroule ses longs poils, soit autour de son cou, soit sur sa tête, de manière à leur faire éviter de traîner par terre. Si Ramn Singh est recordman mondial sur cette discipline depuis 2010, c'est que le monsieur passe au minimum deux heures par jour à s'occuper de sa mous-

tache surdimensionnée, la brossant et la huilant avec le plus grand soin car elle représente pour lui, d'après ses propres mots : « un symbole de fierté, de respect et d'honneur ».

Halloween pour de vrai

Au Danemark, la fête d'Halloween prend ces dernières années de plus en plus d'ampleur, les Danois prenant un malin plaisir à se prêter au jeu du déguisement effrayant et à déambuler dans les rues. En principe, cette fête ne dure qu'une journée et le lendemain, le pays célèbre la fête de la bière de Noël. C'est d'ailleurs cette dernière que trois jeunes filles comptaient célébrer dans une petite bourgade située à 30 km au nord-ouest de Copenhague. Mais sur le chemin du bar, quelle ne fut pas leur surprise de découvrir un homme, assis près d'une clôture, une corde autour de son cou. Aussitôt, la police est prévenue mais, stupeur, les agents refusent d'intervenir, assurant aux trois amies qu'il s'agit sûrement d'une poupée d'Halloween oubliée de la veille. Après l'appel d'autres personnes au poste, les policiers sont finalement arrivés sur les lieux pour s'occuper du corps sans vie. Des excuses ont été faites aux demoiselles choquées et une aide psychologique leur a même été offerte, en dédommagement...

Semaine pour l'emploi des travailleurs handicapés Dans le cadre de la Semaine pour l'emploi des travailleurs handicapés, l'Adapt et son Réseau des Réussites organisent plusieurs conférences et manifestations à Troyes à destination de tous les publics afin de sensibiliser à la notion de handicap au travail. La semaine commence avec une présentation de l'handiguide 2013-2014 qui se tiendra lundi 18 novembre à 18 h 30 à la Maison des Associations. Il s'agit là d'un livret présentant les structures sportives nationales qui accueillent les personnes en situation de handicap. L'UTT accueillera les manifestations du mardi avec, tout d'abord, la matinale du maintien dans l'emploi pour laquelle un stand et une table ronde sur le sujet seront organisés. L'après midi débutera par un Carrefour Emploi, une rencontre entre des candidats demandeurs d'emploi handicapés et des entreprises (uniquement sur invitation) et se poursuivra, à 17 h 30 par une conférence animée par le sociologue Vincenzo Cicchelli. Le thème choisi porte sur l'autonomie et l'accompagnement des nouvelles jeunesses. Mercredi 20 novembre, l'association Réseau

des Réussites prend le relais en organisant une conférence sur Le handicap et après  ? Adaptation ou dépassement de soi. Elle aura lieu à partir de 18h à l'Espace de la Porte Saint-Jacques et sera animée notamment par l'explorateur et écrivain Étienne Hoarau, qui a parcouru quelque 7 500 km en vélo alors qu'il ne dispose pas de toute la motricité de ses jambes. Une psychologue ainsi qu'une coach pour les personnes ayant perdu un membre supérieur témoigneront également de leur expérience. La semaine se terminera jeudi 21 novembre sur la Place de l'Hôtel de Ville de Troyes avec un café-engagé, à partir de 10h30, et la participation des jeunes de l'école de la deuxième chance à travers la réalisation d'un tifo et celle d'un micro-trottoir. Une semaine pour changer les mentalités, sensibiliser à la question du handicap au travail et ouvrir de nouveaux horizons aussi bien pour les personnes handicapées que pour celles qui travailleront avec elles. M.C

Étienne Hoarau, explorateur et écrivain, participera à la conférence-débat de mercredi. © Étienne Hoarau


Un mois qui devrait durer toute l'année ?

Le mois de l’Economie Sociale et Solidaire

À l’heure où les hautes instances de l’Etat examinent une loi cadre sur l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) et que la crise économique et sociale perdure, il est intéressant de se pencher sur des modèles économiques qui fonctionnent et qui sont potentiellement créateurs d’emploi. L'Homme peut vraiment être au cœur de l’économie. Les acteurs de l’Économie Sociale et Solidaire démontrent tous les jours qu’une autre

forme d’économie est possible. Pour le faire savoir, la Chambre Régionale de l’Économie Sociale de Champagne-Ardenne (CRESCA) coordonne en novembre, pour la cinquième année consécutive, le Mois de l’Économie Sociale et Solidaire. Dans l’Aube, six manifestations permettent de découvrir la diversité de cette économie qui représente tout de même 10% des salariés en région Champagne-Ardenne.

Le jardin de cocagne de Saint-Loup propose des paniers bio à partir de 8€ la semaine. © l'Hebdo du Vendredi

Une dose de social et une dose de solidarité pour une économie humaine

Trois questions à Robert Simzac

Robert Simzac est le directeur des éditions Border Line et consultant pour les entreprises de l’ESS. Il est aussi président du Club des créateurs et repreneurs de l’Aube (CCREA).

P

our vous, qu’apporte le champ de l’économie sociale et solidaire à l’économie en général ?

Mon expérience de chef d’entreprise me plonge dans l’économie au quotidien, dans toutes ses dimensions et déclinaisons. Je suis personnellement partisan d’une diversité économique qui fasse interagir, avec respect mutuel et bonne intelligence, les agents économiques que sont les entreprises quelques soient leurs statuts, tailles, ou finalités, du moment que ces finalités ne nuisent pas à l’humain. Les entreprises de personnes (celles du champ de l’ESS) choisissent d’être au service des hommes et des femmes qui produisent, de façon durable, en réponse aux besoins des clients, usagers, adhérents ou populations du territoire où elles agissent. L’ESS est une économie qui donne du sens à nos actions, qui nous permet de vivre des vies professionnelles où le facteur économique est remis à sa juste place : celle d’un moyen et non plus d’une finalité. L’ESS, c’est l’espoir d’un monde futur où le mot économie n’aurait plus besoin de qualifi-

catifs. Ni sociale, ni solidaire, l’économie est juste l’huile des rouages de nos vies.

Quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui veut se lancer dans l’entrepreneuriat mais dans le champ de l’ESS ? Le même qu’à tout porteur de projet : bien penser et préparer son action avant de plonger ! Et en plus, je lui raconterai les jolies histoires de Scop et autres structures où des hommes et des femmes ont mis en partage compétences et ressources, ont choisi une gouvernance plus juste, ont tourné le dos à la lucrativité à tout crin, ont choisi de répondre à des besoins tout en se préoccupant du devenir des générations futures … Il pourrait ainsi choisir librement un statut juridique qui permette de mutualiser les moyens et de travailler en coopérant plutôt que dans une compétition économique meurtrière. Vous vous occupez du CCREA et organisez dans le cadre du mois de l’ESS une soirée débat le 11 décembre, quel est son objectif ? Son objectif est de montrer, faire connaître la diversité des acteurs économiques dont je vous parlais (le mois précédent, le CCREA recevait le MEDEF et le Centre des Jeunes dirigeants). Nos adhérents, très petites entreprises

Robert Simzac, président du Club des créateurs et repreneurs de l’Aube (CCREA) © l'Hebdo du Vendredi

de tous secteurs, sont curieux et ouverts à des initiatives comme celle de la CRES qui présentera, ce soir là, sa nouvelle plateforme d’achat responsable.

Propos recueillis par Brice Vanel > Séances du Grand Choral à L'Espace Argence : vendredi 25 octobre à 21 h et samedi 26 octobre à 15 h 30 puis à 20h30. Billetterie sur place.


Fête / Faites de l’économie autrement

Journée spéciale

Pour sa cinquième édition dans l’Aube, le mois de l’ESS prend une nouvelle dimension particulière avec une journée spécialement dédiée à l’ESS et qui fédère de nombreux acteurs de ce secteur. Marc Blondeau, vice président de la CRESCA et Chapelain, s’est proposé de coordonner cette journée et surtout de faire en sorte qu’elle marque les esprits. « Le collectif des associations partenaires* ne voulait pas proposer une exposition d’associations mais plutôt montrer la diversité de l’Economie sociale et solidaire », explique-t-il. Ainsi on pourra découvrir comment fonctionne une société coopérative et participative (SCOP) par le prisme d’entreprises locales telles que Solentiname, la SCOP des Viennes ou Aube Machines Spéciales. La deuxième thématique abordera le thème de la santé avec la présence de trois mutuelles, puisque ce type d’entreprise fait partie intégrante de l’ESS. Enfin, cette économie ne serait rien sans sa composante solidaire, c’est donc naturellement que cette journée intègre le collectif aubois qui promeut la solidarité internationale. Au programme ce sera donc des tables rondes, des jeux, des rencontres avec les associations pour tenter de comprendre comment fonctionne l’ESS et voir leur action au quotidien. Les visiteurs verront que ce champ de l’économie est porteur d’emploi, que celui-ci est non délocalisable et enfin qu’au cœur de ces entreprises, chaque personne a le même poids pour décider. Utopique ? Non, ça marche ! Pour s'en convaincre, rendez-vous le 16 novembre à Sainte-Savine (entre la mairie et la Maison pour tous) de 10 h à 17 h.

> *Les Mutuelles de France, Aube Machines Spéciales, UPOPAUBE, GREETERS, SIDI, CCFD, Terre Solidaire, Collectif Aubois de la SSI, LDH, Osons la Solidarité, INCA, Secours Catholique, Artisans du Monde, J’ardiner créatif, MGEN, Mutuelle Familiale, Restau Vouldy, Maison de la Science, Jardin de Cocagne Nouvel Objectif, Thème Radio, Sel de 3, Border Line, Association Pierre Chaussin, Les croqueurs de pommes.

Brice Vanel

LE PROGRAMME DU MOIS DE L'ESS

Cette année, le mois de l’ESS s’associe à un autre événement du mois de novembre : la semaine de la solidarité internationale (SSI), ce qui explique que certains événements portent cette appellation. Mardi 19 novembre Le réalisateur Samir Benchikh viendra échanger avec le public suite à la projection de son film documentaire Sababou, l’espoir. Il met en lumière quatre parcours d’ivoiriens (dont Tiken Jah Fakoly) qui veulent faire évoluer leur pays. Organisé par le collectif aubois de la SSI* Au Ciné City à 20 h. Réservation auprès d'Agnès Dufaut au 03 25 40 25 27. Entrée payante : 5 €. jla.dufaut@wanadoo.fr Mercredi 20 novembre Le collectif aubois sensibilisera le grand public (jeunes et moins jeunes) à la solidarité internationale à travers le jeu à La Chapelle-Saint-Luc. Adapté aux moins de 15 ans. Vendredi 22 novembre Le débat et la discussion se feront après la projection du film Les Eclats (ma gueule, ma révolte, mon nom) de Sylvain George. Ce film de 2011 propose une cartographie de la violence d’État infligée aux personnes migrantes, de la répétition du geste colonial, et du caractère inacceptable du monde comme il va. À l’Association Pierre Chaussin, 4 av. Pierre Brossolette, Sainte Savine. Trois séances : 14 h 30 – 17 h. - 20 h 30 Réservation auprès d'Agnès Dufaut au 03 25 40 25 27 Entrée libre. Organisé par le collectif aubois de la SSI*. jla.dufaut@wanadoo.fr Lundi 25 novembre Les jours heureux de Gilles Perret. Le programme du Conseil National de la Résistance  a donné naissance à la Sécurité Sociale, aux retraites par répartition, aux comités d’entreprise...  Ce film questionne la réalité sociale d’aujourd’hui et voit comment les valeurs universelles portées par ce  programme pourraient irriguer le monde de demain. Au Ciné City de 19 h à 21 h 30 Réservation auprès de Dominique Douine : 03 25 79 10 43 Entrée libre. Organisé par les Mutuelles de France. mutfrance.aube@mutuellesdefrance.com Jeudi 28 novembre Cap sur une autre économie. Une économie plus respectueuse de la personne, plus juste : c’est possible ! La MGEN et la MAIF proposent une conférence animée par Philippe Bertrand, journaliste à France Inter, suivie d’un débat. Au centre Universitaire de Troyes, place du préau de 18 h 30 à 20 h 30. Résevation auprès de Pascal Duquesnoy au : 06 85 99 00 03. Entrée libre. pduquesnoy@mgen.fr Jeudi 11 décembre Economie Sociale & Achats responsables. Dans le cadre de ses réunions bimestrielles, le CCREA (Club des créateurs et repreneurs de l’Aube) invite la CRESCA afin d’animer une soirée d’information et de débats autour de l’économie sociale et de l’achat responsable. À la salle de réunion de la pépinière de la technopole de l’Aube, 2 rue Gustave Eiffel à Rosières de 18 h 30 à 20 h. Renseignements auprès du CRESCA - Emmanuelle Liebart : 03 26 07 96 43. Entrée sur invitation. cresca-responsable@orange.fr

* En partenariat avec : CCFD-Terre Solidaire (Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement) -INCA (INformation et Culture Amérique latine) - Les Amis de GAGNA Sénégal - LDH (Ligue des Droits de l'Homme) - Ligue de l'Enseignement - Osons la Solidarité - Secours Catholique.

N°55 du 15 au 21 novembre 2013 >> t ro y es. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

Rentrée = Hausse des cambriolages

es ! Protégez votre habitation et dormez sur vos deux oreill Découvr ez nos s olutions d'équipe ments d e protec de l'habit tion at pour le s par ticu et les pr liers ofession nels

ALARME INTRUSION

EZH C Ê DÉP US ! VO

Plus que quelques lots avec la sirène offerte

ALUM SAS

Electricité générale  Alarme vol et incendie  Video surveillance Contrôle d’acces  Interphonie  Installation, maintenance et dépannage

Agence champagne : 5 rue du moutot - 10150 LAVAU Tél : 06 85 75 78 12 Email : f.cartier@alum-sas.fr


N°55 du 15 au 21 novembre 2013 >> t ro y es. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

La Tête du Bouchon Les trophées 2014 sont s'éveille et veut le montrer lancés

Association La Tête en Fête

Artisanat au féminin

l y a huit mois une association est née dans le quartier de la Tête du Bouchon de la ville de Troyes. Suite à deux réunions de quartiers et après une énième fermeture de commerce, les habitants du quartier se sont réunis avec « le sentiment d'être délaissés par la municipalité, par la mentalité des troyens, comme si un mur les séparait à la cathédrale ou au Canal. Un certain nombre de personnes a eu le désir d'agir et d'être constructif », explique Sonia Makhlouf, présidente de la toute jeune association nommée La Tête en Fête. Et aujourd'hui ce sont 82 habitants, commerçants et sympathisants qui ont adhéré à La Tête en Fête, soucieux de ramener du dynamisme au cœur de leur quartier, d'en faire découvrir la richesse patrimoniale et architecturale et d'organiser des manifestations et animations pour faire participer les habitants, les faire sortir de chez eux. Une enquête sur les besoins urbains a ainsi été menée auprès de 1 000 habitants et commerçants du quartier et les résultats ont été distribués aux services de la ville, démontrant des problèmes de voiries, de propreté et de fleurissement par exemple. Après l'organisation d'événements nationaux comme la fête des voisins ou celle de la musique, une séance de dédicaces et une exposition de peinture d'artistes troyens, d'autres manifestations sont prévues, notamment un concert le 30 novembre à l'église Saint-Nizier

es quatrièmes trophées de l'artisanat au féminin sont lancés. Les inscriptions sont désormais ouvertes auprès de la Chambre de métiers et de l'artisanat de l'Aube (www.cm-troyes.fr). Une des spécificités de l'Aube en ce qui concerne l'artisanat est la remise de ses trophées, apanage de très peu de départements en France. Les femmes-artisans peuvent concourir dans les catégories : reconversion, chef d'entreprise, formation, métiers d'hommes ou création d'entreprise. Il existe aussi une catégorie coup de cœur, attribuée par le jury. Les dossiers de candidature accompagnés des pièces demandées doivent impérativement parvenir avant le 10 février 2014 pour que le jury - indépendant - puisse se prononcer fin février. Toute femme artisan ou conjointe de chef d'entreprise artisanale salariée peut présenter sa candidature dans l'une des catégories proposées. La remise des trophées aura lieu le jeudi 6 mars, l'avant-veille de la journée internationale de la femme pour laquelle aucun homme ne sera sur le podium ! Outre un diplôme Artisanat au féminin 2014, chaque lauréate se verra remettre un bon pour un week-end pour deux personnes offert par les partenaires Martine Roussel Voyages, la MNRA et le Crédit Agricole ChampagneBourgogne.

I

L

Une partie du Bureau de l'association. « Les gens se sentent comme dans un village dans ce quartier », Marie-Josèphe Laillaut de Wacquant, vicesecrétaire de La Tête en Fête. © l'Hebdo du Vendredi

et un marché de Noël le 14 décembre. Sont aussi prévus des partenariats avec les associations présentes sur le quartier, les écoles et universités, les résidences de personnes âgées (« pour les valoriser comme habitants à part entière de la Tête du Bouchon »), la reprise des brocantes de façon trimestrielle, un projet sur la mémoire collective de plusieurs quartiers, des conférences et des visites de la Tête du Bouchon au programme 2014.

Marjolaine Combraque

> Chorale La Champanelle le 30 novembre

à 20 h 30 à l'église Saint-Nizier. Musiques sacrées, baroques et contemporaines avec mise en image des vitraux de l'Aube. Entrée libre.

Marie-Carmen Lebègue, vice-présidente de la Chambre de métiers et de l'artisanat de l'Aube, en charge des trophées. © l'Hebdo du Vendredi

Représentant désormais 22% du nombre d'artisans, il y a de moins en moins de femmes d'artisans et de plus en plus d'artisans-femme !

Michel Gay

> Dossier d'inscription et règlement sur le site de la Chambre de métiers et de l'artisanat (www.cm-troyes.fr) ou le demander par téléphone au 03 25 82 62 00.


N°55 du 15 au 21 novembre 2013 >> t ro y es. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

La dystonie ou l’enfer des muscles

Pendant la Semaine Internationale des Droits de l'Enfant, du 16 au 24 novembre, l'agglomération troyenne organise diverses manifestations sur le thème. À Sainte-Savine des animations et jeux gratuits se dérouleront à la Maison pour Tous de 10 h à 16 h le samedi 16 novembre à destination des enfants tandis qu'un Café-parents autour des modes de garde des tout petits sera organisé à la Maison Françoise Dolto de 19 h à 21 h le 19 novembre. Le mercredi 20 sera ponctué par de nombreuses animations dans la ville savinienne, notamment des contes à la médiathèque et des défis sportifs au départ de la mairie. Les 19 et 20 novembre auront également lieu le Forum citoyen pour la Jeunesse à l'Espace Argence de 9 h à 11 h 15 et de 14 h à 16 h 15 pour le mardi et de 9 h à 11 h 15 pour le mercredi.

Santé - Association Amadys

Les droits de l'Enfant

Identifiée il y a peu de temps, cette pathologie est considérée comme une affection rare et invalidante. Marie en souffre et a décidé d’en parler.

ela fait douze ans qu’elle subit les douleurs, se manifestant dans son cas par un torticolis tenace. Subitement son cou se fige, l’obligeant à tenir la tête haute, cette pénible posture peut durer des jours… Fort heureusement, les injections de toxines botuliques offrent un meilleur fonctionnement neuromusculaire. La substance contenue dans la seringue injectée à la base du cou atténue le mal et facilite les mouvements. Cependant, si cette médication allège la souffrance, elle ne la supprime pas pour autant. Marie se souvient que c’est suite à un choc émotionnel qu’est apparu son « torticolis spasmodique », une des variantes de cette dystonie, maladie neurogénétique rare, induite par la perte de contrôle des mouvements, de la posture. Il arrive que même les muscles des cils se bloquent, obligeant le sujet à utiliser ses doigts pour humidifier les yeux ; la phonation est susceptible d’être l’objet d’un dysfonctionnement rendant la voix rauque ou inaudible. Ces anomalies surviennent en raison d’un déficit du signal envoyé par le cerveau, générant ainsi des contractions ou des mouvements anormaux. Depuis qu’elle en souffre, Marie assume son mal. Avec Fabrice, un autre patient vivant dans l’agglomération troyenne, ils se soutiennent réciproquement, échangent leur ressenti. « Lui et moi souhaitons que les gens soient sensibilisés à la dystonie qui nous affecte. Nous sommes des êtres humains et souhaitons comme toute personne handicapée, qu’autrui nous voit avec moins de goguenardise. Devenir l’objet de railleries, cela est très blessant, notre révolte est sourde. Lorsque j’ai mon torticolis m’obligeant à maintenir la tête haute, et rigide, certains y voient une posture de fierté ; et dieu sait que ça n’est pas le cas », déplore Marie, désabusée. Comme la nomenclature des maladies invalidantes est définie, la dystonie est

La réhabilitation du service pédiatrique - le seul de l'Aube - a été inaugurée jeudi 14 novembre au Centre Hospitalier de Troyes. Cette réhabilitation a concerné la modernisation des locaux, l'achat de matériels et de mobiliers ainsi que la décoration du service par des fresques de l'artiste Stéphanie Lesne. Les enfants traités dans ce service ont entre 0 et 18 ans et peuvent être atteints de maladies chroniques comme aiguës (médicales ou chirurgicales).

Nouveau service de pédiatrie

C

La Chapelle-Saint-Luc a signé un partenariat avec l'association Les Bouchons d'Amour jeudi 14 novembre. Cette association collecte les bouchons en plastique avant qu'ils ne soient recyclés, ce qui permet le financement de matériels pour les personnes handicapées et la réalisation d'actions humanitaires. La Ville se propose donc d'installer trois corbeilles pour faciliter la collecte de ces bouchons près de points d'apport volontaires (PAV) : ceux du Hameau Saint-Luc, du Cygne et du Centre aéré Mille Couleurs.

Bouchons d'amour à La Chapelle

Marie souffre de dystonie depuis douze ans. © l'Hebdo du Vendredi

mentionnée, mais ne donne pas droit à une pension (par la Cotorep). Elle tient surtout à remercier son médecin traitant de Reims, « il m’a aidée, grâce à lui je vis mieux ». Marie, outre ses soins hospitaliers à Reims, est suivie par un kinésithérapeute. Pour ses déplacements rémois, elle emprunte un VSL*. Une fois, elle a essayé d’utiliser son propre véhicule, un malaise l’en a dissuadée. Tous les trois ou quatre mois, c’est son neurophysiologiste qui procède à l’injection qui soulage. A Troyes elle suit en complément thérapeutique une rééducation musculaire deux fois par semaine. Hormis les piqûres et la kinésithérapie, tout autre traitement n’est pas envisageable à l’heure actuelle. En France, ils sont environ 2 800 personnes à pâtir de cette maladie. Pour le département de l’Aube, à l’exclusion de Troyes, ils ne sont que deux. Marie tend la main à ceux ou celles qui connaîtraient ce trouble. La maladie ne l’a pas empêchée de mener des activités de détente, notamment la marche. Le sourire en coin, elle aime à répéter : « En parler (de la dystonie), c’est déjà aider. » Telle est d'ailleurs la devise de l’association Amadys.

Saladin Telaïdj

> Contact : 06 10 12 20 09, 09 71 59 14 70. *VSL : Véhicule Sanitaire Léger

UN AN DE PLUS François Baroin - Livre : « Une période historiquement incroyable »

Un an de plus propose de revenir sur un évènement traité un an auparavant, semaine pour semaine. L'occasion de donner un droit de suite, de regarder comment les choses ont évolu�� depuis. Il y a un an, dans notre édition du 16 novembre, nous publiions un entretien avec le député-maire de Troyes, peu après la sortie de son livre Journal de Crise (JC Lattès). A la dernière question - dimanche (18 novembre 2012, ndlr), la campagne pour la présidence de l’UMP se termine. C’est un soulagement ? -, François Baroin répondait : « Oui. Après, l'UMP sera en ordre de bataille. C'est un exercice militant important.  » Sans doute n’imaginait-il pas encore que cet exercice serait qualifié « d’apprentissage de la démocratie  » par Jean-François Copé. Quant à l’ordre de bataille pour les échéances à venir, si, pour les municipales à Troyes, il ne devrait y avoir aucun problème, à l’échelle nationale, l’UMP est loin du compte. T.V

Vendredi 8 novembre a eu lieu l'inauguration de la voie de l'Île Germaine à Saint-André-les-Vergers, près du rond point des Abbayes. Les travaux commencés cet été ont conduit à la réalisation de pontons en bois permettant de traverser la zone humide et de rejoindre la Voie des Viennes afin de s'intégrer dans le schéma global des vélovoies de l'agglomération troyenne. Pour l'éclairage, des mâts ont été implantés tous les 20 m.

La Voie de l'Île Germaine

Troyes s'est vu réattribuer sa quatrième fleur, pour une durée de trois ans, par le jury des Villes et Villages Fleuris. Si ce dispositif salue le fleurissement de la ville, il met aussi en lumière d'autres critères tels la qualité de l'aménagement urbain, le cadre de vie, la participation des habitants et la préservation de l'environnement. Les 110 hectares d'espaces paysagers de la ville sont gérés de manière raisonnée avec la récupération d'eau de pluie, la transformation des déchets verts en paillage ou encore la non utilisation de produits phytosanitaires ce qui permet de garantir le développement des éco-systèmes et la préservation de la santé des sols ainsi que celle des agents municipaux.

Quatre fleurs pour Troyes

Conférence sur le cholestérol animée par une diététicienne, après-midi jeux spécial cuisine, atelier customisation et verrines, concours de gâteaux aux pommes... Par le biais de ces animations diversifiées et d'une bibliographie complète autour du même thème, la Médiathèque des Marots propose à ses usagers de redécouvrir les bases et les bienfaits de la cuisine française pendant quatre semaines. Bref, un mois thématique 100 % gourmand et 100 % plaisir, à ne manquer sous aucun prétexte. C'est jusqu'au 30 novembre à la Médiathèque des Marots.

Tout savoir sur la cuisine de nos terroirs

Nouveau mandat du Ceser : une assemblée largement féminisée

Président du Conseil économique, social et environnemental régional (Ceser) depuis 2007, Patrick Tassin vient d'être réélu sur ce poste pour les six prochaines années. Sans grande surprise, puisqu’il était le seul candidat en lice. Sur les 77 membres votants de l’assemblée, 65 lui ont confié leur voix, 12 se sont abstenus. Jean-Pierre Guerin a été élu premier vice-président du Ceser, en charge des questions de transport. A noter pour cette mandature 2013-2019 : près de 49 % des membres de l’assemblée ont été renouvelés, et le nombre de femmes y siégeant passe ainsi de 15 à 31. Soit un taux de féminisation global proche de 40 %.

Comme chaque année, la CCI Champagne-Ardenne et ses partenaires (Conseil régional, Chambre des métiers et de l’artisanat, Union des industries et métiers de la métallurgie) proposent aux entreprises de la région de se regrouper sous un pavillon commun au Midest, le n°1 mondial des salons de la sous-traitance industrielle. Elles seront 43 à y exposer leurs savoir-faire du 19 au 22 novembre prochains. Inauguration de l’espace Champagne-Ardenne le mercredi 20 novembre à 10 h (Hall 6 – Allée T – Stand 8). Plus d’infos sur www.champagne-ardenne.cci.fr.

43 entreprises champardennaises au Midest 2013

rire ! 2h de fou

CLAUDE VANONY SAINT GERMAIN Comédie Saint Germain DIMANCHE 2 FEVRIER à 15H

RESERVATIONS : RESEAU FNAC LECLERC CARREFOUR GEANT CULTURA ticketnet.fr RENSEIGNEMENTS 06 80 70 77 78


Des bornes rechargeables dans un immeuble collectif

N°55 du 15 au 21 novembre 2013 >> t ro y es. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

Construire pour une Terre plus saine

Mon Logis - Véhicules électriques

Forum Climat

'entreprise Mon Logis, bailleur social de l'habitat, innove encore dans une démarche d'éco-responsabilité en prévoyant l'installation de bornes de recharges pour véhicules électriques au sein d'une nouvelle résidence de 44 appartements à Troyes pour le printemps 2014, une première en France. «  Nous voulons faire la promotion des véhicules électriques en habitat collectif, souligne Pascal Toggenburger, directeur général de la société Toggenburger, spécialiste en équipement électrique. 90 % des recharges électriques se font à domicile. Nous devons trouver de nouvelles solutions pour répondre aux futurs usages.  » En parallèle, Mon Logis vient La Renault Zoé acquise par Mon Logis pour ses salariés est entièrement de s'équiper d'un nouveau véhicule 100 % électrique et a une autonomie de 150 km environ. © l'Hebdo du Vendredi électrique, une Renault Zoé, à destination des salariés de l'entreprise pour leurs déplacements professionnels. Quant au directeur général de Mon Logis, Serge Laurent, il fait part de projets futurs : « Nous voudrions mailler plus largement notre parc, notamment celui des logements neufs, de bornes électriques. On voudrait aussi essayer de mettre en place de l'auto-partage électrique, mettre à disposition un ou des véhicules pour nos locataires qui n'ont pas la possibilité de s'en offrir. » Mais rien n'est encore sûr en ce qui concerne l'auto-partage, pour l'instant, le projet pilote est celui d'installations des bornes en habitat collectif porté par la société auboise Park'n Plug et qui concernera deux places de parking de la future résidence rue Leheutre. Sept autres points d'arrivée électriques seront prévus pour des bornes potentielles et seront alimentées par l'armoire électrique de l'immeuble résidentiel. Pour plus de sécurité, un badge sera remis aux locataires utilisant les bornes afin d'obtenir une facture individualisée.

u 19 au 25 novembre, une rencontre qui n'a rien de sportif prendra pour cadre le Stade de l'Aube. Elle opposera le problème de l'habitat, travail de l'homme, à la question climatique et environnementale, enjeu majeur de ces Habitat et environnement, deux mondes à récondix dernières années. cilier ? © l'Hebdo du Vendredi L'arbitre de ce match sociétal, c'est le Forum Climat. Le Grand Troyes, en collaboration avec l'association Terre Avenir, est l'organisateur de cette manifestation qui se veut pédagogique et didactique et qui s'inscrit dans le Plan Climat Énergie Territorial, engagement dans une démarche de maîtrise de l'énergie visant à limiter l'impact du territoire sur le climat et à anticiper et réduire les vulnérabilités de celui-ci. Pour résoudre les conséquences humaines sur l'environnement, plus de 25 partenaires et invités seront conviés cette année et présenteront des solutions développées ainsi que des explications sur les raisons d'un changement climatique, que l'on ne peut nier de nos jours, avec pour thème central  : l'habitat. Partant du principe que l'on peut apprendre en s'amusant, le Forum Climat est gratuit et ludique et s'adresse à tous les publics. En semaine pour les scolaires, tranche de la population idéale pour une sensibilisation à ces thématiques, des ateliers pédagogiques sont proposés, notamment avec le Lycée des Lombards. Six jours de découverte pour une seconde édition, ce forum sera un match qui verra les manières pour l'homme de s'adapter sans dommages à la nature qui l'entoure.

L

Marjolaine Combraque

D

Jules Lhopital


N°55 du 15 au 21 novembre 2013 >> t ro y es. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

Une simple formalité ?

Foot (Coupe de France, 7e tour) Chauny - Troyes

Après avoir perdu pour la première fois de la saison à domicile contre Laval, l'Estac peut penser à autre chose ce weekend avec son entrée en lice en Coupe de France.

’est une victoire dans la douleur. » Non ce ne sont pas les propos tenus par Jean-Marc Furlan à l’issue du match contre Laval mais bien ceux de Philippe Hinschberger, entraîneur des tangos, tout heureux de repartir avec les trois points après avoir eu zéro occasion dans le match ! Une rencontre qui restera dans les annales comme la première défaite à domicile pour les Troyens cette saison. « C’est dur à avaler. Nous avons le sentiment qu’il y avait un arbitrage un peu étrange, ça nous laisse un sentiment bizarre », expliquait Florian Jarjat. Il est vrai que tous les acteurs du match étaient médiocres, en particulier l’arbitre, M. Leleu, qui par sa décision a influé de manière considérable sur le score du match.

C

magazine

« Je suis contrarié pour les gars, qui ont fait le maximum, mais il leur manque encore quelque chose. C’est un groupe mobilisé, c’est évident, mais je suis très contrarié du résultat. » Ces propos sont ceux de Jean-Marc Furlan après la rencontre contre Laval. Afin d’éviter une répétition de ces paroles, les Troyens - marqués par un turnover avec le probable retour de Saunier en défense centrale, Thiago au milieu, Psaume en attaque - seraient bien inspirés de faire respecter leur statut de professionnels pour revivre l’aventure qui les avaient vu disputer une demi-finale contre Bordeaux en mai dernier, mais la route est longue. La première étape aura lieu ce samedi à 20 heures avec un 7e tour de Coupe de France marquant l’entrée en lice des clubs de Ligue 2. L’Estac se déplace dans l’Aisne pour affronter l’US Chauny, club pensionnaire de Promotion d’Honneur de la Ligue de Picardie, l’équivalent de la huitième division.

Jérémy Pichon

LES HORAIRES

LE GROS PLAN

CINÉ City

La vénus à la fourrure

13/11/2013 au 19/11/2013

11, rue des Bas-Trevois - Troyes

Gravity mercredi jeudi mardi 14h10 | 19h15 | 21h30; vendredi samedi 14h10 | 19h45 | 22h; dimanche 10h45 | 14h10 | 16h25 | 21h mercredi jeudi vendredi samedi mardi 16h25; dimanche 18h30 Thor, Le Monde des Ténèbres mercredi jeudi 19h10; vendredi samedi 14h | 19h40; dimanche 10h30 | 14h10 | 20h30; lundi mardi 14h10 | 19h10 mercredi jeudi lundi mardi 16h40 | 21h40; vendredi samedi 16h40 | 22h10; dimanche 16h40 9 mois ferme mercredi jeudi 16h25 | 21h45; vendredi samedi 22h15; dimanche 18h30; lundi mardi 16h25 | 19h30 Turbo samedi 14h05 | 16h20; dimanche 10h55 | 14h05 | 16h20 Planes mercredi samedi 14h15; dimanche 11h | 14h15 En solitaire mercredi jeudi lundi mardi 14h15 | 16h35 | 19h15; vendredi samedi 14h15 | 16h35 | 19h45; dimanche 10h50 | 14h15 | 16h35 Cartel mercredi jeudi lundi mardi 14h | 16h25 | 19h10 | 21h40; vendredi samedi 14h | 16h25 | 19h40 | 22h10; dimanche 10h40 | 14h20 | 16h45 | 20h40 La Stratégie Ender mercredi 14h05 | 19h05 | 21h30; jeudi 14h05 | 19h05 | 21h35; vendredi samedi 14h05 | 19h35 | 22h05; dimanche 10h40 | 14h05 | 20h15; lundi mardi 19h05 | 21h35 Inside Llewyn Davis mercredi 19h20; jeudi 14h05 | 19h30; vendredi 16h45 | 19h50; samedi 19h50; dimanche 20h45; lundi 14h05 | 16h30 | 21h30; mardi 14h30 | 21h30 Quai D'Orsay mercredi 16h35 | 19h05 | 21h35; jeudi mardi 14h05 | 16h35; vendredi 14h05 | 16h35 | 19h35 | 22h05; samedi 16h35 | 19h35 | 22h05; dimanche 16h35 | 20h30; lundi 14h05 | 16h35 | 19h05 | 21h35 Il était une forêt mercredi jeudi lundi mardi 14h15 | 16h35 | 19h15; vendredi samedi 14h15 | 16h35 | 19h45; dimanche 10h50 | 14h15 | 16h35 Snowpiercer mercredi jeudi lundi mardi 21h15; vendredi samedi 21h55; dimanche 20h Il était temps mercredi jeudi lundi mardi 16h30 | 21h30; vendredi samedi 16h30 | 22h; dimanche 16h30 | 20h15 Evasion mercredi 14h05 | 16h35 | 19h05 | 21h35; jeudi 19h05 | 21h35; vendredi samedi 14h05 | 16h35 | 19h35 | 22h05; dimanche 10h35 | 14h05 | 16h35 | 20h20; lundi mardi 14h05 | 16h35 | 19h35 | 21h35 Battle of the year mercredi lundi 14h15 | 19h15 | 21h40; jeudi mardi 19h15 | 21h40; vendredi 19h45 | 22h05; samedi 14h15 | 19h45 | 22h05; dimanche 14h15 | 20h30 séances à 16h40; séance supplémentaire dimanche 10h45

Genre: Drame Pays: France Durée:1h33 Réalisateur : Roman Polanski Acteurs: Emmanuelle Seigner, Mathieu Amalric

Benjamin Nivet est nominé pour être élu meilleur joueur UNFP-RTL-France Football du mois d’octobre. Les supporters troyens sont invités à aller voter sur www.unfp.org pour leur numéro 10 préféré qui vient de disputer son 200e match de Ligue 2. © l'Hebdo du Vendredi

Une longue allée d’arbres et la tempête furibonde gronde et frappe à la porte d’un théâtre perdu dans un no man’s land des salles oubliées. Sur le plateau, le metteur en scène peste contre les actrices sans talent. Elles ânonnent le texte, le blessent, le déchirent, jeunes filles vulgaires sans noblesse. Entre une femme qui s’avance en se déhanchant, prostituée antique à la voix vulgaire, mâchouillant son chewing-gum. Une de plus, pense le créateur de la pièce. Elle arrive, malgré le refus insistant de l’auteur à se lancer dans la scène d’ouverture. Miracle, métamorphose du vilain petit canard, le ton change, la voix devient celle de Vanda, la femme dominatrice, séductrice qui piège les hommes dans ses griffes. Thomas tombe sous le charme et s’engage alors un jeu pervers semblable au thème de la pièce. Une danse cruelle où le texte de Sacher-Masoch devient le point d’appui d’un enjeu plus grand. Le combat entre l’homme et la femme, la comédienne et le créateur, le vulgaire et le sublimé, le mythe et l’ordinaire, peut commencer. Ils trouvent tous leur place dans cette fable où la femme passe d’objet à déesse. Oublions le sadomasochisme, le thème est beaucoup plus vaste, c’est bien la place de la femme dans nos sociétés. Cet étrange objet du désir nous met dans tous nos états et devient le culte de toutes nos adorations. Thomas finit par ne plus savoir quel est son sexe, piètre pantin costumé en son héroïne. Avec brio, après un premier film à trois personnages qui le fait reconnaître comme le réalisateur phare de la jeune vague polonaise au début de sa carrière, Polanski pousse encore plus loin son envie du huis-clos après un jeu à quatre acteurs dans Carnage. Il achève par un duo qui, comme dans ce dernier, commence par des politesses et se déchire au final. La vérité se montre bien plus grande, il ne s’agit ni plus ni moins que du rapport entre l’homme et la femme. La mise en scène brillante s’appuie sur le lieu, les comédiens, pour respirer, relancer l’action et piéger le spectateur. Retrouvez la version longue, l’interview du réalisateur sur www.cine-region.fr, nos chroniques matinales et l’émission le mercredi de 18h à 18h30 sur France Bleu Champagne Ardenne.

LA SÉLECTION

Patrick Vanlanghenhoven

Cartel

Genre: Thriller Pays: USA Durée: 1h51 Réalisateur  : Ridley Scott Acteurs : Michael Fassbender, Penélope Cruz, Cameron Diaz Le film raconte la descente aux enfers d’un avocat pénal attiré par l’argent facile. Une décision de travers et toute la pyramide vole en éclats, on ne badine pas avec le diable, ici les cartels mexicains de la drogue. Sur un scénario et des dialogues de Cormac McCarthy (La Route, No country for old men), le film plonge dans les peurs du sud aisé face au nord des déglingués, des gueux de la planète. Un regard sur le monde sans concession, un conte immoral, une bonne petite claque pour ceux qui pensent que la bête jamais ne gronde.

Evasion

Genre: Thriller Pays: USA Durée: 1h56 Réalisateur : Mikael Hafstrom Acteurs: Sylvester Stallone, Arnold Schwarzenegger, Jim Caviezel Ray est chargé de tester les prisons. Cette fois il est vraiment dans la merde  ! Piégé, sa seule porte de sortie est de s’allier avec Emil un autre détenu. Du gros muscle dans toute sa splendeur, hélas c’est fini depuis longtemps. L’heure est à la parodie Expandables fonctionne bien, Dernier rempart se plante.

22e Festival du film de Sarlat Du 12 au 16 Novembre 2013.

Chaque année en novembre, Sarlat ouvre ses rues et ses salles aux lycéens de France et du Lycée Clémenceau à Reims. Ils s’élancent dans une croisade d’un genre particulier, illuminant les écrans du cinéma Rex où, vampires assoiffés d’images, ils quittent la lumière du jour pour découvrir mille vies sur les écrans. Ils vivront une semaine de cinéma intense entre projections et réalisation avec des professionnels, vos enfants seront à la fête.


N°55 du 15 au 21 novembre 2013 >> t ro y es. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

magazine

Saint-Parres aux Livres, la nouvelle édition

Saint-Parres-aux-Tertres - 12e Salon du livre et de la BD

Ce week end, Saint-Parres-aux-Tertres accueille son traditionnel salon littéraire. Intitulé Saint Parres aux Livres, il rassemble près de 50 professionnels, pour des rencontres littéraires, des ateliers et des séances de dédicaces autour du livre et de la bande dessinée. Au total, 26 écrivains seront enchantés de dédicacer leurs ouvrages et d'échanger avec tout curieux ou tout amateur de lettres qui le souhaite. Parmi eux, se trouveront notamment Jean-Marc Cambuzat, Jean Daunay, Chrys Demange, Gisèle Meunier, Jean-Claude Czmara... mais aussi les professionnels de la littérature jeunesse Carole Prieur et Marie-José Ambard, ainsi que Bernard Boudeau qui, accompagné de six écrivains de romans policiers, animera le pôle polar du festival. Côté bandes dessinées, trois ateliers Ciel, que vois-je... ? seront proposés aux jeunes et aux moins jeunes, tout comme la rencontre avec le dessinateur Christophe Lazé et la scénariste Marie-Paule Cadieu (qui racontera des contes de sa création pendant que son collègue dessinera en direct), ainsi qu'une exposition des œuvres de l'invité d'honneur qui n'est autre que... le créateur de Rahan. Répondant au nom d'André Le créateur de Rahan sera au Chéret, l'artiste compte plus de quarante ans de travail sur le fils adoptif de Crao. Salon de Saint Parres aux Livres Réinventant à chaque volume l'ère de la Préhistoire, le dessinateur a déjà reçu plusieurs ce week-end. © André Chéret récompenses comme l'Alfred du festival d'Angoulême en 1975, ou encore, la distinc- pour Saint Parres aux livres tion prestigieuse de Chevalier des Arts et Lettres en 2004. Le professionnel, qui recevra ce week-end un prix supplémentaire, sera accompagné d'autres dessinateurs et de quelques scénaristes de bande dessinée, comme Christophe Laze, Erwan le Saec, Pepito et Marie-Paule Cadieu, François Deflandre, Eric Ivars, Bruno Fortuner... pour le plaisir des grands et des petits. Audrie Trichot

> Saint-Parres aux Livres : Salon du livre et de la bande dessinée, samedi 16 et dimanche 17 novembre à la

salle Deterre Chevalier, Saint-Parres-aux-Tertres

Des Enfers au ravissement de l’œil...

Théâtre de la Madeleine

Tout comme Orphée, jeune poète et musicien charismatique de la mythologie grecque étant allé rechercher sa belle Eurydice au fond des Enfers, l’Évasion – APEI Centre Alsace, établissement d'aide et service par le travail, amène les parents et enfants inadaptés bénéficiant du statut de travailleurs handicapés vers un épanouissement personnel et une intégration dans la société. Ces objectifs sont prioritaires pour cette association qui, avec son équipe artistique, propose, le jeudi 21 novembre au Théâtre de la Madeleine, Fichu Serpent ! L'Ombre d'Orphée, spectacle d'ombres et performance scénique avec orchestre. Des mélodies envoûtantes, une œuvre graphique aux formes oniriques et un Les artistes de ce spectacle de théâtre sont des profesécran de papier comme support d'une danse des silhouettes em- sionnels en situation de handicap. © Théâtre de la Mabarquées dans une poésie visuelle sont au rendez-vous de cette deleine exploration particulière teintée de sensibilité du mythe d'Orphée. Fruit d'une recherche scénographique collective sur l'expression corporelle et la création musicale d'arrangements sonores, l'ensemble est une ode à l'émerveillement. L'association propose un travail artistique total qui se prolonge en une exposition qui permet de découvrir en parallèle l'accomplissement plastique qui a été réalisé pendant les mois de mise en forme de cette composition peuplée de marionnettes en fil de fer dans laquelle « le tragique n'exclut pas le comique ». Malheureusement pour le public troyen, l'exposition ne sera pas de la fête le 21 novembre mais il est possible d'avoir des renseignements sur celle-ci auprès de l'ESAT Évasion – APEI Centre Alsace.

Jules Lhopital

AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA CONCERTS SAMEDI 16 NOVEMBRE

CONCERT DE LA SAINTE-CÉCILE PAR L’HARMONIE L’AUROR À 20h. Espace Gérard Philipe. Gratuit.

JALA MANO EN CONCERT AU PUB World Music avec des musiciens d’exception. À 21h. Mac Callary’s. DIMANCHE 17 NOVEMBRE

ORCHESTRE D’HARMONIE DE TROYES De l’harmonie de chambre, avec des orchestrations de Davis Walter, au grand orchestre d’harmonie, avec des compositions de Jan de Haan et de Frédéric Devreese. À 15h30. Théâtre de Champagne. MARDI 19 NOVEMBRE

CONCERT DES ORCHESTRES POUSSINS... ... cordes et harmonie du Conservatoire. À 19h. Salle Fernand Doré. MERCREDI 20 NOVEMBRE

MOUTIN FACTORY QUINTET « Lucky people », l’album du Moutin Factory Quintet porte on ne peut mieux son titre. Chanceux furent celles et ceux qui purent bénéficier de l’énergisante prestation du Moutin Réunion Quartet (avec Rick Margitza et Pierre de Bethmann) en 2007 à Troyes, et plus encore, si possible, le seront celles et ceux qui profiteront du dernier « projet » de Louis et François Moutin, virulents rythmiciens dynamisant la scène jazz hexagonale et internationale depuis quelques lustres. Et l’on pourra profiter derechef de cette chance le 21 novembre, en notre bonne ville, avec la présentation du nouveau répertoire concocté principalement par les deux frères entourés de quelques unes des personnalités les plus affirmées et talentueuses de la scène jazz hexagonale.

Dans le cadre de 1913-2013 : Albert Camus une vie un siècle. Rencontre/débat à partager en mémoire d’une oeuvre et d’un homme. À 20h30. Médiathèque de Sainte Savine. JEUDI 21 NOVEMBRE

CAMUS PHILOSOPHE ? Dans le cadre de 1913-2013 : Albert Camus une vie un siècle. Rencontre/débat à partager en mémoire d’une oeuvre et d’un homme. À 20h30. Auditorium du Musée d’Art Moderne. VENDREDI 22 NOVEMBRE

RENCONTRE AVEC FRANZ BARTELT Dans le cadre du festival Parcours d’auteurs: de l’écrit à l’écran, organisé par Interbibly. À 14h30. Médiathèque de Saint Germain. VENDREDI 22 NOVEMBRE

CONNAISSANCE DU MONDE : BARCELONE...

À 14h30. Autre horaire : 20h30. Amphithéâtre du Centre Sportif de l’Aube.

BALADE MUSICALE : VIVE SAINTE CÉCILE ! Ensemble de hautbois-basson, de trombones, de clarinettes, de jazz et de cordes du Conservatoire. À 19h. Salle Fernand Doré.

CONFÉRENCES VENDREDI 15 NOVEMBRE

UN MUSICIEN, UNE HEURE : LE CAS WAGAvec les classes de piano de Pierre Benhaïem et théâtre de pascal Broché du Conservatoire.

Le mois des Bizarreries

À 18h. Médiathèque du Grand Troyes.

> Les Bizarreries : exposition au Coeur du Bouchon, 14 rue Colbert à Troyes jusqu'au 30 novembre.

NIER

VENDREDI 22 NOVEMBRE

NER

LES JARDINS SUSPENDUS ET LES MURAILLES DE BABYLONE

A.T

MARDI 19 NOVEMBRE

CAMUS JOURNALISTE, AVEC ROGER GRE-

À 20h45. Chapelle Argence. Tarifs : 15, 12 et 8 euros.

bre avec orchestre. Tout public à partir de 6 ans. Tarifs : 13€ / 7,50€ / 5,50€.

Des poupées, des poupées et encore des poupées. Révélatrice de l'adoration de Rachel Mathaux pour Tim Burton, elles se mêlent aux photographies à la fois osées et pudiques de MaximeHervé Chicard, qui a immortalisé toute une série de femmes aux pieds et poings liés. Samedi dernier, c'est une double exposition qui s'est ajoutée à celle déjà présente au Cœur du Bouchon. Ces nouvelles œuvres, installées depuis peu, exposent différents thèmes : sensualité sans pudeur, souvenirs d'une enfance apaisante, jouets aux visages dérangeants... Que ce soient des photographies, des montages visuels ou des toiles, nul doute que cette exposition laisse qui que soit indifférent. Installées dans le cadre des Bizarreries : les Nuits Déjantées, ces Exposition les Bizarreries au Coeur du Bouchon. sont l'un des éléments du mois thématique organisé expositions © Maxime-Hervé Chicard par La Familia. Parenthèse excentrique de l’association, ce dernier se terminera fin novembre avec, en point d'orgue, un spectacle dans lequel le mot « bizarre » atteindra son paroxysme : la comédie musicale Rocky Horror Picture Show. « On espère que les Troyens vont saisir l'opportunité de découvrir un spectacle qu'ils n'auront pas l'occasion de voir ailleurs que dans les grandes villes », explique Julie, chargée de la communication de l'association. Proposée par The Sweet Transvestites dans une adaptation dynamique, il se déroulera le 28 novembre prochain.

À 15h. Musée d’Art Moderne.

... et les Iles Baleares. Dans son nouveau film, Franck COURTADE nous emmènera à la découverte d’une Barcelone insolite et intime, à la fois populaire et raffinée, catalane et métissée. Nous quittons Barcelone pour prendre le bateau jusqu’aux Baléares, Minorque, Majorque, Ibiza, Formentera, quatre îles magiques qui constituent autant de paradis à découvrir.

> Fichu Serpent ! L'Ombre d'Orphée : jeudi 21 novembre à 19 h au Théâtre de la Madeleine. Théâtre d'om-

Bizarre, vous avez dit bizarre ?

parisien En 1907, arrive à Paris, un artiste venu de l’Est. Il plonge dans les avant-gardes, devient un des plus grands cubistes. Arrête le tout, retourne à la nature, cherche, traverse la guerre, se retrouve dépouillé de son passé. Et, dans les dernières années de sa vie, arrive à une plénitude, à une maitrise de son art, à son style unique. C’était Henri Hayden.

À 19h. Hôtel du Petit Louvre. VENDREDI 15 NOVEMBRE

LE COMTE DE SAINT-GERMAIN : LE ROSECROIX IMMORTEL Conférence animée par Philippe Deschamp. À 20h. Hôtel Mercure. Tarifs : 5 euros, 3 euros en tarif réduit.

CONFÉRENCE : DIEU CRÉATEUR : 7 JOURS ET APRÈS ? À 20h30. Notre Dame en l’Isle. SAMEDI 16 NOVEMBRE

LES PEINTURES MURALES DANS LES ÉGLISES DU DÉPARTEMENT

Conférence animée par Clara André. À 16h. Maison du Patrimoine du Grand Troyes. Gratuit. DIMANCHE 17 NOVEMBRE

CONFÉRENCE AVEC PROJECTION Hayden par Werner Brück, libraire et galeriste

EXPOSITIONS JUSQU’AU VENDREDI 15 NOVEMBRE

EXPOSITION : GAËL DAVRINCHE Gaël Davrinche s’intéresse à ses contemporains affublés d’objets du quotidien, avec une rigueur et un réalisme exacerbés. L’artiste détourne et coiffe ses modèles d’accessoires dont la personnalité se trouve parasitée, effacée, une fois encore reléguée au second plan, ce qui lui permet d’interroger la légitimité d’un tel genre à l’aire du tout numérique, bien loin de l’époque du portrait de commande… Centre D’art Contemporain/ Passages. JUSQU’AU DIMANCHE 17 NOVEMBRE

TURBULENCES Sculptures en verre et pliage papier par Carolyn rogers et iztok Sostarec. À 14h. Centre culturel Didier Bienaimé.

LOISIRS SAMEDI 16 NOVEMBRE

CONTES Par Marie-Paule Cadieu, accompagnée par Christophe Laze, Illustrateur. Dans le cadre du salon du livre et de la BD. À 9h30. A 9h30 pour les enfants de 3 à 6 ans, à 11 h pour les plus grands. Bibliothèque de Saint Parres aux Tertres. Sur inscription au 03 25 80 49 02.

« FÊTE / FAITES DE L’ÉCONOMIE AUTREMENT » Une journée pour découvrir les acteurs de l’économie sociale : associations, coopératives, mutuelles… À 10h. Parvis de la Maison pour Tous, Sainte Savine. Entrée libre.


N°55 du 15 au 21 novembre 2013 >> t ro y es. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

Les artisans ont leur leader

Éric Plestan, président de la Capeb et de la Chambre de métiers de l'Aube

Artisan peintre, installé depuis 33 ans, Éric Plestan est incontestablement un leader qui monte et qui compte chez les artisans de l'Aube et au-delà, auprès des instances dirigeantes nationales de ces organismes.

minemment sympathique, Éric Plestan est de tous les combats en faveur des artisans. S'il est surtout connu pour être le vaillant président de la Capeb de l'aube, il en est également le vice-président régional et administrateur national représentant la sixième circonscription élective (une bonne partie de l'est de la France). Mais il est aussi le président de la Chambre des métiers et de l'artisanat de l'Aube ainsi que son premier vice-président régional. La Capeb (Confédération de l'Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment) est le

É

L'artisanat en danger

syndicat patronal représentant l'artisanat du bâtiment. Elle compte 375 570 entreprises employant moins de 20 salariés (98 % des entreprises du bâtiment), et pour le seul département de l'Aube, quelques 1 786 entreprises, représentant 5 796 employés. La Capeb, c'est aussi 71 100 apprentis et 600 pour le

Éric Plestan, un leader incontournable : « Représenter et défendre les artisans : seul un artisan peut le faire. » © l'Hebdo du Vendredi

CFA-BTP de l'Aube. Pour son propre fonctionnement, elle dispose dans le département de cinq collaborateurs et de 28 administrateurs. Ce sont sensiblement les mêmes chiffres que l'on retrouve dans la Marne. La Capeb de l'Aube est l'une des rares confédérations départementales à voir son nombre d'adhérents augmenter dans un contexte économique où les entreprises ont eu plutôt ten-

Repères Éric Plestan est né le 6 septembre 1960 à Troyes d'un père fonctionnaire à l'Opac de l'Aube et d'une mère travaillant dans le secteur médical. Il a une fille, Estelle, et sa femme Véronique tient un salon de coiffure à Saint-Julien-les-Villas. Après avoir suivi une formation de dessinateur en bâtiment, il s'est très vite mis à son compte en créant une entreprise de peinture qui compte trois salariés et qui accueille deux apprentis.

dance à réduire les dépenses. Éric Plestan souligne quatre points qui menacent de faire exploser l'artisanat du bâtiment.

La Capeb à l'écoute des entreprises

En premier lieu, « la conjoncture économique qui se dégrade. En 2013 la Capeb prévoit un recul de son activité de 3,5 % à 4 % et cela devrait continuer en 2014, entraînant une destruction non négligeable de l'emploi. Le développement de la concurrence déloyale et du dumping social est une source importante de problèmes. Pour faire face, l'artisanat a besoin de règles du jeu équitables et

justes. Et pourtant la Capeb est confrontée à la concurrence des entreprises étrangères ainsi qu'à celle des auto-entrepreneurs. L'environnement règlementaire est de plus en plus contraignant ce qui entraîne une augmentation des coûts de construction, sans compter que certaines mesures sont inapplicables ». La Capeb réclame donc une application effective du moratoire sur les normes ainsi que des simplifications administratives. Quant à la TVA, elle était de 5,5 % pour grimper à 7 et va passer, pour une part non négligeable des travaux, à 10. « Cette mesure va aggraver les distorsions de concurrence. Elle aura pour corollaire un recul de l'ac-

tivité et contrairement à son but, une baisse des recettes de TVA pour l'État. » Si la Capeb, à l'image de son président, est très active dans l'Aube, on le doit à une équipe d'administrateurs élus qui sont très investis et motivés mais aussi à une offre de services très étendue pour les entreprises pour lesquelles a été recrutée une personne chargée d'assurer un suivi des relations. Par ailleurs la Capeb de l'Aube soigne sa communication, que ce soit en direction de ses adhérents, par son bulletin d'information bimensuel, ou de façon plus générale par son site internet (http://10.capeb.fr) ou son magazine papier Capinfos, tous les deux mois, mais aussi par une volonté d'informer régulièrement les médias locaux sur son activité. « Les artisans sont très actifs dans le département de l'Aube et reconnus comme tels. » Même le Medef aubois est actuellement présidé par un artisan. Comme l'affirme la publicité, l'artisanat est la première entreprise de France, mais « c'est aussi un élément irremplaçable au bon fonctionnement de la vie économique de la cité ». Éric Plestan, sa modestie dutelle en souffrir, devient de plus en plus un leader incontournable avec qui il faut compter. Et si les instances artisanales du département l'ont bien compris, il risque d'être de plus en plus absorbé par les instances régionales et nationales, mais à ne pas en douter, son cœur restera troyen.

Michel Gay

L’horoscope de l’hebdo BÉLIER du 21.03 au 20.04 La confiance acquise ces derniers temps ne doit pas retomber, profitez de cette brise pour tenir le cap. ll s'agit d’initier des projets en obtenant des appuis, des relations influentes, et de voir plus loin.

CANCER du 22.06 au 22.07 Ne laissez aucune place à la morosité, à la frilosité. Même si vous ne connaissez pas la route à suivre, voyez le verre à moitié plein, on se précipitera pour le remplir. Il faudra rechercher de nouvelles forces.

TAUREAU du 21.04 au 20.05

LION du 23.07 au 22.08

Amateur de double vie et de rapports légers, le temps est venu de calmer le jeu. La période vous met du baume au cœur et du plomb dans la cervelle. Vous allez apprendre la stabilité.

La période favorise les aventures sans lendemain, donnent des occasions et des illusions. Et vous aspirez aux plaisirs et aux changements. Attention, ne détériorez pas votre situation actuelle par jeu ou par bravade.

GÉMEAUX du 21.05 au 21.06

VIERGE du 23.08 au 22.09

La chance ne s'est pas invitée, c'est le temps qui vous conduit, qui mène le bal. Alors persévérez, faites des choix personnels, qui ne dépendent que de vous, et vous mènerez à bien vos projets.

Les astres feront évoluer votre vie affective. Mélange de rigueur et de fantaisie, cette combinaison vous rend plus lucide et plus exigeant(e) aussi. Vous ne vous contenterez plus de rapports épisodiques.

BALANCE du 23.09 au 22.10 Acceptez des responsabilités, vous les assumerez et obtiendrez ce qui vous revient. Vous vous renouvelez et découvrez d'autres cordes à votre arc.

CAPRICORNE du 23.12 au 20.01

SCORPION du 23.10 au 22.11 Aujourd’hui, sur le plan affectif et relationnel des liens se créeront. Ne regardez pas vers le passé, sachez pardonner, oublier et repartir sur de nouvelles bases. Votre ciel vous rend apte au bonheur.

VERSEAU du 21.01 au 19.02

SAGITTAIRE du 23.11 au 22. 12

Évitez de jongler avec vos sentiments, avec ceux de l'autre, ne jouez pas sur deux tableaux, ne pariez pas sur plusieurs numéros. Donnez au temps sa chance, il est question de lui en ce mois.

Oui cher Sagittaire, le succès, c'est bien pour vous. Vous atteindrez un nouveau palier, franchirez une étape importante. Accueillez favorablement les nouvelles responsabilités qui vous seront confiées.

Même si vous ne cherchez pas le succès, vous aurez des chances de l'atteindre ! La période annonce un renouveau. Avancement et nouvelle orientation. Vous êtes paré(e) ! Si vous aviez vécu des moments difficiles au travail ou sur le plan sentimental, relevez la tête et avancez. Chaque jour qui s’écoulera vous apportera plus de facilité.

POISSONS du 20.02 au 20.03

Benoit MELVHILLE



L'Hebdo du Vendredi, Troyes #55