Issuu on Google+

Football : Troyes 500 manifestants contre Un exercice de sûreté Champagne : Dossier formation : l'UTT et la loi sur la sécurisation nucléaire début avril à demain, la machine à Reims, l'enjeu avant l'ESC ouvrent leurs portes le derby P.17 de l'emploi P.6 aux futurs bacheliers P.11 à 15 Nogent-sur-Seine P.7 vendanger ? P.10 t r o y e s . l h e b d o d u v e n d r e d i .

c o m

Le vitrage triple Solabaie

®

Pour 1€ de plus !* Du 11 mars au 14 avril 2013

*Offre valable du 11 mars au 14 avril 2013. Sʼapplique pour la commande de fenêtres Composium® (hors portes dʼentrée, hors packs sécurité, déco et zen), équipées dʼun vitrage 4 ITR / 16 Argon / 44.2 au prix du double vitrage4/ 16Argon/ 4ITRoneWE+1€. Offre non applicable sur les commandes en cours. Pour toutes options et faisabilités, détails en magasin.

+ de performance thermique + de confort acoustique + de sé curite

É D I T I O N T R O Y E S JOURNAL GRATUIT D’INFORMATION N°25 du 8 au 14 mars 2013

Journée internationale des droits des femmes

Entretien avec Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes P.4

♀=♂... A poste équivalent, une femme gagne en moyenne 27% de moins qu’un homme (chiffres 2011). Et plus on monte dans la hiérarchie des entreprises ou des institutions politiques, moins il y a de femmes. A travers différents exemples, regardons où l’égalité entre les femmes et les hommes progresse. Côté sensibilisation, la Région Champagne-Ardenne, après avoir été la première collectivité à signer la Charte européenne pour l’égalité, organise cette année sa première biennale. P. 4, 5 et 23

MAISON PERSONNALISÉE - ÉTUDE GRATUITE RECHERCHE DU MEILLEUR FINANCEMENT

Profitez du nouveau prêt à taux zéro*

TERRAINS DISPONIBLES

r Venez visites n o is a m nos RT 2012

GARANTIES CONSTRUCTEUR 30 ANS D’EXPÉRIENCE

8, rue Paul-Cézanne - 10120 Saint-Germain - Tél. 03 25 75 91 51 - www.aube.arlogis.com

*Voir conditions en agence.

MAISONS ARLOGIS


2x

H umeurs ÉDITO

xQuelle charte ?

« La Charte européenne pour l'égalité des femmes et des hommes dans la vie locale est destinée aux collectivités locales et régionales d'Europe qui sont invitées à la signer, à prendre publiquement position sur le principe de l'égalité des femmes et des hommes, et à mettre en œuvre, sur leur territoire, les engagements définis dans la Charte. » Ça, c'est le début de la charte en question, lancée en mai 2006 par le Conseil des Communes et Régions d'Europe. En Champagne-Ardenne, le Conseil régional l'a signée en 2007. La ville de Reims a suivi. Et puis plus rien. Aucune autre collectivité champardennaise n'a trempé le tampon dans l'encre pour les rejoindre. Vu de l'Observatoire régional pour l'égalité, installé en décembre dernier, on regrette évidemment que les autres n'aient pas encore suivi le mouvement. Certes, ce n'est pas parce qu'une commune ou une collectivité n'a pas signé la charte qu'elle ne pratique pas du mieux possible l'égalité. Mais signer la charte engage à promouvoir l'égalité, à monter des expos, organiser des conférences, faire de l'égalité entre les femmes et les hommes une valeur transversale de la vie de la cité. A discuter ici ou là avec des élu(e)s de telle ou telle ville, de telle ou telle couleur politique, on entend aussi que la charte, bah « on n'en a pas entendu parler », ou alors « c'était il y a longtemps », ou encore « ça me dit quelque chose ». Y a encore du boulot. Qui en doutait ?

Tony Verbicaro

La météo Vendredi

71° 13°

Dimanche

6° 11°

Samedi Lundi

Qualité de l’air x

Vendredi 8 mars

Samedi 9 mars

8° 12° -1° 3°

Dimanche 10 mars

Bonne

L’indice varie de 1 – très bonne qualité de l’air à 10 – très mauvaise qualité de l’air.

L ’ he b d o d u v e nd r e di Tr o ye s Journal hebdomadaire gratuit d’information locale édité par la SARL LHV Editions 15 rue Bégand 10000 Troyes Té l. 03 25 49 90

04

Directeur de la publication : Frédéric Becquet (fb@lhebdoduvendredi.com) Redacteur en chef : Tony Verbicaro (tony.verbicaro@lhebdoduvendredi.com) Journaliste : Géraldine Pion (geraldine.pion@lhebdoduvendredi.com) Directeur commercial : Philippe Dudel (philippe.dudel@lhebdoduvendredi.com) Commerciale : Pressilia Lambert (pressilia.lambert@lhebdoduvendredi.com) Tél. 06 30 76 95 24 Responsable diffusion : Yoann Ruin (yoann.ruin@lhebdoduvendredi.com) Administration : Martine Bizzarri Infographiste : Anne Rogé et Catherine Clément Parution le vendredi matin Imprimé par IPS à Fouilloy

troy e s.l heb doduve ndre di .com

t ro y es. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°25 du 8 au 14 mars 2013

Le chiffre 4

C'est la place peu reluisante, à première vue, de la Champagne-Ardenne au classement des régions de France où l'on dénombre le plus de violences - toutes confondues - faites aux femmes. Il y a pire, car il y a toujours pire, et dans ce domaine, la Bretagne, le Nord-Pas-de-Calais et la Bourgogne devancent la Champagne-Ardenne. Mais il convient d'apporter un élément de lecture différent. A priori, les régions du nord de la France seraient moins misogynes que celles du sud, et il est probable que les dépôts de plaintes, qui fournissent les chiffres permettant d'établir ce classement, sont plus nombreuses sous la pluie. Pour rappeler qu'on peut tout faire dire aux chiffres, et, surtout, qu'il y a encore beaucoup à faire pour qu'un tel classement n'existe plus.

Coup d'œil sur le monde x A mo ur v i rt u el Voilà une initiative qui séduira les uns autant qu'elle effraiera les autres. Fake Internet Girlfriend est un nouveau service en ligne permettant de créer de toute pièce sa petite amie virtuelle. Une compagne imaginaire qui aura son propre compte Facebook et sur lequel elle se déclarera en couple avec le client du site internet. Un client qui recevra également plusieurs sms et messages vocaux quotidiens imitant les conversations qu'un couple pourrait avoir dans la « vraie vie ». Allant encore plus loin, Fake Internet Girlfriend propose même un service d'appels téléphoniques, où une voix féminine se présentant comme la fiancée de l'internaute en manque d'amour appellerait sa secrétaire ou ses amis, prétextant chercher à le joindre. Si le concept peut paraître quelque peu malsain, son prix l'est lui assurément, 250 euros par mois ! x C h an c e us e am i t i é Ce couple d'américains, originaire du Michighan, aura connu rires et larmes à quelques heures d'intervalle. La semaine dernière, les deux retraités ont en effet connu une journée riche en émotions puisque, partis à l'origine pour assister aux funérailles de leur meilleur ami

décédé, ils prirent la décision, sur le chemin de l'église, de s'arrêter au casino le plus proche pour y jouer quelques sous. « Une manière, affirment-ils, de rendre hommage à notre ami, qui était un véritable adepte des jeux de hasard, et aussi de nous changer un peu les idées avant la cérémonie ». Sauf que le hasard a bien fait les choses ce jour-là car après avoir glissé seulement deux ou trois jetons dans la machine, c'est le jackpot pour les deux époux : 5,5 millions de dollars remportés ! Comme quoi il peut y avoir des enterrements plus heureux que d'autres. x La c o u rse d e l ' éc h e c Pour un employé en marketing, ne pas atteindre ses objectifs en Chine est apparemment une faute infiniment plus grave qu'en France. En début de semaine dernière, le directeur d'une entreprise de Chengdu, mécontent des mauvais chiffres de son personnel, a décidé de punir les membres de son service marketing en les faisant courir torse nu et sous la pluie. Les cadres de cette société d'agro-alimentaire, qui avaient toutefois signé une clause dans leur contrat précisant ce qui leur arriverait en cas de manquement à leurs objectifs, ont donc dû courir

10 km (pour les hommes) et 5 km pour les femmes dans les rues de la ville, aux yeux de tous. Comble de l'humiliation, le groupe devait suivre la limousine du patron qui menait la danse, persuadé du bien fondé de son action. Surprenante méthode pour relancer la productivité... x Pou rq u oi l e s f emme s pa rl e n t el l es p l u s qu e l e s h omm es ? Éternelle interrogation pour la gente masculine, le bavardage de ces dames restait un grand mystère jusqu'à maintenant impénétrable. Mais une récente étude menée par l'école de médecine de l'université du Maryland montre que si les femmes sont plus pipelettes que les hommes, c'est avant tout pour une raison purement biologique : celles-ci auraient tout simplement un plus haut niveau de FOXP2, la « protéine du langage », dans le cerveau. Apprenant plus rapidement le langage que les hommes, ces dernières utiliseraient par ailleurs 20 000 mots par jour en moyenne, soit 13 000 de plus que leurs homologues du sexe opposé. En outre, parlant généralement plus vite, elles consacreraient tout au long de leur vie une part plus importante de leur matière grise à la maîtrise du langage.


Votre projet sans apport

Weekend Portes Ouvertes

Votre projet sans apport


4x

A la une

Interview - Najat Vallaud-Belkacem

« Lutter contre les stéréotypes de genre à l'école » La ministre des Droits des femmes et porte-parole du gouvernement était cette semaine à New York, aux Nations Unies, pour la 57e session de la commission de la condition de la femme, où elle a rappelé, lors de son intervention, que la France a fait de la lutte contre les violences faites aux femmes une priorité tant au niveau national qu'au niveau international.

xAprès dix mois passés au gouvernement, par retour d'expérience, votre regard sur l'état de l'égalité entre les femmes et les hommes a-t-il changé ? J'ai toujours eu le sentiment qu'il nous restait un grand chemin à parcourir pour atteindre une société de l'égalité réelle. Si l'égalité entre les femmes et les hommes existe depuis plusieurs années dans les textes, des résistances demeurent. Ces résistances prennent racines dans les stéréotypes, qui s'affichent régulièrement sur nos écrans, s'invitent dans nos conversations, alimentent nos imaginaires. Ils légitiment les inégalités, en les rendant « naturelles ». Pour cette raison, il est primordial de lutter dès le plus jeune âge contre ces stéréotypes. Pour cela, j'ai organisé une grande

journée de mobilisation, à l'occasion du 8 mars, afin de mettre l'accent sur l'éducation et la formation à l'égalité des plus jeunes.

Il y a toujours 27% d'écart de salaire (chiffres 2011) à poste équivalent entre les hommes et les femmes. Ne faudrait-il pas contraindre ? Sanctionner ? À l'heure actuelle, plus de la moitié des écarts de salaires s'expliquent par la généralisation des postes à temps partiel, dont 80% sont occupés par des femmes. L'accord relatif à la sécurisation de l'emploi signé le 11 janvier dernier par les partenaires sociaux doit contribuer à lutter contre ces temps partiels, en instaurant un minimum horaire hebdomadaire de 24h et en majorant de 10% le salaire de la première heure complémentaire. En réduisant la précarité des salariés, et en particulier des femmes, on agit sur les écarts de salaire entre les femmes et les hommes. Comment faire entrer l'égalité à l'école ? Faudrait-il imaginer des heures de cours dans les programmes scolaires ? Nous avons mis en place avec Vincent Peillon (ministre de l'Education nationale, ndlr), le programme « ABCD de l'égalité » qui vise à déconstruire les stéréotypes de genre tout au long du parcours éducatif. Cet outil pédagogique,

Najat Vallaud-Belkacem : « Des résistances demeurent. » © Benjamin Géminel

mis en place dès la rentrée 2013 dans cinq académies (Rouen, Bordeaux, Corse, Guadeloupe et Nancy-Metz, ndlr), permettra de travailler sur les connaissances, les

attitudes et les comportements des élèves comme des enseignants en matière d'égalité filles-garçons. Il faut agir le plus tôt possible pour déconstruire ces stéréotypes et je

compte beaucoup sur la participation de l'école à ce travail.

Propos recueillis par Tony Verbicaro

1re biennale régionale de l'égalité

Marteler les esprits !

La Région Champagne-Ardenne avait organisé en 2012 une journée consacrée aux femmes du printemps arabe. Cette année, c'est une semaine complète qui est programmée, jusqu'au 12 mars. Une première biennale pour montrer l'action transversale des politiques régionales dans ce domaine.

xOrganiser des manifestations pour promouvoir l'égalité, c'est d'abord conforme à la Charte européenne pour l'égalité des femmes et des hommes dans la vie locale, que la Région a été la première collectivité à signer, en 2007. La ville de Reims a suivi, et on attend les autres... Plutôt qu'un grand raout à l'Hôtel de Région pendant sept jours, « on a souhaité partir sur les territoires, explique Karine Jarry, conseillère régionale déléguée à l'égalité auprès du président. On a de l'esprit de suite... Je rappelle qu'il a fallu tout construire, s'armer de patience. Il

n'existait rien à la Région avant 2004. Et croire que c'était gagné parce que tout le monde trouve ça bien, l'égalité, c'est une erreur et nous le savions. » «  Tout le monde dit que c'est bien, renchérit Jean-Paul Bachy, le président de Région, mais il y a des pratiques en décalage. Je suis de ceux qui pensent que pour faire évoluer les sociétés, il faut des actions dans la durée. On ne change pas les mentalités avec quelques gadgets, quelques dispositifs légaux. C'est le sens de notre engagement. » Signature de la Charte en 2007, donc, puis création d'une mission dédiée confiée à Karine Jarry en 2010, et mise en place de l'Observatoire de l'égalité en décembre 2012 ont jalonné un parcours qui s'annonce encore long. «  Cette semaine particulière s'appuie sur les trois piliers de l'Observatoire, poursuit Joëlle Barat, conseillère régionale : l'égalité professionnelle, la diffusion et le partage de la culture de l'égalité dans les territoires, et la lutte contre les violences sexistes et sexuelles au travail. » « Les violences au travail ne vont pas cesser demain,

continue Marie-Noëlle d'Hooge, autre élue régionale. La plupart des violences en question ne se voient pas. Notre travail, collectif, doit faire avancer les choses. » Et les promoteurs de l'égalité à la Région n'oublient pas leur propre institution. «  Balayons déjà devant notre porte, et l'espace s'ouvrira », évoque Karine Jarry, en détaillant le programme

xLe

de sensibilisation destiné particulièrement aux personnels « et aux élus » de la Région. « Ce n'est pas une bataille contre (les hommes), c'est une bataille pour, une bataille pour tout le monde, conclut Karine Jarry. Chaque avancée dans l'égalité a profité à tous, pas seulement aux femmes. »

T.V

programme de la biennale

Après avoir déjà organisé conférences et ateliers participatifs à Vouziers (08) mardi 5 mars, à La Chapelle-Saint-Luc (10) mercredi 6 mars, Saint-Dizier (52) jeudi 8 mars, la biennale se poursuit à Châlons-en-Champagne (51) ce vendredi 8 mars. Des ateliers animeront l'après-midi (14 h 30 à 17 h) au lycée Jean-Talon. Lundi 11 mars, l'Hôtel de Région sera le théâtre de la sensibilisation des élu(e)s de la Région par le Centre Hubertine Auclert, un espace d'information et d'expertise, puis des agent(e)s de l'institution via trois séances avec le photo-journaliste Pierre-Yves Ginet. A 19 h, la Comète, toujours à Châlons, projettera le film Wajda, de la réalisatrice Haïffa El Mansour (2013), qui raconte l'histoire d'une petite fille rebelle rêvant d'une bicyclette dans le royaume - l'Arabie saoudite - où les femmes sont privées de droits. Le film a reçu le Prix de la critique internationale à la Mostra de Venise, en 2012. Enfin mardi 12 mars, toujours à l'Hôtel de Région à Châlons, la conférence de clôture (9 h 30 - 12 h 30) précédera un concert de Milamarina (à partir de 14 h 30), harpiste rémoise qui propose un univers pop teinté d'électro. Milamarina a participé au Printemps de Bourges en 2011.


t ro y es. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°25 du 8 au 14 mars 2013

La Chapelle-Saint-Luc - Association D'elles-mêmes

Rassembler les femmes de tous horizons

Havita Bendriss, présidente de l'association d'Elles-mêmes. © L'hebdo du vendredi

xDans le cadre de la Biennale régionale de l'Egalité, une table ronde s'est tenue mercredi à La-Chapelle-Saint-Luc, en présence de Karine Jarry, conseillère régionale déléguée à l'égalité, Femmes solidaires, la mission de l'égalité ou encore de l'association d'Elles-mêmes, créée en juillet dernier à La Chapelle. Au coeur des débats, il était question de la place de la femme dans la société, dans le sport, les médias, les écoles, mais aussi la religion. Un thème cher à l'association chapelaine qui croise souvent dans ce quartier « des femmes qui se plaignent d'être cantonnées

dans leur vie quotidienne et qui sont à la recherche d'activités culturelles ou sportives », rappelait Haviuta Bendriss, présidente d'Elles-mêmes. L'association s'est justement fixée l'objectif de rassembler les femmes de Troyes et de toute l'agglomération autour de trois pôles. Elle souhaite mettre en place des temps de loisirs sportifs et culturels pour permettre à ces femmes de sortir de leur quotidien. Cela peut être une balade à cheval, une randonnée, un jogging, une séance de karting, bref, une heure d'autre chose. « Ici, dans ce quartier à La Chapelle Saint Luc, les femmes sont confrontées aux inégalités et sont encore trop souvent à la maison alors qu'elles pourraient avoir une vie sociale et professionnelle. Les femmes aussi ont des droits au temps de loisirs, d'avoir des plaisirs ». avance une des cofondatrices. L'association aimerait aussi rassembler des femmes désireuses de partager leur expérience et leurs compétences à travers un réseau social et espère constituer un groupe s'impliquant dans l'environnement à travers différentes opérations. Installée pour l'heure à l'Espace Jeunes de La Chapelle Saint-Luc, l'association d'Elles-mêmes proposera demain samedi 9 mars une pause gourmande à partir de 16 heures (entrée libre), ouverte à toutes les femmes.

G.P

Ecole Polytechnique Féminine de Troyes

Les ingénieurs de demain sont des femmes

qui est un besoin», poursuit Marc Lobl. Elles ont 19, 20 et 21 ans. Des élèves de 1ere, 2ème et 3ème année expliquent leur choix d'orientation. Cécile et Ariane, qui ont toujours été attirées par les sciences, ont aussi été poussées par des ingénieurs. La première veut se diriger vers « l'environnement ou la construction des bâtiments en misant sur les normes énergéxSur 3500 élèves ingénieurs en France, tiques, c'est dans l'air du temps », la sec40 % sont des étudiantes. « On sousonde se voit bien « diriger une équipe estime encore à quoi amènent les métiers de l'ingénierie, des métiers ouverts, de dans la branche du bâtiment durable » contacts, dans les hôpitaux, les adminis- mais souhaite avant tout « comprendre le trations, les entreprises. Les femmes ont monde qui nous entoure ». Hélène, en seun vrai rôle à jouer », admet Marc Loibl, conde année, rêve un jour de « réaliser directeur de l'EPF à Troyes. Des secteurs des projets d'envergure, surtout dans le aussi divers que variés  : aéronautique, bâtiment, travailler sur l'habitat du futur, ou un viaduc à l'image de espace, environcelui de Millau. Alors elles nement, technologies Un métier vaste qui n'hésitent pas à se plonger de l'information, bâtiment ou urba- a besoin des femmes dans les maths, chimies, thermodynamique, nisme durable, traitement des ressources... Des métiers ten- mécanique des fluides... des matières qui dances et très actuels dans lesquels les ne sont pas à la portée de toutes. Sarah, femmes apportent un vrai plus. Mais un major de promo en troisième année, ne se ingénieur, c'est quoi au juste  ? « C'est voit pas quant à elle construire des quelqu'un qui a une vraie connaissance moteurs dans un bureau mais serait plus technique, qui travaille avec les autres, tentée « par la gestion de production ». qui est à l'écoute. Il crée quelque chose Quand on leur demande pourquoi ce méti-

Devenue mixte en 1994, l'Ecole Polytechnique Féminine forme pendant cinq ans des ingénieurs généralistes et met en avant ses vraies valeurs pour promouvoir l'ingénierie pour les femmes.

Sur 3500 élèves ingénieurs en France, 40 % sont des étudiantes. © L'hebdo du vendredi

er semble encore si masculin  ? Elles se disent que l'image du métier ne correspond plus du tout avec ce qu'il est vraiment aujourd'hui, vaste mais surtout, qui a besoin des femmes qui ont cette faculté de s'adapter « surtout quand plus tard il y aura des enfants ». Comme quoi, aujourd'hui, la maternité ne semble plus être un frein à l'ambition professionnelle, même pour les étudiantes.

G.P

En Bref xPréfecture de l'Aube - Catherine

Henuin, une femme « précieuse » L'émotion était au rendezvous vendredi dernier à l'occasion du départ de Catherine Henuin, secrétaire générale de la préfecture de l'Aube, en présence de nombreuses personnalités locales. Le préfet Christophe Bay n'a pas manqué de rendre un vibrant hommage à l'une de ses plus proches collaboratrices. Catherine Henuin occupait le poste de numéro 2 à la préfecture depuis juillet 2010, après une longue et solide carrière dédiée au service public dans le Nord ou la Région parisienne. Dans l'Aube, elle assurait les fonctions du préfet lors de ses absences. Prévoyante et surtout « à l'écoute des élus et de leurs préoccupations, de bons conseils », elle aura été « collaboratrice de premier plan », « quelqu'un de précieux » assurait Christophe Bay. Désormais sous-préfète hors cadre, Catherine Henuin compte rejoindre son Nord natal prochainement pour y couler des jours heureux, à l'heure de la retraite en août prochain. De l'Aube, elle gardera le souvenir « d'un magnifique département qui a beaucoup d'atouts et qui mérite d'être encore davantage reconnu, ajoutait Catherine Henuin, « fière et heureuse d'avoir été au service des Aubois ».

xInsee : les femmes en Champagne-

Ardenne A l'occasion du 8 mars, journée des droits des femmes, l'Insee en Champagne-Ardenne publie les chiffres qui vont dans le sens connu. « Moins actives, moins souvent cadres et moins bien payées qu'au niveau national », titre l'institut d'études statistiques. En 2009, alors que la part des femmes dans la population de France métropolitaine s'élève à 51,6%, les Champardennaises représentent 51,3 % des habitants de la région, soit 0,3 point de plus qu'en 1999 : 23,2% d'entre elles ont moins de 20 ans, 24,1% entre 20 et 39 ans, 27,4% entre 40 et 59 ans et 25,3% plus de 60 ans. L'espérance de vie à la naissance des Champardennaises s'élève à 83,2 ans et est supérieure de 7 ans à celle des hommes. Elles représentent 59,2 % de la population régionale des plus de 65 ans. En 2009, la fécondité des Champardennaises se situe au même niveau que celle de France métropolitaine, avec 1,98 enfant par femme. Observé dans toutes les régions de métropole, l'âge des mères à l'accouchement augmente depuis le milieu des années 70. En Champagne-Ardenne, il s'élève à 29,1 ans, soit 3 ans de plus qu'en 1975. En 2009, les femmes de la région sont davantage diplômées du supérieur que les hommes (22,6 % contre 18,2 %). Cependant, la part des diplômées du supérieur en Champagne-Ardenne demeure inférieure à celle de France de province (27,2 %). Parmi les Champardennaises nées en 1980, 41,1 % détiennent un diplôme supérieur au baccalauréat, contre 46,5 % pour la France de province. Les départs de jeunes bachelières pour suivre des études hors de la région accentuent le déficit de diplômées. Alors que les femmes représentent près de la moitié de la population des 15 à 64 ans, leur proportion dans la population active est de 46,9 %. En 2009, Le taux d'activité des Champardennaises est inférieur à celui de France métropolitaine (66,6 % contre 68,1 %). La région se situe dans le dernier tiers des régions loin derrière l'Île-deFrance (72,0 %). C'est entre 25 et 49 ans que les taux d'activité des Champardennaises sont les plus élevés, avec une moyenne de 85 % de femmes en activité.

xParoles de femmes, à l'Arrivage

En cette journée internationale des droits des femmes, une table ronde intitulée « Parcours de femmes » est organisée à l'Arrivage, à partir de 18 h 30. Elle sera animée par Claudine Revolio qui accueillera dès 19 h 30 l'artiste plasticienne Michèle Caillaud-Houel, Elisabeth Grand Pierre, conseillère municipale de Troyes, Chantal Bousquière, présidente de la CAF, Muriel Valter, chef d'entreprise, Pascale Gombault, agricultrice, et Nadia Rabat, secrétaire générale de la Ligue de l'enseignement. Au programme de cette soirée, du slam, des témoignages et des chansons françaises revisitées par La baronne et ses hommes, à partir de 21 heures. Entrée libre.


6x

ociété S

troyes.lhebdoduvendredi. com

N°25 du 8 au 14 mars 2013

Loi sur la sécurisation de l'emploi

500 manifestants contre l'accord interprofessionnel

xLa veille de l'enregistrement de ce projet de loi par le conseil des ministres, mercredi, entre 400 et 500 manifestants ont défilé dans les rues de Troyes, le 5 mars, à l'appel des syndicats CGT, FO et FSU. Ils protestaient contre l'accord de sécurisation de l'emploi signé le 11 janvier dernier entre la CFDT, la CGC et la CFTC avec le patronat. « On ne veut pas devenir des salariés jetables », dit un employé de chez Vachette, à Sainte-Savine. « Dans cet accord, l'Accord national interprofessionnel, remet en cause nos acquis, notre flexibilité »,

ajoute Pedro. « Cet accord, c'est du tout bénef pour le Medef  ! », pouvait-on également lire sur des pancartes. Un accord qui, selon le représentant de FO, « vise à baisser le coût du travail, à accroître la flexibilité et à faciliter les licenciements ». Le cortège a battu le pavé depuis la place de la Bourse du travail devant l'antenne du Parti socialiste, l'Hôtel de ville avant de s'établir devant les grilles de la préfecture de l'Aube.

Géraldine Pion

Gendarmerie - Saint-Phal

Trois ados interpellés après avoir ébloui un pilote d'hélicoptère

xLes faits s'apparentent à une grosse bêtise dont trois adolescents de 12 à 17 ans n'ont pas mesuré les conséquences. Mercredi soir, il était 19 heures lorsqu'un équipage de la section aérienne de la gendarmerie de Dijon revient d'une mission à NogentSeine. Alors qu'il survole la commune de SaintPhal, le pilote aperçoit un flash lumieux très puissant situé à une dizaine de kilomètres. « On n'a pas tout de suite compris qu'on était visés », témoigne le capitaine Martin Patier, « quelques minutes plus tard, un nouveau jet de laser nous ciblait clairement. C'était une lumière très intense, une illumination qui aveugle l'équipage. Evidemment, c'est dangereux pour nous ». Et les conséquences peuvent devenir tragiques, « éblouissement, perte de repères, et dans certains cas, une brûlure de la

cornée », ajoute le capitaine. Le pilote, gendarme avant tout, s'est posé dans un champ à proximité de la source lumineuse et n'a pas mis longtemps avant de retrouver les farceurs, avec le renfort des hommes de Chaource. Cela a été l'occasion de leur rappeler qu'ils ont commis un délit, passible d'une peine d'emprisonnement, ce que prévoit la loi pour des faits de mise en danger d'autrui ou d'entrave à la circulation d'aéronefs. D'autant plus que ce type de laser, généralement acquis sur Internet, n'est pas légal, et que c'est encore moins un jouet. Malheureusement, le phénomène a tendance à se répandre, bien que ce soit l'une des premières fois qu'il se produit dans le département.

G.P

Justice - SNCF

La SNCF condamnée après la mort d'une passagère

xLe 29 janvier dernier, deux cheminots, un chef de gare et un contrôleur, comparaissaient devant le tribunal correctionnel de Troyes aux côtés de la SNCF pour homicide involontaire, après la mort, en novembre 2008 d'une passagère qui avait chuté sur les voies en gare de Troyes (notre édition du 1er février). La jeune femme, habitant La Chapelle Saint Luc, n'avait que 25 ans. Elle avait oublié un sac à bord du train qui la ramenait de Paris et elle était remontée à bord. Le train redémarrait mais elle avait voulu redescendre, coûte que coûte. Elle trouvait dans le wagon suivant une porte ouverte et sautait. Mais la jeune femme avait trébuché sur les rails et était écrasée par plusieurs wagons. L'affaire avait été mise en délibéré et le jugement a été rendu mardi dernier. Le contrôleur, à qui le tri-

bunal reproche de ne pas avoir tiré le signal d'alarme, a été condamné à un mois de prison avec sursis, ainsi que le chef d'escale qui a donné le départ du train sans vérifier que l'ensemble des portes étaient bien fermées. La SNCF a également été reconnue coupable et condamnée à une amende de 25 000 euros. Les juges ont estimé que seule une défaillance technique pouvait avoir un lien de causalité, car à cette vitesse, les portes du train auraient dû se refermer automatiquement. Les avocats de la défense avaient plaidé la relaxe. Quant aux proches de la victime, ils ont été entendus par la voix de leur avocat et se verront verser des dommages et intérêts.

G.P

500 manifestants ont défilé dans les rues de Troyes le 5 mars dernier pour dénoncer l'accord pour l'emploi. © L'hebdo du vendredi

Au Tribunal correctionnel

x La fraude ne paie pas

Voilà une bien étrange histoire qu'a racontée Safira au tribunal, dernièrement. Cette Troyenne d'origine centrafricaine qui allait se faire coiffer à Paris en décembre 2011 avait trouvé une pièce d'identité par terre au beau milieu de la rue. Ayant dans l'idée de la déposer plus tard dans un commissariat, elle la ramasse et la range dans son sac puis retourne à ses occupations. Plus tard dans la journée, Safira, en compagnie de sa soeur et de son beau-frère, monte dans le train pour revenir à Troyes. N'ayant pas eu le temps de prendre un billet retour, elle explique son cas au contrôleur dans le wagon. Ce dernier, sur le point de rédiger une amende forfaitaire pour absence de titre de transport, demande à Safira de lui présenter une pièce d'identité. Safira fouille dans son portefeuille, et elle tend au contrôleur sa trouvaille de l'après-midi, ce qu'elle croît être sa carte d'identité. Surpris, l'agent voit bien que ni le nom -Vanessa S.- ni la photographie ne correspondent au profil de la jeune femme qu'il a en face de lui. Les explications sont houleuses, le contrôleur ne croyant pas un mot de ce que lui dit la passagère. Safira sent alors que la moutarde commence à monter au nez de son beau-frère et qu'il ne se contiendra plus longtemps. Afin de limiter l'esclandre elle propose au contrôleur d'appeler la police. Arrivé en gare de Troyes, tout ce petit monde est donc encadré jusqu'à l'hôtel de police. Cependant, on stipule à Safira qu'elle sera reconvoquée plus tard, elle rentre alors chez elle. Finalement jamais reconvoquée par le commissariat, c'est au tribunal correctionnel de Troyes que Safira voit son affaire se terminer. Et fatalité pour la jeune femme de 19 ans, les juges n'ont pas cru à sa version des faits. Et pour cause : la pièce d'identité en question était enregistrée une vingtaine d'autres fois sur l'année pour des infractions similaires. Safira a finalement été condamnée à un mois de prison avec sursis pour avoir voyagé dans un transport en commun sans titre de transport valable à plusieurs reprises, un autre mois avec sursis pour avoir pris le nom d'un tiers pouvant déterminer des poursuites pénales contre lui ainsi que deux amendes : la première s'élevant à 560€ pour les contraventions établies et la seconde à 150€ afin de couvrir les frais de justice. Plutôt cher payé pour une simple visite chez le coiffeur, c'est même une histoire tirée par les cheveux !

Marjolaine Combraque


7x

ociété S

troyes.lhebdoduvendredi. com

N°25 du 8 au 14 mars 2013

Sécurité - Nogent-sur-Seine

Un exercice de sûreté nucléaire grandeur nature le 9 avril

Les sirènes d'alerte retentiront le 9 avril dans le cadre d'un exercice de sûreté. © DR

Tous les cinq ans, un exercice de grande ampleur est organisé pour tester les dispositifs d'alertes et de gestion de crise et cas d'incident grave à la centrale nucléaire. Le 9 avril prochain, des écoliers et des habitants seront sollicités pour suivre les consignes.

xPas de panique, le 9 avril prochain, les sirènes d'alerte devraient retentir autour de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine. Il s'agira d'un exercice grandeur nature qui est organisé tous les cinq ans afin que les pouvoirs publics et EDF s'assurent, dans l'hypothèse d'un accident nucléaire, du bon fonctionnement des dispositifs d'alerte et de l'organisation de la gestion de crise. Il permet « de gérer au mieux un éventail d'incidents qui auraient des impacts sur l'environnement et la population autour de la centrale nucléaire »

présente Jean Simon, sous-préfet de Nogent-SurSeine. A partir d'un scénario fictif, basé sur une succession de pannes qui pourrait entraîner un risque important d'accident nucléaire, le Plan d'Urgence Interne (PUI) sera activé. Cet exercice permettra ensuite de tester la chaîne de décision des pouvoirs publics avec le déclenchement par le préfet du Plan Particulier d'Intervention (PPI). Celui-ci mobilisera une centaine de pompiers, une cinquantaine de gendarmes, les personnels d'astreinte de la centrale nucléaire de Nogent-surSeine, mais aussi des appuis techniques d'EDF et des experts nationaux. Il s'agira de s'assurer des relevés de mesures de radioactivité dans l'environnement, de dresser des barrages filtrants sur la route et mettre à l'abri la population. « Cet exercice concernera les habitants de Marnay-sur-Seine qui devront « jouer » cette mise à l'abri ainsi que les élèves des collèges et écoles de Nogent-surSeine. Personne ne sera évacué. Bien sûr, pendant ce temps, les deux unités de la centrale continueront de produire normalement de l'électricité », ajoute le sous-préfet. Que les automobilistes se rassurent, aucune route ne sera coupée à la circulation. A l'occasion de leur passage sur des barrages filtrants, ils seront informés de l'exercice et de la conduite à tenir si un accident devait un jour se produire. « Le message que nous souhaitons faire passer, c'est que la mise à l'abri, c'est la meilleure des protections contre les rejets radioactifs. Elle consiste à s'enfermer dans un bâtiment en dur et de couper les ventilations : portes, fenêtres. », rappelle Jean Simon. Le dispositif d'alerte sera aussi relayé sur les radios. Une telle opération demande beaucoup de préparation en amont. Aussi, une réunion publique de la Commission Locale d'Information sera organisée ce mardi 12 mars à 18 heures à Nogent-sur-Seine, à l'agora le 19 mars à 18 heures, à destination des parents d'élèves scolarisés à Nogent-sur-Seine et le 27 mars, à 19 heures à Marnay-sur-Seine pour une présentation de l'exercice de mise à l'abri aux habitants du village.

Pendant les Foires de Mars, venez passer un moment de détente et de convivialité

en famille, dans l’un de nos 5 restaurants du centre-ville.

7/ 7

7/ 7

e soir imanch midi, d i d e e m ́ e ́ le sa la journ Ferme i toute et lund

Géraldine Pion

En Bref xRassemblement

samedi à Chaumont contre le nucléaire

A deux jours du deuxième anniversaire de Fukushima, le Cedra, le Collectif contre l'enfouissement des déchets nucléaires, propose un rassemblement « sonore » et sur une thématique décalée et calquée sur les discours ambiants du « Vive le nucléaire ». Rendezvous ce samedi 9 mars place de la mairie à Chaumont (Haute-Marne). Déguisements, masques, casseroles et pancartes bienvenus...

xTravaux

rue Jaillant-Deschainets : dernière ligne droite !

Bonne nouvelle, les opérations de requalification, rue Jaillant-Deschainets engagées en 2012 ont permis de rénover l'ensemble des réseaux (canalisations et branchements d'eau potable, collecteur d'assainissement, gaz, réseaux haute/basse tension et éclairage public).Reste la reconstruction de la voirie à engager, dernière étape du projet qui durera jusqu'en juin. La première phase concernera la portion entre la rue du Palais de Justice et la rue Colonel-Driant. Aussi, du lundi 11 mars jusqu'à fin avril, la circulation sera interdite (sauf riverains) rue du Palais de Justice, entre la rue Pierre-JeanGrosley et la rue Jaillant-Deschainets ; rue Jaillant Deschainets, entre la rue Général-deGaulle et la rue Colonel-Driant. La mairie indique que les propriétés riveraines demeureront accessibles par un double sens de circulation en dehors des horaires de chantier (7h30-17h30). Enfin, le stationnement ne sera pas possible durant cette période rue Jaillant-Deschainets (côté droit) du numéro 30 au numéro 58.

Pensez a ` nos co ffrets ca www.se deaux : joursatr oyes.co m

7/ 7


8x

ociété S

troyes.lhebdoduvendredi. com

N°25 du 8 au 14 mars 2013

Objets trouvés - Troyes

Tout un univers hétéroclite au Bureau des objets trouvés

grande valeur sont conservés un an resserrés dans un coffre-fort. Après quoi le service des Domaines de Dijon vient chercher les objets non réclamés qui seront recensés un à un puis mis en vente publique au bénéfice de l'Etat. Tout un travail administratif est fait ici : au bout d'une semaine les papiers d'identité, permis, cartes grises sont envoyés à la préfecture, les cartes Vitale à l'Assurance maladie, les cartes bancaires  aux banques. Ils seront renvoyés à leurs propriétaires.

« Bonjour, j'ai perdu mon porte-monnaie, mes gants, mes clés, ma carte bleue, mon téléphone portable... L’avez-vous trouvé ? »

xChaque jour, au bureau municipal des objets trouvés quelqu'un vient chercher un objet perdu ou en apporter un. Le service existe depuis près de cinquante ans. Il est rattaché depuis 2003 à l'administration générale municipale (Moyens généraux- achats) dont Gilles Bassigny est le Flora Bar directeur. Le Bureau des objets trouvés est une des missions Bureau des objets trouvés, du poste municipal de sécurité. Sept agents muniHôtel de ville de Troyes cipaux sont affectés ici, dont deux au Bureau pen(cour de la mairie, porte E), De nombreux sacs d'écoliers oubliés dans les bus sont déposés ici. © L'hebdo du vendredi dant la journée. ouvert du lundi au samedi de 8h à 18h. «  Bien des gens ne pensent pas à venir au qu'un... dentier et même une plaque funéraire « A priétaires ». Où va donc le reste ? Bureau pour réclamer un objet perdu. Et pourtant, mon Grand-Père » Comme dit le poète : « Objets Les objets d'une valeur de moins de 50 € restent Téléphone, 03 25 42 34 22. pendant trois mois au Bureau ; les objets de plus nous informons régulièrement la population de inanimés avez-vous donc une âme ? » l'existence de ce Service », insiste Gilles Bassigny. L'objet trouvé est minutieusement décrit et enreQue rapporte-t-on ? Tout ou presque : parapluies, gistré sur les registres et l' «  inventeur  » (ainsi Association - Solidarité clés, portefeuilles - en général vidés de leur nommé celui qui trouve) repart avec un reçu. Dans un an et un jour, il pourra récupérer l'objet « fraîche » comme La moitié des objets déposé. on dit ici - et aussi L'équipe troyenne de l'association recherche des écoutants. cartes bancaires, perdue dans les transports « 50% des objets perdus nous sont remis - « Allo ! je suis mal, mal!... ». 24 heures sur 24, SOS Amitié reçoit par la TCAT (Transports en Commun de cartes Vitale, perce genre d'appel. « Un mal, des mots », c'est la formule-clé de ce en commun l'Agglomération Troyenne) car c'est dans mis de conduire, service gratuit d'écoute anonyme créé en France il y a 50 ans. Et à les bus troyens que les usagers oublient le cartes grises, des sacs à dos d'écoliers, des vestes, Troyes depuis 1984. des jouets, des bijoux ( il existe encore des gens plus souvent leurs affaires », dit l'agent de sécurité Pour un angoissé, un dépressif, un solitaire ou toute personne en difhonnêtes, mais oui...). On rapporta ici un jour une Thierry Maillard, chef du Poste. « En 2012, ficulté d'être, en crise morale, faire le 03 25 73 62 00 ou par intervalise contenant...10.000 yens  ! récupérée illico quelque 1684 objets en tous genres ont été collecnet www.sos-amitie.org peut être une voie d'espérance, une respipar son propriétaire, un touriste japonais. Ainsi tés. Sur ce nombre, 326 furent rendus à leurs proration nouvelle, un éclair de confiance retrouvée : « Nous n'avons hélas que trop peu d'écoutants », dit le président de SOS Amitié de SOS Amitié est à la recherche Troyes, Marc Siri, « nous sommes 37 écoutants alors qu'il en faudrait de bénévole écoutants. © SOS Amitié au moins 45.»

SOS Amitié : un mal, des mots...

VOTRE SPÉCIALISTE DU POÊLE À GRANULES

ELDORA

PALOMA

CUISINIÈRE

LA GRACIOSA DESIGN AGATHA RUIZ DE LA PRADA

MARYLIN IDRO

Qui sont ces écoutants bénévoles ? Des hommes et des femmes (plus d'écoutantes que d'écoutants) qui se relaient dans le bureau troyen de SOS Amitié par tranches d'heures, jour et nuit, sept jours sur sept. Ces bénévoles sont formés spécifiquement par des professionnels et accompagnés dans leur parcours d'écoutant. Qui appelle SOS Amitié ? Depuis quelques années ce sont en majorité des hommes et c'est la solitude, ce fléau moderne, qui est la plus souvent évoquée lors des appels : problèmes de dépression, mésestime et dénigrement de soi liés à la solitude ; puis les soucis familiaux et conjugaux, les problèmes matériels, de logement. La très grande majorité des appelants a entre 25 et 65 ans. Le pic des appels se situe entre 16h et 20h. Le suicide est évoqué surtout par les femmes... « La parole est le facteur clé pour prévenir le suicide », poursuit Marc Siri. L'aventure de l'écoute de l'autre exige donc des qualités personnelles renforcées par une solide formation. L'écoutant, l'écoutante ne sont en rien des super psy, des gens parés de toutes les vertus. Nul conseil, nul jugement ne sont donnés à ceux qui appellent. L'écoute seule prédomine. La qualité de l'approche confidentielle anonyme dans le secret du téléphone reste le gage de la parole qui libère. Pour marquer la Journée nationale de prévention du suicide, après la projection du film « Des Filles en noir » de Paul Civeyrac sur le mal-être adolescent, mardi dernier, une table ronde sur les problèmes des adolescents avec interventions de médecins, psychologues, éducateurs, enseignants, et d'associations concernées sera proposée le 26 mars prochain à la Maison des associations, à partir de 14 heures. F.B

HAUSSE DES CAMBRIOLAGES... Découvrez nos solutions d'équipements de protection de l'habitat pour les particuliers et les professionnels

Poêles - Inserts - Chaudières - Cuisinières bois & granulés - Cheminées neuves & rénovation - Capteurs solaires thermiques - Vente & livraison de granulés - Entretiens - SAV

ALUM SAS

ALARME INTRUSION

12 rue Jeannette - TROYES - 03 25 43 91 59 Horaires d'ouvertures : du lundi au samedi de 14h à 18h45

Votre installation à partir de 1000€ *

*voir conditions

es ! Protégez votre habitation et dormez sur vos deux oreill

Electricité générale  Alarme vol et incendie  Video surveillance  Contrôle d’acces  Interphonie  Installation, maintenance et dépannage

Agence champagne : 5 rue du moutot - 10150 LAVAU Tél : 06 85 75 78 12 Email : f.cartier@alum-sas.fr


9x

ociété S

Mourir dans la dignité

Jean-Luc Romero : « Un combat pour l'ultime liberté »

« Seulement 20% des gens qui en ont besoin aujourd'hui ont accès aux soins palliatifs » selon Jean-Luc Romero, président de l'ADMD. © L'hebdo du vendredi

tellement marqué que je ne voulais plus voir ça. » Une proposition de loi visant à légaliser l'euthanasie a d'ores et déjà été écrite par l'association, fustigeant la loi Leonetti d'avril 2005 qui « est loin de régler toutes les situations ». Ce n'est plus un médecin désormais qui décide mais un collège de médecins en ce qui concerne la sédation terminale. « C'est encore le patient dans tout ça qui est oublié, dit-il. Nous voulons une loi qui repose sur ses deux jambes avec d'une part un accès universel aux soins palliatifs, et de l'autre une loi légalisant le droit à l'euthanasie et au suix« Aujourd'hui on ne peut plus attendre, cide assisté. » l'ADMD existe depuis trente ans, c'est maintenant Il déplore le fait que le débat soit devenu médical ou jamais ! », martèle Jean-Luc Romero. Ce con- alors qu'il devrait être citoyen : « 100 % d'entre seiller régional d'Ile-de-France a à coeur son tra- nous allons mourir mais nous ne sommes pas vail de président de l'Association pour le droit de égaux par rapport à la souffrance. » Par ailleurs, mourir dans la dignité. Membre actif depuis de il existe déjà des euthanasies actives en France, nombreuses années, il est à la tête de l'association selon un rapport de l'INED en 2010, 0,8% des en juin 2007. À la suite de l'engagement 21 du décès, soit 5 000 morts environ sur 560 000, programme de François Hollande l'année seraient dus à l'administration d'un médicament dernière, Jean-Luc Romero sillonne toute létal. « Nous voulons une loi qui replace le patient au centre des décisions. Tuer, c'est ôter la vie de la France pour manière violente et contre la volonté  ; réunir et informer « Nous ne sommes pas accompagner quand il n'y a plus d'eschaque délégation poir, ce n'est pas tuer. » Et Jean-Luc égaux par rapport de l'ADMD. Romero termine en soulignant : « Les « J'essaie d'avoir à la souffrance » gens écrivent leur testament, ça ne leur confiance dans la parole politique mais comme je fais aussi partie pose pas de problème, je crois qu'il faut qu'ils de ce monde politique, je sais qu'il faut continuer écrivent aussi leurs directives anticipées. On se à mobiliser. » Quand on lui demande pourquoi il bat pour l'ultime liberté. » Marjolaine Combraque s'est engagé dans ce combat, il répond : « J'ai été très jeune concerné par le sida et j'ai vu beaucoup de personnes mourir de façon atroce. Ça m'a

À l'occasion de la réunion publique sur le thème « 2013 : obtenir le droit de mourir dans la dignité», vendredi dernier à Troyes, Jean-Luc Romero, président de l'Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité (ADMD) explique l'importance d'une loi légalisant l'euthanasie cette année.

troyes.lhebdoduvendredi. com

N°25 du 8 au 14 mars 2013


10 x

É conomie

w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°25 du 8 au 14 mars 2013

Champagne - Syndicat général des vignerons

Vendange mécanique !

machine ne saura jamais trier le bon grain de l'ivraie. Comment en arrive-t-on à dire, donc, que «  la réflexion sur la machine à vendanger est lancée  » ? À cause de la hausse des charges patronales sur les emplois saisonniers. Les nouveaux taux ont été publiés en janvier, rétroactifs au 1er janvier 2013. Cette décision gouvernementale rentre dans le paquet négocié avec les partenaires sociaux et patronaux, qui ont fait sortir les syndicats partout en France cette semaine. Manifestement, la taxation supplémentaire des cotisations pour les CDD de moins de trois mois n'a pas fait la distinction avec les saisonniers, évidemment toujours inférieurs à trois mois. En particulier en Champagne, où l'on pense essenxLe président a attendu la fin du rendez-vous tiellement à la période de vendange, qui dure pour sortir une phrase choc, qui a fait se rouvrir deux semaines en moyenne. les carnets déjà rangés, lever les têtes, presque Le SGV nous a donc fourni quelques exemples attraper la berlue. «  Oui, la réflexion sur les parlants. Pour un cueilleur employé huit jours et machines à vendanger est lancée. » Pascal Férat un salaire brut de 881,51 euros, les charges patronales atteignaient 44 fait-il de l'intox ou a-t-il euros en septembre 2012. simplement voulu ouvrir les L'AOC interdit En 2013, elles s'envoleront à esprits ? N'empêche que 109 euros. Pascal Férat a l'effet était des plus réussis. la mécanisation de la : «  Avec, allez, 100 La Champagne, terroir de vendange actuellement compté 000 vendangeurs saisonproduction viticole luxueux niers, et en arrondissant par excellence, où la vigne est vendangée à la main depuis toujours. Où l'augmentation à 60 euros, c'est une manne de 6 jamais la tentation de la mécanisation de la ven- millions d'euros qui part dans les caisses de dange ne saurait venir à bout de l'idée, sans doute l'Etat. On dit à nos adhérents de faire attention, bonne, que rien ne vaut la cueillette à l'é- continue Pascal Férat. Les marges risquent de pluchette, synonyme de qualité. Parce que la fondre comme neige au soleil. Et en plus, ça ne

Pascal Férat, président du Syndicat Général des Vignerons (SGV) inaugurait jeudi 7 mars un nouveau rendez-vous pour communiquer. Rien d'innovant, en l'occurrence un petit déjeuner de presse, mais c'était une première pour le syndicat. Et l'occasion de faire un large tour d'horizon des dossiers actuels. Parmi ceux-ci, l'augmentation des charges patronales sur les emplois saisonniers.

changera rien pour les salariés, qui ne gagneront pas plus. Cette augmentation nous choque. A la limite, qu'on donne un peu plus aux salariés, ils consommeront davantage. » Pour un pressureur, mieux rémunéré qu'un cueilleur, employé six jours et payé 1105,67 euros bruts, les charges patronales passent de 55 à 482 euros. Encore ? Un saisonnier taille payé 1535,42 euros bruts pour trois semaines de travail coûtera 632 euros de charges patronales en 2013, contre 75 euros en 2012. Pour les quelques employés supplémentaires saisonniers appelés à donner un coup de main à la taille ou au palissage, les viticulteurs connaissent déjà la solution

: ils n'embaucheront plus de saisonniers. Mais pour la vendange, c'est évidemment impossible. Sauf, donc, à imaginer remplacer les cueilleurs, parfois venus de loin, par des tracteurs-enjambeurs équipés... Bon, quand on rappelle que la vendange mécanisée entraîne des pertes de raisin de l'ordre de 6% et que la récolte n'est pas totalement propre (débris de feuilles), on n'y est sans doute pas encore. D'autant que l'AOC Champagne interdit pour le moment la machine à vendanger. Pour le moment ?

Pascal Férat a jeté un pavé dans la mare. © l'Hebdo du Vendredi

Tony Verbicaro

Salon international de l'agriculture

La Champagne-Ardenne s'est faite remarquer

xVisites de ministres, chiffre d'affaires des exposants en hausse, bonne ambiance... Le stand de la Région Champagne-Ardenne sur le Salon international de l'agriculture n'a pas désempli. Mieux placé que les années précédentes, « à l'étage au-dessus des moutons », raconte pour l'anecdote Jean-Paul Bachy, le président de région, l'espace réservé sur le salon a vu passer pas moins de cinq ministres, Jean-Marc Ayrault, le premier, notamment. Le changement du 6 mai dernier n'y est sans doute pas pour rien, et Jean-Marc Ayrault en visite sur le stand de la Champagnequand les ministres passent, le public Ardenne, accueilli par Jean-Paul Bachy. © DR aussi. Et les exposants venus représenter la Champagne-Ardenne ne s'en sont pas plaints. « Ils ont tous enregistré des hausses de 15 à 20% par rapport à l'année dernière, poursuit Jean-Paul Bachy, ce qui, dans le contexte actuel, n'est pas négligeable. » Des exposants choyés par la Région, puisque c'est l'institution qui paie les frais (10 000 euros le stand pour la semaine) pour chacun des producteurs régionaux invités. La Région Champagne-Ardenne est l'une des très rares régions à opérer ainsi. Pour la première année également, tous les lycées agricoles champardennais étaient présents au salon de la porte de Versailles à Paris. T.V

En Bref xAgriculture

: la quinzaine du conseil en élevage a commencé

Dans le cadre de la Quinzaine du conseil en l'élevage, organisée par France Conseil Elevage, onze exploitations ouvrent leurs portes jusqu'au 17 mars avec des thématiques innovantes. Ce vendredi 8 mars, de 13 h 30 à 17 heures, c'est sur le bien-être des veaux, travail et bâtiment que se pencheront les experts et conseillers, à l'école d'agriculture de Sainte-Maure (105, route de Méry-sur-Seine). Le 13 mars, au lycée agricole de Saint-Pouange (route de Vielaines), les ovins retiendront toute l'attention des spécialistes qui donneront quelques astuces aux éleveurs pour engraisser agneaux et brebis ou comment réduire le coût alimentaire. Renseignements en téléphonant au 03 86 92 36 40 ou par mail : contact@alyse-elevage.fr


La formation, c’est tout bon ! Mars est traditionnellement le mois des choix d’orientation scolaire. L’occasion pour les établissements d’organiser des journées portes ouvertes ou, pour les organismes, d’informer les publics. Que faire après le bac ? Choisir une filière pourvoyeuse d’emploi ? Penser industrie ou artisanat ? Et l’apprentissage ? Et l’alternance ? Et la formation professionnelle continue ? L’Hebdo du Vendredi vous propose un tour d’horizon, non exhaustif, de l’offre en région.

Admission Post Bac

L'orientation, c'est maintenant !

Au coeur de la période des voeux des futurs bacheliers, le portail internet Admission Post-Bac est le passage obligé pour tout élève de terminale, ou déjà titulaire du bac, en vue de son inscription l'an prochain pour une formation dans l'enseignement supérieur.

xC'est un peu le moment où tout se joue. Cette période, largement facteur de stress pour les élèves (et leurs parents), où le

passage vers la vie étudiante se prépare. C'est le temps des grandes questions, presque existentielles : où m'inscrire pour la rentrée prochaine ? Cette formation choisie me plait-elle réellement ? Ai-je vraiment le niveau ? A quoi cela me prépare-t-il ? Tant d'interrogations sur son avenir proche, et tant de formations disponibles aussi. Opter pour une licence, un BTS, un DUT, ou s'orienter plutôt vers une Classe préparatoire aux grandes écoles, une formation d'ingénieur, ou bien encore une école, de commerce, d'arts,

Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 20 mars prochain.

24 rue de la Paix - 10000 TROYES

03 25 83 12 40 - troyes@ladapt.net

L’ADAPT - Association pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées.

d'architecture... La liste, évidemment non exhaustive, a de quoi effrayer tant le choix est riche et la peur de faire le mauvais omniprésente. Aussi, le Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche a mis en place depuis plusieurs rentrées déjà le site Admission Post-Bac, sorte de dispositif mis en place pour simplifier les démarches d'orientation. A partir de ce portail internet, parents et lycéens pourront obtenir un maximum d'informations sur les formations (du moment que celles-ci participent à la procédure) se renseigner sur les établissements (des liens renvoyant vers leur site respectif), mais aussi rechercher les autres formations les intéressant. En outre, et c'est là l'intérêt principal d'Admission Post-Bac, chaque élève pourra, une fois son choix arrêté, émettre directement en ligne ses voeux de poursuite d'études et suivre ensuite son dossier. Quatre étapes décomposent ainsi la démarche des futurs bacheliers : l'inscription internet (le moment clé où le candidat constitue son dossier électronique et classe ses demandes selon sa préférence à travers sa liste ordonnée de voeux), la constitution et l'envoi de leur dossier de candidature (cette phase consiste à imprimer des fiches candidatures à partir du dossier électronique, pour

les formations qui demandent un dossier « papier ». Gros avantage du site : en cas d'oubli d'un document dans le dossier, Admission Post-Bac en avertit directement le candidat), les phases d'admission (où le candidat peut encore changer l'ordre de ses voeux) et enfin l'inscription administrative dans l'établissement choisi (et obtenu). Un outil tout en un en somme, permettant de centraliser toutes les démarches indispensables et surtout, contribuant à ôter une bonne partie du stress aux élèves et à leur famille. www.admission-postbac.fr

Aymeric Henniaux

xDes dates à respecter Sur Admission Post-Bac, les inscriptions et listes ordonnées de voeux sont possibles depuis le 20 janvier et ouvertes jusqu'au 20 mars prochain, tandis que la date limite de validation et d'envoi des dossiers-papier est le 2 avril. Les candidats peuvent ensuite s'assurer de la réception de leur dossier de candidature par les établissements destinataires du 7 au 9 mai. Évidemment, possibilité leur est offerte de modifier leur classement hiérarchisé de voeux et ce, jusqu'au 31 mai. Quant aux phases d'admission, les consultations et réponses des futurs étudiants se feront en trois temps, du 13 au 18 juin, du 27 juin au 2 juillet et du 14 au 19 juillet.


12 x

F ormation

troyes.lhebdoduvendredi. com

N°25 du 8 au 14 mars 2013

Enseignement supérieur

L'UTT au cœur de la vie étudiante troyenne

L'UTT accueille chaque année 2 500 étudiants. © DR

L'université de Technologie de Troyes ouvre ses portes samedi prochain (de 9h30 à 16h30), l'occasion de revenir sur ses nombreux atouts.

xFuturs bacheliers scientifiques, étudiants d'IUT, BTS, Licence et classes préparatoires scientifiques, techniciens d'entreprise... l'UTT s'adresse à vous. Cet établissement public créé en 1994, classé parmi les dix écoles d'ingénieurs les plus importantes de France accueille, chaque année, 2 500 étudiants.

S'offrent à eux six diplômes d'ingénieur comme les systèmes industriels ou informatique et systèmes d'information  ; un Master avec 11 spécialités (optique et nanotechnologie par exemple) et un diplôme de Doctorat dans cinq spécialités.  Depuis 2009, une licence professionnelle en alternance sur les énergies renouvelables est dispensée. Les atouts de cette grande école d'ingénieurs sont multiples : l'UTT permet à ses étudiants de pouvoir partir à l'étranger pendant un semestre, les échanges internationaux étant importants. Seize doubles diplômes sont proposés avec des institutions étrangères au Brésil, Suède, Canada, Etats-Unis, Chine. Le parcours d'ingénieur s'effectue en 5 ans et est individualisé dès la première année. La recherche, forte de huit équipes, est une des missions de l'établissement (avec la formation et le transfert de technologie) et est axée sur les sciences et technologies pour la maîtrise des risques. Les statistiques sont claires  : un jeune diplômé trouve un premier emploi en moins de deux mois. Il est vrai que l'UTT compte 3 000 entreprises partenaires, plus que nécessaire en ces temps de crise.

F.M

Université de Technologie de Troyes, 12, rue Marie-Curie. Tél. : 03 25 71 76 00.


13 x

F ormation

troyes.lhebdoduvendredi. com

N°25 du 8 au 14 mars 2013

Formation - AFT-IFTIM

Acteur poids lourd de la formation Transport-Logistique

Les formations dispensées par l'AFT-IFTIM s'adressent aux jeunes comme aux adultes en quête de perfectionnement ou de nouvelles compétences. © l'Hebdo du Vendredi

Quels organismes de formation peuvent se vanter d'insérer près de 85% de ses élèves en apprentissage (jeunes et adultes) ? Peu. L'AFT-IFTIM, spécialisé dans la formation transport et logistique, en fait partie.

xAujourd'hui leader de la formation TransportLogistique en Europe, le groupe AFT-IFTIM est le fruit de l'union de l'AFT, association pour le développement de la formation professionnelle dans les transports née en 1957, et de l'IFTIM, institut de formation aux techniques d'implantation et de manutention créé en 1961. Mandaté ou partenaire de 40 organisations professionnelles, regroupant 24 000 entreprises adhérentes, l'AFT-IFTIM se distingue par la qualité de ses formations développées en étroite

collaboration avec les pouvoirs publics et les entreprises du secteur. Son principal objectif ? Anticiper les besoins des professionnels du secteur des transports et de la logistique. Et ça fonctionne. Ainsi, chaque année, 200 000 personnes choisissent de suivre une formation dans l'un de ses 90 centres répartis dans toute la France ou au sein de collèges et lycées partenaires. Tous les publics sont concernés puisque les différentes formations proposées peuvent aussi bien s'adresser à des salariés à la recherche de nouvelles compétences, à des personnes qui cherchent à se reconvertir et bien sûr, à des jeunes qui souhaitent construire un projet professionnel. Pour ces derniers, l'AFTI-IFTIM propose des formations qui s'échelonnent du CAP au Mastère spécialisé (BAC +6), débouchant sur une cinquantaine de métiers différents, et qui se préparent à temps plein ou en alternance, sous formes de contrats d'apprentissage ou de professionnalisation. En Champagne-Ardenne, l'AFT-IFTIM dispose de deux centres, à Reims et à Torvilliers près de Troyes, qui proposent notamment des formations en apprentissage s'adressant aux plus jeunes, du CAP à BAC +3. Les deux sites organisent d'ailleurs leurs journées Portes ouvertes en ce mois de mars. Le centre rémois se laissera visiter vendredi 8 et samedi 9 mars, tandis que son homologue troyen fera de même le samedi 16 mars. Lors de ces deux rendez-vous, les visiteurs auront l'opportunité de rencontrer des enseignants mais aussi des élèves qui n'hésiteront pas à réaliser quelques démonstrations de leur savoir-faire. AFT-IFTIM : à Reims, 16-18, rue du Val Clair (Rens. : 03 26 85 95 10), et à Troyes, Z.I. de Torvilliers (Rens. : 03 25 71 38 50). Plus d'infos sur www.aft-iftim.com

J.D

Publi-rédactionnel - Lycée professionnel Jeanne Mance

Savoir-faire professionnel et savoir-être Au Lycée Professionnel Jeanne Mance, chaque élève est amené à se construire. L'équipe éducative ne transmet pas seulement un savoir-faire professionnel mais aussi un savoir-être. L'accueil à partir de la 3e préparatoire à la voie professionnelle permet d'aider le jeune à faire son choix d'orientation en l'impliquant et en organisant des sorties. Des situations réelles lors de prestations extérieures pour les CAP et BAC PRO... Les Agents de Sécurité qui ont assuré l'accueil et la surveillance des parkings, lors des soldes à Mc Arthur, de rallyes automobiles et conférences... Les Agents Polyvalent de restauration ont préparé les collations lors des 48h automobiles, un concert au théâtre de la Madeleine... Les Assistants Techniques en Milieux Familial et Collectif ont assuré la restauration pour la fête des Aînés de la ville de Troyes... Les Employés de vente ont effectué des collectes de denrées dans les grandes surfaces pour la Banque Alimentaire... Les Logistiques ont participés aux inventaires de différents entrepôts, cette année Royal Moto France, mais aussi à l'organisation des vide-greniers du lycée... Et aussi dans nos filières du domaine social : CAP Petite Enfance, Bac Pro Accompagnement Soins Services à la Personne, préparent l'animation du Noël des enfants du personnel... Les BTS Economie Sociale et Familiale et SP3S mènent des ateliers en partenariat avec l'ADME de Troyes (Appart Eco des Sénardes) et l'ADMR de Reims (formation des auxiliaires de vie). Les Conseillers ESF (Bac+ 3) de «travailleur social » ont fait aboutir une mission humanitaire vers le Gabon, diverses fournitures pour les enfants et personnes âgées sont arrivées à bon port. Retrouvez toutes ces formations lors de notre porte ouverte.

En Bref xLes

banques recrutent en alternance

Samedi 9 mars, une journée « Info - Formation - Recrutement » sera organisée au lycée Chrestien de Troyes, pour les jeunes de mois de 26 ans, qui souhaitent se diriger vers les métiers du secteur bancaire. D'ailleurs, plusieurs partenaires seront présents, tels que la Société générale, BNP Paribas, Banque postale, Caisse d'Epargne, BPLC... et pourront mieux préparer le recrutement d'apprentis sur le BTS Banque marché des particuliers. Les jeunes recrues prépareront leur diplôme au lycée Chrestien en partenariat avec le centre de formation de la profession bancaire. Il s'agit d'une formation en alternance et rémunérée qui a la particularité d'être dispensée par des professionnels du secteur bancaire en activité et des enseignants confirmés. Elle débouche généralement sur une intégration en contrat à durée indéterminée sur des postes de chargé(e)s de clientèle particuliers. Samedi, des responsables de ressources humaines pourront rencontrer les lycéens intéressés lors d'entretiens de pré-recrutement. N'oubliez pas votre CV et votre lettre de motivation. Samedi 9 mars, de 10 à 16 heures au lycée Chrestien de Troyes, rue de Québec. Plus d'informations en téléphonant au 03 25 71 53 26.


14 x

F ormation

troyes.lhebdoduvendredi. com

N°25 du 8 au 14 mars 2013

PUBLI-RÉDACTIONNEL - Institut Universitaire des Métiers et du Patrimoine (IUMP)

Un établissement unique de formation aux métiers du bâtiment

Créé en 1989 à Troyes, l'Institut Universitaire des Métiers et du Patrimoine est un établissement unique en France, certifié NF Service pour la formation professionnelle continue, qui a pour objectif de former les futurs professionnels du bâtiment.

xUne formation technique destinée aux demandeurs d'emploi et adultes en reconversion. L'IUMP propose une formation technique originale de deux ans destinée aux demandeurs d'emploi, aux adultes en reconversion professionnelle et aux bacheliers, titulaires d'un baccalauréat ou diplôme équivalent, parmi trois métiers : Maçonnerie, Menuiserie et Thermique-Sanitaire. Cette formation technique allie la formation à un métier du bâtiment avec l'acquisition de diplômes professionnels (CAP, Bac Pro), à une formation universitaire axée sur la gestion d'une entreprise, menant à un Diplôme Universitaire en « Gestion des Entreprises du Patrimoine Bâti ». « Cette formation permet à chaque stagiaire de préparer trois diplômes :

© IUMP

un CAP, un Bac Pro, et un Diplôme Universitaire de niveau Bac+2. Nous obtenons d'excellents résultats avec près de 100% de réussite au Bac Pro dont deux tiers de mentions », précise le Directeur, Nicolas Padberg. La formation technique comprend également cinq mois de stage en entreprise au cours des deux ans. « Nous avons un grand nombre d'entreprises partenaires qui accueillent régulièrement nos stagiaires.

Certaines entreprises en embauchent à l'issue de la formation. Il est à noter également que chaque année des stagiaires décident de créer leur propre entreprise. Les modules de gestion d'entreprise dispensés dans le cadre du Diplôme Universitaire permettent cette aventure », indique Nicolas Padberg. La formation permet aux stagiaires d'accéder à des postes pouvant aller de l'ouvrier qualifié au chef d'entre-

prise ou au conducteur de travaux dans le secteur du bâtiment. « Nous intégrons des stagiaires qui initialement ne sont pas issus du métier et qui réussissent parfaitement bien leur intégration professionnelle. » L'IUMP forme également en perfectionnement les professionnels du bâtiment et les agents des collectivités, acteurs de la réhabilitation du patrimoine bâti dans les domaines de la restauration, des énergies renouvelables, de l'éco-construction... afin qu'ils acquièrent un savoir-faire professionnel de qualité. « L'IUMP propose un large panel de formations adaptées aux besoins des entreprises : enduits à la chaux, ossature bois, escalier en voûte sarrasine, béton de chanvre... Nous pouvons également nous adapter à toute demande spécifique de formation », souligne Nicolas Padberg. Depuis 2007, l'IUMP est labellisé Pôle d'Innovation pour l'artisanat et les petites entreprises en Restauration du Patrimoine Bâti. « Ce label est accordé par le Ministère de l'Economie et est attribué à 22 structures en France. » L'IUMP est précurseur dans son domaine de compétence, la restauration du patrimoine bâti et est une

référence nationale auprès des acteurs du bâtiment. L'Institut Universitaire des Métiers et du Patrimoine est par ailleurs soutenu par les organisations professionnelles de la filière : la Confédération de l'Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB), la Fédération Française du Bâtiment (FFB) et l'Ordre des Architectes.

IUMP - 03 25 80 74 09 contact@iump.fr IUMP - 10, rue Saint-Martin-esAires, 10000 Troyes Ouvert du lundi au jeudi de 8h à 12h et de 13h30 à 17h30, le vendredi de 8h à 12h.

xL'IUMP organise sa Journée Portes Ouvertes le samedi 23 mars de 10h à 18h Au programme : visite des locaux, rencontre des stagiaires, des anciens et des organisations partenaires. Des démonstrations techniques (mise en oeuvre du béton de chanvre, test d'étanchéité à l'air et utilisation de la caméra thermique) illustreront les débouchés des métiers de la formation technique.

Commerce

L'ESC forme les nouveaux managers

entreprise. Il existe plusieurs possibilités comme le Programme Grande Ecole ou celui du management international (INBA). Le pôle paramédical et social comprend les préparations aux concours des écoles de métiers aussi divers que laborantin, ergothérapeute ou éducateur spécialisé. L'ESC forme également aux métiers du design en insistant, à partir de la quatrième année, sur la valorisation et la présentation des créations. L'école ne mise pas seulement sur l'innovation entrepreneuriale mais aussi sur l'ouverture sociale et sociétale avec l'école de la deuxième chance qui s'adresse à celles et ceux sans qualification. L'établissement dispose également d'un pôle de formation continue destiné aux entreprises. Car c'est la force du Groupe ESC Troyes : être toujours en lien avec le monde de l'entreprise. Frédérique Mouzard

L'ESC, créée en 1992 avec pour parrain HEC Paris, ouvre ses portes le samedi 16 mars de 10h à 17h. © ESC

Le groupe ESC Troyes en Champagne ouvre ses portes le 16 mars prochain. Benjamine des grandes écoles de commerce de France, elle a pourtant tout d'une grande.

xEn effet, le magazine Le Point a classé les meilleures grandes écoles, et celle-ci arrive au 11ème rang pour la qualité de sa recherche et au 12ème pour la réussite de ses diplômés. L'ESC Troyes a misé sur le management du sport, le design et le tourisme. Plus de 1700 étudiants bûchent sur un des 5 programmes de formation initiale, comme Jean-Baptiste Plou, venu d'Aix-en-Provence  : «  C'est une école qui monte et qui reste à taille humaine, ce n'est pas une usine. L'administration, par exemple, reste très proche des étudiants  ». L'ESC reçoit des élèves qui souhaitent créer leur

Groupe ESC Troyes, 217, avenue PierreBrossolette à Troyes. Tél. : 03 25 71 22 22.


15 x

F ormation

troyes.lhebdoduvendredi. com

N°25 du 8 au 14 mars 2013

IUT de Châlons

Une formation aux métiers du datacenter unique en France

Le DUT Réseaux et Télécoms de l'IUT de Châlons forme, dans le cadre d'une licence professionnelle, aux métiers des datacenter, ces lieux hyper-sécurisés où des serveurs informatiques font le concret du cloud computing. Une formation qui ouvre sur des débouchés que tous les secteurs envient.

xIl n'y a pas si longtemps, un connaisseur du cloud computing était souvent catalogué de geek. Aujourd'hui, le cloud est partout. Et pour que l'informatique dans les nuages fonctionne, il faut des datacenter pour stocker et servir les données via les réseaux. Et pour qu'un datacenter tourne, il faut des professionnels. L'IUT de Châlons héberge donc une formation tout ce qu'il a de plus matérialisée, pouvant accueillir jusqu'à 48 étudiants par promotion, pour former aux métiers du datacenter. Pour mener le projet à bien, et même devenir un pionnier dans ce domaine, Laurent Hussenet, le directeur du département, a créé un datacenter

pédagogique in situ. Utilisé par les élèves, évidemment, qui viennent principalement des filières S STI ou S SVT. « Et à la rentrée prochaine, on aura notre bac littéraire ! Un élève de terminale littéraire devrait effectivement nous rejoindre. Ce n'est pas le chemin habituel, bien sûr, mais on a l'expérience d'un jeune, il y a dix ans, qui est sorti major de promotion et a enchaîné sur une école d'ingénieur ; il intervient d'ailleurs toujours dans notre formation. »

Les professionnels fréquentent régulièrement l'IUT de Châlons pour cette formation. « On a des professionnels comme ceux d'Antemeta, par exemple, en région parisienne, qui interviennent dans nos cours. Ils viennent à Châlons gratuitement, parce qu'ils cherchent aussi ici des futurs employés.  » Preuve de la reconnaissance du département, le Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche a d'ailleurs identifié la formation dispensée à l'IUT châlonnais

comme unique dans le pays. « D'après le ministère, on est clairement en avance sur ce qui fait dans les IUT », explique Laurent Hussenet. Et la licence professionnelle réseaux et télécoms enseignée est l'une des deux de l'Université de Reims ChampagneArdenne classée A+. Avec douze ans d'ancienneté, le département commence à voir revenir d'anciens élèves donner des cours. « C'est un gros avantage pour nous, ils connaissent la structure et semblent

Laurent Hussenet, le directeur du département, a monté un datacenter pédagogique. © l'hebdo du Vendredi

heureux de rendre à l'école ce que l'école leur a donné. » La reconnaissance dans la communauté des réseaux et télécoms ne date pas d'hier. Cisco, par exemple, est présent à l'IUT (académie locale) depuis onze ans. Des intervenants locaux participent aux formations dispensées à l'IUT : Sanef, Hexanet, Axiance, Dell, «  qui nous a aidé à monter le datacenter pédagogie  », Joulex, « avec qui nous venons de signer un partenariat ; avec eux, on apporte aussi la dimension de la gestion de l'énergie dans un datacenter ou dans un bâtiment ». La région, essentiellement sur Reims, compte déjà plus de 5 000 m2 de datacenter (Sanef, Ikoula...). Ces structures d'hébergement sont clairement en croissance, ce qui signifie des débouchés aussi locaux pour les élèves du DUT châlonnais.

Tony Verbicaro

Le DUT Réseaux et Télécoms de l'IUT Léonard de Vinci à Châlons-enChampagne forme jusqu'à la licence professionnelle Réseaux et Télécoms. Chaussée du port, 51000 Châlons-enChampagne. Tél. : 03 26 21 81 80.

Publi-rédactionnel - Insertion des personnes handicapées

L'Adapt, l'insertion depuis 80 ans

xL'Association départementale pour l'insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées (ADAPT) oeuvre au quotidien à l'amélioration de l'intégration de la personne handicapée dans la cité. Offrir le maximum de possibilité pour que tous puissent vivre ensemble égaux et différents est l'objectif que poursuit l'association depuis plus de 80 ans. L'Adapt Aube, centre de formation professionnelle, vous offre un accueil et un suivi individualisés et personnalisés. « Nous proposons un parcours de formation construit et soutenu par une équipe de professionnels, les formations sont ponctuées de bilans intermédiaires pluridisciplinaires pour assurer Le siège de l'Adapt à Troyes. © DR

cohérence et efficacité », indique Danièle Delcourt, directrice de l'établissement de Troyes. « 90% de nos stagiaires réussissent leur examen, 60 à 65% d'entre eux retrouvent un emploi dans les six mois qui suivent la formation, nous les accompagnons tout au long de leur parcours de reclassement : de l'admission dans le centre à l'embauche », souligne-t-elle. Et ajoute : « Le statut de stagiaire de la formation professionnelle ouvre droit à une rémunération, calculée en fonction de la situation de chacun par rapport à un emploi antérieur. »

Renseignements : contacter le centre au 03 25 83 12 40.


16 x

É conomie

w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°25 du 8 au 14 mars 2013

Interview - Eric Plestan, Capeb

En Bref

« Nous souhaitons que le gouvernement fasse marche arrière » Dans un entretien accordé à l'Hebdo du Vendredi, Eric Plestan, président de la Capeb, la Confédération de l'Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment, revient sur les annonces du gouvernement relatives aux modifications du taux de TVA dans l'immobilier.

xDes modifications du taux de TVA sont annoncées pour le 1er janvier. Il était de 5,5 % avant de passer à 7 % dans les derniers mois et devrait passer à 10 %, qu'est-ce qui va réellement changer ? Je me méfie toujours de ces grandes annonces car pour le moment la CAPEB nationale et de l'Aube ont seulement été reçues au Sénat et à l'Assemblée Nationale. Nous réclamons pour la survie de nos entreprises un taux réduit uniforme de 5 %, car nous ne pouvons pas avoir toute la palette des taux de TVA, ce serait la porte ouverte à une incompréhension de la part de nos clients et à des renoncements de travaux.

Ce ne sont donc, pour l'instant, que des annonces ? Pour l'instant la seule chose qui ait été votée, c'est un taux de 10 % applicable au 1er janvier 2014. Nous souhaitons que le gouverne-

Eric Plestan, président de la CAPEB de l'Aube : « Nous aurons du mal à remplir nos CFA (apprentissage) notamment en raison du fait que nos carnets de commandes sont squelettiques ». © L'hebdo du vendredi

ment fasse marche arrière et que nous soyons uniformément soumis à un taux de 5 % sur tous les travaux de rénovation et non pas uniquement sur le logement social et l'isolation, tel que c'est en train de se dessiner ! Il faut bien noter que dans l'état actuel des annonces, pour les gros travaux de rénovation chez les particuliers le taux applicable en janvier serait de 20 % si le gouvernement ne prend pas des mesures.

Quelles sont les conséquences de la situation actuelle ? Nous allons nous faire entendre toute cette année en espérant que le gouvernement revienne globalement sur sa position qui annonce une catastrophe pour nos professions qui se traduira en perte d'emplois, ce qui touchera, entre autres, directement ou indirectement, de très nombreux foyers Troyens.

xLa

Banque régionale d'investissement installée en mai

La Banque Publique d'Investissement (BPI), fruit d'un « mariage » entre la Caisse des Dépôts et Consignations et Oséo et qui aura pour but de soutenir particulièrement l'innovation aura des déclinaisons régionales. En ChampagneArdenne, la future Banque Régionale d'Investissement (BRI) devrait « être installée en mai », d'après Jean-Paul Bachy, président de la Région Champagne-Ardenne, qui sera également le président du comité d'orientation de la structure. Un comité qui respectera la parité femmes / hommes et qui verra siéger des élus de la Région - « seulement trois », a regretté Jean-Paul Bachy -, des membres du Conseil économique, social et environnemental régional, des dirigeants de la Caisse des Dépôts et d'Oséo, et des membres de la société civile.

Il y a urgence car dès la rentrée scolaire en septembre, nous aurons du mal à remplir nos CFA (apprentissage) notamment en raison du fait que nos carnets de commandes sont squelettiques et que dans ces conditions, il est bien difficile pour nos chefs d'entreprises de s'engager sur une durée de deux ans. Toutefois nous nous mobilisons et samedi, dans les trois CFA de Pont Sainte-Marie est organisée de 10 heures à 17 heures une journée portes ouvertes sur l'apprentissage et les métiers qui va du CAP au BAC + 5.

Propos recueillis par Michel Gay

Entreprise - Piscines Dugain

« Piscines en dur, piscines qui durent ! »

Piscines Dugain est une PME familiale dynamique, en croissance, bien ancrée depuis 1986 dans le tissu économique aubois. Cet industriel troyen anime un réseau national et européen pour commercialiser sa technologie brevetée de construction de piscines 100% béton plein avec son réseau national de 40 distributeurs.

xJean-François Mocquery, ingénieur de formation, est train de réussir le pari d'implanter sa PME sur le territoire national  : «  Nous sommes présents du pays de Gex au Grand Ouest en passant par la Loire. Nous avons 40 points de ventes. 2013 marquera l'ouverture de six à huit points de vente essentiellement dans le Grand Ouest.  ». Mais attention l'ouverture d'un point de vente n'est pas aussi simple qu'un plongeon. «  Un démarchage s'impose auprès de revendeurs qui doivent être convaincus du produit vendu, avoir l'esprit

(De g. à d.) Jean-François Mocquery, PDG, Céline Pinto, animatrice réseau et les lauréats du réseau Piscines DUGAIN © L'hebdo du vendredi

réseau et groupe. On cherche des pros qui s'investissent et dans la durée, c'est capital ! » Les perspectives pour 2013 sont limpides : « 2012 était pas mal mais on va essayer de faire mieux en 2013. Il faudra se bagarrer sur le marché

qui accuse une baisse de 12% au niveau national alors qu'en 2012 Dugain, c'est une augmentation de 30% du chiffre d'affaire  ». Rien que ça, mais pas le fruit du hasard «  On s'étend, on évolue c'est automatique...On continue à semer, à

prospecter. On apporte une qualité, on est apprécié avec notamment la garantie 20 ans : c'est incomparable ! » « Je ne sais pas livrer un produit si ce n'est pas du solide ! » Une très grande exigence qui permet  «  sur la structure piscine, côté

construction, de n'avoir aucun pépin technique, du bétonnage au coulage et à l'après ! », assure le PDG. « Je ne sais pas livrer un produit si ce n'est pas du solide ! ». Il faut aussi innover et là, «  avec ce nouveau kit livré pour 7 000€ et posé pour 15 000€, nous lançons un nouveau modèle déposé avec un escalier en triangle pour faire du volume et toucher un maximum de gens. Nous avons aussi innové avec une piscine carrée « qui a de la gueule », restylisé certains modèles et évolué vers une meilleure filtration que la silice avec du verre cassé ». Sur un marché de concurrence, le ton est donné : « L'image du sud qui vend des piscines est dépassée, c'était une autre époque, le marché est à l'ouest, en vallée de la Loire et en RhôneAlpes. C'est un métier de concurrence et de bagarre. Le marché de la construction comporte une vingtaine d'entreprises fortes avec un leader incontesté, Desjoyaux. Nous sommes dans le premier tiers parmi les sept ou huit meilleures entreprises  ». Une position qui donne du souffle pour rester dans la vague.

Jérémy Pichon


17 x

S port

troyes.lhebdoduvendredi. com

N°25 du 8 au 14 mars 2013

Football (L1, 28e journée) Troyes - Reims

Un derby pour y croire encore

L'Estac n'a plus d'autre choix que de s'imposer face à Reims samedi au stade de l'Aube (20 heures). Dans le cas contraire, les derniers espoirs de maintien risquent de s'envoler définitivement.

xPendant onze minutes dimanche à Marseille, les Troyens, grâce à Marcos, faisaient presque aussi bien que les Rémois la veille face au PSG. Mais quand le Stade serrait les trois points, l'Estac pliait à deux reprises contre des Olympiens vernis sur l'égalisation de... Jarjat contre son camp après une frappe de N'Koulou (81e), puis sur un but de Gignac la minute suivante. Un résultat qui renvoie Troyes à la A l'aller, Yattara et l'Estac avaient contraint Tacalfred et les Rémois au match nul. © l'hebdo du Vendredi dernière place (20 points). Désormais à sept longueurs du premier non-reMarseille, puis était allée s'imposer à Sochaux le Rémois ne se sont imposés qu'à trois reprises, le légable, les joueurs de Jean-Marc Furlan abatweek-end dernier. dernier succès remontant à... 1973 (2-0). En septent leur dernière carte lors de ce derby champDans ce contexte, la réception des Marnais pour tembre, Troyes avait décroché son premier sucenois samedi (20 heures). Une défaite enterrerait cette 28e journée prend encore plus d'imporcès de la saison à Reims en 16e de finale de la quasiment les espoirs de maintien d'un groupe, tance. Le Stade de Reims, gonflé à bloc après Coupe de la Ligue (2-1). Puis avaient contraint certes valeureux, mais qui a encore prouvé avoir accroché le scalp du PSG en infériorité des Marnais, pourtant en pleine euphorie, au à Marseille qu'il lui était difficile de tenir un numérique, n'a pas manqué de remarquer qu'un match nul à l'aller fin octobre (1-1, 10e journée). résultat. Comme ce fut le cas en 2013 face succès le placerait à dix longueurs de l'Estac. Benjamin Nivet et ses partenaires doivent enfin à Lyon, Lille et Toulouse. Mais les Rouge et Blanc assumer la pression d'un match à l'enjeu capital Reims en difficulté Des équipes autrement plus seront-ils capables de mainface à la formation d'Hubert Fournier qui dans l'Aube armées que celle de l'Aube, il tenir le niveau de jeu affiché la devrait, de son côté, évoluer l'esprit libéré après est vrai. Mais ses rivaux parviennent, à l'inverse, semaine dernière à Auguste-Delaune ? son dernier exploit. A Troyes de prendre le jeu à à prendre des points contre les gros bras du Rien n'est moins sûr, d'autant qu'ils n'ont que son compte pour espérer inverser une tendance championnat ou lors des confrontations directes. très rarement brillé dans l'Aube. En treize qui, maintenant, n'est plus du tout en sa faveur. Nancy (21 points) avait ainsi raflé la mise à déplacements en championnat (L1 et L2), les Stephen Thiebault

xCoupe de France : Troyes -

Nancy mardi 16 avril à 18 heures La Commission d'Organisation de la FFF, après consultation des diffuseurs télévisuels, a officialisé les dates et les horaires des rencontres des quarts de finale de la Coupe de France. L'Estac recevra l'AS Nancy-Lorraine le mardi 16 avril, au Stade de l'Aube, à 18 heures. Sous réserve toutefois de la programmation d'Estac-Paris SG le week-end précédent...

xEstac

- PSG : conserver le billet de Reims Tous ceux qui assisteront au derby Estac-Reims devront conserver leur billet. Ils bénéficieront en effet d'une priorité pour se procurer leur place pour Estac - Paris SG (13 avril, sous réserve de modification de programmation télévisuelle). L'Estac a dévoilé son dispositif pour la location pour le match contre Paris SG. Elle donnera la priorité aux spectateurs locaux et, d'abord aux fidèles qui suivent régulièrement les matches au stade de l'Aube. Il n'y aura donc aucune vente sur les réseaux. Toutes les places ne seront disponibles qu'à la billetterie du stade de l'Aube, du mardi 12 au samedi 16 mars, location ouverte pour le pack Estac - PSG et Estac -Evian TG du 4 mai, de 13 h 30 à 18 h en billetterie ; du mardi 19 au mercredi 20 mars, location ouverte aux détenteurs d'un billet payant Estac - Reims et aux abonnés, dans la limite de quatre places par personne, de 10 h à 18 h en billetterie ; à partir du jeudi 21 mars, location tout public (de 10 h à 18 h en billetterie).

Interview - Olivier Tingry

« Si on peut finir ensemble, Troyes et Reims... en L1 »

Il est jeune, 24 ans. Il a plus de dix années à progresser, une marge extraordinaire. Il est lucide et conscient de ses qualités pour évoluer. Il est en train de franchir des paliers, il apprend et il apprendra. A mes yeux, c'est la plus grande chance de faire quelque chose d'extraordinaire de tous les gardiens que j'ai eu !

Rencontre avec un homme passionné par son métier, Olivier Tingry, qui a porté les couleurs des deux clubs en tant que gardien puis entraineur des gardiens.

xOlivier, ce derby, ça évoque forcément quelque chose de particulier pour vous ? C'est un peu spécial car la situation n'est pas simple, on a besoin de beaucoup de points. J'aime remporter les derbies. Aujourd'hui je suis à l'Estac : je veux qu'on gagne ! On a toujours suivi les parcours ensemble, j'aimerais bien que ça continue. Sept points en onze matchs, rien n'est impossible, si on peut finir ensemble...

Vous êtes arrivé quand le club était au fond, vous remontez pour tutoyer l'élite, un mot sur ce parcours ? Jusqu'à présent c'est positif. Sur ces quatre dernières années, la première saison en Ligue 2 a été délicate car c'était l'apprentissage, certains n'avaient jamais joué à ce niveau. Ce n'est jamais simple de pouvoir confirmer quand on remonte. Quel regard portez-vous sur les gardiens du club depuis votre arrivée (Quentin Westberg, Olivier Blondel et Yohan Thuram-Ulien) ? Je suis toujours les gardiens, on peut se séparer sans s'éloigner. Evian pour Quentin puis

On voit Mandanda orphelin de son entraineur Nicolas Dehon (ancien gardien de Troyes, ndlr), quelle est votre relation avec Yohan ? Le but pour moi, c'est que le gardien soit prêt quand on a besoin de lui : il doit être au top. Il faut s'adapter au joueur, il faut le comprendre, c'est du relationnel. Yohan, c'est un mec très ordonné qui sait où il va, il sait ce qu'il veut.

Julien Faussurier, auteur du deuxième but à Sochaux. © l'Hebdo du Vendredi

Luzenac, Rouen pour Alan Mermillod (deuxième gardien en National, ndlr). Je les ai quitté en national et ils y jouent un rôle actuellement, ils peuvent prétendre à un niveau professionnel. Pour Olivier, le choix de repartir à Toulouse est honorable, il a peut être pensé qu'il apporterait quelque chose au TFC. Avec la blessure

d'Olivier, Yohan a été sollicité et il a explosé ! Il n'a pas eu un parcours facile, troisième gardien à Monaco, on a pu saisir cette chance de le recruter.

Quelle est marge de progression de Yohan Thuram-Ulien ?

Evoquons maintenant le parcours du club en Ligue 1... Compliqué, toujours le sentiment de passer pas loin, on manque d'y arriver par des erreurs individuelles qui coûtent cher en L1. Une fois, deux fois... Là, c'est répétitif et on ne prend pas de point, le constat comptable est là... Un pronostic ? Il faut qu'on gagne, je n'aime pas prendre de but alors 1-0 ça me va, on reviendrait à quatre points...

Propos recueillis par Jérémy Pichon


18 x

S port

troyes.lhebdoduvendredi. com

N°25 du 8 au 14 mars 2013

Cyclisme - Paris - Troyes (55e édition)

La prime aux coureurs tricolores

Vingt-deux équipes française, sur les vingt-sept que comptera le peloton, seront au départ de Paris - Troyes ce dimanche 10 mars. L'arrivée sera jugée dans la Préfecture de l'Aube en fin d'après-midi sur le boulevard Gambetta.

N

IO T C E L L O C E L NOUVEL

* T N E M E C N PRIX DE LA

www.monsieur-meuble.com

équipes engagées

- Continentales Pros : Bretagne-Seché Environnement, Sojasun. - Continentales : BigMat-Auber 93, La Pomme Marseille, Roubaix-Lille Métropole, BridgestoneAnchor (Japon), Designa Kokken-Knudsgaard (Danemark), Joker-Merida (Norvège), Team Differdange-Losch (Luxembourg), Team Vorarlberg (Autriche).

xLe départ de l'une des premières classiques françaises de la saison sera donné dimanche en milieu de journée à Provins. A 12 h 30 précises, la cité médiévale de Seine-et-Marne verra s'élancer, pour 174,2 km très exactement, un groupe composé en grande majorité de coureurs français. « On a décidé de privilégier nos équipes, commence par expliquer l'un des organisateurs, Jean-François Barsot. Comme souvent, la course sera très ouverte et ceux qui arriveront à enchaîner les difficultés dans la Troyes aura des allures de Tour de France dimanche. © l'Hebdo du Vendredi forêt d'Othe auront une chance. La répétition des petites bosses entraîne une accumulation de François Barsot. Les équipes des rouleurs peuenviron), avant de prendre la direction de la fatigue. » vent emmener leurs sprinters. » Nogent-Sur-Seine. « Une ville et son club Les deux dernières grimpettes de la journée - la Reste à savoir qui succédera à Jean-Marc cycliste qui font des efforts particuliers pour la rampe de Montgueux et la Bideau (Bretagne-Schuller) course », apprécie au passage Jean-François Un défilé de voitures qui s'était imposé en costaud Barsot. côte de Macey -, pourraient servir de juges de paix. Mais Gambetta en 2012 Les coureurs se rendront ensuite en forêt d'Othe de collection avant avenue les éventuels échappés après avoir pris le meilleur sur avant de remonter vers Prugny, Montgueux puis les coureurs devront avoir assez d'avance ses deux adversaires dans la direction La Chapelle-Saint-Luc et Troyes. « Ils s'ils ne veulent pas être repris sur le grand plat dernière ligne droite. emprunteront l'avenue du Général Leclerc, l'aavant La Chapelle-Saint-Luc. « C'est souvent au Un épilogue aubois qui débutera avec l'arrivée venue Pasteur (flamme rouge), avant de tourner sprint que se joue l'arrivée, continue Jeandu peloton par la D40 à Nozeau (vers 13 heures vers le boulevard Gambetta, conclut l'organisa-

Jusquʼau 27 avril

xLes

*Prix de lancement valables jusqu'au 27/04/2013 sur les produits signalés par étiquette spéciale en magasin dans la limite des stocks disponibles. Voir conditions de livraison et d'installation en magasin. Nos prix s'entendent sous réserve de modification liée à l'application, prévue à l'article R 543-247 du code de l4environnement, d'une contribution aux coûts d'élimination des éléments d'ameublement.

- DN1 : Armée de Terre, AVC Aix-en-Provence, CC Etupes, CC Nogent-sur-Oise, CC Villeneuve-Saint-Germain, SCO Dijon, VC Rouen 76. - DN2 : Bourg-en-Bresse Ain Cyclisme, Club Champagne Charlott', Charvieu-Chavagneux IC, EC Raismes Petite-Forêt, Team Rémy Meder Haguenau, VC Caladois, VC Toucy, VS Hyèrois. - DN3 : Team Peltrax-CS Dammarie-lès-Lys, UVCA Troyes.

La course sera à suivre en direct intégral sur www.directvelo.com.

teur. En ville, les rues concernées par le passage de la course seront fermées dimanche à partir de 14 heures. » Selon les conditions de course, l'arrivée, jugée à l'intersection de la rue Diderot, devrait se faire aux alentours de 16h30 - 17 heures. A noter qu'une caravane publicitaire, ainsi qu'un défilé de voitures de collection et de motos anciennes précèderont la course d'une heure.

S.T


19 x

S or tie

t ro y es. l h eb d o d u ve n d re d i.c o m N°25 du 8 au 14 mars 2013

Exposition Passeart

Concert

Les demoiselles stylisées de Marie-Pierre Kuhn

Du blues à la Médiathèque

xLa Médiathèque du Grand Troyes propose un voyage à travers le monde du blues, en compagnie du musicien et compositeur Alexandre Le Nagard, ces vendredi 8 et dimanche 10 mars. Le premier rendez-vous, fixé à 18 heures vendredi, se transformera en rencontre intitulée « Le chicago blues autour de deux figures majeures : Big Bill Broonzy et Muddy Waters ». Dimanche, rendezvous à 16 heures pour l'ouverture dominicale de la Médiathèque et pour une Scène locale animée par le groupe « Soul's Pawn Brother Blues Band ». Ce jour-là, les visiteurs pourront également profiter de l'ensemble des services proposés par la Médiathèque, dont l'exposition incontournable d'Eugène Van Lamsweerde.

Les femmes de Marie-Pierre Kuhn sont à découvrir jusqu'au 24 mars à l'espace contemporain Passeart. © L'hebdo du vendredi

xInstallées dans un décor épuré mais confortable, les femmes de Marie-Pierre Kuhn occupent toujours le premier plan de ses oeuvres. Le visage long, marqué par des yeux grands ouverts et un sourire à peine dissimulé, elles évoluent dans des scènes de la vie quotidienne, comme devant une tasse de café, au bord de la mer... Le décor est suggéré, se devine parfois. A côté d'elles, des détails invitent le spectateur à imaginer un scénario plus fantaisiste que celui qui est proposé au premier regard. Une clochette accrochée sur un bonnet, un réveil qui remplace une fleur dans un vase... Des objets, qui n'ont pas leur place habituelle, invitent le spectateur à basculer dans l'imaginaire et à entrer dans le monde de l'artiste, où gaieté, optimisme et sérénité ne sont pas uniquement des mots, mais de bonnes raisons d'exister. Marie-Pierre Kuhn, exposition jusqu'au 24 mars à l'Espace d'art contemporain Passeart, de 17 h 30 à 20 h, et de 15 à 20 h les mercredis et samedis (fermé le dimanche). Entrée libre.

A.T

En Bref xL'Harmonie municipale de Sainte-Savine à Bréviandes

L'Harmonie municipale de Sainte-Savine donnera un concert ce vendredi 8 mars, à 20 h 30, dans la Salle des fêtes de Bréviandes. Entrée libre..

Entrée libre.

A.T

Deux rendez-vous Blues sont proposés à la Médiathèque les 8 et 10 mars. © DR

Concert - Espace Gérard Philipe

L'Orchestre symphonique de l'Aube à Saint-André-les-Vergers

xProduit par le Conseil général de l'Aube, l'Orchestre symphonique de l'Aube donnera un concert ce soir, vendredi 8 mars, à l'Espace Gérard Philippe à Saint-André-les-Vergers, à 20 h 30. Pour ce sixième programme, dirigé par le chef d'orchestre Gilles Millière, deux auteurs allemands et deux auteurs américains vous feront voyager entre opéra et symphonie. L'année 2013 est marquée par le bicentenaire d'un génie de l'opéra : Wagner. Un rendez-vous immanquable avec l'ouverture (Prélude) et le magnifique final (Mort d'Isolde) du légendaire Tristan et Iseult. Pour servir l'une des plus belles pages wagnériennes, la soprane Catherine Hunold, spécialiste de Wagner, sera l'invitée de l'orchestre. Cette soliste internationale chantera également Lamentation, 3e mouvement de la 1ère symphonie de Bernstein. Le thème du film Jurassic Park constitue l'oeuvre contemporaine et grand public de cette programmation ambitieuse. Et bonne nouvelle, il reste des places ! Vendredi 8 mars, à l'Espace Gérard Philippe à Saint-André-les-Vergers, 22, avenue Maréchal Leclerc, à 20 h 30. Tarif plein : 10 euros, tarif réduit : 5 euros. Renseignements et réservations au 03 25 49 62 81 ou espace.gerardphilipe@wanadoo.fr

AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA CONCERTS

vendredi 8 mars

MUSIQUE LYRIQUE ET SYMPHONIQUE

Par l’Orchestre Symphonique de l’Aube. Robert Schumann - Ouverture de Manfred, Richard Wagner : Prélude et mort d’Isolde, Léonard Bernstein - 1ère Symphonie Jérémiah, John Williams - Jurassic Park (thème du film).

À 20h30. Espace Gérard Philipe. Tarifs Balcon : 15 euros, parterre : 10 euros, réduit (au parterre) : 5 euros.

vendredi 8 mars

1963 : LA MUSIQUE DE CHAMBRE DE POULENC

À 20h30. Salle Fernand Doré. Gratuit.

samedi 9 mars

samedi 9 mars

mercredi 13 mars

FESTIVAL FESTIMUZ 2013 : ROCK

SCÈNES SLAM

CHANSON - BENABAR

19h : Loic & Coco, soul. 20h : A Quiet Day For Mellow dreams, rock alternatif. 21h30 : Les No Comment, rock reprise + compo. 23h Dove Mleh, electro du swing au rock.

Salle des fêtes de Bréviandes. Entrée : 6 euros.

samedi 9 mars

JAZZ ET SOUL - DUO D’ICI BAS AU RIVE GAUCHE CAFÉ

19 h : apéro concert. 21h30 : concert, avec formule dînerconcert.

Rive Gauche Café, 59, rue de la Cité, Troyes.

vendredi 8 mars

FESTIVAL FESTIMUZ 2013 : CLASSIQUE, VARIÉTÉ...

Soirée musique classique, de film, variété : Orchestre d’harmonie de Sainte-Savine avec P. Koludzki à la baguette.

À 20h30. Salle des Fêtes de Bréviandes. Entrée libre avec pause crêpes.

samedi 9 mars

SOIRÉE DANSANTE

Soirée organisée par l’Association troyenne Ecoute Réconfort Personnes Handicapées. Avec l’Orchestre de Yannick Champion.

À 20h30. Salle des fêtes de Saint-André-les-Vergers

.

Présentées par la Déclam’. Scènes ouvertes qualif Slam So What. dimanche 10 mars

À 20h30. Bar le Mix’Cité.

MUSIQUE LYRIQUE ET SYMPHONIQUE

Robert Schumann - Ouverture de Manfred, Richard Wagner : Prélude et mort d’Isolde, Léonard Bernstein 1ère Symphonie Jérémiah, John Williams - Jurassic Park (thème du film).

À 10h30. Théâtre de Champagne. Tarifs balcon : 15 euros, parterre : 10 euros, réduit (au parterre) : 5 euros.

dimanche 10 mars

FESTIVAL FESTIMUZ 2013 : MUSIQUES DU MONDE

14h30 : Percu 3D, percussions. De 15h à 17h : SIDH, musique celtique du pays de l’Argonne. Salle des fêtes de Bréviandes. Entrée : 3€ avec pause crêpes.

mercredi 13 mars

L’EMAL SE LA JOUE ZAPPA

Concert de l’Ecole de Musique de Saint-André-les-Vergers, en hommage à Frank Zappa.

À 19h30. Espace Gérard Philipe. Gratuit.

La scène étant le foyer de son succès, Bénabar retourne à la rencontre de son public avec un récital particulier, souhaité intimiste. À 20h30. Théâtre de Champagne. Tarif tout public : 37€, tarif étudiant : 25€, tarif en visibilité réduite : 20€.

vendredi 15 mars

À 18h00. Médiathèque du Grand Troyes. Gratuit.

UN MUSICIEN, UNE HEURE : LE BLUES vendredi 15 mars

CYRILLE AIMÉE & ADRIEN MOIGNARD TRIO

Dans le cadre du festival Guitares du Monde. Cyrille Aimée à une voix et une musicalité unique. Adrien Moignard, guitariste exceptionnel et doué, est une figure montante du jazz manouche.

À 20h30. Espace Gérard Philipe. Tarifs : de 10,80€ à 18,30€.

vendredi 15 mars

QUATUOR LEONIS

Accompagné en première partie d’un Quatuor à cordes, ce concert rend hommage au génie de Schubert et

sa souffrance de n’avoir jamais croisé Beethoven. En seconde partie, la rencontre se fait et la magie opère.

À 20h30. Théâtre de la Madeleine. Tarif tout public : 20€ professeurs du conservatoire : 6€, élèves du conservatoire : 3€.

samedi 16 mars

CONCERT CELTIQUE

Rendez-vous avec la Saint Patrick! Concert Celtique avec « Celt Trio ».

À 19h00. Mac Callary’s. Entrée libre.

samedi 16 mars

JUAN DE LÉRIDA QUINTET

Voici un talentueux quintet composé autour du prometteur guitariste gitan Juan de Lerida, pour un jazz tinté de flamenco. Dans le cadre du festival Guitares du Monde.

À 20h30. Espace Gérard Philipe. Tarifs : de 10,80€ à 18,30€.

dimanche 17 mars

ANDALOUSIE

Opérette en 2 actes. Livret de Raymond Vinci, musique de Francis Lopez. À 15h00. Théâtre de Champagne. Tarifs : 32€, - 25 ans : 15€.


20 x

S or tie

t ro y es. l h eb d o d u ve n d re d i. c o m N°25 du 8 au 14 mars 2013

Spectacle - Dès 3 ans

Humour - Constance

« Goutte de verre ou goutte d'eau »

Les mères de familles se cachent pour mourir

Un conte philosophique autour de l'eau est proposé aux petits et grands le 14 mars prochain à Pont-Sainte-Marie. © DR

xC'est un spectacle tout en beauté proposé par Artfusion qui sera joué jeudi 14 mars à la salle des fêtes de Pont-Sainte-Marie, autour d'un projet artistique « Autour du verre », à partir de 18 h 30. Même les tout-petits, dès 3 ans, devraient être subjugués par ce joli conte philosophique et pédagogique sur les thèmes du cycle de l'eau, de la préservation de la nature et de l'importance d'être soimême. L'histoire  ? «  Il était une fois une petite goutte d'eau qui, comme toutes les petites gouttes d'eau, voyageait et se transformait beaucoup. Un jour, elle décida de devenir une goutte de verre. Et après avoir parcouru le monde (...), elle devint la plus belle des gouttes de Cristal. Mais toutes les autres gouttes décidèrent de faire de même et le monde devint un monde de verre et de sable. La planète, en manque d'eau, se dessécha et la vie risquait de disparaître. Gouttelette et ses amis les robinets parviendront-ils à sauver le monde ? »

Salle des fêtes de Pont-Sainte-Marie, le 14 mars à 18 h 30. Entrée libre. Contact et réservation en téléphonant au 03 25 80 17 24. Entrée libre

xSi vous avez aimé le premier spectacle de Constance « Je suis une princesse, bordel ! », vous allez adorer le deuxième « Les mères de famille se cachent pour mourir ». Constance s'ennuie quand elle est toute seule alors elle fait payer des gens pour venir l'écouter. Et comme vous êtes des voyageurs, vous vous précipiterez pour découvrir l'expression de son déséquilibre mental. Sa force, elle peut être toutes les femmes à la fois. En permanence sur le fil du rasoir, elle ne bascule jamais. Son écriture aiguisée et son jeu réaliste sont au service de son regard insolent sur le monde. Et l'insolence ça fait du Constance, une drôle de mère de famille... © DR bien ! « Les mères de famille se cachent pour mourir » est un spectacle à la fois féministe et misogyne. Samedi 9 mars à 20 h 30, au théâtre de la Madeleine. Tout public : 25 euros.

Théâtre

Les lésions dangereuses de Boris Vian xTrois comédiens d'Alliage Théâtre interpréteront des textes de Boris Vian et partageront leur complicité avec le public à travers un voyage poétique dans un univers musical et surréaliste de l'écrivain, une ballade d'une précieuse humanité. En lever de rideau, les Tréteaux du Cœur Volant présenteront un accrobattle « La guerre de Troyes aura-telle lieu ? » A découvrir mardi 12 mars à 19 h 30 à la salle des fêtes de Saint-Julienles-Villas, jeudi 14 mars à 19 h 30 à la salle des fêtes de Bréviandes et vendredi 15 mars, à 19 h 30 dans la salle polyvalente de Verrières.

La Compagnie Alliage interprète ici des textes de Boris Vian. © DR

Tarifs : 7,50 €

AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA SPECTACLES

samedi 9 mars

SAINT-JULIEN SE MET AUX COULEURS DE RUE Animations de rue.

De 14h à 18h30. Parvis de la Maison du Patrimoine du Grand Troyes. Gratuit.

samedi 9 mars

HUMOUR-DÉCOUVERTE : CONSTANCE

Son écriture aiguisée et son jeu réaliste sont au service de son regard insolent sur le monde. Et l’insolence ça fait du bien ! Les mères de famille se cachent pour mourir, le premier spectacle à la fois féministe et misogyne. À 20h30. Théâtre de la Madeleine. Tarif tout public : 25 euros, tarif étudiant : 20 eurosPlacement libre.

mardi 12 mars

CINÉMA : OPÉRA - FALSTAFF

Airs, duos, ensembles se fondent dans un même mouvement musical, continu et endiablé, qui fait de ce Falstaff une comédie lyrique sans équivalent, un grand éclat de rire qui, un siècle plus tard, continue de résonner en nous.

À 19h15. Ciné City, en direct de l’opéra de Bastille. Tarif : 25€

mardi 12 mars

LES LÉSIONS DANGEREUSES

L’interprétation des textes de Boris Vian par trois comédiens d’Alliage Théâtre offre une complicité partagée avec les publics, un voyage poétique dans l’univers musical et

surréaliste de Boris Vian, une ballade d’une précieuse humanité.

À 19h30. Salle des Fêtes de Saint-Julien-lesVillas. Tarif : 7,50€.

mercredi 13 mars

GRANDES FROUSSES ET PETITES FRAYEURS

Sur les chemins du réel et de l imaginaire, une rencontre avec un loup affamé dans une sombre forêt, un dragon à huit têtes, deux géants menaçants, une douzaine de brigands... que des contes pour frémir (et sourire !) et une histoire trollement vraie.

À 15h00. Bibliothèque Municipale, centre culturel Didier Bienaimé. Jeune public à partir de 4 ans. Gratuit sur réservation au 03 25 74 92 12.

jeudi 14 mars

GOUTTE DE VERRE OU GOUTTE D’EAU

Il était une fois une petite goutte d’eau qui décida de devenir une goutte de Verre. Mais toutes les autres gouttes d’eau décidèrent de faire de même, et le monde devint alors un monde de verre et de sable. Gouttelette et ses amis sauveront-ils le Monde?

À 18h30. Salle des fêtes de Pont-SainteMarie. Gratuit.

jeudi 14 mars

LA SECONDE SURPRISE DE L’AMOUR

Le postulat de départ n’est ni un amour naissant, ni d’un amour

contrarié mais d’un chagrin d’amour. Une douleur d’amour,incommensurable, immense, inextinguible... C’est au coeur de cette douleur que commence La seconde surprise de l’amour.;

À 19h30. Théâtre de la Madeleine. Tarifs : 16€, 13€ et 7,50€.

samedi 16 mars

LES COMÉDIENS DU TERTRE REVISITENT COURTELINE Opérette.

À 20h30. Autre date : dimanche 17 mars à 15h30. Salle Deterre Chevalier, Saint-Parresaux-Tertres. Tarif : 6€. Gratuit pour les moins de 14 ans.


21 x

S or tie

t ro y es. l h eb d o d u ve n d re d i.c o m N°25 du 8 au 14 mars 2013

Capitole

Maison du patrimoine

25e salon de l'habitat Le patrimoine troyen construit

xSes organisateurs s'en souviennent encore : la toute première session du salon de l'Habitat avait rassemblé 45 exposants, et s'adressait principalement aux professionnels. Vingt-cinq ans plus tard, l'événement ouvert au grand public s'est largement étoffé et s'impose comme le premier salon régional, en matière d'habitat et de développement durable, mais aussi dans le domaine des métiers d'art et du jardinage. Et quoi de mieux, pour fêter ce quart de siècle, que d'investir le Capitole en Champagne... Soit une superficie de 10 000 m², qui permettra d'accueillir dans des conditions optimales les quelque 200 exposants et 20 000 visiteurs attendus. Si l'ensemble des acteurs de la maison a répondu à l'invitation de l'Ucia (ameublement, déco, cuisines, salles de bain, etc.), les professionnels de l'éco-construction, de la rénovation ou encore des énergies renouvelables seront aussi de la partie. Sur place, les dernières tendances de l'habitat sain et durable ainsi que des artisans d'art, venus des quatre coins de l'hexagone pour présenter leurs savoir-faire et leurs créations originales.

25e Salon de l'Habitat, du Développement Durable, des Métiers d'Art et du Jardinage - Du 8 au 11 mars au Capitole en Champagne - Entrée 4 euros (gratuit pour les moins de 10 ans) - Restauration sur place / Infos au 03 26 68 20 44.

autour de l'eau

xAvec la réouverture du canal de la Haute-Seine sur les quais Dampierre et des Comtes-de-Champagne, le bassin d'eau installé sur la place de la Libération et les futures fontaines qui agrémenteront le forum de l'Hôtel de Ville, l'eau est de plus en plus utilisée pour embellir l'espace urbain. Pourtant, elle n'est pas seulement un élément de décoration. Offrant de nombreux avantages exploitables comme la protection face aux incendies, l'hygiène et le transport, elle a largement influencé l'aménagement urbain de Troyes et des communes avoisinantes. Puits, fontaines, moulins, lavoirs, châteaux d'eau, digues, canaux... Il existe donc tout un patrimoine construit autour de ces activités qui reste méconnu du grand public. A partir du 18 mars, la Maison du Patrimoine propose alors de découvrir ces richesses patrimoniales avec l'exposition conçue par ses soins : « Un patrimoine au fil de l'eau ». Patrimoine au fil de l'eau, du 18 mars au 12 mai. Tous les jours de 14h à 17h30 (sauf samedi et jours fériés) à la salle d'exposition de la Maison du patrimoine (3 rue Jean Jacques Rousseau, à SaintJulien-les-Villas). Entrée libre.

Un patrimoine au fil de l'eau, à découvrir à la Maison du Patrimoine. © DR

Chaource

Dimanche, venez découvrir le Musée du fromage !

xLe musée du fromage, à Chaource, organise une journée portes ouvertes dimanche 12 mars. Au programme : visite gratuite, dégustation et jeu concours. Une partie de la nouvelle collection sera présentée. Un petit film expliquant la fabrication du chaource sera diffusé et le jeu de l'objet insolite récompensera les vainqueurs soit par un gâteau au chaource, une brioche au chaource ou encore par la toute dernière nouveauté des boulangers pâtissiers du village : une tarte au chaource. ortes ouvertes au Musée du Fromage à Chaource dimanche 12 mars de 10h00 à midi et de 14h00 à 18h00.

M.C

AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA SPECTACLES

16e édition du festival.

jusqu’au dimanche 10 mars

EXPOSITION JULIETTE BRICOUT

Peintures et Sculptures.

À 14h00. Maison de la Culture, salle d’exposition, 70, avenue Galliéni, Sainte-Savine. Entrée libre.

jusqu’au dimanche 17 mars

EXPOSITION : MONIQUE TURIN

Peintre.

À 15h00. Salle Raymond Moretti - Maison du Boulanger. Entrée libre du mardi au dimanche de 15h à 19h (sauf fêtes légales).

jusqu’au vendredi 22 mars

LE MONDE DES FÉLINS DE MARYSE LOUIS

La troyenne Maryse Louis se passionne pour le monde des félins qui nourrissent ses aquarelles. Elle réalise ses toiles à partir de photographies et exposera ses oeuvres au centre les arcades.

À 9h00. La Grange. Entrée libre.

jusqu’au vendredi 12 avril

MATALI CRASSET : LA FILIÈRE IMAGINAIRE

L’exposition « La filière imaginaire » a la particularité d’être réalisée principalement avec des cornières en carton, de développer une fiction à la fois créative, économique et semi-industrielle. Centre d’art contemporain Passages. Ouvert du lundi au samedi de 14h00 à 18h00 .

jusqu’au vendredi 19 avril

L’AUBE EN 1872

L’ensemble des analyses est rassemblé en une trentaine de pages richement illustrées. En conclusion, le fascicule offre les données chiffrées du recensement, canton par canton, à la curiosité des lecteurs, historiens ou non.

Centre des Arcades, 6, Rue du Pont Royal, Troyes. Entrée libre. Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h15 et de 13h45 à 17h30 .

Archives départementales de l’Aube. Visible tous les jours sauf week-end et mardi matin. Entrée libre. Du lundi au vendredi de 9h à 17h et mardi de 13h30 à 17h.

MARIE PIERRE KUHN : PEINTURE

jusqu’au mercredi 29 mai

jusqu’au samedi 23 mars

Présentation de Peinture.

Passeart. Lundi, mardi, jeudi, vendredi de 17h30 à 20h et mercredi, samedi de 15h à 20h. Entré libre .

jusqu’au samedi 23 mars

EXPOSITION SUR LE FESTIVAL GUITARES DU MONDE

Exposition de photographies réalisées par Philippe Rappeneau et Pierre Colletti lors de la

CONFÉRENCES

vendredi 8 mars

JOURNÉE INTERNATIONALE DES FEMMES

Exposition de créations réalisées par son public durant des ateliers, ainsi qu’un spectacle gratuit mettant en valeur différentes approches culturelles. À 10h00. Théâtre de la Madeleine.

vendredi 8 mars

DÉCOUVERTE DU BATIK EN EUROPE

Avec Daniel André, artiste peintre spécialisé dans le batik contemporain.

Office de tourisme intercommunal des Grands Lacs et de la Forêt d’Orient, Maison du Parc, Piney. Du lundi au vendredi, de 13h30 à 17h.

ATELIER DE CALLIGRAPHIE TIBÉTAINE

« Le tracé du mantra de la compassion et sa signification » par Pascal Martin. Les débutants sont les bienvenus et le matériel est prêté.

À 9h00. Salle Narcisse, Pont-Sainte-Marie. Tarif : 15 euros.

samedi 9 mars

JOURNÉE PORTES OUVERTES

Information, formation et recrutement dans le secteur bancaire. Organisé par le Lycée Chrétien-de-Troyes et le Centre de Formation de la profession bancaire.

De 10 h à 16 h. Lycée Chrétien de Troyes.

À 19h00. Centre culturel Didier Bienaimé.

CHINER

vendredi 8 mars

LES TENTATIVES DE DÉCHIFFREMENT DES Conférence proposée par les Amis de Champollion.

dimanche 10 mars

vendredi 8 mars

dimanche 17 mars

HIÉROGLYPHES

À 19h00. Maison des Associations. Gratuit.

LA PEINTURE SELON SYLVIE VERNAGEAU

Depuis le 15 février, l’artiste peintre Sylvie Vernageau, expose des tableaux à la Maison du Parc. Cette exposition de qualité vous fera découvrir cette passion de la nature que l’artiste souhaite partager.

samedi 9 mars

DES RÉVÉLATIONS SUR LA BELLE GABRIELLE

Bernard Pharisien donnera une conférence sur sa grande-tante, Gabrielle Renard. Nourrice de Jean Renoir, Gabrielle à été l’un des modèles préférés du peintre Pierre-Auguste Renoir.

À 20h00. Mairie de Verpillères-sur-Ource, Essoyes.

ECHANGE TOUTES COLLECTIONS

Toutes collections.

De 9h à 12h30. Centre René Peltier. Entrée libre.

VIDE-GRENIER

Organisé par l’association Handivades.

À 8h00. Gymnase Clémenceau, La Chapelle-Saint-Luc.


22 x

C inéma

troyes.lhebdoduvendredi. com

N°25 du 8 au 14 mars 2013

Les horaires x

Pa t r i c k Va n l a n g h e n h ove n

du 06/03/2013 au 12/03/2013

20 ANS D’ÉCART

(France 1H32 Comédie) De David Moreau (II), avec Virginie Efira, Pierre Niney, Gilles Cohen. Alice 38 années au compteur, pour accéder au poste très convoité de chef du magazine Rebelle. Casse son image de femme coincée en affichant une liaison avec un petit jeune de 20 ans. On aligne les stéréotypes, les clichés dépassés, le tout enrobé dans un beau papier cadeau sans consistance. Il me vient juste une réflexion, où sont les comédies d’antan ?

CINÉ City 11, rue des Bas-Trevois - Troyes Hôtel Transylvanie VF/3D séances à 16h15 | (sf dimanche) VF mercredi jeudi vendredi samedi lundi mardi 14h15; dimanche 11h | 14h10

Boule et Bill VF mercredi jeudi lundi mardi 14h | 15h55 | 17h50 | 19h45 | 21h45; vendredi samedi 14h10 | 16h10 | 18h10 | 20h10 | 22h10; dimanche 10h45 | 14h20 | 16h20 | 18h30 | 20h45

A LA MERVEILLE

(USA 1H52 Drame) De Terrence Malick, avec Ben Affleck, Olga Kurylenko, Rachel McAdams. Une histoire d’amour tiraillée, Neil ne sait plus où se dissimule l’amour de sa vie entre Marina et Jane. Le Père Quintana ne sait plus où se dissimule le visage de Dieu, il doute de sa vocation. Film mineur ou majeur, c’est toujours un long poème où Malick cherche le visage de Dieu et du monde dans le reflet du ciel. Nous adorons.

Hansel and Gretel - Witch Hunters VF/3D mercredi jeudi lundi mardi 14h15 | 16h30 | 19h30 | 21h45; vendredi samedi 14h | 16h05 | 18h10 | 20h15 | 22h20; dimanche 10h50 | 14h30 | 16h35 | 18h40 | 21h

Die Hard 5 - Belle journée pour mourir VF mercredi jeudi lundi 14h20 | 16h35 | 19h40 | 21h45; vendredi samedi 14h | 16h05 | 18h10 | 20h15 | 22h20; dimanche 10h50 | 14h15 | 16h25 | 18h30 | 20h45; mardi

HANSEL ET GRETEL : WITCH HUNTERS

(USA 1H28 Action) De Tommy Wirkola, avec Jeremy Renner, Gemma Arterton, Famke Janssen. Hansel et Gretel ont perdu leurs parents, failli devenir le quatre heures d’une sorcière. Depuis ils ne portent pas cette engeance dans leur cœur et les pourchassent jusqu'à ce que mort s’ensuive. Ce combat risque d’être le dernier. C’est beau, ça file comme un supersonique sur le mur du son, mais le panier est hélas vide.

Sublimes Créatures VF mercredi jeudi lundi mardi 14h | 16h30 | 19h | 21h30; vendredi samedi 14h10 | 16h45 | 19h25 | 22h; dimanche 10h30 | 14h10 | 16h45 | 20h35

Möbius VF mercredi 19h25 | 21h45; jeudi lundi mardi 14h15 | 19h25 | 21h45; vendredi 14h15 | 19h45 | 22h10; samedi 19h45 | 22h10; dimanche 16h10 | 18h30 | 20h50

Vive la France VF mercredi 19h30 | 21h40; jeudi lundi 16h45 | 21h40; vendredi 16h45 | 22h; samedi 19h50 | 22h; dimanche 10h55 | 16h40 | 20h30

Chimpanzés VF mercredi 15h55 | 17h45; jeudi vendredi lundi mardi 14h | 17h45; samedi 16h | 18h; dimanche 11h | 16h | 18h

20 ans d'écart VF mercredi lundi mardi 14h10 | 16h30 | 19h20 | 21h40; jeudi 14h | 16h05 | 18h10 | 20h15; vendredi samedi 14h | 16h05 | 18h10 | 20h15 | 22h20; dimanche 10h55 | 14h10 | 16h30 | 19h20 | 21h40

Au bout du conte VF mercredi jeudi lundi mardi 14h10 | 16h40 | 19h10 | 21h40; vendredi samedi 14h10 | 16h40 | 19h30 | 22h10; dimanche 10h40 | 14h10 | 16h40 | 20h40

Spring Breakers VF mercredi jeudi lundi mardi 14h20 | 16h30 | 19h30 | 21h45; vendredi samedi 14h | 16h05 | 18h10 | 20h15 | 22h20; dimanche 10h50 | 14h15 | 16h30 | 18h40 | 20h50

La Vraie Vie des Profs VF mercredi samedi 14h15 | 16h25; jeudi lundi 19h30; vendredi 19h50; dimanche 14h30 Pinocchio VF mercredi samedi dimanche 14h

Du Plomb dans la Tête VF mercredi 19h35 | 21h40; jeudi vendredi lundi mardi 15h45 | 19h35 | 21h40; samedi 20h | 22h; dimanche 20h30

NO

gros plan

x

AU BOUT DU CONTE

(France 1H52 Comédie) D’Agnès Jaoui, avec Agnès Jaoui, Jean-Pierre Bacri, Agathe Bonitzer. Il était une fois une jeune fille qui rêvait du grand amour. Il vous emporte au-delà des forêts sombres de l’enfance où rôde le grand méchant loup. Il était une fois un jeune homme qui bégayait et composait des musiques classiques modernes. Il ne croit pas que son chant adoucisse les mœurs et élève l’âme. Il était une fois un homme qui avait perdu le goût d’aimer, des sentiments qui vous conduisent au pays des contes et du rêve. Ils empruntent des routes différentes que la vie ne semble pas vouloir rapprocher. Sous la baguette d’une bonne fée, peut-être la marraine de Cendrillon, ils finiront par savourer le sel de la vie. Chacun trouve la chaussure de vair à son pied dans ce monde où la vie et la mort se croisent. Le temps passe et derrière le conte, quand il s’achève, après ils eurent beaucoup d’enfants, que se passe-til ? C’est peut-être la vie tout simplement, avec ses orages et ses arcs-en-ciel où se perdre. Agnès Jaoui à la mise en scène et Jean Pierre Bacri au scénario, nous concoctent une petite merveille sur le temps qui passe et les sentiments. Ils voulaient répondre à la question de bout du conte, après le livre refermé, que reste-t-il ? C’est dans un film choral, pièce maitresse de leur cinéma, qu’ils interrogent celui-ci. Dans ce défilé de personnages, ils jouent avec la figure des contes, le méchant loup, la princesse amoureuse, le prince et des visages secondaires comme la fée et le vieux roi perdu. Chacun cherche à réaliser dans la vraie vie la quête du conte vivre heureux, trouver son bonheur. Le temps interprète une partition importante, il ne se fige pas, la félicité ne possède pas d’âge et encore moins de rides. A la fin, tout le monde découvre la voie du bonheur, le conte peut se refermer, tout ceci n’était pas qu’un rêve. Attention, comme les trains, une princesse peut en cacher une autre. Découvrez la version longue et toutes les sorties, interviews et dossiers des sorties sur www.cine-region.fr, et ma chronique sur France Bleu Champagne le mercredi de 18H à 18H30

Le vin de l'Hebdo

xChâteau Grand Renom - Bordeaux Rouge et Blanc 2011 Non loin de la rive gauche de la Dordogne et de Sainte-Foy-la-Grande, posé sur les coteaux de l'Entre-Deux-Mers au sein de la commune d'Eynesse, le Château Grand Renom s'organise sur 40 ha. L'ensemble du domaine se compose de plusieurs bâtiments de pierres calcaires édifiés au cours du XIXe siècle, acquis par la Maison Antoine Moueix en 1990. Château Grand Renom bénéficie d'un terroir aux sols et sous-sols variés : dominante argilo-calcaire, argilo-limoneux et argile profonde. La partie la plus noble de la propriété est composée d'un plateau calcaire affleurant avec une couche d'argile de moins de 30 cm d'épaisseur. Les nouvelles plantations se font à 3 400 pieds par hectare pour obtenir plus de

concurrence et gagner en qualité par rapport à la densité actuelle qui est de plus de 2 400 pieds. Un travail de recherche concerne la photosynthèse optimale sur chaque pied de vigne : palissage rehaussé, travaux « en vert » durant la croissance du fruit avec ébourgeonnage et effeuillage raisonné. L'encépagement en rouge se compose à 69 % de merlot, 16 % de cabernet franc et 15 % de cabernet- sauvignon avec un âge moyen de 20 ans. Les cépages blancs, qui occupent 8 ha de la superficie totale sur des terres plus argileuses ou plus limoneuses, en fonction de la cuvée, sont composés de 80 % sauvignon et 20 % muscadelle. Enherbement entre les rangs, en fonction du terrain et désherbage sous le rang permettent de bien maîtriser les rendements et la vigueur des plantes. Les vendanges se font

(Argentin 1H57 Drame) De Pablo Larraín, avec Gael García Bernal, Antonia Zegers, Alfredo Castro. Comment le oui et le non s’affrontent au Chili pour mettre fin à la dictature de Pinochet. Un publicitaire de génie apolitique décide de lutter pour que le non l’emporte. Dernier volet d’une trilogie sur la dictature de Pablo Larraìn, une fiction s’appuyant parfois sur les images d’archives, excellent.

SPRING BREAKER (-12 ANS)

(USA 1H32 Drame) D’Harmony Korine, avec James Franco, Vanessa Hudgens, Selena Gomez. Quatre filles décident de braquer un fast food et se retrouvent embarquées dans une descente sans fin dans le bouge du mal par un malfrat local. Réalisé par le scénariste de Larry Clark, caméra survoltée sous acide, le film est un regard sur la jeunesse américaine en perdition, à ne pas mettre entre toutes les mains.

à la machine à maturité parfaite, très tôt le matin pour les raisins blancs, la journée pour les rouges. l

Bordeaux Blanc 2011 Terroir : argileux limoneux / Cépage : 100 % sauvignon / Rendement : 50-55 hl/ha / Age moyen des vignes : 25 ans / Vinification : vendanges mécaniques à l'aurore. Stabulation à froid. Fermentation en cuves inox avec thermorégulation. Elevage : 2 mois en cuves avec brassage des lies. Dégustation : robe limpide aux reflets d'émeraude. Nez fruité aux parfums d'agrumes rafraîchissants. Bouche délicate, agréable, bien fondue. Servir à 10°C pour accompagner fruits de mer, poissons grillés, préparations à base de légumes.

l

THE SESSIONS

(USA 1H35 Comédie dramatique) De Ben Lewin, avec John Hawkes, Helen Hunt, William H. Macy Mark 38 ans, voudrait goûter aux joies et délices de l’amour ; il passe une annonce qui transformera sa vie. Cette histoire vraie nous interpelle sur un sujet délicat et tabou de la société.

Bordeaux Rouge 2011 Terroir : Plateau calcaire, sols argileux et argilo-

limoneux / Cépages : 70 % merlot, 15 % cabernet franc et 15 % cabernet-sauvignon Rendement : 55 hl/ha / Age moyen des vignes : 20 ans Vinification : fermentation en cuve inox à 24-26°C. Macération post fermentaire d'une à deux semaines. Fermentation malolactique. Elevage : 6 à 8 mois sur lies en barriques d'un vin avec bâtonnage (pour 30 %) et en cuves béton et inox (pour 70 %). Dégustation : belle robe rubis, arômes délicats de fruits rouges et de pain grillé. Bouche bien équilibrée, tanins soyeux et délicats. Servir à 17°C pour accompagner viandes rouges mijotées. Capacité de garde 5 ans. Prix conseillés : 5 euros la bouteille (Bordeaux Blanc ou Rouge) Plus d'infos : Antoine Moueix, Route du Milieu à SaintEmilion. Tél : 05 57 55 58 00.


23 x

ortrait P

troyes.lhebdoduvendredi. com

N°25 du 8 au 14 mars 2013

Anne Soto-Mayor

Le fil conducteur

de grandes marques où « il y a cette notion de valeur, de différence et de confiance ». Dans les années 90, chez Petit Bateau où elle est responsable des filiales en Allemagne, Suisse et Autriche, elle se consacre au développement international de la marque, un projet commun avec ce qu'elle fait aujourd'hui. Elle sait donner l'élan « en étant en première ligne, en se mettant en avant, en ayant confiance ». Puis, en 1996, c'est presque par hasard qu'elle atterrit à Troyes. « Un jour, mon mari a trouvé à un poste à l'hôpix« Visez la lune, même si vous ratez, tal de Troyes ». La famille quitte la vous atterrirez parmi les étoiles ». région parisienne pour s'installer en Anne Soto-Mayor fait partie de celles Champagne et s'agrandit autour de et ceux qui ont tendance à voir le verre trois enfants. Très rapidement, Anne à moitié plein plutôt qu'à moitié vide. ressent l'envie de s'ancrer ici avec cette Et, comme par contagion, elle transmet phrase en tête : « Plutôt être active, que son positivisme à qui veut bien le tout le temps dans le regret ». Car cette recevoir. A 49 ans, dans ses bureaux de passionnée des voyages qui a volé par la rue de Preize, à Troyes, elle travaille monts et par vaux a choisi sa nouvelle autour des talents moteurs, fils conduc- destination : le développement et l'accompagnement professionnel. teurs de toute vie professionnelle. Véritable coach plongée dans le Anne Soto-Mayor, qui garde toujours monde du travail, Anne Soto-Mayor une étincelle dans les yeux, sait tisser les liens et provoquer s'adresse aux chefs les déclics. Ce n'est d'entreprise, aux « Un voyage de pas par hasard si elle demandeurs d'em10 000 lieues a intervient comme ploi, salariés, étudiant, qui, peut-être commencé par un pas » consultante auprès de l'Ecole supérieure de grâce à La fabrique de soi, trouveront leur juste place pour commerce de Troyes. «  Cette transition est passée par la découverte du donner le meilleur d'eux-mêmes. C'est un long et beau parcours qui a monde de la formation continue, l'acmené cette Suisse dans la capitale du compagnement de cadres et la transtextile, loin de ses montagnes, « un mission ». Dans ce monde où la crise parcours tourné vers l'international, fait parler d'elle au quotidien et qui fait l'Europe de l'Est, l'Asie, grâce à une des ravages, psychologiquement et formation dans les langues orientales économiquement, Anne Soto-Mayor et dans le commerce », décrit-elle. Et il renforce son envie de donner à ces perlui a ouvert les portes du monde auprès sonnes prisonnières de leurs incerti-

Il y a cinq ans, Anne Soto-Mayor lançait à Troyes et à Reims l'association Créez comme elles, en regroupant des femmes créatrices d'entreprise ou porteuses de projets. Un pas qui l'a conduite à monter sa propre structure deux ans plus tard, La fabrique de soi, avec pour objectif de faire émerger les talents et la motivation de ceux qui veulent évoluer professionnellement.

Anne Soto-Mayor met son énergie positive au service de ceux qui veulent s'engager vers de nouvelles perspectives. © L'hebdo du vendredi

tudes. « Si on arrive à comprendre ce que la motivation de quelqu'un peut peser dans la contribution des valeurs, alors beaucoup de choses peuvent changer », pense-t-elle. Pour elle, pour se démarquer, « il suffit de bien se connaître ». Après Petit Bateau, elle découvre le management interculturel via la méthode du Personnal Branding et prend un poste de chargée de formation. Elle rêve alors de créer sa propre structure

xRepères: Anne Soto-Mayor, 49 ans tout rond, de nationalité suisse et française, est un très bel exemple de réussite. Elle détient un MBA de l'INSEAD, est trilingue et diplômée de l'Institut National des Langues Orientales en langue et civilisation chinoise. Elle a aussi obtenu une maîtrise en commerce international. Elle poursuit ses études à Paris puis travaille auprès de grandes marques : Yves Rocher, Petit Bateau. Fin 1999, Anne décide de se consacrer au conseil et la formation. Parallèlement à son activité La fabrique de soi, elle anime ponctuellement des séminaires pour un cabinet de consultants s'adressant à des équipes ayant à travailler étroitement avec la Suisse, la France ou l'Allemagne.

H o ro s c o p e

x Bélier du 21.03 au 20.04 Il semblerait que vous puissiez enfin voir une de vos actions de longue haleine toucher à sa fin. Une chose est sûre, vous vivrez une véritable satisfaction et ressentirez une certaine fierté. Au niveau affectif, Vous aurez besoin de profondeur et de sincérité.

x Taureau du 21.04 au 20.05 Soyez moins nerveux(se) et prenez le temps de faire les choses étape par étape pour ne rien laisser au hasard. De nature discrète, vous reprocherez peut-être à votre partenaire d’avoir une attitude extérieure trop séductrice et ostentatoire à votre goût.

x Gémeaux du 21.05 au 21.06 C’est en favorisant votre vie amicale et relationnelle que vous comprendrez mieux votre partenaire. En effet, ce sera pour vous un moyen de prendre du recul par rapport aux contraintes et aux devoirs inhérents à toute vie

de couple.

x Cancer du 22.06 au 22.07 Bien que débordant d’enthousiasme et désirant mener à terme vos projets, vous vous heurterez à quelques contrariétés qu’il faudra gérer avec efficience. Des rapports de force sont possibles, alors privilégiez le dialogue !

x Lion du 23.07 au 22.08 Au niveau sentimental, attention à ne pas brusquer les situations, pour parvenir plus rapidement à vos fins. Célibataire, une rencontre prometteuse est possible à la condition d’ouvrir l’œil et le bon !

x Vierge du 23.08 au 22.09 Vous vous investirez corps et âme dans votre emploi car vous n’aurez de cesse de mettre votre ambition en action. Débordant d’idées pour changer certaines situa-

et se tourne vers les femmes, en participant notamment au Salon de la création au féminin, qui est aujourd'hui le troisième volet de son activité. « J'aime rassembler les gens autour des mêmes valeurs. Avec Christine Carcassin, on a mis neuf mois pour créer notre association Créez comme elles », se souvient-elle. C'était il y a cinq ans, déjà. Une antenne a également ouvert à Reims dès le début de l'aventure. «  L'idée est de réunir des femmes porteuses de projets ou qui ont créé leur entreprise, dans tous secteurs. Le but, c'est de ne pas ressembler aux hommes mais d'apprendre une richesse avec une spécificité féminine. » Des femmes travaillant seules dans de petites structures et dans différents métiers  : services aux entreprises, commerçantes, conseil,

tions, vous travaillerez avec motivation pour évoluer.

x Balance du 23.09 au 22.10 La routine sera très présente dans votre vie professionnelle. Rien de bien exaltant, mais rien de bien ennuyeux non plus. Cependant, vous aurez davantage de démarches administratives à faire.

x Scorpion du 23.10 au 22.11 Votre quête, toute nouvelle, de changement pourrait se heurter à la rigidité de votre couple trop bien établi. Célibataire, vos meilleurs atouts pour séduire seront votre audace et votre optimisme accru.

x Sagittaire du 23.11 au 22. 12 L’action de Jupiter dans votre signe va vous donner des ailes, pendant plusieurs mois, vous conférant chance, optimisme, protection et ambition ! De quoi réaliser des prouesses et obtenir satisfaction.

des femmes impliquées dans la ruralité, et qui attendent « le moment clé de la maturation du projet au démarrage de l'activité. Alors Anne est-elle cette bonne fée que l'on a toujours rêvé de croiser ? « Je veux juste aider, que les gens se rendent compte que quelque chose est possible pour eux » Car, ditelle, « un voyage de 10 000 lieues a commencé par un pas ».

Géraldine Pion

Créez comme elles : permanence de l'association les lundis après-midi entre 14h et 17h, dans l'Aube au 60, rue de Preize  à Troyes et dans la Marne, au 5, rue des Marmouzets à Reims.

x Capricorne du 23.12 au 20.01 Soutenu(e) par les astres, vous pourrez vous investir à fond dans votre travail. Vous serez travailleur(se), volontaire, déterminé(e), convaincant(e), et en plus, la chance sera votre alliée !

x Verseau du 21.01 au 19.02 Libéré(e) depuis peu de nombreux poids, vous vous investirez à fond dans l’aspect relationnel de votre travail, pour rattraper le temps perdu, mais aussi pour vous entourer de personnes influentes.

x Poissons du 20.02 au 20.03 Ce mois-ci, que de remises en questions et de craintes pour votre avenir financier ! Vous aurez envie de tout bousculer. Et si vous avanciez étape par étape ? Vous n’en seriez que plus efficace. Benoit MELVHILLE


s r a m 8 Du 3 1 0 2 l i r v a 3 1 u a

LIQUIDATION

*

OUVERT t e 8 i d e r d n e V s r a m 9 i d e m Sa P O T S N O N de 9h à 19h

x u a v a r avant t

s r a m 0 1 e h c n a m i d e c à 19h h 4 1 e d t e h de 10h à 12

*Récépissé de déclaration 13-01 du 4 janvier 2013

E L L E N N O I T P E C X E E R U T R OUVE

ST-PARRES-AUX-TERTRES - Aires des moissons


L'Hebdo du Vendredi - Troyes - 25