Page 1

ARGAUR

JOAILLIER - DIAMANTAIRE

du

Actuellement nous achetons vos déchets d’or, à 22€ le gramme net.

A U Q U OT I D I E N S U R w w w. l h e b d o d u v e n d r e d i . c o m ÉDITION

Rachat d’or 18 carats

REIMS n°532 du 11 au 17 mai 2018

36, RUE COLBERT - REIMS - 03 26 40 67 17 - WWW.ARGAUR.FR

24 projets pour libérer l'ex-BA 112

NUIT

DES CATHÉDRALES

Concerts et visites au programme p. 4

DÉCHETS

NUCLÉAIRES

Le projet de Bure en débat au Temps des Cerises p. 5 STADE

DE

REIMS

Dernier match vendredi avant la fête samedi p. 8 MOISSONS ROCK

Abandonnée depuis sept ans, l'ex base aérienne pourrait ouvrir ses portes à de nouveaux habitants dès 2019 dans le cadre du projet de Microville 112. D'ores et déjà, 24 entreprises et associations ont été retenues. p. 3

Ouvert depuis le

samedi

5 MAI 2018

180 m2 de bonnes affaires affaires SOLIDAIRES

Interview du groupe pop Minuit p. 12


2

Du 11 au 17 mai 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Humeurs

ÉDITO

De Charlemagne à Macron

L’info passera sans doute un peu entre les mailles du filet médiatique tant l’actualité est chargée et entrecoupée de jours fériés. Le président de la République, a reçu, jeudi, à Aix-laChapelle, le prix Charlemagne, décerné depuis 1950 à des personnalités qui s'engagent en faveur de l’unification européenne. Il rejoint ainsi, entre autres, Jean Monnet, Winston Churchill, Simone Weil, François Mitterrand et Helmut Kohl, et plus récemment Angela Merkel, le pape François… Voilà une récompense qui doit flatter Emmanuel Macron, lui qui se rêve en roi des Franç(ai)s et empereur européen, à l’instar du plus célèbre des carolingiens. Alors que l’Europe est malmenée de toutes parts, le président français croit dur comme fer que l’Union européenne doit désormais « garantir l’ordre multilatéral du monde », en référence aux secousses qui agitent le Moyen-Orient. Plus d’Europe, voilà la solution à tous nos problèmes, c’est en substance le discours qu’a toujours tenu l’ancien ministre de l’Économie. Pourtant, le peuple français - « mon peuple », comme aime à le répéter Emmanuel Macron ne semble pas toujours en accord avec son président. La défiance à l’égard de l’institution européenne est très forte en France, un pays représenté au Parlement européen par 25 % de députés… eurosceptiques, issus du Front national. Si les Français restent attachés à l'idée européenne, l'UE est souvent jugée élitiste, trop libérale et éloignée de ses administrés. Tiens, tiens, comme un certain Emmanuel Macron... Dans un an pile, le président de la République jouera très gros lors du prochain scrutin européen. Il saura alors si son élection de 2017 sera comparée, dans les livres d’histoire, au couronnement impérial de l’an 800 ou au traité de Verdun de 843, qui marqua le début de la dissolution de l’empire européen de Charlemagne.

Simon Ksiazenicki

Retrouvez-nous au quotidien sur

www.lhebdoduvendredi.com L’hebdo du vendredi

édité par la SARL BMDR Editions Journal hebdomadaire gratuit d’information locale Siège social : 195, rue du Barbâtre à Reims

Tél. 03 26 36 50 13 E-mails : Rédaction : redaction@lhebdoduvendredi.com Publicité : publicite@lhebdoduvendredi.com Newsletter : newsletter@lhebdoduvendredi.com Directeur de la publication : Frédéric Becquet (fb@lhebdoduvendredi.com) Edition Reims : Julien Debant, chef des éditions (julien.debant@lhebdoduvendredi.com) Edition Châlons : Sonia Legendre (sonia.legendre@lhebdoduvendredi.com) Edition Epernay : Simon Ksiazenicki (simon.ksia@lhebdoduvendredi.com) Service commercial : Emilie Fressancourt (emilie.fressancourt@lhebdoduvendredi.com) Fanny Chrapkiewicz (fanny@lhebdoduvendredi.com) Responsable diffusion : Alexandre Percheron (distribution@lhebdoduvendredi.com) Administration : Martine Bizzarri - Infographistes : Anne Rogé - Dixie Bonnette Parution le vendredi matin - Imprimé par l’imprimerie de L’Union

Le Stade fête son titre au pied de la cathédrale

Ce vendredi soir, le Stade de Reims disputera le dernier match de son exceptionnelle saison, face à son dauphin nîmois, au stade Auguste-Delaune. Afin de fêter la remontée en Ligue 1 et le titre de champion de Ligue 2, le club champenois a prévu plusieurs animations en amont de la rencontre et la distribution de 15 000 ponchos aux couleurs du club, dans le but de réaliser un tifo géant. À l’issue du match, un podium sera installé sur la pelouse pour la cérémonie de remise du trophée de champion. Le lendemain, celui-ci sera présenté au public sur le parvis de la cathédrale de Reims, à partir de 15 h 30, en présence des joueurs et des dirigeants rémois. Avant cela, un documentaire retraçant les grands moments de la saison sera diffusé sur un écran géant.

Championnat de France de voile au Lac du Der

Du 9 au 12 mai, le Lac du Der accueille le championnat de France de croiseurs légers. Première régate des bateaux habitables-transportables sur plan d’eau intérieur, cette compétition réunit chaque année environ 80 à 100 équipages venant de toute la France. L’organisation de cet événement est assuré par le Club Nautique de Giffaumont, qui avait contribué à la réussite de l'édition 2014 aux côtés des Ligues Champagne Ardenne et Lorraine, désormais regroupées au sein de la Ligue de Voile du Grand Est.

Châlons privée de barque

50 Champenois « qui ont fait l'Histoire »

Après les « Femmes d'exception en Champagne », Bernard Cornuaille s'intéresse à « Ces Champenois qui ont fait l'Histoire » (Le Papillon Rouge Editeur, 264 pages, 19,90€). Dans ce livre, l'auteur rémois dresse le portait de grandes personnalités de la région, de Dom Pérignon, « un homme qui fait des bulles », à Robert Debré , « le médecin qui inventa la pédiatrie », en passant par Cabu, Louis Hachette ou encore Bruno Bonhuil, soit 50 hommes natifs de la Champagne-Ardenne et qui se sont illustrés dans des domaines aussi divers que la littérature, la politique, le sport ou la santé.

Depuis le 5 mai, les fameuses balades en barque de Châlons - de jour comme de nuit - ne peuvent plus être assurées par les pilotes de l'Office de tourisme. En cause : les travaux réalisés par Voies navigables de France (VNF) sur un barrage endommagé suite aux crues hivernales. « Pour ce faire, ils doivent baisser le niveau de l'eau, indique-t-on à l'Office. Et le chantier s'avère plus long que prévu. Nous avons contacté tous les passagers ayant réservé leur place pour leur proposer une autre date ou un remboursement. » Au mieux, les barques pourraient reprendre du service le 19 mai. Sous réserve d'avoir l'aval de VNF. D'ici là, d'autres formules permettront aux curieux de (re)découvrir la petite Venise pétillante : les circuits pédestres, les visites accompagnées des guides conférenciers, le petit train ou le segway, etc. Plus d'infos sur www.chalons-tourisme.com ou au 03 26 65 17 89.


3

Du 11 au 17 mai 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

À la une Ex-BA 112

La Microville se dessine

Le premier appel à candidatures, lancé en vue de la création d'une vaste zone d'activités sur l'ancienne base militaire 112, est terminé. La commune de Courcy et l'Alliance Sens et Économie, qui portent ce projet baptisé Microville, ont retenu 24 lauréats.

Focus sur 10 des 24 premiers projets retenus Implantée sur 4 000 m2, cette ferme entend cultiver 24 légumes dont les productions alimenteront l'ensemble des usagers de la Microville, mais aussi les villages alentours. Elle entend aussi être le décor de moments collectifs lors la distribution ou la récolte des produits.

Culture biologique

Porté par l’association Jardin Parallèle, qui organise chaque année le festival Orbis Pictus, ce projet vise la réalisation d'un lieu de création, de recherche et de résidence artistique dédié aux arts de la marionnette. Dans le quartier Orgeval de Reims depuis 2010, le transfert de l’espace sur la Microville doit permettre de développer et dynamiser l’activité vers la reconnaissance et un rayonnement national.

Un centre national de la marionnette

Initiée par le fonds de dotation Fraveillance, la maison des monoparents vise à proposer aux familles monoparentales de la région, pendant une période de transition de 6 à 36 mois, des logements en colocation-cohabitation. L’objectif de ce projet est d’offrir un espace de vie accessible qui soit aussi un lieu de partage et d’entraide, grâce à la mutualisation d’un certain nombre de services et d’activités (salle commune de jeux ou d’études, local à vélos, repas... ).

Une maison des monoparents

Le projet d’Ecole des Jardiniers est porté par l’association homonyme lauréate de l’appel à projet du Programme National pour l’Alimentation lancé par le ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt. L’objectif est de mettre en place sur la Microville un jardin destiné à l’expérimentation dans le domaine de l’agriculture urbaine et durable et d’accueillir des cycles de formation pour un large public.

L’Ecole des Jardiniers

L’objet principal du projet est la construction de Tiny House, micro-habitat écologiquement responsable. L’Atelier Hirondelle contribuera à des projets d’aménagement d’espaces pour la Microville. Il ouvrira par ailleurs ses portes aux curieux et mettra en place des chantiers participatifs et des activités à destination des jeunes pour les familiariser à la pratique de l’outil, au dessin technique et à la représentation spatiale en architecture.

Atelier Hirondelle

Les premiers usagers de la Microville pourraient s'installer sur l'ancien site militaire dès 2019. © Alliance & Economie

a revitalisation de l'ancienne base aé- de 77% de la surface totale de hangars, soit rienne 112, désertée par l'armée depuis 8 000 m 2. Quant à l'investissement global, il 2011, ne relève plus du mirage. Le pro- se situerait dans une fourchette large, « entre jet de création d'une Microville, porté par la 100 et 500 millions d'euros ». Les 24 laucommune de Courcy et Alliance Sens et Éco- réats, « qui bénéficieront d’un accompagnenomie, semble en effet se dessiner concrète- ment pour approfondir et réaliser leur projet », ment. Au début de l'année, un appel à seront rassemblés le 24 mai prochain « pour manifestation d’intérêt a été lancé dans le but une visite groupée du site et pour se renconde réemployer et de revitaliser la base vie de trer afin de commencer leur mise en synergie ce qui fut, pendant des décennies, un site mi- et engager les actions communes afin de prélitaire. Près de cinq mois se sont écoulés de- parer leur installation ». En effet, la particupuis et les porteurs du larité de la Microville projet annoncent que, réside dans son futur De 100 à 500 millions dans ce cadre, 24 lauécosystème au fort cad'euros d'investissement ractère social et soliréats ont été retenus. Cette première vague daire. Le village de de propositions a été choisie par un comité de Courcy et Alliance Sens et Économie entensélection composé de représentants des ac- dent ainsi faire de cette zone d'activités un teurs majeurs du territoire (collectivités, en- lieu d’innovation et d’expérimentation, « une treprises, université, Etat...) et présidé par la vitrine du co-développement territorial » où maire de Courcy, Martine Jolly, après avis les acteurs installés « participent à la d'un comité citoyen et d'un comité d'experts. co-construction d’un écosystème d’activités Dans un communiqué, Alliance Sens et Éco- professionnelles et humaines, qui impulse un nomie indique que « 35 dossiers complets ont développement économique et partenarial été déposés et 16 autres demandes ont été durable, source de valeur économique, formulées ». Ces 51 projets, « qui recouvrent sociale et sociétal sur la future ville. » un véritable vivier de projets locaux et une Tout un programme qui pourrait voir le jour grande diversité d’activités », représentent courant 2019. un taux de pré-remplissage de 30% de la surface totale de bâtiments, soit 12 440 m2 , et

L

Julien Debant

Le projet s’inscrit dans une démarche d’économie circulaire avec pour objectif de valoriser les déchets végétaux de la Microville et de ses habitants, à travers leur collecte à vélo et leur utilisation comme engrais dans des jardins partagés et une pépinière publique. Le projet souhaite aussi participer à la sensibilisation de tous à des pratiques de la vie quotidienne plus vertueuses.

Composterie Courcycuit

A minima, le projet consiste à implanter un centre de formation et d’entraînement pour les forces de l’ordre et les sociétés de sécurité privée en conservant l’usage initial d’un certain nombre de bâtiments de la base 112 (stand de tir, centre d’instruction et de formation). Le centre envisage d’ouvrir aussi des formations aux premiers secours pour un public plus large.

Centre d’entrainement à la sécurité

Ce projet est porté par Les Petits Débrouillards Grand Est. Il s’agit de mettre en place un lieu d’éducation, de production, d’expérimentation et d’insertion autour des activités d’élevage et d’agriculture.

Ferme pédagogique

Porté également par Les Petits Débrouillards Grand Est, le musée des Sciences et des Pratiques est un espace d’exposition et de culture qui se différencie d’un musée « classique » par la mise en place en son sein d’une zone dédiée à l’expérimentation ludique et thématique accueillant des intervenants locaux compétents dans les thèmes proposés. Par ailleurs, une partie de ce musée est prévue pour être modulaire et itinérante.

Musées des Sciences et des Pratiques

Il s'agit de la mise en place de trois formations labellisées et soutenues par la Grande Ecole du Numérique conduisant à trois métiers innovants : agent de développement numérique des territoires, forgeur du numérique (animateur de FabLab) et concierge du numérique (animateur de tiers lieux). Ce projet est aussi porté par Les Petits Débrouillards Grand Est.

Grande Ecole du Numérique


4

Du 11 au 17 mai 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Société

EN BREF

Nuit des cathédrales

Notre-Dame « by night »

Et de 100 pour Francis Albou A l'occasion de la dernière conférence sur l’Histoire de la Musique de la saison, Francis Albou parlera de la 9e Symphonie de Beethoven, lundi 14 mai, à 18 h 30, au Cellier (Tarif : 5€). Ce sera la 100e du genre pour celui qui est professeur agrégé de musicologie, ancien rédacteur en chef et journaliste de la revue Répertoire. Sa toute première s'est tenue il y a presque 10 ans, le 30 septembre 2008. A noter que le chef d'oeuvre de Beethoven ouvrira la 29e édition du festival des Flâneries Musicales de Reims, le mercredi 20 juin, à 20 h en la Basilique SaintRemi.

Samedi, à l'occasion de la Nuit des cathédrales, redécouvrez Notre-Dame à travers des concerts, projections et visites.

our la 8e année consécutive, la cathédrale de Reims participe à la Nuit des cathédrales, un événement né en 2007 à Luxembourg, Metz et Trêves. Lors de ce rendez-vous organisé par la paroisse de Notre-Dame et la Société des Amis de la cathédrale, les portes du monument inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1991 seront ouvertes à tous de 20 h à minuit. « C'est l'occasion de la faire vivre et découvrir autrement, même à ceux qui la connaissent déjà », se réjouit l'abbé Laurent, curé de la cathédrale. Cette soirée s'ouvrira symboliquement par la sonnerie des cloches, avant une première audition d'orgue de Pierre Méa, organiste titulaire du grand orgue de Notre-Dame (20 h 05). Elle sera suivie par un concert du choeur anglais Ex ore equi (20 h 45). Un second concert sera donné par la violoniste Natacha Triadou (22 h 30), avant que Pierre Méa ne donne une nouvelle audition d'orgue (23 h 30). Entre-temps et durant toute la soirée, des activités à destination des enfants seront proposées, ainsi que des projections vidéo dans les transepts nord et sud, sur les couleurs méconnues des murs de Notre-Dame et sur l'histoire des médaillons de la grande rose. La crypte sera également ouverte pour l'occasion. Son accès étant limité, il est vivement conseillé de s'inscrire dès son arrivée pour en profiter. Près de 2 000 visiteurs sont attendus au cours de cette soirée.

P

Julien Debant

Art en développement durable avec Vél'Oxygène

La nuit des cathédrale, c'est à Reims, samedi 12 mai, de 20 h à minuit. © L'Hebdo du Vendredi

4 Nuit des cathédrales à Reims, samedi 12 mai, de 20 h à minuit. Entrée libre et gratuite. Infos : www.nuit-des-cathedrales.org ou www.cathedrale-reims.com

Pas de Nuit des cathédrales au Palais du Tau

Traditionnellement associé à la Nuit des cathédrales, le Palais du Tau ne participera pas cette année en raison des festivités liées au titre de champion de France de L2 du Stade de Reims, prévues plus tôt dans la journée sur le parvis de la cathédrale (à partir de 15 h 30).

Un concert donné au profit de l'orgue de la cathédrale

La veille de la Nuit des Cathédrales, vendredi 11 mai, Notre-Dame accueillera un concert donné au profit de la restauration de l'orgue par le choeur d'hommes « La Lyre Halluinoise » (20 h). Tarifs : 10€ (5€ pour les moins de 20 ans et gratuit pour les moins de 12 ans).

Relations internationales

Reims a fêté Nagoya

'acte officialisant le jumelage de la cité des sacres avec la 3e plus importante ville japonaise a été signé samedi 5 mai, lors d'une cérémonie qui s'est déroulée à l'Hôtel de ville. Un temps fort qui s'est tenu au coeur d'un week-end célébrant largement le rapprochement de Reims et de Nagoya. Emmenée par le maire de Nagoya, Takashi Kawamura, la délégation japonaise, composée d'une soixantaine d'élus, d'acteurs économiques et d'artistes, a profité de son séjour en Champagne pour se rendre notamment sur le pôle agro-industriel de Pomacle-Bazancourt ou encore au laboratoire départemental de Sciences et technologie. Des visites qui ne doivent rien au hasard dans la mesure où le développement des liens entre les deux villes n'est pas seulement à caractère culturel. L'innovation, l'agriculture, la viticulture, l'enseignement supérieur et le tourisme sont en effet les autres pistes de travail prioritaires. Néanmoins, la délégation japonaise a également visité quelques fleurons touristiques de la ville, comme bien sûr la cathédrale dont le parvis a accueilli pour l'occasion un village

L

L'association rémoise, qui agit en faveur du développement de la pratique du vélo en milieu urbain, organise une balade, ce dimanche 13 mai. Elle aura pour thème « Art, environnement urbain et développement durable » et partira à la découverte du quartier Croix-Rouge. Cette balade d'une durée maximale de 2 h est ouverte à tous (gratuit pour les adhérents de Vél'Oxygène, 1 € sera demandé aux non-adhérents). La sortie d'une longueur de 15 km ne présente aucune difficulté. Le départ est prévu à 10 h, à l'ancien emplacement du Nautilud près du stade Delaune.

La Fileuse collecte des témoignages d’anciens de Teamwear et de Stradis Avant de devenir la friche artistique de Reims, la Fileuse, située dans le centre d’activités Schweitzer, au sein du quartier Orgeval, était un site industriel. Cette structure culturelle municipale qui accueille une vingtaine d’artistes doit son nom à l’ancienne activité textile du site. Les artistes ont remplacé les ouvriers dans ce vaste espace de 3 500 m2 depuis 2010. Dans le cadre de la préparation des Journées Européennes du patrimoine, la Fileuse lance un appel à témoignages pour faire revivre l’environnement industriel du site et du quartier Orgeval. Pour cela, l’équipe de la Fileuse souhaiterait interviewer des femmes et des hommes ayant travaillé sur place, à l’époque de l’entreprise Teamwear ou de Stradis. Plus largement, tous les témoignages de personnes ayant connu le site au cours de cette longue période s'étalant des années 1950 à 2010 sont les bienvenus. Contact par mail friche@reims.fr ou par téléphone au 03 26 35 61 65.

Rendez-vous culinaire végétarien aux Halles du Boulingrin Le maire de Nagoya Takashi Kawamura, accompagné de la mascotte de sa ville, prend ici la pose aux côtés d'Arnaud Robinet et de son adjoint Benjamin Develey. © Ville de Reims Alexandre Dumontier

international dédié au Japon. Ce nouveau jumelage avec Nagoya vient s'ajouter aux sept autres déjà existants avec Aix-laChapelle (Allemagne), Arlington (EtatsUnis), Brazzaville (Congo), Canterbury

(Grande-Bretagne), Florence (Italie), Kutna Hora (République Tchèque) et Salzbourg (Autriche).

J.D

Ce vendredi 11 mai, de 9 h 30 à 11 h, le traditionnel rendez-vous culinaire des Halles du Boulingrin reçoit Rémi Leroux. Le chef du restaurant La Végé Table, situé dans le passage Talleyrand, propose une cuisine végétalienne, bio et locale. Il présentera à cette occasion une de ses recettes aux visiteurs.


5

Du 11 au 17 mai 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Société

EN BREF

Déchets nucléaires

Bure, si loin, si proche Le projet CIGEO à Bure dans la Meuse s'invite au Temps des Cerises, samedi 12 mai. Projections et débats autour du futur centre de stockage des déchets les plus radioactifs du parc nucléaire français sont au programme.

e Temps des Cerises est décidément le théâtre de toutes les cultures et de tous les débats. Une fois n'est pas coutume, il sera question, cette fois, du projet CIGEO (centre industriel de stockage géologique) et de déchets nucléaires. Mais pas n'importe lesquels, les plus dangereux produit par la France et que le gouvernement souhaite enfouir dans les profondeurs de Bure, petite commune de 90 âmes située dans le département de la Meuse, à 150 km au sud-est de Reims. Pour évoquer cette L'ANDRA, qui a déjà construit un laboratoire dans les profondeurs de Bure, est l'agence problématique, le Temps des Cerises acchargée par l'Etat de piloter le projet. © Philippe Demail - ANDRA cueillera donc la projection du film « A Bure pour l'éternité » (16 h), réalisé par Ay- construction d'un centre de stockage des sister aux affres du temps durant des cenmeric et Sébastien Bonetti. Cette séance déchets des centrales nucléaires françaises. taines de milliers d'années. La demande sera suivie par la présentation du livre « Le projet est hors norme, de par son coût fi- d'autorisation de création du CIGEO doit Bure, la bataille du nucléaire » (18 h), écrit nancier, entre 20 et 30 milliards d'euros être déposée en 2019. Seul projet durable par Gaspard d'Allens et Andréa Fuori, ce selon les esti- pour gérer les déchets les plus radioactifs dernier sera d'ailmations, et de pour les uns ou poubelle nucléaire, voire leurs présent pour Enfouir les déchets nucléaires son coût hu- futur Tchernobyl pour les autres, CIGEO l'occasion. Le film main, avec cerdivise à Bure et à Reims, comme partout en les plus dangereux et le livre militent tains déchets France. de même pour l'arà 500 m sous terre qui resteront rêt du projet. radioactifs Julien Debant Ces deux événements seront ainsi l’occa- pendant plus de 100 000 ans. Financé par sion de débattre de la question du traite- EDF et piloté par l'ANDRA (agence natio- 4 Samedi 12 mai, au Temps des Cerises, 30, ment des déchets nucléaires, une nale pour la gestion des déchets radioacrue de la Cerisaie, à Reims : projection à 16 h problématique qui dépasse largement les tifs), ce projet pharaonique consiste en la du film « A Bure pour l’éternité » et présentafrontières du département de la Meuse, construction d'un site de stockage enfoui à tion à 18 h du livre « Bure, la Bataille du Nucomme en son temps le nuages radioactif 500 mètres sous terre, destiné à terme à cléaire », en présence de l'auteur Andrea de Tchernobyl. Pour rappel, l'Etat travaille être définitivement fermé et capable de ré- Fuori, suivies d'un débat. Entrée libre. depuis près de 20 ans à Bure sur la

L

Les Rémois ne veulent pas payer pour se garer Il y a quelques mois, la ville de Reims a lancé une enquête auprès des habitants d’un large périmètre délimité par les boulevards Lundy, de la Paix, Saint Marceaux et la rue Ruinart de Brimont. Il s’agissait de recueillir leurs avis sur l’extension du stationnement payant souhaitée par certains riverains. La municipalité a dévoilé les résultats et il s'avère que la majorité s’est exprimée contre la mise en place du stationnement payant. Il a donc été décidé de ne pas procéder à son extension. Les Rémois concernés, résidant à l’intérieur de ce périmètre et ayant répondu à l’enquête ont normalement reçu un courrier les informant de cette décision.

Les élus de Reims sur le marché Saint-Anne Dans le cadre des permanences régulièrement organisées sur les marchés, plusieurs élus de Reims seront présents sur le marché Saint-Anne, dimanche 13 mai, de 9 h 30 à 12 h : l'occasion pour eux d'échanger avec les habitants.

Conseil de quartier Clairmarais à Quartier Libre En attendant son inauguration officielle, mercredi 23 mai, Quartier Libre sera le théâtre du prochain conseil de quartier Charles Arnould-Clairmarais, mardi 15 mai, à partir de 19 h (entrée libre). A cette occasion, Arnaud Bassery, cofondateur avec Maxime Vallette de Quartier Libre, présentera ce nouveau lieu expérimental dédié à la création aussi bien économique qu'artistique.

Fermeture de la mairie et des mairies de proximité

Une vente caritative signée Velours

A l’occasion du pont de l’Ascension, la mairie (sauf astreintes) et l’ensemble des mairies de proximité sont fermées vendredi 11 et samedi 12 mai. Par ailleurs, un incident technique entraîne la suspension des permanences de la mairie mobile pour une durée indéterminée.

S

Défi Tribu : les inscriptions sont ouvertes

4 Infos : 123extra.fr et velours-prod.com

Programmé le 8 juin prochain, le 8e Défi Tribu, organisé par la ville de Reims, propose des activités ludiques et sportives à vivre en famille ou entre amis. Cette année, 14 défis seront au menu des participants : sept parcours d’orientation alternant avec autant de défis sportifs, où il faudra faire preuve d’adresse ou d’agilité (relais trottinette tout terrain, grimpe verticale, disc golf, araignée, tir au drapeau, etc.). Pour participer, il faut constituer une équipe de trois personnes, dont au moins un adulte, sachant que l'âge requis minimum est de 9 ans. L'inscription est gratuite mais impérative sur le site de la ville de Reims.

Solidarité uite au succès rencontré en 2017 par « La Maraude d'artistes », au profit de l'association La Maraude citoyenne rémoise. Velours, acteur bien connu pour l'organisation de festivals et d'événements culturels, renouvelle cette année sa vente aux enchères caritative. Programmée jeudi 17 mai, à partir de 19 h 30 à la Demeure des Comtes de Champagne, son principe reste le même. Après les masques l'année dernière, Velours a confié des exemplaires de son « chat », mascotte de ses dernières Noces Félines, à des artistes de Reims et des environs. Ces totems félins rappelant le maneki-neko japonais, réalisés par Kit Klein et personnalisés selon les inspirations de chaque artiste, seront donc vendus aux enchères au profit de 123eXtra. Créée en 2014, cette association rémoise permet aux parents d'enfants de la région porteurs de trisomie 21 ou autistes d'échanger et de créer des outils pédagogiques afin de les aider « à réaliser pleinement leur potentiel et à s'épanouir au cœur de la société ».

J.D Les maneki-neko mis en vente ont été peints par des artistes rémois, à l'image ici de celui réalisé par le duo Mat.Artiste et Zekky. © Velours


6

Du 11 au 17 mai 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Société

Portes ouvertes

Découvrir les joies de la ferme Ce dimanche, quatre exploitations ouvriront leurs portes au grand public. Et du 14 au 18 mai, partout dans la Marne, près de 900 scolaires découvriront les joies de la ferme et ses nombreux métiers. Ou comment (re)créer du lien entre les citoyens et le monde agricole.

'an passé, la Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles (FDSEA) et ses partenaires déployaient, pour la première fois dans la Marne, l'opération « Tous dans nos campagnes ». Verdict : 1 400 visiteurs ont été accueillis chez les agriculteurs pour découvrir leurs métiers, leur savoir-faire et leur quotidien. « C'est une façon pour nous de partager notre passion avec le grand public, de manière ludique et conviviale, dixit Hervé Lapie, le président de la FDSEA 51. On passe un message positif, on présente nos pratiques tout en sensibilisant les gens aux différents enjeux de notre profession. » Car si les agriculteurs apportent beaucoup sur le plan alimentaire, ils oeuvrent également dans bien d'autres domaines, comme la biodiversité, l'énergie, l'innovation, etc. Ces rencontres sont aussi l'occasion de tordre le cou à certaines idées reçues, et toutes les questions sont les bienvenues. « Les gens ne le savent pas toujours, mais nous avons be-

L

Cette année encore, les agriculteurs marnais ouvrent volontiers leurs portes aux scolaires et au grand public. © FDSEA 51

soin d'ingénieurs et de spécialistes qualifiés duits laitiers, en passant par les vignes et l'élepour des métiers innovants. En œnologie et vage, quatre exploitants se lancent dans en agriculture connectée, par exemple. On l'aventure. Ils ont prévu plusieurs animations pour captiver le public : nous interroge parfois distribution de lait, désur le bien-être animal, « Les agriculteurs l'utilisation de procédés monstrations autour de n'ont rien à cacher ! » agricoles ou de produits la coupe de foin, colophytosanitaires, etc. riages pour enfants, parC'est important de pouvoir y répondre et de cours sensoriel « pieds nus » ou encore pêche renouer ce lien avec les citoyens. D'autant aux canards. « Pour la première fois, le maraîchage est représenté, et la coopérative Noque les agriculteurs n'ont rien à cacher ! » Cette année, des grandes cultures aux pro- vagrain nous accompagne. A plus long terme,

on aimerait associer d'autres filières à l'opération. Pour créer des synergies entre les différents métiers et montrer que les agriculteurs peuvent travailler ensemble. » Parallèlement, pour la cinquième année consécutive, environ 900 scolaires – du CP à la 6e – arpenteront les « Fermes ouvertes » du 14 au 18 mai. Soit une dizaine d'établissements agricoles volontaires, et en amont, un travail de préparation mené avec les écoles. « Nous avons conçu ce petit guide pédagogique pour les élèves puissent le découvrir en classe. Les enfants ont aussi, souvent, un rôle d'ambassadeur auprès des parents. » Et qu'il s'agisse de cueillir des fraises, d'observer les abeilles ou de s'initier à la traite des vaches, l'expérience promet d'en surprendre plus d'un. Certains réaliseront la complexité de la vinification, quand d'autres feront le lien entre la naissance du veau et la bouteille de lait au supermarché. Une chose est sûre, cette ouverture sur le monde agricole et ses nombreuses facettes ne peut être que bénéfique pour les nouvelles générations.

Sonia Legendre 4 Opération « Tous dans nos campagnes », dimanche 13 mai de 10 h à 18 h dans quatre exploitations de la Marne. Renseignements : 03 26 02 03 03 ou sur www.fdsea51.fr.

Champagne

« Il était grand temps que la profession s’y mette » Réélu pour deux ans à la tête des Vignerons indépendants de Champagne, Yves Couvreur se réjouit de voir enfin émerger une véritable communication champenoise, initiée par le Syndicat général de vignerons.

Qu’est ce que cela signifie d’être un Vigneron indépendant ? Notre slogan est « Vigneron indépendant, de A à Z ! ». Nous mettons l’accent sur le fait que le vigneron indépendant doit tout faire : s’occuper de ses vignes, rentrer le fruit, le presser, vinifier le jus, le mettre en bouteille, dégorger et enfin commercialiser lui-même ses bouteilles pour établir une relation avec ses clients. C’est un tout. On a une renommée européenne mais aussi à l’étranger, comme au Japon, où il y a une forte demande pour ces vins authentiques. Quels ont été vos axes de travail pendant votre premier mandat ? Quels seront-ils pour les deux années à venir ? Nous avions pris collectivement l’engagement de doubler, en quatre ans, les exploitations certifiées Haute valeur environnementale parmi les 390 Vignerons indépendants de Champagne. Nous avons déjà atteint cet objectif en deux ans : 20 % de nos adhérents sont certifiés HVE. On

Justement, comment avez-vous réagi à l’annonce du Syndicat général des vignerons concernant sa future campagne de communication à 12 M€ ? On l’accueille favorablement et je l’ai fait savoir dans mon discours tenu ce jour-là, lors de l’assemblée générale du SGV. Il était grand temps que la profession s’y mette et on aurait même dû le faire il y a au moins six ans, lorsqu’on a connu les prémices des difficultés du marché français. Ça a été compliqué de mettre tout le monde d’accord et le Syndicat général des vignerons a enfin pris une décision. Ça ne va pas à l’encontre de notre communication, au contraire, cela servira tous les vignerons. Après, si les négociants veulent nous rejoindre… Élu président des Vignerons indépendants de la Champagne en 2016,Yves Couvreur a rempilé pour deux années. © l'Hebdo du Vendredi

ne va pas s’arrêter là. On sent qu’il y a une demande forte du consommateur mais surtout, cette certification va dans le bon sens du respect de la biodiversité et de l’environnement, de la remise en fonction permanente, du retour au terroir… La certification Haute valeur environnementale (voir par ailleurs) est-elle contraignante ? Il faut adapter ses pratiques et il y a donc un sur-

coût qui n’est pas anodin. Par exemple, en préférant le travail des sols à l’utilisation de produits phytosanitaires, il faut parfois acheter de nouveaux outils, voire de nouvelles machines. Tout cela à un coût. Il faut aussi prendre en compte la baisse de rendement, le temps que la vigne s’adapte. Notre rôle est de trouver des solutions pour accompagner les vignerons. Beaucoup ne sont pas encore certifiés mais on sent une envie forte de le devenir. La HVE permet aussi un axe de communication fort.

Propos recueillis par Simon Ksiazenicki

La Haute valeur environnementale

La Haute valeur environnementale est le troisième et plus haut niveau de certification du genre, attribué par le ministère de l’Agriculture. La certification permet d'attester, audit à l'appui, que l’exploitant respecte l’écosystème où il cultive ses terres, favorise la biodiversité, préserve la faune et la flore, participe à la conservation des paysages et diminue au maximum son impact sur l’environnement. 198 exploitations sont reconnues HVE dans la Marne.


7

Du 11 au 17 mai 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Société

Sécurité routière

Une nouvelle feuille de route jusqu'en 2022 Paraphé ce lundi 7 mai par les acteurs marnais, le Document général d'orientation 2018-2022 rassemble près d'une centaine d'actions visant à renforcer la sécurité routière. Explications.

as moins de 17 partenaires, publics comme privés, ont participé à la coconstruction du Document général d'orientation (DGO) 2018-2022, pilotée par la préfecture de la Marne. Avec un même objectif : rendre les routes marnaises plus sûres et décliner, par grandes thématiques, plusieurs actions destinées à enrayer l'accidentalité. Cinq enjeux ont été évalués comme prioritaires par la délégation à la Sécurité routière : les trajets professionnels, la conduite après usage de substances psycho-actives (alcool et stupéfiants confondus), les jeunes de 14 ans à 29 ans, les seniors et les deux-roues motorisés. « Les sorties d'établissements de nuit, par exemple, doivent être davantage encadrées, a illustré Eric Virbel, procureur de la République près le tribunal de Châlons. Certes, cela demande une mobilisation spécifique et peut s'avérer très coûteux. Mais lorsque des vies sont en jeux, le prix importe peu. » Egalement signataire dudit document, Franck Leroy, qui préside l'Association des maires de la Marne, a insisté sur l'importance de l'éducation à la sécurité routière. « On assiste à une délinquance importante sur les routes, qui n'est pas toujours identifiée comme

P

Objectif des signataires du DGO : rendre les routes marnaises plus sûres et responsabiliser les usagers. © l'Hebdo du Vendredi

telle par les citoyens. Certains stupéfiants restent peuvent également être lancées avec les colléprésents dans l'organisme huit à dix jours après giens et les personnes âgées, dixit le président du leur consommation. Lorsqu'on fait le même trajet Département, Christian Bruyen. Nous allons tous les jours, on peut avoir tendance à oublier poursuivre l'installation de panneaux à support fusible au bord des les priorités ou à dimiroutes, en priorisant les nuer sa vigilance. Une Limitation à 80 km/h : zones accidentogènes. prise de conscience des débats sur la forme En cas de choc, ces diss'impose. » Parmi les actions positifs permettent de concrètes recensées par le DGO : un appel aux protéger les usagers des obstacles latéraux. » entreprises pour qu'elles sensibilisent davantage Autre problématique abordée, l'excès de vitesse, à l'origine de nombreux accidents. Testé et apleurs employés, des partenariats avec les professionnels de la santé et les débits de boissons, ou prouvé par plusieurs élus, le feu vert « récomencore la promotion de l'appli gratuite « Mode pense » pourrait être développé dans la Marne. conduite » sur smartphone. « Beaucoup d'actions « Tout le monde a compris que pour gagner du

temps, il fallait respecter la vitesse, explique Franck Leroy. C'est un outil qui fonctionne très bien et qui ne coûte pas très cher. » La limitation à 80km/h, en revanche, soulève certaines interrogations. « L'objectif de cette mesure, a toutefois rappelé le préfet de la Marne, Denis Conus, c'est de réduire le nombre de morts sur les routes ! J'ai fait le test : sur un trajet de 10 km, c'est l'affaire de quelques secondes supplémentaires seulement. Nous ferons le bilan le moment venu. » De leur côté, Christian Bruyen et Franck Leroy pointe l'aspect global et systématique de la chose. « Il aurait été judicieux d'identifier les secteurs les plus dangereux, pour une action ciblée et non généralisée. Quitte à limiter la vitesse à 70 ou 60 km/h sur certains tronçons qui le méritent. »

Sonia Legendre l 30 personnes ont trouvé la mort sur les routes marnaises en 2017. l Entre 2012 et 2016, 1 540 accidents corporels et 185 accidents mortels ont été recensés dans la Marne. Sur 197 morts déplorés, 39 étaient âgés de 18 à 24 ans et 18 de 25 à 29 ans. l Sur la période 2014-2017, les contrôles réalisés par les forces de l'ordre ont donné lieu à 8 838 suspensions de permis de conduire. l En 2017, sur 107 758 dépistages d'alcoolémie (contre 87 617 en 2016), 2 249 ont été positifs (contre 2 625 en 2016).

En chiffres

EN BREF

Préfecture

Blandine Georjon, nouvelle directrice de cabinet

Les entrepreneurs indépendants ont rendez-vous à la JellyWeek

fficiellement, Blandine Georjon a pris ses fonctions auprès du préfet de la Marne le 2 mai dernier. Mais Teknival oblige, elle a dû se rendre à Marigny quelques jours avant. Une entrée en matière pour le moins insolite, qui lui a permis de nouer les premiers liens avec les forces de l'ordre, les pompiers et tous les acteurs missionnés sur le terrain. « J'étais déjà venue dans la Marne, mais je n'avais encore Blandine Georjon, sous-préfète et directrice de cabinet pas vu cet aspect du département, auprès du préfet de la Marne. © l'Hebdo du Vendredi sourit-elle. L'opération a mobilisé plus de 250 gendarmes et 300 pompiers. Mon rôle, sous l'autorité directe du préfet, est d'animer et de coordonner les forces de sécurité en matière d'ordre public, de lutte contre la radicalisation et de sécurité routière. Je dois aussi pouvoir évaluer l'importance d'un incident et informer le préfet en temps réel. » Originaire de Saint-Etienne et adepte de course à pied, Blandine Georjon se définit comme « un pur produit du ministère de l'Intérieur ». Nommée sous-préfète de Pithiviers (Loiret) en juin 2016, elle a exercé de nombreuses missions dans des domaines aussi variés que l'emploi, l'instruction des fonds européens, les relations avec la presse et les collectivités ou encore la cohésion sociale. Dernier poste en date : cheffe du bureau du contentieux et des étrangers à la Direction des libertés publiques et des affaires juridiques, à Paris. « J'étais pour ainsi dire l'avocate de l'administration auprès des tribunaux et du Conseil d'Etat. » Une solide expérience qu'elle compte mettre à profit de ses nouvelles missions, avec un mot d'ordre : « rester à l'écoute, la première des qualités à avoir pour travailler dans le corps préfectoral. »

O

S.L

Le grand rassemblement annuel des coworkers et autres travailleurs indépendants se tiendra du 15 au 18 mai, dans les locaux de la Chambre de Commerce et de l’Industrie de la Marne, à Reims. Cette JellyWeek, organisée par la Capsule by Reims Coworking, proposera de multiples ateliers, forums et conférences autour de la thématique « Entreprendre durablement ». Cet événement est gratuit et ouvert à tous. Attention, les jauges pour certaines animations sont limitées et nécessitent donc une inscription au préalable. Infos, renseignements et inscription : capsule.reimscoworking.fr ou à contact@reimscoworking.fr

Déclaration de revenus, des permanences en langue des signes Afin d'aider les personnes sourdes et malentendantes à remplir leur déclaration de revenus, des permanences en langue des signes seront assurées dans les centres des finances publiques de Reims ( lundi 14 mai de 9 h à 11 h et mercredi 16 de 14 h à 16 h) et Châlons ( mardi 15 mai de 14 h à 16 h et mercredi 16 de 10 h à 12 h). Les usagers seront renseignés par un agent du SIP et

la traduction en langue des signes sera assurée par un interprète de l'association SILS 51 (service d’interprètes français langue des signes).

Les services publics fermés le 11 mai Les services de la préfecture et des souspréfectures de la Marne seront exceptionnellement fermés le vendredi 11 mai, toute la journée. Il en sera de même pour l'ensemble des centres des finances publiques situés dans le département.

Le commerce, un secteur d'avenir ? La CCI de la Marne et ses partenaires organisent un rendez-vous dédié aux commerçants indépendants, lundi 14 mai à partir de 14 h au Mess des entrepreneurs (rue Grande Etape à Châlons). Au programme : un showroom présentant les produits de spécialistes (agencement de magasin et éclairage, systèmes d'alarme, caisses enregistreuses, etc.), une conférence sur le commerce de demain, la remise des Trophées du commerce et le spectacle de l'imitateur Pierre-Yves Noël. Gratuit, inscription obligatoire par mail : eric.cherrier@marne.cci.fr. Programme complet sur http://www.marne.cci.fr.


8

Du 11 au 17 mai 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Sport

Football L2 (38e j.) : Reims (1er) - Nîmes (2e)

Cinq bonnes raisons d'assister au dernier match sollicités. Et le club s’est toujours montré sensible aux offres conséquentes…

Le Stade de Reims termine sa saison de la plus belle des manières en affrontant son dauphin Nîmes, vendredi soir, devant son public. Une dernière rencontre à ne pas manquer. Participer aux animations Pour marquer le coup et célébrer cette fantastique saison, le club a prévu un avant-match festif. Autour des travées du stade Auguste-Delaune, le public pourra participer à des animations sportives et musicales et se verra également remettre 15 000 ponchos rouges. Le Stade de Reims espère ainsi habiller les tribunes de Delaune et réaliser le plus grand tifo de l’histoire du club. L’ouverture des portes est prévue à 19 h 15. Encourager les deux meilleures équipes de la saison Le Stade de Reims aura réussi une saison sportive exceptionnelle en établissant le record du nombre de points (87) et de victoires (27). Leader depuis le 19 septembre, le club champenois n’aura finalement jamais été inquiété. Et ce malgré la saison tout aussi brillante de son dauphin, Nîmes, qui l’accompagnera en Ligue 1. Les hommes de Bernard Blaquart ont marqué les esprits par leur football offensif, leurs 73 buts marqués (une unité de plus que les Rémois) et leurs 72 points. Un total qui leur aurait offert, haut la main, le titre de champion l’an passé. Ce dernier duel de la saison

Fêter le titre À l’issue de la rencontre, les joueurs rémois monteront sur un podium pour recevoir officiellement le trophée de champion de Ligue 2, apporté par Christiane Kopa. Un hommage sera rendu à son défunt mari et un spectacle son et lumière plongera le stade Auguste-Delaune dans une ambiance de célébration. Ceux qui n’auront pas pu prendre part à la fête pourront se rattraper ce samedi puisque les joueurs viendront célébrer sur le parvis de la cathédrale de Reims. Un film de 52 minutes sera diffusé sur un écran géant, à partir de 15 h 30, avant l’arrivée des héros. À l'issue de la rencontre, le stade Delaune pourra assister à la remise du trophée de champion de Ligue 2. © l'Hebdo du Vendredi

s’annonce savoureux et personne n'aura la tête aux vacances.

Admirer le duel Siebatcheu - Bozok Si Nîmes a été aussi performant cette saison, il le doit à son duo offensif infernal composé de Rachid Alioui (25 ans, 17 buts) et Umut Bozok (21 ans, 24 buts). Ce dernier survole le classement des meilleurs buteurs de Ligue 2, avec huit unités d’avance sur Jordan Siebatcheu, l’attaquant rémois. Si but il devait y avoir, vendredi soir, à Delaune, un de ces trois-là serait forcément dans le coup.

Dire au revoir à Diego Si l’heure est aux célébrations de cette saison exceptionnelle, le club a déjà abordé, en coulisses, les sujets qui fâchent. Et notamment le mercato estival qui pourrait être agité. Nommé au titre de meilleur joueur de la saison, le Brésilien de 30 ans Diego Rigonato devrait partir libre en fin de saison, après six années de bons et loyaux services. Saint-Étienne est à l’affût mais il pourrait également aller chercher un gros contrat à l’étranger, au sortir de la meilleure saison de sa carrière. Des éléments comme Jordan Siebatcheu ou Julian Jeanvier pourraient également être très

Simon Ksiazenicki

4 Reims - Nîmes, vendredi 11 mai, à 20 h 45, au stade Delaune et sur beIN Sports.

En s’imposant, il y a deux semaines, à Lille (2-1), la réserve du Stade de Reims a quasiment sauvé sa tête en National 2. Avec 31 points à deux rencontres de la fin de la saison, les Rémois (11es) doivent décrocher au moins un nul, ce samedi 12 mai, à 18 h, lors de la réception d’Amiens (14e), au stade Louis-Blériot.

La réserve presque sauvée


9

Du 11 au 17 mai 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Sport

Basket-ball Jeep Elite (33e et 34e j.)

Le CCRB tremble encore

Cédric Heitz et ses joueurs n'ont pas encore assuré mathématiquement leur maintien en Pro A. © l'Hebdo du Vendredi

deux journées de la fin de la saison Quant à Boulazac, qui reste sur deux succès régulière, le maintien « tran- face à Bourg et Hyères-Toulon, sur le quille », objectif annoncé en début même score de 71 à 62, cette équipe n'a pas de saison, n'est toujours pas atteint. Le dit son dernier mot. Elle voyagera à PauChampagne Châlons-Reims Basket et ses Orthez avant de recevoir Chalon-surconcurrents directs font en effet durer le Saône. En cas d'égalité au soir de la 34e et suspense jusqu'au bout. Si Hyères-Toulon dernière journée, le CCRB aurait l'avantage sur Cholet (défaite est déjà condamné, de 15 points à l'aller l'identité du club qui Un dernier match capital mais succès de 16 terminera à l'avantà Châlons face à Pau ? points au retour) et dernière place du Antibes (deux vicclassement, synonyme également de relégation, reste à défi- toires), mais pas sur Boulazac (victoire à nir. En plus de Châlons-Reims (13 victoires l'aller de 3 points mais défaite de 12 points au retour). Cédric Heitz et ses hommes doiet 19 défaites), trois autres équipes sont concernées : Antibes (12 victoires et 20 dé- vent donc gagner encore un match pour assurer le maintien en Pro A ou, dans le cas faites), Cholet (12 victoires et 20 défaites) contraire, compter sur un faux pas d'un de et Boulazac (11 victoires et 21 défaites). Alors que le CCRB doit jouer, en l'espace ses trois adversaires. de cinq jours, sur le parquet de Bourg-enJ.D Bresse (8e) avant de terminer à domicile, à Châlons, face à Pau-Orthez (9e), Antibes 4 Bourg-en-Bresse - Châlons-Reims, accueillera Limoges (5e) et se déplacera à samedi 12 mai, à 20 h à Bourg-en-Bresse. Levallois (10e), tandis que Cholet ira défier Dernier match de la saison : Châlons-Reims Hyères-Toulon (18e) et Le Mans (3e). Pau-Orthez, mardi 15 mai, à 20 h à Châlons.

A

Basket-ball LF2

Laetitia Guapo quitte aussi le RBF

près sa belle saison, 6e de la saison régulière et demi-finaliste des playoffs, le Reims Basket Féminin va devoir reconstruire une large partie de son effectif. En effet, alors que le départ de l'entraîneur David Girandière est connu depuis plusieurs semaines, de même que celui de Fleur Devillers pour Calais, c'est au tour de Maimouna Ba et Laetitia Guapo de quitter le club marnais. Cette dernière, joueuse majeure du cinq rémois (10,7 points et 4,5 rebonds de moyenne en championnat), s'est engagée avec Charnay, pen- Laetitia Guapo va poursuivre sa carrière à Charnay. © l'Hebdo du Vendredi sionnaire de LF2.

PHOTO ©SAP CHANO ARTWORK BEL-STUDIO.FR

A

EN BREF Water-polo N1 : le RN 89 conclut en beauté A l'occasion de son dernier match de la saison à domicile, le Reims Natation 89 a fêté de la plus belle des manières son titre de champion de France de N1. Opposés samedi dernier à leurs homologues de Saint-Jean d'Angély, les poloïstes rémois ont en effet survolé la rencontre, s'imposant sur le score fleuve de 27 à 6 ! Le Rémois Nicolas Missy en a profité pour atteindre et même dépasser la barre symbolique des 100 buts marqués (102). Il reste au RN 89, toujours invaincu en championnat, encore deux journées à jouer. Ces matches se dérouleront les 19 et 26 mai, respectivement dans les bassins de Livry-Gargan (3e) et Marseille (10e).

LAMAGNIFIQUESOCIET Y.COM LAMAGNIFIQUESOCIETY.COM #magnifique2018


10

Du 11 au 17 mai 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Sport

Roller hockey (playoffs 1/4 finale retour) : Angers - Épernay

Boxe féminine

Les Bombardiers contraints à l'exploit

Da Costa remet son titre en jeu au Cirque

Battu d'un petit but en prolongation, le week-end dernier, le club sparnacien devra s'imposer, ce samedi, à Angers, pour décrocher une troisième rencontre. Le match aller donne de l'espoir.

e coup n’est pas passé loin. À l’occasion du premier match de playoffs de leur histoire, disputé au parc Maigret samedi dernier, les Bombardiers d’Épernay sont passés à un cheveu de déjouer les pronostics et de s’imposer face aux Hawks d’Angers, 3es de la saison régulière. Un cheveu ou plutôt un but, égalisateur, inscrit par les Angevins alors qu’il ne restait que sept minutes à jouer. Dos à dos au bout de 50 minutes, les deux formations ont finalement disputé des prolongations et le duel de buteurs entre le meilleur réalisateur Sparnacien Jakub Bernad et l’Angevin Bryan Sautereau a finalement penché en faveur de ce dernier (4-5 ap). « Ça s’est joué à rien, estime le coach marnais, Arnaud Maujean. On a bien joué le coup, le contenu était très bon. Physiquement, je nous ai même trouvé un peu mieux qu’eux. C’était intense, un vrai match de playoffs comme on les aime. Malheureusement, on a un peu péché à la fin et on nous a refusé un but qui n’aurait

a Rémoise Anne-Sophie Da Costa (RR Champagne), quintuple championne du monde, disputera son huitième championnat du monde, samedi 12 mai (à partir de 19 h 30), dans le cadre majestueux du Cirque « en dur » de Reims, autrefois le temple rémois des rencontres de boxe et de catch. Elle défendra sa précieuse ceinture WBF mi-mouche (-48 kg) face à la Tanzanienne Halima Vunjabei. Cette soirée proposera au total quatre combats amateurs de boxeurs et trois combats professionnels, dont une demi-finale du tournoi de France des super-plume. Tarifs : 20€. Contact et réservation : Ring Régional de Champagne au 06 19 83 50 00.

L

L

Les Sparnaciens étaient pourtant devant jusqu'à la 40e minute... © Christian Lantenois

pas dû l’être, selon moi… » Voilà désormais les Bombardiers contraints à l’exploit, samedi, à Angers. Cette première courte défaite en playoffs, couplée à un autre match serré mais perdu, en novembre dernier dans le Maine, fait espérer l’entraîneur champenois : « On va appliquer la même intensité pour les mettre en danger. On a vu qu’on était proche d’une équipe de haut de ta-

bleau. Si on se fait éliminer, on pourra quand même dire qu’on a fait mieux qu’atteindre nos objectifs. C’est de bon augure pour la saison prochaine. »

Simon Ksiazenicki

4 Angers - Épernay, samedi 12 mai, à 20 h 30, au gymnase Lionel-Terray d'Angers.

Hockey sur glace

Un match de gala pour raviver les « Flammes »

Souvenirs souvenirs lors de cette rencontre amicale qui verra s'affronter quelques uns des grands noms qui se sont illustrés sur la défunte glace de Bocquaine. © L'Hebdo du Vendredi

our fêter 50 ans de hockey sur glace à Reims, le Reims Métropole Hockey organise ce samedi 12 mai, à 14 h 30, un match événement à la patinoire Albert Ier. Ce sera l'occasion pour le public rémois, les anciens supporters des Flammes Bleues (deux fois championnes de France), et des Phénix, de revoir sur la glace les joueurs emblématiques qui ont marqué l'histoire du hockey rémois, faisant briller la ville au plus haut niveau national et européen durant une décennie. Parmi les joueurs attendus citons : Ivan Bock, Vladimir Kovin, Arnaud Briand, Anthony Mortas, Sergei Gorbushin, Matthieu Bouché, Christophe Marcelle, Jérémy Sabatier, Damien Morel, Jo Lafrance, Patrick Adin et beaucoup d'autres. Ce match de gala sera suivi d'une vente aux enchères de maillots et de moments conviviaux avec les joueurs. Tarif : 12 € (5 € pour les moins de 12 ans). Contact : communication.rmh@yahoo.com

P

J.D


L

D U

1 1

A

G

A U

1 7

E

N

M A I

D

A

2 0 1 8

C

magazine U

L

T

U

Cette semaine

R

E

> > w w w. l h e b d o d u v e n d r e d i .

L

com

Interview Minuit Moissons Rock

Raskolnikov L'Appart Café

Campana du Cirque Trottola Châlons

Expo Agoora La Jungle

L’Art dans la rue Hautvillers

Toutes les séances cinéma Opéra et Gaumont Thillois

Bourses et vide-greniers près de chez vous

L'agenda culturel et loisirs à Reims et dans ses environs


12

Du 11 au 17 mai 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Sorties Moissons Rock

“LES ARRIÈRES” WILLIE DEANE #3 - 1,88M

ALEXANDRE KAROLAK #8 - 1,92M

Minuit : « La scène, c'est l'endroit où notre musique prend vie »

En attendant la sortie de son nouvel album, Minuit enchaîne les dates et les sessions live. © Jérémy Toix

© Champagne Création - REIMS - Photographe : Image de Marque

Né en 2013, Minuit fait partie des pépites pop survitaminées à voir en live. Il compte parmi ses membres Simone Ringer et Raoul Chichin, les enfants des Rita Mitsouko. Interview de Joseph Delmas, guitariste et co-fondateur du groupe.

La création de Minuit, une évidence ? Ça s'est fait naturellement. J'ai rencontré Raoul (ndlr : Raoul Chichin, le fils de Fred Chichin et Catherine Ringer) à plusieurs reprises sur Paris, dans des concerts. On avait chacun notre groupe de musique, et on avait appris la guitare un peu de la même façon, avec les disques d'Hendrix et d'AC/DC. Très vite, on a eu envie de faire des morceaux ensemble. On a posé nos idées avec Klem (ndlr : Klem Aubert, le bassiste de Minuit) et on a cherché un chanteur ou une chanteuse. Raoul a tout de suite pensé à sa sœur, Simone. Elle a écrit des textes sur nos morceaux, ça a très bien fonctionné. Puis tout s'est enchaîné. On a fait une belle tournée d'environ 80 dates avec notre premier EP, avant de se poser pour travailler notre nouvel album, qu'on peut désormais défendre sur scène. Rien n'est encore officiel, mais on espère une sortie à l'automne.

MARDI 15 MAI 20H45 > CHÂLONS PALAIS DES SPORTS P. DE COUBERTIN BILLETTERIE EN LIGNE SUR WWW.CCRBASKET.COM En vente dans les magasins LECLERC (Réseau Ticketnet)

TÉLÉCHARGEZ L’APPLI “CCRB”

ET SUIVEZ-NOUS SUR

vous rapproche ? En réalité, on fait la musique qu'on a envie de faire, celle qui nous plaît. S'il y a des similitudes avec les Rita Mitsouko, c'est très bien. Mais on ne cherche ni à forcer le trait, ni à s'en éloigner. Le timbre de Simone ressemble à celui de sa mère. On retrouve peut-être aussi un peu la folie et la musique particulière des Rita. Mais ce n'est pas volontaire. On fait la musique comme elle vient. Vous avez été nominés aux Victoires de la musique 2017, dans la catégorie Révélation scène. Quel est votre rapport au live et au public ? Le studio et la scène sont deux choses très différentes. On se surprend parfois à composer un morceau en l'imaginant d'abord en live, avant de l'imaginer sur le disque. La scène, c'est l'endroit où notre musique prend vie, où elle se réalise. Et on prend vraiment plaisir à jouer ensemble, à ressentir notre musique et à la partager avec le public. On assiste à une sorte d'alchimie, une certaine magie qui se crée avec lui.

Quelques mots sur votre prochain album, ses textes, son ambiance ? Il comprendra une douzaine de morceaux au final. Certains sont très dansants, d'autres, sont Pourquoi avoir baptisé votre groupe plutôt des ballades. On ouvre d'autres portes avec cet album, on explore de nouveaux sons, notamainsi ? On avait envie d'un nom simple, d'un mot qui ment les percussions naturelles et le synthé. On sonne bien, plein de sens. Minuit est une heure l'a enregistré en près de trois mois dans deux studios différents. C'est un un peu spéciale, la fin album qui sonne, avec d'une journée ou le début « On retrouve peut-être des univers plus particud'une autre. Ça évoque un peu la folie des Rita liers. Simone a écrit des aussi notre univers, notre musique : quelque chose Mitsouko dans Minuit » textes festifs et légers comme très structurés, de festif pour certains, ou dans lesquels elle rade l'ordre du rêve pour d'autres. C'est un contraste qui colle bien avec ce conte des choses personnelles, des histoires, des qu'on fait. On parle souvent d'une musique pop, sentiments. Toujours avec cette « touch » qui mais au sens large du terme. On y met aussi du nous caractérise, en plus poussé encore. rock, un peu de funk, quelques touches electro. On a cette envie de faire danser les gens, d'enSonia Legendre voyer des morceaux qui donnent la pêche, et d'autres plus lents, plus poétiques. 4 Minuit aux Moissons Rock de Juvigny Qu'est-ce qui différencie Minuit des Rita Mitsouko, ou au contraire, qu'est-ce qui

Samedi 19 mai à 20 h (ouverture du festival à 18 h 15) – Programmation, infos pratiques et réservations sur www.moissonsrock.org.


13

Du 11 au 17 mai 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Sorties

Concert - L'Appart Café

Ce week-end

Rock sans équivoque

’AppArt Café sait choisir les bonnes affiches pour des soirées regroupant un public d’initiés et d’amateurs. Il nous l’a déjà prouvé à plusieurs reprises, et ce jeudi 17 mai, les deux groupes invités à se produire ne dérogent pas à la règle. Raskolnikov partagera la scène avec Tisiphone pour une soirée rock sans équivoque. Raskolnikov est un trio postpunk qui s’est formé en 2015, à Genève, pour ensuite s’établir à Kreuslingen, en Suisse, mais aussi à Paris. Hétéroclite, le groupe revendique ses inspirations multiculturelles, France, Suisse, Allemagne, voire même Russie : ils tiennent leur nom d’un héros romanesque de Dostoïevski. S’ils suivent la dynamique musicale de Joy Division, Bauhaus ou Sisters of Mercy, les trois garçons savent aussi jouer des styles, en passant volontiers de la Coldwave mélancolique au punk révolté. Les Le trio Raskolnikov termine son tour d’Europe textes, quant à eux, sont aussi dans une à Reims, une ville chère au cœur de Mathieu, veine métaphysique et existentielle : encore le chanteur du groupe. © Raskolnikov un clin d’œil à Crime et Châtiment. Leur premier EP, enregistré en 2016, a été remasteurisé fin 2017, sous le label Manic Depression Records. Au regard de cet EP encourageant, Raskolnikov parcourt l’Europe depuis février 2017. Leur passage à Reims ce jeudi signe la fin de leur tournée ! Tisiphone, quant à lui, est un groupe qui vient de Lyon, et qui réinvente leur Coldwave avec des tambours et des guitares. Hybride et multi-instrumentiste, le trio joue, entre tradition et audace, avec les codes de la musique, pour une expérience planante et onirique, à l’état brut.

L

4 Raskolnikov et Tisiphone, jeudi 17 mai, à 20 h, l’AppArt Café, 9, avenue de Laon, Reims. Entrée libre.

Agathe Cèbe

SPECTACLES VENDREDI 11 MAI THÉÂTRE : TARKOVSKI, LE CORPS DU POÈTE

C’est par une invitation au voyage que ce spectacle éveille l’envie de découvrir ou revoir les chefs-d’œuvre du grand cinéaste Tarkovski. Pages splendides de son journal, extraits de scénario et textes théoriques nous invitent à une quête de la beauté, celle de la nature des humains et de la poésie. A 20 h 30 - Tarifs : 10 à 24€ - La Comédie de Reims

Sur scène Chris Slade, batteur d'AC/DC accompagné de cinq autres musiciens dans le cadre de son projet Timeline. A 20 h - Tarifs : 20/35€ - La Spirale, Fismes

VENDREDI 11 ET SAMEDI 12 MAI BRUT DE SCÈNE

Par Richard Legardeur, organiste titulaire de l'orgue de StNicaise.

Rencontre des amateurs de théâtre avec une quinzaine de spectacles. Ven et sam à 20 h (deux pièces) - Tarifs : 6/8€ - Espace Le

A 18 h - Libre participation aux frais - Eglise Saint-Nicaise, avenue de la Marne, Reims SAMEDI 12 ET DIMANCHE 13 MAI ORGUE : ENLIGHTED FLUTS ET ORGAN STARS

DIMANCHE 13 ET MARDI 15 MAI OPÉRA : LES PÊCHEURS DE PERLES

Deux concerts par les résidents d'orgues français et européens à Sapporo (Japon). Sam à 20 h 30 et dim à 15 h - Tarif : 10€ - Basilique Saint-

Encouragé par Gounod, Berlioz et Saint Saëns, Georges Bizet n’a pas 25 ans quand, jeune lauréat du Prix de Rome, il compose Les Pêcheurs de perles, un ouvrage ambitieux et annonciateur du génie qu’on lui reconnaîtra pour la célébrissime Carmen. Dim à 14 h 30 et mar à 20 h - Tarifs : 10/26/44/54€ - OPéra de Reims CONCERTS VENDREDI 11 MAI CHOEUR D’HOMMES « LA LYRE HALLUINOISE »

Créée en 1883, La lyre Halluinoise est depuis sa création un chœur d'hommes actuellement composé de plus de 50 chanteurs A 20 h 30 - Tarif : 10€ - Cathédrale de Reims SAMEDI 12 MAI MUSIC MACHINE

Tremplin musical en partenariat avec les Inrocks. Showcase des artistes Marlin & T2i et présence d'Olympe, finaliste de

Après la glace, Phia Ménard jongle avec le vent, et nous immerge dans Vortex. Au centre d’un tourbillon invisible, l’artiste se débarrasse de multiples peaux et sa mue profonde signe une œuvre sensuelle et grave, étrange et sublime. Mer et jeudi à 20 h 30 et ven à 19 h 30 - Tarifs : 6 à 23€

Les résidents d’orgue français et européens à Sapporo (Hokkaidō) : Pascal Marsault (Toulon), Monica Melcova (Slovaquie), Yves Lafargue (Lyon), Matthieu Magnuszewski (Aubervilliers-Le Touquet), Sylvain Heili (France), Davide Mariano (Italie)

Tarif unique Pass week-end pour les deux concerts : 10€

Dimanche 10 juin à 18h Mémoire de la Grande Guerre

t

Dimanche 16 septembre à 18h Journées du Patrimoine 2018

Récital d'Orgue par Haru Yamagani-Espinasse (Paris)

t

Dimanche 14 octobre à 18h Messe de la délivrance (1919) de Théodore Dubois (né à Rosnay en 1837) Chœur Ars Vocalis (dir: Hélène Le Roy) & Pierre Méa, orgue

Entrée libre

Tarif unique : 10€

Tarif unique : 10€

© Jean Radel

t

Dimanche 30 septembre à 18h

VENDREDI 18 ET SAMEDI 19 MAI THÉÂTRE : LA BROUILLE

Du sable, le ciel bleu... Une main apparaît, une autre survient peu après. Deux mains se rencontrent, jouent, se brouillent et se réconcilient. Quoi de plus simple ? Par la compagnie Tarabates.

DU VENDREDI 18 AU MERCREDI 30 MAI FESTIVAL HORS LES MURS

Tarif unique : 10€

Maitrise de la Cathédrale (dir: Sandrine Lebec)Thomas Ospital & Benjamin Steens, orgue œuvres de Jehan Alain, Thomas Ospital, Olivier Latry, Maurice Duruflé Tarif unique : 12€

t

- Au cirque du Manège, Reims

Ven à 19 h et sam à 10 h et 11 h - Gratuit - La Filature, Bazancourt

Dimanche 1er juillet à 19 h Commémoration 1918

Récital d'Orgue par Ami Hoyano (Tokyo)

DIMANCHE 13 MAI RÉCITAL D'ORGUE

Remi, Reims LOISIRS SAMEDI 12 MAI CONFÉRENCE : LES BÂTISSEURS DU MOYEN AGE

Par Jean-Denis Clabaut, écrivain et archéologue médiéval. A 18 h - Entrée libre - Eglise de Pévy SAMEDI 12 MAI CONFÉRENCE : LE CARAVAGE

Proposée par le comité de jumelage Reims-Florence et présentée par Jean-Joseph Dardennes. A 18 h 30 - Entrée libre - Maison de la vie associative, rue du Barbâtre, Reims SAMEDI 12 MAI NUIT DES CATHÉDRALES

Animations, histoire et concerts. De 20 h à minuit - Entrée libre - Cathédrale de Reims

À venir

Samedi 12 à 20h30 Enlighted Flutes Dimanche 13 mai à 15h Organ Stars

Philippe Lefebvre & Karol Mossakowski, orgue œuvres et improvisations sur des textes et projection iconographique

SAMEDI 12 MAI HARD ROCK LEGEND #3

Flambeau, Reims

SPECTACLES DU MERCREDI 16 AU VENDREDI 18 MAI CIRQUE : VORTEX

t

la 2e saison de The Voice. De 16 h 30 à 17 h 30 - Entrée libre - Galeries Lafayette, Reims

Riche maintenant de 13 éditions, cette manifestation consacrée à la danse contemporaine permet de découvrir de très jeunes auteurs en devenir, des compagnies qui s’affirment et, aussi, des artistes venus d’ailleurs. Première soirée le 18 mai au Conservatoire de Reims. Infos : www.laboratoire-choregraphique.fr - Reims SAMEDI 19 MAI ONE WOMAN SHOW : CAMILLE LELLOUCHE

Moderne, complètement habitée par ses personnages, Camille passe du chant à la comédie avec une aisance naturelle qui vous donne envie de rentrer dans son univers. A 20 h 30 - Tarifs : 32/36€ - Centre des congrès, Reims CONCERTS JEUDI 17 MAI RASKOLNIKOV

Un trio Postpunk originaire de Genève. A 20 h - Entrée libre - L'Appart Café, 9, avenue de LAon, Reims SAMEDI 19 MAI ORGUE : DE HENRY PURCELL À EDWARD ELGAR

Le Choeur de chambre Ars Vocalis et l'Ensemble vocal Robert Grimaud, accompagnés des organistes Elodie Marchal et Joël Sougey, interpréteront des oeuvres de Purcell, Mozart, Gounod, St-Saëns, Gigout, Faure et Elgar.

A 18 h - Tarifs : 9/10/12€ (gratuit pour les moins de 12 ans) Eglise Saint-Nicaise, avenue de la Marne, Reims DIMANCHE 20 MAI ORGUE : AUTOUR DE GABRIEL FAURÉ

Récital d'orgue par Benjamin Steens, organiste titulaire de l'orgue de la basilique St-Remi. A 18 h - Tarifs : 9/10/12€ (gratuit pour les moins de 12 ans) Eglise Saint-Nicaise, avenue de la Marne, Reims LOISIRS LUNDI 14 MAI HISTOIRE DE LA MUSIQUE : LA 9E DE BEETHOVEN

Conférence de Francis Albou sur le thème : 9e Symphonie de Beethoven (seconde partie) A 18 h 30 - Tarif : 5€ - Le Cellier, 4, rue de Mars, Reims JEUDI 17 MAI RENCONTRE (LIVRE) : ERIC PESSAN

Venez à la rencontre d'Éric Pessan, auteur, dramaturge et lauréat du prix NRP de littérature jeunesse. Au programme : rencontre avec le public, lectures et dédicaces. A 18 h 30 - Entrée libre - La Filature, Bazancourt VENDREDI 18 MAI FLÂNERIES MUSICALES : LE PROGRAMME EN MUSIQUE

Présentation de la programmation de la 29e édition du festival par Jean-Philippe Collard accompagné de l'accordéoniste Basha Slavinska. A 19 h - Entrée libre - Halles du Boulingrin, Reims SAMEDI 19 MAI 14E NUIT DES MUSÉES

Plus de 3000 musées ouvriront gratuitement leurs portes partout en France et en Europe de la tombée de la nuit jusqu'à minuit environ. Programme complet : http://nuitdesmusees.culturecommunication.gouv.fr/ NUIT DU RETROGAMING

Une soirée pour découvrir ou redécouvrir les jeux vidéo rétro : démonstrations de dessins de jeux vidéo, mis à disposition de consoles rétro et de bornes d'arcade, tournoi Fifa... De 18 h à minuit - Entrée libre - Maison de quartier Clairmarais, Reims


14

Du 11 au 17 mai 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Sorties

Cirque – Châlons

Animations

Campana, création hors du temps

Honneur aux artistes

Léquipe du Cirque Trottola s'apprête à dévoiler sa dernière création au cœur d'un chapiteau sur-mesure. En piste, acrobates et musiciens évoluent dans un espace à la fois poétique et burlesque.

ingt mètres de diamètre, douze mètres de hauteur et 300 places assises : le nouveau chapiteau du Cirque Trottola s'est installé début mai au grand Jard. Et avec lui, une équipe de dix personnes pour peaufiner la quatrième création de cette compagnie, intitulée Campana. Traduisez « cloche » de l'Espagnol ou du Latin. « C'est une thématique qu'on avait envie d'explorer depuis longtemps, explique Bonaventure Gacon, l'un des créateurs et artistes du collectif. Habituellement, la cloche ne voyage pas, elle reste en haut d'un bâtiment. Avec ce spectacle, on souhaite lui apporter une dimension nouvelle, une ouverture. On joue sur un plancher surélevé avec un sous-sol pour symboliser l'inconscient, le mystère, et la cloche fait partie intégrante de notre création. C'est comme un élément qui rassemble les gens, un cœur qui bat au milieu du public. » Autre particularité scénique : le public, lui aussi, fait partie du décor. « On évolue avec Titoune sur différents agrès, notamment un double-trapèze qu'on a inventé, mais tout se passe en circulaire.

V

es Amis d’Hautvillers organisent, ce samedi 12 mai, la 9e édition de L'Art dans la rue, un événement ayant pour vocation de mettre en avant toutes les formes d'expression artistique. Afin de présenter leurs savoir-faire, peintres, sculpteurs, dessinateurs et artisans en tous genres investiront les rues de ce village très touristique qui attire chaque année plus de 15 000 visiteurs. Comme à leur habitude, plusieurs vignerons ouvriront également les portes de leurs domaines. Des spectacles de rue, des concerts et des ateliers animeront aussi cette journée avec notamment, dans la cour de l'école d'Hautvillers, à partir de 15 h, le spectacle « Banan'O'Rama », dans lequel Mr Banana mêlera habilement des prouesses issues des arts du théâtre, du mime, de la jonglerie et du cirque.

L Le Cirque Trottola propose une immersion étonnante au cœur de son chapiteau. © Philippe Laurençon

Les spectateurs sont installés sur des gradins pentus, ce qui leur donne une vraie présence. Car sans eux, le cirque n'existe pas. Résultat, on a 300 visions différentes sur la piste. » Et autant de lectures possibles, quels que soient l'âge, le parcours ou la sensibilité des gens. Perchés sur une plateforme, deux musiciens ajoutent à l'authenticité et à la magie du moment. « Ils nous rejoignent également en piste pour partager certaines acrobaties. C'est un spectacle très rythmé qui mêle l'aérien, le clown, le rire, le frisson et le burlesque. Notre duo représente deux êtres qui essaient de voir si les liens entre eux peuvent être

plus forts que le temps qui passe. » En se confrontant à des notions aussi variées que l'apesanteur, la peur du vide ou encore le goût du risque. Une expérience insolite donc, à vivre dès samedi.

Sonia Legendre 4 Campana, samedi 12, mercredi 16 et jeudi 17

mai à 20 h 30, dimanche 13 mai à 18 h, au grand Jard (sous chapiteau, près du kiosque) de Châlons. Tarifs : de 5 à 14 €.

Cinéma du 9 au 15 mai 2017 GAUMONT THILLOIS Parc Millésime, RN 31, 51370 Thillois ABDEL ET LA COMTESSE mer 09/05 11:10, 13:20, 15:25, 17:40, 19:50 jeu 10/05 11:10, 13:20, 15:25, 17:40, 19:50 ven 11/05 11:10, 13:20, 15:25, 17:40, 19:50 sam 12/05 11:10, 13:20, 15:25, 17:40, 19:50 dim 13/05 11:10, 13:20, 15:25, 17:40, 19:50 lun 14/05 11:10, 13:20, 15:25, 17:40, 19:50 mar 15/05 11:10, 13:20, 15:25, 17:40, 19:50 ACTION OU VÉRITÉ mer 09/05 11:05 (VF), 13:20 (VF), 15:35 (VF), 17:50 (VF), 20:00 (VF), 22:15 (VF) jeu 10/05 11:05 (VF), 13:20 (VF), 15:35 (VF), 17:50 (VF), 20:00 (VF), 22:15 (VF) ven 11/05 11:05 (VF), 13:20 (VF), 15:35 (VF), 17:50 (VF), 20:00 (VF), 22:15 (VF) sam 12/05 11:05 (VF), 13:20 (VF), 15:35 (VF), 17:50 (VF), 20:00 (VF), 22:15 (VF) dim 13/05 11:05 (VF), 13:20 (VF), 15:35 (VF), 17:50 (VF), 20:00 (VF), 22:15 (VF) lun 14/05 11:05 (VF), 13:20 (VF), 15:35 (VF), 17:50 (VF), 20:00 (VF), 22:15 (VF) mar 15/05 11:05 (VF), 13:20 (VF), 15:35 (VF), 17:50 (VF), 20:00 (VF), 22:15 (VF) AVENGERS : INFINITY WAR mer 09/05 11:15 (VF), 11:45 (VF), 14:30 (VF), 14:55 (VF), 17:50 (VF), 18:10 (VF), 21:15 (VF), 21:30 (VF) jeu 10/05 11:15 (VF), 11:45 (VF), 14:30 (VF), 14:55 (VF), 17:50 (VF), 18:10 (VF), 21:15 (VF), 21:30 (VF) ven 11/05 11:15 (VF), 11:45 (VF), 14:30 (VF), 14:55 (VF), 17:50 (VF), 18:10 (VF), 21:15 (VF), 21:30 (VF) sam 12/05 11:15 (VF), 11:45 (VF), 14:30 (VF), 14:55 (VF), 17:50 (VF), 18:10 (VF), 21:15 (VF), 21:30 (VF) dim 13/05 11:15 (VF), 11:45 (VF), 14:30 (VF), 14:55 (VF), 17:50 (VF), 18:10 (VF), 21:15 (VF), 21:30 (VF) lun 14/05 11:15 (VF), 11:45 (VF), 14:30 (VF), 14:55 (VF), 17:50 (VF), 18:10 (VF), 21:15 (VF), 21:30 (VF) mar 15/05 11:15 (VF), 11:45 (VF), 14:30 (VF), 14:55 (VF), 17:50 (VF), 18:10 (VF), 21:15 (VF), 21:30 (VF) DEATH WISH mer 09/05 17:30 (VF), 19:55 (VF), 22:10 (VF) jeu 10/05 17:30 (VF), 19:55 (VF), 22:10 (VF) ven 11/05 17:30 (VF), 19:55 (VF), 22:10 (VF) sam 12/05 17:30 (VF), 19:55 (VF), 22:10 (VF) dim 13/05 17:30 (VF), 19:55 (VF), 22:10 (VF) lun 14/05 11:40 (VF), 14:15 (VF), 17:30 (VF), 19:55 (VF), 22:10 (VF) mar 15/05 11:40 (VF), 14:15 (VF), 17:30 (VF), 19:55 (VF), 22:10 (VF) EN GUERRE mar 15/05 17:40, 20:00 ESCOBAR mer 09/05 22:00 (VF) jeu 10/05 22:00 (VF) ven 11/05 22:00 (VF) sam 12/05 22:00 (VF) dim 13/05 22:00 (VF) lun 14/05 22:00 (VF) mar 15/05 22:00 (VF) EVERYBODY KNOWS mer 09/05 12:00 (VO), 15:20 (VF), 18:30 (VF), 21:35 (VF) jeu 10/05 12:00 (VF), 15:20 (VF),

18:30 (VF), 21:35 (VF) ven 11/05 12:00 (VF), 15:20 (VF), 18:30 (VF), 21:35 (VF) sam 12/05 12:00 (VF), 15:20 (VF), 18:30 (VF), 21:35 (VF) dim 13/05 12:00 (VF), 15:20 (VF), 18:30 (VF), 21:35 (VF) lun 14/05 12:00 (VF), 15:20 (VF), 18:30 (VF), 21:35 (VO) mar 15/05 12:00 (VF), 15:20 (VO), 18:30 (VF), 21:35 (VF) GRINGO mer 09/05 11:45 (VF), 14:25 (VF), 17:00 (VF), 19:30 (VF), 21:50 (VF) jeu 10/05 11:45 (VF), 14:25 (VF), 17:00 (VF), 19:30 (VF), 21:50 (VO) ven 11/05 11:45 (VF), 14:25 (VF), 17:00 (VF), 19:30 (VF), 21:50 (VF) sam 12/05 11:45 (VF), 14:25 (VF), 17:00 (VF), 19:30 (VF), 21:50 (VF) dim 13/05 11:45 (VF), 14:25 (VF), 17:00 (VF), 19:30 (VF), 21:50 (VF) lun 14/05 11:45 (VO), 14:25 (VF), 17:00 (VF), 19:30 (VF), 21:50 (VF) mar 15/05 11:45 (VF), 14:25 (VO), 17:00 (VF), 19:30 (VF), 21:50 (VF) LARGUÉES mer 09/05 11:20, 15:55, 20:15 jeu 10/05 11:20, 15:55, 20:15 ven 11/05 11:20, 15:55, 20:15 sam 12/05 11:20, 15:55, 20:15 dim 13/05 11:20, 15:55, 20:15 lun 14/05 11:20, 15:55, 20:15 mar 15/05 11:20, 15:55, 20:15 LE SILENCE DES AGNEAUX jeu 10/05 20:00 (VF) LÉO ET LES EXTRATERRESTRES mer 09/05 11:10 (VF), 13:10 (VF), 15:25 (VF), 18:00 (VF) jeu 10/05 11:10 (VF), 13:10 (VF), 15:25 (VF), 18:00 (VF) ven 11/05 11:10 (VF), 13:10 (VF), 15:25 (VF), 18:00 (VF) sam 12/05 11:10 (VF), 13:10 (VF), 15:25 (VF), 18:00 (VF) dim 13/05 11:10 (VF), 13:10 (VF), 15:25 (VF), 18:00 (VF) LOVE ADDICT mer 09/05 20:20, 22:25 jeu 10/05 22:25 ven 11/05 20:20, 22:25 sam 12/05 20:20, 22:25 dim 13/05 20:20, 22:25 lun 14/05 11:05, 13:30, 15:40, 18:00, 20:20, 22:25 mar 15/05 11:05, 13:30, 15:40, 22:25 MILF mer 09/05 13:35, 18:00, 22:25 jeu 10/05 13:35, 18:00, 22:25 ven 11/05 13:35, 18:00, 22:25 sam 12/05 13:35, 18:00, 22:25 dim 13/05 13:35, 18:00, 22:25 lun 14/05 13:35, 18:00, 22:25 mar 15/05 13:35, 18:00, 22:25 MONSIEUR JE-SAIS-TOUT mer 09/05 11:15, 13:25, 15:40, 17:50, 20:05, 22:20 jeu 10/05 11:15, 13:25, 15:40, 17:50, 20:05, 22:20 ven 11/05 11:15, 13:25, 15:40, 17:50, 20:05, 22:20 sam 12/05 11:15, 13:25, 15:40, 17:50, 20:05, 22:20 dim 13/05 11:15, 13:25, 15:40, 17:50, 20:05, 22:20 lun 14/05 11:15, 13:25, 15:40, 17:50, 20:05, 22:20 mar 15/05 11:15, 13:25, 15:40, 17:50, 20:05, 22:20 PIERRE LAPIN mer 09/05 11:05 (VF), 13:30 (VF), 15:40 (VF) jeu 10/05 11:05 (VF), 13:30 (VF), 15:40 (VF) ven 11/05 11:05 (VF), 13:30 (VF), 15:40 (VF) sam 12/05 11:05 (VF), 13:30

(VF), 15:40 (VF) dim 13/05 11:05 (VF), 13:30 (VF), 15:40 (VF) RAMPAGE : HORS DE CONTRÔLE mer 09/05 11:10 (VF), 14:00 (VF), 16:40 (VF), 19:30 (VF), 21:55 (VF) jeu 10/05 11:10 (VF), 14:00 (VF), 16:40 (VF), 19:30 (VF), 21:55 (VF) ven 11/05 11:10 (VF), 14:00 (VF), 16:40 (VF), 19:30 (VF), 21:55 (VF) sam 12/05 11:10 (VF), 14:00 (VF), 16:40 (VF), 19:30 (VF), 21:55 (VF) dim 13/05 11:10 (VF), 14:00 (VF), 16:40 (VF), 19:30 (VF), 21:55 (VF) lun 14/05 11:10 (VF), 14:00 (VF), 16:40 (VF), 19:30 (VF), 21:55 (VF) mar 15/05 11:10 (VF), 14:00 (VF), 16:40 (VF), 19:30 (VF), 21:55 (VF) READY PLAYER ONE mer 09/05 15:10 (VF), 18:25 (VF), 21:25 (VF) jeu 10/05 15:10 (VF), 18:25 (VF), 21:25 (VF) ven 11/05 15:10 (VF), 18:25 (VF), 21:25 (VF) sam 12/05 15:10 (VF), 18:25 (VF), 21:25 (VF) dim 13/05 15:10 (VF), 18:25 (VF), 21:25 (VF) lun 14/05 11:40 (VF), 15:10 (VF), 18:25 (VF), 21:25 (VF) mar 15/05 11:40 (VF), 15:10 (VF), 18:25 (VF), 21:25 (VF) SHERLOCK GNOMES mer 09/05 11:10 (VF), 13:05 (VF) jeu 10/05 11:10 (VF), 13:05 (VF) ven 11/05 11:10 (VF), 13:05 (VF) sam 12/05 11:10 (VF), 13:05 (VF) dim 13/05 11:10 (VF), 13:05 (VF) TAXI 5 mer 09/05 11:30, 14:00, 16:30, 19:20, 21:40 jeu 10/05 11:30, 14:00, 16:30, 19:20, 21:40 ven 11/05 11:30, 14:00, 16:30, 19:20, 21:40 sam 12/05 11:30, 14:00, 16:30, 19:20, 21:40 dim 13/05 11:30, 14:00, 16:30, 19:20, 21:40 lun 14/05 11:30, 14:00, 16:30, 19:20, 21:40 mar 15/05 11:30, 14:00, 16:30, 19:20, 21:40

OPÉRA 3, rue Théodore Dubois, Reims COMME DES GARÇONS jeu 10/05 14:00 ven 11/05 16:00 dim 13/05 10:45 lun 14/05 14:00 mar 15/05 16:00 COMME DES ROIS mer 09/05 12:00, 17:00, 21:15 jeu 10/05 14:45, 21:10 ven 11/05 17:00, 19:00 sam 12/05 21:10 dim 13/05 21:10 lun 14/05 12:00, 13:45 mar 15/05 18:10, 19:55 EVERYBODY KNOWS mer 09/05 14:00 (VO), 18:30 (VO), 21:00 (VO) jeu 10/05 14:00 (VO), 18:30 (VO), 21:00 (VO) ven 11/05 14:00 (VO), 16:30 (VO), 21:00 (VO) sam 12/05 14:00 (VO), 18:30 (VO), 21:00 (VO) dim 13/05 16:00 (VO), 18:30 (VO), 21:00 (VO) lun 14/05 14:00 (VO), 16:30 (VO), 21:00 (VO) mar 15/05 14:00 (VO), 18:30 (VO), 21:00 (VO) FIREWORKS mer 09/05 18:45 (VO)

L'ÎLE AUX CHIENS mer 09/05 12:00 (VF), 16:30 (VF) jeu 10/05 12:00 (VF), 16:30 (VF) ven 11/05 12:00 (VF), 19:00 (VF) sam 12/05 16:30 (VF) dim 13/05 10:35 (VF), 14:00 (VF) lun 14/05 12:00 (VF), 15:30 (VF), 19:00 (VF) mar 15/05 11:45 (VO), 12:00 (VF), 16:30 (VF), 21:40 (VO) L'INTELLIGENCE DES ARBRES lun 14/05 19:30 (VO) mar 15/05 12:10 (VO) LA MORT DE STALINEmer 09/05 19:00 (VO) ven 11/05 20:45 (VO) mar 15/05 15:55 (VO) LA ROUTE SAUVAGE mer 09/05 18:45 (VO) jeu 10/05 20:30 (VO) ven 11/05 12:10 (VO) dim 13/05 10:30 (VO) lun 14/05 20:30 (VO) mar 15/05 12:10 (VO) LÉO ET LES EXTRATERRESTRES mer 09/05 12:00 (VF), 13:45 (VF), 15:30 (VF), 17:15 (VF) jeu 10/05 12:00 (VF), 13:45 (VF), 15:30 (VF), 16:30 (VF) ven 11/05 12:00 (VF), 13:45 (VF), 15:30 (VF), 17:15 (VF) sam 12/05 14:00 (VF), 15:45 (VF), 17:30 (VF), 19:15 (VF) dim 13/05 10:40 (VF), 12:30 (VF), 14:15 (VF), 16:00 (VF) LES AMANTS DIABOLIQUES jeu 10/05 18:00 (VO) dim 13/05 18:00 (VO) OTAGES À ENTEBBE mer 09/05 12:15 (VO) jeu 10/05 14:00 (VO) ven 11/05 16:20 (VO) sam 12/05 20:30 (VO) dim 13/05 14:10 (VO) lun 14/05 14:00 (VO) mar 15/05 16:20 (VO) PANDA PETIT PANDA mer 09/05 14:00 jeu 10/05 11:45 sam 12/05 14:50 dim 13/05 10:50, 13:15 PLACE PUBLIQUE mer 09/05 16:30, 20:40 jeu 10/05 18:30 ven 11/05 12:00, 20:30 sam 12/05 14:00 dim 13/05 16:30 lun 14/05 15:50, 18:30, 21:10 mar 15/05 12:00, 16:20, 20:40 PLAIRE, AIMER ET COURIR VITE jeu 10/05 18:15, 20:45 ven 11/05 12:00, 14:30, 18:45, 21:15 sam 12/05 16:15, 18:45, 21:15 dim 13/05 16:15, 18:45, 21:15 lun 14/05 12:00, 14:30, 17:00 mar 15/05 13:50, 18:45, 21:15 READY PLAYER ONE mer 09/05 13:50 (VO), 18:30 (VO) jeu 10/05 15:50 (VO), 20:30 (VO) ven 11/05 17:50 (VO) sam 12/05 16:00 (VO), 20:40 (VO) dim 13/05 13:50 (VO), 18:30 (VO) lun 14/05 20:45 (VO) mar 15/05 18:00 (VO) TRANSIT mer 09/05 21:10 (VO) jeu 10/05 12:00 (VO) ven 11/05 14:00 (VO) sam 12/05 18:40 (VO) dim 13/05 21:10 (VO) lun 14/05 12:00 (VO) mar 15/05 14:00 (VO) WILLY ET LES GARDIENS DU LAC (SAISON PRINTEMPS-ÉTÉ) mer 09/05 12:30 (VF), 15:30 (VF) jeu 10/05 13:15 (VF) sam 12/05 13:20 (VF) dim 13/05 14:45 (VF)


15

Du 11 au 17 mai 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Sorties

Exposition - La Jungle

Chiner

Les petits monstres de Just-in Doodle

SAMEDI 12 MAI

A partir de 6h - Centre du village ST-BRICE-COURCELLES

a Jungle continue de battre son plein, avec une quatrième exposition. Cette fois-ci, c’est l’artiste Just-in Doodle qui investit les lieux, avec « Agoora » et son univers graphique et visuel acidulé. Mais, il ne faut pas se méprendre  : si le doodle se définit comme un dessin tout simple, presque naïf (doodle signifie gribouillage en anglais), sa pratique répond quand même à un réel parti pris, celui de croquer le quotidien astucieusement transformé. « Je crée mes personnages en m’inspirant des personnes que je croise, chaque jour. En fonction de leurs expressions et des interactions que j’ai avec eux, je les transforme en petits monstres », s’amuse Justine Derache pour qui, Le doodle est un langage à part entière, une autre écriture du monde.  C’est en 2013 que Justine Derache a décidé de travailler ces petits dessins qu’elle faisait instinctivement, en coins de feuilles, à longueur de journée. « Je dessinais sans réfléchir, et j’ai finalement trouvé qu’il y avait quelque chose à L’univers coloré et espiègle de Just-in Doodle s’expose à la Jungle. creuser dans cette technique artistique.  » © La Jungle - Just-in Doodle Contrairement à ce que l’on peut penser, le doodle n’est pas japonais, n’en déplaise à son petit côté kawai. Mais ce dessin, à la fois brut et aléatoire, révèle un univers à part entière. Et quand le monde des doodles entre en connexion avec notre monde réel, c’est un enchantement espiègle.

L

Agathe Cèbe

VIDE-DRESSING

9h30-15h30 - 11, rue Luzarches

PASSY-GRIGNY - VIDE-GRENIERS

A partir de 6h - Centre du village

ST-MARTIN-SUR-LE-PRÉ VIDE-MAISON

REIMS - MARCHÉ AUX LIVRES

8h-19h - 1, rue Henri Debin

9h-17h - Halles du Boulingrin

VINAY - BOURSE AUX CAPSULES

ST-BRICE-COURCELLES

9h-17h - Champagne Lecomte, hameau VIDE-GRENIERS A partir de 6h - Centre du village de Tincourt DIMANCHE 13 MAI

ST-MASMES - VIDE-GRENIERS

A partir de 7h - Rue St-Martin AMBONNAY - VIDE-GRENIERS

A partir de 6h - Centre du village

ST-OUEN-DOMPROT FOIRE AUX TRUCS

BAZANCOURT - VIDE-GRENIERS

A partir de 6h - Place de la Mairie

A partir de 7h - Centre du village SÉZANNE

BLAISE-SOUS-ARZILLIÈRES VIDE-MAISON

8h-18h - 14, rue Basse CHÂTELRAOULD-ST-LOUVENT

PUCES DES COUTURIÈRES

9h-17h - Maison des sports, rue AristideBriand

VIDE-GRENIERS

TROIS FONTAINES L'ABBAYE VIDE-GRENIERS

A partir de 6h - Centre du village

A partir de 7h - Allée des Tilleuils

LE BREUIL - VIDE-GRENIERS

TROISSY - VIDE-DRESSSING

ET MARCHÉ AUX FLEURS

10h-19h - Salle des fêtes

A partir de 7h - Place St-Martin VILLERS-AUX-BOIS LE MESNIL-SUR-OGER

VIDE-GRENIERS

VIDE-GRENIERS

A partir de 6h - Place de la Mairie

A partir de 6h - Centre du village

  

  

                                     

4 Agoora, jusqu’au 22 juin, à la galerie La Jungle, 5 place de Lisieux, Reims. Renseignements : lajungle@lamine-reims.fr ou just-in-doodle@outlook.fr

MATOUGUES - VIDE-GRENIERS

 lacomediedereims.fr


16

Du 11 au 17 mai 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Loisirs

L’horoscope BÉLIER du 21.03 au 20.04

BALANCE du 23.09 au 22.10

L’influence astrale du moment vous permettra de tourner dÊfinitivement une page au niveau professionnel. Il vous offrira par la même occasion une opportunitÊ des plus allÊchantes.

Ça bougera autour de vous et en vous. Apprenez à mieux canaliser vos Ênergies. CôtÊ finance mÊfiez-vous de votre tendance dÊpensière, vous n’êtes pas à l’abri de quelques imprÊvus.

TAUREAU du 21.04 au 20.05

SCORPION du 23.10 au 22.11

La pÊriode requiert de votre part d’adopter une bonne hygiène de vie sous peine de payer vos excès. C’est sans doute le bon moment pour remettre les pendules à l’heure. N’est-ce pas ?

Vous dĂŠborderez de bonne volontĂŠ mais votre charme ne suffira pas toujours si vous n'ajoutez pas une bonne mesure de diplomatie dans vos ĂŠchanges. Ne la jouez pas trop solo.

GÉMEAUX du 21.05 au 21.06

SAGITTAIRE du 23.11 au 22. 12

Aujourd’hui, pour ne pas risquer de terminer en dÊconfiture, Êvitez les excès de confiance et restez ouvert à tous. De façon plus gÊnÊrale, d’importantes dÊcisions devront être prises.

Le Soleil vous invite à tout mettre en œuvre pour amÊliorer vos conditions de vie. Vous devrez gÊrer en  bon père de famille  nombre d’affaires en suspens.

CANCER du 22.06 au 22.07

CAPRICORNE du 23.12 au 20.01

Après les derniers soubresauts, la semaine s’annonce sous les meilleurs auspices en vous offrant de belles opportunitÊs de progression. Vous pouvez donc pousser un grand ouf de soulagement.

La semaine sera dÊvolue à la rÊsolution de problèmes en cours, permettant ainsi de dÊgager le terrain. Une suite riche de promesses qui sera porteuse de nouveaux dÊparts.

LION du 23.07 au 22.08

VERSEAU du 21.01 au 19.02

Le parcours que vous suivrez ne sera pas exempt d’obstacles et l’effort à fournir sera consÊquent. Heureusement, Mars vous confÊra une Ênergie extraordinaire fort utile.

VIERGE du 23.08 au 22.09 Le bout du tunnel est proche, les portes de la providence s’ouvrent à vous ! Ne brÝlez surtout pas toutes vos prÊcieuses cartouches inutilement et mettez-vous en position !

Une nouvelle voie s'ouvrira devant vous et elle portera ses fruits dans la durÊe. Soignez particulièrement vos relations avant qu'elles ne tournent à l'orage.

POISSON du 20.02 au 20.03 Un semaine contrastĂŠe commencera en douceur et vous offrira quelques jours tranquilles. Cependant, attendez vous Ă essuyer quelques perturbations relationnelles par la suite.

BenoĂŽt Melvhille

MĂŠtĂŠo Vendredi

9° 21°

Samedi

7° 22°

Dimanche

7° 17°

Lundi

7° 18°

QualitÊ de l’air Vendredi

Samedi

Dimanche

Moyenne

Moyenne

Bonne

La CLCV vous informe         Le devis est obligatoire dès lors que la prestation dÊpasse 1 500 ₏ TTC dans le cas gÊnÊral, 100 ₏ dans le domaine des services à la personne et 70 ₏ pour les dÊpassements d’honoraires sur les prestations de santÊ. Par exception, le professionnel doit Êtablir un devis dÊtaillÊ dès le 1er euro pour les prestations de dÊpannage, rÊparation et entretien dans le secteur du bâtiment, de l’ÊlectricitÊ, de l’Êlectronique et de l’ÊlectromÊnager. Il en est de même pour les produits d’optique mÊdicale et les contrats de dÊmÊnagement. Une fois signÊ par le consommateur avec la mention  Bon pour travaux , le devis devient un contrat. CLCV de la Marne – Reims - Contact : 03 26 05 03 88 ou clcv-marne.over-blog.com

L'Hebdo du Vendredi Reims 532  

Édition du 11 au 17 mai 2018

L'Hebdo du Vendredi Reims 532  

Édition du 11 au 17 mai 2018