Page 1

Enseignement et recherche

L'économie sociale et solidaire rapproche l'Université de Reims Champagne-Ardenne et Néoma. p.8

Municipales

Les QG de campagne des candidats UMP et de la candidate PS sont ouverts. p.10

Cette semaine, retrouvez les offres des offices notariaux

r e i m s . l h e b d o d u v e n d r e d i .

Unesco

c o m

Le Stade de Reims, qui vise le maintien, peut faire son entrée dans le Top 5 de la L1 en cas de succès face à Lyon. p.11

(Pages 15 à 17)

51 REIMS CITÉ DE L’AUTOMOBILE - CROIX BLANDIN - 03 26 87 79 26

ÉDITION REIMS N°333 du 17 au 23 janvier 2014

> >

Sport

www.delhorbe-automobiles.fr

La candidature Champagne officiellement sélectionnée

Le Nautilud avant le musée

p.4

25 millions d’euros pour réhabiliter la piscine-patinoire

Les experts ont rendu leur verdict : Nautilud a besoin d'une lourde réhabilitation pour rouvrir ses portes. La ville de Reims a donc choisi cette solution pour un coût de 20-25 millions d'euros. Pour financer ce projet, la construction du nouveau musée des Beaux-arts est décalée de deux ans. En attendant les travaux du Nautilud, d’une durée estimée à trois ans, une P. 3 patinoire provisoire va voir le jour au parc des Expositions.


N°333 du 17 au 23 janvier 2014 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

ÉDITO

L’ arrestation de la semaine

Mardi, à l’occasion de LA conférence de presse de l’année, allez, du début d’année, 2014 ne fait que commencer, François Hollande a commencé son « débashing  ». Réponse normale après le Hollande-bashing dont il a été victime. Les patrons dans la poche ou presque, la fin du faire plaisir à tout le monde à gauche, les primaires sont loin, et même au rayon vie privée, s’il a d’abord répondu que le privé, c’était le privé, il en a dit suffisamment pour presque officialiser. Pas de conséquence immédiate dans les sondages du lendemain, François Hollande est resté scotché à 17 % d’opinions favorables. En revanche, le nouveau programme économique du social-démocrate qui se cachait a désarçonné son monde dans les courants politiques dits de gouvernement. Suffisamment libéral pour que le centre et l’UMP ne lui tombent pas dessus ; suffisamment social pour que les courants les plus à gauche du PS ou EE-LV ne l’ouvrent pas trop. A ce rythme-là, si, d’ici 2017, la droite ne trouve pas des idées très innovantes, et se retrouve enfermée entre la social-démocratie et le Front national, si le Président réussit à tenir à peu près toute la gauche, et pour peu que la reprise économique arrive, il se pourrait bien que François Hollande remonte sur une tribune fêter la victoire. Ce qui n’est pas encore connu, c’est qui il embrassera sur scène…

La débâche

Tony Verbicaro

La météo Vendredi

Samedi

4° 9°

Dimanche

Lundi

5° 8°

Qualité de l’air

3

Vendredi 17 janvier

Samedi 18 janvier

5° 10° 2° 7°

Dimanche 19 janvier

Le complice présumé du braquage interpellé

La section de recherche de la gendarmerie de Reims a interpellé, mardi, le complice présumé de l'auteur de la tentative de vol à main armée qui s’est déroulée à Sézanne, le 21 novembre dernier. Karim Rebbache, 34 ans, habite en région parisienne mais connaissait visiblement la Marne. Déjà condamné à cinq reprises, il avait écopé en 2006 de douze ans de réclusion criminelle pour des faits de vol avec violence qui s’étaient déroulés à Reims. Libéré depuis le mois de mai 2013, il faisait l’objet d’une surveillance électronique jusqu’au 19 octobre, soit un mois avant le braquage. L’enquête s’est orientée vers le véhicule dans lequel Karim Rebbache avait été repéré par des témoins, une information confirmée par la vidéosurveillance. Malgré l’immatriculation falsifiée, les gendarmes ont pu remonter jusqu’à une agence de location, basée en banlieue parisienne. L’ADN du complice a été retrouvé dans la voiture, louée à son nom. L’examen du GPS a révélé les coordonnées de plusieurs établissements bancaires. « On avait affaire à deux personnes à la fois brouillonnes dans leur comportement mais également déterminées à

L’h ebdo du ve ndredi édité par la SARL BMDR Editions Journal hebdomadaire gratuit d’information locale Siège social : 195, rue du Barbâtre à Reims

T él. 03 26 36 50 13 E-mails : Rédaction : redaction@lhebdoduvendredi.com Publicité : publicite@lhebdoduvendredi.com Newsletter : newsletter@lhebdoduvendredi.com Directeur de la publication : Frédéric Becquet (fb@lhebdoduvendredi.com) Redacteur en chef : Tony Verbicaro (tony.verbicaro@lhebdoduvendredi.com) Journalistes : Julien Debant, chef d’édition Reims (julien.debant@lhebdoduvendredi.com) Aymeric Henniaux (aymeric.henniaux@lhebdoduvendredi.com) Responsable commercial : Philippe Dudel (philippe.dudel@lhebdoduvendredi.com) Commerciale : Laurianne Laggia (laurianne laggia@lhebdoduvendredi.com) Responsable diffusion : Yoann Ruin (yoann.ruin@lhebdoduvendredi.com) Administration : Martine Bizzarri - Infographiste : Anne Rogé Parution le vendredi matin Imprimé par IPS à Amiens

w ww.l hebdo duvendredi.com

commettre ce type de faits puisque l’on a pu établir qu’ils avaient sillonné la région pour établir des repérages », indique Fabrice Belargent, procureur de la République de Reims. Les gendarmes ont également découvert que les deux hommes, qui se seraient rencontrés quinze jours plus tôt dans un bar de la cité Balzac de Vitry-surSeine, étaient à l’origine de la tentative de vol à main armée au Crédit Agricole de Vitry-le-François intervenue un peu plus tôt le même jour. Karim Rebbache a été mis en

Coup d’oeil sur le monde

Un bagage encombrant

Chaque année, les officiers frontaliers affectés à la frontière américano-mexicaine font de surprenantes trouvailles. La dernière en date ? Un découverte plus que cocasse des agents lors d'un banal contrôle sur un automobiliste. C'est en inspectant le coffre du véhicule qu'ils découvrent une valise de grande taille. Jusque là rien d'alarmant, sauf qu'à l'intérieur de la valise, point de vêtements, de livres ou de produits de toilettes, mais une Thaïlandaise de 48 ans, tentant de rentrer illégalement sur le territoire des Etats-Unis. Complètement recroquevillée, la quadragénaire prenait son mal en patience pendant le trajet, croisant les doigts (du moins comme elle pouvait vu l'espace dont elle disposait...) pour que le stratagème fonctionne. Raté !

Les rabais de la tentation

Bonne

L’indice varie de 1 – très bonne qualité de l’air à 10 – très mauvaise qualité de l’air.

Les gendarmes de la section de recherche de Reims ont remonté la trace de Karim Rebbache grâce au véhicule de location utilisé pendant le braquage. © l'Hebdo du Vendredi

Un détenu considéré par l'administration pénitentiaire comme « dangereux  », et qui s'était évadé de prison le 11 octobre dernier, a été rattrapé cette semaine alors qu'il s'apprêtait à faire les soldes avec sa famille. Face aux nombreuses promotions proposées par les enseignes, de vêtements notamment, d'une zone commerciale des Hauts-de-Seine, le fugitif n'a pu résister à l'appel des bonnes affaires, baissant du même coup sa

vigilance. Les policiers, qui surveillaient l'individu depuis plusieurs jours déjà, ont ainsi pu le cueillir pour le présenter à un juge avant un retour inévitable derrière les barreaux. Il purgeait en prison une peine prononcée à son encontre pour association de malfaiteurs, vol en bande organisée, enlèvement et séquestration. Retour au mitard donc, mais sans nouveaux habits...

Divin circuit

La scène pourrait presque paraître anecdotique si elle n'était pas extrêmement rare. Mercredi dernier, lors d'une audience publique du pape François au Vatican donnée devant des milliers de fidèles, un modeste prêtre argentin s'est vu offert, par le pape en personne, la possibilité de monter dans la mythique papamobile, le temps d'une petite balade improvisée autour de la place Saint-Pierre de Rome. La raison de ce « privilège » accordé spontanément ? Une belle histoire d'amitié puisque le prêtre en question, qui a crié ses vœux de bonne année au souverain pontife lors de son passage en jeep couverte, a vu ce dernier reconnaître sa voix. En effet, les deux hommes se connaissaient pour s'être rencontrés il y a quelques années à Buenos Aires, la capitale argentine, lorsque le pape était archevêque de la ville.

examen pour tentative de vol sous la menace d’une arme. Il est actuellement incarcéré à la maison d’arrêt de Châlons-en-Champagne et encourt une peine de 30 ans de prison. Le bijoutier, Eric Bey, qui avait abattu le braqueur, a été entendu le 20 décembre et placé sous le statut de témoin assisté. Une information judiciaire est toujours en cours.

Leticia Venancio

Un an de plus

Le Stade de Reims joue le Top 5

La rubrique Un an de plus propose de revenir sur un événement traité dans nos colonnes il y a un an, semaine pour semaine, et de regarder comment les choses ont évolué depuis. L’Hebdo du vendredi 18 janvier 2013 évoquait la situation délicate dans laquelle se trouvait le Stade de Reims avant la 21e journée : 16e du classement avec 19 points et une série alors en cours de 13 matches sans victoire en championnat. Les Rouge et Blanc perdaient face à Sochaux et devenaient relégables. La suite, on la connaît : le maintien dans la difficulté au soir de la 38e journée. Aujourd'hui, et bien que le club s'en défende, Reims (7e avec 32 points) semble être en bonne voie pour faire mieux que simplement rester une saison de plus en L1. Et si les Rémois jouent cette fois face à Lyon, à défaut des Lionceaux, c'est bien une place dans le Top 5, et non la zone de relégation, qui pourrait être la récompense dimanche soir.

J.D


N°333 du 17 au 23 janvier 2014 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

Le Nautilud réhabilité, le projet de musée repoussé

Complexe piscine-patinoire

Le complexe, dont la fermeture est confirmée, va être réhabilité. © l'Hebdo du Vendredi

Le complexe piscine-patinoire le Nautilud ne pouvant pas être rouvert en l'état, la ville de Reims a donc choisi de réhabiliter et de moderniser l'équipement. Pendant les travaux, qui devraient débuter dès la fin de cette année, et durer environ trois ans, une patinoire provisoire sera installée au parc des expositions. Pour financer ce projet, le chantier du futur musée des Beaux-arts va être reporté de deux ans.

lors que les associations utilisatrices de la patinoire Bocquaine ont fait part, mercredi soir, de leurs inquiétudes quand à leur avenir suite à la fermeture de l'équipement en octobre dernier (lire par ailleurs), la ville de Reims a enfin annoncé, jeudi matin, ses choix suite au dernier rapport d'expertises reçus lundi. Ainsi, selon la maire de Reims, « le rapport démontre que le complexe ne peut plus être utilisé en l'état et donc qu'il ne peut pas être rouvert, même de manière partielle ». En effet, il apparait que les éléments de structure, qui soutiennent le toit, sont trop dégradés. En conséquence, Adeline Hazan a annoncé plusieurs décisions.

A

25 millions d'euros pour Une patinoire provisoire moderniser Nautilud au parc des Expos Premièrement, le complexe va être totalement réhabilité. Ces travaux vont ainsi être l'occasion également de moderniser l'enceinte de la chaussée Bocquaine dont la construction remonte aux années 60. Ainsi, en plus de la toiture, « qui doit être reprise dans son intégralité pour assurer la stabilité de l'ouvrage », des façades et de l'entrée, avec ici l'objectif d'améliorer la consommation énergétique de l'équipement, l'intérieur devrait être aussi profondément transformé. Par exemple, le 3e étage, qui accueillait jusque dans les années 90 une cafétéria avec vue panoramique sur la piscine et la patinoire, et qui ne servait plus à rien depuis sa fermeture, devrait bénéficier d'une mise en accessibilité pour les handicapés. L'espace d'une superficie d'environ 250 m2 sera donc réinvesti en concertation avec les clubs. Le coût de cette réhabilitation est estimé entre 20 et 25 millions d'euros, sachant, selon Adeline Hazan, « qu'une reconstruction sur place ou sur un autre site aurait coûté plus cher  ». Les travaux pourraient débuter dès fin 2014 et devraient durer trois ans. En attendant, dans les prochains jours, le complexe va être étayé pour parer à tout risque d'effondrement.

La deuxième décision prise par la municipalité est donc celle d'installer une patinoire provisoire au parc des Expositions. En effet, si les utilisateurs des bassins ont trouvé des solutions plus ou moins satisfaisantes dans les autres piscines de la ville, les usagers de la patinoire, grand public et clubs, ne peuvent pas continuer à vivre avec la seule patinoire Barot. Cette dernière ne peut d'ailleurs pas accueillir du public. D'une surface de 800 m2, l'équipement pourrait soit être loué, soit être acheté. Apparemment, la Ville préfèrerait la seconde solution. Coût de cette structure : environ 250 000 euros hors taxe. Il faut bien sûr y ajouter les coûts de fonctionnement. Si cette solution devrait réjouir les clubs, elle ne satisfera pas totalement le Reims Champagne Hockey qui ne pourra pas y jouer ses matches de championnat. Le club va donc être invité à poursuivre son expérience, au moins pendant trois ans, à Cité Glace, la patinoire de Châlons-en-Champagne. Néanmoins, Adeline Hazan a indiqué « que les conséquences financières en termes de billetterie et de sponsoring seront compensées par la ville ». D'autre part, cette patinoire provisoire ne devrait pas avoir d'impact sur les activités habituelles du parc des Expositions, « dans la

mesure où 95 % des manifestations qui s'y déroulent n'utilisent pas simultanément les trois halls ».

Le musée des Beaux-arts repoussé de deux ans

Enfin, la dernière annonce, plus inattendue, concerne le report du démarrage du chantier du futur musée des Beaux-arts, dont la construction devait débuter en 2016 dans le quartier Boulingrin pour un coût prévisionnel de 45 millions d'euros. « Dans une situation économique

toujours difficile, je ne veux pas que cet épisode malheureux joue sur les finances de la Ville, d’où cette décision de décaler de deux ans la construction du musée des Beauxarts », a indiqué sobrement la maire, ajoutant, « qu'agir autrement n'aurait pas été raisonnable ». Les sommes budgétisées pour le musée seront donc, pendant deux ans, réinvesties en faveur de la réhabilitation de Nautilud.

Julien Debant

Sous pression depuis la fermeture de Nautilud, les quatre clubs utilisateurs de la patinoire - Reims Champagne Hockey, Club de Patinage Artistique de Reims, Reims Avenir Patinage et Reims patinage de Vitesse - ont vécu trois derniers mois difficiles. Sans savoir que la ville allait faire une annonce hier (jeudi), leurs présidents ont fait part, la veille, de leurs inquiétudes faute de connaître le devenir du complexe. En effet, dans l'obligation de se rabattre sur la seule patinoire Barot, tous ont vu leurs créneaux de glace diminués d'au moins un tiers. L'annonce de l'installation d'un équipement provisoire au parc des Expositions, disponible dès la rentrée prochaine, devrait leur redonner un peu le sourire.

Une bouffée d'oxygène pour les quatre clubs de glace

La réaction d'Arnaud Robinet, candidat à la mairie de Reims

« Je suis surpris par les solutions proposées par Adeline Hazan. Depuis quelques temps on entendait dire par les adjoints que la réflexion devait se faire au niveau de l'agglomération, en y ajoutant la compétence sport. Finalement, la maire de Reims valide ce que nous disons depuis plusieurs semaines à savoir que la priorité c'est le complexe Nautilud et non le futur musée des Beaux-arts dont le démarrage du chantier est donc retardé d'au moins deux ans. Je suis aussi surpris du choix de la réhabilitation sur site. Pour moi, c'était le moment de créer un véritable complexe piscine-patinoire qui allie des activités sportives et ludiques, sur ce même site ou ailleurs. Cette réflexion fait partie de nos propositions. »


En route vers l'Unesco !

N°333 du 17 au 23 janvier 2014 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

Patrimoine

La bonne nouvelle est tombée officiellement lundi 13 janvier : la candidature des « Coteaux, Maisons et Caves de Champagne », regroupant la colline Saint-Nicaise à Reims, l'avenue de Champagne d'Epernay et les coteaux viticoles de l'ancien vignoble champenois entre Cumières et Mareuil-sur-Aÿ, est officiellement sélectionnée par la ministre de la Culture, Aurélie Filipetti. Elle sera donc présentée cette année au Comité du patrimoine mondial de l'Unesco pour, si tout se passe bien, une inscription finale au patrimoine mondial de l'Unesco à l'été 2015.

uand on pense qu'à l'origine, en 2007, tout est parti d'Emilie, une étudiante rémoise, inscrite à l'Université Reims Champagne-Ardenne et qui venait de réaliser un stage de fin d'études à l'Unesco avant d'intégrer une maison de champagne pour son premier emploi. S'apercevant que le champagne n'est nullement présent dans le patrimoine

Q

valorisé par l'Uneco, elle décide alors de monter un dossier, en trois pages, qu'elle présente ensuite au Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne. Très vite, l'idée séduit et le CIVC décide d'y consacrer un budget. Dès 2009, un premier projet est présenté au Comité des Biens français, mais sans succès. « C'est là que nous avons compris que pour avoir une chance, il fallait un dossier béton  », se souvient Amandine Crépin, coordinatrice du projet. On identifie ainsi l'Agence d'urbanisme de Reims comme un institut sérieux pour s'occuper du dossier, celle-ci se voyant immédiatement soutenue par les collectivités régionales, départementales et les villes. Surtout, l'association Paysages de Champagne est créée pour porter le dossier et coordonner le long travail

La suite des événements

de préparation destiné à monter la candidature. Elle vient de connaître une première belle récompense lundi dernier avec l'annonce par la ministre de la sélection de la candidature. « On a dix-huit mois devant nous, le temps des phases d'évaluation et des décisions internationales ; c'est un calendrier très précis », souligne Amandine Crépin. Avant mars, le Centre du patrimoine mondial publiera une liste des sites retenus sur laquelle devrait logiquement figurer Coteaux, Maisons et Cave de Champagne. « Il y a toujours un risque d'être « recalé » mais il est infime, nous avons réalisé tout un travail de vérifications début 2013

Le Spécialiste du poële à granulés

N, O C AL B U ON A S L I Ë T NO AU S E U PÂQ fiter

o de pr és s p m re te ux granul o c n e a Il est hauffage du c

L'avenue de Champagne, à Epernay, est l'un des trois sites compris dans la candidature pour l'Unesco. © l'Hebdo du Vendredi

pour éviter ça », poursuit la coordinatrice. Cette vérification de la conformité du dossier ouvrira alors le droit d'être examiné par un expert mondial qui devrait commencer son évaluation à l'automne prochain. Ce dernier pourra venir de façon anonyme ou non et restera plusieurs jours sur le terrain. Suite à sa venue, il rendra son évaluation au printemps 2015, probablement au mois de mai. Trois cas de figure pourront à ce moment se présenter : soit l'expert rendra un avis favorable, dans ce cas aucun problème, la candidature suit son cours, soit un avis de renvoi suite à quelques détails qui «  bloquent  » (ce qui signifie que dans les trois ans, la France a la possibilité de représenter directement le dossier), la pire des situations restant le différemment (on a l'exemple avec l'œuvre le Corbusier). Cette dernière éventualité signifie qu'il faut tout reprendre de A à Z... « Mais nous allons nous concentrer sur la première situation, optimise Amandine Crépin. Dans ce cas-là, suite à l'avis favorable, l'expert transmettra son évaluation au Centre du patrimoine mondial. Si celui-ci valide, le projet sera présenté en juin/juillet 2015, sûrement à Berlin, lors d'une session internationale du Comité du patrimoine mondial. Ce sera la dernière étape avant l'inscription finale. Sur place, l'expert et l'ambassadeur de France auprès de l'Unesco (Philippe Lalliot) défendront une dernière fois le dossier devant les représentants de 21 pays élus qui voteront

ensuite. » Enfin, Coteaux, Maisons et Caves de Champagne sera officiellement inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco, après un travail de huit années. «  Ce qui est finalement peu au regard de l'inscription d'Albi qui a pris près de quinze ans  », remarque Amandine

Ce n'est qu'un début...

Crépin. Et afin de se familiariser avec cette session internationale, Paysages de Champagne est invité l'été prochain à Doha en tant qu'observateur de la prochaine session. Une fois les Coteaux, Maisons et Caves de Champagne inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco, la mission ne s'arrête pas pour l'association Paysages du Champagne, bien au contraire. « Cette inscription reconnaît la valeur universelle exceptionnelle de ce territoire, précise Amandine Crépin, une fois ceci acquis, il faut le pérenniser, le développer, notamment sur le plan touristique. Communiquer autour des sites bien sûr, mais aussi autour des savoir-faire des hommes, vignerons en tête, et autour du caractère de célébration du champagne, mondialement reconnu. » Ancrer durablement cette inscription tout en s'appuyant dessus pour donner une meilleure visibilité au patrimoine, telle est la prochaine mission pour les années à venir de Paysages de Champagne et de tous les acteurs qui l'accompagnent.

Aymeric Henniaux

« Aujourd'hui, c'est une grande joie pour nous tous, bien que nous ne soyons pas tout à fait surpris étant donné qu'il y avait eu des prémices à cette décision positive. Cette joie, je la partage avec les quelque 50 000 ambassadeurs de cette candidature qui se sont déclarés sur le site internet, mais aussi tous les bénévoles, les collaboratrices Amandine et Caroline, les experts ayant travaillé avec nous, les élus qui ont fait l'union sacrée sur le dossier et qui nous ont accompagnés sans défection et ce, au delà des clivages politiques et des élections. Je partage enfin cette joie avec les entreprises et les grands mécènes. Cette victoire leur revient à tous. C'est une première récompense qu'on a suffisamment attendue pour ne pas bouder notre plaisir ! Car le dossier de candidature Coteaux, Maisons et Caves de Champagne est un grand dossier : plus de 800 pages et 8 000 pages au total avec les annexes pour un poids de 32 kg ! Pour autant, je n'oublie pas que cette candidature retenue par le ministère de la Culture n'est qu'une étape, bien que fondamentale car peut-être la plus difficile à passer. Maintenant nous avons à poursuivre dans deux grands domaines : il faut passer dans la phase internationale et diplomatique du dossier qui nous mènera à Berlin à l'été 2015 d'une part, et de l'autre nous devons mettre en route les mesures prévues dans le cadre du classement, finaliser la structure de gestion pour chercher des financements, monter une mission campagne Unesco en définissant bien le rôle de chacun des acteurs. Ce n'est finalement que le début d'une belle aventure... »

Pierre Cheval, président de l'association Paysages du Champagne

NOMBREUX MODÈLES D'EXPOSITION À PRIX SOLDÉS Du 8 janvier au 11 février 2014

9 impasse de la Forge  THILLOIS 03 26 07 07 27 Derrière IKÉA


N°333 du 17 au 23 janvier 2014 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

Les bulles ne connaissent pas la crise

Champagne

04. C'est en million le nombre de bouteilles de Champagne expédiées en 2013, en France et à l'étranger. Des chiffres, certes, en légère baisse (-1,5%) en volume par rapport à l'année précédente mais qui restent néanmoins excellents. Pour preuve, le Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne, à l'origine des chiffres de cette estimation, évalue à 4,3 milliards d'euros le chiffre d'affaires du Champagne, soit sa cinquième meilleure performance historique. Tout particulièrement, c'est le mois de décembre dernier (représentant traditionnellement 15% des expéditions annuelles) qui s'est révélé exceptionnel, en totalisant pratiquement 42 millions de cols, à savoir 8% de plus que le mois de décembre 2012. Un mois qui a donc finalement permis de compenser le recul des expéditions sur le reste de l'année écoulée. Dans le détail, ce recul des expéditions a concerné la France avec un repli de 2,3% à 167 millions de bouteilles et l'Union Européenne avec 74 millions de bouteilles. La progression se pour-

3

suit en revanche pour le reste du monde (+3,2%) avec 63 millions de bouteilles exportées en 2013. Au total, 304 millions de bouteilles vendues du précieux breuvage effervescent. Le grand export est donc le marché actuellement le plus prometteur, battant sans cesse des records. Il représente actuellement 20% des volumes et désormais plus de 25% du chiffre d'affaires de la filière.

Aymeric Henniaux

Rendez-vous le vendredi 24 janvier à Reims

A

Groupama : les assureurs dans la rue

Hier, jeudi 16 janvier, ils étaient une petite centaine à s'être rassemblés dans la rue, boulevard Roederer, au bas de l'agence centrale Groupama de Reims. Qu'ils soient cadres ou non-cadres dans l'entreprise, chacun s'était déclaré en grève, protestant contre l'issue des dernières négociations annuelles obligatoires, jugées inéquitables pour les syndicats CFDT/UNSA/CGC de Groupama Nord-Est : « Nous ne comprenons pas pourquoi la reconnaissance du travail passerait par des augmentations conséquentes pour une minorité de dirigeants et pas pour la majorité du personnel. » Principale revendication des grévistes : la réouverture des négociations salariales le 11 février prochain.

Jean Arthuis, l'Europe et Reims

Le président d'Alliance Centriste, également sénateur de la Mayenne et ancien ministre de l'Économie et des Finances sous Jacques Chirac était de passage à Reims mercredi dernier, répondant à l'invitation des centristes rémois. En présence pour l'occa-

vous souhaitent une bonne année 2014

Le Champagne ne pâtit décidément pas de la crise grâce, surtout, à la progression des expéditions hors U.E. © l'Hebdo du Vendredi

Rallye Monte-Carlo Historique 2014 ux côtés de Barcelone, Glasgow, MonteCarlo, Oslo et Stockholm, Reims sera une nouvelle fois ville de départ du célèbre rallye automobile, le vendredi 24 janvier à partir de 16h30 place du Forum. Christine Michel, adjointe aux sports, et Jean-Claude Leuvrey, président du Reims Champagne Véhicules Historiques Sportifs ont en effet présenté cette semaine le programme de cette course mythique et les équipages régionaux participants. Mais avant le grand départ, de 8h à 16h, les passionnés d'automobiles et les simples curieux auront également la possibilité d'aller à la rencontre des 106 équipages et de leur magnifique bolide au parc des Expositions.

REIMS AUTOMOBILES et CHAMPAGNE AUTOMOBILES S.A.

* Find new roads : Explorez de nouvelles routes. ** The original reborn : Le modèle original réinventé. (1) Chevrolet Trax 1,6 16v LS hors option : 17 990€. Modèle présentéChevrolet Trax 1,7 VCDi 130 LT avec peinture métallisée et jantes 18ʼʼ : 21 350€ dont 2 000€ de Prime Chevrolet déduite. Gamme Trax - conso mixte (l/100km) de 4,5 à6,5 et émissions de CO2 (g/km) de 120 à153 (données provisoires). MY14 - Tarif public TTC conseilléau 01/09/2013. Offre non cumulable, réservée aux particuliers en France métropolitaine, valable pour toute commande et livraison dʼun Chevrolet Trax neuf du 01/09/2013 au 31/12/2013 dans la limite des stocks disponibles chez chacun des Distributeurs participants. Photo non contractuelle.

PORTES OUVERTES LES 18 ET 19 JANVIER

REIMS AUTOMOBILES

Christine Michel, adjointe aux sports, et Jean-Claude Leuvrey, président du Reims Champagne Véhicules Historiques Sportifs. © l'Hebdo du Vendredi

Rue Lena Bernstein ZAC Croix Blandin - Reims 03 26 08 21 08

CHAMPAGNE AUTOMOBILES Avenue Marechal Joffre ZAC Val de Champagne - Epernay 03 26 54 33 39

> Plus d'infos sur www.acm.mc ou www.rcvhs.fr/

sion (preuve que les discussions en vue des municipales avancent) de Cédric Chevalier, Jean-Marie Beaupuy mais également Arnaud Robinet et Catherine Vautrin, respectivement têtes de liste rémoises pour l'UDI, le Modem et l'UMP, Jean Arthuis s'est principalement exprimé sur la thématique de l'Europe, regrettant notamment « une addition d'égoïsmes nationaux favorisant l'euro-scepticisme, voire l'euro-phobie.  » Rassurant, le centriste a avancé ses pistes de réflexion : «  Il faut piloter politiquement l'Europe, lui donner un vrai gouvernement et surtout ne pas en avoir peur, surtout en vue des prochaines élections européennes ; car l'Europe, c'est la France. »

Jobs d’été : la Ville de Reims recrute maintenant !

Plusieurs directions et établissements de la Ville de Reims recherchent des vacataires pour des activités saisonnières ou ponctuelles. Actuellement, la direction de la jeunesse constitue les équipes de direction pour ses centres de loisirs, recrute des animateurs pour les centres de loisirs, les séjours ou encore Reims Vital’Eté. Contacts : Direction de la Jeunesse de la Ville de Reims, 3, rue des Orphelins. Tél. : 03 26 79 03 77.

La confiance en question à Sciences Po

Le Cevipof, Centre de recherches politiques de Sciences Po vient de publier la cinquième édition de son Baromètre de la confiance politique. Ses résultats seront présentés par Pascal Perrineau, professeur des Universités et Chercheur au Cevipof, en avant-première sur le campus de Sciences Po Reims, 1, place Museux, jeudi 23 janvier prochain à 18h30.

La JCE agit pour les enfants des rues

Dans le cadre de l'opération Child & Connect, la Jeune Chambre Économique de Reims (JCE) met en place une exposition, Lueur d'Enfance, doublée d'une vente d'œuvres d'art. A compter du 16 janvier et jusqu'au 27 février prochain, l'opération permettra à la JCE de financer son action de solidarité internationale (Child & Connect) dont l'objectif premier est de favoriser la réinsertion sociale des enfants de la rue et ce, partout dans le monde. A cette occasion, près de vingt artistes, locaux pour la plupart, ont accepté de participer à l'opération en faisant don d'une ou plusieurs de leur création en peinture, sculpture, calligraphie, gravure et photographie. Exposition à la CCI de Reims-Epernay, au 5, rue des Marmouzets / www.jcereims.fr

PORTES OUVERTES LES 18 ET 19 JANVIER

REIMS AUTOMOBILES

Rue Lena Bernstein ZAC Croix Blandin - Reims 03 26 08 21 08

CHAMPAGNE AUTOMOBILES

Avenue Marechal Joffre ZAC Val de Champagne - Epernay 03 26 54 33 39


N°333 du 17 au 23 janvier 2014 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

L'optimisme avant tout

Vœux

La maire de Reims présentait vendredi dernier ses vœux à la presse et aux corps constitués. L'occasion, à moins de trois mois des élections municipales, de revenir sur les principaux temps forts de l'année écoulée.

l'occasion de cette dernière présentation de vœux sous ce mandat, la prudence était évidemment de mise pour Adeline Hazan afin de ne pas voir son discours immédiatement qualifié d'électoraliste. Mais pour cette sixième cérémonie, l'élue socialiste a avant tout souhaité revenir sur le « véritable élan de solidarité » qui s'est manifesté dans la ville suite à la catastrophe de Wilson en août dernier.

A

« Subir ou agir »

Cet hommage passé, le premier point important développé par la Première magistrate de la ville fut évidemment le soutien à l'emploi et au développement économique du territoire. « A ce titre, le lancement en 2013 de la Technopole par Reims Métropole et la CCI a été un bel exemple de mise en commun des énergies. Je crois que la seule réponse efficace à la crise, c'est d'agir. Agir plutôt que subir. » Créer de nouveaux outils de dynamisation économique est une chose, poursuivre l'investissement en est une autre et à ce titre, la maire «  n'oublie pas que celui-ci reste l'un des axes majeurs de soutien à l'économie locale, un moyen de garantir le développement et le soutien de l'activité des entreprises.  » Second sujet phare : la sécurité. Un domaine dans lequel l'édile constate que «  les efforts vont dans le bon sens à Reims […], fort de notre capacité à travailler ensemble, avec les services de l'Etat, la Police, la Justice... » Illustrations de ces avancées positives sur le sujet : la création des zones de sécurité prioritaires sur

Croix-Rouge et Wilson ainsi que la baisse enregistrée de 1 000 faits de délinquance sur la ville en 2013.

Rétrospective

Un mot sur l'élargissement de l'agglomération et des « remerciements chaleureux » aux nouveaux maires plus tard et place au rappel des grandes réalisations effectuées au cours de l'année écoulée. A commencer par l'inauguration du nouveau Planétarium. «  Un beau lieu de valorisation du savoir, de la culture et de l'enrichissement humain qui a d'ailleurs connu il y a quelques jours sa 20 000e visite. » Un lieu de culture et de centralité, à l'image de ce que seront les futurs équipements publics de Croix-Rouge et Orgeval, dont la construction a été lancée en 2013. Parmi les autres temps forts énumérés par la maire de Reims, citons la signature du contrat de revitalisation d'un site de défense pour l'ancienne base aérienne 112, l'installation du Conseil des résidents étrangers, le renforcement du Conseil municipal des jeunes, le passage en compétence agglomération de l'Office de Tourisme, l'ouverture de la crèche Maison Blanche ou encore la concertation autour des rythmes scolaires, «  une concertation qui s'est déroulée dans un climat apaisé et constructif, ce qui n'a pas été le cas dans toutes les villes. » En conclusion, Adeline Hazan est revenue sur deux « bonnes nouvelles » pour l'année 2014 : « La candidature sélectionnée par le gouvernement pour être présentée au Comité du patrimoine mondial de l'Unesco de Coteau, Maisons et Caves de Champagne », ainsi que «  la reprise démographique à Reims annoncée par l'Insee, avec 641 habitants en plus en 2010 et 2011. » Des vœux réalisés avec une certaine sobriété, illustration évidente d'une élection approchante.

Pour le Préfet, l’Etat doit montrer l’exemple

Aymeric Henniaux

rand-messe des forces vives de la région le jeudi 9 janvier, en Préfecture. Conseils général et régional, maires, présidents du réseau consulaire, police et gendarmerie, chefs d’entreprises, etc… Les vœux de Pierre Dartout – ses premiers aux Champardennais, puisqu’il est arrivé il y a onze mois – ont fait salle comble. Un discours teinté d’optimisme pour cette nouvelle année 2014, avec, entre autres souhaits de l’élu : « que nous ne cédions pas collectivement à la tentation de la sinistrose et du vent de pessimisme constatés. Notre pays n’est pas en crise. Il connaît une profonde mutation, qui peut être source d’idées nouvelles. L’Etat doit montrer l’exemple, et ce, en menant des actions concrètes. » Et les bonnes résolutions n’ont pas manqué. Plusieurs axes de travail figurent à l’ordre du jour – ou plutôt de l’année – des services de l’Etat. A commencer par la simplification des procédures mises en œuvre. « Il faut également veiller à mieux s’adap- Les premiers vœux du Préfet aux Champardennais ont eu lieu le 9 janvier à ter, à prendre en compte les réalités locales. Je citerai Châlons. © l'Hebdo du Vendredi l’exemple, ici, des Zones de sécurité prioritaires (ZSP) à Reims. Nous devons anticiper et être mieux à l’écoute de tous les partenaires. » Puis de citer Colbert : « tout homme qui est mal informé ne peut s’empêcher de mal raisonner. » Pour terminer sur une bulle de légèreté, le Préfet de région n’a pas tari d’éloges sur la ChampagneArdenne. Une région très productive selon lui, compétitive et innovante, touristique, et où l’on fait, ne l’oublions pas, « le meilleur vin du monde ! Je fais le vœu que la candidature Unesco soit reconnue. »

G

S.L

Derniers vœux présentés par Adeline Hazan sous ce mandat. © l'Hebdo du Vendredi

Le Ceser et la Région en phase Ils ne sont pas toujours d’accord le reste de l’année, mais ce lundi, pour leur cérémonie commune de bons vœux, Patrick Tassin et JeanPaul Bachy, les présidents du Conseil économique, social et environnemental régional (Ceser) et de la Région ChampagneArdenne, ont trouvé quelques points communs à leurs discours respectifs.

’est une tradition qui perdure depuis des années à la chapelle de l’Hôtel de Patrick Tassin (à g.) et Jean-Paul Bachy (à d.) ont présenté région. Praticité et bon sens obligent conjointement leurs vœux, comme chaque année. © l'Hebdo du Vendredi – le Ceser est la deuxième assemblée consultative du Conseil régional -, les vœux de Patrick Tassin et de Jean-Paul Bachy se déroulent toujours de concert. D’abord le Ceser, ensuite la Région. L’exercice est donc plus délicat - et l’improvisation de rigueur ! - pour le président Bachy, puisqu’il ne connaît pas à l’avance le contenu du discours de son homologue. A moins que… Une chose est sûre, les deux élus ont rappelé, chacun à leur manière, les atouts indéniables de la Champagne-Ardenne. Une région où il fait bon vivre, très riche historiquement et touristiquement parlant, dotée d’entreprises à la pointe de la technologie, et l’une des plus productives en matière d’agriculture. « Nous sommes la 1ère région de France en production d’électricité éolienne, et nous nous débrouillons pas mal dans le domaine de la méthanisation, a positivé Jean-Paul Bachy. Nous dégageons 2,6 milliards d’excédent commercial, grâce au champagne, mais aussi à tous les autres secteurs, notamment l’industrie. » Les présidents ont néanmoins insisté sur l’importance de retrousser les manches pour avancer, malgré un contexte général plus qu’incertain. Puis d’évoquer les notions de responsabilité collective et de travail en commun, conditions sine qua non pour améliorer l’attractivité du territoire. Avec une priorité, celle de relancer la machine économique, première source de croissance et d’emploi. Sur ce point, évidemment, Jean-Paul Bachy n’a pas manqué de citer les outils mis en place en Champagne-Ardenne par le Conseil régional et ses nombreux partenaires : la Banque publique d’investissement, Champagne-Ardenne Place financière ou encore le Comité régional à l’export. Leurs discours se sont également accordés sur le fait que l’avenir industriel champardennais repose sur l’innovation et la formation. Et quand Patrick Tassin regrette de voir le savoir-faire local s’accompagner de qualifications trop faibles, « que nous n’avons pas su valoriser suffisamment depuis les années 60 », Jean-Paul Bachy agrémente ses propos de plusieurs projets qui devraient se concrétiser en 2014 : le rassemblement des pôles universitaires de Reims et de Troyes et le rapprochement des filières de formation dans les écoles d’ingénieurs.

C

S.L

Au fil de ses vœux, le président du Ceser a cité à plusieurs reprises le discours prononcé l’an passé, au même moment, par le président de la Région. « Vous disiez : « comment peut-on comprendre que l’on verse des centaines de milliards aux banques, sous prétexte de crise, et qu’on refuse des prêts aux petits entrepreneurs qui veulent innover, exporter et créer des emplois ? » Aujourd’hui, il semble qu’on ait oublié que l’aggravation considérable de la crise ne vient pas du travail, mais du monde de la grande finance. » Puis d’illustrer sa réflexion avec un chiffre : « 18 %, ce n’est pas encore le taux de chômage, non, c’est le niveau de gains affichés en 2013 par la Bourse de Paris. » Et pour adresser les vœux de l’assemblée qu’il représente aux acteurs régionaux, Patrick Tassin a choisi Jean Jaurès. « Il ne faut avoir aucun regret pour le passé, aucun remords pour le présent, et une confiance inébranlable pour l’avenir. » Un bel élan d’optimisme pour commencer l’année.

Patrick Tassin cite Jean Jaurès et… Jean-Paul Bachy


N°333 du 17 au 23 janvier 2014 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

Vél'oxygen salue les efforts réalisés

Déplacement doux - Vélo

Si Reims n'est pas encore la capitale de la petite reine, Vél'Oxygen, l'association qui promeut le développement de la pratique du vélo dans l'agglomération rémoise, reconnaît volontiers les avancées réalisées ces dernières années en matière d'aménagements cyclables.

l y a moins de dix ans, les cyclistes étaient vus comme des originaux dans les rues de Reims. Aujourd'hui, ils font partie du décor et sont même des dizaines et des dizaines à chevaucher leur deux-roues chaque matin pour se rendre sur leur lieu de travail ou d'études. Une évolution due autant au coût modeste de ce mode de déplacement qu'à une prise de conscience collective de la problématique environnementale. Pour autant, pédaler dans la cité des sacres n'est pas encore une sinécure, loin de là, même si Vél'Oxygen, l'association qui porte haut la voix des cyclistes (150 foyers adhérents), reconnaît les progrès réalisés par la municipalité ces dernières années. « Les aménagements se sont multipliés et on ne peut que s'en féliciter », constate ainsi Antoine Prieux, président de Vél'Oxygen. Il faut dire que Reims affichait en la matière un retard incroyable. Une partie, et c'est un moindre mal, a donc été rattrapée ces cinq dernières années avec la multiplication des pistes et aménagements cyclables. Dernièrement, les double-sens cyclables, un aménagement qui permet aux deux-roues d'emprunter les voies à sens unique, ont été rejoints par les tourne-à-droite

I

Parmi les derniers aménagements réalisés, l'installation de tourne-à-droite cyclistes qui autorisent les utilisateurs de vélo à tourner à droite ou à poursuivre leur route même si le feu est rouge. © l'Hebdo du Vendredi

cyclistes qui permettent aux vélos de poursuivre leur chemin même quand le feu tricolore est au rouge. Tout n'est évidemment pas rose. L'association déplore ainsi toujours de nombreux aménagements cyclables ratés, à l'image de ceux réalisés - ou pas d'ailleurs - le long de la ligne de tramway, notamment au niveau des ponts de Laon et de Vesle. Reste que pour bien pédaler à Reims, les aménagements ne suffisent pas. Vél'oxygen aimerait, par exemple, que la ville se penche sur la création de parkings sécurisés dédiés aux vélos en centre-ville. « Il y a un travail de pédagogie à

poursuivre, insiste d'ailleurs de son côté Eric Quénard, 1er adjoint à la maire de Reims. Toutes les mobilités ont leur place dans la ville, mais elles doivent apprendre à cohabiter en sécurité. Mais il

Une subvention de 5 000€ pour une machine à graver

faut aussi tenir compte des espaces parfois étroits notamment dans les faubourgs où il est impossible de réaliser des aménagements cyclables ». Bref,

les mentalités doivent encore évoluer pour que les cyclistes, automobilistes et autres piétons apprennent à mieux partager l'espace public. Ainsi, en plus d'être une force de proposition pour la ville et donc de promotion pour l'utilisation de la petite reine, via diverses manifestations organisées telles que des bourses aux vélos et autres vélorutions, Vél'Oxygen entend cette année conduire de nouvelles actions. En direction des commerçants du centre-ville en particulier « pour qu'ils prennent conscience de l'intérêt des cyclistes et des piétons pour leurs activités ». Les deux autres grandes orientations de l'association sont aussi de développer des balades sur la thématique du centenaire 1418, « pour profiter de l'effet des festivités pour développer les voies vertes dans la Marne en direction de l'Aisne », mais aussi de faire profiter le plus grand nombre de l'acquisition prochaine d'une machine à graver. Financée par une subvention de 5 000 euros allouée par la Ville de Reims, cette machine permet de marquer les vélos d'un numéro Bicycode et ainsi de mieux lutter contre les vols et les recels. « Nous n'aurons plus à supporter la location de la machine ce qui va nous permettre de proposer le marquage à prix réduit, autour de deux euros », précise Antoine Prieur. Une subvention qui ne donne pas pour autant un blanc-seing à la municipalité en place. Le président assure ainsi que l'association rencontrera les principaux candidats à la mairie de Reims « afin de connaître leurs projets en matière de politique Julien Debant cyclable ». > Renseignements sur Vél'Oxygen : www.reims.fubicy.org

PORTES OU VERTES SAMEDI 18 ET DIMANCHE 19 JANVIER

Moteur International de l’Année 2013, toutes catégories, attribué par le magazine Engine Technology International. *Prix maximum TTC au 01/01/2014 du C-MAX Trend 1.0

EcoBoost 100 ch S&S BVM6 équipé du système Audio Bluetooth® USB avec SYNC déduit d'une remise de 6 560 €. O re non cumulable réservée aux particuliers pour tout achat de ce C-MAX 5 places neuf, du 02/01/2014 au 31/01/2014, dans le réseau Ford participant. Modèle présenté : Ford C-MAX Titanium 1.0 EcoBoost 100 ch S&S BVM5 équipé de jantes alliage 17" 15 branches et des phares bi-xénon, prix déduit d’une remise de 6 500 € : 19 300 €. Consommation mixte (l/100 km) : 5,1. Rejet de CO2 (g/km) : 117.

Ford.fr

Groupe Saint Christophe

- Parc Millésime - 51370 Reims-Thillois - Tél. 03 26 08 24 66


N°333 du 17 au 23 janvier 2014 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

Neoma et l'Urca, unis autour de l'économie sociale et solidaire

Enseignement supérieur - Emploi

Franck Bostyn, président de Neoma et Lissan Afilal, vice-président de l'URCA. © l'Hebdo du Vendredi

L'école de commerce et l'université ont signé mercredi un partenariat qui donne naissance à la chaire Economie Sociale et Solidaire (ESS). Les deux institutions vont mutualiser leurs moyens pour proposer des enseignements, mais aussi réfléchir sur ce secteur d'activités qui connaît une croissance soutenue.

epuis plusieurs années maintenant, Neoma et l'URCA, les deux plus importantes institutions de l'enseignement supérieur rémois, se rapprochent autour de diffé-

D

rents projets. Un pas de plus a donc été franchi cette semaine avec le lancement de la chaire Economie Sociale et Solidaire. L'Université de Reims Champagne-Ardenne et Neoma Business School ont en effet scellé leur accord pour mutualiser leurs moyens et leurs expertises sur ce secteur d'activités en expansion en France et en Europe. « Cette Chaire est un symbole et illustre une ambition partagée qui souligne notre responsabilité sociale dans un secteur en pleine dynamique, porteur d'emplois et de valeurs, note Franck Bostyn, président de Neoma. Pour Lissan Afilal, vice-président URCA, la création de cette chaire est l'aboutissement d'un challenge, « en

A partir du mercredi 8 janvier 2014

faisant travailler deux mondes qui se confrontent et parfois s'opposent ». « Nous avons réussi a faire travailler l'ensemble de nos enseignants et chercheurs pour aboutir à cette chaire, ce qui démontre notre volonté commune de renforcer l'attractivité de nos formations », ajoute le représentant de l'URCA. Concrètement, cette chaire dédiée à l'ESS, qui est la 3e forme entrepreneuriat avec le privé à but lucratif et le public, présente trois volets indissociables : l'enseignement, distillé par 19 enseignants-chercheurs, la recherche, pour alimenter l'enseignement et l'innovation, et le partenariat, pour obtenir des soutiens financiers. Ainsi, en plus de développer les enseignements, qui existent déjà depuis 2000 au sein de l'URCA et depuis 2008 à l'école de commerce rémoise, les deux établissements entendent développer leurs travaux de recherche afin de se positionner comme des acteurs majeurs de la réflexion sur cette économie à part entière. Car si l'économie sociale et solidaire existe depuis

Michèle Severs : « Un secteur qui ne détruit pas d'emploi »

les mutuelles, des entreprises qui produisent des biens et services comme les autres, mais qui ont une particularité : celle de produire des biens et des services qui répondent à des besoins locaux et essentiels avec des modes de gouvernance qui lui sont propres. Dans ces entreprises, on applique le principe démocratique selon lequel un individu égale une voix. Les décisions s'y prennent collectivement, contrairement aux entreprises classiques dont la finalité est de produire des profits pour les actionnaires. Les entreprises de l'ESS aussi font du profit, mais celui-ci est utilisé comme un moyen de production et de rémunération des actionnaires.

Quand est née l'ESS ? Telle qu'on la définie aujourd'hui, l'ESS est née au XIXe siecle en même temps que l'industrialisation. Les associations de production et les coopératives sont en fait nées en réaction contre la société capitaliste. C'est alors une action révolutionnaire qui visait à remettre en cause la société en proposant autre chose : une autre forme de travail entre salariés et patrons. Si on caricature, à la fin du XIX, un courant de pensée solidaire se forme et prône une autre forme entrepreneuriale et un autre qui dit que l'industrialisation a des conséquences néfastes et donc qu'il faut intervenir pour en contraindre les effets d'où les confusions entre l'économie sociale et les mesures politiques sociales. En fait, il faut bien comprendre que l'ESS n'est pas le social de l'économie !

Ouverture : le lundi de 14h à 19h, du mardi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 19h.

Julien Debant

Si le grand public connaît mal les caractéristiques de l'économie sociale et solidaire (ESS), ce secteur d'activités représente pourtant une part grandissante de notre économie. Éclairage avec Michèle Severs, professeure d'économie à l'URCA et présidente de la chambre régionale de Champagne-Ardenne.

u'est-ce que l'économie sociale et solidaire ? Q L'ESS rassemble les associations, les coopératives et

ESPACE MURIGNY REIMS Direction Epernay - rue J. Maritain (entre Lapeyre et Campanile)

le XIXe siècle, ce secteur d'activités ne bénéficie pas toujours des outils de gestion à même de l'aider à se développer. Il faut dire que ses composantes, mutuelles, coopératives ou encore associations, ont longtemps été considérées comme des acteurs négligeables de la croissance économique. « L'économie sociale et solidaire est pourtant une des réponses à la crise, assure ainsi Lissan Afilal, un moteur pour l'emploi qui montre que l'économie peut répondre à une demande sociale ». « Ce secteur va créer 600 000 emplois durables en France d'ici à 2020 », note pour sa part Franck Bostyn. La chaire rejoint ainsi les missions de la CRESCA qui est d'accompagner les entreprises de l'ESS, nécessaires pour accompagner les transformations de notre société, d'autant que de plus en plus d'étudiants souhaitent contribuer aux défis sociaux d'aujourd'hui.

Quel est le poids de l'ESS en Champagne-Ardenne ? Selon les derniers chiffres INSEE (2011) qui ne peuvent répertorier que la partie employeurs, 8,6% des

Michèle Severs est depuis 2008 présidente de la chambre régionale de l'économie sociale de Champagne-Ardenne (CRESCA). © l'Hebdo du Vendredi

entreprises en Champagne-Ardenne appartiennent à l'ESS (9,5 en France) représentant 11% de l'emploi salarié (10,3% en France). Quand les chiffres sur l'ESS sont sortis en 2000, ce fut une révélation pour beaucoup de monde, d'autant que c'est un secteur qui ne détruit pas d'emplois.

Quelles entreprises appartiennent à l'ESS ? A Reims, il y a par exemple Les pressoirs Coquard. Cette entreprise existe depuis une vingtaine d'années. Autre exemple local, La Commande numérique, à Saint Geosmes près de Langres, qui oeuvre dans le domaine de la robinetterie industrielle. Au niveau national, Chèque déjeuner, le magazine Alternatives Économiques, La MAIF, Le Crédit Coopératif ou encore Le Crédit Mutuel appartiennent toutes à l'ESS.

Quelle sont les problématiques que rencontre ce secteur aujourd'hui ? Les outils économiques ont été créés pour les entreprises classiques. Les formations et les enseignements aussi. Il y a aussi une méconnaissance des investisseurs envers ce secteur d'activités, mais les choses progressent depuis plusieurs années notamment dans notre région qui a vu la mise en place d'une politique de soutien et pas seulement une ligne budgétaire pour faire plaisir. A l'avenir, ce qui serait bien, c'est que quand une entreprise connaît des difficultés, les décideurs aient le réflexe de se dire, pourquoi ne pas, par exemple, la transformer en coopérative ?

Propos recueillis par J.D


N°333 du 17 au 23 janvier 2014 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

Une ancienne employée porte plainte contre KFC

Droit du travail

Remerciée par courrier le 2 janvier, Hawaou Baldé a déposé plainte contre le restaurant KFC de Cormontreuil pour harcèlement moral et discrimination raciale. Elle saisira également le Conseil des Prud’hommes pour licenciement abusif.

endredi dernier, à l’heure de la pause méridienne, un comité de soutien à Hawaou Baldé s’était réuni au KFC de Cormontreuil. Soit une vingtaine de per- Un comité de soutien à Hawaou Baldé est venu manifester sonnes – CGT et syndicat des privés d’em- dans les locaux du restaurant KFC, à Cormontreuil. plois, SOS Racisme, Mouvement des jeunes © l'Hebdo du Vendredi socialistes, syndicat étudiant - venue dénoncer haut et fort les conditions de travail supportées par cette ancienne salariée. Voyant les drapeaux rouges arriver au loin, le directeur du restaurant, Cyril Laurent, a tout juste eu le temps de briefer son équipe pour que cette manifestation ne perturbe pas le service. « Tout le monde garde son calme, on continue à travailler comme s’ils n’étaient pas là. » Un ordre pris au pied de la lettre par les salariés. Le responsable n’a pas souhaité s’exprimer sur ce sujet et nous a orientés vers le siège du groupe, à Paris. Qui, lui non plus, n’a pas donné suite à nos demandes. Hawaou était embauchée en CDI par KFC depuis son ouverture, en mars 2012. « Sous le statut d’étudiante, le week-end, précise-t-elle. J’étais en licence Banque et assurance à l’IUT. Mes parents vivent en Afrique. En tant qu’étudiante étrangère, je n’avais pas le droit aux bourses. J’avais donc besoin de ce boulot pour payer mon loyer et poursuivre mes études. Pire, si ma formation n’était pas validée, on me retirait mon titre de séjour. Ce contrat, c’était mon sésame. On était une soixantaine dans l’équipe au départ, pour assurer le rush de l’ouverture. Ils sont moins d’une trentaine à présent. Et tous mes anciens collègues « de couleur » ont été licenciés. » Les premiers différends entre l’employée et son supérieur apparaissent suite à des changements inopinés de planning, en dehors des disponibilités de Hawaou, pourtant précisées noir sur blanc dans son contrat de travail. La loi est limpide concernant le statut d’étudiant salarié : l’employeur ne peut refuser une demande de congé sans solde. « C’est pourtant ce qu’il a fait lorsque j’ai dû partir en stage quatre mois. Il m’a même répondu, en ces termes : « Techniquement, je peux accepter, j’ai assez de monde. Mais pour toi, je refuse. Débrouille-toi. » Je lui ai donc envoyé un courrier par recommandé avec accusé de réception, qui l’a finalement fait changer d’avis. » Son patron lui propose alors un contrat de treize heures le week-end, et Hawaou jongle ainsi entre son stage, son mémoire, et son boulot chez KFC. « Je n’en pouvais plus, physiquement et moralement ! On me missionnait systématiquement sur les tâches les plus ingrates. Je subissais les insultes racistes de l’équipe. J’ai fini par faire une dépression nerveuse. » Même scénario pour la remise de diplôme de la jeune femme, à qui un congé a d’abord été refusé, puis accordé au tout dernier moment, sur fond de vulgarités verbales. « Puis j’ai été convoquée à un entretien préalable au licenciement, sans aucun avertissement avant cela ! On m’a reproché d’avoir consommé un sandwich en plus de mon repas personnel. C’est faux. » Le 2 janvier, alors qu’elle est en arrêt médical, Hawaou reçoit une lettre de licenciement qui la dispense de toute durée de préavis. « J’ai déposé plainte pour harcèlement moral et discrimination raciale, et je saisirai le Conseil des Prud’hommes pour licenciement abusif. J’espère que le Procureur engagera une instruction auprès des collègues et anciens salaS.L riés du restaurant. Certains n’osent pas parler par peur des représailles. »

V

Tout le monde marche sur des œufs…

Dieudonné - Capitole

e Mur, spectacle initial interdit la semaine dernière, a donc été expurgé de tout propos à caractère antisémite et rebaptisé Asu Zoa, le visage de l’éléphant, en ewondo, une des langues du Cameroun, pays dont est originaire le père de Dieudonné. Les premières à Paris, dans son théâtre de la Main d’or, n’ont fait tiquer ni Manuel Valls ni les tribunaux, même si Dieudonné est sous surveillance. Et si l’on parle surtout, dans la presse nationale, des spectacles programmés ce week-end à Nancy et Metz, la première représentation en-dehors de la Main d’or, c’est à Châlons ce vendredi soir, au Capitole. Environ 2 000 places auraient déjà été vendues, et à 43€ le siège (plein tarif), si le spectacle fait le plein, les Productions de la Plume, qui produisent Dieudonné, repartiront avec un bon chèque. D’autant que les frais de production (il n’y a pas vraiment de décor, Dieudonné est seul sur scène) ne montent pas bien haut. Comme le contrat de location initial de la salle ne précisait pas l’intitulé du spectacle mais, qu’en revanche, les billets vendus l’ont été sous le nom du Mur, le maire de Châlons a mis en demeure Les Productions de la Plume afin de s’assurer que Dieudonné jouera bien Asu Zoa et pas Le Mur. En l’absence de réponse, la ville se réservait le droit de prendre un arrêté d’interdiction. Dans sa lettre, Bruno Bourg-Broc attire aussi l’attention des Productions de la Plume au risque de trouble à l’ordre public : « En outre, dans le contexte actuel de vive polémique, il est de nature à générer des troubles importants à l'ordre public entre partisans et opposants à celui-ci ; différentes associations locales m'ont déjà signalé leur volonté de se mobiliser à l'occasion de cette représentation. Notre Ville, même si elle est Préfecture de région, ne compte que 50 000 habitants et ne dispose pas d'un grand nombre de forces de police. Par lettre en date du 14 janvier, Monsieur le préfet de la Marne partage mon analyse et m'a indiqué que ce « spectacle est de nature à entraîner des troubles à l'ordre public qu'il serait difficile aux forces de T.V police de maitriser ».

L

> Dieudonné, Asu Zoa - Vendredi 17 janvier à 20 h 30 au Capitole.

La justice refuse le protocole de fin de vie

Vincent Lambert

eudi 16 janvier, le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne a donné raison aux parents de Vincent Lambert qui avaient déposé un recours en référé-liberté contre la décision du service de soins palliatifs du CHU de Reims d’arrêter l’alimentation et l’hydratation artificielles du jeune homme, tétraplégique depuis plus de cinq ans, à la suite d’un accident de moto. Le tribunal a enjoint aux médecins de maintenir l’alimentation. En mai dernier, déjà, le tribunal administratif avait stoppé le protocole de fin de vie décidé par le Docteur Eric Kariger, Vincent Lambert est hospitalisé au service des soins palliatifs du CHU de Reims, à Sébastopol. © l'Hebdo du Vendredi chef du service de soins palliatifs du CHU, en accord avec l’épouse de Vincent Lambert, Rachel, et d’une partie de sa famille. Les parents et une autre partie de la famille avaient déjà alors réclamé le maintien en vie et l’avaient obtenu. A l’époque, le tribunal avait reproché au corps médical un manque de consultation suffisant du cercle de Vincent Lambert avant de prendre une décision. Hier, le même tribunal est allé plus loin, estimant que « le contenu de la volonté de Vincent Lambert ne pouvait être déterminé avec un degré de certitude suffisant » et que « c’est à tort que le CHU de Reims a considéré que Vincent Lambert pouvait être regardé comme ayant manifesté sa volonté d’interrompre ce traitement ». L’épouse et d’autres proches du jeune homme, en état de coma dit pauci-relationnel, estiment que ses volontés n’ont pas été respectées. Le CHU, l’épouse de Vincent Lambert et son neveu n’écartaient pas hier soir l’idée de déposer un recours auprès du Conseil d’État. Le jugement du tribunal châlonnais risque d’accélérer le souhait du gouvernement de voir mise en place une nouvelle loi pour « lever les ambiguïtés actuelles » de la loi Léonetti, « puisqu’on voit bien qu’il y a des appréciations différentes entre les médecins, la famille et les juges sur ce que cette loi permet de faire », a réagi la ministre de la Santé, Marisol Touraine.

J

Tony Verbicaro


N°333 du 17 au 23 janvier 2014 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

Mariage et crémaillère

Un QG et des idées

Municipales – Liste Hazan

Reims fière de son histoire et confiante en son avenir. » Des axes qu'Adeline Hazan développera évidemment lors de la présentation de son programme, dont le premier volet est programmé au Caveau de Castelnau le 23 janvier prochain. En attendant, place à la campagne donc, une campagne que la maire sortante souhaite «  populaire  ». Lors de l'inauguration de son quartier général, la candidate Hazan a au demeurant distillé ses premières piques à ses adversaires : « Pour moi, une ville de 200 000 habitants ne peut pas être gérer à mi-temps, contrairement à ce que pensent M. Robinet et Mme Vautrin qui sont pour le cumul des mandats. Quant à la taille de leurs portraits affichés sur la façade de leur local de campagne, je la trouve inversement proportionnel au contenu de leur projet...  » Après l'inauguration du QG des candidats UMP samedi dernier, celui du PS mercredi marque le vrai début de la campagne municipale rémoise, après des mois de faux départs.

C

Tony Verbicaro

Du monde dans le local comme à l'extérieur, au total plus d'une centaine de personnes venues pour l'inauguration. © l'Hebdo du Vendredi

a maire de Reims a inauguré mercredi dernier son local de campagne, au 32 de l'avenue Jean Jaurès. Devant près de 300 de ses partisans, adjoints, élus, sympathisants et militants, la candidate socialiste a profité de l'occasion pour dévoiler son slogan (Reims, une ville unie, une ville unique) ainsi que les grands axes de sa campagne : « Le premier axe est celui d'une ville solidaire et où la sécurité joue un rôle important. Le second, celui d'une ville dynamique et attractive, avec notamment une attention toute particulière portée sur la jeunesse et l'emploi. Enfin, le troisième axe, est de voir

L

> Programmation complète et horaires : www.reims.fr

Aymeric Henniaux

EN BREF

Le calendrier des réunions publiques de « Place au peuple à Reims » La liste conduite par Karim Melouki (PC) et Laure Manesse (PG), « Place au peuple à Reims », tiendra quatre réunions publiques d'ici au premier tour des élections municipales : Jeudi 23 janvier à 19h à la salle de Phéniciens, mardi 4 février à 19h à la salle Goulin, jeudi 20 février à 19h à la salle Rossini et jeudi 13 mars à 19h à la salle Armonville. Plus auprès de Michel Georges, secrétaire du comité marnais du Parti de Gauche et chargé de la communication de la liste « Place au peuple à Reims » au 06 35 90 26 21.

Exemples D'ARRIVAGES CALENDRIERS 2014 (muraux, agendas calendriers, une idée par jour...)



DÉCO



DÉCO



DÉCO



DÉCO



DÉCO



DÉCO



1,50€

LUBIC RIX P SUR P STATÉ CON

PRIX MAX PLUS DÉCO



DÉCO



DÉCO

U’À JUSQ

- 80%

à partir de

Thématiques : football, villes du monde, devinettes...



DÉCO



DÉCO



DÉCO

TOILES PHOTOS IMPRIMÉES SUR CHÂSSIS (nombreux modèles et dimensions*) Dimensions : 105X35, 65X45, 135X45, 30X30, 70X70, 100X70, 45X45 cm

Exemple : Toile photo imprimée sur châssis 30x30 cm

MICRO CAPSULES

0,99€ PLUS

Collant noir opaque :

Efficacité prouvée, perte de 2 cm sur 21 jours (testée cliniquement)

PRIX MAX

Collants x 3, pack minceur, micro-capsules :

Collant ventre plat galbant :

PRIX M

GAINE

COLLANTS...

Collant fantaisie :

2,5A0X € PLUS

*Selon arrivages en magasins

’est joli, c’est bien placé, mais ce sont les mêmes locaux qu’en 2008. Il fallait conjurer le sort… » C’est la seule critique qu’on aura entendue, samedi 11 janvier, de quelques militants qui n’oublient pas la division des dernières élections municipales. Catherine Vautrin, alors candidate «  dissidente » face à l’investi UMP Renaud Dutreil, avait établi ses quartiers de campagne au 1 place Aristide-Briand. La même, donc, en 2014. Environ 300 personnes sont venues inaugurer les locaux de campagne de la liste de la droite et Avec deux visuels géants en du centre. © l'Hebdo du Vendredi façade, montrant Arnaud Robinet et Catherine Vautrin, la ville pour le premier, l’agglo pour la seconde. En termes de symbole d’union, difficile de faire mieux. Ou alors prendre la crémaillère de ses locaux de campagne en annonçant aussi une union attendue et officialisée depuis la veille en début de soirée. Les UDI et les MoDem de Reims rejoignent donc Arnaud Robinet et Catherine Vautrin pour faire liste commune. Les négociations ont duré jusqu’au bout, et, si tous se sont gardés d’expliquer les détails de l’accord, préférant les belles paroles, on sait que les centristes ont négocié 25 % de présence sur la liste, à tous les étages. « C’est d’abord une liste pour les Rémois, a dit Arnaud Robinet, avec le centre, c’est naturel. » « Nous avons trouvé un équilibre. Sur la gouvernance, ça n’est pas le plus important, ce qui compte, c’est le fond », a expliqué Cédric Chevalier, Nouveau centre et chef de file UDI à Reims. Franck Noël, pour le MoDem, a évoqué « des échanges qui ont montré que nos idées et les leurs étaient très proches ». Catherine Vautrin a rappelé les « six années passées ensemble dans l’opposition, à travailler avec la même approche ». La charte de l’élu des centristes, annoncée très tôt par les UDI, sera la grande pierre posée dans le jardin d’une liste commune et d’une maison commune inaugurée sous le soleil, en présence de bien 300 personnes, affluence qui a dépassé les attentes.

5,99€

US PRIX MAX PL

1,99€

US PRIX MAX PL

2,50€

US PRIX MAX PL

Micro capsules à la caféine et au beurre de karité. Coloris assortis.

4,M9A9X € PLUS

PRIX

T AFFINE E IE IF N TO

Soyez informés de nos arrivages en vous inscrivant à la newsletter sur www.maxplus.fr

photos non contractuelles - dans la limite des stocks disponibles

Municipales - Liste Robinet/Vautrin


N°333 du 17 au 23 janvier 2014 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

Reims veut encore rugir contre un Lyon affamé

Foot (L1, 21e j.) Reims - Lyon

Meilleure équipe lors des cinq dernières journées de championnat, le Stade de Reims espère bien poursuivre sa série, dimanche à Delaune, lors de la venue d'une équipe de Lyon à la confiance renforcée par un nouveau succès, mercredi, face à Marseille en Coupe de la Ligue.

vec 32 points au compteur suite à sa très belle victoire acquise dimanche dernier sur la pelouse de Lille, le Stade de Reims n'est plus qu'à 8 petits points de la barre symbolique des 40 points nécessaires au maintien en L1. Pourtant, alors qu'il reste encore 18 journées à disputer, le staff et les joueurs ne parlent tou-

A

jours officiellement que de maintien, même si Franck Signorino (lire par ailleurs) estime « que son équipe peut jouer une place d'honneur  ». Ainsi, comme Hubert Fournier la semaine dernière, et malgré le succès lillois, Michel Audrain, son entraîneur-adjoint, assure «  sans faire du Guy Roux » que la priorité demeure le maintien. « Il faut profiter de ces bons moments car un jour un coup de moins bien peut arriver. Nous devons donc emmagasiner des points tant que le maintien n’est pas assuré avant de se donner un nouvel objectif ». Celui qui se dit optimiste de nature avoue tout de même « espérer rester dans les dix premiers ». Pour ce faire, la prochaine étape au programme des Rouge et Blanc n'est autre que la venue de Lyon, dimanche après-midi, qui est l'une des équipes en forme du moment avec... Reims. En effet, le Stade est tout simplement le club qui a engrangé le plus de points lors des

Lyon est-il plus fort que Lille ? Cette équipe va avoir à coeur de confirmer son regain de forme avec le retour de leurs individualités comme Gourcuff et Grenier. Lyon veut être européen. Je pense qu'ils sont surtout plus fort offensivement que Lille. Mais nous avons confiance en nos forces. Nous avons su leur poser des problèmes. Nous avons très envie de confirmer notre victoire à Lille et de rester en haut du classement pour assurer au plus vite notre maintien..

Franck Signorino : « On peut viser une place d'honneur »

Êtes-vous animé par un sentiment de revanche suite à votre élimination en Coupe face à ces mêmes lyonnais ? Non. Face à eux en Coupe, nous n'avons pas été bons. Nous avions en plus essayé un nouveau système. Ce qui nous occupe en priorité, c'est de prolonger notre série d'invincibilité en championnat.

Parlez-nous un peu de ce match à Lille... Personnellement, je me suis bien senti, même si j'ai ressenti un coup de mou dans les dix dernières minutes. C'était prévisible vu que j'ai pas participé au match de Coupe de France face à Marseille. C'était le premier match de l'année et ça sert souvent de mise en jambes après la trêve. Bon, j'ai quand même réussi à répéter les efforts. D'ailleurs, nous avons tous beaucoup couru face aux Lillois. Alors si nous avons bien joué tactiquement, nous devons faire mieux avec le ballon pour éviter d'être obligés d'effectuer trop d'efforts physiques et défensifs.

Éliminé des coupes, l'effectif rémois n'est-il pas trop important ? Notre effectif est étoffé en quantité et en qualité. Tous les postes sont soumis à la concurrence. Quand un joueur rentre, il fait bien souvent la différence. Il faut donc se surpasser. Cet effectif nous permet aussi de proposer différents choix tactiques et donc de surprendre l'adversaire. Maintenant, contre Lyon c'est un détail car si cette équipe joue sur sa vraie valeur, elle doit s'imposer. Maintenant, il y a une bonne dynamique dans le groupe et on peut viser une place d'honneur. Ce serait dommage de gâcher cette occasion à cause des états d'âmes ou des objectifs individuels. Le coach a besoin de tout le monde et tout le monde en sortira grandi en fin de saison. Le Stade de Reims a enregistré la signature pour trois ans du milieu de terrain franco-congolais Omenuke Mfulu. C'est le premier contrat professionnel pour ce jeune joueur de 19 ans.

Omenuke Mfulu signe 3 ans

Premier titre pour Pauline Ferrand-Prevot

Championnat de France élite de cyclo-cross

auline Ferrand-Prévot, la jeune rémoise de 21 ans, a conquis son premier titre de championne de France élite de cyclo-cross, dimanche dernier, sur le circuit de Lignières-en-Berry dans le Cher. Elle a devancé la vosgienne Lucie Chainel. Deuxième les trois années précédentes, Pauline a cette fois-ci survolé la course pour repousser à 41 secondes Lucie Chainel, la double tenante du titre, 2012 et 2013, et à 56 secondes Caroline Mani, championne en 2010 et 2011. Elle enrichit donc son palmarès qui compte notamment trois titres de championne du monde chez les juniors (deux en VTT et un sur la route) et deux titres de championne de France de contre-laJ.D montre élite.

P

Malgrè le succès à Lille, Franck Signorino estime que le match face à Lyon sera encore plus difficile. © l'Hebdo du Vendredi

cinq dernières journées : 13 points exactement avec quatre succès et un nul. Paris, Monaco, Lorient, Bordeaux et Saint-Etienne suivent avec 10 points. Dans le même temps, l'Olympique Lyonnais (9e, 28 points) n'a certes pris que 9

points (2 victoires et trois nuls), mais reste invaincu depuis 9 rencontres toutes compétitions confondues. Les Gones se sont notamment qualifiés facilement en Coupe de France face à La Suze (6-1), et, mercredi soir en Coupe de la Ligue en dominant Marseille (2-1), sans oublier le succès face au Stade de Reims dans cette même coupe le 12 décembre dernier (3-2). De plus, le groupe entrainé par Rémi Garde, qui vise une place européenne, aura à coeur de prendre sa revanche face à une équipe rémoise qui les avait battus sur le fil au match aller (2-1). De son côté, Hubert Fournier peut, lui, s'appuyer sur une bonne dynamique et un effectif quasiment au complet qui a certainement regardé la performance lyonnaise face à Marseille confortablement installé dans soncanapé. Si les Rémois ont la bonne idée de tenir tête à leurs adversaires, ce surplus de fraicheur pourrait d'ailleurs bien les aider à faire la différence et à réaliser, pourquoi pas, un nouvel exploit avec l'un des gros du championnat.

> Reims - Lyon, dimanche 19 janvier à 14h,

Julien Debant

stade Auguste-Delaune à Reims.

Opération rachat

Basket (Pro B, 24e j.) Le Portel – Châlons-Reims u-delà de la victoire qui est espérée, vendredi soir, dans l'antre toujours hostile du Portel, c'est surtout la manière de jouer et le comportement de l'équipe de Châlons-Reims qui seront scrutés. La défaite face à Fos (50-63), la 3e concédée à domicile, a en effet laissé un goût amer aux joueurs et à leur entraîneur, bien sûr, mais aussi aux 2 600 spectateurs qui s'étaient massés dans René-Tys, parmi lesquels figurait le président de la ligue nationale de basket, Alain Béral. Cette rencontre fut sans doute la pire sortie des Marnais cette saison. Un match indigne d'un leader, statut que le club occupait avant le coup d'envoi. Les raisons de cet échec sont incompréhensibles. Certes Nikola Antic était privé de John Turek, victime d'une gastro-entérite, mais dans le même temps son collègue, Remi Giuitta, déplorait l'absence de son intérieur US Sherman Gay. Sans excuse, Sacha Giffa et ses coéquipiers ont donc joué sans intensité et sans imagination, comme ils l'ont déjà malheureusement fait cette saison, mais en plus, ce soir là, sans réussite aux tirs. Châlons-Reims, redescendu à la 2e place (15 victoires et 7 défaites) doit donc se racheter au Portel, une équipe actuellement 6e du classement (13 victoires et 10 défaites) et qui reste un succès facile sur le parquet de Souffelweyersheim (51-70). A noter

A

Sacha Giffa et CCRB ont manqué le coche face à Fossur-Mer. Une réaction est attendue ce soir au Portel. © l'Hebdo du Vendredi

que lors de la phase aller, les hommes de Nikola Antic s'était imposés face aux Portelois sur le score de 86-78.

> Le Portel – Châlons-Reims, vendredi 17

janvier à 20h, salle Damrémont à Boulogne-sur-Mer.

Prochain match à domicile : Châlons-Reims – Poitiers (25e j.), samedi 25 janvier à 20h, Palais des Sports Pierre de Coubertin à Châlons-en-Champagne.

EN BREF

Michel Périn, le co-pilote sparnacien de l’Espagnol Nani Roma et leur All4 Racing Mini du Monster Energy X-Raid Team devraient remporter le rallye Dakar 2014 disputé en Argentine, en Bolivie et au Chili. Le podium final sera célébré dimanche 18 janvier à Valparaison. La veille de la 11e étape, disputée hier jeudi et remportée par la Mini d’Orlando Terranova (Roma et Périn ont terminé deuxièmes), leur écurie a donné des consignées pour figer les positions. Ce qui fait, que, sauf accident ou gigantesque erreur de navigation, et ce n’est pas Michel Périn qui en est un habitué, le Sparnacien gagnera son quatrième Dakar après ceux de 1994, 1995 et 1996, avec Pierre Lartigue sur Citroën. En 2012, le duo Roma-Périn avait pris la deuxième place. Jeudi soir, après la 11e étape disputée entre Antofagasta et El Salvador, Roma et Périn comptaient 5’32’’ d’avance sur Stéphane Peterhansel, 56’01’’ sur Nasser Al-Attiyah et 1 h 03’39’’ sur Orlando Terranova, tous sur Mini.

Dakar : sauf accident, Michel Périn va gagner !

Déjà titrée en élite, sur le contre-la-montre, la Rémoise a obtenu son premier maillot tricolore en cyclo-cross. © DR

J.D


N°333 du 17 au 23 janvier 2014 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

magazine

Concert - Kabaret Champagne Music Hall

En avant la musique !

Bords 2 scènes - Anniversaire

Au Kabaret, début d’année rime avec programmation variée. C’est ainsi que, d’ici fin janvier, vous pourrez y écouter et surtout applaudir deux groupes aux univers marqués, à savoir Puggy et Les Fatals Picards. Trio cosmopolite proposant une pop teintée de rock et rafraîchissante à souhait, Puggy se compose de Matthew Irons, chanteur-guitariste anglais, Romain Descampe, bassiste français, Egil « Ziggy » Franzén, batteur suédois, et se considère comme un groupe belge, la rencontre de ses membres ayant eu lieu au plat pays. Depuis Puggy va enflammer le K. © DR 2005, le petit groupe, à force de concerts et de festivals, est devenu grand, nous proposant aujourd’hui un troisième album, d’ores et déjà certifié disque d’or dans leur pays d’adoption. Les Fatals Picards, quant à eux, se définissent par leur plume acérée, leur humour qui fait mouche et leur musique aussi entraînante qu’entêtante. Après de timides débuts en 2001, le groupe se construit peu à peu la réputation qu’on lui connaît aujourd’hui et, bien que souvent boudé par les grands médias, il ne cesse d’enflammer les foules lors de ses nombreux concerts et autres festivals auxquels il participe, grâce à des tubes tels que « Bernard Lavilliers » ou « Punk à chien ». Après avoir vendu autant d’albums qu’il y a de rennais, soit plus de 200 000, Les Fatals Picards sont bien décidés à ne pas s’arrêter là et poursuivent actuellement leur dernière tour-

Le 1er janvier, l’Etablissement public de coopération culturelle (EPCC) baptisé Bords 2 scènes soufflait sa première bougie. Un an après la fusion entre l’Orange bleue et la Salamandre – la salle de concerts et le théâtre de Vitry-le-François - le bilan s’avère positif. « Ce projet est né il y a quatre ans, rappelle Robi Jarasi, directeur de la structure. Déjà à l’époque, on savait qu’il faudrait faire face à des baisses de subventions. L’objectif, c’était d’inventer un nouveau schéma pour optimiser nos espaces et nos programmations respectives. On a eu la chance de pouvoir installer cette fusion sur une période relativement longue, avec nos deux équipes et tous nos partenaires. » Aujourd’hui, l’ensemble du personnel œuvre sur un même site, dans les locaux de l’Orange bleue. Soit une économie annuelle d’environ 15 000 euros rien qu’en revendant les anciens bureaux de la Salamandre. La proximité et la convivialité en plus. « On a supprimé tous les doublons en termes de dépenses matérielles. Les gens travaillent mieux ensemble, les infos circulent plus facilement. On a une vraie dynamique d’équipe, qui nous permet de gagner en efficacité et en souplesse dans notre organisation. » Mieux encore, deux emplois aidés ont pu être transformés en CDI au sein de l’EPCC. Même philosophie pour la communication, avec un seul site internet et une plaquette commune. « Les rendez-vous proposés sont regroupés en deux thématiques : le spectacle vivant et les musiques actuelles. On s’est également associé à la Ville et ses magazines pour booster la diffusion de nos programmes. » Côté artistique, les spectacles se partagent entre le théâtre et la salle de concerts.

née en date !

La Salamandre et l’Orange bleue, heureuses…

C.L

> Puggy, vendredi 17 janvier à 20h30 (heure arrivée conseillée : 19h). Tarif : 25,6 euros. Les Fatals Picards, vendredi 24 janvier à 20h30 – Tarif : 25,5 euros. Kabaret Champagne Music Hall, 18, rue Nicolas Appert à Tinqueux. .

Les escargots ailés, une compagnie parmi d’autres à découvrir lors du 9e festival Machabulles, accueilli par Bords 2 scènes. © DR

Et si l’offre n’est pas plus importante quantitativement parlant, elle se veut beaucoup plus ouverte et pluridisciplinaire. « Nous pouvons désormais accueillir au théâtre des spectacles qui ne se prêtent pas techniquement à l’Orange bleue, et vice versa. Depuis septembre, on voit que le public s’habitue à cette nouvelle formule. Il est plus nombreux que l’an passé, tous types de spectacles confondus. »

S.L

> Plus d’infos sur www.bords2scenes.fr.

AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA CONCERTS VENDREDI 17 JANVIER

MUSICADE : LES ELÈVES EXPOSENT LEUR TALENT

Métiers de la Coiffure, de lʼEsthétique, du Sanitaire et Social

Début des Formations en Septembre 





CAP COIFFURE, CAP ESTHETIQUE BP COIFFURE, BP ESTHETIQUE

CAP PETITE ENFANCE

03 26 84 55 40 - www.gretamarne.com

Au programme : 1ère partie classique, avec Variations Roccoco pour Violoncelle et Orchestre de Tchaïkovsky, interprété par Bo-Geun Park, et seconde partie plus moderne. À 20h00. Entrée libre dans la limite des places disponibles - Conservatoire de Reims, 20, rue Gambetta. VENDREDI 17 JANVIER

POP/ROCK : PUGGY Une voix virevoltante et des formats imprévisibles, le trio propose une pop/rock rafraîchissante sur son 2ème album «Something you might like». À 20h30. Tarif : 25,60 euros - Le K, 18, rue Nicolas Appert à Tinqueux.

OPÉRA : DER KAISER VON ATLANTIS

Dans la mythique contrée d’Atlantis, l’empereur Overall a décrété une guerre totale incitant la Mort qui ne se sent plus respectée à briser sa faux. Les hommes confrontés à l’immortalité supplient la Mort de reprendre son office, ce qu’elle accorde si l’empereur part le premier... À 20h30. Séance supplémentaire le sam. 18 janvier à 20h30 - Tarif : de 10 à 26 euros - Opéra de Reims. SAMEDI 18 JANVIER

RETRANSMISSION CONCERT : VIOLETTA

Retransmission en direct du concert de Violetta au Grand Rex à Paris. Les comédiens-chanteurs interprèteront les meilleures chansons et chorégraphies de la série de Disney, le tout sur une mise en scène et des décors grandioses ! À 15h00. Tarif : 17 euros - Cinéma Gaumont Reims, 72, rue Drouet d’Erlon. LUNDI 20 JANVIER

MUSIQUE DE CHAMBRE AU CAFÉ DES ARTISTES Le Café des Artistes ouvre ses portes aux étudiants des classes de jazz en alternance avec celles de musique de chambre du Conservatoire à Rayonnement Régional de Reims. Un programme éclectique dans un cadre acceuillant et chaleureux. À 19h00. Entrée libre dans la limite des places disponibles - Café des Artistes, 13, rue Gambetta. MARDI 21 JANVIER

CONCERT ADAC : CLARA ET ROBERT SCHUMANN Trois jeunes et talentueux musiciens, Fabienne Taccola, Yves-Laurent Taccola et Leslie Green-Vidal, tous confirmés internationalement et respectivement professeurs à Saint Maur, Cachan et Épernay, interprèteront le trio op. 17 pour piano et cordes de Clara Wieck-Schumann. À 20h00. Tarif : 5/13/16 euros Conservatoire de Reims, 20, rue Gambetta.

MERCREDI 22 JANVIER

CHANTS YIDDISH RUSSES : NOËMI WAYSFELD & BLIK Avec son groupe Blik («regard» en yiddish) la jeune chanteuse Noëmi Waysfeld revisite les chants traditionnels yiddish russes avec le regard d’une jeune femme d’aujourd’hui. Dans le cadre du cycle «Voix du monde et musiques improvisées». À 20h00. Tarifs : 10/5 euros, gratuit pour les -16 ans - Théâtre du Chemin Vert, place du 11 Novembre, à Reims. JEUDI 23 JANVIER

AGE TENDRE ET TÊTES DE BOIS : SAISON 8 Le Meilleur d’Age Tendre avec tous les artistes que vous aimez réunis pour la dernière fois avec 60 musiciens et choristes... Au programme : Michelle Torr, Danyel Gérard, Hervé Vilard, Jean Jacques Debout et de nouveaux artistes. Présenté par Julien Lepers. À 14h30. Séances à 14h30 et 20h15 Tarifs : de 51 à 55 euros - Parc des expositions de Reims.

MUSIQUE EN MÉDIATHÈQUE A la découverte des instruments de musique ancienne : flutes, clavecin, théorbe, vilolon, violoncelle, et contrebasse baroques et peut-être encore des surprises... Programme autour de Bach, Telemann et bien d’autres. Par le département de Musique Ancienne du Conservatoire. À 18h30. Entrée libre dans la limite des places disponibles - Médiathèque Jean Falala, 2, rue des Fuseliers.


N°333 du 17 au 23 janvier 2014 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

magazine

EN BREF

Deux monologues valent mieux qu’un !

Théâtre - Comédie de Reims

> Majorette, vendredi 17 à 20h30 et samedi 18 janvier à 18h30. Tarifs : 6 à 22 euros. Le regard du nageur, vendredi 17, samedi 18, mardi 21, jeudi 23 et vendredi 24 janvier à 19h, et mercredi 22 janvier à 20h. Tarif : 15 euros. A La Comédi e.

AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA

C OMÉDIE : PSY «O N VOUS SOIGNER »

M E R C R E D I 2 2 J A N VI E R

VA

Venez participer à la plus grande thérapie par le rire jamais organisée ! Moins cher qu’une consultation, PSY vous emmènera dans un univeres fou, au rythme infernal ! À 20h30. Séance supp. le sam. 18 janvier à 20h30 Tarif : 29 euros – A l’Affiche, 110, av. J. Jaurès à Reims. S A M ED I 1 8 JA N VI E R

LE G RAND C ABARET PARIS

DE

Venez revivre les plus belles années de l’histoire des cabarets d’hier et jusqu’à aujourd’hui. Sexy, drôle et extravagant, le cabaret fait tourner la tête des Parisiens depuis plus de 150 ans. À 15h00. Tarif : 28,60 euros - Centre des Congrès, 12, bd. du Général Leclerc à Reims. D IM A N C H E 1 9 JA N V IE R

R ETRANSMISSION BALLET : J OYAUX Chorégraphié à New York en 1967, ce ballet aux costumes sertis de pierreries et colorés comme des bijoux, célèbre les trois villes et les trois écoles de danse qui ont forgé l’élégance, l’esthétisme et le style du chorégraphe George Balanchine. Retransmis en direct du Bolchoï.

P ERFORMANCE : L’ENCYCLOPÉDIE DES GUERRES

Un rendez-vous mensuel sous forme de conférenceperformance. Entre psychanalyse auto-administrée et cours d’histoire affolée. Par Jean-Yves Jouannais. À 19h30. Entrée libre sur réservation – La Comédie de Reims. V E N D R E D I 2 4 JA N V IE R

C OMÉDIE : UN

PETIT

COUP DE BLUES

?

On croit que les immeubles de bureaux sont vides, la nuit. Erreur ! Il s’y passe des choses étranges. On y croise des personnages étonnants ! Quand un cadre sous pression rencontre Elvis Presley chantant «Love me tender», le show et le business se mélangent en un cocktail délirant. Une comédie qui passe du blues au rock’n’ roll, sans perdre le tempo ! À 20h00. Séance supp. le sam. 25 janvier à 20h30 Tarif : 29 euros – A l’Affiche, 110, av. J. Jaurès à Reims. J U S QU ’ AU V E ND R ED I 2 4 J A N VI E R

THÉÂTRE : LE R EGARD

DU

NAGEUR

Une femme, dévastée par

une rupture amoureuse, prend la plume et nage à contre-courant pour revenir à la vie. À 19h00. A 19h les mar. 14, ven. 17, sam. 18, mar. 21, jeu. 23 et ven. 24 janvier, à 20h les mer. 15, jeu. 16 et mer. 22 janvier - Tarifs : 6 à 15 euros - La Comédie de Reims.

L'artiste plasticienne et illustratrice, diplômée en design de L’École supérieure d’art et de design de Reims, présentera au public, à compter de ce vendredi (jour du vernissage, fixé à 19h) et jusqu'au 9 février prochain, sa toute dernière exposition : Reste(s) à voir, sélection de quelquesuns de ses dessins les plus récents. Sera notamment présentée, une partie de la série Vos désirs sont des ordres, réalisée pour Point Ephémère et exposée à Paris en octobre 2013, ainsi qu’une nouvelle série inédite. Par ailleurs, Hélène Paris animera un atelier artistique à la Maison Commune du Chemin Vert, place du 11 Novembre, les mercredi 22 et 29 janvier de 14h à 17h (infos et réservations : 03 26 35 69 58). Galerie Nexus, 2, allée des Monts de Champagne / www.heleneparis.fr / www.nexusgalerie.com

Hélène Paris expose chez Nexus

Sous l'initiative de l'association Roseau et au profit des enfants atteints de cancer et de leucémie, et hospitalisés à l'AMH de Reims, la troupe des Sarrybiens se produira avec ses spectacles Tata Rillette et Prends pas froid, au Centre des congrès de Reims le samedi 25 janvier à 15h et 20h, ainsi que le dimanche 26 à 15h. Les places (14 euros) sont d'ores et déjà en vente auprès de Roseau. Rens. : 03 26 07 41 11 / association.roseau@orange.fr / www.association-roseau.fr

Les Sarrybiens pour les enfants de l'hôpital

CHAUFFAGE - BOIS - BUCHES - GRANULES Poêles-Inserts-Chaudières-Poêles à accumulation-Rénovation-Tubage

12 ans d’éxpérience Certification Qualibois 2013 (air + eau) Certificat d’économie d’énergies

JU S QU ’ AU S A ME D I 1 8 JA N VI E R

Chaudière à granulés à partir de 6164€HT Chaudière mixte (bois-granulés ) à partir de 6415€HT Poêles à Accumulation à partir de 3796€HT

THÉÂTRE : M AJORETTE ! Une petite majorette rêve et les paillettes de son costume brillent comme les étoiles de son univers. Un surprenant monologue où l’adolescence affleure, fascinante et inquiétante. À 19h30. A 19h30 les mer. 15 et jeu. 16, à 20h30 le ven. 17, et à 18h30 le sam. 18 janvier - Tarifs : 6 à 22 euros - La Comédie de Reims. JU S QU ’ AU D I M A NC H E 26 J A NV I ER

THÉÂTRE : LES SARRYBIENS

La troupe de théâtre amateurs les Sarrybiens jouera les pièces «Prends pas froid» et «Tata Rillette» au profit de l’association Roseau, qui vient en aide aux enfants atteints du cancer. À 15h00. Séances le sam. 25 à 15h et 20h, et le dim. 26 janvier à 15h Tarif : 15 euros - Centre des Congrès, 12, bd. du Général Leclerc à Reims.

1 TON DE GRAN NE LIVREE O ULES(1) %** %** FF 2 STERES ERTE OU Remise de de ise D m E Re B O IS LIVRES O notre gamme sur les modèles d’expo F POSE POE FERTES(1) sur toute LE 260€(1) Poêle mixte granule Chaudière automatique et bois sans électicité à granulés Poêle à granulés à partir de 1490€HT*

15

20

(1) Pour tout achat de poeles à granulés ou de poeles a bois pose : 260€HT.

V E N D R E D I 1 7 JA N V IE R

À 16h00. Tarif : 27,50 euros - Cinéma Gaumont Reims, 72 place Drouet d’Erlon.

Le festival de jazz-swing, désormais bien installé à Tinqueux, verra sa sixième édition se dérouler à la fois à la Maison des Associations et à la salle Paulette Billa, du jeudi 23 au samedi 25 janvier prochains. Un rendez-vous qui vaut le détour, rendant chaque année un hommage appuyé au guitariste Django Reinhardt. Au programme notamment, les artistes de Los R'Manos, Aman Michto, Lachto Drom (pour l'occasion, le fondateur de la formation, Christophe Lartilleux, a invité Ludovic Beier). Rens. : 06 73 69 67 35

Happy Birthday Django !

*hors pose et fumisterie jusqu’à fin 2013. **jusqu’au 8 février

C.L

SPECTACLES

Du dessin au pastel en passant par l'aquarelle, l'exposition Une artiste peut en cacher une autre, ouverte au public jusqu'au 19 janvier prochain à la salle Suzanne-Tourte de Cormontreuil, propose aux visiteurs de découvrir quelques-unes des œuvres (leurs, paysages, natures mortes, portraits...) d'une multitude d'artistes locaux, parmi lesquels Edith Chantegret, Meggy, Françoise Remy, Anne-Sophie Dendas, Monique Levesque, Marie-Josée Savart, Dany Pageau, Thérèse Villé mais aussi Marie-Pierre Marquet. Jusqu'au 19 janvier, de 14h à 19h. 4C, rue Simon-Dauphinot à Cormontreuil.

Exposition : peintures en effervescence à Cormontreuil

D’un côté, une petite majorette sujette aux rêves les plus fous, vivant dans un monde de lumière et de paillettes semblables à celles de son costume. De l’autre, une femme dévastée qui tente de rejoindre la surface après une rupture amoureuse douloureuse. S’adonnant toutes deux au difficile exercice du monologue, elles nous parlent de construction et de reconstruction, l’une opérant un retour à l’âge de l’adolesEntourée d'une fanfare, Vivianne nous embarque cence, lorsqu’elle rêvait d’être la meildans son rêve d'adolescente. © DR leure majorette de toutes, la capitaine du bataillon, et l’autre, détruite par une histoire d’amour terminée trop vite, espérant construire « une nouvelle femme, d’un genre nouveau », en nous racontant son histoire. Marquées par leurs expériences respectives, ces deux femmes se livrent sans concession dans deux monologues poignants, l’une superposant la personne qu’elle est aujourd’hui à l’adolescente qu’elle était à douze ans, revêtue de son costume brillant et accompagnée d’une fanfare villageoise la faisant virevolter, l’autre dressant le portrait d’une rescapée séparée du monde et des autres, n’ayant que deux échappatoires possibles : intégrer le groupe des nouveaux comportements amoureux ou choisir de plonger dans le fleuve et nager à contre-courant, avec pour seul espoir de croire que le véritable Amour existe encore. Deux textes attachants, intimes et drôles que la Comédie vous propose de (re)découvrir.

VISITE ET DEVIS GRATUIT - PLAN DE FINANCEMENT POSSIBLE

Du lundi au samedi de 14h à 18h - 77 rue Lesage à Reims 03 51 42 14 81 - eco-energies.services@sfr.fr www.eco-energies-services.fr


N°333 du 17 au 23 janvier 2014 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

L’horoscope de l’hebdo BÉLIER du 21.03 au 20.04

BALANCE du 23.09 au 22.10

Aujourd’hui, vous allez être très occupé(e) et vous ressentirez le besoin d'élargir vos horizons. Par ailleurs, vous aurez la chance de sortir de vos ornières et d'apprendre quelque chose de nouveau.

Votre vie affective pourrait souffrir de quelques instabilités.Soyez très tolérant(e) quoi qu'il vous arrive et n'imposez pas vos points de vue de façon arbitraire.

TAUREAU du 21.04 au 20.05

SCORPION du 23.10 au 22.11

De multiples possibilités de croissance se présenteront à la condition de composer les changements à venir avec les impératifs du quotidien. Coté affectif, il y a un risque de tensions nées de jeux de pouvoir entre partenaires.

GÉMEAUX du 21.05 au 21.06 La semaine vous invite à procéder à des changements pour compenser une certaine incompatibilité entre vos objectifs professionnels et vos obligations familiales. L'amour pourrait bien être votre point de stabilité.

CANCER du 22.06 au 22.07 Aujourd’hui, vous allez vous sentir métamorphosé(e). Vous n'aurez de cesse de faire le maximum pour vous sentir bien dans votre peau et garder un moral d'acier. Cela vous permettra de connaître de beaux succès.

LION du 23.07 au 22.08 Profitez des influx de cette nouvelle année pour suivre la voie ascendante que vous offre votre ciel astral. Mais n’oubliez pas que seuls les efforts, la persévérance et la patience vous mèneront au succès.

VIERGE du 23.08 au 22.09 Profitez de cette semaine pour sortir et multiplier les rencontres ! Essayez de garder les pieds sur terre et de rester lucide, car vous avez un peu tendance à prendre vos désirs pour des réalités.

3 bonnes raisons de lire Houston Rap (P. Beste, L.S. Walker, J. Kugelberg ; Sinecure Books, 2013)

Musique - La griffe Velours

Célibataire, vous avez tant d’amour à donner. Etesvous véritablement prêt(e) à faire la rencontre tant attendu(e). Soyez audacieux(se) et cela devrait vous apporter des résultats.

SAGITTAIRE du 23.11 au 22. 12 Vous vivrez une semaine quelque peu mouvementée mais constructive. Vous n’allez pas vous ennuyer et on recherchera votre compagnie. Si vous êtes en couple, les liens se renforceront.

CAPRICORNE du 23.12 au 20.01 Ami(e) capricorne, affirmez fermement vos points de vue, dites ce que vous pensez, agissez pour vous et non pour les autres. Votre place est maintenant dans la lumière et non plus dans l’ombre !

VERSEAU du 21.01 au 19.02 Au niveau professionnel, votre hiérarchie vous donnera les moyens pour avancer sur certains projets en cours. Fini les doutes et les déceptions que vous avez pu connaître ces derniers temps.

POISSONS du 20.02 au 20.03 Mettez de côtés vos doutes sur vous-même et sur votre avenir, ne vous torturez pas inutilement. La chance vous permettra d’amorcer la réalisation de vos ambitions.

Benoit MELVHILLE

Primo : pour une plongée en eaux troubles «T’es plutôt East Coast ou West Coast, toi ?» Voilà à quoi pouvait ressembler le début d’une conversation entre fans de Rap il y a une quinzaine d’années. Depuis, l’explosion d’Internet a fait voler en éclats les jolis petits vitraux des chapelles musicales à travers le monde, ouvrant des perspectives sur des terra incognita luxuriantes, telles Houston, Texas. Jusqu’à récemment, et hors des frontières de l’état de l’étoile solitaire, Houston existait surtout dans l’esprit et sur la platine de quelques fans bien informés sous la Houston Rap par P. Beste, L.S. Walker et J. Kugelberg (Ed. Sinecure forme de 2 entités indissociables : le groupe Geto Boys et son label, Books, 2013) © DR Rap-A-Lot. C’est dans les années 90 qu’un DJ du cru réussira, avec l’aide de quelques dizaines de collègues rappers (Scarface, UGK, Three Six Mafia...), le tour de force de créer une esthétique musicale ne devant rien aux synthés lancinants de la Californie ni aux samples crasseux de la Grosse Pomme. Son nom ? DJ Screw. Inventeur du Screwed & chopped, (qu’on pourrait traduire par «Défoncé et découpé») ragoût de Rap goûteux à base de beats ralentis, DJ Screw, sort 6 albums et 270 mixtapes (!) en l’espace de 7 ans, avant de tirer sa révérence, victime de son goût excessif pour un poison aux reflets pourpres : le sizzurp (ou purple drank), mélange de Sprite et de sirop codéiné, hautement addicitif et très toxique, qui laissera la scène locale exsangue à l’aube des années 2 000. Secundo : pour le poids des mots, le choc des photos E.S.G hilare, en train de se préparer une mixture aux teintes mauves que vous devriez maintenant reconnaître sans problème, Scarface en seigneur incontesté de la ville, pratiquant son swing sur un green de golf, danseuses de strip-club au string généreusement garni des pourboires de la soirée, si Houston Rap est si lourd, au propre comme au figuré, c’est que Peter Beste a su capter l’âme de cette scène. Backyards rongés par les mauvaises herbes, tronches déglinguées par la mauvaise herbe, pitbulls en rut et salons de coiffure discount...Pas demain la veille que les quartiers de Houston se retrouveront en couverture d’un catalogue Club Med. Et pourtant, les témoignages compilés ici, entre celui du vétéran K-Rino, à la rigueur presque monacale, et les souvenirs Sex, Drugs, Rap-n’-Roll de Bun B donnent férocement envie d’aller à la découverte de cette jungle et de la faune qui la peuple. Tertio : parce que Sinecure Books a pensé à faire les choses en grand Si un coup d’oeil suffit à ériger l’ouvrage au rang de somme définitive sur le sujet, il faut savoir que l’éditeur a décidé de mettre les petits plats dans les grands pour les fans les plus passionnés (mais aussi les plus fortunés). La version deluxe contient en effet un livre bonus, un 45 t et un DVD de Fat Pat, le légendaire album «All screwed up»double LP de DJ Screw, le tout présenté dans un coffret des plus coquets. La cerise sur le ghetto en quelque sorte... Le morceau à écouter au ralenti : Mike Jones feat. Slim Thug and Paul Wall «Still tippin’»

Dj Poom CHINER CHINER CHINER CHINER CHINER CHINER CHINER CHINER CHINER DIMANCHE 19 JANVIER

Epernay Brocante & Vide-greniers Esplanade Charles de Gaulle (parking Jard)

EN BREF

Oiry Bourse aux collections 9h-18h Prix visiteur : 1 euro Salle des fêtes

La maison de quartier Cernay-Europe accueille une matinée dansante dimanche 9 février, de 14h30 à 19h30, animée par l'orchestre Crescendo, adepte de la musette et de variétés. Tarif : 12 euros. Réservation au 03 26 07 39 11.

Matinée dansante à la maison de quartier Cernay-Europe


LES NOTAIRES VOUS PROPOSENT Office Notarial de GUEUX H. CROZAT - T. PIERLOT - E. ROGE

Office Notarial de WITRY LES REIMS

Notaires Associés

23, av. de Reims - 51390 Gueux

Service immobilier 03.26.03.49.72 - beatrice.gobreau@notaires.fr

CERNAY LES REIMS - Maison de 182m² hab sur 1424m² de terrain, comp : entrée, séjour de 42m² ac cheminée, cuisine éqpée, chbre, SDB, lingerie en rdc, gd palier, 4 chbres, SDB à l'étage. Cave. Garage. - Classe énergie : F

COURCY - pavillon en T.B.E. élevée sur sous-sol total comp entrée, salon ouvert sur cuisine épée, 4 chambres, SDB, WC, SDD à finir Classe énergie : F

SECTEUR CHATILLON SUR MARNE plain-pied sur beau terrain de 2500 m² élevé sur sous-sol total comp. entrée, salon de 32 m² avec cheminée, prolongé par véranda d'un côté et terrasse de l'autre -cuisine épée - 2 chambres, SDB - Classe énergie : F Réf :066/2068 181 600,00 €

CHOUILLY - Maison d'env. 100 m² sans jardin comp. sur 2 niv. entrée, cuisine épée, salon avec chem. WC, 2 chambres, dressing, SDB à rénover, grenier aménageable - Classe énergie : E

Réf :066/2182

444 300,00 €

Réf :066/2195

Réf :066/2206

284 600,00 €

138 500,00 €

CHAMPIGNY - Belle construction d'une SH de 220 m² + très gd sous-sol comp. sur 2 niv. entrée, salon de 45 m², 7 chambres dt 1 très gde, 2 SDB, chauffage gaz. Classe énergie : C

Réf :066/2200

Réf :066/2211

248 600,00 €

Office Notarial Foch

H E RV É C I R E T E T I S A B E L L E C I R E T- D U M O N T

APPARTEMENTS

G SECTEUR SAINT-RÉMY, appartement de type 2 d'une surface de 43 m² situé au 1er étage d'une résidence avec ascenseur et gardien comprenant : entrée, cuisine meublée, séjour, chambre, salle de bain, wc. Cave en rez-de-chaussée. - Classe énergie : G Réf :052/943 84 000,00 €

G QUARTIER SAINT-MARCEAUX, dans une copro-

priété avec jardin et piscine couverte, un appartement au 1er étage, comprenant : entrée, séjour (35m²), deux chambres, salle de bains. Une cave et un parking couvert. - Classe énergie : frais d'énergie non communiqués Réf :052/954 207 000,00 €

MAISONS REIMS

G RUE DE MAGNEUX, maison d'habitation avec jardin

comprenant entrée, cuisine, séjour, bureau, véranda au rez-de-chaussée, palier, 3 chambres, salle de bains à l'étage. 2 WC. Cave. - Classe énergie : D Réf :052/949 155 000,00 €

G UNE MAISON D'HABITATION AVEC COUR, élevée G SECTEUR ROBESPIERRE, un appartement de

type 4 situé au 2ème étage comprenant : entrée, séjour double, cuisine, dégagement, salle de bain, wc. Placards. Cave. Classe énergie : E Réf :052/945 120 000,00 €

G SECTEUR SAINT-MARCEAUX, un appartement avec parking aérien, comprenant entrée, cuisine, buanderie, séjour, deux chambres, salle de bains, WC - Classe énergie : E Réf :052/963 140 000,00 €

G RUE DE CHAMPIGNY, un appartement avec

cave et parking comprenant : séjour, 3 chambres, cuisine, salle de bains, WC. - Classe énergie : D Réf :052/964 145 500,00 €

sur sous-sol partiel, comprenant au rdc, salon-salle à manger avec cheminée à l'âtre, cuisine, couloir, WC ; au 1er étage, une chambre, une salle de bains, WC, palier, et au 2nd étage, deux chambres mansardées en enfilade - Classe énergie : G Réf :052/962 187 000,00 €

G MAISON SECTEUR PONSARDIN (190m²) avec par-

tie professionnelle au rdc (135m²) comprenant entrée, buanderie et bureau, cuisine, séjour, 4 chambres, 2 salle de bais, 2 WC sur niveaux et d'un appartement d'hôte de 50m². Terrasse et véranda- Classe énergie : C Réf :052/944 722 300,00 €

A BAZANCOURT - Maison de village en bon état avec le cachet de l'ancien, comprenant : - au RDC : entrée, séjour, salon, cuisine équipée et accès verrière, - à l'étage : palier : deux chambres et salle de bains avec wc, Grenier aménageable au dessus. Grand jardin et remise. DPE : F Ref. : 12631/39 Prix : 191 800 euros

A WARMERIVILLE - Pavillon individuel en parfait état de 1993, comprenant : - au RDC : entrée, bureau, séjour, cuisine équipée neuve, une chambre, wc et salle de bains, - à l'étage : palier, wc, salle de douches, trois chambres dont une avec dressing et débarras. Sous-sol total : pièce de réception de 35 m² avec coin cuisine, chaufferie, cave, wc et garage 2 VL avec porte motorisé. Jardin et remise. DPE : C Ref. : 12631/35 Prix : 350 000 euros

A WITRY LES REIMS - Pavillon individuel de plain pied de confort, comprenant : Entrée par véranda et hall d'entrée, salon - séjour avec cheminée insert, cuisine, trois chambres, salle de bains et wc, A l'étage : chambre et grenier. Sous-sol total. Jardin clos. DPE : F

A WARMERIVILLE - Maison de village, comprenant : - au RDC : entrée, séjour, salon, cuisine, - au 1er étage : palier, wc, salle de bains et deux chambres, Grenier au dessus avec une chambre. Dépendances, garage et cave. Jardin clos.

SECTEUR BAZANCOURT - Pavillon individuel de plain pied de confort avec sous-sol, comprenant : Entrée, séjour ouvert cuisine équipée, une chambre avec dressing, salle de douches et wc, A l'étage : mezzanine, 2 chambres, wc et bureau. Jardin clôturé et sous-sol traversant. DPE : E

SECTEUR WARMERIVILLE - Maison de campagne avec une 2ème maison pouvant être séparée, comprenant : Maison principale : - au RDC : entrée, cuisine, chambre, SAM, SDD, wc, vestiaire et bureau, - à l'étage : palier, 4 chambres, wc, salle de bains et grenier. Dépendances : salle de récpetion, atelier et deux garages. Maison secondaire d'environ 85 m² rénovée en 2002. DPE : D Ref. : 12631/74 Prix : 465 000 euros

Ref. : 12631/65

Réf :052/968 840 000,00 €

Prix : 186 700 euros

Ref. : 12631/73

Prix : 233 000 euros

Prix : 251 600 euros

29, boulevard Foch - 51100 REIMS - 03 26 89 89 28 www.etude-ciret.notaires.fr - www.immonot.com - www.seloger.com

G QUARTIER MOISSONS - Dans rue calme, sur un terrain de 940 m² entièrement clos de murs, maison ancienne de 13 pièces principales façade moëllons élevée sur cave, d'un rezde-chaussée, 2 étages et grenier aménageable en partie. Garage attenant 2/3 voitures avec possibilité de stationnement devant. Au fond du jardin, pièce d'été avec préau. - Classe énergie : D Réf :052/0917 1 030 000,00 €

MAISONS EXTERIEUR

G POUILLON, une maison d'habitation (construite en 2003),

comprenant : au RDC, entrée, cuisine, salon, séjour, WC. A l'étage : palier, 4 chambres, salle de bains, WC. Un garage. Classe énergie : C Réf :052/965 290 000,00 € G CORMONTREUIL, pavillon indépendant de 7 pièces élevé

sur sous-sol d'un rez-de-chaussée, un étage et un grenier. Comprenant: entrée ouverte sur cuisine à l'américaine meublée équipée/séjour donnant sur terrasse -salon/cheminée insert - bureau - salle d'eau - wc. A l'étage: 4 chambres - salle de bains - wc. Au-dessus, grenier. Le tout sur un terrain clos de 500 m². - Classe énergie : D Réf :052/933 410 000,00 €

G MAISON AVEC

JARDIN ET GARAGE comprenant au RDC, entrée, bibliothèque, cuisine, salon-salle à manger. Au 1er étage : trois chambres, mezzanine, terrasse, WC, salle d'eau, salle de bains, lingerie. Au 2nd étage : cinq chambres, WC, salle d'eau, grenier. Cave. - Classe énergie : C

Ref. : 12631/32

Service Immobilier : 03 26 97 25 94 www.cailteaux-hazarabedian-witrylesreims.notaires.fr

609 000,00 €

Sect FAVEROLLES ET COEMY - Maison de 2011 de 132m² hab, comp : entrée, séjour de 40m², cuisine éqpée, 5 chbres, dressing, SDD, SDB. Ssol. Jardin. Classe énergie : D

E. CAILTEAUX - D. HAZARABEDIAN Notaires Associés 2, avenue de Rethel - 51420 Witry-les-Reims

G CAUREL, maison ancienne excellent état de 7 pièces

principales avec piscine chauffée (5 x 10) située au coeur du village. Au rez-de-chaussée: entrée/placard - wc - salon salle à manger - cuisine meublée équipée. A l'étage: 3 chambres - salle de bains/wc - dressing. Au-dessus, palier aménagé en salle d'eau/wc - 2 chambres mansardées dont 1 donnant sur balcon.Terrasse couverte. Cave. Dépendance à usage de remise. Garages (2). Le tout sur un terrain clos et arboré de 1211 m². Faibles fonciers. - Classe énergie : C Réf :051/0842 506 500,00 €

G GUEUX, maison contemporaine avec piscine, en coeur de village, avec 5 chambres, grand séjour (70m²), larges baies vitrées, plein sud. Garage - Classe énergie : D Réf :052/939 875 000,00 €

GARAGES

G DANS COPROPRIÉTÉ BOULEVARD DIEU LUMIÈRE et rue de Taissy, un emplacement de parking non couvert Réf :052/966 6 500,00 €

LOCATIONS

G PLACE MAGNEUX - PROCHE GARE - Type 1 situé au 2ème étage dʼune résidence comprenant : pièce principale avec placards, coin cuisine équipée (plaques de cuisson, réfrigérateur), salle dʼeau avec wc. Classe énergie : F Loyer 392€ - Charges 30€ - Prov./Frais de bail 315€ G RUE KRAFFT – AVENUE DE LAON / PROCHE TRAMWAY - Type 2 dans résidence avec ascenseur comprenant  : entrée avec placard, séjour, cuisine, chambre, salle de bains avec wc. Cave. Parking aérien. Classe énergie : E Loyer 400€ - Charges 150€ - Prov./Frais bail 320€

G IMPASSE DES CARMELITES – CENTRE VILLE - Type 2 situé au 3ème étage dʼune résidence avec acsenseur et gardien comprenant : entrée avec placard, séjour avec coin cuisine et balcon, chambre avec placard, salle de bains, wc. Parking couvert. Classe énergie : en cours Loyer 550€ - Charges 55€ - Prov./Frais de bail 440€

G RUE EDOUARD MIGNOT - PROCHE GARE Type 2 situé au 3ème étage dʼune résidence avec acsenseur comprenant : entrée avec placard, séjour, cuisine meublée et équipée, chambre, salle de bains avec wc, débarras. Parking en sous-sol. Classe énergie : D Loyer 614€ - Charges 65€ - Prov./Frais de bail 491€

G RUE BLONDEL – PROCHE BD ROBESPIERRE - Type 3 au 3ème étage dʼune résidence avec ascenseur comprenant : entrée, séjour avec balcon donnant sur cour intérieure, cuisine meublée et équipée (réfrigérateur, four, plaques de cuisson), 2 chambres, débarras, salle de bains, wc. Parking en sous-sol. Classe énergie : E Loyer 528€ - Charges 160€ - Prov./frais bail 425€

G RUE DU DR THOMAS – DEBUT AVENUE DE LAON - Type 3 au 3ème étage comprenant : entrée, séjour, cuisine, 2 chambres, salle de bains, wc. Chauffage individuel gaz. Classe énergie : C Loyer 650€ - Charges 35€ - Prov./frais bail 520€

G RUE CAQUE – CENTRE VILLE - Type 4 au 3ème étage avec ascenseur comprenant : entrée, séjour double, cuisine meublée et équipée, 2 chambres, salle de douche, wc. Chauffage individuel gaz. Classe énergie : F Loyer 680€ - Charges 75€ - Prov./frais bail 200€ G RUE BUIRETTE – APPARTEMENT REFAIT

A NEUF - Type 5 au 3ème étage dʼun immeuble de standing donnant sur une cour intérieure comprenant : entrée, cuisine et arrière cuisine meublée et équipée, salle à manger, 3 chambres, salle de bains, wc. Vu sur espaces verts. Classe énergie : E Loyer 1100€ - Charges 160€ - Prov./frais bail 700€

GARAGE

G RUE POUILLY – COURS LANGLET - Dans rési-

dence « Le Carré Royal » emplacement de parking situé en sous-sol avec entrée sécurisée. Loyer 80€/mois hors charges - Prov./frais bail 40€

LOCAL COMMERCIAL

G SECTEUR AVENUE DE LAON - Dans ensemble

immobilier à usage de commerce, locaux disponibles dʼenviron 763 m² pour activité de salle de billards. Loyer : nous consulter

Les prix sʼentendent émolument de négociation compris conformément au décret n°93.1060 du 09/09/93, barème fixé à 5% HT de 0 à 45.735 € et 2.50% HT au-dessus de 45.735 € + TVA 20%


www.immonot.com

THIENOT ASSOCIES 23, rueet Libergier  

www.thienot-notaires.fr

NOTAIRES REIMS

23, rue Libergier REIMS

03 26 04 38 99

03 26 40 13 31

03 26 40 13 31

Etude ouverte du lundi au samedi

Olivier THIENOT  Frédéric LOGEART Bertrand ROLLIN  François GAUTHIER

VENTES 03 26 04 38 99 thienotimmobilier.51046@notaires.fr

REIMS. HAMEAU DE L'EST, maison mitoyenne de 5 pièces principales de 88m2, sejour , cuisine, cellier, 3 chambres, 2 wc.Garage et jardin.Prévoir travaux déco.Chauffage gaz.Libre de suite. CLASSE ENERGIE:E

Ref. : 132605

PRIX : 156 000 €

CORMONTREUIL, Pavillon 5 pièces de 97 m2 hab. avec sous sol. Jardin agréable. Séjour salon avec cheminée. Cuisine équipée. 3 chambres. Chauffage éléctrique. Classe energie : E

Ref. : 131820

PRIX : 223 000 €

SECTEUR JACQUART-CAMILLE LENOIR, dans petite copropriété, Appartement de 86 m2 hab. au 3 ème et dernier étage sans ascenseur, séjour avec cuisine ouverte, 2 chambres de 15 m2, lingerie, salle de bains. Fenêtres en PVC. Chauffage au gaz. Cave. Faibles charges. Classe énergie : F

Ref. : 129597

PRIX : 197 000 €

LOCATIONS 03 26 04 38 70

APPARTEMENTS CENTRE VILLE - Studio meublé au 2ème étage comprenant un espace séjour avec cuisine, salle de bains avec WC et une chambre Loyer 450 € + 40 € charges + 427.50 € frais de notaire DPE : E (256) GES : B (8,3) SUPERFICIE : 31 M² PROCHE CENTRE VILLE - Appartement de type 2 très propre au 2ème étage avec ascenseur comprenant : entrée, séjour, coin cuisine, dégagement, une chambre, salle de bains avec WC, loggia, un parking en sous-sol. Loyer: 500 € + 70 € charges + 465 € frais de notaire DPE : E (238.09) GES : C (11.98) SUPERFICIE : ENVIRON 59 M² SECTEUR GARE- CLAIRMARAIS - Bel appartement de Type 3 dans résidence récente – au 3ème étage avec ascenseur comprenant : entrée avec rangement, séjour, cuisine ouvrant sur le balcon, WC, dégagement, salle de bains, deux chambres, place de parking en sous-sol. Loyer : 650 € + 60 € de charges + 587.50 € de frais DPE : D (193) GES : B (10.3) SUPERFICIE : 66.07 M² SECTEUR CHAMP DE MARS - Appartement de type studio au 4ème étage avec ascenseur comprenant entrée avec placard, pièce principale avec balcon, coin cuisine équipée, salle de douche avec WC, cave et parking en sous-sol. Loyer 365 € + 80 € charges + 363.75 € frais DPE : D (171) GES : E (40) SUPERFICIE : 33 M² GARAGE UN GARAGE FERMÉ EN SOUS-SOL "RÉSIDENCE TIERS TEMPS" avec entrée rue des Capucins et rue Clovis. Loyer : 80 € + 100 € de frais de notaire

REIMS CENTRE. SECTEUR CLOVIS-BOULARD. Dans résidence des années 1980, appartement 6 pièces en duplex au 2ème et dernier étage sans ascenseur avec sejour,cuisine équipée, 3 ou 4 chambres,sdb et sdd.Garage et grand cellier.Terrasse de 4m2.Prévoir travaux de déco.Libre rapidement. CLASSE ENERGIE:D

Ref. : 127798

PRIX : 269 000 €

PROCHE CAVE TAITTINGER, APPARTEMENT 5 PIÈCES. Dans résidence sécurisée, Appartement 5 pièces avec balcon au 3 ème étage, exposition ouest, calme. Cave. Parking. Classe energie : D

Ref. : 110242

PRIX : 207 500 €

REIMS-HOPITAL. Maison ancienne 6 pièces mitoyenne d'1 côté de 110 m2 habitables avec jardin. Séjour-Salon-bureau ( l 'ensemble 45 m2). Cuisine. 3 chambres et salle de bains à l 'étage.Sous sol. garage. Chauffage au gaz. Classe énergie : E

Ref. : 99135

PRIX : 243 500 €

MAISON FISMES - Maison sur sous-sol complet T6 -comprenant au rez de chaussée : entrée, salon-séjour avec cheminée, cuisine équipée, WC, salle de bains, 1 chambre. A l'étage : 3 chambres, salle de douche, WC. Jardin Loyer : 800 € + frais 712.50 € DPE : F (417.20) GES : D (21.8) SUPERFICIE : 99.76 m² LOCAL COMMERCIAL

REIMS CENTRE VILLE- VESLE. Local commercial d'environ 120 M² avec vitrine. Renseignements à l'étude.

V EN TE S - 0 3 2 6 0 8 2 6 0 8 CHARLES ARNOUD - en résidence avec ascenseur type 3 composé entrée avec placards, 2 chambres, SDD balnéo, cuisine intégrée ouverte sur le séjour, déco contemporaine garage, excellent état CE E Ref. : 14a01 155 900 € TINQUEUX HAUBETTE TYPE 4 de 78 m2 + balcon de 15 m2 composé,entrée, cuisine meublée, séjour double donnant sur un jardin sans vis à vis, 2 chambres, dressing, sdb, placard, 14 m2 de balcons bon état CE D Ref. : 13k06 166 200 €

VE NT E S - 03 2 6 0 8 2 6 0 8 SAINT BRICE COURCELLES, belle maison non accolée offrant salon/séjour, cuisine équipée de qualité , arrière-cuisine, 1 chambre avec douche privée, toilette avec lave-mains , 4 chambres à l'étage, salle de bain et wc séparé, garage, sous-sol complet, jardin de 620 M2 CE : D Ref. : kad2

TINQUEUX dans une petite copro T III de 63 m2 avec garage et cave composé entrée, dresing, cuisine équipée, 2 chambres, séjour, salle de bains de qualité, trés calme CE : C

341 300€

140 000€

274 400€

SECTEUR LESAGE - 3 pilliers proche centre dans une résidence neuve appartement jamais occupé de 69 m2 avec terrasse de 11 m2 sud donnant sur des jardins, au dernier étage avec ascenseur garage et parking privatif , entrée placard, cuisine intégrée de qualité, ouverte sur le séjour , 2 chambres parquet, sdb charges individuelles : 100 € prêt à vivre CE : D Ref. : 13L01

REIMS PROCHE DE TINQUEUX pavillon non accolé sur sous sol avec jardin et double garage composé entrée séjour doublé cuisine, salle de douche ‡ l'italienne, une chambre buanderie, au 1er palier 4 chambres salle de bains, cave Classe énergie : D

TINQUEUX, proche commerces et commodités sur 800 m2 de jardin, pavillon de plain pied non accolé sur sous sol total composé entrée, séjour double avec cheminée, cuisine, 2 chambres, salle de bains + douche, véranda donnant sur le jardin chauffage central fuel bon état général Ref. : 13m04

223 000€

300 000€

250 000€

REIMS - ST THOMAS dans une rue calme, immeuble de rapport en brique composé de 6 appartement de 2 type 2 et 3 T III une partie libre surface totales : 260 m2 chauffages individuels gaz + 7 garages loués , + un terrain à bâtir à diviser excellent état, bonne rentabilité renseignements uniquement sur rendez-vous. Ref. : 13M06

ORMES AU COEUR DU VILLAGE EXCLUSIF une grange en pierre à aménager sur 1 200 m2 de terrain, surface au sol 220 m2 possibilité d'un triplex orientation sud sans vis à vis 181700 € + frais de raccordement réseaux - terrain à bâtir de 566 m2 + frais de raccordement réseaux - terrain à bâtir de 591 m2 + frais de raccordement réseaux . Ref. : 13K16

SECTEUR VAL DE VESLE, Trés belle maison de 165 M2 habitables sur jardin de 1100 M2 2 terrasses, salon séjour de 61M2, cuisine équipée, 4 chambres dont une avec salle de douches et wc, salle de bain; sous sol complet avec garage 2 voitures, possibilité de faire une chambre ou un bureau, piscine hors sol, chauffage fuel , alarme. DPE : D Ref. : 12655/21

570 000€

181 700€

434 000€

m a i l : i m m ob i l i e r. 5 1 06 7@ n o t a i r e s. fr

Ref. : 13m01

Ref. : 13H01

REIMS PROCHE DE TINQUEUX idéal retraités dans secteur calme et résideneil, pavillon de type 5 avec garage et jardin clos, composé entée, séjour double avec cheminée, cuisine équipée, véranda, une chambre, sdb, dressing, au 1er palier 2 chambres sdd, bonétat général. DPE : F Ref. : 14a02

REIMS QUARTIER CERNAY - dans une rue tres calme, pavillon de type 5 accolé d'un coté en traditionnel avec garage, cave et jardin de 200 m2 clos, entrée, séjour double, cuisine donnant sur une véranda récente au 1er 3 chambres sdb, chauffage gaz recent, bon état général - Classe énergie : E Ref. : 13E07 187 000 € VIGNOBLE SECTEUR PARGNY LES REIMS pavillon non accolé sur cave avec jardin et grand garage donnant directement sur les vignes sans vis à vis composé entrée, séjour double, cuisine meublée, au 1er 3 chambres sdb, électricité neuve, fenêtres PVC chaudière récente bon état. Ref. : 13L02 210 000 €

L O C A TI O NS - 0 7 8 8 2 2 4 1 1 7 REIMS, SAINT RÉMI, Résidence en coeur d'îlot, appartement agréable et ensoleillé avec belle terrasse paysagée, type II de 73 M², cuisine équipée, garage fermée. DPE : E

PORTE DE PARIS HAUBETTE, location possible pour etudiants en résidence récente, t III de 63 m2 avec parking en sous sol séjour 28 m2 cuisine équipée, 2 chambres, charges individuelles excellent état. CE: D

Ref. : DOU Loyer 665.00 € + 60€ charges + 16.50 € teom. FB 382.50 € TEL : 07 88 22 41 17

Ref. : kad Loyer 630 € charges 90 € toem 13 €, FB 510 € TEL : 07 88 22 41 17

CHAMPFLEURY, MAISON CONTEMPORAINE pavillon neuf jamais habité de plain pied non accolé avec garage et jardin, entrée, séjour ouvert sur la cuisine aménagée, 3 chambres, sdd, prestation de qualité Classe énergie : D Loyer 990,00 € FB 720 € Réf :dio TEL : 07 88 22 41 17

EN RÉSIDENCE, appartement de 67 M2 avec deux chambres et séjour de 27 M2 en excellent état, cuisine équipée, dressing, loggia fermée, cave, chauffage individuel au gaz. DPE :D/E. Ref. : Champ loyer 600.00 € + charges 63 € FB 513 € TEL : 07 88 22 41 17

L e s p r ix s ’e n te n d en t h o n or a ir es d e n é go ci at io n s in c lu s .


OFFICE NOTARIAL CLOVIS É t u d e d e M e s V. C R O C H E T, D . M E N N E T R E T, S . J A C Q U E M A I N - C O U R N I L , C . P I E R R E T e t C . T H I B A U LT

Notaires associés 15, rue Clovis - REIMS VENTE

03 26 87 71 72 - location 03 26 87 71 70

immobilier.51047@notaires.fr - www.notaire-clovis-reims.fr - www.immonot.com

MAISONS REIMS DISTRICT AXE ST REMI/VICTOR HUGO maison triplex, d'env 112 m² hab (135 m² sol) comprenant grand garage et jardinet au RDC. 1er étage espace séjour 35 m² sur large balcon et cuisine. 2ème : 4 chambres dont une sur balcon, SDB. CC au gaz. DPE : E Prix :187 000,00 € EXCLUSIVITE- REIMS LIMITE CORMONTREUIL - Maison sur 124 m² de terrain comprenant au RDC : Entrée, buanderie, garage et jardin - A l'étage : Séjour avec chem, donnant sur une terrasse, cuisine équipée (17m²) - Au second : 4 ch, SDD/Wc. Une vaste pièce à aménager, possibilité ch/SDD/bureau. Chauff gaz - ENSEMBLE EN TRES BON ETAT - Classe Energie : D Prix :205 600,00 € SECTEUR TINQUEUX, MAISON ULTRA CONTEMPORAINE, récente, CONCEPTION D ARCHITECTE, offrant de beaux volumes bien distribués. Beau jardin clos, sans vis-à-vis, avec piscine chauffée. Bonne exposition. Env 250 m². Grandes réceptions, cuisine intégrée, 2 chambres, bureau, dressing et SDB au RDC. A l'étage : 2 chambres, bureau et SDB. Garages. S/sol. EXCELLENT ETAT GENERAL, prestations haut de gamme. Classe énergie : C Prix :980 000,00 €

SECT CHARLES ARNOULD - Maison ancienne rénovée sur 324 m² de terrain clos - Surf hab d'env 100 m² comprenant au RDC : Entrée avec placard, séjour, salon, cuisine éq, buanderie et Wc. A l'étage : 3 ch dont une de 15 m², SDB/Wc. Chauff gaz - Dépendance (anc garage) à usage de rangement. ENVIRONNEMENT CALME ET AGREABLE. Classe Energie : E Prix :249 000,00 €

EXCLUSIVITÉ CHARLES ARNOULD maison ancienne jum d'un seul côté avec garage (accès étroit) et jardin, comprenant cuisine équipée, salon et SDD au RDC. A l'étage : 3 chambres et cab de toilettes. Cave. Véranda. Cour/parking. Cc au gaz. Classe énergie : E Prix :176 700,00 €

EN EXCLUSIVITÉ, SECTEUR JACQUART, maison "appartement" duplex de 5 pièces principales, avec terrasse et deux parkings en coeur d'îlot. Séjour d'environ 27 m² et 3 chambres. Construction datant d'une dizaine d'années. Bon état général. Classe énergie : E Prix :189 000,00 €

PROX BD DES BELGES/CHARLES ARNOULD, maison jum d'un seul côté, comprenant séj 26 m², cuisine et 3 chambres. Sous/Sol total avec partie garage. Jardin. CC au gaz. Fenêtres PVC. Ensemble bien entretenu.

EN EXCLUSIVITE TINQUEUX, maison indépendante, T7 d'env 150 m² hab sur 2 niv comprenant séjour 40 m², cuis éq, 3 ch et SDD au rdc. A l'ét : 2 ch, dressing et SDB. Cave. Garage attenant pour 2 voitures. Jardin clos (env 400 m²). Secteur calme et agréable.

Classe énergie : F

Classe énergie : D

Prix :182 000,00 €

EN EXCLUSIVITE CORMONTREUIL, La Villageoise, maison ancienne à rénover, comprenant cuisine ouverte sur salon, SDD au rdc. A l'étage : 2 chambres. Env 66 m² habitables. Jardin. Garage (34 m²). CC au gaz. Travaux à prévoir. Classe énergie : DPE vierge. Prix :145 600,00 €

Prix : 327 000 €

SAINT BRICE COURCELLES, maison 6 pièces, indépendante, sur 518 m² de terrain. Env 120 m² hab de plain-pied , surélevée par sous/sol total (avec partie garage). Séjour chem 34 m², cuisine équipée, 4 chambres, SDB et SDD. S/sol en partie aménagé. Jardin. Secteur calme. Classe énergie : F Prix :259 200,00 €

MAISONS CAMPAGNE EXLUSIVITE VERZENAY - Maison ancienne rénovée avec cour pavée sans aucun vis-à-vis ; Possibilité de rentrer une voiture - Surface hab : 104 m² comprenant au RDC : Entrée, séjour, salon et cuisine. A l'étage 2 ch SDB/Wc. Cave. ENSEMBLE AGREABLE. Classe Energie : C Prix :166 400,00 € SECTEUR MERFY maison indépendante sur 597 m² de terrain arboré, plain-pied surélevé par un sous/sol total, comprenant cuisine sur salon et véranda, 2 chambres et SDB à l'étage. Bureau au rdc , partie garage, lingerie. Ensemble bien entretenu avec rafraîchissement à prévoir. CC au fuel. Classe énergie : F Prix :177 000,00 € MAILLY CHAMPAGNE en exclusivité , maison indépendante, datant des années 60 avec garage et jardin (parcelle de 332 m²). 5 pièces comprenant cuisine et double séj au rdc. A l'étage : 3 ch et SDB. Sous/sol. Garage indépendant et remises. CC au gaz. Travaux à prévoir. Classe énergie : G Prix :187 000,00 €

EN EXCLUSIVITE VERZY maison ancienne rénovée d'env 107 m² hab compr cuisine ouverte sur séjour/salon au RDC. A l'étage : 3 chambres, bureau et SDB. CC au gaz. Cour. Cave. Classe énergie : D Prix :197 000,00 €

SECT WITRY LES REIMS, corps de ferme sur 1473 m² comprenant une maison à usage d'habitation T8, d'env 160 m² hab, grande cour avec partie pelouse et bâtiments d'usage divers. Cave. Ensemble bien entretenu. Classe énergie : F Prix :435 000,00 €

BOUZY lot de deux maisons jumelles sur 2000 m² de terrain, offrant diverses possibilités (investissement locatif ou réunion des deux maisons) d'une surface habitable chacune de 81 m² (4 pièces sur 2 niveaux : séjour, cuisine wc au RDC et 3 ch et SDB à l'étage). Soit total de 162 m². Garages. CC au fuel. Classe énergie : F Prix :259 000,00 €

EXCLUSIVITE VERZY, maison ancienne entièrement rénovée, sur 2258 m² de terrain, avec dépendances et caves. Environ 220 m² habitables, comprenant réceptions totalisant 70 m² avec cheminée, cuisine équipée, bureau au RDC. A l'étage : 3 chambres, sdb et SDD + combles aménagés grand espace chambre avec dressing. Beau jardin. Terrasses offrant très belle vue. CC au gaz. Ensemble en très bon état. Classe énergie : D Prix :518 000,00 €

SECTEUR PRUNAY Ensemble immobilier sur env 2400 m² de terrain clos comprenant une maison d'habitation d'env 166 m² hab sur deux niveaux (séj/sal, cuis équipée, bur, 4 ch, SDD). Grande cour intérieure avec dépendances à usage professionnel (total 600 m²). Vaste jardin. ENSEMBLE TRES BIEN ENTRETENU. CC au gaz. Classe énergie : D Prix :723 000,00 €

SECT LUDES maison offrant de très beaux volumes. Environ 350 m² habitables + dépendances. Réceptions de 64 et 37 m² au rdc. Bibliothèque 32 m². Cuisine équipée. Une ch et SDD. A l'étage : 4 chambres et grande SDB. (5è ch possible). Réception et cuisine d'été sur patio pavé avec barbecue. Garage/parking. Très beau jardin avec bassin, arboré et clos, parfaitement entretenu. Classe énergie : C Prix :620 000,00 €

VERZY EXCLUSIVITÉ, Maison ancienne offrant un beau potentiel après travaux de rénovation. Façade avec cachet. Jardin. RDC comprenant cuisine 10 m² et triple réceptions totalisant 50 m². A l'étage : 4 chambres. Sous/sol. Classe énergie : DPE vierge. Prix :166 400,00 €

APPARTEMENTS TINQUEUX - Copropriété bien entretenue - 4 pièces situé au 3ème et dernier étage (SS ASC) comprenant : Entrée, séjour, cuisine, 2 ch, SDB, Wc. Nbreux rangements. Vaste loggia - Cave et garage. ENSEMBLE AGREABLE ET LUMINEUX - Classe Energie : D Prix :125 200,00 €

SECT SAINTE CLOTILDE - Résidence récente (2007), appartement de 3 PP situé au 1er étage avec ASC comprenant : Entrée, salon/séjour, cuisine éq ouverte, 1 ch, SDD, Wc. Balcon. Garage en sous-sol. ENSEMBLE EN TRES BON ETAT, ENVIRONNEMENT AGREABLE. Classe Energie : D Prix :146 000,00 €

CENTRE VILLE / JARD - IDEAL INVESTISSEURS - Loyer annuel : 4800 € - Bail juin 2013. Copropriété bien entretenue, 2 pièces situé au 6ème et dernier étage avec ASC - Balcon - Surf hab env 50 m² comprenant : Entrée, séjour, cuisine, ch et SDB. Cave. ENSEMBLE AGREABLE Classe Energie : D Prix :105 000,00 €

PROX BD JAMIN 1er étage d'un immeuble ancien, vaste T6 d'env 143 m², avec GARAGE, comprenant séjour de 36 m² avec cheminée, cuisine équipée, arr cuis, bureau, 3 chambres et SDB. Placards. Fenêtres PVC. Ensemble très agréable et lumineux. Classe énergie : D Prix :306 000,00 €

SECT POMMERY en résidence de bon standing, avec espaces verts, 4 pièces d'env 80 m² comprenant séjour/salon 27 m² et 2 ch. Ascenseur. Cave et garage (park coll fermé). Classe énergie : C Prix :125 500,00 €

CLEMENCEAU Agréable 3 pièces, lumineux, avec balcon, au 4è étage (ss asc) avec cave et GARAGE. Bon état général, fenêtres PVC. Cuisine équipée, séjour et 2 chambres. Classe énergie : E

Prix :145 800,00 €

EXCLUSIVITE, DERNIER ETAGE APPARTEMENT (135 m²) TERRASSE (35 m²), sect St Marceau, 5/6 pièces au 6ème étage offrant belle vue dégagée. Triple réceptions (63 m²) avec cheminée, cuisine équipée, 3 chambres et SDB. Très bon état général. Fenêtres PVC et grandes baies alu côté séjour. Cave et parking sur cour. Classe énergie : E Prix :345 000,00 €

SECT CERNAY JJAURÈS, immeuble ancien en bon état, bel appartement duplex (2ème/3ème étage) comprenant belle pièce de séjour avec cachet, cuisine spacieuse. Partie duplex avec une grande chambre (30 m² sol), SDD. Surf sol 80 m². Très bon état général. Faibles charges. Ensemble très agréable. Classe énergie : E Prix :145 800,00 €

LOCATIONS AU 03 26 87 71 70 STUDIO - RUE DE VESLE - appt dans immeuble ancien rénové, proche commerces et tramway, 36 m², 1er étage, cpt : - Entrée + placards - Pièce principale avec kitchenette - WC - SDD - Chauff ind élect. , Classe Energie : E FRAIS DE BAIL:281.25 € LOYER :375.00 € HC

F2- PROCHE HYPER CENTRE, RUE PIPER dans résidence neuve BBC, appt de 53m2 au 2ième étage, cpt :entrée avec placard, séjour avec cuisine ouverte équipée, balcon, SDB, WC, chbre, parking en s/sol, chauf collectif gaz, Classe Energie : B FRAIS DE BAIL:442.50 € LOYER :590.00 € HC

F2- RUE DE TAMBOUR, appt en excellent état dans immeuble ancien bien entretenu, proche mairie, parquet, rdc, cpt : Entrée avec placards, séjour, cuisine, SDB avec WC, chbre, chauf ind. gaz, Classe Energie : F FRAIS DE BAIL:375.00 € LOYER :500.00 € HC

F2 - RUE PONSARDIN, appt de 46m2 en bon état dans résidence, 3ième étage, libre le 04/02/14, cpt : entrée, séjour, cuisine ouverte, chambre, SDB avec WC, balcon, chauf. ind. élect., park. en sou/sol, Classe Energie : F FRAIS DE BAIL:412.50 € LOYER :550.00 € HC

F3- BD POMMERY, appt de 83m2 en excellent état dans résidence, superbe vue, 8ieme et dernier étage, cpt : entrée et dgt avec placards, cuisine, arrière cuisine, séjour avec balcon, 2 chbres dont une avec placard et balcon ouverte sur séjour, SDB, WC, cave, chauf. coll. Classe Energie :C FRAIS DE BAIL:450.00 € LOYER :600.00 € HC F3 - RUE EMILE ZOLA dans résidence, en bon état,, 6e étage, cpt : entrée avec dégt, cuisine, séjour, 2 chambres, SDB , WC , cave, garage, chauf collectif. Classe Energie : D FRAIS DE BAIL:397.50 € LOYER :530.00 € HC

F3- RUE HOUZEAU MUIRON, appt en bon état dans résidence calme, 4e étage, cpt : entrée avec placards, séjour, cuisine, 2 chbres dont une ouverte sur séjour, SDB, WC, cave, garage, parking, chauf coll., Classe Energie : D FRAIS DE BAIL:390.00 € LOYER :520.00 € HC F5 - RUE H.BARBUSSE - Appt de 106 m2 dans secteur calme, en bon état, en résidence, cpt : entrée, cuisine avec éléments, séjour avec balcon - 4 chbres, loggia, cave - Parking s/s, Chauff coll. classe énergie D. FRAIS DE BAIL:502.50 € LOYER :670.00 € HC


N°333 du 17 au 23 janvier 2014 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

magazine

LE GROS PLAN

LA SÉLECTION

Patrick Vanlanghenhoven

L’amour est un crime parfait

Genre: Thriller Pays: France Durée: 1h51 Réalisateur : Jean marie et Arnaud Larrieu Acteurs: Mathieu Amalric, Karin Viard, Maïwenn.

Lausanne, les paysages enneigés, la montagne où, dans un chalet perdu, un homme et une jeune femme se livrent aux jeus de l’amour et des pulsions. Au petit matin, elle s’évanouit dans les bras du néant. C’est une autre ombre féminine qui demande des comptes à ce professeur de littérature. Nous apprendrons que cette dernière est sa sœur. Quelle relation entretiennent-ils ? L’inceste pointerait le bout de son nez que nous n’en serions pas étonnés. L’affaire prend un autre tour avec la disparition de la jeune fille. Nous voici comme spectateurs d’un suspense à la Agatha Christie, postulant sur le criminel. Les pistes se troublent, nous égarent, la neige efface les traces, le corps de la jeune fille, jeté dans un gouffre. Nous comprenons que dans ce ballet, les personnages qui défilent sous nos yeux, certains frôleront la folie. Ils errent sur la frontière entre l’esprit sain et les sombres méandres de la mort. La mère de Barbara, la jeune fille, tente de remonter la piste. Elle entame avec Marc le professeur de littérature qui l’a vue pour la dernière fois, un étrange manège de séduction. Appartient-il à un sentiment amoureux réel ou est-ce un piège pour mieux comprendre ?

Retrouvez les sorties de la semaine et l’interview des réalisateurs sur www.cine-region.fr, nos chroniques sur France bleu Champagne 95.1.

LES HORAIRES

Gaumont Parc Millésime

Violetta en concert - VF sam : 15:00, 15:00 A Coup Sur - VF TLJ : 13:40, 15:45, 17:45, 20:00, 22:15 Les Brasiers De La Colere - VF mer : 14:30, 17:10, 19:50 jeu : 14:30, 17:10, 22:15 ven : 14:30, 19:50, 22:15 sam : 17:10, 19:50, 22:15 dim : 14:30, 17:10, 19:50, 22:15 lun : 14:30, 22:15, 17:10 mar : 14:30, 19:50, 22:15 Divin Enfant - VF TLJ : 14:40, 16:40, 18:40, 20:30, 22:30 dim : 10:15, 12:30, 14:40, 16:40, 18:40, 20:30, 22:30 L'amour est un crime parfait - VF TLJ : 13:15, 15:35, 17:55, 20:15, 22:35 dim : 10:50, 13:15, 15:35, 17:55, 20:15, 22:35 Les Brasiers De La Colere - VOST mer : 22:15 jeu : 19:50 ven : 17:10 sam : 14:30 dim : 11:45 lun : 19:50 mar : 17:10 L'amour est un crime parfait - VFST jeu : 20:15 sam : 15:35 Twelve Years A Slave - VF dim : 10:30 Yves Saint Laurent - VF TLJ : 13:30, 15:45, 18:00, 20:20, 22:30 dim : 11:30, 13:30, 15:45, 18:00, 20:20, 22:30 Belle et Sébastien - VF TLJ : 13:20, 16:10, 17:40 dim : 11:15, 13:20, 16:10, 17:40 Casse Tete Chinois - VF TLJ : 19:50, 22:15 La Reine des neiges - VF 3D mer sam : 15:25, 17:40 dim : 11:20, 15:25, 17:40 VF mer sam dim : 13:15 Homefront - VF TLJ : 13:50, 15:30, 18:15, 20:20, 22:30 Hunger Games 2 - VF mer sam dim : 19:10, 22:05 jeu ven lun mar : 13:20, 16:15, 19:10, 22:05 Jamais le premier soir - VF TLJ : 14:10, 16:10, 18:20, 20:30, 22:35 dim : 10:20, 14:10, 16:10, 18:20, 20:30, 22:35 Le Hobbit, La désolation de Smaug - VF TLJ : 18:10 VF 3D mer jeu ven lun mar : 14:20, 21:30 sam : 21:30 dim : 10:40, 14:20, 21:30 Le Loup De Wall Street - VF lun mar mer jeu ven : 14:30, 18:00, 21:30 sam : 18:00, 21:30 dim : 11:00, 14:30, 18:00, 21:30 Le Manoir Magique - VF mer sam : 15:15 dim : 12:20, 15:15 VF 3D mer sam : 13:20, 17:05 dim : 10:45, 13:25, 17:10 Philomena - VF mer sam dim : 20:00, 22:10 jeu ven lun mar : 13:40, 15:45, 17:50, 20:00, 22:10

Gaumont Place d’Erlon

du 15 janvier au 21 janvier 2014

Piege TLJ : 13:45, 15:50, 17:45, 20:15, 22:15 Les Sorcieres De Zugarramurdi mer : 19:45, 22:00 jeu : 22:00 ven : 22:00 sam : 19:45, 22:00 dim : 19:45, 22:00 lun : 19:45, 22:00 mar : 19:45, 22:00 Le Loup De Wall Street TLJ : 13:50, 17:15, 20:45 Paranormal Activity The Marked Ones TLJ : 14:00, 16:00 (sauf sam), 18:00, (sauf sam), 19:50, 21:45 La vie rêvée de Walter Mitty TLJ : 13:40, 16:30, 19:30, 22:00 Belle et Sébastien mer : 13:45 sam : 17:30 dim : 13:45 16 ans ou presque mer : 17:45 jeu : 17:45 ven : 16:30 sam : 17:45 dim : 17:45 lun : 13:40, 15:40, 17:45 mar : 13:40, 15:40, 17:45 Albator TLJ : 13:40, 21:45 2D 16:30, 19:30 Du sang et des larmes TLJ : 16:30,( sauf sam) 19:20, 21:45 La Reine des neiges mer : 13:40, 15:40 sam : 13:40, 15:40 dim : 13:40, 15:40 Joyaux – VOST dim : 16:00 Violetta en concert – VF sam : 15:00, 15:00

CINÉMA OPÉRA

The Lunchbox vostf Ven 13h45 Sam 19h40 Mar  16h10 Le loup de Wall Street (VOstf)Ven, Mar 19h50 Sam 13h50 Dim 15h50 Lun 17h50 Les garçons et Guillaume à table Sam 14h45 Dim 17h10 Poupi Sam, Dim 13h45 Nymphomaniac vol 1 (VOstf) (-12ans) Lun 16h15 Mar 20h30 Philomena (VOstf) TLJ : 13h50, 19h10, 21h10 TEL PÈRE, TEL FILS (VOstf) Ven 18h35 Mar 18h10 Yves Saint-Laurent TLJ : 14h15,16h25, 18h35, 20h45

FESTIVAL TéLéRAMA 3€ LA PLACE

A Touch of sin (VOstf-12ans ) Ven 16h05 Sam  17h05 Dim 19h30 BLUE JASMINE (Vostf) Lun 14h20 Mar 16h05 DJANGO UNCHAINED (Vostf) (-12ans) Dim 14h20 Lun 16h20 Mar 18h05 Frances Ha (Vostf) Ven 21h50 Mar 14h20

HEIMAT 1 (Vostf) Dim 14h00 Lun 16h55 Mar 19h HEIMAT 2 (Vostf) Dim 16h05 Lun 19h Mar 21h05 INSIDE LLEWYN DAVIS (Vostf) Ven 14h Sam 16h05 Dim 18h35 Lun 21h30 LA DANZA DE LA REALIDAD (Vostf) Ven 18h10 Sam 20h40 LA GRANDE BELLEZZA (Vostf) Ven 18h40 Lun 21h Le Géant égoiste vostf Sam 18h35 Dim : 21h40 LA VIE D'ADELE (-12ans) Ven 18h30 Sam 20h25 LE PASSE (Vostf) Ven 21h20 Lun 13h45 L'EXTRAVAGANT VOYAGE DU JEUNE ET PRODIGIEUX T.S SPIVET (Vostf) Ven 20h55 Sam et mar 14h L'INCONNU DU LAC (-16ans) Sam 14h20 Dim 17h25 Lun 19h25 Mar 21h10 MON AME PAR TOI GUERIE Dim 14h45 Lun 18h35 Mar 13h45 PRISONERS (Vostf) (-12ans) Sam 20h40 Lun 14h Mar 16h05 SNOWPIERCER (Vostf) (-12ans) Ven 14h20 Sam 16h15 Dim 19h20 Lun 21h20

Genre: Drame Pays: USA Durée: 1h56 Réalisateur : Scott Cooper Acteurs: Christian Bale, Woody Harrelson, Casey Affleck. Dans l’Amérique profonde des hauts fourneaux, des oubliés, deux frères tentent de renouer les liens perdus. Le plus jeune, Rodney, brisé par son retour d’Irak, s’acoquine avec un gang sanguinaire qui l’entraine en enfer. Russel, sorti de prison, part sur la piste de son jeune frère quand il disparaît mystérieusement. Tous les deux finiront-ils par se retrouver au bout de la piste, en enfer, ou dans les promesses d’un monde nouveau ? Les brasiers de la colère, comme sont titre le laisse entendre, regarde du côté des Raisins de la colère de John Ford et Steinbeck, une Amérique des laissés pour compte à qui on a tout enlevé. Il ne leur reste que la volonté de survivre au cœur d’un rêve américain fracassé en mille morceaux. Sans avoir la force de Ford, le film reste honnête mais sans surprise.

Les brasiers de la colère

Genre: Comédie Pays: France Durée: 1h31 Réalisateur : Delphine de Vigan Acteurs: Laurence Arné, Eric Elmosnino, Didier Bezace. Emma est une jeune femme performante surdiplômée. Une seule chose ne lui réussit pas, le sexe. Après deux échecs consécutifs où l’un de ses amants la traite de « limace sous anesthésie générale  », elle décide, cette moitié d’Emmanuelle, de devenir le meilleur coup de tout Paris, bouquins à l’appui. Ce n’est pas à travers les livres que l’on trouve le prince charmant ou l’empire des sens. Le film inverse l’idée que les hommes sont des nuls au pieu, les femmes simulant souvent. Hélas, la réalisatrice revient très vite aux poncifs du genre et à une comédie banale où le sexe, la chair sont absents, le comble pour une comédie qui en fait sa toile de fond.

A coup sûr

Genre: Comédie Pays: France Durée: 1h25 Réalisateur : Olivier Doran Acteurs: Sami Bouajila, Emilie Dequenne, Géraldine Pailhas. Le soir de Noël, alors que ses trois ex-maris et le nouveau se réunissent pour le réveillon, la maitresse de maison annonce qu’elle est enceinte, sauf que suite à une opération, monsieur ne peut plus. Cette comédie, lourdingue relecture d’un film suédois In bed with Santa, aurait mieux fait de rester sous le sapin avec les cadeaux que l’on refourgue à d’autres après Noël.

Divin enfant

HAPPY BIRTHDAY DJANGO FESTIVAL DE JAZZ SWING du 23 au 25 janvier 2014 Sur la route des caravanes, le jazz manouche fusionne avec d’autres inspirations et invite au voyage sur les traces de Django. LOS R’MANOS : Jeudi 23 janvier 2014 - 19h Maison des Associations (Rue de la Croix Cordier) G

AMAN MICHTO : Vendredi 24 janvier 2014 - 20h30 Salle Paulette Billa (Collège, 1, rue Kléber) G

LATCHO DROM INVITE LUDOVIC BEIER : Samedi 25 janvier 2014 - 20h30 Salle Paulette Billa (Collège, 1, rue Kléber)

Renseignements et réservation au 06 73 69 67 35 Accès libre le jeudi 23/01. Tarifs : 10 € / 6 € les vendredi 24 et samedi 25/01


N°333 du 17 au 23 janvier 2014 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

L'entrepreneur humain

Christophe Février, président de Geo PLC

Dans la région, il est celui qui a sauvé les machines Valentin, Plysorol (devenu Leroy Industries) et pourquoi pas Reims Aviation (le calendrier vient d'être repoussé de quelques mois). En Champagne-Ardenne, Christophe Février semble avoir trouvé un territoire idéal pour développer ses activités ; le tout en sauvant voire en créant des emplois.

e territoire champardennais et plus particulièrement marnais, c'est au début des années 1990 qu'il l'a découvert, au cours d'une « prospection  » commerciale dans les environs. Christophe Février, alors âgé de moins de 25 ans, est à la tête de sa première société, spécialisée dans le conseil. « C'est à ce moment qu'est apparue ma fibre entrepreneuriale, finalement assez naturellement. » Une sensibilité pour le monde industriel qui s'impose également peu à peu chez lui. « Je viens de Mayenne, un département que beaucoup imaginent très rural mais qui présente en réalité les mêmes ratios industriels que l'Alsace et présente un profil fort similaire à l'Allemagne. Peut-être que ces origines ont joué un rôle », confie-t-il en

Un certain tropisme champenois

souriant. Une fois sa voie trouvée et son activité lancée, Christophe Février, qui reprend des entreprises en difficultés et en crée de toutes pièces, cherche logiquement à se développer et dans cette démarche, c'est donc vers la Marne qu'il finit par s'orienter. « Dans ce département, les gens sont sérieux. C'est un territoire intéressant qui, en plus, présente pour moi de nombreux avantages, sa proximité avec l'Ile-de-France en tête. Depuis quelques années, j'ai effectivement tendance à regarder un peu plus attentivement les dossiers des entreprises marnaises. » Pour preuve, son travail autour des machines Valentin, en 2010, lorsqu'il reprend l'usine d'Epernay, spécialisée dans la conception et l’assemblage de machines dédiées à la filière des effervescents (boucheuses-museleuses, dégorgeuses-doseuses, convoyeurs de bouteilles, bac de congélation…). En deux ans seulement, la société stabilise ses comptes et finit même par renouer avec le développement. Trois années plus tard, l'entrepreneur revient en Champagne, cette fois à Magenta, au secours de l'usine de contreplaqué

© DR

L

Plysorol. Là encore, avec le concours d'associés et de partenaires, il parvient à remettre en marche l'enseigne et de sauver soixante emplois. Jamais deux sans trois ? Dernièrement, c'est sur Reims Aviation que Christophe Février concentrait son attention. « Mais sur ce dossier il y a un changement de calendrier et rien ne devrait bouger avant les mois de février, mars. » Pour lui, les entreprises qu'il reprend sont quelque part « de belles endormies qui méritent d'être réveil-

Un nouveau sens de l'industrie

lées... » Ce qui change avec «  l'industriel  » Février, c'est avant tout la méthode. A la tête de Geo PLC, la société aux 37 millions d'euros de chiffre d'affaires qu'il a fondé et qu'il préside, il mise depuis des années sur une stratégie se voulant résolument contre-cyclique au contexte économique actuel. « Nous, on surinvestit quand tout le monde freine des quatre fers. Aller à contre-courant est pour moi un vrai pari, mais c'est surtout une impulsion positive que l'on donne et qui finit par payer. Quant au maintien des emplois dans l'entreprise, il est fondamental pour moi. Le problème aujourd'hui, c'est qu'il y a une incompréhension de la nécessité de les maintenir dans certaines entreprises en difficulté, alors qu'ils sont pourtant un facteur de cohésion

Repères Christophe Février a 44 ans. Il est né le 1er novembre 1969 à Château-Gontier, une commune située en région Pays-de-Loire, dans le département de la Mayenne. Au domicile familial, aux côtés de ses parents ouvriers, ils sont quatre autres enfants à grandir aux côtés de cet autodidacte qui a commencé à travailler dès ses 16 ans, dans l'agroalimentaire notamment. Christophe Février a tout juste la vingtaine quand il monte à Paris en 1992 pour y chercher du travail. Seulement deux ans plus tard, en 1994, il ouvre sa première entreprise, une société spécialisée dans le conseil. C'est à cette période qu'il découvre réellement la Marne et tout le potentiel entrepreneurial qu'elle regroupe. Ainsi, avec sa société Geo PLC, créée en 2008, il réussit à sauver l'entreprise Valentin à l'été 2010 puis, plus récemment, Plysorol (devenu Leroy Industries) à l'automne dernier. Aujourd'hui installé à l'étranger bien que voyageant en permanence, Christophe Février est père d'un enfant et en attend actuellement un second.

essentiel. Quand on est en responsabilité, on a un devoir d'exemple. » Et les chiffres sont là : en vingt ans, Geo PLC a permis la création ou le sauvetage d'environ un millier d'emplois suite à la création ou reprise de plusieurs dizaines d'entreprises. « En vingt ans, on n'a jamais distribué un euro de divi-

dende, tout a toujours été réinvesti. Dans le fond, je suis plus industriel que financier, ce qui me pousse à réinvestir systématiquement le fruit de mon travail et celui de mon équipe ; c'est une condition du succès, c'est une force. D'autant que désormais tout va plus vite, les cycles industriels s'accélèrent et il faut constamment être sur la brèche. » Ses plus grandes déceptions : « Les hommes, dans leurs faiblesses et leurs trahisons. Dans mon métier je côtoie beaucoup de gens et les coups bas sont présents ; ça use parfois.  » Ses meilleurs moments ? « Ce sont évidemment les victoires collectives qui se partagent avec tout le monde, y compris les ouvriers avec qui je garde un contact direct. A chaque fois que je vais dans une usine, je salue tout le monde, sans distinction, parce que sans sombrer dans l'empathie ni le paternalisme, je crois fermement qu'il ne faut jamais négliger la dimension humaine. C'est valable dans l'industrie, c'est valable dans bien d'autres domaines aussi...  » Car telle est peut-être l'unicité de ce «  selfmade man » à la française, autodidacte parti de rien et qui n'a pas grillé les étapes : parvenir, malgré la réussite et les succès, à ne jamais oublier la dimension sociale et humaine inhérente à chaque dossier.

Aymeric Henniaux


* Dates lĂŠgales des soldes du 08/01/2014 au 11/02/2041.

SOLDES *

L'Hebdo du Vendredi, Reims #333  

Semaine du 17 au 23 janvier 2014

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you