Page 1

Vie étudiante

La MGEL invente un fonds pour améliorer le quotidien des étudiants du grand est. p.10

Reims Jazz Festival

Championnat du monde de boxe

La Rémoise Anne-Sophie Da Costa défend, samedi soir, son titre mondial à domicile p.16

Cette semaine, retrouvez les offres des offices notariaux

(Pages 25 à 28)

Coup d'envoi de la 20e édition au centre culturel Saint-Exupéry p.20

Entreprises : les bonnes surprises au cœur de la crise

ÉDITION REIMS N°325 du 8 au 14 novembre 2013

> >

r e i m s . l h e b d o d u v e n d r e d i .

c o m

La crise semble partout. Dans les journaux, à la télé, dans les esprits... Pour autant, tous secteurs confondus, les contre-exemples ne manquent pas. Des entreprises ont su trouver le bon filon pour aller de l'avant. Innovation, recrutement, développement, etc. Success stories et bons remèdes contre la morosité ambiante ! P.4, 5 et 6

(2) Offre valable sur présentation de ce sachet, valable sur tous les pneus Bridgestone (Tourisme, VUL, 4x4) avec Pose et équilibrage au centre Point S - Cité de l'Automobile du 15/10/13 au 31/12/13


N°325 du 8 au 14 novembre 2013 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

ÉDITO L’homme révolté

Le chiffre de la semaine

« Qu'est-ce qu'un homme révolté ? Un homme qui dit non. Mais s'il refuse, il ne renonce pas : c'est aussi un homme qui dit oui, dès son premier mouvement. Un esclave, qui a reçu des ordres toute sa vie, juge soudain inacceptable un nouveau commandement. Quel est le contenu de ce « non » ? Il signifie, par exemple, « les choses ont trop duré », « jusque-là oui, au-delà non », « vous allez trop loin », et encore, « il y a une limite que vous ne dépasserez pas ». En somme, ce non affirme l'existence d'une frontière. [...]  » Albert Camus n’a pas écrit ces lignes hier, mais en 1951, dans L’Homme révolté (Gallimard). L’auteur s’interrogeait sur le révolté, sur luimême. Posait le non comme une frontière entre le révolté qui s’estime dans la raison, et l’autre, qui « exagère », « qu'il étend son droit au-delà d'une frontière à partir de laquelle un autre droit lui fait face et le limite ». Face aux insultes bananières ou autre manipulation pilosito-vestimentaire de la semaine, Albert Camus, qui aurait eu 100 ans hier, 7 novembre, aurait pris sa machine à écrire et se serait révolté sans chercher à imprimer un essai mesuré sur l’humanité. Poli, il aurait questionné, peut-être ainsi : « Les choses vont-elles durer encore longtemps ?  », «  Où irez-vous encore plus loin ? », et « Il y a une limite que vous avez dépassée... ».

Tony Verbicaro

La météo Jeudi Samedi

11° 16° 5° 9°

Vendredi

6° 13°

Dimanche

2° 9°

Qualité de l’air

2

Jeudi 8 novembre

Vendredi 9 novembre

Samedi 10 novembre

Très Bonne

L’indice varie de 1 – très bonne qualité de l’air à 10 – très mauvaise qualité de l’air.

L’h ebdo du ve ndredi édité par la SARL BMDR Editions Journal hebdomadaire gratuit d’information locale Siège social : 195, rue du Barbâtre à Reims

T él. 03 26 36 50 13 E-mails : Rédaction : redaction@lhebdoduvendredi.com Publicité : publicite@lhebdoduvendredi.com Newsletter : newsletter@lhebdoduvendredi.com Directeur de la publication : Frédéric Becquet (fb@lhebdoduvendredi.com) Redacteur en chef : Tony Verbicaro (tony.verbicaro@lhebdoduvendredi.com) Journalistes : Julien Debant, chef d’édition Reims (julien.debant@lhebdoduvendredi.com) Aymeric Henniaux (aymeric.henniaux@lhebdoduvendredi.com) Responsable commercial : Philippe Dudel (philippe.dudel@lhebdoduvendredi.com) Commerciale : Laurianne Laggia (laurianne laggia@lhebdoduvendredi.com) Responsable diffusion : Yoann Ruin (yoann.ruin@lhebdoduvendredi.com) Administration : Martine Bizzarri - Infographiste : Anne Rogé Parution le vendredi matin Imprimé par IPS à Amiens

w ww.l hebdo duvendredi.com

www.deleans.fr Dans la tradition depuis 1874

C'est le temps moyen, en minutes, de coupure d'électricité par an et par client dans la Marne en 2012, selon ERDF. Un chiffre qui va en s'améliorant puisque les moments passés involontairement dans le noir dans le département atteignaient encore 52 minutes en 2009. En Champagne-Ardenne, ce temps de coupure est d'ailleurs en moyenne de 53 minutes, tandis qu'au niveau national il se stabilise malgré une augmentation globale des événements autour de 75 minutes par an.

47,5

Le coup de gueule de la semaine

Le Syndicat général des vignerons déçu par le projet de Loi d'avenir agricole

Réuni en assemblée générale d’automne mardi 5 novembre, le Syndicat général des vignerons de la Champagne avait choisi un seul thème à son ordre du jour : la loi d’avenir agricole. La profession s’est dite déçue par le texte de loi. « Relever le défi de la compétitivité économique, sociale et environnementale » : comme l’ensemble des organisations professionnelles, le SGV soutenait cet objectif assigné par le Gouvernement à la loi d’avenir agricole, rendue publique le 17 septembre dernier. « Mais, à la lecture du texte, les organisations professionnelles agricoles et viticoles ont été déçues, indique le SGV. Même s’il ne s’agit là que d’un avant-projet, appelé à être modifié, il s’apparente plus à une coquille vide qu’à un vrai projet pour l’agriculture. » Le Syndicat ne s’est pas contenté de manifester sa déception, mais a aussi énoncé des propositions en matière d’emploi, T.V d’environnement et de compétitivité.

Pascal Férat, président du Syndicat général des vignerons. © l'Hebdo du Vendredi

Coup d’oeil sur le monde

Britney et les pirates

La révélation est tellement improbable qu'elle pourrait même passer pour fausse si elle n'avait pas été prononcée par une officier tout ce qu'il y a de plus assermentée de la marine marchande anglaise. Dans une interview accordée à l'édition britannique du journal Metro, Rachel Owens, l'officier en question, affirme ainsi que face aux incessantes attaques de pirates somaliens, les anglais avaient enfin trouvé la parade : Britney Spears. La chanteuse américaine ferait en effet fuir les pirates qui ne supportent pas la musique occidentale, en particulier l'interprète de « Baby One More Time ». Les équipages britanniques verraient donc les malfrats des mers rebrousser chemin lorsque les haut-parleurs du bateau diffusent le plus fort possible les chansons de la star. Une technique devenue pratiquement infaillible d'après Rachel Owens.

Le matou trompe les matons

Dans toutes les prisons du monde, un accent particulier est toujours mis sur les fouilles des détenus, de manière à éviter et contrôler le plus possible le trafic d'objets et de produits interdits (stupéfiants le plus souvent) au sein de l'établissement pénitentiaire. Oui

mais voilà, parfois, l'entourloupe ne vient pas forcément de ceux que l'on croyait. Les surveillants d'une prison de Moldavie en ont fait la surprenante découverte la semaine dernière, en interceptant un visiteur peu courant. En l'espèce : un chat, dont les matons avaient remarqué les allers-retours réguliers avec l'extérieur. Un chat au collier bien original puisque deux sachets de résine de cannabis y étaient accrochés. En passant par un trou dans le mur de l'enceinte, le félin entrait et sortait librement sans jamais être inquiété. La direction de la prison moldave enquête désormais pour découvrir l'identité du détenu destinataire et celle de l'expéditeur.

Géant Vert

Et ils vécurent heureux et eurent tout plein de (très très grands) enfants... Après avoir mis en lumière le nouvel homme le plus petit du monde, un Népalais de 41 cm (Hebdo du Vendredi n°321), place cette fois à l'homme le plus grand, reconnu par le Guiness Book des records. Sultan Kösen, un turc âgé de 31 ans, vient de faire parler de lui puisque ce géant de 2,51 m s'est marié le week-end dernier. Et ici, c'est finalement plus la taille de l'heureuse élue que son iden-

Spécial Foot

Carte chocolat au lait 5,70€ Où trouver Deléans ?

tité en elle-même qui intéresse. Madame Kösen s'appelle Merve Dibo, est de nationalité syrienne et mesure 1,75 m, soient 76 cm de moins que son époux. Ce dernier dont la croissance vertigineuse est, pour information, le résultat d'une tumeur sévère affectant son hypophyse.

A la recherche des rayons perdus

L'une des particularités de la Norvège est d'être le pays connaissant le plus bas taux d'ensoleillement de tout le vieux continent. Et spécifiquement du côté du petit village de Rjukan, situé au beau milieu du pays, qui ne voit le soleil que six mois dans l'année. La faute à l'emplacement même de la commune, entourée de hautes montagnes empêchant les rayons de l'astre solaire de passer. Une situation que la population locale n'arrivait plus à supporter, aussi une solution vient tout récemment d'être installée pour pallier ce manque chronique d'ensoleillement : l'héliostat. Une technique qui consiste à installer de larges miroirs réfléchissants destinés à refléter la lumière du soleil sur des parties non éclairées de la vallée. Trois miroirs de ce type ont ainsi été placés sur les hauteurs de Rjukan, pour le plus grand bonheur des habitants.

20, rue Cérès - Reims - 03 26 47 56 35 / 7, rue des Élus - Reims - 09 82 43 72 53


Ouver ture nelle exception 10 Dimanche 1 et Lundi 1 novembre h de 14h Ă 19


N°325 du 8 au 14 novembre 2013 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

Ma petite entreprise... ne connaît pas la crise Anti-crise

Nul ne sait s’il s’agit des frémissements de reprise, tant décriés, qu’évoquait François Hollande le 14 juillet dernier ou bien s’il est des exemples d’entreprises, pas forcément petites, qui ne connaissent pas la crise. N’empêche, en cherchant, et finalement pas sous le sabot d’un cheval ni dans une botte de foin, on trouve des exemples d’entreprises qui se portent bien, merci pour elles. Elles exercent parfois une activité particulière, s’épanouissent dans une niche, et dans d’autres cas, elles sont carrément institutionnelles ou travaillent dans un secteur qu’on croyait décimé. Une trentaine d’entreprises du grand bassin rémois prévoient par exemple la création de 250 emplois en 2014, et elles exercent dans tous les domaines : nettoyage, santé, énergie, informatique, bâtiment, automobile, comptabilité, call center... Voici un tour d’horizon de ces exemples d’entreprises qui vont plutôt bien, font mieux que résister, réalisent des chiffres d’affaires en croissance et créent de l’emploi. Parce qu’on ne va pas parler que des fermetures, des plans sociaux et des drames humains qui se jouent trop souvent.

30 métiers qui recrutent en Champagne-Ardenne

Recrutements et investissements continus en Champagne-Ardenne

Guide

ERDF

RDF (Electricité Réseau Distribution France), filiale à 100% d'EDF, est une entreprise discrète qui pèse de manière très importante sur l'économie française. Un exemple ? En 2012, ERDF a investi plus de 3 milliards d'euros dans la modernisation et le développement de son réseau, créant 30 000 emplois sur l'ensemble du territoire. Dans notre région, les investissements ont atteint 74 millions d'euros dont 27,6 millions pour le seul département de la Salariés d'ERDF au travail sur le chantier du CHU de Reims sous les Marne. Dans le département, regards attentifs de Carmen Munoz-Dormoy, directrice régionale, et de ERDF réalise notamment Michèle Bellon, présidente nationale. © l'Hebdo du Vendredi d'importants travaux sur l'agglomération rémoise, dont un chantier visant à sécuriser l'alimentation électrique du CHU de Reims, pour un coût global de 7 millions d'euros sur quatre ans. La politique d'investissements d'ERDF ne devrait d'ailleurs pas ralentir dans les mois qui viennent, au contraire. En effet, entre 2014 et 2020, l'entreprise va remplacer les 36 millions de compteurs électriques existants (750 000 en Champagne-Ardenne) par un matériel nouvelle génération. Baptisé Linky, ce compteur créé par ERDF, présente de nombreux avantages pour le client, comme l’a indiqué Michèle Bellon, présidente d'ERDF, lors de sa venue mercredi à Reims. « La facture pourra être calculée sur la base de la consommation réelle et les interventions réalisées à distance (donc sans contrainte de rendez-vous) et dans des délais beaucoup plus courts. » D'ailleurs, l'appel d'offres pour la fabrication d'une première vague de compteurs Linky (3 millions de pièces) est actuellement en cours et devrait intéresser plusieurs entreprises champardenaises. Cette politique d’innovations et d'investissements se traduit évidemment par des embauches quotidiennes, y compris en Champagne-Ardenne avec entre 30 et 50 recrutements annuels, principalement des électriciens mais aussi des commerciaux. Mais paradoxalement, dans la région, ERDF peine à trouver de bons candidats. Pour pallier à cette difficulté, le distributeur public d’électricité vient d'ailleurs d'inaugurer à Châlons-en-Champagne son « Académie des métiers », un centre de formation, sachant que pour entrer dans cette vénérable maison, l'apprentissage demeure, selon Carmen Munoz-Dormoy, directrice régionale, « la voie royale ». J.D

E

Benoît Debos, nouveau président du MEDEF Champagne-Ardenne, et son prédécesseur Pierre Possémé. © l'Hebdo du Vendredi

l y a plus de trois millions de chômeurs en France. « Mais il y a aussi entre 300 000 et 500 000 emplois non pourvus. Nous devons donc mieux orienter et mieux former les jeunes et les demandeurs d'emplois afin de satisfaire ses métiers en tension », indique Pierre Possémé, ancien président du MEDEF Champagne-Ardenne. Fort de ce constat, l'organisation patronale a donc décidé de sortir son « Guide des métiers qui recrutent ». Construit en collaboration les branches professionnelles, il présente 30 métiers de 15 secteurs d'activités différents qui embauchent dans la région : secrétaire, conducteur d'engin, ouvrier qualifié, maçon, serveur... « Il ne s'agit pas une bourse à l'emploi, prévient Benoît Debos, successeur de Pierre Possémé à la tête de l'organisation patronale. On ne parle pas de chiffres mais de

I

secteurs qui ont besoin de main d’œuvre et qui recrutent en permanence. » « Il existe une forme d'ostracisme à l'égard des métiers de l'industrie ou du bâtiment. Il faut redorer l'image de ces professions car sans industrie, sans agriculture, sans construction, il n'y a pas de service, pas de richesse dans un pays », ajoute Pierre Possémé. Pour chacun de ces métiers, on trouve dans ce guide une description, les qualités et les compétences requises, les parcours de formations, les perspectives d'évolution et les offres de formations en Champagne-Ardenne. S'adressant en priorité aux jeunes âgées de 20 à 25 ans et à leurs parents, ce guide est disponible en version numérique sur le site internet du MEDEF : www.medef-champagneardenne.fr/guidedesmetiers.html

Julien Debant

JVS, success story du cru

Informatique

e groupe JVS fête cette année son trentième anniversaire. Implanté à Saint-Martin-sur-le-Pré, près de Châlons-enChampagne, il fédère également une vingtaine d’agences dans l’Hexagone. Et s’impose, depuis l’absorption en 1999 de la société Mairistem, comme le n°2 sur le marché français de l’édition de logiciels informatiques. Un secteur relativement épargné par la crise. « Nous équipons près de 12 000 collecti-vités territoriales en France, chiffre Jacky Vauthier, le président fondateur. Nous avons joué la carte de la croissance externe en rachetant plusieurs sociétés. Aujourd’hui, nous réalisons un chiffre d’affaires d’environ 25 millions d’euros, contre 25 millions de francs à l’époque. Et employons plus de 280 personnes, dont 140 à Saint-Martin. » JVS a accueilli une vingtaine de nouvelles recrues en 2013, et prévoit d’en embaucher entre dix et quinze l’an prochain, notamment sur des postes de consultants, développeurs, et formateurs. L’un des plus importants

L

> Renseignements sur les recrutements d'ERDF : www.erdfdistribution.fr, rubrique « Recrutement ».

chantiers du groupe : la gestion électronique de documents (GED). « Le passage au tout numérique concerne aussi bien les structures publiques que privées. On a toujours veillé à suivre l’évolution des nouvelles technologies et à coller à la demande du marché, en la créant lorsqu’elle se faisait plus rare. Avec un mot d’ordre : le travail en équipe. C’est un hasard, mais ici, la plupart des postes clés sont tenus par des femmes. Et beaucoup de nos salariés ont vu naître le groupe. » Grâce à deux opérations de « Leveraged buy out » (LBO), le capital de JVS est détenu à hauteur de 51 % par ses cadres. Depuis deux ans, le fonds d’investissement Naxicap est également actionnaire. « Nous restons maîtres de notre capital. Mais désormais, nous avons la possibilité de réaliser des opérations financières que nous n’aurions pas pu assumer auparavant. Notre objectif : doubler la taille du groupe dans les cinq ans. »

S.L

Jacky Vauthier, président fondateur du groupe JVS. © l'Hebdo du Vendredi


N°325 du 8 au 14 novembre 2013 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

« Non, ça n’est pas bizarre »

Easy Love

asy Love, l’une des deux grandes surfaces de l’érotisme de l’agglomération de Reims, située dans la zone commerciale de Cormontreuil, soufflera le 14 novembre sa deuxième bougie. Et à deux ans, toutes ses dents, l’activité se porte bien. Même très bien. Chiffre d’affaire en hausse continue depuis l’ouverture, clients fidèles et réguliers, et une nouveauté pour fêter ce deuxième anniversaire : le studio photo, qui permettra à toutes, et aux couples, de conserver pour la Les canards, best-sellers dans la catégorie sex toys, s'encanaillent... postérité des photos coquines, © l'Hebdo du Vendredi soft, bien entendu.Y a-t-il une raison qui fait « tourner » un commerce atypique comme celui d’Easy Love, malgré la crise ? « Si tout le monde fait de plus en plus attention à son budget, les gens se permettent des dépenses plaisir », avance la responsable du ma-gasin, qui parle de sa boutique de 600 m2 comme d’un « love shop, pas d’un sex shop ». Easy Love ne ressemble en rien à une boutique obscure et glauque, dans laquelle on n’ose pas rentrer. Eclairage pensé, du rose presque partout, des proSoirée anniversaire duits pour toutes les bourses, du gadget très abordable aux collections de lingerie signées de créaLe magasin Easy Love de Reims fête ses deux teurs... En plus de la responsable, deux autres perans le 14 novembre. A cette occasion, en plus sonnes, «  des conseillères, plus que des des traditionnels cocktail de bienvenue et vendeuses  », travaillent à plein temps, et pour le apéritif dinatoire, l’équipe propose un atelier nouveau service photo, un photographe va agrandir photo avec prise de vue dans le studio, un l’équipe. Pour attirer de nouveaux clients, Easy show striptease pour mesdames mais aussi Love parie sur la décontraction, et un érotisme plus pour ces messieurs, et un spectacle de magie, que jamais sans tabou. Et qui résonnerait donc, par le tout animé par un DJ. Et comme pour tout ces temps moroses, comme une réponse plaisir aux anniversaire, Easy Love a prévu des remises à soucis du quotidien ! ses clients. T.V

Renault tire son épingle du jeu

Automobile

E

Sébastien Peters, directeur de la concession Renault SDAC Schuller à Châlons. © l'Hebdo du Vendredi

andis qu’au niveau national, le marché de l’automobile peine à redémarrer (+ 3 % en septembre et + 2 % en octobre, toutes marques confondues), après plusieurs années de baisse consécutives, à Châlons, Renault affiche des résultats encou-rageants. Sur le seul mois de septembre, la concession a vu son volume de véhicules neufs (immatriculations enregistrées) bondir de 15 %. Du fait des ventes réalisées pendant la foire ? « On a suivi la courbe nationale du groupe, précise Sébastien Peters, le directeur. En octobre, ce volume augmente de 2 % à Châlons. Contre 1 % chez Renault France. Depuis la rentrée, les indicateurs sont rassurants. L’automobile représente le deuxième poste de dépenses des ménages. Lorsqu’il commence à mieux se porter, c’est bon signe. » La recette de ce succès ? Une présence accrue sur le terrain. « Nous misons beaucoup sur la communication et exposons, chaque mois, plusieurs véhicules au parking de la Galerie de l’Hôtel de Ville. Ainsi qu’au Salon de l’auto, à Croix Dampierre., etc. Et à chaque fois, il en découle des prises de contacts intéressantes, et quelques commandes. » Début septembre, le concessionnaire a pu recruter une personne sur un poste de commercial. Sonia Legendre

T


N°325 du 8 au 14 novembre 2013 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

Le numéro 100 de La Hulotte bientôt dans tous les terriers

Presse et environnement

Autoproclamé « journal le plus lu dans les terriers », La Hulotte, célèbre son numéro 100 attendu par quelque 150 000 abonnés dans 70 pays.

V

L'oiseau des glaces ou encore le plus petit mammifère du monde au programme du numéro 100. © l'Hebdo du Vendredi

pas décollé, le journal, qui divulguait entre autres informations les plans d’un nichoir à oiseaux, rencontre un immense succès et les demandes d’abonnements affluent. Très vite, le millier d’abonnés est atteint et la réputation de la revue dépasse les limites du département. La ronéotypeuse tourne à plein, les écoliers du canton sont même mobilisés pour rédiger les adresses avant l’ex-

Jules Février

l peut être grand ou petit. Proposé dans la formule bifteck haché, blanc de poulet fermier, au Reblochon, avec du foie gras maison, de la mozzarella et même en tartare de saumon cuit. Fait maison avec un pain artisanal élaboré par le boulanger d’en face, Danis Ova, le Prestige Burger de la boucherie Etienne et Nathalie Puizon, à Epernay, connaît un succès grandissant. « Toutes les générations en raffolent », avoue Nathalie Puizon qui s’est installée dans l’un des nouveaux espaces commerciaux de la rue SaintThibault en 2008. « Je le faisais chez moi par pur plaisir. Jusqu’au jour où avec Etienne, mon mari, nous avons eu l’idée de le proposer à notre clientèle. » La particularité du Prestige Burger est d’être confectionné avec de la viande française « Label Rouge » et d’être vendu selon les désirs de cuisson du client. Saignant ou rosé. Il est commercialisé en boîte cartonnée avec des crudités, de la salade, des sauces. « J’ai une cliente de 92 ans qui vient acheter son Prestige Burger tous les mercredis.» De l’excellence à prix raisonnable : entre 5 et 9 euros.

I

J.B

CHAUFFAGE - BOIS - BUCHES - GRANULES Poêles-Inserts-Chaudières-Poêles à accumulation-Rénovation-Tubage

12 ans d’éxpérience Certification Qualibois 2013 (air + eau) Crédit d’impôt jusqu’a 26% Certificat d’économie d’énergies jusqu’a 700 €

Chaudière à granulés

1 TONN DE GRAN E LIVREE O ULES** FF 2 STERES ERTE OU LIVRÉS O DE BOIS F POSE POE FERTES** LE 250€** **Pour tout achat de poeles à granulés ou de poeles a bois pose : 250€HT.

y voir par eux-mêmes pour au final mieux la protéger », explique Pierre Déom créateur de la revue en 1972 alors qu’il était jeune instituteur à Rubécourt près de Sedan. « Au départ c’était un bulletin de liaison mensuel pour encourager les écoliers ardennais à créer des clubs de protection de la nature », se souvient l’auteur aujourd’hui âgé de 64 ans. Si les clubs n’ont

pédition. Le maître d’école, fils d’ouvrier agricole et aîné d’une famille de huit enfants, prend alors une année sabbatique pour rédiger ses articles de fond. Il ne retournera finalement jamais devant son tableau noir. La ronéo laisse la place à la photogravure, puis l’ordinateur permet à ce solitaire de composer intégralement le périodique qui lui demande plus de 1 000 heures de travail par numéro. Aujourd’hui et sans autre publicité que le bouche-à-oreille, La Hulotte emploie dans le village de Boult-aux-Bois huit salariés et affiche un confortable chiffre d’affaires d’1,6 millions d’euros. Les tribulations du martinpêcheur et le congrès des MiniMam (mammifères minuscules) sont à l’honneur de ce 100e opus de La Hulotte qui profite de cette occasion pour rééditer les cinq premiers numéros dans leur format A4 original « y compris les dessins maladroits, les traits qui dépassent, les fautes d’orthographe et les pages agrafées à l’ancienne mode ».

à partir de 6164€HT

Chaudière mixte (bois-granulés) à partir de 6415€HT

Poèle pivotant

Poèle à granulés à partir de 1490€HT*

Poèle pivotant

90°

90°

Poèle à bois à partir de 1107€HT*

*hors pose et fumisterie

oilà 41 ans que Pierre Déom, ancien instituteur viscéralement ancré en sa terre ardennaise, concocte de ses seules mains à raison de deux livraisons par an, cette « petite encyclopédie des champs et des bois » qui affiche discrètement ses 150 000 abonnés répartis dans 70 pays. Un récit ludique, cadré par une stricte rigueur scientifique, des illustrations fouillées dessinées à la plume et agrémentées de crayonnés humoristiques, la revue a conquis un large public et trouve sa place aussi bien dans les écoles primaires que dans les bibliothèques du CNRS. « Je dévoile dans mes récits la nature que les gens peuvent voir à côté de chez eux. Il s’agit déjà d’inciter les mômes à enfiler les bottes et aller

A Epernay le Burger Label Rouge cartonne !

Gastronomie

VISITE ET DEVIS GRATUIT - PLAN DE FINANCEMENT POSSIBLE

Du lundi au samedi de 14h à 18h - 77 rue Lesage à Reims 03 51 42 14 81 - eco-energies.services@sfr.fr www.eco-energies-services.fr


Couac autour de la nouvelle esplanade Mitterrand

N°325 du 8 au 14 novembre 2013 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

omme l'a signalé le député UMP Arnaud Robinet dans l'un de ses tweets, la cérémonie de dénomination du parvis de la gare a tourné au malaise hier matin, au moment précis du dévoilement de la plaque renommant ledit parvis et sur laquelle était inscrit : « Esplanade François Mitterand ». Jusque là rien d'anormal ? Sauf que l'orthographe précise du patronyme de l'ancien Président de la République (1981-1995) ne comporte pas un mais deux « r ». Une erreur des services de la Ville qui embarrasse passablement l'équipe municipale, cette dernière s'étant empressée de retirer la plaque pour procéder à la correction. Quelques heures plus tard, François Mitterrand retrouvait ses deux « r » et l'incident était clos.

C

Inauguration de l'esplanade Francois Mitterrand a #Reims avec une belle faute! drôle d'hommage! Arnaud Robinet ?@DeputeARobinet

@DeputeARobinet Oui... je l'ai constaté au moment du dévoilement. La plaque a été immédiatement retirée. Sans commentaire... Adeline Hazan ?@AdelineHazan

Le débat sur la situation de Transdev Reims annulé

ouhaité et organisé par la CGT des TUR, le débat sur la situation des Transports Urbains de Reims (déficit, développement, etc.), qui devait se dérouler samedi 9 novembre, a été annulé en raison du manque de réponse des élus invités. « Seulement cinq réponses sont

S

revenues sur les 100 invitations envoyées », déplore le syndicat. Parmi les candidats aux municipales de 2014, si Arnaud Robinet (et Catherine Vautrin) a sur le tard, et par voie de presse, fait part de son intention de participer, Adeline Hazan, selon la CGT, « n'a pas daigné répondre ».

Rethel-Reims : mise en service d'un radar-tronçon

a RN 51 accueille depuis lundi 4 novembre un radar-tronçon. Situé dans le sens Rethel-Reims, à la hauteur du village de Bergnicourt, juste après le bar-restaurant « Le Pont Royal », ce radar mesure la vitesse moyenne des véhicules sur une distance d'environ 8 km. Avec ce type de radar, l'objectif

L

de l'Etat est de stopper les mauvaises habitudes de ces conducteurs qui freinent juste avant de passer devant les radars pour, ensuite, accélérer sans complexe une fois l'appareil de contrôle dépassé.

La célébration du 75e anniversaire de la Nuit de Cristal (1938-2013) au square des Victimes de la Gestapo (rue Jeanne d'Arc) se déroulera le samedi 9 novembre à 18h, en présence de Virginie Coëz, Adjointe à la Maire de Reims et de représentants de la LICRA, de la Ligue des Droits de l’Homme, de l’Association Rémoise Contre le Racisme, SOS Racisme, d’organisations syndicales, FMD51 (Les Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation). Dans la nuit du 9 au 10 novembre 1938, l’Allemagne et l’Autriche vécurent alors la toute première étape de violences et de persécutions antisémites organisées sous l’impulsion du pouvoir en place.

Reims commémore la Nuit de Cristal

Fermé pour travaux depuis le jeudi 26 septembre, le bureau de Poste de Reims Drouet d’Erlon ouvrira de nouveau ses portes le mercredi 13 novembre à 14h. L’établissement accueillera ses clients dans une nouvelle organisation de son espace commercial. Doté d’un parc d’automates renforcé, dans les domaines du courrier, du colis et du bancaire, la clientèle devrait gagner en autonomie dans la réalisation de ses opérations en bénéficiant toujours d’un appui local par l’équipe du bureau. Dans le même temps, à partir du samedi 9 novembre à 12h, le bureau de poste de Reims Congrès sera fermé. Un nouveau point de contact sera créé, à partir du 2 décembre, avec l’ouverture d’un relais poste urbain au sein du Carrefour Market, situé 27, avenue de Paris.

La présence postale rémoise évolue

Municipales 2014 : les Verts du Pays Rémois lancent leurs ateliers

« Les ateliers du projet écologiste » se tiendront samedi 9 novembre de 14h à 18h au Centre International de Séjour de Reims. Il s'agit d'une après-midi citoyenne proposée par le groupe Europe Ecologie Les Verts (EELV) du Pays Rémois à tous les Rémois qui souhaitent proposer des projets prioritaires pour un avenir durable à Reims dans le cadre des prochaines échéances électorales. Après un bilan de la politique écologiste à Reims entre 2008 et 2014 (14h-15h), six ateliers thématiques permettront de débattre des priorités pour Reims (15h-17h). Les conclusions de ces ateliers (17h) doivent servir à élaborer le programme des candidats EELV aux élections municipales de 2014.

Groupe Saint Christophe - Parc Millésime - 51370 Reims-Thillois - Tél. 03 26 08 24 66


Quel avenir pour l'Écluse ?

N°325 du 8 au 14 novembre 2013 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

Squat

Les habitants de la maison du 4, rue de la Cerisaie (le long du canal), centre social autogéré depuis décembre 2011, sont menacés d'expulsion depuis le 1er novembre dernier. En cause, un bail emphytéotique, impossible à renégocier pour les uns, inacceptable en l'état pour les autres. Pour autant, les discussions ne sont pas rompues.

ue de la Cerisaie, 8h du matin. Dans la grande salle du rez-de-chaussée, utilisée pour les performances, projections et les concerts organisés sur place, les premiers rayons du timide soleil de novembre s'engouffrent à travers les vitres de la pièce. Derrière les tables de tréteaux, face à leurs camarades, amis, soutiens, et aux journalistes, ils sont six à représenter les membres du collectif et parler en son nom. L'Écluse est en danger et souhaite le faire savoir. « A tout moment depuis le 1er novembre, nous pouvons être expulsés  », avance l'un des «  squatteurs  » du lieu. La raison de la discorde : un bail emphytéotique, que Reims Métropole, propriétaire de la bâtisse, compte bien faire signer aux résidents, ce que ces derniers refusent de ratifier. Un bail emphytéotique, c'est un

R

Les squateurs ne veulent pas signer, la collectivité insiste, la situation est délicate à gérer. © l'Hebdo du Vendredi

bail immobilier de très longue durée conférant de larges droits au locataire, celui-ci se voyant ainsi reconnaître un droit réel sur le bien qui lui est donné à bail, le faisant devenir quasi-propriétaire des lieux. « Ce bail, c'est une façon pour la collectivité de se dégager de toutes responsabilités au cas où il y aurait un incident ici. Reims Métropole exige aussi d'avoir un droit de passage pour ses agents tous les jours ouvrables, nous sommes contre ça », pour-

suit le collectif. « Mais le problème, c'est que ce bail suppose que l'on prenne en charge nous même les travaux de mise aux normes à réaliser d'ici trois ans. Nous avons fait venir un architecte et il chiffre ça entre 400 et 500 000 euros sur huit ans, pas avant. Et puis on nous demande aussi les 6 300 euros d'honoraires pour l'avocat ayant réalisé le bail » Une situation inenvisageable pour les huit personnes vivant sur place, qui ne manquent pas de rappeler

« qu'en deux ans, l'Écluse est devenu un vrai lieu de vie, créateur de lien social. Un lieu ayant toujours entretenu de bons rapports avec le voisinage, et où la police n'a jamais eu à intervenir. Un lieu de concerts, de répétitions, de création qui risque de disparaître du jour au lendemain. » De son côté, la collectivité, par la voix de Thierry Wippler, adjoint à la maire, a reçu mercredi dernier une délégation du collectif en mairie, soucieuse de rouvrir le dialogue avec les squatteurs : « Il ne faut pas oublier qu'à l'origine il s'agit d'une occupation illégale d'un lieu, et qu'à tout moment les squatteurs auraient pu être expulsés ; nous avons été très conciliants sur ce dossier. Mais nous entendons leur point de vue et des ouvertures peuvent être trouvées. En ce sens, nous devons aller sur place mardi prochain avec des techniciens, dans l'idée d'établir un cadencement des travaux de réhabilitation du lieu. Face à nous, on a trouvé des personnes concernées, avec qui l'on peut parler. Nous sommes prêts à rallonger la période des travaux mais dans l'immédiat, nous tenons à ce que ce bail soit signé, dans l'idéal d'ici la fin novembre.  » L'élu précisant en conclusion qu'il «  ne s'agit pas là que d'une question politique qui pourraient poser problème à l'aube des élections, il en va aussi et surtout de la responsabilité de tous. »

Aymeric Henniaux


N°325 du 8 au 14 novembre 2013 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

Ils n'en peuvent « PLU »

Conseil de quartier – Barbâtre-Saint Remi-Verrerie

Jean-Michel Bourreau, l'un des habitants de la rue d'Armonville à avoir interpellé la maire sur le projet de construction d'immeubles. © l'Hebdo du Vendredi

Il y avait les bains-douches, à la place il y aura bientôt des immeubles. Au conseil de quartier, les habitants de la rue d'Armonville étaient venus en nombre pour protester contre le projet privé d'un promoteur voulant construire pas moins de 71 logements dans cette petite rue pavée. Un projet pourtant conforme au Plan Local d'Urbanisme (PLU).

n présence de la maire de Reims, Adeline Hazan, les habitants du secteur Barbâtre-Saint Remi-Verrerie étaient venus en nombre, près d'une centaine, chiffre assez rare pour une réunion publique de ce genre. Évidemment, lorsque la Première magistrate de la ville et ses adjoints font le déplacement, les riverains sont toujours plus nombreux, profitant de

E

Le promoteur dans son bon droit cette tribune pour interpeller directement l'élue socialiste sur les sujets les concernant. Et l'un d'eux justement semble plus particulièrement inquiéter les résidents de la rue Armonville : ces derniers se disant soucieux de voir les anciens bains-douches de la rue bientôt reconvertis en un ensemble immobilier comprenant au total 71 logements. « On va mettre des bâtiments de douze mètres de haut dans une toute petite rue de six mètres de large seulement. Bien sûr, le promoteur privé prévoit 96 places de stationnement sur deux niveaux souterrains, mais ce projet, en l'état va sérieusement impacter la vie du quartier. On est loin des belles idées de conservation du patrimoine que vous défendez Mme la Maire », regrette l'un des habitants concernés.

Dans les faits, la Ville a bien procédé à la vente du terrain, alors en friche, qui faisait partie du foncier disponible par la collectivité. Afin de clarifier la position de cette dernière, Eric Quénard, Premier adjoint à la maire, précise « qu'une fois le terrain cédé au promoteur privé, des projets sont logiquement amenés afin de choisir celui qui sera construit. Ceux-ci doivent se faire sur les règles du Plan Local d'Urbanisme, c'est la loi. Après, notre rôle, c'est de regarder si le projet est conforme au PLU, et à ce jour, il se trouve que l'ensemble immobilier rentre dans les clous. » Désireux d'apporter une garantie aux habitants de l'écoute de la municipalité sur le sujet, l'adjoint prendra aussi l'engagement d'organiser d'ici quinze jours une rencontre entre les voisins concernés, la collectivité, l'architecte et le maître d'ouvrage, de manière à voir comment le projet pourrait être amendé. « Mais juridiquement, le prometteur n'a aucune obligation et si nous ne validons pas son projet, il peut nous attaquer au tribunal administratif. » La réunion, si toutefois elle se tient, s'annonce déjà « intense, pour ne pas dire qu'on sera dans le rapport de force », envisage Eric Quénard. Pourquoi alors ne pas avoir demandé au promoteur ce qu'il comptait faire de ce terrain, avant de lui accorder le permis de construire ? « Parce que les promoteurs ne sont pas des philanthropes, poursuit le Premier adjoint, ils analysent déjà ce que le PLU leur permet de faire sur la parcelle en question. Au moment de l'acquisition, il n'y avait donc pas de projet finalisé. » Seule la réunion, déjà qualifiée de rendezvous de la dernière chance par certains habitants, pourrait donc faire changer les choses. C'est la douche froide pour beaucoup de riverains, déçus.

Aymeric Henniaux


N°325 du 8 au 14 novembre 2013 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

La MGEL crée un fonds pour améliorer le quotidien des étudiants

Vie étudiante

Les dernières études de l’Observatoire de la vie étudiante indiquent que 60 % des étudiants, en France, suivent leurs études dans de mauvaises conditions financières. La MGEL, mutuelle santé leader dans le grand est, a lancé un fonds d’amélioration de la vie étudiante.

es conditions de la vie étudiante ne sont pas au beau fixe, on le lit dans les analyses de l’Observatoire, et on le vit sur le terrain », constate Simon Hoeltgen, vice-président de la MGEL et président du Fonds d’amélioration de la vie étudiante (Fave), créé l’été dernier. Ce fonds, unique en France, a été initialement doté par la MGEL de 80 000€. Et la mutuelle fait désormais appel aux mécènes, entreprises et particuliers, pour l’alimenter afin de mener

L

« Sans ce micro-crédit, j’aurais peut-être dû rentrer au pays »

les actions décidées. « A nous de fédérer et de mobiliser autour de nous  », explique Cédric Chevalier, directeur général adjoint de la MGEL. Et la crédibilité de la mutuelle, implantée depuis 60 ans, devrait aider. L’objectif est de récolter 20 000€ par an, via

De gauche à droite : Simon Hoeltgen, président du Fave, Marie-Lorraine Phan, conseillère microcrédit, et Cédric Chevalier, directeur général adjoint de la mutuelle. © l'Hebdo du Vendredi

des dons ou du mécénat, déductibles des impôts. Les axes d’intervention du Fave sont l’aide au logement, la santé (prévention et nutrition), l’aide à la mobilité et le financement des études. Et concrètement, le Fave, c’est d’abord un micro-crédit organisé. La MGEL s’est associée à la banque BNP-Paribas, qui octroie les crédits en question, de 300€ à 3 000€. Par l’intermédiaire du Fave, la MGEL paie les intérêts (3,56 %), ce qui a pour conséquence, pour l’étudiant, d’emprunter à taux zéro. L’unique condition d’accès à ce micro-crédit, c’est d’être étudiant en deuxième année. Sinon, pas de conditions de ressources, pas de caution parentale demandée. Et les étrangers ont aussi accès au Fave, ce qui n’est pas

Mahmad (à g.) et Ibrahima, deux des premiers bénéficiaires du micro-crédit organisé dans le cadre du Fonds d'amélioration de la vie étudiante. © l'Hebdo du Vendredi

le cas de tous les dispositifs d’aide aux étudiants en France. Le micro-crédit peut financer les études, le logement, l’achat d’un ordinateur, aider dans un parcours en mobilité à l’étranger, etc. Les étudiants non affiliés à la MGEL ont aussi accès au micro-crédit. « Le public principalement visé, ce sont les étudiants exclus du système bancaire, poursuit Simon Hoeltgen. Et la MGEL suit, conseille l’étudiant tout au long de son parcours de prêt.  » Depuis la mise en place du Fave, une soixantaine de micro-crédits ont ainsi été contractés. Lors de la présentation du Fave, deux étudiants, Mahmad et Ibrahima, étaient présents. La direction de la MGEL leur remettait à chacun un chèque correspondant aux inté-

rêts de leur micro-crédit. « Mes parents ont financé ma première année, explique Mahmad, originaire du Tchad, qui suit des études sociales à l’université. Mais là, ils ne peuvent plus. Avant de venir à Reims, je m’étais renseigné sur le prix des loyers. On m’avait dit 100 €. J’ai compris que c’était le loyer annuel, et c’est en arrivant ici que j’ai su que c’était mensuel ! Ça change tout. Je travaille pour payer mes études, mais du coup, quand je peux me rendre à la bibliothèque, après 20 heures, c’est fermé. J’avais besoin d’un ordinateur, et j’ai pu l’acheter avec le micro-crédit.  » Ibrahima, arrivé de Guinée Conakry pour suivre des études de comptabilité, a lui aussi trouvé un travail pour financer ses études à Reims. « Mais je dois me déplacer pour aller au boulot, et ce n’est pas sur les trajets des transports en commun, j’ai donc sollicité un crédit pour acheter une petite voiture. » Les deux étudiants ont largement remercié les représentants présents de la MGEL. La mutuelle a également décidé d’ouvrir ses services habituellement réservés à ses adhérents aux bénéficiaires du Fave, comme l’aide à la rédaction de CV. Question de logique. Aussi de «  retour sur investissement  » en termes d’adhésion à la mutuelle, mais où est le mal. Car ? comme le dit Mahmad, « si quelqu’un nous tend la main, on s’en souvient ».

Tony Verbicaro

ECOUTE – CONSEIL ACCOMPAGNEMENT Les professionnels du funéraire

• ORGANISATION D’OBSÈQUES • MARBRERIE • CONTRAT OBSÈQUES validé par nos conseillers funéraires

- déléguer vos volontés et obtenir l'assurance de leur respect - éviter toutes démarches à vos proches - proposer un financement adapté (prime unique ou périodique) Quel que soit votre âge... votre situation...

Devis et renseignements Gratuits

/7 - 24 H /2 4 PE RM AN EN CE 7J

Pompes Funèbres GALICHET

7, place de l’hôtel de ville - Reims (angle de la rue Thiers) 03 26 47 28 94

ww w.appartecoiffure.com

www.pompes-funebres-galichet.com hab.2007-51-7/N° ORIAS 07029572


N°325 du 8 au 14 novembre 2013 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

A Reims, les étudiants espagnols moins à la fête

Erasmus

'association eREIMSmus dénonce les mesures du gouvernement espagnol visant, selon à elle, à « entraver la mobilité des étudiants  » de ce pays, inscrits actuellement en études supérieures en France, à l'Université Reims Champagne-Ardenne notamment. «  En Espagne, un étudiant est éligible à deux ou trois bourses en fonction de sa communauté autonome (l’équivalent espagnol de nos régions françaises) : la bourse Erasmus de l’Union Européenne, la bourse de la communauté autonome lorsqu’elle existe dans la région d’étude, et enfin, la bourse gouvernementale qui vient d’être supprimée pour la plupart des étu-diants espagnols en mobilité », rappelle eREIMSmus. De 62,7 millions d'euros en 2011-2012, le montant de la subvention maximale pour les bourses Erasmus dans le bud-get de l'État espagnol est passé à 15,2 millions pour 2013-2014. En ce sens, eREIMSmus demande au

L

Vivre et étudier à Reims, et en France en général, est devenu bien plus difficile pour les étudiants espagnols... © l'Hebdo du Vendredi

CROUS de Reims Champagne-Ardenne et à l’Urca de prendre temporairement le relais afin de permettre à ces étudiants de poursuivre leur curA.H sus dans la région.

Les lycéens (peu nombreux) dans la rue

Manifestation

Le mouvement lycéen de protestation contre les expulsions de jeunes n'a pas réuni grand monde à Reims. © l'Hebdo du Vendredi

l'appel de plusieurs associations, notamment étudiantes, ils étaient à peine une quinzaine de lycéens à descendre, mardi, dans les rues de Reims. Motif du mécontentement : la politique menée actuellement en matière d'expulsions de jeunes étrangers scolarisés, à l'image du tollé provoqué ces dernières semaines par l'affaire Leonarda. « Nous respectons la loi mais les modalités d'expulsion doivent être revues, tout comme les critères d'intégration des étudiants étrangers », s'indigne Tiguda Diaby, présidente de SOS Racisme Reims. « Ces étudiants, non-européens, doivent avoir au moins 6 000 euros sur leur compte en banque pour venir étudier chez nous, ce qu'on ne demande évidemment pas à un étudiant français », complète Claire Denis, présidente du syndicat étudiant Unef. Face à eux, Bertrand Duc, responsable marnais des Jeunes UMP, a dénoncé « l’instrumentalisation politique de ces organisations », en appellant, les lycéens à se rendre en cours normalement.

A

A. H

UN AN DE PLUS Un an de plus propose de revenir sur un évènement traité un an auparavant, semaine pour semaine. L'occasion de donner un droit de suite, de regarder comment les choses ont évolué depuis. Dans nos éditions du 9 novembre 2012, nous relations la nuit qu’avaient vécu les étudiants, en particuliers les Américains, en suivant les résultats de la présidentielle qui avait vu Barack Obama réélu « four more years ». La majorité des étudiants présents soutenaient d’ailleurs le président sortant, devenu « re-elected », et tout le monde s’était un peu pâmé en découvrant qu’Obama luimême annonçait sa victoire sur son compte twitter. La fameuse photo du président et de son épouse, sur une plage, ont fait ensuite le tour du monde. Un an après, on se souvient surtout des blocages entre la Maison Blanche et le Congrès, les services publics fermés plusieurs semaines, des centaines de milliers de fonctionnaires au chômage. Un peu moins des 6 milliards de dollars T.V qu’avait coûté la campagne électorale en 2012...

Election présidentielle USA : La nuit américaine


N°325 du 8 au 14 novembre 2013 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

Un bouillonnement de folie créatrice

Esad

L'École Supérieure d'Art et de Design organise la semaine prochaine sa XXe Semaine Folle au sein de ses locaux de la rue Libergier. Pendant quatre jours, près de 240 étudiants, entourés d'intervenants à la renommée artistique incontestable, vont découvrir et créer, avant de présenter le résultat de leur travail au public, le vendredi 15 novembre.

endant cette semaine, il se passe toujours quelque chose de spécial. Une ambiance, une effervescence, indescriptible et stimulante, qui font que l'Esad sans la Semaine Folle ne serait pas la même Esad... » Claire Peillod, la directrice de l'établissement, en est convaincue : ce rendez-vous annuel, prisé de tous les étudiants, s'annonce encore exceptionnel. Une vingtième édition attendue avec impatience de par notamment la diversité des ateliers qui y seront proposés. Des disciplines nouvelles, pas forcément dispensées par les enseignants de l'école, et avec lesquelles les jeunes créateurs apprécient de se familiariser. « Sur les deux dernières Semaines Folles, on s'était inscrits aux ateliers sérigraphie, design d'objets et scénographie, c'était une super découverte  », se souviennent Claire et Kévin,

P

L'atelier de design culinaire connait toujours un franc succès. © Laurent Duthion

élèves en troisième année de Design Graphisme et Multimédia, et trépignant toujours plus d'impatience à l'idée de revivre ce qu'ils ont connu par deux fois : « C'est un moment unique où l'école nous appartient, puisque les professeurs ne sont pas présents. On travaille tous ensemble, toutes années confondues, avec l'intervenant de notre atelier. C'est plaisant et formateur d’évoluer en autonomie, bien qu'un peu effrayant au début. On est obligé de prendre des déci-

sions, de placer et orienter notre travail nous mêmes. » Outre la tenue de deux ateliers utilisant les nouvelles technologies de l'interaction homme/objet, cette année, l'accent sera mis sur le continent africain, avec la présence d'une délégation du Conservatoire des Arts et Métiers de Bamako (Mali) et comprenant notamment des artistes et étudiants venus travailler sur la création de bronzes pour le Monument aux Héros de l'Armée Noire. A

l'honneur également, la danse, avec le déplacement attendu du chorégraphe et danseur burkinabe Serge-Aimé Coulibaly. Sans oublier la venue de la chef de cuisine Tania Kruger, en partenariat avec le ministère des Affaires étrangères et dans le cadre de la saison croisée de l'Afrique du Sud en France. La chef viendra travailler le design culinaire avec les étudiants rémois. « Au total, treize ateliers seront proposés et chacun devra en choisir un pour réaliser une création qu'il devra impérativement avoir achevée pour le vendredi, jour de l'exposition publique, rappelle Claire Peillod. Ce sera intense pour nos étudiants, qui, pour certains, finissent presque par dormir sur place. C'est une semaine de liberté créatrice mais une semaine aussi très formatrice car travailler dans un temps limité, c'est ce qu'on leur demandera plus tard. Et c'est bénéfique car ils peuvent parfois réaliser lors de la Semaine Folle ce qu'ils font en six mois normalement. » Pionnier sur ce type d'événement (rentrant en outre dans le cadre de la formation des étudiants), l'Esad de Reims a depuis vu son concept repris dans de nombreuses autres écoles d'art et de design.

Aymeric Henniaux

> Rens. : 12, rue Libergier / 03 26 89 42 70 /

contact@esad-reims.fr / www.esad-reims.fr


N°325 du 8 au 14 novembre 2013 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

Graines d’artistes à la pépinière De la tête au Queer jusqu'à lundi !

Battle graphique

Festival – Bisqueers Roses

e douzième festival des Bisqueers Roses a été officiellement lancé mercredi dernier à l'Hôtel de Ville de Reims. Jusqu'au 11 novembre, des concerts, projections cinématographiques et autres performances se succèderont dans différents lieux de la ville, tous voulant communiquer et mettre en lumière la culture de la communauté LGBTI (LesbiennesGays-Bi-Trans-Intersexes). Face à la centaine de personnes présente pour l'inauguration, Laurence Weber, la présidente de l'association Exæquo (organisatrice du festival), a rappelé « l'indispensable nécessité de faire avancer les choses sur les questions sociétales LGBTI. Et à ce titre, les Bisqueers Roses jouent un rôle fondamental ». A

L

Le graphisme : une arme de construction massive ! © l'Hebdo du Vendredi

i l’on vous disait que vous avez 20 minutes pour coucher sur papier, pardon, sur écran, le plombier de vos rêves ? Tel était le premier sujet de la battle graphique « Plein gaz sur le design », organisé mercredi soir par l’agence du Groupe de communication Éa, à la pépinière d’entreprise de la zone Farman. Une Battle graphique, ou bataille graphique, désigne en fait un concept américain où des artistes s’affrontent sur des thèmes imposés et durant un laps de temps imparti. Les participants, des étudiants en graphisme pour la plupart, disposaient d’une vingtaine de minutes pour réaliser, depuis deux ordinateurs, une création dont l’évolution était diffusée en temps réel sur écran géant. Le public était ensuite invité à voter pour l’une ou l’autre des réalisations. Les internautes pouvaient également se prononcer sur les réseaux sociaux, qui

S

diffusaient l’événement. L’intérêt de la démarche ? La perspective, pour les participants, de remporter un voyage, du champagne ou des vêtements promotionnels. Mais pas seulement. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien que leurs professeurs les ont encouragés à participer, persuadés que l’exercice pouvait représenter un tremplin professionnel pour leurs poulains. Un objectif clairement affiché par le directeur de l’agence, Julien Crozat, pour qui ce genre d’événement permet de « découvrir des talents et pourquoi pas, déboucher sur des recrutements ». Une façon de faire le buzz pour l’agence troyenne, qui cherche à développer son activité dans la cité des Sacres. Et l’occasion de démontrer les valeurs « d’innovation et de création » qu’elle défend. Tout est communication...

Leticia Venancio

Mathilde Emois en conclusion de la soirée de lancement des Bisqueers Roses. © l'Hebdo du Vendredi

l'issue des discours, un petit concert de Mathilde Emois était organisé...

Aymeric Henniaux

EN BREF

Le Conseil général de la Marne et l’Etat signent ce vendredi 8 novembre un accord de partenariat en faveur des emplois d’avenir. L’accord permettra de recruter en emploi d’avenir des jeunes bénéficiaires du RSA, s’appliquera à une cible d’employeurs prioritairement issus du secteur associatif, portera sur 120 conventions individuelles et sera caractérisée par une aide mensuelle de 250€ pour l’employeur, pour un contrat de 35 heures de travail hebdomadaire, pour une durée d’un an, renouvelable une fois.

Emplois d’avenir : le Conseil général s’engage

Organisé par l'Onisep et le Centre Régional d'Information Jeunesse de Champagne-Ardenne, le prochain rendez-vous « Mercredi Avenir » se déroulera le mercredi 13 novembre, de 16h à 17h30 au Centre Régional de Documentation Pédagogique (CRDP), 17 boulevard de la Paix à Reims. Cette rencontre portera sur une présentation des métiers des agro-industries. Formateurs et professionnels de grandes sociétés seront présents pour informer sur les métiers, mais aussi sur les parcours et les évolutions possibles dans ce secteur professionnel.

Un « Mercredi Avenir » consacré aux métiers des agro-industries

Les fêtes de Noël approchent, et comme chaque année, dans la Marne, les Restos du Cœur organisent l’empaquetage des cadeaux de Noël. Les dons des particuliers vont bien sûr au profit des Restos du Cœur. L’association recrute des bénévoles pour faire des paquets dans deux magasins de l’agglomération de Reims. Renseignements et candidatures au 09 83 72 11 90 et ad51.siege@restosducoeur.org.

Les Restos du Cœur recrutent des spécialistes du paquet cadeau


N°325 du 8 au 14 novembre 2013 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

Moins d’accidents sur les routes La FFB de la Marne veut marnaises de la clarté

Sécurité routière

Mesures de soutien au bâtiment

oussaint oblige, les services de l’Etat et les forces de l’ordre ont largement renforcé leur présence sur les routes marnaises le week-end passé. Ainsi que, pour la première année et en collaboration avec les régions Alsace et Lorraine, sur les principaux axes de 18 départements de la zone de défense et de sécurité Est. Principal objectif : prévenir – plutôt que guérir – et sécuriser les flux de circulation. « Les radars ne servent pas qu’à la répression, assure le capitaine Laurent Quersin, commandant en second de l’Escadron départemental de sécurité routière (EDSR 51). Ils sont également là pour dissuader. La vitesse fait partie des facteurs aggravants en cas d’accident de la route. Tout comme la consommation de substances incompatibles avec la conduite, le non respect des distances de sécurité, l’utilisation du téléphone portable, la fatigue, l’inattention, etc. » Les chiffres le confirment, le département de la Marne affiche des résultats plutôt encourageants en matière d’accidentologie. Du 1er janvier au 31 octobre 2013, on déplore 196 accidents de la route (matériels et corporels confondus), contre 242 en 2012. La tendance est aussi à la baisse du côté des personnes blessées : 265 depuis le début de l’année, contre 353 sur cette même période en 2012. Elles ont été 25 à perdre la vie, contre 32 l’an passé. A titre de comparaison, au niveau

lors que l'ADEME et la Fédération Française du Bâtiment ont signé, lundi, une convention de partenariat visant à unir leurs moyens pour mettre en oeuvre les feuilles de route pour la transition écologique du plan d'investissement pour le logement et du plan de rénovation énergétique, la fédération de la Marne, elle, déplore les flous qui entourent ces dispositifs. « On ne sait pas sur quel pied danser, assure sans équivoque Riccardo Agnésina, président de la FFB de la Marne, car les professionnels comme les clients ont besoin de clarté et d'être rassurés sinon ils n'investiront pas. » Et le président de donner quelques exemples : « Il y a le taux de TVA sur les travaux dans les logements qui doit passer de 7 à 10% au 1er janvier 2014 et pour lequel on demande une période transitoire, car ce changement pose aujourd'hui des problèmes pour établir des devis sur des travaux qui seront facturés dans plusieurs mois. Il y a également le taux de TVA sur les travaux de rénovation thermique abaissé à 5% mais qui ne concerne pas les travaux induits comme par exemple de la peinture après la pose d'une nouvelle fenêtre. Il y a aussi le problème sur la qualité des matériaux ouvrant droit au crédit d'impôt (prime de 1 350 à 3000 euros selon les revenus des ménages)... ». Ces différentes mesures doivent donc soutenir autant la transition écologique qu'un secteur du bâtiment toujours ébranlé par la crise. « Les

A

T

Toute l’année, pas moins de 110 gendarmes œuvrent pour la sécurité sur les routes marnaises. © l'Hebdo du Vendredi

national et sur les six premiers mois de l’année, on compte 257 tués de moins qu’en 2012.

Sonia Legendre Les conducteurs étrangers dans le giron des forces de l’ordre

Depuis 2004, des accords bilatéraux signés entre la France et d’autres pays visent à enrayer les infractions commises par les conducteurs étrangers, notamment grâce aux radars français, et réciproquement. Après le Luxembourg, la Suisse et la Belgique, deux nouveaux membres de l’Union européenne rejoignent l’initiative : l’Espagne et les PaysBas. Qu’il s’agisse d’excès de vitesse, d’utilisation d’un téléphone portable ou de non respect d’un feu rouge, une directive permet désormais de poursuivre et de sanctionner les automobilistes en tort.

Riccardo Agnesina, président de la Fédération Française du Bâtiment de la Marne. © l'Hebdo du Vendredi

carnets de commandes baissent sur le marché des particuliers, déplore ainsi Riccardo Agnésina. Et concernant les marchés publics, on nous dit que c'est reparti. Moi, ça me fait sourire. Oui, on travaille, mais je pense qu'on est encore dans le creux de la vague. »

Julien Debant > Pour connaître les aides déployées par les

pouvoirs publics en faveur de ceux qui souhaitent engager des travaux de rénovation énergétique au sein leur logement, rendez-vous sur le site dédié : www.renovation-info-service.gouv.fr ou appelez un conseiller au 0810 140 240.


N°325 du 8 au 14 novembre 2013 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

Les avocats tirent la sonnette d'alarme

Justice - Aide juridictionnelle

rop c'est trop. Les avocats des barreaux de Reims, Charleville-Mézières, Châlons-en-Champagne et Troyes, à l'instar de leur homologues partout en France, ont exprimé mardi dernier leur rasle-bol quant à la situation actuelle de l'aide juridictionnelle. En cause, un amendement 69 déposé par le Gouvernement sur le projet de loi de finances pour 2014, mettant « encore plus à mal la situation de cette aide », comme le résume Me Eric Raffin, bâtonnier du barreau de Reims. Cette aide financière, permettant aux personnes sans ressources ou disposant de modestes revenus d'obtenir une prise en charge par l'État de la totalité ou d'une partie des frais de leur procès, coûte cher, très cher. «  Cette aide particulière existe depuis quarante ans, il est plus que temps de revoir profondément le système. La Garde des Sceaux a promis de fixer un calendrier d'ici le printemps prochain pour entamer ce chantier ; nous attendons toujours.  » Là où le bas blesse le plus, c'est sur les conditions de travail de l'avocat dans le cas d'une aide juridictionnelle. « Déjà il faut savoir qu'on parle dans ces cas-là d'indemnisations et non de rémunérations. Savoir aussi qu'un avocat, qu’il soit de la région ou non, et pour espérer rentrer dans ses frais, devrait pouvoir facturer ses heures à 150 euros en-viron.

T

Les bâtonniers des barreaux de Reims, Châlons, Charleville et Troyes se tiennent prêts à suivre les consignes du Conseil National des Barreaux. © l'Hebdo du Vendredi

Aujourd'hui, on travaille à perte, pour 50 euros l'heure, sans être rémunéré pour les astreintes ni défrayé lors des déplacements. Et aujourd'hui, le gouvernement voudrait encore nous baisser ces indemnisations, sous un prétexte d'harmonisation entre les barreaux. Tout ça alors qu'en plus, afin d'assurer les permanences, les avocats n'ont pas la possibilité de refuser l'aide juridictionnelle. » En réaction, les avocats des barreaux champardennais comptent bien faire entendre leur mécontentement. « Cela passera par un mouvement de grève, voire des avocats qui n'iront plus assurer les gardes à vue. On veut le retrait de cet amendement et le début concret du chantier de refonte de l'aide juridictionnelle. Un point c'est tout  », conclut le bâtonnier Raffin.

Aymeric Henniaux

AU TRIBUNAL CORRECTIONNEL A tous, cela nous est un jour arrivé de tomber sur la mauvaise baguette. La trop cuite quand on souhaitait une « bien blanche », le contraire, ou bien encore la fameuse petite pour laquelle l'honorable artisan a omis d'y ajouter le sel avant de la glisser au four. Le pain est un accompagnateur fondamental des repas de bon nombre de Français, aussi lorsqu'il ne remplit pas les conditions attendues la déception peut-être grande. Pour Frédéric, la déception prit des proportions démesurées, bien que pour être exact, celle-ci concernait plutôt la vendeuse de la boulangerie plutôt que le pain en lui-même. Une vendeuse qu'il aurait menacée de mort et violentée légèrement, pour reprendre les chefs d'accusation lui étant reprochés. Sauf qu'au tribunal ce jour-là, notre homme n'a pas du tout l'intention de s'en laisser conter. Arrivant à la barre l'air insolent, les lunettes de soleil encore vissées sur le nez, les choses sont claires pour lui : « Tout ça c'est la faute à la fille qui servait, j'habite juste à côté de ce commerce donc forcément je passe devant plusieurs fois par jour. Et ce jour-là, à chaque fois, elle m'insultait à travers la vitrine. » Manque de chance, les caméras de surveillance du lieu ne confirment nullement ses affirmations, bien au contraire : « Sur les bandes vidéo, on vous voit rentrer dans le magasin, menacer l'employée, l'insulter et lui cracher dessus avant de repartir  », rappelle sobrement la Présidente du tribunal. « Je ne crachais pas sur elle, je visais les croissants en fait », contredit sans sourciller l'allergique aux viennoiseries. Interrogé après l’interpellation de Frédéric, le boulanger, dans l'arrière-boutique au moment des faits, confiera aux policiers que l'individu « faisait peur aux clients, et aussi un peu à tout le monde dans le quartier. Je sais qu'il s'est par exemple battu avec le garagiste.  » Des allégations que l'intéressé réfute aussitôt : «  C'est vrai que j'ai eu plusieurs petites condamnations, mais pour la boulangerie j'y suis pour rien. Quant au garagiste, c'est juste que je ne suis pas du genre à me faire marcher sur les pieds. » Malgré les vidéos de la caméra, accablantes, l'avocat du monsieur criera au coup monté, « dans l'unique but de piéger mon client pour qu'il finisse par quitter le quartier. » Une défense qui portera finalement ses fruits puisqu’il arrivera à faire échapper son client à la prison (six mois avec sursis). Et en attendant, le pain ce sera désormais de la baguette pré-cuite du supermarché d'à côté !

Pas de pitié pour les croissants

A.H


N°325 du 8 au 14 novembre 2013 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

Reims veut sacrer sa reine des rings

Boxe - Championnat du monde Un an après avoir empoché sa première ceinture mondiale, la Rémoise Anne-Sophie Da Costa va tenter, ce samedi 9 novembre à René Tys, de conserver son titre sur ses terres, face à une mexicaine redoutable.

octobre 2012, salle Schmitt de Sedan. Ce jour reste gravé dans la mémoire d’Anne-Sophie Da Costa comme le plus beau de sa carrière. Peut-être le plus beau de sa vie, celui où elle est devenue championne du monde WBF. Ce 9 novembre pourra-t-il bouleverser cette hiérarchie ? La Rémoise fera tout pour. Car face à la mexicaine Yesenia Martinez Castrejon, elle va tenter de conserver sa ceinture mondiale. Vainqueur de ses quinze combats depuis le début de sa carrière, la pugiliste rémoise a des atouts non-négligeables à faire valoir. La tenante du titre a évidemment les faveurs des classements. Numéro une mondiale aux classements IBF, celle qui est aussi professeur à Vouziers est connue

20

Anne-Sophie Da Costa va tenter, samedi, de conserver son titre de championne du monde. © l'Hebdo du Vendredi

pour sa combativité sans fin sur un ring. Pour autant, la championne reste sur ses gardes. « C’est vrai que je suis perçue comme une guerrière pendant les combats, reconnaît Anne-Sophie, mais

L’histoire d’une revanche

samedi, je sais déjà qu’elle le sera encore plus que moi. C’est une adversaire dangereuse, ce sera un beau combat ».

Un combat dont on pourrait déjà connaître l’issue s’il n’avait pas été reporté une fois, en juin dernier, tandis qu’Anne-Sophie se donnait une fracture de la main. « Ça a lâché 15 jours avant le jourJ, se souvient-elle. Je me dis, la main a cassé une fois, elle peut recasser à tout moment. Mais je dois passer au-delà de la crainte et de la douleur ». Des craintes, des douleurs, Anne-Sophie Da Costa progresse à la dure. Longtemps entraînée dans une salle inadé-

« Fight » à Tinqueux

Pancrace – Le Kabaret Champagne quate à la préparation d’un championnat du monde, la Rémoise ne s’en plaint pas. « Je suis toujours en capacité de me dépasser. Je veux toujours montrer que je suis capable. Je suis même étonnée à chaque fois quand on vient me demander des photos ou des autographes ». Samedi, pourtant, c’est elle qui sera à nouveau sous le feu des projecteurs, en seconde partie de soirée, pour confirmer chez elle un titre acquis dans les Ardennes. « La pression est différente. Il y a un an, je n’avais rien à perdre, beaucoup pensait que j’allais repartir vaincue. Cette fois, je peux perdre mon titre, mais si je gagne, je pourrai devenir challenger dans d’autres fédérations. Ça irai au-delà du rêve. J’ai hâte de savoir de quoi je suis capable ».

Julien Lampin > Championnat du monde de boxe angaise, samedi 9 novembre à partir de 19h30 au complexe René Tys à Reims. Au programme : six combats dont celui opposant Anne-Sophie Da Costa à Yesenia Martinez pour le titre WBF. Tarif : 20 euros.

Les combats supposent une parfaite technique et un très fort mental. © DR

près Nantes le 29 juin dernier, c'est Reims, ou plutôt le Kabaret de Tinqueux qui a été choisi pour accueillir le second Ring of Fire, le 10 novembre prochain. Une soirée « Fight Night  », comprenant principalement une compétition de pancrace (sorte de fight à la française), mais aussi un spectacle dans lequel se produira un DJ ainsi que le groupe rock féminin X Syndicate. Créé à l'initiative de l'ancien champion d'Europe de Free Fight (et dirigeant de la Free Academy à Paris), Mathieu Nicourt, le Ring of Fire propose donc des combats de pancrace, un sport de combat mixant plusieurs disciplines en une, se voulant raisonnablement intense et spectaculaire. Au total, une vingtaine de combattants s'affronteront, venus de toute la France et notamment de Champagne-Ardenne puisqu'au moins cinq candidats représenteront des équipes de la région (notamment l'Europe Top Team Reims).

A

> Dimanche 10 novembre à partir de 19h au Kabaret Champagne. Tarifs : 26 à 42 euros. Rens. : www.ringoffire.fr

Aymeric Henniaux


N°325 du 8 au 14 novembre 2013 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

Gare à la glissade

Foot (L1, 13e j.) Lorient - Reims

Floyd Ayité : « 6e du championnat, ce n'est pas notre objectif »

Acteur majeur du bon début de saison du Stade de Reims (8 matches joués, 1 but et 3 passes décisives), Floyd Ayité « savoure » la très belle semaine qu'il vient de vivre avec ses coéquipiers, tout en restant les pieds sur terre.

En haut de l'affiche après sa victoire face à Bastia, le Stade de Reims (6e) va étrenner, samedi 9 novembre, sa nouvelle popularité sur la pelouse synthétique de Lorient (17e).

ubert Fournier invité dimanche dernier du Canal Football Club, Agassa, Ayité et Krychowiak à l'honneur lundi du journal l'Equipe, jamais depuis son retour en L1 le Stade de Reims n'avait autant fait parler de lui dans les médias nationaux. Il faut dire qu'Hubert Fournier et ses hommes ne l'ont pas volé. La belle victoire aux dépens de Bastia (4-2), samedi dernier à Delaune, quelques jours seulement après les succès de prestige à Marseille (3-2) en championnat et face à Monaco (1-0) en Coupe de la Ligue, conclut une fantastique semaine, sans doute la plus belle du club rémois depuis son retour au sein de l’élite du football français. 6e du championnat avec 18 points, le Stade de Reims va donc être désormais attendu au coin du bois. Samedi, à Lorient (17e avec 10 points), l'effet de surprise ne fonctionnera sans doute pas, d'autant plus que l'entraîneur des Tangos, qui restent sur une lourde défaite à Paris (4-0), Christian Gourcuff, n'est pas du genre à prendre ses adversaires de haut. Reims est donc pré-

Pensiez-vous réussir une telle semaine ? En terme de points, on ne peut pas rêver mieux. La victoire contre Bastia a conclu une superbe semaine. On a su confirmer nos prestations face à Marseille et Monaco. Mais battre Bastia n'est pas une fin en soit. Maintenant, il faut bien gérer le déplacement à Lorient car cette équipe aura à coeur de se ressaisir à domicile après sa défaite à Paris. Il nous faudra être costaud comme au Stade Vélédrome. Le statut du Stade de Reims a-t-il changé ? Non pas du tout. Nous sommes 6e du championnat mais cette place est heureuse. Évidemment, on savoure mais ce n'est pas notre objectif. On veut simplement continuer notre bonhomme de chemin.

H

Floyd Ayité et le Stade de Reims ont rendez-vous samedi à Lorient. © l'Hebdo du Vendredi

venu, l'opposition sera féroce et joueuse... sur le terrain synthétique du Moustoir. La pelouse artificielle est d'ailleurs le principal soucis du coach rémois. « C'est un facteur important à prendre en compte, indique Hubert Fournier qui a fait travailler ses joueurs sur cette surface toute la semaine. On cherche des repères sur ce type de terrain, qui demande une grande habilité technique, où le ballon va très vite. Il nous faut donc trouver les joueurs qui sont le plus à l'aise sur cette surface, et les meilleures complémentarités ». Avec une infirmerie quasiment vide

(Conte et Diego), l'entraîneur rémois a l'embarras du choix pour composer une équipe qui sera à même « d'exploiter les brèches dans la défense d'une formation qui n'est pas du genre à bétonner ».

Julien Debant

> Lorient - Reims, samedi 9 novembre à 20h, stade du Moustoir, Lorient.

Prochain match à domicile, Reims PSG (14e j.), samedi 23 novembre à 17h, stade Auguste Delaune, Reims.

Et votre statut personnel ? Non plus. J'enchaîne juste les matches et ça change tout. Je me sens bien physiquement et mentalement comme le reste du groupe. J'essaie d'apporter mes qualités offensives au groupe et de donner un coup de main en défense. L'important, c'est de jouer régulièrement sans ressentir de problème physique. Dieu merci, c'est le cas actuellement. Comment appréhendez-vous la match à Lorient sur une pelouse synthétique ? Personnellement, ça me convient. On s'entraîne d'ailleurs cette semaine sur une pelouse synthétique. Je ne me fais pas de soucis. Herbe ou synthétique, peu importe la pelouse, c'est à nous de nous adapter.

Coupe de la Ligue : Reims ira à Lyon le 16 ou 17 décembre

Le tirage au sort des huitièmes de finale de la coupe de la Ligue n'a pas été clément avec le Stade de Reims. Si Hubert Fournier souhaitait affronter un gros morceau, l'entraîneur rémois espérait l'accueillir au stade Auguste Delaune. Il n'en sera donc rien puisque Reims se déplacera au stade Gerland pour y défier l'Olympique Lyonnais. A noter que Troyes (L2) accueillera Tours (L2).


N°325 du 8 au 14 novembre 2013 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

Le CCRB est-il prêt à se faire mal ?

Basket (Pro B, 11e et 12e j.) Châlons-Reims - Le Portel et Boulazac - Châlons-Reims

Ragaillardi par sa victoire à Poitiers (90-95), ChâlonsReims va devoir encore faire le dos rond pendant quelques jours avant, peutêtre, de récupérer John Turek. Mais en attendant, c'est Le Portel et Boulazac qui se présentent sur la route du club marnais... deux très gros morceaux.

epuis la blessure de son pivot John Turek, Châlons-Reims semble naviguer à vue. En effet, avec son intérieur US, le CCRB a obtenu quatre victoires en autant de rencontres, mais sans lui, le bilan est juste moyen : trois succès et trois défaites. Pour l'entraîneur Nikola Antic, il y a deux façons d'analyser la situation : « regarder les résultats ou la manière ». « C'est notre meilleur début de saison (3e) et en même temps je ne suis pas satisfait de notre jeu car on a donné des victoires à certains de nos adversaires. » Et le coach serbe de citer, déçu, les rencontres perdues à Nantes et Fos-sur-Mer, déplorant « le manque de sérieux de son équipe ». Pour lui, la seule absence de John Turek n'explique pas tout. « Même s'il nous manque beaucoup, on aurait peut-être perdu avec lui. Le problème, c'est que depuis le début de la saison on n'a fait que 4 jours d'entraînement au complet ». En effet, le CCRB n'a pas été épargné par les absences : Giffa, Pasalic, Joss-Rauze et donc Turek. Bonne nouvelle, ce dernier a repris individuellement et devrait être de retour sur les parquets face à

Kévin Joss-Rauze : « Face au Portel, on sait ce qu'on doit faire » Capitaine courage de Châlons-Reims, Kévin Joss-Rauze s'attend à un gros défi physique face au Portel après une victoire acquise au mental à Poitiers.

La victoire à Poitiers vous a-t-elle rassuré ? Après nos deux défaites, le doute aurait pu s'installer. On a gagné après deux prolongations et il faut qu'on garde en tête ce type de match face à une équipe qui avait très envie de nous faire tomber. Grâce à cette victoire, on aborde plus serainement le match face au Portel. On ne se Kevin Joss-Rauze. pose pas de question.

D

© l'Hebdo du Vendredi

Face au jeu musclé du Portel, Nikola Antic attend de ses joueurs un esprit combatif. © l'Hebdo du Vendredi

Denain, le 15 novembre prochain. Mais en attendant, le collectif marnais a encore deux rendez-vous à jouer : réception du Portel (3e), ce samedi 8 novembre à Châlons, et déplacement à Boulazac (15e), mardi 12 novembre. Et face à ces deux gros bras du championnat, le CCRB va devoir s'employer. « Notre objectif premier est de préserver notre invincibilité à domicile face au Portel, indique Nikola Antic. Ce sera un match avec beaucoup d'agressivité et d'intensité, en particulier dans la raquette. » En partie rassuré par le succès à Poitiers, acquise au forceps et au mental, l'entraîneur, conscient de la pression qui

pèse sur ses épaules, assure avec optimisme, que ses joueurs « ne sont plus très loin de former une véritable équipe ».

Julien Debant > Châlons-Reims - Le Portel (11e j.),

vendredi 8 novembre à 20h au Palais des Sports Pierre de Coubertin, Châlons-en-Champagne. Boulazac - Châlons-Reims (12e j.), mardi 12 novembre à 20h, Le Palio, Boulazac.

Les Phénix s’envolent à Châlons

Vous avez gagné au mental. Il vous faut maintenant progresser en terme de niveau de jeu ? Ça se joue toujours sur des petits détails. Ce qui est certain, c'est qu'à Poitiers, on a construit notre remontée pas à pas, alors que contre Fos on n'a jamais vraiment réussi à recoller. Ce genre de victoire doit nous aider à progresser.

A quel genre de match vous attendez-vous face au Portel ? Ca va être un gros défi physique comme contre Boulognesur-Mer. Il va y avoir une grosse intensité sur le parquet et il va falloir répondre présent physiquement d'entrée de jeu. On doit aussi prouver qu'on peut réaliser deux rencontres d'affilée de qualité. Ça passse par plus de régularité dans notre qualité de jeu.

Et personnellement, comment vous sentez-vous alors que votre temps de jeu a été réduit à Poitiers ? A titre personnel, je suis frustré parce ce que j'ai passé beaucoup de temps sur le banc. Mais ce qui compte, c'est le résultat et on a gagné.

Hockey (D1, 9e j.) : Reims - Montpellier

près plusieurs semaines mouvementées, les Phénix tendent à un peu plus de sérénité. Si le quotidien du club n’est plus celui imaginé en début de saison, une phase d’adaptation demeure néanmoins nécessaire pour espérer des horizons plus souriants. A commencer par l’aspect sportif. Or pour voir évoluer les Phénix ce samedi, il faudra toutefois s’exporter à Châlons. Privés de patinoire depuis la fermeture de Bocquaine il y a deux semaines, les hockeyeurs rémois ont d’abord tenté d’inverser les matches domiciles/extérieurs. Mais la solidarité entre club a ses limites, et face au refus des Vipers de Montpellier d’inverser les rencontres, le Reims

A

Confronté à la fermeture du complexe Nautilud, les Phénix accueilleront, samedi 9 novembre, Montpellier à la Cité Glace de Châlons-en-Champagne. © DR

Champagne Hockey a donc du passer au plan B. C’est donc sur la Cité Glaces de Châlons que les Phénix vont tenter d’oublier leurs tourments. Certes la quête de sérénité reste concrète mais elle n’est pas incompatible avec l’agitation prévue sur la glace

préfectorale. Car Montpellier n’a pas l’intention de se déplacer en proie expiatoire. Sans contrat depuis le 1er novembre, le défenseur letton Edmunds Kniksts, qui n’a pas encore trouvé de nouvelle structure d’accueil, ne sera pas de trop pour soutenir la

défense rémoise face aux attaquants héraultais Rolands Vigners et Anthony Brockman, meilleurs pointeurs montpelliérains. Devant, Florian Sabatier tentera de profiter de sa bonne forme actuelle pour mettre à mal des Vipers pas toujours à l’aise hors de leurs bases. Il faudra pour cela reproduire – malgré la défaite – la performance à Lyon (3-2), plus que la pâle copie rendue contre Cholet (défaite 2-1) il y a huit jours à Barot et à huis-clos.

Julien Lampin

> Reims - Montpellier, samedi 9 novembre à 18h35 à la Cité Glace de Châlons-enChampagne.

EN BREF Fleuret : Challenge de l’effervescence de la ville de Reims

Le Cercle d’Escrime de Reims organise lundi 11 novembre au complexe René-Tys le Challenge de l’effervescence de la ville de Reims. Toute la journée, près de 200 tireurs venus de toute la Champagne-Ardenne, mais aussi des régions limitrophes et de Belgique, sont attendus et s'affronteront dans différentes catégories : poussin, benjamin, minime, etc. Rens. : www.cercle-escrime-reims.net

Basket (LF2, 5e j.) Roche Vendée - Reims

Restant sur une défaite sur le parquet de Charnay Basket Bourgogne (71-65), le Reims Basket Féminin, 4e du classement avec deux victoires et deux défaites, aura la difficile tâche de rebondir ce week-end, samedi 9 novembre, dans l'antre du leader invaincu, Roche Vendée.


Cette semaine

L

A

G

E

N

D

A

C

magazine U

L

T

U

R

20e Reims Jazz Festival E

N° 325 DU 8 AU 14 NOVEMBRE 2013 >> reims.lhebdoduvendredi. com

Du 14 au 23 novembre

L

POLE’n PRODUCTIONS présente :

Gaëtan Roussel La Cartonnerie

Peter Von Poehl La Cartonnerie

OLIVIER LAURENT

JEUDI 3 AVRIL - 20H30 À L'AFFICHE REIMS (51)

Nuit de la Jongle, épisode 3

VALSES DE VIENNE

DIMANCHE 12 JANVIER - 15H30 LE CAPITOLE CHALONS-EN-CHAMPAGNE (51)

St-Brice-Courcelles

Le Coach Café-Théâtre à l'Affiche

PATRICK BRUEL

MARDI 25 MARS 2014 - 20H00 LE MILLESIUM EPERNAY (51)

VINCENT NICLO

La Ville

LAURENT GERRA

MARDI 20 MAI - 20H30 PALAIS DES FETES - EPERNAY (51) MERCREDI 21 MAI : 20H30 L'ATMOSPHÈRE - RETHEL (08)

MERCREDI 9 AVRIL - 20H30 LE MILLESIUM EPERNAY (51)

Comédie de Reims

GÉRALD DE PALMAS

SAMEDI 5 AVRIL 2014 20H30 LE CAPITOLE CHALONS-EN-CHAMPAGNE (51)

AGE TENDRE POUR LA DERNIÈRE FOIS DANS VOTRE VILLE

VENDREDI 23 MAI - 14H30 & 20H15 LE MILLESIUM - EPERNAY (51)

SACRÉE SOIRÉE

VENDREDI 10 OCTOBRE 14H30 & 20H15 PARC EXPO - REIMS (51)

www.polenproductions.com Points de vente habituels

numéros de licence : 510071/510072

Boom Session Interview de Footzbeul

Bertrand Tavernier Palace d'Epernay

Barcelone & Îles Baléares Gaumont Reims


N°325 du 8 au 14 novembre 2013 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

magazine

Saint-Ex fête le jazz

20e Reims Jazz Festival - Centre culturel St-Exupéry

Partenaire du Reims Jazz Festival depuis sa création, il était impensable pour le Centre culturel Saint-Exupéry d’être absent de la vingtième édition du festival rémois. Fidèle à l’événement et à l’association [Djaz51], Saint-Ex accueillera donc, du 14 au 16 novembre prochains, les trois premières soirées. Marck-Richard Mirand et Thomas Enhco seront d’ailleurs les premiers à entrer en scène, avec pour principale mission de vous mettre dans l’ambiance. Bassiste bien connu de la scène jazz locale, Marck-Richard Mirand se distingue par une curiosité sans limites et une ouverture d’esprit lui permettant de vivre de nombreuses aventures musicales. Présentant ici son nouveau projet, inspiré des rythmes haïtiens, il précédera Thomas Enhco, déjà présent lors du précédent festival, où il avait fait forte impression. John, Alban, Samuel et Sébastien, formant le quartet J.A.S.S, nom composé à l’aide de leurs initiales mais aussi tout premier mot utilisé pour désigner le jazz, viendront ensuite, suivis du Marc Buronfosse Sounds Quartet, armé quant à lui de sa vitalité et de son unicité, lui permettant de réaliser un face à face avec la musique pure. D’ores et déjà reconnu comme étant l’un des meilleurs saxophonistes alto de la scène actuelle, Pierrick Pédron prendra la suite dans le seul but de combler les

Marck-Richard Mirand sera le premier à monter sur scène. © DR

amateurs de ce jazz qui swingue et fait vibrer, laissant à Eric Séva, savant alchimiste des sons et des harmonies, la tâche de conclure ces trois soirées enjazzées !

Claire Lagrange > Le Reims Jazz Festival au Centre

culturel Saint-Exupéry, c'est du 14 au 16 novembre avec : Marck-Richard Mirand Quartet et Thomas Enhco Fireflies, jeudi 14 novembre à 20h30. Alban Darche J.A.S.S. et Marc Buronfosse Sounds Quartet Face the Music, vendredi 15 novembre à 20h30. Pierrick Pédron Kubic’s Monk et Eric Séva Quartet Espaces croisés, samedi 16 novembre à 20h30. Tarifs : 7 et 13 euros la soirée (gratuit moins de 13 ans).

Gaëtan Roussel, le faiseur d'or

AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA

20ème Reims Jazz Festival du 14 au 23 novembre

Jeudi 14 novembre Marck-Richard Mirand 4tet + Thomas Enhco Ä 20h30. Tarifs : 7/13 euros, gratuit pour les moins de 13 ans - Centre Culturel Saint-Exupéry, esplanade André-Malraux Vendredi 15 novembre Alban Darche + Marc Buronfosse Ä 20h30. Tarifs : 7/13 euros, gratuit pour les moins de 13 ans - Centre Culturel Saint-Exupéry, esplanade André-Malraux Samedi 16 novembre Pierrick Pédron + Eric Séva 4tet A 20h30. Tarifs : 7/13 euros, gratuit pour les moins de 13 ans - Centre Culturel Saint-Exupéry, esplanade André-Malraux Mercredi 20 novembre Hans Lédemann + Piazzolla ! A 20h30. Tarif : de 10 à 22 euros - Opéra de Reims Jeudi 21 novembre Sylvain Rifflet Duo + Shakespeare Song A 20h30. Tarifs : 10/17/22 euros, gratuit pour les moins de 13 ans - Cellier Charles de Cazanove, 8 place de la République Vendredi 22 novembre Olivier Py + Moutin Factory 5tet A 20h30. Tarifs : 10/17/22 euros, gratuit pour les moins de 13 ans - Cellier Charles de Cazanove, 8 place de la République Samedi 23 novembre Discrete Times Création + Michael Felberbaum A 20h30. Tarifs : 10/17/22 euros, gratuit pour les moins de 13 ans - Cellier Charles de Cazanove, 8 place de la République Plus d'infos sur www.djaz51.com

Mais avant, c'est Christine and the Queens qui sera sur la scène de la Cartonnerie. Brouilleuse de piste, l'intrépide étudiante répond en fait au doux nom d'Héloïse Lhetissier et se produit seule sur scène, dans une ambiance inspirée par Laurie Anderson ou plus près de nous de Lykke Li ou Lana Del Rey. Gaetan Roussel chantera son nouvel album Orpailleur. © DR

J.D

min Lebeau du duo rémois The Shoes. Mêlant guitares et musique électronique, on retrouve dans Orpailleurs des sonorités tribales réjouissantes et un phrasé reconnaissable entre mille.

> Gaëtan Roussel, jeudi 14 novembre à 20h à La Cartonnerie. En première partie Christine & the Queens. Tarifs : 20 à 27 euros. Rens. : www.cartonnerie.fr

Peter Von Poehl, le petit plaisir suédois

dans une rivière de tranquillité. Un artiste reposant, calme, voire revigorant

À 20h00. Tarif unique : 10 euros La Cartonnerie

VENDREDI 15 NOVEMBRE

POP/FOLK : PETER VON POEHL+ROBI+DEAR CRIMINALS À 20h00. Tarifs : 10 à 17 euros La Cartonnerie SAMEDI 16 NOVEMBRE

DUBSTEP/BASS MUSIC : WOBBLICIOUS#6 Synapsys Krew envahi de nouveau La Cartonnerie pour LA soirée de référence en matière de Dubstep / Bass Music dans la région. Au programme : Mc Maksim, Funk Effect, Skynoise, et Choke & Nome. À 21h30. Tarifs : 10 à 17 euros La Cartonnerie

SAMEDI 9 NOVEMBRE

DIMANCHE 17 NOVEMBRE

RETRANSMISSION OPÉRA/CONCERT : TOSCA

MUSIQUE AU MUSÉE : AUTOUR DE L’ANNÉE 1930

En direct du MET. Dans l’Italie du début du 19ème siècle, une cantatrice célèbre tente d’échapper aux griffes d’un chef de police corrompu et de sauver le peintre qu’elle aime. Meurtre, luxure et intrigue politique se mêlent dans cette œuvre vertigineuse située à Rome.

Les professeurs du Conservatoire fêteront 1913, année d’ouverture et inauguration du Musée par Raymond Poincaré. La programmation musicale pour cette saison célébrera les 100 ans du du Musée des Beaux-Arts à travers ses différentes collections.

À 18h55. Tarif : 33 euros Cinéma Gaumont Reims, 72 rue Drouet d’Erlon

À 10h30. Tarifs : 2/3 euros - Musée des Beaux-arts de Reims, 8 rue Chanzy DIMANCHE 17 NOVEMBRE

JEUDI 14 NOVEMBRE

DANSE AVEC LES SIXTIES

À 20h00. Tarifs : 20 à 27 euros La Cartonnerie

La virée des chanteurs présente le concert des années 80 avec Les Forbans, Ritchy et les Sixties, ainsi qu’Alexandra Cordova.

JEUDI 14 NOVEMBRE

À 16h00. Tarif : 35/45 euros Le K, 18 rue Nicolas Appert à Tinqueux

ENSEMBLE DE CUIVRES ET PERCUSSIONS DE VERSAILLES

LUNDI 18 NOVEMBRE

CHANT : DOGORA

La plupart des musiciens de cet ensemble viennent de différents orchestres parisiens mais également des Conservatoires Nationaux Supérieurs de Musique de Paris et de Lyon. Cette formation a pour but de promouvoir le répertoire original d’ensembles de cuivres et de percussions, en partant de la Renaissance aux compositeurs contemporains.

À 20h00. Tarif : de 6/12 euros Opéra de Reims

À 20h00. Entrée libre dans la limite des places disponibles - Conservatoire de Reims, 20 rue Gambetta

SPECTACLE MUSICAL ADAC : KOROROKO

JEUDI 14 NOVEMBRE DOIGTS DE L’HOMME

Concert au profit des enfants en souffrance.

pour lequel il est impossible de ne pas éprouver de l’affection, et dont la musique réparatrice est semblable à une véritable cure contre les soucis et le stress. Avant la prestation de l'artiste suédois, c'est Robi, ambassadrice d'un minimaliste habité qui, avec L’hiver et la joie, son premier album, plongera la Cartonnerie dans une ambiance mélancolique.

Big Issues Printed Small est le 3e album solo de Peter von Poehl. © DR

Influencé tant par le rock alternatif, la noise que la musique expérimentale, Hint produit une musique résolument avant-gardiste et iconoclaste. Les Fordamage sont de cette génération pour qui les histoires de famille musicale ne s’apparentent pas à un style. Imagho est le projet solo du musicien lyonnais JeanLouis Prades depuis 1997. Il se situe quelque part entre jazz, folk, post-rock, electronica et musique acousmatique.

JAZZ MANOUCHE : LES

Concert - La Cartonnerie Guitariste du groupe A.S. Dragon sous l'égide de Bertrand Burgalat, puis travailleur de l'ombre pour Alain Chamfort, Lio, Vincent Delerm ou encore Birdy Nam Nam, Peter Von Poehl est aujourd'hui reconnu comme un mélodiste de génie, délivrant une pop minimaliste d’une pureté angélique et aux arrangements classieux. Le natif de Malmoe, à la voix si douce et aux envolées lyriques si maîtrisées, nous offre cette année un nouvel album, Big Issues Printed Small, dans lequel une fois de plus, il prend plaisir à orchestrer une cascade d’instruments à cordes baroques se déversant

VENDREDI 8 NOVEMBRE

CABARET INDÉ#2 : HINT + FORDAMAGE + IMAGHO

ROCK : GAËTAN ROUSSEL + CHRISTINE & THE QUEENS

Concert - La Cartonnerie Trois ans sont passés depuis Ginger, le premier album solo de Gaetan Roussel, un opus qui lui a valu trois victoires de la musique en 2011 : meilleur artiste, meilleur album et meilleur album rock ! Le chanteur de Louise Attaque et Tarmac revient donc sur le devant de la scène avec un tout nouveau disque intitulé Orpailleur. Eolienne, le premier extrait coécrit par Pierre-Dominique Burgaud et sorti cet été a rencontré tout de suite le succès. Enregistré à Paris, ce titre est le fruit de collaborations dont celles de Julien Delfaud qui a réalisé notamment les albums du groupe Revolver ou plus récemment celui de Phoenix (Bankrupt, 2013) et de Benja-

CONCERTS

À 20h30. Tarif unique 18 euros Uniquement sur réservation au 06 27 34 92 37 - Espace Thierry Meng, Route de Reims, Bétheny VENDREDI 15 NOVEMBRE

Dogora, Grande suite populaire d’Etienne Perruchon est une œuvre sous forme de cantate de 21 mouvements pour chœurs mixtes, chœurs d’enfants, solistes, pianiste et orchestre. Elle sera accompagnée par le Brass Band de Champagne.

MARDI 19 NOVEMBRE

Pièce poétique où se mêlent danse, musique, texte et vidéo d’après l’album éponyme d’Emilie Vast et les poèmes de Vladimir Khlebnikov. À 15h00. Séance supplémentaire à 19h30 Tarif : 5/10 euros Conservatoire de Reims, 20 rue Gambetta MERCREDI 20 NOVEMBRE

POP/FOLK : MATTHIEU MENDÈS

CHANSON FRANÇAISE : PASCAL Après avoir œuvré dans MARY l’ombre de nombreux artistes,

> Peter Von Poehl, vendredi 15 novembre

Pascal Mary, c’est une voix tranquille qui peaufine des mots de tendresse et d’apaisement. Un concert proposé par Reims Oreille, avec en première partie le Mal’Art Trio.

Matthieu Mendès se consacre à présent à son propre album aux sonorités pop, teintées de folk, hautement contagieuses, à l’image de sa reprise de «Cendrillon».

à 20h à La Cartonnerie. En première partie : Robi. Tarifs : 10 à 17 euros (enfant 5 euros). Rens. : www.cartonnerie.fr

À 20h00. Tarifs : 8/12 euros Réservations au 06 84 05 31 01 Le Ludoval, 1 place René Clair

À 20h30. Tarif : 24 euros A l’Affiche, 110 av. J. Jaurès à Reims

J.D


N°325 du 8 au 14 novembre 2013 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

magazine

Parcours nocturne à Saint-Brice

Un coach et les ennuis commencent

Nuits de la Jongle, épisode 3

Comédie - Café-Théâtre à l'Affiche

Le troisième volet du festival prendra ses quartiers d'automne à Saint-Brice Courcelles samedi prochain, alternant entre la place Roze et la salle des Fêtes de la commune. Saint-Brice connaît, accueille et aime la jongle et devrait encore cette année faire le plein de spectateurs venus assister aux différentes créations des compagnies participantes. Ce sera le cas dès 17h30 sur la place Roze, avec Le Jardin Extraordinaire. Ouvert à tous, ce parc délimité, aménagé comme un espace de fête, se verra pourvu de caisses en guise de bancs, de bacs de terreau de bouteilles en plastiques, de fleurs en métal, le tout accompagné de slaLe Cabaret Désemboîté, l'un des clous de la soirée. meurs et de samplers pour l'anima© Milan Szypura tion. Le temps d'une balade et rendez-vous ensuite à la salle des Fêtes pour y découvrir le spectacle Interfaces de la Compagnie Parabole. Un instant unique où l'art de la jongle se voit sublimé grâce à l'utilisation du graphisme et du design sonore. A 21h, retour place Roze pour le parcours de manipulations graphiques de Pich via des objets géométriques comme des balles, des bâtons, des cerceaux ou des buguens. Une soirée qui se conclura en beauté avec les Apostrophés, de retour après plus de trois années de tournée ayant mené la compagnie jusqu'aux Philippines et au Japon avec toujours le même succès. Sur la scène de la salle des Fêtes, à partir de 21h30, le public retrouvera les recettes du talentueux groupe, mêlant avec brio l'humour et le geste, la dérision et la manipulation. Des danseurs de charme, du french cancan, de la folie, une imagination sans bornes, de la musique, du chant...la liste est longue, et les surprises réservées par cet épisode 3 des Nuits de la Jongle aussi...

Patrick Marmignon souffre d'une maladie rare : il est trop gentil. Tout le monde profite de lui. A commencer par sa mère qui abuse de son temps. Mais aussi de sa soeur qui en veut à son argent ou de son patron qui profite de sa bonne volonté. Patrick Marmignon est naif. Au boulot, il partage son bureau avec Vanessa, une jolie jeune femme dont il est éperdument amoureux. Malheureusement, celle-ci ne voit en lui qu'un confident à qui elle raconte ses histoires amoureuses. Arrive le jour où il est particulièrement déprimé. Patrick lit alors une annonce vantant les mérites d'Assuérus Chêne, un coach personnel réputé. Prenant son courage à deux mains et son chéquier, le gentil garçon décide de l'engager. A partir de cet instant, plus rien ne sera pareil dans la vie de Patrick Marmignon car les vrais ennuis vont commencer. Adaptée au cinéma en 2009, avec Jean-Paul Rouve et Richard Berry, le Coach est une comédie drôle et pleine de surprises.

Aymeric Henniaux > Rens. et réservations : 03 26 86 05 72 ou jonglissimo.trac@free.fr

> Le Coach, jeudi 14, vendredi 15 et samedi 16 novembre à 20h30 Fort d'un arsenal de répliques imparaau Café-Théâtre à l'Affiche, avenue Jean-Jaurès à Reims. Tarifs : 25 bles, le Coach offre de grands moments de rire. © DR à 29 euros. Rens. : http://l-affiche.com

EN BREF

Découverte grâce au label MyMajorCompany, Léna Luce sera présente samedi 9 novembre à 16h dans la galerie commerciale E.Leclerc de StBrice-Courcelles. L'artiste interprétera quelques titres de son premier album Métropolitaine. Ce show case sera ensuite suivi d'une séance de dédicaces. Entrée libre.

Léna Luce en show case à St-Brice-Courcelles

La librairie La Procure (13, rue Carnot) organise ce samedi 9 novembre, de 16h à 18h, une séance de dédicaces autour du livre « Reims 14-18, de la guerre à la paix », ouvrage phare retraçant toutes les facettes du conflit dans la cité des Sacres, et réalisé à l'occasion du centième anniversaire de la Grande Guerre. A cette occasion, les historiens Jean-François Boulanger, Yann Harlaut et Yohann Chanoir seront présents pour dédicacer cet ouvrage collectif.

Dédicaces de Reims 14-18 à La Procure


N°325 du 8 au 14 novembre 2013 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

magazine

Voyage imaginaire et gestuel

Les Brigands remettent le couvert !

Danse - Manège

Opéra bouffe - Opéra de Reims

Fort d’une écriture précise et ciselée, révélant un grand talent de composition chorégraphique, Herman Diephuis s’intéresse de près à l’imaginaire, aux mythes ou encore à la sphère religieuse, créant pour les danseurs qu’il met en scène un vocabulaire de postures, découlant de ces divers univers. « Dans ses créations, les mouvements et postures sont traités comme des éléments de langage grâce auxquels se créé une danse. Et la danse d’Herman Diephuis, ça n’est rien d’autre que la juxtaposition de Un voyage, une rencontre, un langage : laissez-vous em- différents vocabulaires », indique porter par l'univers d'Herman Diephuis. Guillaume Schmitt. Dans sa nouvelle © Marc Coudrais création, on le retrouve en Afrique, allant directement au contact de ses quatre danseurs, issus de la formation Je danse donc je suis. « J’ai voulu être au plus près de ce que sont ces quatre personnes dans leur imaginaire, leur façon de danser et d’exister sur scène, mais aussi en confrontant mon univers aux leurs et en étant à l’écoute de l’histoire et de la réalité de chacun d’eux. Leur danse se fait dans la nécessité, l’urgence comme si elle était à vif, traversée par une énergie qui parle à la fois de jeunesse et de gravité, de force et de fragilité. J’ai composé avec eux un répertoire gestuel commun : les gestes tiennent lieu de discours, de langage. Nous avons construit un territoire d’écoute et d’attention où la danse peut se vivre à la fois comme un ailleurs et un endroit d’affirmation de soi. Une danse qui nous rapproche, porte en elle des questions existentielles et expérimente d’autres manières de se lier et de se regarder ».

Quoi de plus logique pour une compagnie tirant son nom d’une pièce de Jacques Offenbach que de rendre hommage au célèbre musicien français en réinterprétant l’une de ses œuvres ? Créée en l’an 2000, la Cie Les Brigands, entichée du compositeur depuis ses débuts et forte du succès des adaptations précédentes, a donc tout naturellement décidé, pour cette saison 20132014, de mettre en lumière une nouvelle pièce méconnue de ce dernier. Après Barbe Les Brigands revisitent avec malice deux opéras bouffe méconnus d'Offenbach. Bleue, Geneviève de Brabant © Claire Besse ou encore Le Docteur Ox, la troupe a en effet choisi de faire redécouvrir au monde non pas un, mais deux opérasbouffe en un acte, Croquefer et l’Île de Tulipatan, montés en diptyque pour l’occasion. Créé en 1857, Croquefer, ou Le dernier des paladins, met en scène cinq personnages – dont l’un, pour ne pas faire d’ombre à l’opéra, se voit dépourvu de langue et communique par l’intermédiaire de gestes et de panneaux, enfermés dans une guéguerre ridiculement drôle. Irrésistiblement loufoque, Croquefer plonge le spectateur dans un Moyen Âge anachronique, joyeusement malmené pour le plaisir de la parodie. Dans L’Île de Tulipatan, changement de décor : véritable garçon manqué, Hermosa, fille du premier ministre, tombe amoureuse d’Alexis, prince héritier du royaume. Jusqu’ici, rien d’anormal, si ce n’est que leur amour va se voir contrarié par la plus incroyable des nouvelles : tous deux ont été, dès leur naissance, affectés d’un sexe qui n’est pas le leur. Une vérité surprenante qui éclate au grand jour dix-huit ans après les faits…

Claire Lagrange > Objet principal du voyage, mercredi 13 et jeudi 14 novembre à 20h30 au Manège

de Reims. Tarifs : 6 à 22 euros. Rencontre avec l’équipe du spectacle le mercredi 13 novembre. Rens. : www.manegedereims.com

C.L > Croquefer & Tulipatan, samedi 16 novembre à 20h30 à l'Opéra de Reims. Tarifs : 10 à 24 euros. Rens. : www.operadereims.com

rire ! u o f e d h 2 CIRQUE DE MOSCOU SUR GLACE

REIMS Salle René Tys - Jeudi 5 décembre à 20h

EPERNAY Palais des fêtes - Mardi 10 décembre à 18h et 21h

CLAUDE VANONY

TAISSY Centre d'animation - Vendredi 14 février à 20h30

30 patineurs 300 costumes La magie du cirque La féerie de la glace

CHALONS EN CHAMPAGNE Maison des syndicats - Samedi 15 février à 20h30 MONTMIRAIL Salle roger perrin - Dimanche 16 février à 15h

RESERVATIONS : office de tourisme de CHALONS, MONTMIRAIL, la petite boulangerie à TAISSY, la fournée d'hugo à REIMS ET RESEAU CORA FNAC LECLERC CARREFOUR AUCHAN GEANT CULTURA SUPER U ticketnet.fr

RENSEIGNEMENTS : 06 80 70 77 78


N°325 du 8 au 14 novembre 2013 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

magazine

La Ville : étrange et intime

Théâtre - Comédie de Reims

Clair, traductrice, et Christopher, informaticien, une jolie maison et deux enfants, forment un couple sans histoires. Jusqu’au jour où toute une série d’étranges événements va venir déstabiliser leur quotidien très tranquille. La Ville, écrite par Martin Crimp, auteur contemporain à l’écriture simple, précise et concrète, qui a su s’imposer au cours des dix dernières années, emmène le spectateur dans un passionnant labyrinthe, où tout oscille entre réalité et fiction. « Dans cette pièce, on retrouve la question de savoir si l’art est compatible ou pas avec la vie de famille. En effet, l’art pompe la vie et pas l’inverse. Est-il possible alors pour Clair d’être une bonne mère tout en s’épanouissant dans le monde de la création ? », souligne Rémy Barché, metteur en scène associé à La Comédie, qui proposera cette année trois créations, dont deux pièces de Martin Crimp. « C’est un auteur assez fort qui, à travers des choses très intimes, arrive à parler de tout un contexte dans lequel on vit. Son art du dialogue est vraiment génial : assez drôle et en même temps, assez cruel, il part de choses extrêmement quotidiennes et va vers un univers mental, étrange et onirique ». Passionnés par cet auteur, Rémy Barché et ses comédiens vous invitent donc Dans La Ville, Rémy Barché et ses co- à une représentation intimiste de La Ville, du 14 au 21 médiens vous font découvrir le quotidien novembre prochain, avant de vous retrouver pour Play d'un coupe apparemment sans histoire... House, du 16 au 22 novembre, où l’intimité d’un autre couple est de nouveau mise en scène, créant entre les © La Comédie deux pièces, totalement indépendantes et autonomes bien que du même auteur, un dialogue étroit.

Claire Lagrange

> La Ville, jeudi 14 et mercredi 20 novembre à 19h30, vendredi 15, samedi 16, mardi 19 et

jeudi 21 à 20h30, à l’Atelier de la Comédie. Playhouse, samedi 16, mardi 19, jeudi 21 et vendredi 22 novembre à 19h à la Comédie de Reims. Rens. : www.lacomediedereims.fr

AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA SPECTACLES

Ven. 8 novembre à 20h30, sam. 9 novembre à 18h30 - Tarifs de 6 à 22 euros – Manège de Reims

VENDREDI 8 NOVEMBRE

ONE MAN SHOW : ARNAUD TSAMERE - CHOSE PROMISE Après son triomphe dans l’émission «On ne demande qu’à en rire» présentée par Laurent Ruquier sur France 2, voilà Arnaud Tsamere dans «Chose promise», son one man show où il incarne Patrice Valenton, modeste professeur d’économie monté sur scène. À 20h30. Tarif : 39 euros - Le K, 18 rue Nicolas Appert à Tinqueux VENDREDI 8 NOVEMBRE

RÉGIS MAILHOT : REPRISE DES HOSTILITÉS

Après avoir vendu la France au Qatar, Régis Mailhot a lui aussi décidé de quitter le pays... Oui, mais pour aller où ? «Reprise des hostilités» marque le retour en scène de Régis Mailhot. Un regard sans concession mais terriblement drôle sur la société française. À 20h30. Tarif : 32 euros – A l’Affiche, 110 av. J. Jaurès à Reims VENDREDI 8 ET SAMEDI 9 NOVEMBRE

CIRQUE : CLOCKWORK Par les Sisters. Ce trio né en Suède, composé d’un danois grand et maigre, d’un espagnol petit et trapu et d’un français moyen a l’obsession du timing parfait. Car si la mécanique de précision ne tolère pas le moindre jeu, ce Clockwork en fait son miel.

LUNDI 11 NOVEMBRE

THÉÂTRE : LE CONVOI DES 31000 Elles étaient de tous âges, vaillantes, indomptables, illustres, et furent conduites directement au camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau. La pièce met en scène ces femmes, communistes, gaullistes ou sans appartenance politique, dans leurs actes de résistance. Un spectacle présenté par l’Association pour la Mémoire de la Déportation. À 15h00. Tarif : 3/5 euros Espace Thierry Meng, Route de Reims, Bétheny MERCREDI 13 NOVEMBRE

DANSE : OBJET PRINCIPAL DU VOYAGE

La rencontre d’Herman Diephuis avec quatre danseurs lors d’un séjour au Burkina Fasoa a donné lieu à une création ancrée dans ce contexte inédit. D’autres corps, d’autres images à susciter. Voici l’objet principal du voyage...

la folie. A 20h30 le mardi et le vendredi, à 19h30 le mercredi et le jeudi - Tarifs : 5 à 10 euros – La Comédie de Reims DIMANCHE 17 NOVEMBRE

5ÈME FESTIVAL «STARS OF THE ORIENT» Houria, danseuse professionnelle et chorégraphe qui enseigne la danse orientale depuis 12 ans dans les maisons de quartier de Reims et en Champagne Ardennes réunit chaque année une trentaine de danseuses de sa troupe «La Compagnie des Orientales en Couleur» et invite des stars mondialement connues a se produire sur une scène Rémoise devant un public curieux de nouveauté de tradition et d’exotisme. À 14h30. Tarifs : 16,90/28,90 euros Théâtre du Chemin Vert, place du 11 Novembre, à Reims

JEUDI 21 NOVEMBRE

LE GRAND SOIR DE L’ANTHROPOCÈNE

THÉÂTRE : LEAR IS IN TOWN

A quelques jours du festival Reims Scène d’Europe qui consacre cette édition 2013 aux questions environnementales, voici un Grand soir prospectif. Il y sera question du changement climatique, vu notamment à travers l’un de ses minuscules acteurs : le moustique tigre.

Une relecture à trois voix de l’histoire de ce roi qui ne cesse de se questionner sur sa vie, jusqu’à

À 19h30. Séance supplémentaire le ven. 22 novembre à 19h30 - Tarifs de 6 à 22 euros – Manège de Reims

À 20h30. Séance supplémentaire le jeu. 14 novembre à 20h30 - Tarifs de 6 à 22 euros – Manège de Reims

JUSQU’AU VENDREDI 15 NOVEMBRE


N°325 du 8 au 14 novembre 2013 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

magazine

Footzbeul, roi du Hip Hop rémois

Boom Session - La Cartonnerie

Véritable fer de lance du mouvement Hip Hop à Reims, le collectif Footzbeul s'associe une fois encore à l'association Velours pour un rendez-vous de Danse Hip Hop à couper le souffle, le Battle FTZ 5ème édition, dimanche 24 novembre à la Cartonnerie dans le cadre de la Boom Session. Interview. Qu 'est-ce qu e Foo tzbe ul ? Nous sommes un collectif de plusieurs artistes reconnus dans le monde de la 300 danseurs sont attendus à Reims dimanche 23 novemdanse, de la musique et du graffiti. De- bre. © Alrik Prével puis sept ans, on a pour but de promouvoir les cultures urbaines à Reims et sa région sous forme de stages, ateliers, évènements… E t com men t s e por te l a d an se H ip H op à Re ims ? Plutôt pas mal. On organise tout au long de l'année des cours de danse à partir de 6 ans. Du coup on voit naître de nouveaux danseurs autant en "Breakdance" que "Danse Debout", soit pour le côté loisir et débutant mais aussi pour le côté compétition. De plus nous proposons plusieurs événements qui mettent la danse en lumière comme le battle FTZ pour le haut niveau, le Xmas Battle, le King of Dojo pour les jeunes, le premier Gala de danse Hip Hop au conservatoire de Reims ainsi que des moments forts comme pour le Boom Bap Reims Hip Hop Festival. Qu e p rop ose rez -vo us di man ch e 24 N ovemb re? Le battle FTZ, ce sont plus de 300 danseurs venus de toute la France, face à un jury d'exception, pour se confronter et faire découvrir leurs signatures corporelles. Leur objectif à tous, c'est de décrocher la victoire en Breakdance, Newstyle et Top rock !

Matt Bardin > La Boom Session by Velours, samedi 23 et dimanche 24 novembre à La Cartonnerie. Tarifs : soirée du samedi 10 à 17 euros et soirée du dimanche 7 à 12 euros. Rens. : www.velours-asso.com ou www.cartonnerie.fr

Bertrand Tavernier présente son Quai d’Orsay au Palace

Cinéma - Le Palace à Epernay

Arthur Vlamink, tout juste diplômé de l’ENA, se voit offrir un poste qu’on ne refuse pas : assister Alexandre Taillard de Worms, ministre des Affaires étrangères français, dans la rédaction de ses discours. Une tâche qui s’avère être beaucoup plus compliquée que prévue quand on sait que le jeune homme va devoir composer avec l’entourage envahissant, ambitieux et souvent hypocrite de cet homme aussi pui ssant que susceptible. Adaptation de la bande dessinée de Blain et Lanzac, retraçant l’expérience de Dominique de Villepin au Ministère des affaires étrangères, Quai d’Orsay permet à Bertrand Tavernier, réalisateur dont le talent n’est plus à prouver, de s’offrir sa première véritable comédie, où Thierry Lhermitte campe un monsieur de Worms plus que convaincant. « Avec Quai d’Orsay, on est dans une réali té moderne, contemporaine, celle d’un cabi- © DR net ministériel et du travail quotidien de la diplomatie, c’est une sphère dont j’ignorais tout. Or, ce qui déclenche toujours mon désir de cinéma, c’est l’exploration de mondes, d’époques, de milieux qui me sont inconnus », confie le réalisateur, qui pourra d’ailleurs commenter son film le 12 novembre prochain. En effet, présent au Palace à l’occasion d’une soirée autour de Quai d’Orsay, organisée par le cinéma sparnacien, le réalisateur aura tout le loisir de répondre à vos questions ! Une soirée au cours de laquelle vous pourrez également vous procurer la bande dessinée à l’origine du film, et redécouvrir l’histoire sous un angle nouveau.

Claire Lagrange

> Quai d’Orsay, en présence de Bertrand Tavernier, mardi 12 novembre à 20h – Cinéma Le Palace à Epernay.

Barcelone et les Îles Baléares

Ciné-conférence - Gaumont Reims

Jean-Luc Marchand, cinéconférencier de Connaissance du Monde commentera en direct le nouveau film de Franck Courtade qui emmène les curieux à la découverte d’une Barcelone insolite et intime, à la fois populaire et raffinée, catalane et métissée. Direction ensuite les Baléares, Minorque, Majorque, Ibiza, Formentera, quatre îles magiques qui constituent autant de paraCe documentaire propose un parcours allant de Barcelone aux Îles Baléares. dis à découvrir. © DR Barcelone, capitale de la Catalogne et plus grand port de la Méditerranée, est une ville riche de 2000 ans d’histoire façonnée particulièrement par deux styles issus de ses périodes de grande splendeur, du gothique à la fin du Moyen-âge et le Modernisme au début du XXème. Deux styles que l'on retrouve également aux Baléares, quatre îles envahies par les phéniciens, les carthaginois, les arabes et les turcs, conquises par les catalans au XIIème siècle. > A découvrir jeudi 14 (14h15 et 20h30) et vendredi 15 novembre (14h15 et 18h30) au cinéma Gaumont (place d'Erlon à Reims). Tarifs : 4 à 9 euros.


LES NOTAIRES VOUS PROPOSENT Office Notarial de WITRY LES REIMS

BAZANCOURT - Maison de village en bon état, comprenant : - au RDC : entrée, séjour, salon, cuisine équipée et accès verrière, - à l'étage : palier : deux chambres et salle de bains avec wc, Grenier aménageable au dessus. Grand jardin et remise. DPE : F

Ref. : 12631/39 Prix : 191 800 euros

E. CAILTEAUX - D. HAZARABEDIAN Notaires Associés 2, avenue de Rethel - 51420 Witry-les-Reims

CAUREL - Bâtiments à réhabiliter d'une surface au sol d'environ 290 m² avec appentis aménageable. CU opérationnel obtenu pour l'édification de deux logements d'environ 100 m² chacun habitable. En plein coeur du village. Ref. : 12631/70 Prix : 233 000 euros

BOULT SUR SUIPPE - Maison de village avec charme de l'ancien d'environ 145 m² habitables, offrant : - au RDC : entrée, salon - salle à maanger, cuisine et accès véranda avec salle de bains et wc, - au 1er étage : palier, deux grandes chambres, - au 2ème étage : palier, deux grandes chambres et pièce noire. Grenier et cave. Jardin avec remise et garage. DPE : D Ref. : 12631/23 Prix : 176 300 €

Ref. : 12631/60 Prix : 319 000 euros

Office Notarial Foch

H E RV É C I R E T E T I S A B E L L E C I R E T- D U M O N T

G SECTEUR AVENUE DE

PARIS/LA HAUBETTE, appartement de type 3 de 59 m² situé au 2ème étage d'une résidence avec ascenseur comprenant : entrée avec nombreux rangements, séjour, salon, cuisine meublée et équipée, chambre avec placard, salle de bain, wc. Deux balcons. Cave. Garage. Classe énergie : C Réf :052/942 135 300,00 €

G QUARTIER JARD/VENISE - Résidence Les Longuaux, appartement de 4 pièces situé au 1er étage. Comprenant: entrée - cuisine - séjour simple - dégagement - wc - salle de bains - 3 chambres. Nombreux placards. Cave. - Classe énergie : D Réf :052/0878 182 000,00 € G CANAL - RÉSIDENCE PAUL DOUMER -

En rez-de-chaussée surélevé, appartement de 4 pièces A RENOVER avec cave et garage. Comprenant: entrée - cuisine - séjour double dégagement/placard - pièce noire - 2 chambres salle de bains - wc. - Classe énergie : C Réf :052/0866 197 100,00 €

13, avenue de Laon - REIMS - 03 26 40 17 01 - sabine.willaume@notaires.fr REIMS : ANCIENNE en PIERRES. ENSOLEILLEE et SUPERBE ETAT 170 m2 avec JARDIN. Volumes, prestations et isolations de grandes qualités. Superbes parquets chêne, cheminée Art Déco. Cuisine équipée, Salle à Manger et Grand Salon large baie sur jardin TB exposé. 4/5 chambres et bureau. Dépendance. Cave. Classe énergie C. Prix : 326 000 €

REIMS CENTRE GARE : ANCIENNE env. 200 M2 avec PRESTATIONS, JARDINET. Maison de Style avec vaste cuisine à vivre équipée, salon-séjour, bureau, 3 chambres. Salles de bains et salle de douche. Grand loft en duplex avec chambres et bain au second étage. Excellentes isolations de lʼensemble. Aucuns travaux chauffage gaz. Classe Energie D. Prix : 387 600 €

BETHENY PAVILLON INDEPENDANT 6 PIECES GARAGE JARDIN et PARKING sur 455 M2. Parfait état comprend Cuisine équip. Salon-séjour cheminée insert, 4 chambres (2 au rez de chaussée), salle de bains et salle de douche. Dressing. Chauffage gaz, 100% double vitrage PVC et volets électriques. Déco actuelle. Petite dépendance récente avec bûcher. Classe énergie E. Prix : 243 500 €

REIMS ANCIENNE 5/6 pièces en SUPERBE ETAT avec jolie cour carrelée, ensoleillée, GARAGE. Entrée, WC, cuisine aménagée, spacieux salon séjour sur 2 expositions. Etage : 3 Chambres, rangements, salle de bains spacieuse av baignoire et douche. WC. Grande pièce aménagée en comble. Cave voutée saine. Chauffage gaz ville.

RARE REIMS CENTRE : ANCIENNE AVEC PRESTATIONS JARDIN GARAGE. Maison de style avec grande cuisine équipée, salon séjour traversant, bureau, 3 chambres dont une avec terrasse. 2 salles de bains. Grand jardin paysager expo sud et clos murs. Excellentes isolations. Ravalements récents. Aucuns travaux.

En EXCLUSIVITE à BOURGOGNE : PAVILLON 6 PIECES avec 2 garages sur TERRAIN 492 M2. Construction traditionnelle avec chauffage central. Bien isolée avec doubles vitrages PVC et volets roulants récents.4 chambres dont une au rez de chaussée avec point dʼeau. Sols carrelés et chambres parquets de chêne. Décoration à rafraîchir. Classe énergie E. Prix : 207 500 €

Ref. : 12631/69 Prix : 217 000 euros

SECTEUR WARMERIVILLE - Pavillon en bon état, comprenant : - au RDC : hall d'entrée, séjour double, cuisine équipée, wc et rangements, - à l'étage : mezzanine, salle de bains, trois chambres et wc. Sous-sol complet avec pièce de réception, buanderie, cave et atelier. Garage. DPE : D

APPARTEMENTS

Maître Sabine Willaume

BETHENY - Maison accolée d'un côté, offrant : - au RDC : entrée, cuisine, arrière cuisine, wc, séjour avec cheminée, - à l'étage : trois chambres, salle de bains et wc. Jardin avec terrasse. Garage double et cave. DPE : F

Service Immobilier : 03 26 97 25 94 www.cailteaux-hazarabedian-witrylesreims.notaires.fr

SECTEUR WARMERIVILLE - Pavillon moderne en parfait état, offrant : - au rdc : entrée, séjour ouvert sur cuisine d'env. 55 m², wc et une chambre, - à l'étage : palier, quatre chambre mansardées dont une avec salle de douches, wc et salle de bains. Garage, buanderie et chaufferie. Terrasse, jardin avec piscine hors sol. ` DPE : C Ref. : 12631/28 Prix : 269 100 euros

Office Notarial de l’Avenue de Laon

G DANS COPROPRIÉTÉ RÉCENTE, appartement de type 5, au 1er étage, avec terrasse,cellier, cave et parking comprenant : cuisine, séjour (39m²), trois chambres, salle de bains, 2 wc. - Classe énergie : C Réf :052/950 226 000,00 €

MAISONS EXTERIEUR G LOIVRE, une maison d'habitation avec véranda, jardin et garage, comprenant au RDC, entrée, cuisine, séjour, WC et à l'étage : 3 chambres et une salle de bains avec WC. Chauffage fioul. - Classe énergie : G Réf :052/955 195 000,00 €

G JONCHERY SUR VESLE, maison d'habitation - RDC : entrée, cuisine ouverte sur séjour,couloir, salle de bains, WC, 3 chambres. Sous-sol : une chambre, laverie, chauffage. - Classe énergie : C Réf :052/936 217 500,00 €

AUMENANCOURT, maison ancienne rénovée de 7 pièces principales élevée sur cave d'un rez-de-chaussée, d'un étage et de combles perdus. Grange à usage d'entrepôt desservie par 2 accès et garage pour 2 voitures. Le tout sur un terrain de 871 m² environ. - Classe énergie : D Réf :052/0851 361 850,00 € G

Classe énergie E. Prix : 207 500 €

REIMS GRAND F4/5 avec BALCONS TERRASSES, ASCENSEUR et CHAUFFAGE INDIVIDUEL. Excellent état, séjour double env. 34m2, cuisine équipée récente, salle de bains aménagée. Rangements, 2 belles chambres. En 3ème étage dʼune petite résidence sans travaux. Espaces verts clos. Possible garage et parking. Classe énergie D. Prix : 171 300 EUROS

REIMS : Secteur Lézardière, Pavillon 5 pièces (env.93 m2). Jardin, sous-sol partiel et parking clos. Chauffage gaz, double vitrage PVC récent. Entrée vestiaire, grde cuisine aménag. Salon, salle de bains (douche), WC. Etage 3 chambres parquets et grands placards, possible SDD et WC. Jardin clos arboré. Bon état. Classe énergie E. Prix :207 400 EUROS.

G QUARTIER SAINT MARCEAU, dans une copropriété avec jardin et piscine couverte, un appartement au 1er étage, comprenant : entrée, séjour (35m²), deux chambres, salle de bains. Une cave et un parking couvert. Classe énergie : frais d'énergie non communiqués Réf :052/954 207 000,00 €

RARE REIMS Proche CENTRE F5 DERNIER ETAGE TERRASSE 40m2 vue PANORAMIQUE. Superbe état. Traversant avec larges baies vitrées. Salle de bains et salle de douche aménagées. 3 chambres dont une avec terrasse, spacieuse cuisine équipée récente et moderne, vaste séjour-salon sur terrasse. Lingerie et rangements. Ascenseur. 2 garages et caves. Classe énergie D. Prix : 289 800 EUROS

EN ZONE RESIDENTIELLE BOISEE à 15 KMS SUD DE REIMS avec Tennis et piscine chauffée : Sur 3100 m2 de terrain arboré MAISON INDEPENDANTE DE 180 M2. Sous-sol total garage 3 voitures. DOUBLE SALON cheminée. Suite parentale au rdc. 4 chambres, 2 bains, bureau. Chauffage central gaz. Aucun vis-à-vis. Excellentes isolations. Classe énergie C : Prix : 495 600 EUROS.

Tous les prix annoncés s’entendent : émolument de negociation inclus

Service immobilier 03 26 40 98 98 - guyard.willaume@notaires.fr www.willaume-reims.notaires.fr

29, boulevard Foch - 51100 REIMS - 03 26 89 89 28 www.etude-ciret.notaires.fr - www.immonot.com - www.seloger.com

G A CAUREL, maison ancienne excellent état de 7 pièces principales avec piscine chauffée (5 x 10) située au coeur du village. Au rez-de-chaussée: entrée/placard - wc - salon - salle à manger - cuisine meublée équipée. A l'étage: 3 chambres - salle de bains/wc - dressing. Audessus, palier aménagé en salle d'eau/wc - 2 chambres mansardées dont 1 donnant sur balcon.Terrasse couverte. Cave. Dépendance à usage de remise. Garages (2). Le tout sur un terrain clos et arboré de 1211 m². Faibles fonciers- Classe énergie : C Réf :051/0842 506 500,00 €

G GUEUX, maison contemporaine avec piscine, en coeur de village, avec 5 chambres, grand séjour (70m²), larges baies vitrées, plein sud. Garage - Classe énergie : D Réf :052/939 875 000,00 €

G BRIMONT, propriété à proximité des vignes, avec au RDC : salon-séjour ouvrant sur terrasse, bureau, salon bibliothèque avec cheminée, cuisine, WC, réserve-buanderie. Au premier étage : grand palier, 4 chambres, une salle de bains et WC. Au-dessus : 3 chambres en sous-pente. Garage pour 3 voitures. Nombreux éléments de confort. Chauffage fioul. - Classe énergie : C Réf :052/957 888 000,00 €

G CORMONTREUIL - Pavillon indépendant

de 7 pièces élevé sur sous-sol d'un rez-dechaussée, un étage et un grenier. Comprenant: entrée ouverte sur cuisine à l'américaine meublée équipée/séjour donnant sur terrasse -salon/ cheminée insert - bureau - salle d'eau - wc. A l'étage: 4 chambres - salle de bains - wc. Au-dessus, grenier. Le tout sur un terrain clos de 500 m². - Classe énergie : D Réf :052/0933 413 000,00 €

Classe Energie C. Prix : 320 700 EUROS .

G A 11 km de Fismes - Sur un peu plus de 21 hectares entièrement arborés, propriété composée d'un manoir de pièces principales avec garages, logement de gardien de 5 pièces , maison servant de remise, dépendance à usage de garage. - Classe énergie : en cours Réf :052/0896 1 390 000,00 €

TERRAINS A BATIR

G ARCIS-LE-PONSART - Terrain viabilisé clos et arboré

de 795 m² destiné à la construction d'une maison à usage d'habitation offrant une vue dégagée sur la Vallée de l'Ardre. Bâti existant: garage avec box à chevaux et pièce. Réf :052/0918 84 000,00 €

G ISLES SUR SUIPPE - Lotissement "Les Jardins du Bossins" - Plus que 8 parcelles viabilisées sur 33 de 800 à 1000 m² environ libres de tout constructeur. Réf :052/0796 à partir de 105.000 €

LOCATIONS

G PLACE MAGNEUX - PROCHE GARE - Type 1 situé

au 2ème étage dʼune résidence comprenant : pièce principale avec placards, coin cuisine équipée (plaques de cuisson, réfrigérateur), salle dʼeau avec wc. Classe énergie : F Loyer 392€ - Charges 30€ - Prov./Frais de bail 315€

G RUE KRAFFT – AVENUE DE LAON / PROCHE TRAMWAY - Type 2 dans résidence avec ascenseur comprenant : entrée avec placard, séjour, cuisine, chambre, salle de bains avec wc. Cave. Parking aérien. Classe énergie : E Loyer 400€ - Charges 150€ - Prov./Frais bail 320€

G RUE HURTAUT – AVEC COUR PRIVATIVE - Type 2 avec cour privative comprenant : entrée, cuisine ouverte sur salon, chambre, salle dʼeau, wc. Charges en plus sur présentation de factures. Classe énergie : E Loyer 440€ - Prov./Frais bail 350€ G RUE BLONDEL – PROCHE BD ROBESPIERRE -

Type 3 au 3ème étage dʼune résidence avec ascenseur comprenant : entrée, séjour avec balcon donnant sur cour intérieure, cuisine meublée et équipée (réfrigérateur, four, plaques de cuisson), 2 chambres, débarras, salle de bains, wc. Parking en sous-sol. Classe énergie : E Loyer 528€ - Charges 160€ - Prov./frais bail 425€

G RUE DU DR THOMAS – DEBUT AVENUE DE LAON - Type 3 au 3ème étage comprenant : entrée, séjour, cuisine, 2 chambres, salle de bains, wc. Chauffage individuel gaz. Classe énergie : C Loyer 650€ - Charges 35€ - Prov./frais bail 520€

G RUE BUIRETTE – APPARTEMENT REFAIT

A NEUF - Type 5 au 3ème étage dʼun immeuble de standing donnant sur une cour intérieure comprenant : entrée, cuisine et arrière cuisine meublée et équipée, salle à manger, 3 chambres, salle de bains, wc. Vu sur espaces verts. Disponible en novembre. Classe énergie : E Loyer 1100€ - Charges 160€ - Prov./frais bail 700€

PAVILLON

G PETIT BETHENY - Pavillon indépendant

de 139m² habitables situé sur une parcelle de 332 m² comprenant : entrée avec placard, cuisine meublée et équipée, séjour double en L, bureau. A lʼétage 4 chambres, salle de bains avec baignoire et douche, wc. Sous-sol total divisé en garage, cave, buanderie. Jardin. Classe énergie : E Loyer : 1 050€ - Prov./frais bail 200€

GARAGES

G RUE POUILLY – COURS LANGLET - Dans

résidence « Le Carré Royal  » emplacement de parking situé en sous-sol avec entrée sécurisée. Loyer 80€/mois hors charges - Prov./frais bail 40€

LOCAUX COMMERCIAUX

G CENTRE VILLE / RUE CAQUE - Local professionnel comprenant : couloir de distribution avec penderie, 3 pièces dont 1 grande pouvant être divisée en 2, cuisine, salle dʼeau, wc séparés. Double vitrage. Classe énergie : E Loyer : 875€ - Charges 30€ - Prov./Frais de bail 200€ G SECTEUR AVENUE DE LAON - Dans ensemble

immobilier à usage de commerce, locaux disponibles dʼenviron 763 m² pour activité de salle de billards. Loyer : nous consulter

Les prix sʼentendent émolument de négociation compris conformément au décret n°93.1060 du 09/09/93, barème fixé à 5% HT de 0 à 45.735 € et 2.50% HT au-dessus de 45.735 € + TVA 19.60%


03 26 47 88 77 SERVICE IMMOBILIER

Marc JAMANN Guillaume MOREL Frédérique CONREUR-MARTIN

Nos offres sur

Notaires Associés

QUARTIER CLÉMENCEAU- BOX GARAGE. En excellent état, avec 2 chambres + 1 bureau . Double salon séjour et cuisine contemporaine. Réfection totale 4 ans de l’ensemble (mutation professionnelle) : Electricité, fenêtres et porte-fenêtre sur balcon (PVC double vitrage). Petite rue Calme. Surface habitable de 80 m² environ. Box en propriété. Classe énergie : D 147 700 €

officenotarial-lundy.notaires.fr

VILLAGE LISIÈRE REIMS. avec toutes commodités. Maison de 90 m² habitables avec joli jardin face à la véranda cuisine-coin repas en prolongation du salon. WC et salle de bains récente. 2 chambres à l’étage dont l’une avec douche. Dans rue très calme, sur terrain de 400 m² ensoleillé. 199 200 €

Classe énergie : F

PLAIN PIED À CORMONTREUIL Indépendant, construit en 1997 avec jardin bien exposé. Chauffage au gaz de ville. Ensemble entretenu, prêt à vivre. 3 chambres de plainpied, salle de bains (baignoire et douche). Garage en rez-de-rue communicant avec l’habitation. Pas de travaux à prévoir. Classe énergie : D

320 700 €

REIMS – APPARTEMENT T2 NEUF + PARKING. Construction 2012 – 2e et dernier étage – Surface habitable de 43,42 m² : séjour-espace cuisine, chambre séparée, salle d’eau. Parking en propriété dans garage collectif couvert. Frais de notaires 2,50 %. Classe énergie : D

124 960 €

REIMS – T4 – DERNIER ÉTAGE AVEC VUE DÉGAGÉE. Proche hôpital et commerces, appartement avec double séjour sur balcon-terrasse. Cuisine meublée et salle de douches : réfection récente. Toutes les ouvertures sont en PVC double vitrage. Ensemble prêt à vivre. Proximité station tram. Box garage en location. Classe énergie : D 114 700 €

GRAND T4 – CENTRE REIMS. Superbe salon séjour de 37,30 m² parquetté chêne. Belle lumière par plusieurs portes-Fenêtres exposées sud. 2 chambres. Salle de bains avec fenêtre. Chauffage gaz individuel. Grande cave. Possibilité louer 2 parkings dans la copropriété. Classe énergie : C 300 100 €

MAISON AVEC PETITE TERRASSE Dans ensemble immobilier, maison de 70 m² habitables comprenant au rez-de-chaussée : 2 pièces séjour, cuisine, wc. A l’étage : palier ouvrant sur 2 chambres et une salle de bains. Grenier 1 pièce possible. Chaudière individuelle gaz de ville (2012). Terrasse privative pouvant être utilisé en parking. Classe énergie : F. 109 600 €

REIMS – T4 – AVENUE LAON. Entre station Tram St-Thomas et Danton, dans petite copropriété bien gérée, immeuble façade pierre, appartement propre avec double séjour, 2 chambres, grand dressing. Fenêtres PVC double vitrage. Chauffage gaz individuel. Compteur d’eau individuel. Cave. Classe énergie : D 145 600 €

REIMS – APPARTEMENT T5/6. Dans résidence, quartier avenue d’Epernay, à deux pas d’une station de tram, appartement en bon état. 3 chambres + 1 bureau (ou pièce rangement). Réfection de la Salle de bains 2012. Chaudière gaz individuel. Copropriété avec entrée sécurisée. Cave. Parking en propriété. Classe énergie : D 166 200 €

Les prix s’entendent émoluments de négociation compris selon décret N° 93.1060 du 9/9/93 barème fixé à 5% HT jusqu’à 45.735€, 2,5% HT au-dessus de 45.735€ (TVA 19,60%).

14, boulevard Lundy - 51100 Reims - Tél. 03 26 47 24 40 - Fax. 03 26 88 70 06

Jean NUCCI et Danièle PONCE Notaires - 5 bd Desaubeau - 51100 REIMS Immobilier : 03 26 47 55 36 - Standard : 03 26 47 83 36 - Négociation : scp.nucci.ponce@notaires.fr Office Notarial Porte Mars APPARTEMENTS

RETROUVEZ NOS ANNONCES IMMOBILIÈRES SUR :

MAISONS EXTERIEUR

immobilier.notaires.fr - explorimmo.com - nucci-ponce.notaires.fr

MAISONS REIMS ET DISTRICT

G SPÉCIAL INVESTISSEUR : SECTEUR SAINT ANDRÉ, dans immeuble ancien avec peu de charges. Offrant : pièce principales avec kitchenette - salle de douches/wc. Actuellement loué 4.800 euros / an. Classe énergie : F Réf. 3119 Prix : 63.500€

G SECTEUR BEINE-NAUROY : Sur une parcelle de 547 m², maison ancienne de 6 pièces principales avec jardin. Offrant : séjour double, cuisine, salle de bains/wc, 4 chambres dont une au rez de chaussée. Grenier. Dépendance attenante à usage de garage. Travaux de rafraichissement à prévoir. Classe énergie : E Réf : 3088 Prix : 232 100 € G SECTEUR AVENUE DE LAON : Appartement comprenant, cuisine, séjour, deux chambres, salle de bains, dressing et cave. Très lumineux, proche commodités. Classe énergie: en cours de réalisation. Réf. 3164 Prix : 105.000€ G SECTEUR SAINT NICAISE : appartement de 3 pièces en parfait état. Offrant : séjour parqueté - 2 chambres - cuisine meublée - salle de bains. cave. Classe énergie E Réf. 3136 Prix : 115.000€ G CENTRE VILLE : appartement ancien de 3 pièces à rénover en totalité. Composé : séjour - 2 chambres salle de bains - cuisine. cave et grenier. Classe énergie : En cours de réalisation. Réf. 3157 Prix : 146.000€ G CENTRE VILLE : Immeuble avec peu de charges, appartement ancien de 3 pièces à rénover en totalité. Composé : séjour - 2 chambres - salle de bains et cuisine. cave, grenier et garage. Classe énergie : En cours de réalisation Réf. 3159 Prix : 156.200€

G MASSIF DE SAINT THIERRY : Maison entièrement rénovée avec originalité agrémentée d'un jardin clos sans vis à vis. Offrant : cuisine meublée ouverte sur salle à manger - séjour donnant sur une terrasse - 3 chambres - salle de bains - salle de douches - dressing. Dépendance. Ensemble en parfait état. Classe énergie : G Réf. 3078 Prix : 250.000€

G CERNAY LES REIMS : sur une parcelle de 1.127 m² arborée sans vis à vis, jolie maison traditionnelle sur soussol total. Offrant : Vaste séjour d'environ 54 m² donnant sur le jardin - cuisine meublée - 5 chambres dont une au rez de chaussée - 2 salles de bains - Arrière cuisine. Environnement calme et agréable. Classe énergie : D Réf. 3099 Prix : 499.000€

LOCATIONS G DANS UNE BELLE RÉSIDENCE avec gardien et ascenseur, proche du centre, quartier calme, donnant sur espaces verts. STUDIO avec entrée, coin cuisine, placards, séjour et salle d'eau, cave. Chauffage collectif. Classe énergie D. Réf.0159 Loyer : 364€ - Charges : 50€ Dépôt de garantie : 364€ Frais de bail : 364€

G LA NEUVILLETTE : secteur calme et résidentiel, Maison de plain pied sur sous-sol total avec jardin entièrement clos. Offrant : séjour double donnant sur balcon - 2 chambres - salle de douches - cuisine meublée -nombreux rangements - buanderie - bureau. Ensemble agréable, lumineux avec prestations. Classement énergétique : E Réf.3155 Prix : 185.000€

G SECTEUR AVENUE DE LAON : maison ancienne de 6 pièces principales avec jardin et garage. Offrant : séjour double donnant sur le jardin - cuisine ouverte sur la salle à manger -bureau - 3 chambres - salle de bains - Buanderie. Cave et grenier. Classe énergie : D Réf. 3130 Prix : 249.000 € G SECTEUR RUE DE CERNAY : Maison ancienne de 7 pièces principales avec jardin sans vis à vis. Offrant: vaste séjour d'environ 37 m² , salon, cuisine, buanderie, 5 chambres, salle de bains. Ensemble agréable et très bien entretenue. Classe énergie : c Réf. 3122 Prix : 393.200€

G QUARTIER CLÉMENCEAU, dans une petite Résidence, appartement de type 2 situé au 2ème étage, comprenant: entrée, salle de séjour, chambre, salle de bains avec WC, cuisine. Cave et emplacement de parking. Classe énergie : E Réf. 255 Loyer : 436€ - Charges : 140€ Dépot de garantie : 436€ Frais de bail : 436

G RUE DU JARD, bel immeuble ancien, appartement F3 lumineux, au 4e étage. Entrée/ cuisine/ salle à manger/ 2 chambres / salle de bains/ WC. Chauffage individuel gaz. Classe énergie : E. Réf. 351 Loyer : 476€ - Charges : 45€ Dépot de garantie : 476€ Frais de bail environ 476€

G DANS IMMEUBLE ANCIEN, PROCHE DU CONSERVATOIRE, appartement F3 situé au 2ème étage, comprenant, entrée, cuisine, 2 chambres, séjour, salle de bains, chauffage individuel au gaz. Quartier calme et recherché. Classe énergie : E. Réf. 0333 - Loyer : 538€ - Charges : 58€ Dépot de garantie : 538€ Frais de bail : 538€ G PLACE D'ERLON, appartement situé au 1er étage, comprenant : Entrée, cuisine, Chambre sur cour, couloir de dégagement, salle de bains, Wc, autre chambre, séjour. Cave. Chauffage et eau chaude individuels au gaz. Classe énergie : D. Réf. 0356 - Loyer : 610€ - Charges : 55€ Dépot de garantie : 610€ Frais de bail : 610€ G RUE GOIOT, appartement de type 4 au 6ème étage avec balcon sans vis à vis donnant sur côté jardin.Comprenant : Entrée, cuisine, séjour, 2 chambres, salle de bains. Possibilité d'un garage.Cave.Classe énergie : F. Environnement calme. Réf. 0464 - Loyer : 650€ - Charges : 140€ Dépot de garantie : 650€ Frais de bail : 650€ TTC

G AU CALME, belle maison entièrement rénovée, intérieur contemporain, au coeur de CERNAY LES REIMS, comprenant entrée avec placard, cuisine aménagée, séjour double, 2 salles d'eau, grande lingerie. A l'étage entièrement parqueté : 4 chambres avec placards. Cave. Grand garage avec remise, jardin arboré et clôturé tout autour. Réf. 0612 - Loyer : 950€ Dépot de garantie : 950€ Frais de bail : 950€

Les prix s’entendent émolument de négociation compris selon barème fixé à 5% HT de 0 à 45.735 € et 2.50% HT au- dessus de 45.735 € + TVA 19.60%.


OFFICE NOTARIAL CLOVIS Roland CALSAC - Vincent CROCHET - David MENNETRET - Sylvie JACQUEMAIN-COURNIL - Christophe PIERRET

Notaires associés 15, rue Clovis - REIMS VENTE

03 26 87 71 72 - location 03 26 87 71 70

immobilier.51047@notaires.fr - www.notaire-clovis-reims.fr - www.immonot.com

MAISONS REIMS DISTRICT VAL DE MURIGNY maison de plain pied, indépendante, sur 320 m² de terrain avec garage double et jardin clos, sans vis-à-vis. Sous/sol total. Séjour de 32 m², cuisine équipée, 3 chambres et SDB. Ensemble bien entretenu. Classe énergie : en cours Prix : 248 800,00 € EN EXCLUSIVITÉ, SECTEUR JACQUART, maison "appartement" duplex de 5 pièces principales, avec terrasse et deux parkings en coeur d'îlot. Séjour d'environ 27 m² et 3 chambres. Construction datant d'une dizaine d'années. Bon état général. Classe énergie : E Prix :198 000,00 € SECTEUR AV DE PARIS - Maison de ville de 5 pp , surf hab d'env 103 m² comprenant au RDC : Entrée, séjour, cuisine meublée, SDD/Wc et véranda. A l'étage : 3 ch. Cave. Jardin clos. Chauff gaz. ENSEMBLE AGREABLE ET ENTRETENU. Classe Energie : E Prix :207 600,00 €

CORMONTREUIL EN EXCLUSIVITÉ, maison jum d'un seul côté, sur 348 m² de terrain. 5 pp sur 2 niveaux, élevé sur sous/sol total. Terrasse carrelée sur séjour. Cuisine équipée. 3 chambres et SDD. Grenier aménageable, extension possible. Garage. Jardin clos de haies. CC au gaz. Classe énergie : en cours. Prix :198 000,00 €

SECTEUR CHARLES ARNOULD - Maison ancienne rénovée sur 324 m² de terrain clos - Surf hab d'env 100 m² comprenant au RDC : Entrée avec placard, séjour, salon, cuisine éq, buanderie et Wc. A l'étage : 3 ch dont une de 15 m², SDB/Wc. Chauff gaz - Dépendance (anc garage) à usage de rangement. ENVIRONNEMENT CALME ET AGREABLE. Classe Energie : E Prix :259 000,00 €

SAINT BRICE COURCELLES, ENSEMBLE IMMOBILIER sur 946 m² de terrain comprenant DEUX MAISONS à usage d'habitation, l'une de plain pied de T4 (séjour/salon et 2 chambres) et l'autre sur deux niv, 4 p, comprenant séjour cuisine véranda au rdc et 2 gdes ch à l'étage. Dépendances/garages. Classe énergie : en cours. Prix :414 000,00 €

REIMS, LIMITE TINQUEUX, agréable maison indépendante, sur env 500 m² de terrain de 6/7 pèces principales comprenant séjour salon, cuisine, bureau (ou ch) et SDB au rdc. A l'étage : 3 chambres et SDD. Sous/sol dont partie aménagée (petit salon, bureau, lingerie). Garage attenant pour 2 voitures. Jardin clos. Secteur calme et agréable. Classe énergie : D Prix :320 000,00 €

SAINT BRICE COURCELLES, maison 6 pièces, indépendante, sur 518 m² de terrain. Env 120 m² hab de plain-pied , surélevée par sous/sol total (avec partie garage). Séjour chem 34 m², cuisine équipée, 4 chambres, SDB et SDD. S/sol en partie aménagé. Jardin. Secteur calme. Classe énergie : G Prix :259 200,00 €

EN EXCLUSIVITE CORMONTREUIL, La Villageoise, maison ancienne à rénover, comprenant cuisine ouverte sur salon, SDD au rdc. A l'étage : 2 chambres. Env 66 m² habitables. Jardin. Garage (34 m²). CC au gaz. Travaux à prévoir. Classe énergie : DPE vierge. Prix :145 600,00 €

EN EXCLUSIVITE TINQUEUX, maison indépendante, T7 d'env 150 m² hab sur 2 niv comprenant séjour 40 m², cuis éq, 3 ch et SDD au rdc. A l'ét : 2 ch, dressing et SDB. Cave. Garage attenant pour 2 voitures. Jardin clos (env 400 m²). Secteur calme et agréable. Classe énergie : D Prix :327 000,00 €

MAISONS CAMPAGNE VERZY EXCLUSIVITÉ, Maison ancienne offrant un beau potentiel après travaux de rénovation. Façade avec cachet. Jardin. RDC comprenant cuisine 10 m² et triple réceptions totalisant 50 m². A l'étage : 4 chambres. Sous/sol. Classe énergie : DPE vierge. Prix : 218 000 € SECTEUR WARMERIVILLE - Maison ancienne en pierre entièrement rénovée (2009) sur 373 m² de terrain clos. RDC comrpenant séjour (28 m²), cuisine meublée (21m²), Wc. A l'étage, vaste palier, 3 ch dont une de (14 m²), SDB/WC. Chauff gaz. Parking. ENSEMBLE EN TRES BON ETAT, ENVIRONNEMENT CALME ET AGREABLE. Classe Energie : D Prix :156 000,00 € BOUZY lot de deux maisons jumelles sur 2000 m² de terrain, offrant diverses possibilités (investissement locatif ou réunion des deux maisons) d'une surface habitable chacune de 81 m² (4 pièces sur 2 niveaux : séjour, cuisine wc au RDC et 3 ch et SDB à l'étage). Soit total de 162 m². Garages. CC au fuel. Classe énergie : F Prix :259 000,00 € VIGNOBLE VILLAGE RECHERCHÉ - Maison ancienne rénovée avec charme et matériaux de qualité - Environ 120 m² surf hab comprenant au RDC : Espace repas/cuisine/séjour d'env 38 m². A l'étage : 2 ch dont une de 18 m², SDB/Wc. Au second : Vaste palier/bureau, une ch et SDD/Wc attenante. Terrasse et cour agrémentée, aucun vis-à-vis - Chauff gaz - Cave et atelier. ENSEMBLE AVEC CHARME ET EN EXCELENT ETAT. Classe Energie : C Prix :285 000,00 €

SECTEUR LUDES - Maison agréable, indépendante, d'env 165 m² hab, au coeur de la forêt comprenant au RDC : Entrée, salon/séjour (44 m²) avec chem, cuisine/coin repas (17m²), 1 ch (14m²) et SDB/Wc - A l'étage : mezzanine-bureau, 3 chbres SDD/WC - CC gaz - Garage - Beau jardin de 1269 m² - ENVIRONNEMENT CALME ET VERDOYANT- Classe Energie : D Prix :332 000,00 € SECTEUR PARGNY LES REIMS, maison indépendante, sur sous/sol total, sur 986 m² de terrain clos. Rdc comprenant séjour de 45 m² avec cheminée centrale, 1 ch et SDD, cuisine équipée et coin repas 20 m², sur grande terrasse carrelée donnant accès au jardin. Palier/mezzanine (espace bur), 3 chambres et SDB. Ensemble bien entretenu. Sous/sol complet : garages et grands espaces de rangement. Environnement calme et agréable. Classe énergie :F Prix :342 000,00 € AUX PORTES DE REIMS AXE EPERNAY, maison très agréable d'env 170 m² hab comprenant vaste séjour (47 m²), cuisine équipée, véranda d'env 25 m² avec accès au jardin sans vis-à-vis. Une grande chambre et SDD au RDC - A l'étage : palier/bureau, 3 chambres et SDB/Wc - Sous/sol total avec partie garage - VUE TRES AGREABLE ET DEGAGEE, dans un secteur calme et verdoyant. Classe Energie : E Prix :394 000,00 € EN EXCLUSIVITÉ, BAZANCOURT sur 4349 m² de terrain (possibilité de détachement de parcelles, terrain constructible), maison datant des années 90, indépendante, d'environ 165 m² hab, sur sous/sol total. Séjour avec chem 38 m², cuis éq, 2 ch et SDB au rdc. A l'étage : vaste palier/bureau, 2 grandes chambres, toilettes. CC au gaz. Grande terrasse sur piscine et jardin. Secteur calme, environnement verdoyant. Classe énergie : en cours Prix :414 000,00 €

AXE MUIZON maison indépendante, dans un secteur calme et verdoyant, sur env 1900 m² de terrain arboré avec terrasse et piscine. Environ 160 m² hab sur 2 niveaux, et sous/sol total partiellement aménagé. Séjour/salon 44 m² chem, cuisine équipée 19 m², 1 ch et SDB au RDC. A l'étage : grand palier, 4 chambres et SDD. Ensemble très agréable, en bon état général. Classe énergie : D Prix :435 000,00 €

EXCLUSIVITE MASSIF SAINT THIERRY, belle demeure ancienne, avec charme et cachet. Environ 240 m² habitables. RDC : double salon, salle à manger, cuisine équipée sur terrasse bien exposée. A l'étage : 4 chambres et 2 SDB. Grenier accessible par escalier (isolé, chauffé, avec fenêtres, salle de jeux, divers..). Seconde bâtisse en pierre d'env 170 m² sur 2 niv (bureau, dortoir, SDD, pièce réception). Beau jardin arboré et clos de murs. Piscine chauffée. Caves voûtées. ENSEMBLE TRES AGREABLE. Classe énergie : en cours. Prix :595 000,00 €

SECTEUR MUIZON, VASTE maison ancienne en pierres, avec nombreuses dépendances formant murs d'enceinte, pas de visà-vis. 1800 m² de terrain. Env 250 m² sur 2 niv + grenier (une chambre aménagée). Double salon avec chem centrale (52 m²) et SAM avec chem (34 m²). Cuisine équipée et coin repas au RDC. A l'étage : 4 ch, SDB et SDD. Grenier aménageable. Cave. Garage. Ensemble avec beaucoup de charme. Deux accès permettant une éventuelle division de la propriété. Classe énergie : en cours. Prix :495 000,00 € EXCLUSIVITE VERZY, maison ancienne entièrement rénovée, sur 2258 m² de terrain, avec dépendances et caves. Environ 220 m² habitables, comprenant réceptions totalisant 70 m² avec cheminée, cuisine équipée, bureau au RDC. A l'étage : 3 chambres, sdb et SDD + combles aménagés grand espace chambre avec dressing. Beau jardin. Terrasses offrant très belle vue. CC au gaz. Ensemble en très bon état. Classe énergie : E Prix :518 000,00 €

MAILLY CHAMPAGNE EN EXCLUSIVITÉ , maison indépendante, datant des années 60 avec garage et jardin (parcelle de 332 m²). 5 pièces comprenant cuisine et double séj au rdc. A l'étage : 3 ch et SDB. Sous/sol. Garage indépendant et remises. CC au gaz. Travaux à prévoir. Classe énergie : en cours. Prix :187 000,00 €

APPARTEMENTS SECTEUR CERNAY/J.JAURES - Petite copropriété (faibles charges), Appart de 2 PP situé au 3eme étage (SS ASC) comprenant : Entrée, séjour, cuisine, chambre et SDD/WC. Chauff electrique. ENSEMBLE LUMINEUX - Classe Energie : En cours. Prix :76 000,00 €

PROX BD JAMIN - 1er étage d'un immeuble ancien, vaste T6 d'env 143 m², avec GARAGE, comprenant séjour de 36 m² avec cheminée, cuisine équipée, arr cuis, bureau, 3 chambres et SDB. Placards. Fenêtres PVC. Ensemble très agréable et lumineux. Classe énergie : D Prix : 306 000,00 €

EXCLUSIVITE - A DEUX PAS DU CENTRE VILLE ET DE LA GARE - 2 PP situé au 2eme étage (SS ASC), surf hab d'env 56 m² comprenant : Entrée, séjour, cuisine meublée, chambre avec balcon, SDB/Wc. Nbreux rangements. Parking. Classe Energie : E Prix :95 000,00 € EN EXCLUSIVITE SECTEUR PASTEUR/LAGRIVE, 4 pièces de 66 m² au 1er étage d'une résidence avec asc. BALCON sur séjour. Bon état général. Fenêtres PVC. Séjour 27 m² et 2 chambres. Cave. Classe énergie : D Prix :139 000,00 €

CENTRE VILLE / JARD - IDEAL INVESTISSEURS Loyer annuel : 4800 € - Bail juin 2013. Copropriété bien entretenue, 2 pièces situé au 6ème et dernier étage avec ASC - Balcon - Surf hab env 50 m² comprenant : Entrée, séjour, cuisine, ch et SDB. Cave. ENSEMBLE AGREABLE Classe Energie : en cours. Prix :115 000,00 € HYPER CENTRE, Bel immeuble ancien avec ascenseur, bel appartement de 4 pièces (112 m²) avec cachet (parquet, moulures, chem, hauteur ss plaf) comprenant séjour/salon33 m², 2 gdes chambres dont une avec bureau, cuisine, SDB et cab de toil. Bon état général. Cave. CC au gaz. Classe énergie : E Prix :332 000,00 €

EN EXCLUSIVITE CENTRE BOULINGRIN BD FOCH, bel immeuble années 30, 3ème et dernier étage, agréable appartement 6 pièces, lumineux, d'env 150 m² hab, comprenant cuis équipée, salon avec chem et sam sur balcon, 2 chambres et SDD. Partie duplex, mezzanine/bureau, grande chambre et SDB. Cave. Faibles charges. Classe énergie : E Prix :394 000,00 € SECTEUR POMMERY en résidence de bon standing, avec espaces verts, 4 pièces d'env 80 m² comprenant séjour/salon 27 m² et 2 ch. Ascenseur. Cave et garage (park coll fermé). Classe énergie : C Prix :136 000,00 € SECT LAON A PROX DU TRAMWAY - Copropriété entretenue - Appart de 5 pp situé au 5 et DERNIER ETAGE avec ASC, comprenant : Entrée, Séjour (30m²) avec balcon, cuisine éq, 3 ch, SDB Wc. Nbreux rangements. Parking et cave. Classe Energie : D Prix : 176 700 €

LOCATIONS AU 03 26 87 71 70 STUDIO - RUE BUIRETTE - HYPER CENTRE - appt en bon état dans résidence de standing, 2e étage, très calme, cpt : séjour avec placard, kitch. équipée - balcon – SDB avec WC - chauf ind élect, Classe Energie : F Libre le 31/12/2013 FRAIS DE BAIL:280.50 € LOYER :374.00 € HC

F2 - RUE DEFRANÇOIS - Appartement dans petite résidence calme, proche commerces, 3e étage, cpt : Entrée avec placard, séjour avec balcon, cuisine, sdb, wc, chbre, cave, parking, chauf coll. Libre le 23/12/2013 Classe Energie : C FRAIS DE BAIL:315.00 € LOYER :420.00 € HC

F3 - RUE WERLÉ appt de 80m2 en bon état dans résidence avec gardien, libre le 16/12/2013, cpt : entrée dgt avec plcards, séjour, cuisine, SDD, SDB, WC, 2 chbres, cave, park. , chauf. ind élect; Classe Energie : E FRAIS DE BAIL:532.50 € LOYER :710.00 € HC

F1 - RUE DE VESLE - appt dans immeuble ancien rénové, proche commerces et tramway, 36 m², 1er étage, cpt : - Entrée + placards - Pièce principale avec kitchenette - WC - SDD - Chauff ind élect. , Classe Energie : E FRAIS DE BAIL:281.25 € LOYER :375.00 € HC

F3- BD POMMERY, appt de 83m2 en excellent état dans résidence, superbe vue, 8ieme et dernier étage, cpt : entrée et dgt avec placards, cuisine, arrière cuisine, séjour avec balcon, 2 chbres dont une avec placard et balcon ouverte sur séjour, SDB, WC, cave, chauf. coll. Classe Energie :C Libre le 16/01/2014 FRAIS DE BAIL:450.00 € LOYER :600.00 € HC

F4 - RUE GEORGES MÉLIES, MURIGNY, appt de 90 m2, 2ieme et dernier étage, dans immeuble très calme, cpt : entrée avec plcard, séjour avec terrasse et loggia, cuisine avec éléments, 3 chbres, SDB, WC, parking couvert, chauf. ind. gaz, Classe Energie : D FRAIS DE BAIL:562.50 € LOYER :750.00 € HC

F5 - RUE LIBERGIER, CENTRE VILLE, DANS RÉSIDENCE DE STANDING, appt de 101 m2, 3e étage, cpt : entrée, salon/séjour avec balcon, cuisine, arrière cuisine, 3 chbres, SDB,WC, cave et garage, chauff coll. Classe Energie : E FRAIS DE BAIL:626.25 € LOYER :835.00 € HC F5 - RUE H.BARBUSSE - Appt de 106 m2 dans secteur calme, en bon état, en résidence avec gardien, cpt : entrée, cuisine avec éléments, séjour avec balcon - 4 chbres, loggia, cave - Parking s/s, Chauff coll. classe énergie D. FRAIS DE BAIL:532.50 € LOYER :710.00 € HC


SAINT BRICE COURCELLES, belle maison non accolée offrant salon/séjour, cuisine équipée de qualité , arrière-cuisine, 1 chambre avec douche privée, toilette avec lave-mains , 4 chambres à l'étage, salle de bain et wc séparé, garage, sous-sol complet, jardin de 620 M2. DPE : D Ref. : kad2 Votre contact 07 88 22 41 17

341 300€

VE NT ES - 0 3 2 6 08 2 6 0 8 QUARTIER ST MARCEAU CERNAY en résidence de standing neuve sécurisée, TIII de 71 m2 avec garage et balcon- terrasse composé entrée, séjour , cuisine équipée de qualité, 2 chambres, charges individuelles 90 € excellent état très calme.

SECTEUR LESAGE - 3 PILLIERS PROCHE CENTRE - dans une résidence neuve appartement jamais occupé de 69 m2 avec terrasse de 11 m2 sud donnant sur des jardins, au dernier étage avec ascenseur garage et parking privatif , entrée placard, cuisine intégrée de qualité, ouverte sur le séjour, 2 chambres parquet, sdb charges individuelles : 100 €. Prêt à vivre. CE : D Ref. : 13L01

Ref. : 13 K01

197 100€

223 000€

TINQUEUX PONT DE MUIRE RARE Dans une rue au calme terrain de 740 m2 dont 250 m2 à bâtir avec maison à démolir eau , gaz, électricité tout à l'égout sur le terrain.

CENTRE CLOVIS - JARD en résidence récente type 5 : entrée sol parquet, séjour double, cuisine équipée de qualité ouverte, 3 chambres, sdb neuve garage box fermé excellent état vue sur jardin chauffage gaz individuel. DPE : C

Ref. : 13k17

Ref. : 13K14

145 600€

217 700€

COURLANCY MARTIN PELLER en résidence récente de qualité avec ascenseur type 4/5 avec parking et loggia sud composé entrée placard, séjour, cuisine équipée, 3 chambres parquet, sdb chauffage central gaz, faibles charges parfait état. DPE : D

TINQUEUX HAUBETTE dans les immeubles récents type 4 avec balconterrasse et parking entrée, séjour 27 m2 donnant sur la terrasse,cuisine équipée ouverte 2 chambres sdd, parfait état, charges individuelle ascenseur déco raffinée style contemporain CE : C haute isolation charges individuelles avec ascenseur. Ref. : 13K10

Ref. : 13k09

218 000€

198 000€

m a i l : i m m ob i l i e r. 5 1 06 7@ n o t a i r e s. fr

OFFICE NOTARIAL D’ASFELD

Arnaud DELANNOY & Martial JACQUES

27 rue Chanteraine - 08190 ASFELD - 03 24 72 95 59 REIMS, APPARTEMENT T2 COMPOSÉ: D'une cuisine, d'une pièce de vie, d'une chambre et d'une salle de douche avec WC L'appartement dispose aussi d'un espace de rangement en grenier Ce dernier est situé dans un petit immeuble et dans une rue calme avec stationnement Proche du lycée Jean Jaures et Clémenceau,de la fac des sciences et de l'IUT Classe énergie : D

RETHEL (CENTRE VILLE), IMMEUBLE COMPOSÉ: D'un premier appartement en Rdc avec cuisine, salon, salle à manger, 3 chambres, salle de douche et WC avec cour D'un second appartement à l'étage avec cuisine, salon, salle à manger, 3 chambres, salle de douche et WC avec grenier aménageable et balcon Et d'un garage

MAISON ANCIENNE - À 15 MN DE REIMS MAISON ANCIENNE À RÉNOVER COMPRENANT : RDC.Cuisine - Grande pièce (salon/SAM) - 1 pièce Etage : 3 gdes chambres - SDB (baignoire) - WC Grenier aménageable L'ensemble/terrain de 341 m² - Classe énergie : E

BRIENNE SUR AISNE, MAISON D'HABITATION MAISON TOUT CONFORT COMPRENANT : RDC. Salon (cheminée insert) - SAM - cuisine équipée récente - lingerie(à terminer) - chambre (ou bureau)-WC Etage : palier - 3 chambres - SDB (baignoire-doucheWC) Garage-cave Terrain clos de 788 m² Classe énergie : F

REF: 021-754 73 450,00 €

REF: 021-691 124 900,00 € ASFELD, MAISON COMPRENANT: AU RDC: cuisine - salon/SAM - salle de bain A l'étage: 3 chambres Classe énergie : E

REF: 021-743 119 800,00 € ASFELD, MAISON D'HABITATION COMPOSÉE: Au rdc: d'une cuisine équipée, d'un salon salle à manger de 36 m2, wc et une salle de bain Au 1er étage: 3 chambres, un grand palier et une salle de douche avec wc Au 2ème: un palier et un grande chambre L'ensemble avec terrain et garage double Classe énergie : E

REF: 021-745 217 600,00 €

REF: 021-673 191 800,00 € ASFELD, MAISON D'HABITATION : 1 UNE MAISON composée: au RdC d'un salon avec insert, d'un sejour, d'une cuisine et d'une lingerie à l'étage d'un palier, 4 chambres et d'une salle de bains avec WC Un garage attenant à la maison avec au dessus 2 pièces et une salle de douche avec WC Et un deuxième garage indépendant L'ensemble avec terrasse et piscine sur un terrain 690m2 - 2 UNE DEUXIEME MAISON (louée) Au RdC cuisine et séjour et à l'étage une chambre et une salle de bains avec WC Classe énergie : D REF: 021-739 207 000,00 €

SECTEUR ASFELD - MAISON EN PIERRES COMPRENANT : RDC. Entrée - gde cuisine -salon (cheminée) - SAM - SDB(baignoire) - douche - WC - chaufferie Etage : 2 gdes chambres Grenier au-dessus Garage cave Et une belle dépendance L'ensemble/terrain clos de 978 m² - Classe énergie : F

REF: 021-755 186 700,00 €

REF: 021-668 158 900,00 €

ASFELD, MAISON D'HABITATION - COMPRENANT : - sous-sol complet avec garage, cellier, grande pièce - au rez-de-chaussée : couloir, salon/salle à manger, cuisine, deux chambres, salle de bain, WC,- à l'étage : palier, deux chambres Jardin chauffage central gaz + insert bois Terrain 716m2 Classe énergie : D

NEUFCHATEL/AISNE - GRANDE MAISON DANS BOURG AVEC ÉCOLES COMPRENANT : RDC. Entrée par chartil- Salon/SAM -cuisine meublée et arrière cuisine équipée aavec placards- SDD- chaufferie-WC-petiet véranda Etage : Palier - 1 pièce (ancienne cuisine) -5 chambres Grenier au dessus Dépendances : cave - atelier avec grenier - abri voiture - local(cuve fuel) Accés à la Retourne L'ensemble/terrain de 460 m² - Classe énergie : F REF: 021-582 135 200 €

REF: 021-720 166 000,00 € frais de négociation compris

site internet : http://delannoy-jacques.notaires.fr / email : delannoy.jacques@notaires.fr

ORMES au coeur du village EXCLUSIF - une grange en pierre à aménager sur 1 200 m2 de terrain, surface au sol 220 m2 possibilité d'un triplex orientation sud sans vis à vis 182 000 € + frais de raccordement réseaux. terrain à bâtir de 566 m2 + frais de raccordement réseaux. terrain à bâtir de 591 m2 + frais de raccordement réseaux.

TINQUEUX DANS RUE CALME pavillon sur sous sol de type 5 avec garage et atelier de 70 m2 entrée, séjour double, cuisine au 1er 3 chambres sol parquet, sdb, travaux à prévoir (électricité, sanitaires, isolation chaudière) DPE : F

Ref. :13K16 w

Ref. : 13K13

176 500€

181 700€

L OC A T I O N - 0 7 8 8 22 4 1 1 7 QUARTIER PORTE DE PARIS PROCHE DU CENTRE - proche commerces et commodité et tram, dans petite copro, type III dans un grenier isolé avec poutres apparantes, séjour, cuisine équipé&e neuve, (plaque, frigo, lave vaisselle) 2 chambres, sdb neuve, parfait état. DPE : E Ref. : GB Loyer 610 € charges 30 € + toem possibilité de parking en plus pour 30 € pas de frais de bail

PORTE DE PARIS HAUBETTE en résidence récente, t III de 63 m2 avec parking en sous sol séjour 28 m2 cuisine équipée, 2 chambres, charges individuelles excellent état CE: D Ref. : kad Loyer 630 euros + Charges : 60 euros Frais de bail : 510 euros Votre contact 07 88 22 41 17

TINQUEUX, LA HAUBETTE, En résidence Appartement de 82 M2 exposé S/O en parfait état avec cuisine équipée de qualité,2 chambres, terrasse, garage double. DPE:E/C Ref. : 12655/23 Loyer 850 euros + Charges : 90 euros Frais de bail : 707 euros Votre contact 07 88 22 41 17

ST BRICE - dans petite copropriété T2 avec chambre séparée, place de parking, jardinet, charges individuelles au gaz, bon état. Classe énergie : D

Ref. : jveis Loyer 375 euros + Charges : 10 euros Frais de bail : 400 euros

Laurent LUTUN Notaire

L e s p r ix s ’e n te n d en t h o n or a ir es d e n é go ci at io n s in c lu s .

SECTEUR FISMES - Maison comprenant : RDC : cuisine équipée, salon-séjour, salle de bain, wc 1er étage : palier, une chambre 2ème étage : une chambre Cour. Garage. DPE : D Référence : L500700 Prix : 117.200,00 Euros

VILLE EN TARDENOIS 22, av. Charles de Gaulle Permanence les 1er et 3me vendredi de chaque mois et un samedi matin par mois

SECTEUR MAIZY - Construction récente comprenant: RDC: entrée dans pièce de vie avec cuisine ouverte, deux chambres, salle de bains, wc; 1er étage: deux chambres. Jardin. DPE : D Référence : L500012 Prix : 166.000,00 Euros

FISMES - Pavillon de plain-pied comprenant: entrée, pièce de vie, cuisine, trois chambres, salle de bains, wc. Sous-sol total. Garage deux voitures. Jardin clos. DPE : en cours Référence : L500766

Prix : 207.300,00 Euros

15MN DE REIMS - Agréable pavillon de plain-pied sur soussol comprenant: entrée, pièce de vie avec cuisine équipée ouverte, trois chambres, salle de bains, wc. Jardin. DPE : en cours Référence : L500756

FISMES

Prix : 279.400,00 Euros

03 26 48 14 42

5 rue des Chailleaux (face à l’hôpital local)

Etude ouverte du mardi au samedi inclus

FISMES - Plain-pied sur soussol comprenant: entrée, pièce de vie, cuisine, salle de bains, wc, trois chambres. Jardin. DPE : E Référence : L500697 Prix : 181.500,00 Euros

PROCHE DE FISMES - Maison comprenant: RDC: espace de vie d'environ 100 m², wc; 1er étage: cuisine, une pièce, salle de bians, wc; 2ème étage: trois chambres, palier. Cour. Possibilité de faire deux logements. DPE : en cours Référence : L500576 Prix : 155.850,00 Euros

DIVERS TERRAINS À BÂTIR Prix : Nous consulter

site internet : www.lutun-fismes.notaires.fr / email : laurent.lutun@notaires.fr


N°325 du 8 au 14 novembre 2013 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

Les papilles en émoi

21e Salon des vins - Parc des Expositions de Reims A l'occasion de la 21e édition du Salon des vins des Vignerons Indépendants, le Parc des expositions de Reims accueille, du 8 au 11 novembre, 310 vignerons indépendants, ainsi que plus de 50 exposants des métiers de bouche. Venus de toutes les régions françaises, ces passionnés du goût présenteront leurs nouveaux crus et leurs spécialités culinaires.

Pour les quelques 32 000 visiteurs attendus se sera donc l'occasion de remplir leur cave. Munis d’un verre à l’effigie des Vignerons Indépendants, offert 310 vignerons indépendants seront présents. © DR à l’entrée du salon, chaque visiteur pourra en effet découvrir l’exceptionnelle diversité de saveurs déployées pour l’occasion. Les meilleurs crus sont déclinés tout au long des allées dans leurs robes rouges, rosés ou blanches aux tonalités riches et variées : fruitées, boisées, épicées... Appellations protégées, crus classés et vins de pays sont proposés par des vignerons qui ont à cœur de faire découvrir l’identité profonde de leur terroir. Cognac et Champagne, Côtes du Rhône ou Côtes du Tarn, Crémant d’Alsace, Graves de Vayres, Lalande-de-Pomerol, Margaux, Monbazillac, Saint-Amour ou encore Pouilly-Fumé : autant de noms évocateurs susceptibles de mettre les papilles en émoi. Forts d’un savoir-faire authentique, les exposants font apprécier sur place le fruit de leur labeur au travers de dégustations aussi chaleureuses qu’inédites, agrémentées par leurs conseils de passionnés. Et comme la dégustation de bons vins entraîne très souvent l’envie de goûter de succulents mets, les visiteurs trouveront également sur le salon de nombreux stands de gastronomie du terroir. Du foie gras à la rillette, du pâté en croûte aux escargots, de la charcuterie au fromage, ou encore pour les bouches sucrées, des macarons aux fruits frais confits, des chocolats aux nougats, autant de bonnes idées pour préparer les fêtes de fin d’année. J.D

> Salon des vins des Vignerons Indépendants, du vendredi 8 au lundi 11 novembre au Parc des expositions de Reims. Entrée : 5 euros (gratuit pour les moins de 16 ans accompagnés d'un adulte). Ouvert vendredi de 11h à 21h, samedi et dimanche de 10h à 20h, et lundi de 10h à 18h. Pour connaître les accords mets et vins ou mieux comprendre comment accorder votre plat préféré avec un vin ayant le cépage le plus adapté, les élèves de la Mention Complémentaire de sommellerie Greta de la Marne du lycée Etienne-Oehmichen de Châlons-en-Champagne seront sur place pour conseiller les visiteurs. Des initiations gratuites à la dégustation seront organisées tout au long du salon et un vin mystère sera à découvrir chaque jour avec, à la clef, un repas pour deux à gagner !

Des jeunes pour servir et conseiller

Animé par le lycée professionnel Oehmichen de Châlons-en-Champagne, dix candidats seront présélectionnés au sein du salon le dimanche 11 novembre. La finale se déroulera le même jour à 16h30 devant un jury d’experts. Un seul candidat repartira avec le trophée, mais tous recevront un grand cru pour leur participation. Sans inscription préalable et ouvert à tous les visiteurs âgés de plus de 18 ans, ce concours permettra à chacun de montrer son talent de cracheur. Avant tout ludique, ce concours comporte deux parties : une première où le candidat devra retrouver les arômes du vin en dégustant à l’aveugle, et une seconde où il devra prouver qu’il est un bon cracheur. Son crachat devra être élégant, fin, propre et précis !

Le Trophée du Cracheur d’or, ouvert à tous

CHINER CHINER CHINER CHINER CHINER CHINER CHINER CHINER CHINER SAMEDI 9 NOVEMBR E

Tournes - Bourse aux jouets 10h-17h - Salle des fêtes DIMANCHE 10 NOVEMBRE

Ludes Bourse Militaria 8h-15h - Salle des fêtes Reims (centre-ville) Marché aux livres 9h-17h- Place du Forum

Fismes - Puces des couturières et loisirs créatifs 9h30-17h - MJC, allée Goscinny-Uderzo

Reims (Laon-Zola) Vide-greniers 7h-19h - Salle Goulin, 6, rue de la Neuvillette

Gueux Bourse aux collections 8h15-18h - Maison des sports

St-Martin d'Ablois Brocante aux jouets 9h30-17h30 - Salle des fêtes

Vitry-en-Pertois Vide-poussette 9h-18h - Salle des fêtes LUNDI 11 NOVEMBRE

Epernay - Brocante Rue Chaude Ruelle Ste-Ménéhould Foire de la St-Martin

3 raisons d’écouter: Akua Naru, Live and Aflame Sessions (Jakarta Records, 2012)

Musique - La griffe Velours

Primo : Parce que c’est une rappeuse pour les fans de la Renaissance Quand on essaye de décrire Akua Naru, on remarque vite que la quantité d’adjectifs juxtaposés est comparable aux descriptions des ‘grands penseurs’ qu’on trouve dans nos bouquins d’Histoire. Vous savez, des mecs comme Voltaire ou Pascal, qui donnent l’impression que le sommeil c’est pour les faibles, et pour qui le savoir c’est comme de l’oxygène, qu’on appelle ‘humanistes’ parce qu’on ne peut pas les caser comme poètes, scientifiques, politiques, etc. mais tout à la fois. C’est un peu le cas pour Latanya Hinton alias Akua Naru, une musicienne avec le lyrisme divin de Baudelaire, le flow liquide de Guru, et Akua Naru, à découvrir en live le 23 tout le bagage émotionnel qui vient avec plusieurs siècles d’oppres- novembre à La Cartonnerie. © sion lorsqu’on est une femme afro-américaine. l'Hebdo du Vendredi Née dans les quartiers noirs de New Haven, au Connecticut, Naru montre que le rap comme forme d’expression urbaine n’est pas déterminé par le nombre de tirs de pistolet qu’on a encaissés ; en plus de sa poésie innée, on rajoute un diplôme de l’université de Pennsylvanie (pensez Harvard, en moins posh), des séjours un peu partout en Chine ou en Afrique, et un doctorat de l’université de Cologne. Segundo : Parce que Live and Aflame, c’est une montagne russe C’est surement grâce à toutes ces expériences que Naru fait preuve d’une incroyable versatilité dans son album, bannissant les stéréotypes sur le hip-hop féminin. Pour ceux qui pensent que le rap est le successeur de combats tribaux entre hommes bourrés de testostérone, Naru montre qu’elle aussi peut se battre en tant que B-Girl, sur des morceaux dansants et clashants comme « The Backflip ». Avec toute la prétention démesurée de ses homonymes masculins, Naru reste cependant toujours ferme et féroce, nourrissant ses vers d’une profonde rage envers l’objectification du corps noir et féminin, les aiguisant avec un sens aigu des réalités quotidiennes du racisme. Parfois érotique, parfois triste, mais jamais vulnérable et toujours fière, c’est ainsi que Naru nous fait ressentir les joies, les injustices, et les tristesses d’être noire en Amérique. Tercio : Parce que le Dig Flo Band est juste magique Le groupe qui accompagne Akua Naru pendant ses séances live est au sommet de son art ; chaque tintement de cymbale, chaque souffle de saxo, est parfaitement maitrisé. La relation entre Naru et son groupe est presque romantique, tant les Dig Flo reflètent et ressentent les puissantes émotions de leur chanteuse. Matt Bardin

> Akua Naru, accompagné du Dig Flo Band, sera en concert à Reims le samedi 23 novembre à La Cartonnerie dans le cadre de la Boom Session. Tarifs : 10 à 17 euros. Rens. : www.velours-asso.com ou www.cartonnerie.fr

L’horoscope de l’hebdo BÉLIER du 21.03 au 20.04 Vous adorez travailler. C'est votre drogue, mais attention ne cédez pas à l'urgence quotidienne et permanente, sachez aussi décompresser. Un changement positif est en vue. Tenez-vous prêt(e) à saisir l’opportunité.

TAUREAU du 21.04 au 20.05 Ne restez pas scotché(e) à votre bureau mais franchissez certaines limites, physiques ou mentales, que vous vous êtes imposées. Prenez des risques calculés et surtout ne restez pas derrière le rideau, montez au créneau.

GÉMEAUX du 21.05 au 21.06 Il est peut-être opportun de changer votre fusil d'épaule, de donner votre confiance plus facilement, de vous détendre pour mieux comprendre votre situation. Les tensions seront maintenant derrière vous. CANCER du 22.06 au 22.07 Au niveau professionnel, vous aurez l'impression de perdre un peu le contrôle des choses, mais, rassurez-vous, la cadence effrénée devrait ralentir et vous permettre de souffler enfin !

LION du 23.07 au 22.08 Facilités de contacts, multiplication des échanges. Les célibataires ne le resteront pas longtemps ! La période est favorable aux changements et aux rencontres. En couple, vous allez pouvoir renouveler la vie commune.

VIERGE du 23.08 au 22.09 Souriez ! C'est un nouvel élan, un redémarrage à zéro pour certains, et, pour tous, un ballon d'oxygène qui vous fera franchir l'étape tant attendue.

BALANCE du 23.09 au 22.10 Tout ce qui concerne les questions financières devra être étudié avec soin. Évitez les dépenses somptuaires qui vous entraîneraient dans des situations difficiles. SCORPION du 23.10 au 22.11 Vous devrez peut être vous faire violence pour laisser de côté réserve et modestie. Il faudra vous mettre un peu en avant dans votre vie professionnelle. SAGITTAIRE du 23.11 au 22. 12 Si vous êtes à la recherche d’un travail, la période pourrait voir vos recherches couronnées de succès. Idem si vous aviez dans l’optique de changer d’employeur. Belle amélioration sur le plan affectif. CAPRICORNE du 23.12 au 20.01 Cette semaine, vous allez vous découvrir sous un autre jour et avoir l’opportunité de mener à bien certains de vos projets. Votre vie affective vous apportera beaucoup de satisfactions. VERSEAU du 21.01 au 19.02 Si actuellement vous traversez une période un peu compliquée, ne vous inquiétez pas outre mesure, car ce mois de novembre vous permettra de vivre une relation plus harmonieuse.

POISSONS du 20.02 au 20.03 Aujourd’hui, vous vous remettrez en question, et c’est autant sur le domaine affectif que professionnel. Bravo, cependant ne précipitez surtout pas les évènements !

Benoit MELVHILLE


magazine

N°325 du 8 au 14 novembre 2013 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

LES HORAIRES

LA SÉLECTION

Gaumont Place d’Erlon

Genre: Drame Pays: France Durée: 1h42 Réalisateur : Christophe Offenstein Acteurs: François Cluzet, Samy Seghir, Virginie Efira. Yann Kermadec ne suivra pas la course à quai, cette année. Il remplace son ami blessé, vainqueur l’an dernier, Franck Devril. Il est bien décidé à gagner la course à son tour. Une surprise l’attend à son bord qui pourrait tout remettre en cause. De belles images et de bons sentiments, il manque juste de l’épaisseur et moins de déjà-vu dans cette histoire, dommage.

du 06/11/2013 au 12/11/2013

Patrick Vanlanghenhoven

En Solitaire

Thor, Le Monde des Ténèbres séances à 13h50 | 19h45 | 22h05 séances à 16h20 Gravity séances à 13h45 | 15h45 | 17h45 | 20h15 | 22h15 Turbo mercredi samedi dimanche lundi 13h40 mercredi samedi dimanche lundi 15h45 9 mois ferme mercredi samedi dimanche lundi 17h50 | 20h | 22h; jeudi vendredi mardi 13h40 | 15h45 | 17h50 | 20h | 22h La Stratégie Ender séances à 14h | 16h30 | 19h45 | 22h05 Prisoners séances à 13h40 | 20h30 (sf samedi) Snowpiercer séances à 13h50 | 16h30 | 19h20 | 21h50 Il était temps séances à 14h | 16h20 | 19h20 | 21h50 Le Majordome séances à 17h | (sf samedi)

Genre: Comédie dramatique Pays: USA Durée: 2h03 Réalisateur : Richard Curtis Acteurs: Domhnall Gleeson, Rachel McAdams, Bill Nighy. Tim Lake, un jeune home de 21 ans, apprend qu’il voyage dans le temps. Chouette, il part pour rattraper toute ses bévues et vivre une romance idyllique avec sa bien-aimée. Il se rend compte à temps qu’il n’avait pas besoin du temps pour tout cela, juste du présent. Tout ce temps perdu à attendre que le film propose du bon temps, quelle perte de temps !

Il était temps

Gaumont Parc Millésime

Thor, Le Monde des Ténèbres séances à 16h45 | 19h45 | 22h15; séance supplémentaire dimanche 11h15 séances à 14h Gravity séances à 13h45 | 16h05 | 18h10 | 20h15 | 22h25; séance supplémentaire dimanche 10h45 Turbo mercredi samedi lundi 13h30 | 17h50; dimanche 11h | 13h30 | 17h50 mercredi samedi dimanche lundi 15h40 Planes mercredi samedi lundi 13h15 | 17h25; dimanche 10h50 | 13h15 | 17h25 mercredi samedi dimanche lundi 15h20 9 mois ferme séances à 14h20 | 16h20 | 18h20 | 20h20 | 22h20; séance supplémentaire dimanche 10h40 L'extravagant Voyage du jeune et prodigieux T.S Spivet mercredi samedi lundi 14h | 16h30; dimanche 11h | 14h | 16h30 En solitaire séances à 13h10 | 15h20 | 17h30 | 19h50 | 22h; séance supplémentaire dimanche 10h45 Malavita mercredi samedi dimanche lundi 19h30 | 22h; jeudi vendredi mardi 14h | 16h30 | 19h30 | 22h Blood Ties mercredi samedi dimanche lundi 19h45 | 22h20; jeudi vendredi mardi 13h40 | 16h20 | 19h45 | 22h20 séances à 13h30 | 15h45 | 18h | 20h15 | 22h25; séance supplémentaire dimanche 11h20 Le Coeur des Hommes 3 mercredi samedi dimanche lundi 19h30 | 22h; jeudi vendredi mardi 14h | 16h30 | 19h30 | 22h séances à 14h10 | 16h30 | 19h20 | 21h45; séance supplémentaire dimanche 11h15 Fonzy séances à 13h20 | 15h35 | 17h50 | 20h05 | 22h30; séance supplémentaire dimanche 10h40 Eyjafjallajökull séances à 13h35 | 15h50 | 20h05 | 22h10; séance supplémentaire dimanche 10h35 Un Château en Italie séances à 18h Violette séances à 14h | 16h45 | 19h30 | 22h15; séance supplémentaire dimanche 11h05

CINÉMA

OPÉRA

Gravity VO mercredi vendredi 13h45 | 18h50; jeudi 17h | 18h50; samedi lundi 19h55 | 21h45; dimanche 13h45 | 15h35; mardi 17h | 21h45 La Vie d'Adèle, Chapitres 1 et 2 mercredi vendredi 15h35; jeudi samedi mardi 13h45; lundi 16h40 Inside Llewyn Davis VO séances à 14h15 | 16h25 | 18h35 | 20h45 Prisoners VO vendredi 20h40; samedi 17h; dimanche 20h; lundi 13h45; mardi 18h50 Quai D'Orsay VF séances à 14h | 16h20 | 18h40 | 21h Un Château en Italie mercredi dimanche 15h30 | 19h40; jeudi lundi 14h | 18h10; vendredi mardi 16h05 | 20h15; samedi 17h35 | 21h45 Blue Jasmine VO vendredi 19h10; dimanche 16h30; mardi 13h50 Violette mercredi 15h | 18h | 20h40; jeudi 13h50 | 21h; vendredi 13h50 | 16h30 | 21h15; samedi 15h40 | 18h20 | 21h; dimanche 13h50 | 18h35 | 21h15; lundi 13h50 | 16h25; mardi 15h55 | 18h35 | 21h15 Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill mercredi samedi dimanche 14h Attila Marcel mercredi dimanche 17h35 | 21h45; jeudi lundi 16h05 | 20h15; vendredi 14h | 18h10; samedi 15h30 | 19h40; mardi 18h10 Romeos VO jeudi 18h People Mountain People Sea VO jeudi 20h40; dimanche 17h30 L'Ogre de la Taïga mercredi 13h50

Genre: Drame Pays: USA Durée: 1h45 Réalisateur : Ethan Coen, Joel Coen Acteurs: Oscar Isaac, Carey Mulligan, Justin Timberlake. L’histoire d’un chanteur de folk marqué par la malchance. Combien de Llewyn Davis, pour un Dylan ? Il arpente un New York de ténèbres où la lumière ne vient jamais, où la chance décampe pour aller ailleurs voir si le ciel est plus bleu. Les frères Cohen aiment les déshérités, les paumés de la vie idiots ou malchanceux. L’un de leurs plus beaux films, incontournable.

Inside Llewin Davis

LE GROS PLAN Quai D’Orsay

Genre: Comédie Pays: France Durée: 1h53 Réalisateur : Bertrand Tavernier Acteurs: Thierry Lhermitte, Raphaël Personnaz, Niels Arestrup. « Je me suis cherché moi-même » Héraclite VIe siècle av-JC Dans les couloirs du ministère des Affaires étrangères, au quai d’Orsay, trône le ministre Alexandre Taillard de Worms. Il possède une vision de la politique plus grande que nature. Elle doit transcender le quotidien du pouvoir pour s’élancer et atteindre les sphères de la philosophie, de la spiritualité pour une nation qui voit grand. « À l’âme appartient le discours qui s’accroit lui même » Le monde est menacé par les faucons américains, une bande de bachi-bouzouks qui cogne et discute après, prétextant des armes nucléaires planquées dans un pays du Moyen-Orient. Il faut immédiatement fondre sur la proie avant que celle-ci ne nous atomise. Conscient de l’enjeu d’une probable troisième guerre mondiale, sur son radeau avec les meilleurs, le lion français à la crinière argentée lutte contre vents et marées. C’est dans cette ambiance tendue que le jeune Arthur Vlaminck débarque pour rejoindre l’équipe de ses conseillers. Bertrand Tavernier observe notre société dans sa soif de pouvoir, prenant toujours des anonymes en lutte contre le système. Souvent ils se confrontent à l’inertie et aux rouages des institutions, comme dans L627, Le juge et l’assassin ou ici au sein du ministère des Affaires étrangères. Il adapte la BD du même nom, basée sur les souvenirs d’Antonin Baudry, la plume de Dominique de Villepin entre 2002 et 2004. Peu coutumier des comédies, il nous livre l’une des meilleures de cette année en s’appuyant sur le langage. Sans être tout à fait une caricature de la classe politique, elle interroge sur les détenteurs du pouvoir. Le spectateur est emporté par la prestation de Thierry Lhermitte et des seconds rôles dans un tourbillon où l’image n’hésite pas à emprunter plusieurs formes. La mise en scène reste sobre et ne joue pas des dorures des lieux qu’elle observe, mais de la juste mesure du langage cinématographique. Quai D’Orsay confirme, une fois de plus, toute la vivacité de l’un de nos plus grands réalisateurs.

Genre: S.F Pays: USA Durée:1h54 Réalisateur : Gavin Hood Acteurs: Harrison Ford, Asa Butterfield, Ben Kingsley. Les doryphores, des extra-terrestres belliqueux, ont été repoussés mais le combat n’est pas fini. Pour sauver l’humanité, les dirigeants enfantent le commandant suprême capable de vaincre les créatures dans un combat homérique. C’est le jeune Ender Wiggin que l’on choisit, mais n’ont-ils pas, comme Frankenstein, créé un monstre ? C’est l’adaptation du livre culte d’un auteur de science fiction mormon, Orson Scott Card, marqué par la quête initiatique.

La Strategie Ender

Genre: Biographie Pays: France Durée: 2h19 Réalisateur : Martin Provost Acteurs: Emmanuelle Devos, Sandrine Kiberlain, Olivier Gourmet. Le film raconte la rencontre entre une jeune femme blessée, Violette Leduc, au talent fou et Simone de Beauvoir. Il conte la naissance d’une écrivaine que la vie n’avait pas gâtée mais que l’écriture révèle comme un cygne. Après la peinture, avec Séraphine, le réalisateur construit une œuvre sur ces femmes blessées par la société, se révélant dans l’art.

Violette


N°325 du 8 au 14 novembre 2013 >> re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

« Lutter, défendre, protéger »

Laurence Weber, présidente d'Exæquo

Tandis que le douzième festival des Bisqueers Roses bât actuellement son plein, la présidente de l'association qui l'organise, Laurence Weber, revient sur son parcours, son combat, ses valeurs et sur la place de la culture LGBTI dans la société d'aujourd'hui.

GBTI pour LesbiennesGays-Bisexuels-Transexuels et Intersexes. Des abréviations pour des personnes en recherche d'égalité totale de traitement, de respect et de reconnaissance par rapport aux hétérosexuels. Un « combat » qui se joue depuis plusieurs décennies avec « encore beaucoup à faire pour que les choses avancent ». Ce combat, c'est notamment celui de Laurence Weber qui, à quatorze ans déjà, défilait à Rethel avec professeurs et

L

Le mariage pour tous camarades de classe pour que son nouveau lycée Verlaine ne soit pas débaptisé, certains s'offusquant d'attribuer à l'établissement le nom d'un poète aux mœurs critiquées. « Évidemment à cet âge-là, je ne défilais pas parce qu'il était homo mais surtout car c'était un grand poète, et je défendais ça. » Arrivée à la fin de l'adolescence, l'âge où l'on

Laurence Weber a salué l'engouement croissant du public pour le festival. © l'Hebdo du Vendredi

se cherche en espérant se trouver, l'Ardennaise bientôt Rémoise, et une fois le bac en poche, s'évade à Paris pour y débuter une parenthèse de vie. « A l'époque, quand on se posait des questions sur soi, sur sa sexualité, il n'y avait pas de permanences d'associations LGBTI, pas de sites et de forums internet pour se renseigner, pas d'émission à la télé mettant en avant des couples homos. Juste quelques rares livres abordant le sujet et la possibilité d'aller à Paris pour découvrir de nouveaux milieux, rencontrer de nouvelles personnes. Bien sûr, désormais les choses ont évolué, même s'il reste encore du travail, notamment dans certains

milieux traditionnels très fermés. »

Promis par le Président de la République, le mariage pour tous, adopté au printemps dernier, est considéré comme un vrai pas en avant pour la communauté LGBTI. Une égalité de plus dans une quête de reconnaissance qui se veut ouvrir la voie à de nouveaux progrès. Pour autant, ici aussi il reste du travail, selon Laurence Weber, qui qualifie la législation d'« engagement du PS tenu à minima. » Car au delà de la simple autorisation de se marier pour les personnes de même sexe, le débat aurait dû, pour elle, aller bien plus loin. « Mais les manifs pour tous ont

Repère Laurence Weber est née à Mézières (avant que la commune ne soit rattachée à Charleville) en février 1959. D'un père instituteur et d'une mère aide-soignante, elle est l'ainée d'une fratrie de quatre enfants. Après une enfance passée dans les petits villages ardennais, elle arrive vers l'âge de dix ans à Rethel où elle effectue la plus grande partie de sa scolarité. Le bac en poche, elle arrive en 1976 à Reims pour s'inscrire en classe préparatoire littéraire au lycée Jean Jaurès. Après une parenthèse de quelques années à Paris, elle revient ensuite vers 23 ans dans les Ardennes où elle obtient le concours d'instituteur en 1983. Dans la foulée, elle valide également le concours de professeur d'anglais et est de retour dans la Marne en 1986 pour devenir professeur au lycée Œhmichen de Châlons. Reprenant en parallèle un cursus universitaire, cette fois en psychologie, elle obtient son DESS en 1991 et quitte de suite l'Éducation nationale pour travailler au Foyer de l'Enfance de Châlons. Un poste qu'elle occupera huit ans, pendant lesquels elle exerce également une activité de consultante indépendante en psychologie auprès des entreprises et des collectivités. En 1999, elle devient consultante à temps plein et intègre, au début des années 2000, l'association Exæquo dont elle deviendra présidente en juillet 2009. Âgée de 54 ans, Laurence Weber est aujourd'hui en couple et vit sur Reims.

différé ce débat sur de nombreux autres points, comme pour la PMA, la filiation et les droits de toutes les personnes trans. » Des agitations que la présidente d'Exæquo qualifie de « très dangereuses, car ce n'est pas ça qui permet aux jeunes gays et lesbiennes de s'épanouir tranquillement. Et puis ils ont un comportement ridicule et irresponsable, à vouloir entraîner leurs enfants dans les cortèges, en en mettant même certains à genou comme ce fut le cas devant la cathédrale. D'autant qu'ils font ça dans une ville où il y a déjà eu deux meurtres homophobes... » Pour autant, le constat fait par la présidente-militante, suite aux importantes manifestations du mouvement de la Manif pour Tous ayant rassemblé des centaines de milliers de Français dans les rues, se veut lucide : « C'est une réalité : il y a encore beaucoup de relents homophobes dans la société, on ne peut pas le nier. Le point positif néanmoins, c'est que ce climat délétère a paradoxalement permis à beaucoup de jeunes de se libérer en faisant leur coming-out. Il en est de même pour les séries télévisées, on voit de plus en plus de couples homosexuels qui vivent et s'embrassent tout à fait normalement dans certains épisodes. Le débat du printemps dernier a donc aussi été une inspiration pour les scénaristes. »

Créée en 1996, l'association rémoise, unique association LGBTI en Champagne-Ardenne, s'évertue depuis plus de quinze ans à militer et faire valoir les droits des homos, trans, bisexuels et personnes intersexes. Changer le regard, faire évoluer les mentalités, des défis de taille à relever, pas toujours évidents au début. Élue présidente en 2009, Laurence Weber poursuit depuis le travail de visibilité, mais aussi d'aide et d'écoute des personnes LGBTI. En ce sens, les milliers d'heures de présence au local de l'association, rue du Jard (plus d'une centaine de jours par an et quelque 720 heures d'accueil annuel) en sont un bon exemple. « Je lutte, je défends et je pro-

tège. Je lutte car déjà c'est bon pour la santé (sourire), je défends les droits que tout le monde devrait avoir, et je protège les plus jeunes ou les plus fragiles. » Après pas loin de cinq ans à la tête de l'association, la présidente se dit « fière » de tout le travail réalisé avec son équipe. « Avoir réussi à fédérer de la sorte tout un collectif autour de nombreux projets, c'est une vraie réussite. Plus que jamais nous sommes soudés et motivés. L'un de mes désirs, c'est pérenniser ce qui a été fait. J'aimerai entre autres avoir encore plus de moyens et de personnes pour organiser des rencontres et interventions au sein des lycées et collèges. C'est là où il y a plein de choses à voir. » Et sur le plan des consciences et des mentalités ? « La principale faute de la société, c'est d'avoir une norme hétérosexuelle qui prévaut sur le reste et qui est très difficile à bouger. Notre travail, notre lutte, c'est de proposer des modèles différents pour

L'indispensable nécessité d'Exæquo contester un peu les portraits produits par la norme sociale et sexuelle. En 2013, la famille est devenue très différente. Et quoique les uns et les autres puissent dire, en France nous sommes dans un pays laïque alors c'est la laïcité, l'acceptation de la diversité et la pluralité de chacun qui doit toujours primer ; c'est aussi simple que ça. Plus les modèles d'identification seront pluriels et composites, plus les choses avanceront, et plus la violence diminuera. »

Aymeric Henniaux > Les Bisqueers Roses,

jusqu'au dimanche 10 novembre. Rens. et programme complet : 03 26 86 52 56 / 06 42 04 56 14 exæquoreims.blogspot.com Le local d'Exæquo se situe 25, rue du Jard.


*jusqu'au 7 décembre 2013. Sur présentation du code hebdo du vendredi.

Nouveau REIMS ! 120, rue Vesle - 03 26 47 68 16 Reims 64, avenue Jean Jaurès - 03 26 02 11 10 Reims 18, avenue de Paris - 03 26 05 10 50 Reims 103, rue Gambetta - 03 26 05 70 70 Reims 46, avenue de Laon - 03 26 05 23 35

L'Hebdo du Vendredi, Reims #325  

Semaine du 8 au 14 novembre 2013

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you