Issuu on Google+

A la rentrée, Citura va plus loin

Cette semaine, retrouvez les offres des offices notariaux

P.6

Une mère se bat depuis trois ans pour revoir sa fille P.9

r e i m s . l h e b d o d u v e n d r e d i .

Emmaüs s'installe un peu plus à Reims P.11

(Page 25 à 28)

Meeting d'athlétisme : des champions au rendez-vous ! P.16

Elektricity 2013 chauffe déjà les platines P.20

c o m

JOURNAL GRATUIT D’INFORMATION RÉMOISE N°311

Des zones pas si fantômes… du 28 juin au 4 juillet 2013

Immobilier d’entreprise

14 rue Edmond Rostand - Rte d’Epernay

Grand Val de Murigny - REIMS

Sur modèles signalés en magasin.

Ce vendredi, trois nouveaux parcs d'activités tertiaires seront inaugurés sur l'agglomération de Reims et avec eux, autant de nouveaux terrains potentiels pour des bureaux destinés aux professionnels. Si le développement économique de Reims Métropole passe inévitablement par la construction de ce type de bâtiments, l'offre proposée n'est-elle finalement pas trop importante par rapport à la demande ? Et quel impact a la crise sur le marché actuel ? P.4 et 5


2x

H umeurs ÉDITO

xQui pschittera le premier ? Depuis le 1er juin, après que les plâtres - sur l'estomac ? - aient été essuyés au Royaume Uni (en tout cas pour l'Europe, sur d'autres continents, c'était déjà fait), on peut trouver du vin en canette en France, dans le commerce. Comme n'importe quel soda ou boisson aromatisée au cola, du produit de terroir fait son entrée dans la boîte métallique. Et pas que des vins des nouveaux mondes, même des domaines (un au moins) s'est laissé aller à l'opération avant tout marketing, supposée viser les jeunes - majeurs, quand même. Certains, même des sérieux, ont essayé, faut pas mourir idiot. Et les résultats ne sont pas probants, mais ce serait d'abord à cause de la médiocre qualité du contenu. D'autres ont osé faire le comparatif avec les bouchons à vis, qui ont le mérite de supprimer tout risque de goût de bouchon. C'est sans doute malin, mais ça passe l'envie de débourser 30€ la bouteille aux armes d'un château réputé. Manifestement, les distributeurs de vins en canette ont fait le nécessaire pour éviter de remplacer le goût de bouchon par le goût de métal... Me vient l'invraisemblable question. À quand le champagne en canette ? Produit de terroir et de luxe par excellence, certes, mais qui partage une propriété commune à de nombreuses boissons commercialisées depuis toujours en canette : l'effervescence. Du champagne en canette !? Ça va pas non !! Ce serait comme les mini-bouteilles de champagne destinées au marché des jeunes en boîte de nuit, avec ou sans paille, ou encore comme le flacon à moins de 9€ dans les rayons de la grande distribution : ça n'arrivera jamais...

Tony Verbicaro

La météo

Vendredi

15° 16°

Dimanche

11° 20°

Samedi Lundi

8 18° 14° 23°

Qualité de l’air Vendredi 28 juin

Samedi 29 juin

Dimanche 30 juin

3

Bonne L’indice varie de 1 – très bonne qualité de l’air à 10 très mauvaise qualité de l’air.

L’h ebdo du ve ndredi édité par la SARL BMDR Editions Journal hebdomadaire gratuit d’information locale Siège social : 195, rue du Barbâtre à Reims

T él. 03 26 36 50 13 E-mails : Rédaction : redaction@lhebdoduvendredi.com Publicité : publicite@lhebdoduvendredi.com Newsletter : newsletter@lhebdoduvendredi.com Directeur de la publication : Frédéric Becquet (fb@lhebdoduvendredi.com) Journalistes : Julien Debant, chef d’édition Reims (julien.debant@lhebdoduvendredi.com) Tony Verbicaro, chef d’édition Châlons/Epernay (tony.verbicaro@lhebdoduvendredi.com) Aymeric Henniaux (aymeric.henniaux@lhebdoduvendredi.com) Responsable commercial : Philippe Dudel (philippe.dudel@lhebdoduvendredi.com) Commerciale : Laurianne Laggia (laurianne laggia@lhebdoduvendredi.com) Responsable diffusion : Yoann Ruin (yoann.ruin@lhebdoduvendredi.com) Administration : Martine Bizzarri - Infographiste : Anne Rogé Parution le vendredi matin Imprimé par IPS à Amiens

w ww.l hebdo duvendredi.com

re i m s. l h eb d o d u ve n d re d i. com

L

e chiffre

230

En téraflops, c'est la puissance de calcul dont sera doté le prochain ordinateur - à ce niveau-là, on parle de supercalculateur - de l'Université de Reims Champagne-Ardenne (Urca). Pour les néophytes, comme nous (!), un flop est un acronyme anglais qui signifie opérations à virgule flottante par seconde (floating point operations per second). C'est la mesure commune de la vitesse d'un système informatique. Un téraflop, donc, c'est 10 puissance 12 opérations à virgule flottante par seconde. Et c'est tellement que l'université de Reims sera tout bonnement dotée du plus puissant des supercalculateurs à base de GPU (plutôt que le traditionnels CPU) de France. La « machine » sera composée de 130 serveurs assistés par 260 accélérateurs GPU, signés Nvidia. Et si c'est une première pour Reims, c'est relativement logique, puisque l'université a été la première à recevoir un label centre de recherche attribué par la société Nvidia. On évoque un investissement de 2,4 millions d'euros pour un ordinateur qui privilégiera trois domaines : les mathématiques et l'informatique, la physique et les sciences de l'ingénieur, et la modélisation des systèmes moléculaires.

Coup d'œil sur le monde x Noces de rail

Si l'idée peut surprendre vue de chez nous, elle suscite cependant un engouement certain au pays du soleil levant. La compagnie de chemin de fer de Tokyo, JR East, vient de lancer une vaste proposition à ses usagers, et aux autres, dans le cadre des 141 ans de la firme et des 50 ans de la couleur verte de l'une de ses rames les plus fréquentées : la Yamanote. L'objectif : trouver un couple acceptant de se marier sur la célèbre ligne, dans l'une des rames, privatisée pour l'occasion, de la Yamanote. Pendant près d'une heure, le train parcourra les 35 kilomètres que comptent la ligne, s'arrêtant (portes fermées) à chacune des 28 stations. Au total, onze voitures seront donc mises à disposition des époux et de leurs convives (120 autorisés), contre un taux de remplissage moyen de 1 000 passagers par rame en général.

x Son côté frenchy Cela pourrait avoir son charme mais Leanne Rowe, elle, déteste ça. Victime d'un grave accident de voiture il y a près de huit ans, cette australienne s'est réveillée de ce traumatisme avec un

-20% du 1 er au 31 juillet 2013

A M E U B L E M E N T

N°311 du 28 juin au 4 juillet 2013

particularisme assez original : son anglais natal s'est vu inexplicablement accompagné d'un accent français ! Pourtant australienne pure souche, née et élevée sur l'île de Tasmanie, Leanne n'a même jamais mis un orteil en France et n'a pris que très peu de cours de la langue de Molière dans son enfance. Pour les médecins, c'est le choc de l'accident qui aurait endommagé la partie du cerveau de l'intéressée consacrée au langage, la faisant de ce fait souffrir du syndrome de l'accent étranger, dont quelques dizaines de cas seulement ont été diagnostiqués dans le monde depuis la découverte du « phénomène », en 1907.

x Président et voleur ?

Si l'incident n'avait pas fait de bruit au moment des faits, c'est qu'il avait tout simplement été étouffé. Robert Kraft, propriétaire du club des Patriots a reconnu la semaine dernière s'être fait voler par le président russe, Vladimir Poutine, sa bague fétiche, un anneau symbolisant la victoire de son équipe au Superbowl américain. Bien qu'il ait déclaré à l'époque avoir offert le bijou de 25 000 dollars « comme symbole de l'admiration vouée au peuple russe », la

réalité serait toute autre. Le président Poutine, lors de la rencontre entre les deux hommes, aurait essayé la dite bague et serait tout simplement parti avec, bien entouré par ses gardes du corps. En outre, un membre de l'administration du président Bush, alors au pouvoir, aurait convaincu Kraft de faire silence sur cette affaire, afin d'éviter toute tension diplomatique.

x Champagne et mémoire font bon ménage Cette fois c'est quasiment officiel : le champagne, fleuron de notre patrimoine local, aurait bel et bien une vertu thérapeutique. Et pas n'importe laquelle : celui-ci serait bénéfique pour notre mémoire. Une récente étude britannique de l'University of Reading révèle en effet qu'une à trois coupes de champagne par semaine agirait favorablement sur notre orga-nisme. Dans le détail, c'est le phénol contenu dans cette boisson effervescente qui stimulerait l'hippocampe (la partie du cerveau contrôlant la mémoire) et concourrait à ralentir le déclin de nos souvenirs et nos facultés de mémorisation. Rappelons toutefois que ce luxueux breuvage reste néanmoins à consommer avec grande modération.

Papiers peints Tissus ameublement et voilages en stock Literie (matelas, sommiers, oreillers, traversins, couettes)

28, Chaussée Bocquaine - REIMS

Tél. 03 26 40 16 30 - Fax. 03 26 88 52 12 - www.didier-sa.com


vous ouvre ses portes le Dimanche 7 juillet de16 h à 19 h30 Venez vous dépayser dans un cadre d'exception à 10 min de Reims et découvrir les lieux Le Château de Rilly vous accueille également tous les vendredis à partir de 18h30 pour ses

Apéritifs Musicaux

40€*

*Hors boissons. L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

Le Château de Rilly

Venez profiter de la magnifique terrasse dans une ambiance musicale, une large sélection de vins et de Champagnes vous seront proposés.

Menu affaire

28

Champagne

Le Restaurant €*

Ouvert du mardi au dimanche midi.

Menu

(du mardi midi au samedi midi, uniquement le midi)

à partir de

à partir de

36€*

Notre carte sur www.le chateauderilly.com

Séminaires, cérémonies, formules, week-end Spa et Détente. 38, rue de Reims - 51500 RILLY LA MONTAGNE

03 26 07 53 21 - www.lechateauderilly.com


4x

A la une

Développement économique - Immobilier d'entreprise

La bonne gestion du vide Il y a d'un côté la multiplication et l'élargissement des parcs d'activités, fleurissant tout autour de Reims, et de l'autre un taux d'occupation des bureaux de ces parcs assez aléatoire. Tandis que trois nouveaux sites viennent encore d'être aménagés sur le territoire de Reims Métropole, la question de la surabondance de l'offre peut commencer à se poser. xSur le fond, la politique menée depuis le début de sa mandature par la maire de Reims et présidente de Reims Métropole, Adeline Hazan, paraît plutôt logique et inspirée : «  Il faut générer du désir autour des parcs d'activités : mieux positionnés, nos parcs doivent se faire aussi plus agréables, plus respectueux de l'environnement et être adaptés autant au piéton qu'à la voiture. C'est en créant les condi- La nouvelle zone Pierre de Coubertin à Cormontreuil. © C. Aubry tions favorables à l'implantation de nouvelles activités sur son territoire que Reims Métropole parvien- zones pour attirer les entreprises, sur un parc en pleine expansion. dra à dynamiser l'économie et que ce soit dans une logique endo- Seulement, s'il y a les bons élèves l'emploi  ». Et l'arrivée de trois gène (des entreprises locales qui comme Bezannes ou Clairmarais nouveaux parcs à Bétheny, Saint- veulent changer pour de plus vastes (ce dernier attirant surtout les entreBrice-Courcelles et Cormontreuil, locaux, ou voulant simplement prises désireuses d'avoir une visibiqu'on inaugure ce vendredi matin, acheter) ou exogène (attirer un lité en centre-ville), cela suppose aménagés en régie directe par maximum d'entreprises extérieures qu'il y en ait aussi de moins bons. l'agglomération, et les convaincre En ce sens, l'Écoparc Reims-Sud, semble aller en ce de s'installer sur comprenant notamment la zone sens, à l'image de la Du vide pour faire notre territoire) » Farman, pourrait être l'illustration vocation qu'avait Le patron de la d'un parc d'activités en perte de le plein déjà leur «  prédécesCCI l'affirme : vitesse. La faute donc aux nouseur  » à Bezannes, «  notre politique, veaux parcs, proposant des bâtiaux abords de la gare TGV. c'est de faire des bureaux en ments neufs et une séduisante panoMais, au vu des nombreuses «  blancs  » (bâtiments de bureaux plie de services ? « Pour être honaffiches et pancartes «  Locaux construits sans vente ou location nête, pas vraiment, estime Eric disponibles » figurant sur bon nom- préalable à un utilisateur, ndlr) en Devrière, associé à l'agence immobre de bâtiments de bureaux attendant les entreprises. Il faut que bilière indépendante Cotrim, spéconstruits et proposés à la vente ou l'offre disponible soit toujours cialiste des ventes et locations pour à la location, à Farman, Bezannes conséquente car à l'heure actuelle, professionnels dans le tertiaire sur ou Clairmarais (les trois principaux la concurrence est Reims. Il y a des parcs tertiaires de l'agglomération), forte et d'autres villes, disponibilités assez peut-on en conclure que l'offre est situées importantes, c'est notamment Farman, finalement inadaptée car trop abon- autour de Paris et de vrai, mais ce n'est dante par rapport à la demande la même envergure « mauvais élève » ? pas la faute qu'à la actuelle ? «  Il n'y a jamais trop que la notre optent surabondance de de bureaux !, rétorque derechef pour la même stratél'offre et l'obsolesJean-Paul Pageau, président de gie.  » En inaugurant l'an passé le cence de certains bâtiments ; la la Chambre de Commerce et Parvis (4 200 m2 de bâtiments situation est donc à relativiser. A d'Industrie de Reims-Epernay, c'est modulables) sur la zone Bezannes, Farman, certes, on commence à très important, même indispensable la CCI Reims-Epernay savait avoir des disponibilités plus imporde disposer de suffisamment de qu'elle n'investissait pas à perte car tantes, un taux de vacance élevé

(20%), mais c'est avant tout dû à la c'est bien l'obsolescence du site. On crise. Ce parc est principalement est sur un parc vieillissant avec des destiné aux PME et celles-ci, de charges locatives importantes par la mauvaise conjoncture éco- (chauffage...), c'est ce qui incite les nomique, ont déserté les lieux entreprises à déménager pour aller depuis quatre, cinq ans, non pas sur des programmes neufs sur lespour aller ailleurs mais elles ont quels elles trouvent même parfois tout simplement déposé le bilan ! Et un prix au mètre carré inférieur. » les autres PME qui auraient pu Quels que soient leurs responsabilivenir s'installer sur le site ne l'ont tés et leurs intérêts, les protagopas fait pour les nistes s'accordent mêmes raisons. » toutefois sur un point Les banques Selon Eric Devrière, : non, l'offre de la zone Farman bureaux n'est pas trop en arbitre « conserve toute son importante à Reims attractivité avec des et oui, pour se dévebâtiments pouvant facilement être lopper, un territoire a de toute façon rafraichis, la fibre optique, de la toujours besoin d'une surabondance restauration et des espaces verts à de bâtiments de bureaux. L'idéal proximité...  » Un constat plus cependant est évidemment de disnuancé pour Sébastien Philippe, poser d'infrastructures « en blanc », gérant associé chez Arthur Loyd à immédiatement prêtes à l'emploi et Reims, spécialiste des transactions fournies clef en main aux entreen immobilier d'entreprise : «  La prises. Il faut pouvoir être réactif. crise ne peut pas tout expliquer « Sauf que depuis quelques années, même s'il est logique qu'elle les banques sont de plus en plus friimpacte Farman qui est le parc leuses à prêter pour financer la technologique le plus vaste de la construction de bâtiments vides. région. L'an passé, le marché des Elles préfèrent des bâtiments dits PME s'est très bien comporté, «  en gris  », c'est-à-dire avec un contrairement à ce que certains ont taux de remplissage assuré d'au pu relever. Non, la vraie raison moins 50%, comme une sorte de


re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°311 du 28 juin au 4 juillet 2013

A Farman, le taux de vacance des bâtiments de bureaux est de 20%. © l'Hebdo du Vendredi

xLes

trois nouveaux parcs en détails

garantie pour les établissements bancaires  », souligne Serge Pugeault, adjoint à la maire de Reims en charge des grands projets et vice-président de Reims Métropole chargé du développement économique. « Notre marge de manoeuvre aujourd'hui, à défaut de pouvoir construire, c'est donc d'acheter des terrains et de les aménager. Et même si cela prend du temps, c'est indispensable au développement. Entre 2008 et 2013, la collectivité a dépensé 25 millions d'euros pour l'aménagement des ZAC (Zone d'Aménagement Concerté), sans compter Bezannes et ses 100 millions.  » De son côté, Sébastien Philippe le reconnaît : « De toute façon on n'a pas le choix, il faut satisfaire les banques, surtout si l'on souhaite une mise à disposition de bureaux dans un délai court.  » Et pour cela, la parade serait « un travail en complémentarité avec tous les acteurs, même entre concurrents et ce, dès le lancement des projets ». La synergie, unique parade face à la crise...

Aymeric Henniaux

En coulisses, les élus en responsabilité l'assurent : « Chacun des trois sites fraichement aménagés se veut revendiquer une identité et une spécificité qui lui sont propres. » A Bétheny, le parc de la Husselle (5 ha) propose une dizaine de lots avec un potentiel de 100 emplois sur place. Idéalement placé à proximité de l'autoroute A26, d'une voie express et des transports en commun, la zone n'a pas tardé à séduire puisque Reims Métropole affirme avoir déjà neuf contacts en vue des premières implantations. Du côté de Saint-Brice-Courcelles, on vise principalement les artisans, les petites industries ainsi que les sociétés de service. Ceux-ci seraient accueillis sur 18 ha. Ici, les projections tablent sur un potentiel de 500 emplois. Quant au parc Pierre de Coubertin à Cormontreuil, il se veut avant tout consacré au médico-social. Sur ses 20 ha, il est de loin le parc le plus utilisé des trois puisqu'accueillant déjà le foyer pour autistes Les Papillons Blancs, l'institut médico-éducatif l'Éveil et le CREF (Centre de Recherche, d'Études et de Formation pour publics en difficultés). En outre, l'installation d'un Ehpad (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes) et d'une clinique pour les opérés du coeur seraient à l'étude. Au total, ce sont 500 emplois qui sont attendus sur place.

xJean-Yves

Heyer : « C'est indispensable d'avoir des zones en blanc » Directeur d'Invest In Reims, l'agence de développement économique du bassin rémois, Jean-Yves Heyer défend aussi l'idée d'une offre surabondante de bâtiments de bureaux. « Pour déclencher le business il faut de l'offre. On ne peut pas dire à une entreprise de venir s'installer chez nous si nous n'avons rien à lui proposer avant deux ans. C'est un marché perdu d'avance et c'est donc indispensable d'avoir des zones en blanc. On arrivait bien à le faire jusqu'en 2008-2009 mais depuis c'est un peu plus compliqué dans le contexte de crise et une plus grande difficulté d'accès au crédit. Et on se retrouve d orénavant avec un manque évident de parcs d'activités. Pour autant, il faut être mesuré dans son développement car l'investissement en blanc doit se faire dans une logique de complémentarité. C'est évident qu'il ne faut pas que les pancartes « bureaux disponibles », « à vendre » ou « à louer » fleurissent partout sous peine d'entacher l'image de la ville. Il faut donc coordonner ses actions et travailler ensemble. »

Du Mardi 26 juin au mardi 30 juillet 2013

Ouvert le dimanche 30 juin de 10h à 18h30 Conforama REIMS ZAC DES BLANCS MONTS 51350 CORMONTREUIL


6x

ociété S

re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°311 du 28 juin au 4 juillet 2013

Conseil communautaire - Citura

Les bus jusqu'à Champigny, Champfleury, Taissy et Sillery

suffisamment consultés sur ces prolongations de lignes et cette extension du réseau à venir, avaient obtenu du tribunal de grande instance de Reims, en date du 19 juin dernier, une ordonnance de référé dans laquelle le juge « ordonnait à la SAS Transdev Reims [...] de suspendre toute offre adhérente à l'extension du périmètre de transport urbain adressée à Reims Métropole, sous astreinte de 1 000 euros par jour de retard », comme l'a rappelé le conseiller communautaire PCF Michel Guillaudeau. Face à ce recours et cette décision de justice, Alain Lescouet a judicieusement annoncé, à la lecture de la délibération, « un délai d'application » de celle-ci jusqu'au 1er juillet. «  Nous n'allons pas transmettre cette délibération à Mars, le concessionnaire, avant cette date, ce qui laissera le temps à Transdev d'informer en bonne et due forme son personnel. » Ce qui permet également de temporiser sans pour autant compromettre la mise en route de ce nouveau service fixée donc au 2 septembre... «  Cela représente tout de même près d'1,5 million d'euros de chiffre d'affaires en plus pour Citura ; vu sa situation ce serait dommage de s'en priver  », confiait Adeline Hazan peu avant le début de la séance de lundi.

Suite à l'élargissement de l'agglomération au 1er janvier dernier, avec l'arrivée de dix nouvelles municipalités, l'une des délibérations votées lundi, au dernier conseil communautaire, en marge de la présentation des comptes administratifs, portait sur l'extension de plusieurs lignes de bus pour quatre de ces communes.

xAdoptée à l'unanimité, la délibération portant sur l'avenant 8 au contrat de concession des transports publics urbains qui, dit comme cela, n'enthousiasme pas forcément d'emblée, avait pourtant toute son importance. A travers elle, c'est l'extension de plusieurs lignes de Les usagers pourront profiter des extensions de lignes de bus dès le 2 septembre. bus de la société Transdev Reims, sur son © l'Hebdo du Vendredi réseau Citura, qui était en jeu. Ainsi, à compter du 2 septembre prochain, la ligne 5 avec le tramway et les bus », précisait Alain transport à la demande sera mis en place avec de Murigny poursuivra jusqu'à Champfleury, Lescouet, vice-président de de l'aggloméraréservation possible par téléphone auprès la 13 (desservant déjà Saint-Brice et la gare tion en charge des Transports publics et du d'un opérateur de Transdev, à l'image de ce Champagne-Ardenne TGV) poussera, elle, que propose Mouvéo aux communes voisines tramway. Un service entièrement dédié à ce jusqu'à Champigny et la ligne 12, dont le terd'Epernay dans le cadre de la communauté de nouveau dispositif à venir sera au demeurant minus était à Cormontreuil, communes. «  L'usager créé chez Transdev Reims à compter de la ira jusqu'à Taissy et Sillery. pourra réserver jusqu'à rentrée prochaine. Mise en place Pour toutes les autres 24h à l'avance et sera Une délibération bien utile pour les habitants communes de l'aggloméainsi assuré d'être transde cette commune donc, mais qui a bien faille 2 septembre ration, soit Cernay-Lèsporté avec un passage li ne pas être votée, lundi dernier, puisque les Reims, Saint-Léonard, Puisieulx, Trois-Puits, au moins une fois par heure. Les arrêts se fersyndicats du comité d'entreprise de Transdev Prunay et Villers-aux-Noeuds, un service de ont à proximité de plusieurs correspondances Reims, se plaignant de ne pas avoir été

Conseil Communautaire - Taxes

Aymeric Henniaux

Conseil Communautaire

La TEOM, le cheval de bataille L'indispensable transfert des compétences

xCritiquée par l'opposition pour n'avoir pas suffisamment baissé son taux - le conseiller communautaire UMP Jean-Marc Roze dénonçant notamment « l'application à son taux maximum ce cette taxe, qui était pourtant déjà intégrée à la taxe foncière, alors qu'on aurait tout aussi bien, et dans l'intérêt des contribuables, pu le fixer moitié moins élevé » - la majorité a souhaité prendre les devants lundi 4 juin concernant la Taxe d'Enlèvement des Ordures Ménagères qu'elle aura finalement passé cinq années à justifier. « Avec un taux de 8,95%, contre 9,95% en 2009, notre taux est en dessous de la moyenne nationale, établie à 9,25% en 2012. Cela représente une moyenne de 114€ par an et par habitant », souligne la présidente de Reims Métropole, Adeline Hazan. En demandant au cours de la séance, et l'air de rien, à Jean-Marc Roze de bien confirmer qu'il souhaitait une diminution importante de la TEOM, par exemple de moitié, à 4,5%, la présidente, maligne, avait déjà sous le coude sa répartie, chiffres à l'appui : « Il se trouve que nous avons justement fait réaliser une hypothèse avec une projection d'un taux de TEOM à 4,5% en 2014. Et il faut savoir que l'excédent global de clôture passerait dans ce cas de figure directement à -1 903 148€, on serait donc de suite dans le rouge, ce n'est donc pas jouable. » Reste qu'aujourd'hui, et c'est une réalité, le budget Ordures ménagères est largement dans le vert, affichant un excédent global de clôture de 11 861 852€pour 2012. Il peut donc paraître compréhensible voire légitime d'entendre l'opposition

La Taxe d'Enlèvement des Ordures Ménagères fait encore et toujours grincer des dents. © l'Hebdo du Vendredi

réclamer une diminution plus sensible de ce taux de TEOM. « Il est évident qu'on va profiter de cet excédent créé pour pouvoir baisser la TEOM, mais on ne peut pas non plus pratiquer de baisse trop sensible. Il faut en effet tenir compte des nombreux investissements déjà programmés, comme la création d'une nouvelle déchèterie (et donc de nouveaux coûts de fonctionnement à prévoir) et surtout la modernisation de notre centre de tri liée à l'évolution en cours des consignes de tri. Et puis nous nous devons aussi de garder des marges de sécurité afin de prévenir les évolutions de réglementations à venir, liées notamment aux nouvelles normes européennes  », développait Olivier Nys, directeur général des services, en amont du conseil.

A.H

xAu dernier conseil communautaire, quelle que puisse être l'interprétation des chiffres par les uns et les autres lors de l'examen des comptes administratifs 2012, la réalité est surtout qu'à l'heure actuelle, la santé financière de Reims Métropole s'avère bien plus saine que celle de la ville de Reims. De par cet état de fait, le vrai défi désormais serait d'accélérer le transfert de compétences de la Ville à l'agglomération, vu l'excédent de trésorerie et la faible dette de cette dernière. « Nous devons nous orienter dans cette voie, car c'est évident que bon nombre d'équipements ne profitent pas qu'aux Rémois mais à tous les habi-

tants de Reims Métropole, lançait en conclusion Adeline Hazan, mais c'est un défi difficile à relever car il se heurte à de nombreux grincements de dents ». Il suffit en effet de se rappeler le refus essuyé quant au transfert de compétences pour le futur musée des Beaux-arts. Un motif de satisfaction toutefois lundi dernier : le vote unanime pour le transfert de compétences à l'agglomération de la politique touristique du territoire. Le futur Office de Tourisme, dont le déménagement prochain face à la médiathèque Falala est annoncé, deviendrait donc un office communautaire. A.H

Les élus ont salué la bonne santé financière de l'agglomération. © l'Hebdo du Vendredi


7x

ociété S

re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°311 du 28 juin au 4 juillet 2013

Mariage pour tous

Daphnée et Danièle se sont dit oui

xDans une ambiance très militante, Daphnée et Danièle, pro-mariage pour tous de la première heure, à Ex-Æquo et au Parti socialiste à Reims, ont été samedi 22 juin le premier couple homosexuel à s'unir en mairie de Reims. Adeline Hazan, la maire de Reims, qui a procédé à l'union, s'est dit « très émue de célébrer le premier mariage gay à Reims, cette avancée pour laquelle ici, nous nous sommes toutes et tous battus depuis 15 ans, 20 ans. Dans la dernière ligne droite, le combat a été rendu difficile par un déferlement de haine et d'agressivité. Je suis particulièrement émue que ce soit vous, Daphnée et Danièle, que je connais depuis mon arrivée à Reims en 1997. À partir de maintenant, dans cette salle, il y aura des mariages entre des hommes et des femmes, entre deux femmes, entre deux

hommes, et ce sera pour toutes et tous la même cérémonie. » Les applaudissement et une standing ovation ont suivi. L'officier d'état civil a rappelé que Daphnée et Danièle, domiciliées à Châlons, « ont déclaré l'une après l'autre vouloir se prendre pour épouses ».

Le premier mariage homosexuel célébré à Reims, samedi 22 juin 2013. © l'hebdo du vendredi

Des catholiques traditionalistes, à genoux, devant la cathédrale de Reims. © l'hebdo du vendredi

Pendant ce temps-là... Pendant que le premier mariage homosexuel était célébré en mairie de Reims, un rassemblement d'une vingtaine de catholiques traditionalistes opposés à la loi dite Taubira s'est tenu sur le parvis de la cathédrale. Le lieu, plus habitué à son flot de touristes qu'à ce genre de réunion, a attiré de nombreux passants, curieux. Et avant... En début d'après-midi, un cortège du collectif La Manif pour tous 51 a défilé dans les rues du centreville de Reims pour réclamer la libération de Nicolas Bernard-Busse, un militant parisien condamné à deux mois de prison jeudi 19 juin pour rébellion et fourniture d'une identité imaginaire durant un rassemblement non autorisé, à Paris. Pendant le défilé rémois de samedi, les militants opposés au mariage pour tous ont croisé le chemin de militants favorables à la loi. Des heurts sont survenus et la police est intervenue. Deux militants pro mariage pour tous ont été interpellés.

Tony Verbicaro

En Bref

x53 000 Champardennais

vivent dans des logements suroccupés

En se basant sur le recensement de la population, uniquement les ménages de deux personnes ou plus, l'Insee fait état, sur l'année 2010, de 13 500 logements suroccupés en Champagne-Ardenne. Soit 53 000 habitants concernés, et 4,8 % desdits ménages en région. A titre de comparaison, en France, DOM compris et hors Mayotte, cette moyenne s'élève à 9,5 %. Sont considérés comme suroccupés les logements manquant au moins d'une pièce par rapport à la norme d'occupation dite normale. D'un séjour lorsqu'il s'agit d'un ménage seul, ou d'une chambre pour chaque personne lorsqu'il s'agit d'une famille. La Champagne-Ardenne se place ainsi au 9e rang des régions de l'Hexagone présentant le plus faible taux de suroccupation.

xManger cinq

fruits et légumes des agriculteurs locaux

Soutenir des producteurs locaux en agriculture biologique est l'action de l'AMAP ( l'Association de maintien d'une Agriculture Paysanne) créée en 2011. Elle a pour but de mettre en relation producteurs et consommateurs, pour un circuit court de distribution de produits locaux frais et sains. Légumes et fruits de saison, oeufs, produits laitiers, viandes, miel, huiles, céréales et pâtes bio sont proposés tous les jeudis à la Cartonnerie. En plus de permettre une alimentation de qualité, ce mode de consommation proche du paysan réduit le transport et les émissions de CO2 ; il n'est donc pas trop tard pour prendre de bonnes résolutions. Rens. : amapreimstasalade.wordpress.com / amapreimstasalade@gmail.com


8x

ociété S

re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°311 du 28 juin au 4 juillet 2013

Croix-Rouge

Un équipement multifonctions pour 2015

Conçu comme un nouveau lieu de rencontre et de vie, la structure publique proposera une impressionnante palette de services, non pas aux seuls habitants du quartier Croix-Rouge, mais à l'ensemble des Rémois.

xInscrit pour sa majorité dans le plan Anru de rénovation urbaine, le secteur Croix-Rouge connait depuis plusieurs années maintenant une profonde transformation, de la réfection de la plupart de ses immeubles aux profonds changements de son urbanisme. Pour autant, « il manquait ici un véritable équipement structurant », pour la maire de Reims, Adeline Hazan. D'où la concrétisation de ce projet d'envergure, de plus de 6,6 millions d'euros, dont les travaux devraient commencer au premier trimestre 2014 pour s'achever fin 2015. « Pour nous, il ne s'agit pas seulement de construire un nouveau bâtiment, mais surtout de réussir à mettre de l'humain au coeur de ce chantier de rénovation des quartiers. L'idée, c'est d'en faire un équipement de centralité qui attirerait les Rémois des quatre coins de la ville  », souligne l'élue socialiste. D'une superficie de 1 600 m2, le futur équipement public, «  fruit d'un long travail de réflexion (depuis 2009) en amont avec les professionnels mais aussi les riverains, via des réunions publiques et l'organisation d'ateliers urbains de proximité  », comme tenait à le rappeler le Premier adjoint Eric Quénard, comprendra principalement une salle de concert (de 100 places assises à près de 300 debout), quatre

studios d'enregistrement et de répétition, un espace multi-accueil pour les enfants de 0 à 6 ans mais aussi dix salles et espaces de travail mis à disposition pour les activités socio-culturelles et pour l'incubateur associatif qui y sera installé. De son côté, Jean-Philippe Thomas, l'architecte retenu pour le projet, souligne avant tout « l'originalité du futur lieu de vie. Ce projet est étroitement lié à l'aménagement de son environnement. On est sur une vraie réflexion sur l'espace public

Perspective du futur équipement, vue de l'entrée principale. © Jean-Philippe Thomas Architectes

dans laquelle les habitants et leurs besoins sont pleinement intégrés. Ce sera un lieu résolument tourné vers la lumière, l'échange et la transversalité. » Et de par ses activités, globalement orientées vers la thématique culturelle et spécifiquement musicale, le nouvel espace rappellera justement le passé «  musical  » du quartier, un clin d'oeil au Château d'Eau qui accueillait bon nombre de groupes locaux il y a quelques années. Prévu pour sortir de terre face au lycée Arago, au

bord de l'avenue Bonaparte, le futur équipement n'occupera toutefois pas l'intégralité du site sur lequel repose actuellement un parking. Le vaste espace de plein air attenant, d'une superficie de 2 500 m2, sera lui aussi aménagé, probablement pour le rendre apte à recevoir diverses activités telles que des projections, concerts en extérieurs ou arts de la rue.

Aymeric Henniaux

Conseil de quartier - Centre-Ville

Explosion d'un immeuble à Wilson

Rue du Jard : la colère se poursuit

L'avenir du site en question

xCe n'était pourtant pas à l'ordre du jour, mais les travaux de réfection en cours de la rue du Jard se sont invités au dernier conseil de quartier du Centre-Ville. C'est un habitant présent dans la salle qui va mettre le feu aux poudres, en s'exclamant, suite à la présentation de l'organisation des événements culturels de la ville : « Nous venons d'assister à un brouet inconsistant, qui sert surtout à noyer le poisson pour éviter d'aborder des sujets de fond, comme celui de la rue du Jard ! » Réponse immédiate de la co-animatrice Stéphanie Caillies : « Il a été convenu que le sujet sera abordé plus tard lors de la séance. La rue du Jard n'est pas le seul dossier important de la ville ! » Des propos provoquant de suite la colère de l'assistance. « On en a marre de se faire insulter ! Nous ne sommes pas manipulés par la droite comme on a pu l'entendre ici et là ! », lance un habitant. Au-delà du manque d'information sur le calendrier des travaux, que Serge Pugeault, adjoint à la maire, présent dans la salle, a admis volontiers, c'est surtout la suppression d'une vingtaine de places de stationnement dans la rue qui fait débat. « Vous voulez la mort de nos commerces ? » lance un riverain sous les applaudissements de la salle. « Il n'y a pas de solution miracle. Il y a des normes à respecter, comme l'agrandissement des trottoirs pour les rendre accessibles aux personnes handicapées. », rappelle l'élu. Seul moyen d'y échapper : obtenir une dérogation auprès de la

De vifs échanges ont eu lieu entre l'adjoint au développement économique, Serge Pugeault, et des habitants de la rue du Jard excédés. © l'Hebdo du Vendredi

commission départementale d'accessibilité. Serge Pugeault propose d'ailleurs d'organiser une réunion sur la question avec des associations d'handicapés. « Vous leur expliquerez que le stationnement est plus important ! On verra quels seront ceux qui viendront assumer leur position. » Vives réactions dans la salle. Finalement, le débat aura duré plus d'une heure, et se terminera par le départ de plusieurs habitants de la salle, avant même la fin du conseil : « On en est toujours au même point. Il n'y a pas eu de dialogue de toute façon... »

Mathieu Carré

xPratiquement deux mois jour pour jour après l'explosion qui a soufflé l'extrémité de l'immeuble du 8, allée Beethoven le 28 avril dernier, la maire de Reims, Adeline Hazan et le président du Directoire du Foyer Rémois, Christophe Villers, ont souhaité faire le point jeudi dernier sur l'avancée des concertations menées avec les habitants. Au total, 106 familles (soient près de 300 personnes) sont concernées. Si le travail de relogement n'a pas cessé depuis deux mois, il faut, malgré l'effroi de la catastrophe, commencer à penser à « l'après ». En ce sens, la municipalité et le bailleur social ont réfléchi à trois scenarii possibles quant à l'avenir de l'îlot Berlioz-Beethoven. « Nous voulions savoir si les habitants sinistrés désiraient plutôt une réhabilitation en profondeur des trois immeubles de l'ilôt, une démolition puis une reconstruction de l'immeuble touché ainsi qu'un réhabilitation plus ou moins profonde des deux immeubles attenants, ou encore une démolition complète suivie d'une reconstruction des trois immeubles », expose Christophe Villers. A l'issue d'une réunion de concertation menée mercredi dernier à laquelle ont assisté 80 habitants du secteur, certains étant justement locataires dans l'un des trois bâtiments, décision a donc été prise d'opter pour le troisième scénario : une démolition totale avant reconstruction. «  Ce qui est important c'est que, quasi unanimement, les habitants ont manifesté leur désir de rester sur le quartier Wilson  », insiste

Adeline Hazan et Christophe Villers ont annoncé le scénario privilégié par les habitants : destruction puis reconstruction des immeubles. © l'Hebdo du Vendredi

Adeline Hazan. Dans les prochaines semaines, une sociologue et un architecte-urbaniste poursuivront la concertation en rencontrant directement les habitants sur place. Quant aux prochaines échéances, le choix du projet et son chiffrage devraient être connus au 15 juillet, avant d'être présentés le 30 septembre prochain en conseil de quartier.

A.H


9x

ociété S

re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°311 du 28 juin au 4 juillet 2013 xPatricia

Exclusion parentale

Une mère privée de sa fille pendant trois ans

Patricia Coradel mène un combat depuis trois ans : revoir sa fille, aujourd'hui âgée de 16 ans. En mai et en juin, elle a enfin pu la rencontrer, une demi-heure et une heure. Elle veut aujourd'hui témoigner, raconter son histoire, presque plus pour les autres que pour elle-même.

xPatricia Coradel, 48 ans, est connue à Reims pour

son engagement au Parti socialiste (elle était la suppléante du candidat EE-LV Eric Loiselet aux législatives il y a un an dans la troisième circonscription de la Marne). Elle travaille comme collaboratrice d'un cabinet d'avocats rémois. Ce qu'on sait moins, c'est l'étourdissante histoire qu'elle vit en privé, pour pouvoir revoir sa fille Marie (prénom modifié). Elles ne se sont pas vues pendant un peu plus de deux ans. « Je l'ai revue au tribunal, à Avesnes-sur-Helpe, dans le Nord, quelques minutes, en janvier, et puis une demiheure en mai, et une heure en juin. » Patricia Coradel a obtenu de la justice un droit de visite, dans des conditions encadrées par des psychologues et des éducateurs, dans un centre spécialisé. Retour en arrière Sa fille avait 18 mois quand elle s'est séparée de son père fin 1998. N'étant pas mariés, et pensant que la séparation se passerait bien, Patricia décide d'un accord mutuel pour les droits de visite. « Au début, tout se passait bien. Ma fille vivait avec moi, son père la voyait ». Et puis le père a entamé une procédure devant le juge aux affaires familiales pour formaliser le droit de visite et d'hébergement. Face à l'état d'esprit « procédurier », Patricia a réclamé une pension alimentaire. L'étape suivante a été la demande du père de faire adjoindre son nom de famille à l'identité de sa fille. Puis, parti vivre à Rouen, il a demandé une garde alternée. Ces dernières demandes ont été refusées par la justice. «  Il a cherché à manipuler son monde, adressé une lettre anonyme aux services sociaux pour dénoncer une maltraitance psychologique que je faisais vivre à ma fille ! Ce qui me dérangeait le plus, c'est que je savais que sa compagne du moment avait pris ma fille sous son aile, comme si c'était la sienne. Quand ma fille était en week-end là bas, elle lui montait la tête. Elle lui disait que j'étais une mauvaise mère. » À l'été 2010, Marie part normalement chez son père, qui a entre temps emménagé près de Lille avec sa compagne. « Ma fille n'est jamais rentrée. Non seulement je ne l'avais pas vu venir, mais je me suis également rendue compte, a posteriori, que c'était

Patricia Coradel a vu sa fille une heure et demie au cours des trois dernières années. © l'hebdo du vendredi prémédité. Ma fille avait pris tout son argent de poche, on n'avait pas parlé, contrairement aux autres années, des professeurs qu'elle aurait à la rentrée... Alors en faisant le film à l'envers, j'en ai déduit que tout avait été prévu à peu près depuis les vacances de Pâques précédentes. » Faire appel à la gendarmerie, Patricia l'a évidemment envisagé. Mais ces derniers ne pouvaient « rien faire » ; Marie menaçait de se suicider, selon les déclarations du père, si elle était amenée à revenir vivre avec sa mère. Plus de nouvelles. Jusqu'à ce que le père de Marie demande à la justice d'établir sa résidence chez lui, à Lille. Marie a alors 13 ans, et son avis compte. Patricia Coradel ne pouvait rien faire. « Je n'ai pas voulu faire de forcing, je me suis dit que ma fille se rendrait compte de son erreur et allait revenir toute seule. Au téléphone, j'avais droit à des « je ne veux pas te parler ». Après, les liens ont été véritablement rompus. Plus rien, on n'a plus eu aucune communication. » Ce n'est finalement qu'en janvier dernier, donc, que Patricia obtient le droit de voir sa fille dans les conditions décrites plus haut. «  Différents sujets étaient bannis, je ne pouvais pas parler du décès de son grand-père, mon père, survenu peu avant... Une distance de sécurité de 4 m, et un quart d'heure seulement. C'est son père qui avait réclamé ça. Finalement, elle m'a parlé elle-même de son grandpère, et on est restées ensemble une demi-heure.  » Arrivée au centre spécialisé, Patricia a trouvé « des psychologues contre moi, elles avaient seulement la version du père. On m'a même dit, une fois : « Vous savez, votre fille, elle est très bien, sa belle-mère aussi,

il n'y a pas vraiment de raisons qu'elle revienne ». J'ai donc fait un courrier à la juge pour expliquer que je n'appréciais pas une telle attitude. Maintenant, c'est une nouvelle équipe, plus professionnelle, plus neutre. L'intérêt n'est pas de prendre parti pour l'un ou l'autre. Dans tous les cas où les enfants deviennent l'enjeu d'une séparation qui se passe mal, c'est l'enfant et l'enfant seul qui doit être pris en compte. Lors du deuxième rendez-vous (en juin, ndlr), Marie est arrivée souriante. J'ai évoqué quelques souvenirs communs, ça n'avait pas l'air de lui déplaire. » Et le comble, c'est que Patricia est persuadée que sa fille ne vit même pas avec son père, mais chez sa belle-mère. En refaisant l'histoire du père de Marie, bien avant qu'elle ne le rencontre, Patricia a trouvé des éléments qui tendraient à prouver sa capacité à abandonner ses propres enfants à d'autres. Mais aujourd'hui, Patricia, qui cherche à faire entendre aussi le fait que dans l'exclusion parentale, il n'y a pas que les hommes qui soient concernés, a senti que quelque chose avait changé en voyant sa fille il y a quelques semaines. « C'est vrai, ça c'est mieux passé. Mais on m'a quand même volé une partie de ma vie, on m'a volé l'amour de ma fille, on m'a volé trois ans. Notre relation est un peu fichue quelque part, je ne pourrai jamais retrouver de lien véritable avec ma fille car il y aura toujours cette cassure, irrattrapable. Maintenant, tout repose sur elle. Mais quelque part, elle a été bien trop manipulée pour avoir une vision claire. » Pendant trois ans, Patricia avait un objectif : revoir sa fille. Elle y est parvenue, mais quelque chose s'est envolé en même temps.

Tony Verbicaro

Coradel : « Alerter les pouvoirs publics » « Si je prends le risque de m'exposer ainsi en racontant mon histoire c'est surtout pour alerter les pouvoirs publics afin que le traitement des séparations soit plus axé sur l'avenir des enfants pris très souvent dans un « conflit de loyauté » entre deux adultes qui se déchirent et qui sont pourtant pour eux les deux personnes les plus importantes ; insister également sur le fait que la Loi sur la famille est en préparation et qu'il est primordial que ce sujet soit pris en compte, au plus haut niveau de l'Etat. Cette exposition publique est aussi en résonance avec mon combat militant en faveur notamment des Droits des femmes et de l'égalité entre les hommes et les femmes. J'aimerais dans l'absolu, et, si le temps me le permet, créer une association pour défendre les Droits des Femmes en général et sur cette question en particulier. Par ailleurs je m'interroge sur la réponse judiciaire actuellement apportée aux situations similaires à la mienne ? Enquêtes réalisées a minima, la Loi qui n'est pas appliquée (ma fille m'a été soustraite dans la plus parfaite illégalité au regard des textes et jugements prononcés en ma faveur et aucun des acteurs (gendarmes, juges) n'a pris en considération cela. Un enfant est soustrait à l'un de ses parents avec la bénédiction de la justice et cela ne semble choquer aucun des intervenants ad hoc. Quant aux enfants, prendre en compte leur parole a été une avancée mais lorsque cette parole est dictée par un adulte, ne doit-on pas pousser plus avant les investigations plutôt que de prendre tout ce qui est dit pour argent comptant ? Si le parent « délaissé » est incompris, l'enfant quant à lui est livré, voué à une lente destruction de l'adulte en devenir. »

Vendredi 28 juin En attendant… Claude Nougaro Concert hommage 20h30 - Maison des Associations

Samedi 29 juin Balades contées Avec la Cie "Au-delà d'ici" et la BAC (Brigade des Amateurs du Conte) A partir de 16h - parc Croix Cordier

Apéro-concert Musique du Cap-Vert avec Nos Ké Nos

Samedi 6 juillet

19h - Maison des Associations

Y'a un HIC ! Théâtre d'improvisation avec Le Mitch 20h30 - Maison des Associations

Plus d'infos sur www.ville-tinqueux.fr.

Les estivales sont gratuites.

A suivre...

Entreprise Individuelle Franchisée

Mercredi 3 juillet


10 x

ociété S

Solidarité

re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°311 du 28 juin au 4 juillet 2013

Demandeurs d'asile rue Joseph-Servas

Une seconde vie pour les bouchons L'Etat atteint « la limite de l'exercice » de liège

Dans le cadre de la journée Jeunesse et Citoyenneté qui se déroulera ce samedi 29 juin de 14 h à 18 h place du Forum à Reims, la Jeune Chambre Economique (JCE) organise une action éco-citoyenne : la collecte de bouchons de liège. Michaël Simier, vice-président en charge des actions à la JCE présente cette opération.

xPourquoi avoir choisi Reims pour la collecte de bouchons de liège ? L'opération a eu énormément de succès à son lancement en octobre 2011 à Epernay. Nous avons été sollicités par la ville de Reims pour participer à l'action Jeunesse et Citoyenneté avec l'initiative des jeunes volontaires en service civique, de la Ville et de ses partenaires. Six chambres économiques de France ont pris l'engagement de participer à une action éco-citoyenne une fois par an. En 2013, la JCE de Reims souhaite relayer l'action éco-citoyenne Bouchonsnous pour la planète. Qui est concerné par cette collecte ? Tout le monde, les particuliers, les commerçants, le secteur de la restauration, les viticulteurs, les communes peuvent participer à cette opération. A Epernay, nous avions été marqués par la participation des particuliers qui avaient apporté près de 300 kg de bouchons de liège. Aujourd'hui, l'action

Les bouchons en liège : un avantage pour l'environnement. © l'Hebdo du Vendredi

a permis de collecter plus de 1, 5 million de bouchons de liège, soit tout de même près de 15 tonnes. Pourquoi avoir choisi de récolter spécifiquement les bouchons de liège ? A la poubelle, le liège se décompose très mal et c'est un matériel recyclable. Suite à la collecte, les bouchons sont transformés en granulats par des travailleurs handicapés des Ateliers de la Vallée à Mardeuil, près d'Epernay. Le liège devient un excellent isolant thermique et phonique qui pourra profiter à la région. Ainsi il y a trois objectifs à cette action : participer au tri des déchets des ménages, des industries et des commerces, sensibiliser chacun d'entre nous à la défense de notre environnement et envisager de créer quelques emplois sociaux. A noter que le jour de la récolte, un magnum de champagne sponsorisé par la maison de champagne Cattier sera remis à celle ou celui qui devinera avec exactitude le nombre de kilos de bouchons récoltés sur cet après-midi.

Propos recueillis par Nawel Megraoui

CHAUFFAGE - BOIS - BUCHES - GRANULES Poêles-Inserts-Chaudières-Poêles à accumulation-Rénovation-Tubage

03 51 42 14 81 Venez découvrir notre magasin Poèles à granulés à partir de 1490€HT Hors pose et fumisterie Poèles à Bois à partir de 1130€HT Hors pose et fumisterie Chaudière Automatique à granulés de bois à partir de 7000€HT hors pose et fumisterie Poêle Chaudière a granulés à partir de 3110€HT

Aurora Ravelli

Faro Cera Design

Foyer double face 16/9e Jidé

PLAN DE FINANCEMENT POSSIBLE Du lundi au samedi de 14h à 18h 77 rue Lesage à Reims - eco-energies.services@sfr.fr

Depuis la semaine dernière, la situation de la trentaine de demandeurs d'asile, avec des enfants, en provenance du Kosovo, d'Albanie et d'Arménie, n'a pas changé. Journée au Centre d'accueil des demandeurs d'asile (Cada), nuit dans la rue, avec rangement obligatoire des tentes au petit matin, l'espace public devant rester public.

xRencontré cette semaine, Francis Soutric,

secrétaire général de la préfecture de la Marne, nous a fait part de « l'impossibilité de trouver une solution  ». Depuis la réforme des Plateformes itinérantes d'accueil des demandeurs d'asile, en 2010, qui a imposé le premier accueil dans les villes-préfectures de région, Châlons connaît « un flux continu en augmentation, pas un afflux, poursuit Francis Soutric. En 2011 et 2012, la hausse est de 20 à 30%. Elle sera identique en 2013 ». Et pourtant, les services préfectoraux reçoivent les demandeurs d'asile pour leur retrait de dossier initial sous « trois semaines à un mois, contre neuf mois en région parisienne  ». Tous ceux qui sont rue Joseph-Servas actuellement seront reçus, « sur rendez-vous, avant le 14 juillet ». Le problème auquel l'Etat doit faire face dans la Marne, c'est la saturation du dispositif d'accueil. Les 179 places en Cada et les 100 places disponibles en Accueil d'urgence des demandeurs d'asile (Auda) sont occupées. « Et après la fin du plan hiver, 90 places habituellement réservées pour les périodes de grand froid sont restées disponibles pour des demandeurs d'asile, poursuit Francis Soutric. Aujourd'hui, on compte 180 à 200 personnes en attente, en cours de procédure à l'Ofpra (Office français

de protection des réfugiés et apatrides, en charge des dossiers de demande d'asile) ou à la CNDA (Commission nationale du droit d'asile, instance d'appel). Nos dispositifs sont saturés, et nous ne pouvons pas héberger les nouveaux arrivants. » Qui étaient 12 en avril, 38 en mai, 33 en juin... « La seule réponse que nous pouvons leur donner, c'est d'appeler le 115, et en fonction des disponibilités, ils bénéficieront ou pas d'un hébergement. » Mais le 115 répond presque systématiquement la même chose : « C'est plein, rappelez demain. » Le secrétaire général de la préfecture assume : «  Aujourd'hui nous n'avons ni la capacité matérielle, ni la capacité financière d'augmenter notre quota de places d'hébergement. » Des militants de Réseau éducation sans frontière ont été reçus par Francis Soutric en début de semaine. « On me demande de réquisitionner un bâtiment vide pour loger les demandeurs d'asile, mais on fait quoi de l'hygiène et de la sécurité. Un bâtiment public d'accueil doit être aux normes, parce que si un matin, on retrouve quatre morts dans un incendie, on me dira quoi ? Et nous n'avons pas davantage de moyens pour mettre aux normes un bâtiment vide. » Pour les nuitées d'hôtel, solution surtout réservée l'hiver, « à des tarifs sans commune mesure avec l'hébergement classique », la préfecture n'a pas plus d'argent. Et pour la Marne, l'Etat - dont les caisses sont vides en général a déjà abondé en dotation supplémentaire pour cette année. L'impasse demeure, donc, pour les demandeurs d'asile de la rue Joseph-Servas aujourd'hui. Mais l'inquiétude en pensant à l'hiver prochain naît déjà. En espérant qu'il ne soit pas trop rigoureux...

Tony Verbicaro

Salon - Centre des Congrès

Reims fait l'événement

xAprès Lille, Marseille, Nantes, l'ANAé (l'Association des agences de communication événementielle) organise pour la première fois dans la région de l'Est de la France, la sixième édition de ses Universités d'Eté, les 3, 4 et 5 juillet au Centre des Congrès à Reims. « Le choix de Reims s'est opéré assez naturellement. La ville présente en effet plusieurs avantages assez séduisants, comme d'une part une accessibilité facile et rapide depuis Paris, via la voiture mais surtout le TGV, et d'autre part, avec son Centre des Congrès, une infrastructure pouvant idéalement s'adapter aux échanges », explique Sandrine Christon, déléguée générale de l'ANAé. Cette année, la structure associative a élaboré un thème fondamental, la vente, à double sens et au coeur du business de toutes les entreprises. « En 2013, compétitivité et efficacité seront les maîtres mots de l'économie. La communication des entreprises et des institutions devra, plus que jamais, savoir intégrer et valoriser ces impérieux enjeux. Dans ce sens, à travers le thème de cette année, « Événement à vendre », l'enjeu sera de débattre

Opérations spéciales pour les entreprises, spectacles culturels... les université d'été d'ANAé donneront de précieuses pistes dans l'événementiel. © DR

et de partager, avec l'ensemble des acteurs de la filière, autour de deux prismes de lecture : l'Événement pour vendre et Vendre un événement », poursuit Sandrine Christon. Le congrès est ouvert au grand public, mais également aux professionnels, membres d'agences et prestataires, souhaitant s'informer ou se familiariser davantage avec l'événementiel. N. M Infos et inscriptions sur anae.org/universite-ete


11 x

ociété S

re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°311 du 28 juin au 4 juillet 2013

Solidarité

Emmaüs : temps fort sur un nouveau lieu

La communauté organise une journée « bonnes affaires » ce samedi 29 juin. L'occasion pour ceux qui le souhaitent de chiner tout en découvrant le nouveau site rémois, allée Paul Halary.

xIl y a de plus en plus de personnes en difficulté, Emmaüs est donc de plus en plus présent. Bien qu'installée à Berry-au-Bac dans l'Aisne, la communauté concentre aujourd'hui 80% de ses activités sur l'agglomération rémoise avec comme mission principale d'être au plus près de la population en difficulté. Ce nouveau lieu a, à long terme, la vocation d'accueillir un peu plus de vingt compagnons, et d'être un pôle actif de solidarité ouvert à toutes les associations laïques oeuvrant dans la solidarité, mais qui ne disposent pas de locaux pour héberger leurs activités. Au total, le site totalise presque 3 000 m², sans compter la cour, et sera ouvert tous les après-midi du mardi au vendredi, ainsi que chaque samedi matin. Si une vingtaine de compagnons sera sur place, et une autre dizaine attachée au site, ce sont surtout près de cent bénévoles qui sont attendus. « Concrètement, le nouveau site cible plus particulièrement un nouveau public, à savoir la population étudiante, cependant les habitants du quartier des Épinettes dans lequel se trouve la

nouvelle structure sont aussi directement concernés, ceux-ci n'ayant d'habitude que très peu accès à ces services. Mais tous les publics sont évidemment les bienvenus », précise Gérard Racinne, responsable de la Communauté Emmaüs de Reims-Berry-au-Bac. Le lieu sera aussi ouvert aux associations culturelles qui veulent montrer ce qu'elles font, afin de favoriser l'accès à la culture pour la population. Parmi les autres activités attendues sur ce site, l'arrivée d'un espace d'accueil de dépôt

volontaire dans le cadre d'une démarche de développement durable. « Cette politique environnementale est très ancrée dans Emmaüs depuis des décennies. Pour le groupe, c'est une vrai nécessité de récupérer ce que les sociétés sur-produisent », poursuit Gérard Racinne. En ce qui concerne les nouveautés à venir pour la communauté, il y a le réaménagement du site de Berry-au-Bac sur lequel sont déjà hébergés 47 compagnons, et de manière générale une volonté de travailler en complémentarité avec des

associations déjà implantées (de vêtements par exemple), ainsi que le développement des initiatives de solidarité autour d'Emmaüs.

Gérard Racinne, responsable d'Emmaüs Reims, au milieu du nouveau site des Épinettes. © l'Hebdo du Vendredi

Grégoire Bailleul

La grande vente de solidarité « bonnes affaires » aura lieu sur les 3 sites : Jean d'Arvor à la Neuvillette, à la communauté de Berry-au-Bac (3, avenue du Général de Gaulle) et à Reims, au 1, allée Paul Halary, de 10h à 18h sans interruption.


12 x

ociété S

re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°311 du 28 juin au 4 juillet 2013

Portes Ouvertes

Les pompiers vous accueillent chez eux

(dont 70 % résultant d'opérations de secours à des personnes) et sa trentaine de véhicules (une flotte comprenant notamment des vraies antiquités, telles que l'ancêtre du célèbre fourgon à échelle, une petite merveille datant de 1926), la structure que les curieux et amateurs de camions rouges pourront découvrir s'avère impressionnante. L'effectif totalise une centaine de professionnels, et comprend à peu près le même nombre de volontaires. En outre, la caserne peut au minimum

Des véhicules d'époque, dont le plus ancien (à gauche) date de 1926. © l'Hebdo du Vendredi

A l'occasion des 20 ans du centre de secours de Reims-Marchandeau, les pompiers organisent une « portes ouvertes » ce week-end à la caserne.

xFermée au public la plupart du temps, la plus importante caserne de pompiers du département s'ouvre aux visiteurs samedi et dimanche prochain. Avec ses 9 500 interventions à l'année

toujours compter sur une base de 27 pompiers, immédiatement mobilisables car remplissant leur astreinte. Traditionnellement, la journée de garde commence par un rassemblement en ligne de tous les pompiers à 8h, avant de se poursuivre par les manoeuvres de 8h30 (parmi ces exercices, l'établissement d'une lance sur dévidoire tournant ou encore d'une prise d'eau). Vient ensuite le temps imparti au sport, de 10h30 à 12h. Le site présente en effet l'avantage d'héberger en son sein un grand gymnase. Tous les jours à 14h se déroule un second rassemblement pendant que certains effectuent des travaux de casernement. Enfin, à 17h, les pompiers de garde se remettent au sport pour le dernier entrainement de la journée. Parmi les effectifs, il y a deux catégories de personnes dans la caserne : les logés et les non logés. Dans le détail, les premiers effectuent un cycle de 24h de garde puis 24h de repos, avant de repartir pour 24h de garde puis cette fois 48h de repos. Les non logés, eux, effectuent un cycle sensiblement différent  puisque commençant par 24h de garde, puis 48h de repos. Citons également le Groupe Déclencheur d'Intervention (GDI), qui est un groupe constitué des opérateurs qui crée les interventions en fonction des appels des habitants de la métropole rémoise. Un rythme de vie un peu à part pour un emploi, une vocation même et avec lequel le grand public pourra se familiariser deux jours durant.

Grégoire Bailleul

La mythique barre des pompiers... © l'Hebdo du Vendredi

Participation citoyenne

Les cambrioleurs n'ont qu'à bien se tenir... xLancé dans la Marne il y a plus d'un an, le dispositif de participation citoyenne « voisins vigilants » concerne désormais une petite trentaine de communes, dont onze nouvelles signataires depuis la semaine dernière. Le principe : établir, en nommant des habitants référents, un contact personnalisé entre les usagers et la Gendarmerie départementale. De sorte à mieux enrayer les cambriolages commis dans nos campagnes. « La tendance s'améliore depuis six mois, mais on peut encore faire mieux, encourage le Colonel Laurent Vidal. En 2012, dans la Marne, les vols par effraction ont augmenté de 47 %. Soit environ 500 faits supplémentaires. Ils ont diminué de 28,4 % de janvier à fin mai 2013. Avec un taux de résolution de 9,5 %, contre 4,5 % l'année passée sur cette même période. » Concrètement, les référents seront régulièrement informés par les gendarmes des vagues de cambriolages ou autres tentatives d'effraction détectées. Inversement, ils feront remonter les moindres anomalies observées par les habitants du village. « Qu'il s'agisse d'un véhicule passant et repassant lentement devant les habitations, d'un conducteur inconnu déposant un passager et allant l'attendre plus loin, d'un démarcheur inhabituel, etc. La réactivité et la rapidité des signalements jouent un rôle primordial. » Parmi les premiers magistrats rejoignant le mou-

Onze nouvelles communes marnaises viennent d'adhérer au dispositif de participation citoyenne proposé par les services de l'Etat et la Gendarmerie © l'Hebdo du Vendredi

vement, celui de Courtisols, Hubert Arrouart. « Notre commune a été particulièrement touchée par les cambriolages, et c'est encore fréquent. Les habitants doivent redoubler de vigilance. Nous adhérons totalement à cette démarche de solidarité entre voisins. » Même discours du côté de Marson, où le maire, Maurice Henriat, espère que « ce dispositif en dissuadera plus d'un. » Le préfet de Région, Pierre Dartout, a remercié les volontaires pour cet « acte citoyen » en signant avec eux les protocoles.

S.L


13 x

olitique P

re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°311 du 28 juin au 4 juillet 2013

Rapport d'activité des services de l'Etat

Quand le préfet rencontre les conseillers généraux

Pour la première fois depuis son arrivée à la Préfecture de région, début février, Pierre Dartout a rencontré l'ensemble des conseillers généraux de la Marne. Au programme : la présentation du bilan d'activité des services de l'Etat, quelques remerciements, et des doléances, évidemment.

xÀ Châlons, l'Hôtel du Département et la Préfecture ne se trouvent pourtant qu'à deux pas l'un de l'autre. Mais, emplois du temps surchargés obligent, les 44 conseillers généraux et les services de l'Etat n'ont pu se retrouver tous ensemble qu'en cette fin du mois de juin. Sur place, ambiance studieuse et planning respecté à la lettre, chacun avec ses dossiers et ses questions sous le bras. Une heure durant, Pierre Dartout a balayé l'ensemble des actions menées par l'Etat dans la Marne en Pierre Dartout, préfet de Région, et René-Paul Savary, président du Conseil général de la Marne, 2012, chiffres clés à l'appui. Ont ainsi été ont évoqué ensemble plusieurs dossiers en cours © l'Hebdo du Vendredi abordés la construction et la modernisation des médiathèques, la sécurité publique et tage promu et utilisé. « Je renouvelle plusieurs employeurs. » D'où la question de civile, les aménagements routiers ou encore d'ailleurs mon appel aux collectivités sur Thierry Mouton, conseiller général pour le le schéma départemence dossier. Ces contrats canton de Vitry-le-François Ouest. « Ne tal de coopération intersont l'occasion d'empourrait-on pas élargir ces contrats aux L'immigration communale. baucher des jeunes, de jeunes de plus de 26 ans ? Et inciter ainsi et l'intégration font débat les former et de les faire les départements, qui auront de ce fait Ainsi que les contrats d'avenir, dispositif cher rester sur le territoire. moins de RSA à payer, à rejoindre le mouau Préfet mais qui gagnerait à être davanIls peuvent également être signés par vement ? » Une bonne idée, mais les tranches d'âges définies correspondent à celles enregistrant les taux de chômage les

plus forts. Et René-Paul Savary, président du Conseil général, de noter : « Notre collectivité n'emploie plus que 2 100 personnes, et nous passerons bientôt sous la barre des 2 000. Pas simple d'embaucher encore des emplois d'avenir dans ces conditions. » Côté agriculture, Pierre Dartout a rappelé que la Marne est le premier département bénéficiaire des aides du 1er pilier de la Politique agricole commune (Pac). Soit une enveloppe de 213,2 millions d'euros répartie entre 4 520 exploitants. « Attention néanmoins aux critères d'attribution de ces aides, prévient René-Paul Savary. Je crains que tous les agriculteurs ne puissent en bénéficier. Merci, en tout cas, pour votre action sur le terrain concernant les inondations. Vous avez été rapides, cela a été apprécié. » Dans la série « dossiers délicats » : l'immigration et l'intégration. La demande d'asile a progressé de 20 % en 2012 avec 505 demandes déposées, soit 688 personnes concernées. Contre 562 en 2011. « Nous accueillons 57 mineurs isolés, précise le président. Leur prise en charge équivaut à 2,5 millions d'euros. Si l'on atteint la centaine d'ici la fin de l'année, nous arrivons à 5 millions. Et pendant qu'on s'occupe de cela, on ne peut pas faire autre chose. Faites remonter le message. On ne peut pas demander toujours plus au département et, dans le même temps, le ponctionner comme on le fait aujourd'hui. »

Sonia Legendre

Affaires

Charles de Courson sur tous les fronts

Municipales - UDI

« On ne vendra pas notre âme »

xArbitrage Tapie, affaire Cahuzac... Le député

marnais Charles de Courson s'est largement exprimé dans les médias nationaux tout au long de la semaine, pour réagir, commentaire, et commenter les réactions. Joint jeudi 27 juin, il nous a dit une forme de satisfaction quant à la tournure prise par l'affaire Tapie. « On progresse, enfin c'est la justice qui progresse en dévoilant un détournement de fonds publics en bande organisée. Stéphane Richard a été très gentil, mais bon... Je me suis battu, très seul, pendant cinq ans. Quand je vois aujourd'hui ce qui se passe, que l'Etat se soit porté partie civile... Par rapport à tout ce que j'ai toujours défendu, l'affaire progresse grâce à la justice. On n'aurait jamais du aller vers un arbitrage. » L'affaire Cahuzac a elle connu un nouveau pic de médiatisation mercredi 26 juin, puisque c'était au tour de l'ancien ministre du Budget d'être entendu par la commission d'enquête parlementaire que Charles de Courson préside. « Monsieur Cahuzac, est-ce que vous voulez bien vous lever, lever la main droite, et dire « je le jure ». » À cette demande, l'intéressé a répondu favorablement, mais ensuite, à des questions précises à propos du compte bancaire suisse, Jérôme Cahuzac s'est contenté, à trois reprises au moins, d'un laconique « Je ne peux pas vous répondre. » «  Merci de votre non-réponse » a fini par lâcher Charles de Courson...

xIls l'affirment et assurent qu'ils ne tran-

Sur les auditions, le député a tenu à rappeler que « la commission d'enquête n'était pas une cour de justice. Le but de la commission d'enquête et de détecter les éventuels dysfonctionnements pour comprendre ce qui s'est passé du point de vue de l'administration fiscale. On a bien progressé en ce qui concerne aussi les services de la justice. Il reste des auditions à faire. Celle de Jérôme Cahuzac nous a apporté fort peu de choses. Un point sur le fait que les autorités helvétiques communiquaient qu'il n'avait pas de compte en Suisse, alors que lui-même l'avouait deux mois plus tard... Bon, effectivement, il l'avait transféré à Singapour.... Quant à l'homme, il s'est montré fidèle à lui-même, arrogant... » © l'Hebdo du Vendredi

Tony Verbicaro

sigeront pas sur ce point. Les quatre leaders rémois de l'UDI, l'Union des Démocrates et Indépendants, le parti créé par Jean-Louis Borloo à l'automne dernier, à savoir Véronique Marchet (Parti radical), Cédric Chevalier (Nouveau centre), Jean-Claude Cladel (CNIP) et Mario Rossi (Alliance centriste) tenaient conférence lundi 24 juin afin de dévoiler les grands axes à suivre, selon eux, en vue, notamment, des élections municipales de 2014. Et Mario Rossi l'annonçait d'emblée : « Nous avons deux priorités, l'emploi et la baisse des dépenses publiques. » Parmi les pistes de réflexion mises en avant par les représentants rémois du parti, l'instauration d'un véritable plan d'économies, supposant entre autres la diminution de 30% de l'indemnité des élus « ce qui reste très raisonnable, selon Mario Rossi, étant donné que Mme Hazan a augmenté de 35% cette indemnité à son arrivée » - la réduction du nombre de collaborateurs politiques ou encore le remplacement de la Taxe d'Enlèvement des Ordures Ménagères si décriée, par une ROM, Redevance sur les Ordures Ménagères. Au « programme » également, un accent mis

tout particulièrement sur la solidarité, Véronique Marchet rappelant que, « quelque 16 000 familles rémoises vivent sous le seuil de pauvreté », ainsi que sur la sécurité avec, notamment, «  la multiplication par deux ou par trois du parc de vidéo-protection, une meilleure aide aux victimes et un redéploiement plus judicieux et plus proche des habitants des policiers municipaux  », comme l'annonce Jean-Claude Cladel. Des idées qui fourmillent donc, mais encore faut-t-il aller au bout. A la question de savoir si l'UDI Reims présentera sa propre liste ou rejoindra la liste UMP d'Arnaud Robinet et Catherine Vautrin, les principaux intéressés bottent (légèrement) en touche : « Quoiqu'il arrive, ces idées nous serviront, sur une liste ou sur une autre. Ce qui est certain c'est qu'il n'y a qu'une solution pour Reims : l'unité. Nous sommes déjà dans une dynamique de rassemblement avec le ticket Robinet/ Vautrin. Et si vous venions à rejoindre leur liste, soyez sûr qu'on veillera à ne pas vendre notre âme... »

Aymeric Henniaux


14 x

É conomie

re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°311 du 28 juin au 4 juillet 2013

Aéroport Paris-Vatry

CGT, OPF, ADP... L'avenir de Vatry, en trois lettres

L'auditorium Pelloutier de la maison des syndicats de Châlons-en-Champagne « résonnait » lundi 24 juin en matinée, un peu comme le hall passagers de l'aéroport de Vatry les jours sans Ryanair. La comparaison n'est pas innocente, puisque c'est de l'avenir de l'aéroport marnais dont il était question. A l'initiative de la CGT, la réunion publique s'interrogeait, en clair, sur la poursuite d'activité ou non à Vatry, qui vit sous perfusion d'argent public depuis toujours. Et comme on reproche trop souvent à la CGT de dire non, saluons l'initiative, ici, de chercher à replacer le débat de Vatry plus près de la population.

xDébut 2010, déjà, Patrick Tassin, le président du Ceser, posait la même question. Et puis Jean-Paul Bachy, le président de la Région, avait pris sa malette de VRP, trouvé des contrats en Chine. Ryanair, après Stokholm, ouvrait des lignes pour Porto, puis Marrackech et Marseille cette année. Les cargos chinois devaient se poser une fois par semaine. Ils ont eux aussi subi la crise du fret, et on ne les voit plus. 2009 reste la meilleure année en tonnage, côté fret, avec ses 40 000 tonnes. Depuis le 1er janvier 2013, on est à 10 000 tonnes. Et il ne reste que six mois... Côté passagers, même si les chiffres progressent d'année en année, on atteindra 90 000 en 2013, quand il faudrait 500 000 pour atteindre un point d'équilibre. Et Vatry a une date dans le ADP, LA viseur, depuis toujours, mais elle se rapproche sérieusement, cruellement. Pour faire clair, à compter du 1er janvier prochain, le délégataire (SNC Lavalin) est supposé équilibrer l'aéroport sans compter sur les subventions. C'est ainsi que le contrat est rédigé. Alors que se passera-t-il, le 1er janvier prochain ? « La suite repose aussi sur les décisions que prendra l'actuel délégataire, expliquait JeanLouis Devaux, conseiller général. S'il décide d'arrêter, c'est une chose. S'il renouvelle sa volonté de poursuivre, il sollicitera sans doute le Conseil général pour l'aider financièrement. » Et la situation financière du gestionnaire d'aéroport n'est pas non plus au beau fixe, quand il n'est pas touché par des affaires... «  Moi, je ne veux pas abandonner, lâcher Vatry, poursuit Jean-Louis Devaux. Mon collègue Charles de Courson part sur la ligne 0€ de subvention. Mais en France, à part les gros aéroports, à part Nice, Beauvais, tous les aéroports bénéficient d'aides publiques. Pour Vatry, si on ne met rien, autant fermer. Pour moi, Vatry doit continuer. » Dans la salle, un intéressé a lâché : « Moi, je suis Châlonnais, je paie trois fois ! (et même

gataire. » SNC Lavalin, donc, principal concurrent d'ADP dans la gestion aéroportuaire en France. « Ce qui se passe au plus haut niveau de l'Etat, ça ne va pas dans le bon sens, estimait pour sa part Dominique Vatel, élu d'opposition PCF à Châlons. On ne fait pas de l'aménagement du territoire, mais des aménagements des territoires. On met les territoires en concurrence, pas en complémentarité. Et j'ai peur qu'un aéroport comme Vatry paie encore plus dans ce contexte. C'est ma plus grande inquiétude pour Vatry. »

Dans quelle direction regarder l'avenir de Vatry ? © l'hebdo du vendredi

quatre, via les subventions accordées directement à l'aéroport ou à l'association ParisVatry Project, qui «  aide  » Ryanair, par le Conseil général, le Conseil régional, la communauté d'agglomération de Châlons et la ville de Châlons, ndlr). Ça fait 25 ans que je paie pour un aéroport qui devrait permettre un développement économique. » Alors on réfléchit à des solutions. On engage même des appels à projets, comme en témoigne celui lancé le 17 mai par Cités en Champagne, l'agglomération châlonnaise, que Vatry a rejoint le 1er janvier dernier, pour dénicher un OPF (opérateur de proximité ferroviaire) pour améliorer significativement le transport de marchandises. La présentation des objectifs aux candidats éventuels s'est déroulée la semaine dernière. Les propositions sont attendues pour le 19 août. Le caractère ouvert de l'appel à projets indique que les donneurs d'ordre attendent, au-delà d'un opérateur, un plan. «  La ligne existante est sans doute la solution ? plus rentable de la région pour RFF et la SNCF  », estime Jean-Louis Devaux. Ce que confirmait lundi matin un délégué syndical CGT à Fret-SNCF, qui n'hésitait pas non plus à critiquer le projet : « Les OFP, en France, ça ne marche pas. » « Jusqu'à présent, l'Etat semblait regarder ça de loin, a continué le conseiller général. Là, la politique semble plus volontariste. Aussi parce que les entrepreneurs s'y intéressent de près, en raison, notamment, de l'augmentation annoncée des taxes carbone. » Une bonne solution ferroviaire, type plateforme multimodale, permettrait de rapprocher - en temps - Vatry des marchés habituels (Paris et Ile-de-France). Mais LA solution, c'est encore et toujours Aéroports de Paris (ADP). Si ADP devenait délégataire (ou propriétaire ?) de l'aéroport de Vatry, il saurait délester le minimum de fret d'Orly et Roissy pour faire «  tourner  » Vatry. « On attend une réponse d'Aéroports de Paris début juillet, expliquait Jean-Louis Devaux. Son directeur a changé, les équipes d'ADP ont changé. Le président regarde les choses différemment. On a beaucoup oeuvré pour qu'ADP revienne sur le dossier. Ils connaissent la situation financière du délé-

« Je reprends l'avis du Ceser d'il y a trois ans, et on peut dire encore aujourd'hui la même chose, rappelait Patrick Tassin, président du Conseil économique, social et environnemental régional. Continuer sans financer, ça ne sert à rien. Mais financer sans savoir où l'on va, ça ne sert à rien non plus. Le gros du financement public, aujourd'hui, va vers les compagnies low cost, pour la communication. Qu'on y participe, oui, à coup de quelques centaines de milliers d'euros, mais ce qu'on donne maintenant, c'est beaucoup. Et puis il y a des dizaines de milliers de passagers qui atterrissent à Vatry et qu'on emmène directement à Paris, à Disneyland. On n'en capte que très peu pour le tourisme local. A Beauvais, c'est pareil, mais vu la quantité de passagers, ceux qui s'arrêtent dans l'Oise sont quand même nombreux. Je veux bien qu'on mette de l'argent public, mais il faut que ça rapporte à l'économie locale, directement. » «  On ne cherche pas à opposer Vatry aux aéroports parisiens, au contraire, on voudrait plutôt jouer la complémentarité, concluait Sabine Duménil, secrétaire régionale de la CGT. Il faut tenter de sauver Vatry, et 832 emplois, souvent peu qualifiés, dans la logisitque, sur un territoire touché par le chômage. »

Tony Verbicaro

34, avenue de Laon - REIMS

Parking clients - Station TRAM St Thomas

www.meublesmrm.fr


15 x

É conomie

re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°311 du 28 juin au 4 juillet 2013

Champagne

« Tout devient anti-environnement »

Le Syndicat général des vignerons (SGV) de la Champagne s'insurge contre les nombreuses contraintes réglementaires du traitement des vignes. Des mesures préoccupantes, tant pour l'environnement que pour l'avenir de l'ensemble de la filière, selon le SGV.

xPour le SGV, à compter d'octobre 2013, l'entraide qui existait en Champagne sera davantage compromise. Pour les petites exploitations, qui réalisaient des traitements phytosanitaires sur les vignes d'autrui, ce temps est fini : une loi énonce désormais que tout le monde se doit d'être certifié pour traiter. Chaque vigneron doit passer le Certiphyto, un certificat d'aptitudes obtenu à l'issue d'une formation, qui devient obligatoirement « individuel » à partir du 1er janvier 2015. Or, tous n'ont pas le privilège de pouvoir obtenir ce fameux certificat : il n'est pas destiné aux propriétaires des parcelles inférieures à 18,75 ares, c'est-à-dire la limite du seuil MSA permettant l'exonération de charges. S'ils doivent faire appel à un prestataire, ces derniers ne peuvent pas acheter les produits de traitement nécessaires

à leur place. Alors en attendant, les vignerons sont obligés de se tourner vers « des produits de jardinage », non-homologués vignes et dont les prix sont multipliés par dix. Un paradoxe que résume François Pierson, vice-président du SGV, qui rappelle que la Champagne compte 3 473 exploita-

tions de moins de 18,75 ares : « Ceux qui seront certifiés ne prendront pas le risque de traiter pour les petits. Et beaucoup risquent d'abandonner le traitement de la vigne. Avec un tel morcellement, je veux bien faire le pari qu'il y aura entre 500 et 600 hectares non traités ! Les maladies vont affecter ces

Les nouvelles normes sanitaires changent la donne dans l'appellation. © l'hebdo du vendredi

parcelles, et puis contaminer les parcelles voisines. Sans produit, tout devient antienvironnement ». La demande du SGV est claire : permettre une dérogation pour traiter jusqu'à deux hectares de vignes autour, voisins comme cousins, et ce à partir de 12 ares. Autre point de discorde au niveau de la réglementation environnementale : la directive nitrates. A l'issue d'un contentieux avec l'Union Euro-péenne, un projet complémentaire est en cours d'élaboration interdisant toute fertilisation azotée sur les pentes de plus de 15%. Soit près de 40% de l'AOC Champagne ! En contrepartie, cette décision interdit tous types d'engrais alors que près de 50% des produits utilisés en Champagne étaient autorisés en agriculture biologique. Un prélude au possible retour du désherbage chimique, voire un relâchement des vignerons qui ne prendraient plus la peine d'enherber. François Pierson, agacé, rappelle, que de telles dispositions sont « pourtant indispensables pour une production viticole satisfaisante et préservant l'environnement ; la directive nitrates doit être écrite comme les précédentes, c'est-à-dire en concertation avec tous les acteurs et selon les contraintes de chacun ». La consultation publique se fera à la fin du mois de juin, sa sortie et son application étant prévues pour la fin du mois de juillet.

Alice Froussard

En Bref xPetit

déj' développement durable à la CCI

En partenariat avec la Direccte, la CCI Champagne-Ardenne et l'ADEME, la Dreal Champagne-Ardenne propose une conférence autour de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE). Ou comment mesurer les impacts sociétaux et environnementaux de leur activité. Sur place, trois entreprises de la région ayant lancé cette démarche au sein de leurs structures viend ront témoigner. Une tableronde animée par Benjamin Busson, rédacteur en chef de Matot Braine, donnera la parole aux représentants de Vivescia, Reims Habitat ou encore la Poste. Mardi 2 juillet de 8 h 30 à 10 h à la CCI de Châlons (2 rue de Chastillon). Renseignements au 03 26 69 02 55.

xINPI

et CCI : le partenariat se renforce auprès des entreprises innovantes

Si l'antenne châlonnaise de l'Institut national de la propriété industrielle (INPI) est ouverte depuis septembre déjà, au sein du Centre Arts et Métiers ParisTech, son inauguration officielle se déroulait ce mardi. En présence de son directeur général, Yves Lapierre, du président de la Région Jean-Paul Bachy, et de François Cravoisier, président de CCI ChampagneArdenne. L'occasion de (re)visiter les locaux, puis d'aborder, autour d'une table-ron de, les atouts de la propriété industrielle en matière de croissance. L'INPI et la CCI régionale ont également signé une convention de trois ans pour renforcer leur partenariat et promouvoir davantage encore la propriété industrielle auprès des entreprises champardennaises innovantes.

ESPACE MURIGNY - REIMS

Direction Epernay - rue J. Maritain (entre Lapeyre et Campanile) Ouvert : lundi 14h-19h et du mardi au samedi 10h-12h et 14h 19h


16 x

S port

re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°311 du 28 juin au 4 juillet 2013

Meeting international d'athlétisme de Reims

Reims... avant Moscou

Devenu un rendez-vous incontournable du début de l'été à Reims, le meeting international d'athlétisme s'apprête à nouveau à offrir un spectacle de qualité ce vendredi soir au stade Georges Hébert. Mais parmi les stars attendues, le soleil sera particulièrement surveillé...

Le meeting est apprécié pour son standing mais aussi pour sa capacité à intégrer les jeunes à cette belle journée. Comme l'an passé, plusieurs centaines de jeunes scolaires fouleront la piste de Georges Hébert de 9h30 à 15h pour découvrir les différentes disciplines de l'athlétisme. Des jeunes licenciés (benjamins et minimes) s'élanceront en préambule de la soirée.

xProgramme de la soirée

xLes noms, ils seront là, sans aucun doute. Les

performances, en revanche, seront dépendantes autant de la forme de la centaine d'athlètes internationaux présents, que de la météo toujours un peu taquine dans la cité des Sacres. Pour autant, les organisateurs ont tout fait pour que ce meeting, deuxième étape du Pro Athlé Tour, soit alléchant. Il le sera d'autant plus que la météo - encore elle - n'a pas été jusqu'ici suffisamment appréciable pour qu'un maximum d'athlètes puisse valider leur ticket pour les prochains Mondiaux, à Moscou, du 10 au 18 août prochain. Parmi celles et ceux qui courent donc après les minimas, la régionale de l'étape, Marie Gayot, compte sur le meeting de Reims pour obtenir le précieux sésame sur le 400 mètres. La française Muriel Hurtis et deux Jamaïcaines de haut niveau devraient l'y aider. Parmi les têtes d'affiches annoncées, le public pourra encourager les locomotives rémoises habituelles que sont Yohann Diniz et Mahieddine Mekhissi. Ce dernier courra un 2000m qui doit le préparer à battre le record du 3000m

xDes stars mais aussi des jeunes

Présentation des grands temps forts du meeting en présence de l’adjointe Christine Michel. © L’hebdo du vendredi steeple du meeting de Saint-Denis, le 6 juillet. « S'il du podium des JO la même année. « Il s'agit fait cinq minutes ou moins, on saura qu'il est en très toujours d'un grand moment, populaire et fédéragrande forme, affirme son président à l'Efsra, teur », se félicite Christine Michel, l'adjointe aux Gilbert Marcy. Il le faudra face à l'armada de sports à la ville de Reims. Une popularité certaineKenyans qui l'attend pour descendre sous les huit ment due, aussi, à la gratuité d'un événement reconminutes. Il se servira du meeting pour jauger sa nu. « Le meeting est désormais respecté, assure Gilbert Marcy. L'an dernier, il était classé 28e sur préparation sans trop le fatiguer. » les 400 rendez-vous internationaux. » On pourra toujours dire que le plateau annoncé Une popularité qui plaide aussi en faveur de l'acpour ce vendredi soir aurait pu être encore plus cueil des Championnats de France Elite en juillet prestigieux si les Jeux Méditerranéens qui se 2014. « Le meeting permet d'abord de mettre en déroulent actuellement à Mersin, en Turquie, ne valeur les athlètes régionaux aux côtés d'un concurrençaient pas le meeting rémois. Les locaux plateau international relevé. Mais on espère effecTeddy Tinmar (EFSRA) et Nicolas Gomont (DAC tivement qu'ils brilleront en 2014 si on obtient les Reims) y cherchent d'ailleurs aussi les minima. France Elites. Vendredi sera l'occasion d'une belle Mais la seule présence de Dayron Robles, champirépétition. Il faut entretenir nos compétences, nos on olympique en 2008 du 110m haies devrait faire savoir-faire ». Confiante, Christine Michel acquioublier le reste. Le Cubain retrouvera d'ailleurs esce de la même façon : « La Ville est candidate. Ladji Doucouré, le Français, qui avait fini au pied

20h15 : début du concours à la perche femmes 20h35 : 5000m marche hommes 20h55 : début du concours de la longueur hommes 21h05 : début du concours du javelot hommes 21h05 : 110m haies hommes 21h15 : 800m femmes 21h25 : 800m hommes 21h35 : 400m femmes 21h45 : 400m hommes 21h55 : 1500m femmes 22h10 : 100m femmes 22h20 : 2000m hommes

Notre dossier est prêt, et je suis convaincue que le 5 juillet, la Fédération choisira Reims. A partir de là, tout démarre et nous serons prêts pour accueillir l'Elite de l'athlétisme français. »

Julien Lampin Meeting international de la Ville de Reims 2013, vendredi 28 juin à partir de 19 h 15 au Stade Georges Hébert. Entrée gratuite.


17 x

S port

re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°311 du 28 juin au 4 juillet 2013

Football féminin

En Bref xPauline Lithard

L'Euro approche à grands pas...

L'équipe de France rencontrera la Norvège, ce samedi 29 juin à 20h50 au stade Auguste-Delaune de Reims, dans le cadre de la préparation à l'Euro 2013.

(Reims Basket Féminin) aux championnats du monde Pauline Lithard, la meneuse de Reims Basket féminin, participera aux championnats du monde de basket des U19 avec l'équipe de France. Déjà victorieuse des championnats d'Europe en août 2012 en Roumanie, avec une victoire en finale sur la Russie, les Bleues feront partie des favorites pour les mondiaux, qui se disputeront à Vilnius, en Lituanie, du 18 au 28 juillet.

x Il y a plus de 40 ans, en 1971,

s'écrivaient les premières heures du football féminin. C'était la ville de Reims qui portait ses sportives à bout de bras, quelques mois seulement après la reconnaissance officielle du football pratiqué par les filles. Aujourd'hui, la pratique est clairement enracinée dans le milieu sportif et passionne un public qui s'élargit de plus en plus. Loin d'être un phénomène « feu de paille », l'intérêt du public ne cesse au contraire de croître au fil des années. Avant l'Euro 2013, qui aura lieu en Suède cet été, l'équipe de France féminine de football poursuit sa préparation par une série de matchs amicaux. Si l'enjeu n'est pas de taille, la rencontre promet toutefois du beau spectacle car les deux équipes ont un niveau de jeu assez similaire. Certes, la France occupe la sixième place du classement Fifa, tandis que la Norvège occupe le 11e rang. Et pourtant face à la Norvège, sur 17 rencontres, la France en a gagné 3, a fait 6 matches nuls et 8 défaites. Le dernier match contre la Norvège s'était d'ailleurs déroulé

xFoot : Sézanne gagne

la coupe de la Marne Le RC Sézanne a remporté dimanche 23 juin à Taissy la coupe de la Marne de football, contre Europort (4-0). Les Sézannais Dos Santos, Codron (doublé) et Vinchiati ont marqué.

xLe foot féminin à l'honneur

En prélude à la rencontre internationale France Norvège qui se tiendra ce samedi 29 juin au stade Auguste Delaune à Reims, toute la semaine qui a précédé a été l'occasion de mettre à l'honneur le football féminin en Champagne-Ardenne. Par exemple, mercredi 26 juin, la Ligue régionale de football et le Crédit Agricole du Nord-Est ont mis un coup de projecteur sur le club rémois de Sainte-Anne et sur les nombreuses manifestations menées. Par exemple, un rassemblement géant de jeunes footballeuses de 6 à 12 ans, ce samedi 29 juin au parc Léo Lagrange, entre 16 et 19 heures. Viviane Asseyi et ses partenaires espèrent bien faire le plein de confiance face à la Norvège. © FFF / Antonio Mesa

à Helsinki, se soldant par un score nul. Cette fois, le sélectionneur Bruno Bini parie sur la victoire et a même lâché une petite réplique cinglante, la semaine passée, à l'égard de ses adversaires : «  Il ne faut clairement pas sous-estimer l'équipe de France ». Le technicien aime

également répondre avec humour aux préjugés que peuvent avoir certains à l'égard de ses filles : « Allez les voir jouer, vous verrez que ce ne sont pas des garçons manqués mais des filles réussies ». C'est donc une confrontation pleine de panache qui devrait

avoir lieu ce samedi, au plus grand bonheur des supporteurs qui se sont jetés sur la billetterie. Pour information, le prochain match de l'équipe de France sera contre l'Australie à Angers le 6 juillet, avant de partir pour la Suède le 9 juillet.

Grégoire Bailleul

xSport, Santé et Nutrition

Un gala de gymnastique est organisé ce samedi 29 juin de 17h30 à 20h30 au Complexe René Thys de Reims. Au programme de cet événement spécial Baby Gym, le public pourra profiter de démonstrations de gymnastique artistique, rythmique, forme et loisirs. Du trampoline sera également au rendez-vous, le tout regroupé sous la thématique des comédies musicales. L'action se porte sur le sport, la santé et la nutrition et se voit soutenue en partenariat avec la Ville de Reims. Entrée : 7 euros (5 euros en pré-vente)

Foot - Stade de Reims

Reims recrute malin

xPrince Oniangue en provenance de Tours, en

Ligue 2, le Danois Mads Albaek (deux sélections internationales), l'Israëlien Eliran Atar (Maccabi Tel Aviv)... Le début de mercato du Stade de Reims, qualifions-le de malin. Certes, rien ne dit que le recrutement sera à 100% réussi, et avant les premiers matches, on ne saura pas. Mais quand la majorité des clubs français, exceptés Monaco et d'autres, pour quelques « coups » isolés, regardent le marché stagner, les dirigeants rémois ont choisi les filières étrangères ou division inférieure. Les clubs français - hormis Paris SG et Monaco sont dans le rouge, les agents de joueurs en veulent toujours plus, alors comment améliorer son effectif sans se ruiner, et sans attendre les derniers jours du mois d'août, propices à lâcher du lest sur les ambitions (numéraires, pas sportives...) ? En appliquant la méthode stadiste, qui ne date pas d'hier. Dans les années 60 et 70, déjà, le Stade allait chercher hors de l'hexagone de quoi améliorer son effectif. La filière argentine qui a donné Delio Onnis, Carlos Bianchi, César Laraignée ou Santiago Santamaria à Delaune, c'était la même histoire.

Parallèlement, mais c'est plus compliqué, le Stade de Reims cherche à alléger son effectif. Nicolas Fauvergue et Kamel Ghilas ont des «  bons de sortie  », Yann Benedick restera, en prêt, à Strasbourg, et Quentin Pereira pourrait aussi être prêté en Ligue 2. Quant à Grzegorz Krychowiak, le meilleur joueur stadiste la saison passée, le président Jean-Pierre Caillot s'oppose à son départ, malgré quelques sollicitations. Même chose pour Aïssa Mandi, qui, natif de Reims, représente, un peu plus que d'autres joueurs, le club.

T.V

xEduardo Silva, le supporter brésilien du Stade n'est plus Eduardo Silva, qui supportait le Stade de Reims depuis le Brésil, depuis les années 50, est décédé récemment. On l'entendait régulièrement s'exprimer sur l'antenne de France Bleu Champagne. Le club a adressé à sa famille et ses proches toutes ses condoléances. Notre journal s'y joint également.

Malgré les sollicitations, Aïssa Mandi restera Rémois cette saison. © l'hebdo du vendredi


18 x

S port

re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°311 du 28 juin au 4 juillet 2013

Hockey D1

Miikka Rousu, le plus Rémois des finlandais

deux entraîneurs avaient d'ailleurs collaboré il y a un an lors des play-offs 2012, histoire d'apporter «  un autre œil ». L'an dernier, il atterrit finalement à Dunkerque, avec les frères Rozenthal. Et autant dire que son bilan est plutôt satisfaisant avec une qualification en play-offs. Mais François Dusseau parti pour Lyon, son successeur à Reims était tout trouvé. Non pas que Dunkerque ne voulait pas garder Miikka Rousu, mais comme il aime à le rappeler, Reims, c'est chez lui. Plus énigmatique et moins officielle du club. C'est surtout la pièce extraverti que son prédécesseur, le nouessentielle d'une équipe annoncée veau coach des Phénix n'en reste pas solide, à son image. A 42 ans, Miikka moins déterminé. C'est pourtant la pruRousu se lance dans une nouvelle avendence qui l'invite à fixer des objectifs ture rémoise. Douze ans après sa signamodestes. « Le but sera d'accéder aux ture chez les Flammes Bleues de Reims, play-offs. Ensuite, on va voir ce qui avec lesquelles il était devenu champion arrivera sur la glace, tout peut arride France, le finlandais retourne dans ver », dit-il d'un fort accent nordique. « sa » ville, son fief, là où il y a aussi Pas de montée immédiate, donc. En tout construit sa vie de famille. « Ma femme cas, pas annoncée officiellement. et mes enfants vivent ici. Reims, c'est ma Alors pour remplir l'objectif, Miikka ville en France  », dit-il. Et si l'on en Rousu compte s'encroit ses dires, il n'a pas perdu ses marques Les nouveaux rémois tourer de « guerriers ». à Bocquaine. «  Je seront des guerriers Des joueurs techniques, «  toujours garderai toujours de important dans le hockey  », mais qui bons souvenirs ici. Entraîner Reims seront surtout «  des hommes, surtout était une évidence. J'aurais pu signer sur une grande patinoire comme déjà l'an passé, mais il fallait respecter Bocquaine  ». En ce sens, il s'excuse le contrat de François Dusseau. » Les

A défaut d'annoncer pour le moment foule de nouvelles recrues chez les Phénix de Reims, le RCH connaît au moins son entraîneur. Finlandais d'origine mais Rémois d'adoption, Miikka Rousu est prêt à un nouveau combat à la tête des Phénix. xC'est pour l'instant la seule recrue

xLes Phénix joueront désormais à 19h Miikka Rousu et son staff ont fixé la reprise pour les joueurs français le 1er août en hors-glace, les autres arrivant un peu plus tard. A noter que si le calendrier de D1, dont les rencontres débuteront désormais à 19h, n'est pas encore dévoilé, la Fédération a coché la date du 7 septembre pour la 1ère journée de championnat. Peu de rencontres amicales se dérouleront à Reims, vraisemblablement deux. La faute aux travaux entamés à la patinoire Barot et au partage de créneaux avec les autres clubs à Bocquaine. L'idée d'un camp d'entraînement de 10 jours en Finlande a aussi été écartée.

Une nouvelle aventure rémoise attend le coach finlandais. © l'Hebdo du Vendredi

presque de ne pas avoir conservé Denis Kadic, «  un très bon joueur, mais pas dans les deux sens de la patinoire. Il ne rentrait pas dans le système de jeu que je compte mettre en place ». Il se félicite en revanche de garder le gardien Filip Kubis et le défenseur Edmunds Kniksts, « très physique et qui travaille bien ». Mais quid des arrivées  ? «  Je com-

prends que les supporters puissent s'inquiéter, d'autant que les autres équipes se renforcent bien. Mais nous aurons une bonne équipe, assure-t-il sans donner de noms. Nous communiquerons très bientôt à ce propos  ». Si rien ou presque (Ekue Tomety et Atte Susi devraient suivre Rousu de Dunkerque) n'a transpiré, le coach finlandais sait

déjà sur qui il pourra compter cette saison. Sans surprise, un fort contingent finlandais, six ou sept selon nos informations, posera ses valises dans la cité champenoise. « Il y a des grandes ligues du hockey en Europe qui se trouvent en difficultés financières. Il y a de bonnes affaires à faire. Cette année près de 120 joueurs voulaient travailler avec moi ». Supporters et observateurs peuvent être rassurés, les Phénix ne comptent pas encore se faire déplumer.

J.L

ORGANISATION D’OBSÈQUES CRÉMATION

-50% -50il% e* text

ges aux arriva hors nouve

Découvrez vite notre vaisselle* nouveau site internet www.maxplus.fr hors nouve aux arriva ges

-50%

meubles* hors nouveaux arrivages

*Remises faites en caisse hors articles "nouveaux arrivages". Selon dates légales des soldes.

Rejoignez nous sur Facebook

@

MaxplusMag et Twitter

MaxplusMag

Les professionnels du funéraire

MARBRERIE

CONTRATS OBSEQUES, protéger ceux qui restent...

En organisant les questions matérielles et financières grâce à FUNERIS PREVOYANCE,

Vous assurez votre tranquillité et celle de vos proches. Renseignez-vous auprès de nos conseillers

Pompes Funèbres GALICHET 7, place de l’hôtel de ville - Reims (angle de la rue thiers) 03 26 47 28 94 PERMANENCE 7J/7 - 24H/24

www.pompes-funebres-galichet.com hab.2007-51-7/N° ORIAS 07029572


N°311

DU 28 JUIN

L ’ A G E N D A

CONCERTS • • •

Elektricity s'annonce P. 20 Slam au Sans souci P. 20 L'été musical d'un été dans la ville P. 21

SPECTACLES •

Devenez actionnaire de son rêve P. 21

Comédie de Reims, saison 2013−2014 P. 22

EXPOSITIONS • •

L'Esad au Palais du Tau P. 21 Aquaforte, quinze ans déjà P. 23

Transporte−moi aux Halles du Boulingrin P. 23

EXTÉRIEURS •

Le Parc naturel régional de la Montage de Reims fait son cinéma P. 23

Campo Contest Festival à Sillery ce week−end P. 24

magazine

C U L T U R E L

R E I M S

AU 4 JUILLET 2013

re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m


20 x

S or tie

re i m s. l h eb d o d u ve n d re d i.c o m N°3 1 1 d u 2 8 j u i n a u 4 j u i l l e t 2 0 1 3

Festival - Elektricity

Des valeurs sûres au rendez-vous ! Pour la première fois depuis ­ la création de l'évènement, huit jours de festivités (au lieu de cinq) sont prévus pour cette 11ème édition qui se déroulera du 20 au 28 septembre, sans compter les nombreux artistes prestigieux invités dont la liste a été dévoilée mercredi dernier par les organisateurs.

xL'an passé, ce sont quelque 12 000 amateurs de sons électro qui avaient répondu présent lors du dernier Elektricity. Et d'ores et déjà, le nouveau volet de l'événement, fixé comme à l'ordinaire à l'automne, promet de faire le plein ! Pour la nouvelle édition du festival, et en guise de soirée d'ouverture, au Palais du Tau, place cette année au son live psychéhypnotique du géant Sojnic Boom et son magnifique solo. Yuksek, le créateur et parrain d'Elektricity fêtera à la Cartonnerie la sortie de son nouveau label, « Partyfine » (le vendredi 21), avec en guest list Dj Falcon, qui a participé au dernier album des Daft Punk, « Random Access Memories ». Le dimanche 22 sera dédié au Collectif Maison Vide qui investira les halles du Boulingrin en invitant de jeunes créateurs,

Retour à l'Opéra pour Elektricity, le temps d'une soirée. © l'Hebdo du Vendredi

tous domaines artistiques confondus. Le lendemain, rendez-vous au Cryptoportique, place du Forum, pour découvrir une installation de guitares « endormies », à destination notamment des amateurs de rock. Le mardi 24, les deux artistes Thomas Lehn et Lional Marchetti rendront hommage à la compositrice française, Eliane Radigue, en interprétant à leur manière,

deux de ses pièces avec, en amont, une projection du documentaire « L'écoute Virtuose » au Palais du Tau. Quant à l'invité à l'honneur : Chilly Gonzales (pour l'anecdote lui aussi collaborateur des Daft Punk) viendra enflammer la scène électro rémoise avec son instrument de prédilection, le piano. Pour l'occasion, l'Opéra de Reims qui n'avait pas accueilli le Festival Elektri-

city depuis plusieurs éditions, ouvrira ses portes à l'artiste (le mercredi 25). De même, à ne manquer sous aucun prétexte : les deux musiciens du groupe berlinois We are Modelselektor sur la scène de la Cartonnerie, puis une soirée découverte ambiance Indie pop avec le leader du groupe des Betwiched Hands et ses scénographies toujours aussi surprenantes ! Mais pas seulement... Dans la série « perle rare », le public pourra découvrir le trio international Tristesse Contemporaine. Mais le dernier week-end du festival promet lui aussi d'être grandiose : Simian Mobile Disco, Is Tropical, Rone, Connan Mockasin, grands noms de la scène électro internationale, marqueront l'événement sur le parvis de la cathédrale le vendredi 27. Enfin, les talentueux Breakbot, Many Dj's et Pantheros 666 illumineront et clôtureront le festival. Et pour ceux qui voudraient continuer à faire la fête... surprise surprise à la Cartonnerie !

Nawel Megraoui Plus d'infos sur la page facebook Festival Elektricity Reims et sur www.elektricityfestival.fr Billetterie ouverte depuis le 27 juin. Un Golden Ticket (pass pour deux personnes donnant accès à toutes les soirées du festival) est à gagner sur les réseaux sociaux.

Slam - Café Le Sans Souci

La francophonie sur le bout de la langue xIls ont remis ça ! Pour la seconde année consécutive, et après une première au printemps 2012 ayant affiché plus que complet pour sa dernière date (une cinquantaine de personnes s'était retrouvée dehors, aux abords du caféthéâtre A l'Affiche, faute de places suffisantes pour pouvoir rentrer), toute l'équipe des Ateliers Slam.com a à nouveau planché pour proposer aux Rémois, et aux autres, la deuxième édition du Festival Le slam sur la langue. Après des restitutions d'ateliers slam et une première scène le 20 juin dernier, c'est ce vendredi qu'est attendu le gros temps fort de l'événement : le tournoi de slam francophones par équipes. « A force d'être constamment sur les routes, à se produire et/ou à concourir avec des slameurs de France, de Belgique et de Suisse, on s'est dit à un moment que l'idéal serait que les Rémois puissent rencontrer tous ces autres artistes francophones. D'où l'idée de créer un événement L'équipe des Ateliers Slam.com © Frank Dian majeur de slam dans la ville, qui se trouve finalement être l'unique festival de slam francophone », détaille Leslie, alias Vagablonde, permanente des Ateliers Slam.com et slameuse professionnelle. Soutenu par le Ministère de la Culture, le festival verra cette année s'opposer, lors du tournoi final, une équipe suisse de Lausanne, une formation belge de Mons ainsi que la team française de Joué-Les-Tours, médaillée d'or lors de la dernière Coupe de la Ligue Slam de France. « Au total, il n'y aura pas moins de sept titrés sur la scène du Sans Souci, toutes compétitions confondues, ainsi que plusieurs invités surprises... Et tout ça se fait dans un très bon esprit. On est vraiment dans une logique d'échanges et de partage, entre slameurs et surtout avec notre public », poursuit Leslie. Un souhait pour la troisième année : parvenir à faire participer au festival des slameurs francophones d'autres lieux et d'autres horizons, à l'image de certains pays africains. Des contacts sont au demeurant déjà pris avec certains artistes d'Haïti, de l'île Maurice ou de la Réunion. Aymeric Henniaux Ce vendredi 28 / 20h / Café Le Sans Souci, 1, rue de Contrai / lesateliersslam.com


21 x

S or tie

Festival - Un été dans la Ville

re i m s. l h eb d o d u ve n d re d i.c o m N°3 1 1 d u 2 8 j u i n a u 4 j u i l l e t 2 0 1 3

AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA SPECTACLES REIMS

Un été musical

xLe 13 juin dernier a débuté la 4ème édition d'Un été dans la Ville, festival estival rémois ayant pour vocation de teinter de culture les différents quartiers de la Cité des Sacres. Cette année encore, l'été sera fait de cinéma, d'animations, de sports mais surtout de musiques. Investissant divers lieux rémois, la série de concerts, inaugurée par l'incontournable Barcella, se poursuivra jusqu'au 13 septembre prochain. D'ici là, de nombreux artistes seront à découvrir, à commencer par le duo Lionel Martin et Jean-François Baëz, jazzmen émérites qui, grâce à leur complicité, feront naître des moments uniques entre émotion et poésie. Le collectif Slam Tribu, quant à lui, saura faire chanter les mots et jonglera avec eux, pour rire et dire, les faisant résonner dans l'enceinte du Cryptoportique. Viendra ensuite l'Harmonie du 3ème Canton, plus ancienne et dernière des harmonies de quartiers se produisant à la fois dans le cadre d'Un été dans la Ville et des Flâneries Musicales. Loin d'être terminée, la programmation se poursuivra en compagnie de Papanosh, quintet de jazz dans la belle tradition des musiciens habitant littéralement leur musique, et de Betty Seymour, chanteuse musicienne mutli-instrumentaliste autodidacte, se baladant au gré de sonorités pop-folk et nous emmenant avec elle, avant de découvrir les Beethoven's Nightmare, venus pour nous faire une démonstration de rock sourd, dans le cadre du 6ème édition du festival Clin d'oeil. The Shafty Brothers et leur électro/breakbeat, enfin, marqueront la tranClaire Lagrange sition avec la suite d'un programme hautement musical !

- Duo Lionel Martin Jean-François Baëz, le 28 juin à 19h au Cryptoportique. - Slam Tribu, le 29 juin à 19h au Cryptoportique. - L'Harmonie du 3ème Canton, le 1er juillet à 19h au Cryptoportique. - Papanosh, le 3 juillet à 20h au Parc de Champagne. - Betty Seymour, le 4 juillet à 19h au Cryptoportique. - Beethoven's Nightmare, le 5 juillet à 19h au Cryptoportique. - The Shafty Brothers, le 6 juillet à 19h au Cryptoportique.

Exposition - Palais du Tau

L'ESAD, un peu partout à Reims !

xLes élèves des différentes classes de l'ESAD proposent pour leurs travaux de fin d'année des expositions à Reims. « Double jeu » a ainsi pris ses quartiers au sein du Palais du Tau du 21 juin au 7 juillet, où neuf étudiants de 3ème année de l'option Art de l'ESAD ont participé à un développement sur le travail de recherche, d'analyse et de créations à partir d'œuvres « choisies » des collections du FRAC Champagne-Ardenne. De cette mise en regard a émergé un projet d'exposition à partir duquel les étudiants ont réalisé une ou plusieurs propositions en écho aux oeuvres choisies. La seconde exposition, baptisée en jeu de mots Design'R, sera visible par le public à partir du 3 juillet au Cryptoportique, place du Forum. Sur place, les jeunes diplômés de la promotion 2013 de l'option design ont réuni leurs travaux de jeunes designers en objet, espace, produit ou design culinaire. Une scénographie recherchée présentera les différents projets abordant l'esthétisme culinaire ou bien encore l'exposition d'une interface numérique pour une autre lecture de Voyage au bout de la nuit... Enfin, il faut se rendre jusqu'au marché du Boulingrin pour découvrir la troisième exposition, plus exactement au Bouillon des Halles avec une exposition de dessins de carnets de voyage et de photographies d'élèves de dernières années de l'école. Autant d'expressions plastiques propres à la sensibilité et à la personnalité de chacun. Une variété de travaux témoignant de l'implication des jeunes diplômés N. M de l'ESAD de Reims. Palais du Tau 2, place du Cardinal-Luçon, Reims / Exposition ouverte au public du mardi au samedi, de 9h30 à 18h30/ Gratuit pour les moins de 26 ans/ contact@esad-reims.fr 03 26 89 42 70. Vernissage le 3 juillet à 18h30 au Cryptoportique Exposition tous les jours de 14h à 18h (ouvert le 14 juillet)/ Entrée libre

Théâtre

Devenez actionnaires du rêve

xDepuis quelques jours, les Rémois ont vu fleurir dans divers endroits de la ville des affiches les invitant à devenir actionnaires du rêve et leur donnant rendez-vous le 30 juin au Temps de Cerises pour soutenir Very Cheap Production. Que se cache-t-il derrière cette invitation au rêve ? Un site internet créé en mars 2012 pour financer la première création de Malick Gaye, un ancien de la Comédie de Reims. Il s'agit de convaincre 68 000 personnes de donner chacune un euro pour boucler le budget. L'objectif de ce jeune trentenaire, au-delà de trouver les fonds pour créer son spectacle, est de réunir le plus grand nombre de personnes possible autour de ce projet. Depuis un peu plus d'un an, il multiplie les réunions d'information aux quatre coins de la France (Bordeaux, Paris, Toulouse, Reims...) et les démarches pour faire connaître son site internet. En janvier dernier, une association bordelaise, Ternaire, a invité trois groupes de la scène locale à programmer chacun une soirée en soutien à son projet de financement participatif. Ce mini festival, Carte Blanche, a inspiré trois quinquagénaires Rémoises pleines d'énergie : Corinne Arnould Mayens, Brigitte Nguyen Macadré et Monique Vervondel. Les trois amies, soutiens de la première heure, ont mobilisé leurs connaissances pour que cette journée de soutien puisse voir le jour. Elles ont voulu la programmation la plus éclectique possible et ouverte aux familles. Au programme : Des concerts, des ateliers, des performances dessinées, un spectacle jeune public avec Gwen Buczkowski, Carole Chaix, Malick Gaye, Didier Martz, Paul Mayens, Thomas Nguyên et le Collectif Io, l'Atelier de Ukulélé de Champagne, La Compagnie « Ecoutez Voir », les groupes « The True d'Bal Orchestra », « Valium Ocean »... Dimanche 30 juin de 12 h à 19 h au Temps des Cerises. Entrée : 5 euros. Renseignements : verycheap.prod@gmail.com

vendredi 28 juin

THÉÂTRE : FAITES L’AMOUR AVEC UN BELGE

Une femme française et un homme belge forment un couple hors du commun. Elle aime le foot, la bière, le sexe et ne gifle pas le premier soir. Lui, il aime le ménage, la tendresse et le shopping, mais ce n’est pas le pire, il fait aussi l’amour !

À 20h30. Séance supp. le sam. 29 juin à 20h30 - Tarif : 29 euros. A l’Affiche, 110, av. J. Jaurès à Reims.

samedi 29 juin

BALADES CONTÉES

Au fil de leurs déambulations dans le parc Croix Cordier, petits et grands croiseront la Compagnie « Au-delà d’ici » et leurs « contes à croquer », ainsi que la Brigade des Amateurs du Conte.

À 16h00. Gratuit - Rendez-vous devant l’esplanade de la Maison des Associations, rue de la Croix-Cordier à Tinqueux.

EXPÉRIENCES LYRIQUES : CHRONIQUE D’UNE RÉVOLUTION

Avec les enfants des Maisons de Quartier Châtillons et Epinettes, dirigés par Tony Amirati et encadrés par l’équipe de l’Opéra.

À 20h30. Entrée et placement libre - Opéra de Reims.

ÉPERNAY

samedi 29 juin

LA JEUNESSE SE BOUGE - 4E ÉDITION

Au programme, stands de structures de la Ville et d’associations, concerts et spectacles : Jinko (arts du cirque), Matis (dancehall), Judy (synth-pop), Growin’up (danse), Kerjostyles (concert hip-hop), The Mood Hunters (soul) et Beat’s Kick (house). À 14h00. Entrée libre de 14h à 22h - Place Hugues-Plomb, Epernay - Renseignements : 03 26 53 54 62.

samedi 29 juin

CONTES ET RITOURNELLES : AUTOUR DU KAMISHIBAI

Les bibliothécaires racontent... pour les petits et les grands de 3 à 8 ans.

À 15h30. Médiathèque Daniel-Rondeau, 4, rue Gabriel-Fauré, à Epernay.

lundi 1er juillet

CINÉMA : SUGAR MAN

Au début des années 70, Sixto Rodriguez enregistre deux albums. Sans qu’il le sache, son disque devint un symbole de la lutte contre l’Apartheid. Des années plus tard, deux fans du Cap partent à la recherche de «Sugar Man». À 20h30. Dans le cadre des Musiques d’été. Tarif : 5 euros Cinéma le Palace à Epernay.

jeudi 4 juillet

CIRQUE PINDER

L’un des plus beaux et grands cirques itinérant de France, à Epernay, rien que pour vous.

À 14h30. Séance supplémentaire à 19h30 Tarifs : de 15 à 49,50 euros, gratuit pour les moins de 2 ans Le Millésium, av. du général Margueritte à Epernay.

EXPOSITIONS REIMS

jusqu’au dimanche 30 juin

SALON D’ART PHOTOGRAPHIQUE

Organisé par Objectif Image 51 et l’association ACAO. Au programme : photographies, exposition de masques africains et projection d’un diaporama sur les actions de l’association. Concert de percussions Africaines le dimanche 30 juin à 16h. À 15h00. Entrée libre de 15h à 19h. Salle Suzanne Tourte, 4, rue Simon Dauphinot, Cormontreuil.


22 x

S or tie

re i m s. l h eb d o d u ve n d re d i.c o m N°3 1 1 d u 2 8 j u i n a u 4 j u i l l e t 2 0 1 3

Présentation de la saison 2013/2014 de la Comédie de Reims

L'écologie au cœur de Reims Scènes d'Europe 2013 Ludovic Lagarde, directeur ­

de la Comédie de Reims, et son équipe ont présenté mardi le programme de la saison 2013/2014. Les spectacles, soigneusement choisis, proposent une harmonie entre créations et classiques, qui devrait combler tous les publics.

x« La saison passée n'a pas été facile. Il y a eu de nombreux contrastes au cours de l'année », confie Ludovic Lagarde dont l'ambition est maintenant « d'élargir » le public de la Comédie. Actuellement en pleine répétition de la pièce « Lear is in town » de Shakespeare, qui sera jouée pendant le festival d'Avignon et qui fera également partie de la programmation de la future saison, Ludovic Lagarde a mis en avant les idées créatrices de l'équipe de la Comédie. La saison s'ouvrira avec un grand classique du théâtre français, Le Bourgeois Gentilhomme de Molière, mais revisité par Denis Podalydés. « La pièce a rencontré un grand succès au théâtre des Bouffes du Nord à Paris avec une mise en scène moderne et des comédiens de qualité », précise le directeur. De nombreux

Présentation du programme 2013/2014 par Ludovic Lagarde et son équipe. © l'Hebdo du Vendredi

metteurs en scène viendront aussi présenter de nouvelles créations comme Rémy Barché, fidèle metteur en scène de l'auteur britannique Martin Crimp dans un projet alternatif appelé Opération « Crimp », programmé pour le mois d'octobre et de novembre. Jean-Yves Jouannais, auteur de plusieurs ouvrages, sera également présent

une grande partie de la saison avec un rendez-vous mensuel sous forme de conférence-performance intitulée l'Encyclopédie Des Guerres. Un autre projet d'envergure, le Festival Reims Scènes d'Europe, qui se déroulera du 29 novembre au 14 décembre prochain, sera organisé autour du thème de l'écologie avec comme

invité d'honneur Bruno Latour, philosophe engagé et grand passionné du devenir de la planète. Le festival présentera comme à son habitude des créations venues de toute l'Europe : pièces de théâtre, concerts, débats et autres surprises. Le thème permettra aux artistes et aux spectateurs d'échanger sur la question fondamentale de l'environnement. Ainsi, les artistes se substitueront aux politiques pour sensibiliser le public à ces thématiques « en voie d'extinction », noyées dans une crise économique malheureusement sans fin. Dans ce cadre, la Comédie de Reims s'associera une nouvelle fois avec le Manège de Reims, Césaré, l'Opéra et la Cartonnerie. L'année 2014 verra une variété d'auteurs contemporains et classiques, comme Peter Handke, Muriel Roussel ou encore Henrik Ibsen, jouer dans la grande salle ou dans l'ambiance plus intimiste de l'Atelier. Enfin, la saison se terminera sous le signe du printemps avec la compagnie Das Plateau qui proposera de nouvelles créations mêlant théâtre et cinéma.

Nawel Megraoui Plus d'infos auprès de la Comédie de Reims, 3, chaussée Bocquaine à Reims (tél. : 03 26 48 49 00) et sur www.lacomediedereims.fr

Festival - Witry-lès-Reims

Escalpadez-vous !

+16h00 : Visite guidée

+17h15 : Visite des coulisses

de la Cité Episcopale Durée : 1h – Par un guide conférencier agrée « Ville et pays d’art et d’histoire »

+18h30 : Visite guidée sur le the`me du Brie de Meaux

Durée : 1h – Par un guide conférencier agré́e « Ville et pays d’art et d’histoire »

du Nouveau Spectacle Historique de Meaux Durée : 45min

+19h30 : Diner au restaurant +22h30 : Nouveau Spectacle

Historique de Meaux

« Le Guetteur de lumie`re » Visites + Diner + Spectacle Historique = 53.90€/pers*

xDepuis 10 ans, L'ESCAL de Witry-les-Reims, organise son festival : Les Escalpades. Digne représentant de l'espace culturel witryat, il a pour vocation de créer du lien entre artistes et spectateurs, faisant découvrir à ces derniers de nouveaux univers. Lancée à l'occasion du vernissage de l'exposition « Les Escalpades en photos », la 10ème édition du festival se déroulera du 30 juin au 6 juillet prochains. D'Irque & Fien vous enchanteront le jeudi avec leur Comme chaque année, witryats et visiteurs Carrousel des moutons. © JM Coubart venus d'ailleurs seront invités à de nombreuses représentations musicales, théâtrales ou circassiennes. « Y'a du monde aux Balkans », dans un premier temps, orchestre itinérant égrainant un répertoire acoustique sans frontières, vous transportera dans le monde de la fête et de la rêverie. Un voyage sonore qui résonnera encore dans vos têtes quand il sera temps pour vous d'aller voir le C.R.A.C., méthode un peu particulière qui consiste à réinsérer par l'art. Le résultat : un spectacle drôlement burlesque. Retour à la chanson ensuite avec L'école des petits Robert, capable de vous faire traverser une année scolaire en 50 minutes, avant de prendre la direction des Demi-frères Grumaux, deux artistes presque complets s'adonnant à des cascades de haute voltige à vous couper le souffle. Par la suite, cirque et acrobaties muettes il y aura, en présence des frères Panini et du Carrousel des moutons, le temps que Cendrillon prépare son bal et que Chamôh la marionnette termine son tour du monde en 80 rues. Un marathon culturel que clôturera en beauté « 24h plus tôt », dérapage burlesque de la Cie Aristobulle. De plaisantes escalpades à ne pas manquer ! Claire Lagrange - « Les Escalpades en photos », vernissage le 28 juin à 18h30 - ESCAL, 31, bd du Chemin de Fer à Witrylès-Reims - Y'a du monde aux Balkans (Cie Tam Tam Tambour et Tintamarre) - dim. 30 juin à 16h - Lavannes - Le C.R.A.C., centre de réinsertion artistique en milieu carcéral (Cie du Grenier au Jardin) - dim. 30 juin à 19h - Nogent l'Abbesse - L'école des petits Robert (Cie Robert et moi) - lun. 1er juil. à 19h - Bourgogne - Les Demi-frères Grumaux (Carnage Production) - mar. 2 juil. à 19h - Berru - Les frères Panini : épisode 2 (Cirque Ilya) - mer. 3 juil. à 19h - Fresne-lès-Reims - Le Carrousel des moutons (D'irque & Fien) - jeu. 4 juil. à 19h - Witry-lès-Reims - Cendrillon mène le bal (Cie Mine de rien) - ven. 5 juil. à 19h - Beine-Nauroy - Chamôh : Le tour du monde en 80 rues (Cie Paris-Bénarès) - sam. 6 juil. à 18h - Caurel - 24h plus tôt (Cie Aristobulle) - sam. 6 juil. à 21h - Pomacle


23 x

S or tie

re i m s. l h eb d o d u ve n d re d i.c o m N°3 1 1 d u 2 8 j u i n a u 4 j u i l l e t 2 0 1 3

Exposition - Anniversaire

Quinze ans déjà !

xNée de l'amour de quelques graveurs passionnés en 1998, suite à la fermeture de l'atelier de gravure de l'ESAD de Reims, l'association Aqua Forte fête aujourd'hui son quinzième anniversaire. Un âge difficile pour certains, mais déjà synonyme de beaux souvenirs pour les membres de l'association. Après de timides débuts Les gravures exposées ont demandé beaucoup avenue de Paris, Aqua Forte a passé une partie de son de temps et de travail... © Aqua Forte enfance dans un atelier prêté par la Ville de Reims, chaussée Saint-Martin. Un lieu où de nombreux projets se développent et grâce auquel le nombre de graveurs ne cesse de croître, avant que le groupe ne déménage une fois de plus, et après avoir été sans domicile fixe pendant près d'un an, au 115, route de Cernay, dans un atelier plus adapté à sa pratique artistique et comprenant une galerie d'exposition, indispensable à la diffusion des travaux d'Aqua Forte. Des travaux qui sont également mis en valeur lors de nombreuses expositions depuis lors, illustrant l'effervescence dont sait faire preuve cette association adolescente, assoiffée de projets et expériences multiples, motivée par son goût de l'aventure collective et singulière. A l'occasion de ce quinzième anniversaire, Aqua Forte organise une nouvelle exposition de gravures, très justement intitulée « Nous avons 15 ans... », à laquelle vous invitent tous les membres de l'association : « Passez le pont, poussez la porte et découvrez une présentation d'estampes qui témoignent de notre éternelle jeunesse, curieuse et créative ! » Un rendez-vous à ne pas manquer ! Claire Lagrange

Nous avons 15 ans, du 29 juin au 7 juillet, tous les soirs de 17h à 20h 115, route de Cernay à Reims / www.aquaforte.fr

Exposition - Halles Boulingrin

Transporte-moi

xSaviez-vous qu'en grec, étymologiquement parlant, métaphore signifie transport ? Saviez-vous également que de ce simple fait linguistique est née une réflexion de l'artiste Armelle Blary ? Exploration plastique trouvant son origine dans ce questionnement sur la définition et le fonctionnement d'une image dans le domaine de la création, l'exposition Transports permet à son auteur de nous poser une question : « Que se passe-t-il en soi lorsque l'on est confronté à une métaphore, à une image inédite ? » Installées dans l'imposante mezzanine des Halles Boulingrin, quelque quarante oeuvres formeront un circuit poétique, évoquant tour à tour certaines réalités capables de nous faire voyager - aussi bien physiquement que psychiquement - sous forme de scènes énigmatiques qui, grâce à un jeu constant de cryptagedécryptage, s'articule entre dimension littérale et figurée. Les visiteurs pourront ainsi retrouver une paire de bottes géantes, une nuée de brouettes et une longue pirogue qui, au gré de l'installation et selon le sens de visite choisi, croiseront une aiguille de quatre mètres, des héros mythologiques ou encore un renard empaillé. Des propositions que toutes et tous sont invités à venir déchiffrer afin de peut-être y retrouver, comme le souhaite Armelle Blary « souvenirs d'enfance, de lecture, émotions vives, préhistoires, géographies intérieures, inventées, amours visibles, indicibles, méandres infinis des recréations... Un univers personnel où l'humain, l'objet, l'animal et le végétal se croisent dans une poétique de l'entre-deux et du devenir. »

C. L Transports, propositions poétiques et artistiques - du 27 juin au 29 septembre Halles Boulingrin, Mezzanine/1er étage, 49, rue de Mars à Reims

Montagne de Reims - Projection en plein air

Tout un cinéma !

xAller au parc signifie la plupart du temps jouer au ballon avec les enfants, pique-niquer avec sa moitié ou encore lézarder au soleil entre amis. Et si on vous disait que, le 2 juillet prochain, aller au parc signifiera également aller au cinéma ? Certes surprenant et original, le projet n'en est pas pour autant impossible et c'est le Parc naturel régional de la Mon- Le fils de l'épicier d'Eric Guirado sera au centre tagne de Reims lui-même qui se trouve être à de l'événement. © Eric Guirado l'origine de l'événement. Sous la forme d'une soirée inédite autour du thème de l'urbanisme et des paysages - déjà développé dans l'exposition « Habiter en Montagne de Reims, restons groupés ! », Le parc fait son cinéma ! proposera aux visiteurs de découvrir un sujet qui nous concerne tous directement, par le biais de trois animations. « L'urbanisme et les paysages touchent à nos façons d'habiter, mais aussi de travailler et de consommer, de nous déplacer, de nous rencontrer et de nous cultiver ! », indiquent les organisateurs. S'adressant à chacun de nous, les trois propositions de la soirée se dérouleront comme suit : dès 19 h, vous pourrez découvrir les saveurs et arômes spécifiques des paysages de la Montagne de Reims à travers une initiation à la dégustation de vins de Champagne. A partir de 20h, les petites bêtes seront à l'honneur. Si elles nous effraient souvent, elles sont pourtant indispensables à la survie de nombreuses espèces. A 22h30, enfin, démarrera la séance ciné en plein air. Au programme, « Le fils de l'épicier » d'Eric Guirado, film tout public parlant du lien social et des problématiques liées au milieu rural. En bref, une bonne soirée en perspective ! C. L

Le Parc fait son cinéma !, mardi 2 juillet à partir de 19h - Gratuit - Maison du Parc à Pourcy. Possibilité d'apporter son propre pique-nique - Renseignements au 03 26 59 44 44.


24 x

S or tie

re i m s. l h eb d o d u ve n d re d i.c o m N°3 1 1 d u 2 8 j u i n a u 4 j u i l l e t 2 0 1 3

Sillery - Campo contest festival

Sports et musiques pour tous xToujours la découverte, et puis l'originalité. Ces mots résument l'idée-même du Campo festival, qui revient au parc de la Vesle de Sillery ces 29 et 30 juin, après une édition 2012 riche en émotions. Un événement qui mêle une programmation musicale régionale avec la découverte de sports émergents et d'activités culturelles. Musicalement parlant, les visiteurs apprécieront cette année les concerts de groupes exclusivements locaux comme La Villa Ginette, des musiciens au style oscillant entre le swing-électrique et les chansons à textes, Tree Kong et ses histoires délirantes sur fond de musique funk-ska-reggae, The Safty Brothers pour un live électro joué, ou encore les multi-instrumentalistes de Ciao Cesar pour un show délirant et improvisé en français, anglais, espagnol et italien. Ceux qui souhaitent se défouler pourront également s'initier à différents sports dits émergents tels que le tchoukball, un mélange de volley, handball et squash, prenant de l'ampleur au Moyen- L'âne de Sillery, mascotte du Campo Contest ! Orient, le pallet breton, ou encore la boccia, une © DR discipline paralympique auquelle le jeune rémois Victor Galland a participé aux championnats d'Europe du 15 au 23 juin dernier. A noter également que les activités sportives peuvent aller du simple essai jusqu'à la compétition : la phase régionale qualificative de beach-tennis pour les championnats de France aura lieu sur le festival. D'autres animations sont au programme comme une méga zumba ou encore un atelier de graff où les artistes pourront laisser leur trace. Les plus jeunes ne seront pas lésés non plus : le club d'escalade de Sillery proposera une tyrolienne pour les 5-15 ans, et un atelier d'Arbr'Escalade sera animé par le Parc Arboxygene de Verzy. A.F Parc de la Vesle à Sillery, à 10 km de Reims, entrée gratuite sur les concerts et les sports, mais l'accès aux compétitions nécessite une participation financière.

En Bref xLes

Femmes à barbe débarquent à Ormes

Dans la série « spectacles complètement déjantés », le Théâtre des Routes vous suggère la Taverne Münchausen, par la compagnie des Femmes à barbe. Le temps d'une soirée, une troupe de comédiens vous cont era les histoires les plus invraisemblables possibles, façon XVIIIe siècle. Improvisation et dépaysement assurés. Vendredi 28 juin à 20 h 30 place de la mairie à Ormes (à dix minutes de Reims, direction Fismes, près de Thillois). Entrée libre. Infos et réservations au 03 26 65 90 06. www.furies.fr

CONCERTS CONCERTS CONCERTS CONCERTS CONCERTS CONCERTS vendredi 28 juin

MUSIQUE CLASSIQUE : DUO AZAR

Dans le cadre des Flâneries Musicales de Reims. Concert piano et saxophone. À 16h00. Tarif : 10 euros - Champagne Ruinart, 4 rue des Crayères.

LA FÊTE DES CUIVRES

Fin des cours, fin de la journée, fin de la saison... Rendez-vous sous les tilleuls, dans le patio du Conservatoire, avec les élèves des classes de cuivres. À 18h00. Entrée libre dans la limite des places disponibles Conservatoire de Reims, 20, rue Gambetta.

CHOIR OF NEW COLLEGE OXFORD

Musique sacrée de Benjamin Britten chantée par le Chœur de New College Oxford. Dans le cadre des Flâneries Musicales de Reims. À 20h00. Tarif : de 10 à 15 euros Basilique Saint-Remi, Place Chanoine-Ladame.

CONCERT : EN ATTENDANT... CLAUDE NOUGARO

Un concert hommage qui fera revivre la musique du chanteur disparu il y a 9 ans. Dans le cadre des Estivales Aquatintiennes.

À 20h30. Gratuit - Maison des Associations, rue de la Croix-Cordier à Tinqueux.

samedi 29 juin

MUSIQUE CLASSIQUE : QUATUOR BÉLA

Concert violons, alto et violoncelle. Dans le cadre des Flâneries Musicales de Reims. À 16h00. Tarif : 10 euros Villa Demoiselle, 56, Boulevard Henry Vasnier.

MUSIQUE CLASSIQUE RANÉE

Venez en Vacances 

Concert avec Blue Cocktail Le Dimanche 30 juin à 18h 

Restauration sur place

Les bénéfices seront reversés au profit d’un voyage humanitaire en Ouganda 

Des Animations pendant tout l’été  La Terrasse est ouverte pour votre bonheur 

Venez profiter des Soldes du magasin, JUSQU'À 70% DE RÉDUCTION Pour une Vie plus Agréable

www.lagrangeauxcouleurs.fr

6 rue de l’église - 51120 Hermonville

03 51 42 08 20 - 06 16 67 15 64 Ouverture du magasin : de mercredi à vendredi de 13h à 19h, le samedi de 10h à 19h et le dimanche de 15h à 19h.

: AUTOUR DE LA MÉDITER-

Par l’Orchestre Symphonique Divertimento et l’Ensemble Amedyez. Dans le cadre des Flâneries Musicales de Reims. À 20h00. Tarifs de 10 à 20 euros Le Cirque, 2, boulevard du Général Leclerc.

ROCK : TOTEM PAR LE GROUPE ORTIE

Le principe de Totem est simple : une scène rotative qui permet aux auditeurs de se déplacer autour du groupe en représentation. Les musiciens du groupe interagissent directement avec le public qui est acteur de par ses déplacements.

À 21h30. Centre Culturel Saint-Exupéry, esplanade André Malraux.

dimanche 30 juin

PROMENADES MUSICALES : ALLA FRANCESCA

Le public flâne de concert en concert au gré de ses envies musicales. Au programme : chants, percussions, luth, cistre, flûtes, cornemuse, harpe-psaltérion. Dans le cadre des Flâneries Musicales de Reims.

À 15h00. Représentations à 15h, 16h et 17h - Entrée libre - Demeure des Comtes de Champagne, 18/22, rue de Tambour.

PROMENADES MUSICALES : WOHLHUTER ET MOURATOGLOU

Le public flâne de concert en concert au gré de ses envies musicales. Avec Ariane Wohlhuter (Soprano) et Philippe Mouratoglou (Guitare). Dans le cadre des Flâneries Musicales de Reims. À 15h00. Représentations à 15h, 16h et 17h Entrée libre - Hôtel du Marc, 18, rue du Marc.

PROMENADES MUSICALES : MAGNIFICA

Le public flâne de concert en concert au gré de ses envies musicales. Quintette de cuivres (trompettes, trombone, tuba, cor). Dans le cadre des Flâneries Musicales de Reims.

À 15h00. Représentations à 15h, 16h et 17h - Entrée libre - Jardin Henri Deneux, cours Anatole France.

CLASSIQUE : L’ORCHESTRE DE CHAMBRE

Au programme : Antonio Vivaldi, Edvard Grieg, Scott Joplin. Avec les Grands élèves du Conservatoire, sous la direction d’Arthur Dubois.

À 20h30. Entrée libre dans la limite des places disponibles. Eglise Saint-Maurice, 120, rue du Barbâtre à Reims.

lundi 1er juillet

BENJAMIN STEENS ET JACQUES-ANTOINE BRESCH

Dans le cadre des Flâneries Musicales de Reims. Concert flûte et clavicorde. À 14h30. Séance supplémentaire à 16h30 - Tarif : 10 euros Musée-Hotel Le Vergeur, 36 place du Forum.

MUSIQUE CLASSIQUE : LA RISONANZA

Avec Fabio Bonizzoni (Direction/ Clavecin/ Orgue) et Marina de Liso (mezzo soprano). Dans le cadre des Flâneries Musicales de Reims. À 20h00. Tarif : de 10 à 20 euros Basilique Saint-Remi, Place Chanoine-Ladame.

mardi 2 juillet

MUSIQUE CLASSIQUE : REGIS PASQUIER, VIOLON

Au programme : Jean-Sébastien Bach, Eugène Ysaÿe. Dans le cadre des Flâneries Musicales de Reims. À 16h00. Tarif : 10 euros - Eglise Notre-Dame, Taissy.

MUSIQUE CLASSIQUE TON

: HARMONIE DU 3E CAN-

Au programme : Haendel, Moussorgski, Strauss, Piazzolla, Weill, Stevie Wonder. Dans le cadre des Flâneries Musicales de Reims. À 19h00. Entrée libre - Cryptoportique.

MUSIQUE CLASSIQUE : MÉTAMORPHOSES

Au programme : chant, théorbe, guitare renaissance, viole, guitare, basse électrique, guitare électrique, saxophone soprano, harmonica, batterie. Dans le cadre des Flâneries Musicales de Reims.

À 20h00. Tarif : 10 euros Conservatoire de Reims, 20, rue Gambetta.

mercredi 3 juillet

MUSIQUE CLASSIQUE : JEAN-PHILIPPE COLLARD, PIANO

Au programme : Gabriel Fauré, Frédéric Chopin, Franz Liszt. Dans le cadre des Flâneries Musicales de Reims.

À 14h30. Séance supplémentaire à 16h30 - Tarif : 10 euros - Maison des Arts Musicaux, rue de Luzarche, Saint-Brice-Courcelles.

mercredi 3 juillet

MUSIQUE CLASSIQUE : BERTRAND CHAMAYOU, PIANO

Au programme : Schubert, Wagner, Liszt. Dans le cadre des Flâneries Musicales de Reims. À 20h00. Tarif : 15 euros - Manège de Reims.

jeudi 4 juillet

MUSIQUE CLASSIQUE : PIERRE MÉA, ORGUE

Concert et présentation historique et technique du Grand Orgue de la Cathédrale, illustrée de gravures, de photographies prises à l’intérieur de l’instrument. Dans le cadre des Flâneries Musicales de Reims.

À 19h00. Entrée libre - Cathédrale de Reims.

MUSIQUE CLASSIQUE : ORCHESTRE DES PAYS DE SAVOIE

Avec Nicolas Chalvin (direction), Bertrand Chamayou (piano) et Romain Leleu (Trompette) Dans le cadre des Flâneries Musicales de Reims. À 21h00. Tarif : de 10 à 20 euros - Opéra de Reims.


LES NOTAIRES VOUS PROPOSENT Laurent

Office Notarial de l’Avenue de Laon

Maître Sabine Willaume

13, avenue de Laon - REIMS - 03 26 40 17 01 - sabine.willaume@notaires.fr

NOUVEAU REIMS AXE FACULTES GRAND F1 PRESTATIONS Avec faibles charges. Appartement traversant avec Cuisine équipée moderne, superbe et spacieuse salle de douche à lʼitalienne aménagée avec fenêtre, agréable séjour. Chauffage Individuel. Cave et grand grenier. Accès aisé pour personne mobilité réduite. Classe énergie E Prix : 76 000 EUROS

REIMS CENTRE GRAND PARTICULIER env. 200 M2 PARFAIT ETAT RDC  : Salon salle à manger et cuisine à vivre (environ 60m2), WC. 1er étage  : 2 chambres et bains, WC. Second étage, Spacieux loft en duplex grand salon divisible, 2 chambres, bains et WC. Jardin de ville clos de murs et sans vis à vis.

REIMS : F3 TRES BON ETAT (62 M2) LARGE BALCON, PARKING, ASCENSEUR Petite résidence très entretenue. Entrée vestiaire, grande cuisine, salon spacieux avec baie sur balcon, 2 chambres, SDD neuve, WC indép. Placards. Ascenseur. Sans travaux, Double vitrage PVC, volets roulants. Classe énergie D Prix : 110 000 EUROS

NOUVEAU REIMS : PAVILLON INDEPENDANT DE 1987 SUR SOUS-SOL TOTAL ET JARDIN Vestiaire, cuisine aménagée, salon-séjour cheminée insert. 3 chambres, placards, SDD neuve. Terrasse sur jardin clos. Garage en sous-sol 2 /3 voitures. Pas de travaux à prévoir.

REIMS / CHEVIGNE : GRAND 5 PIECES MODERNE avec 2 PARKINGS EN SOUS-SOL Entrée avec vestiaire, WC, Cuisine haut de gamme, salonséjour traversant 39m2, 3 grdes chambres, SDB aménagée balnéo et douche italienne. Prestations de qualité avec chauf. indiv.Gaz. Isolations thermiques et phoniques. Grande pièce en sous-sol. Petite résidence sans travaux. Classe énergie D Prix : 245 800 EUROS

Classe énergie E Prix : 201 200 EUROS

REIMS F3 petite copropriété. EXCELLENT ETAT et TRES FAIBLES CHARGES. Ensoleillé avec double exposition, double vitrage PVC, chauffage individuel gaz. Entrée vestiaire, parquets chêne, cuisine équipée récente, pièce rangement lingerie. Salon, séjour, grande chambre, WC, SDD. Petite copropriété ravalée. Parties communes en TB état. Cave et grenier. Classe énergie D Prix : 119 850 EUROS

Péricentre GARE TGV Duplex type 4 dans petite copropriété très entretenue. Cuisine US semi équipée sur salon avec ouverture sur grande cour dallée entretenue expo sud. Mezzanine pour grand bureau, 2 chambres et pièce rangement. Chauffage individuel. Faibles charges. Aucun travaux Classe énergie E Prix : 156 000 EUROS

Classe énergie D Prix : 398 000 EUROS

SECTEUR JONCHERY SUR VESLE maison de 142 m² comprenant : entrée avec placard, cuisine américaine équipée ouverte sur séjour, salon avec poele à granules, 2 chambres dont une avec dressing. A l'étage : coin bureau, 3 chambres dont une avec dressing et salle de douche privative. Terrasse, jardin, garage Réf : L500740 Prix : 274.200,00 € DPE : en cours

22, av. Charles de Gaulle Per manence les 1 er et 3 me vendredi de chaque mois et un samedi matin par mois

RARE REIMS Proche CENTRE : F5 DERNIER ETAGE TERRASSE 40m2 vue PANORAMIQUE Superbe état. Traversant avec larges baies vitrées. Salle de bains et salle de douches aménagées. 3 chambres dont une très grande, spacieuse cuisine équipée récente et moderne, vaste séjour-salon sur terrasse. Lingerie et rangements. Ascenseur. 2 garages et caves. Classe énergie D Prix : 310 500 EUROS

Tous les prix annoncés s’entendent : émolument de negociation inclus

Office Notarial Foch

H E RV É C I R E T E T I S A B E L L E C I R E T- D U M O N T

APPARTEMENTS

 A REIMS - RUE GOSSET, en bon état, décoration agréable, avec cuisine équipée, séjour double, 4 chambres et un garage - Classe énergie : E REF: 052-951 300 000,00 €

 REIMS - CLÉMENCEAU - Dans rue calme, maison jumelle de 6/7 pièces mitoyenne d'un seul cÙtÈ d'un cÙtÈ élevée sur sous-sol d'un rez-de-chaussée et un étage avec jardin et garage double en fond de parcelle et abri jardin. Le tout sur un terrain de 372 m2 clos. - Classe énergie : D REF: 052-0930 393 500,00 €  REIMS, QUARTIER CLAIRMARAIS, appartement com-

prenant salle à manger-séjour (32m2), cuisine, sdb et deux chambres, balcon terrasse - 87,50m2 - parking couvert - cave - Classe énergie : D REF: 052-946 180 000,00 €

 QUARTIER JARD/VENISE - Résidence Les Longuaux, ap-

partement de 4 pièces situÈ au 1er étage. Comprenant: entrée - cuisine - séjour simple - dégagement - wc - salle de bains - 2 chambres. Nombreux placards. Cave. - Classe énergie : D REF: 052-0878 182 000,00 €  A REIMS, dans jeune copropriété, appartement de type 5

avec terrasse,cellier, cave et parking comprenant : cuisine, séjour (39m2), trois chambres, salle de bains, 2 wc. - Classe énergie : C REF: 052-950 226 000,00 €

 REIMS - QUARTIER MOISSONS - Dans rue calme, sur un

terrain de 940 m2 entièrement clos de murs, maison ancienne de 13 pièces principales façade moÎllons élevée sur cave, d'un rez-de-chaussée, 2 étages et grenier aménageable en partie. Garage attenant 2/3 voitures avec possibilité de stationnement devant. Au fond du jardin, pièce d'été avec préau. - Classe énergie : D REF: 052-0917 1 030 000,00 €

MAISONS EXTERIEUR  MERFY, Maison d'habitation avec chartil, bureau, salon, sé-

jour, cuisine équipée, buanderie - A l'étage : dégagement, trois chambres, salle de bains, WC, terrasse couverte, terrain et une dépendance à usage d'habitation sur deux niveaux. - Classe énergie : F REF: 052-935 220 000,00 €

 LA NEUVILLETTE - Sur un terrain de 250 m2 entièrement

clos, maison de 6 pièces mitoyenne d'un seul côté élevée sur sous-sol total d'un rez-de-chaussée et d'un étage. - Comprenant: entrée par véranda - dégagement - wc - cuisine meublée équipée - séjour en double L. - garage. A l'étage: palier desservant 4 chambres - salle de bains - cabinet de toilette/wc dressing. Classe énergie : F REF: 052-0903 270 000,00 €

(face à l’hôpital local)

Etude ouverte du mardi au samedi inclus

FISMES - maison de 130 m² comprenant : RDC : entrée, salon-séjour de 40 m², cuisine, WC, salle de bains, deux chambres. A l'étage : palier, deux chambres, salle de bains, WC. Grenier Au sous sol : cave, atelier, une pièce, un grand garage Réf : L500737 Prix : 188.800,00 € DPE : en cours

FISMES - Maison en pierres à rénover comprenant: entrée, salon, salle à manger, cuisine, salle de bains, wc; 1er étage : cinq chambres. Cave. Dépendances. Jardin. Réf : L500501 Prix : 145.600,00 € DPE : en cours

DIVERS TERRAINS À BÂTIR Prix : Nous consulter

29, boulevard Foch - 51100 REIMS - 03 26 89 89 28 www.notairesfochreims.fr - www.immonot.com - www.seloger.com

 TINQUEUX, LA HAUBETTE, Maison contemporaine, avec

cuisine équipée, séjour, 4 chambres, 2 salles de bains, 2 WC, garage, terrasse - Classe énergie : C REF: 052-947 385 000,00 €

 CORMONTREUIL - Pavillon indépendant de 7 pièces élevé

sur sous-sol d'un rez-de-chaussée, un étage et un grenier. Comprenant: entrée ouverte sur cuisine à l'américaine meublée équipée/séjour donnant sur terrasse -salon/cheminÈe insert - bureau - salle d'eau - wc. A l'étage: 4 chambres - salle de bains - wc. Audessus, grenier. Le tout sur un terrain clos de 500 m2. - Classe énergie : D REF: 052-0933 435 000,00 €

 RUE BLONDEL – PROCHE BD ROBESPIERRE - Type 3 au 3ème étage dʼune résidence avec ascenseur comprenant : entrée, séjour avec balcon donnant sur cour intérieure, cuisine meublée et équipée (réfrigérateur, four, plaques de cuisson), 2 chambres, débarras, salle de bains, wc. Parking en sous-sol. Classe énergie : E Loyer 528€ - Charges 160€ - Prov./frais bail 425€

 GUEUX - Sur un terrain de 1703 m2 entièrement clos bordÈ

par un cours d'eau offrant une vue dégagée sur le Château et le Golf, maison contemporaine aux volumes hors normes élevée sur sous-sol. Terrasse avec piscine. Cour pavée. Renseignements à l'Etude sur rendez-vous. - Classe énergie : B REF: 052-0923 1 300 000,00 €

LOCATIONS  RUE DE MARS - CENTRE VILLE - Type 1 situé au 2ème étage dʼune résidence comprenant  : entrée, pièce principale avec coin cuisine équipée (plaques de cuisson, réfrigérateur) et placard, salle dʼeau avec wc. Classe énergie : F Loyer 375€ - Charges 25€ - Prov./Frais de bail 300€

 PLACE MAGNEUX - PROCHE GARE - Type 1 situé au 2ème étage dʼune résidence comprenant : pièce principale avec placards, coin cuisine équipée (plaques de cuisson, réfrigérateur), salle dʼeau avec wc. Classe énergie : F Loyer 392€ - Charges 25€ - Prov./Frais de bail 315€  A CAUREL, maison ancienne excellent état de 7 pièces

 A AUMÉNANCOURT, ancien hôtel relais de Poste totalement rénové avec dépendances (écuries...) et jardin paysage comprenant : entrée, séjour avec cheminée (52m2), bureau au RDC. A l'étage : 4 chambres dont une avec dressing, salle de bains. Grenier au dessus. 2 wc. - Classe énergie : D REF: 052-948 321 000,00 €

5 rue des Chailleaux

site internet : www.lutun-fismes.notaires.fr / email : laurent.lutun@notaires.fr

MAISONS REIMS DISTRICT

 A REIMS, RUE DE MAGNEUX, maison d'habitation avec jardin comprenant entrée, cuisine, séjour, bureau, véranda au rezde-chaussée, palier, 3 chambres, salle de bains à l'étage. 2 WC. Cave. - Classe énergie : D REF: 052-949 165 000,00 €

03 26 48 14 42

PROCHE FISMES - Maison de type 8 avec jardin et dépendances, comprenant : RDC : pièce de vie de 55 m² avec insert, cuisine, WC, chaufferie, salle de douche, deux chambres. 1er étage : palier, salle de bain, trois chambres grenier aménageable cave, grand jardin Réf : L500709 Prix : 207.300,00 € DPE : en cours

REIMS NOUVEAU : LA COMEDIE. TROIS PIECES 74 m2, loggia et GARAGE, ascenseur. Parfait état avec toutes prestations récentes : Entrée vestiaire, cuisine équipée, salon avec baie sur loggia sans vis-à-vis sur jardins. Pièce noire dressing, salle de bains avec fenêtre, 2 chambres, toilettes WC éco vasque sur meuble. Cave. Copropriété avec parc clos très entretenu. Gardien. Classe énergie D Prix : 178 500 EUROS

MASSIF DE SAINT THIERRY, maison en pierre à rénover, comprenant : RDC : salon-séjour, cuisine, salle de bain avec WC 1er étage : deux chambres 2ème étage : grenier aménageable Dépendances cave voutée jardin

FISMES

VALLEE DE L'ARDRE - construction récente de 127 m², comprenant: salon - séjour de 40 m², cuisine, cellier, SDB, WC, une chambre. 1er étage : 2 chambres, bureau, WC avec lave mains sous sol total chauffage électrique au sol jardin Réf : L500731 Prix : 207.300,00 € DPE : en cours

Classe énergie D Prix : 111 600 EUROS

Notaire

Réf : L500702 Prix : 104.300,00 € DPE : en cours

VILLE EN TARDENOIS

NOUVEAU REIMS : APPARTEMENT 4 PIECES CAVE ET GARAGE. CHAUFFAGE INDIVIDUEL Entrée Cuisine, salon-séjour avec grande porte fenêtre sur balc. et jardin arboré. 2 chambres, SDB avec fenêtre. Double vitrage neuf PVC oscillo. Cave et GARAGE (box indiv.) Faibles charges.

Service immobilier 03 26 40 98 98 - guyard.willaume@notaires.fr www.willaume-reims.notaires.fr

LUTUN

principales avec piscine chauffée (5 x 10) située au coeur du village. Au rez-de-chaussée: entrée/placard - wc - salon - salle à manger - cuisine meublée équipée. A l'étage: 3 chambres salle de bains/wc - dressing. Au-dessus, palier aménagé en salle d'eau/wc - 2 chambres mansardées dont 1 donnant sur balcon.Terrasse couverte. Cave. Dépendance à usage de remise. Garages (2). Le tout sur un terrain clos et arboré de 1211 m2. Faibles fonciers - Classe énergie : C REF: 051-0842 506 500,00 €

 RUE DES CAPUCINS – AVEC JARDIN - Type 1 bis meublé avec jardin privatif et dépendances comprenant : pièce principale, cuisine ouverte, chambre, salle dʼeau avec wc. Classe énergie : G Loyer 400€ - Charges 100€ - Prov./Frais bail 320€

 RUE HURTAUT – AVEC COUR PRIVATIVE - Type 2 avec cour privative comprenant : entrée, cuisine ouverte sur salon, chambre, salle dʼeau, wc. Charges en plus sur présentation de factures. Classe énergie : E Loyer 500€ - Prov./Frais bail 400€

 RUE ST SYMPHORIEN – DERRIERE CATHEDRALE - Type 4 avec terrasse privative comprenant : entrée avec placard, séjour double donnant sur terrasse, cuisine meublée, 2 chambres, salle de bains, wc. Cave. Parking. Classe énergie : D Loyer 845€ - Charges 160€ - Prov./frais bail 680€

PAVILLON

 PETIT BETHENY - Pavillon indépendant de 139m² habitables situé sur une parcelle de 332 m² comprenant : entrée avec placard, cuisine meublée et équipée, séjour double en L, bureau. A lʼétage 4 chambres, salle de bains avec baignoire et douche, wc. Sous-sol total divisé en garage, cave, buanderie. Jardin. Classe énergie : E Loyer : 1 220€ - Prov./frais bail 200€

LOCAUX COMMERCIAUX

 CENTRE VILLE / RUE CAQUE - Local professionnel comprenant : couloir de distribution avec penderie, 3 pièces dont 1 grande pouvant être divisée en 2, cuisine, salle dʼeau, wc séparés. Double vitrage. Classe énergie : E Loyer : 875€ - Charges 30€ - Prov./Frais de bail 200€

 SECTEUR AVENUE DE LAON - Dans ensemble immobilier à usage de commerce, locaux disponibles dʼenviron 763 m² pour activité de salle de billards. Loyer : nous consulter

Les prix sʼentendent émolument de négociation compris conformément au décret n°93.1060 du 09/09/93, barème fixé à 5% HT de 0 à 45.735 € et 2.50% HT au-dessus de 45.735 € + TVA 19.60%


Jean NUCCI et Danièle PONCE Notaires - 5 bd Desaubeau - 51100 REIMS Immobilier : 03 26 47 55 36 - Standard : 03 26 47 83 36 - Négociation : scp.nucci.ponce@notaires.fr Office Notarial Porte Mars

RETROUVEZ NOS ANNONCES IMMOBILIÈRES SUR : G

APPARTEMENTS G EXCLUSIVITE : SECTEUR SAINT MARCEAUX : Dans résidence avec ascenseur, studio sans vis à vis avec parking. composé d'un séjour - une cuisine fermée - salle de bains / wc. Rafraîchissement à prévoir. Classe énergie : D Réf. 3032 Prix : 58 500 € G

SECTEUR RUE DE CERNAY / DAUPHINOT. Dans Résidence avec ascenseur, appartement de type 1, avec vue dégagée, offrant : Entrée avec placard - Séjour - cuisine fermée salle de bains / WC. Cave. Possibilité de garage. Ensemble lumineux. Classe énergétique : F Réf. 3075 Prix : 79 800 €

EXCLUSIVITE SECTEUR JAMIN : dans résidence avec ascenseur , appartement de 4 pièces situé au dernier étage avec garage et cave. Offrant séjour double avec une vue dégagée sur REIMS - 2 chambres - salle de bains - cuisine nombreux rangements - dressing. Travaux de rafraîchissement à prévoir. Classe énergie : F Réf. 3029 Prix : 146 000 €

G HYPER CENTRE VILLE - Dans petite copropriété, appartement en parfait état de 4 pièces principales. Offrant: séjour double parqueté - cuisine donnant sur grand balcon 2 chambres -salle de bains. Grenier et chambre de service. Cave. Garage en location. Classe énergie : E Réf. 3085 Prix : 257 000 € G SECTEUR GAMBETTA : Petite copropriété récente avec ascenseur, appartement de 5 pièces principales en parfait état. Offrant : séjour double - 3 chambres - cuisine meublée - salle de bains, nombreux rangements. Cave. Possibilité de garage . Ensemble très agréable. Classe énergie : C Réf. 3056 Prix : 310 700 €

G APPARTEMENT EN PARFAIT ETAT offrant, 2 chambres, salon/séjour, cuisine meublée, sdd. Cellier. Classe énergie : E Réf. 3086 Prix : 125 200 € G SECTEUR PLACE JAMOT : Dans résidence neuve, appartement de 2 pièces. Offrant : séjour - cuisine ouverte - chambre - salle de douche. 2 Parkings. Livraison septembre 2013 Réf. 3025 Prix : 186 000€

G SAINT RÉMI : Dans résidence avec ascenseur, Appartement de 6 pièces principales d'environ 120m² . Comprenant : séjour double ouvrant sur balcon, 4 chambres, 2 salles de bains, dressing, cuisine équipée et meublée, dégagement à usage de bureau. Rangement. Cave. Appartement situé au calme. Classe énergie : E Réf. 2980 Prix : 192 200 €

immobilier.notaires.fr - explorimmo.com - nucci-ponce.notaires.fr G A 14 KM DE REIMS avec un accès rapide à REIMS. En bordure de la Suippe sur une parcelle d'environ 1.500 m², maison indépendante en parfait état de 6 pièces principales avec un sous-sol total. Comprenant : au rez de chaussée, Séjour double avec cheminée - cuisine meublée donnant sur terrasse (22 m²) - Arrière cuisine - une chambre avec salle de douche privative - wc. A l'étage : 3 chambres avec placards salle de bains - wc. Sous sol avec un accès direct au jardin, divisé en garage - atelier - cellier - remise. Dépendance. Ensemble agréable et entouré de verdure. Classe énergétique : E Réf. 2898 Prix 274.600 €

MAISONS REIMS ET EXTERIEUR

G

SECTEUR HÔPITAL : Maison ancienne avec jardinet et cour. Offrant : séjour double avec cheminée - cuisine meublée - salle de bains au rez de chaussée - 3 chambres - grenier aménagé. Cave. Garage attenant. Classe énergie : B Réf. 3054 Prix : 187 000 €

G SECTEUR CLAIRMARAIS : Maison de ville de

6 pièces principales avec cour. comprenant : entrée, salon-salle à manger, cuisine, buanderie, salle de bains, chambre. A l'étage, 3 chambres et salle de bains.Grenier en partie aménagé. Cave. Travaux à prévoir. Classe énergétique : E Réf. 2981 Prix 217 900€ G SECTEUR CERNAY / EUROPE : Maison de 5 pièces principales en parfait état avec jardin. Offrant séjour double - cuisine meublée - 4 chambres - salle de bains et salle de douche. Sous-sol total. Classe énergétique : D Réf. 3066 Prix : 228 200 € G SAINT BRICE COURCELLES : maison d'habitation à rénover en totalité. Dépendances, garage double, jardin clos. Classe énergie : C Réf : 3070 Prix : 230 000 € G MASSIF DE SAINT-THIERRY : Maison entièrement rénovée avec

G SECTEUR JARD / VENISE : dans résidence sécurisée, vaste ap-

G EXCLUSIVITE : SECTEUR AVENUE DE PARIS / AVENUE D'EPERNAY : Dans résidence, appartement de 3 pièces à rafraichir. Offrant séjour parqueté donnant sur balcon - 2 chambres - cuisine - salle de bains. Cave. Classe énergie : D Réf. 3030 Prix : 125 500 €

partement de 6 pièces entièrement rénové avec garage fermé et cave. Offrant : séjour double donnant sur balcon - salle à manger - 3 chambres (possibilité de 4 chambres) - salle de bains - salle de douche - cuisine - arrière cuisine - nombreux rangements. Ensemble en parfait état avec des matériaux de qualité (Double vitrage phonique, thermique, volets roulants électriques et parquet traditionnel). Classe énergétique : D Réf. 2941 Prix : 352 000 €

originalité agrémentée d'un jardin clos sans vis à vis. Offrant : cuisine meublée ouverte sur salle à manger - séjour donnant sur une terrasse - 3 chambres - salle de bains - salle de douches - dressing. Dépendance. Ensemble en parfait état. Classe énergie : G Réf. 3078 Prix : 250 000 € G SELLES : Au coeur du village, Corps de ferme avec cour et jardin. offrant : séjour double avec cheminée - cuisine - bureau et véranda - 3 chambres - salle de bains - grenier et cave. Garage double attenant et dépendance avec grenier. Idéal pour artisan. Classe énergie : F Réf. 3047 Prix : 260 000 €

G BETHENY : Maison ancienne de 6 pièces principales avec jardin de 964 m² et un garage attenant. Offrant : séjour - cuisine meublée et ouverte sur la salle à manger -4 chambres 2 salles de douches. cave. Ensemble en parfait et lumineux. Classe énergie : D Réf. 3046 Prix : 341 600 € G SECTEUR COURLANCY : Maison récente de 7 pièces principales sur sous-sol total avec jardin entièrement clos donnant sur 2 rues. Offrant séjour doubleavec cheminée ayant un accès direct sur la terrasse - cuisine meublée - 5 chambres dont une au rez de chaussée - buanderie - salle de bains et salle de douches - dressing - nombreux rangements - salle dejeux. Garage double. Ensemble très agréable. Classe énergie : D Réf. 2983 Prix : 362 300 € G SECTEUR AVENUE DE LAON - Sur 375 m² de terrain, pavillon de type 8 sur sous-sol complet comprenant : entrée, cuisine équipée, séjour de + de 40m² ouvrant sur jardin arboré, 5 chambres, salle de bains, 2 salles d'eau, grenier. Salle de jeux.Garage, cellier. Ensemble bien équipée en bon état. Classe énergie : E Réf : 3044 Prix : 362 500 € G

VILLAGE À PROXIMITÉ DE WITRY LES REIMS, Ancien corps de ferme rénové avec ses dépendances comprenant : une maison d'habitation de 10 pièces principales offrant une importante surface habitables : 2 réceptions, salle à manger, 5 chambres, 3 salles de bains, bureaux. Cave, cellerie. Une grange à rénover et un ensemble d'anciennes écuries. Jardin clos de murs sans aucun vis à vis. Ensemble très agréable avec beaucoup de possibilités. Classe énergétique : D Réf: 2852 Prix : 403 000 €

G CERNAY LES REIMS : Sur une parcelle de 794 m² arborée, Maison contemporaine de 7 pièces principales sur sous-sol total. Offrant : vaste séjour d'environ 35 m² avec cheminée - cuisine meublée - Buanderie 5 chambres dont 1 au rez de chaussée - 2 salles de bains Ensemble en très agréable. Classe énergie : D Réf. 3041 Prix : 414 000 € G REIMS : Sur un terrain de 579 m2, MAISON DE VILLE entièrement rénovée avec dépendance. Offrant : séjour double parqueté - salle à manger donnant sur terrasse cuisine équipée - buanderie - 4 chambres dont 1 avec salle de bains privative - salle de douche -Bureau. cave. Ensemble très agréable. Classe énergie : C Réf. 3043 Prix : 414 000€

TERRAINS A BATIR G

POUILLON : 4 terrains à bâtir :

Terrain de 760 m²

Prix : 119.000 €

Terrain de 960 m²

Prix : 116.000 €

Terrain de 937 m²

Prix 129.000 €

Terrain de 979 m²

Prix : 132.500 €

Les prix s’entendent émolument de négociation compris selon barème fixé à 5% HT de 0 à 45.735 € et 2.50% HT au- dessus de 45.735 € + TVA 19.60%.

VE NT E S - 0 3 2 6 0 8 2 6 0 8 REIMS, IMMEUBLE DE RAPPORT QUARTIER SAINT MARCEAU 1ÈRE PARUTION dans un bel immeuble en pierre et briques murs commerciaux d'un seul tenant de 160 m2 + cave loué par un bail professionnel allant jusqu'en 2022, loyer 22 700 Ä par an, locaux en parfait état, taxe foncière à la charge du locataire. - Classe énergie : E Réf :13F09

385 000€

VE NT E S - 03 2 6 0 8 2 6 08 COURLANCY - PASSE DEMOISELLES - En résidence récente de standing avec ascenseur, studio composé pièce principale, cuisine séparée équipée, salle de bains, garage en sous sol excellent état libre - faibles charges Classe énergie : F Réf :13C03

HYPER CENTRE : CLOVIS JARD En résidence récente de standing avec ascenseur Type II de 47 m2 avec stationnement en sous sol, entrée placard, cuisine équipée, une chambre avec placard, séjour sol parquet, sdb, parfait état libre. Classe énergie : E Réf :13A04

L O C AT I O NS - 0 7 8 8 2 2 4 1 1 7

84 000€

145 600€

87 000€

REIMS, ST REMI- En résidence de standing au calme grand T 2 52 m2 avec balcon et stationnement : entrée, dressing, séjour de 20 m2 cuisine intégrée de qualité, une chambre, sdb récente, parfait état déco contemporaine. Classe énergie : F Réf :13B07

TINQUEUX 1ÈRE PARUTION Pavillon de type 5 sur sous sol total composé entrée, séjour avec cheminée donnant su le jardin clos sans vis à vis cuisine équipée, au 1er palier, 3 chambres, sdb, garage et buanderie en sous sol, chauffage gaz. Classe énergie : D Réf :13F08

SECTEUR SILLERY - TAISSY 1ÈRE PARUTION - Sur 900 m2 de jardin, pavillon non accolé sur sous sol total composé entrée, séjour double avec cheminée, cuisine équipée, 3 chambres salle de bains à l'italienne récente, au dessus accès par un élévateur, grenier facilement aménageable, dépendances dont une maisonnette de 2 pièces chauffage central - Classe énergie : ? Réf :13F05

133 000€

239 000€

260 000€

TINQUEUX, T4 - En résidence avec ascenseur proche toutes commodités T4 avec balcon composé entrée, séjour double, cuisine meublée, 2 chambres, sdb de qualité stationnement facile. Classe énergie : D Réf :13a05

SECTEUR LOIVRE 1ÈRE PARUTION Pavillon récent (2007) non accolé sur sous sol + cave de type 8 (6 chambres) composé : entrée, séjour avec cheminée donnant sur la terrasse (sud sans vis à vis) , cuisine intégrée, 2 chambres, sdb + douche, buanderie, au 1er palier 4 chambres, emplacement pour SDD, garage 2 voitures, prêt à vivre. Classe énergie : D Réf :13F07

SECTEUR BOURGOGNE, EXCLUSIF 1ÈRE PARUTION- Belle Maison d'architecte de 2001, d'environ 210 m2 habitables, sur 3.000 m2 de parc arboré. Comprenant : Entrée, salon séjour ouvert sur terrasse et jardin (exposés Sud), cuisine aménagée spacieuse et ouverte sur terrasse, wc, salle de douche, bureau ou chambre. A l'étage : 5 chambres, dressing, salle de bains + douche, wc. Garage 2 voitures, Chauffage pompe à chaleur (neuve de 6 mois), volets électriques prestations neuves de standing Classe énergie : C Réf :13F04

114 700€

275 000€

465 000€

ma i l : i m mo b i l i e r. 5 10 67 @ n o t a i r e s. fr

REIMS CLÉMENCEAU T 4 en résidence standing - 83 m2 - séjour double 2 chambres, cuisine meublée sdb, lingerie ñ balcons garage cave. DPE : C

FISMES 1ÈRE PARUTION - Dans une rue au calme , sur 800 m2 de jardin pavillon non accolé sur sous sol total composé entrée, séjour 30m2 donnant sur un balcon terrasse, cuisine, 2 chambres ,salle de douche, au 1er palier 2 chambres, grenier aménageable, emplacement sdd, garage, plomberie neuve, déco à revoir. Classe énergie : E Réf :13F06

Loyer 645 € + 166 € charges chauf inclus + toem frais de bail 645,00 € TEL 07 88 22 41 17 Réf : LEG

REIMS, T2 - CENTRE VESLE En résidence récente de standing avec ascenseur, type II de 48 m2 sud, sdb, possibilité de parking en plus, cave. Classe énergie : D Loyer 495 € + charges 55 € Pas de frais de bail TEL : 07 88 22 41 17 Réf :moi

CHAMP DE MARS Proche gare, et centre ville en résidence au 1er étage sécurisée avec ascenseur, avec parking privé studio de 24 m2 lumineux, au 1er étage : entrée, , séjour, cuisinette équipée sdb wc. CLASSE ÉNERGIE : D Loyer 395 € charges 35 € FB 350 € TEL 07 88 22 41 17 Réf :do

A PROXIMITÉ IMMÉDIATE DE JONCHERY SUR VESLE Maison de pays rénovée avec goût non accolée sur 900 m2 de jardin donnant sur les vignes composée séjour salon de 36 m2 cuisine équipée ouverte, une chambre, salle de bains neuve, au 1er 2 chambres en enfilade, cave à vin, remise garage 2 voitures. CLASSE ENERGIE E Loyer 750 € + FB 750 € TEL 07 88 22 41 17 Réf :chev

L es p r i x s ’en t e n d en t h on o ra i r es d e n ég oc ia t ion s i n cl u s.


OFFICE NOTARIAL CLOVIS Roland CALSAC - Vincent CROCHET - David MENNETRET - Sylvie JACQUEMAIN-COURNIL - Christophe PIERRET

Notaires associés 15, rue Clovis - REIMS VENTE

03 26 87 71 72 - location 03 26 87 71 70

immobilier.51047@notaires.fr - www.notaire-clovis-reims.fr - www.immonot.com

MAISONS REIMS DISTRICT SECTEUR BARTHOU, maison ancienne à rénover avec garage et jardin £comprenant cuisine, séjour, une chambre, bureau et SDD au RDC. A l'étage : palier/bur et une chambre. CC au gaz. Classe énergie : E Prix :156 000,00 € SECT J.JAURES - Maison ancienne sur 196 m² de terrain avec garage. Env 120 m² surf hab compr : Entrée, Séjour avec chem (28m²), cuisine, salon, SDB/WC. A l'étage : Vaste palier/bureau donnant accès grande terrasse, 2 ch, Wc. Au second : 1 ch et une pièce grenier. Chauff gaz - Garage. Classe Energie : E Prix :208 000,00 €

EN EXCLUSIVITÉ, SECTEUR JACQUART, maison "appartement" duplex de 5 pièces principales, avec terrasse et deux parkings en coeur d'îlot. Séjour d'environ 31 m² et 3 chambres. Construction datant d'une dizaine d'années. Bon état général. Classe énergie : E Prix :198 000,00 €

PROX BD ALBERT 1ER, maison élevée sur sous/sol, de 5 pp comprenant séjour/salon, cuisine équipée au rdc. A l'étage : 3 ch et SDB. Terrain de 1 a 70 ca. Garage (s/sol). CC au gaz. Ensemble très bien entretenu. Secteur calme et agréable.Classe énergie : D Prix :228 000,00 € TINQUEUX pavillon indépendant, sur env 500 m² de terrain, de plain-pied (surélevé par un sous/sol total). Garage. Jardin. T5 (séjour 27 m² et 3 chambres). CC au fuel. Travaux à prévoir. Classe énergie : F Prix :208 000,00 €

SECT BD DES BELGES/ALBERT 1ER maison récente, sur sous/sol, de 5 pp comprenant cuisine, séjour et véranda au rdc. A l'étage : 3 ch et SDD. 4 ème chambre aménagée au grenier. Parkings devant (cour fermée) et jardin clos sur l'arrière. DPE : D Prix :244 000,00 €

CORMONTREUIL, maison indépendante sur 500 m² de terrain, de 6 pp comprenant au rdc : séjour chem 33 m², cuisine équipée sur véranda, une chambre. A l'étage : 3 chambres, gde SDB. Bureau. Sous/sol complet avec partie garage pour 2 voit. Beau jardin clos. Terrasse. Ensemble très bien entretenu. Classe énergie : D Prix :363 000,00 €

BETHENY - Agréable maison récente (2005), d'env 132 m² habitables sur deux niveaux comprenant : Entrée avec placard, séjour (36 m²), cuisine (15m²), Wc. A l'étage : 4 ch, SDD/Wc et dressing. Chauff ind gaz. Grande Terrasse / espace pelouse, sans aucun vis-à vis. Sous-sol partiel (aménagé) - Garage. ENSEMBLE AGREABLE ET LUMINEUX Classe Energie : C Prix :299 000,00 €

SAINT BRICE COURCELLES sur 1000 m² de jardin arboré et clos, construction traditionnelle de qualité, d'env 200 m² hab - Beaux volumes bien distribués - Vaste cuis, séjour/salon chem, bureau, 2 gdes ch et SDB, 2 wc au rdc - A l'étage : 2 très gdes ch, SDB, wc, bur - Garage double attenant avec porte automatique- Ensemble bien entretenu, très agréable - Classe Energie : E Prix :363 000,00 €

CORMONTREUIL, maison indépendante, récente, spacieuse et lumineuse. Env 170 m² habitables sur deux niveaux comprenant séjour 35 m² avec chem, véranda 19 m², cuisine équipée, 1 ch et SDD au rdc. A l'étage : 4 chambres, bureau, SDB. Jardin. Sous/sol total avec partie garage (2 voit) Tout confort , très bon état général. CC au gaz. Classe énergie : D Prix :445 000,00 €

MAISONS CAMPAGNE EXLUSIVITE BRIMONT - Maison indépendante à RENOVER - Surface habitable d'env 100 m² comprenant au RDC : Salon/Séjour, cuisine et SDB/Wc. A l'étage : 2 ch - Grenier aménageable - Jardin de 250 m² Classe Energie : G Prix :104 000,00 € BOUZY maison ancienne A RENOVER , env 180 m² hab sur 2 niveaux + grenier. Terrain d'env 300 m². Classe Energie : G Prix :146 000,00 € EXCLUSIVITE, BOULT SUR SUIPPE - Agréable maison T4, sur env 200 m² de terrain clos ; env 90 m² hab, comprenant : Séjour (27m²), cuisine équipée moderne, (10m²). A l'étage : vaste palier espace bureau, une chambre avec partie dressing et couchage en mezzannine (18m², bonne hauteur ss plaf), SDB/Wc. Jardin. Parking. Classe Energie : E Prix :149 000,00 € SECT BEAUMONT SUR VESLE maison de 5 pp sur 2 niv, à rénover, comprenant double séjour et 3 ch. CC au gaz. Jardin d'env 300 m². Sous/sol (avec garage). Classe énergie : F Prix :159 000,00 €

TERRAIN À BATIR

SECTEUR LUDES - Maison agréable, indépendante, d'env 165 m² hab, au coeur de la forêt comprenant au RDC : Entrée, salon/séjour (44 m²) avec chem, cuisine/coin repas (17m²), 1 ch (14m²) et SDB/Wc - A l'étage : mezzanine-bureau, 3 chbres SDD/WC - CC gaz - Garage - Beau jardin de 1269 m² - ENVIRONNEMENT CALME ET VERDOYANT- Classe Energie : D Prix : 332 000 €

EN EXCLUSIVITE VERZY - Terrain à bâtir de 267 m², façade d'environ 12 m, surface plane, secteur calme et agréable. Village tout commerce écoles. Prix :69 000,00 €

PROX AUMENANCOURT Agréable maison ancienne rénovée, d'env 200 m² hab sur deux niveaux. Vaste séjour avec chem (59 m²), gde cuisine équipée, bureau au rdc. A l'étage : 4 chambres et SDB. Grenier aménageable au-dessus. DEPENDANCE avec atelier, garage, pièces diverses. Très beau jardin arboré et clos, environnement très agréable. Classe énergie : D Prix :321 000,00 €

WITRY LES REIMS, Terrain à bâtir 595 m².

AUX PORTES DE REIMS, propriété sur 13 000 m² avec tennis et piscine. Maison ancienne, indépendante, avec partie extension plus récente, totalisant une superficie d'env 400 m² hab. Grande dépendance à usage de garage. Classe Energie : E. NOUS CONSULTER

SECTEUR DE CHAMPFLEURY, TERRAIN A BATIR de 1060 m². Prix :146 000,00 €

EN EXCLUSIVITE, BEAUMONT/VESLE maison ancienne en pierres, d'env 155 m² hab, comprenant salon 19 m², salle à manger 18 m² , cuis équipée 16 m², lingerie et SDB. A l'étage : 4 chambres et SDD. Grenier. Cave. Garage et petit atelier. Jardin clos. ENSEMBLE TRES AGREABLE, au calme. Bon état général. Classe énergie : C Prix :259 000,00 €

EXCLUSIVITE - TINQUEUX - Copropriété bien entretenue - 4 pièces situé au 3ème et dernier étage (SS ASC) comprenant : Entrée, séjour, cuisine, 2 ch, SDB, Wc. Nbreux rangements. Vaste loggia - Cave et garage. ENSEMBLE AGREABLE ET LUMINEUX - Classe Energie : D Prix :142 000,00 €

EN EXCLUSIVITE T2 SECT COURLANCY/MARTIN PELLER, 2ème étage avec asc d'une résidence avec ascenseur, bien entretenue, 2 pièces d'env 43 m², au calme. Cuisine équipée, SDD récente. Bon état général. Cave et parking dans cour (fermée). Classe énergie : F Prix :125 500,00 €

EXCLUSIVITE - RUE DE NEUFCHÂTEL, IDEAL INVESTISSEUR - Petite copro ; Faibles charges - 2 PP situé au 2 étage (SS ASC), séjour (15m²), kitchenette, une ch, SDD/WC. BEG - Classe Energie : F Prix :53 000,00 €

EN EXCLUSIVITE SECTEUR PASTEUR/LAGRIVE, 4 pièces de 66 m² au 1er étage d'une résidence avec asc. BALCON sur séjour. Bon état général. Fenêtres PVC. Séjour 27 m² et 2 chambres. Cave. Classe énergie : D Prix :139 000,00 €

COURLANCY, STUDIO DE 27 m² en bon état général situé au 3e et dernier étage avec ASC . ENVIRONNEMENT CALME ET VERDOYANT. Classe Energie : D Prix :68 500,00 € INVESTISSEUR - Sect CLEMENCEAU - BAIL au 1/12/2012 - LOYER : 530 € HC - T2 pp situé au rez de chaussée (sur cour). Env 55 m² surf hab comprenant : Séjour (17m²), ch (16m²), cuisine, SDB/WC. Chauff ind gaz. Cave. SECTEUR AGREABLE, TOUS COMMERCES ET BUS. Classe Energie : G Prix :105 000,00 € SECTEUR COURLANCY au 4è et dernier étage (ss asc) 4 pièces lumineux, d'env 71 m², comprenant séjour, salon et deux chambres. Cuisine spacieuse. SDB. Fenêtres PVC. Cave et parking. Classe énergie : C Prix :125 000,00 €

Prix :149 000,00 €

NEUFS

APPARTEMENTS

EXCLUSIVITE - SECT AV DE PARIS - Appart de 4 pp situé au 1er étage avec ASC, surf hab d'env 69 m² comprenant : Entrée, séjour (28m²), cuisine meublée, 2 ch avec balcon, SDB/Wc. Garage et cave. ENSEMBLE AGREABLE ET LUMINEUX Classe Energie : D Prix :115 000,00 €

EN EXCLUSIVITE SAINT BRICE COURCELLES, sur 1647 m² de terrain (parcelle traversante, desservie par 2 rues), plain-pied de 7 pièces, de 124 m² hab, élevé sur sous/sol total avec partie garage (3 voit). Grand jardin.Travaux à prévoir. Potentiel de l'ensemble très agréable. CC au fuel. Classe énergie : F Prix :414 000,00 €

SECTEUR MOISSONS - Petite copro - 4 pièces de 73 m² hab situé au RDC avec terrasse arborée comprenant : Entrée, double séjour (26 m²), cuisine meublée, 2 ch, SDB et WC. Volumes bien distribués - PArking aérien et grande cave (13m²) - BON ÉTAT GENERAL, SECTEUR TRÈS PRISÉ. Classe Energie : F Prix :199 000,00 € EN EXCLUSIVITE CENTRE BOULINGRIN BD FOCH, bel immeuble années 30, 3ème et dernier étage, agréable appartement 6 pièces, lumineux, d'env 150 m² hab, comprenant cuis équipée, salon avec chem et sam sur balcon, 2 chambres et SDD. Partie duplex, mezzanine/bureau, grande chambre et SDB. Cave. Faibles charges. Classe énergie : E Prix :414 000,00 €

LIVRAISON 2014

PROGRAMME NEUF HAUT STANDING Appartements du T2 au T5 pièces Terrasses - Parkings/Garages en sous/sol

EMPLACEMENT - PRESTIGE - JARDINS

Vivre ou investir dans une Résidence de Prestige, édifiée dans un site historique priviligié, aux portes de l'hyper centre, à deux pas de la place Royale et la place du Forum. Appartements très bien conçus, du studio aux 6 pièces, avec garages et /ou parkings. Studio avec jardinet à partir de 89 000 €.

LOCATIONS AU 03 26 87 71 70 F1 - RUE DE VESLE - appt dans immeuble ancien rénové, proche commerces et tramway, 36 m², 1er étage, cpt : - Entrée + placards - Pièce principale avec kitchenette - WC - SDD - Chauff ind élect. , Classe Energie : E FRAIS DE BAIL:281.25 € LOYER :375.00 € HC F1 - RUE LANSON TERRASSE DES CRAYERES Appt neuf de 42 m2 au 3Ième et dernier étage dans résidence de standing, avec terrasse de 32m2, cpt / entrée avec placard, séjour, dressing, cuisine équipée, SDD avec WC, parking, chauf. ind. éléctrique, Classe Energie : D FRAIS DE BAIL:322.50 € LOYER :430.00 € HC

F2 - RUE MARTIN PELLER Appt de 43m2 en bon état, dans résidence bien entretenue, calme, 2ième ét., cpt : entrée avec plcd, séjour, cuisine équipée, chbre, SDD avec WC, cave, park. chauff. coll. Classe Energie : F FRAIS DE BAIL:322.50 € LOYER :430.00 € HC F2 - RUE DAVID , appt de 54m2 en bon état, dans petit immeuble ancien rénové, calme, 1er ét., cpt: entrée salon/séjour, cuisine équipée ouverte, chbre, SDD, véranda, chauff coll. Classe Energie : D FRAIS DE BAIL:367.50 € LOYER :490.00 € HC

F3 - RUE EMILE ZOLA dans résidence, en bon état,, 6e étage, cpt : entrée avec dégt, cuisine, séjour, 2 chambres, SDB , WC , cave, garage, chauf collectif. Classe Energie : D FRAIS DE BAIL:397.50 € LOYER :530.00 € HC F3 RUE WAUTHIER LENOIR, proche cathédrale, appt de 61m2 en excellent état dans copropriété calme et bien entretenue, dispo en juillet 2013, rdc, cpt : entrée, dgt avec placard. cuisine équipée ouverte, séjour, 2 chbres, dressing, SDD, WC, chauf. coll. Classe Energie : D, poss. park. fermé en sus. FRAIS DE BAIL:450.00 € LOYER :600,00 € HC

F4 RUE DES CRAYÈRES, dans résidence avec gardien, 6e étage, bon état, parquet flottant, fenêtre PVC cpt : Entrée avec plcd, séjour/salon, cuisine, SDB, wc, 2 chbres, cave, parking, chauff coll., Classe Energie : C FRAIS DE BAIL:420.00 € LOYER :560,00 € HC F6 RÉSIDENCE GRAND SIÈCLE - bel appt de 128m2 au 7e étage, en bon état, avec superbe vue, cpt : entrée avec placards, salon/séjour, 4 chbres, Sdb, SDD,cave, garage, parking, chauff coll. Classe Energie : D FRAIS DE BAIL:671.25 € LOYER :895.00 € HC


Office Notarial de WITRY LES REIMS

A WARMERIVILLE - Pavillon individuel en parfait état de 1993, comprenant : - au RDC : entrée, bureau, séjour, cuisine équipée neuve, une chambre, wc et salle de bains, - à l'étage : palier, wc, salle de douches, trois chambres dont une avec dressing et débarras. Sous-sol total : pièce de réception de 35 m2 avec coin cuisine, chaufferie, cave, wc et garage 2 VL avec porte motorisé. Jardin et remise. Bel environnement et matériaux de qualité. DPE : C Ref. : 12631/35 Prix : 350 000 euros

Office Notarial de GUEUX

E. CAILTEAUX - D. HAZARABEDIAN Notaires Associés 2, avenue de Rethel - 51420 Witry-les-Reims

A BOURGOGNE - Maison de village avec terrain clos, comprenant : - au RDC : entrée par chartil, cuisine, salon, salle à manger et une chambre, à l'étage : grenier aménageable de 60 m2 environ. Véranda avec salle de douches et wc. Cave et dépendances. Jardin. Chauffage central au fioul. DPE : vierge Ref. : 12631/34 Prix : 176 400 euros

H. CROZAT - T. PIERLOT - E. ROGE Notaires Associés

23, av. de Reims - 51390 Gueux

Service immobilier 03.26.03.49.72 - beatrice.gobreau@notaires.fr

SECTEUR ISLES SUR SUIPPE - Maison de village en bon état, comprenant : - au RDC : entrée, cuisine aménagée, salon - séjour avec coin bureau, salle de douches et wc, - à l'étage : palier, 4 chambres dont deux en enfilade, débarras. Grenier aménageable au dessus d'environ 60 m2 avec ouverture existante. Jardin avec garage situé en face de la maison. DPE : F Ref. : 12631/37 Prix : 207 300 euros

Service Immobilier : 03 26 97 25 94 www.cailteaux-hazarabedian-witrylesreims.notaires.fr A REIMS Petite maison à rénover située dans rue calme, offrant : - au RDC : entrée, séjour, cuisine, à l'étage : deux chambres en enfilade avec salle de bains. Grenier. Cour avec wc extérieur. DPE : G

A WITRY LES REIMS - Pavillon individuel de plain pied de confort, comprenant : entrée par véranda et hall d'entrée, salon - séjour avec cheminée insert, cuisine, trois chambres, salle de bains et wc, A l'étage : chambre et grenier. Sous-sol total. Jardin clos. DPE : F

Ref. : 12631/22 Prix : 124 900 euros

Ref. : 12631/32 Prix : 263 900 euros

440 000,00 €

GUEUX, beau pavillon en T.B.E gl comp. sur 2 niveaux entrée, salon-séjour de 44 m² ouvert sur belle cuisine équipée, bureau, chambre, SDD et WC en RDC, 3 chambres, SDB, WC, lingerie à l'étage, garage double attenant, cave, chauffage gaz. Classe énergie : C Réf :066/1576 465 000,00 €

AXE REIMS - EPERNAY, maison sur 1413m² de terrain, comp : entrée, cuisine éqpée, salon-séjour, bureau, 3 chbres, SDB, SDD. Ssol. Garage. Classe énergie : F

SECTEUR FAVEROLLES ET COEMY Petite maison en B.E. gl comp. cuisine épée, salon, véranda, chambre, SDB, WC, garage et sous-sol avec pièce, jardin clos. Classe énergie : E

MUIZON, pavillon indépendant de 130 m² sur terrain de 590 m² comp. entrée, salon de 40 m², cuis. épée, 4 chambres, bureau, véranda, garage. Classe énergie : E

PROCHE CERNAY LES REIMS, pavillon indépendant de 127 m² hab. sur 2 niv sur terrain de 519 m² comp entrée, salon avec insert prolongé par véranda, 4 chambres, SDB, pièce à finir. Classe énergie : E Réf :066/2110 259 000,00 €

Réf :066/2071

A BEINE NAUROY - PAVILLON INDIVIDUEL DE PLAIN PIED OFFRANT : - entrée, cuisine équipée, salon-séjour de 32m2 env. avec cheminée insert, wc, salle de bains, trois chambres et un bureau. Garage avec grenier. Jardin clos et abri de jardin. DPE : E

Réf :066/2108

Ref. : 12631/21 Prix : 207 300 euros

148 000,00 €

Réf :066/2109

www.immonot.com

THIENOT ASSOCIES 23, rueet Libergier 

CHAMPIGNY, belle maison de 2004 de 172 m² hab. sur terrain de 634 m² avec garage et sous-sol comp. entrée, salon de 45 m², cuisine épée + arr. cuis., 5 chbres, SDD, SDB, jardin. Classe énergie : E

295 000,00 €

Réf : 066/1987

258 000,00 €

www.thienot-notaires.fr

NOTAIRES REIMS

23, rue Libergier REIMS

03 26 04 38 99

03 26 40 13 31

03 26 40 13 31

Etude ouverte du lundi au samedi

Olivier THIENOT  Frédéric LOGEART  Bertrand ROLLIN  François GAUTHIER

VENTES 03 26 04 38 99 thienotimmobilier.51046@notaires.fr

AXE REIMS - RETHEL - Pavillon 6 pièces construit en 2000. Sous sol complet, grand séjour avec cuisine ouverte et équipée, Chambre de 14 m2 au rdc avec salle de douche. Terrasse. 3 chambres à l' étage avec salle de bains. jardin de 1100 m2.Très bon état général. Classe énergie : E Réf. : 106626 PRIX : 309 000 €

BEINE NAUROY- Maison récente de 2002 de 175m2 comprenant séjour de 40m2 ouvert sur cuisine équipée, une chambre en rdc, 3 à 4 chambres à l'et́ age, sdd et sdb. Cellier. Garage et parking.Chauffage par géothermie. Pvc double vitrage et velux.TRES BON ETAT.Libre rapidement. Classe énergie : C Réf. : 108513 PRIX : 382 000 €

REIMS CAPUCINS - Maison ancienne de caractère de 10, 11 pièces principales comprenant salon, salle à manger,cuisine, bureau, 6 ou 7 chambres, 2 sdb et 1 sdd.Sous-sol avec 1 cave voutée.Verrière.Jardin et grand garage pour 3 voitures.Grenier.Libre rapidement. Classe énergie : C

Réf. : 106466

PRIX : 928 000 €

LOCATIONS 03 26 04 38 70 APPARTEMENTS

CENTRE VILLE - Dans un beau particulier rémois, appartement de type T5 comprenant : entrée, salle à manger, cuisine meublée, WC, salle de douche, 2 chambres. A l'étage, chambre parentale avec salle de bains et WC, grande pièce de réception avec verrière et moulure. Loyer : 1200 € + 55 € charges + 900 frais de notaire DIAGNOSTICS EN COURS DE REALISATION

PROCHE CENTRE VILLE - Appartement de type studio au 1er étage comprenant entrée, salle de bains avec WC, pièce à vivre, cuisine, cave, place de parking. Loyer: 360 € + 65 € charges + 360 € frais de notaire DPE : D (151) GES : D (35) SUPERFICIE : 32.24 M² PROCHE CENTRE VILLE - Appartement de type 2 au 2ème étage gauche sans ascenseur comprenant entrée, séjour, cuisine, salle de bains, WC, une chambre. Loyer 550 € + 30 € charges + 502.50 € frais DPE : D (193.38) GES : E (45.25) SUPERFICIE : 53.25 M²

SECTEUR POMMERY - Appartement de type 2 au 2ème étage avec ascenseur comprenant : entrée, buanderie, salle de bains, WC, kitchenette, séjour, une chambre, garage en sous-sol. Loyer : 550 € + 60 € de charges + 502.50 € de frais de notaire DPE : E (246) GES : C (12) SUPERFICIE : 45.60 M²

SECTEUR POMMERY - Appartement de type 2 au 1er étage comprenant séjour, une chambre cuisine, dressing, salle de bains, WC, balcon, cave, une place de parking. Loyer : 480 € +85 € de charges + 450 € de frais de notaire DPE : C (102) GES : D (23) SUPERFICIE : ENVIRON 57 M²

DANS RÉSIDENCE AVEC VERDURE - Appartement 2 pièces de 47 m2+balcon exposition est-ouest. Séjour, chambre, cuisine, salle de bains. Cave. Rafraichissement à prévoir. Classe énergie : D Réf. : 100516 PRIX : 94 000 €

SECTEUR COURLANCY - dans petite résidence, appartement 2 pièces avec terrasse, vue sur parc, séjour, chambre, coin cuisine, wc et salle de bains. Parking. Chauffage électrique. Classe énergie : F Réf. : 97528 PRIX : 110 000 €

DANS SECTEUR RECHERCHÉ - Particulier 6 pièces en pierre, séjour de 30 m2 avec cuisine ouverte. 5 chambres aux étages, 1 sdb,2 sdd. cave. chauffage central au fuel. fenêtres en PVC. Classe énergie : E Réf. : 41286 PRIX : 280 000 €

SECTEUR POMMERY - Appartement de type studio, en rez-dechaussée comprenant : entrée avec placard, cuisine équipée et meublée, salle de douche avec WC, pièce à vivre, balcon, cave. Loyer : 360 € + 65 € charges + 375 € € de frais de notaire DPE : D (218.54) GES : E (51.14) SUPERFICIE : 32.47 M²

SECTEUR CLAIRMARAIS - Appartement de type 3 au 2ème étage comprenant entrée avec placard, séjour ouvrant sur le balcon, cuisine meublée, deux chambres, salle de bains,WC, parking. Loyer 675 € + charges 60 € + frais de notaire 437.50 € DPE : C (137) GES : B (8) SUPERFICIE : 61.36 m²


29 x

oisirs L

re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°311 du 28 juin au 4 juillet 2013

Chiner

Le vin de l'Hebdo

xChassenay d'Arce Pinot Blanc extra brut millésime 2005 Pinot noir, pinot meunier, chardonnay, tout le monde connaît. Il s'agit des cépages les plus répandus de l'appellation champagne. Mais quelques autres, dits anciens, existent aussi et toujours, certes en très petites quantités : arbane, petit meslier, pinot gris, pinot blanc. A Chassenay d'Arce, dans l'Aube, les vignerons ont préservé quelques parcelles de pinot blanc. Et l'oenologue de la maison le fait revivre en élaborant une cuvée rare, un Pinot blanc, extra brut. Les flacons du millésime 2005 - cette cuvée ne sera produite à l'avenir que lors des très bonnes années, et systématiquement en millésime (pas d'assemblage d'années différentes). L'assemblage est donc composé à 100% de pinot blanc issu d'une sélection de parcelles dont les vignes ont été plantées entre la fin des années 50 et le début des années 70. Les raisins ont été vinifiés dans la tradition champenoise. Les fermentations malolactiques ont été partiellement bloquées, et la vinification a été en partie réalisée sous bois. Vieillie pendant plus de cinq ans en cave, cette cuvée a reçu un dosage extra brut (5 g) pour conserver le caractère de ce rare cépage. A la dégustation, seul, il surprend et demande un temps d'apprivoisement, pour oublier tout ce que l'on sait du champagne « traditionnel ». Le Chassenay d'Arce Pinot blanc extra brut millésime 2005 offre une robe jaune clair et de légers reflets gris-verts. L'effervescence est généreuse, à bulles fines. Le nez est frais, élégant, complexe et laisse engager des arômes de fleurs blanches, d'une pointe d'anis, de miel. En bouche, le vin est léger, équilibré, fruité. Cette cuvée particulière, confidentielle (8 000 cols) a déjà trouvé de nombreux amoureux chez les chefs cuisiniers qui le proposent, par exemple, avec des plats à base d'asperges, des poissons, des crustacés.

DIMANCHE 30 JUIN 51150 AIGNY Brocante

51160 AY Brocante Vide-greniers

51300 BIGNICOURT SUR MARNE Brocante

51340 BIGNICOURT SUR SAULX Brocante Vide-greniers 51110 BOULT SUR SUIPPE Marché aux puces

51000 CHÂLONS EN CHAMPAGNE Brocante Vide-greniers 51330 CHARMONT Brocante Vide-greniers

51230 CONNANTRE Brocante Vide-greniers

51480 CUMIERES Vide-greniers Vide-celliers

51400 DAMPIERRE AU TEMPLE Vide-greniers 51200 EPERNAY Foire aux livres

51310 LES ESSARTS LE VICOMTE Vide-greniers 51210 MECRINGES 5e brocante

51480 NANTEUIL LA FORET Brocante 51480 OEUILLY Brocante Vide-greniers 51330 POSSESSE Vide-greniers 51480 POURCY Brocante

51150 TOURS SUR MARNE Brocante Vide-greniers

Champagne Chassenay d'Arce 11, rue du Pressoir 10 110 Ville sur Arce. Tél. 03 25 38 34 75. E-mail : champagne@chassenay.com.

H o ro s c o p e

S udoku Solution n° 310

51100 REIMS VIDE GRENIERS

xBélier du 21.03 au 20.04 Surtout, ne vous engagez pas si vous n'avez pas pris le temps de la réflexion. Vous pourriez perdre le contrôle sur les événements. Si vous ne pouvez pas changer les circonstances extérieures, changez votre réaction !

xTaureau du 21.04 au 20.05 Aujourd’hui, faites preuve de self-control, sinon vous pourriez déclencher une petite crise. Si certaines personnes vous irritent, c'est peut-être votre intransigeance qui en est la cause. La patience sera de mise. xGémeaux du 21.05 au 21.06 Vous êtes sur le point de prendre une décision radicale, mais à contre cœur. Il vous est sans doute difficile de vous résoudre à quitter votre poste. Pourtant, la situation dans laquelle vous vous trouvez est difficile à vivre.

xCancer du 22.06 au 22.07 Les astres vous exhortent à une plus grande ouverture et franchise dans la relation à l’autre. Soyez honnête, même si parfois la vérité peut blesser. Plus tard, on vous montrera une vraie reconnaissance, pour votre sincérité. xLion du 23.07 au 22.08 Cette semaine, les questions financières seront à l'ordre du jour. La situation risque de s’aggraver si vous ne réagissez pas. La solution réside peutêtre dans une meilleure gestion de vos dépenses.

xVierge du 23.08 au 22.09 La meilleure façon de tourner les choses à votre avantage, sera de tenir vos engagements. Certaines décisions seront irréversibles, donc réfléchissez avant de vous engager. Etudiez particulièrement tous les détails, avant la moindre signature !

51140 TRESLON Vide-greniers

51800 VERRIERES Vide-greniers

51300 VITRY LE FRANCOIS Vide garage

xBalance du 23.09 au 22.10 Vous aurez l’occasion de vous intégrer au sein d'une nouvelle équipe afin de pouvoir vous ouvrir à de nouvelles perspectives. Et il vous sera facile de faire accepter vos idées.

xScorpion du 23.10 au 22.11 Recourir à l’un de vos amis sera le meilleur appui, pour vous aider à surmonter certains obstacles. Même si vous n’avez pas le support voulu, ne baissez pas les bras et faites preuve d’ouverture.

xSagittaire du 23.11 au 22. 12 Vous avez le vent en poupe et vous obtiendrez tout ce que vous désirez. Ouvrez grands les yeux et soyez à l’écoute de votre univers car l’imprévu est au programme. Celui-ci vous permettra d'améliorer votre situation. xCapricorne du 23.12 au 20.01 Demandez-vous ce dont vous avez vraiment besoin dans une relation. Et cela vous poussera aussi à vous demander, ce que vous, vous aurez à offrir. Cette introspection vous permettra d’y voir plus clair sur le plan affectif.

xVerseau du 21.01 au 19.02 Sur le plan affectif, la semaine est placée sous le signe de la romance. Vous allez vivre des moments exquis car vous retrouverez la complicité, une des bases d’une relation harmonieuse.

xPoissons du 20.02 au 20.03 Le domaine professionnel est positivement aspecté. Cependant, vous serez dans l'obligation de prendre quelques décisions fermes. Benoit MELVHILLE


30 x

C inéma

re i m s. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°311 du 28 juin au 4 juillet 2013

Les horaires x du 26/06/2013 au 2/07/2013

Pa t r i c k Va n l a n g h e n h ove n

BROKEN CITY

Genre: Policier - Pays: USA - Durée: 1H49 Réalisateur: Allen Hughes - Acteurs: Mark Wahlberg, Russell Crowe, Catherine Zeta-Jones. Billy Taggart, un ex-flic devenu détective privé, enquête pour le maire de New York, sur l’adultère de sa femme. Allen Hughes évite le côté vintage ou bourrin, pour se rapprocher un peu plus du cinéma engagé de Sidney Lumet, moins percutant qu’à ses débuts avec Menace II Society.

Gaumont Place d’Erlon

Moi moche et méchant 2 TLJ:13:50, 20:05 2D 15:55, 18:00, 22:15 Les petits princes TLJ:13:40, 15:40, 17:40, 20:00,(Sauf Jeudi) 22:00 Broken City TLJ:13:40, 16:15, 19:45, 22:00 Les Stagiaires TLJ: 13:50, 16:30, 19:10, 21:45 Dark Skies (-12 ans) TLJ:13:45, 15:50, 17:55, 20:15, 22:20 Munch 150 diffusion jeudi : 20:00 Man of Steel 3D TLJ:14:00, 20:15 2D 17:00 The Bay TLJ: 13:40, 17:50 (sauf jeu), 22:20 (sauf jeu) La Grande Boucle TLJ:15:40, 19:45 (Sauf Jeu)

12 ANS D’ÂGE

Genre: Comédie - Pays: France - Durée: 1H25 Réalisateur: Frédéric Proust - Acteurs: François Berléand, Patrick Chesnais, Anne Consigny. Charles et Pierrot, copains comme cochons, se retrouvent à vivre en live leur slogan fétiche, « profiter de la vie et rire de tout ». Un bon cru malgré son air de déjà vu, dans le style de la comédie italienne, entre rire et mélancolie. Il doit beaucoup à ses deux acteurs principaux.

Gaumont Parc Millésime

World War Z (Avant Première) jeudi : 19:15 Moi moche et méchant 2 dimanche : 10:55,TLJ: 13:25, 15:40, 17:50, 20:00, 22:10 2D dimanche : 11:20, TLJ: 13:50, 16:05, 18:15 La marque des anges dimanche : 10:55 TLJ: 14:10, 16:50, 19:30, 21:45 Les beaux jours dimanche : 11:10, TLJ 13:55, 16:10, 18:10, 20:15, 22:15 Né quelque part mercredi : 16:00, 18:05, 20:00, 22:00 jeudi : 18:05, 20:00, 22:00 vendredi : 18:05, 20:00, 22:00 samedi : 16:00, 18:05, 20:00, 22:00 dimanche : 16:00, 18:05, 20:00, 21:55 lundi : 16:00, 18:05, 20:00, 21:55 mardi : 16:00, 18:05, 20:00, 21:55 Man of Steel 3D dimanche : 11:00 TLJ: 14:15, 17:30, 21:00 2D dimanche : 10:40, TLJ 13:30, 16:20, 19:10, 22:00 Joséphine dimanche : 11:10, TLJ 14:05, 16:15, 18:20, 20:20, 22:20 Star Trek Into Darkness dimanche : 10:45 TLJ, 13:45, 19:15(sauf jeu) 2D 16:25, 22:10 The Bling ring TLJ 20:20, 22:20 After Earth dimanche : 11:05 TLJ: 14:20, 16:40, 19:00, 21:30 Very bad trip 3 dimanche : 11:05, TLJ 13:40, 15:50, 18:00, 20:10, 22:20 Epic, la bataille du Royaume secret mercredi : 13:35 samedi : 13:35 dimanche : 11:15, 13:35 lundi : 13:35 mardi : 13:35 Fast and Furious 6 dimanche : 11:15, TLJ: 14:00, 16:45, 19:25, 22:05

DARK SKIES (-12 ANS)

Genre: S.F - Pays: USA - Durée: 1H36 Réalisateur: Scott Charles Stewart - Acteurs: Keri Russell, Josh Hamilton, Dakota Goyo. Après l’esprit frappeur de Paranormal Activity, ce sont des extraterrestres qui viennent perturber avec les mêmes ficelles la quiétude d’une gentille famille américaine. Nouvelle arnaque ou génie, je réserve mon verdict, de toute façon, intelligents comme vous êtes, vous foncerez à la première séance.

LA MARQUE DES ANGES

Genre: Thriller - Pays: France - Durée: 1H Réalisateur: Sylvain White - Acteurs: Gérard Depardieu, JoeyStarr, Héléna Noguerra. Deux enquêtes se rencontrent. Lionel Kasdan et la mort d’un chef d’orchestre au tympan détruit, et Frank Salek agent d’Interpol traquant un réseau de kidnappeurs d’enfants. Le tout sur fond de mystère et de Seconde Guerre mondiale, adapté d’un des premiers romans de Grangé. Peu original, chacun roule sur son savoir faire, le film plaira aux aficionados du genre.

CINÉMA OPÉRA

Before Midnight VO Mer,Lun:13:45 17:45 21:45 Jeu,Lun:13:45 15:55 19:55 Ven:15:35 17:45 21:45 Sam:17:10 21:30 Dim:15:35 19:35 21:45 12 ans d’âge Mer,Lun:13:55 15:45 17:35 19:25 Jeu,Mar:15:40 17:30 19:20 21:10 Ven:13:55 17:30 19:20 21:10 Sam:13:55 15:45 19:20 21:10 Dim:13:55 15:45 17:35 21:10 Les beaux jours Mer,Dim:14:00 15:55 19:35 21:30 Jeu,Lun:14:00 15:55 17:50 19:35 Ven:15:45 17:40 19:35 21:30 Sam:14:00 17:35 19:30 21:25 Mar:16:25 18:15 20:10 Né quelque part Merdi:17:50 21:15 Jeudi:13:55 21:40 Vendredi:14:00 15:45 Samedi:15:50 17:35 Dim:17:50 19:25 Lundi:19:45 21:15 Mardi:13:55 22:00 Man of Steel 3D VO Mer, Sam,Dim:15:10 18:00 20:50 Jeu,Ven,lun,Mar:14:10 18:00 20:50 The Bling ring VO Mercredi, Lundi:15:55 19:55 Jeudi,Mardi:18:05 22:05 Vendredi:13:45 19:55 Samedi:15:20 19:20 Dimanche:13:45 17:45 Ploddy la voiture électrique mè̀ne l’enquête Samedi:13:45 L’inconnu du lac (-16 ans) Mer,Dim:16:35 Jeu:18:35 Ven:21:35 Sam:13:50 Lun:19:30 Mar:21:05 La boite à malice Mer,Sam,Dim:14:10 Shokuzaï : Celles qui voulaient oublier VO Lundi:16:40 L’Attentat VO Jeu:13:50 Sam:18:20 Mar:16:20 Shokuzaï- Celles qui voulaient se souvenir VO Lundi:13:50 Le passé Mer,Dim:18:35 Jeu,lun:21:30 Ven:13:50 Sam:15:50 Gatsby le Magnifique VO Mer,Dim:13:50 Jeu:15:50 Ven:18:50 Sam:20:20 Mar:18:20 Mud VO Vendredi16:20 Dimanche:21:05 Mardi:14:00 L'écume des jours Mer:21:05

gros plan

x

BEFORE MIDNIGHT

Genre: Romance - Pays: USA - Durée: 1H48 Réalisateur: Richard Linklater - Acteurs: Julie Delpy, Ethan Hawke, Seamus Davey-Fitzpatrick.

Ils se croisent dans un train, avant que le soleil se lève. Elle en descend pour l’accompagner dans une déambulation poétique dans les rues de Vienne, avant que le soleil se couche. Neuf ans plus tard, ils se réunissent à Paris. Neuf nouvelles années viennent de couler comme un fleuve tranquille, ils sont mariés et raccompagnent Hank, le fils de Jesse, à l’aéroport. Avant minuit, dans cette petite île grecque ils auront de nouveau franchi un pas. C’est d’abord la douleur de la séparation pour Jesse, ce fils qu’il ne voit qu’entre deux avions, qui relance l’avenir du couple. C’est un nouveau travail prometteur pour Céline après le temps consacré aux deux jumelles qui sommeillent à l’arrière. Ils devront choisir, avant que ne sonne minuit. Entre un déjeuner entre amis, une escapade du couple enfin seul dans une chambre d’hôtel avec vue sur la mer. Ils auront remis sur la table du buffet de la vie la notion du couple. La dernière phrase de Céline sonne-t-elle comme un glas ou un jeu pour redonner du sens à la vie à deux ? Le film plus attendu cette semaine, le public s’accroche aux pas de Céline et Jesse comme un voyage à travers la vie à deux. D’abord l’émerveillement de la découverte de l’autre Before Sunrise, puis sa quête Before Sunset, et aujourd’hui, c’est quoi un couple dix ans après, Before Midnight.  À travers des longs plans-séquences où les dialogues ciselés s’accrochent comme autant de reflets, de questionnements sur ce qu’est un couple. Dans la voiture, pendant le déjeuner, différents couples s’exposent, comme autant de facettes à vivre à deux. Cette longue variation poétique en prose s’achève avec nos deux amoureux, quand le soleil se meurt dans l’horizon et que minuit sonne. Ils finissent par remettre en cause leur relation. Est-ce le clap de fin ou un nouveau départ ? La dernière phrase de Céline résonne comme une prémonition : « Toujours là ? » Notre coup de cœur cette semaine, à ne pas louper.

LES PETITS PRINCES

Genre: Comédie Dramatique - Pays: France Durée: 1H30 - Réalisateur: Vianney Lebasque Acteurs: Paul Bartel (II), Reda Kateb, Eddy Mitchell. JB, jeune prodige du ballon rond de 16 ans, rejoint un centre de formation où évoluent les futurs espoirs de demain. Un lourd secret risque de compromettre ses chances de carrière prometteuse. C’est un film classique mais sincère dont l’écriture assure une certaine véracité. A soutenir.

LES STAGIAIRES

Genre: Comédie - Pays: USA - Durée: 1H59 Réalisateur: Shawn Levy - Acteurs: Vince Vaughn, Owen Wilson, Rose Byrne. Deux quadras commerciaux au chômage à cause d’internet accumulent les clichés du genre et se retrouvent à faire équipe avec des geeks encore plus clichés. Une bonne grosse pub pour Google, cette comédie banale n’a pas de quoi fouetter une geekette.


31 x

ortrait P

re i m s. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N°311 du 28 juin au 4 juillet 2013

Malte Penot-Lacassagne, vainqueur du concours Les Jeunes Reporters du Tour

Un jeune reporter au coeur de la Grande Boucle

vent amateur du Tour de France depuis son enfance. «  Cette passion pour le vélo me vient de mon père. De ce côté-ci de ma famille, on est des dingues de cyclisme ! Ensemble, nous suivons chaque année l'épreuve à la télévision. » Parallèlement, Malte reconnaît s'intéresser «  depuis longtemps  » à l'information en général, et « aux actualités sportives en particulier  ». «  J'aime aussi beaucoup écrire, notamment des articles de presse. » Un blog ouvert avec un ami et relayé sur le réseau social Twitter lui permet de faire ses premières armes et d'aiguiser sa plume. xVoici l'incarnation idéale de l'expression Aussi, quand l'occasion se présente de par« lier l'utile à l'agréable ». Son mois de juil- ticiper au concours Les Jeunes Reporters let, Malte Penot-Lacassagne risque fort de du Tour en mars dernier, décision est rapine pas le voir passer, tant l'effervescence dement prise pour le journa-liste en devenir de relever le défi. « L'an qui l'attend devrait l'occuper (et probablement le combler) « Ça va être du 7 h - passé, j'avais rencontré les Jeunes Reporters sur le à plein temps. Choisi avec minuit non-stop ! » Tour de France, sur le vilcinq autres adolescents (au total quatre Français, un Belge et une lage-départ à Pau, où j'étais en vacances. Luxembourgeoise) par des représentants du Ils m'avaient expliqué ce qu'ils faisaient et journal l'Équipe et d'ASO (Amaury Sport en quoi consistait leur mission. Ça m'avait Organisation), l'orga-nisateur du Tour de beaucoup intéressé. » Une lettre de motivaFrance et du concours, le jeune homme tion, un essai sur un article de 300 mots et prendra le départ du Tour de France pour une caricature de presse plus tard, le voici retenu pour participer aux épreuves finales suivre la course pendant toute sa durée. Sa mission ? Jouer au journaliste, ou plutôt se déroulant dans les locaux du journal devenir un vrai journaliste puisque, loin l'Équipe, à Paris. Malte fait à ce moment d'être des vacances, l'aventure qui l'attend partie des 30 sélectionnés sur les 150 canne lui laissera pas le temps de croiser didatures initiales. Pour l'anecdote, l'une les bras. «  On va devoir réaliser de A à Z des épreuves consistait encore à dessiner un journal qui sortira tous les deux jours, une caricature de presse. Cette fois, notre des interviews à la rédaction d'articles, finaliste opte, dans son illustration, pour la de la prise de photos au montage des pages représentation d'un maillot jaune en lamen infographie.  » Le journal en question, padaire, car le nouveau maillot de leader du baptisé A notre Tour, sera publié à 1 000 Tour est fluorescent cette année, et l'arrivée exemplaires et distribué dans les villes- parisienne se fera de nuit. « J'imagine que étapes du Tour de France. Une véritable les juges ont dû privilégier l'idée à la qualaubaine pour ce passionné de cyclisme, fer- ité du dessin, autrement je comprends

Trois semaines intenses. C'est ce que s'apprête à vivre Malte, jeune lycéen rémois et seul champardennais figurant parmi les six vainqueurs nationaux du concours Les Jeunes Reporters du Tour. Une sélection lui permettant de devenir un véritable journaliste, ambassadeur du quotidien l'Équipe, pour le 100e Tour de France débutant ce samedi.

xRepères Malte a 15 ans, bientôt 16. Né à Biarritz en octobre 1997, le jeune homme grandit près de La Rochelle avant de venir habiter à Reims, où ses parents s'installent. Professeurs tous les deux, son père travaille à Paris III-Sorbonne nouvelle et sa mère à l'Université de Reims Champagne-Ardenne. Scolarisé en première scientifique au pensionnat du Sacré-Coeur, Malte a passé cette année ses épreuves anti cipées du baccalauréat avant de partir juste après, mercredi 26 juin, pour Porto-Vecchio en Corse, première étape de son aventure avec l'Équipe. Sa participation aux Jeunes Reporters du Tour fait suite à sa sélection officielle au concours, le 14 avril dernier. Après l'obtention de son bac l'an prochain, Malte envisage d'ores et déjà une orientation vers des études supérieures de journalisme, spor tif de préférence.

Meubles - Salons - Literie - Sdb - Cuisine - Placard

Malte © l'Hebdo du Vendredi

pas  », concède-t-il humblement. Pendant à travers la France, découvrir la Corse que les trois semaines de course, Malte et ses je ne connais pas (le Tour passe cette année partenaires seront présents chaque matin au pour la première fois par l'Ile de Beauté). » village-départ, à l'arrivée, et devront réalis- Point d'orgue de ces mémorables instants er leur journal en respectant des dead- qui l'attendent, l'interview confirmée du line imposées. « Ça va être du 7 h - minuit directeur du Tour de France, Christian en non-stop. Une vraie expérience de jour- Prud'homme, et celles, espérées cette fois, naliste en accéléré où nous devrons nous des coureurs que Malte admire : « C'est vrai que si je pouvais même trouver nos sujets, échanger avec des champidécrocher nos interviews, Un job à temps plein ons comme Edvald Boassonréussir à monter dans les Hagen (Norvégien), Chris camions des équipes... On aura deux professionnels et une attachée de Froome (Britannique, favori du Tour cette presse avec nous, heureusement. L'idée année), Alberto Contador (Espagnol, vainsera de faire vivre, de rendre compte des queur en 2009) ou Thibault Pinot (jeune coulisses et la vie du Tour, de l'intérieur. » Français sur qui de nombreux espoirs de le S'il appréhende légèrement la fatigue, vu la voir succéder à Bernard Hinault sont tâche qui l'attend, le lycéen rémois est fondés). Quoiqu'il en soit, je sais que je surtout impatient de débuter cette expéri- vais vivre de super moments. C'est une ence. «  Ce qui me plait le plus, c'est l'am- vraie chance qui m'est offerte et je suis très biance, la possibilité de vivre le Tour de heureux de pouvoir en profiter. » l'autre côté de la barrière, pas en tant que public mais cette fois comme ambassadeur de l'Équipe. L'opportunité aussi de voyager Aymeric Henniaux



L'Hebdo du Vendredi, Reims, numéro 311