Page 2

2x

H umeurs ÉDITO

xVoyage en ballon

Cette semaine a été riche en actualité footballistique. Et à la veille de la 36e journée de Ligue 1, souhaitons d'abord ici aux Rémois de faire encore un pas vers le maintien à Lille, et aux Troyens de continuer à nous faire croire au miracle ; qu'ils marchent sur l'eau (!) à Ajaccio. Mais avant ces échéances qui nous intéressent particulièrement, l'histoire du ballon rond retiendra peut-être que cette semaine a été celle de la transition. D'un côté, l'un des derniers gardiens du temple, Sir Alex Ferguson, annonce son départ en retraite. Il a parfois irrité, mais quel éleveur de champions ! Sans jamais perdre de vue l'idée qu'en jouant bien, Manchester United gagnait souvent à la fin. De l'autre côté, il y a le football français, en tout cas une grosse partie. L'affaire de l'épaule de Leonardo contre l'arbitre Castro, déjà. Mais là, je me méfie. En 1998, tout le monde avait vu l'erreur de l'arbitre d'un Brésil - Norvège, coupable d'avoir sifflé un penalty inexistant. Tout le monde, sauf une caméra, qui avait donné raison à l'arbitre. Si ça se trouve, c'est l'arbitre qui s'est jeté contre le dirigeant du PSG... Ensuite, pourquoi diable les Bleus de 2010 ne seraient pas montés dans le bus quand on voit qui dirige ? Monaco remonte en élite, d'autres clubs jalousent l'avantage fiscal, alors les instances réclament un déménagement du siège social. Sinon, c'est 200 millions ! Mais d'après la FFF, c'est Monaco qui a proposé un chèque pour qu'on n'appelle pas les déménageurs. C'est pas moi, c'est lui ! En attendant, les dirigeants du football français oublient totalement, d'une part, qu'il existe des accords politiques entre la France et la Principauté, et que le football passe après, et puis en forçant Monaco à déménager, le foot français risque d'exposer son règlement à la législation européenne qui dit clairement (article 48 du Traité de Rome) qu'une société est libre de s'installer dans un autre Etat européen dans le but de bénéficier d'une législation avantageuse. Chiche, on y va, et tous les clubs de L1 déménagent qui en Suisse, qui au Luxembourg, qui à... Monaco ! Dernière chose : avec la qualification d'Evian pour la finale de la Coupe de France, j'aurais pu prédire que Troyes en ferait autant, pour nous offrir des jeux de mots à mourir de rire jusqu'à la fin du mois (finale le 31 mai). Mais la prédiction ne vaut rien : l'adversaire de Troyes, en demi-finale, c'est Bordeaux, et les jeux de mots buvables marchent aussi. Tony Verbicaro

La météo Vendredi Lundi

Q

Samedi

9° 13°

Mardi

7° 14°

5° 12° 9° 17°

Dimanche Mercredi

7° 13°

5° 16°

ualité de l’air

3

Vendredi 10 mai

Samedi 11 mai

Dimanche 12 mai

Bonne

L’indice varie de 1 – très bonne qualité de l’air à 10 – très mauvaise qualité de l’air.

L’h ebdo du ve ndredi édité par la SARL BMDR Editions Journal hebdomadaire gratuit d’information locale Siège social : 195, rue du Barbâtre à Reims

T él. 03 26 36 50 13 E-mails : Rédaction : redaction@lhebdoduvendredi.com Publicité : publicite@lhebdoduvendredi.com Newsletter : newsletter@lhebdoduvendredi.com Directeur de la publication : Frédéric Becquet (fb@lhebdoduvendredi.com) Journalistes : Julien Debant, chef d’édition Reims (julien.debant@lhebdoduvendredi.com) Tony Verbicaro, chef d’édition Châlons/Epernay (tony.verbicaro@lhebdoduvendredi.com) Aymeric Henniaux (aymeric.henniaux@lhebdoduvendredi.com) Responsable commercial : Philippe Dudel (philippe.dudel@lhebdoduvendredi.com) Commerciale : Laurianne Laggia (laurianne laggia@lhebdoduvendredi.com) Responsable diffusion : Yoann Ruin (yoann.ruin@lhebdoduvendredi.com) Administration : Martine Bizzarri - Infographiste : Anne Rogé Parution le vendredi matin Imprimé par IPS à Amiens

w ww.l hebdo duvendredi.com

w w w. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N°304 du 10 au 16 mai 2013

Le chiffre -12

Ce n'est pas la diminution des immatriculations en Champagne, chiffre comparé entre les mois de mars 2012 et mars 2013. Mais ça intéresse davantage la Champagne, puisqu'il s'agit de la baisse des expéditions de bouteilles de champagne comparaison faite pour le troisième mois de l'année. Le CIVC indique que 16,3 millions de cols ont été expédiés en mars 2013. Dans le détail des marchés, les pays tiers maintiennent leur progression (+1,5%), mais les classiques s'effondrent : France (-17%), et Union européenne (-11,2%). Ramenés sur un an, entre mars 2012 et mars 2013, il a été expédié 307 millions de flacons, soit -3,3% par rapport à la période mars 2011 - mars 2012.

Coup d'œil sur le monde xBouteilles à vendre à l'Elysée

Le Palais Présidentiel dispose d'une cave, réaménagée en 1995, dans laquelle reposent près de 12 000 bouteilles des meilleurs crus français, et d'autres, plus modestes. Les 30 et 31 mai prochains, une partie de cette prestigieuse cave (près de 1 200 bouteilles, soit un dixième du contenu total) sera mise aux enchères à l'Hôtel Drouot à Paris. Parmi les lots annoncés, des bouteilles de Petrus 1990 estimées à 2 200 euros pièce, mais également d'autres crus à des prix plus raisonnables (à partir de 15 euros). Parmi la sélection, une majorité de Bourgogne et de Bordelais. Des vins qui ont tous, précise la salle Drouot, étaient servis à la table du président de la République. La vente de ces bouteilles permettra de renouveler le stock de la cave présidentielle avec des crus moins chers. L'Elysée promet ainsi que l'excédent sera reversé au budget de l'Etat.

xA part ça, tout va bien Lors du scrutin visant à élire les nouveaux députés parlementaires d'Islande, Jon Gnarr, maire de la capitale de l'île, Reykjavik, n'a pu s'empêcher de faire parler de lui en arrivant dans le bureau de

vote...déguisé en Jedi. Plus précisément, c'est le personnage d'Obi Wan Kenobi, issu de la saga Star Wars que l'élu a souhaité imiter. Une stratégie de communication avec un message caché ? Point du tout. Dans une interview accordée à un journal local juste après son vote, le premier magistrat de Reykjavik, ancien comédien et punk-rocker a déclaré s'être habillé en Jedi « juste pour que tout le monde puisse découvrir [son] côté amusant ». Maire depuis 2010, le curieux personnage s'était alors fait élire sans programme et avec une unique promesse : celle d'apporter un ours polaire au zoo de la ville. Que la Force soit avec lui...

xUn coup dans le nez

Scott Napper est un biochimiste enseignant dans l'université de Saskatchewan, dans l'Ouest canadien. Jusque là tout va bien. Sauf que son dernier projet vise à reconnaître l'utilité de manger ses crottes de nez pour renforcer son système immunitaire. Là d'un coup, ça devient louche. Le scientifique a ainsi récemment rendu public un projet visant à étudier l'effet de l'absorption du mucus nasal par voie orale, afin de voir si celui-ci permet de lutter plus efficacement

contre les invasions microbiennes. Même dit avec de jolis mots ça n'en devient pas sexy pour autant. Lucide, le canadien reconnaît que la phase la plus dure pour valider son hypothèse sera de trouver des volontaires pour tenter l'expérience...

xBesoin d'un délai ? Qui a dit que Pôle Emploi n'était pas disposé à faire un effort pour ses inscrits traversant quelques difficultés financières ? Certainement pas cette demandeuse d'emploi ayant touché il y a plusieurs mois un trop perçu de 2 648 euros. Afin de rembourser cette somme due, l'agence nationale pour l'emploi lui a proposé un échelonnement mensuel, à raison d'un centime d'euro par mois. Soit, en respectant à la lettre l'échéancier, un remboursement prévu pour s'achever d'ici plus de 22 000 ans ! La proposition de Pôle Emploi, bien que surprenante, est en tout cas bien réelle, le courrier reçu par la demoiselle au chômage précisant bien qu' « après examen du dossier, nous avons décidé de récupérer cette somme par retenues de 0,01 euro par mois jusqu'à extinction de la dette en cours. »

L'Hebdo du Vendredi, Reims, 304  

L'Hebdo du Vendredi, édition Reims, numéro 304, semaine du 10 au 16 mai 2013

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you