Page 1

PORTES OUVERTES

25 rue Aristide Briand

CORMONTREUIL Vendredi 11 oct.    

du A U Q U O T I D I E N S U R w w w. l h e b d o d u v e n d r e d i . c o m ÉDITION

É P E R N AY n ° 5 1 0 d u 1 1 a u 1 7 o c t o b r e 2 0 1 9

Samedi 12 oct. & Dimanche 13 oct.  

    

    

3 rue des Forgerons - CORMONTREUIL - 06 27 79 04 40 - www.batichampagne.fr

Viteff, cap sur l’innovation

COMMERCE

30 ans d’histoire du centre-ville selon Jack Mod p. 6 DORMANS

La commune attend de nouveaux services publics p. 6 ÉCONOMIE

Le champagne ĂŠchappe aux taxes amĂŠricaines p. 11 AGRICULTURE

Les exploitants marnais crient leur colère p. 12

SPECTACLES Le 15e salon international des technologies des vins effervescents se tiendra du mardi 15 au vendredi 18 octobre, au Millesium d'Épernay. Rendez-vous incontournable des acteurs de la filière, il mettra cette annÊe l'accent sur l'innovation, l'international et l'œnotourisme. p. 4 et 5

Le Salmanazar fait sa rentrĂŠe p. 16


2

Humeurs

ÉDITO Miracle ou mirage portugais ? Si le XXe siècle était celui de la « peur rouge », le XXIe siècle semble être devenu celui du « péril brun ». Un peu partout dans le monde, le spectre de l’extrême droite ressurgit à chaque élection, même dans des pays qui n’étaient pourtant pas habitués au bruit des bottes, comme la Suède et la Finlande. Pourtant, une petite nation européenne résiste encore à l’envahisseur : le Portugal. Certes, pour la première fois depuis la révolution des Œillets et la chute de la dictature salazariste, en 1974, un député d’extrême droite entrera au palais de São Bento, mais le pays reste presque hermétique aux idées nauséabondes de Marine Le Pen et Matteo Salvini. Plus singulier encore, le Portugal est aujourd’hui un vrai pays de gauche qui réussit. Dimanche dernier, le Premier ministre socialiste António Costa a été conforté par ses 36,6 %, soutenu par un puissant bloc d’extrême gauche qui offre à cette coalition 137 des 230 sièges de l’Assemblée de la République. Au fond du trou après la crise financière de 2008, le Portugal affiche aujourd'hui l’une des meilleures santés de la « vieille Europe » : la croissance est vigoureuse (+ 2,4 %), le taux de chômage est bas (6,4 %) et le déficit public s’est presque envolé (0,2 % du PIB). Hausse du salaire minimum, revalorisation des retraites et des minima sociaux, réduction du temps de travail... La politique menée depuis 2015, à l’exact opposé de ce que préconisait pourtant Bruxelles, semble porter ses fruits. Les investissement étrangers, l’arrivée massive de retraités européens (merci Florent Pagny !) et l’expansion du tourisme y sont aussi pour beaucoup. Néanmoins, subsistent plusieurs revers à cette médaille : le boom touristique a développé les emplois précaires et fait flamber le prix de l’immobilier, la dette reste très élevée et le salaire des fonctionnaires est gelé depuis des années. Le miracle a ses limites mais il a le mérite d'exister dans une Europe dominée par les vieilles recettes libérales.

Simon Ksiazenicki

Retrouvez-nous au quotidien sur

www.lhebdoduvendredi.com L’hebdo du vendredi

édité par la SARL BMDR Editions Journal hebdomadaire gratuit d’information locale Siège social : 195, rue du Barbâtre à Reims

Tél. 03 26 36 50 13

Rédaction : redaction@lhebdoduvendredi.com Publicité : publicite@lhebdoduvendredi.com - Newsletter : newsletter@lhebdoduvendredi.com Directeur de la publication : Frédéric Becquet - fb@lhebdoduvendredi.com Edition Reims : Julien Debant, chef des éditions - julien.debant@lhebdoduvendredi.com Edition Châlons : Sonia Legendre - sonia.legendre@lhebdoduvendredi.com Edition Epernay : Simon Ksiazenicki - simon.ksia@lhebdoduvendredi.com Service commercial : Emilie Fressancourt - emilie.fressancourt@lhebdoduvendredi.com Fanny Chrapkiewicz - fanny@lhebdoduvendredi.com Responsable diffusion : Alexandre Percheron - distribution@lhebdoduvendredi.com Administration : Martine Bizzarri Community Management : Dixie Bonnette - Infographiste : Anne Rogé Parution le vendredi matin - Imprimé par l’imprimerie de L’Union Provenance du papier : Suéde. Les papiers utilisés sont certifiés PEFC/FSC. Taux de fibres recyclées : supérieur à 70%.

Du 11 au 17 octobre 2019 >> www.lh ebdoduve ndre di. c o m

La startup Winalist lève 500 000 €

© Winalist

Qu’elle a grandi la startup champenoise Winalist ! Lancée en 2017 à Aÿ par Nicolas Manfredini, cette plateforme internet qui propose des réservations d’activités œnotouristiques dans toute la France vient de réaliser une première levée de fonds de 500 000 €, auprès de partenaires privés et de la Banque publique d'investissement (BPI). Celle-ci a permis à l’équipe de s’agrandir : neuf personnes travaillent aujourd’hui pour Winalist, installée à l’incubateur d’entreprises Village by CA, à Bezannes. Ce « Airbnb de l’œnotourisme », qui recense actuellement 80 domaines viticoles, annonce qu’en juin prochain, les utilisateurs pourront réserver une activité auprès de plus de 400 domaines viticoles.

Un Grand repas pour la Champagne

Le footgolf investit les greens de Reims - Bezannes

Pour la deuxième année consécutive dans la Marne, 19 000 Grand repas seront servis ce jeudi 17 octobre dans des cantines scolaires, étudiantes, hospitalières, administratives, d’entreprises et dans des restaurants du département. Cet événement, né à Tours il y a quatre ans et proposé par l’association Le Grand repas, vise à valoriser et transmettre le patrimoine gastronomique français à travers un grand déjeuner commun et local, servi le même jour. En Champagne, un menu faisant la part belle aux recettes et produits du territoire a été mis sur pied (lentillon de © Anne-Emmanuelle Thion Champagne, poisson à la champenoise, tomme des Ardennes et pain d’épices) qui pourra ensuite être adapté selon les contraintes de chaque restaurateur. Le parrain national de cette édition 2019 © AFFG est Thierry Marx tandis que c’est le chef des Crayères Philippe Mille qui a été Discipline qui consiste à envoyer un ballon de choisi, en Champagne, pour participer à cette journée de sensibilisation. football dans un trou avec le moins de frappes Infos : legrandrepas.fr. au pied possible, le footgolf se joue depuis plusieurs années en compétition. Le UGolf de C'est le nombre de specta- Reims - Bezannes accueillera ainsi, ces samedi teurs qui ont assisté à l'un 12 et dimanche 13 octobre, les 30e et 31e étapes des concerts organisés à de la Footgolf Cup 2019, une compétition orgal'occasion de la 30e édition nisée à travers toute la France et qui se clôturera, du festival des Flâneries du 9 au 11 novembre, à Grasse (Alpes-MariMusicales de Reims, dont times). Parmi les participants, quelques-uns des 15 000 pour le seul concert membres de l’équipe de France de footgolf, pique-nique au parc de championne du monde en titre et qui a récemChampagne. Un bilan posi- ment échoué en finale de l'Euro face aux An© Axel Coeuret tif que les organisateurs cé- glais, mais également l’ancien joueur du Stade lèbreront à leur façon, samedi 19 octobre, à l'occasion d'un grand concert hors de Reims, Antoine Devaux. Début des compétifestival organisé à la basilique Saint-Remi, en compagnie du prestigieux or- tions à 8 h 30. Infos : www.footgolf-france.fr. chestre d'harmonie de la Garde Républicaine.

32 044

Ce ette his e stoire es st aussi s la vô ôtrre ! D SP DI PONIBLE P chez h z votre librrairre e! Caisse mutuelle marnaise d’assurrance siège social : 3 cours d’Ormesson CS 70216 - 51010 Châlons-en-Champagne cedex - 03 26 69 50 50 agences : Châlons-en-Champagne, Château-Thierry, Épernay, Reims, Rethel, Sézanne, Vitry-le-Françoiss

Calendrier des dédicaces de l’auteur sur

cmma.fr


4

À la une Champagne

Les incontournables du Viteff 2019 La 15e édition du salon international des technologies des vins effervescents se tiendra du mardi 15 au vendredi 18 octobre, au Millesium d'Épernay. Près de 23 000 visiteurs sont attendus durant ce rendez-vous incontournable pour les acteurs de la filière champagne qui mettra à nouveau l'accent sur trois thématiques : l'international, l'œnotourisme et l'innovation. L’inauguration La traditionnelle coupe du ruban, qui a été programmée le mardi 15 octobre, à 10 h, cette année, est toujours l’occasion de se rendre compte de l’importance du Viteff pour le département et la région. De nombreux élus et décideurs économiques seront de nouveau attendus pour inaugurer ce rendez-vous qui devrait rassembler, à l’occasion de cette 15e édition, plus de 23 000 visiteurs pendant quatre jours. Au sein du Millesium, 27 000 m2 seront réquisitionnés pour accueillir les 390 exposants qui représenteront l’ensemble de la filière des vins effervescents. Matériels viticoles, vinicoles et de mise en bouteille, produits et accessoires nécessaires à la viticulture, l’élaboration, l’embouteillage et la commercialisation des vins, bâtiments et produits à caractère général, services, marketing… Rien ne sera oublié. C’est également lors de cette journée inaugurale que seront remis les prix à l’innovation (lire en page 5). Zoom sur l’international Salon à vocation internationale, le Viteff 2019 proposera une journée consacrée à l’étranger, le mercredi 16 octobre. Parmi les 23 000 visiteurs attendus, on devrait compter environ 15 % d’étrangers, intéressés par le champagne

Le 15e Viteff devrait réunir plus de 23 000 visiteurs et de nombreux décideurs politiques et économiques. © l'Hebdo du Vendredi

mais également la production d’autres vins effervescents, tels le crémant français, le cava espagnol, le prosecco italien, le sekt allemand et des vins belges. La Belgique a en effet été

Publireportage

Le VITeff, passerelle des métiers à l'emploi Le VITeff est un formidable rendez-vous pour les professionnels de la vigne et ceux qui souhaitent le devenir. Cette 15e édition multiplie les échanges avec les entreprises grâce à l'action de la Maison de l'emploi et des métiers d'Epernay.

Q

Le salon fait se rencontrer professionnels du vin et candidats à l’emploi.

ui n'a jamais rêvé d'un grand salon où l'interaction et la rencontre humaine. Ces actions tester des métiers avant de se lancer sont dirigées et animées par les élèves des organismes de formations du territoire, les partenaires dans la vie professionnelle ou de prendre le risque d'en changer ? Si c'est le monde de la régionaux au cœur du développement de l'œnotourisme et les acteurs de l'emploi. vigne et des industries connexes au Prendre son Un programme riche alliant des viChampagne qui vous intéresse, le VITeff, salon international des techavenir en main sites guidées animées par un binôme viticulture/industrie, l'innovation nologies des vins effervescents, vous permet de réaliser ce rêve au stand de la Passerelle avec le Robot Pepper ou encore un plateau TV ! des Métiers à l'Emploi. Durant 4 jours en effet, « Les visiteurs peuvent ici prendre concrètement cette Passerelle vous facilite l'accès au savoir-faire leur avenir en main et il y aura un suivi de ces renviti-vinicole « du pied de vigne jusqu'à la bouteille contres !» conclut Aurélie Henry. Que l'on se desde champagne » comme aime à le répéter Aurélie tine au travail d'un technicien de cave ou au Henry, chargée de projet. « Toutes les animations marketing digital, candidats et professionnels proposées ont pour but de mettre les jeunes et les échangent des mots, des gestes... et des cv, avec le moins jeunes en lien direct avec les même objectif, faire vivre encore longtemps la entreprises,poursuit-elle, une manière pour les passion du vin. candidats à l'emploi ou à un stage de se frotter à la réalité du terrain. »  Viteff 2019, du 15 au 18 octobre au Millesium Et les terrains peuvent-être nombreux entre le trad'Epernay. Tarif : 18 € (invitation sur demande). vail traditionnel des ceps et l'usage de l'intelligence Maison de l'emploi et des métiers d'Epernay artificielle dans les vignes ! Outre le fameux bar à et sa région - 11, rue Jean Moët, 51200 Epernay jobs pour consulter des centaines d'offres et dépoTél. 03 26 54 85 85 ser son cv, les différents ateliers mettent en avant www.facebook.com/Passerellemetiersemploi

désignée comme invitée d’honneur. Une dégustation de vins effervescents belges sera conduite, de 11 h 30 à 13 h, par des membre de l’Union des œnologues de France et de l’Association des vignerons de Wallonie, qui revendiquent une production annuelle de plus d’un million de flacons. « Même si la production d’effervescents est anecdotique pour le moment en Belgique, il y a des choses intéressantes qui se développent et les Belges sont très intéressés par le matériel champenois », justifie Sofia Ribeiro, responsable du Viteff. Une table ronde consacrée à l’international se tiendra également à 14 h. La veille, une conférence centrée sur le Brexit, animée par la grande reporter, Marion Van Renterghem, et trois spécialistes du monde du vin et du champagne, s’interrogera sur « La fin de l’idylle anglo-champenoise ? ». L’œnotourisme sur toutes les lèvres L’œnotourisme est devenu un aspect tellement incontournable du champagne qu’il s’est fait une large place dans ce salon pourtant dédié aux technologies des vins effervescents. La journée du jeudi 17 octobre sera d’ailleurs consacrée à cette thématique. La communauté de communes voisine de la Grande Vallée de la Marne (CCGVM), basée à Aÿ, y sera associée étroitement puisqu’elle proposera deux sessions d’ateliers (9 h 30 à 12 h 30 et 16 h à 17 h 30, au Sparking lab, lire ci-dessous) avec des experts pour tout savoir sur les activités

œnotouristiques. La CCGVM s’offrira également un petit coup de projecteur en présentant, à 15 h 30, son futur centre d’interprétation sensorielle des vins de Champagne, Le Pressoir, qui ouvrira ses portes en 2021. Prestataires, startups locales et nationales, agences départementales et régionales du tourisme et offices de tourisme seront également présents pendant toute la durée du salon. Focus sur l’innovation avec le Sparkling lab Vitrine de ce que le territoire fait de mieux en matière de technologies liées aux vins effervescents, le Viteff a évidemment fait de l’innovation son fer de lance. Cette année, un chapiteau de 300 m2, baptisé Sparkling lab, permettra de mettre en avant les acteurs les plus dynamiques dans les domaines de la viticulture, la viniculture, le packaging, le marketing, le numérique ou encore l’œnotourisme. « Le Sparkling lab servira à montrer la filière de demain », image Sofia Ribeiro. Mini-salon dans le salon, il accueillera plusieurs espaces dédiés à l’œnotourisme, le travail partagé et l’événementiel et même un espace de détente. Conférences, tables rondes et ateliers y seront organisés et les lauréats du prix à l’innovation (lire en page 5) y seront valorisés.

Simon Ksiazenicki

Déjà du nouveau pour le Viteff 2021 Lors de la présentation de cette 15e édition du Viteff, le 23 septembre dernier, la CCI Marne en Champagne avait annoncé avoir trouvé un accord avec UCIA Expos, l'organisatrice de la Foire de Châlons, pour créer une nouvelle agence événementielle qui serait notamment chargée d’organiser le Viteff en 2021. Afin de valoriser la filière des vins effervescents, le duo étudie déjà de nouveaux projets qui nécessiteront l’apport de partenaires privés. En apprendrons-nous plus lors de ce Viteff 2019 ?


Du 11 au 17 octobre 2019 >> www.lh ebdoduve ndre di. c o m

Le muselet à trois branches fait son apparition La maison Mélan-Moutet, dont le siège est à Reims, va être récompensée d'un prix à l'innovation, lors du 15e Viteff, pour sa dernière invention, un muselet à trois pattes. Il devrait être commercialisé d'ici la fin de l'année.

Les lauréats du prix à l'innovation 2019 Catégorie viticulture : Vitibot (Reims) pour Bakus, un robot 100 % électrique et 100 % autonome est dédié aux travaux viticoles. Il est conçu pour effectuer différentes tâches et dans un premier temps le travail du sol.

l

l Catégorie œnologie : Œno concept (Mardeuil) pour Remulab, un système robotisé qui permet d'améliorer le remuage des bouteilles de champagne. Il permet de visualiser le déplacement et le comportement du dépôt et ainsi d’adapter le programme de remuage.

E

st-ce une petite révolution qui est à l’œuvre en Champagne ? Depuis que Adolphe Jacquesson a imaginé, en 1844, les premiers muselets en remplacement des peu résistantes ficelles de chanvre pour maintenir les bouchons en liège des bouteilles de champagne, celui-ci n’a plus beaucoup bougé. La maison Mélan-Moutet, spécialiste du bouchage alimentaire, dont le siège est implanté à Reims et les usines de fabrication installées dans les Vosges, entend bien changer cela. « Le muselet a très peu évolué depuis sa naissance, constate Clovis Malherbe, le directeur commercial de l’entreprise pour la partie champagne. Dans un esprit global de réduction des intrants (produits qui interviennent dans le processus de fabrication), nous allons commercialiser un muselet à trois branches qui va réduire de 15 à 20 % le poids d’un muselet classique, à quatre branches. » Le produit a été baptisé muselet Yo, en référence à la petite plaque en plastique en forme de Y qui maintenait son sommet à l’origine et qui a finalement disparu, mais aussi à la « génération Y », censée être concernée par la réduc-

Le muselet Yo à trois pattes pèse 15 à 20 % moins lourd que les coiffes en fer traditionnelles. © l'Hebdo du Vendredi

tion des emballages. L’invention, qui ressemble à s’y méprendre à un muselet classique à quatre pattes, a été imaginée par un viticulteur aubois, Pierre-Éric Jolly. « Il cherchait à industrialiser sa production et on a repris le brevet, explique M. Malherbe. On a dû fabriquer des machines spécifiques car aucune n’existe pour développer des muselets à trois branches. Ça fait plus de deux ans qu’on travaille dessus. » Le produit pourrait être mis en vente d’ici la fin de l’année civile et c’est bien évidemment Pierre-Éric Jolly qui sera le premier client de la maison Mélan-Moutet. L’entreprise familiale, fondée en 1880, aime à rappeler

que l’innovation « fait partie de [son] ADN. » C’est elle qui a breveté la cartouche de bouchage sécurit, plus connu sous le nom de bidule, ce petit bouchon en plastique qui ferme hermétiquement chaque bouteille lors du tirage, l’une des premières étapes de la fabrication du champagne. Aujourd’hui, environ 50 % de sa production est liée à l'activité champenoise, le reste concernant le bouchage alimentaire (eaux, jus de fruits, vins, lait…). La société assure qu’elle produit une bonne moitié des bidules utilisés en Champagne et voit forcément grand pour son nouveau muselet. « On est équipé pour en faire quelques mil-

l Catégorie innovation technologique : LBM Industries (Reims) pour Robot encartonnage, une encaisseuse de bouteilles couchées multiformats qui oriente les bouteilles étiquettes vers le haut dans le carton et met en place une feuille de protection pour préserver l’habillage.

Catégorie marketing et services : EOS (Dizy) pour Harmony, un sur-bouchon en métal destiné aux bouteilles de grands formats, à partir des jéroboams. Le dispositif permet d’harmoniser le haut du flacon dans un souci d’esthétique.

l

Catégorie coup de cœur : maison MélanMoutet (Reims) pour Muselet Yo, un muselet à trois pattes.

l

lions », livre Clovis Malherbe. Le muselet à quatre branches vit-il ses dernières heures ?

S.K


6

Société

Du 11 au 17 octobre 2019 >> www.lh ebdoduve ndre di. c o m

Commerce

Jack Mod, mémoire vivante du centre-ville Boutique de vêtements pour hommes ouverte en 1989, Jack Mod est l'un des plus anciens magasins d'Épernay. Autant dire que ses deux gérants sont bien placés pour parler de l'évolution du commerce et du centre-ville sparnaciens.

S

ource d’inquiétude ou d’espoir, le centreville d'Épernay est un sujet qui revient régulièrement dans les discussions lorsque l’on évoque le présent et l’avenir de la capitale du champagne. Comparée à d’autres villes de même strate, Épernay dispose d’un centre encore dynamique. « Le taux de vacance des cellules commerciales est assez faible, environ 6 % », nous confiait récemment Jacques Fromm, l’adjoint au maire en charge du commerce. Ce mois d’octobre 2019 coïncidera avec deux événements marquants pour le commerce local : la fermeture de la société Royer (lire l’Hebdo du vendredi n° 509) et les 30 ans de la boutique Jack Mod. Le magasin de vêtements pour hommes fait lui aussi figure d'institution dans le paysage sparnacien. Ouvert en octobre 1989 par Jacques Allait, décédé il y a 3 ans, Jack Mod est aujourd’hui géré par deux commerçants : Jean-Mathieu Gabriel, présent depuis le début, et Sébastien Michaut qui a débuté comme vendeur lorsqu'il était jeune. « Je ramenais des vêtements que je vendais à l’internat de Châ-

L'enseigne est ouverte depuis trois décennies dans la rue Capitaine‐Deullin. © l'Hebdo du Vendredi

lons à des copains, s'amuse Sébastien. J’ai tout apcommerce, lui aussi, a évolué au fil des années. « À pris ici : la vente, la compta’, les vitrines et même une époque, tout était “made in France” et il n'y la couture car il y a un atelier à l’étage. » Au début avait que des indépendants, se remémore JeanMathieu. L’arrivée des des années 1990, le centre-ville d’Épernay « Avant, il n’y avait que franchises et du marché chinois, qui était beaun’avait pas grand-chose à des indépendants » voir avec ce qu’il est decoup moins cher, a modivenu aujourd’hui. « Esfié notre clientèle car thétiquement, ça a beaucoup changé, assure certains ont préféré se tourner vers les chaînes. » Si les usages ont changé, l’enseigne, elle, a tenu Jean-Mathieu. Au début, il n’y avait personne dans notre rue. On n’avait qu’une petite loupiotte et on bon. Elle deviendra bientôt la plus ancienne bouse sentait bien seuls en hiver ! On a vraiment senti tique de vêtements d'Épernay puisque Windsor, la différence quand le centre-ville a été refait. » Le 70 ans au compteur, vient de fermer ses portes. Le

Commerce

La braderie des vendanges joue les prolongations

L

es vendanges sont loin derrière nous mais la traditionnelle braderie du même nom se tiendra ce lundi 14 octobre, dans le centreville d’Épernay. Ce rendez-vous, proposé chaque année depuis des temps immémoriaux, est organisé par les Vitrines d’Épernay, l’association de commerçants qui réunit 94 adhérents. Des places René-Cassin à Léon-Bourgeois, une grosse centaines d’expo- La braderie des vendanges est le pendant automnal de la sants, majoritairement des braderie de la Saint‐Jean, qui se tient en juin. © l'Hebdo du Vendredi vendeurs itinérants, seront présents durant toute la journée, de 9 h à 19 h. On y retrouvera des vêtements, des chaussures, des parfums, des accessoires de mode, des bijoux, des produits artisanaux ou encore de la petite restauration. Et même la star des produits locaux : du champagne. Cette année, une buvette sera installée près de la médiathèque Simone-Veil, à l’angle de la place Hugues-Plomb, où pourront être consommés, sur place, café, thé, soft, bière et champagne, donc. Une nouveauté qui pourrait permettre d’animer un peu plus le centre-ville d’Épernay, habituellement calme le lundi, jour de repos hebdomadaire pour de nombreux commerçants. Certains seront ouverts exceptionnellement pour profiter de l’afflux de badauds lors de cette braderie des vendanges, dont le succès sera en grande partie conditionné par la météo. Attention pour les automobilistes, la circulation et le stationnement seront interdits, le lundi, de 4 h du matin à 21 h 30, dans les rues et places adjacentes qui seront occupées par la braderie.

EN BREF Travaux en série dans les rues d'Aÿ La ville d’Aÿ-Champagne va procéder à des réfections de voirie à partir du mardi 15 octobre, dans les trois communes issues de ce regroupement. Cela concernera les rues de la Noue, Allard, Abel-Chabrolle, des Mureaux et le parking du Jard à Aÿ, les parvis de la maison de Mareuil et de la bibliothèque et le boulevard de l’Est à Mareuil-sur-Aÿ et la rue du Mont-Charlier à Bisseuil. Elles seront fermées à la circulation et au stationnement, progressivement, jusqu’à la mi-novembre. Des informations complémentaires seront données sur le site internet de la commune.

Emmaüs sauve les meubles à Tours-sur-Marne

Les compagnons et les amis d'Emmaüs de Tours-sur-Marne organisent une grande vente consacrée aux meubles ce samedi 12 octobre, de 14 h à 17 h 30, dans leurs locaux du 6, rue Saint-Antoine. Des meubles de salon et de salle à manger, commodes, vaisseliers, armoires et tables en bon état seront proposés à -50 %. Comme chaque

secret de cette longévité ? « On fait du bon travail, répond Sébastien qui gère également l’atelier de couture et fait encore du sur-mesure, comme cette fois où il a retouché, pour un culturiste, une chemise nécessitant un tour de bras de… 57 cm ! On habille tous les hommes, du 34 au 56, et on sait ce qui marche puisqu'on est toute l’année dans la boutique. Chez nous, les gens trouvent ce qu’ils veulent sans avoir à monter à Reims. » Selon le commerçant, la mutation des centre-villes est normale, inéluctable. « Aujourd’hui dans le centre d’Épernay, il n’y a plus de boutiques de sport mais il y a cinq parfumeries, par exemple. Les usages changent. Heureusement, on a la chance d’avoir des vignes autour de la ville qui ont empêché les zones commerciales de se développer et permis de conserver un centre-ville vivant. » Lequel voit déferler, depuis quelques années, de nombreux touristes qui ne venaient pas d’aussi loin auparavant. Le fameux « effet Unesco ». « On a vu beaucoup de Japonais cette année alors qu’avant, on en voyait un tous les 5 ans, estime Jean-Mathieu. Les voyageurs ont le temps et font désormais du tourisme commercial. » « Les touristes viennent pour le champagne mais il faut aussi leur proposer autre chose, ajoute Sébastien. Il faut permettre à l’économie locale de rester dans le centre-ville. » Comment développer le tourisme, sans oublier les Sparnaciens ? Un défi majeur qui attend les futurs décideurs.

Simon Ksiazenicki

deuxième samedi du mois, les stands mercerie et rétro seront ouverts à la vente. Infos : 03 26 58 61 81.

Sensibiliser les collégiens à la sécurité civile à Dormans En lien avec les services de l'Etat et de l'Education nationale, le centre de secours et le collège Claude-Nicolas Ledoux de Dormans lancent un dispositif de sensibilisation à la sécurité civile. Concrètement, les jeunes pourront suivre, sur le temps scolaire, une formation à la prévention des risques, aux missions des services de secours et aux gestes de premier secours. L'idée, à moyen terme, étant aussi de recruter de nouveaux candidats chez les sapeurs-pompiers volontaires.

Le Département cherche des familles d'accueil Le Conseil départemental de la Marne lance un appel aux habitants qui souhaiteraient devenir accueillants familiaux pour les personnes âgées ou en situation de handicap. Le principe ? Héberger les citoyens qui ne peuvent plus vivre seuls – sous réserve d'obtenir l'agrément nécessaire - et partager du temps avec eux, moyennant rémunération. Deux réunions d'information sur ce dispositif se tiendront vendredi 11 octobre à 14 h à Châlons (salle Philippe Amelin, rue Just Berland) et jeudi 17 octobre à 14 h à Reims (maison du Département, rue Carnot).


REIMS

Maison Bouley

LES EXPERTS DE LA MAISON

CUISINE - DRESSING - MOBILIER - LITERIE - CARRELAGE SALLE DE BAIN - DÉCORATION - CHAUFFAGE - POÊLE À BOIS

Mobilier Petitcolin

Marzin habitat Mercedes Ténédor

CORMONTR

EUIL

Campanile

SA Vanny

Petitcolin Brushi

Poêle à granulé

Bruschi Créations

MAISON BOULEY Literie

SA Vanny Chauffage

ÉPERN AY

Bouley

Brico Dépôt

REIMnSy

murig

Marzin Habitat

S.A.

Vanny

C H AU F FAG E


8

Société

Du 11 au 17 octobre 2019 >> www.lh ebdoduve ndre di. c o m

Service public

Bientôt plus de services publics à Dormans ? La commune est candidate à l'accueil d'une Maison France services qui remplacerait la Maison de services au public existante. Une labellisation qui pourrait voir le jour au 1er janvier 2020.

ment ouverts un jour par semaine) à La Chaussée-de-Damery, Châtillon-sur-Marne et Montmort-Lucy. La nouvelle structure pourrait s’installer dans les actuels locaux de la trésorerie de Dormans puisque cette activité va prochainement quitter la commune pour être recentrée à Épernay.

C

’est l’une des réponses apportées par le président de la République à la crise sociale des Gilets jaunes. Le 25 avril dernier, à l’issue du Grand débat national, Emmanuel Macron avait notamment annoncé la création d’un réseau Maison France services qui doit permettre d’améliorer l’accessibilité aux services publics, notamment dans les zones rurales et moins peuplées. Il viendrait remplacer le dispositif déjà existant de Maison de services au public (MSAP), qui compte actuellement 1 390 lieux d’accueil dans l’Hexagone. La nouvelle structure Maison France services doit aller plus loin dans l’accompagnement des citoyens et dans le regroupement des services de l’État, des collectivités et de tous leurs partenaires. Ainsi, les élus de la communauté de communes des Paysages de la Champagne, basée à Dormans, ont voté, lors du dernier conseil communautaire, une demande de labellisation de leur actuelle MSAP en Maison France services, à partir du 1er janvier 2020. Le président Christian Bruyen a

Simon Ksiazenicki Réorganisation des Finances publiques

On compte actuellement 1 390 Maisons de services au public en France, dont celle de Dormans. © l'Hebdo du Vendredi

parlé de « montée en gamme », détaillant également ce qu’offrirait la Maison France services. Celle-ci devrait proposer au minimum les services de neuf partenaires (soit trois de plus que la MSAP) que sont La Poste, Pôle emploi, la MSA (sécurité sociale agricole), le Cnav (assurance retraite), la Cnam (assurance maladie), la Cnaf (allo-

cations familiales), le ministère de l’Intérieur, de la Justice et de l’Action et des Comptes publics. La Maison France services devrait également être ouverte 24 heures par semaine au minimum et accueillir deux agents polyvalents qui organiseraient des permanences dans les trois autres points d’accueil du public (actuelle-

1 5ÈME

ÉDITION

Alors que la trésorerie de Dormans sera prochainement fermée, élus du territoire de Dormans et représentants des Finances publiques de la Marne se sont rencontrés mardi dernier afin de discuter de ce projet de réorganisation. À partir de 2020, la MSAP (qui devrait devenir une maison France services, lire par ailleurs) accueillera un agent des Finances publiques deux journées et demie par semaine afin de répondre aux questions des usagers en matière d’impôts locaux et de fiscalité. Pour les questions plus complexes, un rendez-vous par téléphone ou visioconférence sera mis en place. Enfin, le bureau de tabac La Tabatière est candidat pour offrir un point de paiement de proximité, permettant aux usagers de régler leurs avis d’imposition et factures de produits locaux (cantine, crèche…), en liquide (jusqu’à 300 €) et par carte bancaire.

mardi

vendredi

15 5 18 OCTO OBRE 2019

Ep pernay

- LE MILLESIUM -

Du pied de vigne vign ne à la bou uteille de e champagne champagne, une effe fferve vescencce de méttiers !

 Formations ad daptées

STOCKS LIMITÉS - RÉSERVATIONS DU 9 OCTOBRE AU 10 NOVEMBRE 2019

(1) (2) Voir conditions en agence.

 Démonstratio ons métierss

VINOTILUS - 27, rue Porte Lucas - Épernay - 03 26 57 60 37 contact@vinotilus.fr - www.vinotilus-voyages.fr

 Emplois qualifi fiés

Renseignem g ments et retrait t it d d’invitation ’i it ti Maison de l’emploi et des métiers d’’Epernay 11 rue Jean Moët

03 26 54 85 85 0

©Logo : CochetConcept - Création graphique : CCI MARNE

 Bar à jobs


9

Société

Du 11 au 17 octobre 2019 >> www.lh ebdoduve ndre di. c o m

Mécénat

Deux tableaux offerts au musée La maison de champagne de Venoge a fait don de deux copies de tableaux qui seront prochainement exposées au musée du vin de Champagne et d’archéologie régionale. Sur ces œuvres, le précieux nectar y est peint pour la première fois.

S

i on parle beaucoup de gros sous lorsqu’on évoque le mécénat du château Perrier, qui accueillera en son sein le futur musée du vin de Champagne et d’archéologie régionale d’Épernay, on évoque moins les dons en nature des mécènes. La maison de champagne de Venoge, propriété du groupe Lanson-BCC, 277,5 M€ de chiffre d’affaires en 2018, a choisi de faire les deux. En novembre dernier, une convention de mécénat avait été signée entre la ville d’Épernay, la Fondation du patrimoine et la maison installée sur l’avenue de Champagne depuis 1899 concernant ces deux volets : 100 000 € pour la restauration de l’ancienne chambre de Charles Perrier qui deviendra un espace consacré à la dégustation, l’imaginaire et la création artistique et le don de deux copies de tableaux, estimées à 50 000 €. Une générosité qui offrira quelques contreparties à la maison de Venoge. Les reproductions du « Déjeuner d’huîtres  » de Jean-François de Troy et du « Déjeuner de jambon » de Nicolas Lancret, peints

La copie du « Déjeuner d'huitres », dévoilée à la maison de Venoge. © Ville d'Épernay

tous les deux en 1735, ont ainsi récemment quitté la maison de Venoge pour rejoindre le centre de conservation du musée. Président du champagne de Venoge, Gilles de la Bassetière raconte pourquoi ces deux copies étaient exposées au cœur de l'hôtel particulier du 33 de l'avenue de Champagne. « C’est Louis XV qui, le 23 mai 1728, a autorisé la mise en bouteille et le transport des vins de champagne en bouteille. C’est l’acte de naissance du champagne. Ces deux tableaux, commandés par Louis XV pour Versailles, sont aussi les deux premiers où l’on voit apparaître une bouteille de champagne mousseux. Il était donc évident pour

de Venoge d’avoir une copie de ces morceaux d’histoire chez nous, explique-t-il. Ils nous disent beaucoup sur la manière de consommer le champagne en 1735. On constate que le champagne était déjà un symbole de fête. » Représentant deux scènes de repas aristocratiques, ces peintures apportent des éléments documentaires majeurs pour la connaissance des arts de la table et de la chasse au XVIIIe siècle. Si les originaux sont conservés au musée Condé, à Chantilly (Oise), les copies pourront être admirées dès février prochain, au musée d'Épernay.

EN BREF Municipales : Jonathan Rodrigues chef de file de l'UDI Adjoint au maire d’Épernay en charge du développement durable et élu à l’agglomération délégué à la transition écologique, Jonathan Rodrigues a été désigné chef de file pour les élections municipales (15 et 22 mars) par son parti, l’Union des démocrates et indépendants (UDI). « Chef de file, pas tête de liste, tient-il à préciser. L’UDI a récemment organisé sa commission nationale d’investiture qui devait désigner des chefs de file. Nous seront des interlocuteurs locaux pas forcément des têtes de liste. » L’élu sparnacien rappelle que lors de la Foire de Châlons, Jean-Christophe Lagarde, le président de l’UDI, avait annoncé que si Franck Leroy, ancien de l'UDI, remettait son mandat en jeu, il serait soutenu par le parti de centre droit. « L’équipe municipale ne parle pas encore de ces élections. On a encore des dossiers importants à mener », assure M. Rodrigues qui n’est donc, pour l’heure, pas candidat à l’élection municipale.

Simon Ksiazenicki

* Selon autorisation préfectorale. (1) Reprise 3 500 € minimum de votre véhicule actuel pour l’achat d’un Opel Crossland X neuf. Offre non cumulable, réservée aux particuliers, dans le réseau Opel participant, valable sur une sélection d’Opel Crossland X en stock, pour une commande jusqu’au 28/10/2019 et une immatriculation jusqu’au 31/10/2019. Plus d’information sur Opel.fr.Conso mixte gamme Crossland X (l/100 km) NEDC : 4.0/5.7 et émissions mixtes CO2 (g/km) NEDC : 102/118.

OPEL CHAMPAGNE AUTOMOBILES GROUPE TENEDOR Avenue Maréchal Joffre - 51200 EPERNAY


10

Société

Du 11 au 17 octobre 2019 >> www.lh ebdoduve ndre di. c o m

Patrimoine

Nouvelle feuille de route pour la Mission Unesco La Mission Coteaux, Maisons et Caves de Champagne a rassemblé, mercredi, élus et décideurs locaux. L'occasion d'énoncer quelques perspectives pour la conservation de ces biens inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l'humanité.

L

’Unesco est un outil formidable pour le respect de valeurs universelles. Ce qui fait sa force, c’est qu’elle ne règne en rien, elle incite. Aujourd’hui, on ne peut plus obliger les gens, il faut une démocratie incitative. » Pierre-Emmanuel Taittinger a beau devenir lyrique lorsqu’il évoque l’Unesco, tout le monde ne saisit sans doute pas ce que la Mission Coteaux, Maisons et Caves de Champagne, qu’il préside, réalise au quotidien. Créée en 2008 pour porter l’inscription sur la Liste du patrimoine mondial de l’humanité, l’association a vu ses efforts récompensés en juillet 2015, mais son travail ne s’est pas arrêté là. Depuis, elle œuvre pour faire vivre cette inscription et gérer ce bien. C’est dans cette optique qu’elle organisait sa seconde conférence territoriale, mercredi dernier, à Bezannes, en présence de nombreux élus et décideurs des mondes économique, du champagne, du tourisme, de l’urbanisme ou encore du patrimoine. Une matinée

La conférence territoriale de la Mission Coteaux, Maisons et Caves de Champagne, au Village by CA de Bezannes. © l'Hebdo du Vendredi

d’échanges qui a permis de faire le point sur Amandine Crépin, la directrice de la Mission. Désormais, on doit identifier de nouveaux les 34 actions entreprises depuis 2015 (dans projets communs pour tout le les domaines de la protection du patrimoine, de la mise en territoire à travers une Un guide de valeur des biens, de la valoriconvention-cadre qu’on essation culturelle, du dévelopl'embellissement père présenter d’ici deux ans, lors de la prochaine confépement touristique…) et sur pour 2020 rence territoriale. » Une celles à mener. «  Le properspective qui paraît loingramme d'actions qu’on avait taine mais qui s'explique par l'abondance des imaginé en 2013 pour valoriser le territoire est quasiment réalisé en intégralité, se félicite acteurs impliqués et des thématiques que la

Mission souhaite aborder. Afin d’associer le plus d'acteurs à sa mission de préservation, la Mission a dévoilé une autre nouveauté. « Nous allons créer un outil, un guide qui sera disponible partout dans l’AOC Champagne, afin d’offrir des préconisations, de recommandations pour l’embellissement de notre territoire, détaille Pierre-Emmanuel Taittinger. Cette publication devrait être disponible dans le courant de l’année prochaine. L’embellissement, c'est lutter contre les verrues paysagères qu’on voit tous les jours et auxquelles on ne fait plus attention. Il faut simplement une prise de conscience de tout un chacun pour embellir notre territoire. » Si la conférence territoriale a permis d’aborder l’embellissement paysager, le tourisme, l’économie ou encore la viticulture, un autre sujet préoccupe Pierre-Emmanuel Taittinger. « J’aimerais que le travail de la Mission Unesco permette d’intéresser les élus et les citoyens à la préservation de la biodiversité car le réchauffement climatique, c’est la Troisième Guerre mondiale. Ce sujet doit concerner tout le monde.  » C’est bien là la mission de l’Unesco, comme le rappelle l’article premier de son acte constitutif : « contribuer au maintien de la paix et de la sécurité en resserrant, par l’éducation, la science et la culture, la collaboration entre nations. »

Simon Ksiazenicki


11

Société

Du 11 au 17 octobre 2019 >> www.lh ebdoduve ndre di. c o m

Économie

Le champagne épargné par les sanctions étasuniennes Le champagne ne fait pas partie des 7,5 milliards de dollars de produits européens qui vont être prochainement taxés à 25 % par les autorités des États-Unis. Pour le moment.

secteur » et appelé « les autorités françaises, européennes et américaines à stopper cette escalade de sanctions commerciales qui ne peut faire que des perdants des deux côtés de l’Atlantique. » Avec un milliard d’euros de chiffres d’affaires réalisé par les vins tranquilles sur le marché américain en 2018, les Français sont les deuxièmes fournisseurs européens des États-Unis, derrière l’Italie. Depuis son arrivée à la Maison Blanche, il y a deux ans et demi, Donald Trump a fait de la guerre commerciale l’une de ses principales armes au service de sa diplomatie.

U

n ouf de soulagement pour le monde du champagne. Jeudi dernier, le Bureau du représentant américain au commerce (USTR en anglais) a publié une liste représentant 7,5 milliards de dollars de produits européens qui subiraient prochainement des hausses de taxes. Figurent dans cet important inventaire, notamment, des vêtements, du linge de maison, des olives, des biscuits, des fromages, des whiskies et… des vins. Les flacons, dont le taux d'alcool est inférieur à 14 %, embouteillées en contenant de moins de 2 litres, se verront ainsi frapper d’une taxe douanière supplémentaire de 25 %, à partir du vendredi 18 octobre. Le champagne, lui, échappera à la surtaxe étasunienne qui ne concerne que les vins tranquilles. Une bonne nouvelle pour l'AOC, car avec 23,7 millions de bouteilles de champagne expédiées en 2018, les États-Unis représentent le premier marché en valeur et le second en volume. Officiellement, le Comité Champagne n’a pas souhaité réagir à cette annonce mais en interne, on refuse de crier victoire : « La liste des produits frappés par cette surtaxe est susceptible d’être modifiée. Le champagne n’y figure pas pour l’instant mais ça ne veut pas dire qu’il n’y sera pas inclus

1 5 ÈM

E

S.K

Ici, les caves du champagne Boizel, qui exporte ses bouteilles Outre‐Atlantique depuis plus d'un siècle. © Illustration l'Hebdo du Vendredi

imposer elle aussi des droits de douane aux prodans un avenir proche », explique un cadre de l'organisme. L’humeur erratique de Donald Trump duits étasuniens. De nombreux secteurs d'activité des différents pays pousse sans doute les acteurs du monde du 23,7 millions de bouteilles concernés se retrouveraient donc victimes champagne à la pruexpédiées en 2018 collatérales d'un dossier dence. Cette sanction amérivieux de 15 ans qui opcaine touche principalement des produits issus de pose l’avionneur européen à son homologue améquatre pays, la France, l’Allemagne, l’Espagne et ricain, Boeing. Lors d’une conférence de presse à le Royaume-Uni, accusés par l’administration Paris, le président de la Fédération des exportateurs Trump d’accorder « des subventions illégales » à de vins et spiritueux en France, Antoine Leccia, a Airbus. L’Union européenne pourrait riposter et déploré « un conflit totalement étranger à notre

En attendant le Brexit... Les États-Unis ne sont pas le seul marché à être scruté avec inquiétude par le monde du champagne, le Royaume-Uni l’est aussi. Depuis le référendum sur le Brexit, les ventes ne cessent de chuter OutreManche, passant de 34,1 millions de cols expédiés en 2015, à 26,7 millions l’an passé. Le RoyaumeUni demeure néanmoins le premier marché à l’export en volume (devant les États-Unis et le Japon), largement accaparé par les maisons, qui s’octroient plus de 85 % du marché britannique. En attendant le Brexit, prévu le 31 octobre prochain, celles-ci auraient choisi de stocker Outre-Manche près de 15 millions de cols pour éviter la rupture au moment des fêtes et des droits de douane démultipliés.

ÉDITION

mardi

vendredi

15 18

OCTOBRE 2019

Epernay LE MILLESIUM

-

LE Rendez-vous international des technologies des vins effervescents viteff.com

Création graphique : CCI MARNE

-

DU MARDI AU VENDREDI

18H30

NOCTURNE JEUDI >21H

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.


12

Société

Du 11 au 17 octobre 2019 >> www.lh ebdoduve ndre di. c o m

Agriculture

L'appel à l'aide des paysans Mardi 8 octobre, plus de 350 exploitants marnais ont (re)dit leur ras-le-bol face à l'agribashing et au désengagement de l'Etat. Ils invitent Emmanuel Macron et Edouard Philippe à venir sur leurs terres pour prendre conscience de leurs difficultés et des projets menés malgré tout.

l'environnement et du travail (ANSES). « On a lancé les Etats généraux de l'alimentation, et après ? Rien de concret ne s'est passé depuis. Sur dix poulets vendus en France, on en a toujours sept qui sont importés. On se réveillera dans quinze ans et on réalisera que la Chine, les EtatsUnis et l'Ukraine ont la mainmise sur l'alimentation mondiale.  » Prochaine étape  ? «  Faire venir Edouard Philippe et Emmanuel Macron une demi-journée sur notre territoire pour leur expliquer la réalité des choses. Qu'il s'agisse de biodiversité, d'innovation ou d'agro-ressources, on possède de vrais projets dans la Marne. » On pense évidemment au pôle IAR de Pomacle-Bazancourt, mais aussi à l'association Symbiose, à Terralab, etc. Les syndicats comptent sur les parlementaires pour relayer leur invitation à l'Elysée et à Matignon.

F

rance, veux-tu encore de tes paysans ? » En posant cette question, les agriculteurs espèrent réveiller les consciences, notamment celles des consommateurs. Et la mobilisation nationale du 8 octobre visait entre autres à dénoncer l'agribashing auquel ils se heurtent de plus en plus. Une réalité, y compris dans la Marne. La Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA) déplore cinq agressions sur ces trois derniers mois. « Sans compter les intrusions illégales dans les élevages, dixit son président, Hervé Lapie. Des activistes extrémistes ont fait sortir les cochons d'une exploitation. La situation est devenue catastrophique. » D'où le hashtag #sauvetonpaysan qui s'invite dans les campagnes, imaginé pour obtenir au moins la considération, au mieux le soutien du grand public et des politiques. Pourtant, les blocages provoqués un peu partout dans l'Hexagone par les tracteurs en colère – 66 devant la préfecture à Châlons - ne vont clairement pas dans ce sens. « Contrairement à d'au-

Les agriculteurs ont réuni leurs tracteurs devant la préfecture de la Marne pour manifester leur colère, ce mardi. © l'Hebdo du Vendredi

date du prochain appel national à manifester) est tres départements, on a plutôt privilégié le diaun autre ultimatum. Malheureusement, c'est la logue ici, en limitant les blocages. » Pas de fuseule façon pour nous d'être enmier ni de purin déversé dans tendus. » les rues ou sur les façades de Sept poulets sur Parmi les problématiques égacertains bâtiments, comme ce lement pointées du doigt par la fut le cas en 2014. Mais le resdix importés ponsable prévient : « Si on approfession : la concurrence déloyale liée aux traités de librepelle vraiment au blocage, ça échange et le désengagement de l'Etat. La risque d'être autre chose. Le rôle des corps intermédiaires, c'est de faire le relais, d'être force de semaine passée, la FDSEA et d'autres acteurs agricoles recevaient le directeur de l'Agence naproposition. Le préfet nous a écoutés et fera remonter nos revendications. Le 22 octobre (ndlr : tionale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de

Sonia Legendre Les budgets consulaires en ligne de mire Le projet de loi de finances 2020 prévoit, entre autres, une diminution de 15 % de la taxe affectée au financement des chambres d'agriculture et la régionalisation de sa collecte. D'une même voix, la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles, les Jeunes agriculteurs et l'Assemblée permanente des chambres d'agriculture appellent les parlementaires à s'y opposer. Dans la Marne, ces mesures pourraient engendrer une baisse de plus de 800 000 euros.

Association

La banque alimentaire, solidaire depuis 35 ans A l'occasion de ses 35 ans la Banque alimentaire ouvre pour la première fois ses portes, mercredi 16 octobre. Dans la Marne, rendez-vous à Reims pour mieux comprendre comment fonctionne cet acteur social incontournable.

puis de les trier avant de les redistribuer. D'autres, moins nombreux, gèrent des domaines plus sensibles à l'image de la comptabilité. « Tous les profils sont les bienvenus, ce qui compte avant tout c'est la volonté d'aider les autres. » Près de 19 600 personnes chaque année dans la Marne en bénéficient, ce qui équivaut à 3,6 millions de repas distribués.

E

4 Portes ouvertes de la Banque alimentaire de la Marne, mercredi 16 octobre, de 10 h à 16 h, 14, rue Maurice Halbwachs, à Reims.

n ce lundi, ils sont une bonne dizaine à s'activer au sein des entrepôts de la Banque alimentaire de la Marne, situés à Reims. Comme chaque jour, les palettes remplies de denrées voyagent d'un camion à l'autre, avec parfois une étape au sein de l'une des chambres froides de l'association. « 1 800 tonnes de nourriture transitent chaque année dans nos locaux avant d'être distribuées à plus de 30 associations et épiceries sociales dans tout le département », indique Bernard Caillat, président de la Banque alimentaire de la Marne. Ce travail quotidien, l'association l'assure maintenant depuis 35 ans un peu partout dans le pays. Aussi, profitant de la journée mondiale de l’alimentation et de la journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire, mercredi 16 octobre, le réseau ouvre ses portes : une première destinée à tous, curieux de mieux comprendre comment fonctionne cette chaîne de solidarité.

J.D

La Banque alimentaire de la Marne ouvre ses portes pour la première fois mercredi 16 octobre. © l'Hebdo du Vendredi

« L'idée est d'honorer le travail de la Banque alidiants de Sciences Po avec qui nous avons signé mentaire dans la lutte contre la précarité et le une convention, des élèves de l'IUT ou encore en gaspillage alimentaire et donc les bénévoles BTS au lycée Libergier ». Si la Banque alimensans qui rien ne setaire de la Marne ne rait possible.  » Ils 1 800 tonnes de nourriture manque donc pas de sont un peu plus de bras, son président distribuées par an précise tout de même 60 bénévoles à œuvrer auprès de la déêtre « en recherche légation marnaise. «  Des retraités pour la permanente de nouveaux bénévoles ». La plupart s'occupe de « ramasser » les denrées auprès des plupart, mais aussi de nombreux jeunes qui viennent chez nous en stage, notamment des étugrands magasins partenaires de l'association,

La grande collecte annuelle en approche Événement phare de la Banque alimentaire, la grande collecte annuelle se déroulera vendredi 29 et samedi 30 novembre. Lors de ces deux jours, près de 2 000 bénévoles sont mobilisés dans plus de 70 magasins de la Marne afin de récupérer auprès des consommateurs des denrées qui manquent à l'association. Cette année, les produits identifiés sont : conserves de plats cuisinés et de poisson, huile, café soluble et produits pour bébé. Chaque année, ce temps fort permet de collecter plus de 100 tonnes d'aliments, soit 10 % des besoins annuels de l'association.


Un monde de gourmandises

6,30€

€ 5,69

23,95€

19,99€

€ 21,55

€ 17,99

Daniel Les recettes de

stérilisé poulet 3 kg

24,99€

ary 1st choice urin 1,8 kg

€ 22,49 tic Pronature Holis on volaille ou poiss 2 kg

Lara adulte dinde 2kg

Large choix de boîtes humides

79,95€

€ 44,95 Arbre à chat Zolux

Reims

Et toujours plus à découvrir...

DIZY

MAGENTA

ÉPERNAY

58 chemin des bas jardins - DIZY 79 avenue du Maréchal Foch - EPERNAY

Sézanne PIERRY


14

Sport

Du 11 au 17 octobre 2019 >> www.lh ebdoduve ndre di. c o m

Football

Footballeur, riche et généreux Le gardien de Dijon, Alex Runarsson, est le seul joueur du championnat de France à reverser 1 % de ses revenus au programme caritatif Common Goal. À travers le monde, le projet prend néanmoins de l'importance.

Q

uand les footballeurs font parler d’eux en dehors du terrain, il est rare que ce soit pour de bonnes raisons. Pourtant, ils sont nombreux à faire preuve de générosité en soutenant des initiatives personnelles ou collectives, comme Alex Runarsson, le gardien de Dijon venu battre le Stade de Reims à Delaune, le 28 septembre dernier (1-2). L’Islandais de 24 ans, arrivé au DFCO à l’été 2018 en provenance du Danemark, n’est pas le plus connu ni le plus brillant des portiers de Ligue 1. Il possède néanmoins la singularité d’être le seul joueur du championnat de France à adhérer à Common Goal, un programme caritatif au principe fort simple : chaque adhérent reverse 1 % de ses revenus à un fonds qui alimente ensuite un réseau d’ONG à travers le monde. « Je donne mon argent à Common Goal et je choisis ensuite l’ONG que je souhaite soutenir, nous a expliqué Le Dijonnais qui a rejoint le programme l’an passé, lorsque son ancien club, le FC Nordsjælland, a décidé de verser 1 % de sa billetterie à Common Goal. Un acte qui a motivé l'entraî-

Le gardien islandais de Dijon, Alex Runarsson, verse 1 % de ses revenus au projet caritatif Common Goal. © l'Hebdo du Vendredi

neur Kasper Hjulmand et Alex Runarsson. « En Sans eux, je ne serais sûrement pas le même et tant que footballeur, on est dans une position ils sont en partie responsables du fait que j’ai choisi de rejoindre privilégiée car on Common Goal. » fait ce qu’on aime et 126 joueurs et entraîneurs, À l'origine de ce proon est bien payé une seule Française pour le faire, exgramme lancé en plique le fils de la léaoût 2017, on regende islandaise Runar Kristinsson, recordman trouve le champion du monde espagnol Juan Mata. Celui-ci a rapidement été imité par d'audes sélections (107). J’ai eu une excellente édutres champions du monde – comme l'Allemand cation de la part de mes parents qui m’ont apMats Hummels et les Étasuniennes Megan Rapris l’importance d’aider et de donner en retour.

pinoe et Alex Morgan –, mais les stars ne sont pas légion dans cette liste. Plus de la moitié des donateurs sont des joueuses, pourtant bien moins payées que leurs homologues masculins, et parmi elles, une seule Française, la gardienne du Betis Séville Méline Gérard. « C’est vraiment dommage car la Ligue 1 est l’un des plus grands championnats au monde et je ne devrais pas être le seul joueur à le faire, regrette Alex Runarsson. Je l’ai déjà évoqué dans le vestiaire mais je préfère ne pas trop en parler. Ce n’est pas à moi de dire aux gens comment dépenser leur argent. » Dernièrement, c’est l’entraîneur allemand de Liverpool, Jürgen Klopp, qui a annoncé qu’il allait rejoindre le mouvement, juste après avoir été sacré entraîneur de l’année 2019 par la Fifa. Une belle « prise » pour Common Goal. « Des gens comme Jürgen Klopp, Megan Rapinoe ou Juan Mata génèrent une belle publicité pour notre projet mais il n’y a pas que les grands noms. Quand on voit “Runarsson, gardien de Dijon”, ça attire aussi l’attention et j’espère que tous ensemble, on pourra intéresser les gens à ce programme », explique le portier dijonnais. De 35 membres à l’issue de la première année, ils sont aujourd’hui 126 joueurs ou entraîneurs et environ 500 supporters au sein de Common Goal. Déjà un beau parcours.

Simon Ksiazenicki

VOTRE AGENCE À REIMS

03 10 57 21 80

* sous réserve d’éligibilité

+ de 25 ans

La confiance

Agréée

GRA ATTUITS www.madisolation.com


15

Sport

Du 11 au 17 octobre 2019 >> www.lh ebdoduve ndre di. c o m

Basket-ball Jeep Elite (4e j.) - Chalon/Saône (15e) - CCRB (9e)

Le CCRB veut surfer sur la Coupe

V

ictorieux de son premier match à domicile, mardi soir, à l'occasion des 32es de finale de la Coupe de France, aux dépens du Portel (81-72), le Champagne Châlons-Reims Basket espère bien prolonger cette dynamique positive lors de son déplacement, samedi soir, à Chalon-sur-Saône. Cédric Heitz et ses joueurs devront se méfier d'une équipe qui, comme l'union marnaise, présente un bilan négatif en championnat après trois journées. Coachée par l'expérimenté Philippe Hervé, cette formation reste sur deux défaites de rang face à Monaco (56-80) et Le Mans (88-80). Deux échecs qui ne doivent pas faire oublier au CCRB que l'élan Chalon a aussi été capable de battre dans son antre, lors de la toute première journée, une belle équipe de Nanterre (75-73).

J.D

4 Chalon-sur-Saône - Châlons-Reims, samedi 12 octobre, à 20 h, à Chalon. Prochain match à domicile, vendredi 18 octobre à Châlons, face à Nanterre.

Vainqueur mardi en Coupe de France, le CCRB espère en champiopnnat, face à l'Elan Chalon. © l'Hebdo du Vendred

Courses d'orientation

Un week-end O'Champagne

l

Trois courses sont au programme du côté de Verzy, dont une nocturne samedi soir. © l'Hebdo du Vendredi

es clubs de Sillery (ASO) et d'Epernay (ENS), en partenariat avec le comité départemental de course d'orientation de la Marne organisent, samedi 12 et dimanche 13 octobre, leur week-end O'Champagne. Les meilleurs orienteurs du Grand-Est, mais aussi de Belgique et des régions voisines s’affronteront au cours des trois courses régionales proposées : un sprint à Verzy (samedi après-midi), une course d'orientation de nuit en forêt à partir de Ville-en-Selve (samedi soir) et une autre longue en forêt de Verzy (dimanche matin). L’événement est ouvert aux licenciés comme aux non-licenciés avec des circuits de tous niveaux (compétition, loisirs, débutants, enfants, adultes, coureurs ou marcheurs, en solo ou en famille). Tarifs : 6/8/10/15€. Infos et inscriptions : asosillery.fr. .

EN BREF Football : les Rémoises au rattrapage à Dijon Battue sur sa pelouse face à Fleury (0-1), un adversaire avec lequel elle va lutter pour se maintenir, l’équipe féminine du Stade de Reims (7e) aura l’occasion de se rattraper ce samedi 8 octobre. Les joueuses d’Amandine Miquel se déplacent sur le terrain du Dijon FCO, une équipe qui n’a pas remporté le moindre match en quatre rencontres, a marqué un seul but et pointe à la 12e et dernière place. Le maintien s’obtiendra face à ces équipes-là.

Basket-ball LF2 : Reims débute son championnat face à Angers Les trois coups du championnat de Ligue féminine 2 seront donnés ce samedi 12 octobre. Lors de cette première journée, le Reims Basket féminin accueillera Angers, au complexe René-Tys (match à 20 h). A noter que ce ne sera pas le tout premier match officiel de la saison du club rémois. L'équipe entraînée par Julien Pincemin a en effet déjà disputé un tour de Coupe de France, dont elle est sortie nettement vainqueur sur le parquet de Graffenstaden (74-54). En 16e de finale, le RBF recevra Landerneau, le samedi 26 octobre.

Roller hockey : les Bombardiers défient les Yétis Après une défaite inaugurale face au champion en titre, Villeneuve (6-1), les Bombardiers ont subi la loi de Rethel

(11-0). Deux échecs attendus mais qui pèsent dans les têtes des Sparnaciens. Alors pour ne pas trop gamberger, une réaction est vivement espérée ce samedi 12 octobre, au parc Maigret (coup d'envoi à 20 h), lors de la venue de Grenoble. Le problème, c'est que les Yétis, comme les précédents bourreaux des Bombardiers, sont toujours invaincus.

Hockey sur glace : les Gaulois reçoivent les Diables Rouges Après avoir passé sans encombre le stade des 8es de finale de la Coupe de France, victoire 11 à 0 contre Wasquehal, les Gaulois retrouvent le championnat de D2, ce samedi 12 octobre avec la réception des Diables rouges de Valenciennes : coup d'envoi à 18 h 30 à la patinoire Cité Glaces. Quant à la Coupe, les Châlonnais la retrouveront le 22 ou 23 octobre, avec un déplacement à Asnières, équipe évoluant en D3.

Hockey sur glace : Reims recevra Amiens en Coupe de France Seule équipe à avoir défié la logique lors du premier tour de Coupe de France, en battant Valenciennes (5-2), pensionnaire de D2, Reims, qui évolue en D3, devrait encore faire le plein dans sa patinoire Albert 1er lors des 16es de finale, programmés mardi 22 ou mercredi 23 octobre. Les Phénix recevront en effet Amiens, club historique de la Ligue Magnus.


16

Sorties

Du 11 au 17 octobre 2019 >> www.lh ebdoduve ndre di. c o m

Cirque et concert

Rentrée intense pour Le Salmanazar Le théâtre Gabrielle-Dorziat accueillera prochainement ses deux premiers spectacles de la saison. D'abord du cirque, mardi 15 octobre, avec « Extrêmités », puis un concert du grand clarinettiste Philippe Berrod, le jeudi suivant. « Extrêmités », un équilibre précaire et explosif Si le cirque est parfois une affaire de clowns, ses artistes se doivent pourtant d’être le plus sérieux du monde. La compagnie Inextremiste, qui a vu le jour en 2010, dans l’Indre, aime prendre des risques et jouer avec le feu. Dans le spectacle « Extrêmités », trois artistes cherchent un équilibre précaire sur une planche en bois de frêne instable. Pour couronner le tout et assouvir leur goût du risque, ils jouent avec des bombonnes de gaz prêtes à exploser. De ce numéro d’équilibriste et de crique à risques, la compagnie a imaginé une fable humaniste dans laquelle les trois individus, dont un est en fauteuil roulant, dépendent du groupe pour assurer leur survie. Si l’un chute, tous tombent ! Une performance impressionnante et explosive pour démarrer la saison du Salmanazar. Philippe Berrod, maître ès clarinette Il est l’un des plus illustres représentants de la cla-

la clarinette, que Philippe Berrod aime comparer à un chat, « capable de monter et de descendre […], caractériel, dangereux, avec un côté doux et menaçant. » Rugissant !

Simon Ksiazenicki 4 « Extrêmités », mardi 15 octobre, 20 h 30, théâtre Gabrielle-Dorziat, Épernay. Durée : 1 h 10. Tarifs : 9 à 25,50 € 4 Philippe Berrod, jeudi 17 octobre, 20 h 30, théâtre Gabrielle-Dorziat, Épernay. Durée : 1 h 30 avec entracte. Tarifs : 9 à 25,50 €.

Inscriptions ouvertes aux ateliers théâtre

Le cirque explosif de « Extrêmités » (à gauche) et la clarinette du génial Philippe Berrod (à droite) rythmeront la rentrée du Salmanazar.

rinette. Lauréat du 1er prix à l’unanimité du jury au Conservatoire de Paris (CNSM), en 1987, Philippe Berrod a fait ses débuts à l’Orchestre de Bretagne avant de rejoindre le philharmonique de Radio France, puis de devenir premier clarinettiste solo de l’Orchestre de Paris. Également enseignant au CNSM depuis 2011, ce natif d’Annecy a participé à de nombreux enregistrements couronnés de succès et est également conseiller artistique de la manufacture française Selmer-Paris et animateur

de master class de clarinette dans le monde entier. Autant dire que c’est un expert de la clarinette qui investira le théâtre Gabrielle-Dorziat, le jeudi 17 octobre. Pour l’occasion, l’instrumentiste sera accompagné par le Chœur de clarinettes des jeunes talents et le Quatuor à cordes des lauréats du CNSM avec qui il proposera des compositions classiques mais aussi une découverte du klezmer, musique traditionnelle juive d’Europe de l’Est. Un alliage musical qui fera notamment la part belle à

Expositions

À venir SPECTACLES VENDREDI 11 OCTOBRE « CHANTONS FRANÇAIS » - ÉPERNAY

LOISIRS SAMEDI 12 OCTOBRE RANDONNÉE ROSE - ÉPERNAY

Dans le cadre de la semaine bleue, les plus belles chansons françaises de variétés, classiques et opérettes interprétées en direct.

Dans le cadre de la semaine rose, une randonnée, de deux parcours de 4 et 8 km, sera proposée par le centre hospitalier Auban-Moët.

À 14 h, palais des Fêtes, Épernay. Gratuit.

Départs de 9 h à 12 h 30, parc de l’hôtel de ville, Épernay. Gratuit. Infos : 03 26 54 54 19 et epernay.fr

SAMEDI 19 OCTOBRE RENCONTRE MUSICALE AVEC JOCE MIENNIEL - MÉDIATHÈQUE

DIMANCHE 13 OCTOBRE MARCHE ROSE - SAINT-MARTIN-D’ABLOIS

En résidence artistique au Salmanazar, le flûtiste Joce Mienniel évoquera son parcours d’ancien cuisinier et expliquera comment il associe aujourd’hui les timbres des instruments comme on associe des saveurs dans une assiette.

Marche rose organisée par l’association Marche Rose des Paysages de la Champagne avec trois parcours : 4, 8 et 12 km et verre de l’amitié à l’arrivée. Organisée au profit de Oncobleuets-Courlancy.

À 10 h 30, médiathèque Simone-Veil, 1, rue du Professeur-Langevin. Durée : 1 h. Gratuit. Infos : mediatheque.epernay.fr.

Inscriptions de 8 h 30 à 10 h, Saint-Martin-d’Ablois. Tarif : 5 €, 3 € pour les moins de 10 ans.

CONCERTS VENDREDI 11 OCTOBRE LÉON PHAL QUINTET - MJC D’AŸ

DIMANCHE 13 OCTOBRE BALADE CONTÉE - BOUZY

Au détour des rues et des chemins de vignes , les promeneurs plongeront dans l’histoire fascinante du village, rencontreront des personnages dont les destins ont croisé celui de Bouzy et participeront à des haltes gourmandes. À 10 h et 10 h 30, départ du Relais sport santé nature, rue Félix-Faure, Bouzy. Tarifs : 3 et 8 €, gratuit pour les moins de 12 ans. Réservation : 03 26 57 06 35 et info@tourisme-hautvillers.com. SAMEDI 19 OCTOBRE SOIRÉE BAVAROISE - DIZY

Le Léon Phal Quintet est une formation de jazz instrumentale inspirée des plus grands noms de la discipline. À 20 h 30, MJC d’Aÿ. Durée : 1 h 30. Tarifs : 5 et 11 €. Infos : mjc-ay.com.

Cette année encore, le Salmanzar proposera des stage de théâtre animés par des professionnels. Pour les enfants (8-11 ans), le premier atelier aura lieu chaque jour du lundi 21 au vendredi 25 octobre, de 10 h à 12 h 30. Pour les ados (12-15 ans), les stages auront lieu pendant les vacances d’hiver et de printemps. Enfin, pour les adultes, quatre modules seront proposés par les compagnies en résidence artistique, à raison d’une séance par semaine, le jeudi, de 19 h à 21 h 30, pendant sept semaines. Tarifs : 60 € pour les adultes, 70 € pour les enfants et ados. Infos : 03 26 51 15 89 et lesalmanazar.fr.

Le comité de jumelage Dizy - Sommerach organise sa neuvième soirée bavaroise et repas choucroute, en présence de l’orchestre Musikverein de Rott. Réservations par téléphone ou le mardi 8 octobre, de 18 h à 19 h 30, à la Maison des associations. À 19 h, salle des fêtes de Dizy. Tarofs : 32 €, 16 € pour les moins de 12 ans. Infos : 06 83 25 79 68.

DIMANCHE 20 OCTOBRE BALADE DÉCOUVERTE - CHAMERY

Lors d’une balade conviviale, l’équipe du Parc de la Montagne de Reims présentera le patrimoine, l’histoire et l’architecture du village de Chamery à travers une collection de guides gratuits. À 14 h 30, place du Jard, Chamery. Durée : 2 h. Gratuit. Infos : 03 26 59 44 44 et parc-montagnedereims.fr. VENDREDI 18 ET SAMEDI 19 OCTOBRE HOMMAGE À JOHNNY HALLYDAY ÉPERNAY ET TOURS-SUR-MARNE

Deux journées consacrées à Johnny Hallyday : au One bar d’Épernay le vendredi, en présence de Pierre Billon, et à Tours-sur-Marne le samedi, avec de très nombreux invités. Vendredi, 17 h, One bar, 1, avenue de Champagne, Épernay. Gratuit. Samedi, 10 h à 23 h, salle des fêtes, Tours-sur-Marne. Tarif : 10 €, gratuit pour les moins de 12 ans. Infos : 06 15 84 49 83. DU VENDREDI 18 AU DIMANCHE 20 OCTOBRE SALON DES VINS ET DE LA GASTRONOMIE AMBONNAY

L’amicale des sapeurs pompiers d’Ambonnay organise son salon des vins et de la gastronomie avec une trentaine d’exposants venus de toute la France. À 16h29. Vendredi, 17 h à 21 h, samedi, 10 h à 20 h et dimanche, 10 h à 19 h, salle des fêtes d’Ambonnay, 7, rue de l’Image. Tarif : 5 € avec un verre de dégustation. CINÉMA DIMANCHE 13 OCTOBRE AVANT-PREMIÈRE : « SHAUN LE MOUTON : LA FERME CONTRE-ATTAQUE » - LE PALACE

Un vaisseau spatial s’est écrasé près de la ferme de Shaun le mouton. À son bord, une adorable et malicieuse petite créature, prénommée Lu-La, bientôt poursuivie par une sombre organisation gouvernementale. À 16 h 30, cinéma Le Palace, 33, boulevard de la Motte, Épernay. Tarifs : 5 à 9,50 €. Infos : le-palace.com.

JUSQU’AU DIMANCHE 20 OCTOBRE « COTEAUX DE CHAMPAGNE ET PLAGES DE VENDÉE » - HAUTVILLERS

Alain Cochet retranscrit les atmosphères des coteaux champenois mais aussi la beauté de l’île de Noirmoutier et ces univers de rêves. Deux univers , deux régions différentes captées en peignant l’instant. Tous les jours, à l’office de tourisme d’Hautvillers, place de la République. JUSQU’AU SAMEDI 12 OCTOBRE « PORTRAITS DE L’ÉTRANGER » - ÉPERNAY

À travers de l’iconographie et des documents d’archives (photographies, dessins, cartes postales, documents d’identité..), cette exposition retrace l’histoire de femmes et d’hommes venus du monde entier pour fuir le conflit, travailler ou combattre en France entre 1914 et 1918. Du mardi au samedi, à la médiathèque Simone-Veil 1, rue du Professeur Langevin, Épernay. JUSQU’AU MERCREDI 18 DÉCEMBRE « MOËT IMPÉRIAL - 150 ANS » - ÉPERNAY

La maison de champagne Moët & Chandon propose une exposition qui retrace les 150 ans de sa cuvée emblématique, Impérial, étroitement liée à l’empereur Napoléon Bonaparte. Tous les jours, de 9 h 30 à 17 h, dans les locaux de Moët & Chandon, 20, avenue de Champagne, Épernay. Entrée libre. JUSQU’AU LUNDI 6 JANVIER « COULEURS DU TEMPS » LUCILE ET SYLVIE MALBRUNOT

Le champagne Chapuy accueille les œuvres des soeurs Lucile et Sylvie Malbrunot, artistes touche-à-tout adeptes d’aquarelles, de pastels, d’huiles, de portraits, de natures mortes, de paysages ou encore d’animaux et de trompel’oeil muraux. Du lundi au vendredi, 9 à 12 h et 14 à 18 h, et le week-end sur rendez-vous, champagne Chapuy, 10, rue de Champagne, Oger. Infos : 03 26 57 51 30. Vernissage le vendredi 11 octobre.


17

Sorties

Du 11 au 17 octobre 2019 >> www.lh ebdoduve ndre di. c o m

Spectacle

Cinéma

Rigoletto ouvre la saison de l'Opéra de Reims

LE PALACE

33, boulevard de la Motte - Épernay - 03 26 51 82 42 Du 11 au 15 octobre

P

remier grand rendez-vous de la saison de l'Opéra de Reims, Rigoletto débarque ce week-end en provenance directe de Metz où le spectacle vient d''être programmé. Il est en effet le fruit d'une coproduction avec l'établissement lyrique lorrain. On retrouve d'ailleurs parmi les nombreux participants à cette création l'orchestre de l'Opéra de Reims. Le chef-d’œuvre de Giuseppe Rigoletto est sans doute l’une des figures les plus complexes Verdi, inspiré de la pièce de Victor et tourmentées de l’histoire de l’opéra. © Opéra de Reims Hugo Le roi s'amuse, est considéré comme l’aboutissement du drame romantique. Cet opéra conte la vie exubérante du duc de Padoue, accompagné dans sa quête de plaisirs par son bouffon Rigoletto. Mais, de conquêtes faciles en emprisonnements arbitraires, la cruauté qu'il encourage finira par se retourner tragiquement contre lui, quand le duc séduit Gilda, la propre fille du bouffon. Ce dernier, personnage à la fois monstrueux et déchirant, grotesque et sublime, est, sans doute, l’une des figures les plus complexes et tourmentées de l’histoire de l’opéra. Premier volet d’une trilogie dite « populaire » que Verdi poursuivra avec Le Trouvère et La Traviata, Rigoletto est l’œuvre de la maturité pour le compositeur qui plonge ici au cœur de l’âme humaine. Mainte fois adapté de par le monde depuis sa composition en 1851, Rigoletto est aussi entré dans la culture populaire grâce à ses airs qui figurent parmi les plus entendus dans la publicité et sur grand écran. Aussi, après une dernière adaptation très contemporaine, le metteur en scène Paul-Émile Fourny a, cette fois, pris le parti de rester fidèle à l'histoire d'origine tout en apportant à l'ensemble, via son rythme, les costumes et les décors, une modernité inspirée des productions cinématographiques. 4 Rigoletto, dimanche 13 octobre à 14 h 30 et mardi 15 octobre à 20 h, à l'Opéra de Reims.

J.D

ALICE ET LE MAIRE ven 14:30, 20:45 sam 20:15, 22:30 dim 16:30, 18:30, 20:30 lun 14:30, 20:30 mar

14:30, 20:45 APRÈS-DEMAIN lun 19:00 AU NOM DE LA TERRE ven 18:00, 20:45 sam 18:00, 20:00 dim 16:00, 18:00, 20:00 lun 14:30, 18:00, 20:45 mar 14:30, 18:00, 20:45 ÇA, CHAPITRE 2 sam 14:30, 16:30 dim 10:30, 16:30, 20:00 lun 20:30 DONNE-MOI DES AILES ven 14:30, 18:00, 20:30 sam 14:00, 16:15, 18:15, 20:30, 22:30 dim 10:30,

14:00 lun 14:30, 18:00, 20:30 mar 14:30, 18:00, 20:30 DOWNTON ABBEY ven 14:30, 18:00 (VO) sam 14:00, 18:15, 22:15 (VO) dim 10:30, 14:00, 18:15 (VO)

lun 14:30 GEMINI MAN ven 14:30, 20:30 sam 20:00, 22:15 dim 14:15, 20:15 lun 14:30 mar 18:00, 20:30 J'IRAI OÙ TU IRAS ven 14:30, 18:00 sam 16:00, 20:30 dim 10:45, 14:00, 18:30 lun 14:30 mar 14:30,

18:00 JOKER ven 14:30, 18:00, 20:30 sam 14:00, 20:15, 22:30 dim 10:45, 14:00, 18:15, 20:30 (VO) lun

14:30, 18:00, 20:30 mar 14:30, 18:00, 20:30 LA FAMEUSE INVASION DES OURS EN SICILE ven 18:00 sam 14:15, 16:00, 18:00 dim 10:45, 14:15

lun 18:00 mar 18:00 LA GRANDE CAVALE sam 14:15 dim 16:30 PORTRAIT DE LA JEUNE FILLE EN FEU ven 20:30 sam 18:00, 22:15 dim 16:00, 20:30 lun 18:00 mar

20:30 RAMBO : LAST BLOOD ven 18:00 sam 14:00, 16:00, 18:00 dim 10:30, 18:15 SHAUN LE MOUTON : LA FERME CONTRE-ATTAQUE dim 16:30 SOEURS D'ARMES ven 14:30, 20:45 sam 16:15, 20:30, 22:30 dim 14:15, 16:15, 20:30 lun 18:00,

20:45 mar 14:30, 18:00, 20:45

Tarifs : 5 à 54 €.

Modèle présenté : Nouveau SUV Citroën C5 Aircross PureTech 130 S&S BVM6 Shine avec options Jantes alliage 19’’ ART Diamantées, Pack Park Assist, teinte Gris Platinium et Pack Color Silver (369 €/mois après un 1er loyer de 3 400 € selon les conditions de l’offre détaillée ci-après). (1) Exemple pour la Location Longue Durée sur 48 mois et 40 000 km d’un Nouveau SUV Citroën C5 Aircross PureTech 130 S&S BVM6 Start neuf, hors option ; soit un 1er loyer de 3 400 € puis 47 loyers de 239 € incluant l’assistance, l’extension de garantie et l’entretien au prix de 31 €/mois pour 48 mois et 40 000 km (au 1er des deux termes échu). Montants exprimés TTC et hors prestations facultative s. Offre non cumulable, valable jusqu’au 31/10/19, réservée aux particuliers, dans le réseau Citroën participant et sous réserve d’acceptation du dossier par CREDIPAR/PSA Finance France, locataire gérant de CLV, SA au capital de 138 517 008 €, RCS Nanterre no 317 425 981, 9 rue Henri Barbusse CS 20061 92623 Gennevilliers Cedex. *Selon autorisation préfectorale. CONSOMMATIONS MIXTES ET ÉMISSIONS DE CO2 DE NOUVEAU SUV CITROËN C5 AIRCROSS : DE 4,1 À 5,7 L/100 KM ET DE 106 À 131 G/KM.


18

Sorties

Du 11 au 17 octobre 2019 >> www.lh ebdoduve ndre di. c o m

Nature

Mangez des pommes... et du miel !

L

Chiner DU VENDREDI 11 AU SAMEDI 19 OCTOBRE REIMS - BOURSE AUX VÊTEMENTS

14h-18h - Foyer protestant, 22, rue Camille Lenoir

CUIS - VIDE-POUSSETTES

8h-17h - Salle des fêtes

ECRIENNES - VIDE-GRENIERS AMBONNAY - VIDE-POUSSETTES

4 Fête de la pomme, samedi 12 octobre, 14 h à 18 h, maison du Parc, Pourcy.

CORMONTREUIL - VIDE-POUSSETTES ET BOURSE AUX VÊTEMENTS

Infos : 03 26 59 44 44 et parc-montagnedereims.fr ; journée nationale des Compagnons du miel, samedi 12 octobre, 10 h à 18 h 30, 3, moulin de Saint-Julien, Pierry. Infos : 06 89 67 34 50.

A partir de 6h - Centre du village

SAMEDI 12 OCTOBRE

’été est bel et bien derrière nous mais il est toujours temps de profiter des bons produits que nous offre la nature. Deux événements gourmands coïncideront ce samedi 12 octobre : la fête de la pomme et la journée nationale des Compagnons du miel. Sixième du nom, la fête de la pomme 2019 sera organisée à Pourcy, à la maison du Parc de la Montagne de Reims, qui proposera plusieurs animations autour du fruit préféré des Français (près de 16 kg consomApiculteur depuis 1986, Jacky Cordary ouvre les portes de son més par ménage et par an) : Moulin à miel, ce samedi. © l'Hebdo du Vendredi marché gourmand et local, dégustations, spectacle musical, lectures, jeux et ateliers pour enfants, conseils dispensés par Les Croqueurs de pommes de la plaine champenoise, concours de gâteaux… Au même moment, à Pierry, les apiculteurs Jacky et Noëlle Cordary ouvriront les portes de leur exploitation afin de présenter une passion qui est devenue leur métier, il y a plus de 30 ans. La journée nationale des Compagnons du miel est organisée par la coopérative éponyme qui rassemble 120 apiculteurs français autour d'un nectar certifié local et tracé du producteur au consommateur. Accompagné de deux apiculteurs de la coopérative, les époux Cordary présenteront leur métier au sein de leur Moulin à miel et proposeront des animations ludiques pour petits et grands autour des abeilles, de la fabrication, la récolte et la dégustation du miel ou encore sur la fabrication de bougies naturelles. Deux rendez-vous 100 % gratuits et garantis naturels !

Simon Ksiazenicki

COURCY - VIDE-GRENIERS

10h-18h - Salle Dom Pérignon, place de la Fontaine

A partir de 6h - Parc du château

EPERNAY - VIDE-GRENIERS CORMONTREUIL - VIDE-POUSSETTES

9h-16h - Salle polyvalente, boulevard Alsace-Lorraine

A partir de 6h Rues de la Liberté et Jean de la Fontaine

REIMS - VIDE-GRENIERS

FLAVIGNY - VIDE-POUSSETTES

9h-17h - Cour de l'école Jean Macé, boulevard des Belges

9h-18h - Foyer rural, rue Saint-Thibault

GUEUX - BOURSE AUX JOUETS REIMS - BOURSE AUX LIVRES

10h-18h - Bibliothèque pour tous, 8, rue des élus

9h-17h - Maison des sports, rue du Moutier

LIVRY-LOUVERCY - VIDE-POUSSETTES SÉZANNE - BRADERIE DU SECOURS POPULAIRE

8h-19h - Prétoir, cour d'Orléans

THIÉBLEMONT-FARÉMONT VIDE-POUSSETTES

9h-17h - Salle des fêtes

DIMANCHE 13 OCTOBRE

8h-13h Salle des associations, 6, rue de la renaissance

MAGENTA - VIDE-GRENIERS

A partir de 6h - Parking et parc du complexe sportif

REIMS - MARCHÉ AUX LIVRES

8h30-18h - Halles du Boulingrin, rue de Mars

REIMS - BOURSE TOUTES COLLECTIONS

BOUY - BOURSE AUX VÊTEMENTS

9h-17h - Maison de quartier, 45, rue Jean-Jaurès

CHÂLONS-EN-CH. - VIDE-GRENIERS

SÉZANNE - BRADERIE DU SECOURS POPULAIRE

9h-16h - Salle des fêtes, rue Pierre Latécoère 9h-17h - Rues Colluel et Gelin

CHOUILLY - VIDE-DRESSING

9h-17h - Salle des fêtes, 19, rue du 11-Novembre

9h-13h - Salle polyvalente, boulevard Alsace-Lorraine

9h-17h - Prétoir, cour d'Orléans

MARDI 15 OCTOBRE REIMS - BOURSE AUX VÊTEMENTS

9h30-18h Maison Saint-Sixte, 6 , rue du Lieutenant Herduin


Loisirs

L’horoscope

Météo

BÉLIER du 21.03 au 20.04

BALANCE du 23.09 au 22.10

Votre semaine sera active, vous aurez de l'énergie et saurez encore mieux que d'habitude la canaliser vers des buts précis. Côté cœur, vos amours ronronneront très agréablement.

Aujourd’hui, votre magnétisme et votre confiance à la hausse vous feront gagner en aisance et spontanéité. Côté cœur, l'ambiance sera propice à l'épanouissement affectif.

TAUREAU du 21.04 au 20.05

SCORPION du 23.10 au 22.11

La semaine vous permettra de prendre conscience de paradigmes qui vous ont jusque-là limités dans votre développement. Optez pour toujours plus de patience et de persévérance.

Une semaine contrastée, mais riche ! Votre tendance à chercher la petite bête peut vous créer quelques problèmes de communication. Il conviendra, d’éviter toute forme d’excès.

GÉMEAUX du 21.05 au 21.06

SAGITTAIRE du 23.11 au 22. 12

Aujourd’hui, votre famille sera votre refuge, ce sera le meilleur endroit pour décompresser et reprendre des forces. Vos amis sauront vous écouter, vous pourrez vous reposer sur eux.

Professionnellement, à la fois tenace et enjoué(e), vous mènerez bien votre barque, ce qui vous permettra de donner le meilleur de vous-même. Surtout, ne lâchez rien !

CANCER du 22.06 au 22.07

CAPRICORNE du 23.12 au 20.01

Vous allez retrouver un bel équilibre émotionnel. La sérénité s'installera chez vous. Préparez-vous à vivre des instants plus sereins, mais aussi plus romantiques.

LION du 23.07 au 22.08 Une semaine où vos désirs d'évasion s'entrechoqueront avec des réalités quotidiennes rudes. Votre flexibilité vous permettra de vous adapter au contexte.

VIERGE du 23.08 au 22.09 Présent(e) et bienveillant(e) vous serez disponible pour vos proches. Vous saurez aussi vous ouvrir aux autres, et trierez vos relations pour ne garder que celles qui vous élèvent.

La semaine sera porteuse d’opportunités structurantes. Elle vous permettra de recharger vos accus et de prendre le temps de vivre. Vous serez plus romantique qu'à l'accoutumée.

VERSEAU du 21.01 au 19.02 Uranus vous donnera envie de dépenser sans compter. Maîtrisez votre impulsivité. Désormais, vous savez exactement où vous allez et ce que vous voulez atteindre.

POISSON du 20.02 au 20.03 Entre stress et coup de blues, vous serez servi(e). Fini le déni, vive l'authenticité. Ecoutez vos désirs et surtout respectez-les, vous retrouverez un bel équilibre sur le plan relationnel.

Benoît Melvhille

Vendredi

3° 19°

Lundi

Dimanche

Samedi

15° 23°

11° 21°

13° 22°

Qualité de l’air Vendredi

Samedi

Dimanche

Bonne

Bonne

Bonne

La CLCV vous informe Troubles de voisinage : la responsabilité du bailleur Vous êtes locataire et vous subissez des troubles de voisinage. Vous devez le signaler au bailleur du locataire faisant l’objet de votre plainte en lui adressant un courrier recommandé avec accusé de réception. A réception de ce courrier, le propriétaire doit mettre en application l’article 6-1 de la loi n° 89-462 du 6 juillet 1989 qui stipule que « après mise en demeure dûment motivée les propriétaires des locaux à usage d’habitation doivent, sauf motif légitime, utiliser les droits dont ils disposent en propre afin de faire cesser les troubles de voisinage causés à des tiers par les personnes qui occupent ces locaux ». La responsabilité du bailleur est alors engagée s’il ne réagit pas et les personnes se plaignant des nuisances peuvent saisir le tribunal contre le bailleur. CLCV de la Marne – Reims - Contact : 03 26 05 03 88 ou clcv-marne.over-blog.com

Isolation Flocage Soufflage

on siiitttio osit expo ex ique giq gi og og go ag da d péd pé ess ue diqu iions lud tio attti ma nim anim an uess fiqu fiq ifiq tifi tifi nti nt en e ciie e sc et

L’isolation en pose de panneaux

L’isolation en flocage des vides sanitaires

es es ce nc en re ére ér confé ttiivess cti c ct erac inttte … bat… ba éb n- é ct on-d cti ct ec proje

Maison Mal Isolée ?

RAMME COMPLET PROGR

PROPRIÉTAIRE OU LOCATAIRE

g .fr agglo e ernay-ag www.ep pagne epernayagglochamp @e

RT RT ER E OUVE S US À TOU

VOTRE ISOLATION À

L’isolation des combles par soufflage

1

€*

grâce aux primes énergie

ÉV ÉNEME NT ORGANISÉ PAR :

03 87 57 73 67 - www.proxiso.com 8, Rue des Couteliers - 57070 Metz

*Sous réserve d’égibilité.

19

Du 11 au 17 octobre 2019 >> www.lh ebdoduve ndre di. c o m


s l du salon du

D REIMS DE S

• 2019 www.salonchocolat-reim ms.fr

 de robe d o es e en n ho ocola o t ALLEZ-Y EN BUS ! LIGNE 6 ARRÊT PARC EXPOSITIONS

Profile for Kilkoa

L'Hebdo du Vendredi Épernay 510  

Édition du 11 au 17 octobre 2019

L'Hebdo du Vendredi Épernay 510  

Édition du 11 au 17 octobre 2019

Profile for kilkoa