Page 1

*Prix TTC pour un fauteuil de relaxation tout cuir à emporter incluant l’éco-particitparticipation de 4 €.

du

ZAC Les Bas Jardins 51530 DIZY ÉPERNAY 03 26 54 42 19

A U Q U O T I D I E N S U R w w w. l h e b d o d u v e n d r e d i . c o m ÉDITION

É P E R N AY n ° 4 7 2 d u 7 a u 1 3 d é c e m b r e 2 0 1 8

Descriptif technique et modèle, visibles en magasin.

Les gilets jaunes font des émules

HABITS

DE LUMIÈRE

p. 12 et 13

Les maisons de champagne se préparent p. 6 SOLIDARITÉ

Pas de repos pour les Restos du cœur p. 8 LILLE - REIMS

Déplacement périlleux dans le Nord p. 10

INTERVIEW Malgré les annonces d'apaisement voulues par le Premier ministre Édouard Philippe, la mobilisation des gilets jaunes doit se poursuivre. La contestation des lycéens, des agriculteurs et des routiers pourraient aussi l'amplifier. p. 4 Pétillante Début de Soirée de Canard o de Foie Gras L’Affaire Louis Tri rs des Dames Mer Aux Bonheu Fondant de la libère la Glace Cookie Dingler t ban de Magre de Bœuf et Ru Pavé de Lumière s Blanche ussières Gold et Nappés de Po Fromager ire na lier pour Parte Partenaire Particu Tibon Doudou éole au goût de La Compagnie Cr é qu au bal mas e de Soupiotte Une petite bolé e une Taxi Girl dr avant de pren

Soirée année

Notre équipe aux petits soins ler pour vous réga

Cotillons Mignardises Champagne Vin

À VOLONTÉ !

Saint sylvestre 2018 160€ Avec Aymeric (DJ) Virginie et Jeff (chants et costumes)

Sophia Aram se rit de tout p. 14

itive ion défin % . Réservat es de 50 rh ar ec av

68 rue des Prieurés à Moussy Tél. 03 26 54 03 48 Fax +33 (0)3 26 51 87 25 auberge-champenoise@wanadoo.fr Consultez notre carte sur : www.auberge-champenoise.fr


2

Du 7 au 13 décembre 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Humeurs

Avec La Famille sur

GAG N E Z D U CAS H Tous les matins à 08H20 inscription et règlement du jeu sur champagnefm.com

ÉDITO

Des sous !

Devant les scènes impressionnantes observées à Paris, le week-end dernier, en marge des manifestations des gilets jaunes, il y a ceux qui espèrent le Grand Soir et se réjouissent de ce chaos, et d’autres qui se lassent de voir se répéter les mêmes scènes depuis trois semaines. Les premiers, qui justifient les blocages, les dégradations et la violence, assurent qu’on ne fait pas de révolution sans casser, invoquant même la prise de la Bastille de 1789. Mais les gilets jaunes veulent-ils vraiment un bouleversement radical de l’ordre social existant ? À la lecture des dizaines de mesures qui circulent sur internet, élaborées par plusieurs milliers de gilets jaunes, difficile d'être affirmatif. On y trouve beaucoup de réclamations pécuniaires, qu’on pourrait résumer avec humour en citant un trio comique connu des années 1990 : « Primo, revalorisation du pouvoir d’achat, deuzio, augmentation des salaires, et tertio, plus d’argent à la fin du mois. » Certes, il y figure aussi des revendications sur la réforme des institutions, sur la justice fiscale ou encore sur l’accès à la santé, mais certaines semblent plus tenir de l’utopie que d’un vrai programme politique. La question centrale reste le pouvoir d’achat. En fait, les gilets jaunes veulent eux aussi devenir des riches comme les autres ! Eux aussi veulent profiter des réformes des présidents Sarkozy, Hollande et Macron ! Lesquels ont permis d'accorder 360 milliards pour sauver les banques en 2008, d'offrir 40 milliards de baisse de charges aux entreprises au titre du CICE ou encore de baisser de 4 milliards les impôts des Français les plus aisés. Tout est une question de point de vue.

Simon Ksiazenicki

Retrouvez-nous au quotidien sur

www.lhebdoduvendredi.com L’hebdo du vendredi

édité par la SARL BMDR Editions Journal hebdomadaire gratuit d’information locale Siège social : 195, rue du Barbâtre à Reims

Tél. 03 26 36 50 13

Rédaction : redaction@lhebdoduvendredi.com Publicité : publicite@lhebdoduvendredi.com - Newsletter : newsletter@lhebdoduvendredi.com Directeur de la publication : Frédéric Becquet - fb@lhebdoduvendredi.com Edition Reims : Julien Debant, chef des éditions - julien.debant@lhebdoduvendredi.com Edition Châlons : Sonia Legendre - sonia.legendre@lhebdoduvendredi.com Edition Epernay : Simon Ksiazenicki - simon.ksia@lhebdoduvendredi.com Service commercial : Emilie Fressancourt - emilie.fressancourt@lhebdoduvendredi.com Fanny Chrapkiewicz - fanny@lhebdoduvendredi.com Responsable diffusion : Alexandre Percheron - distribution@lhebdoduvendredi.com Administration : Martine Bizzarri Community Management : Dixie Bonnette - Infographiste : Anne Rogé Parution le vendredi matin - Imprimé par l’imprimerie de L’Union Provenance du papier : Suéde. Les papiers utilisés sont certifiés PEFC/FSC. Taux de fibres recyclées : supérieur à 70%.

? ? ? ?

Des motards au grand cœur

Plusieurs centaines de motards venus de tout le département sont attendus dimanche 9 décembre, dans la cité des sacres, à l'occasion de la 7e édition des Pères Noël motards de Reims. Le principe est simple. Chaque motard, de même que son passager éventuel, vient avec un cadeau au rendez-vous, fixé sur le parking du magasin Alinéa de Cormontreuil (à partir de 11 h). Ensuite, ensemble et déguisés, ils s'élancent dans les rues de Reims (départ prévu à 13 h 30) afin de rejoindre les enfants de l'hôpital Américain, du foyer départemental de l'enfance et du foyer de Saint-Remi, accompagnés de camions remplis de cadeaux.

Vitalie Taittinger, nouvelle présidente des Frac

Déjà présidente du fonds régional d’art contemporain Champagne-Ardenne depuis novembre 2017, Vitalie Taittinger a été élue à la tête de l’association Platform lors de l'assemblée générale de celle-ci le 28 novembre dernier. Elle succède à Bernard de Montferrand, président du Frac Aquitaine, en poste depuis 2010, et qui ne souhaitait pas se représenter. Créée en 2005, l’association Platform réunit les 23 Frac autour de trois objectifs : favoriser une réflexion collective sur les missions et les enjeux des Frac, constituer un centre de ressources et d’informations pour ses membres et ses partenaires, et développer les échanges et les coopérations interrégionales et internationales grâce à des invitations de commissaires étrangers.

Qui viendra jouer à Delaune cet été ?

Game in Reims de retour en 2019

La seconde édition de Game in Reims, salon dédié aux cultures pop et geek, a rassemblé plus de 17 042 visiteurs les 24 et 25 novembre derniers au Parc des expositions. C'est un peu plus que les 16 783 enregistrés en 2017. Un chiffre suffisamment bon en tout cas, surtout dans le contexte du mouvement des gilets jaunes, pour que les organisateurs se lancent d'ores et déjà dans la préparation d'une 3e édition.

Si on connaît depuis samedi dernier les 24 nations qualifiées pour la Coupe du monde féminine de football, organisée en France du 7 juin au 7 juillet 2019, c’est ce samedi que sera établi le calendrier des rencontres. Le tirage au sort de ce huitième Mondial féminin aura lieu ce 8 décembre, à partir de 18 h, à La Seine musicale, grande salle de spectacle de Boulogne-Billancourt. Les Rémois sauront alors quelles équipes fouleront la pelouse du stade Auguste-Delaune à l’occasion des six matches programmés cet été : cinq en phase de poules (samedi 8, mardi 11, vendredi 14, lundi 17 et jeudi 20 juin) et un en huitième de finale (lundi 24 juin). Si la cité des sacres n’aura pas la chance d’accueillir l’équipe de France, elle pourrait se consoler avec une tête de série comme les États-Unis, l’Allemagne ou l’Angleterre.

Le Grand Est, nouveau figurant dans Plus belle la vie

En partenariat avec France Télévisions, la Région Grand Est fera plusieurs apparitions dans les épisodes de Plus belle la vie diffusés entre le 7 et le 18 décembre. Objectif : mettre à l'honneur les festivités de fin d'année proposées en région grâce à des affiches visibles au fameux Bar du Mistral. Les scénarios prévoient également de faire parler les héros de leurs séjours dans le Grand Est en période de Noël. Les 15 et 16 décembre, deux vidéos tournées à Kaysersberg et à Nancy seront diffusées en ligne sur le site et la page Facebook de la série.


4

Du 7 au 13 décembre 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

À la une

Manifestation

Vers une convergence des luttes ? Mobilisés depuis le samedi 17 novembre, les gilets jaunes voient s'agréger d'autres mouvements de contestation. Lycéens, agriculteurs et routiers sont ou seront prochainement sur le pont.

e pompier Edouard Philippe n’aura pas réussi à éteindre l’incendie social. Malgré l’allocution du Premier ministre, mercredi matin, qui a annoncé, notamment, que la hausse de la taxe carbone, prévue pour 2019, serait purement et simplement supprimée, les mouvements de contestation ne désarment pas et semblent même s’amplifier. Il y a d’abord les historiques de cet automne social, les gilets jaunes, qui poursuivent leurs actions aux abords des routes, des zones commerciales ou encore des dépôts de carburant. Dans notre département, ils sont toujours bien visibles et mobilisés autour des ronds-points de Thillois, de Pierry ou encore du Moulin-Picot, à l'entrée de Châlons. Certains abandonneront leurs postes pendant quelques heures, ce samedi 8 décembre, pour se rendre à Paris, comme ce fut le cas lors des trois précédents week-ends. Après les heurts survenus dans la capitale le week-end dernier, l’Élysée redoute « une très grande violence » à l'occasion de cet « acte 4 », selon une source proche qui s’est confiée à l’AFP. D’autant que depuis, la colère s’est propagée. Un syndicat de police ultra-minoritaire, Vigi, a par exemple appelé à une grève illimitée des fonctionnaires à partir de ce samedi. Ne concernant pas les personnels actifs, qui n’ont pas le droit de se mettre en grève, cet appel devrait rester plus symbolique que visible. Mais d’autres corps ont également appelé à la grève ou à des

L

Certains gilets jaunes sont mobilisés depuis le 17 novembre et n’ont pas désarmé depuis. © l'Hebdo du Vendredi

opérations spécifiques. Il y a d’abord les lycéens, festants. À partir de dimanche soir, 22 h, c’est le qui ont débuté un mouvement de contestation secteur du transport routier qui devrait entrer dans vendredi dernier, entraînant le blocage, dans toute la danse. Les fédérations CGT et FO ont appelé la France et au fil de la semaine, à faire grève, pendant une Plus de 200 d’environ 200 établissements, durée indéterminée, afin de dédont quelques-uns de Reims, de lycées perturbés fendre leur pouvoir d’achat. Le Châlons et d'Épernay. Certains secteur compte environ 700 en France lycéens soutiennent les gilets 000 salariés, selon Force oujaunes, tandis que d’autres s’opvrière, et un fort pouvoir de posent à la réforme du bac, à Parcoursup et à la nuisance sur les routes. Celles-ci pourraient d’ailhausse annoncée des frais d'inscription pour les leurs aussi être le théâtre de la contestation des étudiants non européens. Quelques facs, à Paris agriculteurs, qui envisagent également de maniet Nantes, ont également rejoint les jeunes mani- fester et d’organiser des opérations escargot dans

À Épernay, les lycéens s'en mêlent

Depuis mardi, les jeunes sparnaciens manifestent. Ils devraient remettre ça vendredi. © l'Hebdo du Vendredi

l y a quinze jours, le centre-ville d’Épernay a connu l’une des plus grandes manifestations sociales de son histoire récente. Entre 1 000 et 1 500 gilets jaunes ont parcouru les rues de la capitale du champagne, portés par un mouvement qui connaissait alors son pic de forme, dans la foulée des premiers blocages du samedi 17 novembre. Cette semaine, c’est une nouvelle catégorie de la

I

population qui a foulé aux pieds les artères sparnaciennes : les lycéens. Mardi matin, le mouvement s'est enclenché au lycée Stéphane-Hessel, où un petit groupe a bloqué l’accès au site GodartRoger, créant un agrégat autour d’eux. Aux environs de 10 h, plus de 200 lycéens manifestaient dans le centre-ville d’Épernay. Parmi eux, nombreux sont ceux qui exposaient des revendications

claires : « On ne manifeste pas forcément contre la hausse des taxes car nous ne sommes concernés que par la TVA. On s’oppose surtout à Parcoursup, explique un élève de terminale au lycée Stéphane-Hessel, en référence à cette application web destinée à gérer les vœux d'affectation des futurs étudiants, mise en place cette année et vivement critiquée pour ses dysfonctionnements. Certains élèves, et je ne parle pas de ceux qui ne font rien, se sont vus refuser leurs entrées dans des filières. Ce n’est pas normal. On s’inquiète pour notre avenir. » Quelques gilets jaunes, qui occupent les rondpoints de Pierry et de Oiry depuis maintenant trois semaines, sont même venus soutenir le mouvement étudiant, qui les renforce dans leurs convictions. « C’est bien que les jeunes s’y mettent, mais on leur dit bien de ne rien casser, de ne rien dégrader, c'est important. Nous, on ne lâchera rien », confirme un gilet jaune. Le jeune cortège s’est dispersé en fin de matinée, puis s'est reformé jeudi et pourrait réitérer ce vendredi. C’est en tout cas ce qu’a annoncé, dans un mégaphone, l’un des étudiants. Si la spontanéité du mouvement a pris de court les policiers et les riverains, mardi, la manifestation s’est néanmoins déroulée sans heurt majeur, malgré quelques pétards et grilles secouées. Les jeunes mécontents ont même respecté le par-

tous les départements. La mobilisation doit débuter ce lundi, selon des modalités qui restent à définir, mais elle ne doit pas rejoindre celle des gilets jaunes. La présidente de la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA), Christiane Lambert, a insisté sur des revendications spécifiques au secteur : une transition écologique qui pèse trop lourd en taxes et l’application de la loi Alimentation au 1er janvier. En tout état de cause, cela fait beaucoup pour un président qui n'est élu que depuis 19 mois.

Simon Ksiazenicki

cours improvisé proposé par les forces de l’ordre. La mobilisation se poursuivra-t-elle ce vendredi pour les étudiants et ce week-end pour les gilets jaunes, qui annoncent une mobilisation toujours aussi forte à Épernay et aux alentours et prévoient aussi des départs pour Paris ? Eux en ont la certitude.

S.K

Trois sites interdits de rassemblements dans la Marne

Face aux nouvelles annonces sur les réseaux sociaux de manifestations non déclarées dans la Marne, la préfecture a pris trois arrêtés pour limiter les troubles engendrés par les mobilisations des gilets jaunes. Concrètement, jusqu'au lundi 10 décembre à 18 h, elle interdit formellement les rassemblements sur les sites suivants : le dépôt pétrolier de Nuisement-surCoole, la zone industrielle de Recy et Saint-Martinsur-le-Pré (dépôts logistiques de la Scapest, Veolog, FM Logistic et Geodis), et la base logistique Intermarché à Luxémont-Villotte et Marolles, près de Vitry-le-François. Le préfet de la Marne, Denis Conus, en appelle à la responsabilité de chacun et met en garde sur les sanctions pénales en cas de participation à une manifestation interdite.


Un dodo confortable

Photo non-contractuelle dans la limite du stock disponible.

Pretty* pour sortir

*Joli

Pour ceux qui ont du goรปt

58 chemin des bas jardins - 03 26 32 46 79 - Dizy - Z.C. Leclerc Dizy en face de Noz


6

Du 7 au 13 décembre 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Société

Champagne

Les Habits de lumière, un week-end juteux

Les Habits de lumière sont en effet l'occasion pour l’avenue de Champagne et ses maisons de présenter leur savoir-faire, mais aussi d’animer un lieu qui a longtemps été en sommeil. Même si les choses commencent à changer, depuis quelques années. « Nous avons été les premiers à mettre des tables à l’extérieur et puis ça a pris un peu partout, se félicite Caroline Picard. Cette avenue est magnifique, mais elle était un peu fermée alors qu'elle peut rester chic tout en ayant un esprit d’ouverture. Elle est désormais plus accueillante. » D’autant plus pendant les Habits de lumière.

Le week-end prochain, les maisons de champagne de la plus célèbre avenue d'Épernay participeront à la 19e édition des Habits de lumière. Un événement qui attire environ 50 000 participants et nécessite donc une organisation adéquate.

’il y a bien un rendez-vous à ne pas louper à Épernay, ce sont les Habits de lumière. Pendant ce week-end festif, organisé du vendredi 14 au dimanche 16 décembre, la capitale du champagne n’aura jamais aussi bien porté son nom. Le précieux nectar coulera à flot pour combler les nombreux visiteurs attendus. « Près de 50 000 personnes seront accueillies sur l’ensemble du week-end. C’est l’événement sparnacien qui rassemble le plus de monde », assure-t-on du côté de la ville d’Épernay. Les participants et organisateurs n’auront donc pas le droit à l’erreur et les maisons de champagne devront se montrer sous leur plus beau jour, elles qui, il y a encore quelques années, n’ouvraient leurs portes qu’une fois l’an, lors de ce week-end de décembre. De son côté, la jeune maison Collard-Picard, fondée en 1996, a pris le virage de l’œnotourisme depuis quelques années déjà. Il y a six ans, Olivier Collard et Caroline Picard rachetaient un domaine, au 15, avenue de Champagne, pour y installer une boutique et un bar à champagne et ainsi s'inviter sur la liste des participants aux Habits de

S

Simon Ksiazenicki

Les maisons et vignerons participants

Les Habits de lumière, le week-end où l’on consomme le plus de champagne à Épernay ? © l'Hebdo du Vendredi

lumière. Ce week-end, la maison mettra à noucaux. Un week-end bien chargé. « C’est un évéveau les petits plats dans les grands pour prendre nement assez contraignant car il faut engager part à ce rendez-vous unique. Bar à champagne, un vigile, travailler tard le soir, organiser l’accueil du public, payer des camion-restaurant, groupe de musique et, point fort de la maiheures de nuit à notre person« Donner une nel… Mais l’objectif n'est pas son, un chapiteau chauffé et à belle image de commercial, c'est surtout renl’abri, seront de la partie pendant les soirées du vendredi et du sanotre maison » trer dans nos frais, ce qui medi. La galerie d’art perman’était pas le cas au début, et de nente de la maison, La Suite, sera également donner une belle image de notre maison, éclaire Caroline Picard. On se doit de participer ouverte pour permettre aux participants de découvrir le travail d’une dizaine d’artisans lo- pour que les gens passent un bon moment. » Publi rédactionnel

Déjà 1 an !

éjà un an que ce magasin historique de la ville a changé de propriétaire. L'enseigne a été reprise par Mr et Mme BACHELEY, jeune couple d’opticien de 32 ans qui ont déjà une certaine expérience dans l’optique car ils ont créé le magasin ATOL à CORMONTREUIL il y a 8 ans. Mr BACHELEY se dit satisfait de l’accueil des Sparnaciens et souhaite adoucir la transition du magasin en conservant les repères de la clientèle grâce à Nadège, salariée depuis 26 années. « Nous souhaitons continuer dans la lignée de nos Sur prise de rendez vous prédécesseurs et leur grand professionnalisme, tout en *Voir conditions en magasin. continuant à améliorer nos offres et nos tarifs. Le changement notable que les clients pourront observer c’est une baisse des tarifs. Il était important pour nous d’adapter notre tarification avec le prix du marché afin d’être le plus compétitif possible vis-à-vis de nos confrères. Nous proposons également systématiquement des offres avec une 2ème paire à la vue. Le tiers payant a été également généralisé afin de faciliter l’accès aux soins et éviter les démarches administratives, les clients en sont ravis » nous confie Mr BACHELEY. Dans les nouveaux services proposés, on retrouve la vérification de la vue gratuite sur rendez-vous du fait de la difficulté actuelle d’obtenir un rendez-vous chez les ophtalmologistes. Depuis peu, un relais colis a été mis en place au magasin pour apporter un service de proximité aux clients du centre-ville.Avec tous ces changements, l’équipe d’ATOL souhaite donner un nouveau dynamisme au magasin. Ils vous attendent avec de nombreuses offres et remises pour finir l’année. De plus, sur simple visite le calendrier 2019 vous sera offert. L’équipe vous accueille du mardi au samedi 9h00-12h00 14h00-19h00. Devis gratuit sur simple demande.

D

16 Rue Porte Lucas - ÉPERNAY 03 26 55 24 25

• Moët & Chandon : 20, avenue de Champagne • Collard-Picard : 15, avenue de Champagne • Syndicat général des vignerons : 17-19 avenue de Champagne • Esterlin : 25, avenue de Champagne • Leclerc Briant : 25 bis, avenue de Champagne • Pol Roger : 34, avenue de Champagne • A. Bergère : 38 et 40, avenue de Champagne • De Venoge : 33, avenue de Champagne • Boizel : 46, avenue de Champagne • Michel Gonet : 37, avenue de Champagne • Paul-Etienne Saint Germain : 51, avenue de Champagne • Perrier-Jouët, De Castellane, Mercier et Comtesse Lafond participeront aux Habits de lumière mais ne proposeront pas de bar à champagne le soir

EN BREF Amnesty internationalse mobilise à Épernay À l’occasion du lundi 10 décembre, Journée internationale des droits de l'Homme, les membres du groupe Amnesty international d’Épernay se mobilisent à partir de 17 h 30, à la Maison des arts et de la vie associative. Ils présenteront dix situations emblématiques de femmes défenseures des droits humains à travers le monde, confrontées à du harcèlement, des privations de droits, des violences et même la mort. Un rendez-vous qui permettra aux participants de signer une pétition, écrire une lettre de soutien ou encore interpeller les autorités concernant ces batailles pour les droits de tous.

C'est déjà Noël à Tours-sur-Marne avec Emmaüs Les compagnons et les amis d'Emmaüs de Tours-sur-Marne organisent une grande vente de Noël solidaire, le samedi 8 décembre, de 9 h à 17 h 30, dans leurs locaux du 6, rue Saint-Antoine. Grâce notamment à un gros ramassage de jouets, la communauté a rassemblé ses plus beaux objets qui feront des heureux sous le sapin. À retrouver, également, des meubles, des livres anciens, des vinyles, des objets rétro, des bijoux, des vêtements de fête, de la déco de Noël ou encore de la mercerie. Infos : 03 26 58 61 81.

Du street art au service du Téléthon Ces vendredi 7 et samedi 8 décembre aura lieu la 32e édition du Téléthon. Afin d’encourager les particuliers à faire des dons à l’Association française contre les myopathies, organisatrice de l’événement, le street artiste Calvissy a créé cette fresque en gobelets en plastique, sur les grilles du court de tennis de Cumières. Après ses personnages de pop culture et son message de sensibilisation à Octobre rose, le Sparnacien a déployé un message pour le Téléthon. L’an passé, plus de 89 M€ avaient été récoltés au niveau national. Infos : afm-telethon.fr.


7

Du 7 au 13 décembre 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Société

Environnement

Transports

Mon beau sapin, roi d'Épernay

L'extension du réseau de bus au point mort

A

U

l’occasion des fêtes de fin d’année et des animations festives en centre-ville, les services municipaux de la ville d’Épernay ont installé 271 sapins dans les rues de la capitale du champagne. Les deux plus grands, culminant à plus de 9 mètres de haut, ont pris racine à l'angle de la place Victor-Hugo et de l'avenue Jean-Jaurès et rue de Bréban. Ces conifères et tous les autres seront ensuite collectés et valorisés, comme ceux des particuliers. Du merLes sapins installés dans le centre-ville d'Épernay seront credi 26 décembre au jeudi recyclés en janvier. © l'Hebdo du Vendredi 31 janvier, les Sparnaciens pourront ainsi déposer leurs arbres de Noël dans deux points de collecte aménagés pour l’occasion : l’un, traditionnel, sera déployé sur l’esplanade Charles-de-Gaulle, tandis qu’un second verra le jour au square Raoul-Chandon. Les sapins des particuliers et ceux qui auront servi à décorer la ville seront ensuite recyclés et valorisés. Au mois de février, les arbres seront broyés et transformés en copeaux qui serviront de paillage dans les massifs de la ville afin de limiter la pousse des mauvaises herbes. L’an passé, 695 sapins avaient été déposés par les particuliers dans le lieu de collecte situé sur l’esplanade Charles-de-Gaulle, un record pour Épernay.

S.K

n réseau de transport qui relierait les communes d’Aÿ, Dizy et Épernay, un rêve en passe de devenir réalité ? Pas si sûr… Cela fait de nombreuses années que les élus réfléchissent à connecter ces villes entre elles et le projet semblait prendre de l’épaisseur ces derniers mois. Il y a presque deux ans, le préfet de la Marne Denis Conus donnait son accord pour la création d’un syndicat mixte, prélude nécessaire à la mise en place d’un réseau, entre L'agglo d'Épernay est engagée avec Mouvéo jusqu'en 2022. la Communauté de communes © l'Hebdo du Vendredi de la Grande Vallée de la Marne (CCGVM) et la Communauté d’agglomération d’Épernay (CAECPC). Depuis, une étude a été lancée afin de définir une organisation adaptée, les besoins, les statuts et un règlement intérieur, mais les solutions sont loin d’être trouvées et le dossier traîne en longueur. « Nous sommes partis sur la base d’un syndicat mixte entre les deux intercommunalités, mais c’est compliqué, avoue Pierre Martinet, vice-président en charge des transports à l’agglo d’Épernay. Il y a un problème règlementaire, légal, et la solution est difficile à trouver. On continue la réflexion et nous allons charger un cabinet d’étude indépendant de juristes de trouver une solution. Ce sera sans doute notre dernière démarche. » Engagée dans une délégation de service public avec Mouvéo jusqu’en 2023, l’Agglo d’Épernay a peu de marge de manœuvre pour négocier avec celui-ci une extension du réseau jusqu’à des communes aussi éloignées que Aÿ et Dizy. Le Groupement des autorités responsables de transport, association qui agit en faveur du développement des transports publics au niveau national, pourrait venir en aide aux deux intercommunalités.

S.K


8

Du 7 au 13 décembre 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Société

Solidarité

Aux Restos du cœur, d'autres Pères Noël Depuis le lundi 26 novembre, l'association créée par Coluche distribue des repas à Épernay grâce au travail d'une quarantaine de bénévoles. Environ 350 familles sont inscrites cet hiver et le chiffre pourrait encore grimper.

’est un bal incessant qui a débuté, il y a deux semaines, au Panier solidaire d’Épernay. Inauguré en janvier dernier, ce site qui rassemble l’Épicerie sociale et les Restos du cœur voit passer, chaque semaine, des centaines de bénéficiaires venant y récupérer quelques denrées. Aujourd’hui, près de 350 familles, soit plus de 800 personnes, sont inscrites auprès des Restos du cœur d’Épernay. Et les inscriptions continuent d’augmenter. « C’est quasiment le même chiffre qu’à la fin de la campagne d’hiver de l’an passé », se désole Michel Piot, le responsable du centre sparnacien, à la tête d’une armée de plus de 40 bénévoles, qui, eux non plus, ne voient guère la situation évoluer dans le bon sens. Cela ne les empêche pas de garder le sourire et de distiller leur bonne humeur aux nombreux bénéficiaires qui franchissent les portes du centre. Une attitude nécessaire pour faciliter ce moment qui peut être difficile. « On a passé 500 heures avec les bénéficiaires, au mois de novembre, pour procéder aux inscriptions, mais aussi pour beaucoup discuter avec eux. C’est important d'établir un bon contact », assure M. Piot.

C

« Tout ce qui est religion ou politique, on le laisse à la porte »

Toutes les demi-heures, quinze nouvelles familles font leur entrée au Panier solidaire. Elles sont accueillies avec du café et des viennoiseries qui réchauffent le corps et par des bénévoles qui réchauffent le cœur. Lesquels se réjouissent de disposer d’un nouveau lieu

Une quarantaine de bénévoles sont mobilisés aux Restos du cœur d'Épernay. © l'Hebdo du Vendredi

d’accueil tout neuf, bien différent de leurs anciens locaux, installés pendant près de 20 ans dans l’ancienne Maison des associations de la rue Maurice-Cerveaux. Les bénéficiaires apprécient eux aussi ce changement. « C’est beaucoup mieux, il n’y a pas photo, on a le temps de discuter avec les bénévoles et c’est plus convivial, tout le monde est dans une seule grande pièce, se réjouit Robert, qui découvre les Restos du cœur depuis janvier dernier. À 62 ans, cet ancien ouvrier viticole a récemment subi un AVC l’empêchant de retrouver un emploi. Pas encore à la retraite et bénéficiaire d’une seule allocation aux adultes handicapés (AAH) de 860 €, il a du mal à joindre les deux bouts. «  Une fois par semaine, je viens récupérer de la nourriture. Des œufs, de la viande, du lait… Il y a un peu de tout. Je cherche du travail, mais avec mon handicap à 80 %, personne ne veut m’embau-

cher. C’est pas avec mon AAH que je vais m’en sortir… » Robert discute avec les bénévoles, avec les bénéficiaires, il a la conversation facile. Le mouvement des gilets jaunes est évidemment mis sur le tapis. « C'est un sacré bazar à Paris », lâche un quidam. Dans l’ensemble, le public des Restos du cœur comprend, voire partage les revendications des manifestants, mais réfute le désordre. « Tout le monde en parle et s’y intéresse, constate un bénévole. Mais tout ce qui est religion ou politique, on le laisse à la porte. »

350 familles sparnaciennes inscrites

La porte des Restos du cœur, Dany ne pensait pas avoir à la franchir un jour. Cette Sparnacienne de 55 ans a beau travailler dans les

« On essaye de dédramatiser la situation » es Restos du cœur ne seraient rien sans leurs bénévoles. Parmi la quarantaine de bonnes âmes mobilisées durant la période des fêtes à Épernay, il y a Patrick Douteau, qui donne de son temps depuis 4 ans à l’association créée par Coluche. L’habitant de Pierry est sur le pont durant toute l’année, à l’occasion des distributions les lundis, mardis et mercredis et même lorsqu’il manque du monde, en été notamment. « Quand je me suis retrouvé à la retraite, je me suis dit que j’avais eu pas mal de chance dans la vie et que je voulais rendre un petit peu à la société, explique l’ancien responsable de magasin à la Coopérative du Syndicat général des vignerons (CSGV). J’ai commencé à la Banque alimentaire et puis j’ai ensuite rapidement intégré les Restos du cœur. »

L

Au sein d’une équipe dynamique et souriante, Patrick Douteau s’est vite senti à l’aise. Et les bénévoles font tout pour que les bénéficiaires le soient aussi. « Au moment de l’inscription, les gens ont un peu honte de venir ici. On essaye alors de plaisanter pour dédramatiser la situation et que tout se déroule dans une bonne ambiance. » Malgré les sourires et les bons mots échangés avec les habitués des Restos du cœur, leur quotidien reste difficile. Pire, il semble se dégrader d’année en année. Le bénévole pierritier constate, depuis 4 ans, une recrudescence des inscriptions. « On aimerait qu’il y ait moins de monde, mais on ne voit malheureusement pas la situation évoluer dans le bon sens. On se rend compte qu’on a de la chance d’être de l’autre côté de la barrière et qu’il ne faut pas grand-chose pour basculer, assure

quelques dizaines d’ares de vignes de ses parents, cela ne suffit pas. Alors, il y a six mois, elle a décidé de s’inscrire auprès de l’association fondée par Coluche en 1985. « Je n’osais pas venir, j’avais un peu honte, à mon âge. Mais quand il faut, il faut, livre la quinquagénaire exposée à la précarité. Tout coûte plus cher, tout est plus dur. » Des histoires comme celles-ci, les bénévoles des Restos du cœur en entendent toute la journée. Ils voient les bénéficiaires affluer, à travers les deux distributions hebdomadaires du lundi et du mardi qui permettent d’offrir 5 000 repas chaque semaine aux Sparnaciens. Un élan de solidarité rendu possible grâce, notamment, à la grande collecte annuelle, qui aura lieu du 8 au 10 mars. « J’y participerai », annonce d’ores et déjà Dany. La boucle solidaire se met dès maintenant en place.

Simon Ksiazenicki

4 Le Panier solidaire, 2 bis, rue Henri-Dunant à Épernay. Infos : 09 63 56 04 15.

23 millions de repas pour la Banque alimentaire

Jeune retraité, Patrick Douteau est bénévole aux Restos du cœur depuis 4 ans. © l'Hebdo du Vendredi

M. Douteau. Un accident de la vie, un divorce, un licenciement… » Heureusement, les Restos du cœur sont là.

S.K

Le week-end dernier, c’est également la Banque alimentaire qui s’est mobilisée partout en France pour procéder à une grande collecte à la sortie des commerces de distribution. Selon les premiers bilans, les 9 000 points de collecte ont permis de récolter près de 11 000 tonnes de produits alimentaires, soit 23 millions de repas destinés à être distribués aux plus démunis. Premier réseau d'aide alimentaire en France, la Banque alimentaire et ses 130 000 bénévoles en gilets oranges ont connu une collecte 2018 en très légère baisse par rapport à l’an passé.


LES NOTAIRES VOUS PROPOSENT

LES FRAIS DE NOTAIRES. Tarif concernant les frais de location dont la prestation de négociation est assurée par un notaire. Honoraires de négociation bail d’habitation : un mois et demi de loyer (en vertu du décret 2007-387 du 21/03/2007). Ce tarif s’applique à toutes les offres de locations faites par des notaires dans les pages suivantes. Pour la vente : les prix s’entendent émoluments négociation compris selon décret n° 93.1060 du 9/9/1993, barème fixé à 5% jusqu’à 45735€ et 2,5% HT au dessus de 45735€ (TVA 20%).

Office Notarial de l’Avenue de Laon

Maître Sabine Willaume

13, avenue de Laon - REIMS - 03 26 40 17 01 - sabine.willaume@notaires.fr

ZOLA, appartement lumineux bénéficiant d'un séjour de 30m², cuisine aménagée équipée, 2 chambres, salle de douche. cave, parking. Prix: 168.000€ Classe énergie: D

MASSIF DE SAINT THIERRY, au cœur d'une commune offrant tous commerces et services, maison de 2018 bénéficiant de très belles prestations, espace de vie de 74m², 4 chambres, 3 salles d'eau, sous-sol complet de 115m², grande terrasse ensoleillée, jardin clos.

SÉBASTOPOL, appartement neuf (éligible Pinel), dernier étage avec terrasse offrant de très belles prestations, séjour de 25m² donnant sur terrasse de 26m² parfaitement exposée, trois chambres, 2 salles d'eau. Renseignements sur demande.

Centre d'EPERNAY, grand APPARTEMENT de 81M², 3 chambres et vaste balcon vue sur les coteaux. Immeuble avec ascenseur, 2eme étage, composé de: entrée, trois chambres, salle de séjour, dégagement, cuisine, penderie, wc, salle de bains. Cave. DPE en cours.

Prix 135 800€

Grande Maison au centre d’Epernay environ 190m², charme ancien avec pierres apparentes et huisseries originales. Orientée Est-Ouest, luminosité et cour extérieure, jardin et atelier. Deux étages sur rez-dechaussée : 5 chambres, grands salons, cuisine équipée + chaufferie gaz de ville, wc, salles de bains, atelier, box de rangement, cave traditionnelle et local ordures. DPE : énergie D émissions E. €

Prix 346 725

dont 11.725 euros honoraires négociation charge acquéreur ( 3,5%TTC)

Prix: 599.000€ Classe énergie: B

JEAN JAURÈS,maison à réhabiliter d’environ 90m², comprenant 4 pièces principales, grenier aménageable, cave, dépendances, jardin. Prix: 168.000€ Classe énergie: F

PROCHE BOULINGRIN, particulier rémois offrant sur 3 niveaux, grande cuisine, séjour, 4 chambres, 3 salles d'eau, grenier, cave, véranda, cour couverte permettant le stationnement de véhicules. Travaux à prévoir. Prix: 354.000€ Classe énergie: C

CORMONTREUIL, maison comprenant salon-séjour donnant sur véranda, 3 chambres, grenier, sous-sol complet (cave, garage). Prix: 199.000€ Classe énergie: E

CARTERET, bel appartement de type 3 situé au 1er étage avec ascenseur, comprenant séjour de 23m², cuisine, 2chambres, salle de bains, 2 balcons. Cave, parking couvert. Prix: 160.800€ Classe énergie: DPE vierge

CŒUR DE BEZANNES, demeure offrant belle entrée, salon, séjour, grande cuisine, 5 chambres, vaste grenier, sous-sol complet à usage de cave, buanderie. Jardin clos. Prix: 725.000€ Classe énergie: Vierge

MASSIF DE SAINT THIERRY, maison située à 10km de Reims centre, comprenant séjour de 32m², cuisine aménagée, salle de bains, 3chambres, cour, jardin. cave. L'ensemble clos de murs. Prix: 165.000€ Classe énergie: F

POMMERY-DAUPHINOT, maison entièrement rénovée, comprenant salle à manger, salon, cuisine équipée, 3 chambres, jardin clos et terrasse, grand garage, grenier, cave. Prix: 275.000€. Classe énergie: D

AV DE LAON, lumineux T4, comprenant séjour, cuisine aménagée, 3 chambres, salle de bains. 1 cave. Prix: 111.000€ Classe énergie: D

Appartement Centre Epernay, proche toutes commodités, type T4, de 75M², lumineux et propre, en étage, composé de : entrée, dégagements, w-c, placard, salle de bains, cuisine, salon, salle à manger et 2 chambres. Cave. Double-vitrage, parquet, Gaz. DPE vierge.

Prix 125 760€

A LOUER, 700 euros HT/mois, centre Epernay, place Stasi, LOCAL d’environ 40M² au centre des commerces et grands axes. Très lumineux, propre. Grande vitrine récente, clim réversible. DPE en cours.

LOYER MENSUEL HORS TAXE : 700€ + Honoraires négociation charge locataire (hors frais rédaction et d’état des lieux) : 420 euros TTC

Dans les annonces ci-dessus, les honoraires de négociation lorsqu’ils ne sont pas expressément stipulés à charge de l’acquéreur sont charge vendeur

Tarif de négociation, de 0€ à 100.000€ : 6% TTC, au-delà : 3,6% TTC. à la charge du vendeur.

LOCATION

F1 - Rue des Artisans, dans petit immeuble, environ 37 m2, Chauff. Ind. Elect., Loyer : 236,00 € - Prov./Ch. : 42,00 € Dépôt de garantie : 236,00 € HCL : 255,00 €* TTC Frais de cautionnement : 20,00 €** Classe énergie : E

03 26 26 21 41

VENTE

F1 - Rue du Commandant Derrien, Appt avec mezzanine, cuisine équipée (plaque, hotte), 23,65 m2, Parking pour un véhicule, Loyer : 320,00 € - Prov./Ch. : 25,00 € Dépôt de garantie : 320,00 € HCL : 260,00 €* TTC Classe énergie : E

F2 - Rue du Fbg St-Antoine, dans petit immeuble, Appt en RC, 40,11 m2, Chauff. Ind. Gaz, Loyer : 298,00 € - Prov./Ch. : 30,00 € Dépôt de garantie : 298,00 € HCL : 315,00 €* TTC Frais de cautionnement : 20,00 €** Classe énergie : G

F2 - Rue Ste-Marguerite, environ 67,46 m2, Bel appt rénové, Séjour donnant sur balcon, 67,46 m2, parking dans cour fermée, Loyer : 500,00 € - Prov./Ch. : 78,00 € Dépôt de garantie : 500,00 € HCL : 495,00 €* TTC Frais de cautionnement : 35,00 €** Classe énergie : E

F3 - Chemin du Barrage, dans petit immeuble, 66,18 m2, Cave, Grenier, Chauff. Ind. Gaz Loyer : 402,00 € - Prov./Ch. : 55,00 € Dépôt de garantie : 402,00 € HCL : 410,00 €* TTC Frais de cautionnement : 30,00 €** Classe énergie : E

F3 - Rue du Châtelet, dans petit immeuble, 58,07 m2², Chauff. Ind. Gaz. Loyer : 453,00 € - Prov./Ch. : 45,00 € Dépôt de garantie : 453,00 € HCL : 455,00 €* TTC Frais de cautionnement : 35,00 €** Classe énergie : E

F3 - Rue Gravissante, dans Résidence récente, 76,13 m2, Garage, Chauff. Ind. Elect. Loyer : 449,00 € - Prov./Ch. : 116,00 € Dépôt de garantie : 449,00 € HCL : 450,00 €* TTC Frais de cautionnement : 35,00 €** Classe énergie : E

F3 - Rue Jean Henri Fabre, dans Résidence récente, cuisine équipée donnant sur terrasse, Parking, Cave, Chauff. Ind. Elect. Loyer : 609,00 € - Prov./Ch. : 72,00 € Dépôt de garantie : 609,00 € HCL : 590,00 €* TTC Frais de cautionnement : 45,00 €** Classe énergie : E

F4 - Rue du Fbg Saint Antoine, dans petit immeuble, 72,46 m2, parking dans cour, Chauff. Ind. Elect. Loyer : 430,00 € - Prov./Ch. : 50,00 € Dépôt de garantie : 430,00 € HCL : 430,00 €* TTC Frais de cautionnement : 30,00 €** Classe énergie : E

F4 - Rue Bichat, Cuisine ouverte sur séjour, Cave, Chauff. Collect. Loyer : 480,00 € - Prov./Ch. : 220,00 € Dépôt de garantie : 480,00 € HCL : 475,00 €* TTC Frais de cautionnement : 35,00 €** Classe énergie : E

GARAGE - Rue du Général Jansen, Loyer : 38,00 € - Prov./Ch. : 2,00 € Frais engagement location : 23,00 €

GARAGE - Impasse de la Fourche, Loyer : 52,00 € - Prov./Ch. : 6,00 € Frais engagement location : 23,00 € GARAGE - Bld Hippolyte Faure, Loyer : 61,00 € - Prov./Ch. : 6,00 € Frais engagement location : 23,00 €

03 26 26 21 31

COMPERTRIX - SOUS SOL COMPLET : COIN LINGERIE, 1 PIÈCE CARRELÉE, CAVE SOUS ESCALIER, GARAGE 2 VOITURES, CHAUFFERIE. - RDC SURÉLEVÉ : ENTRÉE (5.92M2 + PLACARD), CUISINE ÉQUIPÉE AVEC ÉLÉMENTS (9.29M2, PLAQUE INDUCTION, FOUR, HOTTE), SALON SÉJOUR CARRELÉ (32M2 AVEC POÊLE À BOIS), DÉGAGEMENT (4.77M2), WC (1.48M2), SALLE DE BAINS (4.74M2, BAIGNOIRE, MEUBLE VASQUE, ARMOIRE DE RANGEMENT, SÈCHE SERVIETTE), CHAMBRE 1 (9.66M2). - ÉTAGE : PALIER (2.41M2), CHAMBRE 2 (9.09M2), CHAMBRE 3 (12.2M2). - PARTIE DE GRENIER AMÉNAGEABLE (13M2 LC). CLASSE ÉNERGIE : D 51084-436 PRIX : 169 928 € CHARGE VENDEUR

CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE - APPARTEMENT DE 4 PIECES AU 2EME ETAGE COMPRENANT : - ENTREE (3.50M² + PLACARD), CUISINE EQUIPEE (7.70M², PLAQUE, HOTTE, FOUR), CELLIER (1.17M²), SALON SEJOUR (25M²) AVEC ACCES BALCON, DEGAGEMENT (3.75M² + PLACARD), WC SUSPENDU (1.32M²), SALLE DE BAINS (4.70M²), BAIGNOIRE, MEUBLE VASQUE, GLACE), CHAMBRE 1 AVEC LINO (9.10M²), CHAMBRE 2 AVEC LINO (9.60M² + PLACARD). - CAVE. CHAUFFAGE COLLECTIF AU GAZ. CLASSE ÉNERGIE : D

CHÂLONS, QUARTIER EN PLEINE RÉNOVATION POUR CET APPARTEMENT DE 3 PIÈCES. ENVIRON 65 M² HABITABLES AVEC VUE DÉGAGÉE. BALCON. SALON. 2 CHAMBRES. CAVE. QUELQUES TRAVAUX DE RAFRAÎCHISSEMENT À PRÉVOIR. DPE EN COURS.

CHÂLONS, A QUELQUES MINUTES DU CENTRE VILLE, AGRÉABLE MAISON DE 6 PIÈCES. 140 M² HABITABLE DE PLAIN-PIED. SALON SÉJOUR DE 45 M². 3 CHAMBRES. BUREAU. TERRAIN CLOS D'ENVIRON 800 M². REMISE AU GOUT DU JOUR À PRÉVOIR. DPE EN COURS.

RECY, CONSTRUCTION DE QUALITÉ POUR CETTE MAISON DE 7 PIÈCES. ENVIRON 140 M² HABITABLES. PIÈCE DE VIE TRÈS LUMINEUSE AVEC ACCÈS BALCON. 5 CHAMBRES. BUREAU. SOUS SOL COMPLET. TERRAIN CLOS DE 700 M². DPE = F

VÉSIGNEUL-SUR-MARNE - MAISON EN VENTE À VÉSIGNEUL-SUR-MARNE (MARNE). MAISON DE 132 M² COMPRENANT 6 PIÈCES, 4 CHAMBRES, CAVE, CHEMINÉE, PARKING, 1 ÉTAGE. ÉTAT DU BIEN : TRÈS BON ÉTAT. CLASSE ÉNERGIE : E

51084-494 PRIX : 210 800 € CHARGE VENDEUR

51084-173 PRIX : 84 800 € CHARGE VENDEUR

51084-417 PRIX : 221 280 € CHARGE VENDEUR

51084-444 PRIX : 48 018 € CHARGE VENDEUR

51084-473 PRIX : 310 360 € CHARGE VENDEUR

*Frais effectivement supportés par le locataire indépendamment de ceux supportés par le propriétaire. ** Un cautionnement sera demandé si CDD, si période d'essai, si loyer supérieur à 33 % des revenus. HONORAIRES DE NEGOCIATION : De 0 à 100.000€ TTC : 6 % TTC. Au-delà de 100.000 € TTC : 4.80 % TTC.

*Frais effectivement supportés par le locataire indépendamment de ceux supportés par le propriétaire. ** Un cautionnement sera demandé si CDD, si période d'essai, si loyer supérieur à 33 % des revenus. Frais de bail négocié : deux mois de loyer hors taxes – T.V.A. 20 % en sus. Frais suivant décret n° 2007.387 du 21 Mars 2007.

Service immobilier 03 26 40 98 98 - taton.willaume@notaires.fr www.willaume-reims.notaires.fr


10

Du 7 au 13 décembre 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Sport

Football L1 (17e j.) : Lille (2e) - Reims (11e)

Gare à ne pas perdre le Nord

Après sa défaite face à Toulouse, le Stade de Reims conclut sa semaine à trois matches, dimanche après-midi, par un rude déplacement à Lille, deuxième au classement. Il y a meilleur adversaire pour se relancer...

ela faisait plus de trois mois que les spectateurs du stade Auguste-Delaune n’avaient pas assisté à une défaite de leurs protégés en championnat. La dernière fois, c’était lors de la 4e journée, au premier jour de septembre, face à Montpellier (0-1). La défaite concédée mercredi soir, contre Toulouse, ressemble furieusement à celle infligée ce soir-là par les hommes de Michel Der Zakarian. Au terme d’une rencontre où les Rouge et Blanc se sont créés une bonne demi-douzaine d’occasions, c’est finalement leur adversaire qui est reparti avec les trois points. Le TFC a même poussé la ressemblance jusqu’au bout en inscrivant un but similaire aux Montpelliérains. « Le but toulousain ressemble beaucoup à celui inscrit par Montpellier, en septembre. Un centre, Édouard (Mendy) qui repousse au second poteau et un joueur libre qui vient marquer, se souvient David Guion. Au vu de la débauche d’énergie, du nombre d’occasions et de notre malchance – car on touche le poteau –, on peut être déçu de ne pas avoir égalisé. » Et d’être tombé sur un Mauro Goicoechea

C

les Nordistes ont retrouvé des vertus collectives et techniques, sous l’impulsion de leur attaquant vedette, Nicolas Pépé. Laisser le ballon à cette formation pour mieux la contrer siéra sans doute plus aux Rémois que de faire le jeu. Pour cela, il faudra que tous les joueurs soient au niveau, tactiquement et physiquement. « Il y a eu une grosse débauche d’énergie, les garçons étaient fatigués, mais c’est logique trois jours après avoir disputé un match à Marseille, concédait David Guion, à l’issue de la rencontre face à Toulouse. On va tout faire pour que la récupération se passe le mieux possible, d’autant que les Lillois auront une journée de repos supplémentaire. » Aux Rémois de déjouer les pronostics.

Simon Ksiazenicki

Face à Toulouse, les Rémois ont manqué de justesse devant le but. À ne pas reproduire à Lille, dimanche. © l'Hebdo du Vendredi

en feu dans les buts toulousains. Le mois de décembre commence donc poussivement pour les Rémois, au moins sur le plan comptable. Le match nul et vierge obtenu à Marseille aurait tout eu du résultat parfait si les Rouge et Blanc l’avaient bonifié dans leur antre, trois jours plus tard. Avec ce seul point pris en deux journées, le Stade de Reims glisse en deuxième partie de tableau, à la 11e place, alors que Lille, deuxième au classement, se profile à l’horizon. « C’est le foot. On passe du sentiment du devoir

accompli, dimanche dernier, à Marseille, avec un contenu très cohérent, à de la frustration et de la déception, ce (mercredi) soir », regrettait David Guion, qui espère que son équipe a encore du gaz pour affronter son troisième match en huit jours. Après le déplacement au Vélodrome, c’est un nouveau grand stade et un adversaire qui l’est tout autant qui attend les Rémois. Il y a mieux comme adversaire que le Losc de Christophe Galtier, récemment victorieux de Montpellier (01), pour se remettre en selle. Aux abois l’an passé,

4 Lille - Reims, dimanche 9 décembre, à 17 h, au stade Pierre-Mauroy et sur beIN Sports.

Siebatcheu enfin buteur avec Rennes

Pendant que les Rémois s'inclinaient face à Toulouse, le Stade rennais réalisait la grosse performance de cette 16e journée en allant battre l'Olympique lyonnais sur sa pelouse (0-2). Après Hatem Ben Arfa, c'est l'ancien rémois Jordan Siebatcheu, titulaire pour la première fois depuis le 26 septembre, qui a parachevé le succès breton. L'attaquant a inscrit son premier but en championnat avec Rennes.

EN BREF Football D2F : un choc pour les Rémoises ? Les féminine du Stade de Reims se déplacent à Saint-Malo (2e), ce dimanche 9 décembre, à 14 h 30, pour leur première rencontre de la phase retour et leur avant-dernière de l’année 2018. Avec dix points d’avance sur leur dauphin et un bilan quasiment parfait de dix victoires et un nul, les Rémoises survolent le classement de D2F.

Water-polo Elite : le Stade de Reims n'est plus fanny Promu cette saison au sein de l'élite du water-polo français, le Stade de Reims Natation a obtenu, à l'occasion de la 6e journée, disputée samedi dernier, sa toute première victoire en dominant Nice (10-8) dans le bassin olympique de Châlons. Une première qui vient récompenser les nombreuses sorties encourageantes. C'est donc avec davantage de confiance que les Rémois (8es) aborderont leurs prochains matches : le samedi 8 décembre à Noisy-le-Sec (4e), mais surtout le 15 décembre, lors de la réception de Sète (10e), seule équipe à ne compter aucun succès.

Basket-ball LF2 : les Rémoises en appel Après un début de saison parfait, marqué par cinq victoires toutes compéti-

tions confondues, le Reims Basket Féminin semble marquer le pas. Le club rémois reste sur deux défaites, dont la dernière à domicile face à Aulnoye (7477). Un échec que les joueuses de Marie-Julie Levant se doivent d'effacer dès ce samedi 8 décembre, à l'occasion de leur déplacement à Toulouse. La tâche promet pourtant d'être particulièrement compliquée face au leader du championnat (un match de plus joué) qui reste sur trois larges succès : à Nice (74-45), face à Calais (71-48) et à SaintPaul Rezé (66-50).

Basket-ball N1 : l'Eveil en grand danger à Souffelweyersheim Battu à domicile lors de la dernière journée par Get Vosges (74-79), alors lanterne rouge, l'Eveil Recy-Saint-Martin a grillé un sérieux joker dans la course au maintien. Restant sur quatre défaites de rang, l'équipe entraînée par Damien Pastres (trois victoires en 12 journées) partage désormais l'avant-dernière place du classement avec son dernier bourreau, juste devant Kaysersberg. C'est dans cette dynamique difficile que Julien Suret et ses coéquipiers vont terminer la phase aller avec un rendezvous ce samedi 8 décembre sur le parquet de Souffelweyersheim, leader du championnat et toujours invaincu !


11

Du 7 au 13 décembre 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Sport

Basket-ball Jeep Elite (13e j.) : Châlons-Reims (12e) - Pau-Lacq-Orthez (9e)

Rester intraitable à la maison

En difficulté loin de sa base, le CCRB se doit de rester solide sur son parquet. Pour ce faire, le collectif pourra compter sur l'arrivée de Zabian Dowdell, mais aussi sur les retours de Pape Badji et Blake Schilb.

près une dizaine de jours de coupure en raison de la tenue de matches de qualification pour la Coupe du monde 2019, le Champagne Châlons-Reims Basket a retrouvé sa routine, avec un match de championnat à jouer lundi 10 décembre face à Pau-Orthez. Mais pendant que l'équipe de France assurait sa participation au Mondial, grâce à deux nouvelles victoires face à la République Tchèque et à la Bulgarie, le club marnais en a, lui, profité pour effectuer quelques ajustements. Le très décrié Alex Abreu (5,2 points, 2,9 passes décisives, 1,7 rebond pour une évaluation de 5,5 en 20 minutes) est enfin parti. Il a laissé sa place à Zabian Dowdell (1,91 m, 34 ans), meneur US particulièrement expérimenté qui jouait en VTB League l'année dernière, alignant sous les couleurs du Ensey Kasnoyarsk 11,8 points, 3,1 rebonds et 4,4 passes. Et la trêve internationale aidant, le nouvel élément a ainsi eu le temps de s'acclimater. « Il

A

Blake Schilb a manqué les deux derniers matches perdus de peu à Gravelines et Nanterre. © l'Hebdo du Vendredi

me semble qu'il fait déjà l'unanimité, côté marnais, c'est aussi le retour sur les avance l'entraîneur Cédric Heitz qui a parquets de Blake Schilb et de Pape Badji. connu le joueur lorsqu'il était adjoint à Le premier a manqué les deux derniers Nancy en 2007. Il matches perdus de peu à Gravelines possède un tel bagage Duel prometteur entre technique et tactique (85-81) et Nanterre Dowdell et McConnel (73-67). Le second qu'il assimile et apest absent pour cause plique immédiatement les consignes. » De bon augure pour la suite de blessure depuis la 5e journée et sa reprise entraîne donc la fin de la pige médimême si le coach admet « que ce n'était que de l'entraînement ». L'autre bonne nouvelle cale assurée par Yanis Morin (6,7 points et

3,3 rebonds pour une évaluation de 8,8). C'est donc avec un effectif chamboulé que le CCRB va tenter de vaincre Pau. Avec une victoire de plus à son compteur que Châlons-Reims, cette formation occupe la 9e place du classement. Entraîné par Laurent Vila, ce collectif est capable de tout, comme de dominer Levallois ou Lyon-Villeurbanne, mais aussi de perdre à Boulazac ou Antibes. « C'est une équipe difficile à cerner mais qui aligne un cinq majeur constitué de très très bons joueurs », prévient Cédric Heitz. C.J Harris, Donta Smith, Vitalis Chikoko, Léopold Cavaliere et Mickey McConnel alimentant quasiment l'intégralité des feuilles statistiques. Le dernier cité n'est d'ailleurs pas un inconnu dans la Marne. Le meneur américain a en effet évolué avec le CCRB lors de la saison 2014/15 sous les ordres de Nikola Antic. Son arrivée, lors de la 5e journée, coïncide avec la montée en puissance de Pau. Avec lui à la manoeuvre, l'équipe paloise a remporté cinq victoires et concédé seulement deux défaites. Son duel avec Zabian Dowdell promet d'être l'une des clefs de ce match.

Julien Debant

4 Châlons-Reims - Pau-Lacq-Orthez, lundi 10 décembre, à 20 h 45, palais des sports Pierre de Coubertin, Châlons-en-Champagne. A suivre également en direct sur RMC Sport 2.


12

Du 7 au 13 décembre 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Désormais intégrées à nos vies quotidiennes, les nouvelles technologies seront logiquement les stars des fêtes de fin d'année.

A

h, Noël ! Les sapins, les décorations, les longs repas, les réunions de famille et… les cadeaux ! La période des fêtes de fin d’année est évidemment la plus propice à s’offrir des présents et c’est d’ailleurs dans ce rayon que les dépenses seront les plus importantes pour les ménages. Une récente étude, menée par la société de crédit Cofidis et l’institut CSA Research, pointe que le budget moyen des Français atteindra 571 € pour Noël, dont 340 € pour les cadeaux. Et les nouvelles technologies s’inviteront dans les habitudes.

340 €

Le budget cadeau moyen par Français Il y a d’abord la vente en ligne qui augmente, avec près d'un Français sur cinq (18 %) qui effectue ses achats de Noël uniquement sur internet (+4 points en un an). Les ristournes du Black Friday et du Cyber Monday, le mois dernier, n'y sont pas étran-

Le smartphone sera encore le produit high-tech le plus présent sous les sapins.

gères. Durant ces quatre jours, la Fédération du e-commerce et de la vente à distance prévoyait un chiffre d’affaires de 1,3 milliard d’euros pour les vendeurs en ligne. La nature des présents évolue aussi. Au pied du sapin, les produits dits « high-tech » seront encore plébiscités, comme le révèle l’étude annuelle menée par l’institut allemand GFK. Cette année encore, la plus grande star restera le smartphone et ses ventes devraient atteindre 2,3 millions de pièces en décembre. Sur le podium suivront les casques audio

(plus de 1,5 millions d’exemplaires) et les enceintes sans fil (700 000 ventes). On retrouvera ensuite des habitués, tels les consoles de salon, les tablettes, les téléviseurs et les ordinateurs portables. À noter que les montres connectées font leur entrée dans ce classement, à la 8e place, avec plus de 300 000 ventes prévues en fin d’année, et que les drones, 10es en 2017, l’ont quitté. Le cabinet GFK prévoit, pour 2019, l’explosion des assistants vocaux et des appareils photo instantanés. La technologie n'a pas fini de nous surprendre !

Fort du succès de la Nes mini et la SuperNes mini, commercialisées par Nintendo en 2016 et 2017, c'est au tour de Sony et Neo Geo de surfer sur la vague rétrogaming en sortant une réplique miniaturisée de leur plus belle machine. Le concept reste le même à chaque fois : proposer une nouvelle version d'une ancienne console, plus petite, avec une sélection embarquée des meilleurs jeux de l'époque. Avec un design de borne d'arcade, le modèle Neo Geo est très séduisant. Il propose 40 jeux, dont les mythiques Metal Slug, Fatal Fury ou King of Fighters. Muni d'un écran de 3,5 pouces, il peut aussi se brancher sur l'écran télé, ce qui permet de jouer à deux (manette supplémentaire vendue séparément). Du côté de Sony, on a fait le choix de reproduire le modèle original en plus petit. Embarquant 20 titres dont Final Fantasy VII, Tekken 3 et Wild Arms, cette mini PS1 se branche également sur le téléviseur. Si les deux mini consoles sont séduisantes, pas sûr que la 3D des années 90 de Sony ait aussi bien vieillie que la 2D très arcade de Neo Geo.

4 Mini Neo Geo, entre 115 et 150 € et Mini Playstation Classic, environ 100 €.


13

Il est parfois désagréable de constater que son téléphone portable se décharge alors que l’on regarde une vidéo ou passe un appel. Grâce aux chargeurs sans fil, il est désormais possible de recharger son smartphone en le posant simplement sur un de ces petits outils. La proximité de l'appareil et du support provoque un champ électromagnétique qui génère du courant et permet au téléphone de se recharger. C’est la technologie de l’induction magnétique. De nombreux téléphones récents embarquent ce système. Attention, ces chargeurs sans fil doivent néanmoins être branchés. 4 Chargeur sans fil, environ 20 €.

Connecté sans fil, résistant à l'eau et aux chocs, le système de navigation simplifiée Beeline accompagnera les cyclistes invétérés comme ceux du dimanche. Associé à une appli, il peut s'utiliser en mode « guidage » ou « boussole » et s'accroche parfaitement aux guidons, grâce à sa forme de galet optimisée et sa texture en silicone. Son petit plus : la durée de vie de sa batterie, estimée jusqu'à quatre semaines avant rechargement. 4 GPS connecté Beeline pour les vélos, à partir de 109,99 €.

*Liste des magasins participants sur www.autourbebe.com. **Voir conditions en magasin.

Un design élégant, une touche authentique et une véritable utilité : le chargeur externe en bois Nature Connect constitue un cadeau pratique et personnalisable à souhait. Grâce à son câble spécifique, il peut être relié à la plupart des téléphones portables en vogue. Avec, pour le côté « made in France » : une gravure réalisée en Pays-de-la-Loire. 4 Batterie externe en bois personnalisable Nature Connect, à partir de 39,90 €.

Du 7 au 13 décembre 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

79 Av. Maréchal Foch - Épernay


14

Du 7 au 13 décembre 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Sorties

Humour – Vitry-le-François

« Venez, on va se marrer ! » Dans son nouveau spectacle, À nos amours, Sophia Aram décrypte sans concession les relations hommes-femmes, les préjugés sexistes ou encore la banalisation des violences faites aux femmes. Elle utilise le rire comme une arme redoutable pour dénoncer certains maux de notre société.

Vous voici de retour sur scène avec un quatrième spectacle, À nos amours. Pourquoi ce titre ? Et quelles thématiques avezvous choisi d'aborder ? Ce spectacle parle beaucoup des relations hommes/femmes. Cela me paraît bien de le dédier à nos amours. La pauvreté des débats qui ont suivi l’affaire Weinstein m’a effondrée, cela a certainement été le point de départ. Je parle de mon enfance, de mon premier amour, de contes de fées. De tout ce que l’on a en tête quand on est une petite fille ou un petit garçon au sujet de l’amour, de la répartition des rôles entre les hommes et les femmes. C’est très amusant de revisiter ces thèmes

fance, mais aussi de mon engagement féministe et de l'actualité. Comme les autres, ce nouvel opus a été écrit à quatre mains avec votre moitié, Benoît Cambillard. Une évidence ? Oui, on écrit toujours tout à deux, c'est notre manière de faire. On se marre beaucoup, on se surprend, parfois on se désole. On est très spectateur l'un de l'autre.

La chroniqueuse et comédienne Sophia Aram remonte sur scène avec son nouveau spectacle, À nos amours. © DR

sous l’angle du sexisme, en se demandant finalement où a bien pu passer l’amour au milieu de cet océan de préjugés sexistes et foireux que l’on nous colle dans le crâne. En grandissant, on est également confronté à la manière dont les questions des menstruations, du mariage, du sexe (etc.) sont abor-

dées en famille ou dans la société. La place du sexisme ordinaire dans la vie de tous les jours, la banalisation des violences faites aux femmes et bien sûr son traitement journalistique et politique font évidemment partie de ce spectacle. Je me suis beaucoup inspirée de ce que j'ai vécu dans mon en-

Et parmi les « coups de gueule » qu'on pourra y trouver ? Les gilets jaunes ou les défenseurs du mouvement #metoo se reconnaîtront-ils ? Je ne me pose jamais la question de savoir si telle ou telle catégorie de personnes se retrouvera ou non dans un spectacle. Je ne suis la porte-parole de personne. Je dis ce que je pense et ce qui me fait marrer sur un sujet. En l’occurrence, le sujet est clairement plus celui des relations entre hommes et femmes que celui de la justice sociale, qui mériterait à lui tout seul un autre spectacle. Peut-on toujours rire de tout, à votre avis ? Oui, on peut rire de tout. La seule véritable limite est légale : la diffamation,

Epernay partie de

http://habitsdelumiere.epernay.fr e.epernay.fr http://habitsdelumier #habitsdelumiere #habitsdelumier e

Exigez plus de la llocation ocation

l’appel à la haine, etc. Ce qui me va très bien. Personnellement, j’aime quand le rire nous permet de rompre avec le sens commun et les préjugés, le rire en meute me déprime. Vous jouerez plusieurs dates en avant-première de votre tournée, notamment à Vitryle-François, chez Bords II Scènes. Une étape importante ? Toutes les dates et toutes les salles sont importantes. J'aime beaucoup ces premières dates. C'est aussi l’occasion de prendre du temps pour échanger avec le public, intégrer leurs réactions, confronter nos idées. Qu'aimeriez-vous lui dire, à ce public ? Venez, on va se marrer !

Propos recueillis par Sonia Legendre 4 À nos amours, vendredi 14 décembre à 20 h 30, espace Simone Signoret à Vitry-le-François. Tarifs : de 9 à 20 euros. Infos : 03 26 41 00 10, info@bords2scenes.fr.


15

Du 7 au 13 décembre 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Sorties

Concert - MJC d'Aÿ

Exposition

Françoiz Breut à la croisée des chemins

Peintures abstraites, passion concrète

rançoiz Breut est ce qu’on appelle une artiste polyvalente. L'artiste de 48 ans qui sera en concert ce vendredi soir, à la MJC d'Aÿ, a débuté aux... Beaux-Arts de Caen en 1988. D'abord attirée par le dessin, elle a intégré, à l'issue de sa formation, l’univers fourmillant de l’illustration de jeunesse qui lui permet de laisser libre cours à son imagination. Elle conçoit ses propres histoires, mais écrit aussi ses textes. C’est ainsi que l’envie lui vient L'artiste de 48 ans compte plusieurs albums et livres pour d’unir ses passions, la musique et enfants à son actif. © Rozenn Quéré le dessin, en livrant une interprétation en image de ses chansons. Pour elle, il y a plus d’humour dans ses croquis, moins de mélancolie que dans sa musique. En couple avec le chanteur Dominique A, elle apparaît sur son second album avant de prendre son envol et de sortir, en 1997, son propre disque homonyme, composé et réalisé en grande partie par son compagnon. Sans jamais mettre de côté son travail d’illustratrice et de plasticienne, Françoiz Breut enchaîne les albums, les concerts en France et à l’étranger et les collaborations, notamment aux côtés de Louise Attaque, Philippe Katerine ou encore Yann Tiersen. Avec sept albums au compteur, la Normande d’origine, bruxelloise d’adoption, distille ses textes sensibles, ses petites histoires de la vie, parfois tristes, et ses mélodies douces. En parallèle, elle continue également à exposer ses créations et à illustrer des livres pour enfants. Comme s’il était impossible de choisir entre ses deux talents.

F

S.K

4 Françoiz Breut, vendredi 7 décembre, à 20 h 30, à la MJC d'Aÿ. Durée : 1 h 30. Tarifs : 5 et 11 €.

Le marché de Noël des associations de la Communauté de communes de la Grande Vallée de la Marne reviendra ce dimanche 9 décembre, de 11 h à 18 h, pour une 21e édition organisée à Hautvillers. L'occasion de retrouver des stands de produits artisanaux made in Champagne (porcelaine, bijoux, santons, décorations, bois, livres…) et de nourriture pour les gourmands (huîtres, plats cuisinés, pâtés en croûte, vin chaud, marrons, gaufres, miel…), mais aussi issus des communes jumelées : des couronnes de Noël de Lorraine, de l'huile d'olive et des fromages italiens, des vins alsaciens et allemands et du thé anglais. Le Père Noël rendra visite aux enfants et distribuera des friandises, tandis qu'une fanfare de rue, des jeux et lectures de contes et des baptêmes de poneys seront proposés durant tout l'après-midi. Enfin, selon les conditions météo, un feu d'artifice sera tiré à 18 h.

P

4 Expositions visibles jusqu'au jeudi 13 décembre, à L’Écurie, 33, avenue de Champagne,

et du lundi 10 au dimanche 16 décembre, au champagne J. de Telmont, 1, avenue de Champagne à Damery. Infos : saguet-rouy-delphine.artistescotes.com.

quelques objets et de matériaux bien choisis comme l’eau, de la poudre projetée, de la peinture, des billes, une manipulatrice et un musicien de la compagnie d'Indre-et-Loire Switch s’appliquent à créer sous les yeux des petits et des grands une série de beaux moments poétiques, musicaux et enchanteurs. Inspiré de la mythologie d’Amérique du Nord du peuple Navajo, « Moult Ronds » a été créé pour plaire aux enfants les plus jeunes. Un magnifique voyage en terre inconnue. Plusieurs séances seront proposées au public du théâtre Gabrielle-Dorziat : le mardi 11 décembre, à 9 h, 10 h 30 et 14 h 15 ; le mercredi 12 décembre, à 10 h 30 ; le jeudi 13 décembre, à 9 h, à 10 h 30 et à 18 h ; le vendredi 14 décembre, à 9 h, 10 h 30 et 14 h 15. Durée : 40’. Tarifs : 5 et 9 €. Infos : theatrelesalmanazar.fr.

CONCERTS V ENDREDI 7 DÉCEMBRE EBÈNE AND THE SOUL ROCKERS

Une soirée spéciale sera proposée dans le cadre du Téléthon au piccolo théâtre de la Ferme de l'hôpital. Le point d’orgue sera le concert d'Ebène & the soul rockers.

Pas besoin d’être un adulte pour aller au théâtre ! Avec « Moult Ronds », le Salmanazar propose un spectacle adapté aux enfants dès 18 mois. À partir de

CHORALE DES CHŒURS DES COTEAUX ET ARPÈGE DE CHOUILLY - ROMERY

La chorale des chœurs des coteaux et arpège de Chouilly donneront trois concerts de Noël, dans les églises de Romery, Oiry et Boursault, sous la direction d'Alain Chochina et de Freddy Lecacheur.

À 19 h 30, à la Ferme de l'hôpital, 35 bis, rue Louise Auban-Moët. Participation libre reversée au Téléthon. Infos : 03 26 55 78 05.

À 15 h, à l’église de Romery. Participation libre.

V ENDREDI 7 DÉCEMBRE FRANÇOIZ BREUT - MJC D'AŸ

Le Racing club Épernay athlétisme organise sa traditionnelle corrida du Téléthon, une épreuve ouverte à tous sans classement ni chrono prenant la forme d’une boucle de 1,3 km dans les rues du centre-ville.

Illustratrice, plasticienne et dessinatrice, Françoiz Breut enfilera son costume de chanteuse solo à textes après avoir collaboré notamment avec Yann Tiersen, Philippe Katerine et Dominique A. À 20 h 30, à la MJC d'Aÿ. Durée : 1 h 30. Tarifs : 5 et 11 €. S AMEDI 8 DÉCEMBRE CHŒUR INTER-LUDE - PIERRY

Le chœur Inter-Lude de Magenta donne un concert de Noël en l’église (chauffée) de la commune. À 20 h, en l'église Saint-Julien de Pierry, 74, rue du Général-de-Gaulle. Entrée libre. LOUANE - LE MILLESIUM

Après les succès de ses deux premiers albums, vendus à près de 2 millions d’exemplaires, la chanteuse et actrice Louane s’est lancée dans une longue tournée qui passera pas Épernay. À 19 h 45, au Millesium d'Épernay. Tarifs : 35 et 45 €. Infos : lemilesium.com.

Un spectacle enchanteur pour les tout-petits

S.K

Ce week-end

EN BREF Le grand marché de Noël intercommunal revient à Hautvillers

rofessionnelle de la peinture décorative et spécialisée dans les fresques murales, Delphine Saguet a décidé, il y a quelques années, d'embrasser également la peinture abstraite. Grâce à des techniques mixtes associant l’acrylique, l’huile, les pigments et les vernis brillants, l’artiste installée dans la Côte des Blancs crée des tableaux abstraits 100 % champenois. « Mes peintures ont toujours pour thème le champagne », explique Delphine Saguet qui a fait du précieux Delphine Saguet expose au champagne de Venoge, breuvage un élément central d’inspi- à Épernay. ration. Dans ses créations les plus récentes, elle s’est appliquée à revisiter, à grands coups de traits verticaux, le fameux « collier de perles », ce mouvement emprunté par les bulles de champagne qui remontent dans le verre. Pour faire connaître ses toiles qui rendent hommage au vin de notre région, Delphine Saguet expose à travers le département et, évidemment, dans les maisons de champagne. C'est actuellement L’Écurie, bar à champagne et boutique de la maison de Venoge, située au cœur de l’avenue de Champagne, qui accueille plusieurs tableaux. Bientôt à Damery, le champagne J. de Telmont exposera ses dernières créations, du lundi 10 au dimanche 16 décembre. Les visiteurs pourront profiter de ces œuvres abstraites de tailles différentes, parfois en plusieurs parties, « toujours sur le thème du champagne, mais traitées différemment à chaque fois », développe l’artiste. Deux endroits où il est possible d’admirer les toiles de Delphine Saguet de manière idoine : avec une flûte à la main.

DIMANCHE 9 DÉCEMBRE LES CENELLES - ÉPERNAY

L’ensemble choral les Cenelles organise un concert intitulé « Féeries musicales », évoquant les fêtes de Noël, à l’église Saint-Pierre Saint-Paul. À 16 h, à l’église Saint-Pierre Saint-Paul d’Épernay. Tarifs : 10 €, gratuit jusque 12 ans. Infos et préventes : lescenelles.fr.

LOISIRS VENDREDI 7 DÉCEMBRE CORRIDA DU TÉLÉTHON - ÉPERNAY

Départ à 19 h 30, place Hugues-Plomb. Fin de la course à 20 h 30. SAMEDI 8 DÉCEMBRE ESCAPE GAME NUMÉRIQUE - MÉDIATHÈQUE DANIEL-RONDEAU

La médiathèque Daniel-Rondeau accueille un escape game numérique baptisé NumQuest. Enfermé dans une pièce, saurez-vous déchiffrer les énigmes qui y ont été disséminées par Ambre et Sébastien ? À partir de 10 ans. À 14 h, à la médiathèque Daniel-Rondeau d'Épernay. Infos : mediatheque.epernay.fr. VISITE DES MASCOTTES - ÉPERNAY

À l'occasion des Fééries de Noël, cinq mascottes réaliseront des démonstrations sur la patinoire installée place HuguesPlomb avant de rendre visite aux Sparnaciens au village des automates. À 15 h, sur la place Hugues-Plomb, à 16 h, place Bernard-Stasi à Épernay. DIMANCHE 9 DÉCEMBRE RANDONNÉE - DIZY

Les Amis de la nature d'Épernay se mobilisent pour le Téléthon à travers une randonnée pédestre ouverte à tous d'environ 10 km. Ravitaillement prévu à mi-parcours. Départ à partir de 13 h 30, au terrain de foot de Dizy. Tarif : 5 €, reversés à l'Association française contre les myopathies.


16

Du 7 au 13 décembre 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Sorties

Festival

Parce que rire est le propre de l’Homme Les Bulles du Rire reviennent ! À Saint-Dizier, Bar-sur-Aube, Rethel, mais surtout Reims, du 17 janvier au 9 février 2019, ce festival dédié au rire et à la bonne humeur s’offre une 4e édition haute en couleur.

Reims, c’est au K de Tinqueux que l’essentiel de la programmation est invité à se produire, dans une série de spectacles avec des têtes d’affiche reconnues et très attendues. En tout, 17 rendez-vous sont proposés aux rémois, dans une grande diversité de shows et d’humour. Des petits nouveaux de la scène humoristique française aux monuments de ces dernières décennies, le festival Les Bulles du Rire ne fait aucune impasse. Les festivités commencent dès le jeudi 17 janvier 2019 avec Olivier de Benoist qui tend à mettre en scène, avec beaucoup de dérision, sa quarantaine, dans son nouveau spectacle « O / 40 ans ». Autre miroir tendu vers son public, le spectacle « Face à face » donne la parole à cinq couples pour cinq situations de vie quotidiennes, dans le meilleur comme dans le pire, le dimanche 20 janvier. Aussi, Laura Laune, jeune humoriste, viendra, le mercredi 30 janvier, décaper notre quotidien avec un humour noir et irrévérencieux. Dans la même veine, La Bajon s’installera au K le 7 février, et ne fera qu’une bouchée des travers de ses contemporains, avec absurdité et impertinence. La jeune scène humoristique française, en vogue et en grande forme, est donc bien représentée dans ce festival : n’oublions pas de citer Bun Hay Mean, le mercredi 23 janvier, le Chinois Marrant qui se régale des clichés de notre quotidien, Jeanfi Janssens, le jeudi 24 janvier, qui croque des anecdotes de sa vie de stewart, Mathieu Madenian, le vendredi

A

25 janvier, véritable star du moment avec son nouveau one man show drôle et très personnel, Ben et Arnaud Tsamère, en duo redoutable le mardi 29 janvier, avec leur spectacle écrit à 4 mains et qui confronte leurs deux univers, et enfin Fabrice Eboué, le 1er février, qui n’a, comme le nom de son spectacle l’indique, « plus rien à perdre »…

Un festival d’humour, mais pas seulement !

Mais le festival des Bulles du Rire est également fier d’accueillir des humoristes qui font vibrer la scène humoristique française depuis plusieurs années. Ils sont également très attendus, tant leurs styles sont inimitables. Parmi eux, Jean-Marie Bigard, lundi 21 janvier, qui vient à la rencontre de son public pour jouer ses meilleurs sketches. Roland Magdane, le 27 janvier, avec « Déjanté », fait revivre tous ses personnages qui ont fait sa notoriété et le plaisir de son public depuis tant d’années. L’attachant Michel Boujenah, sera au K le 31 janvier, et racontera sa « vie encore plus rêvée », une autobiographie imaginaire et truculente. Et enfin, Bernard Mabille viendra fêter ses 30 ans de scène le 3 février, avec un seul mot d’ordre : l’insolence. Le festival d’humour est aussi pluridisciplinaire, puisqu’il s’illustre aussi par des shows singuliers, comme celui d’Erick Baert, samedi 26 janvier, véritable jukebox, qui fait revivre plus de 100 grandes voix. Le samedi 2 février, le public rémois peut assister à un spectacle d’hypnose mené par 4 spécialistes du genre. Et enfin, le vendredi 8 février, le spectacle « Coverqueen » fait revivre, sur scène et en live, Freddie Mercury, dans un show à couper le souffle. Et pour clore en beauté ce festival, l’Opéra de Reims accueille les « Duels à Davide-

Après 16 dates au K à Tinqueux, c’est à l’Opéra de Reims que la partie rémoise du festival se terminera en beauté, avec les « Duels à Davidejonatown ». © DR

jonatown », samedi 9 février, où Artus, Cartman et toute leur bande confirment l’objectif premier de ce festival : ouvrir une parenthèse décomplexée d’air frais.

Agathe Cèbe

4 Festival Les Bulles du Rire, du 17 janvier au 9 février à Reims, au Kabaret à Tinqueux et à l’Opéra de Reims. Infos : www.infoculture-reims.fr

Cinéma du 5 au 11 décembre 2018 GAUMONT THILLOIS Parc Millésime, RN 31, 51370 Thillois A STAR IS BORN mer 05/12 21:15 jeu 06/12 21:45 ven 07/12 21:45 sam 08/12 21:15 dim 09/12 21:45 lun 10/12 21:15 mar 11/12 21:15 ASTÉRIX : LE SECRET DE LA POTION MAGIQUE mer 05/12 11:15, 13:45, 15:45, 17:45, 19:45, 22:30 jeu 06/12 13:45, 15:45, 17:45, 19:45, 22:30 ven 07/12 13:45, 15:45, 17:45, 19:45, 22:30 sam 08/12 11:15, 13:30, 15:45, 17:45, 19:45, 22:00 dim 09/12 11:00, 13:10, 15:25, 17:30, 19:35, 22:30 lun 10/12 11:15, 13:45, 15:45, 17:45, 19:45, 22:30 mar 11/12 11:15, 13:45, 15:45, 17:45, 19:45 BOHEMIAN RHAPSODY mer 05/12 11:00 , 14:00 , 17:15 , 21:00 jeu 06/12 14:00 , 17:15 , 21:00 ven 07/12 14:00 , 17:15 , 21:00 sam 08/12 11:00 , 13:45 , 16:30 , 21:00 dim 09/12 11:00 , 13:45 , 16:30 , 20:45 lun 10/12 11:00 , 14:00 , 17:15 , 21:00 mar 11/12 11:00 , 14:00 , 17:15 , 21:00 CASSE-NOISETTE ET LES QUATRE ROYAUMES mer 05/12 11:10 , 13:55 , 16:30 , 19:00 jeu 06/12 13:15 , 14:45 , 17:00 , 19:30 ven 07/12 13:15 , 14:30 , 17:15 , 19:30 sam 08/12 11:10 , 14:15 , 16:30 , 18:45 dim 09/12 11:25 , 14:40 , 17:10 , 19:30 lun 10/12 11:10 , 13:55 , 16:30 , 19:00 mar 11/12 11:10 , 13:55 , 16:30 , 19:00 L'EXORCISME DE HANNAH GRACE mer 05/12 11:10 , 13:15 , 15:15 , 19:00 , 22:15 jeu 06/12 13:15 , 15:15 , 19:00 , 22:15 ven 07/12 13:15 , 15:15 , 19:00 , 22:15 sam 08/12 11:10 , 13:15 , 17:00 , 19:00 , 22:15 dim 09/12 11:45 , 14:25 , 18:05 , 20:00 , 22:35 lun 10/12 11:10 , 13:15 , 15:15 , 18:40 , 22:15 mar 11/12 11:10 , 13:15 , 15:15 , 18:40 , 22:15 LE GENDRE DE MA VIE dim 09/12 14:00 LE GRAND BAIN mer 05/12 13:30, 16:45, 21:45 jeu 06/12 13:30, 16:45, 21:30 ven 07/12 13:30, 16:45, 21:30 sam 08/12 13:30, 16:15, 21:45 dim 09/12 16:15, 21:30 lun 10/12 11:00, 13:30, 16:00, 21:45 mar 11/12 11:00, 13:30, 16:15 LE GRINCH mer 05/12 11:10 , 14:15 , 16:30 , 19:15 , 20:30 , 22:30 jeu 06/12 14:15 , 16:30 , 19:30 , 20:30 , 22:30 ven 07/12 14:15 , 16:30 , 20:30 , 22:30 sam 08/12 11:30 , 14:45 , 16:45 , 19:15 , 20:30 , 22:30 dim 09/12 11:30 , 13:30 ,

16:05 , 18:15 , 20:15 , 22:30 lun 10/12 11:10 , 14:15 , 16:30 , 19:15 , 20:30 , 22:30 mar 11/12 11:10 , 14:15 , 16:30 , 19:15 , 20:30 , 22:30 LE JEU mer 05/12 19:15 jeu 06/12 19:15 ven 07/12 19:15 sam 08/12 19:30 dim 09/12 18:55 lun 10/12 19:45 LES ANIMAUX FANTASTIQUES : LES CRIMES DE GRINDELWALD mer 05/12 11:00 , 11:45 , 14:30 , 16:15 , 17:30 , 19:15 , 20:45 , 21:45 jeu 06/12 14:30 , 16:15 , 17:30 (VO), 19:15 , 20:45 , 21:45 ven 07/12 14:30 (VO), 16:15 , 17:30 , 19:15 , 20:45 , 21:45 sam 08/12 11:00 , 11:30 , 14:30 , 16:15 , 17:30 , 19:15 , 20:45 , 21:45 dim 09/12 11:00 , 13:50 , 16:45 , 17:00 , 19:50 , 20:30 , 21:40 lun 10/12 11:00 , 11:45 , 14:30 , 16:15 , 17:30 , 19:00 , 20:45 , 21:45 mar 11/12 11:00 , 11:45 , 14:30 , 16:15 , 17:30 , 19:30 , 20:45 (VO), 21:45 LES VEUVES mer 05/12 11:00 , 14:45 , 18:00 , 21:00 jeu 06/12 14:45 , 18:00 , 21:00 ven 07/12 15:00 , 18:00 , 21:00 sam 08/12 14:45 , 18:00 , 21:00 dim 09/12 11:45 , 14:10 , 21:00 lun 10/12 11:00 , 14:45 , 18:00 , 21:00 mar 11/12 11:00 , 14:45 , 18:00 , 21:00 LOLA ET SES FRÈRES mer 05/12 11:35, 14:45, 17:15, 19:45 jeu 06/12 14:45, 17:15, 19:45 ven 07/12 14:45, 17:15, 19:45 sam 08/12 11:35, 14:00, 19:45 dim 09/12 11:50, 14:15, 19:05 lun 10/12 11:35, 14:45, 17:15 mar 11/12 11:35, 14:45, 17:15, 19:45 MAUVAISES HERBES mer 05/12 17:30 jeu 06/12 17:30 ven 07/12 17:30 sam 08/12 17:30 dim 09/12 17:50 lun 10/12 17:30 mar 11/12 17:30 OVERLORD mer 05/12 22:10 jeu 06/12 22:10 ven 07/12 22:10 sam 08/12 22:10 dim 09/12 21:25 mar 11/12 22:10 PUPILLE mer 05/12 11:35, 14:00, 16:30, 19:00, 21:30 jeu 06/12 14:00, 16:30, 19:00, 21:30 ven 07/12 14:00, 16:30, 19:00, 21:30 sam 08/12 11:35, 14:00, 16:30, 19:00, 21:30 dim 09/12 11:15, 13:25, 16:40, 20:00, 22:15 lun 10/12 11:35, 14:00, 16:30, 19:00, 21:30 mar 11/12 11:35, 14:00, 16:30, 19:00, 21:30 ROBIN DES BOIS mer 05/12 11:45 , 14:30 , 17:00 , 19:30 , 22:00 jeu 06/12 14:30 , 17:00 , 19:15 , 22:00 ven 07/12 14:30 , 17:00 , 19:30 , 22:00 sam 08/12 11:45 , 14:30 , 19:30 , 22:00 dim 09/12

14:50 , 16:45 , 19:45 , 22:00 lun 10/12 11:45 , 14:30 , 17:00 , 19:30 , 22:00 mar 11/12 11:45 , 14:30 , 17:00 , 19:30 , 22:00 ROMÉO ET JULIETTE (COMÉDIE-FRANÇAISE) dim 09/12 17:00 lun 10/12 20:00 mar 11/12 20:00 SAUVER OU PÉRIR mer 05/12 11:30, 14:15, 16:45, 20:00, 21:30 jeu 06/12 14:15, 16:45, 20:00, 21:30 ven 07/12 14:15, 16:45, 20:00, 22:00 sam 08/12 11:30, 14:15, 16:45, 19:30, 21:30 dim 09/12 11:30, 14:30, 17:20, 19:15, 22:00 lun 10/12 11:30, 14:15, 16:45, 20:00, 21:30 mar 11/12 11:30, 14:15, 16:45, 20:00, 21:30 SPIDER-MAN : NEW GENERATION dim 09/12 11:00 YÉTI & COMPAGNIE mer 05/12 11:20 sam 08/12 11:20 dim 09/12 11:15

OPÉRA 3, rue Théodore Dubois, Reims AMANDA mer 05/12 14:55, 19:10 jeu 06/12 20:40 ven 07/12 20:40 sam 08/12 13:20, 21:00 dim 09/12 14:30 lun 10/12 12:00 mar 11/12 13:50, 18:10 BOHEMIAN RHAPSODY mer 05/12 16:00 (VO), 21:00 (VO) jeu 06/12 15:05 (VO), 17:40 (VO) ven 07/12 13:30 (VO), 18:35 (VO) sam 08/12 16:00 (VO), 21:10 (VO) dim 09/12 16:00 (VO), 21:05 (VO) lun 10/12 15:05 (VO), 17:40 (VO) mar 11/12 16:00 (VO), 21:10 (VO) DIAMANTINO jeu 06/12 14:05 (VO) ven 07/12 18:30 (VO) lun 10/12 18:30 (VO) mar 11/12 12:00 (VO) EN LIBERTÉ ! mer 05/12 19:10 ven 07/12 14:40 dim 09/12 21:20 mar 11/12 19:10 LE COEUR DE L'HOMME jeu 06/12 20:30 LE GRAND BAIN mer 05/12 14:10, 18:40 jeu 06/12 16:20, 20:50 ven 07/12 12:00, 18:40 sam 08/12 16:35, 21:30 dim 09/12 17:00, 20:55 lun 10/12 14:10, 18:40 mar 11/12 16:20, 20:50 LE GRINCH mer 05/12 13:55 , 15:40 jeu 06/12 12:00 , 15:55 ven 07/12 11:30 , 17:25 sam 08/12 13:50 , 15:35 , 17:20 dim 09/12 10:40 , 12:35 , 14:15 , 16:00 lun 10/12 11:30 , 17:25 mar 11/12 11:30 , 17:10 LES ANIMAUX FANTASTIQUES : LES CRIMES DE GRINDELWALD mer 05/12 13:30 , 18:35 jeu

06/12 12:30 (VO), 21:10 ven 07/12 16:00 (VO), 21:10 (VO) sam 08/12 13:30 , 18:35 dim 09/12 10:40 , 13:30 , 18:35 (VO)lun 10/12 12:30 (VO), 21:10 mar 11/12 13:30 (VO), 18:35 (VO) LES CHATOUILLES mer 05/12 17:05 jeu 06/12 11:50 ven 07/12 14:15 sam 08/12 18:55 dim 09/12 16:40 lun 10/12 14:10 mar 11/12 20:40 LES CONFINS DU MONDE mer 05/12 17:20, 19:25, 21:30 jeu 06/12 13:45, 15:50, 21:00 ven 07/12 13:15, 15:20, 19:10 sam 08/12 12:55, 19:10, 21:15 dim 09/12 10:30, 12:45, 21:00 lun 10/12 13:15, 15:20, 19:10 mar 11/12 13:15, 18:55, 21:00 LES FILLES DU SOLEIL mer 05/12 21:20 ven 07/12 12:00 lun 10/12 16:15 LES VEUVES mer 05/12 12:10 (VO), 16:40 (VO), 21:20 (VO) jeu 06/12 12:20 (VO), 16:50 (VO) ven 07/12 12:10 (VO), 16:50 (VO), 21:25 (VO) sam 08/12 14:30 (VO), 18:50 (VO), 21:20 (VO) dim 09/12 14:20 (VO), 18:50 (VO) lun 10/12 12:20 (VO), 16:50 (VO) mar 11/12 12:10 (VO), 14:40 (VO), 21:20 (VO) MARCHE OU CRÈVE mer 05/12 11:40 jeu 06/12 19:20 ven 07/12 11:40 sam 08/12 17:00 dim 09/12 10:40, 12:30 lun 10/12 19:20 mar 11/12 11:40, 15:20 MÊME QU'ON NAÎT IMBATTABLES ! lun 10/12 20:30 MIMI & LISA : LES LUMIÈRES DE NOËL mer 05/12 13:50 sam 08/12 15:30 dim 09/12 10:50 , 13:25 PUPILLE mer 05/12 12:00, 16:30, 21:00 jeu 06/12 12:00, 14:10, 18:40 ven 07/12 14:20, 16:30, 21:00 sam 08/12 15:00, 17:10, 19:20 dim 09/12 14:50, 19:20, 21:30 lun 10/12 12:00, 16:30, 21:00 mar 11/12 12:00, 14:10, 18:40 TESNOTA : UNE VIE À L'ÉTROIT jeu 06/12 18:00 (VO) dim 09/12 18:00 (VO) UN AMOUR IMPOSSIBLE mer 05/12 11:20 ven 07/12 21:15 lun 10/12 21:15 UN HOMME PRESSÉ mer 05/12 14:40 jeu 06/12 14:50 ven 07/12 19:20 sam 08/12 12:30 dim 09/12 16:50 lun 10/12 14:50 mar 11/12 17:10 VOYAGE À YOSHINO mer 05/12 11:40 (VO) jeu 06/12 17:40 (VO) ven 07/12 16:20 (VO) dim 09/12 18:45 (VO) lun 10/12 20:40 (VO) mar 11/12 16:00 (VO)


17

Du 7 au 13 décembre 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Sorties

Concert - Le Millesium

Calogero a du rock en stock

i Calogero est l’un des chanteurs français les plus appréciés – et ce depuis maintenant plus d’une décennie – c’est qu’il réussit à brasser un large public. Jonglant avec la pop, le rock et la variété, l’ancien leader du groupe Charts peut aussi bien livrer de douces et belles mélodies que des sons plus percutants. Sans jamais mettre de côté l’écriture musicale, lui qui est bassiste de formation, mais qui manie également la guitare et les claviers, est aussi capable d'écrire des textes intelligents qui échappent à la mièvrerie ou à la moralisation. Bassiste de formation, Calogero est l'un des artistes Calogero sait où il va et son public français les plus appréciés. © Thesupermat le suit aisément. Septième album solo sorti à l'été 2017, « Liberté chérie » n'a mis que quelques mois à dépasser les 300 000 ventes et donc s'offrir un triple disque de platine. Le chanteur et musicien de 47 ans continue d’enchaîner les succès et s’est lancé, cet été, sur une longue tournée internationale qui est allée jusqu'en Asie, en septembre dernier, à travers la Corée du Sud, la Thaïlande, Singapour, Hong-Kong et le Japon, avant de revenir en Europe. Il enchaîne, depuis, les arenas, zéniths, parcs des expositions et autres salles de spectacle, tel Le Millesium d'Épernay, où il reviendra ce jeudi 13 décembre. L'Isérois y interprètera quelques-uns de ses tubes les plus célèbres, dont « Je joue de la musique », morceau phare de son dernier opus.

S

À venir SPECTACLES JUSQU'AU VENDREDI 14 DÉCEMBRE THÉÂTRE D'OBJETS : « MOULT RONDS » - LE SALMANAZAR

Une manipulatrice et un musicien créent une série de petits imprévus poétiques, musicaux et enchanteurs, inspirés de la mythologie des amérindiens Navajos. Un spectacle adapté aux plus petits, dès 18 mois. Mardi, à 9 h, 10 h 30 et 14 h 15, mercredi et vendredi, à 9 h et 10 h 30, jeudi, à 9 h, 10 h 30 et 18 h, au théâtre Gabrielle-Dorziat. Durée : 40'. Tarifs : 5 et 9 €. Infos : lesalmanazar.fr. CONCERTS JEUDI 13 DÉCEMBRE CALOGERO - LE MILLESIUM

Devenu l'un des symboles de la pop française, Calogero revient à Épernay avec une tournée rock et festive : Liberté chérie tour. À 20 h, au Millesium d'Épernay. Tarif : 38 €. Infos : lemillesium.com. SAMEDI 15 DÉCEMBRE CHŒUR INTER-LUDE - MARDEUIL

Le chœur Inter-Lude de Magenta donne un concert de Noël en l’église (chauffée) de la commune.

SAMEDI 15 ET DIMANCHE 16 DÉCEMBRE CHŒUR VOCALYSE AŸ ET CHAVOT-COURCOURT

Le chœur Vocalyse donnera deux concerts à Aÿ et ChavotCourcourt. Sous la direction de Dominique Arnaud, les choristes interprèteront des chants de Noël issus du XVIe siècle à nos jours. Samedi, à 20 h 30, en l'église Saint-Brice d'Aÿ, et dimanche, à 16 h, en l'église Saint-Martin de Chavot. Infos et réservations : 03 26 55 49 52 et reservation@vocalyse.fr. Tarifs : 10 et 12 €. LOISIRS DU VENDREDI 14 AU DIMANCHE 16 DÉCEMBRE HABITS DE LUMIÈRE

A l’occasion des 19es Habits de lumière, 40 000 visiteurs sont attendus, pendant trois jours, à Épernay. Vendredi et samedi, à partir de 18 h 30, festivités sur l’avenue de Champagne ; à 20 h 30, feu d'artifice. Samedi, à 9 h, Habits de saveurs à la halle Saint-Thibault ; à 16 h, concours des p'tits pâtissiers. Dimanche, à partir 8 h 30, parade automobile dans les rues de la ville. DIMANCHE 16 DÉCEMBRE MARCHÉ DE NOËL - OGER

À 20 h, en l'église Saint-Thomas de Mardeuil. Entrée libre.

La coopérative des coteaux de champagne accueille le marché de Noël d'Oger. Stands de producteurs et de décorations, restauration, danse country et ateliers pour enfants au programme.

DIMANCHE 16 DÉCEMBRE CHORAL LES N'R'GUMEN - VANDIÈRES

De 10 h à 18 h, sous le hall de la coopérative des coteaux de champagne, rue du Fort à Oger. Entrée et parking gratuit.

La chorale amatrice de Troissy, les N'R'Gumen, donne un concert de fin d'année à Vandières. À 15 h, en l'église de Vandières. CHORALE LE TOURDION - VERTUS

La chorale le Tourdion organise un concert de Noël de chants traditionnels, classiques et gospel. À 16 h, à l'église Saint-Martin de Vertus. Entrée libre.

VENDREDI 21 DÉCEMBRE LES APÉROS DE LA HALLE - ÉPERNAY

Un rendez-vous gourmand qui propose d'associer un brasseur et un producteur de champagne à un commerçant de bouche du marché. Dégustations payantes. De 18 h à 20 h, à la halle Saint-Thibault d'Épernay. Infos : 03 26 53 54 68.

CCRB VS

PAU-LACQ ORTHEZ

© Champagne Création - REIMS

4 Calogero, jeudi 13 décembre, à 20 h, au Millesium d'Épernay. Tarif : 38 €. Infos : lemillesium.com.

S.K

DATE < E D T N E M E G N A H C >

LUN. 10 DÉC. - 20H45 > CHÂLONS PALAIS DES SPORTS P. DE COUBERTIN WWW.CCRBASKET.COM

TÉLÉCHARCHEZ L’APPLI “CCRB”


18

Du 7 au 13 dĂŠcembre 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Sorties

Expositions

Les crèches de NoÍl s'installent dans les Êglises

es dizaines de crèches de toutes origines ont investi tout le territoire de la Montagne de Reims Ă travers des expositions dans les lieux de culte. Huit villes et villages participent Ă  ces expositions, visibles durant les après-midis des weekends de ce mois de dĂŠcembre. Ă&#x20AC; AĂż, les crèches seront visibles les 9, 15, 16 et 23 dĂŠcembre, Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠglise Saint-Brice. Du cĂ´tĂŠ de Des crèches du monde entier sont exposĂŠes dans Bisseuil, lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠglise Saint-HĂŠlain ou- la Montagne de Reims. Š l'Hebdo du Vendredi vrira ses portes les dimanches 9 et 16 dĂŠcembre. Le caveau Jean Couten dâ&#x20AC;&#x2122;Hautvillers sera, lui, sur le pont les 8, 9, 15 et 16 dĂŠcembre, comme lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠglise Sainte-Marie de Magenta, qui ouvrira en plus ses portes les 22 et 23 et le mardi 25 dĂŠcembre. Ă&#x20AC; Passy-Grigny, lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠglise romane Saint-Pierre Saint-Paul dĂŠvoilera ses crèches les 8, 9, 15 et 16 dĂŠcembre, tout comme lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠglise Saint-Julien de Pierry, qui sera aussi ouverte les 22 et 23 dĂŠcembre. Lâ&#x20AC;&#x2122;abbaye Notre-Dame d'Igny, situĂŠe Ă  Arcis-le-Ponsart, accueillera le public tous les mercredis, samedis et dimanche, jusquâ&#x20AC;&#x2122;au dimanche 6 janvier. Outre les crèches, le monastère proposera aussi une chocolaterie, une boutique et de lâ&#x20AC;&#x2122;hĂ´tellerie, comme le reste de lâ&#x20AC;&#x2122;annĂŠe. Enfin, Ă  Reims, du cĂ´tĂŠ de la maison diocĂŠsaine Saint-Sixte, des crèches seront ĂŠgalement visibles tous les jours, jusquâ&#x20AC;&#x2122;au dimanche 7 janvier, sauf les 24, 25 et 31 dĂŠcembre, et le 1er janvier. Des visites gratuites qui seront ĂŠmaillĂŠes de concerts et dâ&#x20AC;&#x2122;animations.

D

4 Infos : ville-magenta.fr/descrechesenchampagne.

Chiner SAMEDI 8 DĂ&#x2030;CEMBRE

LA CHAUSSĂ&#x2030;E-SUR-MARNE VIDE-POUSSETTES

9h-17h - Salle des fĂŞtes, rue du docteur Jolly

CORMONTREUIL - VIDE-POUSSETTES

9h-16h - Gymnase Marcel Thil MANCY - BOURSE AUX CAPSULES

9h-18h - EntrĂŠe : 1â&#x201A;Ź - Salle des fĂŞtes

EPERNAY - FOIRE AUX LIVRES

9h-17h - Gymnase Henri Viet, chemin de Beausoleil MOEURS-VERDEY - MARCHĂ&#x2030; DE NOĂ&#x2039;L

14h30-17h30 - Place Saint-Martin

HAUTVILLERS - MARCHĂ&#x2030; DE NOĂ&#x2039;L

10h-18h, au Jardin des saveurs REIMS - BOURSE AUX DISQUES

10h-18h - Dropkick Bar, 15, rue du Colonel Fabien

REIMS - VIDE-MAISON

9h30-16h30 - 33, avenue de Laon REIMS - MARCHĂ&#x2030; AUX LIVRES

9h-17h - Halles du Boulingrin

TOURS-SUR-MARNE - VENTE SOLIDAIRE DE NOĂ&#x2039;L EMMAĂ&#x153;S

9h-17h30 - 6, rue Saint-Antoine

SĂ&#x2030;ZANNE - PUCES DE NOĂ&#x2039;L

7h30-18h - Halle, place du MarchĂŠ DIMANCHE 9 DĂ&#x2030;CEMBRE

VENAULT-LES-DAMES - MARCHĂ&#x2030; DE NOĂ&#x2039;L

10h-18h - Salle des fĂŞtes, place du Matras CHĂ&#x201A;LONS-EN-CH. VIDE-POUSSETTES

9h-17h - Gymnase Prieur de la Marne, 13, rue Pasteur MARDI 11 DĂ&#x2030;CEMBRE CORMICY - MARCHĂ&#x2030; DE NOĂ&#x2039;L

10h-18h - Salle des fĂŞtes, place d'Armes

REIMS - BRADERIE DE NOĂ&#x2039;L

EPERNAY - VIDE-MAISON

Jouets, bijoux, vĂŞtements, chaussures. Par le service du vĂŞtement. 9h-16h - 19 et 25 rue du Jard

8h-14h- RĂŠsidence le village, 58, rue Edouard vaillant HAUTVILLERS - MARCHĂ&#x2030; DE NOĂ&#x2039;L

10h-18h, au Jardin des saveurs

Lâ&#x20AC;&#x2122;horoscope

MĂŠtĂŠo

BĂ&#x2030;LIER du 21.03 au 20.04

BALANCE du 23.09 au 22.10

La semaine jouera aux montagnes russes avec vous. Cependant, en prĂŞtant de l'attention aux autres et au monde en gĂŠnĂŠral, vous devriez traverser lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠpreuve sans trop dâ&#x20AC;&#x2122;encombr

Des attaques personnelles venues de collègues blesseront l'intĂŠgritĂŠ durement construite Ă coups dâ&#x20AC;&#x2122;efforts et de courage. Fort heureusement, la semaine sâ&#x20AC;&#x2122;annonce rĂŠjouissante cĂ´tĂŠ cĹ&#x201C;ur.

TAUREAU du 21.04 au 20.05

SCORPION du 23.10 au 22.11

La situation sâ&#x20AC;&#x2122;annonce plutĂ´t favorable, mais une relative instabilitĂŠ pourrait se tisser en toile de fond, pour se manifester de façon plus ĂŠvidente Ă partir de la fin de lâ&#x20AC;&#x2122;annĂŠe.

Une pĂŠriode riche en rebondissements vous poussera dans vos retranchements. Il sâ&#x20AC;&#x2122;agira pour vous de surmonter vos limites nĂŠes de peurs lĂŠgitimes il y a peu, mais dĂŠsormais obsolètes.

GĂ&#x2030;MEAUX du 21.05 au 21.06

SAGITTAIRE du 23.11 au 22. 12

Aujourdâ&#x20AC;&#x2122;hui, vous devriez rĂŠflĂŠchir afin de dĂŠterminer vos prioritĂŠs pour profiter pleinement des courants porteurs Ă venir. La pression professionnelle sera extrĂŞmement forte.

Les nombreuses interrogations passĂŠes partent en fumĂŠe pour laisser le champ libre Ă de belles perspectives dâ&#x20AC;&#x2122;avenir. En vue, des opportunitĂŠs dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠvolution Ă  saisirâ&#x20AC;Śsoyez attentif !

CANCER du 22.06 au 22.07

CAPRICORNE du 23.12 au 20.01

Vous aurez de belles occasions de vous faire valoir sur le plan social, mais lâ&#x20AC;&#x2122;affectif ne sera pas en reste, Ă condition, sans doute, de lever certaines ambiguĂŻtĂŠs.

Sur le plan professionnel, la semaine sâ&#x20AC;&#x2122;annonce parfaite. La confiance et la motivation abonderont et les natifs du premier dĂŠcan verront leurs efforts porter leurs fruits.

La CLCV vous informe

LION du 23.07 au 22.08

VERSEAU du 21.01 au 19.02

Cette semaine sera un bon cru. Vos idĂŠes fleuriront et votre efficacitĂŠ sâ&#x20AC;&#x2122;en ressentira avec lâ&#x20AC;&#x2122;optimisme de rigueur. Attention nĂŠanmoins Ă ne pas vous reposer sur vos lauriers cĂ´tĂŠ cĹ&#x201C;ur.

Aujourdâ&#x20AC;&#x2122;hui, câ&#x20AC;&#x2122;est vous qui passerez au premier plan, dans un climat oĂš il importera de vous dĂŠchaĂŽner, non pour faire nâ&#x20AC;&#x2122;importe quoi, mais au sens littĂŠral : vous libĂŠrer de vos chaĂŽnes.

VIERGE du 23.08 au 22.09

POISSON du 20.02 au 20.03

Le titulaire dâ&#x20AC;&#x2122;un compte bancaire doit signaler Ă sa banque dans un dĂŠlai maximum de treize mois toute opĂŠration quâ&#x20AC;&#x2122;il nâ&#x20AC;&#x2122;a pas autorisĂŠe, car gĂŠnĂŠrĂŠe frauduleusement par des tiers (exemples: ĂŠmission dâ&#x20AC;&#x2122;un virement, prĂŠlèvement, dĂŠbit sur carte bancaire). Sauf Ă  prouver que lâ&#x20AC;&#x2122;opĂŠration ĂŠtait en fait autorisĂŠe, la banque doit recrĂŠditer immĂŠdiatement le compte de la somme prĂŠlevĂŠe (article L. 133-18 du Code MonĂŠtaire et Financier). Elle doit ĂŠgalement rĂŠtablir le compte dans lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠtat oĂš il se serait trouvĂŠ si lâ&#x20AC;&#x2122;opĂŠration nâ&#x20AC;&#x2122;avait pas eu lieu. Ainsi, si lâ&#x20AC;&#x2122;opĂŠration a provoquĂŠ un dĂŠcouvert et conduit au paiement dâ&#x20AC;&#x2122;agios, ceux-ci devront ĂŠgalement ĂŞtre remboursĂŠs. En plus du remboursement de la somme prĂŠlevĂŠe, la loi autorise le titulaire du compte Ă  nĂŠgocier avec sa banque une indemnitĂŠ complĂŠmentaire, au titre du dĂŠdommagement pour le tort causĂŠ par lâ&#x20AC;&#x2122;opĂŠration frauduleuse.

Profitez de la bonne conjoncture astrale pour vous dĂŠbarrasser dâ&#x20AC;&#x2122;habitudes nocives et vous remettre en mouvement, au sens propre comme au sens figurĂŠ, en ĂŠvitant tout excès.

Tout au long de la semaine, vos possibilitĂŠs dâ&#x20AC;&#x2122;expression et de communication seront dĂŠmultipliĂŠes, ce qui vous permettra dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠlargir votre rayon dâ&#x20AC;&#x2122;action, ainsi que votre sphère dâ&#x20AC;&#x2122;influence.

BenoĂŽt Melvhille

Vendredi

6° 12°

Samedi

7° 10°

Dimanche

4° 9°

Lundi

1° 8°

QualitĂŠ de lâ&#x20AC;&#x2122;air Vendredi

Samedi

Dimanche

Bonne

Bonne

Très bonne

 

        

CLCV de la Marne â&#x20AC;&#x201C; Reims - Contact : 03 26 05 03 88 ou clcv-marne.over-blog.com


L'Hebdo du Vendredi Épernay 472  

Édition du 7 au 13 décembre 2018

L'Hebdo du Vendredi Épernay 472  

Édition du 7 au 13 décembre 2018