Page 1

du A U Q U O T I D I E N S U R w w w. l h e b d o d u v e n d r e d i . c o m

ÉDITION ÉPERNAY n ° 4 3 3

du 9 au 15 février 2018

Le coworking, c'est chic !

INTEMPÉRIES

Les flocons perturbent la Marne p. 2 BUDGET

Le point sur les dépenses de la Ville p. 4 SÉCURITÉ

De nouvelles caméras à Épernay p. 6 INTERVIEW

Fabien Joubert, comédien attaché au Salmanazar p. 16 Un espace de 700 m2 dédié au développement et à la création d'entreprises a ouvert ses portes en plein cœur d'Épernay. À Aÿ, un lieu similaire existe depuis 2014 et a trouvé son public avec un certain succès. p. 3

Cette semaine, fêtez les amoureux

p. 12 et 13


2

Humeurs

ÉDITO L'arène des neiges

Elle a volé la vedette aux inondations en recouvrant d’un blanc manteau la moitié du pays. La neige s’est ainsi invitée dans toutes les discussions de ces derniers jours, paralysant une partie du pays et parfois l’actualité médiatique, contrainte de vivre au rythme des flocons qui tombaient sur la seule région parisienne. Les habitants de Bordeaux, Montpellier ou Marseille ont dû apprécier ces avalanches d’informations ! Toujours est-il que plus proche de chez nous, beaucoup ont vociféré après avoir passé plusieurs heures sur la route, comme ce fut le cas entre Reims et Épernay, entre Châlons et la cité des sacres ou encore en région parisienne, où 739 km de bouchons ont été recensés mardi soir. Un record ! Les torts sont sans doute partagés, mais chacun a choisi son bouc émissaire (l’État, la police, les pompiers, les automobilistes, les routiers…), pour dénoncer cette intolérable pagaille qui survient, faut-il le rappeler, une fois par décennie environ. D’autres regrettent ces années où les cars scolaires roulaient même sous la neige, cette si belle époque où plus de 16 000 personnes mourraient chaque année sur les routes et où les normes de sécurité étaient bien plus laxistes… Tous ces flocons viennent rappeler qu’aussi puissant qu’il s’estime être, l’Homme reste soumis aux forces de la Nature. Mais c’est bien connu, ceux qui se plaignent font toujours plus de bruit. Les autres font des bonhommes de neige ou relisent Émile Zola, qui écrivait à propos des chutes de neige, à Paris, en 1867 : « On est tout bêtement joyeux ».

Simon Ksiazenicki

Retrouvez-nous au quotidien sur

www.lhebdoduvendredi.com L’hebdo du vendredi

édité par la SARL BMDR Editions Journal hebdomadaire gratuit d’information locale Siège social : 195, rue du Barbâtre à Reims

Tél. 03 26 36 50 13 E-mails : Rédaction : redaction@lhebdoduvendredi.com Publicité : publicite@lhebdoduvendredi.com Newsletter : newsletter@lhebdoduvendredi.com Directeur de la publication : Frédéric Becquet (fb@lhebdoduvendredi.com) Edition Reims : Julien Debant, chef des éditions (julien.debant@lhebdoduvendredi.com) Edition Châlons : Sonia Legendre (sonia.legendre@lhebdoduvendredi.com) Edition Epernay : Simon Ksiazenicki (simon.ksia@lhebdoduvendredi.com) Service commercial : Emilie Fressancourt (emilie.fressancourt@lhebdoduvendredi.com) Fanny Chrapkiewicz (fanny@lhebdoduvendredi.com) Responsable diffusion : Alexandre Percheron (distribution@lhebdoduvendredi.com) Administration : Martine Bizzarri - Infographiste : Anne Rogé Parution le vendredi matin - Imprimé par l’imprimerie de L’Union

Du 9 au 15 février 2018

>> www.lhebdoduvendredi. c o m

Booba, Groundation, NTM, Damso... du lourd à Charleville !

Plus de cinquante artistes français et internationaux sont attendus du 23 au 26 août à Charleville-Mézières, pour la 14e édition du Cabaret Vert. Et du haut de leurs montagnes ardennaises, les organisateurs ont fraîchement dévoilé une partie de la programmation. Parmi les groupes annoncés : Booba, Groundation, Suprême NTM, Damso, Charlotte De Witte, Jahneration, Phoenix, Seasick Steve, etc. A l'Hebdo, on a souri en lisant les descriptifs de certains groupes : du punk-rock saignant avec Pogo Car Crash Control ou encore du rap-trap suave avec Hamza. Et dans la série « insolite » : Stephan Eicher sera de retour sur scène accompagné du groupe Traktorkestar, une fanfare cuivrée et explosive. Plus d'infos sur www.cabaretvert.com

La Marne compte huit restaurants étoilés

Le guide Michelin a dévoilé, lundi, sa nouvelle édition 2018. Pas de changement à Reims qui conserve ses restaurants étoilés : le Racine (1 étoile), le Millénaire (1), le Foch (1) et les Crayères (2). A Tinqueux, l'Assiette Champenoise conserve aussi ses 3 étoiles. Du côté de Montchenot, le Grand Cerf peut toujours fièrement arborer son étoile. A Épernay, si les Berceaux sont encore distingués par le guide rouge, la Briqueterie, située à Vinay, a perdu son étoile. En revanche, à Châlons, le restaurant de l'Hôtel d'Angleterre dirigé par Anne et Jérome Feck, depuis le 1er janvier 2017, fait son entrée au palmarès. 621 établissements français ont été distingués cette année.

Cinquante nuances de blanc

Après la pluie, la neige ! Déjà fortement touchée par les fortes précipitations ayant entraîné des crues importantes au mois de janvier, la Marne a connu un épisode neigeux de plusieurs jours qui a bouleversé les habitudes de ses habitants. Après les premiers flocons de neige qui sont tombés sur le département, lundi dernier au matin, Météo-France a placé la Marne en vigilance orange neige-verglas, le mardi, à partir de minuit, et la Préfecture de la Marne a interdit la circulation des transports routiers interurbains de voyageurs, dont les transports scolaires, les mercredi 7 et jeudi 8 février. Ensuite, ce fut au tour du verglas de faire son apparition... De quoi occasionner quelques situations compliquées sur les routes et les rails, voire des coupures d'électricité et de télévision à Épernay et dans certains villages alentour. Heureusement, rien à voir avec l'Île-de-France, où plus de 700 kilomètres de bouchons, un record, ont été recensés mardi soir ! Des chutes de neige sont à nouveau attendues ce vendredi soir, à Châlons, Épernay et Reims.


3

Du 9 au 15 février 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

À la une

Économie

Nouveau tremplin pour les entrepreneurs sparnaciens Installé au cœur d’Épernay, Pep's in Champagne est ouvert. Ce nouveau lieu dédié aux entrepreneurs de tous horizons, proposant des services d'hôtel d'entreprises mais aussi de coworking.

inq mois auront suffi pour transformer les anciens locaux d'une annexe de la mairie d’Épernay, donnant sur la place Bernard-Stasi, en un vaste espace entièrement dédié à la création d'entreprises. Nom de baptême : Pep's in Champagne. Moderne et coloré, ce nouveau lieu dédié à la création d'entreprise, sous toutes ses formes, est désormais ouvert. Il a été inauguré mercredi en présence, notamment, de Franck Leroy, président de l'agglomération d’Épernay, et Lila Mérabet, vice-présidente de la région Grand Est Un bureau déléguée aux filières journée ou d'excellence et au numérique. Un projet à 350 000 €, répartis entre la Ville et l'Agglomération. S'étalant sur près de 700 m2, Pep's in Champagne ne manque pas d'atouts à même de séduire tous les entrepreneurs, les jeunes créateurs comme les professionnels de passage dans la région. « Nous sommes partis du constat qu'il manquait, à Épernay, un lieu pour accueillir les jeunes entreprises, ex-

C

plique Franck Leroy. Nous avons donc cherché un lieu et étudié diverses hypothèses en s'inspirant de ce qui se faisait ailleurs. Au final, nous avons décidé d'agglomérer quatre concepts en un seul lieu : hôtel d'entreprises, pépinières, coworking et espace de bureaux partagé. » Pep's in Champagne se compose donc de plusieurs zones complémentaires orchestrées autour d'un accueil permanent, ouvert en continu, du lundi au vendredi. On y trouve 15 bureaux meublés à louer de 8 à 31 m2, une salle de réunion modulable et équipée d'un écran géant, d'un espace de coworking et de bureaux partagés de 45 m2, ainsi que plusieurs lieux de détente. L'ensemble est, bien sûr, connecté au très haut débit. « Nous avons vraiment souhaité pouvoir accueillir tous les types d'entrepreneurs, assure le maire d’Épernay. Des professionnels de passage vont pouvoir venir la journée pour y travailler. Ils pourront, soit choisir de s'installer dans l'espace de coworking, soit s'isoler dans un bureau à la individuel. » Le service à l'année est très souple. Conçu également comme un hôtel et une pépinière d'entreprises, Pep's in Champagne abrite, depuis son ouverture, le service développement économique d’Épernay Agglo Champagne. Sur place, les créateurs peuvent donc bénéficier d'un hébergement clef en main à des tarifs plutôt attractifs, tout en bénéficiant d'un suivi individuel. Ils disposent également de services sur mesure comme un secrétariat, des boîtes aux

Le lieu dispose d'un espace de coworking et de bureaux partagés de 45 m2. © Épernay Agglo Champagne

lettres ou encore un espace documentaire. Les entrepreneurs hébergés à l'année peuvent s'y rendre 7 jours sur 7 et 24 h sur 24. « Ils peuvent même venir travailler une nuit complète à la seule condition de ne pas réveiller les gens qui dorment au-dessus », image Franck Leroy. Une souplesse rendue possible via un accès par simple badge. Pour la représentante de la région, Lila Mérabet, venue pour l'occasion de Strasbourg, « la création d'un tel lieu est un message fort pour la culture de l'entrepreneuriat et en direction des citoyens qui ont besoin de nouveaux types d'hébergement pour les aider à créer ou développer leur entreprise. » Pep's in Champagne ne demande plus qu'à vous servir.

Julien Debant

4 Contact : service de développement

économique d’Épernay Agglo Champagne au 03 26 32 24 30 ou peps@epernay-agglo.fr.

Quels services pour quels tarifs ?

• Bureaux privatifs (hors charges) : à partir de 115,56 € par mois le bureau de 15 m2 en pépinière et à partir de 187,56 € par mois en hôtel d'entreprises. • Bureaux partagés : 12 € la demi-journée ou 20 € la journée. • Espace de coworking : 5 € la demi-journée ou 10 € la journée.

Zam, l'expérience réussie du coworking à Aÿ Ouvert depuis 2014, l'espace de travail partagé d'Aÿ a apporté de nombreux bénéfices à ses adhérents. Pour autant, la création d'emplois reste difficile.

u côté de la Citadelle d’Aÿ, on connait le travail partagé depuis 2014. L’association Zam y est bien implantée et compte aujourd’hui 32 adhérents, dont une moitié qui fréquente assidûment l’établissement. Les coworkers peuvent venir ponctuellement ou régulièrement. « L’esprit d’un espace de coworking, c’est que les adhérents viennent quand ils peuvent ou quand ils veulent. Ils sont libres et pas cloisonnés par des horaires, explique Éric Champion, le président de Zam. Au départ, on s’adressait à des personnes qui cherchaient un lieu pour travailler autrement. Aujourd’hui, on collabore avec la CCI, la Chambre des métiers ou Pôle emploi, ce qui nous permet d’accueillir des porteurs de projets en finalisation. » Yann Steinberg est un de ceux-là. Ancien salarié du Millesium d’Épernay, il a eu envie de voler de ses propres ailes et a rejoint Zam en

D

Zam compte 32 adhérents, dont une moitié qui fréquente régulièrement l'espace de coworking. © l'Hebdo du Vendredi

2015 après avoir créé son agence d’événementiel, Page blanche. Désormais trésorier de l’association, le Sparnacien d’adoption a rapidement récolté les fruits de cet espace de coworking. « L’objectif premier était de trouver un lieu d’épanouissement, économiquement accessible et permettant de rompre

l’isolement. J’ai tout de suite pris un bureau ce qui m’a permis de rencontrer d’autres créateurs. Dans un deuxième temps, je me suis ouvert un réseau et fait des contacts, explique l’entrepreneur de 33 ans. Un exemple très concret : je réalise désormais une prestation pour le partenaire majeur du Tour de France

à la voile, grâce à un contact que j’ai eu à la Zam qui connaissait la société organisatrice. Je n’aurais jamais pu travailler sur ce projet en étant seul. » La belle histoire de Page blanche n’est pas un cas isolé puisqu’une étude a montré que 10 % du chiffre d’affaires des entreprises adhérentes de l’espace de coworking d’Aÿ a été réalisé entre « zammeurs » ou grâce à des mises en relation internes. Là où le bât blesse, c’est du côté de la création d’emplois. En effet, une seule entreprise inscrite à Zam a généré un emploi, en plus de tous les créateurs d’entreprise qui vivent de leur activité. « À l'avenir, je pense que le format start-up indépendant, va être de plus en plus important du fait du contexte économique, estime Éric Champion, le président de Zam. On aimerait que des boîtes se développent, créent des emplois et quittent l’espace de coworking, car c’est l’objectif. Est-ce que ce modèle crée beaucoup d’emplois ? Je ne sais pas… En tout cas, ça peut être un tremplin et ça permet de faire grandir des projets de manière plus forte. » Le modèle de « start-up nation » voulu par Emmanuel Macron pourra-t-il résoudre le problème du chômage de masse ?

Simon Ksiazenicki


4

Du 9 au 15 février 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Société

Conseil municipal

L'opposition propose... Avant le vote du budget 2018 de la Ville d'Épernay, l'opposition a fait quelques suggestions au conseil municipal. Morceaux choisis et réponses du maire, Franck Leroy.

l

Marc Lefèvre (Parti socialiste) : « Les pistes cyclables à Épernay sont

insuffisantes, vous devriez prendre l’engagement d’en construire à chaque réhabilitation de rue. » Franck Leroy : « Vous savez, comme moi, que les rues de notre ville sont souvent contraintes par la taille. L’urbanisme, vieux de plusieurs siècles, est une contrainte qu’on ne peut pas gommer. » M.L : « Il faudrait acquérir les bains-douche et les réhabiliter. » F.L : « Nous ne sommes pas maîtres du jeu car c’est un bâtiment privé. » M.L : « La population se stabilise, c’est une bonne chose mais elle vieillit. Il ne faut pas faire d’Épernay une ville de retraités aisés du vignoble. Nous avons besoin de jeunes couples et il faut également réduire l’énorme fracture sociale. Je propose de créer les assises de la solidarité pour que les bénévoles et les professionnels de la sphère sociale puisse mieux se connaître, dialoguer et agir de concert. » F.L : « La révision du Plan local d’urbanisme va nous permettre de restructurer des quartiers dans le but d’accueillir davantage d’habitats et de créer un renouveau démographique. Du

côté des Berges de Marne, la SNCF est toujours en phase de dépollution. Les choses évolueront quand elle sera en mesure de céder le foncier. Néanmoins, Épernay est quasiment urbanisée à 100 % et encerclée par des vignes et une plaine inondable. Nous n’avons pas les mêmes capacités immobilières que Reims ou Châlons. »

l

William Richard (divers gauche) : « Vous vous félicitez de la si-

tuation or nous remarquons que 20 % de la population est à la limite du seuil de pauvreté. Vous dites que la fiscalité n’augmente pas depuis 13 ans mais en terme de volume, elle est supérieure à ce qu’on connaissait auparavant. La fiscalité frappe les plus modestes et est inégalitaire. Environ 1 800 foyers ont été touchés par l’application de la Taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM). Nous sommes pour une vision citoyenne, ouverte sur la ville, ses quartiers et ses associations et non envers quelques-uns, ce cercle qui va de la place de la République à l’avenue de Champagne. Le ballon captif, par exemple, est perçu par bon nombre de nos concitoyens comme un gadget du maire… » F.L : « Les populations les plus fragiles ne paient pas la taxe d’habitation. Concernant la TEOM, 94 % des Français la paient et c’est notre situation qui était une anomalie. Il faut que les producteurs de déchets paient. Nous espérons aller vers une fiscalité incitative, qui permettrait aux Sparnaciens qui produisent moins de déchets de payer moins de TEOM. »

Cindy Demange (FN), Sébastien Durançois (sans étiquette), Marc Lefèvre (PS) et William Richard (divers gauche). © l'Hebdo du Vendredi

Cindy Demange (Front national) : « Rien n’est prévu pour redy-

l

namiser le centre-ville. Notre ville manque cruellement d’animations. Épernay devrait se doter d’un marché de Noël, et au mois d’août, où aucune animation n’est prévue, organiser des concerts de rue. » F.L : « Vous devez souffrir d’amnésie, quand on voit la diversité des actions proposées. Demandez aux Vitrines d’Épernay qui est leur principal soutien, c’est la Ville. Si nous n’avons pas augmenté le forfait post-stationnement et avons conservé la première heure gratuite dans les parkings, c’est pour ne pas pénaliser les automobilistes et les commerçants. J’adore les marchés de Noël, mais en Alsace, en Lorraine, à l’Est. Ce n’est pas une tradition champenoise et c’est en étant nous-

mêmes que nous attirerons des gens, pas en copiant les autres. »

Sébastien Durançois (sans étiquette) : « Les Sparnaciens ont besoin l

de concret et de voir les choses bouger. Ils ne se sentent pas écoutés. Nous souhaitons que les comités de quartier soient transformés en conseils de quartier qui seraient plus utiles. » F.L : « Nous avons créé un conseil de quartier à Bernon car l’ampleur des travaux le justifiait. Dans les autres quartiers, je ne vois pas au nom de quoi la Ville viendrait mettre fin à ces comités qui existent depuis de nombreuses années et sont efficaces. »

Simon Ksiazenicki

Que fait Épernay des deniers publics ?

420 000 € pour l’aménagement, dans

Le vote du budget primitif pour 2018 a permis au maire, Franck Leroy, de détailler les dépenses de la Ville. En voici quelques-unes.

les mois à venir, d’une aire d’accueil pour les camping-cars sur une emprise de plus de 4 000 m2, située le long de l’avenue Paul-Bert.

pour une plateforme de 3 600 m2 sur l’esplanade Charles-De-Gaulle. Ce projet, déjà entamé en 2017 (375 000 €), a été présenté, par le maire, Franck Leroy, comme « un premier pas vers la reconstitution d’un parc urbain » sur le Jard. Cet espace doit également accueillir le ballon captif, une attraction touristique qui permettra de survoler Épernay, au printemps ou à l'été prochain.

67,9 M€, c’est le budget global de la

363 000 €

Ville d’Épernay pour l’année 2018. Il est en augmentation de 9 % par rapport à 2017 (61,8 M€), notamment du côté des investissements.

8,07 M€, soit la dépense la plus importante de la Ville en 2018, concerne la réhabilitation du château Perrier qui accueillera, en 2019, le musée du vin de Champagne et d’archéologie régionale. À noter que ce projet intègre 3,88 M€ de recettes, constituées de dettes, de subventions et de mécénat.

3,15 M€, l’enveloppe versée par la Ville

au Centre communal d’action sociale, l’établissement public qui mène des actions de prévention, de développement social et de lutte contre l’exclusion et la précarité à destination de tous les Sparnaciens, de la petite enfance aux seniors. Le CCAS dispose d’un budget global de 8,4 M€.

2,77 M€, soit le montant global affecté

148 000 € pour la mise aux normes de

Les travaux de voirie, comme ici avenue Jean-Jaurès, se voient affecter 1,6 M€. © l'Hebdo du Vendredi

aux associations locales, via des subventions municipales. Le Salmanazar, qui gère le théâtre Gabrielle-Dorziat, est de loin le mieux doté (590 000 €).

1,6 M€,

c’est l’ensemble du budget consacré à la voirie pour 2018, dont

601 000 € pour le seul chantier de l’avenue Jean-Jaurès.

570 000 € pour les travaux de la rési-

dence Gallice, la résidence Autonomie à destination du troisième âge, située face au marché de la halle Saint-Thibault.

bâtiments municipaux et 123 500 € pour la restauration de la salle des mariages de l'hôtel de ville, qui sera inaugurée en mars prochain.

68 000 € seront consacrés aux écoles de

la ville afin de renouveler le matériel informatique et achever le remplacement des manuels scolaires des classes élémentaires.

S.K


5

Du 9 au 15 février 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Société EN BREF

Éducation

Épernay enterre officiellement la réforme des rythmes scolaires

’était annoncé depuis plusieurs semaines, c’est désormais officiel. Les membres du conseil municipal ont voté pour le retour, en septembre prochain, de la semaine scolaire de 4 jours dans les écoles primaires d’Épernay. Depuis septembre 2014, les quinze écoles sparnaciennes avaient suivi, comme tous les autres établissements du pays, la réforme des rythmes scolaires qui imposait des semaines de 4 jours et demi. Autorisées depuis un décret national Treize conseils d'école sur quinze ont voté pour le redu 27 juin à revenir sur ce chantour à la semaine de 4 jours. © l'Hebdo du Vendredi gement, les écoles sparnaciennes ont mené, jusqu'en janvier dernier, des conseils d’école rassemblant directeurs, parents d’élèves, personnels Atsem et associations concernées. Huit maternelles sur huit et cinq écoles élémentaires sur sept ont finalement exprimé le souhait d’un retour à la semaine de 4 jours. « On a dépensé énormément d’argent pour un ratage total », a déploré, lors du dernier conseil municipal, Franck Leroy, le maire d’Épernay. Interrogé par Hélène Perrein, conseillère municipale d’opposition (divers gauche) sur la possibilité « de réfléchir à un projet qui permettrait, dans les écoles en difficulté, que les enfants aient encore accès aux activités périscolaires. » Le maire a annoncé que les économies qui seront réalisées, 130 000 €, seront affectées à l'aide aux élèves en difficulté. La Ville doit désormais réfléchir à une nouvelle organisation, notamment afin de proposer des alternatives aux enfants le mercredi matin.

Éric Girardin adapte les horaires de sa permanence

Des consignes pour les victimes d'inondations

C

Simon Ksiazenicki

79 rendez-vous programmés pour 2018. Infos : 03 26 54 30 03 et www.motoclubepernay.com.

Le député de la Marne Éric Girardin (La République en marche !) a décidé de modifier les horaires d'ouverture de sa permanence parlementaire, située au 18, rue du Professeur-Langevin à Epernay. Elle sera désormais ouverte du lundi au vendredi, de 9 h 30 à 13 h, afin de rencontrer le député ou son attaché parlementaire, Stéphane Joly. Infos : 03 26 54 17 32 et eric.girardin@assemblee-nationale.fr.

Le Moto-club d'Épernay en assemblée générale Ce dimanche 11 février, à 9 h 45, au Palais des fêtes, le Moto-club d'Épernay procédera à son assemblée générale, autour de son président, Gilbert Brugnon et des membres du conseil d'administration. L'occasion de faire le bilan des actions de 2017 et d'annoncer les

Les victimes d'inondations doivent se faire connaître auprès de la Ville d'Épernay afin d'obtenir la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle. Les personnes concernées doivent transmettre leurs coordonnées, la nature des dommages, l'estimation de leur coût ainsi que d'éventuelles photographies à Claudine Vauché, par courrier (Service des assurances de la Ville, 7 bis, avenue de Champagne, BP 505, 51331 Épernay Cedex), par mail (claudine.vauche@ville-epernay.fr) ou directement à l'hôtel de ville ou à la mairie accueil.


6

Du 9 au 15 février 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Société

EN BREF

Sécurité

Les agents municipaux interpellent la Ville

Épernay demande la vidéo Quatre caméras de vidéo-protection seront installées, dans le courant de l’année, dans l’avenue de Champagne, portant leur nombre, dans la ville, à dix-neuf. Un dispositif utile, selon le chef de la police municipale.

ouriez, vous allez (encore) être filmés ! Le récent vote du budget 2018 par le conseil municipal a permis de dévoiler quelques mises à jour du dispositif de vidéoprotection qui existe depuis septembre 2010 dans la capitale du champagne. Premièrement, c’est le site touristique le plus fréquenté d’Épernay, l’avenue de Champagne et ses 400 000 visiteurs annuels, qui va être équipé de quatre caméras, pour un coût de 40 000 €. Les engins, des dômes qui capturent les images à 360°, enregistreront en continu et permettront d’avoir une vision globale de la célèbre artère sparnacienne, de l’hôtel de ville jusqu’à la place de Champagne. Les images seront conservées pendant 30 jours et pourront être extraites en cas de procédure judiciaire. « On disposait déjà de caméras nomades qui nous permettaient de sécuriser l’avenue de Champagne lors de grosses manifestations, explique Jean-Philippe Gé, le chef de la police municipale. Récemment, le préfet a identifié trois sites touristiques, parmi les plus fréquentés de la Marne, à sécuriser : la cathédrale et le palais du Tau à Reims et l’avenue de Champagne. La vidéo-protection devient une nécessité pour surveiller les sites sensibles. Ça permet de rassurer les touristes, de dissuader les éventuels délinquants et, le cas

S

échéant, de récupérer des images précieuses. » L’autre volet de la politique de sécurité de la Ville consiste à affecter 20 000 € pour remplacer trois des quinze caméras actuellement déployées à Épernay, essentiellement dans le centre-ville. Depuis l’installation des premiers appareils, en 2010, les technologies ont évolué, la résolution des images notamment, qui est passée de la simple à la haute définition. « C’est nécessaire de renouveler le matériel pour avoir des images de qualité et exploitables, par exemple pour lire des plaques d’immatriculation. » Au contraire d’une ville comme Reims, seule du département à bénéficier d’un centre de surveillance urbaine où des agents étudient en continu les images, Épernay ne fait pas de vi-

La ville d'Épernay dispose actuellement de quinze caméras de vidéo-protection.

sionnage en direct. « Le taux de délinquance ne le justifie pas, argumente le chef de la police municipale. En cas de procédure, on fournit les images au service concerné. L’an dernier, on a eu une quarantaine de réquisitions judiciaires pour des faits de dégradation, de vol ou des délits plus conséquents et dans 60 % des cas, on a pu extraire des images déterminantes pour identifier les auteurs. » Alors que la vidéo-protection est inflationniste en France, Épernay se situe dans la moyenne basse des villes les plus filmées. Les 25 000 habitants de Vichy, par exemple, sont surveillés par… 106 caméras.

Simon Ksiazenicki

Distribution d'ampoules ! Lauréate de l'appel à projets Territoires à énergie positive pour la croissance verte, la Ville d'Épernay dispose encore de plus de 700 ampoules sur le stock de 2 000 obtenues grâce au partenariat tissé entre EDF et le ministère de l'Écologie. Les foyers à faibles revenus peuvent bénéficier gratuitement de ces ampoules LED en se rendant à la maison de la solidarité et de l’éducation (30, rue de Sézanne) ou à l’épicerie sociale (2 bis, rue Henri-Dunant).

Le musée d'Épernay se refait une beauté digitale Avant la réouverture du musée du vin de Champagne et d’archéologie régionale d'Épernay, prévue pour la fin de l'année 2019, la Ville a lancé un tout nouveau site internet. On y retrouve une visite guidée en images du château Perrier, les actualités concernant l'avancée du chantier et du mécénat ou encore le détail du projet final. À retrouver sur archeochampagne.epernay.fr

Commerce

Le McDonald's nouveau est arrivé Après neuf jours de fermeture, le McDonald’s d’Épernay a rouvert mercredi matin en proposant quelques nouveautés.

es aficionados de McDonald’s vont pouvoir se rendre de nouveau dans le restaurant d’Épernay, qui vient de rouvrir ses portes, mercredi dernier. L’établissement était fermé depuis le dimanche 28 janvier, au soir, afin de procéder à une rénovation complète de son intérieur. Les nombreux clients qui franchiront les portes du fast-food - ils sont environ 236 500 chaque année - découvriront une toute nouvelle cuisine permettant de proposer une gamme de sandwich élargie (22), un bar à salades où les plats sont préparés devant les clients, un mobilier en salle inédit et un comptoir rénové pour les commandes. Autre nouveauté, les clients qui mangeront sur place récupéreront un chevalet permettant de les géolocaliser dans le restaurant et ainsi de leur apporter leur plateau avec plus de facilité. À l'extérieur, une vingtaine de places en terrasse ont été installées sous des parasols chauffants. Un investissement total de 500 000 € pour ce restaurant qui affiche un chiffre d’affaires annuel de 3,39 M€ et qui a pu compter sur le

Au moment de la réunion du conseil municipal d’Épernay, jeudi dernier, une trentaine d’agents de la Ville se sont réunis pour une « manifestation silencieuse » devant l’hôtel de ville. Selon Hervé Saudrais, représentant du personnel, ils s’opposent « au projet d’aménagement du temps de travail qui va obliger une partie du personnel à travailler pendant sa sixième semaine de congés, un accord qui remonte à 2013. » La Ville n'a pas souhaité s'exprimer sur le sujet qu'elle abordera au prochain conseil municipal, le lundi 26 mars.

L

Démarchage commercial : appel à la vigilance

Comme d'autres McDonald's, l'établissement d'Épernay est passé en cuisine de type « full restaurant ».

McDonald’s de Pierry pendant la fermeture. « Nous avions installé des panneaux sur le restaurant d’Épernay pour annoncer la fermeture à nos clients et nous leur avons également distribué des coupons de réduction pour le restaurant de Pierry, raconte Bastien Petit, superviseur des établissements d’Épernay, de Pierry et de Sézanne. Ça a bien fonctionné. On estime que le restaurant de Pierry a récupéré

40 % de la clientèle qui venait habituellement à Épernay. » Toujours du côté économique, l'enseigne sparnacienne a recruté douze salariés, qui ont signé leur CDI le 1er février dernier. Au total, 46 employés, tous en contrat à durée indéterminée, travaillent au McDonald’s d’Épernay.

Simon Ksiazenicki

Pour rappel, la loi du 11 février 2015 prévoyait la mise en accessibilité de tous les établissements recevant du public (ERP) au 1er janvier 2015. Mais ceux qui n'étaient pas aux normes à cette date ont pu déposer en mairie ou en préfecture un « agenda d'accessibilité programmé » leur permettant d'échelonner les travaux nécessaires. Néanmoins, plusieurs entreprises réalisent des opérations de démarchage commercial en se faisant passer pour des organismes officiels et en incitant les professionnels à remplir un formulaire et à payer immédiatement des sommes importantes. Le préfet de la Marne appelle à la plus grande vigilance face à ces pratiques. Infos : www.marne.gouv.fr et ddt-su-accessibilité@marne.gouv.fr


7

Du 9 au 15 février 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Société

Sécurité routière

Commerce

Moins de morts sur les routes marnaises

Le Carrefour Contact de la Göesse menacé

i de nouveaux accidents ont été occasionnés par la neige ces derniers jours, la préfecture de la Marne dresse un bilan encourageant en matière de sécurité routière sur l'année 2017. Elle déplore 28 accidents mortels et 30 morts sur les routes du département, soit 9 de moins qu'en 2016. Au niveau national, ce chiffre est passé de 3 477 à 3 461. Globalement, 456 accidents ont été constatés dans la Marne en 2017, contre 425 l'année précéLes contrôles et la prévention contre l'alcool au volant dente. Le taux de gravité des ont été renforcés en 2017. © l'Hebdo du Vendredi blessés diminue, mais les comportements à risque restent les principaux facteurs des accidents. Quatre accidents mortels se sont produits suite à un refus de priorité et six sont la conséquence d'une conduite sous l'emprise d'alcool et de stupéfiants. Les forces de l'ordre font également état de trois piétons fauchés de nuit et d'un accident dû à une vitesse excessive avec délit de fuite. L'an passé, 100 854 dépistages d'alcoolémie ont été réalisés contre 80 690 en 2016. La proportion des dépistages positifs passe 3,54 % à 2,06 %, mais les suspensions de permis de conduire pour vitesse excessive, alcool et stupéfiants ont augmenté (2 227 en 2016 et 2 449 en 2017). Dès le 1er juillet, les routes à double-sens sans séparateur central feront l'objet d'une limitation de vitesse à 80 km / h. Et pour cause, 55 % des cas d'accidents mortels sont recensés sur ces axes au plan national. L'Etat entend sauver entre 300 et 400 vies grâce à cette mesure.

S

S.L

epuis l’annonce du PDG de Carrefour, Alexandre Bompard, d’un plan de transformation du groupe, l’inquiétude est de mise du côté des salariés et des clients de l’enseigne. Cette nouvelle orientation prévoit une alliance avec ses homologues chinois, le développement du ecommerce et du drive, mais surtout les suppressions de 2 400 postes, au siège, par départs volontaires, auxquelles pourraient L'enseigne Carrefour Contact d'Épernay emploie une s’ajouter celles des 273 magasins dizaine de personnes. © Illustration de l’ancien réseau Dia. À Épernay, une enseigne est concernée. Le Carrefour Contact, situé au lieu-dit Moulin de la Göesse, au sud de la ville, est en effet issu de l’ancien parc de l’enseigne de hard-discount espagnole, rachetée en 2014 par le Groupe Carrefour. « Les magasins issus de l’ancien parc Dia, comme le Carrefour Contact Marché d’Épernay, ont dû faire face à des difficultés économiques, notamment dues à leur zone de chalandise, indique Carrefour France. Nous recherchons des repreneurs pour ces 273 magasins à travers la France. En cas d’absence de repreneur, le magasin sera fermé et les salariés seront reclassés dans le cadre d’un plan de sauvegarde de l’emploi. Carrefour ambitionne de reclasser au moins la moitié des salariés concernés. » Quant à l’autre moitié, le groupe numéro un de la grande distribution en Europe répond : « Nous n’avons pas plus d’informations à ce stade. » La dizaine de salariés de l’établissement sparnacien devait manifester devant le magasin, jeudi midi, tandis qu’un rassemblement national était organisé dans l’Essonne, au siège du groupe. Le Carrefour City de la place Hugues-Plomb et l’hypermarché du quai de Marne ne sont pas concernés.

D

Simon Ksiazenicki

CARRELAGES FONTANESI EXPOSITION - DEVIS - VENTE - VENTE ET POSE

35B Quai de Marne - Épernay 03 26 55 63 00 - carrelagesfontanesi.com


8

Société

Du 9 au 15 février 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Coupe du monde 2019

Inspection générale au stade Auguste-Delaune Représentants de la FIFA, du Stade de Reims et de la Ville se sont rencontrés pour préparer l'enceinte rémoise, qui accueillera plusieurs rencontres de la Coupe du monde de football féminin, organisée du 7 juin au 7 juillet 2019.

ans moins de 485 jours, la Coupe du monde de football féminin aura démarré dans les neuf villes françaises hôtes de la compétition. En attendant que « Reims respire le football féminin pendant un mois », dixit le maire Arnaud Robinet, la Fifa et le comité d’organisation local ont procédé à une deuxième tournée d’inspection des neufs Représentants de la Ville (à gauche) et organisateurs de la compétition (à droite) se stades de l’Hexagone, dont Auguste-Delaune, sont retrouvés pendant une journée dans l'enceinte rémoise. © l'Hebdo du Vendredi mercredi dernier. Pendant toute une journée, les représentants de la Ville et du Stade de noi pour le comité d’organisation local, dé- listes en même temps. On va devoir également Reims et les organisateurs de la compétition taille les modifications qu'il est nécessaire revoir la signalétique pour des populations ont réfléchi aux adaptations à prévoir afin que d'apporter. « On va recevoir une population étrangères qui ne connaissent pas le stade et cet événement planétaire se déroule de la plus nombreuse que d’habiorganiser la gestion de tous meilleure des manières. ces flux, explique-t-il. On ne tude qui nécessite de grossir Une compétition « Le but n’est pas de révolutionner le stade vient pas pour organiser un les services. En termes de Auguste-Delaune, qui est déjà adapté pour remédias, par exemple, la retransmise dans match mais quatre, cinq, ou cevoir des matches de très haut niveau, mais six d’affilée. On n’a pas le compétition sera retrans186 pays nous devons le configurer pour accueillir une droit à l’erreur avec autant mise dans 186 pays. On a Coupe du monde, explique Ségolène Valentin, d’officiels, d’équipes, de donc besoin de plus de responsable presse du tournoi pour la FIFA. postes de commentateurs télé, de plus grandes journalistes et de spectateurs venus du monde Dans 99 % des cas, les adaptations sont misalles de presse, zones mixtes et salles de tra- entier. »  neures. » Bertrand Paquette, directeur du tourvail pour accueillir une centaine de journa- On connaîtra, en novembre prochain, le nom

D

des équipes qui fouleront la pelouse du stade Delaune et qui installeront leur camp de base dans la région, sans oublier les milliers de supporters étrangers qu’elles draineront avec elles. L’organisation devra donc être à la hauteur de l’événement, au sein du stade, mais aussi dans la ville, où différentes animations devraient être organisées pendant cet été 2019. Le maire a promis des festivités autour du stade mais aussi en centre-ville. Avant d’en arriver là, les organisateurs reviendront pour une troisième réunion, à l’automne prochain puis une dernière fois au printemps 2019.

Simon Ksiazenicki

Trophée Coupe du Monde 2018 : votez pour Reims !

Jusqu’au 11 février, votez pour élire Reims comme la ville française qui accueillera le trophée de la Coupe du monde de football 2018, compétition programmée à partir du 14 juin en Russie. Onze autres villes sont candidates. Pour afficher votre soutien à Reims, vous pouvez, soit envoyer par sms « Allez Reims » au 32 321 (non surtaxé), soit publier sur Twitter en mentionnant le compte @cocacolafr et le #TrophyTourReims, soit en commentant ou likant sur Facebook les posts liés à la tournée du trophée sur la page Coca-Cola France ou soit en effectuant un post accompagné du #TrophyTourReims sur Instagram. Reims est actuellement 3e derrière Toulouse et Rouen. La ville gagnante sera annoncée le 12 février

Nouveau site internet responsive Pratique Mobile Lisible Proche de vous


LES NOTAIRES VOUS PROPOSENT

LES FRAIS DE NOTAIRES. Tarif concernant les frais de location dont la prestation de négociation est assurée par un notaire. Honoraires de négociation bail d’habitation : un mois et demi de loyer (en vertu du décret 2007-387 du 21/03/2007). Ce tarif s’applique à toutes les offres de locations faites par des notaires dans les pages suivantes. Pour la vente : les prix s’entendent émoluments négociation compris selon décret n° 93.1060 du 9/9/1993, barème fixé à 5% jusqu’à 45735€ et 2,5% HT au dessus de 45735€ (TVA 20%).

Office Notarial de l’Avenue de Laon

Maître Sabine Willaume

13, avenue de Laon - REIMS - 03 26 40 17 01 - sabine.willaume@notaires.fr

CLAIRMARAIS, dans résidence de 2013, magnifique appartement au dernier étage, profitant d'une terrasse de 35m², séjour lumineux de 25m², 2 grandes chambres, cuisine aménagée. Grand garage au sous-sol. Prix: 282.000€ DPE: B

COMEDIE, Type 3 ensoleillé, comprenant séjour avec balcon, cuisine, 2 chambres, rangement, salle de bains, parking en sous-sol et cave. Prix: 142.260€

DPE: Vierge

VENISE, bel appartement avec 3 chambres offrant vue dégagée. cuisine équipée, balcon, cave, parking couvert. Prix: 144.100€ DPE: D

 

    

SAINT THOMAS, Type 4 refait à neuf, offrant bel espace de vie, 2 chambres, salle de douche. Cave. Prix: 164.400€ DPE: D CORMONTREUIL, terrain à bâtir de 546m².

Office Notarial Foch

G REIMS, Centre ville, secteur Boulard/Jard, dans petite copropriété, studio de 34m2 au 1er étage sur cour comprenant séjour, coin cuisine, salle de bains, wc. - Classe énergie : F Réf : 052/1121 79 500,00 € Honoraires charge vendeur

G REIMS SAINT REMI,

Place Saint Timothée, Appartement au 2ème étage, comprenant entrée, salle de bain avec wc, cuisine, séjour, une chambre. Classe énergie : E Réf : 052/1133 89 000,00 € honoraires charge vendeur

G REIMS, Proche Jean Jaurès, appartement au rez-dechaussée comprenant entrée, séjour, wc, cuisine, deux chambres, salle de bains avec wc. Cave - Classe énergie : E Réf : 052/1139 108 000,00 € honoraires charge vendeur G REIMS Bd Pasteur,dans copropriété bien entretenue, appartement loué au 8ème étage comprenant : entrée, cuisine équipée, une chambre, salle de bains, salon-séjour avec balcon, wc, un grand placard avec penderie, cave au sous-sol. - Classe énergie : E Réf : 052/1045 120 000,00 € honoraires charge vendeur

G REIMS, Secteur Charles Arnould/Ave de Laon, un appartement

au rch rénové avec goût, d'une surface habitable d'env. 67m2 comprenant entrée, wc, cuisine meublée et équipée, séjour/salon, salle de bain, deux chambres. - Classe énergie : D Réf : 052/1095 142 900,00 € Honoraires charge vendeur

ASFELD,terrain à bâtir viabilisé, commune situé a 30km de Reims. Prix: 27.560€

VENISE, bel appartement avec 3 chambres offrant vue dégagée. cuisine équipée, balcon, cave, parking couvert. Prix: 144.100€ DPE: D

29, boulevard Foch - 51100 REIMS - 03 26 89 89 28 www.etude-ciret.notaires.fr - www.immonot.com - www.seloger.com

Proche Centre Ville, un appartement au 1er étage comprenant salon/séjour, cuisine, wc, trois chambres, salle de bain. Cave. Classe énergie : E Réf : 052/1136 221.800,00 € honoraires charge vendeur

LOCATIONS G RUE DU GENERAL SARRAIL – HYPER CENTRE, En résidence sé-

curisée, studio meublé rénové situé au 1er étage avec vue sur parc arboré comprenant : entrée avec coin cuisine équipée, séjour avec placard et balcon, salle de bains et wc. Classe énergie : F Loyer 525 € HC - Charges 25€ Honoraires charge locataire : 269.06€ dont 73.38 € pour l’état des lieux

G PROCHE LYCEE ROOSEVELT GARE ET CENTRE Avec un jardin privatif de 294 m², appartement de type 3 situé au 2ème étage offrant entrée, cuisine, séjour avec débarras, 2 chambres dont une avec placard, salle d’eau et wc séparé. Cave. Chauffage gaz individuel. Classe énergie : vierge Loyer 550€ - Charges 60€ - Honoraires charge locataire : 671 € dont 183 € pour l’état des lieux

G RUE GAMBETTA – BELLES SURFACES, Dans un immeuble calme, appartement très bien entretenu de type 2 développant 60 m² offrant le charme de l’ancien (parquet ciré, cheminées décoratives) comprenant : entrée, séjour, cuisine, 1 grande chambre, salle de bains, wc. Chauffage individuel gaz. Classe énergie : D Loyer de 525 € - Charges de 40 € - Honoraires charge locataire : 660 € dont 180 € pour l’état des lieux

au rch rénové avec goût, d'une surface habitable d'env. 67m2 comprenant entrée, wc, cuisine meublée et équipée, séjour/salon, salle de bain, deux chambres. - Classe énergie : D Réf : 052/1098 142 900,00 € Honoraires charge vendeur

G REIMS POMMERYau dernier étage avec ascenseur privatif, apparte-

sée comprenant entrée, cuisine équipée avec loggia, salon/séjour avec loggia, trois chambres, salle de bain, wc, salle de douche. Garage, cave. - Classe énergie : C Réf : 052/1132 185 000,00 € Honoraires charge vendeur

CENTRE GARE, petite maison d'habitation, comprenant au rdc, une grande pièce, cuisine, salle de douche, à l'étage, palier / bureau desservant 2 chambres. parking privé. Prix: 157.800€ DPE: G

Service immobilier 03 26 40 98 98 - taton.willaume@notaires.fr www.willaume-reims.notaires.fr

G REIMS, Secteur Trois Fontaines/Ave de Laon, un appartement

G REIMS, proche Petit Betheny, un appartement en rez-de-chaus-

LUNDY, appartement calme et lumineux, profitant d’un séjour de 38m², d’une cuisine aménagée, et de 3 chambres. Balcons. Parking privé. Cave. Prix: 219.960€ DPE: Vierge

Tarif de négociation, de 0€ à 100.000€ : 6% TTC, au-delà : 3,6% TTC. à la charge du vendeur.

G REIMS,

G REIMS, Avenue Jean Jaurès, appartement au 5ème étage avec as-

censeur, d'une surface habitable d'env. 82m2 comprenant : entrée, salon, séjour, deux chambres, salle de bain, wc, cuisine, séchoir 3,60m2. Cave. - Classe énergie : Vierge Réf : 052/1090 84 800,00 € Honoraires charge acquéreur

JACQUART, dans petite copropriété, T5 comprenant séjour de 41m², cuisine séparée, 3chambres, salle de douche, wc séparé. un garage Prix: 169.400€ DPE: D

G REIMS, Hypercentre, Cérès/Forum,dans un immeuble de caractère un appartement en souplex à aménager d'une surface totale de 72,70m2. Belle hauteur sous plafond. - Classe énergie : Vierge Réf : 052/1130 211 400,00 € honoraires charge vendeur

APPARTEMENTS

Prix: 195.000€

JAMIN, Au dernier étage avec ascenseur privative d'une petite résidence récente sécurisée, magnifique T5, comprenant vaste séjour, 3 chambres, dont une suite parentale, cuisine aménagée, buanderie, deux balcons, deux garages. Prix: 323.560€ DPE: C

      

I S A B E L L E C I R E T- D U M O N T E T M A R J O L A I N E L A M P S O N

LUTON, maison de 1920 comprenant ensemble séjour cuisine de 51m², donnant sur terrasse, 3chambres, 2salles d’eau, dressing (ou 4’ème chambre). Cave, jardin clos. Prix: 349.000€ DPE: D

ment de 199m2 composé de six pièces principales avec terrasse panoramique d'environ 200m2. Vue imprenable sur REIMS et alentours. Classe énergie : C Réf : 052/1126 606 280,00 € honoraires charge vendeur HONORAIRES NÉGOCIATION G 5% H.T jusqu’à 100.000,00€ G 4,5% H.T entre 100.000,00€ et 200.000,00€ G 4% H.T entre 200.000,00€ et 300.000,00€ G 3% H.T au dessus de 300.000,00€ Les tranches sont cumulatives.

G CLEMENCEAU Dans une rue calme,appartement de type 4 comprenant : entrée, cuisine meublée et équipée neuve, séjour double, 2 chambre, dressing, salle de douche et wc séparé. Cave et garage en sous-sol. Classe énergie : D Loyer 613€ - Charges 125€ (chauffage inclus) - Honoraires charge locataire : 748 € dont 204 € pour l’état des lieux

G CERNAY LES REIMS Maison de type 4 comprenant : entrée avec placard, cuisine meublée, séjour, buanderie et WC. Au 1er étage : dégagement avec placard, 2 chambres, salle de douche et wc séparé. Au 2ème étage : 1 chambre mansardée, grenier. Cave et 2 places de parking dans la cour commune. Classe énergie : D Loyer 825€ - Honoraires charge locataire : 1133 € dont 309 € pour l’état des lieux

G PROCHE CENTRE, En résidence sécurisée avec ascenseur, appartement de type 2 offrant entrée, débarras, séjour, cuisine équipée et meublée, dégagement, une chambre, salle d’eau et WC séparé. Garage en box fermé en sous-sol. Classe énergie : E Loyer 550€ - Charges 65€ - Honoraires charge locataire : 561 € dont 153 € pour l’état des lieux

G RUE DU TAMBOUR – HYPER CENTRE, Appartement de type 3 situé au 3ème étage avec ascenseur comprenant : entrée avec placard, séjour, cuisine équipée, 2 chambres, salle de bains et wc séparé. Cave. Classe énergie : D Loyer 570€ - Charges 120€ (chauffage collectif) - Honoraires charge locataire : 570€ dont 193.08 € pour l’état des lieux

G RUE DE MARS - CENTRE VILLE, A 2 minutes du tramway, type 1 de 30 m² situé au 2ème étage d’une résidence comprenant : entrée, pièce principale avec coin cuisine équipée camouflé (plaques de cuisson, réfrigérateur) et placard, salle d’eau avec wc. Classe énergie : F Loyer 350€ - Charges 25€ - Honoraires charge locataire  : 344.40€ dont 91.20 € pour l’état des lieux


LES NOTAIRES VOUS PROPOSENT

LES FRAIS DE NOTAIRES. Tarif concernant les frais de location dont la prestation de négociation est assurée par un notaire. Honoraires de négociation bail d’habitation : un mois et demi de loyer (en vertu du décret 2007-387 du 21/03/2007). Ce tarif s’applique à toutes les offres de locations faites par des notaires dans les pages suivantes. Pour la vente : les prix s’entendent émoluments négociation compris selon décret n° 93.1060 du 9/9/1993, barème fixé à 5% jusqu’à 45735€ et 2,5% HT au dessus de 45735€ (TVA 20%).

OFFICE NOTARIAL DE LA PORTE DE MARS Antoine Bouquemont et Marie-Florence Zampiero Bouquemont

5 bd Desaubeau - 51100 REIMS Immobilier : 03 26 47 55 36 - Standard : 03 26 47 83 36 - Négociation : marie-pierre.mayette.51050@notaires.fr Office Notarial de la Porte de Mars

APPARTEMENTS G SPÉCIAL INVESTISSEUR : A PROXIMITÉ DES ÉCOLES dans résidence sécurisée, appartement de 2 pièces à rénover. Offrant : séjour - chambre cuisine - salle de bains. Cave Classe énergie : Vierge Réf. 3825 Prix : 100.000 euros G SECTEUR CLÉMENCEAU / PASTEUR : dans résidence arborée, appartement de 2 pièces entièrement rénover. Offrant : séjour - chambre - cuisine meublée - arrière cuisine - salle de bains. Cave. Ensemble très agréable. Classe énergie : Vierge Réf. 3854 Prix : 127.000 euros G SECTEUR JARD / CONSERVATOIRE : Dans immeuble ancien, duplex de 3 pièces principales. offrant : séjour double - cuisine meublée - 2 chambres salle de bains/wc. Ensemble très agréable Classe énergie : E Réf. 3821 Prix : 130.000 euros G SECTEUR CLÉMENCEAU / SAINT MARCEAUX : En étage élevé avec une vue dégagée, appartement de 3 pièces en parfait état. Offrant : séjour avec balcon cuisine meublée - 2 chambres - salle de bains - Dressing Cave et garage. Ensemble très agréable et Lumineux. Classe énergie : Vierge Réf.3797 Prix : 151.000 euros

G SECTEUR MOISSONS : Belle résidence récente avec jardin, appartement de 3 pièces en parfait état avec grand balcon orienté au sud. Offrant : Séjour donnant sur le balcon - cuisine meublée semi ouverte - 2 chambres - salle de bains - dressing - nombreux rangements. Parking couvert Ensemble très agréable et lumineux. Classe énergie : D Réf. 3858 Prix : 220.000 euros G SECTEUR PASTEUR : Dans résidence avec ascenseur, appartement de 4 pièces principales à rafraichir. Offrant : séjour double - 2 chambres - cuisine meublée - salle de bains . Cave et Garage. Classe énergie : D Réf. 3847 Prix : 168.500 euros

RETROUVEZ NOS ANNONCES IMMOBILIÈRES SUR : immobilier.notaires.fr

G SECTEUR PASTEUR : Dans résidence avec ascenseur, appartement de 5 pièces principales entièrement rénové. Offrant : séjour double 3 chambres - cuisine meublée salle de douches . Cave. Possibilité d'un garage. Ensemble très agréable. Classe énergie : Vierge Réf.3855 Prix : 137.300 euros

- explorimmo.com - officedelaportedemars.reims@notaires.fr

MAISONS REIMS ET DISTRICT

MAISONS EXTERIEUR

LOCATIONS

G JOLIE MAISON ANCIENNE : avec jardin sans vis à vis. Offrant : séjour double avec cheminée - cuisine aménagée - grande véranda à usage de pièce de vie - bureau - 5 chambres dont une avec un dressing privatif - salle de jeux buanderie - dressing - salle de bains et salle d'eau - Pièce. Cave. Possibilité de garage à proximité. Ensemble très agréable. Classe énergie : C Réf. 3802 Prix : 515.000 euros

G A PROXIMITÉ DES ÉCOLES : Résidence arborée avec ascenseur, appartement de 5 pièces principales avec garage et cave. Offrant : séjour double donnant sur balcon sans vis à vis - cuisine meublée - 3 chambres - salle de bains et salle de douches. Nombreux rangements. Ensemble très lumineux Classe énergie : D Réf.3861 Prix : 210.000 euros

G TRÉS JOLIE MAISON DE VILLE : avec une façade en pierre, ayant conservé le cachet de l'ancien (Parquets, Moulures, cheminées) et un jardin sans vis à vis Offrant : séjour double donnant sur le jardin - Véranda - Cuisine - Buanderie 5 chambres - 2 salle de bains . Grenier aménageable. Double cave Ensemble très agréable et lumineux. Classe énergie : D Réf.3849 Prix : 520.000 euros

G HYPER CENTRE VILLE : Immeuble ancien, appartement de 5 pièces principales avec le charme de l'ancien (parquet, moulures, cheminée). Offrant : salon- séjour - 3 chambres - salle de bains - cuisine meublée. Parfait état général Ensemble très agréable. Classe énergie : Vierge Réf. 3838 Prix : 302.800 euros

G SECTEUR JARD / VENISE : dans résidence sécurisée, vaste appartement de 6 pièces entièrement rénové. Offrant : séjour double - 3 chambres avec placard (possibilité de 4 chambres) - salle de bains - salle de douche - cuisine - arrière cuisine - nombreux rangements . Garage fermé et cave. Ensemble en parfait état. Classe énergie : D Réf.3882 Prix : 329.000 euros

G SECTEUR RÉSIDENTIEL : Secteur résidentiel : Au dernier étage avec ascenseur privatif, exceptionnel appartement de 9 pièces principales d'une superficie de 316 m² avec une terrasse de 80 m². Offrant : grande entrée - séjour de 75 m² donnant sur la terrasse - salon - cuisine meublée avec coin repas - arrière cuisine - 5 chambres buanderie - salle de bains privative et 3 salle de douches. Garage double - 2 caves Ensemble en parfait état. Classe énergétique D. Réf.3846 Prix : 849.000 euros

G GUEUX : sur une parcelle arborée de 680 m², jolie maison récente de 8 pièces principales en parfait état. Offrant : séjour double donnant sur le jardin - cuisine meublée - grande véranda - 5 chambres dont une au rez de chaussée - bureau - salle de bains - dressing . Cave. Garage attenant. Ensemble très agréable et lumineux. Classe énergie : F. Réf.3817 Prix : 435.000 euros

LOCATIONS BUREAUX G MAISON CONTEMPORAINE : en parfait état général, avec de beaux volumes. Offrant : un séjour double donnant sur un très joli jardin arboré - cuisine meublée - 5 chambres - 2 salles de bains Sous-sol total avec garage. Ensemble très agréable Classe énergie : C Réf. 3830 Prix : 520.000 euros

G SECTEUR FORUM : Local professionnel d'environ 80 m2 dans une résidence de standing comprenant : Grande pièce sur rue avec vitrine, pièce de dégagement, bureau , pièce avec coin évier, pièce sanitaire. Parking en sous-sol et cave. Classe énergie : E Réf : 909 Loyer : 2070.00 € / trimestre Charges : 580.00 €/ trimestre Dépôt de garantie : 2012.00 € Frais de location bail professionnel : 1050.95 € TTC

TERRAINS À BÂTIR

LOCATIONS

G SAINT SOUPLET SUR PY : Au coeur du village, belle parcelle constructible et viabilisée d'une superficie de 1.000 m2. Réf. 3508 Prix : 53.000 euros

G SAINT MASMES : Terrain viabilisé d'une superficie de 489 m² dont 200 m² constructible. Réf. 3573 Prix : 55.000 euros G SELLES : En retrait de la rue, beau terrain à bâtir de 942 m2 . Viabilisation à prévoir. Réf. 3701 Prix : 64.500 euros

G CORMONTREUIL : Surface habitable : 572m2 dans lotissement, Parcelle constructible de 572 m2 entièrement clos. Réf. 3837 Prix : 210.100 euros

G SECTEUR CLÉMENCEAU / SAINT MARCEAUX : Appartement de 3 pièces en parfait état. comprenant séjour avec balcon - cuisine meublée - arriére cuisine, 2 chambres - salle de bains - Dressing. Cave et garage Ensemble Très agréable et lumineux Classe énergie : Vierge Réf. 960 Loyer : 550.00 € Charges : 160.00 € Dépôt de garantie : 550.00 € Frais de bail : 450,00 € G BOULEVARD HENRI VASNIER : Grand appartement F5 entièrement rénové, quartier Résidentiel avec entrée avec placard, cuisine meublée, séjour/salon, 3 chambres dont 1 avec dressing, SDB avec baignoire et douche, WC., buanderie, balcon Chauffage collectif. Cave. Classe énergie : Réf. 964 Loyer : 685 € charges : 120€ dépôt de garantie : 685€ frais de bail : 405€

G RUE DES CRENEAUX :Appartement de type 2 au 2ème étage en parfait état comprenant : entrée, cuisine meublée et équipée, séjour, chambre, salle de bains, W.C., proche commerces et bus. Environnement calme. Classe énergie : vierge Réf. 750 Loyer : 403,00€ Charges : 50,00€ Dépot de garantie : 403,00€ Frais de bail : 315,00 € G RUE DU JARD : Dans un bel immeuble ancien du centre ville, proche du Conservatoire, quartier calme et recherché appartement F3 au 4e étage comprenant: : entrée, cuisine, salle à manger, 2 chambres , salle de bains. Chauffage individuel gaz. Classe énergie : F Réf. 934 Loyer : 468.00 € Charges : 60.00 € Dépôt de garantie : 468.00 € Frais de bail : 400,00 €

G TRÈS AGRÉABLE MAISON ANCIENNE : à la façade classée, sur 3 niveaux, rénovée et prête à vivre dans un quartier calme, commerces et toutes commodités à proximité. Au rdc : entrée, véranda, cuisine meublée, arrière cuisine, séjour/salon,W.C. avec lave-mains, courette, Au 1er étage : palier, 2 chambres parquetées dont une avec dressing, une salle d'eau avec cabine de douche, lavabo et W.C. Au 2e étage : 2 chambres moquetée, une salle d'eau avec cabine de douche, lavabo et W.C. Chauffage individuel au gaz. COURETTE, GARAGE ; CAVE. Classe énergie : F Ref. 961 Loyer : 840,00 € Dépôt de garantie : 84000€ frais de bail : 650,00€

Votre journal fait sa revolution digitale Nouveau site internet responsive

+

+Pratique Mobile + Lisible + Proche de vous

Rejoignez-nous !

www.lhebdoduvendredi.com


MAISONS REIMS DISTRICT SECTEUR FORUM, Très beau triplex de type loft - Surf hab d'env 293 m² avec terrasse et cour couverte comprenant au RDC : Entrée/salon (43m²), chambre, SDB/Wc, buanderie. Au 1er étage : Séjour/Salon (62m²), cuisine équipée (15m²). Au second : 2 chambres, dressings et 2 SDB. Au dernier étage : Volumes ouverts ; Espace jeux / salon et 2 chambres. ENSEMBLE AGREABLE et EN EXCELLENT ETAT. BELLE PRESTATION. Classe Energie : D - Honoraire charge vendeur. Prix : 895 000 €

TINQUEUX maison jumelée de 5 pièces avec garage et jardin comprenant entrée, garage, bureau 15 m² (ou ch) donnant sur jardin au RDC. A l'étage : cuisine équipée ouverte sur séjour avec cheminée (31 m²) donnant sur agréable terrasse (avec accès jardin). Au second : 3 chambres et SDD. Fenêtres PVC. Secteur calme. Classe énergie : E. Honoraires charge vendeur. Prix : 199 000 €

CENTRE VILLE SECTEUR CATHEDRALE Maison ancienne en très bon état. Surface habitable d'environ 175 m² comprenant au RDC : Entrée par véranda, cuisine équipée, séjour (21m²) et salon (21m²), buanderie. A l'étage : 2 chambres et SDB. Au second : 2 chambres et un bureau. Terrasse. Cave. Chauffage au gaz. Classe Energie : C Honoraire charges vendeur. Prix : 425 000 €

SECTEUR CERNAY/JEAN-JAURÈS,Particulier rémois en très bon état général, beaucoup de charme et de cachet. Surface habitable env 135 m² comprenant au RDC : Entrée, séjour (32 m²), cuisine meublée. A l'étage : 2 chambres et SDD. Au second : 2 ch et SDB. Agréable cour close. Cave. Chauffage gaz. ENSEMBLE TRES AGREABLE. Classe Energie : D Honoraire charge vendeur. Prix : 315 000 €

EXCLUSIVITÉ BERTRAND DE MUN secteur Pommery, maison datant des années 70, jumelée d'un seul côté, de 5 pièces principales avec garage et jardinet. Séjour donnant sur jardin, cuisine meublée, salon, cab de toilettes. A l'étage : 3 chambres et SDB. Grenier. CC au gaz. Classe énergie : en cours. Honoraires charge vendeur. Prix : 169 000 €

EXCLUSIVITÉ CERNAY LES REIMS - maison datant des années 70, de 5 pp sur deux niveaux comprenant au RDC (surélevé par sous/sol total avec partie garage), séjour/salon, cuisine et wc. A l'étage : 3 chambres et SDD. Fenêtres PVC. Jardin clos avec second garage, indépendant. Bon entretien général, quelques travaux à prévoir. Classe énergie : en cours. Honoraire charge vendeur. Prix : 195 000 €

MAISONS CAMPAGNE

VIGNOBLE SECTEUR SILLERY, Maison ancienne d'une surface habitable d'environ 145 m² comprenant au RDC : Entrée, Séjour (28m²), cuisine (17m²), SDD/WC. A l'étage, 2 grandes chambres, SDB/WC. Au second, 2 chambres. Cave voutée. Cour close de bonne superficie. ENSEMBLE EN BON ETAT. Classe Energie : D Honoraires charge vendeur. Prix : 199 000 €

EXCLUSIVITÉ WARMERIVILLE, -village toutes commodités écoles commerces, maison indépendante sur 3740 m² de terrain clos et arboré avec plan d'eau, 8 pièces comprenant au rdc séjour 50 m², cuisine meublée, une chambre, bureau, SDB, SDD et lingerie au RDC. A l'étage : 4 chambres, pièce d'eau aménageable. Bâtiment indépendant de 75 m² à usage de garages, atelier, rangement. CC au gaz. Environnement calme et agréable. Classe énergie : en cours. Honoraires charge vendeur. Prix : 334 000 €

VIGNOBLE,Maison ancienne sur 1333 m² de clos et arboré - Surface habitable d'environ 310 m² comprenant : Entrée, bureau, salon/séjour, cuisine/salle à manger, salon, buanderie. A l'étage, 4 grandes chambres, SDB. Au second grenier aménageable. Sous-sol total - Chauffage gaz - Dépendances.Travaux à prévoir. Classe Energie :Vierge. Honoraire charge vendeur Prix : 440 000 €

EXCLUSIVITEVAL DEVESLE,Maison indépendante sur 656 m² de terrain clos. Surface habitable d'environ 140 m² comprenant au RDC : Entrée/Séjour (31m²) avec insert, cuisine (18m²), chambre (17 m²) et SDB. À l’étage, 3 chambres et salle d'eau possible. Garage avec porte automatique. Chauffage électrique. Classe Energie : En cours - Honoraire charge vendeur. Prix : 212 000 €

APPARTEMENTS IMMEUBLES

EXCLUSIVITÉ SECTEUR LUTONtrois pièces de 64 m² en bon état général, lumineux, au 2ème étage d'un bel immeuble ancien. Chauff indiv gaz. Fenêtres PVC. DPE vierge Honoraires charge vendeur. Prix : 154 000€

HYPER CENTRE - Situé dans un très bel immeuble ancien, un appartement de 4 pièces principales situé au 2e étage (sans asc). Surf hab d'environ : 85 m², comprenant : Entrée, séjour (29m²) avec cheminée, 2 ch, SDD/WC. Chauffage ind gaz. TRES BON ETAT GENERAL - Cave. Honoraires charge vendeur. Classe Energie : C Prix : 295 000 €

CENTRE PROX PLACE ROYALE et FORUM, 3ème étage d'un bel immeuble ancien en pierre de tailles (ss asc), spacieux 4/5 pièces, en très bon état général comprenant espace réceptions/cuisine équipée d'env 36 m² avec cheminée, deux grandes chambres, SDB, petite pièce bureau. Env 90 m² hab. CC gaz individuel. Charges annuelles 1005 €. Cave. DPE : en cours. Honoraire charge vendeur Prix : 263 000 €

EXCLUSIVITÉ - Idéal investisseurs – REIMS proche centre, secteur Conservatoire IMMEUBLE ENTIER en pierre de taille comprenant 7 appartements et un local commercial loués. Immeuble et logements bien entretenus. Env 300 m². 710 000 €. Honoraire charge vendeur. Tous renseignements complémentaires : nous consulter.

TERRAINS AXE REIMS EPERNAY terrain à bâtir de 1190 m², coeur de village.Tous détails : nous consulter. Honoraires charge vendeur. Prix : 103 000 € EXCLUSIVITÉ SAINT MASMES terrain à bâtir de 929 m² avec petit bâtiment à démolir. Raccordements à prévoir. Honoraires charge vendeur Prix : 76 800 €

EN EXCLUSIVITE - Secteur Ponsardin/Barbâtre, appartement de 2 pièces principales situé au 2ème étage d'un immeuble bien entretenu. Surf hab : 44 m² comprenant : Entrée, Séjour, cuisine, chambre, SDD. WC. Chauffage ind gaz - Bon état général - Fenêtres PVC - Honoraire charge vendeur Classe Energie : Vierge Prix : 108 000 €

EXCLUSIVITE - SECT CLAIRMARAIS- Appartement de trois pièces principales situé au 1er étage (sans asc) d'une copropriété bien entretenue. Surf hab d'env : 73 m² comprenant : Entrée, séjour (20m²), cuisine, 2 ch, SDB/Wc. Garage double. Classe Energie : D Honoraire charge vendeur. Prix : 149 000 €

CENTRE/PROCHE GARE - Résidence récente - un appartement de 3 pièces principales situé au 1er étage avec asc. Surf hab d'environ : 60 m² comprenant : Entrée, séjour/cuisine équipée (27 m²), 2 ch, SDB/Wc, buanderie. Vaste balcon (11m²). Garage fermé. Classe Energie : En cours. Honoraires charge vendeur. Prix : 179 000 €

LOCATIONS AU 03 26 87 71 70 F2 - A REIMS Hyper centre, Place Royale appartement neuf de type 2 en duplex style loft, très lumineux. séjour ouvert sur cuisine équipée avec four, plaques. Salle de douche à l'italienne avec wc, chambre en mezzanine. Chauffage collectif. Classe Energie en cours. Loyer: 600€/mois CC Dont Charges: 50€ Dépôt de Garantie: 550€ Honoraires Charge locataire: 412€ Dont 150€ TTC pour état des lieux.

F2 - rue du Colonel Fabien à REIMS, appartement de 55m² au 2ème étage proche centre ville, tramway et bus et tous commerces. Cpt: entrée, séjour, cuisine, salle de bains, wc, parking en sous-sol, Classe Energie D. Loyer: 615€/mois CC. Dont charges: 65€ Dépôt de garantie: 550€ Honoraires charge locataire: 427.26€ Dont 165€TTC pour état des lieux.

F4 - Rue de l'Etape à REIMS appartement de 61m² dans immeuble ancien au 2ème étage. Cpt dégagement, cuisine avec éléments, salon-séjour, 2 chambres, salle de bain, wc. Chauffage individuel gaz. Classe Energie F. Loyer: 745€/mois CC Dont Charges: 45.00€ Dépôt de Garantie: 700.00€ Honoraire Charge Locataire: 501.50€ Dont 183.00€ TTC pour état des lieux.

F5 - Rue Louis Victor de Broglie à BEZANNES neuf de 103m² au dernier étage avec une terrasse de 22m² proche gare TGV et tramway, Cpt: entrée avec placard, séjour avec cuisine, 4 chambres, salle de bains, wc, salle de douche avec wc, chauffage individuel au gaz, deux parkings, RUE LOUIS VICTOR DE BROGLIEClasse Energie B. Libre le 15/03/2017. Loyer: 1155€/mois CC Dont charges: 100€ Dépôt de garantie: 1055€ Honoraire charge locataire: 760.65€ Dont 309€ TTC pour état des lieux


12

Du 9 au 15 février 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

SAINT VALENTIN La Saint-Valentin autour du monde

Attendues avec impatience ou ignorées avec mépris, les fêtes de l'amour revêtent bien des aspects aux quatre coins du globe. Petit tour du monde.

i seulement trois Français sur dix ont fêté la Saint-Valentin en 2016 (sondage BVA), les fleuristes se réjouissent tout de même à l’approche du 14 février. En 2016, 1,3 million de végétaux ont été achetés par les ménages français, au prix moyen de 19,10 € l’unité, soit une dépense globale de 24,8 M€ (source : France Agrimer). Mais c’est sans doute dans les pays anglo-saxons qu’on est le plus réceptif à la Saint-Valentin, un moment qui n’est pas réservé uniquement aux amoureux. Ce jour-là, au Royaume-Uni ou aux États-Unis, on offre des cadeaux à ses amis, sa famille, ses collègues, ses camarades de classe… Les Américains enverraient quelque 114 millions de lettres sur le milliard qui est échangé dans le monde à ce moment-là. Si la Saint-Valentin est souvent l’occasion pour ces messieurs occidentaux de faire preuve de galanterie, dans d’autres pays, c’est plutôt aux femmes de se mettre en avant. En Chine, la fête de l’amour se nomme Qixi et est célébrée au mois d’août. Issue de la mythologie chinoise, elle permettait, il y a bien longtemps, aux jeunes filles de se trouver un mari en montrant leurs « compétences domestiques ». Pour l’émancipation des femmes, on

S

Dans beaucoup de pays, comme ici au Pérou lors du festival de la Vierge de la Chandeleur, la Saint-Valentin se mélange à d’autres célébrations folkloriques. © Ciudades

repassera… Aujourd’hui, cette fête est devenue une célébration de l’amour où le marketing bat là-aussi son plein. Toujours en Extrême-Orient, ce sont les femmes et uniquement elles qui doivent offrir un cadeau aux hommes le 14 février, principalement du chocolat. Puis, le 14 mars, à l’occasion du « white day », les femmes reçoivent du chocolat, des bijoux ou de la lingerie

blancs en retour. Cette fête commerciale s’est développée dans la deuxième moitié du XXe siècle, notamment au Japon mais aussi en Corée du Sud, à Hong-Kong et à Taïwan, sous l’impulsion des chocolatiers, des confiseurs et des pâtissiers. Autre pays à mettre en avant l'argument économique au moment de la Saint-Valentin, le Pérou, qui, pour l’année 2012, a

105 dB, LE MILLESIUM D’ÉPERNAY, ROCKENSTOCK, LES MOISSONS ROCK & LES PRODUCTIONS LABEL LN PRÉSENTENT

SAMEDI

2018

7 AVR. 17 H

décrété le 14 février jour férié ! En fait, c’est à ce moment qu’est célébré le festival de la Vierge de la Chandeleur, l’un des principaux événements touristiques et culturels du pays, et le gouvernement a souhaité offrir un long weekend aux Péruviens pour booster le tourisme. Voilà comment (re)donner le goût de la SaintValentin aux Français !

MILLESIUM L LLESIUM ÉPERNAY N / FRANCE NAY

R E G N I F R E TRIGG D R A T S A B T MA

K E L L E S I O M E D A M D N U O S E H T N STUCK I

FÊTLEES

10ANDSE

LYSISTRATA

FLANGERS

PLIN GAGNANTNTSRTEOMCK ROCKE

www.millesiumrockfestival.fr .millesiumrockfestival.fr u www.rockenstock-asso.com www w www.label-ln.fr w.label-ln.fr

www www.moissonsrock.org .moissonsrock.org


13

Du 9 au 15 février 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

SAINT VALENTIN

Vive l'amour digital

n 2015, l"association Reims&Digital lançait son opération Saint-Valentin baptisée Love in Reims, « avec l’idée d’apporter des couleurs dans une période grise ». Le principe est simple et efficace : les amoureux déclarent leur flamme via un court message qui est ensuite relayé sur les réseaux sociaux. En effet, Reims&Digital se charge ensuite de le diffuser sur sa page Facebook après une mise en forme colorée. Les auteurs pourront y retrouver message qui y seront « aimer, commenter et surtout partager ». En parallèle, un jury composé des membres de l'association et de ses partenaires se réunira le 12 février au soir pour sélectionner les 10 plus beaux messages. Le jour de la Saint-Valentin, ces messages seront diffusés sur les murs des gares de Reims, dans le journal l'Union et sur deux panneaux de 8 m2. De quoi surprendre son amoureux. Des cadeaux sont également prévus pour les gagnants dont un repas en tête-à-tête dans une caravane-restaurant et une photo de couple réalisée par un professionnel. Plus de 400 messages, alternant poésie, humour et déclaration, ont été reçus lors de l'édition 2017. Alors pour être sélectionné, soyez inspiré.

L'amour à l'italienne !

E

Vous avez jusqu'au 12 février pour participer à Love in Reims. © Reims&Digital

4 Infos : www.loveinreims.fr ou www.facebook.com/LoveInReims

Pensez à réserver

à la St Valentin !

Un petit cadeau pour ELLE et pour LUI vous sera offert !

40, rue de Sézanne - 51200 EPERNAY - 03 26 54 81 90

BIJOUX DE CRÉATEURS & ACCESSOIRES DE MODE

Pour un Cadeau Unique et Original 9h30-19h du mardi au vendredi 9h30/12h et 14h/19h le samedi

16, rue du Dr Verron G 51200 EPERNAY G 03 26 32 14 07

Pour la Saint-Valentin, les amoureux peuvent s'offrir une balade en gondole ou en barque, au départ de Châlons. © l'Hebdo du Vendredi

uvert depuis une semaine, le jardin éphémère de Châlons fait la part belle à Venise en se parant de masques, de gondoles et autres symboles romantiques de la cité des amoureux. Un havre de verdure et de fleurs colorées, propice aux flâneries entre amis, en famille ou en couple. Et pour célébrer la Saint-Valentin, plusieurs animations s'inviteront, place Foch, ce samedi 10 février : les déambulations des personnages costumés de l'association La Comitiva, par exemple, et des dégustations de biscuits typiquement italiens. Histoire d'immortaliser ce moment, les volontaires pourront être pris en photo dans le décor vénitien grâce à ToutChâlons. Avec, en prime, une rose de la boutique A fleur de pots offerte aux femmes, et une bière Chat Long pour les hommes. Ces clichés seront publiés sur la page Facebook de l'organisateur le 14 février. Autre temps fort à ne pas manquer : les balades en barque spéciales Saint-Valentin proposées par l'Office de tourisme samedi 17 février de 14 h à 17 h 30. Réservations au 03 26 65 17 89 ou sur www.chalons-tourisme.com

O


14

Du 9 au 15 février 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Sport

Basket-ball Pro A (20e j.) : Châlons-Reims (12e) - Levallois (13e)

Le CCRB en quête de régularité

Désespérant à domicile contre Bourg et Boulazac, le CCRB s'est réveillé sur le parquet d'Antibes. Un succès qui rassure, mais qui appelle une confirmation, samedi soir à Reims, lors de la réception de Levallois.

EN BREF Basket-ball Coupe de France : le CCRB joue aussi à Orléans

ersonne ne nous voyait gagnant à Antibes », sourit l'entraîneur de ChâlonsReims, Cédric Heitz, revenu de la Côte d'Azur avec un succès très précieux (92-82) face à un concurrent direct pour le maintien. « Les joueurs ont répondu de la meilleure façon qui soit. On a su faire bloc et retrouver un niveau en attaque très intéressant et en fin de match, on a réussi des stops défensifs pour Face à Levallois, le CCRB aura besoin d'un grand Martin obtenir la victoire. » Une belle soirée qui vient Hermannsson, comme à Antibes où il a inscrit 23 points et donc redonner du baume au cœur après deux offert 8 passes décisives. © l'Hebdo du Vendredi défaites de rang très inquiétantes, à la maison, journées. Ses victimes : ASVEL (72-65), Nan- a par ailleurs réussi son meilleur match de la contre Bourg (63-95) et Boulazac (82-89). saison justement contre le CCRB, le 16 déterre (96-91) et Antibes (73-82). Ses bourMais pour se faire totalement pardonner ses cembre dernier, compilant 19 points, 10 rereaux : Monaco (78-77) et Bourg (64-74). errements, Châlons-Reims serait donc bien « C'est une belle équipe qui possède de l'ex- bonds et 10 passes décisives pour 33 inspiré de l'emporter, samedi soir, lors de la périence, de la taille et de d'évaluation. Un véritable phénomène qui ne venue de Levallois. Cédric la vitesse et un joueur, doit pas faire oublier la richesse d'un effectif Heitz en a bien Diaw, « un monstre Boris Diaw, avec 1 000 qui compte notamment un champion d'Euconscience. « Il faut se du basket français » matches NBA au compteur rope, le talentueux Slovène, Klemen Prepelic. faire une raison et tout « Il devrait y avoir des points », conclut Cé», commente l'entraîneur mettre en œuvre pour gamarnais. Et plutôt que de mettre en garde dric Heitz qui pourra compter sur le retour de gner, car il y a plus de nécessité de bien faire Sadio Doucouré, mais devra sans doute faire vis-a-vis de nos dernières performances à do- contre cet homme, Cédric Heitz préfère évoencore sans Gédéon Pitard, toujours ennuyé micile où on n'a pas été incritiquable, sur le quer la chance que cela représente pour la Pro fond comme sur la forme. On se doit de mon- A. « C'est extraordinaire d'avoir Boris Diaw par une cuisse douloureuse. trer un visage conquérant face à Levallois. » dans notre ligue et qui plus est à René-Tys. Julien Debant Si le club francilien partage le même bilan que C'est un monstre dans le basket français avec 4 Châlons-Reims - Levallois, samedi 10 février, le CCRB, avec 8 victoires pour 11 défaites, il un cursus NBA inégalé en Pro A depuis des à 20 h, complexe René-Tys, Reims. reste sur trois succès lors des cinq dernières années. » Le capitaine de l'équipe de France

P

Football L2 (25e j.) : Reims (1er) - Sochaux (7e)

Reims brave le mauvais temps

Malgré deux matches sans victoire, un adversaire coriace et une météo capricieuse attendus ce vendredi soir, le club champenois reste serein. Son avance en tête du classement l'y aide.

’air de la Bretagne ne réussit pas au Stade de Reims cette saison. Battus à deux reprises lors de la phase aller par Lorient puis Brest, les Rémois n’ont pris qu’un point lors de cette double confrontation retour. C’était lundi dernier, à Brest (00), à l’issue d’une rencontre globalement maîtrisée par les hommes de David Guion. « Il y a de la frustration après ce match par rapport au contenu, au nombre d’occasions, à la malchance et à un but refusé injustement, analyse le coach rémois. Mais on préfère retenir qu’on a pris un point chez un concurrent direct. » Un résultat d’autant plus satisfaisant que le club marnais reste tranquillement installé à la première place, avec toujours dix points d’avance sur le deuxième, Nîmes. Après ces deux rencontres, un nouveau gros morceau se présente, vendredi soir, à Delaune, face au Stade de Reims. « Sochaux est

L

Pablo Chavarria et les Rémois reçoivent, vendredi soir, Sochaux, un nouvel adversaire de qualité. © l'Hebdo du Vendredi

sans doute l’équipe la plus en forme de Ligue 2 avec un jeu très porté sur le pressing et l’engagement, on a pu le voir contre le Paris Saint-Germain », note David Guion, en référence au huitième de finale de Coupe de France perdu par les Sochaliens (1-4), mardi,

malgré une belle résistance lors de la première demi-heure. Des Doubistes qui arriveront amoindris dans la Marne, privés de leur meilleur buteur, Florian Martin, gravement touché face au PSG. « Ils m’ont bluffé en allant chercher Paris aussi haut sur le terrain, révèle Marvin Martin, le milieu rémois. La blessure de Florian Martin leur a fait mal car il est très important dans leur jeu. On sait que contre Paris, on court beaucoup après le ballon donc ils seront sans doute un peu fatigués mais ils vont quand même venir ici pour faire un résultat. Si on se relâche et qu’on prend les matches à la légère, c’est sur qu’on ne passera pas. » L'ancien international devrait être titulaire face à son ancien club, lors d'une rencontre où le mercure pourrait descendre très bas. « On aura sans doute des conditions extrêmes, prophétise David Guion. Les joueurs devront être très professionnels dans leurs équipements et dans l’échauffement, car les duels, à -10°, sont très douloureux. Mais on a la chance d’avoir une pelouse magnifique qui devrait être en très bon état. » Encore une qui défie les vents contraires.

Simon Ksiazenicki

4 Reims - Sochaux, le vendredi 9 février, à 20 h, au stade Delaune et sur beIN Sports.

Vainqueur en seizième de finale de la Coupe de France de Roanne, le CCRB se rend, pour le compte des huitièmes, une nouvelle fois sur le parquet d'une formation évoluant en Pro B. Il s'agit de celui d'Orléans, impeccable leader de la division. Le match est programmé mardi 13 février à 20 h.

Basket-ball LF2 : fin de série pour le RBF Alors que le Reims Basket Féminin restait sur quatre succès d'affilée depuis le début de l'année, les filles entraînées par David Girandière, ont été stoppées, samedi dernier à domicile, par leurs rivales d'Arras (59-65). Les Rémoises, qui occupent la 6e place du classement, joueront leur prochain match de championnat le 17 février, sur le parquet du leader, Landerneau.

Roller hockey Élite : Épernay se fait sa place Les Bombardiers viennent d’enchaîner un deuxième succès en déplacement, face à Caen (6-3), et consolident leur 6e place du classement. Ils ne joueront pas ce weekend et ce repos sera le bienvenu avant la réception du plus coriace adversaire d’Élite, le leader rethélois, attendu à Épernay, le samedi 17 février.

Football : retrouvailles en Coupe pour les Rémoises Une semaine après avoir battu Arras en championnat (2-1), les Rémoises retrouvent l’équipe du Pas-de-Calais, ce dimanche 11 février, à 15 h, au centre de vie Raymond-Kopa, à l’occasion des huitièmes de finale de la Coupe de France.

Water-polo N1 : le RN 89 reprend les affaires courantes Après avoir défié l'élite du water-polo français avec un certain succès, à l'occasion de la Coupe de la Ligue, compétition conclue par une 7e place et une victoire aux dépens de Noisy-leSec (12-9), le Reims Natation 89 retrouve le championnat et son bassin des Thiolettes, samedi 10 février à 20 h 30. Le leader invaincu de N1 recevra Choisy-le-Roi, lanterne rouge de la division. Au match aller, les Rémois s'étaient facilement imposés sur le score de 21 à 5.


L

A

DU

9

G

E

N

FÉVRIER

D

2018

A

C

magazine U

L

T

U

Cette semaine

R

E

> > w w w. l h e b d o d u v e n d r e d i . c o m

L

Interview Fabien Joubert Salmanazar

Concert d'Yves Jamait MJC Aÿ

Maître Gims Le Millesium

Kev Adams



Le Palace



 

À LA COMÉDIE  Un thriller politique sur fond de guerre climatique !

Expo Pei Lin Cheng Médiathèque

Chasse aux trésors Epernay

Toutes les séances cinéma Le Palace

Bourses et vide-greniers près de chez vous

L'agenda culturel et loisirs à Epernay et dans ses environs

 


16

Du 9 au 15 février 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Sorties

Théâtre - Le Salmanazar

« L'art est un point de vue sans filtre sur la société » On a confié la mise en scène à Jean-Michel Guérin, acteur de la troupe et metteur en scène, et à Patrice Thibaud, un génie de la comédie.

Fabien Joubert, directeur artistique de la O'Brother Company, la compagnie en résidence au Salmanazar, raconte comment le travail de groupe a donné naissance à sa dernière création, « Le Dîner », inspirée du roman « Cendrillon » d'Éric Reinhardt.

« Je suis très attaché à l'idée de troupe »

Quelle est l'origine de votre carrière ? J'ai toujours fréquenté le milieu de la scène : mes parents étaient dans le métier. J'ai eu une licence d’études théâtrales à Paris. C'était assez éloigné de la pratique. J'ai eu beaucoup de chance par la suite en intégrant l’école d’acteur de la Comédie de Reims, de Christian Schiaretti. Alors que j'étais stagiaire, on m'a proposé de reprendre le rôle principal dans la pièce « Ahmed philosophe » d'Alain Badiou. « Avant d'être grand, on est tout petit. » C'est ce que Christian nous disait. Il n'avait de cesse de nous rappeler de nous cultiver par tous les moyens. Quels sont les défis qu'apporte la O'Brother Company ? Depuis sept ans maintenant, grâce au collectif, je ne pense qu'à réaliser des projets. Nous sommes à peu près une dizaine. Et bien que je sois très attaché à l'idée de troupe, d'y être à l'aise comme en famille, je crois au phénomène de sclérose lié au groupe, car je l'ai connu. C'est important pour un acteur de fréquenter des territoires inconnus. En restant

Quelles sont vos ambitions pour 2018 ? Après nos représentations à Épernay, nous allons jouer « Le Dîner » sur la scène nationale de Bar-Le-Duc, à Bazancourt et dans la région Rhône-Alpes. À la fois, nous sommes en pleine écriture d'un projet adapté de la tragédie « Othello », de William Shakespeare. Sacha Todorov, un brillant traducteur, travaille encore dessus. Nous pensons que la pièce sera achevée fin 2018. On voudrait continuer à pérenniser cette aventure et développer plusieurs projets d'actions artistiques pour le public.

Fabien Joubert est en résidence au Salmanazar avec sa O'Brother Company. © Alaint Hatat

trop souvent ensemble, on peut perdre l'œil critique et se fermer à l'expérience.

Qu'est-ce qui vous plaît dans le travail d'Éric Reinhardt, dont vous adaptez l'œuvre pour la seconde fois avec « Le Dîner » ? En 2017, Laurent Bazin et moi avons monté deux textes d'Éric - « L'Amour et les forêts »

et « Le Dîner ». C'est un auteur qui écrit sur un fond de satire sociale. Il évoque la tragédie contemporaine. Pour moi, l'art est fondamentalement un miroir de la réalité ou un point de vue sans filtre sur la société. « Le Dîner » est tiré de « Cendrillon ». C'est l'histoire d'un homme qui rêve d'appartenir à la classe supérieure, qui a comme nous tous, le fantasme d'accéder à l'ascenseur social, d'être méritant.

Propos recueillis par Marie Faupin 4 « Le Dîner », mardi 13 et mercredi 14

février, à 20 h 30, au théâtre GabrielleDorziat, place Mendès-France. Durée : 1 h 15. Tarifs : 12,50 à 19,50 €. www.lesalmanazar.fr

EN BREF Indochine, au Millesium samedi soir, affiche complet

Cinéma LE PALACE 33, boulevard de la Motte - Épernay - 03 26 51 82 42 Du 9 au 13 février 2018 LE VOYAGE DE RICKY Sam : 14H30 - 17H Dim : 11H -

15H Mar : 18H PENTAGON PAPERS Ven : 14H30 - 18H - 21H(VO) Sam : 17H - 20H - 22H30(VO) Dim : 17H30 - 20H(VO) Lun : 14H30(VO) - 18H - 20H30 Mar : 18H(VO) - 20H30 FERDINAND Sam : 14H30 Dim : 11H - 15H CRO MAN Ven : 18H Sam : 14H30 - 20H Dim : 11H 15H Lun : 18H Mar : 20H30 CINQUANTE NUANCES PLUS CLAIRES Ven : 14H30 18H - 21H Sam : 14H30 - 17H - 20H15 - 22H30 Dim : 11H - 15H - 17H30 - 20H Lun : 14H30 - 18H - 20H30 Mar : 14H30 - 18H - 20H30 LE 15H17 POUR PARIS Ven : 18H(VO) - 21H Sam : 20H - 22H30 Dim : 17H30(VO) - 20H Lun : 18H - 20H30(VO) Mar : 14H30(VO) - 20H30 LE LABYRINTHE : LE REMÈDE MORTEL Ven : 21H Sam : 14H30 - 17H30 Dim : 11H - 17H15 - 20H Lun : 14H30 - 18H Mar : 20H45 3D Mer : 17H15 Jeu : 20H45 Ven : 18H Sam : 20H30 Dim : 14H30 Lun : 20H45 Mar : 18H LES TUCHE 3 Ven : 14H30 - 18H - 21H Sam : 14H - 16H - 18H - 20H - 22H15 Dim : 11H - 14H - 16H 18H - 20H Lun : 14H30 - 18H - 20H30 Mar : 14H30 - 18H - 20H30 THE GREATEST SHOWMAN Ven : 14H30 - 21H Sam : 17H - 22H30 Dim : 17H30 - 20H Lun : 14H30 -

20H30 Mar : 14H30 - 18H

Le groupe mythique de Nicola Sirkis sera sur la scène du Millesium, ce samedi 10 février 2018 à 20 h, à l’occasion de la sortie de son treizième album, simplement intitulé « 13 » (200 000 exemplaires vendus en deux mois). Première date de la 13 Tour avant trois concerts à L’AccorHotels Arena de Paris, le concert sparnacien affiche complet depuis de nombreux mois et les places n'ont mis que trois semaines à trouver preneur, après leur mise en vente, en juin dernier. Il reste néanmoins la possibilité d'en trouver quelques-unes à la revente, sur internet (Viagogo, Ebay...). Le groupe de pop française Requin Chagrin assurera la première partie de ce concert.

Enfants et parents de Dizy font leur carnaval

L’Amicale des parents d'élèves de Dizy organise le carnaval ce samedi 10 février, à partir de 15 h, au départ de la maison des associations de la commune. Parents et enfants sont invités à venir avec leurs plus beaux déguisements pour parader dans les rues dizyciennes, avant de se retrouver pour un goûter, à la maison des associations (261, rue du Vieux Château). Les fonds récoltés lors de ce moment convivial permettront de soutenir les projets scolaires des écoles de Dizy. Infos : 06 44 26 10 77.


17

Du 9 au 15 février 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Sorties

Concert - MJC d'Aÿ

Acoustique plus que Jamait

ves Jamait, actuellement en tournée, sera le temps d'une soirée à la MJC d'Aÿ. Accompagné par ses deux fidèles compagnons de route, Didier Grebot et Samuel Garcia, il a fait le choix de la simplicité dans le prolongement de son dernier opus « Je me souviens ». Avec ce spectacle, Yves Jamait revisite ses anciennes chansons dans une version acoustique épurée qui laisse toute la place au texte. Yves Jamait a tiré son goût des mots de ceux qu'il admirait avant de rencontrer le succès à 38 ans tels Maxime le Forestier, Charles Aznavour, François Béranger, ou encore Moustaki. Son écriture réaliste s'inspire du quotidien avec les thèmes récurrents de l'amour, de la solitude, des bars et des amis. D'une plume volontiers acérée, il brosse avec philosophie tout ce qui ramène l'humain à sa condition. Une poésie à fleur de peau dans la plus pure tradition de la chanson française avec cette petite touche bien à lui qui le caractérise. Yves Avant la sortie de son prochain Jamait occupe, en effet, une place à part sur la scène naalbum, à l'automne, Yves Jamait tionale. Véritable étendard de sa Bourgogne natale, il a fait le pari de la proximité avec son chanté sa ville jusqu'à New York où son titre « Dijon » a public. © Stéphane Kerrad d'ailleurs été enregistré. S'il refuse le qualificatif de « chanteur engagé », il chante l'usine et la culture ouvrière comme personne. Naviguant entre allégresse et nostalgie, il prend avant tout le parti de chanter la vie du bon côté !

Y

4 Yves Jamait, jeudi 15 février, à 20 h 30, à la MJC d'Aÿ. Durée : 1 h 30. Tarifs : 4 à 12 €. www.mjc-ay.com

Patricia Coradel

Cinéma

Kev Adams invité au Palace en mars

e cinéma d'Épernay Le Palace diffusera, en avant-première, le film « Love Addict », le samedi 17 mars, à 18 h 15, en présence de son réalisateur, Frank Bellocq, et de son acteur principal, Kev Adams. Il s'agit du premier film de Frank Bellocq en tant que réalisateur, lui qui a déjà travaillé sur les séries « Workingirls » et « Soda ». Dans ce long-métrage, l'acteur vedette de « Les Profs » et « Les nouvelles Aventures d’Aladin » incarne un lover compulsif des femmes qui a recours à un coach personnel pour changer sa vie amoureuse. Les réservations se font directement au Palace (33, boulevard de la Motte). Infos : www.le-palace.fr.

L

Ce week-end CONCERTS S AMEDI 10 FÉVRIER INDOCHINE - LE MILLESIUM

COMPLET

Avec près de 40 ans de carrière, le groupe de pop-rock remplit toujours les salles de l’Hexagone. Son dernier album, « 13 », sorti en septembre, a encore été un succès critique et commercial.

Maître Gims de retour à Épernay en 2018

éjà passé par le Millesium en mars 2016, le rappeur Maître Gims remontera sur la scène sparnacienne le samedi 17 novembre, à l'occasion de la première des 44 dates de son Fuego Tour. D'ici là, le membre de la Sexion d'Assaut aura sorti son troisième album solo, « Ceinture Noire », qui viendra grossir les quelque 5 millions d'exemplaires déjà vendus par l'artiste. Un opus attendu pour le mois de mars prochain et qui comprendra l'impressionnant nombre de 36 titres ! Pas sûr qu'il les jouera tous à Épernay... Places prochainement disponibles sur www.lemillesium.com.

D

L’Amicale des parents d’élèves de Dizy fêtera le carnaval avec petits et grands durant tout l'après-midi. Un défilé déguisé aura lieu dans les rues de la commune avant un goûter à la maison des associations.

À 20 h 30, au Millesium d'Épernay.

Rendez-vous à 15 h, devant la maison des associations, 261, rue du Vieux-Château. Infos : 06 44 26 10 77.

LOISIRS V ENDREDI 9 FÉV RIER

SAMEDI 10 FÉVRIER LOTO DE LA SAINT-VALENTIN

TROPHÉES DU SPORT

ORBAIS-L'ABBAYE

La Ville d'Épernay et l'Office des sports Epernay Pays de Champagne organisent la soirée des Trophées du sport afin de récompenser les sportifs locaux qui se sont distingués en 2017.

Le comité des fêtes d’Orbais-L’Abbaye organise un loto de la Saint-Valentin, quatre jours avant le jour J. Seront mis en jeu, notamment, une télévision, un aspirateur, une machine à bière, un drone, des bons d’achat, du champagne…

Assemblée générale à 19 h 15, remise des trophées à 20 h 30, au Palais des fêtes d'Épernay, parc Roger-Menu. Entrée libre. Infos : 03 26 54 77 60 et osepc-epernay@orange.fr.

À 20 h 30, à la salle des fêtes d’Orbais-L’Abbaye. Tarifs : 4 € le carton, 15 € les quatre, 20 € les six, 30 € les 10… Infos : 06 31 87 53 45 et 06 45 06 45 73.

À venir SPECTACLES S AMEDI 17 FÉVRIER LAURENT GERRA - LE MILLESIUM

L’humoriste et imitateur sera accompagné de six musiciens pour son nouveau spectacle, « Sans modération ». Laurent Gerra revisitera l’actualité politique bien chargée de l’année 2017, durant laquelle il a fêté ses 50 ans. À 20 h, au Millesium d'Epernay. Tarifs : 49 et 59 €.

Bissinger, Laurent Stéganini, ambassadeur de la France auprès de l'UNESCO, donnera une conférence sur le thème « Champagne et diplomatie ». À 18 h, à la Villa Bissinger, 15, rue Jeanson à Aÿ. Gratuit. Réservation : 03 26 55 78 78 et infos@villabissinger.com. LOISIRS SAMEDI 17 FÉVRIER

Infos : www.lemillesium.com.

FOOTBALL : ÉPERNAY - SARREGUEMINES

MARDI 13 ET MERCREDI 14 FÉVRIER

L’équipe de football du Racing club Epernay Champagne reçoit le Sarreguemines FC, dans le cadre du championnat de National 3.

« LE DÎNER » - LE SALMANAZAR

En résidence depuis deux ans, la O’Brother Company poursuit son exploration des œuvres d’Éric Reinhardt. Adapté du roman « Cendrillon », « Le Dîner » est une satire de la société consumériste qui met en scène deux acteurs. À 20 h 30, au théâtre Gabrielle-Dorziat, place Mendès-France. Durée : 1 h 15. Tarifs : 12,50 à 19,50 €. CONCERTS J EUDI 15 FÉVRIER YVES JAMAIT - MJC D'AŸ

Avec Didier Grebot et Samuel Garcia, le célèbre chanteur et musicien Dijonnais Yves Jamait s'offre une parenthèse acoustique avant la sortie de son prochain album, à l'automne 2018. À 20 h 30, à la MJC d'Aÿ, 1, rue de la Liberté. Durée : 1 h 30. Tarifs : 4 à 12 €. CONFÉRENCES V ENDREDI 16 FÉVRIER « CHAMPAGNE ET DIPLOMATIE » - AŸ

Concert - Le Millesium

SAMEDI 10 FÉVRIER CARNAVAL - DIZY

À l'occasion du 20e anniversaire de la création de la Villa

À 18 h, au stade Paul-Chandon. Payant. SAMEDI 17 FÉVRIER LOTO COMITÉ DE JUMELAGE DE DIZY - SOMMERACH

Le comité de jumelage de Dizy - Sommerach (Allemagne) organise un loto. De nombreux lots seront mis en jeu, dont un bon d’achat de 600 €, des téléviseurs, un smartphone, des paniers garnis… À partir de 19 h, à la salle des fêtes de Dizy, 256, rue du Colonel-Fabien. Tarifs : 5 € le carton, 15 € les 4 cartons, 20 € les 6 cartons, 30 € les 10 cartons. Infos : 06 08 30 44 44 et 06 83 25 79 68. SAMEDI 17 FÉVRIER CHOUCROUTE PARTY - AŸ

L’association Aÿ Festiv’ organise une soirée choucroute, animée par DJ80. Au menu : tarte flambée, choucroute complète, munster, glace et vin d’Alsace. À 19 h 30, à la salle des fêtes d’Aÿ, 33, boulevard Charles-deGaulle. Tarif : 25 €. Réservation obligatoire : 07 80 50 91 55 et ayfestiv@gamil.com.

Expositions J USQU'AU JEUDI 22 FÉVRIER « VIES OUBLIÉES » D’EMMA FOUREL LELANDAIS - DIZY

Photographe et globe-trotteur à ses heures, Emma Fourel Lelandais sillonne les contrées à la recherche de lieux abandonnés pour dénicher des clichés insolites et uniques. Du mardi au samedi, à la maison des associations de Dizy, 261, rue du Vieux Château. Infos : 03 26 55 99 59 et www.commune-de-dizy.fr J USQU'AU SAMEDI 24 FÉVRIER « POINT DE VUE » DE PEI-LIN CHENG MÉDIATHÈQUE CENTRE-VILLE

Artiste plasticienne diplômée de l’Institut national des arts de Taïwan et de l’école régionale des Beaux-arts de Dunkerque, Pei-Lin Cheng expose ses créations qui reflètent son univers chamarré et diversifié. Du mardi au samedi, à la médiathèque Centre-ville d’Epernay, 1, rue du Professeur-Langevin. Entrée libre. Infos : www.peilincheng.com.

JUS QU'AU SAMEDI 24 FÉVRIER « BRODEUSE D’IMAGES » D'ISE MÉDIATHÈQUE DANIEL-RONDEAU

Isabelle Cellier est une brodeuse de l’imaginaire. Elle coupe, assemble et fixe… Ses tissus subissent mille coups d’aiguilles afin de faire surgir des créatures mystérieuses. Du mardi au samedi, à la médiathèque Daniel-Rondeau d'Épernay, 4, rue Gabriel-Fauré. Entrée libre. Infos : www.marque-ise.com. JUS QU'AU VENDREDI 2 MARS PEINTURES DE CORINNE GUILLAUME ET SIMONE JEANNEL - HAUTVILLERS

Corinne Guillaume, amatrice d’aquarelle, et Simone Jeannel, passionnée par les impressionnistes peignent et dépeignent la nature qui les entoure. Du lundi au samedi, de 10 h à 13 h et de 14 h à 17 h, à l'office de tourisme d'Hautvillers, place de la République. Infos : 03 26 57 06 35 et www.tourisme-hautvillers.com.


18

Du 9 au 15 février 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Sorties

Exposition - Médiathèque Centre-ville

Loisirs

L'identité, une question de point de vue

Une chasse au trésor qui peut rapporter gros

a série « Point de Vue » de Pei-Lin Cheng est la suite de l'exposition précédente, « 99 ». Cette dernière doit son titre au numéro attribué par l’État français aux personnes qui sont nées à l’étranger. Élaborés à partir d'un fragment de journal, de tissu ou même de certaines anciennes œuvres, les assemblages de Pei-Lin Cheng expriment une réflexion sur l'identité, sur le moi profond. Née à Taïwan, l'artiste a fait évoluer son travail autour de ces ques- Artiste Taïwanaise, Pei-Lin Cheng réfléchit, à travers son tions, qui ont toute leur travail, sur la question de l'identité. © l'Hebdo du Vendredi importance dans son pays d'origine. Officiellement nommée République de Chine, Taïwan fut longtemps un carrefour des conflits territoriaux sino-japonais. Dialectes minoritaires et multiples langues comme le mandarin, le japonais, le taïwanais s'y confondent. Pour les Taïwanais, l'indépendance est une question fondamentale. Diplômée de l’institut national des arts de Taïwan, Pei-Lin Cheng obtient son diplôme en 1998 à l’école régionale des beaux-arts de Dunkerque. Pour fabriquer ses œuvres, l'artiste s'appuie sur deux éléments constants à la symbolique forte. La fameuse toile de Jouy, un tissu français en coton, et le tissu taïwanais, traditionnel cadeau nuptial orné de pivoines, symboles de fertilité et de prospérité. Vivant à Reims depuis une quinzaine d’années, l'artiste cherche à mettre en relation les thèmes qu’elle aborde avec les lieux où elle expose. Ici à Épernay, la médiathèque est un outil permettant à toute personne de venir chercher des connaissances. Tel un voyage qui permet de nouveaux apprentissages.

L

Marie Faupin

4 « Point de vue », jusqu’au samedi 24 février, du mardi au samedi, à la médiathèque Centre-ville d’Épernay, 1, rue du Professeur-Langevin. Infos : mediatheque.epernay.fr

La chasse au trésor se fera dans les rues d'Épernay. © l'Hebdo du Vendredi

a dynamique équipe d’Épernay & Co ne manque pas d’imagination. Organisatrice de l’événement Interteam (voir par ailleurs), qui a rassemblé, en juin dernier, 2 000 personnes au stade Paul-Chandon, l’association sparnacienne prépare un nouveau grand jeu dans la capitale du champagne. Une chasse au trésor, intitulée Cash cache et pour cause, 1 000 € en bons d’achat seront à gagner à l’issue de celle-ci. « Chaque semaine pendant dix semaines, il faudra résoudre une énigme différente qui nécessitera de se rendre dans un lieu d’Épernay. Ça pourra être un rébus ou une devinette, détaille Romuald Parred, président d’Épernay & Co, qui organise l’événement aux cotés de Sébastien Suart, vice-président et de Nathalie Dumenil. Tous ces indices permettront de diriger les participants vers le lieu de la finale, où tous les indices récoltés pendant neuf semaines permettront de trouver la combinaison pour récupérer le gros lot. Nous sommes trois à travailler sur le projet mais aucun ne connaît la réponse aux dix énigmes ! » Pour participer à cet événement, il convient de s’inscrire entre le lundi 12 février et le vendredi 30 mars, sur internet. Ensuite, à partir du lundi 2 avril et jusqu’au 3 juin, jour de la finale, les chasseurs de trésors recevront chaque semaine leurs énigmes, classées en trois niveaux de difficulté (facile, moyen et difficile). Les organisateurs prévoient déjà une grosse affluence, eux qui commencent à se faire un nom dans la région. « On part sur 500 participants mais si on monte jusqu’à 1 500, on augmentera la dotation finale. On a déjà de très bons retours car les gens se disent que 5 € pour participer, ça n’est rien pour un événement aussi ludique. Le but, c’est aussi de faire redécouvrir Épernay autrement et que les gens partagent et échangent entre eux », estime le président de l'association. Le partage et l'échange, deux mots qui collent bien à Épernay & Co.

L

Simon Ksiazenicki Événement désormais incontournable à Épernay, le jeu d'épreuves loufoques Interteam fêtera son quatrième anniversaire le 24 juin 2018. Afin de participer à cette journée estivale lors de laquelle s'affronteront trente-deux équipes de huit à dix joueurs, les inscriptions sont à rendre ce samedi 10 février, à la maison des arts et de la vie associative d'Épernay, à partir de 10 h. Le dossier est à télécharger sur le Facebook d'Épernay & Co ou sur www.urlz.fr/6n6b. Tarif : 30 € par personne.

Inscriptions pour Interteam ce samedi

Chiner SAMEDI 10 FÉVRIER CHAMPFLEURY - BOURSE AUX DISQUES VINYLES

L'EPINE - BOURSE AUX VÊTEMENTS

9h-19h - Galerie commerciale E.Leclerc

MARCILLY-SUR-SEINE BOURSE TOUTES COLLECTIONS

DIMAN CHE 11 FÉVRIER BAZANCOURT - BOURSE TOUTES COLLECTIONS

89h-18h - Salle Virgile Henry, rue du Fossé de Braux REIMS - MARCHÉ AUX LIVRES

8h-17h - Salle Michel Prévoteau, place de la Mairie

8h30-18h - Halles du Boulingrin

CRAMANT - VIDE-DRESSING

TROISSY - VIDE-DRESSING

9h-17h30 - Place Puisard

10h-19h - Salle Daniel Lhermitte

9h-17h - Salle l'Epinette


19

Du 9 au 15 fĂŠvrier 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Loisirs

L’horoscope BÉLIER du 21.03 au 20.04

BALANCE du 23.09 au 22.10

Votre ambition vous amènera à aller au bout de vos convictions et surtout à vous tourner plus vers les autres qu'à l'accoutumÊe. Ce qui pourra vous amener à vous perdre et à vous Êparpiller.

Vous aurez de nouveaux dĂŠfis Ă relever. Un conseil, ami Balance pour cette semaine, mĂŠnagez-vous un peu et misez sur la durĂŠe plutĂ´t que la prĂŠcipitation. Et continuez Ă  suivre votre intuition.

TAUREAU du 21.04 au 20.05

SCORPION du 23.10 au 22.11

C’est une pÊriode qui vous engagera à ouvrir le dialogue pour Êlargir le cercle de vos connaissances et vous faire de nouveaux amis.... Vous aurez tous les atouts en mains !

Belle semaine qui vous verra positif et disciplinÊ : vous êtes en voie de trouver l’Êquilibre entre optimisme et rÊalisme. C'est le moment de vous libÊrer des attaches relationnelles qui vous limitent.

GÉMEAUX du 21.05 au 21.06

SAGITTAIRE du 23.11 au 22. 12

Une semaine en demi-teinte avec des hauts cotÊ travail et des bas au niveau affectif. Toutefois, les astres vous seront favorables et les Êventuelles difficultÊs s’estomperont graduellement.

C’est la pÊriode des initiatives et de l’affirmation, c'est ce que promet votre semaine. Vous trouverez l’Ênergie pour lancer de nouveaux projets. RÊflÊchissez avant d’agir et de prendre des dÊcisions.

CANCER du 22.06 au 22.07

CAPRICORNE du 23.12 au 20.01

Aujourd’hui, acceptez de tenter de nouvelles expÊriences et abandonnez certains de vos dogmes. Mettez vraiment de côtÊ vos certitudes et montrezvous le plus ouvert possible à la nouveautÊ.

Les influences astrales feront bouger les choses positivement dans votre vie active. Les ÊvÊnements en cours vous seront favorables. Le succès est à portÊe de main. L’audace est de rigueur !

LION du 23.07 au 22.08

VERSEAU du 21.01 au 19.02

VIERGE du 23.08 au 22.09 Une tension affective pèsera sur votre vie affective, mais elle ne vous empêchera aucunement d'avancer concrètement sur vos projets personnels. Vous seul avez les clÊs de votre dÊveloppement.

POISSON du 20.02 au 20.03 Cette semaine, il vous est conseillÊ de modÊrer vos actes et de prendre du recul, vous ne pourrez pas tout mener de front. Les astres vous invitent à envisager l’avenir le plus positivement possible.

MÊtÊo -2° 1°

Samedi

-1° 5°

ARRIĂˆRE - 1,92M

Une semaine importante qui vous permettra de redĂŠfinir en profondeur votre relation aux autres. Que ce soit au plan affectif ou professionnel, vous devrez lutter pour faire entendre votre voix.

BenoĂŽt Melvhille

Vendredi

ALEXANDRE KAROLAK

Dimanche

1° 6°

Lundi

Š Champagne CrÊation - REIMS - Photographe : Corentin LeGoff

La semaine s'annonce lÊgèrement mouvementÊe, toutefois, c’est une pÊriode d'Êchange et de partage, axÊe sur votre vie sociale, votre entourage. Ne restez pas dans votre coin et ouvrez-vous.

#8

-2° 3°

QualitÊ de l’air Vendredi

Samedi

Dimanche

Mediocre

Moyenne

Bonne

La CLCV vous informe

       L'acceptation par le locataire entrant dans un logement nÊcessitant des travaux ne dispense pas le bailleur de l’exÊcution de ces travaux. Les Juges de la Cour d’Appel de Versailles (arrêt du 8 juin 2017) rappellent que l'acceptation des lieux en l'Êtat ne libère pas le bailleur de son obligation de remettre au locataire un logement dÊcent. Ils citent l'article 20-1 de la loi du 6 juillet 1989 ainsi libellÊ : " Si le logement louÊ ne satisfait pas aux dispositions relatives au logement dÊcent, le locataire peut demander au propriÊtaire sa mise en conformitÊ sans qu'il soit portÊ atteinte à la validitÊ du contrat en cours ". CLCV de la Marne – Reims - Contact : 03 26 05 03 88 ou clcv-marne.over-blog.com

SAMEDI 10 FÉVRIER 20H > REIMS COMPLEXE SPORTIF RENÉ TYS

BILLETTERIE EN LIGNE SUR WWW.CCRBASKET.COM En vente dans les magasins LECLERC (RĂŠseau Ticketnet)

TÉLÉCHARGEZ L’APPLI “CCRB”

ET SUIVEZ-NOUS SUR

SAISON 2017-18


L'Hebdo du Vendredi Epernay 433  

Edition du 9 au 15 février 2018

L'Hebdo du Vendredi Epernay 433  

Edition du 9 au 15 février 2018