Page 1

du A U Q U O T I D I E N S U R w w w. l h e b d o d u v e n d r e d i . c o m

ÉDITION ÉPERNAY n ° 4 2 9

du 12 au 18 janvier 2018

Épernay

Les grands projets de 2018

CÔTE

DES

BLANCS

Le calme après la tempête ? p. 5

CITÉ

DU

CHAMPAGNE

Une année 2017 pleine de promesses p. 6

STADE

DE

REIMS

Nouvelle année, nouveaux succès ? p. 12

SAINT-VINCENT

L'archiconfrérie va inonder Épernay samedi p. 14

Installation d'un ballon captif sur le Jard, rénovation complète du cinéma Le Palace, aménagement du Mont Bernon, deuxième phase des travaux de l'avenue Jean-Jaurès... Présentation des projets qui vont rythmer l'année 2018 à Épernay et alentour. p. 4

Cette semaine, le dossier notaires

p. x


2

Du 12 au 18 janvier 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Humeurs ÉDITO

Le désert de Gobee.bike

La belle histoire entre la ville de Reims et les vélos verts de Gobee.bike n’aura duré que deux mois. Le service de location de deux-roues accessibles n’importe où, sans borne d’attache, a informé ses utilisateurs qu’il pliait bagages à travers un communiqué de presse un brin désespéré. Et désespérant. « Nous avons dû affronter la triste réalité que notre vision de la mobilité n’était pas partagée par une minorité déterminée à nuire, et nous ne pouvons plus supporter ni le coût financier ni le coût moral des réparations. » En effet, 380 vélos sur les 400 mis en circulation auraient fait l’objet de dégradations diverses et variées, les vandales ne manquant pas d’imagination pour torturer ces pauvres vélos verts fluo. Les Rémois seraient-ils donc moins bien élevés que les autres ? Pas si sûr puisque la startup basée à HongKong et financée par des entreprises russe et chinoise a également quitté Bruxelles et Lille, pour des raisons similaires. À Paris, Gobee.bike est toujours présente et côtoie même deux autres opérateurs de free-floating (location sans borne), en plus du Vélib’. La municipalité veut réguler et encadrer ces déploiements et réfléchit à l'installation d'aires de stationnement. En Asie, d’où sont originaires la plupart de ces entreprises, le système semble fonctionner, même si des cimetières peuplés de milliers de deux-roues fleurissent dans plusieurs villes chinoises. Le président Emmanuel Macron pourrait demander à son nouveau grand ami, le président chinois Xi Jinping, la recette de ce succès.

Simon Ksiazenicki

Retrouvez-nous au quotidien sur

www.lhebdoduvendredi.com L’hebdo du vendredi

édité par la SARL BMDR Editions Journal hebdomadaire gratuit d’information locale Siège social : 195, rue du Barbâtre à Reims

Tél. 03 26 36 50 13 E-mails : Rédaction : redaction@lhebdoduvendredi.com Publicité : publicite@lhebdoduvendredi.com Newsletter : newsletter@lhebdoduvendredi.com Directeur de la publication : Frédéric Becquet (fb@lhebdoduvendredi.com) Edition Reims : Julien Debant, chef des éditions (julien.debant@lhebdoduvendredi.com) Edition Châlons : Sonia Legendre (sonia.legendre@lhebdoduvendredi.com) Edition Epernay : Simon Ksiazenicki (simon.ksia@lhebdoduvendredi.com) Service commercial : Emilie Fressancourt (emilie.fressancourt@lhebdoduvendredi.com) Fanny Chrapkiewicz (fanny@lhebdoduvendredi.com) Responsable diffusion : Alexandre Percheron (distribution@lhebdoduvendredi.com) Administration : Martine Bizzarri - Infographiste : Anne Rogé Parution le vendredi matin - Imprimé par l’imprimerie de L’Union

572 293 Marnais

Comme chaque année, entre Noël et le jour de l'An, l'Insee dévoile les nouveaux chiffres de la population française. La France compte 66 190 280 habitants, soit 283 294 de plus par rapport aux données publiées en 2017. Au niveau du Grand Est, la population s'établit à 5 559 051 d'individus. Un chiffre en très légère augmentation (+0,1 %). Le département de la Marne tire son épingle du jeu avec 572 293 habitants, soit 1 476 de plus qu'en 2017 et 6 986 de mieux qu'il y a cinq ans. Une croissance portée notamment par Reims, 12e ville la plus peuplée de France, qui voit sa population atteindre 184 076 âmes (+ 1 034 en une année, soit +0,5 %), contre 179 992 il y a cinq ans. Le nombre d'habitants à Châlons et Épernay reste stable, avec respectivement 45 268 et 23 169 résidents.

Une startup œnotouristique champenoise touche le jackpot

La startup champenoise Winalist, une plateforme internet qui propose des réservations d’activités œnotouristiques dans toute la France, a reçu une bourse de 16 000 € de la part de La French Tech, marque collective lancée par l’État afin de valoriser les startups françaises. Basée à Aÿ et fondée en mai 2017 par Nicolas Manfredini, originaire de Mareuil-sur-Aÿ, Winalist poursuit sa croissance, elle qui recense plusieurs centaines d’entreprises à travers un design et un fonctionnement qui rappellent fortement Airbnb, la célèbre plateforme de réservation de logements.

Carton plein pour les Bodin's !

Attendus au Capitole du 18 au 21 janvier prochain, Les Bodin's joueront leur spectacle à guichets fermés pendant quatre soirs. Ils affichaient aussi « complet » en 2017 et 2016. La recette du succès ? Un duo du terroir atypique et hilarant, un dispositif scénique grandiose et quelques invités surprise sur scène... Bonne nouvelle : ils sont d'ores et déjà programmés à Châlons en 2019, du 17 au 20 janvier. Infos et billetterie sur www.lecapitole-en-champagne.fr

Alb nommé aux Victoires de la Musique

Le Rémois Clément Daquin, alias Alb, aura les honneurs de la prestigieuse cérémonie. Il est en effet nommé dans la catégorie « Album de musiques électroniques », comme The Shoes il y a deux ans. Lors de cette édition 2018 des Victoires, il sera accompagné par une autre artiste régionale. L'Ardennaise Fishbach, lauréate du prix du Printemps de Bourges en 2016, concourra dans la catégorie « Révélation scène », ce qui était aussi le cas pour Clément Daquin en 2015.


Particuliers

Professionnels

Investisseurs et promoteurs

s 0 10 isée e 5 éal + d ns r iso ma

VENEZ RÉSERVER VOTRE TERRAIN À PIERRY sur le salon

du 19 au 21 janvier 2018 au Millesium d’Epernay

Photos non-contractuelles

N’hésitez pas à nous faire part de votre projet, nous proposons de nombreuses possibilités de maisons sur mesure.

06 89 18 35 70 - 03 26 86 75 10

Siège 3 rue des Forgerons - CORMONTREUIL


4

Du 12 au 18 janvier 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Société

Arrondissement d'Épernay

Les dossiers qui vont rythmer l'année L'année 2018 vient de commencer et plusieurs projets vont suivre leur cours ou sortir de terre dans les mois à venir. En voici une liste non exhaustive.

Ballon captif et fête foraine

Budget participatif

Franck Leroy a fait du ballon captif qui sera déployé sur l'esplanade Charles-de-Gaulle, le projet phare de cette année 2018. Tant pis si l'opposition municipale de gauche a regretté à plusieurs reprises de ne pas avoir été consultée sur le déploiement de cette attraction touristique qui pourra faire voler, à 150 m d'altitude, une trentaine de passagers. Les premiers aménagements ont débuté à la fin de l'année dernière, à l’angle des rues Jean-Chandon-Moët et Edouard-Fleuricourt, là où, à terme, un espace de 3 600 m 2 sera aménagé. D'ici la fin du mois de janvier, les travaux de terrassement et d'installation de la plateforme débuteront pour une ouverture de l'attraction prévue au printemps, voire à l'été. Une société mixte, intégrant la Ville, l’Agglo, l’office de tourisme et trois entreprises privées, a été créée pour exploiter la future attraction. Son directeur devrait être nommé dans les prochaines semaines tandis que le fabricant retenu pour le ballon captif se nomme Aérophile, qui équipe déjà Disneyland Paris, le Parc du Petit Prince, Disney World ou encore le zoo de San Diego. L'actualité de l'esplanade Charles-de-Gaulle devrait également être rythmée par un bras de fer annoncé entre la municipalité, qui veut déménager la fête foraine au Millesium, et les forains qui ne l'entendent pas de cette oreille..

La Ville d’Épernay a proposé aux citoyens de voter pour des projets et six ont été retenus : créer une liaison cyclable entre Épernay et Aÿ, récupérer les eaux de pluie pour nettoyer les voiries et les parkings, implanter des équipements sportifs dans la ville, aménager un petit jardin rue des Jancelins, installer des panneaux patrimoniaux dans la ville et des cendriers qui feront office d’urnes de vote. L'examen du budget 2018, au prochain conseil municipal (jeudi 1er février), devrait permettre d’établir un calendrier pour la réalisation de ces projets.

Mont Bernon

Le Palace

Le pétillant cinéma d'Épernay va faire peau neuve en 2018. Les travaux ont pris du retard mais devraient démarrer d'ici la fin du mois de janvier afin de permettre au cinéma de passer de six à sept salles, réparties sur deux niveaux et de proposer de nouvelles fonctionnalités (un lieu de vie, un bar, une terrasse) et une façade inédite. Le chantier a été imaginé par phases, de manière à éviter une fermeture totale du cinéma. Ce projet à 4,2 M€, en partie financé par les collectivités locales, devrait être terminé au mois d'octobre.

Avenue Jean-Jaurès

C’est le plus important chantier de voirie qui anime Épernay depuis le mois d’avril dernier : la réfection de l’avenue Jean-Jaurès. Cette artère, qui voit passer chaque jour 12 000 véhicules légers et 800 poids lourds, a déjà subi une première phase de travaux, entre la place Victor-Hugo et la rue Pasteur. À partir de ce lundi 15 janvier, une deuxième phase va débuter entre les rues Pasteur et des Sermonts, ce qui entraînera des déviations pour les automobilistes qui entrent dans Épernay par cette D3.

Classé Monument naturel en 1934, le Mont Bernon a pourtant été laissé à l’abandon depuis près de 40 ans. La Ville et l’Agglomération d’Épernay ont entamé des travaux à la fin de l’année dernière pour permettre d’offrir un point de vue à 360° sur les paysages champenois. Des aires de jeux et de pique-nique seront également aménagés. Le chantier a débuté après les vendanges et l’ouverture de cet espace naturel est prévue pour le mois de juin.

Centre de conservation du musée Élément indispensable du musée d’archéologie des vins de Champagne, qui ouvrira, lui, en 2019, le centre de conservation est actuellement en travaux, rue Édouard-Vaillant, entre Épernay et Aÿ. Les travaux d’électricité, de chauffage de pose des sols et des faux-plafonds sont terminés. Désormais, place à la peinture, l’installation des revêtements et des équipements électriques pour une livraison prévue durant le premier semestre 2018. Ce bâtiment permettra de stocker les 100 000 pièces du musée d’Épernay et ne sera pas accessible au public.

Hôtel 4 étoiles à Mutigny

Le projet hôtelier 4 étoiles de Mutigny a connu un nouveau rebondissement qu’il faudra ajouter à une liste qui s’étoffe depuis dix ans. Néanmoins, le maire de la commune viticole, Bernard Beaulieu, l’assure : « L’objectif est d’être opérationnel en 2020. Il faut donc qu’on ait commencé le chantier cette année car il y a environ 18 mois de travaux. » Ce projet, qui embarquera un spa, une piscine et deux bars à champagne, notamment, a récemment changé d'exploitant. Reste à régler le problème du financement et des 20 M€ nécessaires puisque les viticulteurs locaux, dont les porteurs de projet espéraient la participation financière, n’ont pas répondu suffisamment présents. Pour le moment. « J’appelle le monde du champagne à se mobiliser car ce projet pourrait donner encore plus de crédit à notre destination touristique. Je reste confiant, je m’active comme un fou ! », assure le maire de Mutigny.


5

Société

Du 12 au 18 janvier 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Commune

Un Blancs-Coteaux qui tache Devant la polémique suscitée par le premier nom choisi pour leur commune nouvelle, Côte des Blancs, les élus de Gionges, Oger, Vertus et Voipreux ont finalement opté pour Blancs-Coteaux. Non sans un certain ressentiment.

e feuilleton a secoué le sud d’Épernay durant tout le mois de décembre. La commune nouvelle issue de la fusion de Gionges, Oger, Vertus et Voipreux, se nomme officiellement, depuis le 1er janvier 2018, Blancs-Coteaux. Pourtant, ce n’est pas le toponyme qui avait été choisi dans un premier temps. Retour en arrière. Au début du mois de décembre, à l’issue d’un vote, c’est le nom de Côte-des-Blancs qui est retenu par les 56 conseillers municipaux de ces quatre communes, appelées à fusionner au 1er Blancs-Coteaux, qui réunit les communes de Gionges, Oger (ci-dessus), janvier 2018. Un choix qui provoque l’ire de Vertus et Voipreux, compte 3 629 habitants. © October Ends certains élus et habitants des villages alentour. Ces derniers refusent que ces quatre communes sont en effet tous classés en Grand cru ou en tours de scrutin, c’est ce nom-là qui a été Premier cru, là où le raisin choisi », commente laconiquement Pascal Pers’accaparent un toponyme rot, le maire de Vertus, élu, mercredi, premier se vend le plus cher. Devant qui correspond déjà à l'une « C'est la seule cette fronde, menée à tra- édile de Blancs-Coteaux, en première ligne des quatre régions viticoles de l’AOC Champagne, façon de s’en tirer » vers articles de presse, ré- dans cette affaire. Celui qui est également preseaux sociaux et conseils mier vice-président de l’agglomération d’Éperpour des questions patrimunicipaux interposés, les nay a mal vécu de voir certains de ses collègues moniales mais surtout commerciales. Les dix villages qui composent élus reculent finalement et optent pour le nom élus lui mettre des bâtons dans les roues. « J’aicette zone où le Chardonnay règne en maître, de Blancs-Coteaux. « Il a fallu refaire quatre merais qu’on puisse tourner la page mais ça ne

L

sera pas évident. J’ai regretté que certains s’épanchent dans les journaux et sur internet alors qu’on aurait dû en discuter entre nous. Je suis sans doute un sanguin mais je n’aime pas qu’on me marche sur les pieds. Je ne demande qu’à enterrer la hache de guerre mais si on vient me titiller… » Le maire de Vertus précise que pour les habitants, les changements seront quasiment invisibles. Il assure que « les dossiers en cours seront menés à leur terme » et que la période d’adaptation entre les différentes équipes « sera la plus courte possible pour satisfaire les administrés. » Les quatre communes conserveront leurs 56 élus jusqu’en 2020, au moment des prochaines élections municipales, où une nouvelle équipe de 27 membres sera élue. C’est à ce moment-là également que l’agglomération d’Épernay, dont fait partie Blancs-Coteaux, réduira aussi la voilure, avec non plus 86 conseillers mais 57. « On connaît malheureusement la volonté de l’État d’étouffer doucement les communes pour les obliger à se réunir, notamment les plus petites. Autant anticiper plutôt que d’être contraint et forcé à le faire. C’est la seule façon de s’en tirer d’un point de vue financier et organisationnel », estime Pascal Perrot. Tout ce petit monde devra désormais continuer à travailler en bonne intelligence.

Simon Ksiazenicki


6

Du 12 au 18 janvier 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Société

Tourisme

Un bon cru 2017 pour la Cité du champagne L'établissement qui regroupe le musée des métiers du champagne, la maison Cogevi et la villa Collet, diversifie, depuis deux ans, ses activités. Pour des premiers résultats encourageants.

epuis octobre 2015, la Coopérative générale des vignerons (Cogevi), fondée en 1921, accueille le musée des métiers du champagne. Ce lieu qui permet d’en apprendre plus sur les techniques et l’histoire de la Champagne séduit un public de plus en plus nombreux. « On a quasiment doublé les effectifs de fréquentation, en 2017, avec 9 000 visiteurs. C’est une belle progression que nous espérons développer encore plus », détaille Arthur CarVisites, expositions, concerts, ateliers, marché de créateurs… La Cité du Champagne et pentier, le directeur de la Cité du sa Villa Collet ont accueilli de nombreux événements cette année. © Axel Coeuret champagne. Arrivé dans la région il y a 18 marché des créateurs… La plus vieille coo- on parle de vin et donc de partage, de mois, le dirigeant issu du monde de l’évépérative de Champagne n’avait pas été ha- convivialité et d’échanges. On veut faire de nementiel s’attache à insuffler une dynabituée à autant d’animations ! « Dans ma la Cité du champagne un lieu de vie et pas mique nouvelle à feuille de mission, il seulement de visite. » l’établissement. Cycle de confé1 500 personnes pour le était indiqué qu’il Et l’année 2017 a été concluante selon le fallait faire vivre ce directeur de l’établissement. L’exposition rences, chasse aux marché des créateurs lieu et par expé- «  Champagne et guerres : La Marne au œufs à Pâques, virience, je sais que cœur de la tourmente  » a connu un franc sites ludiques, expol’événementiel est un vecteur incontourna- succès et a été prolongée jusqu’en mars sitions, ateliers autour du vin, deux apéritifs ble pour dynamiser un site, raconte Arthur 2018. Elle a aussi permis d’organiser un musicaux hebdomadaires pendant les mois Carpentier. Quand on parle d’œnotourisme, cycle de conférences liées au champagne et de mai, juin et juillet et dernièrement un

D

aux guerres qui ont convié des spécialistes et rassemblé environ 70 personnes à chacune d’entre elles. Le Club Collet, ces soirées « concert-apéro » organisées pendant trois mois, a également été satisfaisant. «  Certaines soirées étaient extrêmement festives, d’autres plus calmes mais tout le monde me réclame le retour de ces afterworks », assure Arthur Carpentier qui dresse un constat tout aussi encourageant du marché des créateurs, organisé en novembre, qui a réuni plus de 1 500 personnes pendant deux jours. Avec cette nouvelle année qui débute, le responsable et son équipe planchent sur la programmation à venir, qui devrait être tout aussi importante qu'en 2017. L’objectif de ces animations est d’être une vitrine de ce lieu culturel, même s'il n'est pas question de faire perdre de l'argent à la coopérative (bien que certaines animations soient gratuites). « La Cogevi a toujours défendu et promu l’appellation depuis 1921. Elle le fait aujourd’hui avec les outils modernes dont disposent les acteurs de l’œnotourisme  », explique le directeur. Des nouveautés devraient voir le jour en 2018. Rendez-vous au mois de février.

Simon Ksiazenicki

Politique

Après Épernay, Aÿ songe aussi à l'autopartage

ancé à Épernay en décembre, l’autopartage pourrait bien voir le jour sur la Communauté de communes de la Grande Vallée de la Marne. Un système qui permettrait de mettre à la disposition du public des véhicules électriques en location, accessibles 7 jours sur 7 et 24 h sur 24. Une solution destinée aux personnes qui ont des besoins ponctuels en matière d'automobile et qui pourraient ainsi se débarrasser d'un véhicule peu utilisé. Une procédure de mise en concurrence en vue d’un À Épernay, quatre véhicules électriques sont ouverts à la locacontrat de prestation de ser- tion depuis la fin du mois de novembre. © l'Hebdo du Vendredi vices a été lancée par le conseil de la CCGVM et une rencontre sera prochainement organisée avec Clem’, le prestataire qui a assuré la mise en place du système, s’occupe de la maintenance de la station et de l’entretien du site et des véhicules, à Épernay. Une première estimation du coût de l’autopartage pour l’intercommunalité d’Aÿ a été établie autour de 270 000 €. Le conseil met en avant « un dispositif moderne et innovant, respectueux de l'environnement, qui couvrirait la totalité du territoire et qui a l'avantage d'évoluer, avec la possibilité de moduler, à la hausse ou à la baisse, le nombre de véhicules. »

L

S.K


7

Du 12 au 18 janvier 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Société EN BREF

Stationnement

Baisse du prix des PV... 50 centimes de gagnés !

525 sapins collectés, record à battre

trouver, notamment, un très beau don réalisé par l'Institut œnologique de Champagne de Mardeuil. Comme chaque deuxième samedi du mois, la mercerie et le stand rétro seront ouverts. Infos : 03 26 58 61 81.

Sortie quad ce dimanche avec le Moto-club Le Moto-club d'Épernay réalisera sa première sortie quad de l'année, ce dimanche 14 janvier, au départ du parking du parc Roger-Menu à 13 h. Les bénévoles du club réaliseront, avec les participants, des tests de maniabilité et de franchissements qui sont ouverts aux débutants comme aux initiés. Infos : 03 26 54 30 03 et www.motoclubepernay.com

Les tarifs de stationnement n'ont pas changé depuis 2011, à Épernay. © l'Hebdo du Vendredi

’est de coutume, le passage à la nouvelle année marque toute une série d’augmentation de certains tarifs: gaz, tabac, carburants, timbres… Mais aussi quelques baisses ! Pour les Sparnaciens, si la plupart des tarifs municipaux ont été augmentés lors du dernier conseil municipal (voir l’Hebdo du vendredi n° 428), l’amende de stationnement a vu son prix légèrement diminuer et son fonctionnement modifier depuis le 1er janvier. En effet, les automobilistes qui ne respectent pas les règles de stationnement payant ne sont plus sanctionnés par une amende pénale mais par un « forfait de post-stationnement », désormais fixé par les municipalités. Celle d’Épernay a établi son montant à 16,50 € contre 17 € pour l’ancienne contravention. Petite nouveauté de ce système, les automobilistes, titulaires d'un ticket de stationnement, qui dépasseraient l’horaire prévu et seraient verbalisés pourraient soustraire à ces 16,50 € le montant de stationnement déjà réglé. « Nous avons choisi de ne pas augmenter ce tarif par rapport à l’amende antérieure alors que d’autres communes l’ont fait, parfois de manière importante», expliquait le maire d’Épernay, Franck Leroy, lorsque le sujet a été évoqué pour la première fois en conseil municipal, en juin dernier. La ville de Lyon détient ainsi le record du forfait de post-stationnement le plus élevé, établi à 60 €, tandis que plus près de chez nous, Reims et Châlons se sont montrées plus raisonnables (respectivement 25 et 17 €).

C

Simon Ksiazenicki

Tourisme

Le Royal Champagne a trouvé son chef cuisinier

’hôtel 5 étoiles Royal Champagne, qui rouvrira ses portes lors du second semestre 2018, à Champillon, a trouvé son chef des cuisines. L’établissement a décidé de confier les rênes à Jean-Denis Rieubland, qui officie actuellement à l’hôtel Négresco, célèbre établissement de luxe 5 étoiles situé sur la promenade des Anglais, à Nice. Un recrutement de choix car avant d’officier pendant dix ans dans le palace niçois, ce chef cuisinier a déjà travaillé, notamment, au Byblos de Saint-Tropez, au Carlton de Cannes, à la Tour d’Argent de Paris ou encore à la Villa Florentine de Lyon. Révélée par le journaliste gastronomique Gilles Pudlowski, l'information a été corroborée par l'établissement marnais qui a confirmé « l'arrivée de Jean-Denis Rieubland comme chef des cuisines du Royal Champagne » à l'Hebdo du vendredi.

L

S.K

Jusqu'au mercredi 31 janvier, la Ville d’Épernay organise une collecte de sapins dans un enclos installé sur l’esplanade Charles-de-Gaulle. Les Sparnaciens sont invités à venir y déposer, à n’importe quel moment de la journée, leurs conifères qui seront ensuite broyés et transformés en copeaux. Ce compost ainsi créé servira de paillis aux massifs d’arbustes et de plantes fleuries de la commune, afin de limiter le désherbage. Après les 427 sapins collectés en 2016, la Ville en a recensé 525, l’an passé. Record battu cette année ?

Ils ont besoin de votre sang L’Etablissement français du sang (EFS) organise une collecte à Vertus, au sein de la salle Wogner, 11, rue Louis-Lenoir, le 16 janvier de 7 h 30 à 12 h. Le don de sang ne dure que 45 minutes, dont seulement 10 pour le prélèvement. Une collation sera servie à son issue. Pour faire un don, il est nécessaire d’être en bonne santé, âgé de 18 à 70 ans et de peser au moins 50 kg. Infos : dondesang.efs.sante.fr

L'école Sparnamusic propose un stage de découverte de la guitare, à destination des enfants âgés d'au moins 6 ans, le dimanche 21 janvier à 10 h 25 et 11 h 35. Le cours théorique et pratique de guitare électrique ou acoustique, ouvert à cinq enfants maximum, sera dispensé par Jérôme Finel, professeur et musicien. Sparnamusic, 88, avenue du MaréchalFoch. Tarif : 12 € l’heure de stage. Réservations : 06 01 13 09 56.

La retraite sans stress

Des vêtements à petits prix pour des bonnes actions La société Saint-Vincent-de-Paul, réseau de charité de proximité catholique et laïque, située au 11, rue du MoulinBrûlé, à Épernay, récupère les dons en vêtements, chaussures, linge de maison, les trie grâce à ses bénévoles et les revend à petits prix. À l'occasion des soldes, l'établissement réalise une ouverture exceptionnelle, le samedi 13 janvier de 14 h à 16 h 30. Les ventes contribueront à éviter le gaspillage, permettront aux plus modestes de s'habiller à moindre coût et offriront la possibilité à l'association de financer d’autres actions caritatives.

Emmaüs Tours-sur-Marne sort le champagne

Jean-Denis Rieubland travaille actuellement au palace niçois Négresco. © Luc Sellier/Gastronomica

Découvrir la guitare dès 6 ans

Les compagnons et les amis d'Emmaüs de Tours-sur-Marne organisent une grande vente consacrée aux beaux objets estampillés raisins et/ou champagne, le samedi 13 janvier, de 14 h à 17 h 30, dans leurs locaux du 6, rue Saint-Antoine. Les chineurs pourront y

La Mutualité française, qui fédère 95 % des mutuelles de l'Hexagone, organise, avec ses partenaires sparnaciens, des ateliers sur le thème « Bientôt à la retraite » à destination des personnes âgées de 55 à 65 ans, en activité professionnelle ou jeunes retraités. Un programme gratuit et ouvert à tous, se déclinera à travers cinq événements : une séance de présentation (lundi 15 janvier à 18 h), deux ateliers pour réfléchir et préparer sa retraite (mardis 30 janvier et 6 février à 17 h 30), un atelier pour repenser la relation dans le couple (mardi 13 février à 18 h), un atelier pour savoir gérer son patrimoine et un atelier sur le bénévolat (dates à venir). Ils auront lieu à la maison des arts et de la vie associative, parc Roger-Menu. Renseignements et inscriptions : 03 26 84 51 71 ou vbrochard@mfge.fr


8

Du 12 au 18 janvier 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Société

Interview - Jean-François Clervoy

Vers l'infini et au-delà des étoiles

philosophiques fondamentales pour l’espèce humaine : D’où venons-nous ? Où allons-nous ? Comment la vie est-elle apparue sur Terre ? La réponse à l’apparition du vivant, c'est-à-dire notre raison d'être, est en partie dans l’espace.

Ingénieur et astronaute à l'Agence spatiale européenne, Jean-François Clervoy a donné une conférence à des étudiants, à l’université de Reims. L'homme qui est allé trois fois dans l'espace s’est attaché à mettre des mots simples sur des concepts parfois complexes.

Pourquoi êtes-vous venu donner cette conférence à Reims ? Je pense que notre rôle d’astronaute, en dehors de nos missions, est d'être un ambassadeur. Nous sommes financés par des fonds publics, c'est donc notre devoir de rendre compte de ce qu’on a vécu dans l'espace. L’attente du public c’est : « Raconteznous votre expérience » et « Comment peut-on réaliser quelque chose d’aussi difficile ? ». On aime rencontrer de jeunes élèves mais aussi des étudiants, comme ici des doctorants, car eux ont déjà choisi des études difficiles. En rajoutant notre expérience à la leur, on leur permet de développer leur réflexion sur un futur plus lointain que leur thèse. On a besoin de personnes qui élèvent le savoir par des études très poussées. Si on restait tous au niveau du bac, on régresserait parce qu'on ne ferait

Jean-Francois Clervoy s'est adressé, mardi dernier, à des étudiants rémois. © l'Hebdo du Vendredi

pas progresser la société.

Pourquoi est-ce important de poursuivre la recherche spatiale ? La recherche spatiale est une des disciplines où l'on sait qu’il y a encore beaucoup de choses à trouver, beaucoup de domaines à explorer. Elle répond à quelques questions

La récente aventure de Thomas Pesquet a passionné le public. Comment expliquez-vous cet intérêt pour l'espace ? Cela faisait plus de 10 ans qu'il n'y avait pas eu de Français dans l'espace. Avec Thomas Pesquet, c'était une nouveauté, un peu comme s'il était le premier. En plus, les réseaux sociaux ont permis de faciliter la communication. Au lieu d’aspirer les gens vers le haut avec des choses compliquées, on a fait descendre les informations vers le public avec des choses simples et des images. Et puis il y a aussi toute une série de films sortis récemment, comme « Gravity », « Interstellar » ou « Seul sur mars » qui ont permis de réenchanter l'espace et faire s’interroger le spectateur. Quel message voulez-vous faire passer à ceux pour qui l'espace paraît inaccessible ? L’astronautique, l'astronomie et l'espace sont des domaines qui ont besoin de toutes les spécialités. On n’a pas besoin que de matheux ou de scientifiques capables de ré-

soudre des équations complexes. On a aussi besoin de juristes, de commerciaux, de secrétaires, de gestionnaires de programme qui ont envie de travailler dur. On a besoin de tous les métiers.

Propos recueillis par Simon Ksiazenicki

Jean-François Clervoy est allé à trois reprises dans l'espace : en 1994, 1997 et 1999. © NASA

Grande Vallée de la Marne

Tourisme

Du nouveau dans la collecte des déchets

Le nouveau Petit Futé Champagne-Ardenne est arrivé

es habitants de la Communauté de communes de la Grande Vallée de la Marne voient la collecte des déchets recyclables évoluer depuis le 1er janvier. Elle se fait désormais par le ramassage de sacs plastiques, recyclables et d’origine recyclée, et non plus par la collecte de bacs comme c’était le cas auparavant. Ces derniers seront récupérés une fois toutes les communes dotées en sacs, au mois de février. Pour ce faire, des distributions de sacs jaunes seront organisées dans les communes. L'intercommunalité explique que cette nouvelle organisation a été pensée par souci d'économie et pour simplifier l'usage de la collecte. Infos et horaires : www.ccgvm.com. Contact : infotri@ccgvm.com ou 03 26 56 95 23.

L

Pensez à réserver pour la St Vincent !

Ouverture du mardi au jeudi de 12h à 14h et de 19h30 à 22h30 le vendredi de 12h à 14h et de 19h30 à 23h30 le samedi de 19h30 à 23h30 - le dimanche de 12h à 14h

40, rue de Sézanne - 51200 EPERNAY - 03 26 54 81 90

'est dans le charmant petit village de Sacy, à quelques minutes au sud de Reims, que le nouveau Petit Futé dédié à la Champagne-Ardenne a été officiellement présenté. Pour l'occasion, l'ensemble de l'équipe éditrice de l'ouvrage avait pris ses quartiers dans le château de la commune, rénové en un très bel hôtel-restaurant depuis juillet dernier. Ce guide recense tous les lieux touristiques de la région de la pointe de Givet, dans les Ardennes, à la ville de Langres, dans le sud de la Haute-Marne. Aux sites incontournables, tels que le château de Sedan, la cathédrale de Reims ou encore l'avenue de Champagne à Épernay, viennent s'ajouter de très nombreuses informations sur les rendezvous culturels (festivals...), les bonnes adresses gourmandes (restaurants et hôtels), ainsi que d'innombrables anecdotes et focus sur des sujets parfois méconnus. Les coups de cœur des rédacteurs sont affublés du symbole du Petit Futé, tandis que l'ensemble des communes, sites et adresses remarquables sont notés via des étoiles (de 1 à 4). Et avec ces 432 pages, cette nouvelle édition du Petit Futé est particulièrement riche et pratique, d'autant plus que sa version numérique est offerte en prime. On regrettera simplement les quelques illustrations datées, à l'image de la toute première publiée en page 5. Il s'agit d'une belle photo de la cathédrale de Reims, sans échafaudage, mais avec son parvis datant d'avant 2007, à une époque où les voitures circulaient encore autour de Notre-Dame ! Un détail parmi d'autres, que les touristes, à qui ce Petit Futé est d'abord destiné, ne remarqueront sans doute pas, mais qui fera sûrement tiquer plus d'un Rémois.

C

4 Le Petit Futé Champagne-Ardenne 2018, 432 pages. 9,95 € (version numérique offerte).

Infos : www.petitfute.com

J.D


9

Du 12 au 18 janvier 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Société

Bioéconomie

Mineurs étrangers

Un coup de pouce de l’Etat de 400 000 euros

Un an après la mort de Denko, les militants dressent le bilan

'est un projet sur lequel les territoires d’Épernay, de Reims et de Châlons travaillent main dans la main depuis plusieurs mois déjà. Baptisé InnoBioECO2, un nouveau consortium rassemble les acteurs champenois, privés comme publics, impliqués dans l'agriculture, la bioéconomie, la recherche et l'innovation. On citera notamment les collectivités locales, l'association TerraSolis, l'Urca, Neoma Business School et AgroParis Tech, le pôle IAR ou Parmi les atouts de la Marne en matière de encore la Chambre d'agriculbioéconomie : le site agro-industriel du pôle IAR. ture de la Marne. Nouvelle © Pôle IAR étape franchie : la sélection de ce projet parmi 117 autres et l'obtention, de la part de l'Etat, d'une enveloppe de 400 000 euros de subventions pour peaufiner la feuille de route et les axes de développement d'InnoBioECO2. Un coup de pouce conséquent, qui s'inscrit dans le cadre de l'appel à manifestation d'intérêt (Ami) « territoires innovants de grande ambition » lancé de mars à septembre 2017 par le gouvernement. Les partenaires prévoient la création d'un Groupement d'intérêt public (GIP) pour mener les études nécessaires et élaborer une stratégie solide. En s'appuyant évidemment sur les chantiers déjà initiés dans la Marne, comme le site TerraLab de Bétheny par exemple, ou le futur forum Planet A de Châlons. Et d'ici six à douze mois, ils répondront à un nouvel appel à projets pour défendre les atouts et le potentiel du bassin marnais. Avec l'espoir, à plus long terme, d'en faire une référence européenne en matière de bioéconomie et d'agriculture du futur.

C

Sonia Legendre

uite à une chute de plusieurs mètres de haut, Denko Sissoko est décédé le 6 janvier 2017 à Châlons. Arrivé en France trois mois plus tôt, ce jeune Malien était hébergé au foyer Bellevue. Un an après le drame, citoyens et militants dressent un bilan, notamment sur les conditions d'accueil des mineurs isolés étrangers (désormais appelés mineurs Le 11 janvier 2017, un hommage citoyen s'organisait à non accompagnés), qui avaient été Châlons en mémoire de Denko. © l'Hebdo du Vendredi vivement décriées à l'époque. Dans un communiqué de presse co-signé par le comité Denko Sissoko, le Réseau éducation sans frontière (RESF) de Châlons et l'Association pour la défense des mineurs isolés étrangers (Admie), ils font état de plusieurs évolutions positives en la matière. La mise en place d'activités plus régulières avec le centre socio-culturel de la Rive gauche par exemple, un nouveau partenariat avec le centre médico-psychologique Lewis Carroll pour aider les jeunes à surmonter les traumatismes subis avant et pendant leur périple jusqu'en France, et la création d'un poste supplémentaire au sein dudit foyer. Puis de rappeler que « le personnel reste insuffisant pour l'accompagnement des 73 jeunes du foyer. Il n'y a toujours pas d'éducateur de nuit. » Autre changement notable : le relais désormais effectué avec l'Etat pour ceux qui se voient refuser une prise en charge par l'Aide sociale à l'enfance (ASE) et qui souhaitent déposer un recours ou une demande d'asile. En revanche, l'évaluation de l'âge des jeunes arrivants réalisée par le Conseil départemental est clairement pointée du doigt. « Le Département de la Marne, qui se disait à la pointe des pratiques d'évaluation en 2017, rejette comme majeurs des jeunes évalués mineurs par d'autres départements. Lorsqu'ils quittent les services du département, leurs documents d'identité ne leur sont souvent pas restitués. » Et ce, sans aucune information claire de la part de l'administration. S.L

S


LES NOTAIRES VOUS PROPOSENT

LES FRAIS DE NOTAIRES. Tarif concernant les frais de location dont la prestation de négociation est assurée par un notaire. Honoraires de négociation bail d’habitation : un mois et demi de loyer (en vertu du décret 2007-387 du 21/03/2007). Ce tarif s’applique à toutes les offres de locations faites par des notaires dans les pages suivantes. Pour la vente : les prix s’entendent émoluments négociation compris selon décret n° 93.1060 du 9/9/1993, barème fixé à 5% jusqu’à 45735€ et 2,5% HT au dessus de 45735€ (TVA 20%).

Office Notarial Foch

I S A B E L L E C I R E T- D U M O N T E T M A R J O L A I N E L A M P S O N

APPARTEMENTS  REIMS SAINT REMI, Place Saint Timothée, Appartement au 2ème étage, comprenant entrée, salle de bain avec wc, cuisine, séjour, une chambre. - Classe énergie : en cours Réf : 052/1133 89 000,00 € Négociation incluse  REIMS, Secteur Charles Arnould/Ave de Laon, appartement au

2ème étage d'une surface habitable d'env. 66m2 comprenant entrée, cuisine, séjour, deux chambres, wc, salle de bains, rangement. Cave et parking. - Classe énergie : E Réf : 052/1095 142 900,00 € Honoraires charge vendeur

 REIMS, Hypercentre, Cérés/Forum, dans un immeuble de caractére un appartement en souplex à aménager d'une surface totale de 72,70m2. Belle hauteur sous plafond. - Classe énergie : Vierge Réf : 052/1130 211 400,00 € Honoraires charge vendeur  REIMS, Proche

Centre Ville,un appartement au 1er étage comprenant salon/séjour, cuisine, wc, trois chambres, salle de bain. Cave. - Classe énergie : E Réf : 052/1136 242 800,00 € honoraires charge vendeur

 MANDELIEU LA NAPOULE (Alpes Maritimes), Appartement de

type 2, au 1er Ètage, comprenant un hall d'entrÈe, une salle de sÈjour, une cuisine, une chambre, une salle de bains, des rangements, un balcon. Cave et garage. - Classe énergie : En cours Réf : 052/1129 175 000,00 € honoraires charge vendeur  REIMS POMMERY au dernier étage avec ascenseur privatif, appartement de 199m2 composé de six pièces principales avec terrasse panoramique d'environ 200m2. Vue imprenable sur REIMS et alentours. Classe énergie : C Réf : 052/1126 606 280,00 € honoraires charge vendeur

 REIMS, proche Petit Betheny, un appartement en rez-de-chaussée comprenant entrée, cuisine équipée avec loggia, salon/séjour avec loggia, trois chambres, salle de bain, wc, salle de douche. Garage, cave. - Classe énergie : C Réf : 052/1132 185 000,00 € Honoraires charge vendeur

HONORAIRES NÉGOCIATION  5% H.T jusqu’à 100.000,00€  4,5% H.T entre 100.000,00€ et 200.000,00€  4% H.T entre 200.000,00€ et 300.000,00€  3% H.T au dessus de 300.000,00€ Les tranches sont cumulatives.

29, boulevard Foch - 51100 REIMS - 03 26 89 89 28 www.etude-ciret.notaires.fr - www.immonot.com - www.seloger.com MAISONS

LOCATIONS

 ROMAIN, Maison de 1985, comprenant au rch : entrée, wc, cuisine,

 RUE DU GENERAL SARRAIL – HYPER CENTRE, En résidence sé-

salon/salle à manger, trois chambres, salle de bain. A l'étage : deux chambres dont une avec salle de douche et wc. Terrasse, jardin. Classe énergie : E Réf : 052/1117 200 860,00 € honoraires charge vendeur  BETHENIVILLE, Maison coup de coeur, très bien entretenue, comprenant au rch couloir, cuisine meublée et équipée, salon/séjour. A l'étage trois chambres, salle de bain et douche. Combles aménagés en chambre et salle de douche. Jardin arboré. - Classe énergie : E Réf : 052/1128 240 000,00 € honoraires charge vendeur

 BEZANNES, Lotissement l'Orée du Parc, une maison individuelle comprenant : Entrée, séjour ouvert sur cuisine meublée, wc.Al'étage : salle de bain et douche, trois chambres, dressing, wc, espace lingerie. - Classe énergie : B Réf : 052/1135 368 000,00 € honoraires charge vendeur

 GUEUX, belle maison traditionnelle, sur sous-sol complet com-

prenant entrée, grand séjour, cuisine meublée, salle de bains avec double vasque, wc, deux chambres. A l'étage quatre chambres, salle de bains. Jardin, terrasse. - Classe énergie : E Réf : 052/1110 449 000,00 € honoraires charge vendeur

 CLEMENCEAU Dans une rue

calme,appartement de type 4 comprenant : entrée, cuisine meublée et équipée neuve, séjour double, 2 chambre, dressing, salle de douche et wc séparé. Cave et garage en sous-sol. Classe énergie : D Loyer 613€ - Charges 125€ (chauffage inclus) - Honoraires charge locataire  : 748 € dont 204 € pour l’état des lieux

curisée, studio meublé rénové situé au 1er étage avec vue sur parc arboré comprenant : entrée avec coin cuisine équipée, séjour avec placard et balcon, salle de bains et wc. Classe énergie : F Loyer 525 € HC - Charges 25€ Honoraires charge locataire : 269.06€ dont 73.38 € pour l’état des lieux  PROCHE LYCEE ROOSEVELT GARE ET CENTRE Avec un jardin privatif de 294 m², appartement de type 3 situé au 2ème étage offrant entrée, cuisine, séjour avec débarras, 2 chambres dont une avec placard, salle d’eau et wc séparé. Cave. Chauffage gaz individuel. Classe énergie  : vierge Loyer 550€ - Charges 60€ - Honoraires charge locataire : 671 € dont 183 € pour l’état des lieux

 CERNAY LES REIMS Maison de type 4 comprenant : entrée avec placard, cuisine meublée, séjour, buanderie et WC. Au 1er étage : dégagement avec placard, 2 chambres, salle de douche et wc séparé. Au 2ème étage : 1 chambre mansardée, grenier. Cave et 2 places de parking dans la cour commune. Classe énergie : D Loyer 825€ - Honoraires charge locataire : 1133 € dont 309 € pour l’état des lieux  PROCHE CENTRE, En résidence sécurisée avec ascenseur, appartement de type 2 offrant entrée, débarras, séjour, cuisine équipée et meublée, dégagement, une chambre, salle d’eau et WC séparé. Garage en box fermé en sous-sol. Classe énergie : E Loyer 603,41€ - Charges 65€ - Honoraires charge locataire : 561 € dont 153 € pour l’état des lieux

BUREAU ET TERRAIN

 RUE GAMBETTA – BELLES SURFACES, Dans un immeuble

calme, appartement très bien entretenu de type 2 développant 60 m² offrant le charme de l’ancien (parquet ciré, cheminées décoratives) comprenant : entrée, séjour, cuisine, 1 grande chambre, salle de bains, wc. Chauffage individuel gaz. Classe énergie : D Loyer de 525 € - Charges de 40 € - Honoraires charge locataire : 660 € dont 180 € pour l’état des lieux

 IDEAL ENSEIGNE D'EXPOSITION, Terrain nu de 556 m² très bien situé sur grand axe routier à REIMS. Loyer : 1315 € - Honoraires charge locataire : 1000 €

 IDEAL PROFESSION LIBERALE, Local de 35 m² très bien situé proche commerces et écoles se composant de 2 pièces de 12 m² chacune, une cuisine et un WC. Chauffage collectif. Classe énergie : C Loyer 520€ - Charges 48€ - Honoraires charge locataire : 780 €

OFFICE NOTARIAL DE LA PORTE DE MARS Antoine Bouquemont et Marie-Florence Zampiero Bouquemont

5 bd Desaubeau - 51100 REIMS Immobilier : 03 26 47 55 36 - Standard : 03 26 47 83 36 - Négociation : marie-pierre.mayette.51050@notaires.fr Office Notarial de la Porte de Mars

RETROUVEZ NOS ANNONCES IMMOBILIÈRES SUR : immobilier.notaires.fr

APPARTEMENTS

- explorimmo.com - officedelaportedemars.reims@notaires.fr

MAISONS REIMS ET DISTRICT

MAISONS EXTERIEUR

G SECTEUR SAINTE CLOTHILDE : Maison de ville de 4 pièces principales avec jardinet, offrant : séjour double - cuisine meublée donnant sur le jardin. 2 chambres - salle de douche - bureau mansardé. Cave ensemble très agréable. Classe énergie : C Réf. 3820 Prix : 192.400 euros

G SPÉCIAL INVESTISSEUR : secteur Saint Maurice / rue des Moulins : dans résidence avec ascenseur, appartement de 2 pièces à rénover. Offrant séjour - chambre - cuisine - salle de bains. Cave. Classe énergie : Vierge Réf. 3822 Prix : 100.000 euros

G SECTEUR JARD / CONSERVATOIRE : Dans immeuble ancien, duplex de 3 pièces principales. offrant : séjour double - cuisine meublée - 2 chambres salle de bains/wc. Ensemble très agréable. Classe énergie : E Réf. 3821 Prix : 130.000 euros G SECTEUR CLÉMENCEAU / SAINT MARCEAUX : En étage élevé avec une vue dégagée, appartement de 3 pièces en parfait état. Offrant : séjour avec balcon cuisine meublée - 2 chambres - salle de bains - Dressing Cave et garage. Ensemble très agréable et lumineux. Classe énergie : Vierge Réf.3797 Prix : 151.000 euros

G HYPER CENTRE VILLE : Immeuble ancien, appartement de 5 pièces principales avec le charme de l'ancien (parquet, moulures, cheminée). Offrant : salon- séjour - 3 chambres - salle de bains - cuisine meublée. Parfait état général. Ensemble très agréable. Classe énergie : Vierge Réf.3838 Prix : 302.800 euros G SECTEUR JARD / VENISE :dans résidence sécurisée, vaste appartement de 6 pièces entièrement rénové. Offrant : séjour double - 3 chambres avec placard (possibilité de 4 chambres) - salle de bains - salle de douche - cuisine - arrière cuisine - nombreux rangements . Garage fermé et cave. Ensemble en parfait état. Classe énergie : D Réf.3882 Prix : 329.000 euros

LOCATIONS G RUE DES CRENEAUX : Appartement de type 2 au 2ème étage en parfait état comprenant : entrée, cuisine meublée et équipée, séjour, chambre, salle de bains, W.C., proche commerces et bus. Environnement calme. Classe énergie : vierge Réf. 750 Loyer : 403,00€ Charges : 50,00€ Dépot de garantie : 403,00€ Frais de bail : 315,00 €

G GUEUX : sur une parcelle arborée de 680 m², jolie maison récente de 8 pièces principales en parfait état. Offrant : séjour double donnant sur le jardin - cuisine meublée - grande véranda - 5 chambres dont une au rez de chaussée - bureau - salle de bains - dressing . Cave. Garage attenant. Ensemble très agréable et lumineux. Classe énergie : F. Réf.3817 Prix : 464.000 euros G JOLIE MAISON ANCIENNE : avec jardin sans vis à vis. Offrant : séjour double avec cheminée - cuisine aménagée - grande véranda à usage de pièce de vie - bureau - 5 chambres dont une avec un dressing privatif - salle de jeux - buanderie - dressing - salle de bains et salle d'eau - Pièce. Cave. Possibilité de garage à proximité. Ensemble très agréable. Classe énergie : C Réf. 3802 Prix : 515.000 euros

G RUE DU JARD : Dans un bel immeuble ancien du centre ville, proche du Conservatoire, quartier calme et recherché appartement F3 au 4e étage comprenant: : entrée, cuisine, salle ‡ manger, 2 chambres , salle de bains. Chauffage individuel gaz Classe énergie : F Réf. 934 Loyer : 468,00€ Charges : 60,00€ Dépot de garantie : 468,00€ Frais de bail : 400,00 €

TERRAINS À BÂTIR

G SECTEUR PASTEUR : Dans résidence avec ascenseur, appartement de 4 pièces principales à rafraichir. Offrant : séjour double - 2 chambres - cuisine meublée - salle de bains . Cave et Garage. Classe énergie : D Réf. 3661 Prix : 124.800 euros

G A PROXIMITÉ DES ÉCOLES : Résidence arborée avec ascenseur, appartement de 5 pièces principales avec garage et cave. Offrant : séjour double donnant sur balcon sans vis à vis - cuisine meublée - 3 chambres - salle de bains et salle de douches. Nombreux rangements. Ensemble très lumineux Classe énergie : Vierge Réf. 3833 Prix : 232.000 euros

G SAINT SOUPLET SUR PY : Au coeur du village, belle parcelle constructible et viabilisée d'une superficie de 1.000 m2. Réf. 3508 Prix : 53.000 euros G SECTEUR RÉSIDENTIEL : Au dernier étage avec ascenseur privatif, exceptionnel appartement de 9 pièces principales d'une superficie de 316 m2 avec une terrasse de 80 m2. Offrant : grande entrée - séjour de 75 m2 donnant sur la terrasse - salon - cuisine meublée avec coin repas - arrière cuisine - 5 chambres buanderie - salle de bain privative et 3 salles de douche. Garage double - 2 caves. Ensemble en parfait état. Classe énergétique D. Réf.3846 Prix : 849.000 euros

G MAISON CONTEMPORAINE : en parfait état général, avec de beaux volumes. Offrant : un séjour double donnant sur un très joli jardin arboré - cuisine meublée - 5 chambres - 2 salles de bains Sous-sol total avec garage. Ensemble très agréable Classe énergie : C Réf. 3830 Prix : 520.000 euros

G SAINT MASMES : Terrain viabilisé d'une superficie de 489 m² dont 200 m² constructible Réf. 3573 Prix : 55.000 euros G SELLES : En retrait de la rue, beau terrain à bâtir de 942 m². Viabilisation à prévoir. Réf. 3701 Prix : 64.500 euros

G BOULEVARD FOCH : Dans un bel immeuble ancien du centre ville, appartement F3 entièrement rénové au 2ème étage comprenant: entrée avec placard, cuisine meublée, séjour/salon, 1 chambre , salle de bains avec baignoire et lavabos, salle d'eau avec cabine de douche et lavabo, W.C. séparé avec laves mains. Chauffage individuel électrique. Cave et Garage. Classe énergie : en cours Réf. 930 Loyer : 525.00 € Charges : 90.00 € Dépot de garantie : 525.00 € Frais de bail : 450,00 €


MAISONS REIMS DISTRICT CENTRE VILLE SECTEUR CATHEDRALE Maison ancienne en très bon état. Surface habitable d'environ 175 m² comprenant au RDC : Entrée par véranda, cuisine équipée, séjour (21m²) et salon (21m²), buanderie. A l'étage : 2 chambres et SDB. Au second : 2 chambres et un bureau. Terrasse. Cave. Chauffage au gaz. Classe Energie : C Honoraire charges vendeur. Prix : 440 000 €

EXCLUSIVITÉ REIMSrue de Cernay (partie haute), maison jumelée d'un seul côté, sur 355 m² de terrain, avec garage, comprenant séjour/salon (25m² env), cuisine, arr cuis et SDD au RDC. A l'étage : 2 chambre. CC au gaz. Fenêtres PVC. Petite cave. Classeénergie : F. Honoraires charge vendeur. Prix : 154 000 €

CENTRE VILLE, accès rapide hyper centre, gare et autoroute, particulier ancien, façade pierre de taille, d'env 280 m² habitables comprenant double séjour 40 m², salon 20 m², cuisine équipée 18 m². 6 chambres dont deux avec douche, deux SDB (baig et douche). Cave. Cour fleurie. Ensemble avec charme et cachet. Deux garages (en location). Classe énergie : D. Honoraire charge vendeur. Prix : 735 000 €

EXCLUSIVITÉ PAIX MOISSONSparticulier en pierres de taille, en très bon état général, avec cachet. Beau séjour de 56 m² avec cheminée, donnant sur extérieur clos de murs sans vis-à-vis. Cuisine équipée récente. 5 chambres, 2 SDB. Grenier isolé. Garage + pièce atelier/lingerie.Véranda/salle de jeux indépendante. Sous/sol total avec cave voûtée. Parking. Ensemble agréable, parfaitement entretenu. Classe énergie : C. Honoraires charge vendeur. Prix : 820 000 €

EXCLUSIVITÉ VAL DE MURIGNY maison bien entretenue, jumelée d'un seul côté, 5 pièces comprenant au rdc, hall d'entrée spacieux, cuisine équipée, séjour/salon donnant sur terrasse et jardin clos. A l'étage : 3 chambres et SDD. Fenêtres PVC volets électriques. CC au gaz. Garage attenant. Classe énergie : C. Honoraire charge acquéreur. Prix : 235 000 €

EXCLUSIVITÉ CERNAY LES REIMS - maison datant des années 70, de 5 pp sur deux niveaux comprenant au RDC (surélevé par sous/sol total avec partie garage), séjour/salon, cuisine et wc. A l'étage : 3 chambres et SDD. Fenêtres PVC. Jardin clos avec second garage, indépendant. Bon entretien général, quelques travaux à prévoir. Classe énergie : en cours. Honoraire charge vendeur. Prix : 195 000 €

MAISONS CAMPAGNE

VIGNOBLE - Maison ancienne, sur 1333 m² de clos et arboré - Surface habitable d'environ 310 m² comprenant : Entrée, bureau, salon/séjour, cuisine/salle à manger, salon, buanderie.A l'étage, 4 grandes chambres, SDB.Au second grenier aménageable. Sous-sol total - Chauffage gaz - Dépendances.Travaux à prévoir. Classe Energie :Vierge. Honoraires charge vendeur. Prix : 440 000 €

EXCLUSIVITÉ WARMERIVILLE, -village toutes commodités écoles commerces, maison indépendante sur 3740 m² de terrain clos et arboré avec plan d'eau, 8 pièces comprenant au rdc séjour 50 m², cuisine meublée, une chambre, bureau, SDB, SDD et lingerie au RDC. A l'étage : 4 chambres, pièce d'eau aménageable. Bâtiment indépendant de 75 m² à usage de garages, atelier, rangement. CC au gaz. Environnement calme et agréable. Classe énergie : en cours. Honoraires charge vendeur. Prix : 334 000 €

VIGNOBLE village toutes commodités, -maison ancienne entièrement rénovée T7 d'environ 165 m² habitables comprenant au rdc : séjour/salon 44 m², cuisine équipée, lingerie. A l'étage : 3 chambres, SDB, SDD, bureau. 4ème grande chambre aménagée dans les combles. Cave, garage une voiture, cour intérieure agréable. Classe énergie : en cours. - Honoraires charge vendeur. Prix : 262 000 €

EXCLUSIVITE VAL DE VESLE,Maison indépendante sur 656 m² de terrain clos. Surface habitable d'environ 140 m² comprenant au RDC : Entrée/Séjour (31m²) avec insert, cuisine (18m²), chambre (17 m²) et SDB. À l’étage, 3 chambres et salle d'eau possible. Garage avec porte automatique. Chauffage électrique. Classe Energie : En cours Honoraire charge vendeur. Prix : 212 000 €

APPARTEMENTS HYPER CENTRE, RUE DE VESLE - Dans un bel immeuble ancien avec le cachet conservé, un appartement de 2 pièces principales situé au 3e étage - Surface habitable d'environ : 43 m². Appartement à rénover - (Déficit foncier). Classe Energie : En cours. Honoraire charge vendeur. Prix : 120 000 €

SECTEUR CHARLES ARNOULD, Résidence bien entretenue, un appartement de 2 pièces principales situé au 2ème étage avec ascenseur. Surface habitable environ : 46 m² comprenant : Entrée, Séjour, cuisine équipée, chambre, SDB/WC. Placards. Cave et garage. Classe Energie : E - Honoraires charge vendeur. Prix : 97 000€

SECTEUR CATHEDRALE, - Appartement de 8 pièces principales situé au 2e étage avec ascenseur. Surface habitable : 130 m² comprenant : Entrée, séjour/salon (40 m²) avec balcon, cuisine, 4 chambres, SDB, WC. Nombreux rangements - Cave et garage fermé. ENSEMBLE AGREABLE ET LUMINEUX - Classe Energie : C - Honoraire charge vendeur. Prix : 345 000 €

DISTRICT, 6 pièces duplex de 188 m² (277 m² au sol) avec terrasse de 52 m², vue sur jardins. Séjour de 67 m², cuisine entièrement équipée 17 m², arr cuis, suite parentale (27m²) sur le 1er niveau. Partie duplex avec bureau, 2 chambres et SDB. Prestations de très grande qualité. Excellent état général. Copropriété très bien entretenue, ascenseur. Cave et deux parkings. Classe énergie : D. Prix : 580 000 €

HYPER CENTRE - Situé dans un très bel immeuble ancien, un appartement de 4 pièces principales situé au 2e étage (sans asc). Surf hab d'environ : 85 m², comprenant : Entrée, séjour (29m²) avec cheminée, 2 ch, SDD/WC. Chauffage ind gaz. TRES BON ETAT GENERAL - Cave. Classe Energie : C Honoraire charge vendeur.. Prix : 295 000 €

EXCLUSIVITE - SECT CLAIRMARAIS- Appartement de trois pièces principales situé au 1er étage (sans asc) d'une copropriété bien entretenue. Surf hab d'env : 73 m² comprenant : Entrée, séjour (20m²), cuisine, 2 ch, SDB/Wc. Garage double. Classe Energie : D Honoraire charge vendeur. Prix : 149 000 €

HYPER CENTRE résidence bien entretenue avec ascenseur, appartement 5 pièces d'environ 122 m² avec garage double et petites terrasses. Séjour de 39 m², cuisine équipée, trois chambre et SDB, lingerie. Bon état général. Luminosité. Ensemble très agréable. Classe énergie : E. Honoraires charge vendeur. Prix : 380 000 €

IMMEUBLES SECTEUR CAMILLE LENOIR, Immeuble composé de trois appartements et 3 chambres de bonnes. -RDC : T2 pièces occupé, loyer mensuel HC 440 € (bail 31/08/2017) - Classe Energie : F - 1er étage, T2 pièces libre Classe Energie : G - 2 ème étage, T2 pièces libre Classe Energie : G - 3 ème étage, trois chambres avec fenêtres existantes, (appartement à aménager).. Honoraire charge vendeur. Prix : 310 000 € EXCLUSIVITÉ PROCHE GARE,, Marie Clémence Fouriaux, idéal investisseurs, ensemble d'immeubles comprenant 7logements et deux chambres (du T1 au T3) sur cour intérieure. Env 220 m² hab. Rentabilité annuelle : 35 400 €. DPE vierges. Honoraire charge vendeur. Prix : 460 000 €

LOCATIONS AU 03 26 87 71 70 F2 BIS - Rue Courmeaux REIMS, 74 m², 2ème étage, en bon état. Proche Place du Forum/Centre ville. Cpt: entrée, salon/séjour, une chambre, cuisine, SDB avec WC. Chauff individuel électrique. DPE en cours. Loyer: 795€/mois CC Dont charges: 35€ Dépôt de garantie : 760€ Honoraires charge locataire: 563€ Dont 222€ TTC pour état des lieux

F3 - Rue Léonor Fini à BETHENY, Appart de 76m² comprenant: entrée avec placard, cuisine donnant sur balcon de 15m², séjour donnant sur balcon, 2 chambres, SDB, wc. Parking et garage. Chauff indiv électrique. Classe Energie E. Loyer: 770.00€/mois CC Dont charges: 90.00€ Dépôt de garantie: 680.00€ Honoraires charge locataire : 545.00€ dont 228.00€ TTC pour état des lieux.

F5 - BEZANNES neuf de 103m² au dernier étage avec une terrasse de 22m² proche gare TGV et tramway, Cpt: entrée avec placard, séjour avec cuisine, 4 chambres, salle de bains, wc, salle de douche avec wc, chauffage individuel au gaz, deux parkings, Classe Energie B. Libre le 15/03/2017. Loyer: 1155€/mois CC Dont charges: 100€ Dépôt de garantie: 1055€ Honoraire charge locataire: 760.65€ Dont 309€ TTC pour état des lieux.

F6 - rue Neuve à BETHENY, maison de 140 m². Cpt: au RDC : entrée, cuisine, salon/séjour, WC, SDB et une chambre. A l'étage : 3 chambres, salle de douche avec wc. Garage, sous-sol et jardin. Classe Energie E. Loyer: 1050€/mois Dépôt de garantie: 1050€ Honoraire charge locataire: 869.80€ Dont 420€ TTC pour état des lieux.


12

Du 12 au 18 janvier 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Sport

EN BREF

Football L2 (20e j.) : Orléans (13e) - Reims (1er)

Souriez, c'est la rentrée

Football : fin de saison pour le Rémois Youssouf Koné

Après un début de saison remarquable, le club champenois démarre l'année par trois rencontres en sept jours. Une reprise attendue par des Rémois qui ont joué leur dernier match officiel le 16 décembre.

Le latéral gauche Youssouf Koné (22 ans, 18 matches, 1 but) ne rejouera plus sous les couleurs du Stade de Reims. L’international malien a été victime d’une entorse du genou gauche par rupture complète du ligament croisé antérieur et retournera prochainement à Lille, le club auquel il appartient, pour se soigner. Samuel Bouhours, de retour d’une longue blessure aux adducteurs, et Hassane Kamara pourraient le suppléer.

I

Football : les Rémoises passent un tour de Coupe

l y en a pour qui la fin des vacances est un véritable supplice et d'autres qui se réjouissent de retourner bosser. Les joueurs du Stade de Reims, leaders incontestés à la trêve, sont à ranger dans la seconde catégorie. Avant de goûter à onze jours de repos, ils avaient terminé l’année 2017 en beauté par une large victoire, devant leur public, face à Valenciennes (5-1). Depuis leur retour au centre de vie Raymond-Kopa, le 28 décembre, les Stadistes ont montré à leur entraîneur qu’ils avaient des fourmis dans les jambes. « Très rapidement, j’ai noté une impatience de leur part, a révélé d’emblée David Guion, lors du point presse précédant le déplacement à Orléans, ce vendredi soir. Ils voulaient faire les choses un peu plus précipitamment, ils étaient plein d’énergie, enthousiastes... Il a fallu les canaliser mais c'est rentré dans l'ordre et le match amical face au Paris FC leur a fait du bien. Tout le monde a pu avoir un temps de jeu conséquent. » Lors de cette rencontre de préparation, disputée le 5 janvier dernier à Reims, les Rouge et Blanc ont repris leurs bonnes habitudes : un 5-1 infligé au sixième de Ligue 2.

Un mois après la large victoire face à Valenciennes, le capitaine Danilson Da Cruz et les siens vont enfin rejouer. © l'Hebdo du Vendredi

De bon augure pour la suite alors que se profilent trois rencontres en sept jours : à Orléans, donc, face à Tours, mardi, et à Bourg-Péronnas, le vendredi 19 janvier. Une semaine qui pourrait être capitale assure le défenseur Julian Jeanvier, ravi de pouvoir enchaîner. « Je préfère jouer trois matches en une semaine que de m’entrainer pendant la trêve. En plus, le mois de janvier conditionne souvent le reste de la saison car ce sont les équipes qui se mettent le plus rapidement dans le bain qui sont devant à la fin. » Le Stade de Reims devra continuer à assumer son statut de leader face à des équipes qui devraient jouer re-

groupées, comme ce fut le cas, récemment, à Niort ou Ajaccio. « On est leader, tout le monde veut nous taper, estime David Guion. À nous d’être attentifs, d’avoir une bonne maîtrise de soi et de rester dans nos principes de jeu pour ne pas nous laisser envahir par des émotions négatives. » Les trois prochains adversaires des Rémois n’attendent que ça. 4 Orléans - Reims, le vendredi 12 janvier, à 20

Simon Ksiazenicki

h, sur beIN Sports 4 ; Reims - Tours, le mardi 16 janvier, à 21 h, au stade Delaune et sur beIN Sports.

Basket-ball Pro A (16e j.) : Le Mans (3e) - Châlons-Reims (11e)

Un problème de riche

Rassuré par les deux victoires acquises pendant les fêtes, Cédric Heitz doit maintenant choisir quel joueur il mettra sur la touche. En effet, avec le renfort d'Ekene Ibekwe, le CCRB compte un joueur non formé localement de trop.

ui aurait cru il y a seulement trois semaines que le Champagne ChâlonsReims Basket serait encore en course pour se qualifier pour la Leaders Cup ? Sans doute pas grand monde, pas même le staff et les joueurs. Il faut dire qu'avant Noël, le club marnais semblait condamner à errer dans le bas du classement, 16e sur 18 après 13 journées, avec alors une seule victoire glanée lors de ses sept dernières rencontres de championnat. Devant l'urgence de résultat, l'équipe s'est donc réveillée obtenant deux succès convaincants pendant les fêtes aux dépens de Pau-Orthez (69-77) et de Gravelines (83-72). Mais avant cela, elle s'était lancée dans la recherche d'un renfort qui s'est concrétisée finalement avec la signature, le 30 décembre, d'Ekene Ibekwe (2,06 m, 32 ans). Champion de France avec Chalon-sur-Sâone, le joueur américano-nigérian doit permettre de densifier le jeu intérieur marnais. « Il s'agit d'une opportunité qui s'est présentée quand les choses n'allaient pas

Q

Au Mans, Cédric Heitz va devoir choisir quel joueur il laissera en costume sur le banc. © l'Hebdo du Vendredi

bien, explique Cédric Heitz, car il y avait un manque à l'intérieur dans la capacité à contenir certains joueurs de grandes envergures ». Si Ekene Ibekwe a de fortes chances d'être aligné au Mans, ce samedi 13 janvier, face à la meilleure défense de la division, il poussera alors sur la touche l'un de ses coéquipiers non formé localement. Le règlement de la LNB limite, en effet, leur nombre à six sur les feuilles de matches et le CCRB en compte donc désormais sept. Une situation plutôt rare en France qui ne concerne gé-

néralement que les équipes les plus riches et évoluant aussi sur le front européen. Martin Hermannsson, Willie Deane et Ed Daniel semblent intouchables. Chez le 3e du championnat, composé de « deux extraterrestres », l'un athlétique avec DJ Steffens et l'autre par sa taille avec Youssoupha Fall (2,21 m), mais aussi de très sérieux « clients » (Cobbs, Lofton, Travis, Yeguete...), on voit mal aussi le CCRB se passer des services de Ben Bentil, aussi musculeux que brouillon, mais en net progrès (39 d'évaluation cumulée lors des succès contre Pau et Gravelines). Le costume de l'homme de trop devrait donc revenir à Paul Carter ou Lamonte Ulmer. Les deux postes 3 partagent les mêmes statistiques (8,3 points et 3,3 rebonds), même si le premier possède une meilleure réussite au tir. En revanche, la dynamique semble favorable au second qui est aussi plus régulier dans ses performances. Si Cédric Heitz n'a pas souhaité partager sa réflexion sur ce choix, il assure être « content » d'avoir cette nouvelle difficulté à gérer.

Julien Debant 4 Le Mans - Châlons-Reims, samedi 13 janvier,

à 20 h, Antarès, Le Mans. Prochain match à domicile : Châlons-Reims Bourg-en-Bresse, vendredi 19 janvier, à 20 h, complexe René-Tys, Reims.

L’équipe féminine du Stade de Reims s’est hissée en seizième de finale de la Coupe de France en battant Bourges (3-0), le week-end passé. Au prochain tour, les Marnaises iront à Villeneuve d’Ascq (4e division), le dimanche 28 janvier. Le championnat de D2F reprend ses droits ce dimanche 14 janvier, à 14 h 30, avec un déplacement des Rémoises (3es) sur la pelouse de la lanterne rouge, Lorient.

Volley-ball : choc européen à René-Tys L’équipe de volley-ball de Chaumont va disputer sa deuxième rencontre de Ligue des Champions dans le complexe RenéTys de Reims, ce mardi 16 janvier à 20 h, face aux Russes de Novossibirsk, premiers de la poule C. Vainqueur de ses deux premiers matches de Coupe d’Europe et deuxième du classement de Ligue A, le CVB52 vient de subir un revers en championnat face au leader parisien (1-3). Il espère que le public rémois - ils étaient 1 550 lors de rencontre face au Dynamo Moscou - répondra présent pour l’encourager. Tarifs : de 10,99 € à 20,99 €, gratuit pour les moins de 8 ans. Infos : cvb52.com

Roller hockey Élite : Épernay a digéré les fêtes Les Bombardiers d'Épernay ont bien démarré l’année en allant s’imposer à Amiens (9-5), le week-end dernier. Le prochain match, ce samedi 13 janvier, à 20 h 30, au parc Maigret d’Épernay, face aux Yéti's de Grenoble (3es), s’annonce bien plus ardu. Les Sparnaciens sont actuellement 7es.

Roller-hockey N1 : Reims défie le leader Battu à Seynod pour son premier match de l'année (2-0), Reims (5e) tentera de se rattraper ce samedi 13 janvier, à 20 h 30, à la maison (gymnase Trois Fontaines), lors de la venue de Ris-Orangis, premier du classement et toujours invaincu.

Basket-ball LF2 : Reims retrouve Guapo et le sourire Absente depuis la fin novembre, Laetitia Guapo a réalisé une belle rentrée samedi dernier, à l'occasion de la réception de Charnay : 17 points pour elle avec au bout une victoire sur le score de 74 à 66. Ce vendredi 12 janvier, Reims (7e) se déplace sur le parquet du Centre Fédéral (8e).


L

A

DU

11

G

E

N

JANVIER

D

A

2018

C

magazine U

L

T

U

Cette semaine

R

E

> > w w w. l h e b d o d u v e n d r e d i . c o m

L

Fête de la Saint-Vincent Epernay

Cabaret de l'ailleurs Le Salmanazar

L'Avare MJC Aÿ

Nuit MJC Aÿ

Cirque Educatif Reims

Festival de magie Châlons

Revue Egoscopic Bande Dessinée

Toutes les séances cinéma Le Palace

Bourses et vide-greniers près de chez vous

L'agenda culturel et loisirs à Epernay et dans ses environs


14

Du 12 au 18 janvier 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Sorties

Festivités

L'archiconfrérie Saint-Vincent sort de sa cave Plus d'un millier de vignerons sont attendus à Épernay, ce samedi, afin de célébrer leur saint patron. L'archiconfrérie entend bien intégrer un peu plus les jeunes vignerons et perpétuer cette tradition ancrée profondément dans le monde viticole.

n ne sait pas vraiment pourquoi Saint-Vincent est devenu le saint patron des vignerons. Parce qu’il est fêté le 22 janvier, au moment où commence l’exercice de la taille ? Parce que dans Vincent, il y a le mot « vin » ? Toujours est-il que le souvenir de Vincent de Saragosse, diacre espagnol du IVe siècle, est entretenu avec vigueur par les régions viticoles françaises et notamment en Champagne, où une grande fête annuelle est organisée à Épernay. Cette année, le traditionnel défilé se déroulera ce samedi 13 janvier, au départ de l’avenue de Champagne, soit neuf jours avant la date à laquelle SaintVincent est mentionné dans les calendriers. « Nous ne souhaitons pas empiéter sur les célébrations des villages, c’est pourquoi nous organisons le rassemblement à Épernay une semaine avant », explique Patrick Boivin, se-

O

crétaire général de l’archiconfrérie. Ils seront donc plus d’un millier, ce samedi, à parader dans les rues d’Épernay, tout en exhibant fièrement leurs bannières et leurs bâtons, symboles des 90 confréries et maisons de Champagne qui seront représentées. L’actuel bureau de l’archiconfrérie, en place depuis 1990, entend bien perpétuer ce rendez-vous grâce au soutien de la nouvelle génération de vignerons. « On souhaite associer étroitement la jeunesse pour qu’il y ait un peu plus de vigueur et que cette passation se fasse dans les années futures, commente Patrick Boivin. Nous avons organisé une dizaine de réunions depuis la dernière édition, auxquelles nous avons accueilli tous ceux qui ont eu envie de participer à ce grand moment de plaisir qu’est le défilé de l’archiconfrérie. » Selon le secrétaire général, ce défilé en costumes d’une autre époque n’a rien de dépassé. Si le vin de champagne cultive aujourd’hui une image plus glamour et huppée, les acteurs locaux n’en oublient pas pour autant leurs racines. « Cette tradition existe depuis 1930, quand la Champagne n’était pas aussi riche et rayonnante qu’aujourd’hui. Si nous en sommes là, nous le devons en grande partie à nos grandsparents et à nos parents qui ont souffert des difficultés passées. Ce patrimoine commun, chacun doit le transmettre et cette célébration

L’archiconfrérie Saint-Vincent des vignerons de la Champagne rassemble les villages et les maisons du secteur viticole. © G. Garitan

n’est pas une contrainte mais un devoir de mémoire. » Et une occasion de faire la fête autour du précieux nectar, qui coulera à flots ce samedi.

Simon Ksiazenicki

4 Parade de la Saint-Vincent, le samedi 13 janvier, à partir de 15 h, au départ de l'avenue de Champagne d'Épernay ; 16 h, office religieux à l’église Notre-Dame d’Épernay ; 17 h 15, défilé depuis l'église Notre-Dame jusqu'au hall des sports Pierre-Gaspard.

Concert - Le Salmanazar

Un cabaret qui s'annonce sauvage

stelle Meyer au chant, Denis Colin à la clarinette basse et Claude Tchamitchian à la contrebasse se laissent aller au vertige de l'âme dans ce « Cabaret de l’ailleurs », deux soirées musicales hors du commun. À travers la poésie, la musique et la comédie, ingrédients d'un cabaret réussi, les trois artistes explorent les musiques du monde. Captivante, la voix d'Estelle - déjà entendue dans de nombreux spectacles (« Dans les ruines d'Athènes » & « Memories of Sarajevo », « Songes et métamorphoses »...) - trouve sa place entre les notes volages et la frénésie de certains rythmes. Dans ce concert-spectacle, Denis Colin, musicien de jazz qui vit sa troisième saison de résidence au Salmanazar, croise son univers musical métissé à celui de sa partenaire. Le résultat est envoûtant, très mystérieux Chanteuse à la voix suave, Estelle Meyer croise et onirique dans ce spectacle tissé autour son univers à celui du jazzman Denis Colin. de la chanson et de la musique. Les deux © Julie Moulier artistes ont souhaité proposer au contrebassiste de jazz Claude Tchamitchian, directeur du label Emouvance qui multiplie les collaborations depuis près de 20 ans, de partager ce moment avec eux pour deux formes dites de cabaret. La proximité avec le public devrait être le maître-mot.

E

4 Cabaret de l'ailleurs, mercredi 17 et jeudi 18 janvier, à 20 h 30,

Marie Faupin

au théâtre Gabrielle-Dorziat, place Mendès-France. Durée : 1 h 30. Tarifs : 12,50 € à 19,50 €. Infos : www.lesalmanazar.fr


15

Du 12 au 18 janvier 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Sorties

Cirque - MJC d'Aÿ

Une nuit en clair-obscur

a MJC d'Aÿ présente le spectacle « Nuit  » du collectif Petit Travers. Destinée aux plus jeunes, cette petite forme finement ciselée possède tous les atouts pour emporter l'adhésion d'un large public. Plongée dans le noir, la scène s'éclaire par petites touches à la lueur des bougies. Entièrement de noir vêtus, les trois personnages à la décontraction désinvolte se détachent dans un décor presque désuet au son d'une musique aussi baroque que leur propos. Les trois jongleurs, Julien CléDes balles et trois personnages qui évoluent dans la pénombre, ment, Remi Darbois, Nicolas « Nuit » jongle avec les sens. © Collectif Petit Travers Mathis, se croisent, se perdent, se retrouvent, mettent en place une convention tacite entre leur trio et les spectateurs. La mise en scène, qui se découpe d'une manière quasi-cinématographique, laisse la part belle à l'imagination et à la poésie. Créé en 2003, le collectif Petit Travers n'a de cesse de mêler dans son travail les techniques du cirque, du théâtre, de la musique et de la danse. Ouvert à toutes les collaborations, à tous les grands noms (entre autres Maguy Marin, Pina Bausch, Pierre Jodlowski ou encore Jérôme Thomas), sa recherche d'un langage nouveau et universel l'a conduit à parcourir les pays et les continents. « Nuit » est bien plus qu'un spectacle de jonglerie. C'est une invitation à s'embarquer dans un univers parallèle et envoûtant. Initialement prévu à la salle des fêtes de Bouzy, ce spectacle aura finalement lieu à la MJC d'Aÿ.

L

Patricia Coradel

4 « Nuit », le jeudi 18 janvier, à 19 h, à la salle Sabine-Sanie de la MJC d'Aÿ. Durée : 45'.

Ce week-end SPECTACLES V ENDREDI 12 JANV IER THÉÂTRE : « L'AVARE » - MJC D'AŸ

Cette pièce de théâtre d'objets détourne la célèbre œuvre de Molière pour livrer une comédie dans laquelle les personnages ne convoitent pas l'argent mais l'eau. Et ils sont à sec ! À 19 h, à la MJC d'Aÿ, 1, rue de la Liberté. Durée : 1 h 20. Tarifs : 4 à 12 €. V ENDREDI 12 ET SAMEDI 13 JANVIER LES PARAPLUIES DE CHERBOURG OPÉRA DE REIMS

Le célèbre spectacle musical revisité par le metteur en scène Emmanuel Dell’Erba, d’après le célèbre film de Jacques Demy, sur une musique de Michel Legrand, Palme d’Or à Cannes en 1964.

Les titans allemands du Thrash Metal sont de passage à l’occasion de la sortie de leur album à succès Gods Of Violence. Pour les accompagner : les Français de Dogoba et la légende polonaise Vader. À 20 h, à La Cartonnerie, 84, rue du Docteur Lemoine à Reims. Tarifs : de 25 à 34 €. LOISIRS SAMEDI 13 JANV IER DÉFILÉ DE LA SAINT-VINCENT - ÉPERNAY

L'Archiconfrérie des vignerons de la Champagne paradera au départ de la plus célèbre avenue d'Épernay. Près d'un millier de membres, issus de 90 confréries de la Champagne, honoreront le saint patron des vignerons. Départ à 15 h, au niveau du champagne Mercier, 68, avenue de Champagne. SAMEDI 13 JANV IER

À 20 h 30, à l’Opéra de Reims, 1, rue des Vesle. Durée : 2 h. Tarifs : de 10 à 36 €.

ROLLER HOCKEY : ÉPERNAY - GRENOBLE

CONCERTS V ENDREDI 12 JANV IER

Les Bombardiers d’Épernay (7es) accueillent les Yéti’s de Grenoble (3es) à l’occasion de la 11e journée du championnat Élite de roller hockey.

KREATOR + DAGOBA + VADER - REIMS

Á 20 h 30, au parc Maigret, 8, rue de Verdun. Payant.

À venir SPECTACLES J EUDI 18 J ANVIER CIRQUE : « NUIT » - MJC D'AŸ

Plongé dans la nuit noire, le public découvre peu à peu des sons, des flammes, des balles, des personnages. Un spectacle de jonglerie envoûtant. À 19 h, à la salle Sabine-Sani de la MJC d'Aÿ. Durée : 45'. Tarifs : 4 à 8 €.

chian. À 20 h 30, au théâtre Gabrielle-Dorziat, place Mendès-France. Durée : 1 h 30. Tarifs : 12,50 à 19, 50 € CONFÉRENCES VENDREDI 26 JANVIER « DES VIGNES DE CHAMPAGNE AUX RIVAGES MÉDITERRANÉE » PAR DANIEL RONDEAU

V ENDREDI 26 JANV IER

Tarifs : 4, 9 et 12 €. www.mjc-ay.com

« LA MÉCANIQUE DE L'ABSURDE » - MJC D'AŸ

Un duo clownesque et maladroit veut construire une machine à faire le thé. Les deux spécialistes en « bricologie » vont sortir de leurs chapeaux tout et n'importe quoi pour parvenir à leur fin.

Théâtre d'objets - MJC d'Aÿ

À 19 h, à la MJC d'Aÿ, 1, rue de la Liberté. Durée : 55'. Tarifs : 4 à 12 €.

Un « Avare » un peu siphonné

MARDI 30 JANV IER DANSE : « DIALOGUE DU CORPS » MJC D'AŸ

'Avare », de la compagnie aveyronnaise Tabola Rassa, présenté à la MJC d'Aÿ va surprendre les puristes attachés aux textes classiques. En effet, tout le monde ou presque connaît l'intrigue de cette pièce de Molière : un vieillard dont l'avarice est poussée à l'extrême et qui n'a de cesse que de veiller jalousement sur sa caissette d'or. Jordi Bertrand a eu l'idée, originale en tout point, de remplacer l'or par l'eau tandis que ses personnages Dans cette adaptation singulière du texte de Molière, les robinets remplacent les hommes et les femmes. sont matérialisés par des robinets. © Tabola Rassa Metteurs en scène, manipulateurs et acteurs, Olivier Benoît et Jean-Baptiste Fontanarosa délivrent sur scène un moment jubilatoire. Passé les premières minutes de stupeur, le public est entraîné, quel que soit son âge, dans une comédie savoureuse. Les répliques écrites par Jean-Baptiste Poquelin ont été raccourcies ou modifiées pour servir la mise en scène mais leur esprit demeure. Le jeu des acteurs est tiré au cordeau et leur interprétation de tous les personnages est si remarquable que l'on oublie vite la plomberie pour suivre les péripéties d'Harpagon, Marianne, Valère, Elise, Cléante et de leurs valets. Métaphore intelligente entre l'argent et le liquide, cet « Avare » délicieux porte aussi un message écologique. L'eau sera sûrement l'enjeu économique et politique des prochaines décennies et le parallèle n'est pas si anodin qu'il n'y paraît. Un spectacle familial à goûter jusqu'à plus soif !

L

P.C

4 « L'Avare », le vendredi 12 janvier, à 19 h, à la salle Sabine-Sani de la MJC d'Aÿ. Durée : 1 h 20. Tarifs : 4, 9 et 12 €. www.mjc-ay.com

Cédric Prehaut et Vivien Visenti offrent une leçon de danse à travers cette réflexion autour du langage corporel propre de chacun. À 19 h, à la MJC d'Aÿ, 1, rue de la Liberté. Durée : 45'. Tarifs : 4 à 12 €. CONCERTS V ENDREDI 26 JANV IER LE GRAND DUEL : DIDIER LOCKWOOD ET JEAN-FRANÇOIS ZYGEL - LE SALMANAZAR

Didier Lockwood, illustre violoniste de jazz français, s’associe au médiatique pianiste vulgarisateur, Jean-François Zygel, pour une partition inventive et hors du commun. Un rencontre haut de gamme entre le classique et le jazz. À 20 h 30, au théâtre Gabrielle-Dorziat, place Mendès-France. Durée : 1 h 20. Tarifs : 16,50 à 27,50 €. MERCREDI 31 JANVIER

Le célèbre auteur né au Mesnil-sur-Oger racontera son parcours littéraire et politique, imprégné de viticulture de par son héritage familial et d'attrait pour l'Orient de par sa curiosité naturelle. À 18 h 30, à la médiathèque Centre-ville, 1, rue du ProfesseurLangevin à Épernay. Inscriptions : mediatheque.epernay.fr. LOISIRS SAMEDI 20 JANV IER NUIT DE LA LECTURE

A l’occasion de la deuxième Nuit de la lecture, les bibliothécaires invitent le public à venir partager leurs lectures préférées pendant un moment convivial. De 18 h à 20 h, à la médiathèque Centre-ville d'Épernay, 1, rue du Professeur-Langevin. Entrée libre. Infos : mediatheque.epernay.fr.

MICHEL SARDOU - LE MILLESIUM

SAMEDI 20 JANV IER

Le monstre sacré de la chanson française remontera sur la scène du Millesium à l'occasion de sa tournée « La Dernière danse », qui mettra en scène un orchestre de 31 musiciens et qui est annoncée comme l’ultime sortie de Michel Sardou.

FOOTBALL : EPERNAY - MULHOUSE

COMPLET

À 20 h, au Millesium d'Epernay. MERCREDI 17 ET JEUDI 18 JANV IER « CABARET DE L’AILLEURS » LE SALMANAZAR

Estelle Meyer offre un univers musical généreux et décalé, entre la chaman et la poétesse rock. Avec le clarinettiste Denis Colin, musicien de jazz en résidence depuis plusieurs saisons au Salmanazar, ils créent ici une œuvre originale, à laquelle s'ajoute le talent du contrebassiste Claude Tchamit-

L’équipe de football du Racing club Epernay Champagne reçoit le Mulhouse FC dans le cadre du championnat de National 3. À 18 h, au stade Paul-Chandon, allée de Cumières. DU VENDREDI 19 AU DIMANCHE 21 J ANVIER MA MAISON, MES PROJETS - LE MILLESIUM

Ce nouveau salon Ma maison, mes projets propose d’échanger, de s’informer et de réaliser tous les projets relatifs à la construction, l’aménagement et la rénovation au sein d’un même lieu. De 10 h à 19 h, au Millesium d’Epernay. Tarif : 4 €, gratuit pour les moins de 12 ans. Infos : mamaison-mesprojets.fr.


16

Du 12 au 18 janvier 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Sorties

Cirque éducatif - Reims

« Les gens du cirque possèdent de grandes qualités humaines » Depuis 1982, le cirque éducatif prend ses quartiers à Reims pour un mois de spectacle mêlant clowns, acrobates et ménagerie. Hugues Hotier, son fondateur et Monsieur Loyal, évoquent cette aventure extraordinaire qui émerveille petits et grands depuis plus de 35 ans. Comment est né le cirque éducatif ? A l'origine, en 1975, il s'agissait de sauvegarder le cirque en dur de Douai qui était alors menacé de démolition. Avec mon épouse, nous avons donc mis sur pied un spectacle de cirque qui a attiré 9 000 spectateurs. C'était inespéré et ça ne devait être qu'une fois. L'idée de créer un cirque éducatif est venue en fait peu après. Après les tous premiers spectacles donnés en 1976, des enseignants sont venus me voir pour me dire qu'il serait bien de monter un projet autour du cirque à destination des enfants en classe. Le cirque éducatif était lancé. Comment a-t-il atterri à Reims ? Pour pérenniser le projet, il fallait augmenter le nombre de représentations. Sachant qu'il y

Hugues Hotier a choisi Charlie-Chaplin comme fil rouge de cette 37e édition. © l'Hebdo du Vendredi

avait aussi à Reims un cirque en dur, j'ai alors écrit au maire de l'époque (Jean Taittinger) afin de lui proposer le spectacle. Il ne m'a jamais répondu. C'est finalement en 1980, sous la mandature suivante, qu'une adjointe de Claude Lamblin, Claudie Reb, a retrouvé ma lettre et m'a approché. En 1981, un protocole était signé avec la ville de Reims et dès l'année suivante le spectacle s'est installé. Qu'est-ce qui vous anime depuis plus de 40 ans ? La passion tout d'abord du spectacle avec cette envie de se confronter au public. Il faut être un peu gonflé tout de même. Cette passion, c'est aussi celle partagée avec les gens, tant dans le Nord, à Sin-le-Noble, qu'à Reims. Au fil des années, il s'est créé une relation de confiance et d'empathie avec le public. Ce matin même, alors que j'allais chercher du pain, quelqu'un que je ne connaissais pas du tout m'a arrêté dans la rue juste pour me serrer la main et me remercier. Cette confiance, qui est quelque chose de très important à mes yeux, anime aussi mes relations avec les artistes auxquels je demande parfois d'adapter leur numéro pour ne pas heurter le public, dont la majorité est composée d'enfants (20 000 sur les plus de 30 000 spectateurs à Reims). C'est une question de confiance avec les enseignants et les parents. Et puis, ce n'est pas trop difficile, car les gens du cirque possèdent de grandes qualités humaines. Et quelle est votre recette pour durer ? Le défi permanent de se renouveler et le plaisir de retrouver les artistes et le public. Pour moi, il y a deux sortes de cirque : le classique et le contemporain. Dans ce dernier, le côté intellectuel est plus important et l'émotion est au second plan par rapport au message. Le classique, comme le cirque éducatif, a le défaut contraire. Il juxtapose des numéros avec pour fondement la prouesse artistique. Pour se renouveler, sans dénaturer le spectacle, je choisis chaque année un thème. Cette année, nous rendons donc hommage à Charlie-Chaplin. Plusieurs numéros illustreront directement ou à travers de brefs clins d’œil cet immense artiste et son œuvre.

Pourquoi avoir choisi Charlie-Chaplin ? Parce que c'est un personnage de cirque ! Il a d'ailleurs fait un film sur ce thème, Circus, dans lequel il y a une scène extraordinaire où il s'enferme, sans le faire exprès, dans la cage aux lions. Vous êtes à Reims aujourd'hui, puis vous serez à Sin-le-Noble. Pourquoi ne présentez-vous pas votre spectacle dans une autre ville ? Dans les années 90, nous avons tenté de poser nos valises à Calais. Il y a eu une tempête et nous n'avons pas pu faire rentrer le public sous le chapiteau. Ça nous a guéris. D'ailleurs, un ami aurait bien aimé aussi nous faire venir à Casablanca, mais nous n'avons pas osé à cause du risque financier. Nous sommes une association et nous devons faire attention. Hormis les artistes, toutes les personnes travaillant sur ce spectacle sont des bénévoles, y compris ma femme, qui s'occupe du côté administratif, et moi-même. Pour monter ce spectacle, il faut des partenaires solides, ce que les villes de Reims et de Sin-le-Noble sont aujourd'hui.

Propos recueillis par Julien Debant

Les formidables Rossyann (France), lauréats du festival de Monte-Carlo, sont des fidèles du cirque éducatif. © Cirque éducatif

Dix représentations tout public

La 37e édition du cirque éducatif, dédiée à Charlie Chaplin, se tient du 12 au 28 janvier, au Cirque de Reims (95, boulevard du Général-Leclerc). Douze numéros y sont présentés, avec en ouverture Alan Di Lello qui interpréte Charlot, accompagné de toute la troupe, dans une évocation de la scène du restaurant du film Les Temps Modernes et sa chanson Charabia. En plus des nombreuses représentations scolaires, dix séances sont tout public : sam 13 (15 h), dim 14 (14 h et 16 h 30), sam 20 (15 h), dim 21 (16 h 30), mer 24 (16 h 30), sam 27 janvier (15 h) et dim 28 (14 h et 16 h 30). Les prix des billets sont de 6 ou 8 € pour un enfant et de 12 ou 17 € pour un adulte. Les réservations se font auprès de l'association Reims en Fêtes par courrier (95, boulevard du Général-Leclerc) ou au guichet du cirque les mardis, jeudis et vendredis de 8 h 30 à 11 h 30 et de 13 h 30 à 17 h, et les mercredis de 9 h à 11 h 30 et de 13 h 30 à 18 h 30, et une heure avant chaque représentation. Renseignements : 03 26 82 45 66 ou www.reims-fetes.com


17

Sorties

Du 12 au 18 janvier 2018

>> www.lhebdoduvendredi. c o m

Festival de magie - Châlons

Cinq jours pour créer l'illusion L'an passé, la Comète et le Centre national des arts du cirque accueillaient la première édition de l'événement Illusions, un temps fort dédié à la magie nouvelle. Le concept sera de retour mercredi, avec la complicité, entre autres, du cartomancien Mahdi Gilbert et de la musicienne Yael Naim.

tout au long de l'année. « Nous avons la chance d'accompagner plusieurs artistes magiciens, notamment Thierry Collet et Philippe Beau. Ce dernier a créé son spectacle « Magie d’ombres et autres tours » chez nous et il le jouera prochainement à La Villette puis en Chine. Ce sont des partenariats qui s'exportent bien plus loin que Châlons. » Et qui ajoutent évidemment au rayonnement du territoire.

Sonia Legendre

n 2017, le festival Illusions a fédéré environ 2 000 personnes. Et pour sa seconde édition, il promet de jongler joliment entre magie, danse, chanson, théâtre, poésie ou encore cabaret. C'est d'ailleurs le propre de la magie : un art populaire et en constante Yael Naim présentera son spectacle Night Songs évolution, capable de servir des disciplines très en piste du cirque. © Isabelle Chapuis différentes. S'il préfère parler de « temps fort » plutôt que de festival, Philippe Bachman, qui nale en plus. « Le cartomancien Mahdi Gilbert saient le réseau 360, qui réunit plusieurs lieux dirige la Comète, le concède : l'événement a est Canadien et ne s'est encore jamais produit culturels circulaires européens. Elle sera en trouvé un réel écho à Châlons. « Il n'existe pas en France. C'est une véritable référence dans mini-résidence à Châlons pour travailler la de rendez-vous dédié à la magie en France, l'univers de la magie. Il n'a pas de main et s'est création visuelle et sonore du spectacle. Et alors que c'est une discomplètement réappro- puisqu'il s'agit d'un univers onirique, aux froncipline artistique hyper prié l'art de la carto- tières du réel et du rêve, nous l'avons intégré à La magie, de plus en vivante. Beaucoup de mancie. Il fait de son la programmation d'Illusions. » plus présente à Châlons handicap une force et Au-delà d'Illusions, la magie s'avère de plus en gens la pratiquent seuls, certains parents partage son histoire plus ancrée à Châlons. Le Centre national des se lancent avec leurs enfants, etc. Ce temps fort, avec le public. C'est une jolie façon de montrer arts du cirque, par exemple, propose une formac'est aussi un moyen pour le public de se retrou- qu'avec de l'envie et de la conviction, on peut tion dédiée à la magie nouvelle et dispose, dever et d'échanger autour de la magie. » vivre ses rêves. » Autre grande artiste attendue : puis un an maintenant, d'un laboratoire de Cinq jours durant, la scène nationale et le cirque Yael Naim, qui dévoilera sa création « Night recherche et d'innovation inédit en la matière vibreront au rythme des spectacles, ateliers, Songs » dans un écrin circulaire, en piste du (lire par ailleurs). L'artiste Pierre-Marie Lazaprojections ciné et autres surprises program- cirque historique. «  Cette configuration est roo, à découvrir lors de la soirée close-up, inmées pour l'occasion. La dimension internatio- aussi une première. Yael et son équipe connaistervient également auprès des lycéens de Bayen

E

4 Illusions – Du mercredi 17 au dimanche 21 janvier à Châlons (au cirque historique et à la Comète) – Spectacles, ateliers pour enfants et adultes, soirée close-up, projections ciné, etc. Création à 360° de Yael Naim jeudi 18 janvier à 20 h 30 – Spectacle de Mahdi Gilbert mercredi 17 janvier à 20 h 30 et jeudi 18 janvier à 19 h Tarifs : de 0 à 24 euros (avec formules multispectacles) – Programme complet sur www.la-comete.fr

Dirigé par Philippe Bachman, le réseau international 360 fédère les lieux culturels circulaires de Châlons, Londres, Stockholm, Elbeuf, Luxembourg ou encore Montréal autour de réflexions et de projets artistiques inédits. Plusieurs artistes tels que le metteur en scène Robert Lepage, le chorégraphe Akram Khan, et plus récemment, la musicienne et compositrice Yael Naim ont ainsi reçu une carte blanche pour imaginer de nouvelles créations à 360°. A l'occasion d'Illusions, les responsables de ces lieux se retrouveront à Châlons pour évoquer les projets à venir, notamment la publication d'un ouvrage dédié.

Le réseau 360 réuni à Châlons

Formation et innovation

Le Cnac, une référence dans l'univers de la magie nouvelle

es discussions se poursuivent avec l'Université Reims Champagne-Ardenne (Urca) pour mettre en place un Diplôme universitaire en magie nouvelle à Châlons, mais depuis une douzaine d'années déjà, le Centre national des arts du cirque (Cnac) propose deux formations professionnelles autour de l'écriture et de la création magique. L'une de ces sessions se tiendra pendant le festival Illusions et permettra aux participants de voir quelques pépites artistiques pendant leur séjour. « Nous accueillons chaque année entre 20 et 30 stagiaires de toute la France et de l'étranger, détaille Barbara Appert-Raulin, responsable de la Formation tout au long de la vie au Cnac. Des circassiens, mais aussi des marionnettistes, des musiciens ou des scénographes. Certains veulent travailler la lévitation, d'autres sont plutôt intéressés par le mentalisme. On s'adapte aux projets de chacun. C'est d'ailleurs cette diversité des profils et des horizons qui fait la richesse de la formation. Ce cursus a beaucoup évolué, notamment grâce à la boîte noire qui offre plus de possibilités en termes d'expérimenta-

L

tion et de pratique. » Inauguré l'an passé, ce dispositif unique en son genre s'impose comme un véritable outil au service de la recherche et de l'innovation. Et il accueille régulièrement des artistes du monde entier qui souhaitent intégrer la magie nouvelle à leurs créations. Derniers en date : plusieurs acteurs de la Comédie Française. « Ils sont venus se former à Châlons pour le nouveau spectacle que nous mettons en scène avec Valentine Losseau, dixit Raphaël Navarro, co-directeur de ladite formation et référent de la boîte noire. Voir un acteur comme Christian Hecq découvrir la lévitation et la façon dont le théâtre et la magie peuvent se rencontrer, c'était formidable. D'autres compagnies ont été accueillies en résidence pour explorer les techniques de vol humain, d'apparition et de disparition, d’hologrammes, etc. » Car la magie ouvre des portes nouvelles dans bien des domaines. « La chorégraphe belge Michèle Anne De Mey et le cinéaste Jaco Van Dormael sont eux aussi venus sur place pour leur prochain spectacle, Amor. Et nous aurons encore de très belles collaborations à venir, notamment

La boîte noire, un dispositif innovant installé depuis un an au Cnac. © l'Hebdo du Vendredi

avec des grands noms de la scène humoristique, de la danse et de la musique. » Parmi les challenges à relever cette année : des recherches poussées sur l'illusion sonore et sur

le pepper's ghost, une technique proche de l'hologramme.

S.L


18

Du 12 au 18 janvier 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Sorties

BD indépendante

La revue marnaise Egoscopic sélectionnée par le festival d'Angoulême

Expositions J USQU'AU SAMEDI 13 J ANVIER « ESPRIT DE CHAMPAGNE » DE VÉRONIQUE MONTANÉ

La photographe Véronique Montané propose de découvrir plus de 100 portraits des partenaires de l'office de tourisme d'Epernay, des femmes et des hommes passionnés dans leur environnement professionnel. Du lundi au samedi, de 9 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h 30, à l'office de tourisme d'Epernay, 7, avenue de Champagne. Entrée libre. Infos : www.veroniquemontane.com et 07 68 85 15 71. DU JEUDI 18 JANVIER AU SAMEDI 24 FÉV RIER « POINT DE VUE » DE PEI-LIN CHENG - MÉDIATHÈQUE CENTRE-VILLE

Parmi les créateurs d'Egoscopic : l'auteur et illustrateur troyen David Foissard. © l'Hebdo du Vendredi

é en 2012, Egoscopic réunit les auteurs et les dessinateurs BD indépendants d'ici comme d'ailleurs. Châlons, Paris, Lyon, Québec, Belgique ou encore Etats-Unis. Et le 12e numéro, paru fin novembre, regorge de bulles de vie et d'univers graphiques différents. Certains artistes ont choisi d'y aborder des souvenirs d'enfance, d'autres illustrent par le texte et l'image les maux de notre société. Cette année, le festival international d'Angoulême a sélectionné ladite revue pour le prix de la meilleure BD alternative. Une première pour le collectif, dont quelques membres se rendront à Angoulême fin janvier pour, peut-être, obtenir le précieux sésame.

N

Sonia Legendre

Artiste plasticienne diplômée de l’Institut national des arts de Taïwan et de l’école régionale des Beaux-arts de Dunkerque, Pei-Lin Cheng expose ses créations qui reflètent son univers chamarré et diversifié. Du mardi au samedi, à la médiathèque Centre-ville d’Epernay, 1, rue du ProfesseurLangevin. Entrée libre. Infos : www.peilincheng.com.

DU VENDREDI 19 J ANVIER AU SAMEDI 24 FÉVRIER « BRODEUSE D’IMAGES » D'ISE - MÉDIATHÈQUE DANIEL-RONDEAU

Isabelle Cellier est une brodeuse de l’imaginaire. Elle coupe, assemble et fixe… Ses tissus subissent mille coups d’aiguilles afin de faire surgir des créatures mystérieuses. Du mardi au samedi, à la médiathèque Daniel-Rondeau d'Épernay, 4, rue GabrielFauré. Entrée libre. Infos : www.marque-ise.com. JUS QU'AU DIMANCHE 4 MARS « CHAMPAGNE ET GUERRES, LA MARNE AU CŒUR DE LA TOURMENTE » - AŸ

Une grande exposition à la Cité du champagne Collet-Cogevi propose de découvrir d'autres facettes de l'histoire de la Marne, à travers la vie de ses habitants durant les deux guerres mondiales. Du mardi au dimanche, à la Cité du champagne Collet-Cogevi, 14, boulevard Pasteur à Aÿ. Tarifs : 5 à 12 €. Renseignements : 03 26 55 98 88 et www.citeduchampagnecolletcogevi.com

Cinéma LE PALACE 33, boulevard de la Motte - Épernay - 03 26 51 82 42 Du 12 au 16 janvier 2018 FERDINAND Ven : 18H Sam : 14H30 - 20H Dim : 11H - 15H Lun : 18H Mar : 18H PADDINGTON 2 Ven : 18H Sam : 14H30 - 17H Dim : 11H - 15H

Chiner REIMS - MARCHÉ AUX LIVRES

SAMEDI 13 JANVIER

8h30-18h - Halles du Boulingrin, rue de Mars

STAR WARS LES DERNIERS JEDI Ven : 14H30 - 21H Sam : 17H - 22H15 Dim : 17H15 - 20H Lun :

14H30 - 20H30 Mar : 14H30 - 20H30 COCO Ven : 18H Sam : 14H30 - 17H Dim : 11H - 15H

REIMS - VIDE-MAISON

9h-12h et 14h-18h - 43, rue Clémence Fouriaux

REIMS - VIDE-MAISON

9h-12h et 14h-18h - 43, rue Clémence Fouriaux DIMANCHE 14 JANVIER

NORMANDIE NUE Ven : 14H30 - 18H - 21H Sam : 14H30 - 17H - 20H - 22H30 Dim : 11H - 15H 17H30 - 20H Lun : 14H30 - 18H - 20H30 Mar : 14H30 - 18H - 20H30 TOUT L’ARGENT DU MONDE Ven : 14H30 - 21H(VO) Sam : 14H30 - 20H Dim : 11H - 15H(VO) 17H30 Lun : 18H - 20H30(VO) Mar : 14H30(VO) - 20H30

DORMANS - BOURSE AUX VÊTEMENTS & PUÉRICULTURE

9h-17h - Salle des fêtes

LES HEURES SOMBRES Ven : 14H30(VO) - 18H - 21H Sam : 14H30 - 17H - 20H - 22H30(VO) Dim : 11H - 15H - 17H30 - 20H(VO) Lun : 14H30 - 18H(VO) - 20H30 Mar : 14H30 - 18H - 20H30(VO)

FISMES - 17E RENCONTRE DES COLLECTIONNEURS

BURN OUT Ven : 14H30 - 21H Sam : 20H - 22H30 Dim : 17H30 - 20H Lun : 14H30 - 18H - 20H30 Mar : 14H30 - 18H - 20H30

9h-17h - Centre d'animation, 12, rue Camille Rigaux

LE GRAND JEU Ven : 18H Sam : 17H - 22H30 Dim : 20H Lun : 14H30 Mar : 18H LES-ESSARTS-LE-VICOMTE - BOURSE AUX JOUETS

JUMANJI Ven : 14H30 - 21H Sam : 20H - 22H30 Dim : 17H30 - 20H Lun : 14H30 - 18H - 20H30 Mar : 14H30 - 18H - 20H30

9h-17h - Salle communale, rue de Bouchy

EN BREF

Vente spéciale !

Conférence à Aÿ : « La reconstruction au lendemain de la Grande Guerre »

Blanc et linge ancien Le Samedi 13 janvier FRIPE Emmaüs 17, rue Gutenberg - REIMS 9h à 18h non-stop

www.fripe -emm

aus.com

fripeemmaus

nt à l’insertion Vos achats aide

La Cité du champagne à Aÿ organise une conférence sur « La reconstruction au lendemain de la Première Guerre mondiale », animée par Stéphane Bedhome, docteur en histoire et fondateur du musée de Vassogne, dans l'Aisne. Mercredi 17 janvier à 18 h 30, au musée des métiers du champagne, boulevard du Nord à Aÿ. Accès libre. Réservation obligatoire : 03 26 55 98 88 et cite@champagne-collet.com

Soirée déguisée à la bibliothèque de Oiry La bibliothèque de Oiry participera à la deuxième Nuit de la lecture, événement national organisé le samedi 20 janvier. Elle proposera aux usagers de venir costumés à la bibliothèque, entre 17 h et 20 h, afin de reproduire les tableaux de peintres célèbres et de prendre quelques photos. Les participants seront récompensés par une surprise. A l’issue de cette animation, un verre de l’amitié sera servi aux participants.


19

Du 12 au 18 janvier 2018 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Loisirs

L’horoscope

MĂŠtĂŠo

BÉLIER du 21.03 au 20.04

BALANCE du 23.09 au 22.10

Votre ĂŠnergie oscillera au rythme de Mars, qui devrait vous dĂŠlivrer une vitalitĂŠ dĂŠbordante. Vous devrez apprendre Ă mieux calibrer votre tempĂŠrament pour ne pas ĂŞtre au taquet tout le temps.

Votre semaine s’annonce pleine d’initiative, d’opportunitÊ et riche en sensation forte. Quoi qu’il arrive, c'est le moment de faire preuve d’audace, d’oser et de ne surtout pas vous isoler.

TAUREAU du 21.04 au 20.05

SCORPION du 23.10 au 22.11

Aujourd’hui, ne vous dÊcouragez surtout pas si vous avez l'impression que la situation vous Êchappe notamment dans le travail ou votre vie affective. Prenez les ÊvÊnements avec beaucoup de recul.

Vous dÊbutez la semaine dans une forme olympique, avec par moment, une surdose d’Ênergie. Il faudra canaliser ce surplus et le rendre constructif, sous peine d’être irritable et excitable.

GÉMEAUX du 21.05 au 21.06 Cette semaine, vos revenus devraient être en hausse. Vous devriez profiter des opportunitÊs qui se prÊsenteront pour thÊsauriser et faire fructifier les avoirs que les astres vous proposeront.

CANCER du 22.06 au 22.07 Aujourd’hui, vous serez sur tous les fronts. Le travail que vous entreprenez sera semblable à un vaste chantier dans lequel il faudra rÊflÊchir, concevoir, structurer, mais Êgalement savoir dÊlÊguer.

LION du 23.07 au 22.08 Vous chercherez à occuper le devant de la scène en vous distinguant hors des sentiers battus habituels. Et vous surprendrez là oÚ on ne vous attendra pas forcÊment. A vos risques et pÊrils.

VIERGE du 23.08 au 22.09 Toujours en quĂŞte d'un idĂŠal, vous aurez pourtant compris que le vĂ´tre c'est avant tout d'aimer et saurez alors composer avec les imperfections de l'autre qui ne sont souvent qu'un miroir des vĂ´tres !

SAGITTAIRE du 23.11 au 22. 12 La pÊriode s’avÊrera une semaine porte bonheur. Vous serez en pleine confiance et mettrez aux oubliettes les frustrations nourries depuis longtemps. Grace à Jupiter, vous aurez le vent en poupe.

CAPRICORNE du 23.12 au 20.01 Une pÊriode d'Êpanouissement et de bien-être s’ouvre à vous. Votre ciel relationnel retrouvera des couleurs, ce qui vous permettra d’attirer plus de sympathie et de gagner en popularitÊ.

VERSEAU du 21.01 au 19.02 Ami (e) Verseau, laissez-vous tenter par l’innovation, les dÊsirs d’Êvasion et de libertÊ qui vous rÊussiront plutôt très bien, tant sur le plan personnel que pour votre avancement professionnel.

POISSON du 20.02 au 20.03 La semaine sera propice à la prise de dÊcision sur le plan familial pour les natifs ayant en charge l’Êducation d’enfants, la responsabilitÊ de personnes plus âgÊes. Laissez-leur plus d’autonomie.

BenoĂŽt Melvhille

Vendredi

Samedi

5° 6°

1° 4°

Dimanche

-1° 8°

Lundi

2° 6°

QualitÊ de l’air Vendredi

Samedi

Dimanche

Bonne

Bonne

Bonne

La CLCV vous informe

   

En 2016, le tri a permis en France de recycler plus de 3 millions de tonnes d’emballages, ce qui a permis d’Êviter l’Êmission de 2,1 millions de tonnes de C02. C’est l’Êquivalent d’un million de voitures en moins sur les routes pour une annÊe. Le recyclage permet d’Êviter les rejets de gaz à effet de serre issus de la transformation des ressources naturelles en matières premières. Les emballages recyclÊs ne sont pas incinÊrÊs ou mis en dÊcharge mais servent à fabriquer de nouveaux produits, emballages ou objets. En rÊutilisant la matière qui sert à produire les emballages ou le verre, on Êconomise des ressources naturelles, comme le pÊtrole, la bauxite ou la silice et des quantitÊs importantes d’Ênergie et d’eau pour extraire ces ressources naturelles et les transformer en matière première. Si vous avez des hÊsitations sur les consignes de tri, vous pouvez consulter l’application gratuite  Guide du tri  ou le site www.consignesdetri.fr CLCV de la Marne – Reims - Contact : 03 26 05 03 88 ou clcv-marne.over-blog.com


L'Hebdo du Vendredi Épernay 429  

Édition du 12 au 18 janvier 2018

L'Hebdo du Vendredi Épernay 429  

Édition du 12 au 18 janvier 2018