Page 1

REIMS CITÉ DE L’AUTOMOBILE CROIX BLANDIN

du

RN44 Zac Saint Martin sur le Pré Châlons-en-Champagne

ZA DES BAS JARDINS 51530 DIZY EPERNAY

A U Q U OT I D I E N S U R w w w. l h e b d o d u v e n d r e d i . c o m ÉDITION

ÉPERNAY n ° 4 1 5 d u 2 2 a u 2 8 s e p t e m b r e 2 0 1 7

Quel avenir pour le Jard ?

PORTRAIT

Persécuté en Guinée, il trouve refuge à Epernay p. 9 INTERNET

La fibre dans 25 communes du bassin d'Epernay d'ici 2020 p. 12 FOOTBALL

Le Stade de Reims, un leader d'attaque p. 17

SPECTACLES

Nouvelle saison prometteuse pour la MJC d'Aÿ p. 18 Le réaménagement de l'esplanade Charles-de-Gaulle ne laisse pas les Sparnaciens indifférents. Les forains et certains habitants ne veulent pas voir la fête foraine déménager pour faire place au ballon captif, un projet entériné, et aux hôtels, dont la construction pourrait démarrer l'an prochain. p. 4

Cette semaine, le dossier notaires

PEUGEOT EPERNAY et son réseau d’agents

p. 13 à 15

75 av. A.A. Thévenet - 51530 MAGENTA - 03 26 51 50 50 - www.riester.fr


2

Du 22 au 28 septembre 2017 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Humeurs @C03< p;7 :7 3 ;/<C

$6 '6 1¸ 3AB :/ 4/;7 ::3 L'universitÊ de Reims, terre d'asile

Lâ&#x20AC;&#x2122;info nâ&#x20AC;&#x2122;a ĂŠchappĂŠ Ă aucun Marnais. Dimanche après-midi, une quarantaine de personnes, dont 15 enfants, ont quittĂŠ le campement sauvage installĂŠ depuis plusieurs mois au parc Saint-John-Perse pour planter une poignĂŠe de tentes sur la pelouse du campus universitaire Croix-Rouge. Le prĂŠsident de lâ&#x20AC;&#x2122;UniversitĂŠ Reims Champagne-Ardenne nâ&#x20AC;&#x2122;a eu dâ&#x20AC;&#x2122;autre choix que de fermer lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠtablissement et dâ&#x20AC;&#x2122;intimer lâ&#x20AC;&#x2122;ordre aux quelque 8 000 ĂŠtudiants de rester chez eux. Devant le battage mĂŠdiatique - le sujet a ĂŠtĂŠ repris dans tous les mĂŠdias locaux, nationaux, internationaux et, comme toujours, par la fachosphère - et après lâ&#x20AC;&#x2122;organisation dâ&#x20AC;&#x2122;une manifestation de soutien, une solution dâ&#x20AC;&#x2122;urgence a rapidement ĂŠtĂŠ trouvĂŠe pour ces malheureux. En trois jours, la PrĂŠfecture a rĂŠussi Ă  reloger ces femmes, ces enfants et ces hommes dans des hĂ´tels et dans des foyers de lâ&#x20AC;&#x2122;ArmĂŠe du Salut, au moins temporairement. Du cĂ´tĂŠ des pouvoirs publics, on craint que pareille pĂŠripĂŠtie se reproduise, alors que le dispositif d'hĂŠbergement de la Marne est saturĂŠ malgrĂŠ une hausse, chaque annĂŠe, de ses capacitĂŠs. Cette situation pourrait faire jurisprudence car ce sont bien ces mĂŞmes familles qui survivaient depuis de nombreux mois du cĂ´tĂŠ de lâ&#x20AC;&#x2122;avenue du GĂŠnĂŠral-Eisenhower et du parc Saint-John-Perse, sans que leur situation nâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠmeuve les autoritĂŠs. Il aura fallu qu'ils s'exposent Ă  la vue de tous pour voir leur sort ĂŠvoluer. L'universitĂŠ ouvre bien des portes.

Atmo Grand Est s'envoie en l'air

Mercredi 21 septembre, c'ĂŠtait la JournĂŠe Nationale de la QualitĂŠ de lâ&#x20AC;&#x2122;Air, un ĂŠvĂŠnement quasi passĂŠ inaperçu car cela fait plusieurs semaines qu'il n'y a pas eu de pic de pollution. Enfin pas tout Ă fait, car peut-ĂŞtre l'avezvous vu , mais pour l'occasion, Atmo Grand Est avait sorti sa montgolfière ! Il s'agissait du 13e vol pour le ballon de l'agence de surveillance de la qualitĂŠ de l'air dans la rĂŠgion qui a survolĂŠ l'agglomĂŠration rĂŠmoise. Un voyage sans accro dans un ciel parfaitement bleu qui ne doit pas faire oublier pour autant que la pollution de l'air est responsable en France de plus de 40 000 morts tandis que son impact sur l'ĂŠconomie est ĂŠvaluĂŠ Ă  près de 100 milliards d'euros.

Retrouvez-nous au quotidien sur

www.lhebdoduvendredi.com Lâ&#x20AC;&#x2122;hebdo du vendredi TĂŠl. 03 26 36 50 13 E-mails : RĂŠdaction : redaction@lhebdoduvendredi.com PublicitĂŠ : publicite@lhebdoduvendredi.com Newsletter : newsletter@lhebdoduvendredi.com Directeur de la publication : FrĂŠdĂŠric Becquet (fb@lhebdoduvendredi.com) Edition Reims : Julien Debant, chef des ĂŠditions (julien.debant@lhebdoduvendredi.com) Edition Châlons : Sonia Legendre (sonia.legendre@lhebdoduvendredi.com) Edition Epernay : Simon Ksiazenicki (simon.ksia@lhebdoduvendredi.com) Service commercial : Emilie Fressancourt (emilie.fressancourt@lhebdoduvendredi.com) Fanny Chrapkiewicz (fanny@lhebdoduvendredi.com) Responsable diffusion : Alexandre Percheron (distribution@lhebdoduvendredi.com) Administration : Martine Bizzarri - Infographiste : Anne RogĂŠ Parution le vendredi matin - ImprimĂŠ par lâ&#x20AC;&#x2122;imprimerie de Lâ&#x20AC;&#x2122;Union

Mercredi 27 septembre, de 10 h Ă 17 h au stade Auguste Delaune, les RĂŠmois sont invitĂŠs Ă  dĂŠcouvrir le trophĂŠe de la Coupe du Monde FĂŠminine et Ă  participer Ă  de nombreuses animations toute la journĂŠe. Des animations sportives, ludiques et gratuites qui permettront au public de se confronter aux professionnelles du football sur le parvis du stade. Gratuit.

Deux ĂŠtudiants de l'IUT de Reims primĂŠs

Nina Milesi et MĂŠri Goujon, ĂŠtudiants de la Licence professionnel Conception, Design Industriel et Emballage de lâ&#x20AC;&#x2122;IUT RCC, ont ĂŠtĂŠ primĂŠs lors du concours Bruni Glass Design Award. C'est la 3e participation de l'ĂŠtablissement universitaire Ă ce concours international de conception de nouveaux emballages en verre pour usage alimentaire. Nina Milesi a obtenu le 2e prix dans la catĂŠgorie ÂŤ Huile et vinaigre Âť et MĂŠri Goujon celui du prix spĂŠcial qui est remis Ă  un projet qui nâ&#x20AC;&#x2122;a pas ĂŠtĂŠ sĂŠlectionnĂŠ comme finaliste pour sa complexitĂŠ et exclusivitĂŠ de prĂŠsentation.

Norbert Commis d'Office recherche Un cinĂŠaste hongrois prĂŠsidera le jury de War on Screen des candidats

Simon Ksiazenicki

ĂŠditĂŠ par la SARL BMDR Editions Journal hebdomadaire gratuit dâ&#x20AC;&#x2122;information locale Siège social : 195, rue du Barbâtre Ă Reims

Le trophĂŠe de la Coupe du Monde FĂŠminine Ă Reims

Si un de vos proches est persuadĂŠ de cuisiner un plat mieux que personne mais que vous ne supportez plus d'en manger ou que vous voulez en finir avec les quiches brĂťlĂŠes et les invitations ratĂŠes, Norbert vient Ă la rescousse... Alors inscrivez votre ami en secret Ă  l'ĂŠmission Norbert Commis d'Office, diffusĂŠe sur M6, en envoyant un mail avec vos coordonnĂŠes Ă  norbertcommis@gmail.com

La Comète dĂŠvoile peu Ă peu les noms des personnalitĂŠs qui composeront le jury officiel du festival War on Screen 2017. A l'heure oĂš nous rĂŠdigeons cet article, deux membres sont annoncĂŠs : le cinĂŠaste hongrois IstvĂĄn SzabĂł, prĂŠsident dudit jury cette annĂŠe, Ă  qui l'on doit notamment le film Mephisto sorti en 1981 et oscarisĂŠ, ainsi que le rĂŠalisateur Christian Volckman, connu pour le long-mĂŠtrage d'animation Renaissance et pour ses talents de peintre. Il prĂŠsentera d'ailleurs une exposition interactive basĂŠe sur la technique du time-lapse : une vidĂŠo en vitesse accĂŠlĂŠrĂŠe permettant de revoir de A Ă  Z l'ĂŠlaboration de ses Ĺ&#x201C;uvres. La cĂŠrĂŠmonie d'ouverture se tiendra le mercredi 4 octobre Ă  partir de 18 h 30, avec la projection en avant-première du film Au-revoir lĂ  haut, rĂŠalisĂŠ par Albert Dupontel, le parrain du festival. Sa prĂŠsence n'est ni infirmĂŠe ni confirmĂŠe pour l'instant.

1 4 Ă&#x2C6;ME

Ă&#x2030;DITION

v vendredi endr edi

mardi

17 20 AU U

OCTOBRE OCT OBRE 2017

www.viteff.com ww.viteff.com

E Epernay perna y -

LE MILLESIUM

-

ŠLogo : CochetConcept - CrÊation graphique : CCI MARNE

Ă&#x2030;DITO


4

Du 22 au 28 septembre 2017 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

À la une

Aménagement

L'esplanade Charles-de-Gaulle au cœur des préoccupations Alors que les forains s'opposent majoritairement à déménager la fête foraine au Millesium à la rentrée 2018, des projets sont déjà en cours afin de réaménager l'esplanade Charles-de-Gaulle. Les débats seront houleux.

ela fait de nombreuses années que la question du réaménagement de l'esplanade Charles-de-Gaulle se pose, elle qui accueille notamment, deux fois par an, la fête foraine. Dans cette optique, le parking sous-terrain du centre-ville a été réaménagé, offrant ainsi 656 places de stationnement, afin de désengorger le Jard. A l'avenir, la vocation de l'esplanade devrait être de moins en moins tournée vers automobile. Une étude de reconfiguration de cet espace a ainsi été commandée et les résultats sont attendus dans les prochaines semaines. Plusieurs projets sont pourtant déjà en cours.

C

C’est le projet phare de la majorité municipale pour l’année à venir. Vivement contesté par l’opposition de gauche (voir page 5), ce projet a été dévoilé lors des vœux du maire, en janvier dernier, puis soumis au vote des élus il y a quelques semaines, après d’âpres discussions. Tous les membres de l’opposition ont regretté, à ce moment-là, de ne pas avoir été consultés en amont sur la question du réaménagement du Jard, qu’il juge cruciale. Toujours est-il que le projet a été entériné et, sauf catastrophe, un ballon captif survolera bien Epernay en 2018. Une société d’économie mixte locale (SEML) a été créée, regroupant les capitaux de la Ville (108 000 €), de l’Agglomération (5 000 €), de l’office de tourisme (5 000 €) et des entreprises privées locales Le Progrès, Mart’Invest et Do-

Le ballon captif

L'esplanade Charles-de-Gaulle a accueilli la caravane du Tour de France, en 2012. © l'Hebdo du Vendredi

quet Sofid (5 000 € chacune). La SEML Ballon captif sera ensuite chargée de faire l’acquisition de l’engin (environ 1 M€) et d’assurer l’exploitation du site, qui devrait proposer des boutiques de souvenirs, de location de vélos et de petite restauration, ainsi que le départ du petit train touristique. Le seuil de rentabilité a été fixé à 60 000 visiteurs par an. « Il faudrait qu’un touriste sur huit qui visite l’avenue de Champagne monte à bord du ballon captif, calcule le maire UDI Franck Leroy, confiant. Les locaux seront les premiers à vouloir l’essayer. » Cette nouvelle installation nécessitera d’aménager un espace de 3 600 m2, bordé de gazon, sur l’esplanade Charles-de-Gaulle, à l’angle des

rues Jean-Chandon-Moët et Edouard-Fleuri- notamment, d'un coût d’installation élevé court. Le maire entend bien ramener la végéta- (1 200 € contre 850 € pour 6 semaines à tion sur le Jard, au détriment du béton. Il rêve Reims). Pour Laurent Horneck, secrétaire « d’un parc paysager de l’association Défense et Les forains opposés comme le parc du Champorganisation des fêtes fode-Mars à Paris, au pied raines de Champagne-Arà un déménagement de l’avenue de Chamdenne (DOFFCA), comme au Millesium pagne ». La suppression pour de nombreux autres, d’un tiers des places de déménager au Millesium à parking pourrait être compensée par la création partir de la rentrée 2018 est impensable. « Ce sera la mort de la fête foraine, prophétise Laud’un parking sous-terrain. rent Horneck. Aujourd'hui, nous bénéficions du passage des lycéens et des collégiens en seDeux hôtels rue des Archers Autre projet qui vise à accroître l’attractivité maine. Les gens ne viendront pas jusqu’au Mild’Epernay et du Jard: la construction de deux lesium et s’il pleut, on ne pourra même pas hôtels à la place du palais de justice inoccupé, travailler là-bas. » Une réunion a eu lieu entre rue des Archers. Les bâtiments, propriétés de la Franck Leroy et certains membres de l’associaVille et du Département, pourraient être vendus tion, qui n’a pas vraiment contenté les forains. « Il y a eu beaucoup de « si » et pas de proà un grand groupe qui transférerait ensuite la messes concrètes... ». Le maire défend son gestion du complexe à un investisseur. Le projet point de vue : « Déménager la fête foraine est est estimé à 15 M€ et devrait créer une cindevenue une nécessité. Le Jard est amené à évoquantaine d’emplois. Franck Leroy assure que de nombreux investisseurs, « qui ne seraient luer et il est logique que le Millesium accueille pas venus il y a 8 ou 10 ans », ont contacté la la fête foraine. Il y aura un grand parking facile Ville. Rien n’a encore été signé - «  la seule d’accès, des navettes gratuites pour amortir le chose de sûre, c’est le ballon captif », indique choc et on pourra faire revenir de plus gros méle premier édile - « mais le projet est en très tiers forains qui font se déplacer les gens. D’aubonne voie », selon une source proche du dos- tant que plus de 50 % des visiteurs de la fête sier. Il n’est pas impossible que le dossier évo- foraine viennent de l’extérieur d’Epernay. » Les lue au moment où l’étude sur la reconfiguration forains ont lancé une consultation auprès du public afin de faire entendre leurs doléances. du Jard sera publiée. L’aménagement du Jard ne fera pas que des heureux. Tous ces bouleversements auront des conséquences pour les forains, qui prennent leurs quartiers, à la rentrée scolaire puis lors du 14 Juillet, sur l’esplanade Charles-de-Gaulle. Eux qui s’estiment déjà en difficulté en raison,

Quid de la fête foraine ?

Le ballon captif survolera le Jard en 2018 et offrira une vue imprenable sur les coteaux et sur la ville. © Aérophile

Simon Ksiazenicki


5

Du 22 au 28 septembre 2017 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Société

Politique locale

La rentrée de l'opposition municipale

Marc Lefèvre (Parti socialiste), William Richard (Epernay avenir), Cindy Demange (Front national), Sébastien Durançois (Epernay d'abord). © l'Hebdo du Vendredi

L'Hebdo du Vendredi a interrogé les élus d'opposition sur les projets qu'ils souhaitent voir débattus, cette année, lors des conseils municipaux.

Marc Lefèvre (Parti socialiste) « Ce qui me préoccupe le plus actuellement, c’est l’aménagement du Jard. La seule concertation réelle que nous avons eue en conseil municipal, ce fut l’année dernière. Et puis, d’un seul coup, nous avons vu apparaître ce projet de ballon captif, qui n’avait jamais été évoqué auparavant, ni en commission, ni en conseil. C’est un projet important, qui va engager entre 1 et 2 M€, et on n’en a parlé ni aux Sparnaciens, ni aux élus. A nous de suivre ce projet avec vigilance car on ne connaît pas le coût du ballon, de l’aménagement, des différentes activités au sol… L’opposition aura un siège au conseil d’administration, nous essayerons d’avoir des réponses à nos questions. Si c’est pour développer le tourisme, j’y serais favorable mais il faut plus d'informations et intégrer tous les acteurs du tourisme. Le projet d’aménagement des friches SNCF est aussi un très gros projet pour l’avenir des Sparnaciens. Je ne manquerai pas de questionner le maire à ce sujet. » William Richard (groupe Epernay avenir) « Je pense qu’il faut aller vers une réelle démocratie participative, or on est dans la caricature. Concernant le projet de ballon captif sur le Jard, par exemple, qui modifie le cœur de ville et engage l’argent des contribuables, il serait tout à fait normal que la population soit consultée mais la décision du maire a été prise sans concertation des Sparnaciens ou des élus. Environ 90 % du coût sera supporté par la Ville, l’Agglo et l’office de tourisme et 10 % par trois sociétés privées, Mart’Invest, Doquet Sofid et Le Progrès, qui sont des copains du maire… Si ça ne fonctionne pas, c’est la Ville qui paiera les dégâts. On va bétonner le Jard avec ce ballon captif et les hôtels qui seront installés en face. On écoute les investisseurs et non

les besoins de la population. On ne doit pas gérer la Ville en fonction des intérêts particuliers mais pour l’intérêt général. » Cindy Demange (Front national) « L'opposition est cantonnée aux sujets de la majorité mais nous avons des propositions à faire. La fête foraine est un sujet qui me tient à coeur. Les retours des Sparnaciens comme des forains sont que personne ne veut ce déménagement au Millesium. Beaucoup assurent que ce sera la mort de la fête foraine. En théorie, c’est une bonne idée mais dans la pratique, ça fera beaucoup de mécontents. Du côté de l'attractivité, il va falloir aussi évoquer les festivités de Noël. Epernay n’a pas de marché de Noël et on est obligé de rediriger les touristes vers Reims et Châlons... Les Vitrines d'Epernay vont mettre en place des animations, ce sera très bien, mais la mairie devraient s’impliquer plus car tous les Sparnaciens le demandent. On doit mettre les moyens de faire quelque chose de beaucoup mieux pour les fêtes de fin d’année des Sparnaciens. » Sébastien Durançois (groupe Epernay d'abord) « Je voudrais un maire à l’écoute des Sparnaciens et plus précisément des commerçants. Ce serait bien d'avoir un adjoint au commerce qui ne soit pas en hibernation et qui soit actif. Le maire et ses adjoints ne sont pas à l'écoute des propositions qui pourraient améliorer l'attractivité du centre-ville. L'attractivité touristique, c'est bien, mais il faut aussi penser aux Sparnaciens qui sont là 365 jours par an. Il faut rencontrer les commerçants et ne pas faire de la dictature en supprimant les commentaires négatifs laissés sur la page Facebook du maire, par exemple… Le centre-ville est composé majoritairement de franchise et il n’y a plus d’indépendants. L’UNESCO a bon dos pour développer certains projets de la municipalité mais on n’écoute pas les administrés. Il y a de l’angoisse voire de la colère. »

Simon Ksiazenicki

de -15

-30

%

Sur l’achat de votre paire d’alliances ! du 5 au 12 octobre 2017


6

Du 22 au 28 septembre 2017 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Société

Environnement

Santé

Des stations de gonflage aux quatre coins d'Epernay

Bientôt une maison de retraite à Dormans

epuis le 18 septembre, les Sparnaciens ont pu voir éclore des stations de gonflage de vélos. Ce nouveau service dédié aux adeptes du cyclisme a été réalisé dans le cadre de l'opération régionale du TEPCV (Territoire à énergie positive pour la croissance verte), lancée par le ministère de l'Environnement en 2014. Il a coûté à la Ville la somme de 7 000 €, dont 30 % ont été subventionnés par l’État. Deux stations sont dès à présent disponibles pour les habitants, devant Bulléo et le marché couvert, tandis que quatre autres sont prévues Gratuites et universelles, ces installations ont été à des endroits stratégiques, dans l'enceinte disséminées dans Epernay. © l'Hebdo du Vendredi et en périphérie d'Epernay : à l'hôtel de ville, aux stades Paul-Chandon et de Belle Noue et aux abords du square situé à proximité du lycée Stéphane-Hessel. Universel, le dispositif combine trois valves de gonflage et permet à tous les usagers de regonfler leur vélo avant de prendre la route. La Ville d'Epernay mise sur « la mobilité durable » et souhaite ainsi renforcer « la pratique du vélo qui devient de plus en plus une coutume » de ses habitants. D'ici la fin de l'année 2017, d'autres initiatives viendront consolider cette résolution. La Ville prévoit l'achat de dix vélos électriques dont cinq seront dédiés aux employés municipaux et les cinq restants voués à la location. « Plus nous donnerons de possibilités aux habitants de se déplacer à vélo, plus cela se produira. C'est un cercle de vertus », conclut Jonathan Rodrigues, adjoint chargé du développement durable.

D

Marie Faupin

EN BREF

Décès brutal de Patrick Le Brun, ancien président du SGV

Le monde du champagne pleure la disparition de Patrick Le Brun, vigneron d’Avize qui fut président du Syndicat général des vignerons (SGV), de 2004 à 2010. L’homme de 55 ans est décédé brutalement lundi 18 septembre, dans un vendangeoir de Mancy. Alors qu’il réparait un engin agricole, le vigneron a vu la benne de celui-ci lui retomber dessus et n’a pas pu être réanimé malgré l’intervention des sapeurs-pompiers d’Epernay. Bien connu du terroir champenois en sa qualité de représentant du vignoble

champenois dans diverses instances nationales, Patrick Le Brun « était un jeune président qui a apporté de nouvelles idées, estime Maxime Toubart, l’actuel président du SGV, avec qui il a collaboré. Il était visionnaire et avait le souhait de défendre l’ensemble des vignerons. Il était à l’écoute de tout le monde et prônait pour que l’esprit champenois perdure et que ses racines ne soient pas oubliées. »

La résidence La Girandière ouvre ses portes

A l’occasion de ses trois années d’existence, la résidence La Girandière organise des journées portes ouvertes, les vendredi 29 et samedi 30 septembre, de 10 h à 18 h. Au programme de ces journées : petit-déjeuner d’accueil, point d’information, visites, déjeuner (17 € sur réservation), jeux et exposition. Le vendredi, à 18 h, un verre de l’amitié célèbrera l’anniversaire de l’établissement. La Girandière, 9, place du 13e Régiment de Génie à Epernay. Infos : 03 65 61 05 20.

ans une semaine, la première pierre de l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) de Dormans sera posée, non loin des terrains de tennis de la commune. Le futur établissement offrira 70 lits, dont deux unités de 14 lits dédiées à la prise en charge des patients souffrant de la maladie d’Alzheimer ou de pathologies apparentées. Il sera également composé de L’établissement d’hébergement pour personnes âgées deux ailes d’hébergement, dépendantes ouvrira dans un an. © l'Hebdo du Vendredi d’un jardin thérapeutique et de baignoires de balnéothérapie. Un projet mené par le centre hospitalier Auban-Moët d’Epernay, soutenu par le Conseil départemental et l’Agence régionale de santé du Grand Est, qui sera livré en septembre 2018. Cette nouvelle offre publique pour les personnes âgées devrait être vue d’un bon oeil pour cette partie du territoire puisqu’aujourd’hui, les deux solutions les plus proches en matière d’EHPAD sont privées. On compte ainsi la résidence Les Vignes, à Œuilly, et Les Clos de Saint-Martin-d’Ablois. Selon une étude de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA), le prix médian dans les EHPAD publics est de 1 801 € par mois, contre 2 620 € mensuels dans les structures privées commerciales.

D

S.K

Epernay rend hommage aux harkis

La Ville d’Epernay rendra hommage, ce lundi 27 septembre, aux anciens supplétifs, les soldats algériens qui ont combattu dans l’armée française pendant la guerre d’Algérie. La cérémonie débutera à 19 h, au monument aux morts, situé devant l’hôtel de ville, 7 bis, avenue de Champagne. La cérémonie se fera en présence de l’Avenir-Musique, du maire, du député et du souspréfet, qui fera la lecture du message ministériel.

« Les Choristes » sur la scène du Millesium

Remake du film éponyme qui avait connu un succès fulgurant et mondial en 2004, « Les Choristes, le spectacle musical » entame sa tournée nationale sur la scène du Millesium d’Epernay, ce vendredi 22 septembre, à 20 h. Mis en scène par le réalisateur du long-métrage, Christophe Barratier, ce spectacle

musical propose les chansons qui ont fait le succès du film mais aussi de tout nouveaux morceaux.

La Banque Alimentaire a besoin de vous

L'association a plus que jamais besoin de nouveaux bénévoles prêts à donner un peu de leur temps. Renseignements : www.banquealimentaire.org/devenirbenevole

Venez découvrir l'espace de coworking d'Aÿ

Installé depuis plus de trois ans à la Citadelle d’Aÿ, Zam coworking, l’espace de travail partagé qui accueille une quinzaine d’adhérents, ouvre ses portes au public, le vendredi 29 septembre. L’accueil se fera à partir de 10 h et sera suivi de moments d’échanges et d’ateliers participatifs afin d’encourager l’arrivée de nouveaux porteurs de projets. Infos : www.zamcoworking.com et sur Facebook.

LA CRÈTE A U D É PA RT D E

VAT VA AT RY AT Y

1 6 a u 23 3a avril vr i l 2 2018 018 IInfos nfos & rréservation éservation ÉPERNAY ÉPERNA AY

8-10 RUE POR PORTE TE LUCAS

03 26 51 75 15

w w w. j a c q u e s o n . c o m

CIRCUIT OU SÉJOURS FRAMISSIMA

3 F O R M U L E S T O U T C O M P R I S À PPAR A IR DE 940€ ART AVION DÉPART VATRY + HÔTELS 4*

ave ec


8

Du 22 au 28 septembre 2017 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Société

Université de Reims

Les migrants ont quitté le campus Croix-Rouge

Trois jours auront suffi pour que l'Etat trouve une solution de logement aux migrants qui s'étaient installés sur le campus universitaire de Croix-Rouge. Les cours ont repris.

Dimanche 17 septembre Menacé par une expulsion imminente, le campement de migrants installé au parc SaintJohn-Perse, comprenant une quarantaine de personnes dont 15 enfants, est déménagé à quelques centaines de mètres de là, au coeur du campus universitaire Croix-Rouge, avec le soutien de plusieurs associations. Constatant les faits, le président de l'Université de Reims ChampagneArdenne prend alors un arrêté d'interdiction d'accès du campus jusqu'à nouvel ordre. « Les conditions permettant d’assurer la sécurité de tous sur le campus n’étant plus réunies, les étudiants et les personnels ne doivent pas se rendre sur le campus », précise-t-il. Lundi 18 septembre Les cours étant annulés, le campus de CroixRouge est quasiment désert. Seuls quelques journalistes et membres d'associations, dont le syndicat étudiant UNEF, déambulent au pied des corolles et du campement. Guillaume Gellé se rend également sur place le matin. Différents acteurs associatifs et élus réagissent à la situation.

Mercredi 20 septembre Le campement est démonté dans la matinée, sans que les forces de police n'aient eu besoin d'intervenir. Plusieurs associations sont présentes dont l’Armée du Salut et la Croix Rouge qui annoncent que tous les migrants seront logés le soir en foyer ou en hôtel pour les familles. Jeudi 21 septembre Les étudiants sont de retour sur le campus rémois de Croix-Rouge.

Julien Debant

Installé depuis dimanche, le campement a été démonté mercredi matin. © l'Hebdo du Vendredi

Si la plupart appelle à la solidarité pour ses demandeurs d'asile, le Front National, dans un communiqué signé du secrétaire départemental de la Marne, dénonce la situation : « Des associations favorables à l'immigration ont cru bon de loger ces personnes sur le campus universitaire malgré les nombreux risques pour les étudiants. » Du côté de l'UNEF, on estime alors que le danger est plutôt pour les migrants. « Des groupuscules d'extrême-droite existent sur le campus », rappelle alors un membre du syndicat étudiant rappelant au passage que,

« l'année dernière, les portes de nos locaux ont été recouvertes de croix gammées. »

Mardi 19 septembre Le campus est toujours fermé. Une manifestation réunissant 250 personnes environ se tient en fin d'après-midi devant la sous-préfecture afin de demander au pouvoir public de trouver une solution digne d'hébergement aux demandeurs d'asiles. Le même jour, une lettre est adressée au président de l'Université par une soixantaine de professeurs dans laquelle ils appellent, eux aussi, à la solidarité.

Un dispositif d'hébergement saturé

Dans un communiqué, la préfecture indique que le dispositif d'hébergement est saturé malgré une très forte hausse des capacités, depuis quelques années. Les arrivées sont quotidiennement de plus en plus nombreuses. 444 arrivées de migrants ont été enregistrées dans la Marne en 2016. 493 ont déjà été recensées au 15 septembre de cette année. Concernant les hébergements d'urgence, de 90 places en 2013, les capacités ont été portées à 619 en 2017, soit une augmentation de plus de 130 places d'hébergement d'urgence en moyenne par an, représentant une hausse de 687 % en 4 ans.

Vaincre la mucoviscidose

Les Virades de l'espoir soufflent leur 30e bougie

La guimauve est un plaisir fugace et aérien car elle ne se mange pas on la déguste, on la pose sur la langue et elle disparaît en fondant. C’est un peu près la même sensation que de traverser un nuage…

20, rue Cérès - Reims 03 26 47 56 35

Boite de 12, 15 et 21

13, rue de la Garenne - Champigny 03 26 79 61 36

Visite de la Chocolaterie, renseignement au 03 26 47 56 35

onner un peu de son souffle pour combattre une maladie respiratoire. Un symbole fort qui perdure depuis trente ans déjà dans la Marne grâce aux Virades de l'espoir. Déployée aux quatre coins de l'Hexagone par l'association Vaincre la Mucoviscidose, cette manifestation à la fois sportive et ludique est également devenue une tradition à VillersMarmery, Vélye et Vienne-le-Château. Avec, chaque année, entre 4 000 et 5 000 participants. En 2016, Chaque année, environ 4 000 personnes participent aux environ 83 000 euros de dons ont Virades de l'Espoir dans la Marne. © Vaincre la Mucovispu être collectés sur l'ensemble des cidose trois sites. De quoi soutenir la recherche et améliorer le quotidien des personnes malades. Mais la mobilisation doit se poursuivre : tous les trois jours en France, un enfant naît atteint de mucoviscidose. Côté programme, en plus des circuits pédestres et VTT traditionnels, les organisateurs réservent quelques belles surprises aux participants pour célébrer dignement cet anniversaire. Et ils ont spécialement concocté plusieurs nouveautés. A Villers-Marmery par exemple, les plus aventuriers pourront découvrir les joies du géocaching. La commune accueillera également un street-artiste professionnel, les danses participatives de l'ensemble Arabesk ou encore le concert de la chanteuse rémoise Alcidia, ancienne candidate de l'émission The Voice. Dans un autre registre, Flavien l'enchanteur dévoilera son spectacle d'hypnose à Vélye, et les musiciens d'Isie Band assureront l'ambiance conviviale du moment. Une excellente journée en perspective, pour la bonne cause.

D

Sonia Legendre

4 30e édition des Virades de l'espoir – Dimanche 24 septembre à Villers-Marmery, Vélye et Viennele-Château - Randonnées pédestres, courses à pied et circuits VTT (départs à partir de 9 h), animations artistiques et ludiques – Programme complet sur www.virades.org.


9

Société

Du 22 au 28 septembre 2017 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Portrait

La tête à Epernay, le cœur en Guinée scène nationale - reims

S

CRÉATION 2017 CIRQUE

LES IDÉES GRISES

03 04 06 OCT Dans un minuscule appartement, deux virtuoses se défient à coup de ventouse, se mettent à table et jouent avec un revolver. Cow-boys d’un western intimiste, ils expérimentent des équilibres instables, des portés risqués, renversent les perspectives, semblent flotter au-dessus des chaises. À l’endroit, à l’envers, mais toujours au bon endroit. Bastien Dausse et François Lemoine sont les protagonistes d’un spectacle burlesque irrésistible.

03 26 47 30 40

manege-reims.eu

CRÉDIT PHOTO : © DANIEL MICHELON

a démarche est claudiquante, son allure est frêle. Mamadou Cellou Diallo vient de vivre quatre années éprouvantes. « J’ai été arrêté lors d’une manifestation en Guinée-Conakry le 16 août 2016. Les gendarmes m’ont gardé menotté toute la journée et m’ont frappé à la jambe droite avec une crosse de fusil. J’ai été relâché vers 0 h 30. Un chaufMamadou Diallo est persécuté pour ses feur de taxi qui m’a retrouvé à terre m’a ensuite origines peules et son rôle d'opposant conduit à l’hôpital, où j’y ai passé deux sepolitique. © l'Hebdo du Vendredi maines. Depuis, je boîte de la hanche. » Ce n’était pas la première fois que le jeune homme Après un bref passage au Sénégal, où il récude 32 ans rencontrait des problèmes avec les père un passeport « emprunté » pour 800 €, l’opposant guinéen rejoint la France le 14 mars. forces de l’ordre guinéennes. Pourtant, son parLa préfecture constate les menaces dont il fait cours n’a rien à voir avec celui d’un délinquant. l’objet dans son pays et le transfère au campeTitulaire d’un bac+3 en droit administratif, ce ment de la Porte de la Chapelle. Il n’y passe que père de deux enfants exerce le métier de libraire trois jours. « Comme je suis arrivé par la à partir de 2011, après s’être vu refuser l’entrée France en avion, que je sais lire, écrire, parler dans l’administration pour ses origines peules. Travaillant d’abord avec son oncle, il devient français et que je suis instruit, on m’a rapideensuite propriétaire de son propre établisse- ment proposé de rejoindre un foyer à ment. « Je suis également engagé en politique Epernay. » auprès de l’Union des forces démocratiques de C’est ainsi que le libraire arrive en Champagne, Guinée (UFDG), raconte fièrement Mamadou au Centre d’accueil et d’orientation Adoma. Au 4e et dernier étage, il se Diallo. Je prenais part à voit offrir une chambre des manifestations, j’orga« J’ai un combat à d’environ 9 m2 et une salle nisais des réunions et j’inmener en Guinée » de bain et une cuisine qu’il tervenais régulièrement à partage avec les cinq autres la radio pour critiquer le studios alentour. Interdit de travailler, Mamapouvoir en place. » L’actuel président de Guinée-Conakry, Alpha Condé, est élu depuis 2010 dou Diallo attend d’obtenir son attestation de demandeur d’asile pour pouvoir être bénévole mais sa réélection, en 2015, a été contestée par à la médiathèque. En attendant, il s’occupe ses adversaires. Mamadou Diallo parle, lui, comme il peut et vit grâce à l’allocation de d’une « mascarade électorale ». Arrêté une prequelque 200 € que lui verse, chaque mois, mière fois en février 2013 alors que son parti l’Etat. « Epernay est une ville que j’admire et réclamait plus de dialogue avec le gouverneque j’aime. Je suis bien traité, je peux aller là ment, il connaît pareille mésaventure en octobre où je veux, je vis ma vie. Je vais au marché, je 2015, puis en août 2016. A chaque fois, il est regarde les infos, j’écoute de la musique, j’écris détenu pendant plusieurs jours dans les geôles de la gendarmerie, battu, menacé de mort et in- et je lis beaucoup à la médiathèque, raconte le sulté. Sa librairie est également vandalisée. néo-Sparnacien. Mais si, physiquement, je vais « Les Malinkés, le peuple au pouvoir en Gui- bien, psychologiquement et moralement, ça ne née-Conakry, ont un slogan : « Tout sauf les va pas. Je vivais avec mes enfants et ma femme Peuls ». Ça a toujours été difficile pour moi en et aujourd’hui, je suis seul dans cette chambre. J’ai du mal à vivre… » raison de mon appartenance ethnique ». Les violences culminent le 18 février dernier, A l’avenir, Mamadou Diallo espère convaincre lors d’une manifestation d’enseignants. Les la France qu’il mérite d’obtenir sa carte de réforces de l’ordre perquisitionnent alors sa mai- sident, ce qui lui permettrait de rester pendant son, pensant le libraire à l’origine de ce mou- 10 ans en France, de faire jouer le regroupevement contestataire. Soigné à l’hôpital pour ment familial et de travailler. « Je veux que ma une drépanocytose, il échappe de peu à une femme et mes enfants viennent me rejoindre nouvelle arrestation mais sa maison est mise pour vivre comme on vivait avant mais ça ne sens dessus dessous et sa femme violentée. Un durera pas. J’ai un combat à mener et je ne vais pas baisser les bras. Je veux retourner en Guichef de quartier conseille alors vivement au disnée et y voir un état de droit installé là-bas, prosident de quitter le pays s’il veut sauver sa vie. met Mamadou Diallo avant de conclure, « Je ne voulais pas abandonner ma femme et philosophe. Rien n’est éternel et tout ce qui mes deux enfants sans rien. Heureusement, ma femme a réussi à récupérer un peu d’argent. commence bien, terminera bien. » C’était douloureux de les laisser. » Simon Ksiazenicki

manège

17 / 18 ABONNEZ-VOUS !

Opposant politique menacé par le pouvoir en place, Mamadou Diallo a quitté sa Guinée-Conakry natale pour rejoindre Epernay, en mars dernier. Malgré ses nouvelles conditions de vie qu'il apprécie, son pays et sa famille lui manquent terriblement.


10

Du 22 au 28 septembre 2017 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Société

Emploi

Owliance triple ses effectifs rémois en 3 ans

Spécialiste des métiers de l'assurance, le groupe Owliance a vu les effectifs de son site de Reims passer de 55 à 160 salariés en trois ans et projette d'atteindre les 300 collaborateurs d'ici 2021.

aris, Toulouse, Bar-le-Duc, Sofia, Tunis et Reims. Le groupe Owliance, leader français sur le marché de l'assurance, possède six sites, dont un en Champagne depuis plus de 20 ans. Ce n'est d'ailleurs pas à Reims que l'entreprise s'est implantée au départ, mais à Rethel. Depuis trois ans, la société délégataire de gestion de contrats d’assurance qui emploie au total 650 collaborateurs pour 30 millions d'euros de chiffre d'affaires est en plein boom. Une croissance dont profite largement la cité des sacres. Ainsi, d'une

P

Zyed Ben Chaabane, directeur général d'Owliance. © l'Hebdo du Vendredi

cinquantaine de salariés en 2014, ses effectifs devraient atteindre les 160 d'ici la fin de l'année. Zyed Ben Chaabane, directeur général d'Owliance a annoncé cette bonne nouvelle lundi, en présence d'Arnaud Robinet et de Catherine Vautrin. « Il y a 3 ans, nous avions prévu de doubler nos effectifs à Reims, mais nous allons faire mieux puisque nous allons les tripler d'ici à la fin de l'année ». Pour expliquer ce besoin de main d'oeuvre supplémentaire, le patron a évoqué de nouveaux partenariats, dont « deux très gros », qui entraineront une augmentation de l'activité dès le mois de janvier 2018. Pour se renforcer, Owliance recherche donc 60 personnes au profil de gestionnaire ou de téléconseiller. « Dans l'idéal, nous souhaitons recruter des Bac +2 à dominante assurance, explique le responsable du site de Reims, Dimitri Syritellis. Le savoir-être est aussi très important, c'est pourquoi nous voulons des collaborateurs dynamiques, rigoureux et fiers de servir les clients et qui ont envie d'apprendre. » Le groupe Owliance regarde l'avenir très positivement puisque son directeur général espère même porter ses effectifs rémois à 300 d'ici 2021. Mais pourquoi Reims ? « Il y a bien sûr la situation de la ville par rapport à Paris, mais il y a surtout un large bassin d'emploi qualifié », indique le directeur général. Avec ces recrutements, le groupe Owliance pousse donc les murs de ses locaux situés rue de Courcelles, au sein du quartier d'affaires Clairmarais. Installés jusqu'alors sur deux niveaux, le site rémois va ainsi très prochainement s'étaler sur

Chez Owliance, pas de box fermé mais des espaces de travail ouvertes favorisant les échanges entre les salariés. © l'Hebdo du Vendredi

deux étages supplémentaires. Un agrandissement qui doit permettre d'accueillir les nouveaux collaborateurs, mais aussi de créer une ambiance de travail à la google , « avec la transformation d'un des niveaux occupé aujourd'hui en partie par des bureaux en espace de repos et de détente avec l'installation notamment de baby-foot ». Une amélioration des conditions de travail qui vise à fidéliser des salariés dont la moyenne d'âge est plutôt jeune et qui pourraient être attirés par une autre société. En effet, le secteur de l'assurance est particulièrement bien représenté à Reims. Une

concurrence en matière de recrutement qui ne semble pas effrayer Owliance la considérant au contraire comme « stimulante », car elle favoriserait « une démultiplication de l'offre ». « Nous avons recruté 12 personnes à Reims en plein moins d'août, assure le directeur général d'Owliance qui précise qu'en moyenne, un mois suffit pour trouver de nouveaux collaborateurs. »

Julien Debant

Vendanges

SEP.. > OCT. SEP OCT.17 2017 | 2018

17h30 – 19h | Déambulation Déambulation dessinée dessinée avec avec Daniel Casanave Casanave | Visite Visite libre libre de l’exposition l’exposition R Récréations écréations 19h | Spectacle WAX WAX – de R Renaud enaud Herbin 20h | Spectacle Déséquilibr Déséquilibre e pas passager sager gerr - Cie Emer Emergente gente Concerts Alice Alice & Gabriel Gabriel (Pop/Folk) (Pop/Folk) et Parlor 21h | Concerts Parlor Snakes Snakes (Rock) (Rock) sur le parvis Gratuit Gratuit

BERNARD PIV PIVOT OT

Philippe Yvonnet

A Au u sec secours ours ! L Les es mots m’ m’ont ont mangé mangé Faut-il avoir Faut-il avoir peur des mots ? Mais non puisqu’ils nous nourrissent ! nourris sent  ! Mais oui puisqu’ils nous mangent ! mangent  ! Evadé Evadé du petit écran, écr an, Bernard Bernard Pivot Pivot donne libre libre cours cours à son imagination. imagination. Ven. V en. 6 oct. | 20h30

20€ | |18€18| |5€ 5

Âge  ge 10+

LA MÉCANIQUE MÉCANIQUE DE DEL L’ABSURDE ’LABSURDE Cie Mister Mister Fred Fred avec rire, Fred Mickaël Jonglant a vec les objets, la magie et le rir e, Fr ed et Mick aël s’adressent drôle s’ adressent à ttous ous les publics dans leur dr ôle de spectacle où la maladresse grande virtuosité. maladr esse et l’l’espièglerie espièglerie cachent une gr ande virtuosit é. Sam. 21 21 oct. oct.|| 18h 18h

es vendanges sont terminées dans la grande majorité des crus champenois et l’heure et aux premiers bilans pour les 15 800 vignerons et 300 maisons de l’appellation. Après avoir subi les importantes gelées de printemps (perte de 23 % des bourgeons sur l’ensemble du terroir) puis la période caniculaire du mois de juillet, le vignoble a vu la situation s'inverser totalement à quelques jours de la récolte. Le mois d’août a été marqué La pourriture a touché les raisins, notamment au mois par de nombreux orages, acd'août. © l'Hebdo du Vendredi compagnés de grêle, ce qui a forcé certains secteurs à débuter la vendange dès le 26 août, « ce qui fait de 2017 une des années les plus précoces depuis 1950, après 2003, 2007 et 2011 », fait savoir le Comité Champagne. D’importantes pluies orageuses qui ont « activé des foyers de botrytis » (pourriture) et « obligé les vignerons à procéder à un tri rigoureux », assure l’organisation interprofessionnelle. Résultat: le rendement préalablement autorisé de 10 300 kg/ha ne devrait pas être atteint dans tous les secteurs. Heureusement pour les vignerons touchés, la Champagne est le seul vignoble en France à bénéficier d’un système de stockage du vin, appelé réserve interprofessionnelle, qui permet de compenser un éventuel déficit de récolte en cas de mauvaises vendanges. Elle permettra ainsi aux vignerons et maisons en difficulté de compléter leur approvisionnement. Si la quantité n’a pas toujours été au rendez-vous, la qualité des raisins est encourageante. Le Comité Champagne annonce « une acidité totale satisfaisante et un équilibre des moûts très prometteur ».

L

LA NUIT BLANCHE

Ven. V en. 29 sep sep..

La quantité de la récolte perturbée par les pluies

9€ || 77€ | 6€ | 5€

Rue Cr Croix oix C Cordier ordier - 51430 T Tinqueux inqueux lecarreblanc@ville-tinqueux.fr lecarreblanc@ville-tinqueux.fr | 0 03 3 26 08 3 35 5 65 | w www.le-carreblanc.fr ww.le-carreblanc.fr

Âge Âge 6+

Simon Ksiazenicki


11

Du 22 au 28 septembre 2017 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Société

Ecole de la 2e chance

Alexandre Schajer : « Créer des passerelles pour l'insertion des jeunes »

pas dire qu'elles n'en ont pas besoin ! En revanche, il faut absolument veiller à bien distinguer les différents dispositifs qui oeuvrent pour l'insertion des jeunes. Aujourd'hui, on compte environ 100 000 jeunes qui sortent du système scolaire sans qualification et sans emploi. A nous de faire un travail de terrain cohérent, pour que tout le monde trouve sa place et pour être le plus lisible possible auprès du grand public. Notre maître-mot, c'est la complémentarité. C'est indispensable pour pouvoir créer des passerelles. 

Née pour accompagner les jeunes de 16 à 25 ans sans diplôme ni qualification professionnelle, l'Ecole de la 2e chance fête sa quinzième année d'existence en Champagne-Ardenne. Interview de son président, Alexandre Schajer.

Combien de jeunes l'E2C a-t-elle accueilli depuis 2002 ? Quelques exemples de parcours réussis au sein du dispositif ? L'E2C est née en 2002 en Champagne-Ardenne, mais elle a été expérimentée dès les années 2000 sur notre territoire. Et ce n'est qu'en 2004 que le réseau national a été créé, sous ma présidence. En quinze ans, nous avons pu accompagner environ 10 000 jeunes, en leur permettant d'accéder à des stages, des formations, des contrats en alternance, etc. Avec, à l'issue de leur parcours, un taux d'insertion supérieur à 55 %. Evidemment, on se heurte parfois à des échecs. Mais les exemples réussis sont heureusement très nombreux. J'ai le souvenir d'un jeune qui, grâce à son passage chez nous, a pris conscience de ses compétences et de son sens de l'observation. Il s'est réorienté dans le domaine de la sécurité. On a aussi suivi une jeune femme musulmane qui s'est tournée vers le métier d'artisan boucher. Il arrive également qu'on aide les jeunes sur le plan personnel. En matière de logement, de mobilité, de garde d'enfants, etc.

Propos recueillis par Sonia Legendre Alexandre Schajer, président de l'Ecole de la 2e chance. © l'Hebdo du Vendredi

Quelles grandes évolutions ont marqué l'E2C au fil du temps ? La plus importante reste sans doute la reconnaissance de notre école par la loi, en 2007. L'Etat a ensuite décidé de nous accompagner financièrement, dès 2009. Et nous avons connu par la suite beaucoup de remises en question. En 2015, le réseau a lancé une nouvelle stratégie plus qualitative, ainsi qu'un processus de labellisation en lien avec les ministères de l'Emploi et de l'Education. Cette même année, nous avons mis en place une plate-forme d'information nationale, qui s'appuie d'ailleurs, entre autres, sur un système de gestion des effectifs conçu à Châlons.

Dévoilée pendant la Foire de Châlons pour le quinzième anniversaire de l'école, l'exposition « E2C, les portes d'un avenir réussi  » rassemble quinze portes spécialement customisées par les jeunes du dispositif. Sous le regard bienveillant de l'association Velours, ils ont pu rencontrer BMZ et Charles Neubach, deux artistes rémois, et travailler avec eux autour de la peinture, du graffiti et de la poésie. Chaque porte symbolise les valeurs de l'E2C, auxquelles adhèrent complètement les jeunes : solidarité, liberté, persévérance, succès, etc.

Les portes d'un avenir réussi

Sur quels projets travaillez-vous actuellement ? Nous souhaitons voir quel rôle nous pouvons jouer dans le pré-apprentissage. Autre grand projet : la création, d'ici 2018 ou 2019, d'un nouveau référentiel pour modifier les méthodes d'accompagnement de l'E2C. Nous travaillons avec l'Université de Nancy sur ce dossier. L'objectif, c'est d'avoir plutôt une approche par compétences, et pas uniquement basée sur les savoirs.  Et s'il y avait un message à adresser aux politiques ? Les E2C ne demandent pas d'argent. Ce qui ne veut

INFO BANQUE Le budget étudiant

Mes enfants vont faire leur rentrée en études supérieures. Comment construire un budget étudiant ?

Quelles dépenses prendre en compte ? En plus des dépenses habituelles comme l’alimentation, l’habillement…, des dépenses sont à prévoir à la rentrée : les frais d’inscription, l’achat de matériel (ordinateur, livres…) Lorsque le lieu d'études est trop éloigné des parents et rend impossible les trajets quotidiens, le logement représente souvent le poste le plus important du budget (loyer, eau, électricité…).

Quelles sont les ressources disponibles ? Généralement les ressources de l’étudiant pour couvrir ces dépenses proviennent de l’argent versé par la famille mais aussi d’aides au logement (CAF…), d’un éventuel salaire, de bourses ou prêts d'honneur, ou encore d’un crédit étudiant... Plusieurs questions doivent se poser au préalable : travailler est-il compatible avec les études ? Est-il préférable de déduire fiscalement la pension versée ou de bénéficier d'une aide de la CAF ? …

Comment éviter les dérapages ? Un budget (sous forme de tableau) rempli régulièrement permet de s’assurer de l’équilibre dépenses/ ressources. Il est aussi essentiel de suivre son compte, par le site internet ou l'application de sa banque, sans attendre le relevé mensuel. En cas de difficultés, il ne faut pas hésiter à rencontrer son conseiller bancaire pour lui en parler.

RENDEZ-NOUS

VISITE LES

ET

8

OCTOBRE

2017

au parc des expositions de Reims

REMISES EXCEPTIONNELLES SPÉCIAL SALON

Retrouvez des informations plus détaillées et des tableaux budgétaires téléchargeables sur lesclesdelabanque.com.

6, 7

home-amenagement-reims.fr

37 rue des Blancs Monts 51350 CORMONTREUIL


12

Du 22 au 28 septembre 2017 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Société

Internet

Le très haut débit pour tous d'ici cinq ans

Un colossal plan d'investissement, regroupant acteurs publics et privés, prévoit une couverture totale du Grand Est pour 2022. Dans la Marne, 315 communes prioritaires seront équipées d'ici trois ans

n 2022, tout le territoire français sera couvert en accès internet à très haut débit. C’est la promesse faite par le gouvernement en février 2013, via le lancement du Plan France très haut débit. La Région Grand Est a profité des universités d’été du très haut débit, organisées à Epernay les 13 et 14 septembre, pour dévoiler la liste des 315 communes marnaises désignées comme prioritaires et qui seront donc équipées à la mi-2020. Un problème bien connu de Franck Leroy (UDI), le président de l’agglomération d’Epernay, au sein de laquelle « un peu plus de 20 communes sur 50 ont un débit internet quasi inexistant » et où « les élus sont confrontés quotidiennement à des demandes des habitants en matière de débit internet et de téléphonie mobile. » Le vice-président du Grand Est se réjouit donc « d'un investissement important comme celui-ci. » Au total, cela concerne, d’ici 2022, l’installation de 930 000 prises pour sept départements et

E

En 2022, les 175 000 foyers de la Marne devraient être reliés à la fibre optique. © l'Hebdo du Vendredi

3 600 communes du Grand Est. La Région est déjà engagée depuis 2015 sur une concession de service public dans les départements du Bas-Rhin et du HautRhin et vient d'entériner un Bisbille projet similaire pour les Ardennes, l’Aube, la Marne, la Haute-Marne, la Meurtheet-Moselle, la Meuse et les Vosges. Non sans mal. A la fin du mois de juillet dernier, le groupe-

ment NGE Concessions et Altitude Infrastructure a remporté l’appel d’offres de la région Grand Est pour le déploiement intégral du réseau d’initiative publique très haut débit. Un avec SFR investissement total de 1,49 milliard d’euros, que la Région a réussi à faire financer à 85 % par ses partenaires privés (contre 64 % en Alsace), signifiant que la contribution publique ne sera que de 222

M€. Un marché en or massif que l’opérateur Altice/SFR aurait adoré signer avec la Région mais qui lui a finalement échappé, malgré le déplacement en personne de son propriétaire Patrick Drahi, dans la région, il y a quelques mois. Rancunier, le président de SFR, Michel Combes, avait adressé un courrier au président du conseil régional, dans lequel il menaçait de déployer un réseau concurrent dans le Grand Est. « Ce courrier m’a heurté ! », a reconnu Philippe Richert (LR) qui a vu dans cette missive « une forme de menace de la part de SFR. Le risque, avec le privé, c’est qu’il va là où le secteur est le plus rentable. Ca n’est pas ma vision de l’aménagement du territoire. C’est pourquoi nous avons choisi la délégation de service public  », a expliqué le président de la Région. Et son homologue du Département et sénateur, René-Paul Savary (LR) de poursuivre en indiquant travailler sur une proposition de loi qui empêcherait « de développer deux réseaux parallèles concurrents alors même qu’il n’y a pas la téléphonie mobile partout ». Une réponse à peine voilée à SFR, qui étudiait la possibilité d'un recours. Une fois ces disposition légales réglées, les chantiers prioritaires devraient débuter lors du dernier semestre 2018 dans le Grand Est.

Simon Ksiazenicki

Mont-Choisy

La Maison de la chasse et de la nature fait son nid

Début 2018, chasseurs, scolaires, associations et grand public pourront découvrir la Maison de la chasse et de la nature qui se construit sur le site du Mont-Choisy, à Fagnières. Visite de chantier.

e 17 septembre marquait l'ouverture générale de la chasse. Dans la Marne, la Fédération départementale des chasseurs compte environ 13 200 adhérents. Et dès l'année prochaine, elle s'installera sur le site du Mont-Choisy, dans un bâtiment de 1 800 m2 flambant neuf. « Cette Maison de la chasse et de la nature est un projet d'exception, souligne Jacky Desbrosse, président de la Fédération. Nous sommes des acteurs de l'environnement et des passeurs de connaissance. Cet outil va nous permettre de proposer un centre de formation au permis de chasse optimisé, mais aussi de mener nos missions pédagogiques dans de meilleures conditions. On souhaite en faire un lieu de vie et de partage. » Concrètement, l'équipement se composera de bureaux, de salles de réunion et d'un espace multimédia pour les formations et les animations. « Nous ouvrirons un pôle d'éducation à l'environnement dédié aux scolaires, dixit Emmanuel Maillart, le directeur. De la primaire jusqu'au Master, puisque nous travaillons par exemple avec la

L

La Maison de la chasse et de la nature ouvrira ses portes en début d'année prochaine. © l'Hebdo du Vendredix

filière « Faune sauvage et environnement » de Maison représente un investissement d'environ l'Université Reims Champagne-Ardenne. Nous 4,5 millions d'euros financés par la Fédération. installerons un diorama pour retracer, grâce à Son équipement, estimé à 424 000 euros, bénéla taxidermie, toute la faune que l'on trouve en ficiera des coups de pouce du Grand Est, du Déplaine, en forêt et en zone partement et de Un investissement de l'enveloppe parlementaire. humide. » D'ores et déjà, la Fédération lance un Des discussions sont en 4,5 millions d'euros appel au mécénat pour ficours pour convaincre nancer, à terme, le fonctionnement de ce pôle. d'autres partenaires, parmi lesquels Châlons « Et nous espérons obtenir le label de l'EducaAgglo et la commune de Fagnières. « La Ville tion nationale. » de Châlons nous a vendu le terrain. Au total, En chiffres, la construction de cette nouvelle nous disposons de dix hectares. » De quoi ima-

giner d'autres aménagements extérieurs à vocation pédagogique. « Une haie et une mare pédagogiques, notamment, ainsi qu'un verger conservatoire que nous réaliserons avec l'association des Croqueurs de pommes. Le public pourra découvrir la taille et la greffe des arbres fruitiers. Et peut-être participer à l'élaboration d'une cuvée de jus de pommes ou de poires. Nous menons également une réflexion avec plusieurs structures pour planter quelques vignes sur le site et voir comment entretenir les bois alentours. » Autre particularité du bâtiment, il se fond parfaitement dans le paysage local, tout en étant moderne. Un challenge relevé par le cabinet châlonnais Grzeszczak Rigaud Architectes. « Ils ont utilisé des matériaux spécifiques, comme le béton, le bois et l'alu. L'ensemble est recouvert de tranches de mélèze, à l'image des maisons savoyardes, qui se satineront et deviendront grises avec le temps. » Le tout accompagné d'un patio pour permettre à la lumière naturelle de traverser la Maison, et d'un système d'énergie 100 % renouvelable. «  Nous utiliserons un chauffage au bois et une pompe à chaleur air et eau. On étudie aussi la possibilité de recourir à l'électricité éolienne. » Rendez-vous en mars pour l'inauguration officielle.

Sonia Legendre


LES NOTAIRES VOUS PROPOSENT

LES FRAIS DE NOTAIRES. Tarif concernant les frais de location dont la prestation de négociation est assurée par un notaire. Honoraires de négociation bail d’habitation : un mois et demi de loyer (en vertu du décret 2007-387 du 21/03/2007). Ce tarif s’applique à toutes les offres de locations faites par des notaires dans les pages suivantes. Pour la vente : les prix s’entendent émoluments négociation compris selon décret n° 93.1060 du 9/9/1993, barème fixé à 5% jusqu’à 45735€ et 2,5% HT au dessus de 45735€ (TVA 20%).

Laurent QUINART

Site et annonces sur : http://laurentquinart.notaires.fr

À Witry-les -Reims et à 15 minutes du centre de Reims Cette belle propriété de 212 m² sur une parcelle de 667 m² avec piscine sera retenir votre attention. La maison comprend au Rez de Chaussée: : une entrée avec placard, bureau, un très grand et agréable salon, séjour, WC avec lavabo, buanderie, une chambre avec dressing et une salle de bains. À l'étage se trouve une mezzanine avec 3 chambres et 2 salles de bains Sous-sol intégral avec la possibilité de garer 3 véhicules. DPE :N/C Prix : 650.000 € HNI

SÉLECTION

THILLOIS Thillois, Maison de plain-pied d'environ 122 m² comprenant un agréable salon, séjour avec cuisine ouverte et équipée d'environ 56 m², 3 belles chambres allant de 14 à 19 m², une salle d'eau avec douche, baignoire et WC ainsi qu'un second WC indépendant. Sous-sol total avec la possibilité de rentrer 3 véhicules. (Portail et porte de garage électrique). Agréable jardin avec store banne électrique, fontaine et barbecue. DPE : E Prix : 382.000,00 € HNI

CHAMPIGNY Maison contemporaine (cubique) de 2013 d'une surface habitable de 180 m2 comprenant une belle pièce de vie de 55m² avec une baie vitrée donnant sur le jardin sans visà-vis. Cuisine ouverte équipée, 4 Chambres dont 1 suite parentale, salle de bain, et un grand garage. A découvrir sans tarder. DPE : B Prix : 539.000 € HNI

1, place de la Mairie - 51490 BEINE-NAUROY Contact : laetitia.pigeot@notaires.fr

Office Notarial de WITRY LES REIMS

A VENDRE A REIMS - HAMEAU DE L’EST Maison accolée d un seul cote, comprenant : - au rdc : entrée, cuisine, chaufferie, salon - séjour, wc, véranda, (12,43) rgt ss escalier - a l’étage : palier, trois chambres, salle de bains et wc Jardin clos avec accès garage avec porte motorisée et une place de stationnement aérienne Abris de jardin DPE : D Ref. : i12631/176 Prix : 183 000 € (Honoraires de négo. charge vendeur)

Emmanuel CAILTEAUX 2, avenue de Rethel 51420 Witry-les-Reims

A REIMS - Quartier Cernay - Jacquart Appartement en duplex dans un immeuble en parfait état, comprenant : Hall d'entrée, cuisine ouverte sur pièce de vie, chambre avec placards et wc En duplex : palier, trois chambres, lingerie et salle de bains avec douche, baignoire et wc Garage en rdc fermé DPE : D Ref. : 12631/176 Prix : 349 480 € (Honoraires de négo. charge vendeur)

REIMS - Proche Hôpital COURLANCY Appartement au 1er étage avec ascenseur dans résidence de standing, comprenant : Entrée, salon - séjour, cuisine, deux chambres, salle de bains, wc, cellier et rangement Balcon sur rue Cave et box ferme avec électricité Proche tramway et Par Léo Lagrange DPE : E Ref. : i12631/249 Prix : 203 500 € (Honoraires de négo. charge vendeur)

Service Immobilier : 03 26 97 25 94 www.cailteaux-witrylesreims.notaires.fr

REIMS, PROCHE COURLANCY Duplex d'environ 111 m² entièrement rénovés avec des matériaux de qualité, durables, écologiques est recyclable. Le duplex comporte 3 chambres, une cuisine ouverte, un séjour de 33.50 m², 2WC et une salle de douches. Parking extérieur. Pompe à chaleur gainable air-air réversible qui confère comme avantages des économies allant jusqu'à 60% de la consommation énergétique. Isolation thermique et phonique DPE :C Prix : 370.000 € HNI

03 26 03 25 56 03 26 03 27 02

A VENDRE A SELLES - 25min de Reims : Terrain hors lotissement viabilisé de forme rectangulaire. Façade de 24m

Ref. : 12631/171 Prix : 69 000 € (Honoraires de négo. charge vendeur)

REIMS - Place Pierre de Fermat - Appartement sis au 4eme étage avec ascenseur, comprenant : Entrée, séjour, salon avec balcon, deux chambres, salle de bains, wc et cuisine Parking et cave Proche tramway et toutes commodités DPE : D Ref. : i12631/103 Prix : 65 000 € (Honoraires de négo. charge vendeur)

MAISON A VENDRE A PONTFAVERGER MORONVILLIERS Maison accolée, comprenant : - au rdc : entree par veranda, cuisine, sejour, salle de bains et wc, - a l'etage : une chambre et grenier Cave et atelier et garage Jardin DPE VIERGE Ref. : i12631/168 Prix : 85 600 € (Honoraires de négo. charge vendeur)

du

RECRUTE : Infographiste  

           

• H/F à temps complet

l’Hebdo du vendredi recherche infographiste-maquettiste confirmé H/F, à temps complet, CDD de 5 mois. Vous aurez en charge la mise en page du journal et la réalisation d’encarts publicitaires. Compétences demandées : maîtrise des logiciels de PAO ( Xpress, Photoshop, Illustrator, indesign... ), connaissances de la chaine graphique, rapidité d’exécution, précision et rigueur. Avoir au minimum 2 ans d'expérience sur un poste similaire. Envoyer CV + lettre de motivation à l'adresse suivante : L’hebdo du vendredi 195, rue du Barbâtre - 51100 Reims ou fb@lhebdoduvendredi.com


LES NOTAIRES VOUS PROPOSENT

LES FRAIS DE NOTAIRES. Tarif concernant les frais de location dont la prestation de négociation est assurée par un notaire. Honoraires de négociation bail d’habitation : un mois et demi de loyer (en vertu du décret 2007-387 du 21/03/2007). Ce tarif s’applique à toutes les offres de locations faites par des notaires dans les pages suivantes. Pour la vente : les prix s’entendent émoluments négociation compris selon décret n° 93.1060 du 9/9/1993, barème fixé à 5% jusqu’à 45735€ et 2,5% HT au dessus de 45735€ (TVA 20%).

Office Notarial de l’Avenue de Laon

Maître Sabine Willaume

13, avenue de Laon - REIMS - 03 26 40 17 01 - sabine.willaume@notaires.fr

du

RECRUTE : Distributeur de journaux

REIMS CENTRE GARE Petite maison d'habitation, comprenant au rdc, une grande pièce, cuisine, salle de douche, à l'étage, palier/bureau desservant 2 chambres. parking privé PRIX : 159.000€

REIMS, RUE JACQUART Appartement au 1er étage d'une petite copropriété, comprenant séjour de 41m², cuisine séparée, 3chambres, salle de douche, wc séparé. un garage. DPE: D Prix: 169.400€

BD JAMIN Au dernier étage avec ascenseur privatif d'une petite résidence récente sécurisée, magnifique T5, comprenant vaste séjour, 3 chambres, dont une suite parentale, cuisine aménagée, buanderie, deux balcons, deux garages. DPE: C Prix: 335.800€

BÉTHENY Grenier à aménager d’environ 54m² carrez situé au 3ème étage sans ascsenseur.

REIMS, QUARTIER SAINT ANDRÉ T2 à rénover, situé au 1er étage d’une petite copropriété, de 45m² habitable. DPE : absence de consommation

• H/F à temps partiel

1 distributeur polyvalent (réseau et de la main à la main). Poste H/F à temps partiel, CDI (8h hebdomadaire le vendredi), idéal pour concilier études ou complément horaire en parallèle. Sérieux, sourire, dynamisme et volonté feront la différence. Titulaire du Permis B obligatoire (véhicule fourni). Envoyer CV + lettre de motivation à l'adresse suivante : L’hebdo du vendredi 195, rue du Barbâtre - 51100 Reims ou fb@lhebdoduvendredi.com

Office Notarial Foch

I S A B E L L E C I R E T- D U M O N T E T M A R J O L A I N E L A M P S O N

REIMS, QUARTIER PETIT BÉTHENY appartement en parfait état de type 2, au 2ème et dernier étage d'une petite copropriété aux faibles charges, comprenant séjour lumineux avec cuisine ouverte, salle de douche, chambre avec placards. Cave en sous-sol. DPE: F Prix: 122.600€

REIMS, AVENUE DE LAON, deux terrains à bâtir de 174m² chacun. CORMONTREUIL, un terrain à bâtir de 546m².

29, boulevard Foch - 51100 REIMS - 03 26 89 89 28 www.etude-ciret.notaires.fr - www.immonot.com - www.seloger.com G 5% H.T jusqu’à 100.000,00€ G 4,5% H.T entre 100.000,00€ et 200.000,00€ G 4% H.T entre 200.000,00€ et 300.000,00€ G 3% H.T au dessus de 300.000,00€

HONORAIRES NÉGOCIATION

LOCATIONS

G REIMS Hyper Centre dans copropriété de 33 lots, un appartement

au 2ème étage comprenant : Entrée, séjour double, une chambre, cuisine, salle de douche, wc. Cave, garage. Charges annuelles moyennes 1000€ - Classe énergie : C Réf : 052/1070 182 000,00 € honoraires charge vendeur

MAISONS

G A REIMS dans copropriété de 72 lots, Appartement T3 loué au 8ème étage comprenant : entrée, cuisine équipée, une chambre, salle de bains, salon-séjour avec balcon, wc, un grand placard avec penderie. Cave au sous-sol. Chauffage collectif, ascenseur, gardien. - Charges annuelles moyennes 2660€ - Classe énergie : E Réf : 052/1045 120 000,00 € honoraires charge vendeur

G REIMS proche Conservatoire, dans copropriété appartement

en rch : entrée, cuisine, salon/séjour, salle de bains avec wc, une chambre, un balcon. - Classe énergie : E Réf : 052/1105 121 810,00 € Honoraires charge vendeur G REIMS, Secteur Jean Jaurès, appartement au 5ème étage :

entrée, dégagement, salon, séjour, 2 chambres, salle de bain, wc, cuisine, séchoir. Cave. - Classe énergie : Vierge Réf : 052/1090 116 000,00 € honoraires charge acquéreur

G REIMS Secteur Jac-

quart, Maison d'habitation Entrée, salon, salle à manger, une chambre, cuisine, wc. A l'étage grenier, une chambre, salle de bain, une pièce. Cave, jardin. - Classe énergie : Vierge

G ROMAIN, Maison d'habitation comprenant entrée, wc, cuisine, salon/salle à manger, 3 chambres, salle de bain. Au 1er : 2 chambres dont 1 avec salle de douche et wc. Terrasse, jardin. - Classe énergie : E Réf : 052/1117 200 860,00 € Honoraires charge vendeur

G CERNAY LES REIMS, Maison d'habitation - Au Rez-de-chaussée

: entrée, cuisine, salle de bains, wc, séjour double, 1 chambre. Au 1er étage : 3 chambres, wc, 1 débarras. Sous-sol complet divisé en garage, cave et lingerie. Pergola. Jardin. - Classe énergie : F Réf : 052/1037 310 000,00 € honoraires charge vendeur

Réf : 052/1114 169 200,00 € Honoraires charge acquéreur

G REIMS, Secteur Courlancy, maison comprenant au rch :

entrée, séjour donnant sur salon avec cheminée, cuisine équipée. Au 1er étage : palier, trois chambres dont une en enfilade d'un bureau, salle de bains, wc. Au 2ème étage : deux chambres, salle d'eau. Cave, cour, garage. - Classe énergie : E Réf : 052/1075 340 000,00 € honoraires charge vendeur

Prix : 230.000€

Tarif de négociation : de 0 € à 50 000 € : 5000 € TTC. Au-dessus : 4% TTC + 3000 € TTC. Charge Vendeurs.

Entrée, séjour, cuisine, trois chambres, wc, salle de bains, véranda, sous-sol complet. Jardin. - Classe énergie : F Réf : 052/1093 115 000,00 € honoraires charge vendeur

G REIMS, Secteur avenue de Laon, un appartement au rch avec entrée, wc, cuisine meublée et équipée, séjour/salon, salle de bain, 2 chambres. Un cellier. - Classe énergie : D Réf : 052/1098 142 900,00 € honoraires charge vendeur

Prix : 86.200€

Service immobilier 03 26 40 98 98 - guyard.willaume@notaires.fr www.willaume-reims.notaires.fr

Les tranches sont cumulatives.

G REIMS, Centre ville, dans petite copropriété, studio au 1er étage sur cour comprenant séjour, coin cuisine, salle de bains, wc. - Classe énergie : F Réf : 052/1121 79 500,00 € Honoraires charge vendeur

Prix : 89.500€

REIMS, CLOVIS CHEZEL/LEDRU ROLLIN, terrain à bâtir de 693m², en retrait de voirie, permettant la construction d’une maison. Prix : 174.600€

G CHAMPLAT-ET-BOUJACOURT, Maison d'habitation comprenant

APPARTEMENTS

Prix : 91.600€

G GUEUX, Maison d'habitation comprenant au rch : entrée, séjour,

cuisine, salle de bains, wc, 2 chambres. Au 1er : 4 chambres, salle de bains. Sous-sol complet avec garage. Jardin, terrasse. - Classe énergie : E Réf : 052/1110 498 000,00 € Honoraires charge vendeur

G PROCHE GARE – AVEC TERRASSE - Dans une résidence récente sécurisée, appartement offrant 2 chambres avec balcon, cuisine meublée et équipée, placard, séjour sur terrasse, salle de bains et WC séparé. Garage en sous-sol. Classe énergie : E Loyer 755€ - Charges 60€ - Honoraires charge locataire : 737.00€ dont 201.00 € pour l’état des lieux

G RUE DU GENERAL SARRAIL – HYPER CENTRE- Studio situé au 1er étage comprenant : entrée avec coin cuisine équipée (plaques de cuisson, réfrigérateur), séjour avec placard et balcon, salle de bains et wc. Classe énergie : F Loyer 460€ - Charges 25€ - Honoraires charge locataire : 269.06€ dont 73.38 € pour l’état des lieux

G RUE DU TAMBOUR – HYPER CENTRE - Appartement de type 3 situé au 3ème étage avec ascenseur comprenant : entrée avec placard, séjour, cuisine équipée, 2 chambres, salle de bains et wc séparé. Cave. Classe énergie : D Loyer 570€ - Charges 120€ (chauffage collectif) - Honoraires charge locataire : 570€ dont 193.08 € pour l’état des lieux G RUE DE MARS - CENTRE VILLE - Type 1 situé au 2ème étage d’une résidence comprenant : entrée, pièce principale avec coin cuisine équipée (plaques de cuisson, réfrigérateur) et placard, salle d’eau avec wc. Classe énergie : F Loyer 375€ - Charges 25€ - Honoraires charge locataire : 344.40€ dont 91.20 € pour l’état des lieux

G RUE CAQUE – HYPER CENTRE - Charme de l’ancien rénové pour ce type 4 au 1er étage d’un immeuble avec ascenseur comprenant : entrée, salon-séjour, cuisine meublée et équipée (réfrigérateur, plaques vitro-céramiques, lave vaisselle), bureau, chambre, salle d’eau, WC séparé. Chauffage individuel gaz. Classe énergie : E Loyer 670€ - Charges 55€ - Honoraires état des lieux : 110€

G PLACE BROUETTE – SECTEUR

JAMIN - Type 1 situé au 3ème étage d’une petite copropriété comprenant : entrée, cuisine meublée et équipée (plaques de cuisson, réfrigérateur-congélateur double), pièce principale, salle d’eau et wc séparé. Classe énergie : vierge Loyer 360€ - Charges 20€ - Honoraires charge locataire : 180 € dont 78 € pour l’état des lieux

G HYPER CENTRE- AVEC PARKING - Type 4 situé au 2ème étage avec ascenseur offrant le charme de l’ancien bien rénové comprenant : entrée, dégagement avec placard, séjour, cuisine meublée donnant sur balcon, 3 chambres dont une avec placard, salle de bains et wc séparé. Classe énergie : D Loyer 900€ - Charges 230€ (chauffage inclus) - Honoraires charge locataire : 968 € dont 234 € pour l’état des lieux

G BETHENY - Type 5 situé au 2ème étage avec ascenseur comprenant : entrée, dégagement avec placards, séjour double, cuisine meublée et équipée (plaque vitro céramique et four) donnant sur loggia, 3 chambres, débarras, salle de bains et salle de douche, wc séparé. Garage, place de parking et cave. Classe énergie : E Loyer 850€ - Charges 150€ (chauffage inclus) - Honoraires charge locataire : 797 € dont 297 € pour l’état des lieux

G PROCHE LYCEE ROOSEVELT GARE ET CENTRE- Avec un jardin privatif de 294 m², appartement de type 3 situé au 2ème étage offrant entrée, cuisine, séjour avec débarras, 2 chambres dont une avec placard, salle d’eau et wc séparé. Cave. Chauffage gaz individuel. Classe énergie : vierge Loyer 580€ - Charges 60€ - Honoraires charge locataire : 671 € dont 183 € pour l’état des lieux

G APPARTEMENT DERNIER ETAGE AVEC BALCON - Place des droits de l’homme, en résidence avec ascenseur, type 2 comprenant : entrée, cuisine meublée et équipée (four, frigo, micro-ondes, lave vaisselle, hotte), séjour, chambre, dressing, salle de bains et wc séparé. Classe énergie : E Loyer 490€ - Charges 180€ (chauffage inclus) - Honoraires charge locataire : 561 € dont 153 € pour l’état des lieux G RUE LAGRIVE – SECTEUR CLEMENCEAU - Type 4 au 2ème étage comprenant : entrée, séjour, salon, cuisine, 2 chambres, dressing, salle d’eau, wc. Loggia. Cave et garage en sous-sol. Chauffage collectif gaz. Classe énergie : D Loyer 613€ - Charges 125€ - Honoraires charge locataire : 748€ dont 204 € pour l’état des lieux


MAISONS REIMS DISTRICT DISTRICT - Maison ancienne type corps de ferme - Surface habitable d'environ 160m² comprenant au RDC : Entrée, séjour (32m²), cuisine équipée, SDD/WC et buranderie. A l'étage : 3 grandes chambres, un bureau, SDB/Wc. Dépendances à usage divers.Vaste terrain de 1033 m² clos sans aucun vis-à-vis. Piscine chauffée. ENVIRONNEMENT CALME ET TRES AGREABLE. Honoraire charge vendeur. Classe Energie : C Prix : 399 000 €

EXCLUSIVITÉ BEZANNES maison de plain-pied surélevé par un sous/sol total. 5 pièces comprenant séjour de 27 m² avec cheminée, cuisine, trois chambres et SDB. Combles aménageables. Jardin. CC au fuel. Classe énergie : en cours. Honoraire charge vendeur. Prix : 230 000 €

CENTRE VILLE SECTEUR CATHEDRALE - Maison ancienne en très bon état. Surface habitable d'environ 175 m² comprenant au RDC : Entrée par véranda, cuisine équipée, séjour (21m²) et salon (21m²), buanderie. A l'étage : 2 chambres et SDB. Au second : 2 chambres et un bureau. Terrasse. Cave. Chauffage au gaz. Classe Energie : C Honoraire charges vendeur. Prix : 440 000 €

EXCLUSIVITÉ VAL DE MURIGNY maison bien entretenue, jumelée d'un seul côté, 5 pièces comprenant au rdc, hall d'entrée spacieux, cuisine équipée, séjour/salon donnant sur terrasse et jardin clos. A l'étage : 3 chambres et SDD. Fenêtres PVC volets électriques. CC au gaz. Garage attenant. Classe énergie : en cours. Honoraire charge acquéreur. Prix : 242 000 €nant séjour (41 m²) avec chem, cuisine équipée, 1 ch et SDB au RDC. A l'étage : 4 chambres,bureau, SDD. 5ème chambre (comble aménagé) au second. Bon état général. CC au gaz. Fenêtres PVC. Terrasse sur jardin clos (parcelle de 500 m²). Garage attenant. Classe énergie : D Prix : 335 000 €

EXCLUSIVITÉ TINQUEUX - Maison jumelée d'un seul côté, de 5 pièces principales, sur 300 m² de terrain. Surface habitable d'environ 110 m² comprenant au RDC : Entrée, séjour 35 m² avec cheminée, cuisine, grande chambre et SDD/WC. A l'étage : deux belles chambres et SDB. Soussol total avec partie garage + un garage indépendant côté jardin. CC au gaz. Ensemble très bien entretenu. Secteur calme et agréable. Honoraires charges Vendeur. Classe Energie : En cours. Prix : 264 000 €

EXCLUSIVITÉ reims accès rapide centre ville et gare, rue calme sect Clairmarais, sur 440 m² de terrain, maison 7 pièces en excellent état général, d'env 200 m² habitables comprenant séjour 58 m² donnant sur beau jardin clos de murs avec petites dépendances, cuisine équipée, SDB, Wc au RDC. A l'étage : vaste mezzanine (billard, espace bureau, bibliothèque), 4 chambres, SDD et Wc. Cave. Garage deux voitures. Ensemble lumineux, très agréable. Classe énergie : F. Honoraires charge vendeur. Prix : 430 000 €

MAISONS CAMPAGNE

VIGNOBLE SECTEUR SILLERY - Maison ancienne d'une surface habitable d'environ 145 m² comprenant au RDC : Entrée, Séjour (28m²), cuisine (17m²), SDD/WC. A l'étage, 2 grandes chambres, SDB/WC. Au second, 2 chambres. Cave voutée. Cour close de bonne superficie. ENSEMBLE EN BON ETAT. Classe Energie : D Honoraires charge vendeur. Prix : 199 000 €

EXCLUSIVITE - SECTEUR VILLE EN TARDENOIS,maison ancienne rénovée, d'environ 175 m² hab, comprenant salon avec cheminée 16 m², cuisine s à m 34 m², cab toilettes au rdc. A l'étage : 4 chbres, bureau et SDB. Grenier aménagé au-dessus (3 pièces). Cave voûtée. Classe énergie : E. Honoraires charge vendeur. Prix : 263 000 €

VIGNOBLE village toutes commodités, maison ancienne entièrement rénovée T7 d'environ 165 m² habitables comprenant au rdc : séjour/salon 44 m², cuisine équipée, lingerie.A l'étage : 3 chambres, SDB, SDD, bureau. 4ème grande chambre aménagée dans les combles. Cave, garage une voiture, cour intérieure agréable. Classe énergie : en cours. Honoraire charge vendeur. Prix : 274 000 €

APPARTEMENTS

VIGNOBLE SECTEURVERZYvaste maison de 220 m² (avec possibilité d'usage professionnel pour partie - réception clientèle avec bureaux et réception, stockage vaste sous/sol avec grande hauteur sous plafond), ou usage privé, indépendante, sur environ 790 m² de terrain clos et arboré. Beaux volumes bien distribués. Terrasses. Jolie vue sur le vignoble. Garages. Cave. Bon état général. Classe énergie : D. Honoraire charge vendeur. Prix : 335 000 €

BUREAUX

CENTRE VILLE LANGLET TALLEYRAND appartement 4/5 pièces d'une surface sol de 124 m² (107 m² loi carrez) comprenant séjour/salon, cuisine équipée, trois chambres, buanderie, salle de douche. Bon état général. Chauff indiv gaz. 3ème étage sans ascenseur. Classe énergie : D. Honoraire charge vendeur. Prix : 292 000 €

EXCLUSIVITÉ TINQUEUX, portes de Reims, 6 pièces duplex de 188 m² (277 m² au sol) avec terrasse de 52 m², vue sur jardins. Séjour de 67 m², cuisine entièrement équipée 17 m², arr cuis, suite parentale (27m²) sur le 1er niveau. Partie duplex avec bureau, 2 chambres et SDB. Prestations de très grande qualité. Excellent état général. Copropriété très bien entretenue, ascenseur. Cave et deux parkings. Classe énergie : D Honoraires charge vendeur. Prix : 678 000 €

HYPER CENTRE, Situé dans un très bel immeuble ancien, un appartement de 4 pièces principales situé au 2e étage (sans asc). Surf hab d'environ : 90 m², comprenant : Entrée, séjour (28m²) avec cheminée, 2 ch, SDD/WC. Chauffage ind gaz. TRES BON ETAT GENERAL - Cave. Honoraires charge vendeur. Classe Energie : En cours. Prix : 295 000 €

SECTEUR POMMERY SAINT NICAISE, agréable 3 pièces en résidence récente donnant sur jardins. Env 72 m² comprenant séjour de 24 m² et deux chambres. Charges individuelles. Balcon. Cave. Garage et parking en sous/sol. Classe énergie : D. Honoraire charge vendeur. Prix : 195 000 €

SAINT REMI - Appartement de 4 pièces principales situé au 2e étage avec asc. Copropriété bien entretenue. Surf hab d'env : 70 m² comprenant : Entrée, séjour (28m²), cuisine, 2 chambres, SDB/Wc. Cave. Garage et parking. Honoraires charge vendeur. Classe Energie : En cours Prix : 129 000 €

HYPER CENTRE4 pièces de 78 m² au 2ème étage d'un bel immeuble ancien façade pierre de taille. Séjour/salon 26 m², Cuisine 10 m², 2 chambres avec chacune un placard. SDB, Wc séparé. Cave. CC au gaz. Faibles charges. classe énergie : en cours. Honoraire charge vendeur. Prix : 232 000 €

SECTEUR PAIX PONSARDIN local à usage de bureaux, d'env 49 m² + sous/sol d'environ 55 m² (archivage). Salle d'attente et deux bureaux. Bon état général. Classe énergie : en cours. Honoraire charge vendeur Prix : 107 000 €

LOCATIONS AU 03 26 87 71 70 F3 - BEZANNES - Les Terrasses du Golf - agréable appt de 65.70 m2 dans résidence neuve, sécurisée, proche tram, gare TGV, au 2eme étage, cpt : entrée avec placard, SDB avec WC, séjour avec cuisine équipée, 2 chambres, terrasse de 16.5m², parking en s/sol. Possibilité de louer un garage fermé en sous-sol pour 70€/mois. chauf. ind gaz, DPE : en cours. Loyer: 775€/mois CC Dont charges: 65€ Dépôt de garantie: 710€ Honoraires charge locataire: 517.26€ dont 195€ TTC pour état des lieux.

F4 Rue Duquenelle REIMS, appartement de 80m2,3ème étage, en excellent état ,Cpt: entrée avec placards, salon/séjour, 2 chambres, cuisine, SDB, WC, cave , grenier. Chauff collectif gaz Classe énergie D. Loyer 730 €/mois CC Dont charges: 160 Dépôt de garantie : 570 € Honoraires charge locataire: 510.00 € Dont 240.00 € TTC pour état des lieux

F1 Appt de 33.95 m², rue Dieu Lumière Reims, proche fac de sciences et IUT, STAPS. Rdc donnant sur l'arrière dans copro sécurisée. Cpt séjour, cuisine meublée et équipée avec plaques, four et réfrigérateur, salle de bains, Wc, en plus mezzanine de 18.24m² avec placard, chauffage individuel électrique. Classe énergie: F. Réfection peinture en cours, dispo septembre. Loyer: 460€/mois CC Dont charges: 40€ Dépôt de garantie: 420€ Honoraires charge locataires: 371€ Dont 156.57€ TTC pour état des lieux.

F1 rue Goïot REIMS - Appt très agréable au 2ème étage, excellent état, fenêtres PVC, 28m2, cpt : entrée avec placards - SDD avec WC, séjour, cuisine équipée - Chauff ind gaz. Classe Energie : F. Loyer: 370 €/mois CC Dont charges: 30 € Dépôt de garantie : 340 € Honoraires charge locataire : 267.51 € Dont 84.00 € TTC pour état des lieux


16

Du 22 au 28 septembre 2017 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Sport

Basket-ball Pro A

Que le spectacle commence !

Le CCRB repart de zéro ou presque. Avec son nouveau coach Cédric Heitz à la tête d'un effectif quasiment intégralement renouvelé, l'ambition première est de faire vibrer les salles de Reims et Châlons.

e Champagne Châlons-Reims Basket version 2017/18 n'a plus grand chose à voir avec ce qu'il était l'an dernier. Si en coulisses cela n'a guère bougé, en revanche, sur le plan sportif, le club marnais a tiré un trait sur le passé. Nikola Antic parti, les dirigeants du CCRB sont allés chercher Cédric Heitz pour prendre en main l'équipe première. Un entraîneur qui a brillé en Pro B à la tête de l'Etoile de Charleville, faisant rêver le public ardennais malgré l'un des budgets les plus faibles de la division. Une réussite que le président Michel Gobillot entend bien voir se répéter dans le contexte marnais. Si au regard du budget (4,3 millions d'euros) l'objectif sera une nouvelle fois un maintien tranquille, Cédric Heitz a surtout pour ambition « de plaire au public ». Pas lui personnellement évidemment, mais le jeu de son équipe. « C'est un vrai projet. En tant que sportifs de haut niveau, nous avons la chance de vivre une aventure humaine très forte. Nous voulons la partager avec tout le club, les partenaires et les bénévoles, et bien sûr avec nos supporters. Ce n'est pas de la démagogie. Nous sommes tous réunis autour d'un spectacle. Si nous ne pouvons pas garantir la victoire, nous pouvons faire en sorte de partager nos émotions, positives mais aussi parfois négatives, et faire vibrer la salle. C'est comme ça que je vois les

L

Cédric Heitz, entraîneur du CCRB, lors du match amical gagné face à Charleville. © l'Hebdo du Vendredi

choses et c'est comme ça que cela s'est passé à deux victoires pour cinq défaites. Le 7e et dernier match, joué et perdu face aux Belges de Mons lors Charleville. L'objectif c'est donc de gagner des matches en ayant le soutien de tout le monde. » du tournoi de Gravelines, lui reste en revanche en Pour ce faire, Cétravers de la gorge. « C'était dric Heitz a « Gagner des matches en ayant un construit une non match le soutien de tout le monde » pour plein de raiéquipe plutôt séson, juge-t-il. Je duisante composée de joueurs très athlétiques. Les sept rencontres ne veux pas ressasser une faillite collective, mais de préparation ont montré que l'effectif comptait à une semaine de notre premier match officiel, je un paquet de joueurs capables de marquer des crois que les joueurs n'ont voulu prendre aucun points. De ces matches amicaux joués avec un ef- risque. » Cédric Heitz fait ici référence à l'équipe fectif incomplet, l'entraîneur estime que six ont été de Gravelines, vainqueur de ce tournoi mais qui a de « bonne facture », malgré un bilan de seulement perdu deux joueurs sur blessure (Raposo et Mi-

poka). La bonne nouvelle, c'est donc que le CCRB se présentera au complet pour jouer la première journée de championnat, ce vendredi 22 septembre, sur le parquet de Dijon. Face à une formation réputée pour sa défense, l'équipe marnaise s'attend à une partie difficile. « Dijon, c'est compliqué car son style ne permet pas d'erreur en attaque. Nous aurons besoin d'un jeu de passes efficace alors que cela fait seulement une semaine que nous nous entraînons au complet. » Aux spécificités de l'adversaire s'ajoutent plusieurs inconnues propres à un début de championnat. « Avec quelle intensité vont évoluer mes joueurs ? Comment vont-ils s'adapter à l'arbitrage et au jeu de la Pro A ? », se demande Cédric Heitz. « Nous en saurons un peu plus demain soir, mais nous ne pourrons évoluer les choses qu'après 5 ou 6 journées. Nous aurons alors une idée du profil de l'équipe, mais ce n'est qu'après la phase aller, quand nous aurons joué tout le monde, que nous pourrons vraiment faire un bilan. » En attendant, le nouvel homme fort du CCRB assure : « J'ai confiance. J'ai connu le haut niveau de la Pro A en tant qu'assistant coach (avec Nancy de 2006 à 2013) et je sais faire ce qu'il faut pour gagner ». Rendez-vous donc pour le spectacle ce vendredi à Dijon, mais surtout 4 jours plus tard, mardi 26 septembre à la maison. Le CCRB défiera alors Antibes à Châlons.

J.D

4 Dijon - Châlons-Reims, vendredi 22 septembre à 20 h 30, à Dijon. Châlons-Reims - Antibes, mardi 26 septembre à 20 h, à Châlons.

Basket-ball LF2

Le RBF en mode rachat

urpris par la furia de Charnay, promu cette saison en LF2, le Reims Basket Féminin (RBF) a totalement loupé son entrée dans ce championnat. En effet, après avoir débuté la partie en encaissant un 16 à 1, les Rémoises ont réussi à revenir et même à passer devant (21-34, 20') avant de finalement laisser filer leurs adversaires jusqu'à la victoire (67-57). « Nous avons été dominés dans l'envie et l'engagement dès la première minute du match, regrette David Girandière, l'entraîneur du RBF. Nous avons ensuite réagi mais nous retombons dans nos travers. Je crois que les filles n'étaient pas prêtes dans leur tête à jouer un tel match, à être prises à la gorge. » Cette défaite partiellement digérée ne le sera complètement que si

S

Pour son premier match officiel avec le RBF, l'américaine Patrice Butler,ici au premier plan, a marqué 6 points en 19 minutes. © l'Hebdo du Vendredi

le succès est au bout lors de la réception du Centre Fédéral, ce vendredi 22 septembre, à l'occasion de la 2e journée. Sur le papier, cette rencontre semble largement à la portée des Rémoises. Pourtant, David Girandière, échaudé par la performance de ces joueuses lors du premier match, se méfie : « Charnay est une équipe promue et certains pensaient que ce serait facile. C'est la même chose pour le Centre Fédéral mais ce que j'ai vu, c'est leur bon match face à Calais (54-67). Tous les matches seront difficiles cette année si nous ne mettons pas l'impact et n'affichons pas l'envie nécessaire. » Face aux jeunes filles du Centre Fédéral, Fleur Devillers et ses coéquipières devront aussi régler la mire. Il est en effet difficile de gagner des matches

quand on shoote à 32% de réussite (38% à 2 points, 14% à 3 pts et 65% aux lancersfrancs). « Nous devons d'abord penser à nous avant l'adversaire et arriver sur le parquet avec la volonté d'être les plus forts », insiste le coach du RBF. Nul doute que les Rémoises auront envie de prouver à leur entraîneur et à leurs supporters qu'elles ont retenu la leçon. 4 Reims - Centre Fédéral,

J.D

vendredi 22 septembre à 20 h, à Reims (complexe René Tys).

S INVITATIOONUR VALABLE P PERSONNES

8 2

OFFERT PAR

SAISON 2017-18


17

Du 22 au 28 septembre 2017 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Sport

Football L2 (9e j.) : Quevilly-Rouen (18e) - Reims (1er)

Le Stade de Reims leader avec panache

Les hommes de David Guion ont pris la tête du championnat de Ligue 2 à la faveur de deux victoires méritées et neuf buts marqués. Ils espèrent poursuivre leur festival offensif vendredi soir, au Mans, face à la modeste équipe de Quevilly-Rouen.

’est ce qu’on appelle maîtriser l’art du rebond. Après deux défaites en championnat à Lorient (1-2) et face à Brest (0-1), le Stade de Reims avait toutes les raisons du monde de douter, malgré son début de saison parfait (4 victoires en 4 matches). Les fantômes de l’an passé revenaient hanter les joueurs de David Guion, en grand manque de réussite et de justesse lors de la saison précédente. Que nenni ! Le jeune coach rémois a su Auteur de son troisième but de la saison face à Ajaccio, Xavier Chavalerin peut remobiliser ses troupes et son armada offen- exulter, son équipe est leader de Ligue 2. © l'Hebdo du Vendredi sive, pour offrir aux supporters des Rouge et de six mois à Châteauroux, suivi de convocaBlanc deux festivals, à Sochaux (4-2), puis à contre face à une formation du Gazélec tions en équipe de France domicile face au Gazélec Ajaccio (5-0). totalement dans le gaz. Avec Espoirs, lui ont fait le plus une équipe-type qui s'est Conjugués à la défaite surprise de Lorient à Quevilly-Rouen, grand bien. « On en est à Auxerre (0-1), ces deux succès permettent au rapidement dessinée et des 752 spectateurs neuf buts en deux matches, attaquants en verve, David Stade de Reims, à l'aube de la 9e journée, les intentions deviennent des Guion n’a pas besoin de ses d’occuper la plus haute marche du podium et de moyenne automatismes, se félicitait défenseurs pour forcer les de s’offrir quelques certitudes. David Guion. Ça se concréverrous adverses, contraire« J’avais émis le souhait, en début de saison, tise en efficacité avec un nombre de buteurs de partager des émotions fortes avec le pu- ment à l'an dernier. Son quatuor offensif blic. Ce soir (mardi), les joueurs, le public, le marque à chaque fois, ou presque, emmené important car tout le monde est concerné par staff et moi avons partagé des émotions », se par un Jordan Siebatcheu à qui tout réussit les tâches offensives. Il y a beaucoup de moréjouissait le coach rémois à l’issue de la ren- (4 buts, meilleur réalisateur rémois). Son prêt tifs de satisfaction. »

C

Après cette soirée où les Rémois ont été irrésistibles, ils ont l’occasion de conclure de la meilleure des manières ces sept jours intenses, vendredi, face à Quevilly-Rouen. « On a une semaine à finir, elle a bien commencé mais un gros match nous attend au Mans », estimait, mardi soir, David Guion, qui a pu faire souffler ses hommes en forme - Pablo Chavarria, Jordan Siebatcheu et Xavier Chavalerin - lors de la deuxième mi-temps face à Ajaccio. Sur le papier, l’opposition semble déséquilibrée entre le leader de la Ligue 2 et le promu rouennais, plus petit budget du championnat (6,1 M€). Un bizut qui fait un difficile apprentissage de la Ligue 2 (six défaites, un nul, une victoire) et qui vient de s’incliner face à une équipe du RC Lens que tout le monde avait battue jusqu’ici. Dans la démesurée MMArena mancelle, qui devrait être quasiment déserte (752 spectateurs de moyenne en quatre rencontres !), le Stade de Reims sera le grand favori. « Dans une semaine comme celle-ci, le plus difficile, c’est le troisième match, révèle David Guion. On ira à Quevilly avec beaucoup d’humilité mais avec nos valeurs et nos qualités, renforcées par beaucoup de confiance suite à nos deux derniers matches. » Si ses joueurs mettent ces ingrédients-là, la victoire ne devrait pas leur échapper.

Simon Ksiazenicki

4 Quevilly-Rouen - Reims, le vendredi 22 septembre, à 20 h, sur beIN Sports.

Footgolf

La Coupe de France passe par Reims ce week-end

iscipline qui séduit de plus en plus d’amoureux des greens et du ballon rond, le footgolf est un sport largement inspiré du golf qui consiste à envoyer un ballon de football dans un trou, avec le moins de frappes au pied possible. Structuré depuis 2013 autour de l’Association française de footgolf, ce sport propose plusieurs compétitions officielles. Le Daily golf de Reims - Bezannes accueillera ainsi, ces samedi 23 et dimanche 24 septembre, les 19e et 20e étapes de la Footgolf Cup 2017, une compétition organisée à travers toute la France et qui se clôturera, du 7 au 10 décembre, à Marrakech (Maroc). Des inscriptions pour ces étapes sont possibles, en individuel ou par équipe, jusqu'au vendredi 22 septembre. Infos : www.footgolf-france.fr.

D

EN BREF Hockey sur glace D2 : les Gaulois débutent face à Rouen

Comme son nom l’indique, le footgolf rassemble les règles du golf et un ballon de football. © AFFG

Premier match de championnat pour l'équipe châlonnaise des Gaulois, promue cette saison en D2 après son titre de champion de France de D3, qui recevra Rouen ce samedi 23 septembre, à 18 h 15 à la patinoire Cités Glace. Tarif : 5 euros (gratuit pour les moins de 10 ans). Plus d’infos sur www.hockeyclubchalons.fr.


18

Du 22 au 28 septembre 2017 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Sorties

MJC Aÿ

Les femmes et les enfants d'abord !

Ce week-end SPECTACLES V ENDREDI 22 SE PTEMBRE SPECTACLE MUSICAL : « LES CHORISTES » LE MILLESIUM

sins, qui mélange crique, musique et théâtre. De nombreux objets de jonglerie et, au milieu, un homme un peu gêné d’y être.

Le célèbre film porté par Gérard Jugnot en 2004 est adapté en un spectacle musical sublimé par la chorale d’enfants issue de la Maîtrise des Hauts-de-Seine. Trois équipes de quinze enfants chantent, jouent et assurent le spectacle. À 20 h, au Millesium. Tarifs : 35, 49, 65 et 75 €.

LOISIRS SAMEDI 23 SE PTE MBRE BRICOLAGE AU REPAIR CAFÉ

www.lemillesium.com S AMEDI 23 SEPTEMBRE « IL SE PASSE DES CHOSES INCROYABLES AU SALMANAZAR » - MÉDIATHÈQUE CENTRE-VILLE

Proposé par la troupe du Salmanazar et Gisèle Torterolo, de la O’Brother company, ce spectacle un peu particulier a été pensé toute l'année afin de présenter une série de personnages issus du théâtre. À 15 h 30, à la médiathèque Centre-ville, 1, rue du Professeur-Langevin. Entrée libre. Infos : mediatheque.epernay.fr.

« Animaniversaire » est le premier spectacle qui sera joué à la MJC d'Aÿ. © DR

Ce vendredi 22 septembre, à 19 h, la MJC d'Aÿ invite les fidèles et les autres à venir découvrir sa programmation, largement orientée vers le jeune public. En voici les contours.

DIMAN CHE 24 SEPTEMBRE « DÉSÉQUILIBRE PASSAGER » NANTEUIL-LA-FORÊT

Le choix de la jeunesse Depuis le mois de février, la MJC intercommunale d’Aÿ a changé de président. Qui dit nouveau dirigeant, en la personne de Julien Drege, dit nouvelle programmation. « Nous avons choisi de prendre une orientation très clairement axée sur le spectacle familial pour que les parents sortent en famille avec leurs enfants, de 18 mois à 17 ans », détaille Sandrine Dailly, responsable de l’action culturelle. Par rapport à l’an passé, plus de spectacles pour le jeune public sont ainsi programmés, sans oublier des textes classiques, (« L’Avare », « Les Femmes savantes » et « Les Misérables ») revisités grâce à des mises en scène modernes. La programmation fera également la part belle à la musique, avec de la chanson française, de la musique du monde et du jazz, notamment.

À venir

De nouvelles balades musicales En collaboration avec des associations de randonnées et de balades, des spectacles vivants seront proposés à l’issue de sorties natures. Pour le moment, trois balades musicales sont programmées, avec le duo de violons Svadistana en mai à Nanteuil-la-Forêt, le groupe folk de Paulette Wright and Friends, à Mutigny, le 26 juin et le jazz tsigane da la Caravane de l’Est, à Hautvillers, le 30 juin. « L’idée est d’ouvrir la programmation à des gens qui ne poussent habituellement pas les portes de la MJC » , explique Sandrine Dailly. Un festival de musique dans les bars Les dates restent à définir mais le nouveau festival de musique baptisé Troc’son aura lieu du 8 au 24 juin, dans les communes de Bisseuil, Fontaine-sur-Aÿ et Mareuil-sur-Aÿ. Durant deux soirées par week-end, le public pourra découvrir des concerts, organisés hors des lieux habituels investis par la MJC intercommunale, puisque les artistes investiront les bars des communes. Organisé en partenariat avec les associations Chant’Morin de Sézanne et Chavaloin d’Epernay, ce festival permettra aux artistes de jouer sur ces trois différents secteurs du territoire. Un spectacle féministe en approche La compagnie Attention au(x) chien(s) de la comédienne Françoise Jimenez travaillera pendant toute la saison sur un spectacle, dans le cadre de sa résidence d’artiste. Aux origines de ce travail, la vie d’Olympe de Gouges, une bourgeoise du XVIIIe siècle guillotinée pour avoir fait émerger une idée peu répandue à l’époque : le féminisme. La compagnie voyagera à travers les médiathèques, les lieux publics et les écoles du territoire afin de collecter de la matière auprès des habitants qui partageront leur perception de la place de la femme dans notre société. 4 Présentation de la saison à 19 h, spectacle d'Animaniversaire à 20 h, à la salle Sabine-Sani de la MJC d'Aÿ, 1, rue de la Liberte. Infos : www.mjc-ay.com et 03 26 55 18 44.

Simon Ksiazenicki

Outre la présentation de la saison, organisée ce vendredi 22 septembre, à la MJC d'Aÿ, le festival Le Théâtre dans les galipes proposera trois spectacles ce week-end. « La Glace au carpidon », le samedi 23 septembre, à 18 h, à la mairie de Saint-Imoges, offrira au public la première recette de glace de poisson. A 19 h 30, à la mairie de Germaine, « Le Petit cabaret de Germaine » se livrera à un grand spectacle de cirque. Enfin, le lendemain, c’est « Déséquilibre passager » qui posera ses bagages à la mairie de Nanteuil-la-forêt, à 16 h, pour un spectacle de jonglerie hors du commun.

Un premier rendez-vous ce week-end

« Déséquilibre passager » est un spectacle écrit, mis en scène et interprété par Lolo Cou-

CONFÉRENCES S AMEDI 30 SEPTEMBRE PRÉSENTATION DES NOUVEAUTÉS DE LA MÉDIATHÈQUE

À 16 h, à la mairie de Nanteuil-la-Forêt. Tarif : 4 à 8 €. Infos : 03 26 55 18 14.

Venez réparer vos objets, petit électro ménager (four à micro-ondes, fer à repasser, transistor), jouets, petit mobilier en bois, bicyclette ou ordinateur avec les bénévoles de l'association. Un seul objet par personne. De 9 à 13 h, à la salle polyvalente de Belle-Noue, rue de la Guadeloupe à Epernay. Renseignements : 07 83 06 51 05 ou repaircafe51@gmail.com. JUS QU'AU DIMANCHE 24 SEPTEMBRE PIQUE-NIQUE EN VILLE - EPERNAY

Partez à la découverte du centre-ville d'Epernay, de son histoire et de son architecture, et rendez-vous chez les artisans métiers de bouche sparnaciens afin de composer votre panier repas, à déguster dans le parc de l’Hôtel de ville. Départ de l’office de tourisme, 7, avenue de Champagne. Tarif : 30 €. Infos : 03 26 53 33 00 et www.ot-epernay.fr.

DIMANCHE 15 OCTOBRE FOOTBALL : EPERNAY - ASFELD

L’équipe de football du Racing club Epernay Champagne reçoit l’AS Asfeld, lors de la 4e journée du championnat de Régional 2.

La médiathèque Centre-ville propose un rendez-vous à ses fidèles usagers pour faire le point sur les nouveautés littéraires proposées par l'établissement.

À 15 h, au stade Paul-Chandon, allée de Cumières.

De 10 à 12 h, à la médiathèque Centre-ville, 1, rue du Professeur-Langevin. Entrée libre.

JUS QU'AU MERCRE DI 27 SEPTEMBRE FÊTE FORAINE - EPERNAY

LOISIRS S AMEDI 30 SEPTEMBRE FORUM DES ASSOCIATIONS

A l'occasion de la deuxième édition du forum des associations, plus de 50 associations présenteront leurs activités aux participants. Des démonstrations rythmeront la journée. De 10 h à 18 h, au Palais des fêtes d'Epernay, parc Roger-Menu. Infos : www.epernay.fr. DIMAN CHE 1E R OCTOBRE RUGBY : EPERNAY - NUITS-SAINTGEORGES

Le Rugby Epernay Champagne reçoit NuitsSaint-Georges, lors de la 3e journée du championnat de Fédérale 2. À 15 h, au stade Paul-Chandon, allée de Cumières.

La fête foraine revient sur l'esplanade Charlesde-Gaulle pendant treize jours avec plus de 100 attractions. Tarifs réduits les mercredis 20 et 27 septembre. CINÉMA VENDRE DI 13 OCTOBRE AVANT-PREMIÈRE : « ZÉRO PHYTO, 100 % BIO » - LE PALACE

A l’occasion des Rencontres du Palace, le cinéma d’Epernay diffusera en avant-première le film « Zéro phyto, 100 % bio » (2018, 1 h 16), en présence du réalisateur Guillaume Bodin qui expliquera les dessous de son enquête sur ces acteurs responsables qui ont banni l’utilisation de pesticides. À 20 h, au cinéma Le Palace, 33, boulevard de la Motte. Tarif : 5,50 €.

Expositions JUSQU' AU MARDI 3 OCTOBRE « UN VOYAGE EN PEINTURE », D'ANNE-MARIE LAROQUE - OGER

autre angle grâce à « Soigner les hommes de la Grande Guerre » et « Visages marnais dans la Grande Guerre ».

L'aquarelliste champenoise Anne-Marie Laroque présente ses peintures dont certaines sont issues du recueil de créations artistiques qu'elle vient de publier, « Couleurs de Champagne ».

Tous les jours, de 10 h 30 à 18 h 30, au Mémorial de Dormans, avenue des victoires. Entrée libre. Infos : 03 26 59 14 18 et sur Facebook.

Du lundi au vendredi, de 9 à 12 h et de 14 à 18 h, et le week-end sur rendez-vous, au champagne Chapuy, 10, rue de Champagne, à Oger. Renseignements : 03 26 57 51 30. Vernissage le vendredi 23 juin, à 18 h 30. JUSQU' AU SAMEDI 11 NOVEMBRE « SOIGNER LES HOMMES ET VISAGES MARNAIS DANS LA GRANDE GUERRE » DORMANS

Le Mémorial de Dormans accueille deux expositions présentant les hommes et les femmes engagés dans la Grande Guerre sous un

JUS QU'AU DIMANCHE 1ER OCTOBRE « QUARTIER SAINT-THIBAULT HIER ET AUJOURD'HUI » - EPERNAY

L’association Epernay Patrimoine propose de découvrir l’histoire du quartier Saint-Thibault, du milieu des années 1950 à aujourd’hui et notamment sa rénovation dans les années 1970, grâce à des photos d’époque et de documents d’archives. Du lundi au samedi, de 9 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 19 h, et les dimanches de 10 h 30 à 13 h et de 14 h à 16 h 30, à l’office de tourisme d’Epernay, 7, avenue de Champagne.


DU MER 27 SEPT SEPT AU MAR 17 OCT OCT


20

Du 22 au 28 septembre 2017 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Sorties

Fête de la gastronomie

Hautvillers met les petits plats dans les grands

samedi soir et enfin, le dimanche midi, une potée champenoise revisitée. Certains repas sont déjà complets.

Pendant trois jours, la fête de la gastronomie s'invite chez les restaurateurs et les artisans de bouche. A Hautvillers, le restaurant l'Abbaye organise un mini-festival culinaire.

e n’est sans doute pas la fête la plus connue du calendrier, pourtant, ils seront des milliers à travers le pays à donner de leur énergie et de leur temps afin de mettre sur pied la fête de la gastronomie, du vendredi 22 au dimanche 24 septembre. Evénement national initié par le ministère de l’Economie en 2011, cette fête prend de nombreuses formes différentes qui rendent hommage à la cuisine française et étrangère. Président départemental de l’Association française des maîtres restaurateurs, Thierry Landragin organise, depuis 3 ans, un grand week-end gourmand et convivial autour de son restaurant, l’Abbaye d’Hautvillers. Pendant trois jours, son établissement, les 3 000 m2 du jardin des saveurs et la salle des fêtes de la commune sont investis par des artistes, des producteurs, des maraîchers et d’autres amoureux de la cuisine. « On invite des gens du coin qui créent leur entreprise, des producteurs de proximité ou encore des artistes, à qui on ne fait pas payer de droit de place. Ils sont là pour se faire connaître ou pour faire découvrir

4 Vendredi 22, samedi 23 et dimanche 24 sep-

Simon Ksiazenicki

tembre, au restaurant de l'Abbaye d'Hautvillers, 114, rue de l'Eglise. Réservations : 03 26 59 44 79.

C

A Epernay, l’office de tourisme proposera un nouveau rendez-vous d’Esprit de champagne, des animations qui permettent de découvrir des accords mets et vins, avec des producteurs de champagne et des chefs locaux. Vendredi 22 et samedi 23 septembre, de 10 h 30 à 12 h et de 15 h à 18 h et dimanche 24 septembre, de 10 h 45 à 12 h et de 14 h à 16 h. Gratuit. l Un parcours est organisé au départ de l'office de tourisme afin de partir à la découverte du centre-ville d'Epernay, de son histoire et de son architecture, tout en passant chez les artisans des métiers de bouche afin de composer un panier repas, à déguster dans le parc de l’Hôtel de ville. Tarif : 30 €. l De leur côté, les chocolatiers ouvriront leurs laboratoires et proposeront des animations, à l’image des chocolateries Thibaut, à Pierry (le vendredi 22 septembre, de 9 h à 11 h et de 14 h à 18 h), et Vincent Dallet, à Epernay (le samedi 23 septembre, de 10 h à 12 h et de 15 h à 17 h 30).

Les autres rendez-vous

l

C'est le restaurant l'Abbaye d'Hautvillers qui anime la manifestation. © T. Landragin

de bons produits locaux aux touristes et aux gens du coin », explique le maître-restaurateur altavillois. Du côté des invités, les Braek, famille de restaurateurs d’Oslo, feront découvrir leurs spécialités, comme le jambon d’agneau séché des vikings, les saucissons de rennes et d’élans ou des fromages fumés puissants. Le photographe culinaire Stéphane Hoareau et l’écrivain ardennaise Lise Bésème-Pia présenteront leur travail de passionnés tandis que des démonstrations auront lieu sous l'égide de Jean-Claude

Cinéma LE PALACE 33, boulevard de la Motte - Épernay - 03 26 51 82 42 Du mercredi 13 au mardi 19 septembre BIGFOOT JUNIOR A PARTIR DE 3 ANS Mer : 14H30 Sam : 14H30 Dim : 11H - 15H SEVEN SISTERS Interdit aux moins de 12 ans Mer : 17H30 - 20H30 Jeu : 14H30 - 20H30 Ven : 14H30 21H Sam : 17H - 20H - 22H30 Dim : 17H30 - 20H Lun : 14H30 - 20H30 Mar : 14H30 - 18H - 20H30 LES AS DE LA JUNGLE A PARTIR DE 4 ANS Mer : 14H30 Sam : 14H30 Dim : 11H - 15H BARRY SEAL - AMERICAN TRAFFIC Mer : 14H30 - 17H30 - 20H30 Jeu : 14H30 - 20H30 Ven : 14H30 -

21H Sam : 14H30 - 17H - 20H - 22H30 Dim : 11H - 15H - 17H30 - 20H Lun : 14H30 - 20H30 Mar : 14H30 - 18H - 20H30 MOTHER ! Interdit aux moins de 12 ans Mer : 14H30 - 17H30 - 20H30 Jeu : 14H30 - 20H30 Ven : 14H30

- 21H Sam : 14H30 - 17H - 20H - 22H30 Dim : 11H - 15H - 17H30 - 20H Lun : 14H30 - 20H30 Mar : 14H30 - 18H - 20H30 LES PROIES Mer : 14H30 - 17H30 - 20H30 Jeu : 14H30 - 20H30 Ven : 14H30 - 21H Sam : 14H30 - 17H

- 20H - 22H30 Dim : 11H - 15H - 17H30 - 20H Lun : 14H30 - 20H30 Mar : 14H30 - 18H PATTI CAKE$ Mer : 17H30(VF) - 20H30(VO) Jeu : 14H30(VO) - 20H30(VF) Ven : 14H30(VF) - 21H(VF) Sam : 17H(VF) - 20H(VF) - 22H30(VO) Dim : 17H30(VF) - 20H(VO) Lun : 14H30(VO) - 20H30(VF) Mar : 14H30(VF) - 18H(VO) - 20H30(VF) ÇA Interdit aux moins de 12 ans AVANT-PREMIERE MARDI 19 SEPTEMBRE A 20H30 UNE FAMILLE SYRIENNE Interdit aux moins de 12 ans Mer : 14H30 - 17H30 - 20H30 Jeu : 14H30 20H30 Ven : 14H30 - 21H Sam : 14H30 - 17H - 20H - 22H30 Dim : 11H - 15H - 17H30 - 20H Lun : 14H30 - 20H30 Mar : 14H30 - 18H - 20H30

Pelletier, responsable de la délégation champardennaise de l’académie nationale de cuisine, et le Centre de formation d'apprentis. « L’objectif est de partager et d’échanger énormément avec nos clients habituels », explique l’organisateur, qui proposera des repas particuliers pendant trois jours, à des tarifs attractifs (28 € avec boisson). Au menu : poulet broché aux herbes le vendredi midi, spécialités champardennaises de bœuf le vendredi soir, recette originale inspirée de Dom Pérignon le samedi midi, une variation autour du canard le


21

Du 22 au 28 septembre 2017 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Sorties

Musique

Découverte

Ave Césaré

Le golf s'ouvre au grand monde

itué dans les Docks Rémois à Bétheny, Césaré, Centre National de Création Musicale, est un véritable couteau-suisse créatif. Outre sa programmation atypique, renouvelée chaque saison à la faveur des spectateurs curieux, Césaré propose aussi de multiples outils pour les artistes qui souhaitent faire évoluer leurs projets dans des conditions optimales. Chaque année, Isabelle Duthoit est une des premières têtes d’affiche de plusieurs d’entre eux sont la saison, à Césaré. Son spectacle « Voix concrète voix admis en résidence, dans un première » aura lieu le 5 octobre prochain. © Jean Freetz des trois studios proposés par le centre. Entre septembre et décembre prochain, pas moins de 18 artistes vont s’y installer, de quelques jours à quelques semaines, pour y soigner leurs projets de créations musicales. Au-delà, Césaré honore aussi une mission de formation, avec une carrière d’enseignement, en partenariat avec l’Université de Reims, le Conservatoire (CRR), l’Ecole supérieure d’art et de design (l’ESAD) et l’école supérieure des arts de la marionnette à Charleville-Mézières. Fort de cette présence dans le milieu de la création musicale, et du partage que cela suppose, le centre Césaré a présenté ce mercredi 20 septembre sa saison 2017-2018 qui s’annonce riche, et qui collabore aussi avec des évènements phares de la vie culturelle rémoise, comme le festival We Insist, début octobre, ou le Sunny Side Festival, début novembre. Mais de la pépinière de projets et de talents, aux grands paris et francs succès, il n’y a qu’un pas : souvenez-vous de la Magnifique Society en mai dernier… main dans la main avec la Cartonnerie, c’était Césaré.

S

4 Informations : 03 26 88 65 74 - www.cesare-cncm.com

Agathe Cèbe

our la première fois dans l’histoire, la France accueillera, dans tout juste un an, la Ryder Cup. Ce prestigieux trophée oppose, tous les deux ans, 12 des meilleurs golfeurs étasuniens à leurs homologues européens. Afin de faire naître une dynamique favorable à cet événement international, la Fédération française de la petite balle blanche a lancé Le golf de Reims - Bezannes propose des initiations une opération nationale de gratuites, tous les jours. © Daily Golf portes ouvertes dans les clubs du pays. Dans la Marne, les golfs de Châlons-en-Champagne et de Reims-Bezannes proposent de découvrir ce sport qui gagne en popularité dans l’Hexagone. « Malheureusement, il y a encore beaucoup d’a priori sur le golf : on croit que c’est un sport élitiste, cher et de vieux, déplore Nicolas Tonon, directeur du golf de Reims-Bezannes qui offre des initiations gratuites pendant les mois de septembre et d’octobre. On veut casser ces codes en proposant des cours collectifs, des prix attractifs pour les étudiants et une école de golf performante. » Le chemin est encore long pour en faire un sport majeur en France même si le golf rémois connaît, chaque année, une progression constante de ses abonnés. Alors qu’il vient de souffler sa 4e bougie, le club compte 350 adultes abonnés et 140 enfants inscrits à l’école de golf, la plus grande de la région. Avec également 3 000 personnes qui viennent, chaque année, « taper la balle » sur le practice, le golf rémois est optimiste. « On a l’avantage d’être proche du centre de Reims et de proposer des tarifs attractifs. La démocratisation passera par là. On a mis 700 personnes au golf en 4 ans et on le fait découvrir chaque année à de nouvelles personnes », se félicite le directeur. Vivement la Ryder Cup.

P

4 Infos : www.ffgolf.org.

Simon Ksiazenicki

04 08 OCT 2017

CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE

Conception graphique - photographie Ballade-studio.com

SUIPPES

5

ÉDITION - WARONSCREEN.COM SUIVEZ-NOUS

#WOS2017


Sorties

Marché aux puces

Chiner

Les puces font leur retour au cœur de Châlons

SAMEDI 23 SEPTEMBRE LAGERY - VIDE-MAISON

raison de deux rendez-vous par an, le marché aux puces s'impose comme un incontournable dans le paysage des animations châlonnaises. Il réunit en moyenne une quinzaine d'exposants place Godart et alentours, et crée l'effervescence en cœur de ville. Pour la petite histoire, cet événement organisé par l'Ucia-Les Vitrines est né il y a plus de trente ans, à l'initiative de quelques commerçants locaux. Et aujourd'hui, il figure parmi les temps forts du calendrier des professionnels. « Certains viennent de l'Aisne ou du Nord pour exposer à Châlons, précise l'antiquaire Patrick Pierrejean, cheville ouvrière du marché et lui-même exposant. L'avanLes chineurs ont rendez-vous ce dimanche place tage, c'est qu'ils peuvent s'inscrire Godart. © l'Hebdo du Vendredi jusqu'au dernier moment. Souvent, la météo pèse dans la balance. Mais on trouve toujours une solution pour accueillir tout le monde. » Dès l'aube, il chapeautera l'installation des uns et des autres, ainsi que celle de son stand. Sur place, impossible pour les chineurs – comme pour les promeneurs curieux – de ne pas tomber sur la perle rare. Horlogerie, jouets anciens, bijoux, mobilier, luminaires, ou encore linge de maison : toutes les époques, ou presque, seront joliment représentées. La tendance du moment ? « Un retour aux années 70 et au style vintage. Beaucoup de gens recherchent des objets de déco. » Et ils trouveront forcément leur bonheur ce dimanche.

A

Sonia Legendre

4 Marché aux puces - Dimanche 24 septembre de 7 h à 18 h place Godart - Accès libre – Buvette et petite restauration sur

place - Les professionnels souhaitant exposer peuvent contacter l'UCIA au 03 26 68 20 44 ou Patrick Pierrejean au 06 08 57 25 18.

WEEK-END

de l’arbre

14h-18h - 3, rue d'Ormicelle REIMS (LA NEUVILLETTE) VIDE-MAISON

8h-18h - 25, rue Gustave Pierre REIMS (LA NEUVILLETTE) VIDE-MAISON

13h-18h - 1, rue René Lalou

REIMS (SAINT-ANDRÉ) VIDE-GRENIERS

DIMANCHE 24 SEPTEMBRE

8h-17h30 - Parvis de l'église St-André

BISSEUIL - VIDE-GRENIERS

REIMS (LA NEUVILLETTE)

A partir de 7h - Centre du village

VIDE-MAISON

DONTRIEN - VIDE-GRENIERS

A partir de 6h - Centre du village LAGERY - VIDE-MAISON

9h-13h - 3, rue d'Ormicelle REIMS (LA NEUVILLETTE) VIDE-GRENIERS

A partir de 6h - Rue du Nord REIMS (LA CARTONNERIE) SUNDAY MARKET

Vente de disques vinyles d'occasion, sérigraphies, illustrations, gravures, objets et bijoux 10h-18h - La Cartonnerie; 84, rue du Docteur Lemoine

8h-18h - 25, rue Gustave Pierre REIMS (SAINT-REMI) VIDE-GRENIERS

A partir de 6h30 - Esplanade Saint-Remi ST-AMAND-SUR-FION VIDE-GRENIERS

A partir de 6h - Centre du village SOMMESOUS BOURSES AUX OISEAUX

10h-17h - Salle des fêtes TRIGNY - VIDE-GRENIERS

A partir de 6h - Centre du village TRIGNY - VIDE-MAISON

8h-16h - 16, rue de Prouilly

« Jouons au bois »

Du 29 septembre au 1er octobre 2017 PARC DE CHAMPAGNE 10 avenue du général Giraud Vendredi : 9 h > 16 h Samedi et dimanche : 10 h > 18 h 30

GRATU IT

Ville de Reims - Direction de la communication - © Fotolia

22

Du 22 au 28 septembre 2017 >> www.lhebdoduvendredi. c o m


23

Du 22 au 28 septembre 2017 >> www.lhebdoduvendredi. c o m

Loisirs

BĂ&#x2030;LIER du 21.03 au 20.04

BALANCE du 23.09 au 22.10

Ne foncez pas tĂŞte baissĂŠe dans cette nouvelle semaine. Oui, elle est prometteuse mais pour autant, il faut regarder loin Ă lâ&#x20AC;&#x2122;horizon et imaginer des perspectives Ă  long terme.

Une semaine intense qui inaugure une pĂŠriode de changement et d'ouverture ! Vous auriez tout intĂŠrĂŞt Ă vous laisser porter un peu et dâ&#x20AC;&#x2122;aller doucement dans le sens du vent.

TAUREAU du 21.04 au 20.05

SCORPION du 23.10 au 22.11

Aujourdâ&#x20AC;&#x2122;hui, les dĂŠcouvertes seront Ă lâ&#x20AC;&#x2122;honneur. Vous dĂŠcouvrirez dâ&#x20AC;&#x2122;autres cultures, dâ&#x20AC;&#x2122;autres idĂŠes qui vous rendront plus riches et qui vous libèreront de peurs finalement injustifiĂŠes.

Mettez plus de piquant dans votre quotidien. PeutĂŞtre devriez-vous ĂŞtre aussi fougueux dans votre vie affective que vous lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŞtes sur le plan professionnel. Dans tous les cas, vous allez devoir rĂŠagir.

GĂ&#x2030;MEAUX du 21.05 au 21.06

SAGITTAIRE du 23.11 au 22. 12

La limite sera toujours mince entre les changements voulus et les bouleversements impromptus. A vous de doser et de tenter de maĂŽtriser. AssurĂŠment, vous vibrerez et serez bien occupĂŠ.

Vos affaires tourneront au mieux, avec des rencontres ĂŠbouriffantes. Les ĂŠchanges seront enrichissants. Vous aurez de quoi vous enthousiasmer tant les ĂŠtoiles vous seront favorables.

CANCER du 22.06 au 22.07

CAPRICORNE du 23.12 au 20.01

Cette semaine, vous faites partie des privilĂŠgiĂŠs car Jupiter vous mettra dâ&#x20AC;&#x2122;excellente humeur et soutiendra votre ambition. Ainsi, vous aurez tous les atouts en main pour rĂŠaliser vos objectifs.

Aujourdâ&#x20AC;&#x2122;hui, lâ&#x20AC;&#x2122;heure sera aux projets et Ă lâ&#x20AC;&#x2122;action sous toutes ses formes. Les choses avanceront dans la bonne direction. Mars sera de votre cĂ´tĂŠ et vous accordera ses faveurs.

LION du 23.07 au 22.08

VERSEAU du 21.01 au 19.02

Un climat particulièrement actif vous attendra et les Êtoiles vous soutiendront à fond ! Vous vivrez une pÊriode riche en pÊripÊties dynamiques qui vous donnera la haute main sur les ÊvÊnements.

Toujours Ă rĂŠpondre aux urgences imposĂŠes par le quotidien! Aujourdâ&#x20AC;&#x2122;hui, le temps ne vous glissera plus entre les mains et vous retrouverez du plaisir dans chaque moment de la vie.

VIERGE du 23.08 au 22.09

POISSON du 20.02 au 20.03

Des plaisirs, de bonnes nouvelles et un panorama globalement favorable aux petits bonheurs marquent la semaine. CotĂŠ affectif, si vous vous sentez seul, laissez le temps au tempsâ&#x20AC;Ś

Vous serez en mesure de faire les bons choix: sachez saisir votre chance car les occasions ne manqueront pas. Si vous rĂŞvez de dĂŠmarrer un projet, il serait bon de ne plus perdre de temps.

BenoĂŽt MELVHILLE

MĂŠtĂŠo

Vendredi

8° 20°

Samedi

9° 21°

Dimanche

9° 22°

Lundi

10° 21°

Š Champagne CrÊation - REIMS

Lâ&#x20AC;&#x2122;horoscope

PREMIER

MATCH

Ă&#x20AC; DOMICILE

QualitĂŠ de lâ&#x20AC;&#x2122;air Vendredi

Samedi

Dimanche

Bonne

Bonne

Bonne

La CLCV vous informe         

   Planter des arbres est une bonne action ĂŠcologique, mais attention, il n'est permis de planter des arbres et arbustes près de la limite de la propriĂŠtĂŠ voisine qu'Ă certaines distances. Elles sont gĂŠnĂŠralement inscrites dans le cahier des charges du lotissement ou le règlement de copropriĂŠtĂŠ. A dĂŠfaut, il faut vous renseigner auprès des services municipaux sur les règles applicables dans les communes. Sâ&#x20AC;&#x2122;il nâ&#x20AC;&#x2122;existe pas de règlements ou usages locaux, les distances Ă  respecter sont les suivantes : - si la hauteur de la plantation dĂŠpasse deux mètres, elle doit ĂŞtre plantĂŠe Ă  la distance de deux mètres de la ligne sĂŠparative des deux propriĂŠtĂŠs - si elle est infĂŠrieure Ă  deux mètres, elle doit ĂŞtre distante d'un demi-mètre (0,5 mètre). Dans le premier cas, il faut veiller Ă  tailler rĂŠgulièrement les plantations afin quâ&#x20AC;&#x2122;elles nâ&#x20AC;&#x2122;excèdent pas la limite autorisĂŠe. CLCV de la Marne â&#x20AC;&#x201C; Reims - Contact : 03 26 05 03 88 ou clcv-marne.over-blog.com

MARDI 26 SEPTEMBRE 2017 20H > CHĂ&#x201A;LONS PALAIS DES SPORTS P. DE COUBERTIN BILLETTERIE EN LIGNE SUR WWW.CCRBASKET.COM En vente dans les magasins LECLERC (RĂŠseau Ticketnet)

ET SUIVEZ-NOUS SUR

SAISON 2017-18


Meubles - Salons - Literies Ouvert lundi 14h-19h et du mardi au samedi : 10h-12h / 14h-19h

03 26 54 42 19 - www.christophemeubles.fr

L'Hebdo du Vendredi Épernay 415  

Édition du 22 au 28 septembre 2017

L'Hebdo du Vendredi Épernay 415  

Édition du 22 au 28 septembre 2017