Page 1

De nouveaux locaux, plus spacieux, pour la police municipale P.3

Les Escales africaines, cette année, c'est tout l'été P.5

e p e r n a y . l h e b d o d u v e n d r e d i .

Le SGV s'insurge contre les contraintes environnementales P.9

Football : le Stade de Reims recrute malin P. 10

Musiques d'été, les notes continuent P. 12

c o m

É D I T I O N É P E R N A Y JOURNAL GRATUIT D’INFORMATION N°225

La Côte d'Azur sans la mer du 28 juin au 4 juillet 2013

Epernay -Tourisme

Un hors-série spécial du Gault & Millau, des outils supplémentaires proposés par l'Office de tourisme, les dégustations « à la coupette » dans « l'Esprit de Champagne » qui s'en vont aussi dans les villages des coteaux, et aussi les Musiques d'été, les Nuits de l'avenue de Champagne... Epernay n'en finit plus de proposer des nouveautés et de se mettre en valeur pour attirer des touristes estivaux supplémentaires et faire rester plus longtemps ceux qui ne viennent que pour le champagne. P. 4

Embarquez pour une croisière promenade commentée d’1h30 sur la rivière «Marne»

Ouvert du 15 mars au 15 décembre, Contactez-nous pour le programme des croisières ou découvrez-le sur notre site (sur réservation, fermé le lundi).

Réservations

SARL CROISI CHAMPAGNE - 12 rue de la Coopérative - 51480 CUMIERES - 03 26 54 49 51 E-mail : croisi.champagne@wanadoo.fr - Site internet : www.champagne-et-croisiere.com


2x

H umeurs ÉDITO

xQui pschittera le premier ? Depuis le 1er juin, après que les plâtres - sur l'estomac ? - aient été essuyés au Royaume Uni (en tout cas pour l'Europe, sur d'autres continents, c'était déjà fait), on peut trouver du vin en canette en France, dans le commerce. Comme n'importe quel soda ou boisson aromatisée au cola, du produit de terroir fait son entrée dans la boîte métallique. Et pas que des vins des nouveaux mondes, même des domaines (un au moins) s'est laissé aller à l'opération avant tout marketing, supposée viser les jeunes - majeurs, quand même. Certains, même des sérieux, ont essayé, faut pas mourir idiot. Et les résultats ne sont pas probants, mais ce serait d'abord à cause de la médiocre qualité du contenu. D'autres ont osé faire le comparatif avec les bouchons à vis, qui ont le mérite de supprimer tout risque de goût de bouchon. C'est sans doute malin, mais ça passe l'envie de débourser 30€ la bouteille aux armes d'un château réputé. Manifestement, les distributeurs de vins en canette ont fait le nécessaire pour éviter de remplacer le goût de bouchon par le goût de métal... Me vient l'invraisemblable question. À quand le champagne en canette ? Produit de terroir et de luxe par excellence, certes, mais qui partage une propriété commune à de nombreuses boissons commercialisées depuis toujours en canette : l'effervescence. Du champagne en canette !? Ça va pas non !! Ce serait comme les mini-bouteilles de champagne destinées au marché des jeunes en boîte de nuit, avec ou sans paille, ou encore comme le flacon à moins de 9€ dans les rayons de la grande distribution : ça n'arrivera jamais...

La météo

Vendredi

Tony Verbicaro

Samedi

15° 16°

Dimanche

11° 20°

Lundi

Qualité de l’air 3

Vendredi 28 juin

Samedi 29 juin

8 18° 14° 23°

Dimanche 30 juin

Bonne

L’indice varie de 1 – très bonne qualité de l’air à 10 – très mauvaise qualité de l’air.

L’hebdo du ve ndredi édité par la SARL B2M Editions Journal hebdomadaire gratuit d’information locale Siège social : 195, rue du Barbâtre à Reims

T él. 03 26 3 6 50 13 E-mails : Rédaction : redaction@lhebdoduvendredi.com Publicité : publicite@lhebdoduvendredi.com Newsletter : newsletter@lhebdoduvendredi.com Directeur de la publication : Frédéric Becquet (fb@lhebdoduvendredi.com) Journalistes : Julien Debant, chef d’édition Reims (julien.debant@lhebdoduvendredi.com) Tony Verbicaro, chef d’édition Châlons/Epernay (tony.verbicaro@lhebdoduvendredi.com) Aymeric Henniaux (aymeric.henniaux@lhebdoduvendredi.com) Responsable commercial : Philippe Dudel (philippe.dudel@lhebdoduvendredi.com) Responsable diffusion : Yoann Ruin (yoann.ruin@lhebdoduvendredi.com) Administration : Martine Bizzarri - Infographiste : Anne Rogé Parution le vendredi matin Imprimé par IPS à Amiens

w ww.l hebd oduve ndre di .co m

w w w. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N°225 du 28 juin au 4 juillet 2013

L

e chiffre

230

En téraflops, c'est la puissance de calcul dont sera doté le prochain ordinateur - à ce niveau-là, on parle de supercalculateur - de l'Université de Reims Champagne-Ardenne (Urca). Pour les néophytes, comme nous (!), un flop est un acronyme anglais qui signifie opérations à virgule flottante par seconde (floating point operations per second). C'est la mesure commune de la vitesse d'un système informatique. Un téraflops, donc, c'est 10 puissance 12 opérations à virgule flottante par seconde. Et c'est tellement que l'université de Reims sera tout bonnement dotée du plus puissant des supercalculateurs à base de GPU (plutôt que le traditionnels CPU) de France. La « machine » sera composé de 130 serveurs assistés par 260 accélérateurs GPU, signés Nvidia. Et si c'est une première pour Reims, c'est relativement logique, puisque l'université a été la première à recevoir un label centre de recherche attribué par la société Nvidia. On évoque un investissement de 2,4 millions d'euros pour un ordinateur qui privilégiera trois domaines : les mathématiques et l'informatique, la physique et les sciences de l'ingénieur, et la modélisation des systèmes moléculaires.

Coup d'œil sur le monde x Noces de rail

Si l'idée peut surprendre vue de chez nous, elle suscite cependant un engouement certain au pays du soleil levant. La compagnie de chemin de fer de Tokyo, JR East, vient de lancer une vaste proposition à ses usagers, et aux autres, dans le cadre des 141 ans de la firme et des 50 ans de la couleur verte de l'une de ses rames les plus fréquentées : la Yamanote. L'objectif : trouver un couple acceptant de se marier sur la célèbre ligne, dans l'une des rames, privatisée pour l'occasion, de la Yamanote. Pendant près d'une heure, le train parcourra les 35 kilomètres que comptent la ligne, s'arrêtant (portes fermées) à chacune des 28 stations. Au total, onze voitures seront donc mises à disposition des époux et de leurs convives (120 autorisés), contre un taux de remplissage moyen de 1 000 passagers par rame en général.

x Son côté frenchy Cela pourrait avoir son charme mais Leanne Rowe, elle, déteste ça. Victime d'un grave accident de voiture il y a près de huit ans, cette australienne s'est réveillée de ce traumatisme avec un

particularisme assez original : son anglais natal s'est vu inexplicablement accompagné d'un accent français ! Pourtant australienne pure souche, née et élevée sur l'île de Tasmanie, Leanne n'a même jamais mis un orteil en France et n'a pris que très peu de cours de la langue de Molière dans son enfance. Pour les médecins, c'est le choc de l'accident qui aurait endommagé la partie du cerveau de l'intéressée consacrée au langage, la faisant de ce fait souffrir du syndrome de l'accent étranger, dont quelques dizaines de cas seulement ont été diagnostiqués dans le monde depuis la découverte du « phénomène », en 1907.

x Président et voleur ?

Si l'incident n'avait pas fait de bruit au moment des faits, c'est qu'il avait tout simplement été étouffé. Robert Kraft, propriétaire du club des Patriots a reconnu la semaine dernière s'être fait voler par le président russe, Vladimir Poutine, sa bague fétiche, un anneau symbolisant la victoire de son équipe au Superbowl américain. Bien qu'il ait déclaré à l'époque avoir offert le bijou de 25 000 dollars « comme symbole de l'admiration vouée au peuple russe », la

réalité serait toute autre. Le président Poutine, lors de la rencontre entre les deux hommes, aurait essayé la dite bague et serait tout simplement parti avec, bien entouré par ses gardes du corps. En outre, un membre de l'administration du président Bush, alors au pouvoir, aurait convaincu Kraft de faire silence sur cette affaire, afin d'éviter toute tension diplomatique.

x Champagne et mémoire font bon ménage Cette fois c'est quasiment officiel : le champagne, fleuron de notre patrimoine local, aurait bel et bien une vertu thérapeutique. Et pas n'importe laquelle : celui-ci serait bénéfique pour notre mémoire. Une récente étude britannique de l'University of Reading révèle en effet qu'une à trois coupes de champagne par semaine agirait favorablement sur notre orga-nisme. Dans le détail, c'est le phénol contenu dans cette boisson effervescente qui stimulerait l'hippocampe (la partie du cerveau contrôlant la mémoire) et concourrait à ralentir le déclin de nos souvenirs et nos facultés de mémorisation. Rappelons toutefois que ce luxueux breuvage reste néanmoins à consommer avec grande modération.


3x

ociété S

w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°225 du 28 juin au 4 juillet 2013

Police municipale

En Bref

Des locaux plus spacieux pour la police municipale xLes 35 agents de la police

municipale d'Epernay se sentent limités depuis un moment dans les locaux leur ayant été attribués dans le parc de l'Hôtel de Ville. C'est maintenant décidé, la police va déménager ! La municipalité a saisi l'opportunité de remédier au problème en prévoyant de faire l'acquisition d'un immeuble de la rue de Chocatelle, d'une superficie de 258 m2, appartenant au Conseil général, moyennant une somme de 255 000 euros. Actuellement occupés par la Croix-Rouge, les locaux de la rue de Chocatelle seront libérés fin juillet, le contrat de location arrivant à terme le 27 juillet. Les nouveaux lieux permettront de reloger la police municipale dans un espace plus grand ainsi que le comité de quartier de la Rénovation, et d'agrandir, par ailleurs, la crèche « Les Petits Bouchons ». La Croix-Rouge, elle, a d'ores et déjà acté un transfert du côté de l'établissement hospitalier Sainte-Marthe. Les policiers quitteront donc la rue

xLe cinéma Le Palace rouvre ses portes mercredi 26 juin

Touché par l'épisode orageux survenu le 19 juin dernier, le cinéma Le Palace d'Epernay est fermé depuis. Deux salles et des locaux techniques avaient été inondés. Le cinéma rouvrira quatre salles à partir du mercredi 26 juin et la programmation sera adaptée à cette configuration exceptionnelle. Toutes les informations sont disponibles sur le site du cinéma, www.le-palace.fr.

xCompte administratif 2012 : solde positif de

3,55 millions d'euros Lundi 24 juin, le conseil municipal d'Epernay a adopté le compte administratif 2012, qui permet de revenir sur la façon dont le budget primitif 2012 a été exécuté. Côté chiffres, le compte fait apparaître un solde positif de 3,55 millions d'euros, ce qui est toujours une bonne nouvelle et permet à la municipalité, entre autres, de financer quelques opérations d'ici la fin de cette année (travaux de la maison des arts et de la vie associative, acquisition de locaux rue de Chocatelle pour la police municipale - lire par ailleurs -, crédits supplémentaires pour des travaux de voirie, et réfection du parking des Arcades - lire par ailleurs.) Le compte 2012 confirme également un investissement élevé (12,77 millions d'euros), soit la plus forte de ces onze dernières années, hormis 2008, année du plan national de relance.

xRequalification du parking des Arcades

Construit à la fin des années 1970, le parking des Arcades d'Epernay ne répond plus aux normes. L'objectif de la ville est donc de le transformer en un parking flambant neuf, ou, du moins lui en donner l'apparence et la réalité. Pour inciter les Sparnaciens à venir occuper ces 700 places sous le centre-ville, le maire Franck Leroy propose de repenser son accès et ses sorties, mais aussi de revoir sa luminosité, sa vitalité et son système de vidéo-protection. De bonnes odeurs et de la musique sont également évoquées. Pour ce, les membres du jury pour le projet ont été désignés lors du dernier conseil municipal ce lundi 24 juin. Un chantier, important, qui s'étalera sur deux ans. Les policiers municipaux sparnaciens étaient à l'étroit rue Jean-Moët. © l'hebdo du vendredi

Jean-Moët pour s'installer en plein centre-ville. De là, ils auront, en même temps, un oeil sur le parking des Arcades. « En choisissant de rester en centre-ville, nous avons souhaité privilégier la proximité avec les Sparnaciens », affirme Franck

Leroy, maire d'Epernay. Le président du Conseil général, René-Paul Savary, avait donné son accord au préalable, sous réserve d'un vote lors du conseil municipal. La délibération a été votée à l'unanimité lundi 24 juin.

Alice Froussard

xLa mairie recrute onze Emplois d'avenir

Faciliter l'emploi professionnel chez les jeunes est une chose, recruter en est une autre. Si l'Etat s'interroge sur les délais de mise en oeuvre du dispositif Emploi d'avenir, il suffit de regarder les recettes - qui baissent - et la rigueur des finances pour le comprendre. Mais cela va changer : lors du conseil municipal de lundi 24 juin, la ville d'Epernay a décidé de créer onze emplois d'avenir, présentant un caractère d'utilité sociale ou environnementale. Des emplois à temps complet, rémunérés sur la base du SMIC et pour une durée minimum de 12 mois, afin de faciliter l'intégration de jeunes de 16 à 25 ans, peu qualifiés, et les accompagner dans leur professionnalisation.


4x

A la une

w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°225 du 28 juin au 4 juillet 2013

Gault & Millau spécial Epernay

La capitale du champagne tire la couverture à elle Vingt mille exemplaires du hors-série de Gault & Millau sont diffusés depuis une semaine. Ils sont dédiés de la première à la dernière page à Epernay, Pays de Champagne. Une nouvelle initiative, parmi d'autres, de la stratégie commerciale de l'office de tourisme et de ses 600 adhérents.

xEmmanuel Briet, maître-artisan

chocolatier à Epernay se réjouit de l'initiative. « Des gens sont venus me voir avec le magazine sous le bras. Mais il est bien sûr un peu tôt pour mesurer les retombées d'une telle opération. » Comme lui, Vincent Dallet et son fils, Maxime, occupent une place de choix dans la rubrique gastronomie de ce premier hors-série totalement consacré à Epernay et sa région proche. Edité par Gault & Millau, le numéro a été tiré à 20 000 exemplaires dont 10 000 seront vendus en kiosque dans le grand Est de la France. James Richard-Fliniaux, l'initiateur de la visite guidée du vignoble d'Aÿ en voiture électrique, affiche la même satisfaction. Un joli papier lui est consacré sur une demi-page. Déjà lauréat des Jeunes talents du Tourisme, il enchaîne les reconnaissances bien

méritées. Le début d'année ne s'est guère montré propice à la multiplication des sorties et au pique-nique mais ce vigneron agéen de 42 ans a tout le temps devant lui. Et James RichardFliniaux sait partager. Sur les réseaux sociaux il est toujours le premier à faire la promotion de toutes les initiatives prises sous l'impulsion de nouveaux chefs de file de l'oenotourisme comme Frédérick Nebout, le directeur de l'office de tourisme d'Epernay Pays de champagne. Ce hors-série est une aubaine pour

tous ceux qui se démènent pour faire bouger les lignes, sortir des sentiers battus, proposer des idées innovantes et participer, ainsi, à l'allongement de la durée de séjour des touristes dans la capitale du champagne. « Nous nous sommes tournés vers le Gault & Millau car il s'agit d'une signature nationale et internationale », souligne Benoît Moittié, le président de l'office de tourisme d'Epernay Pays de Champagne qui entend faire de l'office « un facilitateur de contacts, un promoteur de destination et un

fédérateur de réseaux. Meilleure preuve : le développement d'une activité d'agence de voyages qui permet de vendre des séjours avec des nuitées et des activités proposées par les 600 adhérents de l'office ». L'office de tourisme ne considère pas l'argent comme un tabou. Les recettes de sa boutique lui permettront d'investir en proposant des produits porteurs de l'image de la capitale du champagne avec sa marque AC. Lors de la présentation du hors-série, Laurent Vuillaume, le directeur de la

La une du hors-série du magazine Gault & Millau consacré à Epernay. © l'hebdo du vendredi

publication du Gault & Millau, a rappelé tout l'intérêt de « raconter des histoires, de privilégier les valeurs humaines et l'excellence d'un territoire ». Ce n'est pas Franck Leroy, le maire d'Epernay, qui l'a démenti. « La diffusion de ce numéro dépasse largement le cadre du champagne. Nous devons développer nos atouts et devenir ambitieux », a-t-il souligné. Le maire d'Epernay a pris l'exemple de Colmar, la Venise alsacienne, qui accueille 3,5 millions de touristes par an. « Les performances de notre boutique sont importantes. Nos adhérents le sentent. Quelque chose est en train de se passer. » Il reste à mesurer maintenant toutes les retombées de ces actions. Elles doivent créer une véritable synergie entre les découvertes patrimoniales, les initiations gastronomiques et bien sûr les visites de caves. L'office met par ailleurs en place un réseau de vélos électriques, des city-bikes, et va organiser des visites gratuites du camping en bus. Lors des rares journées ensoleillées du printemps les terrasses des cafés étaient pleines à craquer. « On peut côtoyer des touristes de toutes nationalités. On a l'impression d'être un peu en vacances », lance une habituée du café Le Progrès. L'attractivité touristique est aussi un élément de bien-être pour les habitants de la ville. De la positivité impalpable !

Jean Batilliet

Découverte touristique à vélo

Esprit de Champagne

L'office de tourisme met la gomme !

Des navettes pour faire connaître les producteurs

Une petite voiture électrique et 38 vélos : les touristes peuvent découvrir d'une manière douce les charmes de la capitale du champagne et de ses environs. Tout le monde veille au grain pour que les pistes cyclables restent, de leur côté, nickel chrome !

xDécidemment on ne les arrête plus !

Benoît Moittié, le président de l'office de tourisme Epernay Pays de Champagne, Frédérick Nebout, son directeur et plusieurs élus ont présenté mercredi matin le nouveau parc de véhicules pour visiter la capitale du champagne et sa région. Une voiture électrique, la fameuse Twizzy, 32 vélos classiques et six vélos électriques sont à la disposition des visiteurs cette année. De quoi éviter les ruptures de stocks pour arpenter la cité en pédalant mollement (avec l'électrique), plus fortement (avec le classique) et en coinçant la bulle avec la petite voiture roulant à 45 km/heure. « Vous pouvez même quitter Epernay et aller dans les environs avec », lance

José Guinard, le directeur de Renault Schuller qui met le véhicule à disposition. « L'an passé, pour une première expérience, nous avons fait 90 locations. A la journée, à la demi-journée et à l'heure », commente Frédérick Nebout. Les prix sont variables selon la durée. Cela va de 20 euros pour une heure à 50 euros pour une demi journée avec une demi-bouteille de champagne offerte et 80 euros la journée avec une bouteille de champagne offerte et deux flûtes...après la location. Sobriété oblige ! Ceux qui aiment le vélo sont bien servis cette année. Le parc s'est considérablement renforcé avec 38 deuxroues dont l'entretien est assuré par un marchand de cycles d'Epernay. La richesse en vélo électrique s'inscrit dans le cadre de l'Agenda 21 comme l'a rappelé Nicolas Schmit, adjoint au maire chargé du développement durable et de la citoyenneté. Raymond Galataud, le président de l'association « Pays de Champagne en vélo » se réjouit de cette initiative même s'il estime qu'il reste des efforts à réaliser pour améliorer la propreté des pistes cyclables à Epernay et dans sa région. « Notre mission est d'être

des aiguillons pour que les équipements soient en parfait état », lance-til, faisant un instant faire perdre son sourire à Benoît Moittié. « Nous faisons des efforts pour favoriser la pratique du vélo à Epernay. Mais je reconnais qu'il y a encore des marges d'amélioration », explique, avec fairplay, le président de l'office de tourisme Epernay Pays de Champagne. « Nous allons nous brancher sur l'étude des circuits et faciliter les liaisons. Car, nous aussi, nous sommes au service de l'intérêt public », martèle Raymond Galataud qui préside depuis cinq ans cette association d'une vingtaine de membres. L'important est que tout cela tourne bien, réponde aux souhaits des touristes même si les Sparnaciens euxmêmes peuvent louer ces vélos. « Mais ils sont tout de même destinés, en priorité, à l'accueil de nos visiteurs et au développement de la mobilité douce », souligne Benoît Moittié. Des avis complémentaires qui témoignent que le vélo a toute sa place dans la capitale du champagne.

J.B

xL'opération Esprit de Champagne se diversifie. Outre les dégustations à l'office

de tourisme Epernay Pays de Champagne, il est désormais possible d'emprunter des navettes au départ du camping municipal pour se rendre chez l'un des 77 adhérents producteur de champagne. Grâce à un partenariat mis en place avec la Chambre de Commerce de Reims-Epernay, le Crédit Agricole Epernay Vallée et les taxis Doua, plusieurs visites sont proposées durant la semaine, du jeudi au samedi à 10 h 15 et 17 h 15 et le dimanche à 10 h 15. La formule est simple, souple et pratique. Des flyers sont remis à l'office de tourisme d'Epernay et au camping municipal. Ils proposent aux touristes de se rendre chez un producteur pour faire une visite de l'exploitation, découvrir le terroir et bien sûr déguster sa gamme. L'intérêt est qu'il est possible d'acheter ensuite des bouteilles sur place, de les mettre dans le coffre de la navette et d'en recommander ensuite si affinités. Cette initiative démarre bien. Elle se poursuivra jusqu'au 17 septembre. « Nous avons en moyenne 4 à 5 clients par navette », explique Frédérick Nebout, le directeur de l'office de tourisme Epernay Pays de Champagne, qui complète ainsi son offre et enrichit les propositions faites aux adhérents. « L'idée était de délocaliser Esprit de Champagne », poursuit-il. Les dégustations organisées depuis de nombreuses années avenue de champagne se poursuivent bien sûr avec le succès que l'on connaît. « 12 000 coupes ont été offertes avec une dégustation commentée en 2012 », ajoute le directeur. La CCI de ReimsEpernay s'est engagée dans cette opération car elle participe au développement de l'attractivité du territoire. De son côté l'établissement bancaire joue sa carte de partenaire fidèle des vignerons. Les possibilités de visites sont nombreuses et variées. Les navettes vont jusqu'à Vertus, Bergères-les-Vertus, Verzenay, Pourcy, balayant ainsi les grands secteurs de la géographie viticole du département de la Marne. C'est l'occasion de découvrir tous les terroirs, tous les paysages de la Champagne viticole, tous les cépages et une foule d'élaborateurs qui travaillent avec leurs spécificités et leur propre style. J.B Du jeudi au samedi à 10 h 15 et 17 h 15 et le dimanche à 10 h 15 au départ du camping. Réservations au 03 26 53 33 00.


5x

S ociété

w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°225 du 28 juin au 4 juillet 2013

Escales africaines

Cette année, les Escales, c'est tout l'été !

Du Mardi 26 juin au mardi 30 juillet 2013 Le pôle animation seniors a déjà bien avancé dans le tricot urbain qui habillera les arbres de la place Hugues-Plomb. © l'hebdo du vendredi

Parce qu'ils partagent des valeurs et des idées, ils pensent à se rejoindre en effaçant les différences, et veulent défendre un patrimoine culturel commun. C'est sur cette volonté que furent organisés, en 2004, les premières Escales africaines, un symbole du jumelage entre la ville d'Epernay et celle de Fada N'Gourma, au Burkina Faso.

xPour ce rendez-vous festif désormais

incontournable - septième édition, au rythme biennal -, la place Hugues Plomb d'Epernay se transformera le 7 septembre en un grand village africain où sont invités tous les Sparnaciens, à travers de nombreuses activités culturelles, des spectacles de rues ou encore une course solidaire. Et les Escales ont parcouru bien du chemin - si ce n'est les 5 517 km qui séparent les deux communes. La grande nouveauté 2013 est directement liée à l'organisation et la préparation du festival, qui se fera pendant l'été. En plus du collectif d'association (Epernay Jumelages, Jogging Club Champagne, Racing Club Epernay Athlétisme, Emmaüs, Lions Club, Amnesty International, Fassol, Peps, ACCIR, Pôle animation seniors...) en charge de l'organisation de cette journée, c'est aussi une façon d'inviter toute la population à apporter sa pierre à l'édifice et de permettre aux intéressés de participer, non pas sur une journée, comme il en était question auparavant, mais sur le long terme en participant à toutes les étapes de la réalisation et de la conception de l'évènement.

Le travail s'effectuera en deux temps. En juillet, différents ateliers créatifs (tricot urbain, couture, peinture, etc.) seront proposés pour contribuer à l'aménagement du village africain et fabriquer décors et costumes pour le spectacle de rue. Le mois d'août, quant à lui, laissera libre cours à l'originalité de chacun pour la réalisation des saynètes : des proverbes africains mis en scènes, et en musique, dans l'encadrement de professionnels du spectacle vivant. Et puis c'est aussi le côté intergénérationel qui prime pour cette manifestation. Non, le tricot n'est pas réservé au pôle seniores ! Si ces dames tricotent déjà depuis deux mois, les hommes et les moins de 70 ans sont vivement attendus, eux-aussi, pour prendre part à la décoration du mobilier et des 41 arbres de la place Hugues-Plomb. Ne pensez-même pas à l'excuse du manque de pelotes de laine : elles sont mises à disposition dans des points de distribution à la Maison pour tous, Emmaüs et dans les deux médiathèques de la ville. « Les Escales africaines reflètent ce qu'on pourrait appeler un goût de l'autre, tourné vers notre ville jumelle Fada N'Gourma, déclare Nicolas Schmit, animateur du collectif associatif et adjoint au maire en charge de la citoyenneté. C'est une mobilisation qui sera rendue visible : on souhaite montrer qu'on peut apprendre à se connaître et établir de vrais liens, pas seulement par des envois de fonds. » Les Sparnaciens aussi pourront apprendre à se connaître ce samedi 28 juin, à partir de 19 h à la Maison pour tous, où aura lieu un pique-nique auquel sont invités toutes les personnes désireuses de s'investir dans le projet. L'occasion de répartir les tâches, partager ses idées et de lancer réellement la préparation.

Alice Froussard

Ouvert le dimanche 30 juin de 10h à 18h30 Conforama REIMS ZAC DES BLANCS MONTS 51350 CORMONTREUIL


6x

ociété S

w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°225 du 28 juin au 4 juillet 2013

Rapport d'activité des services de l'Etat

En Bref

Quand le préfet rencontre les conseillers généraux

xPréparation

au concours d'aide-soignant

Pour la deuxième année consécutive, l'Institut de Formation d'Aides-Soignants du CHU de Reims propose une formation afin d'accompagner les candidats aux épreuves de sélection et améliorer leurs chances de réussite. La date limite d'inscription est le 6 septembre 2013, toutefois la capacité d'accueil est de 15 personnes. Le programme et le bulletin d'inscription sont disponibles sur le site www.chu-reims.fr/enseignement (puis IFAS et préparation concours 2013/2014).

Pour la première fois depuis son arrivée à la Préfecture de région, début février, Pierre Dartout a rencontré l'ensemble des conseillers généraux de la Marne. Au programme : la présentation du bilan d'activité des services de l'Etat, quelques remerciements, et des doléances, évidemment.

xL'hommage

de Tété (et bien d'autres !) à Aimé Césaire

xÀ Châlons, l'Hôtel du Département et la

Préfecture ne se trouvent pourtant qu'à deux pas l'un de l'autre. Mais, emplois du temps surchargés obligent, les 44 conseillers généraux et les services de l'Etat n'ont pu se retrouver tous ensemble qu'en cette fin du mois de juin. Sur place, ambiance studieuse et planning respecté à la lettre, chacun avec ses dossiers et ses questions sous le bras. Une heure durant, Pierre Dartout a balayé l'ensemble des actions menées par l'Etat dans la Marne en 2012, chiffres clés à l'appui. Ont ainsi été abordés la construction et la modernisation des médiathèques, la sécurité publique et civile, les aménagements routiers ou encore le schéma départemental de coopération intercommunale. Ainsi que les contrats d'avenir, dispositif cher au Préfet mais qui gagnerait à être davantage promu et utilisé. « Je renouvelle d'ailleurs mon appel aux collectivités sur ce dossier. Ces contrats sont l'occasion d'embaucher des jeunes, de les former et de les faire rester sur le territoire. Ils peuvent également être signés par plusieurs employeurs. » D'où la question de Thierry Mouton, conseiller général pour le canton de Vitry-le-François Ouest. « Ne pourrait-on pas élargir ces contrats aux jeunes de plus de 26 ans ? Et inciter ainsi les départements, qui auront

Pierre Dartout, préfet de Région, et René-Paul Savary, président du Conseil général de la Marne, ont évoqué ensemble plusieurs dossiers en cours © l'Hebdo du Vendredi

de ce fait moins de RSA à payer, à rejoindre le mouvement ? » Une bonne idée, mais les tranches d'âges définies correspondent à celles enregistrant les taux de chômage les plus forts. Et RenéPaul Savary, président du Conseil général, de noter : « Notre collectivité n'emploie plus que 2 100 personnes, et nous passerons bientôt sous la barre des 2 000. Pas simple d'embaucher encore des emplois d'avenir dans ces conditions. » Côté agriculture, Pierre Dartout a rappelé que la Marne est le premier département bénéficiaire des aides du 1er pilier de la Politique agricole commune (Pac). Soit une enveloppe de 213,2 millions d'euros répartie entre 4 520 exploitants. « Attention néanmoins aux critères d'attribution de ces aides, prévient René-Paul Savary. Je crains que tous les agriculteurs ne puissent en bénéficier. Merci, en tout cas, pour votre action

sur le terrain concernant les inondations. Vous avez été rapides, cela a été apprécié. » Dans la série « dossiers délicats » : l'immigration et l'intégration. La demande d'asile a progressé de 20 % en 2012 avec 505 demandes déposées, soit 688 personnes concernées. Contre 562 en 2011. « Nous accueillons 57 mineurs isolés, précise le président. Leur prise en charge équivaut à 2,5 millions d'euros. Si l'on atteint la centaine d'ici la fin de l'année, nous arrivons à 5 millions. Et pendant qu'on s'occupe de cela, on ne peut pas faire autre chose. Faites remonter le message. On ne peut pas demander toujours plus au département et, dans le même temps, le ponctionner comme on le fait aujourd'hui. »

Sonia Legendre

Sûreté nucléaire

Des contrôles et de la pédagogie

xComme chaque année, l'Autorité de sûreté

nucléaire (ASN) a présenté le bilan des contrôles réalisés sur les différentes installations et activités nucléaires et radiologiques de Champagne-Ardenne. Ainsi que ses préconisations. Soit, en 2012, plus d'une vingtaine d'inspections sur chaque centrale de la région, dont un tiers inopinées. « Les sites de Chooz et de Nogent-sur-Seine présentent plusieurs points de faiblesse, mais restent dans la moyenne en termes de sûreté et de radioprotection », note Jean-Christophe Villemaud, délégué territorial de l'ASN pour la Champagne-Ardenne. A Nogent, par exemple, trois incidents ont été déclarés en matière d'exploitation des équipements sous pression, et EDF est fortement invité à renforcer la maintenance et la surveillance des prestataires sur le site. Plus inquiétant, une tête de vis a été retrouvée au fond d'un des réacteurs de la centrale de Chooz B. « Nous rendons compte officiellement de ces constatations et de nos recommandations à l'exploitant, en veillant à

À l'occasion de son centenaire, pour saluer l'écrivain et l'homme politique qu'il était, l'association ACG Events et ses partenaires dédient ce week-end à Aimé Césaire. Sous le haut-patronage de Victorin Lurel, ministre des Outre-Mer. Au programme, notamment : trois expositions sur son parcours et les rencontres qui ont marqué son oeuvre ; plusieurs conférences ; la plantation symbolique d'un arbre au square Aimé Césaire (quartier Croix Jean-Robert) ; les balades poétiques du comédien et photographe Amadou Gaye ; une soirée antillaise et une vente aux enchères au profit de la fondation Aimé Césaire, etc. Sans oublier les lectures musicales de Tété, spécialement venu à Châlons pour cet hommage. Rendez-vous les vendredi 28 et samedi 29 juin à l'Atelier (5, rue de l'Arquebuse à Châlons). Plus d'infos sur www.aimecesairechalons.fr.

xFoire

de Châlons 2012 : l'UCIA dédommagée

Une subvention exceptionnelle de 69 800 euros à destination de l'UCIA de Châlons vient d'être votée en conseil municipal. Pour rappel, l'année dernière, l'organisatrice de la Foire-expo a eu la primeur d'utiliser les locaux tout juste livrés du Capitole en Champagne. Faute de temps pour vérifier en amont l'ensemble des installations, certains dysfonctionnements ont été découverts pendant la manifestation. L'UCIA a notamment dû installer plusieurs groupes électrogènes pour assurer l'homogénéité de la distribution électrique, et prendre à sa charge le gardiennage du site.

ce que des efforts soient réalisés pour atteindre les progrès attendus. Des échanges réguliers permettent également d'entretenir cette culture de la sûreté, pour l'améliorer. » Se pose alors la question suivante : au-delà de la pédagogie, des mesures plus fermes existent-elles pour renforcer la sûreté nucléaire ? « Si l'ASN avait le moindre doute sur une centrale, elle en demanderait l'arrêt. Le redémarrage des réacteurs nous incombe également. Celui de Chooz devait être relancé après deux mois de mise en conformité, mais nous avons prolongé cette période à six mois, car nous ne le consi-dérions pas encore prêt à redémarrer. Autre exemple, plus récent : l'activité d'un centre de radiothérapie a été suspendue à la Réunion, suite à des anomalies constatées. » Et si besoin, l'ASN peut également commander des experti-ses plus approfondies auprès de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire.

S.L

La centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine, dans l'Aube © ASN / P. Masson


7x

P olitique

w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°225 du 28 juin au 4 juillet 2013

Affaires

Participation citoyenne

Charles de Courson sur tous les fronts

Les cambrioleurs n'ont qu'à bien se tenir...

xArbitrage Tapie, affaire Cahuzac... Le député marnais Charles de Courson s'est largement exprimé dans les médias nationaux tout au long de la semaine, pour réagir, commentaire, et commenter les réactions. Joint jeudi 27 juin, il nous a dit une forme de satisfaction quant à la tournure prise par l'affaire Tapie. « On pro- © l'Hebdo du Vendredi gresse, enfin c'est la justice qui progresse en dévoilant un détournement de fonds publics en bande organisée. Stéphane Richard a été très gentil, mais bon... Je me suis battu, très seul, pendant cinq ans. Quand je vois aujourd'hui ce qui se passe, que l'Etat se soit porté partie civile... Par rapport à tout ce que j'ai toujours défendu, l'affaire progresse grâce à la justice. On n'aurait jamais du aller vers un arbitrage. » L'affaire Cahuzac a elle connu un nouveau pic de médiatisation mercredi 26 juin, puisque c'était au tour de l'ancien ministre du Budget d'être entendu par la commission d'enquête parlementaire que Charles de Courson préside. « Monsieur Cahuzac, est-ce que vous voulez bien vous lever, lever la main droite, et dire « je le jure ». » À cette demande, l'intéressé a répondu favorablement, mais ensuite, à des questions précises à propos du compte bancaire suisse, Jérôme Cahuzac s'est contenté, à trois reprises au moins, d'un laconique « Je ne peux pas vous répondre. » « Merci de votre non-réponse » a fini par lâcher Charles de Courson... Sur les auditions, le député a tenu à rappeler que « la commission d'enquête n'était pas une cour de justice. Le but de la commission d'enquête et de détecter les éventuels dysfonctionnements pour comprendre ce qui s'est passé du point de vue de l'administration fiscale. On a bien progressé en ce qui concerne aussi les services de la justice. Il reste des auditions à faire. Celle de Jérôme Cahuzac nous a apporté fort peu de choses. Un point sur le fait que les autorités helvétiques communiquaient qu'il n'avait pas de compte en Suisse, alors que lui-même l'avouait deux mois plus tard... Bon, effectivement, il l'avait transféré à Singapour.... Quant à l'homme, il s'est montré fidèle à lui-même, arrogant... »

Tony Verbicaro

xLancé dans la Marne il y a

plus d'un an, le dispositif de participation citoyenne « voisins vigilants » concerne désormais une petite trentaine de communes, dont onze nouvelles signataires depuis la semaine dernière. Le principe : établir, en nommant des habitants référents, un contact per- Onze nouvelles communes marnaises viennent d'adhérer sonnalisé entre les usagers et la au dispositif de participation citoyenne proposé par les serGendarmerie départementale. vices de l'Etat et la Gendarmerie © l'Hebdo du Vendredi De sorte à mieux enrayer les cambriolages commis dans nos campagnes. « La tendance s'améliore depuis six mois, mais on peut encore faire mieux, encourage le Colonel Laurent Vidal. En 2012, dans la Marne, les vols par effraction ont augmenté de 47 %. Soit environ 500 faits supplémentaires. Ils ont diminué de 28,4 % de janvier à fin mai 2013. Avec un taux de résolution de 9,5 %, contre 4,5 % l'année passée sur cette même période. » Concrètement, les référents seront régulièrement informés par les gendarmes des vagues de cambriolages ou autres tentatives d'effraction détectées. Inversement, ils feront remonter les moindres anomalies observées par les habitants du village. « Qu'il s'agisse d'un véhicule passant et repassant lentement devant les habitations, d'un conducteur inconnu déposant un passager et allant l'attendre plus loin, d'un démarcheur inhabituel, etc. La réactivité et la rapidité des signalements jouent un rôle primordial. » Parmi les premiers magistrats rejoignant le mouvement, celui de Courtisols, Hubert Arrouart. « Notre commune a été particulièrement touchée par les cambriolages, et c'est encore fréquent. Les habitants doivent redoubler de vigilance. Nous adhérons totalement à cette démarche de solidarité entre voisins. » Même discours du côté de Marson, où le maire, Maurice Henriat, espère que « ce dispositif en dissuadera plus d'un. » Le préfet de Région, Pierre Dartout, a remercié les volontaires pour cet « acte citoyen » en signant avec eux les protocoles.

S.L


8x

É conomie

www.lhebdoduvendredi. com

N°225 du 28 juin au 4 juillet 2013

Aéroport Paris-Vatry

CGT, OPF, ADP... L'avenir de Vatry, en trois lettres

L'auditorium Pelloutier de la maison des syndicats de Châlons-en-Champagne « résonnait » lundi 24 juin en matinée, un peu comme le hall passagers de l'aéroport de Vatry les jours sans Ryanair. La comparaison n'est pas innocente, puisque c'est de l'avenir de l'aéroport marnais dont il était question. A l'initiative de la CGT, la réunion publique s'interrogeait, en clair, sur la poursuite d'activité ou non à Vatry, qui vit sous perfusion d'argent public depuis toujours. Et comme on reproche trop souvent à la CGT de dire non, saluons l'initiative, ici, de chercher à replacer le débat de Vatry plus près de la population.

xDébut 2010, déjà, Patrick Tassin, le président du Ceser, posait la même question. Et puis Jean-Paul Bachy, le président de la Région, avait pris sa malette de VRP, trouvé des contrats en Chine. Ryanair, après Stokholm, ouvrait des lignes pour Porto, puis Marrackech et Marseille cette année. Les cargos chinois devaient se poser une fois par semaine. Ils ont eux aussi subi la crise du fret, et on ne les voit plus. 2009 reste la meilleure année en tonnage, côté fret, avec ses 40 000 tonnes. Depuis le 1er janvier 2013, on est à 10 000 tonnes. Et il ne reste que six mois... Côté passagers, même si les chiffres progressent d'année en année, on atteindra 90 000 en 2013, quand il faudrait 500 000 pour atteindre un point d'équilibre. Et Vatry a une date dans le ADP, LA viseur, depuis toujours, mais elle se rapproche sérieusement, cruellement. Pour faire clair, à compter du 1er janvier prochain, le délégataire (SNC Lavalin) est supposé équilibrer l'aéroport sans compter sur les subventions. C'est ainsi que le contrat est rédigé. Alors que se passera-t-il, le 1er janvier prochain ? « La suite repose aussi sur les décisions que prendra l'actuel délégataire, expliquait JeanLouis Devaux, conseiller général. S'il décide d'arrêter, c'est une chose. S'il renouvelle sa volonté de poursuivre, il sollicitera sans doute le Conseil général pour l'aider financièrement. » Et la situation financière du gestionnaire d'aéroport n'est pas non plus au beau fixe, quand il n'est pas touché par des affaires... «  Moi, je ne veux pas abandonner, lâcher Vatry, poursuit Jean-Louis Devaux. Mon collègue Charles de Courson part sur la ligne 0€ de subvention. Mais en France, à part les gros aéroports, à part Nice, Beauvais, tous les aéroports bénéficient d'aides publiques. Pour Vatry, si on ne met rien, autant fermer. Pour moi, Vatry doit continuer. » Dans la salle, un intéressé a lâché : « Moi, je suis Châlonnais, je paie trois fois ! (et même

délégataire. » SNC Lavalin, donc, principal concurrent d'ADP dans la gestion aéroportuaire en France. « Ce qui se passe au plus haut niveau de l'Etat, ça ne va pas dans le bon sens, estimait pour sa part Dominique Vatel, élu d'opposition PCF à Châlons. On ne fait pas de l'aménagement du territoire, mais des aménagements des territoires. On met les territoires en concurrence, pas en complémentarité. Et j'ai peur qu'un aéroport comme Vatry paie encore plus dans ce contexte. C'est ma plus grande inquiétude pour Vatry. »

Dans quelle direction regarder l'avenir de Vatry ? © l'hebdo du vendredi

quatre, via les subventions accordées directement à l'aéroport ou à l'association ParisVatry Project, qui « aide  » Ryanair, par le Conseil général, le Conseil régional, la communauté d'agglomération de Châlons et la ville de Châlons, ndlr). Ça fait 25 ans que je paie pour un aéroport qui devrait permettre un développement économique. » Alors on réfléchit à des solutions. On engage même des appels à projets, comme en témoigne celui lancé le 17 mai par Cités en Champagne, l'agglomération châlonnaise, que Vatry a rejoint le 1er janvier dernier, pour dénicher un OPF (opérateur de proximité ferroviaire) pour améliorer significativement le transport de marchandises. La présentation des objectifs aux candidats éventuels s'est déroulée la semaine dernière. Les propositions sont attendues pour le 19 août. Le caractère ouvert de l'appel à projets indique que les donneurs d'ordre attendent, au-delà d'un opérateur, un plan. «  La ligne existante est sans doute la solution ? plus rentable de la région pour RFF et la SNCF  », estime Jean-Louis Devaux. Ce que confirmait lundi matin un délégué syndical CGT à Fret-SNCF, qui n'hésitait pas non plus à critiquer le projet : « Les OFP, en France, ça ne marche pas. » « Jusqu'à présent, l'Etat semblait regarder ça de loin, a continué le conseiller général. Là, la politique semble plus volontariste. Aussi parce que les entrepreneurs s'y intéressent de près, en raison, notamment, de l'augmentation annoncée des taxes carbone. » Une bonne solution ferroviaire, type plateforme multimodale, permettrait de rapprocher - en temps - Vatry des marchés habituels (Paris et Ile-de-France). Mais LA solution, c'est encore et toujours Aéroports de Paris (ADP). Si ADP devenait délégataire (ou propriétaire ?) de l'aéroport de Vatry, il saurait délester le minimum de fret d'Orly et Roissy pour faire «  tourner  » Vatry. « On attend une réponse d'Aéroports de Paris début juillet, expliquait Jean-Louis Devaux. Son directeur a changé, les équipes d'ADP ont changé. Le président regarde les choses différemment. On a beaucoup oeuvré pour qu'ADP revienne sur le dossier. Ils connaissent la situation financière du

« Je reprends l'avis du Ceser d'il y a trois ans, et on peut dire encore aujourd'hui la même chose, rappelait Patrick Tassin, président du Conseil économique, social et environnemental régional. Continuer sans financer, ça ne sert à rien. Mais financer sans savoir où l'on va, ça ne sert à rien non plus. Le gros du financement public, aujourd'hui, va vers les compagnies low cost, pour la communication. Qu'on y participe, oui, à coup de quelques centaines de milliers d'euros, mais ce qu'on donne maintenant, c'est beaucoup. Et puis il y a des dizaines de milliers de passagers qui atterrissent à Vatry et qu'on emmène directement à Paris, à Disneyland. On n'en capte que très peu pour le tourisme local. A Beauvais, c'est pareil, mais vu la quantité de passagers, ceux qui s'arrêtent dans l'Oise sont quand même nombreux. Je veux bien qu'on mette de l'argent public, mais il faut que ça rapporte à l'économie locale, directement. » « On ne cherche pas à opposer Vatry aux aéroports parisiens, au contraire, on voudrait plutôt jouer la complémentarité, concluait Sabine Duménil, secrétaire régionale de la CGT. Il faut tenter de sauver Vatry, et 832 emplois, souvent peu qualifiés, dans la logisitque, sur un territoire touché par le chômage. »

Tony Verbicaro


9x

É conomie

w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°225 du 28 juin au 4 juillet 2013

Champagne

« Tout devient anti-environnement »

Le Syndicat général des vignerons (SGV) de la Champagne s'insurge contre les nombreuses contraintes réglementaires du traitement des vignes. Des mesures préoccupantes, tant pour l'environnement que pour l'avenir de l'ensemble de la filière, selon le SGV.

xPour le SGV, à compter d'octobre

2013, l'entraide qui existait en Champagne sera davantage compromise. Pour les petites exploitations, qui réalisaient des traitements phytosanitaires sur les vignes d'autrui, ce temps est fini : une loi énonce désormais que tout le monde se doit d'être certifié pour traiter. Chaque vigneron doit passer le Certiphyto, un certificat d'aptitudes obtenu à l'issue d'une formation, qui devient obligatoirement « individuel » à partir du 1er janvier 2015. Or, tous n'ont pas le privilège de pouvoir obtenir ce fameux certificat : il n'est pas destiné aux propriétaires des parcelles inférieures à 18,75 ares, c'est-à-dire la limite du seuil MSA

Les nouvelles normes sanitaires changent la donne dans l'appellation. © l'hebdo du vendredi

permettant l'exonération de charges. S'ils doivent faire appel à un prestataire, ces derniers ne peuvent pas acheter les produits de traitement nécessaires à leur place. Alors en attendant, les vignerons sont obligés de se tourner vers « des produits de jardinage », non-homologués vignes et dont les prix sont multipliés par dix. Un paradoxe que résume François Pierson, vice-président du SGV, qui rappelle que la Champagne compte 3 473 exploitations de moins de 18,75 ares : « Ceux seront certifiés

ne prendront pas le risque de traiter pour les petits. Et beaucoup risquent d'abandonner le traitement de la vigne. Avec un tel morcellement, je veux bien faire le pari qu'il y aura entre 500 et 600 hectares non traités ! Les maladies vont affecter ces parcelles, et puis contaminer les parcelles voisines. Sans produit, tout devient anti-environnement ». La demande du SGV est claire : permettre une dérogation pour traiter jusqu'à deux hectares de vignes autour, voisins comme cousins, et ce

Viti-Vinicole

La CCI signe pour les quatre prochains VITeff xAvec Innovact, c'est probablement l'une des

plus importantes opérations menées par la Chambre de Commerce de Reims-Epernay (CCIRE). Et pour la douzième édition du VITeff (littéralement Viticulture, Viniculture, Techniques et Effervescents), le salon international des technologies des vins effervescents, qui se déroulera du 15 au 18 octobre prochain au Millesium à Epernay, semble d'ores et déjà promis à un succès inévitable. « Au 31 mai, l'ensemble des espaces avait déjà été commercialisé, une quinzaine d'entreprises sont même sur liste d'attente, c'est une première  », avançait mercredi dernier Jean-Marc Ceccon, commissaire général du VITeff, dans les locaux de la CCI, à l'occasion de la signature de la convention d'organisation des quatre prochaines éditions du salon, entre la Chambre de Commerce et la Communauté de Communes d'Epernay Pays de Champagne (représentée par son président Laurent Madeline). Conscient des enjeux et du poids économique du champagne sur le territoire (4,4 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2012), le président de la CCI, Jean-Paul Pageau, n'a pas manqué de rappeler l'importance de défendre ce secteur : «  Le Champagne reste une activité en fort développement, ce qui devient plutôt rare dans la région ; d'autant qu'elle n'est en aucun cas délocalisable.

Jean-Paul Pageau (à droite) et Laurent Madeline en pleine signature de la convention. © l'Hebdo du Vendredi

L'organisation du VITeff mettant à l'honneur cette filière est donc une vraie fierté pour nous. » Avec 440 entreprises déjà inscrites, plus de 25 pays représentés et près de 23 000 visiteurs attendus, mais aussi trois thématiques réparties sur trois journées (l'innovation, l'international et l'oenotourisme), nul doute que le prochain salon confirmera sans peine son statut de rendezvous incontournable en matière de vins effervescents. www.reims.cci.fr

Aymeric Henniaux

à partir de 12 ares. Autre point de discorde au niveau de la réglementation environnementale : la directive nitrates. A l'issue d'un contentieux avec l'Union Européenne, un projet complémentaire est en cours d'élaboration interdisant toute fertilisation azotée sur les pentes de plus de 15%. Soit près de 40% de l'AOC Champagne ! En contrepartie, cette décision interdit tous types d'engrais alors que près de 50% des produits utilisés en Champagne étaient autorisés en agriculture biologique. Un prélude au possible retour du désherbage chimique, voire un relâchement des vignerons qui ne prendraient plus la peine d'enherber. François Pierson, agacé, rappelle, que de telles dispositions sont « pourtant indispensables pour une production viticole satisfaisante et préservant l'environnement ; la directive nitrates doit être écrite comme les précédentes, c'està-dire en concertation avec tous les acteurs et selon les contraintes de chacun ». La consultation publique se fera à la fin du mois de juin, sa sortie et son application étant prévues pour la fin du mois de juillet.

Alice Froussard

En Bref

xINPI

et CCI : le partenariat se renforce auprès des entreprises innovantes

Si l'antenne châlonnaise de l'Institut national de la propriété industrielle (INPI) est ouverte depuis septembre déjà, au sein du Centre Arts et Métiers ParisTech, son inauguration officielle se déroulait ce mardi. En présence de son directeur général, Yves Lapierre, du président de la Région Jean-Paul Bachy, et de François Cravoisier, président de CCI Champagne-Ardenne. L'occasion de (re)visiter les locaux, puis d'aborder, autour d'une tableronde, les atouts de la propriété industrielle en matière de croissance. L'INPI et la CCI régionale ont également signé une convention de trois ans pour renforcer leur partenariat et promouvoir davantage encore la propriété industrielle auprès des entreprises champardennaises innovantes.


10 x

S port

w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°225 du 28 juin au 4 juillet 2013

Meeting international d'athlétisme de Reims

Reims... avant Moscou

xDes stars mais aussi des jeunes Le meeting est apprécié pour son standing mais aussi pour sa capacité à intégrer les jeunes à cette belle journée. Comme l'an passé, plusieurs centaines de jeunes scolaires fouleront la piste de Georges Hébert de 9h30 à 15h pour découvrir les différentes disciplines de l'athlétisme. Des jeunes licenciés (benjamins et minimes) s'élanceront en préambule de la soirée.

xProgramme de la soirée

Présentation des grands temps forts du meeting en présence de l’adjointe Christine Michel. © L’hebdo du vendredi Muriel Hurtis et deux Jamaïcaines de haut niveau Devenu un rendez-vous devraient l'y aider. Parmi les têtes d'affiches annonincontournable du début de l'été cées, le public pourra encourager les locomotives à Reims, le meeting international rémoises habituelles que sont Yohann Diniz et Mahieddine Mekhissi. Ce dernier courra un 2000m d'athlétisme s'apprête à nouveau à qui doit le préparer à battre le record du 3000m offrir un spectacle de qualité ce vensteeple du meeting de Saint-Denis, le 6 juillet. « S'il dredi soir au stade Georges Hébert. fait cinq minutes ou moins, on saura qu'il est en très Mais parmi les stars attendues, le grande forme, affirme son président à l'Efsra, Gilbert Marcy. Il le faudra face à l'armada de soleil sera particulièrement surveillé... Kenyans qui l'attend pour descendre sous les huit xLes noms, ils seront là, sans aucun doute. Les minutes. Il se servira du meeting pour jauger sa performances, en revanche, seront dépendantes préparation sans trop le fatiguer. » autant de la forme de la centaine d'athlètes internaOn pourra toujours dire que le plateau annoncé tionaux présents, que de la météo toujours un peu pour ce vendredi soir aurait pu être encore plus taquine dans la cité des Sacres. Pour autant, les prestigieux si les Jeux Méditerranéens qui se organisateurs ont tout fait pour que ce meeting, déroulent actuellement à Mersin, en Turquie, ne deuxième étape du Pro Athlé Tour, soit alléchant. Il concurrençaient pas le meeting rémois. Les locaux le sera d'autant plus que la météo - encore elle - n'a Teddy Tinmar (EFSRA) et Nicolas Gomont (DAC pas été jusqu'ici suffisamment appréciable pour Reims) y cherchent d'ailleurs aussi les minima. qu'un maximum d'athlètes puisse valider leur tickMais la seule présence de Dayron Robles, champiet pour les prochains Mondiaux, à Moscou, du 10 on olympique en 2008 du 110m haies devrait faire au 18 août prochain. oublier le reste. Le Cubain retrouvera d'ailleurs Parmi celles et ceux qui courent donc après les Ladji Doucouré, le Français, qui avait fini au pied minimas, la régionale de l'étape, Marie Gayot, du podium des JO la même année. « Il s'agit compte sur le meeting de Reims pour obtenir le toujours d'un grand moment, populaire et fédéraprécieux sésame sur le 400 mètres. La française teur », se félicite Christine Michel, l'adjointe aux

20h15 : début du concours à la perche femmes 20h35 : 5000m marche hommes 20h55 : début du concours de la longueur hommes 21h05 : début du concours du javelot hommes 21h05 : 110m haies hommes 21h15 : 800m femmes 21h25 : 800m hommes 21h35 : 400m femmes 21h45 : 400m hommes 21h55 : 1500m femmes 22h10 : 100m femmes 22h20 : 2000m hommes

sports à la ville de Reims. Une popularité certainement due, aussi, à la gratuité d'un événement reconnu. « Le meeting est désormais respecté, assure Gilbert Marcy. L'an dernier, il était classé 28e sur les 400 rendez-vous internationaux. » Une popularité qui plaide aussi en faveur de l'accueil des Championnats de France Elite en juillet 2014. « Le meeting permet d'abord de mettre en valeur les athlètes régionaux aux côtés d'un plateau international relevé. Mais on espère effectivement qu'ils brilleront en 2014 si on obtient les France Elites. Vendredi sera l'occasion d'une belle répétition. Il faut entretenir nos compétences, nos savoir-faire ». Confiante, Christine Michel acquiesce de la même façon : « La Ville est candidate. Notre dossier est prêt, et je suis convaincue que le 5 juillet, la Fédération choisira Reims. A partir de là, tout démarre et nous serons prêts pour accueillir l'Elite de l'athlétisme français. »

Julien Lampin

En Bref

xPauline Lithard

(Reims Basket Féminin) aux championnats du monde Pauline Lithard, la meneuse de Reims Basket féminin, participera aux championnats du monde de basket des U19 avec l'équipe de France. Déjà victorieuse des championnats d'Europe en août 2012 en Roumanie, avec une victoire en finale sur la Russie, les Bleues feront partie des favorites pour les mondiaux, qui se disputeront à Vilnius, en Lituanie, du 18 au 28 juillet.

xFoot - Sézanne gagne

la coupe de la Marne Le RC Sézanne a remporté dimanche 23 juin à Taissy la coupe de la Marne de football, contre Europort (4-0). Les Sézannais Dos Santos, Codron (doublé) et Vinchiati ont marqué.

xLe foot féminin à l'honneur

En prélude à la rencontre internationale France Norvège qui se tiendra ce samedi 29 juin au stade Auguste Delaune à Reims, toute la semaine qui a précédé a été l'occasion de mettre à l'honneur le football féminin en Champagne-Ardenne. Par exemple, mercredi 26 juin, la Ligue régionale de football et le Crédit Agricole du Nord-Est ont mis un coup de projecteur sur le club rémois de Sainte-Anne et sur les nombreuses manifestations menées. Par exemple, un rassemblement géant de jeunes footballeuses de 6 à 12 ans, ce samedi 29 juin au parc Léo Lagrange, entre 16 et 19 heures.

xSport, Santé et Nutrition

Un gala de gymnastique est organisé ce samedi 29 juin de 17h30 à 20h30 au Complexe René Thys de Reims. Au programme de cet événement spécial Baby Gym, le public pourra profiter de démonstrations de gymnastique artistique, rythmique, forme et loisirs. Du trampoline sera également au rendez-vous, le tout regroupé sous la thématique des comédies musicales. L'action se porte sur le sport, la santé et la nutrition et se voit soutenue en partenariat avec la Ville de Reims. Entrée : 7 euros (5 euros en pré-vente)

Foot - Stade de Reims

Reims recrute malin

xPrince Oniangue en provenance de Tours, en

Ligue 2, le Danois Mads Albaek (deux sélections internationales), l'Israëlien Eliran Atar (Maccabi Tel Aviv)... Le début de mercato du Stade de Reims, qualifions-le de malin. Certes, rien ne dit que le recrutement sera à 100% réussi, et avant les premiers matches, on ne saura pas. Mais quand la majorité des clubs français, exceptés Monaco et d'autres, pour quelques « coups » isolés, regardent le marché stagner, les dirigeants rémois ont choisi les filières étrangères ou division inférieure. Les clubs français - hormis Paris SG et Monaco sont dans le rouge, les agents de joueurs en veulent toujours plus, alors comment améliorer son effectif sans se ruiner, et sans attendre les derniers jours du mois d'août, propices à lâcher du lest sur les ambitions (numéraires, pas sportives...) ? En appliquant la méthode stadiste, qui ne date pas d'hier. Dans les années 60 et 70, déjà, le Stade allait chercher hors de l'hexagone de quoi améliorer son effectif. La filière argentine qui a donné Delio Onnis, Carlos Bianchi, César Laraignée ou Santiago Santamaria à Delaune, c'était la même histoire.

Parallèlement, mais c'est plus compliqué, le Stade de Reims cherche à alléger son effectif. Nicolas Fauvergue et Kamel Ghilas ont des « bons de sortie  », Yann Benedick restera, en prêt, à Strasbourg, et Quentin Pereira pourrait aussi être prêté en Ligue 2. Quant à Grzegorz Krychowiak, le meilleur joueur stadiste la saison passée, le président Jean-Pierre Caillot s'oppose à son départ, malgré quelques sollicitations. Même chose pour Aïssa Mandi, qui, natif de Reims, représente, un peu plus que d'autres joueurs, le club.

T.V

xEduardo Silva, le supporter brésilien du Stade n'est plus Eduardo Silva, qui supportait le Stade de Reims depuis le Brésil, depuis les années 50, est décédé récemment. On l'entendait régulièrement s'exprimer sur l'antenne de France Bleu Champagne. Le club a adressé à sa famille et ses proches toutes ses condoléances. Notre journal s'y joint également.

Malgré les sollicitations, Aïssa Mandi restera Rémois cette saison. © l'hebdo du vendredi


N°225 DU 28 JUIN

L ’ A G E N D A

CONCERTS •

Musiques d'été : trio à cordes, Bouskidou, Anthracite... P.12

EXTÉRIEURS •

Le Parc naturel régional de la Montage de Reims fait son cinéma P.13

THÉÂTRE •

Devenez actionnaire de son rêve P.13

magazine

C U L T U R E L

E P E R N A Y

AU 4 JUILLET 2013

w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m


12 x

S or tie

w w w. l h e b d o d u v e n d r e d i . c o m N°225 du 28 juin au 4 juillet 2013

Musiques d'été

La Musique dans la peau Même si, en levant les yeux au ciel, cela ne se voit pas encore très bien, l'été est bel et bien là depuis quelques jours. Et ce ne sont pas les caprices du temps qui vont empêcher les festivités estivales de se dérouler, à commencer par les sparnaciennes Musiques d'été !

xChaque été, la Ville d'Epernay troque, le temps d'un festival, son habit de capitale du Champagne pour devenir capitale musicale et propose à ses touristes et habitants de vibrer au son des Musiques d'été, événement culturel aussi incontournable que les Nuits de l'Avenue de Champagne. C'est ainsi que du 25 juin au 20 août prochain, une vingtaine de concerts investiront divers lieux sparnaciens. Et cette 18ème édition s'annonce plus que jamais haute en couleurs, le festival accueillant, cette année encore, des artistes issus d'horizons variés, qu'il s'agisse de la musique classique, du rock, du jazz, des musiques du monde ou encore de chansons pour enfants. Après avoir reçu le rémois Barcella pour le concert d'ouverture ainsi que le Marck-Richard Mirand Quartet pour le suivant, Musique d'été se poursuivra au Palace avec la projection de « Sugar man », histoire faite de surprises, d'émotions et d'inspiration ou

comment deux fans racontent la légende de leur idole, Sixto Rodriguez. Place ensuite à la musique classique, représentée par un concert des professeurs de l'Ecole Intercommunale de Musique d'Epernay et sa Région, au théâtre Gabrielle Dorziat. Un magnifique trio pour piano, violon et violoncelle auquel succèdera Bouskidou - Viens faire le bal !, concert populaire et surtout familial où musiciens, chanteurs et comédiens joueront du rock grandeur nature, pour les enfants et leurs parents. Une note festive qui ne sera pas prête de s'éteindre et qui se poursuivra jusqu'au 6 juillet, date à laquelle vous pourrez retrouver une ambiance variété et musette en compagnie de l'orchestre Anthracite, bien décidé à vous abreuver de rythmes et de danses assurées! Notez que pour l'occasion, la Fête à Bernon sera de la partie. Car, c'est bien connu, plus on est de fous, plus on rit ! Un début de programmation qui n'augure que du bon pour la suite.

Claire Lagrange

Sugar man, 1er juillet à 20h30 - Tarifs 5 euros Cinéma Le Palace - Trio pour piano, violon et violoncelle, 2 juillet à 19h - Théâtre Gabrielle Dorziat - Bouskidou - Viens faire le bal !, 4 juillet à 17h - Palais des Fêtes - Orchestre Anthracite, 6 juillet à 20h - Place Fada N' Gourma Musiques d'été, jusqu'au mardi 20 août 2013, dans divers lieux d'Epernay Entrée libre - Rens. 03 26 53 37 95

Bouskidou saura mettre l'ambiance au Palais des Fêtes. © LLOR - studio graphique

xParc

En Bref Vix à Avize : une nouvelle halte nature

Le parc Vix, à Avize, a été récemment aménagé par la commune d'Avize et la communauté de commune d'Epernay. Une halte nature où les promeneurs pourront apprécier la vue panoramique sur le village, le vignoble et la plaine champenoise, et découvrir un sentier botanique autour du thème de l'eau. Route départementale 19, à 9,7 km d'Epernay, commune d'Avize, rue Porte de Haut.

AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA À 15h30. Médiathèque Daniel-Rondeau, CONCERTS 4, rue Gabriel-Fauré, à Epernay.

mardi 2 juillet

MUSIQUE CLASSIQUE

Concert des professeurs de l’Ecole Intercommunale de Musique d’Epernay et sa région. Trio pour piano, violon et violoncelle. À 19h00. Dans le cadre des Musiques d’été Théâtre Gabrielle-Dorziat, place Mendès-France, Epernay.

jeudi 4 juillet

lundi 1er juillet

CINÉMA : SUGAR MAN

Au début des années 70, Sixto Rodriguez enregistre deux albums. Sans qu’il le sache, son disque devint un symbole de la lutte contre l’Apartheid. Des années plus tard, deux fans du Cap partent à la recherche de «Sugar Man».

À 20h30. Dans le cadre des Musiques d’été. Tarif : 5 euros - Cinéma le Palace à Epernay.

CONCERT FAMILIAL : BOUSKIDOU - VIENS FAIRE LE BAL

Rock grandeur nature, avec musiciens, chanteurs et comédiens, pour enfants et parents.

À 17h00. Palais des Fêtes, Parc Roger-Menu.

SPECTACLES

samedi 29 juin

LA JEUNESSE SE BOUGE - 4E ÉDITION

Au programme, stands de structures de la Ville et d’associations, concerts et spectacles : Jinko (arts du cirque), Matis (dancehall), Judy (synth-pop), Growin’up (danse), Kerjostyles (concert hip-hop), The Mood Hunters (soul) et Beat’s Kick (house).

À 14h00. Entrée libre de 14h à 22h - Place Hugues-Plomb, Epernay - Renseignements : 03 26 53 54 62.

samedi 29 juin

CONTES ET RITOURNELLES : AUTOUR DU KAMISHIBAI

Les bibliothécaires racontent... pour les petits et les grands de 3 à 8 ans.

jeudi 4 juillet

CIRQUE PINDER

L’un des plus beaux et grands cirques itinérant de France, à Epernay, rien que pour vous.

À 14h30. Séance supplémentaire à 19h30 Tarifs : de 15 à 49,50 euros, gratuit pour les moins de 2 ans Le Millésium, av. du général Margueritte à Epernay.

EXPOS

jusqu’au samedi 29 juin

MARC LIZANO EXPOSE SES ORIGINAUX !

Ces dernières années, Marc Lizano a révolutionné le livre jeunesse. Auteur complet, il travaille avec un bonheur égal pour la presse, l’édition jeunesse ou encore la bande dessinée.

Médiathèque Daniel-Rondeau, 4, rue Gabriel-Fauré, à Epernay.


13 x

S or tie

w w w. l h e b d o d u v e n d r e d i . c o m N°225 du 28 juin au 4 juillet 2013

Montagne de Reims - Projection en plein air

Tout un cinéma ! xAller au parc signifie la plupart du temps jouer au ballon avec les enfants, pique-niquer avec sa moitié ou encore lézarder au soleil entre amis. Et si on vous disait que, le 2 juillet prochain, aller au parc signifiera également aller au cinéma ? Certes surprenant et original, le projet n'en est pas pour autant impossible et c'est le Parc naturel régional de la Montagne de Reims luimême qui se trouve être à l'origine de l'événement. Sous la forme d'une soirée inédite autour du thème de l'urbanisme et des paysages - déjà développé dans l'exposition « Habiter en Montagne de Reims, restons groupés ! », Le parc fait son cinéma! proposera aux visiteurs de découvrir un sujet qui nous concerne tous directement, par le biais de trois animations. « L'urbanisme et les paysages touchent à nos façons d'habiter, mais aussi de travailler et de consommer, de nous déplacer, de nous rencontrer et de nous cultiver ! », indiquent les organisateurs. S'adressant à chacun de nous, les trois propositions de la soirée se dérouleront comme suit : dès 19 h, vous pourrez découvrir les saveurs et arômes spécifiques des paysages de la Montagne de Reims à travers une initiation à la dégustation de vins de Champagne. A partir de 20h, les petites bêtes seront à l'honneur. Si elles nous effraient souvent,

Le fils de l'épicier d'Eric Guirado sera au centre de l'événement. © Eric Guirado

elles sont pourtant indispensables à la survie de nombreuses espèces. A 22h30, enfin, démarrera la séance ciné en plein air. Au programme, « Le fils de l'épicier » d'Eric Guirado, film tout public parlant du lien social et des problématiques liées au milieu rural. En bref, une bonne soirée en perspective !

Claire Lagrange Le Parc fait son cinéma !, mardi 2 juillet à partir de 19h - Gratuit - Maison du Parc à Pourcy. Possibilité d'apporter son propre pique-nique Renseignements au 03 26 59 44 44.

Théâtre

Devenez actionnaires du rêve xDepuis quelques jours, les Rémois ont vu fleurir dans divers endroits de la ville des affiches les invitant à devenir actionnaires du rêve et leur donnant rendez-vous le 30 juin au Temps de Cerises pour soutenir Very Cheap Production. Que se cache-t-il derrière cette invitation au rêve ? Un site internet créé en mars 2012 pour financer la première création de Malick Gaye, un ancien de la Comédie de Reims. Il s'agit de convaincre 68 000 personnes de donner chacune un euro pour boucler le budget. L'objectif de ce jeune trentenaire, au-delà de trouver les fonds pour créer son spectacle, est de réunir le plus grand nombre de personnes possible autour de ce projet. Depuis un peu plus d'un an, il multiplie les réunions d'information aux quatre coins de la France (Bordeaux, Paris, Toulouse, Reims...) et les démarches pour faire connaître son site internet. En janvier dernier, une association bordelaise, Ternaire, a invité trois groupes de la scène locale à programmer chacun une soirée en soutien à son projet de financement participatif. Ce mini festival, Carte Blanche, a inspiré trois quinquagénaires Rémoises pleines d'énergie : Corinne Arnould Mayens, Brigitte Nguyen Macadré et Monique Vervondel. Les trois amies, soutiens de la première heure, ont mobilisé leurs connaissances pour que cette journée de soutien puisse voir le jour. Elles ont voulu la programmation la plus éclectique possible et ouverte aux familles. Au programme : Des concerts, des ateliers, des perfor-

© Very Cheap Production

mances dessinées, un spectacle jeune public avec Gwen Buczkowski, Carole Chaix, Malick Gaye, Didier Martz, Paul Mayens, Thomas Nguyên et le Collectif Io, l'Atelier de Ukulélé de Champagne, La Compagnie « Ecoutez Voir », les groupes « The True d'Bal Orchestra », « Valium Ocean »... Dimanche 30 juin de 12 h à 19 h au Temps des Cerises. Entrée : 5 euros. Renseignements : verycheap.prod@gmail.com


14 x

C inéma

w w w. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N°225 du 28 juin au 4 juillet 2013

Les horaires x du 26/06/2013 au 2/07/2013

Patrick Vanlanghenhoven

BROKEN CITY

Genre: Policier - Pays: USA - Durée: 1H49 Réalisateur: Allen Hughes - Acteurs: Mark Wahlberg, Russell Crowe, Catherine Zeta-Jones Billy Taggart, un ex-flic devenu détective privé, enquête pour le maire de New York, sur l’adultère de sa femme. Allen Hughes évite le côté vintage ou bourrin, pour se rapprocher un peu plus du cinéma engagé de Sidney Lumet, moins percutant qu’à ses débuts avec Menace II Society.

CINÉMA Le Palace 33 Bld Motte - 51200 Epernay

L’ATTENTAT VO Mer : 17H30 Jeu : 20H30 Ven :14H30 - 18H Sam :14H30 - 20H Dim : 10H30 - 17H30 Lun : 16H30 - 20H30 Mar : 14H30 - 18H30 THE BAY Interdit - de 12 ans Mer : 14H30 - 20H30 Jeu : 14H30 - 18H Ven :20H30 Sam :17H - 22H30 Dim : 15H - 20H Lun : 14H30 - 18H30 Mar : 16H30 - 20H30 MOI, MOCHE ET MECHANT 2 Mer : 14H30 Jeu : 18H Ven :20H30 Sam :14H30 Dim : 10H30 Lun : 17H30 Mar : 14H30 - 17H30 - 20H - 15H - 16H30 - 18H30 JOSEPHINE Mer : 14H30 - 17H30 - 20H30 Jeu : 18H - 20H30 Ven :18H - 20H30 Sam :14H30 - 17H - 20H - 22H30 Dim : 10H30 - 15H - 17H30 - 20H Lun : 14H30 16H30 - 18H30 - 20H30 Mar : 14H30 - 16H30 - 18H30 - 20H30 SUGAR MAN SEANCE UNIQUE LUNDI 1er JUILLET 20H30 DANS LE CADRE DU FESTIVAL MUSIQUES D’ETE LA MARQUE DES ANGES Mer : 14H30 - 17H30 - 20H30 Jeu : 14H30 - 18H 20H30 Ven :14H30 - 18H - 20H30 Sam :14H30 - 17H - 20H - 22H30 Dim : 10H30 15H - 17H30 - 20H Lun : 16H30 - 18H30 Mar : 14H30 - 16H30 - 18H30 - 20H30 MAN OF STEEL Mer : 20H30 Jeu : 14H30 - 20H30 Ven :14H30 - 18H Sam :17H - 22H30 Dim : 17H30 - 20H30 Lun : 14H30 - 20H30 Mar : 20H30

12 ANS D’ÂGE

Genre: Comédie - Pays: France - Durée: 1H25 Réalisateur: Frédéric Proust - Acteurs: François Berléand, Patrick Chesnais, Anne Consigny Charles et Pierrot, copains comme cochons, se retrouvent à vivre en live leur slogan fétiche, « profiter de la vie et rire de tout ». Un bon cru malgré son air de déjà vu, dans le style de la comédie italienne, entre rire et mélancolie. Il doit beaucoup à ses deux acteurs principaux.

CINÉ Le Majestic

ZAC des Escarnotieres 51000 Châlons

World War Z (Avant Première) Jeu : 19h45 | 22h15 Mar : 00h45 Les reines du ring (Avant Première) Lun : 20h15 Moi moche et méchant 2 Mer, Sam : 11h15 | 13h45 | 16h00 | 18h00 | 20h00 | 22h00 Jeu, Ven : 13h45 | 16h00 | 18h00 | 20h00 | 22h00 Dim, Lun, Mar : 09h00 | 11h15 | 13h30 | 15h45 | 18h00 | 20h15 | 22h30 | 00h45 La marque des anges Mer, Sam : 11h00 | 13h30 | 15h45 | 20h00 | 22h15 Jeu, Ven : 13h30 | 15h45 | 20h00 | 22h15 Dim, Lun, Mar : 09h00 | 11h15 | 13h30 | 15h45 | 20h15 | 22h30 Les Stagiaires Mer, Jeu, Ven, Sam : 13h30 | 15h45 | 19h45 | 22h00 Dim : 13h30 | 15h45 | 20h15 | 22h30 Lun, Mar : 13h30 | 15h45 | 18h00 | 20h15 | 22h30 Dark Skies (-12 ans) Mer, Jeu, Ven, Sam : 13h45 | 16h00 | 18h00 | 20h00 | 22h15 Dim, Lun, Mar : 13h30 | 15h45 | 18h00 | 20h15 | 22h30 | 00h45 Né quelque part Mer, Sam : 11h15 | 16h00 | 18h00 | 20h00 | 22h15 Jeu : 13h30 | 16h00 | 18h00 | 20h00 Ven : 13h30 | 16h00 | 18h00 | 20h00 | 22h15 Dim, Lun, Mar : 09h00 | 11h15 | 15h45 | 18h00 | 22h30 Man of Steel 3D Mer, Sam : 11h00 | 13h45 | 15h15 | 16h30 | 18h00 | 19h30 | 21h15 | 22h00 Jeu : 13h45 | 15h15 | 16h30 | 18h00 | 21h15 | 22h00 Ven : 13h45 | 15h15 | 16h30 | 18h00 | 19h30 | 21h15 | 22h00 Dim, Lun, Mar : 10h30 | 13h30 | 16h30 | 18h00 | 19h30 | 21h00 | 22h30 | 00h00 JoséphineMer, Sam : 11h15 | 13h30 | 15h45 | 17h45 | 20h00 Jeu, Ven : 13h30 | 15h45 | 17h45 | 20h00 Dim : 09h00 | 13h30 | 15h45 | 18h00 | 20h15 Lun, Mar : 09h00 | 11h15 | 13h30 | 15h45 | 18h00 | 20h15 My Movie Project (-12 ans) Mer, Sam, Dim, Lun, Mar : 18h00 Jeu, Ven : 16h00 | 18h00 La Grande Boucle Mer, Sam : 11h15 | 13h45 Jeu, Ven : 13h45 Dim : 09h00 | 13h30 | 00h45 Lun, Mar : 09h00 | 11h15 | 13h30 | 00h45 Star Trek Into Darkness Mer, Jeu, Ven, Sam : 13h30 | 22h00 Dim, Lun, Mar : 00h45 After Earth Mer, Ven, Sam : 18h00 | 20h00 Jeu : 18h00 Dim, Lun, Mar : 22h30 | 00h45 Very bad trip 3 Mer, Jeu, Ven, Sam : 22h30 Dim, Lun, Mar : 20h15 | 00h45 Epic, la bataille du Royaume secret Mer, Sam : 11h15 | 13h30 | 16h00 Dim : 09h00 | 11h15 | 13h30 | 15h45 Fast and Furious 6 Mer, Sam : 11h00 Iron Man 3 Mer, Sam : 11h00 La cage dorée Lun, Mar : 15h45 Les Profs Mer, Jeu, Ven, Sam : 18h00 Dim : 09h00 | 11h15 | 13h30

CINÉ La Comète

5 rue des Fripiers - Châlons-en-Champagne

France Ha (Avant Première) Samedi 29 juin à 18h00 La fille du 14 Juillet Jeu 27 à 20h30 Dim 30 à 18h00 Only God Forgives (- 12ans) VO Mer 26 à 18h00 Ven 28 à 20h30 Dim 30 à 20h30 Enfance clandestine Jeu 27 à 18h00 Ven 28 à 18h00 Sam 29 à 20h30 Lun 1er à 15h00 Sugar man La comète: Mer 26 à 20h30 Lun 1er à 20h00

L e vin de l'Hebdo

DARK SKIES (-12 ANS)

Genre: S.F - Pays: USA - Durée: 1H36 Réalisateur: Scott Charles Stewart - Acteurs: Keri Russell, Josh Hamilton, Dakota Goyo Après l’esprit frappeur de Paranormal Activity, ce sont des extraterrestres qui viennent perturber avec les mêmes ficelles la quiétude d’une gentille famille américaine. Nouvelle arnaque ou génie, je réserve mon verdict, de toute façon, intelligents comme vous êtes, vous foncerez à la première séance.

LA MARQUE DES ANGES

Genre: Thriller - Pays: France - Durée: 1H Réalisateur: Sylvain White - Acteurs: Gérard Depardieu, JoeyStarr, Héléna Noguerra Deux enquêtes se rencontrent. Lionel Kasdan et la mort d’un chef d’orchestre au tympan détruit, et Frank Salek agent d’Interpol traquant un réseau de kidnappeurs d’enfants. Le tout sur fond de mystère et de Seconde Guerre mondiale, adapté d’un des premiers romans de Grangé. Peu original, chacun roule sur son savoir faire, le film plaira aux aficionados du genre.

gros plan

x

BEFORE MIDNIGHT

Genre: Romance - Pays: USA - Durée: 1H48 Réalisateur: Richard Linklater - Acteurs: Julie Delpy, Ethan Hawke, Seamus Davey-Fitzpatrick

Ils se croisent dans un train, avant que le soleil se lève. Elle en descend pour l’accompagner dans une déambulation poétique dans les rues de Vienne, avant que le soleil se couche. Neuf ans plus tard, ils se réunissent à Paris. Neuf nouvelles années viennent de couler comme un fleuve tranquille, ils sont mariés et raccompagnent Hank, le fils de Jesse, à l’aéroport. Avant minuit, dans cette petite île grecque ils auront de nouveau franchi un pas. C’est d’abord la douleur de la séparation pour Jesse, ce fils qu’il ne voit qu’entre deux avions, qui relance l’avenir du couple. C’est un nouveau travail prometteur pour Céline après le temps consacré aux deux jumelles qui sommeillent à l’arrière. Ils devront choisir, avant que ne sonne minuit. Entre un déjeuner entre amis, une escapade du couple enfin seul dans une chambre d’hôtel avec vue sur la mer. Ils auront remis sur la table du buffet de la vie la notion du couple. La dernière phrase de Céline sonne-t-elle comme un glas ou un jeu pour redonner du sens à la vie à deux ? Le film plus attendu cette semaine, le public s’accroche aux pas de Céline et Jesse comme un voyage à travers la vie à deux. D’abord l’émerveillement de la découverte de l’autre Before Sunrise, puis sa quête Before Sunset, et aujourd’hui, c’est quoi un couple dix ans après, Before Midnight.  À travers des longs plans-séquences où les dialogues ciselés s’accrochent comme autant de reflets, de questionnements sur ce qu’est un couple. Dans la voiture, pendant le déjeuner, différents couples s’exposent, comme autant de facettes à vivre à deux. Cette longue variation poétique en prose s’achève avec nos deux amoureux, quand le soleil se meurt dans l’horizon et que minuit sonne. Ils finissent par remettre en cause leur relation. Est-ce le clap de fin ou un nouveau départ ? La dernière phrase de Céline résonne comme une prémonition : « Toujours là ? » Notre coup de cœur cette semaine, à ne pas louper.

xChassenay d'Arce Pinot Blanc extra brut millésime 2005

Pinot noir, pinot meunier, chardonnay, tout le monde connaît. Il s'agit des cépages les plus répandus de l'appellation champagne. Mais quelques autres, dits anciens, existent aussi et toujours, certes en très petites quantités : arbane, petit meslier, pinot gris, pinot blanc. A Chassenay d'Arce, dans l'Aube, les vignerons ont préservé quelques parcelles de pinot blanc. Et l'oenologue de la maison le fait revivre en élaborant une cuvée rare, un Pinot blanc, extra brut. Les flacons

du millésime 2005 - cette cuvée ne sera produite à l'avenir que lors des très bonnes années, et systématiquement en millésime (pas d'assemblage d'années différentes). L'assemblage est donc composé à 100% de pinot blanc issu d'une sélection de parcelles dont les vignes ont été plantées entre la fin des années 50 et le début des années 70. Les raisins ont été vinifiés dans la tradition champenoise. Les fermentations malolactiques ont été partiellement bloquées, et la vinification a été en partie réalisée sous bois. Vieilli pen-

LES PETITS PRINCES

Genre: Comédie Dramatique - Pays: France Durée: 1H30 - Réalisateur: Vianney Lebasque Acteurs: Paul Bartel (II), Reda Kateb, Eddy Mitchell JB, jeune prodige du ballon rond de 16 ans, rejoint un centre de formation où évoluent les futurs espoirs de demain. Un lourd secret risque de compromettre ses chances de carrière prometteuse. C’est un film classique mais sincère dont l’écriture assure une certaine véracité. A soutenir.

LES STAGIAIRES

Genre: Comédie - Pays: USA - Durée: 1H59 Réalisateur: Shawn Levy - Acteurs: Vince Vaughn, Owen Wilson, Rose Byrne Deux quadras commerciaux au chômage à cause d’internet accumulent les clichés du genre et se retrouvent à faire équipe avec des geeks encore plus clichés. Une bonne grosse pub pour Google, cette comédie banale n’a pas de quoi fouetter une geekette.

dant plus de cinq ans en cave, cette cuvée a reçu un dosage extra brut (5 g) pour conserver le caractère de ce rare cépage. A la dégustation, seul, il surprend et demande un temps d'apprivoisement, pour oublier tout ce que l'on sait du champagne « traditionnel ». Le Chassenay d'Arce Pinot blanc extra brut millésime 2005 offre une robe jaune clair et de légers reflets gris-verts. L'effervescence est généreuse, à bulles fines. Le nez est frais, élégant, complexe et laisse engager des arômes de fleurs blanches, d'une pointe d'anis, de

miel. En bouche, le vin est léger, équilibré, fruité. Cette cuvée particulière, confidentielle (8 000 cols) a déjà trouvé de nombreux amoureux chez les chefs cuisiniers qui le proposent, par exemple, avec des plats à base d'asperges, des poissons, des crustacés.

Champagne Chassenay d'Arce 11, rue du Pressoir 10 110 Ville sur Arce. Tél. 03 25 38 34 75. E-mail : champagne@chassenay.com. www.chassenay.com


15 x

ortrait P

w w w. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N°225 du 28 juin au 4 juillet 2013

Malte Penot-Lacassagne, vainqueur du concours Les Jeunes Reporters du Tour

Un jeune reporter au coeur de la Grande Boucle

1 000 exemplaires et distribué dans les villesétapes du Tour de France. Une véritable aubaine pour ce passionné de cyclisme, fervent amateur du Tour de France depuis son enfance. « Cette passion pour le vélo me vient de mon père. De ce côté-ci de ma famille, on est des dingues de cyclisme ! Ensemble, nous suivons chaque année l'épreuve à la télévision. » Parallèlement, Malte reconnaît s'intéresser «  depuis longtemps  » à l'information en général, et « aux actualités sportives en parxVoici l'incarnation idéale de l'expression ticulier  ». «  J'aime aussi beaucoup écrire, « lier l'utile à l'agréable ». Son mois de juillet, notamment des articles de presse.  » Un blog Malte Penot-Lacassagne risque fort de ne pas le ouvert avec un ami et relayé sur le réseau social voir passer, tant l'effervescence qui l'attend Twitter lui permet de faire ses premières armes devrait l'occuper (et probablement le combler) et d'aiguiser sa plume. à plein temps. Choisi avec cinq autres adoles- Aussi, quand l'occasion se présente de parcents (au total quatre Français, un Belge et une ticiper au concours Les Jeunes Reporters du Tour en mars dernier, décision est Luxembourgeoise) par des représentants du journal « Ça va être du 7 h - rapidement prise pour le journal'Équipe et d'ASO (Amaury minuit non-stop ! » liste en devenir de relever le défi. « L'an passé, j'avais rencontré Sport Organisation), l'organisateur du Tour de France et du concours, le les Jeunes Reporters sur le Tour de France, sur jeune homme prendra le départ du Tour de le village-départ à Pau, où j'étais en vacances. France pour suivre la course pendant toute sa Ils m'avaient expliqué ce qu'ils faisaient et en quoi consistait leur mission. Ça m'avait beaudurée. Sa mission ? Jouer au journaliste, ou plutôt coup intéressé.  » Une lettre de motivation, un devenir un vrai journaliste puisque, loin d'être essai sur un article de 300 mots et une caricades vacances, l'aventure qui l'attend ne lui lais- ture de presse plus tard, le voici retenu pour sera pas le temps de croiser les bras. «  On va participer aux épreuves finales se déroulant devoir réaliser de A à Z un journal qui sortira dans les locaux du journal l'Équipe, à Paris. tous les deux jours, des interviews à la rédac- Malte fait à ce moment partie des 30 sélectiontion d'articles, de la prise de photos au mon- nés sur les 150 candidatures initiales. Pour tage des pages en infographie.  » Le journal l'anecdote, l'une des épreuves consistait encore en question, baptisé A notre Tour, sera publié à à dessiner une caricature de presse. Cette fois,

Trois semaines intenses. C'est ce que s'apprête à vivre Malte, jeune lycéen rémois et seul champardennais figurant parmi les six vainqueurs nationaux du concours Les Jeunes Reporters du Tour. Une sélection lui permettant de devenir un véritable journaliste, ambassadeur du quotidien l'Équipe, pour le 100e Tour de France débutant ce samedi.

xRepères Malte a 15 ans, bientôt 16. Né à Biarritz en octobre 1997, le jeune homme grandit près de La Rochelle avant de venir habiter à Reims, où ses parents s'installent. Professeurs tous les deux, son père travaille à Paris III-Sorbonne nouvelle et sa mère à l'Université de Reims Champagne-Ardenne. Scolarisé en première scientifique au pensionnat du Sacré-Coeur, Malte a passé cette année ses épreuves anti cipées du baccalauréat avant de partir juste après, mercredi 26 juin, pour Porto-Vecchio en Corse, première étape de son aventure avec l'Équipe. Sa participation aux Jeunes Reporters du Tour fait suite à sa sélection officielle au concours, le 14 avril dernier. Après l'obtention de son bac l'an prochain, Malte envisage d'ores et déjà une orientation vers des études supérieures de journalisme, spor tif de préférence.

H o ro s c o p e

xBélier du 21.03 au 20.04 Surtout, ne vous engagez pas si vous n'avez pas pris le temps de la réflexion. Vous pourriez perdre le contrôle sur les événements. Si vous ne pouvez pas changer les circonstances extérieures, changez votre réaction !

xTaureau du 21.04 au 20.05 Aujourd’hui, faites preuve de self-control, sinon vous pourriez déclencher une petite crise. Si certaines personnes vous irritent, c'est peut-être votre intransigeance qui en est la cause. La patience sera de mise. xGémeaux du 21.05 au 21.06 Vous êtes sur le point de prendre une décision radicale, mais à contre cœur. Il vous est sans doute difficile de vous résoudre à quitter votre poste. Pourtant, la situation dans laquelle vous vous trouvez est difficile à vivre.

notre finaliste opte, dans son illustration, pour de vivre le Tour de l'autre côté de la barrière, la représentation d'un maillot jaune en lam- pas en tant que public mais cette fois comme padaire, car le nouveau maillot de leader du ambassadeur de l'Équipe. L'opportunité aussi Tour est fluorescent cette année, et l'arrivée de voyager à travers la France, découvrir la parisienne se fera de nuit. « J'imagine que les Corse que je ne connais pas (le Tour passe cette juges ont dû privilégier l'idée à la qualité du année pour la première fois par l'Ile de dessin, autrement je comprends pas », concède- Beauté). » t-il humblement. Pendant les trois semaines de Point d'orgue de ces mémorables instants qui course, Malte et ses partenaires seront présents l'attendent, l'interview confirmée du directeur chaque matin au villagedu Tour de France, Christian départ, à l'arrivée, et devront Prud'homme, et celles, Un job à temps plein espérées cette fois, des réaliser leur journal en respectant des deadcoureurs que Malte admire : line imposées. « Ça va être du 7 h - minuit en « C'est vrai que si je pouvais échanger avec des non-stop. Une vraie expérience de journaliste champions comme Edvald Boasson-Hagen en accéléré où nous devrons nous même trouver (Norvégien), Chris Froome (Britannique, nos sujets, décrocher nos interviews, réussir à favori du Tour cette année), Alberto Contador monter dans les camions des équipes... On aura (Espagnol, vainqueur en 2009) ou Thibault deux professionnels et une attachée de presse Pinot (jeune Français sur qui de nombreux avec nous, heureusement. L'idée sera de faire espoirs de le voir succéder à Bernard Hinault vivre, de rendre compte des coulisses et la vie sont fondés). Quoiqu'il en soit, je sais que je du Tour, de l'intérieur. » vais vivre de super moments. C'est une vraie S'il appréhende légèrement la fatigue, vu la chance qui m'est offerte et je suis très heureux tâche qui l'attend, le lycéen rémois est surtout de pouvoir en profiter. » impatient de débuter cette expérience. « Ce qui Aymeric Henniaux me plait le plus, c'est l'ambiance, la possibilité

Malte © l'Hebdo du Vendredi

xCancer du 22.06 au 22.07 Les astres vous exhortent à une plus grande ouverture et franchise dans la relation à l’autre. Soyez honnête, même si parfois la vérité peut blesser. Plus tard, on vous montrera une vraie reconnaissance, pour votre sincérité.

xBalance du 23.09 au 22.10 Vous aurez l’occasion de vous intégrer au sein d'une nouvelle équipe afin de pouvoir vous ouvrir à de nouvelles perspectives. Et il vous sera facile de faire accepter vos idées.

xVierge du 23.08 au 22.09 La meilleure façon de tourner les choses à votre avantage, sera de tenir vos engagements. Certaines décisions seront irréversibles, donc réfléchissez avant de vous engager. Etudiez particulièrement tous les détails, avant la moindre signature !

xSagittaire du 23.11 au 22. 12 Vous avez le vent en poupe et vous obtiendrez tout ce que vous désirez. Ouvrez grands les yeux et soyez à l’écoute de votre univers car l’imprévu est au programme. Celui-ci vous permettra d'améliorer votre situation.

xLion du 23.07 au 22.08 Cette semaine, les questions financières seront à l'ordre du jour. La situation risque de s’aggraver si vous ne réagissez pas. La solution réside peut-être dans une meilleure gestion de vos dépenses.

xScorpion du 23.10 au 22.11 Recourir à l’un de vos amis sera le meilleur appui, pour vous aider à surmonter certains obstacles. Même si vous n’avez pas le support voulu, ne baissez pas les bras et faites preuve d’ouverture.

xCapricorne du 23.12 au 20.01 Demandez-vous ce dont vous avez vraiment besoin dans une relation. Et cela vous poussera aussi à vous demander, ce que vous, vous aurez à offrir. Cette introspection vous permettra d’y voir plus clair sur le plan affectif.

xVerseau du 21.01 au 19.02 Sur le plan affectif, la semaine est placée sous le signe de la romance. Vous allez vivre des moments exquis car vous retrouverez la complicité, une des bases d’une relation harmonieuse. xPoissons du 20.02 au 20.03 Le domaine professionnel est positivement aspecté. Cependant, vous serez dans l'obligation de prendre quelques décisions fermes. Benoit MELVHILLE


L'Hebdo du Vendredi, Epernay, numéro 225  

Semaine du 28 juin au 4 juillet 2013

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you