Page 1

Les trois coups à la MJCi d'Aÿ P.5

Ce que pense Franck Leroy de l'UDI P. 10

e p e r n a y . l h e b d o d u v e n d r e d i .

Stade de Reims OGC Nice, encore un revival P.11

Rugby - Epernay battu pour sa première à Chandon P. 12

Johnny Hallyday ouvre sa tournée au Millesium P. 14

c o m

vous accueillent le midi, Laurence et son équipe petits prix ! avec un ser vice rapide à aine, dif jusqu’à 23h30 en sem Et le soir, un ser vice tar . end et 1h le week

Le Salmanazar s'ouvre du 5 au 11 octobre 2012

Parking à proximité

40, rue de Sézanne - 51200 EPERNAY - Tél. : 03 26 54 81 90

À l'occasion des premiers rendez-vous théâtraux sparnarciens pour la saison 2012-2013 (Les Amnésiques n'ont rien vécu d'inoubliable, mercredi 17 et jeudi 18 octobre), plongée dans les coulisses du Théâtre Gabrielle-Dorziat avec l'équipe du Salmanazar. P. 4 et 14

© l'Hebdo du Vendredi

É D I T I O N É P E R N A Y JOURNAL GRATUIT D’INFORMATION N°189


2x

H umeurs ÉDITO

xDacian a dit...

« Le vin, avec ou sans indication géographique, a besoin de régulation. La libéralisation n'est pas une option. » Ça vaudrait presque le coup de jouer à qui a dit ça, si l'auteur était vraiment connu. Au sens connu du grand public. Parce que chez les producteurs de vin, de Champagne ou d'ailleurs dans l'Union européenne, on s'étoufferait presque. Y croire ou pas ? Une régulation, mais laquelle ? Ça ne pourra de toute façon pas être pire que le projet initial de la Commission à l'agriculture de Bruxelles qui, jusqu'à présent et depuis des années, prônait la dérégulation des droits de plantation viticoles. Et oui, c'est Dacian Ciolos, le Commissaire européen, qui s'est exprimé ainsi mardi ! La bataille à grands coups de conciliabules de couloirs au plus haut niveau de l'Europe pourrait donc se terminer ainsi, sur une prise de parole tant attendue du Commissaire européen, qui, quand même, affirme que « la libéralisation n'est pas une option », aussi fort que ses services indiquent depuis dix ans que la libéralisation est la seule option. Dacian Ciolos est en train d'ouvrir la porte à la spécificité d'un marché dans les règles européennes supposées uniformes et, surtout, respectueuses de la liberté de concurrence totale, vue comme un dogme. En Champagne - surtout chez les vignerons - comme ailleurs dans les régions d'Europe productrices de vin, on va quand même se pincer un peu, et longtemps, pour être sûr. Tony Verbicaro

La météo Vendredi

10° 22°

Samedi

12° 19°

Qualité de l’air 3

Vendredi 5 octobre

Samedi 6 octobre

Dimanche

6° 17°

Dimanche 7 octobre

Bonne

L’indice varie de 1 – très bonne qualité de l’air à 10 – très mauvaise qualité de l’air.

L’hebdo du ve ndredi édité par la SARL B2M Editions Journal hebdomadaire gratuit d’information locale Siège social : 195, rue du Barbâtre à Reims

T él. 03 26 3 6 50 13 E-mails : Rédaction : redaction@lhebdoduvendredi.com Publicité : publicite@lhebdoduvendredi.com Newsletter : newsletter@lhebdoduvendredi.com Directeur de la publication : Frédéric Becquet (fb@lhebdoduvendredi.com) Journalistes : Julien Debant, chef d’édition Reims (julien.debant@lhebdoduvendredi.com) Tony Verbicaro, chef d’édition Châlons/Epernay (tony.verbicaro@lhebdoduvendredi.com) Aymeric Henniaux (aymeric.henniaux@lhebdoduvendredi.com) Responsable commercial : Philippe Dudel (philippe.dudel@lhebdoduvendredi.com) Responsable diffusion : Yoann Ruin (yoann.ruin@lhebdoduvendredi.com) Administration : Martine Bizzarri - Infographiste : Anne Rogé Parution le vendredi matin Imprimé par IPS à Amiens

w ww.l hebd oduve ndre di .co m

N°1 8 9 du 5 au 11 octobre 2012

Le chiffre

Comme 10 ans d'Expériences au Domaine Pommery ! Initiées pour la première fois en 2003 avec la venue du sculpteur belge Olivier Strebelle, ces Expériences, fruit d'une passion partagée pour l'art par Nathalie et Paul-François Vrancken, se sont poursuivies depuis chaque année, mettant en lumière le travail d'artistes confirmés ou celui de jeunes talents naissants issus du monde entier : Genesis Sculpture en 2004, L'Idiotie en 2005, Supernova en 2006, L'Emprise du lieu en 2007, L'Art contemporain en Europe en 2008, Sons & Lumières en 2009, Nos meilleurs souvenirs en 2010, La fabrique sonore en 2011 et donc 10 ans d'Expériences cette année. Et pour fêter cet anniversaire, ce sont deux expositions, pour deux expériences, conçues par Bernard Blistène, Directeur du département du développement culturel du Centre Pompidou, qui sont proposées. La première, à la Villa Demoiselle, regroupe les acquisitions du couple Vrancken. Dans la seconde, au cœur des caves, les œuvres célèbrent simplement mais justement l'événement et, comme toujours, la magnificence des lieux.

10

Coup d'œil sur le monde x Di vorc e et parité, même combat ? Le chiffre interpellerait plus d'un féministe mais émane pourtant d'une très sérieuse étude norvégienne : la proportion de divorce serait 50% plus élevée chez les couples modernes partageant les tâches ménagères que dans les unions où l'essentiel de ces corvées domestiques est effectué par une femme. Pour expliquer ce phénomène, les chercheurs mettent en avant la modernité à proprement parlé des couples. Modernes, ces derniers le sont à la fois en ce qui concerne la répartition des tâches mais aussi dans leur perception du mariage, beaucoup moins sacralisée. A partir de là, le divorce paraît à l'époux et à sa femme beaucoup plus envisageable en cas de conflits.

x Un record n'a pas d'âge Voilà probablement ce qu'a dû se dire le français Robert Marchand la semaine dernière, quand celui-ci est devenu, à presque 101 ans, le cycliste centenaire le plus rapide du monde sur 100 km, réussissant cet exploit en 4h 17 min et 27 secondes et 300 tour de piste, avec une moyenne de plus de 23 km/h. Ancien pompier de Paris, ce sportif senior de 51 kilos à peine est

GARAGE BONHOMME Depuis 30 ans votre spécialiste de la

VOITURE SANS PERMIS sans code à partir de 16 ans

www.garagebonhomme.com

8 bis route de Brienne 10150 CRENEY-PRES-TROYES 03 25 49 28 28

w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

267 rue de Neufchatel 51100 REIMS 03 26 08 24 74

également un ancien champion de boxe et de gymnastique. Vivant seul, il conduit sa voiture, prépare ses repas et fait son ménage en complète autonomie. Des performances étonnantes pour son âge, qui ont amené les médecins de l'Inserm à s'intéresser à son cas pour comprendre le secret de sa forme et de sa longévité. En attendant son entrée dans la future édition du Guiness Book, le nouveau recordman se réjouit déjà de fêter ses 101 printemps, le 26 novembre prochain.

x Le bon c hoix ? Trouver la bonne personne pour partager sa vie peut parfois relever du parcours du combattant. Et sur ce point, la jeune Kerry, une britannique de 29 ans, ne pourra qu'en convenir aisément. Sa particularité : avoir un mal fou à franchir le pas avec ses concubins en acceptant de se marier. Une première tentative déjà, avec Craig, s'était finie par une volte-face de Kerry juste avant l'autel. Un second essai ensuite, avec Dave, mais là encore, la jeune femme quittera son futur mari quelques mois après la demande en mariage de ce dernier. Un dernier essai, enfin, avec Nick. Cette fois le mariage est programmé, mais Kerry

laisse en plan son troisième futur époux, six semaines seulement avant la cérémonie. Tout ça pour quoi au final ? Pour démarrer une histoire passionnée avec Sarah, celle qui aurait dû être la demoiselle d'honneur de sa troisième union. Et les deux femmes se sont dit oui il y a quelques semaines, sans fausse note cette fois. Anyway... comme disent les anglais. x Défini tivement c hanceux Comme quoi parfois, la chance est une affaire de famille. Un jeune norvégien de 19 ans, Tord Oksnes, a remporté le week-end dernier au loto national la coquette somme de 12,2 millions de couronnes norvégiennes, soit un peu plus d'1,6 million d'euros. Si la simple probabilité de toucher le jackpot est déjà plus que mince, à raison d'une chance sur 20 000 000 en moyenne, celle de voir plusieurs membres d'une même famille décrocher le gros lot l'est évidemment encore plus. Mais c'est pourtant le cas de la famille Oksnes, car avant le fils, c'est la fille qui avait remporté 1,1 million d'euros en 2010, après que le père Oksnes eut lui-même gagné 550 000 euros en 2006. Une famille à connaître diront les plus vénaux...


4x

ociété S

w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°1 8 9 du 5 au 11 octobre 2012

Le Salmanazar

Que se passe-t-il côté coulisses ?

x Un soir de représentation, chacun arrive à son rythme, achète son billet et va prendre

C'est grâce à Michel Vettier et Elodie Van Landeghem, entre autres, que la magie opère. © l'Hebdo du Vendredi

disponibilités. Hors intermittents, l'équipe place dans la grande salle. On s'installe dans technique se compose de trois personnes : les fameux sièges rouges et on attend que le Michel Vettier, le directeur technique, rideau s'ouvre pour que diminue peu à peu le brouhaha ambiant, sans se douter que Michel Thuillier, le régisseur scène ou régisseur plateau, et Elodie Van derrière, c'est tout un petit monde qui s'afLandeghem, machiniste. Un jour ou deux faire pour satisfaire au mieux le public que avant les représentations, ils investissent la nous sommes. En effet, si nous ne voyons scène et s'occupent du pré-montage, faisant que les charmantes ouvreuses chargées de nous accueillir, nombreux ainsi résonner la salle encore vide et sage de sont ceux qui, dans l'omAprès les spectacles, bruits d'atelier. Arrivent bre, font au mieux pour on démonte parfois ensuite les équipes des nous éblouir. « Notre jusqu'à 4 heures du matin spectacles qui déchargent équipe permanente se les décors, les montent et compose de 12 personnes, font les réglages nécessaires pour mettre les indique Catherine Mongin, responsable de artistes en lumière. Puis vient l'heure du la communication : le directeur, l'adminisspectacle où le temps se suspend avant de tratrice, les comptables, les chargées de reprendre sa course effrénée. communication, des relations publiques et d'accueil, l'équipe technique, les agents Car dès le tombé de rideau, le démontage commence et se poursuit jusque dans la nuit d'entretien et Lady Ballu au bar, sans pour que tout le monde reparte au petit compter l'équipe d'ouvreuses. » matin. Une fois fait, l'équipe peut souffler... Ce sont eux qui, pendant que le théâtre se jusqu'au prochain spectacle. Un travail conrepose dans l'attente d'un nouveau spectasidérable, la plupart du temps insoupçonné, cle, élaborent une programmation qui se qui nous permet de nous évader ! veut de qualité. Eux aussi qui veillent à ce que tout soit parfait pour accueillir public et artistes. Eux encore qui, chaque année, se Claire Lagrange chargent de réveiller les machines du théâtre, pour la plupart perchées à 13m au Retrouvez en page Sorties la présentation dessus de nos têtes, le plus souvent aidés du prochain spectacle au Salmanazar, « Les par une douzaine d'intermittents du spectaAmnésiques n'ont rien vécu d'inoubliable ». cle réguliers, selon les besoins et les

VENTE AUX ENCHERES PUBLIQUES A l'audience du TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE REIMS, au Palais de Justice de ladite Ville, place Myron Herrick 51100 REIMS, au plus offrant et dernier enchérisseur, il sera procédé à la vente aux enchères publiques :

LE JEUDI 8 NOVEMBRE 2012 A 11H VILLE DE REIMS (51100)

Un immeuble de rapport loué, situé 92 avenue de Paris comprenant : - Au rez-de-chaussée : des locaux commerciaux comprenant trois salles restaurant, un dégagement, une réserve, des WC femmes et des WC hommes, un lavabo, une plonge - Cave - Jardin avec terrasse - Au premier étage : A droite : un appartement de type F1 bis à rénover entièrement comprenant une cuisine, une chambre avec salle d’eau et WC A gauche : un appartement de type F2 comprenant une cuisine, un séjour, un dégagement, une chambre, une salle d’eau, des WC -Au deuxième étage : un appartement de type F2 comprenant un séjour, cuisine, une chambre, une salle de bains et des WC Ledit immeuble cadastré section IO n°275 pour 2a 19ca

MISE A PRIX

CENT VINGT MILL E EUROS (120 0 00 €)

Outre les charges, clauses et conditions énoncées au cahier des charges des conditions de la vente déposé au secrétariat greffe du Juge de l’Exécution du Tribunal de Grande Instance de REIMS sur la mise à prix sus indiquée. Les enchères ne pourront être portées que par le ministère d'un Avocat du Barreau de REIMS sur la mise à prix indiquée. Il sera procédé à la visite de l’immeuble par les soins de la SCP TEMPLIER, Huissiers de Justice, sur prise de rendez-vous, tél : 03.26.88.60.60.

Pour tous renseignements, s'adresser :

au Cabinet DEROWSKI et ASSOCIEES, société dʼAvocats inter-barreaux de REIMS et de CHALONS EN CHAMPAGNE dont le siège est 6 bis avenue Gabriel Péri 51430 TINQUEUX et ayant bureau au 6 rue du Paulmier 51200 EPERNAY. tél : 03 26 24 04 04 et fax : 03 26 24 26 24

au Greffe du Juge de lʼExécution du TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE REIMS où est déposé le cahier des conditions de la vente et où il peut être consulté.

© l'Hebdo du Vendredi

xLes spectacles à venir

Théâtre - Les amnésiques n'ont rien vécu d'inoubliable, 17 et 18 octobre. Concert - Octuor de France, 24 octobre. Théâtre - Music Hall, 14 et 15 novembre. Théâtre - Instants critiques, 20 novembre. Concert - Ibrahim Maalouf, 27 novembre. Stage découverte marionnette, à partir de 12 ans - 1er et 2 décembre. Théâtre - Miche et Drate, 3 et 4 décembre. Concert - Quatuor Debussy, 5 décembre. Théâtre - Georges Dandin, 11 décembre. Marionnette - Gretel, 18, 19 et 20 décembre. Marionnette - Le Laboratorium, 20 et 21 décembre.


5x

ociété S

w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°1 8 9 du 5 au 11 octobre 2012

MJCi d'Aÿ - Nouvelle saison

Une saison pleine de rencontres !

x Cette année, la MJCi d'Aÿ propose quarante-cinq spectacles. Comment une telle programmation s'élabore-t-elle ?

En effet, pour cette nouvelle saison, nous avons encore une programmation riche avec toujours beaucoup d'éclectisme dans le genre des spectacles : théâtre d'objets, chanson, danse, théâtre, marionnettes... L'élaboration de cette programmation est comme toujours guidée par l'envie de faire tourner certains spectacles, d'en faire découvrir l'originalité - c'est le cas notamment de « Drive In », spectacle performance qui se passe

Le 24 janvier prochain, vous pourrez savourer Les Régalades, cabaret bouffe de la Cie La Strada. © DR

dans un parking, et par l'envie des mairies de recevoir tel ou tel type de spectacle. Mais il y a aussi les contraintes liées à chaque commune : avant de programmer une représentation quelque part, il faut prendre en compte les infrastructures disponibles.

Parlez-nous des compagnies en résidence... Nous en aurons quatre qui développeront chacune un projet au sein d'une commune particulière. La Cie Le Diable à Quatre Pattes, qui terminera sa résidence longue avec ce spectacle, présentera « Le fabuleux voyage », à Bisseul. La seconde création sera « L'amour expliqué aux gens », spectacle sentimentalo-burlesque de la Cie Attention Au(x) Chien(s), créé et présenté à Hautvillers pour la Saint Valentin. Il s'agira du troisième volet de la série de spectacles-conférences élaborée par Françoise Jimenez. « Une affaire d'âme », créée à Ambonnay, sera la troisième création de la saison. La Cie La Tramédi(E) s'inspirera du texte d'Yves Chauvé, La Part de l'âme, pour retracer 80 ans de vie d'une famille de vignerons en 8

tableaux, montrant ainsi l'évolution sociale, économique et familiale, sans jamais tomber dans la tragédie. « Un détail, des détours » clôturera quant à lui la saison à Avenay Val d'Or. Ce spectacle déambulatoire fera participer tous les habitants du village. Ces derniers aideront la Cie La Boîte Noire à raconter l'histoire si riche de leur commune. Ces résidences en décentralisation ont pour but d'impliquer les gens pour un travail de fond. C'est important que les gens voient la création d'un spectacle de l'intérieur. Un mot sur la présentation de saison ? C'est un projet fou ! Nous avons décidé de présenter cette ouverture de saison sous forme de speed-dating : dans les locaux de la MJC, transformés pour l'occasion, le public, par groupe de 4 ou 5, rencontrera les différents artistes présents lors de la soirée. Une vingtaine de compagnies feront le déplacement et présenteront tour à tour leur projet aux spectateurs. Pour celles qui n'auront pas pu venir, un film de présentation sera diffusé dans la grande salle. Les

Avec Oh boy ! le jeune public aura aussi sa programmation ! © Thomas Brière

principes du speed-dating seront vraiment appliqués et chaque groupe rencontrera les compagnies pendant 5 ou 6 minutes. C'est une forme un peu différente de présentation.

Claire Lagrange

Présentation de saison vendredi 5 octobre à 20h et samedi 6 à 18h Salle Sabine Sani, MJC d'Aÿ.


6x

ociété S

w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°1 8 9 du 5 au 11 octobre 2012

Plysorol

En Bref

xFoire aux livres d'occasion pour Amnesty International

Un soutien sans fausse note x La musique adoucit les moeurs. Elle fait parfois oublier les difficultés. Réunis dans la grande salle de l'Espace culturel de Magenta, dimanche après-midi, plus de 200 personnes ont apporté leur soutien aux salariés de Plysorol. « Cela fait chaud au coeur », lance Marie-Christine Malet, la secrétaire du CE qui se bat depuis de nombreuses années pour sauver l'activité de l'entreprise et les emplois. Laurent Madeline, le maire de Magenta, était là, de même que Dominique Lévèque, le maire d'Aÿ et conseiller général de la Marne, tous deux venus apporter leur soutien à l'occasion de ce moment de solidarité. « Nous souhaitons, avec Dominique Lévèque, sauver un site qui a de réelles perspectives de débouchés professionnels. Maintenant il faut que les choses aillent vite » explique le premier magistrat de Magenta. Même sentiment chez Dominique Lévèque selon lequel « l'avenir de la filière bois dans notre région se joue dans ce dossier. » Le coeur était pourtant à la fête. La Musique Municipale de Magenta et l'Harmonie du Chemin de fer ont donné un mini concert et

La section sparnacienne d'Amnesty International organise samedi 6 et dimanche 7 octobre à l'Espace culturel Pierre Godbillon à Magenta, de 10h à 18h, sa foire aux livres d'occasion, grâce à la collaboration du magasin Spar Décor Peinture à Epernay, qui a collecté de nombreux nouveaux ouvrages, romans reliés, livres de poche en très bon état, des livres d'art, des ouvrages historiques, et pour les amateurs, des livres plus anciens parmi lesquels quelques éditions rares.

xDizy - Véronèse fait sa rentrée

interprété des extraits de Lully, Crazy Little, Thriller ou Minnie Moocher. La recette de cet après-midi de kermesse a été versée aux salariés de Plysorol afin qu'ils puissent financer leurs divers déplacements auprès des autorités compétentes. « Nous avons toujours réussi à nous en sortir », lance MarieChristine Malet qui s'est montrée sensible à cette mobilisation chaleureuse. Des boissons, des tartes et un lâcher de ballons figuraient également au menu de cet aprèsmidi de solidarité. Plus de 90 ballons ont été

lâchés dans le ciel. Sur chacun d'eux était inscrit le nom d'un salarié de Plysorol. Un geste symbolique et un moment d'émotion lors de cette journée qui ont rempli le cœur de certains et rassuré d'autres. « Nous nous sentons soutenus. On décompresse un peu et on oublie », confesse un salarié. En regardant, un peu gravement, son ballon monter dans le ciel bleu de ce premier dimanche d'automne.

La fanfare de Magenta a joué pour venir en soutien aux Plysorol. © l'Hebdo du Vendredi

Jean Batilliet

L'association Véronèse fait sa rentrée, « dynamique et élégante » ce week-end à Dizy. Samedi 6 octobre : initiation Zumba. L'association se met au sport et fait découvrir la Zumba l'espace d'une journée. Trois stages d'initiation seront proposés à la salle des fêtes de Dizy à 11h, 14h et 15h30. D imanche 7 octobre : Salon de l'Elégance. La beauté, la mode et le bienêtre seront à l'affiche de cette journée placée sous le signe de l'élégance. Coiffure, maquillage, esthétique, onglerie, parfumerie, prêt-à-porter ; ils seront tous présents pour conseiller et faire découvrir leurs créations à travers un défilé de vêtements enfants, adultes et de lingerie. Rendez-vous à la salle des fêtes de Dizy de 10 h à 18 h et à 14 h 30 pour le défilé ! Réservation et renseignements au 06 77 97 85 39 ou 06 01 73 53 17.


7x

ociété S

w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°1 8 9 du 5 au 11 octobre 2012

Sanitaire et social

La situation était grave ; elle empire

x « La Champagne-Ardenne subit la crise aussi, et à sa manière. » Thomas Dubois, directeur de l'UriopssChampagne-Ardenne, dresse un constat alarmiste et les exemples, malheureusement, illustrent : «  Concernant l'hébergement d'urgence, les structures sont déjà pleines. Ce qui signifie que cet hiver, de nouveaux pauvres iront dans les centres chercher une place, mais ils n'y trouveront que des couvertures et ressortiront pour aller dormir dehors. La saturation des dispositifs s'observe aussi dans les maisons de retraites, où

de l'aménagement du territoire », conles listes d'attente s'allongent. » Pour tinue le directeur. Le financement des la région, le particularisme est lié à la prestations pour les personnes exclues, crise démographique. Pour rappel, la le RSA, les personnes âgées, les Champagne-Ardenne est la seule mesures d'accompagnement de région de France à continuer de perdre jeunes... «  Quelle est la capacité à des habitants. « Cette crise touche faire face à un besoin croissant, aussi les professions médicales, pourpuisque de plus en plus de personnes suit Thomas Dubois. On manque de sont éligibles à ces aides. Qui finance médecins, d'infirmières... Forcément ? Aujourd'hui, 30 Conseils généraux, ça allonge les délais. » Au 1er janvier qui ont compétence sur le secteur sont 2009, la moyenne nationale affichait en difficulté financière. Il y en avait 134 généralistes pour 100 000 huit en 2011. Dans la région, le habitants. En Champagne-Ardenne, Conseil général de la Marne dit qu'il 124 (Marne 132, Aube 113, Ardennes est limite dans le rouge. Alors que la 126, Haute-Marne 119). « Et Marne était connue pour être un la situation a empiré depuis 2009. département qui allait bien. » Dans les C'est vrai dans tous les corps profesArdennes et la Haute-Marne, la situasionnels de la santé : chirurgiens, dention économique est limite depuis un tistes...  » Autre exemple : 30% des moment déjà. L'Aube est dans le repostes de médecine scolaire sont gistre marnais. vacants dans la région. Le "Il faut aussi relancer l'économie : « Les Conseils ça génère de nouvelles constat vaut généraux nous aussi pour le disent qu'il faut recettes fiscales, et surtout champ social. réduire les coûts de nouveaux emplois." La troisième dans les établissepréoccupation pose la question du ments, observe Thomas Dubois. Mais financement. Puisque les deux problédans nos associations, la masse salamatiques précédentes suggèrent plus riale pèse 65 à 75%. Quand on aura de moyens, dans une période où l'amréussi à faire quelques économies biance est au serrage de ceinture. d'électricité, on sera obligé de toucher «  C'est aussi une question de choix aux personnels ? Même si, bien sûr, il politique ; le sanitaire et social, c'est faut réduire le déficit public. Et puis il

Thomas Dubois pose un regard lucide sur la situation actuelle. © l'Hebdo du Vendredi

faut que le débat sur la question du financement de la solidarité s'ouvre vraiment. Localement, les compétences sont définies entre la région et le département, mais quelle est la transversalité ? Le 27 septembre, la représentante de l'ARS (Agence régionale de santé) soulignait ce besoin de transversalité. Mais quand l'ARS a été créée, c'était justement pour ça, pour faciliter la concertation et la cohérence. Deux ans après, la question revient sur la table, et il faut encore plus de concertation. » Dernière question que pose Thomas Dubois : le besoin d'analyse fine des conséquences des choix actuels. «  Quelle sera la conséquence de la

diminution d'une aide publique dans tel ou tel secteur. La conséquence sociale de ça, on n'en sait rien. Il faut en finir avec les études quantitatives pour faire des études qualitatives. » Une chose a, semble-t-il, changé, avec la crise. Auparavant, les politiques avaient tendance à donner la leçon aux associations des secteurs sanitaires, sociaux et médico-sociaux, à leur reprocher de mal dépenser l'argent public. Aujourd'hui, la donne a changé. Les représentants des institutions n'ont jamais été aussi nombreux que lors de la journée du 27 septembre. Et tous ont dit à quel point il y avait besoin des associations !

TV


8x

ociété S

w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°1 8 9 du 5 au 11 octobre 2012

Sans papiers

L'invraisemblable situation de la famille M. x La famille M. est composée de Stepan, 54 ans, son épouse Janna, 51 ans, leur fils Gor, 29 ans, sa compagne, Gohar, 32 ans, et, enfin, les deux très jeunes enfants de ces derniers, Stepan, 1 an, né en Belgique, et Alex, né à Reims le 12 septembre dernier. Stepan, le grand-père, était employé comme chauffeur et homme de confiance d'une personnalité politique en Arménie. Les créanciers de ce dernier se sont retournés contre Stepan quand il s'est agi de « recouvHors rer » le politicien, emprisonné. Stepan a été battu. Il a tenté de se reconstruire, a retrouvé un travail comme chauffeur de bus. La pression et les maltraitances sont venues à bout de sa santé. Stepan a été enlevé quatre jours et laissé pour mort. Son fils, Gor, alors en fin d'études de prothésiste dentaire, a arrêté son projet professionnel, faisait des petits boulots pour faire vivre la famille. Après l'enlèvement, la famille décide de fuir, en 2007. Direction la Suède, pays le plus sim-

ple d'accès pour les passeurs, en Arménie. Là, la famille demande l'asile. Elle sera déboutée. Le temps de l'examen du dossier, Stepan et Janna connaissent, enfin, un parcours médical. Janna souffre d'une hépatite C. Stepan, lui, à qui on a diagnostiqué une dépression, doit finalement être opéré d'urgence d'une tumeur au pancréas. En septembre 2008, Gohar, qui va devenir la compagne et la mère des enfants de Gor, fuit l'Arménie et un compagnon très violent, proche des milieux de pouvoir. Demande d'asile, refus... Quand la Suède la convoque, en 2009, la famille passe en Belgique. Ils en seront expulsés, retour en Suède, loi Dublin II oblige (cette loi européenne indique qu'un ressortissant d'un pays hors Union européenne doit faire sa cadre demande d'asile politique dans le premier pays de l'Union qu'il traverse). Pendant cette première « évasion » vers la Belgique, la famille abandonne de nombreux documents officiels, notamment les preuves de la persécution subie par Stepan, au service d'immigration suédois. Retour en Suède, et notification d'expulsion. La famille repart, encore, en Belgique, avant l'été 2011. Gohar accouche de Stepan, que son père, Gor, ne peut reconnaître, faute de papiers.

Gohar et Alex, son fils âgé de trois semaines. © l'Hebdo du Vendredi

Toujours sous le coup d'une obligation de quitter le territoire belge, la famille s'enfuit en France, à Reims, juste avant l'hiver 2011. La famille est hébergée dans différents foyers puis au Centre d'accueil des demandeurs d'asile (Cada) de la Croix-Rouge. Janna est suivie pour son hépatite C. Stepan, le grand-père, qui présente des troubles pulmonaires, également. Deux semaines après l'arrivée de la famille en France, la Suède fait savoir qu'elle accepte la prise en charge médicale de Stepan et Janna, puis finalement se rétracte ! En février dernier, la Cimade, association d'aide aux demandeurs d'asile, écrit à la préfecture pour demander que Janna puisse présenter une demande de suivi comme étranger-malade. En préfecture, on ne donnera pas le formulaire étrangermalade à Janna. Elle relève de Dublin II. Elle n'entre pas dans la case. Fin mai dernier, la famille reçoit une convocation au commissariat de police de Reims pour une reconduite en Suède. Tout le monde fuit le Cada. Avec le soutien de diverses associations, la famille M. trouve refuge. Gor et Gohar souhaiteraient se marier, afin que le père puisse enfin recon-

naître son enfant. La procédure est en cours, là encore, rien n'est simple. Les jeunes concubins ont fait une demande de renouvellement de leur passeport, restés en Suède, auprès de l'ambassade d'Arménie en France. Le 12 septembre, Gohar a donné naissance à son deuxième enfant, Alex. Son père a pu le reconnaître, en mairie de Reims. « Ces cinq années en Europe ont été très difficiles, explique Stepan. Nous espérons que la France puisse nous aider. Nous sommes dans une situation tellement difficile, mais je pense qu'on peut trouver notre place ici, en France. Je ne peux plus sourire. Nous devons bien trouver une solution pour vivre, non ? Quelqu'un doit bien pouvoir comprendre ça ? » Pour l'Europe, l'Arménie ne fait pas partie de la liste des pays dits non sûrs. Et ce qui est arrivé à Stepan et à Gohar, là-bas, échappe à toute logique globale. Cette famille est dans une situation particulière, qui s'accorde très mal avec les règles administratives.

Tony Verbicaro

En Bref

xParution de « Sur la piste des tueurs rwandais » « Sur la piste des tueurs rwandais », livre de Maria Malagardis (éditions Flammarion Enquête), sort le 31 octobre en librairies. L'ouvrage de la journaliste de Libération est consacré au Collectif des parties civiles pour le Rwanda, dont le siège est à Reims. Son président, Alain Gauthier, est professeur dans un collège rémois. Le livre raconte le travail minutieux initié par Alain Gauthier et son épouse Dafroza depuis avril 1994. L'objectif du CPCR est de rechercher les témoins du drame rwandais et de demander à la justice française de se saisir des dossiers concernant des présumés génocidiaires vivant en France.


9x

ociété S

w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°1 8 9 du 5 au 11 octobre 2012

Fête de la Science 2012

Un village à Reims et des animations partout en région

x A Châlons-en-Champagne Les énergies seront à l'honneur dans la ville préfecture. Bénédicte Hernu, animatrice du patrimoine de la ville, invitera les curieux à participer à un parcours insolite, d'une durée d'une heure, qui permettra de passer en revue les différentes sources d'énergies utilisées au cours des siècles dans la cité (rendez-vous le 13 octobre à 14h30 devant l'Hôtel de Ville). L'animatrice proposera également une visite du moulin à vent (durée 20 minutes) situé dans le parc du Centre de formation des apprentis (jeudi 11 octobre à 13h15, rue Emile Morel). Le Musée des Beaux-Arts et d'Archéologie accueillera pour sa part le planétarium itinérant de la ville de Reims pour une observation des étoiles et des planètes (du 10 au 14 octobre, à 10h, 11h, 14h et 15h). A découvrir aussi à Châlons : deux expositions à la bibliothèque Georges Pompidou, « De la

Conquête de l'air à nos jours » et "Les machines volantes », une autre au Musée des Beaux-Arts, «  Le système solaire  », et le spectacle «  Des étoiles et des Hommes » (le 11 octobre à 18h30 à la bibliothèque Pompidou). A Epernay Dans le pays d'Epernay, ce sont les énergies renouvelables et les économies d'énergie qui seront mises en avant à travers une visite du site éolien de Germinon-Velye (le 10 octobre de 14h à 17h), un débat autour de l'éclairage public (le 12 octobre à 18h30 à la salle des fêtes de Mutigny) et un forum sur la mobilité durable (le 11 octobre de 17h30 à 19h30 au palais des fêtes d'Epernay). A Epernay même, le lycée Godart Roger accueillera diverses animations sur la thématique « Sciences au service des défis de demain » (le 15 octobre), tandis que le collège-lycée Notre-Dame Saint Victor proposera une exposition, « l'expérience double Chooz » (du 10 au 12 octobre de 9h à 18h)et une conférence sur la Machine à BigBang par Frédéric Mangeard du comité de Liaison Enseignants-Astronomes (le 11 octobre à 18h15). A Reims La cité des Sacres accueillera le point d'orgue de cette édition 2012 : le Village des Sciences du Campus Moulin de la Housse. Là-bas, plus de cent chercheurs et spécialistes présenteront une quarantaine de propositions aussi instructives que ludiques. Au programme : chimie, sciences du sport, archéologie ou encore développement durable, sous forme d'ateliers, d'expositions, de

La Fête de la Science vise à promouvoir la culture scientique de manière pratique et ludique. © l'Hebdo du Vendredi

conférences et de simples moments de convivialité. Par exemple, la Cie Pseudonymo proposera son spectacle « Un phénomène tout à fait ordinaire », sorte de réflexion sur notre propre existence (le 13 octobre, à 11h, 14h, 15h et 16h). L'association TRAC qui offrira de son côté au public de découvrir certains aspects de l'eau à travers des contes (10 et 13 octobre de 14h à 18h). Encore une proposition ? Les archéologues de l'Inrap inviteront à participer à une fouille fictive (du 10 au 13 octobre).

A découvrir aussi à Reims (liste non-exhaustive) avec une balade sur le thème des fontaines réalisées au XVIIe siècle à l'initiative du Chanoine Jean Godinot (rendez-vous le 13 octobre à 15h et 17h sur le parvis de la cathédrale), une expérience de chimie amusante (le 10 octobre de 15h à 18h à la médiathèque Jean Falala), ou encore une visite sur le campus pour tout savoir sur lélaboration de nouveaux médicaments (le 12 octobre de 9h à 12h et de 14h à 17h).

Julien Debant


10 x

P olitique

w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°1 8 9 du 5 au 11 octobre 2012

Centre-droit

UDI : revoilà l'UDF !

L'initiative de Jean-Louis Borloo de rassembler la famille des centristes au sein de l'Union des Démocrates et des Indépendants ravit les personnalités politiques marnaises qui ont goûté à feu l'UDF.

x« François Bayrou a dit dans la presse que ce que nous faisons, c'est ce qu'il avait rêvé de faire. Mais nous, nous le faisons. » Le propos est signé Charles de Courson, député de la Marne et membre fondateur de la nouvelle fédération qui ressemble à s'y méprendre à l'ancienne UDF. « J'ai plaidé au sein de ma propre famille politique, le Nouveau centre, pour rassembler tous les centristes. Un grand meeting, à Paris, le 21 octobre, lancera cette union des démocrates et des indépendants, et un congrès national devrait se tenir début 2013. Au niveau des départements, je suis déjà allé dans les Ardennes et l'Aube rencontrer les centristes. Une réunion aura lieu la semaine prochaine dans la Marne avec toutes les composantes de l'UDI, y compris le CNIP, qui a annoncé mercredi soir sa volonté d'adhérer. Et nous invitons aussi le MoDem, puisqu'un certain nombre de ses membres souhaite y adhérer. » L'UDI sera, comme feu l'UDF, une fédération de partis (Parti radical de Borloo, Nouveau Centre d'Hervé Morin, Alliance Centriste de Jean Arthuis, Gauche Moderne de Jean-Marie De gauche à droite et de haut en bas : Françoise Férat, Charles de Courson, Franck Leroy et Mario Rossi. © l'Hebdo du Vendredi Bockel, Force européenne démocrate de Jean-Christophe Lagarde, Territoires en s'organisent, c'est une bonne nouvelle. pour l'instant, mais ça peut devenir une mouvement de Jean-Christophe Fromantin, Aussi parce que historiquement, il y a tou- force incontournable dans l'avenir. » et Centre national des indépendants et jours eu la place pour ce courant huma- « Le pays va mal, et il a besoin d'un centrepaysans, de Gilles Bourdouleix). Les mem- niste. Et c'est l'une des conditions des vic- droit fort et stabilisateur, poursuit Charles bres de ces partis sont automatiquement toires futures. Je l'ai vécu personnellement. de Courson. Le centre-droit en France, ce membres de l'UDI, mais il sera aussi possi- Le centre n'a pas sa place dans l'UMP. sont 15 à 20% d'électeurs. Il faut taire tous ble d'adhérer directement à l'UDI. Là Mais UMP et UDI ont vocation à être les égos et nous rassembler. Nous sommes encore, le schéma de l'UDF est reproduit. alliés. L'initiative de Borloo, je la juge dans l'opposition, mais sommes des Et cette possibilité ravira de nombreux intéressante. Personnellement, pour l'ins- opposants intelligents, nous ne passons pas nos journées à MoDem qui n'auront pas à déchirer leur tant je regarde le travail fait par les Le Centre, dans la Marne peut-être un peu tout critiquer. » carte orange. Sur le fond, le discours politique des fonda- par lem entaires . plus qu'ailleurs, ravive des souvenirs : Léon Françoise Férat, Bourgeois, Bernard Stasi, Albert Vecten, s é n a t r i c e teurs de l'UDI vise à rappeler que le posi- On a tous été échaudés par ce Alliance centionnement très à droite de Nicolas Sarkozy Jean-Louis Schneiter... qui s'est passé il y triste et donc et de l'UMP durant la dernière campagne électorale a été une erreur, si l'on considère a quelques années. Je n'ai pas eu de con- désormais aussi UDI, respire un peu mieux. qu'une élection, en France, se joue au cen- tact pour le moment, c'est encore un «  Ça me va bien, même très bien. Je suis tre. C'est exactement ce que souligne chantier. Mais la page de la dispersion du satisfaite qu'on ait réussi à avancer dans ce Franck Leroy, le maire divers droite centre en France est en train d'être tournée. domaine. Je l'appelle de mes vœux depuis d'Epernay : «  Si la droite a perdu les L'UDF a été le parti qui comptait le plus longtemps. Et le positionnement centredernières élections, c'est au centre qu'elle d'élus en France. Il manque ce pôle mod- droit, c'est important pour moi. Depuis que les a perdues. Par le positionnement trop à éré. Et dans le cadre d'une alliance avec je m'intéresse à la politique, c'est ma droite de Nicolas Sarkozy et par la désor- l'UMP, on peut reconquérir des territoires. famille, c'est l'UDF. Nous avons toujours ganisation du centre. Donc, le fait que le L'UMP ne doit pas voir l'UDI comme un eu des candidats à la présidentielle, par centre-droit, les modérés se regroupent et rival, mais comme un allié. C'est modeste exemple, et nous nous sommes toujours rapprochés de notre famille de droite au second tour. Si c'est la nouvelle UDF ? C'est encore prématuré. Nous avons tiré les leçons du passé. J'ai, personnellement, très mal vécu cette période de transition. Le fait x François Fillon à Magenta le 9 octobre que nous soyons ensemble peut gommer les François Fillon, candidat - et favori - à la présidence de l'UMP face à Jean-François quelques différences entre les courants. Je Copé, sera dans la Marne mardi 9 octobre, précisément au gymnase de Magenta, me sens dans le même enthousiasme que près d'Epernay, à partir de 20 h 30. L'ancien Premier Ministre sera accompagné celui que j'ai vécu lorsque j'ai pris ma carte à notamment par ses soutiens locaux : Arnaud Robinet et Philippe Martin, députés, Force Démocrate (parti membre de l'UDF, ndlr) ! » Bruno Bourg-Broc, maire de Châlons ou encore Jean-Claude Etienne, ancien sénateur, Même sentiment pour Mario Rossi, ancien adjoint au maire de Reims Jean-Louis membre du Conseil économique, social et environnemental.

En Bref

Schneiter et délégué départemental Alliance centriste : « Enfin ! Je suis plus que satisfait de la création de l'UDI. Cela fait dix ans que j'ai quitté ce qui n'était pas encore le MoDem de François Bayrou, parce que je voyais venir les divisions, les dérives possibles de cet égarement aventureux de Bayrou. Des gens ont jusqu'à quitté leur engagement politique à cause de cet éparpillement. Nous, les centristes, avons toujours défendu les valeurs du centre. Nous avons toujours souhaité qu'en cas d'alliance, elle se fasse avec le parti de la droite républicaine. Le but n'est pas forcément de reconquérir ces territoires de manière électorale, aujourd'hui nous sommes sur une terre un peu orpheline du centrisme depuis l'éparpillement lié à Bayrou, mais avec l'UDI, nous allons pouvoir nous retrouver ensemble, Républicains modérés, européens, humanistes, loin des extrêmes.  » Pas tout de suite, mais la prochaine échéance électorale, les municipales en 2014, est dans les têtes. « Nos rapports avec l'UMP à Reims sont excellents, rappelle Mario Rossi, qui s'est désisté aux dernières élections législatives en faveur d'Arnaud Robinet. Et j'ai apporté tout mon soutien à Catherine Vautrin. Sur la base de cette entente, nous comptons proposer des projets, autre chose que ce que fait la municipalité actuelle, pour la battre. Je n'ai pas attendu la création de l'UDI pour chercher à rassembler. Dès le printemps dernier, j'ai rencontré à Reims le Nouveau Centre, les Radicaux et les Indépendants pour établir un projet centriste pour les prochaines municipales. Pas forcément pour créer une liste, mais pour compter lors des prochaines municipales. » Et qu'en pense le MoDem, en tout cas dans la Marne ? Nicolas Schmit, président du MoDem dans le département, exprime sa volonté de poursuivre le dialogue avec l'UDI : «  Nous pratiquons ce dialogue depuis plusieurs années avec les autres familles centristes. Au regard des échéances locales à venir, nous serons capables encore demain de trouver un accord avec l'UDI pour présenter des candidatures cohérentes sur l'espace politique qui est le nôtre, au Centre. Chacun doit conserver son identité, ne pas oublier d'où il vient, tout en poursuivant nos échanges entre des gens de la même famille, conscients de ce qui les rapproche. » François Bayrou, qui avait fini l'histoire de l'UDF, risque quand même de se sentir bientôt presque seul au MoDem, même si dans la Marne, «  il n'y a pas de vague de démissions dans notre fédération », indique Marie-Pierre Barrière, déléguée départementale du MoDem dans la Marne. En tout cas, la position de François Bayrou en faveur de François Hollande au second tour de l'élection présidentielle aura joué le rôle du dernier déclencheur pour que les centristes, en très large majorité habitués à s'allier sur leur droite, se retrouvent et se rassemblent. Espérons, qu'au moins, l'UDI pense à dire merci...

Tony Verbicaro


19 x

S port

w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°1 8 9 du 5 au 11 octobre 2012

Foot L1 - 8e j. - Reims - Nice

Delaune doit rester imprenable

Encore solide à l'extérieur (0-0 à Saint-Etienne), le Stade de Reims doit cependant continuer à engranger un maximum de points à domicile s'il veut atteindre son objectif : le maintien. Le prochain visiteur, samedi 6 octobre, c'est donc Nice, un adversaire coriace et toujours difficile à manœuvrer.

x Les matches de championnat se suivent et se ressemblent pour le Stade de Reims : des victoires à domicile et des nuls à l'extérieur. 8e de Ligue 1 après 7 journées disputées, le promu champenois ne demande évidemment rien de plus. Et même si son point obtenu à Geoffroy-Guichard peut sembler heureux, il en faut bien davantage pour voir grimacer Hubert Fournier : « C'est un bon nul. Je suis Le maintien du Stade de Reims passe par de bonnes performances à Delaune. © l'Hebdo du Vendredi satisfait de la prestation collective même si semaines en championnat, et qui aujourd'hui de réussite et un grand gardien ». Lucide, le important sera de montrer un autre visage nous devons être plus exigeants en attaque ». milieu de terrain estime aussi « que l'équipe lui permet de rêver. que contre Troyes*, ce qui ne devrait pas être L'entraîneur Rouge et Blanc reconnaît quand concède trop d'occasions » et surtout que des compliqué. En revanche, prendre les trois même « que son équipe a trop subi, pêchant Julien Debant clubs comme Lille ou Montpellier « ne vont points le sera  ». Et ce n'est pas Antoine en attaque par manque de lucidité  ». Reste pas rester derrière longtemps  ». Pour Devaux, l'un des meilleurs rémois * défaite 2-1 à Delaune en Coupe que pour l'homme fort du l'équipe du Stade de Reims, l'important face de la Ligue, mercredi 26 septembre. Stade de Reims, l'équipe Montrer un autre visage du moment, avec Agassa et à Nice sera donc de faire perdurer cette réusKrichowiak, qui le contredira. Reims - Nice, samedi 6 octobre est en progrès. « C'est de que contre Troyes site qui l'accompagne depuis plusieurs « Nice, c'est très solide. Ils ont de à 20h au stade Auguste Delaune. mieux en mieux, dans la grands gaillards derrière. Ca va lignée de notre match à Toulouse. être très difficile, un véritable combat. C'est Maintenant, on doit mieux sortir les ballons. Maître Laetitia CONREUR-HERRMANN plus fort que Nancy  ». Pour ce match, le On en a les capacités. L'important, c'est de 26 Rue du Lt Vaisseau Paris - 51160 AVENAY VAL DʼOR Stade de Reims pourra compter sur le retour bonifier son utilisation ». La maîtrise du jeu Tél : 03 26 52 31 11 - Fax : 03 26 52 31 30 de Diego dont l'impact créatif ne sera pas de sera donc la clef de la rencontre face à Nice, trop pour contourner le bloc défensif niçois. conreur.herrmann@notaires.fr 12e de Ligue 1, une équipe en forme qui « La marque de fabrique de Claude Puel », reste sur six matches sans défaite en champiwww.immonot.com - www.immobilier.notaires.fr selon Antoine Devaux pour qui « l'idéal sera onnat (une victoire et cinq nuls) et dont se de marquer rapidement ». Et quand on rapméfie particulièrement le coach rémois. pelle à l'ancien toulousain que son équipe «  Nice est dans une dynamique positive. reste sur cinq matches sans défaite, il joue la C'est une équipe toujours dangereuse, prudence : « Il y a beaucoup de boulot derrugueuse, bien organisée et qui a de l'expéririère nos résultats mais aussi un maximum ence », juge Hubert Fournier. « Le plus ATHIS - Maison comprenant en rez de chaussée, un salon, une salle à manger, un séjour, cuisine, salle de bains et w-c. A lʼétage, quatre chambres, greniers réaménageable. Cour et dépendances. Conso. Energétique : G

L'adversaire

Nice, autre « revival »

x Après Saint-Etienne - Reims de dimanche dernier, la Ligue 1 s'offre une autre affiche

« souvenir du passé » ce week-end. Reims - Nice, ou Stade - Gym, qui résonne encore mieux aux oreilles des amateurs de Miroir du Sport et collectionneurs de photos de footballeurs que l'on trouvait dans les boîtes rondes de spécialités fromagères fondues. Dans les années 50, si Reims gagnait un championnat de France sur deux, en gros, il fallait lutter, entre autres Racing ou Lille, avec l'OGC Nice. C'est là, d'ailleurs, que Pierre Perchat, directeur sportif du grand Reims de l'époque, allait convaincre le Justo Fontaine de signer dans la cité des sacres pour y devenir le buteur que l'on sait. À Delaune, les confrontations entre ces deux là ont à moitié tourné à l'avantage du Stade de Reims. Sur 26 matches en Ligue 1, Reims en a gagné treize, a concédé sept matches nuls et six défaites. Plus récemment, les Rémois se sont offert une belle tranche d'histoire de Coupe de France. En mars 2011, Reims a reçu Nice, déjà en L1, en quarts de finale de la Coupe de France. Delaune était plein, l'ambiance était belle, et les Rouge et Blanc, eux en L2, avaient bien failli réussir l'exploit, ne s'inclinant finalement qu'au terme de la prolongation (3-2). Cette saison, pour le retour de ce classique du football français à ce niveau, Nice est douzième, avec huit points, soit trois de moins que le Stade de Reims avant la huitième journée. En cas de succès rémois, les Aiglons commenceraient à accuser un retard significatif. Loin des ambitions de Claude Puel, coach du Gym depuis cet été. Mais ça, c'est une autre histoire.

T.V

Prix : 155.850 €

EPERNAY - Pavillon de plain-pied comprenant : entrée, salonsalle à manger ouvert sur véranda à usage de séjour, trois chambres, buanderie, cuisine, salle de bains avec baignoire et douche, garage. Sous-sol, jardin. Conso. Energétique : F

AVENAY VAL DʼOR - Pavillon de plain-pied rénové comprenant : Entrée, salon-salle à manger avec cheminée, deux chambres, salle de douche, cuisine. Sous-sol complet à usage de cuisine dʼété, buanderie, atelier, cave et garage. Dépendance à usage de garage. Jardin, Conso. Energétique : E Prix 227.950 € Ref : 104.609

AY- CENTRE - Maison comprenant : En rez de chaussée, entrée cuisine, salle à manger, pièce. A lʼétage, palier et dégagement desservant six pièces, salle de douche. Grenier au dessus, cave en dessous. Garage et chaufferie. Jardin à lʼarrière avec dépendances à usage de buanderie et w-c. Conso. Energétique : F Prix 248.550 € Ref : 104.995

EPERNAY LA VILLA Appartement de type 2 proche commerces, comprenant entrée, cuisine, salon-salle à manger, une chambre, salle de bains, w-c séparé et débarras. Conso. Energétique : F

LOUVOIS - Pavillon en très bon état comprenant : Entrée desservant salon-salle à manger, cuisine ouverte, dégagement permettant lʼaccès à trois pièces, salle de bains avec baignoire et douche, w-c. Sous-sol complet à usage de garage, atelier, réserve, buanderie et pièce. Jardin et pergola. Conso. Energétique : D

Prix : 233.000 € Ref : 105.179

Prix : 94.060€ Ref : 105.044

MAGENTA - Maison non-mitoyenne et rénovée comprenant : entrée, salon-salle à manger, trois chambres, dressing, palier à usage de bureau, salle de bains, w-c. Sous-sol à usage de chaufferie-buanderie et cave, Garage. Jardin avec piscine. Conso. Energétique : E

TRIANGLE REIMS-EPERNAY-CHALONS – BAISSE DE PRIX - Sur près de 1.400 m², pavillon T7 achevé en 1999 développant 250m² habitable. Piscine et terrasse. Sous sol complet. Conso. Energétique : C

Prix : 248.550 € Ref : 105.288

Prix : 410.000 € Dossier : 104.482

LOCATION

Prix : 320.600€ Ref : 104.673

EPERNAY - Quartier la rénovation, Centre-Ville Appartement comprenant : entrée, pièce de vis, chambre, cuisine, salle de bains avec w-c. Conso. Energétique : D Loyer mensuel : 480€ (provision sur charges de copropriété incluses) Ref : 105.258


20 x

S port

w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°1 8 9 du 5 au 11 octobre 2012

xÉvreux a misé sur la stabilité

Basket Pro B - 2e j. - Evreux - Châlons-Reims

Un véritable premier test

Après une victoire inaugurale sur le parquet d'une très faible équipe de Denain, le Champagne Châlons-Reims Basket s'attaque ce week-end à Evreux : un adversaire qui devrait offrir une bien meilleure résistance à l'équipe de Nikola Antic.

x Après Denain en amusebouche, face à un adversaire bien trop diminué pour certifier que l'équipe du CCRB est bien prête à jouer les premiers rôle dans ce championnat, place maintenant à Evreux, une formation qui devrait être autrement plus difficile à manoeuvrer. Le succès de cette dernière acquis à l'arraché en déplacement à Nantes en atteste (77-72). Pour le club marnais, le défi s'annonce donc d'autant plus sérieux que dans la victoire face à Denain le collectif a joué parfois avec trop de facilité, laissant son adversaire finalement limiter les dégâts. Menant de 24 points à

la pause (60-34), ChâlonsReims a vu revenir son hôte à seulement 16 points (86-70). Ce genre de comportement, mêlant à la fois un défaut de concentration et de sérieux, sera évidemment à bannir samedi soir. Car au-delà de la victoire qui sera l'objectif numéro 1, l'équipe de Nikola Antic aura aussi l'occasion d'envoyer à son tour un message à ses principaux rivaux qui ne se sont pas fait prier pour marquer de leur empreinte cette première journée de championnat. En effet, Pau-Orthez, à domicile, Antibes et Bourg-en-Bresse, à l'extérieur, ont tout simplement haché menu leur adversaire respectif : Hyères-Toulon (8867), Le Portel (109-72) et Boulogne-sur-Mer (97-61) ! Des résultats qui certes demandent confirmation, mais qui annoncent tout de même la couleur. Aux joueurs de Châlons-Reims maintenant de montrer qu'il faudra bien aussi compter avec eux cette saison, surtout qu'après Évreux, c'est

Sérieux à Denain, Bryan Mullins et ses coéquipiers devont élever leur niveu de jeu s'ils veulent s'imposer à Evreux. © l'Hebdo du Vendredi

justement Antibes (vendredi 12 octobre à Reims) qui se présentera sur leur route.

Évreux - Châlons-Reims, vendredi 5 octobre à 20h à la salle

Julien Debant

Jean Fourré à Évreux.

Prochain match dans la Marne, Châlons-Reims - Antibes, vendredi 12 octobre à 20h au complexe René-Tys à Reims.

Entraînée par Rémy Valin, cette équipe a été très peu modifiée. Seulement deux joueurs sont arrivés cette saison : le meneur Clevin Hannah, en provenance du championnat finlandais et l'extérieur Kyle Austin, de Hongrie. Et encore, ce dernier a signé en tant que pigiste médical de Drake Reed. Si la cohésion collective s'annonce évidente, Evreux s'appuiera une fois de plus sur son secteur intérieur où Jeremiah Wood règne en maître. Meilleure évaluation moyenne de la saison dernière (22), ce pivot massif a livré une copie parfaite lors de sa première sortie à Nantes : 26 points, 13 rebonds et 5 passes décisives pour une évaluation de 32 ! Les deux autres points forts de cette formation sont So You Fat et Clevin Hannah. Le premier joue à l'intérieur et brille par sa régularité (15 points et 8 rebonds à Nantes). Le second, petit meneur possédant un excellent shoot, a tout simplement entre ses mains les clefs de cette équipe (16 points et 5 passes). De ces performances individuelles dépendront celles de son équipe.

Rugby

Epernay vaincu à domicile par Antony

x Pour son premier match à domicile les joueurs de l'équipe première n'ont pas brillé

dimanche contre Antony Métro, battus 10 à 9. Il faudra réagir pour le prochain déplacement à Ris Orangis. Et commettre beaucoup moins de fautes. Après deux victoires à l'extérieur l'équipe première de rugby d'Epernay Champagne a perdu sur le score de 10 à 9 contre Antony Métro dimanche après-midi au stade PaulChandon. Dans les tribunes, Jean-Jacques Gros, le président du club, pestait un peu. « C'est regrettable de perdre à domicile quand on joue les quatre premières places qualitatives pour la ligue supérieure », commentait-il. Et d'ajouter : « D'autant que le potentiel de l'équipe est supérieur à celui de l'an passé avec de bons renforts et une moyenne d'âge de 23 ans. » Les Sparnaciens ont éprouvé beaucoup de difficultés à trouver les failles dans cette équipe de la région parisienne, souvent très offensive et bien en jambe. « Nous avons un bon jeu collectif et une ligne arrière solide. On manque peut-être un peu de jus devant », avançait avec prudence Jean-Jacques Gros. Les 400 spectateurs présents sont repartis un peu déçus. Ils attendaient davantage du XV sparnacien qui a commis de nombreuses fautes (17 pénalités concédées) et a témoigné d'une volonté de remonter la pente un peu tardive. « Il va falloir réagir pour le prochain déplacement à Ris Orangis », confiait un supporter. Le groupe senior du Rugby Epernay Champagne a vu l'arrivée de nouveaux visages comme Michaël Andrada, trois-quarts polyvalent, Clément De Araujo, trois-quarts centre ou Romain Dupont , deuxième ligne, parmi bien d'autres. Il faut peut-être que ce nouveau groupe trouve ses marques sous la houlette des deux entraîneurs, Pierre Auboeuf et Charly Rouillon. « Cinq juniors sont montés. L'équipe est jeune et donc perfectible », commente Jean-Jacques Gros qui reste confiant dans l'avenir.

J.B Chez les jeunes : Samedi 28 septembre, les U15 d'Epernay participaient au tournoi de Metz. Ils ont terminé neuvième sur 18 équipes engagées. Ils se sont inclinés contre le RC Toulon, le stade Dijonnais mais l'ont emporté contre Ris Orangis, Besançon et Lille. L'école de rugby a repris ses activités avec des entraînements du lundi au samedi en fonction des catégories. En regroupement avec le club de Reims, les cadets et juniors tenteront de faire une belle saison à l'image de la précédente. En effet pour la saison 2010/2012 les deux équipes se sont qualifiées pour les phases finales du championnat de France.


N°189 DU 5 AU

L ’ A G E N D A

SPECTACLES •Salmanazar

:

Les Amnésiques n'ont rien vécu d'inoubliable

•Comète •Comète

: Villégiature : Caminando &

Aviando, « Marche en parlant »

•L'agenda

des spectacles

EXPOSITIONS •Bulles

en Champagne,

Festival de BD à Vitry−le−François

•L'agenda

des expos

CONCERTS •Johnny

Hallyday

au Millesium

C U L T U R E L

magazine R E I M S

/

11 OCTOBRE 2012 w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

C H Â L O N S

/

É P E R N A Y


22 x

S or tie

w w w. l h e b d o d u v e n d r e d i . c o m N°189 du 5 au 11 octobre 2012

Millesium - Concert

Salmanazar - Théâtre

Il reste des places pour voir l'idole

« A quoi tu penses ? »

xCe jeudi 11 octobre à 20 heures, Johnny Hallyday débute la deuxième phase de sa tournée à Epernay, au Millesium. Et manifestement, les nouvelles alarmistes, pour rien, datant de début septembre, concernant la santé de la star, ont eu une incidence sur la location, puisqu'il reste des places à prendre. Johnny Hallyday a démontré qu'il était en pleine forme, puisque le démarrage de cette tournée s'accompagne de la sortie d'un nouvel album, disponible à partir du 12 novembre, et dont le premier single, « L'Attente », qui donne son nom à l'album, tourne déjà sur les ondes. La dernière venue du rocker à Epernay remonte à 2009, à l'occasion du Tour 66. Le

Millesium et la société Vega, qui exploite le site, ont la confiance des producteurs de Johnny. Ce concert fait partie des très belles dates pour la région, puisqu'il n'y a que vingt dates en France (dont huit dans des salles exploitées par Vega) dans cette nouvelle tournée de l'icône. Après Epernay, Johnny Hallyday se rendra à Amiens, Londres, Luxembourg, Lille, Orléans, Bruxelles... Johnny Hallyday au Millesium d'Epernay, jeudi 11 octobre à 20 heures. Tarifs : de 55 à 130€. Le Millesium, avenue du Général Margueritte à Pierry-Epernay.

T.V

Johnny Hallyday sera jeudi 11 octobre sur la scène du Millesium. © DR

x« Je pense que tous les champignons sont comestibles, certains une fois seulement. [...] Je pense que parfois, j'aime les tout petits seins, parfois les très gros, mais si tu en avais un très gros et un tout petit, je ne suis pas certain que j'aimerais. » Voilà le genre de réponse qu'un homme donne à sa femme, décidée à lui poser inlassablement la même question, comme un refrain pour percer le mystère infini de l'Autre : « A quoi tu penses ? ». Dans Les Amnésiques n'ont rien vécu d'inoubliable, d'Hervé Le Tellier, un couple se fait face dans sa salle de bain, elle interrogeant et lui répondant. Entre sincérité, mensonges, mégalomanie, peur de vieillir, réflexions métaphysiques et blagues à deux balles, l'homme se livre, se dévoile, se répand et se vide au compte-gouttes. Au total, il

répondra 150 fois à la question de son épouse, élaborant un autoportrait tour à tour pathétique, cynique, odieux ou tendre. « Le titre colle assez bien avec l'esprit de cette entreprise oulipienne d'écriture. Cette pièce est une «joyeuseté» follement débridée, une sorte de petit traité de morale alerte et ironique, un livre hilarant constitué de plusieurs centaines d'aphorismes, rassemblés par le truculent littérateur Hervé Le Tellier », souligne Christian Dufour, directeur du Salmanazar. « Un spectacle incroyablement bien ! » Et vous, à quoi pensez-vous ?

Claire Lagrange

Les Amnésiques n'ont rien vécu d'inoubliable, à partir de 14 ans / mercredi 17 et jeudi 18 octobre à 20h30.

Les amnesiques n'ont rien vécu d'inoubliable Maelle GRANGE_4874 : Isabelle Cagnat et Etienne Coquereau incarnent un duo amoureux aux multiples facéties langagières. © Maelle Grange

SPECTACLES SPECTACLES SPECTACLES SPECTACLES SPECTACLES SPECTACLES SPECTACLES SPECTACLES SPECTACLES SPECTACLES SPECTACLES SPECTACLES SPECmardi 9 octobre

VILLÉGIATURE

Carlo Goldoni, père de la comédie italienne moderne, dépeint une société à bout de souffle, où changer de mode de vie semble impossible. mardi 16 octobre

À 20h30. Mercredi 10 à 20h30 Tarifs : 6 à 24€ - La Comète.

LUCKY PETERSON

Musicien hors normes, Lucky Peterson est de ceux qui, de leur vivant, accèdent au rang de légende. Son jeu de guitare puissant est ancré dans la plus pure tradition du blues. À 20h30. Tarifs : 6 à 24€ - La Comète.

jeudi 18 octobre

jeudi 25 octobre

vendredi 5 octobre

VIVALDI/PIAZZOLLA - LES DISSONANCES

URI CAINE JAM RÉGION

PRÉSENTATION DE SAISON - MJC D'AŸ

Les célébrissimes Quatre Saisons de Vivaldi alternent subtilement avec celles composées par le grand compositeur de tango, Astor Piazzolla.

Une jam session inédite aux couleurs champenoises fortement imprégnée du fameux « Philadelphia sound » cher à Uri Caine.

mardi 23 octobre

samedi 27 octobre

À 20h30. Tarifs : 6 à 24€ - La Comète.

HIROAKI UMEDA

Ses pièces chorégraphiques sont de véritables installations visuelles et sonores dans lesquelles il déploie une gestuelle influencée par les danses urbaines. À 20h30. Tarifs : 6 à 24€ La Comète.

À 20h30. Tarifs : 6 à 24€ - La Comète.

OTELLO - MET

Cet opéra dont le livret est écrit d'après Othello ou le Maure de Venise de Shakespeare est considéré comme l'un des chefs-d'oeuvre de Verdi. Retransmission en direct HD du Metropolitan de New York.

À 19h00. Tarif unique : 18€ - La Comète.

Venez découvrir la nouvelle saison de la MJC intercommunale d'Aÿ et rencontrer les artistes et Compagnies programmés au travers d'un speed-dating d'un nouveau genre !

À 20h00. Entrée libre - samedi 6 à 18h, Salle Sabine Sani, MJC d'Aÿ.

mercredi 17 et jeudi 18 octobre

LES AMNÉSIQUES N'ONT RIEN VÉCU D'INOUBLIABLE

Une sorte de petit traité de morale alerte et ironique, un livre hilarant constitué de plusieurs centaines d'aphorismes, rassemblés par le truculent littérateur Hervé Le Tellier. À 20h30. Tarifs : 7,5 à 23,5€ - Le Salmanazar.


23 x

S or tie

w w w. l h e b d o d u v e n d r e d i . c o m N°189 du 5 au 11 octobre 2012

La Comète

Villégiature : « la commedia » de l'année !

x1761, théâtre San Luca, Venise. Grâce à sa plume et son audace, Carlo Goldoni, père de la comédie

italienne moderne, dévoile une trilogie qu'il baptise « La villeggiatura ». Octobre 2012, la Comète, Châlons.

Thomas Quillardet et Jeanne Candel revisitent avec brio les deux premiers volets de cette oeuvre, les su-

La Villégiature, un univers hilarant et poignant dans lequel, finalement, on se verrait bien aussi passer nos vacances... © Kim Ian Nguyen Thi

blimant d'un jeu d'acteurs renversant, et embarquant avec eux le public dans un marivaudage à la fois hilarant, et profondément réaliste. L'histoire se passe au 18ème siècle, donc, lorsque deux familles bourgeoises décident, malgré la crise, de partir en villégiature. Mais l'argent, en réalité, manque cruellement à l'organisation de ces vacances. Pas de calèche, ni même de cheval, et à la place, toute une série de faux-semblants pour garder bonne figure. « Les personnages rivaliseront de stratagèmes pour sauver les apparences. Ces deux familles sont complètement dans le paraître, dans l'image, et elles se perdent à ça », explique Thomas Quillardet. Et les péripéties de se multiplier au fil de problèmes de valises, d'amours tantôt déchus tantôt naissants, et de supercheries

en tout genre. « Goldoni est très en contrepoint de la Commedia dell'arte. Il a l'art de révéler les travers de ses contemporains. Il y a beaucoup d'humour dans cette pièce. Mais sous le vernis de la comédie, on voit, parfois, un égoïsme, une cruauté, une faiblesse, tout le mal-être de ces personnages qui essaient sans arrêt de faire croire qu'ils sont quelqu'un d'autre. Et finalement, ils sont très proches de nous, et nous ressemblent énormément ».

Sonia Legendre

Villégiature - Mardi 9 et Mercredi 10 octobre à 20h30 à la Comète Durée : 2h10 Rencontre avec les comédiens à l'issue du spectacle Infos et réservations au 03 26 69 50 99.

La Comète

« Caminando & Avlando » : voyage aux fils de l'Histoire...

x Il est de ces spectacles qui vous bouleversent, tant par les émotions qu'ils dégagent que par l'authenticité et le talent des artistes qui les font vivre. Ceux de la compagnie Ubus Théâtre - habituée de la Comète depuis plusieurs années déjà - ont la particularité d'embarquer le public à bord d'un bus scolaire québécois, au fil de contrées lointaines et de personnages atypiques interprétés par les marionnettes. Auteure et fondatrice de cette joyeuse troupe, Agnès Zacharie se réjouit de reprendre la route de la Comète pour « Caminando & Avlando » (traduisez « marche en parlant »), quatrième création d'Ubus. « Nous ne l'avons jouée qu'au Québec pour l'instant, Châlons accueillera la première française, et on a hâte ! Cette coproduction avec la Comète s'est décidée il y a deux ans environ. Nous sommes très heureux, grâce à cette résidence, de pouvoir peaufiner le spectacle avec le metteur en scène, toute l'équipe et des moyens exceptionnels ». Et leur autobus jaune de se transformer en un véritable théâtre ambulant, pour dévoiler les mé-

de mer pour calmer l'urticaire, en me disant : « tout le mal à la mer ». Une expression de sa grand-mère. Puis j'ai découvert le destin incroyable de cette femme, miraculée de la Seconde Guerre Mondiale, et dont Henri-Louis avait filmé le récit avant qu'elle ne parte. Elle a toujours poursuivi son chemin, malgré les difficultés de son pays, la perte d'êtres chers, etc. » D'où ce spectacle, qui conviendra aussi bien aux enfants qu'aux adultes, en hommage à La Nona mais aussi « à toutes les familles touchées par la Guerre ». Les vidéos et photos d'époque accompagnent comme par magie l'évolution des marionnettes, et l'on se laisse porter par l'univers touchant de l'héroïne... Sonia Legendre

moires narrées de Jeanne Nadjari. « Surnommée également La Nona », précise Agnès, se remémorant la

genèse de cette création. « C'était en mai 2008, lors d'une tournée particulièrement éprouvante. Mon ami

Caminando et Avlando : après le Québec... la Comète ! © Christophe Manquillet

Henri-Louis Chalem (ndlr : documentariste et responsable de l'univers lumières) m'a conseillé l'eau

Caminando & Avlando « Marche en parlant » - À partir de 8 ans - Production Ubus Théâtre - Production déléguée La Comète - Du lundi 8 au vendredi 19 octobre à Châlons, SaintMartin-sur-le-Pré et Sarry - Durée : 1h - Capacité d'accueil de 32 personnes par représentation - Infos et réservations au 03 26 69 50 99.

CONCERT CONCERT CONCERT CONCERT CONCERT CONCERT CONCERT CONCERT CONCERT CONCERT CONCERT CONCERT CONCERT CONCERT CONCERT CONCERT

samedi 6 octobre

WORLD MUSIC : « JEHRO » + « LA FAMILLE À DAM »

Jehro, avec Cantina Paradise, englobe tout ce qui fait de lui une exception : une voix unique, des rythmes qui renversent en douceur, des ambiances de couchers de soleil ou de clairs de lune tropicaux, des moments de rêveries ou de troubles. À 20h30. Tarifs : 10 à 16€- L'Orange Bleue à Vitry-le-François.

dimanche 14 octobre

RETRANSMISSION : CONCERT D'ORGUE

Oeuvres de Nicolas de Grigny et Vincent Paulet.

À 16h30. Tarifs : 6 à 8€, gratuit pour les moins de 16 ans et les élèves du conservatoire - Eglise de Juvigny.

jeudi 11 octobre

VARIÉTÉ ET CHANSON FRANÇAISES : « JOHNNY HALLYDAY»

D'une ténacité exceptionnelle et de nouveau

en pleine forme, il a décidé de repartir sur les routes pour terminer ce qu'il avait commencé et combler son public avec un show qui promet d'être à la hauteur de la carrière de l'idole des jeunes.

À 20h00. Tarifs : de 55 à 130€ Le Millesium, avenue du Général Margueritte à Epernay.

mercredi 24 octobre

OCTUOR DE FRANCE

Crée en 1979 à l'initiative du clarinettiste Jean-

Louis Sajot, L'Octuor de France, seule formation permanente française de ce genre, interprète le répertoire de musique de chambre s'étendant du XVIIIe siècle à nos jours.

À 20h00. Tarifs : 7,5 à 23,5€ Le Salmanazar.


24 x

S or tie

w w w. l h e b d o d u v e n d r e d i . c o m N°189 du 5 au 11 octobre 2012

Opéra de Reims

Festival BD

Une Veuve joyeuse et amoureuse

8e cuvée pour Bulles en Champagne

Précédemment jouée à Avignon avec une distribution différente, la Veuve Joyeuse fera escale à Reims les 6 et 7 octobre prochains. © FR. Berthon

xGenre incontournable dans le monde lyrique, l'opérette s'est invitée à une place de choix dans la programmation de l'Opéra de Reims. Cette dernière encadre en effet la saison, offrant ainsi aux spectateurs le plaisir de découvrir ou de redécouvrir la célèbre Veuve Joyeuse en spectacle d'ouverture. Opérette la plus jouée au monde avec La Chauve-souris de Strauss, cette joyeuse veuve emplira la salle de l'Opéra avec des airs universellement connus qui, lors de sa création en 1905, ont marqué une ère nouvelle grâce à leur originalité. Le livret, dû à Victor Léon et Léo Stein, s'est inspiré de l'Attaché d'ambassade, une comédie de 1862 écrite par Henri Meilhac. Mise en scène par Jacques Duparc, la Veuve présentée au public rémois sera brillamment interprétée par la jeune soprano Julie Fuchs. « Cette jeune femme, consacrée Révélation Classique 2009 et Victoire de la Musique Classique 2012, est un véritable

phénomène : c'est une merveilleuse chanteuse et une incroyable comédienne, deux atouts indispensables à l'interprétation d'une opérette », souligne Serge Gaymard, directeur de l'Opéra de Reims. Dans un Paris de Champagne et de paillettes, de fêtes et de dentelles, laissez-vous emporter par le tourbillon des valses, polkas et autres mazurkas racontant l'histoire d'un amour renaissant. Afin d'éviter la fuite à l'étranger d'une richissime et ravissante veuve, une intrigue visant à organiser son mariage avec Danilo, devenu Prince régnant du petit Etat de Marsovie, est organisée. Heureux hasard, ce dernier n'est autre qu'un amour de jeunesse...

Claire Lagrange La Veuve joyeuse, samedi 6 octobre à 20h30 et dimanche 7 octobre à 14h30 Tarifs : 10 à 38€ - Opéra de Reims

xRendez-vous devenu incontournable pour tous les amateurs de Bande Dessinée, le festival Bulles en Champagne de Vitry-leFrançois, 8e du nom, se déroulera les 5 et 6 octobre. Au programme, une cinquantaine d'auteurs, des expositions, des ateliers, des concerts... Cette année, la présidence a été confiée à Olivier Boiscommun à qui l'on doit notamment la série Anges parue aux éditions des Humanoïdes Associés. Au festival vitryat, l'auteur présentera Lumière vive, lumière morte qui vient de paraître aux éditions Drugstore, 3ème opus de La Cité de l'Arche, une aventure débutée en 2010. Autour de lui, les Bédéphiles auront la possibilité de rencontrer quelques pointures du 9e art à l'image d'Olivier Grenson (Niklos Koda), Kris (Notre Mère la Guerre), Marc Moreno (Le Régulateur) ou encore Michel Rodrigue (Cubitus). Au total, c'est une cinquante d'invités qui seront présents : auteurs, caricaturistes, associations, marchands Président d'honneur du festival, Olivier Boiscommun a signé l'affiche de cette spécialisés, etc. Huit expositions 8e édition. seront également à admirer dans divers lieux de la ville, dont L'île aux pirates (Médiathèque Mitterand), One Piece (sur le salon) et Notre Mère la Guerre (Hôtel de Ville). La première, présentée au festival d'Angoulême, offre de redécouvrir quelques-unes des plus belles pages de la piraterie en Bande Dessinée, le tout dans un décor exceptionnel. La seconde, réalisée par l'éditeur Glénat, propose de découvrir le manga de pirates le plus célèbre. Quant à la troisième, elle est donc consacrée à l'oeuvre de Kriss qui raconte la Guerre de 14-18 au travers de l'histoire de trois femmes assassinées. Bref, un programme riche qui devrait combler les quelques 1500 visiteurs attendus tout au long du week-end. Samedi 6 et vendredi 7 octobre à la Salle du Manège, quai des Fontaines à Vitry-le-François. Rencontres-dédicaces de 9h30 à 18h. Tarif : 2€.

J.D

EXPOSITIONS EXPOSITIONS EXPOSITIONS EXPOSITIONS EXPOSITIONS EXPOSITIONS EXPOSITIONS EXPOSITIONS EXPOSITIONS EXPOSITIONS EXPOSITIONS EXPOSIsamedi 6 octobre

VITRY-LE-FRANÇOIS - FESTIVAL BD BULLES EN CHAMPAGNE jusqu'au samedi 6 octobre

« DAVID BILLY »

Salle du Manège à Vitry-le-François. De 9h30 à 18h30. Infos : 06 71 48 81 14.

Entrée libre Office de Tourisme de Châlons-en-Champagne

jusqu'au samedi 13 octobre

« J'AURAI TA PEAU »

Découvrir les peuples autochtones du Québec Exposition proposée par les Amis de Jean Talon, Champagne-Québec et la Maison des Arts.

À 10h00. Bibliothèque municipale Georges Pompidou.

et acteurs de la vie contemporaine.

De 14 h à 18 h. Prieuré de Vinetz

Michel Bastien, artisan ébéniste

du samedi 13 octobre au samedi 3 novembre

jusqu'au samedi 24 novembre

CURIOSITÉS D'ARCHIVES

Les plus belles collections des archives municipales.

À 10h00. Espace Châlons Ville d'art et d'histoire, rue Léon-Bourgeois.

jusqu'au samedi 24 novembre

ATELIER ARTÉPOLIS

De 14 h à 18 h Maison Clémangis - Entrée libre.

du dimanche 7 au dimanche 21 octobre

69E SALON D'AUTOMNE PAR ART VIVANT

Cinquante

artistes

plasticiens,

créateurs

À 14h00. Bibliothèque Denis Diderot.

« UN MANGA : C'EST QUOI ? » jusqu'au samedi 6 octobre

À 10h00. Entrée libre Médiathèque centre-ville à Epernay.

« LES LIVRES DE NOTRE ENFANCE »

du samedi 6 au lundi 15 octobre

Doriane, peintre autodidacte à l'encaustique a découvert cette technique par hasard. Une ambassadrice de cette technique à découvrir.

À 10h00. Office de Tourisme.

jusqu'au dimanche 7 octobre

« LA CHAMPAGNE VUE DU CIEL »

Michel Jolyot nous donne à voir ses photos aériennes grand format, sur des toiles montées sur châssis. Ces photographies présentent des vues aériennes d'Epernay et de plusieurs communes viticoles champenoises.

À 10h00. Office de Tourisme d'Epernay.

jusqu'au vendredi 12 octobre

DES HOMMES ET DES FEMMES CONTRE LE CANCER

Cette exposition présente des personnes resplendissantes, belles qui, malgré la maladie, continuent à vivre et être fières de leur corps. Un véritable message d'espoir, de tolérance et de vie.

À 10h00. Entrée libre - Médiathèque centre-ville, 1, rue du professeur Langevin.

jusqu'au samedi 20 octobre

Roger et la plasticienne rémoise Dominick Boisjeol.

À 10h00. Entrée libre - Médiathèque centre-ville, 1, rue du Professeur Langevin.

jusqu'au samedi 3 novembre

CATHY MANSUY ET MICHEL BERNARD

Sculptures par assemblage Mansuy et technique mixte Bernard.

À 9h00. Entrée libre - du mardi au samedi Second Life, 8, rue Simone Caillet à Epernay.

CRÉATIONS, PHOTOGRAPHIES AU COEUR DU Annie Vincent Buffet, Patrick Guérin. VERRE

Galerie Saint Martin, du mardi au samedi, de 14h à 19h. Entrée libre.

jusqu'au samedi 27 octobre

A LA DÉCOUVERTE DU PAPIER

La mise en valeur d'un véritable objet du quotidien, présent lors des plus grands moments de l'histoire des civilisations.

À 10h00. Entrée libre - Médiathèque Daniel-Rondeau, 4, rue Gabriel Fauré à Epernay.

jusqu'au samedi 27 octobre

AUTOUR DU VITRAIL

Ces "vitraux en suspension" sont le fruit d'une collaboration entre des élèves de huit classes du lycée professionnel Godard-

de Cathy de Michel

jusqu'au dimanche 11 novembre

« CABANES DE VIGNES, L'ÉLOGE D'UN PAYSAGE »

Siméon Levaillant expose 36 clichés des loges de vignes, témoins de pratiques anciennes de la viticulture champenoise. jusqu'au samedi 24 novembre

Tous les jours de 13h30 à 17h30. Entrée libre. Maison du Parc à Pourcy.

EWA ROSSANO

Artiste d'origine polonaise, ses sculptures de bronze et de cristal sont un mélange élégant et harmonieux de stabilité et de fragilité qui expriment de l'émotion, mais aussi de la force.

À 10h00. Entrée libre - Médiathèque centre-ville, 1, rue du professeur Langevin à Epernay.


25 x

oisirs L

Chiner

SAMEDI 6 OCTOBRE

dimanche 14 octobre

M usique : la Griffe Velours xLes 3 meilleures...rappeuses de tous les temps

Lauryn Hill : wonder girl du Rap, Lauryn Hill aura connu en 5 ans la carrière rêvée par la moitié des jeunes filles de la planète. Après un album au succès modeste, les Fugees, son premier groupe, connaît un succès fulgurant (the Score, sorti en 1996, se vendra à 19 millions d'exemplaires dans le monde). L'arme secrète du groupe sait tout faire : chanter, composer, rapper. Elle est sexy sans être vulgaire, militante sans être prêchi-prêcha. Traversant pourtant une période difficile, la belle relance et fait sauter la banque en 1998, avec the Miseducation of Lauryn Hill, resté indétrôné depuis dans la catégorie rap en talons. Le classique des classiques : Doo Wop (that thing)

dimanche 21 octobre

Trecon - Bourse aux oiseaux & marché artisanal À 8h00. 06 21 67 15 04. Epernay - Vide-grenier Rue Henry Dunant, rue de l'Hôpital À 8h00. 06 07 38 30 40.

N°1 8 9 du 5 au 11 octobre 2012

Epernay - Vide-grenier Esplanade Charles de Gaulle À 6h00. 06 07 38 30 40.

CHINER EPERNAY 189 samedi 6 octobre

dimanche 7 octobre

w w w. l h eb d o d u ve n d re d i. com

Epernay - Marché aux fleurs À 8h00. 06 07 38 30 40. dimanche 28 octobre

Epernay - Vide-grenier Rue de la Crayère et rue René Lemaire À 8h00. 03 26 55 04 96. Roxanne Shante.

S udoku

Solution n° 188

H o ro s c o p e

xBélier du 21.03 au 20.04 Votre vie professionnelle vous apportera de belles opportunités. Vous ne manquerez pas d’idées pour les concrétiser. De plus, vous serez dans des conditions optimales pour faire les meilleurs choix.

xTaureau du 21.04 au 20.05 La semaine est placée sous le signe de la suractivité, si bien que vous ne verrez plus le temps passer. Vous serez sollicitez de toute part par vos collègues ou votre hiérarchie. Les rendez-vous se multiplieront et la pression ne cessera de monter. xGémeaux du 21.05 au 21.06 Si vous vous donnez les moyens de surmonter les quelques obstacles qui se dresseront sur votre route, alors le mois d’octobre sera riche en satisfactions personnelles. Vous serez en mesure de relever bien des défis.

xCancer du 22.06 au 22.07 Vous aurez une chance inouïe. On vous fera des propositions. Ne ratez pas ces occasions. Il pourrait y avoir des conséquences durables. Alors, pas de temps à la réflexion, saisissez-la quand elle se présentera à vous.

xLion du 23.07 au 22.08 Votre partenaire ne sera pas sur la même longueur d’onde que vous. Il sera opportun de prendre des initiatives pour pimenter votre relation. Le fruit de vos efforts sera gratifiant.

xVierge du 23.08 au 22.09 Sur le plan personnel, la période est positive, mais vous ne devez pas trop vous disperser ou négliger l'organisation de votre quotidien. Ceci est aussi valable pour la communication et les contacts extérieurs.

Sans la moindre once d'opportunisme (la journée mondiale de la femme n'arrive pas avant 5 mois) mais avec un « maman je t'aime » qui résonne dans nos coeurs de rappeurs, la Griffe Velours a voulu dédier un article à toutes les femmes du Hip Hop. Cet univers impitoyable, qui persiste à les faire tremper court vêtues et à longueur de clips dans des piscines à peine chauffées. C'était sans compter sur un bataillon de charme qui décida un jour de crier stop et de renvoyer au vestiaire les goujats, le micro entre les jambes. Hommage. Bahamadia : non contente de se faire une place dans le milieu où la testostérone suinte des sillons du moindre maxi, cette native de Philadelphie se paye le luxe de sortir avec Kollage (1996) un authentique classique Hip Hop. Il faut savoir que la MC à la coupe Afro tout droit sortie d'un film de Blaxploitation sait s'entourer : the Roots, ses plus fameux concitoyens) mais aussi DJ Premier, Ski ou encore Guru offriront à la demoiselle l'écrin boom-bap dans lequel poser sa voix sensuelle, au timbre délicieusement monocorde. A écouter toutes affaires cessantes : Uknowhowwedu

Roxanne Shante : si les frasques de Lil Wayne, Kanye West ou 50 Cent ne provoquent aujourd'hui que des bâillements polis, il fut un temps où un bon battle au micro défrayait la chronique. L'auto-proclamée Queen of Hip Hop n'a que 14 ans lorsqu'elle décide de clasher UTFO, l'un des plus gros succès Rap du moment. Prenant pour elle les paroles d'un morceau qu'elle juge misogyne, la jeune Roxanne remet les indélicats à leur place en 3 minutes de hargne microphonique rarement entendue chez une jeune fille. Il faut dire que le fournisseur en instrus n'est autre que Marley Marl, parrain de la scène Rap de l'époque. Malgré une carrière en dents de scie, l'auto-proclamée Queen of Hip Hop restera une redoutable distributrice de baffes lyricales. La fessée déculottée : Big Mama DJ Poom Chaque semaine l'association Velours sort de ses bacs un album oublié qu'il fait bon (ré)écouter. Retrouvez également la griffe Velours dans l'émission le Style du Tigre, tous les mercredis de 18h à 19h sur Radio Primitive (92.4 FM).

Œ nologie xBalance du 23.09 au 22.10 Vous êtes dans une excellente période, tout ira pour le mieux. Et si vous êtes en attente d'un changement, la situation va évoluer dans votre sens.

xScorpion du 23.10 au 22.11 Sur le plan affectif, un compromis est nécessaire pour que les choses aillent de l'avant. Et aujourd'hui, vous devriez faire ce pas, pour éviter de vous retrouver dans une situation conflictuelle.

xSagittaire du 23.11 au 22. 12 Vous serez loin de votre quotidien, et vous explorerez ainsi de nouvelles perspectives. Il y aura des choix à faire, alors, faites preuve de compréhension et vos craintes s’envoleront. xCapricorne du 23.12 au 20.01 Les bonnes choses venant de façon inattendue, si vous avez des projets financiers c’est le moment de les mettre à exécution. Tout vous sourira, donc sachez prendre des risques calculés.

xVerseau du 21.01 au 19.02 Est ce parce que votre relation vous paraîtra compliquée que vous vous investirez autant dans votre travail ? Cela ne résoudra pas la situation, alors cessez de fuir et jouez cartes sur table. xPoissons du 20.02 au 20.03 Vous pourrez à nouveau compter sur l’intervention de vos connaissances pour favoriser la réalisation de vos projets professionnels. Mettez davantage l’accent sur votre sociabilité. Benoit MELVHILLE

xLe Véron nouveau est arrivé

C'est dans le cadre des Rencontres annuelles organisées par Sommeliers International que l'édition 2013 du guide Véron des Champagnes a été dévoilée, lundi dernier au Domaine des Crayères, à Reims. « Dans ces rencontres, nous mettons en contact les vignerons-producteurs, les négociants et les sommeliers de la région et d'ailleurs. Il nous a paru tout à fait naturel d'en profiter pour lancer officiellement le Michel Véron (à droite) a profité des Rencontres des som- guide Véron », précise Yves Chapier, présimeliers pour lancer officiellement son guide. © l'Hebdo du dent de l'association des sommeliers de Vendredi Champagne-Ardenne. Résultat d'un travail de sélection rigoureux (seul un champagne sur cinq dégustés est retenu) ce guide a pour objectif de mettre en valeur des champagnes de très haute qualité, présentant notamment un excellent rapport qualité-prix et procurant un plaisir intense à la dégustation. Ce guide, réalisé par Michel Véron, Professeur d'oenologie au Lycée Viticole de la Champagne, à Avize, en collaboration avec les étudiants de BTS Technico-Commercial en Vins et Spiritueux, dans le cadre d'un projet pédagogique, se veut donc avant tout un outil pratique, tant pour les professionnels que pour le grand public et les oenophiles amateurs (un lexique est présent à la fin de l'ouvrage pour renseigner sur les termes les plus spécifiques). « Ce guide ne ressemble pas à tous les autres car ici, les étudiants et moi-même n'avons pas voulu nous placer en juges mais simplement faire une sélection des champagnes nous ayant fait ressentir le plus d'émotions », clarifie Michel Véron. Pas de classement, de hiérarchie ni de choix à l'aveugle donc, mais de simples coups de coeur de dégustateurs spécialistes de la question et disposant de toutes les informations sur le vin testé. Au total, entre 70 et 80 vins de champagne sont référencés, dans la langue de Molière et celle de Shakespeare, des grandes maisons aux petits producteurs. Pour chacun, une description minutieuse est proposée, en trois points : à la vue, au nez et en bouche. S'ajoutent à cela les informations concernant la localisation de la vigne (sur quel(s) cépage(s) se trouve-t-elle) et le prix de la bouteille. Les gastronomes pourront en outre retrouver quelques recettes du chef étoilé de l'Assiette Champenoise, Arnaud Lallement, au fil des pages. L'occasion idéale de s'adonner à un véritable parcours initiatique et organoleptique à travers les fabuleux terroirs de la Champagne.

Aymeric Henniaux

Disponible en librairie et sur internet : www.guide-veron-champagne.fr. 15€, aux éditions Collectif Photo Reims.


26 x

C inéma

w w w. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N°1 8 9 du 5 au 11 octobre 2012

Les horaires x du 3 au 9 octobre 2012

Patrick Vanlanghenhoven

DO NOT DISTURB

CINÉMA Le Palace

(France 1H28 Comédie) D’Yvan Attal, avec François Cluzet, Yvan Attal, Laetitia Casta. Ben mène une vie rangée et peinarde, bien loin de celle que ravive la venue de son complice Jeff. Les deux loustics s’étaient juré de réaliser une œuvre d’art. Ils trouvent chaussure à leur pied lors d’une soirée arrosée en décidant de réaliser, pour un festival porno artistique, deux hétéros couchant ensemble. Entre les discours et la réalité, auront-ils le courage de passer le pas ? Remake de Humpday, Attal garde la même réflexion sur le fond en transposant son propos dans un milieu artistique. Sans être exceptionnel, c’est un bon passage pour la version française.

33 Bld Motte - 51200 Epernay Kirikou et les hommes et les femmes mercredi jeudi lundi 14h30 | 20h30 vendredi 14h30 samedi 14h30 | 17h | 20h dimanche 10h30 | 15h | 17h30 mardi 20h30 Shadows mercredi vendredi mardi 14h30 jeudi 20h30 samedi 17h dimanche 10h30 | 20h Faces mercredi lundi 20h30 jeudi 14h30 samedi 14h30 | 20h dimanche 15h Taken 2 mercredi 14h30 | 17h30 | 20h30 jeudi vendredi lundi mardi 14h30 | 20h30 samedi 14h30 | 17h | 20h | 22h30 dimanche 10h30 | 15h | 17h30 | 20h Savages (-12 ans) mercredi dimanche 17h30 vendredi mardi 20h30 samedi 22h30 lundi 14h30 Résident Evil Retribution 3D mercredi 17h30 | 20h30 jeudi vendredi mardi 14h30 | 20h30 samedi 17h | 20h | 22h30 dimanche 15h | 17h30 | 20h lundi 14h30 Les seigneurs mercredi 14h30 | 17h30 | 20h30 jeudi vendredi mardi 14h30 | 20h30 samedi 14h30 | 17h | 20h | 22h30 dimanche 10h30 | 15h | 17h30 | 20h Les saveurs du palais mercredi 17h30 | 20h30 jeudi mardi 14h30 vendredi lundi 20h30 samedi 14h30 | 20h dimanche 15h | 17h30 Quelques heures de printemps mercredi vendredi lundi 14h30 jeudi mardi 20h30 samedi 17h | 22h30 dimanche 10h30 | 20h Jason Bourne l'héritage mercredi 17h30 vendredi 20h30 samedi 22h30 dimanche 20h mardi 14h30 Gros-pois et petit point mercredi samedi 14h30 Dim:10h30

ELLE S’APPELLE RUBY

(USA 1H43 Comédie) De Jonathan Dayton, Valérie Faris, avec Paul Dano, Zoe Kazan, Chris Messina. Calvin, romancier propulsé sur la montagne du succès par un roman, peine à trouver un nouvel élan. Renfermé, avec pour compagnon un chien qui pisse comme les filles, il attend l’inspiration et la femme de sa vie. Un jour, celle qu’il imaginait entre les pages prend vie et cette créature agit comme il le voudrait. Canular, rêve ou le destin ? Une belle histoire sur l’amour, la femme de nos rêves, le libre arbitre et bien d’autres thèmes évoqués par ce scénario de la petite fille d’Elia Kazan qui joue Ruby avec bonheur.

CINÉ Le Majestic

ZAC des Escarnotieres 51000 Châlons

Astérix et Obélix au service de sa majesté (Avant Première) Dimanche:11h15 Kirikou et les hommes et les femmes TLJ:11h15 - 13h45 - 16h00 - 18h00 - 20h00 Do not Disturb TLJ:11h15 13h30 - 16h00 - 18h00 - 20h00 - 22h15 Taken 2 TLJ:11h15 - 13h45 - 15h15 - 16h00 - 17h15 -18h00 19h30 - 20h00 - 21h30 - 22h15 Savages (-12 ans) TLJ:13h45 - 16h30 - 19h30 - 22h00 Le magasin des suicides TLJ:11h15 - 13h45 - 16h00 - 18h00 20h00 - 22h15 Résident Evil Retribution 3D TLJ:11h15 - 13h45 -16h00 - 18h00 - 20h00 - 22h15 Les seigneurs TLJ:11h15 -13h45 - 16h00 - 18h00 - 20h00 - 22h15 Les saveurs du palais TLJ:11h15 - 13h45 - 16h00 - 18h00 - 20h00 Jason Bourne l'héritage TLJ:22h00 Jeu,Ven,Lun,Mar:11h00 13h30 The secret TLJ:22h00 Rebelle Mer,Sam,Dim:11h15 L’Age de glace 4 la dérive des continents 3D Mer,Sam,Dim: 11h15 (Sauf Dim) 13h45

La Comète

5 rue des Fripiers - Châlons-en-Champagne

4, 5, 6 Mélie pain d’épice Mercredi 3 octobre à 15h00 Camille redouble Mer 3 à 20h30 Jeu 4 à 18h Ven 5 à 20h30 Sam 6 à 18h Dim 7 à 20h30 Lun 8 à 15h Du vent dans mes mollets Ven 5 à 18h Lun 8 à 20h00 Broken Mer 3 à 18h Jeu 4 à 20h30 Sam 6 à 20h30 Dim 7 à 18h

PAULINE DÉTECTIVE

gros plan

x

KIRIKOU ET LES HOMMES ET LES FEMMES

(France 1H28 Aventure) De Michel Ocelot, avec les voix de Romann Berrux, Awa Sène Sarr. Il était une fois un petit homme et nous n’imaginons pas tout ce qu’il a pu accomplir, nous dit le vieil homme dans sa grotte bleue. Il agit avec vaillance, astuce, générosité, la marque d’un futur sage au grand cœur. Le grand-père nous narre comment Kirikou aida la femme forte à refaire le toit de sa hutte. Celle-ci avait fortement courroucé la sorcière Karaba qui brulait son toit de paille, la laissant baigner dans la froideur de la pluie. Une autre fois, notre petit homme réussit seul grâce à sa bravoure à ramener le vieux grincheux égaré. Vous préférez peut-être la venue d’une griotte contant le soir au coin du feu moult contes. Il y eut aussi ce mystérieux monstre bleu et surtout comment, Kirikou, aussi doué que son père, apprit la musique. C’est peut-être dans ce dernier conte qu’il tira un sourire secret à la terrible Karaba, plus réputée pour ses colères que sa bienveillance. Ne cherchez plus à savoir qui est Kirikou tellement le créateur et sa créature fusionnent dans une harmonie complète. C’est le pouvoir du conte et du conteur vous dira notre ami Henri Gougaud, grand maître en la matière. Michel Ocelot revient, poussé par le public, à ses premières amours, ce petit Tom Pouce des temps modernes qui nous raconte la vie. Le conte et les histoires de Michel Ocelot possèdent ce pouvoir de nous livrer une leçon d’existence. Comment adoucir les cœurs durs, comme ceux de Karaba ou de la femme forte, le pouvoir du conte et de la musique. Comment les vieillards s’appuient sur les jeunes et vice versa, autant de façons de bâtir notre vie avec force, vaillance et courage. Kirikou prolonge nos retrouvailles avec la vie et le conte pour notre bonheur, le coup de cœur de cette semaine. Retrouvez sur ciné-region.fr la version longue des sorties cinéma, les horaires des salles et nos interviews.

(France 1H41 Policier) De Marc Fitoussi, avec Sandrine Kiberlain, Audrey Lamy, Claudio Santamaria. Pauline travaille dans un magazine relatant des affaires criminelles. Il n’est donc pas étonnant qu’elle voie des meurtres partout, un peu comme les trèfles à trois feuilles d’un champ. Partie en vacances en Italie avec sa sœur, en entendant le mot sérial killer, Pauline à la plage oublie le beau maitre-nageur pour traquer le tueur. Dans la lignée d’OSS 117 avec moins de bonheur mais tout aussi plaisant si on accepte le second degré et un certain manque de cohérence.

TAKEN 2

(France 1H38 Thriller) D’Olivier Megaton, avec Liam Neeson, Maggie Grace, Famke Janssen. Bryan Mills propose à sa femme et sa fille de le rejoindre à Istanbul pour s’éclater ensemble une fois sa mission finie. C’est le moment où le chef de la meute de ses anciens ennemis lance ses troupes de carnassiers à ses trousses. Prisonnier avec sa femme, il compte sur sa fille pour se sortir de l’enfer. On prend les mêmes et on recommence, sauf que cette fois, c’est la fille de Mills, aussi maligne, qui le tire d’affaire. Du cinéma calibré à la sauce action, efficace, qui file comme la balle du lanceur et fait mouche.


27 x

ortrait P

w w w. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N°1 8 9 du 5 au 11 octobre 2012

Daniel, vendangeur, entre autres

Quatre saisons pour se reconstruire

sept ans », commente-t-il. Mais pas seulement. SDF, Daniel enchaînera avec la récolte des haricots de Soissons, les pommes de terre puis la cueillette des merveilleuses clémentines d'Andini, près de Bastia. A partir du 25 octobre. « J'y reste environ trois mois. C'est sympa », lance-t-il. Il fait aussi le muguet, les asperges et les artichauts en Bretagne, les châtaignes à Biscarosse, les noix à Grenoble, les melons du marais Poitevin. Et même les huîtres. « C'est très dur les huîtres. A cause des marées. Ce n'est pas une partie de plaisir. xCe lundi matin-là (le 24 sep- Il faut commencer à deux tembre), Daniel attendait tran- heures du matin. Mais on quillement dans la cour de la respire ! » gare. Le personnel de Pôle Rien n'est facile dans la vie de Emploi venait de lui servir un Daniel qui bosse onze mois sur café. Daniel venait d'être recon- douze au même tarif horaire : duit par ses employeurs de 9,40€. « Je m'en sors comme Bergères-les-Vertus dans la ca- ça. Je vis sous la tente. A pitale du chamEpernay, je me Après la vendange pagne. Pour eux suis installé au les vendanges en Champagne, bientôt camping municiétaient une les châtaignes et la paix pal. Les gens sur l'Ile de Beauté affaire classée. sont sympas. » « Il est courageux. Travailleur. Daniel est une sorte de capitaine C'est quelqu'un de très bien », courage du travail saisonnier. lance son employeur avant de Un homme qui ne s'est pas laisremonter dans sa voiture. Daniel sé abattre par les dures épreuves n'a pas attendu très longtemps de la vie. Ou du moins qui a su pour retrouver du boulot. Dans trouver l'énergie pour les la journée. « Il est formidable », surmonter. Tout seul. « J'ai lance un conseiller de Pôle connu la dépression. J'ai cru Emploi. Daniel lâche un léger que je n'allais pas m'en sortir. sourire. J'ai eu de la chance dans mon Cet homme de 56 ans est un malheur. » Daniel vit seul. exemple de volonté, d'énergie, Bouge seul. Il a perdu sa femme de discrétion. « Je fais les ven- et sa fille, âgée de 16 ans, danges en Champagne depuis dans un accident de voiture.

© l'Hebdo du Vendredi

Il a perdu son épouse et sa fille dans un accident de voiture. A 56 ans, Daniel a retrouvé l'énergie pour travailler onze mois de l'année. Il vient de faire les vendanges, il va attaquer les haricots à Soissons puis aller ramasser les clémentines en Corse. Il travaille dur pour s'en sortir. Pour oublier toutes ses épreuves et ses souffrances. Avec une pudeur qui force l'admiration.

Une collision d'une violence inouïe, sur une petite route. « Ça s'est passé le lendemain de la mort de Jean-Paul II. C'est un repère. J'ai eu beaucoup de mal à m'en remettre. J'étais plombé. J'ai pris le taureau par les cornes pour m'en sortir. » Daniel n'habite nulle part. Il vient de nulle part. Il fait des milliers de kilomètres pour

xRepères : Voyage : Daniel connaît la France entière. De long en large. Il semble venir de nulle part. C'est un nomade des travaux saisonniers. Logement : une simple tente en toile. Plantée dans les campings ou près des lieux où il trouve un job. Adresse : elle doit exister, quelque part. Il observe un silence. Il n'y a pas lieu d'insister. Caractère : doux, affable, tenace. Aucune hésistation dans ses explications. Vœux : le silence. Daniel ne parle pas ou peu de son avenir. Il est dans l'instant. Demain sera un autre jour.

décrocher des emplois saisonniers. Il en trouve toujours. Car tout le monde le connaît et tout le monde apprécie son sérieux, sa discrétion, sa loyauté, sa gentillesse. « A Bergères-les-Vertus j'étais dans une bonne maison. Des gens sympas, chaleureux, réguliers. » Son visage s'éclaire un peu. Daniel sait que ces moments de bonheur sont passagers. Fugitifs, épars, éclatés dans une vie qu'il tente de recomposer, comme un puzzle, à la force du poignet. Il s'en sort financièrement, mais il n'a pas de logement, pas de point d'attache. « Je préfère ça à l'usine. Je change de paysages, d'employeurs, d'activités. Mais moralement c'est dur. J'aime

bien être dans un groupe. J'y retrouve un esprit de famille. » Daniel a terminé les vendanges en Champagne. « Plutôt sympa cette année. Il a fait beau. Pour les haricots de Soissons on verra. » Et puis il y aura la Corse, le soleil, les lumières contrastées des soleils couchants. Une certaine quiétude. Les logements sont en dur. Il y retrouvera, quelque part, une vie de famille. Parler avec des gens. Tisser des liens. Créer de la complicité. Vivre, tout simplement.

Jean Batilliet


L'Hebdo du Vendredi - Epernay - 189  

L'Hebdo du Vendredi, édition Epernay, numéro 189, du 5 au 11 octobre 2012

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you