Issuu on Google+

Printemps du jazz

Le centre-ville swingue jusqu'à samedi p.6

Ville étudiante

Les élus étudiants tiennent leur séminaire national à Châlons ce week-end p.7

Furies – Entre-sort Le métro dans la ville-préfecture p.13

́ GALE SON CONDUCTEUR” “LE C-MAX RE Automoto, Juillet 2012

149€ par mois(1) Sans condition de reprise FORD C-MAX 5 places Titanium X 1.0 EcoBoost 100 ch Stop & Start

LOA IdéeFord 25 mois. 1er loyer de 3 767,96 €, puis 24 loyers de 149 €, entretien compris. * Montant total dû en cas d'acquisition : 19 079,96 €. UN CRÉDIT VOUS ENGAGE ET DOIT ÊTRE REMBOURSÉ. VÉRIFIEZ VOS CAPACITÉS DE REMBOURSEMENT AVANT DE VOUS ENGAGER.

(1) Location avec option d'achat pour un Ford C-MAX Titanium X 1.0 EcoBoost 100 ch Type 02-14. Prix maximum au 20/03/2014 : 24 450 €. Prix remisé : 18 150 € incluant 6 300 € de remise. Km standard : 15 000 km/an. Dépôt de Garantie de 982,04 €. Option d'achat : 11 736 €. Montant total dû en cas d'acquisition : 19 079,96 €. Assurances facultatives. Décès-Incapacité à partir de 12,71 €/mois en + de la mensualité. Offre réservée aux particuliers pour toute commande de ce C-MAX neuf, du 01/04/14 au 30/04/14, en stock dans les concessions Ford participantes, livré avant le 30/04/14. Sous réserve d'acceptation du dossier par Ford Credit, 34 rue de la Croix de Fer, 78174 St-Germain-en-Laye. RCS Versailles 392 315 776. N° ORIAS : 07031709. Délai légal de rétractation. *Entretien optionnel à 8 €/mois. Modèle présenté : Ford C-MAX Titanium X 1.0 EcoBoost 100 ch S&S BVM6 avec Jantes alliage 17" 15 branches et Phares bi-Xénon, au prix après promo de 19 100 €, Apport, Dépôt de Garantie et Option d'Achat identiques, coût total : 20 045,24 €, 24 loyers de 189,22 €/mois. Consommationmixte : 5,1 l/100 km. Rejet de CO2 : 117 g/km.

Certains l'aiment chaud !

ÉDITION CHÂLONS N°259 du 11 au 17 avril 2014

Champagne

> >

c h a l o n s . l h e b d o d u v e n d r e d i .

c o m

Ford.fr

Go Further

Groupe Saint Christophe 34 av. Winston Churchill CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE - Tél. 03 26 64 49 37

Se basant sur les résultats d'une étude consacrée à l'effervescence du champagne et menée par des chercheurs de l'Université de Reims, le journal britannique Daily Mail s'est livré à un maladroit raccourci dans un récent article en affirmant que le champagne était meilleur à déguster chaud, à savoir autour de 18 degrés. Pourtant, tous les spécialistes assurent le contraire... P.4.


N°259 du 11 au 17 avril 2014 >> w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

ÉDITO

Pierre-René Lemas, avant de quitter ses fonctions, a annoncé hier la liste des 14 secrétaires d’Etat, après celle des 16 ministres la semaine dernière. L’habitude que ça se passe comme ça en politique, ou un tel sens de l’Etat, je ne sais pas, mais sur le visage du préfet, rien ne montrait qu’il était déçu, triste ou content de laisser sa place de secrétaire général de l’Elysée à Jean-Pierre Jouyet, qui a laissé, lui, sa place de président de Bpifrance à on ne sait qui… Un changement de gouvernement entraîne une valse (encore le jeu de mots, vraiment tentant…) qui dépasse les seuls anciens et nouveaux ministres. Et sur ce couplà, ça concerne surtout les sociétés de déménagement, parce qu’une bonne majorité des anciens ministres et secrétaires d’Etat étaient déjà aux affaires ces deux dernières années. Ce sont surtout les adresses qui changent. Comme la décision de François Hollande a été prise pour tenir compte de la débâcle du PS aux municipales, le premier secrétaire a été puni ! Harlem Désir s’est donc retrouvé nommé hier secrétaire d’Etat aux Affaires européennes… La lecture est simpliste, certes, mais ça se voit. Quand des voix s’élèvent pour dire que, quand même… On vole au secours de celui qui aurait pu démissionner de la tête du parti vue l’ampleur de la défaite, en rappelant qu’il est député européen. Même s’il fait partie des parlementaires, tous pays membres confondus, les moins vus à Strasbourg et Bruxelles… Et maintenant, pour remplacer Harlem Désir à la tête du PS, qui ? Jean-Christophe Cambadélis a déclaré sa candidature, mais de nombreux cadres ont déjà laissé entendre qu’ils n’en voulaient pas. Alors que qui voudrait de cette place, quand on sait que le PS risque de jouer la troisième ou la quatrième place aux élections européennes, et d’en porter une part de responsabilité ? Et Ségolène Neuville nommée secrétaire d’Etat de je ne sais plus quoi, c’est pour la blague ? C’est pour que le Président de la République puisse répondre « laquelle » quand on lui demandera s’il a passé un moment avec Ségolène ? Tony Verbicaro

Et pour quelques blagues de plus

La météo Vendredi

Samedi

5° 18°

Dimanche

Lundi

6° 17°

7° 16° 6° 18°

Qualité de l’air

5

Vendredi 11 avril

Samedi 12 avril

Dimanche 13 avril

La fusion et la disparition annoncées de la semaine

Champagne-Ardenne + ? - Marne = …

François Hollande avait dit, face à la presse, il y a quelques semaines, qu’il souhaitait voir évoluer le nombre de régions. Tout le monde avait compris que ce n’était pas pour en augmenter la quantité. Ce qu’il n’avait pas dit, et il avait même promis le contraire aux présidents de Conseils généraux, Manuel Valls l’a annoncé mardi lors de son discours de politique générale : suppression des départements en 2021. Et donc, agrandissement des régions, pour 2017. La volonté de simplifier le mille-feuille administratif français est louable, à condition de ne pas avoir à dépenser des millions et des millions d’euros pour déterminer comment agrandir les régions et en finir avec les Conseils généraux. Sur ces derniers, et de nombreux présidents l’ont déjà dit, quelle économie sera réellement réalisée ? Hormis les Si le département disparaît, il restera toujours la rivière... © DR indemnités des élus, il faudra bien continuer à verser le RSA, aider les personnes dépendantes ou effectuer des travaux de voirie sur les routes départementales. Même si ces compétences départementales passent à une autre institution, les dépenses seront les mêmes. Quant au milieu rural, qui voit, et de plus en plus, le Conseil général comme son institution-interlocutrice privilégiée, quid ? Dans ce projet d’agrandissement et de suppression, l’avenir des villes est aussi en question. Si la Champagne-Ardenne se rapproche de la Picardie, Reims deviendrait une candidate idéale, au moins géographiquement, au titre de capitale d’une grande région. Mais si c’est vers l’est qu’il faut regarder ? Et quel sera l’avenir de Châlons-en-Champagne si elle n’est plus préfecture en 2021 ? Nous y reviendrons prochainement…

T.V

Coup d’oeil sur le monde bibliominibus

En Italie, Antonio La Cava, ancien instituteur, parcourt la campagne à bord de son Bibliomotocarro afin de transmettre sa passion des livres aux enfants défavorisés... Sa mission est simple, il souhaite répandre l'amour de la lecture. A cause d'un fort désintérêt pour la lecture dans les villes mais aussi dans les campagnes, il a donc décidé de faire partager sa passion pour les livres puisque pour lui : « La lecture doit être un plaisir et non une obligation scolaire. » Toutes les semaines il tourne les patelins de la Basilicate et il se fait annoncer du son d'un organetto. Sur les places les enfants l'attendent. « Ils empruntent les livres et ils s'asseyent sur une marche pour les feuilleter... » Antonio a su créer une atmosphère magique. « Quand ils me les rendent, le livre finit ensuite dans les mains d'autres enfants. » Ainsi continue l'histoire... Chaque mois, Antonio parcourt environ 500 kilomètres.

Une théorie zébrée

Moyenne

L’indice varie de 1 – très bonne qualité de l’air à 10 – très mauvaise qualité de l’air.

L’hebdo du ve ndredi édité par la SARL B2M Editions Journal hebdomadaire gratuit d’information locale Siège social : 195, rue du Barbâtre à Reims

T él. 03 26 3 6 50 13 E-mails : Rédaction : redaction@lhebdoduvendredi.com Publicité : publicite@lhebdoduvendredi.com Newsletter : newsletter@lhebdoduvendredi.com Directeur de la publication : Frédéric Becquet (fb@lhebdoduvendredi.com) Redacteur en chef : Tony Verbicaro (tony.verbicaro@lhebdoduvendredi.com) Journalistes : Sonia Legendre (sonia.legendre@lhebdoduvendredi.com) Aymeric Henniaux (aymeric.henniaux@lhebdoduvendredi.com) Responsable commercial : Philippe Dudel (philippe.dudel@lhebdoduvendredi.com) Responsable diffusion : Yoann Ruin (yoann.ruin@lhebdoduvendredi.com) Administration : Martine Bizzarri - Infographiste : Anne Rogé Parution le vendredi matin Imprimé par IPS à Amiens

w ww.l hebd oduve ndre di .co m

Après des décennies d'interrogations et des hypothèses toutes plus alambiquées et farfelues les unes que les autres, une équipe de chercheurs américains de l'université de Californie pense avoir enfin trouvé l'origine des rayures chez les zèbres. Selon ces biologistes,

qui publient les résultats de leurs recherches dans la revue scientifique Nature Communication, les rayures noires et blanches permettraient en réalité d'éviter les piqûres de mouches tsé-tsé, de taons ou encore de moustiques. Ces insectes piquants auraient en effet tendance à fuir les rayures. Des rayures qui seraient une réelle protection pour ces animaux, dont les poils, moins épais et moins longs que ceux des autres ongulés africains, seraient plus sensibles aux piqûres.

« Je serai... ton président »

...ou la version 2014 et made in Ukraine du « Je suis ton père » de Star Wars. Sauf qu'ici, au delà du simple clin d'œil cinéphile, la démarche est tout sauf une farce puisque Dark Vador s'est bien déclaré candidat à l'élection présidentielle ukrainienne le 25 mai prochain. Le héros mythique et surtout maléfique de la saga de George Lucas a été officiellement investi par son parti, le Parti Ukrainien de l'Internet, militant pour la création d'un gouvernement électronique dans le pays, une transition vers les médias numériques le développement de cours d'informatique gratuits à tous les citoyens. Malheureusement, le seigneur

Vador ne pourra pas aller au bout de sa démarche, la commission électorale ukrainienne venant récemment d'invalider sa candidature, la faute visiblement à des documents non conformes. C'est sûr qu'indiquer «  Étoile Noire  » comme résidence principale peut poser des problèmes...

Trésors dans votre maison

Un tableau de l'artiste-peintre Paul Gauguin, dérobé en 1970, vient d'être retrouvé en Sicile. Volée en même temps qu'une toile de Pierre Bonnard dans la résidence d'un particulier à Londres, l'œuvre était tout simplement accrochée dans la cuisine d'un ouvrier italien, profitant aujourd'hui de sa retraite en Sicile. Ignorant évidemment la valeur de ces deux peintures, l'amateur d'art transalpin avait acheté les deux tableaux en 1975 lors d'une vente aux enchères organisée par la compagnie nationale italienne des chemins de fer. Car c'est dans un train, aux environs de Turin, que les toiles avaient été retrouvées il y a quarante ans, abandonnées au fond d'un wagon. Acheté presque symboliquement 23 euros par l'ouvrier italien, le Gauguin est en réalité estimé entre 10 et 30 millions d'euros !

Un an de plus

Franck Leroy : « La recette Borloo, personne d’autre ne l’a ! »

La rubrique Un an de plus propose de revenir sur un événement traité dans nos colonnes il y a un an, et de regarder comment les choses ont évolué depuis. En amont de sa visite à Epernay, l’Hebdo du vendredi 12 avril 2013 relayait une interview de Jean-Louis Borloo, président de l’Union des démocrates et indépendants (UDI). Suite à son retrait de la vie politique, Franck Leroy, viceprésident de l’UDI de la Marne, a salué son action. « C’est un homme de grande valeur. Il a réalisé des choses que personne d’autre n’aurait été capable de réaliser. Il a toujours tout bousculé sur son passage, et réussi à convaincre les plus réticents. J’espère qu’il se remettra au plus vite, et qu’il pourra revenir. Sinon, qu’il nous donnera sa recette, car la recette Borloo, personne d’autre ne l’a ! »

S.L


N°259 du 11 au 17 avril 2014 >> w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

Les bulles, ça peut monter à la tête

Champagne - Médias

Une récente étude menée par l'Université de Reims sur l'effervescence du champagne, visant à calculer le nombre de bulles théoriques contenues dans une flûte en fonction notamment de la température du précieux breuvage, vient d'être reprise - et déformée ! - par le quotidien anglais Daily Mail, commettant un impardonnable raccourci : pour le journal, plus le champagne est chaud (autour des 18°), meilleur est son goût. So shocking !

e prime abord, en lisant le 3 avril dernier l'article du Daily Mail, un tabloïd britannique tiré, tout de même, à quelque deux millions d'exemplaires chaque jour, le Champenois disposant de toute sa lucidité douterait légitimement de la véracité des informations avancées. On s'est même demandé s'il ne s'agissait pas d'un poisson d'avril en retard... Se basant sur les résultats de l'étude menée par l'Urca (et publiée dans une revue scientifique américaine), et plus spécifiquement le travail de l'équipe Effervescence, Champagne et Applications du professeur Gérard Liger-Belair sur l'influence de la température sur l'effervescence du champagne, le quotidien anglais titrait ainsi l'un de ses articles : « The best way to serve champagne ? Warm », traduisez : « La meilleure façon de servir le champagne ? Chaud ». En clair, le malheureux lecteur anglais pourrait aisément en retenir que plus un champagne est servi chaud (18° idéalement !), plus il contiendra de bulles, ce qui jouera positivement pour améliorer son goût. «  Les bulles sont importantes pour le goût car le pétillement active les récepteurs sensoriels de la bouche », avance ainsi le Daily Mail. Afin d'en avoir le cœur net sur cette théorie d'outre-Manche laissant plus d'un

D

© Thomas Bourbon

Champardennais sceptique, il devient indispensable d'interroger celui par qui tout a commencé. Depuis lundi dernier, Gérard Liger-Belair, véritable passionné des bulles et de l'effervescence «  voit pleuvoir les demandes d'interviews et d'explications sur le sujet. » Pourtant le scientifique l'affirme : «  Nous n'avons pas dit que la température idéale était de 18°C, fort heureusement. J'ai simplement créé un modèle mathématique qui permet de connaitre le nombre de bulles susceptibles de se former dans une flûte en fonction d'un certain nombre de conditions. Et nous avons mis en évidence le fait que plus la température augmentait, plus le nombre de bulles susceptibles de se former augmentait lui aussi (mais nous ne discutons ni du goût du champagne ni de la notion de plaisir). Comment dans ce cas expliquer la théorie avancée par le Daily Mail ? «  Je pense que le raccourci maladroit pris par ce quotidien anglais est à la fois une méconnaissance avérée du sujet et sûrement une volonté de choquer, avec un titre résolument provocateur. »

Le mot des spécialistes

Du côté des spécialistes du précieux breuvage, le discours est similaire, à l'image d'Etienne Monet, le directeur de l'Institut international des Vins de Champagne et de la Villa Bissinger, pour qui « c'est une aberration de titrer qu'un champagne est meilleur chaud. Mais c'est le jeu, le champagne fera toujours parler car il a ce côté magique qui fait rêver... Cet article rejoindra les autres piques que nos voisins anglais aiment épisodiquement nous lancer. Il y a quelques années, ils avaient même affirmé que c'était eux qui avaient inventé le champagne ! Selon moi pour la dégustation de notre vin local, au delà de l'intensité de la bulle, on juge surtout sa finesse et son intensité en bouche et ce, à une température comprise de 8 à 12°. » Pour le directeur de la communication du Comité interprofessionnel des vins de Champagne (CIVC), Thibaut Le Mailloux, « il faut de la mesure en toute chose. A 50° évidemment, on ne s'attend

Gérard Liger-Belair, passionné de bulles et d'effervescence. © Hubert Raguet

pas à ce que le champagne soit meilleur qu'à 25 ! Il est naturel que ces expériences soient faites et leurs résultats publiés mais il faut rester réaliste : un champagne se consomme entre une température de la cave et une température ambiante moyenne. Les travaux du professeur Liger-Belair sont passionnants et ces derniers résultats soulignent le fait que le champagne a besoin de s'épanouir et que le contact avec l'oxygène va développer ses arômes. Mais le raccourci du Daily Mail est caricatural et exagéré. Au CIVC, nous recommandons une dégustation entre 8 et 10 degrés pour un brut sans année et légèrement au-delà pour un vin plus ancien, un millésimé. »

Chaud, non, mais...

Si chacun, au pire grogne, au mieux s'amuse, de la regrettable méprise du journal britannique, ces mêmes spécialistes ne la condamnent pour autant pas totalement. Car pour Etienne Monet, « on attend de toute façon toujours quelques minutes avant de mettre le champagne en bouche, le temps que la bulle soit fine. Au contraire, plus on va le servir froid, moins on va laisser à ce vin les moyens de s'exprimer. » Thibaut Le Mailloux appelle ainsi chacun à être réaliste et objectif : « Bien sûr, à 16 ou 18°, il y aura un effet de surprise, ça sortira des codes habituels et ce sera déroutant. Mais qu'on le veuille ou non, le champagne est de toute façon dégusté à cette température à un moment, car une fois servi dans le verre, il se réchauffe rapidement et la fin de la flûte est généralement bue à température ambiante. » Interrogée sur les raisons l'ayant poussé à faire « l'effroyable » raccourci à l'origine de toute cette « effervescence » (c'est le mot) locale, la journaliste à l'origine de l'article du Daily Mail, Ellie Zolfagharifard, ne nous avait pas encore répondu au moment où nous bouclions ces lignes. Dommage en tout cas que ce « typically so schocking scandal » nous vienne de nos amis grands-bretons, car

pour beaucoup d'analystes en effet, les Anglais seraient les premiers connaisseurs du champagne avec le plus d'experts au monde. Après les Français, of

course.

> L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. À consommer avec modération.

Aymeric Henniaux

Sans avoir besoin qu'il ne lui monte à la tête, quand on lui parle champagne, Antony Villeger, le directeur marketing de Samm Trading, agence rémoise de communication par l'objet, a déjà l'esprit créatif en pleine effervescence. « C'est vrai que jusqu'à présent on travaillait plutôt sur des pochons réfrigérants, en néoprène pur, des plus isothermes pourvus d'aluminium et même des pochons à double-paroi. Mais pourquoi pas envisager des concepts complètement opposés ? » Si d'aventure le champagne venait un jour à être apprécié plus « chaud », autour de 18° donc, Antony Villeger serait prêt : « On pourrait par exemple parler d'une innovation avec une bouteille munie d'une chaufferette que l'on claquerait et qui chaufferait progressivement. On le fait déjà pour les boissons chocolatées et le café avec des gobelets reprenant le processus. »

Le champagne chaud donne des idées

La devise de l'ordre de la Jarretière et du souverain d'Angleterre est parfaitement adaptée à une théorie anglaise toute chauvine, qui avait trouvé quelque écho dans les médias, y compris de ce côté-ci du Channel, il y a environ 15 ans. Les Anglais ont inventé le champagne, disaient-ils, reléguant Dom Pérignon à son simple rôle de cellérier de l'abbaye d'Hautvillers. Pour les Anglais, le moine champenois aurait plutôt cherché à se battre contre la prise de mousse. De Londres, on raconte que la découverte du champagne est due au hasard et au charbon. Lorsqu'un ancien militaire français, Saint-Évremond, fuit la colère du roi Louis XIV en 1664, il trouva refuge outre-Manche. Le comte de Bedford l'accueillit, et ce dernier, pour faire plaisir à son invité, fit venir du vin de France, en tonneaux. Mis dans des bouteilles anglaises soufflées au charbon, et pas au bois, le verre plus épais aurait permis de contenir la fermentation, quand en France, les flacons, plus fins, explosaient en se reposant. Quand les deux compères ouvrirent une des bouteilles quelques mois plus tard, la mousse qui sortit du col les enchanta. Ainsi naquit le champagne, selon les sujets de Sa Majesté. Perfide Albion !

Honi soit qui mal y pense !

A la tête de l'équipe Effervescence, Champagne et Applications, appartenant au groupe de spectrométrie moléculaire et atmosphérique rattaché à l'UFR Sciences Exactes et Naturelles de l'Université de Reims, Gérard Liger-Belair travaille depuis longtemps sur le comportement effervescent des vins de Champagne. En quoi consistait finalement le fondement de votre étude ? J'ai simplement créé un modèle mathématique qui permet de connaitre le nombre de bulles susceptibles de se former dans une flute en fonction d'un certains nombre de conditions (la forme de la flûte, le volume de champagne servi et la façon de le servir, sa température...). Nous nous sommes ainsi aperçus que plus la température augmentait et plus le nombre de bulles susceptibles de se former augmentait aussi. Le modèle montre par exemple qu'à 8°C, dans une flûte standard de 100 ml de champagne le nombre théorique de bulles est de 1 045 014. Ce nombre peut même augmenter de 60 000 bulles lorsqu'on augmente la température de service, et surtout si on sert le champagne en inclinant la flûte (pour créer moins de turbulence et conserver plus efficacement le gaz carbonique dissous au moment du service).

Gérard Liger-Belair, « boss of bubbles »


N°259 du 11 au 17 avril 2014 >> w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

Les experts le transfèrent à Paris

Vincent Lambert

es trois experts désignés par le Conseil d’Etat le 26 février dernier ont demandé à ce que Vincent Lambert soit transféré du service des soins palliatifs du CHU de Reims, à l’hôpital Sébastopol, dans un établissement parisien, en l’occurrence la PitiéSalpêtrière. L’établissement serait mieux équipé pour effectuer les examens que réclame l’ordonnance du Conseil d’Etat. La famille de Vincent Lambert, tétrapléVincent Lambert est hospitalisé depuis près de six gique, en état pauci-relationnel, se déchire depuis un an. En avril 2013, le service dirigé par le docteur Kariger ans au service des soins palliatifs du CHU de Reims, à Sébastopol. © l'Hebdo du Vendredi avait décidé, à la demande de l’épouse de Vincent Lambert, et constatant son état, de mettre en place une procédure d’accompagnement vers la fin de vie. Les parents du jeune homme (dans cet état depuis près de six ans) ont recouru au tribunal administratif de Châlons-en-Champagne, qui a, en mai dernier, ordonné la reprise des soins. Le même aller-retour judiciaire s’est reproduit en début d’année, avec la même décision. L’épouse de Vincent Lambert et le CHU de Reims ont saisi le Conseil d’Etat, qui a donc désigné des experts avant de prendre une décision. Leur rapport devrait être remis à la fin du mois. T.V

L

Jusqu’à la mi-octobre, le relais nautique de Châlons accueille les plaisanciers dans l’anse du Jard. Et propose aux touristes 16 places d’amarrage (dont 12 sur ponton), ainsi que de nombreux services (électricité, sanitaires, réseau wifi, buanderie, etc.). De 2012 à 2013, l’équipement a vu sa fréquentation augmenter de 40 %. L’an passé, 438 bateaux y faisaient escale, pour un séjour moyen de trois nuits. Pour la troisième année consécutive, il est candidat au label Pavillon Bleu, qui récompense les ports faisant preuve d’un engagement durable en faveur de l’environnement.

Nouvelle saison pour le relais nautique

Les conférences de la Société d’agriculture, commerce, sciences et arts de la Marne (Sacsam) se poursuivent. Prochain pan de l’histoire abordé : la draperie, l’un des moteurs de l’économie châlonnaise au XVIe siècle. Rendez-vous samedi 12 avril à 14 h 30 salle de Malte (7, rue du Lycée). Entrée libre, renseignements au 03 26 66 39 97.m.

Châlons, capitale de la draperie

Dans le cadre de l’exposition « Des maths partout », installée à la bibliothèque Pompidou jusqu’au 21 mai, Jean-François Colonna animera une conférence intitulée « A quoi servent les mathématiques ? ». Ce chercheur au centre de mathématiques appliquées de l’école Polytechnique partagera le fruit de ses expériences avec le grand public. Mercredi 16 avril à 16 h à la bibliothèque Pompidou (68, rue Léon Bourgeois). Inscriptions et renseignements au 03 26 26 94 26.

Et les maths n’auront plus de secret pour vous

Sans surprise, Benoist Apparu a officiellement été élu maire de Châlons par le conseil municipal. Sous le regard bienveillant de Bruno BourgBroc qui, en tant que doyen de l’assemblée, a eu le plaisir d’ouvrir cette séance d’installation. Le premier magistrat a confié à chaque adjoint sortant réélu une nouvelle compétence. Gérard Lebas, nommé premier adjoint, est en charge des ressources humaines et des relations internationales, et c’est Lise Magnier, 4e adjointe, qui gère désormais les finances. Frédérique Schulthess, 2e adjointe, est missionnée sur la culture, le patrimoine et le tourisme, tandis que JeanLouis Devaux, 3e adjoint, s’occupera de l’urbanisme, de l’habitat et du logement. Prochain conseil municipal ce vendredi 11 avril à 19 h 15. L’installation du nouveau conseil communautaire est prévue le jeudi 17 avril, même heure. Retrouvez la liste des adjoints et des conseillers délégués sur le site du journal, www.lhebdoduvendredi.com.

Le nouveau conseil municipal en ordre de marche

Jaunâtre, odorante… Depuis quelques semaines, l’eau potable distribuée à Vitry-en-Perthois, Merlaut et Plichancourt, près de Vitry-le-François, est manifestement impropre à la consommation, au point d’avoir rendu malade au moins un habitant. Des analyses ont été réalisées la semaine dernière par Veolia, qui exploite la distribution de l’eau dans le secteur. Et des trous dans le conduit du forage ont été décelés. En conséquence, le maire a pris un arrêté pour couper la distribution de l’eau durant plusieurs semaines.

Pas d’eau pendant plusieurs semaines à Vitry-en-Perthois

La bonne idée est signée JP Casimirius, gérant du magasin Wizywear. Avec l’aide de plusieurs collègues (La Licorne, le Red Fish, etc.), il propose une rencontre informelle et conviviale entre commerçants et acteurs socio-économiques locaux. « On ne se connaît pas tous, remarque-t-il. C’est l’occasion de se retrouver après le boulot et d’échanger, notamment sur la façon de dynamiser le centreville. On est les premiers acteurs du changement. » Rendez-vous le jeudi 17 avril à partir de 19 h, rue des Poissonniers.

After work des commerçants

L’association Les pelles châlonnaises organise une grande régate de bateaux en carton le dimanche 4 mai. Une course insolite et ludique ponctuée de deux challenges : le concours créatif et le concours sportif. Les participants sont invités à s’inscrire au plus vite au 03 26 64 46 37 ou sur www.pelles.chalonnaises.free.fr.

Régate des bateaux en carton : les inscriptions, c’est maintenant

Le meilleur du barbecue ! Barbecue Weber One Touch premium 57 cm En cadeau : Housse de protection ref 7454, planche à découper ref 7411, set de découpe ref 17074

Jusqu’au 20/04/14

299

soit plus de

200 € d’économie

14

50 au lieu de

17.95 € Charbon de bois Weber sac 50 litres

399

au lieu de

449 €

Barbecue Weber Performer Original Black Avec tablette rabattable.


N°259 du 11 au 17 avril 2014 >> w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

Les habitués et les petits nouveaux…

Printemps du Jazz

epuis hier soir, le cœur de Châlons bat au rythme des musiciens invités ça et là pour la 9e édition du Printemps du Jazz. Dans les brasseries, les restaurants, au grès des rues et des commerces. Swing et convivialité de rigueur, comme chaque année. Une quinzaine de concerts à déguster en soirée, sans compter les groupes déambulant dans la ville pour partager leurs meilleurs répertoires, sous le haut parrainage du saxophoniste Marc Thomas, crooner incontournable de la scène jazz française. La programmation promet encore de belles surprises, et le retour des habitués du Printemps. Les perles du cru, comme Christophe et Déborah Lartilleux par exemple, maestros châlonnais du jazz manouche. Ou encore le Hot swing Orchestra et son batteur Michel Cabu, enfant du pays. Parmi les nouveaux restaurants recrutés pour l’occasion : L’heure H, place Notre-Dame, ouvert depuis six mois. « Nous accueillerons le trio Nitcho Reinhardt, guitares et contrebasse, précise Hugues Rollero, le patron. Je

D

> 9e Printemps du Jazz - Du 10 au 12 avril à Châlons – Réservations conseillées dans les brasseries et restaurants - Programme complet sur www.chalons-en-champagne.net.

Ce vendredi, nocturne des commerçants

Le Printemps du Jazz : du swing et de la bonne humeur au centre-ville de Châlons. © l'Hebdo du Vendredi

suis allé les découvrir sur internet, c’est génial. Les gens nous appellent déjà depuis lundi pour réserver ! On a envie de faire vivre cette place, et cette manifestation s’y prête

parfaitement. » Le soleil est déjà réservé pour ce week-end, il n’y a plus qu’à !

Sonia Legendre

Courir pour la vie, et pour la bonne cause

Les Stars de Champagne au profit de l'enfance hospitalisée

Solidarité - Vente aux enchères

Sport et santé

oici déjà la 19e édition de Courir pour la vie, un événement phare dans le paysage sportif châlonnais, symbole du bien-fondé des partenariats locaux. Et l’un des rares à conjuguer aussi bien loisir, compétition et solidarité. Pour rappel, il est concocté par le Lions Club Châlons SaintVincent, le Club olympique Champagne Argonne athlétisme (Cocaa) et la municipalité. « On attend peut-être un peu moins de monde que l’an passé, environ 1 800 athlètes, puisque les militaires du 1er RaMA ne seront pas là, note Hubert Cartel, président du comité d’organisation. Mais on a mis le paquet sur la communication auprès des scolaires, et de toutes les nouvelles communes de Cités en Champagne. Des coureurs chevronnés régionaux et quelques gazelles africaines ont d’ores et déjà confirmé leur venue. » Sur place le jour J, pas moins de 300 bénévoles assureront le bon déroulement des courses. Au top des bonnes raisons pour en être, hormis le fait de courir pour garder la forme : les bénéfices engendrés seront intégralement reversés aux associations qui œuvrent pour

V

les jeunes en difficulté. C’est aussi une excellente façon de (re)découvrir la beauté du cœur de ville. Nouveauté cette année : le parcours s’invitera place Saint-Jean, boulevards Anatole France et Hippolyte Faure, puis rue Carnot. « Nous avons également avancé le semi-marathon à 13 h 50. Et nous terminerons par la course phare : le 10 km, labellisé régional. » Aux moins téméraires ou sportifs du dimanche : trois épreuves de 1 à 3 km sont proposées, ainsi qu’une marche

nordique et des parcours Athlé Santé.

Pour ajouter à la convivialité du rendez-vous, et dans le cadre de son opération Printemps en Fête, l’UCIA-Les Vitrines de Châlons propose aux commerçants du centre-ville d’ouvrir ce vendredi soir, de 19 h à 20 h 30. Avec champagne offert aux clients, s’il vous plaît ! Une quinzaine d’entre eux (sur environ une centaine répertoriée en centre-ville) a répondu présente. « Ça pourrait être mieux, dixit Bruno Forget, directeur de l’UCIA. Mais c’est déjà énorme. Ils font l’effort d’ouvrir leurs boutiques en soirée et proposeront des offres commerciales spéciales. »

Près de 2 000 athlètes et des milliers de spectateurs sont attendus à Châlons ce dimanche. © Courir pour la vie

S.Le

> Courir pour la vie, 19e édition - Dimanche 13 avril à partir de 13 h dans les rues de Châlons – Départ du semi-marathon à 13 h 50, rue Léon Bourgeois – Renseignements et inscriptions auprès de l’Office municipal des sports au 03 26 67 94 49.

'association Stars de Champagne organise mercredi 16 avril, à partir de 18h45 au Grand Hôtel l'Univers à Reims, une vente aux enchère de maillots de sportifs de haut niveau au profit de l'enfance hospitalisée de la Région. Au total, une cinquantaine de tuniques dont celles de Zlatan Ibrahimovic (en tombola), Blaise Matuidi, Olivier Giroud, Teddy Riner, Céline Dumerc, Pauline Ferrand-Prévot, ou encore plusieurs maillots de joueurs du Stade de Reims, du Champagne Châlons-Reims Basket, du Reims Natation 89, des Phénix et du Reims Basket Féminin.

L

J.D

*

McArthurGlenTroyes.fr *

Prix réduits par rapport aux prix de vente conseillés lors des saisons précédentes. Voir conditions en boutiques et sur McArthurGlenTroyes.fr.


N°259 du 11 au 17 avril 2014 >> w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

Châlons, ville étudiante (ce week-end)

Séminaire national des élus étudiants Le séminaire national des élus étudiants de la Fédération des associations générales étudiantes (Fage) s’invite à Châlons ce week-end. Et avec lui, pas moins de 250 étudiants venus des quatre coins de France. L’occasion pour Intercampus, chargé d’organiser le séjour, de leur faire découvrir les charmes de la ville-préfecture…

niers en la matière. » Si Benoît Hamon – tout juste nommé ministre de l’Education, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche – ne figure pas sur la liste des personnalités attendues pour ouvrir ce séminaire, d’autres seront présentes. Elus locaux et régionaux, représentants de l’Université Reims Champagne-Ardenne, des corps intermédiaires et des syndicats étudiants, etc. Côté logistique, outre l’aide précieuse des institutionnels, Intercampus a fait appel à ses

C

partenaires châlonnais pour accueillir au mieux ses invités. Le restaurant universitaire du Crous offrira deux repas, et les étudiants de l’Ensam leur feront partager une traditionnelle soirée dansante. Avec un mot d’ordre : tout le monde reste sur Châlons de vendredi à dimanche. « Nous prenons en charge les frais de déplacement pour fédérer le plus grand nombre, même ceux qui viennent de Marseille, précise Anne Serru. Samedi, soirée bowling. La discothèque l’Alegra, malheureusement, ne pouvait pas privatiser une de ses salles pour nous. Nous avons aussi réservé deux hôtels dans la zone du MontHéry, quasiment complets. » Une bouffée d’oxygène pour le commerce local !

hâlons, une ville où il fait bon étudier ? Anne Serru, récemment élue présidente d’Intercampus, en est convaincue. Le bureau de la fédération étudiante champardennaise a proposé à la Fage d’y organiser la 10e édition du Séminaire national des élus étudiants (SNEE). « On attend environ 250 étudiants, toutes filières et tous établissements confondus, souligne Anne. Reims avait accueilli ce séminaire en 2011, c’est une première pour Châlons. Une belle façon de promouvoir la vie étudiante ici. De montrer que cette ville est agréable, qu’elle possède de nombreux atouts pour les jeunes. » Comme par exemple son tissu associatif, ses parcs et ses animations culturelles, sa Maison de l’étudiant ou la facilité d’accès au logement. « On ne parle pas d’une grande ville universitaire comme Grenoble ou Montpellier, mais ça se développe. Et l’avantage d’une ville à taille humaine, c’est qu’elle

Formations et tables rondes

250 étudiants débarquent à Châlons ce week-end, une bouffée d’oxygène pour le commerce local. © l'Hebdo du Vendredi

propose des effectifs raisonnables dans ses établissements. Avec des profs plus disponibles, et de meilleures conditions d’enseignement. » En espérant qu’elles soient toujours d’actualité en 2020, lorsque l’objectif Campus 3000 de Cités en Champagne (3000

Une bouffée d’oxygène pour le commerce local

étudiants fédérés sur le territoire) sera atteint. Le temps d’un week-end, donc, les nouveaux élus se retrouveront pour échanger et se former. « Ils sont élus dans différentes associa-

tions et aux conseils d’administration des Crous, précise Julien Blanchet, le président de la Fage. Ils doivent avoir les cartes en main pour mener à bien leur mandat. » Connaître le rôle de tous les acteurs de l’enseignement supérieur, les outils d’accompagnement des étudiants, les différents statuts possibles, le fonctionnement d’un budget, etc. L’occasion également d’aborder l’actualité nationale. « Plusieurs tables rondes lanceront le débat sur la réforme de l’enseignement supérieur et ses enjeux, ou encore les communautés d’universités et d’établissements. Reims et Troyes sont d’ailleurs pion-

Sonia Legendre


N°259 du 11 au 17 avril 2014 >> w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

Tout pour aménager, rénover et décorer !

Salon Amenago

Fort de son succès à Lille et Amiens, Amenago s'installe aujourd'hui à Reims. Pendant trois jours, du 11 au 13 avril, ce salon dédié à l’aménagement, à la rénovation, mais aussi à la décoration de l’intérieur comme de l'extérieur, rassemblera une centaine d'exposants. Au programme : des milliers de produits tendances et surtout des conseils de pros.

arce que la maison est aujourd’hui le premier projet des Français, Amenago rassemble sur un même salon tout ce qui a trait à l'achat, la construction et la décoration. Du parquet aux fenêtres, du portail à la piscine, de l’éclairage à la literie, sans oublier les outils indispensables à votre habitation, Amenago a de quoi satisfaire toutes les envies de petits changements comme de grands travaux. Et ce qui fait la particularité de ce rendez-vous, c'est la qualité des conseils personnalisés qui y sont prodigués par la centaine d'exposants, dont des experts locaux spécialisés dans la décoration d'intérieur (lire plus loin "Rendez-vous gratuits avec des « Experts » !"). Présentant toutes les tendances du moment, notamment au sein de la

P

Une centaine d'exposants seront présents. © l'Hebdo du Vendredi

« matériothèque » et d'un espace dédié au design, Amenago propose aussi un village des créateurs. Ces artisans d'art y présenteront des pièces uniques et des objets réalisés sur mesure. Et pour être tout à fait complet, Amenago n'oublie pas ceux qui sont encore à la recherche de leur Home Sweet Home. Au sein du secteur Immotissimo, des dizaines de profes-

sionnels de l'immobilier, constructeurs, promoteurs, agents immobiliers, notaires et architectes, s'efforceront de proposer les meilleures solutions. L’occasion par exemple de faire le point sur la nouvelle loi Duflot ou encore sur les méthodes de défiscalisation, et de trouver de bonnes affaires en profitant des offres « spécial salon » !

Julien Debant

> Infos pratiques :

Salon Amenago, du vendredi 11 au dimanche 13 avril, de 10h à 19h au Parc des Expositions de Reims. Nocturne gratuite le vendredi 11 avril de 18h30 à 21h. Tarifs : plein 5 euros, réduit 3 euros (imprimez votre tarif réduit sur ttp://reims.amenago.com, rubrique « Infos pratiques ». Le salon est gratuit pour les moins de 16 ans. Renseignements : http://reims.amenago.com


N°259 du 11 au 17 avril 2014 >> w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

Rendez-vous gratuits avec des « Experts » !

Salon Amenago

Le salon propose une « matériothèque » rassemblant les matériaux, les tissus d'ameublement mais aussi les tendances couleurs du moment. © l'Hebdo du Vendredi

existe différents types : à ventilation forcée, hydro et même des silencieux. C’est ce qu’on appelle un poêle par convection, c’est à dire qu’il rayonne sur toute la pièce sans ventilation. Poêles, chaudières et inserts à granulés ont de plus en plus de succès. « Le marché du granulé à un développement à deux chiffres depuis quelques années. C’est dû en partie au bénéfice écologique et au confort qu’il offre », poursuit le professionnel. En effet, les granulés étant oins évident que la couleur du issus des chutes et rebuts de l’industrie papier peint ou du parquet du forestière, ils ont peu d’impact sur l’envisalon, le choix du type de chaufronnement et ils sont pratiques car facilefage dont on va équiper son habitat n’en est ment utilisables et stockables. Economique, pas moins primordial. Le salon Maison l’installation d’un poêle à granulés ne prend Passion est l’occasion parfaite pour s’inforqu’une journée et ouvre droit à un crédit mer sur la question. Mais avant cela, il n’est d’impôt de 15 à 25 % en fonction des trapas inutile de s’interroger sur la bonne isovaux réalisés et des revelation de sa maison ou de son appartement. C’est Une « Matériothèque » nus du ménage, ainsi qu’à des primes « énerd’autant plus important pour découvrir les gie ». Il faudra ensuite aujourd’hui alors qu’on entretenir régulièrement traque le moindre gaspil- nouvelles tendances son poêle, une fois par lage énergétique. Dés an, et procéder au nettoyage de la chambre lors, un seul objectif : faire des économies de combustion deux à trois fois par d’énergies. Pour ce faire, chez Emebat semaine. PVC, on prône l’installation de fenêtres en J.D PVC. « Les avantages sont une meilleure qualité d’isolation, moins d’entretien et un > Pour prendre rendez-vous gratuitement sur prix moins élevé que le bois ou l‘aluminium. le salon avec l'un des experts, vendredi 11, En plus, le PVC est 100 % recyclable », samedi 12 ou dimanche 13 avril, de 10h à explique Romain Estermann. Et pour tous 18h30, rendez-vous sur ceux qui ne sont pas séduits par l’aspect du http://reims.amenago.com rubrique « La zone PVC, il est possible d’obtenir un effet bois Experts ». grâce à une finition veinée. Des fenêtres bicolores peuvent également être installées pour les amateurs de couleur. L’une des grandes nouveautés concerne les volets roulants, dont certains fonctionnent désormais à l’énergie solaire. Une fois l’isolation maîtrisée, il ne reste plus qu’à opter pour un mode de chauffage qui soit, lui aussi, le plus écologique et économique possible. « Tout dépend de la maison et de la façon de vivre de chacun mais, par rapport à un chauffage électrique, un poêle à granulés permet de diviser sa facDes experts attendent gratuitement les visiteurs ture par deux », estime Mickaël Vieira, pour des conseils personnalisés. gérant de Marzin Création. Des poêles, il en © l'Hebdo du Vendredi

Si Amenago est une référence en matière de salon de l’habitat, ce n’est pas seulement dû à la diversité de ses exposants. C’est aussi grâce à la qualité de son accueil, notamment au sein de la zone Experts : un espace destiné à la rencontre entre professionnels et particuliers.

FENÊTRES - PORTES - VOLETS BRISE-SOLEIL - PORTES DE GARAGE

LE B U O D COUP M R O N R E T N I C E V L I A R V A 0 3 U A ’ U Q JUS

LAIR O S E G VITRA E L P I R *T UBLE O D U D AU PRIX VC P R U S *DECOR LANC LISSE DU B F I R A T AU

M

PRESENT AU SALON AMENAGO STAND 34

Notre engagement, la qualité

PORTES - FENETRES - VERANDAS - STORES 14 bis, rue Rue Rayet-Lienart 51420 Witry-Les-Reims (face à cemonjardin) Tél. 03 26 46 11 85 www.fermeturesrichard.com


N°259 du 11 au 17 avril 2014 >> w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

La 22e édition déclarée ouverte Toujours plus de partenariats avec les collectivités

Prix Gauby-Lagauche

Caisse régionale des Dépôts – Bilan 2013

epuis sa création en 1993, le Prix Gauby-Lagauche - baptisé en hommage à Jean-Michel Gauby et Henri Lagauche, anciens présidents du Conseil économique, social et environnemental régional (Ceser) – récompense les initiatives dédiées à améliorer la vie en milieu rural. Qu’il s’agisse de projets touristiques, culturels, liés à l’insertion sociale, au développement durable, à l’innovation ou à l’économie. Tous secteurs d’activité et géographiques confondus. L’an passé, par exemple, les chaufferies bois installées par la Communauté de communes du canton de Poissons (HauteMarne) étaient à l’honneur. En 2012, le Théâtre des routes de l’association Furies recevait l’un des prix spéciaux. On se souvient aussi du Centre intercommunal d’action sociale de Mourmelon, ou encore de Césame Scop, oeuvrant pour faciliter l’implantation des sociétés coopératives. « Il s’agit, comme son nom l’indique, d’un prix, et non d’une subvention, tient à rappeler Patrick Tassin, le président du Ceser. C’est une reconnaissance, une façon de mettre en avant les bonnes volontés et les bonnes idées pour revitaliser le territoire rural. A condition qu’elles puissent être pérennisées. Et idéalement, créatrices d’emplois, ce qui est souvent le cas. » Co-organisé avec la Ligue de l’enseignement, ce concours est ouvert aux structures associatives, mais également aux entre-

tre au service des collectivités locales, du développement du territoire et de la création d’emploi, c’est en quelque sorte l’ADN de la Caisse des Dépôts », aime à rappeler Jean-Luc Coopman, le directeur régional. Une vocation que conforte le bilan d’activité 2013. « Nous avons pu investir 2,4 millions d’euros en fonds propres. Avec un effet levier très important, puisqu’ils ont généré 16 millions d’investissement. Près de 40 millions ont été injectés auprès de 700 TPE champardennaises, permettant la création de 1 400 emplois. » Autre secteur dans lequel œuvre la Caisse : le logement social. Elle a financé la construction de 1 725 logements l’an passé, et a permis d’en réhabiliter 1 253. « Sans compter les 1 572 rénovations qui entrent dans le cadre de la transition énergétique et écologique. » Du côté de l’économie sociale et solidaire, environ 260 structures, associatives pour la plupart, ont reçu le coup de pouce de la Caisse des Dépôts. Et du côté des professions juridiques, 16 projets d’installation de jeunes notaires ont pu être soutenus, pour un total de 8,8 millions d’euros. « La fameuse enveloppe des 20 milliards de prêts aux collectivités, accordée au niveau national sur 2013-2017, a permis d’engager 35 millions de crédits auprès de

D

E

Ce mardi, au Conseil régional, le Ceser, la Ligue de l’enseignement et leurs précieux partenaires ont présenté la 22e édition du Prix Gauby-Lagauche. © l'Hebdo du Vendredi

prises et collectivités. Il décernera un premier prix de la Région ChampagneArdenne (15 000 euros) et sept autres distinctions (de 4 000 à 5 000 euros) attribuées par les partenaires de l’opération (Caisse d’Epargne, Caisse des Dépôts, Orange, Ville de Reims, SNCF, La Poste et EDF). Au top des critères appréciés par le jury : la passion avec laquelle sont menés les projets.

Sonia Legendre

> 22e Prix Gauby-Lagauche – Date limite

de dépôt des candidatures : le 30 juin 2014 – Plus d’infos et dossiers à télécharger sur www.ceser-champagne-ardenne.fr.

Le Pôle de formation des industries technologiques de Champagne-Ardenne, à Reims, un projet auquel a participé la Caisse régionale des Dépôts. © PREMICA

25 collectivités de la région, dont 15 millions alloués en 2013. » Parmi les projets financés grâce à cette aide : une nouvelle chaufferie biomasse à Troyes, portée par la Société d’économie mixte Energie, le Pôle régional de formation des industries technologiques, inauguré en octobre à Reims, ou encore le futur campus unique sur lequel planchent l’Université Reims Champagne-Ardenne et ses partenaires.

S.L

Visite G

Dégustation G

Vente directe

Métiers de la Coiffure, de l’Esthétique Et du Sanitaire et Social

Professionnalisez-vous en préparant : Le CAP Coiffure

Réouverture le Week-end à partir du samedi 29 mars

Le CAP Esthétique

Le CAP Petite Enfance

NOUVEAU :  Formation en Juin – Prothésie Ongulaire

Renseignements et Inscriptions dès maintenant



03 26 84 55 40 www.gretamarne.com contact@gretamarne.com

Rue Jean York - 51700 Passy-Grigny

03 26 52 45 17 - www.domcaudron.fr L’abus d’alcool est dangereux. A consommer avec modération.


N°259 du 11 au 17 avril 2014 >> w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

Retrouver l'envie de (bien) jouer

Foot (L1, 33e j.) : Reims - St-Etienne Les Rouge et Blanc reçoivent les Verts, dimanche à 17h au stade Auguste Delaune. L'occasion pour Reims de mettre fin à une série de cinq rencontres sans victoire ou, au minimum, de retrouver son niveau de jeu qui en a fait l'équipe surprise de la saison.

ous avions à coeur de mieux faire, surtout au niveau de la manière ». Après la défaite du Stade de Reims face au Paris SG (3-0), le constat d'Hubert Fournier est très clair. Son équipe « n'a rien produit », certes comme beaucoup d'autres avant elle au Parc des Princes. Il faut maintenant oublier cet échec et rebondir lors de la venue à Delaune, dimanche après-midi, de Saint-Etienne. Pour les Rouge et Blanc, cette rencontre promet d'être difficile face au 4e du classement qui a pour objectif de monter sur le podium et ainsi de se qualifier pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions. « Si nous ne sommes pas prêts à répondre au défi physique, nous repartirons sur une civière », ose imager l'entraîneur rémois . Au-delà de la qualité de l'adversaire, c'est le niveau actuel du Stade de Reims qui pose question. L'équipe reste en effet sur une série de cinq matches consécutifs sans succès. « Oui, nous sommes dans le dur au niveau de nos résultats et de nos prestations, surtout à l'extérieur », acquiesce Hubert Fournier. Lors des cinq dernières journées, Mickaël Tacalfred et ses coéquipiers ont concédé trois défaites loin de leurs bases (Toulouse, Bastia et Paris) et deux résultats nuls à domicile (Marseille et Lorient). L'élan rémois semble s'être brisé lors de la cruelle défaite intervenue dans les dernières secondes sur la pelouse de Monaco (3-2). Depuis, hormis une

N

Face à Saint-Etienne, Mickaël Tacalfred et ses coéquipiers doivent retrouver de l'ambition dans le jeu pour espérer rester dans le haut du classement. © l'Hebdo du Vendredi

éclaircie à domicile lors de la venue de Valenciennes (3-1), le Stade de Reims, 9e du classement, s'éloigne doucement de son objectif européen. « La 5e place reste à portée de fusil, mais il nous faudra un canon assez long, avoue Hubert Fournier. Nous sommes obligés de réaliser un parcours sans faute tout en espérant un passage à vide de Marseille et Lyon. » Dans ces conditions, et même si le coach rémois souhaite que son équipe reste ambitieuse « pour ne pas avoir de regret », une place dans le top 10 de la L1 au soir de la 38e journée serait déjà une belle satisfaction. En attendant, les Rouge et Blanc affrontent donc les Verts à Delaune, une belle affiche qui devrait réjouir les supporters et notamment les plus nostalgiques. > Reims - St-Etienne (33e j.), dimanche 13 avril

J.D

à 17h, stade Auguste Delaune.

Prochaine rencontre, Reims - Sochaux (34e j.), dimanche 20 avril à 17h, stade Auguste Delaune.

Défaite interdite... jusqu'à la 44e journée !

Basket (Pro B, 39e j.) : Saint-Vallier - Châlons-Reims

n s'inclinant logiquement face à Bourgen-Bresse (77-79), le Champagne Châlons-Reims a non seulement abandonné la tête du championnat à Boulogne, mais aussi relancé son bourreau du soir dans la course à l'accession en Pro A. Ainsi, alors qu'il ne reste que six journées à jouer, ils sont désormais trois à pouvoir espérer terminer sur la première marche du podium. Pour Boulogne (27 victoires/11 défaites), Châlons-Reims (26/12) et Bourg (25/11), les calculs ne sont donc plus permis et seules les victoires vont compter. Au-delà des calendriers respectifs de ces trois équipes, et donc de leurs adversaires, c'est l'envie et la gnac des joueurs qui feront la différence. Bref, ce qui a manqué aux hommes de Nikola Antic, hormis dans le dernier quarttemps, lors de la défaite concédée face à leurs homologues Bressans. «  Tactiquement, nous étions présents, mais il nous a manqué la hargne. Des valeurs nécessaires pour terminer à la 1ere place ou remporter les play-offs, note l'entraîneur de l'union marnaise. C'est ce qui a fait la différence et c'est dans la tête et dans le coeur que ça se passe. » Si un faux-pas de Boulogne est maintenant nécessaire pour leur

E

Michel Morandais et ses partenaires vont devoir s'arracher des griffes de leurs adversaires pour espérer terminer à la 1ère place du classement. © l'Hebdo du Vendredi

ravir la 1ère place, souhaitons que Michel Morandais et ses coéquipiers aient retenu la leçon pour conclure cette saison régulière par un sans-faute. J.D > Saint-Vallier - Châlons-Reims (39e j.), samedi 12 avril à 20h, complexe des Deux Rives, Saint-Vallier. Prochaine rencontre à domicile : ChâlonsReims - Souffelweyersheim (40e j.), mardi 15 avril à 20h, Palais des Sports Pierre de Coubertin, Châlons-en-Champagne.


magazine

N°259 du 11 au 17 avril 2014 >> w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

Arrivée imminente d’un métro à Châlons…

Furies – Entre-sort

AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA SPECTACLES

Le propre de Furies, c’est de surprendre le public. Au détour d’une rue, d’une place, voire d’un arrêt de bus. Pour ce nouvel Entre-sort, l’association a choisi de transformer la ville en un métro… grandeur nature. Et fera la part belle à la culture urbaine. Avec, à chaque station, une nouvelle découverte artistique. Des stations fixes, d’autres mobiles, des expériences insolites, des spectacles tout juste sortis du four, et une vingtaine de rendez-vous sur le week-end. On retrouvera ainsi KompleXKapharnaüM (prononcer à voix haute), une compagnie déjà accueillie à Châlons. L’occasion pour ces arParmi les artistes accueillis par Furies pour cet Entre-sort : tistes en résidence – cinéastes, musiciens, écrivains, plasticiens – de le collectif Freestyl’Air. © Freestyl'Air partager une étape de leur dernière création. Ou quand le déchet devient le baromètre de la société… Les spectateurs pourront aussi déguster un ciné-concert ou un cabaret-thriller, confortablement installés dans des caravanes. S’associer, pour le meilleur et pour le rire, à l’intervention surprise du Trio Boijeot Renauld Turon. Ou en prendre plein les mirettes avec un duo improbable jongle / VTT acrobatique. Tradition oblige, Furies a fait appel aux associations du cru pour ajouter à l’euphorie du moment. Parmi les volontaires : Térébinthe, née il y a trois ans pour promouvoir les joies des arts urbains. Du slam au graff, en passant par le skate ou le rap. « Ils nous offrent une sorte de carte blanche, avec un espace dédié rue de Fagnières, se réjouissent JP et JB, président et secrétaire de l’asso. On va installer une rampe mobile pour des démos de BMX freestyle, une expo photo, des initiations, le tout dans un cadre artistique. C’est une véritable vitrine pour nous, et pour montrer que la culture urbaine existe partout, même à Châlons. On est une petite association. Eux sont là depuis plus de 20 ans. Ça fait plaisir d’avoir leur soutien. » Merci Furies ! Sonia Legendre > Entre-sort « Stations » - Vendredi 18 et samedi 19 avril – Place Foch et salle Rive gauche (15, rue de Fagnières) Infos et réservations au 03 26 65 90 06 ou furieusement@wanadoo.fr - Programme complet sur www.furies.fr. L’association lance un appel à toutes les bonnes volontés pour l’organisation du 25e festival Furies, du 10 au 14 juin (accueil du public et des artistes, logistique, etc.). Bonne humeur et main verte appréciées ! Contact : Déborah au 03 26 65 90 06.

Recherche bénévoles pour le festival

Olivier Vaillant et Paulette Wright, comme une évidence…

F’Estival des musiques d’ici et d’ailleurs

Les premières notes du 23e F’Estival des musiques d’ici et d’ailleurs résonnent déjà à Châlons. Et ce mardi, une deuxième rencontre publique s’organisait autour de la résidence de création artistique 2014. Salle archi-comble, comme à chaque fois. En maître de cérémonie, Olivier Vaillant, auteur-compositeur-interprète du cru, a présenté le travail engagé avec Alain Siegel et Jean-Philippe Feiss, respectivement maestros des claviers et du violoncelle. « On sent une vraie cohésion dans notre façon de concevoir les choses, dans nos sensibilités artistiques. C’est un réel plaisir de voir cette pièce musicale se construire. Une sorte de grande fresque autour de l’amour, les tragédies, les passions… Au final, on sera presque une dizaine sur scène. » Rencontre artistique magique entre Olivier Vaillant et Paulette Avec, pour ce second opus du projet, l’entrée remarquable de PauWright, ce mardi à Châlons. © l'Hebdo du Vendredi lette Wright, chanteuse multi-instrumentiste d’origine britannique, rémoise d’adoption. Une présence scénique renversante, une voix poétique, envoûtante, et en totale osmose avec celle de Vaillant. Son alter ego, pour reprendre l’expression de Patrick Legouix, le directeur du festival. « C’est toujours très agréable et enrichissant de rencontrer d’autres artistes, confiait-elle à l’issue de cet échange avec le public. Etre quatre, ça nous impose pour l’instant un style assez calme, assez doux. Je pense que cette création va encore se modeler et grandir. » Au fil des compositions et des textes franco-anglais, les ambiances se créent, les personnages se dessinent, le tout rythmé de petits bouts de vies et d’extraits de dialogues, notamment des classiques du 7e art. Un moment résolument vibrant, qui promet, cet été encore, un final mémorable... S.L > 23e F’Estival des musiques d’ici et d’ailleurs – Acte III de la résidence de création artistique - Mardi 6 mai à 19 h à la bibliothèque Pompidou – Rencontre avec Guillaume Dommartin (percussions) et Frédéric Liebert (contrebasse) - Entrée libre - Réservations au 03 26 68 47 27 ou musiques.sur.la.ville@wanadoo.fr - Plus d’infos sur www.musiques-ici-ailleurs.com.

Quand les œuvres dévoilent leurs secrets

BALLET : LE LAC DES CYGNES Le Lac des cygnes est un des ballets les plus célèbres au monde. C’est un des joyaux du répertoire de la musique classique avec des mélodies sublimes de Piotr Tchaïkovski. Il est ici interprété par le Saint-Pétersbourg Ballet Théâtre, une des meilleures troupes de Russie qui impressionne et séduit par sa jeunesse et son dynamisme. À 20h30. Tarifs : 39 à 55 euros – Capitole-en-Champagne, av. du président Roosevelt à Châlons-en-Champagne. MARDI 15 AVRIL

MARIONNETTES : 4 MYTHES, 4 AUTEURS Avec une inventivité sans cesse renouvelée, 4 Auteurs relèvent le défi d’embrasser et de s’approprier 4 Mythes parmi les plus forts récits de l’humanité pour les livrer aux bons soins des figures articulées. Narcisse, Orphée, Isis, Poséidon et les autres rencontrent les tréteaux en bois, les cartons peints et les inépuisables ressources des marionnettes pour inventer le présent des histoires d’hier. À 19h30. Tarifs : de 3 à 8 euros – Salle Simone Signoret à Vitry-le-François. MERCREDI 16 AVRIL

THÉÂTRE : JEUX DE CARTES 2 - CŒUR

VENDREDI 18 AVRIL

CIRQUE : LIAISON CARBONE Art en plein renouveau, le jonglage ne se résume pas aux balles et aux massues, loin s’en faut. Preuve avec Liaison Carbone, véritable «physique des particules» entre pures prouesses techniques, beauté visuelle et jeux rythmiques. Il explore les propriétés d’objets aux formes variées, balles, massues, anneaux... À 20h30. Tarifs : de 5 à 16 euros – Salle Simone Signoret à Vitry-le-François.

RETRANSMISSION : LE SOLDAT ROSE 2

Faute d’avoir retrouvé son propriétaire d’origine, la représentation MNR de Saint Georges a été confiée au Musée des Beaux-arts de Châlons. © l'Hebdo du Vendredi

dim. 13 avril à 11h15 - Tarif : 14 euros Ciné Majestic, 2 rue A. Fresnel à Châlons-en-Champagne.

CONCERTS SAMEDI 12 AVRIL

METAL : HEADCHARGER+CLASSWAR Au carrefour du hardcore, du metal et du rock’n’roll, Headcharger a tout d’un grand dévastateur incontrôlable. Preuve en est : le Sonisphère et Hellfest n’ont plus de secrets pour eux ! Au départ plutôt hardcore metal, le groupe marnais Classwar se distingue aujourd’hui avec un hardcore beatdown aux riffs tranchants et au chant lourd et puissant. À 20h30. Tarifs : de 5 à 16 euros – l’Orange Bleue à Vitry-le-François.

EXPOS JUSQU’AU SAMEDI 12 AVRIL

RÉCUP’ART Exposition des oeuvres des Centres Sociaux Culturels, dans le cadre de la semaine du développement durable. À 9h30. Entrée libre – Office de Tourisme de Châlons-en-Champagne. JUSQU’AU DIMANCHE 13 AVRIL

CLAUDE JACQUESSON Technique utilisée : pastel à l’huile appliqué sur la peinture acrylique, avec des effets graphiques réalisés par grattage.

À 15h00. Renseignements, réservation Dans un dispositif scénique à au 03 26 69 38 90 - Galerie Clémangis, 360°, la scène de Cœur fait figure rue Nicolas Durand. tout aussi bien de lanterne 59 magique, accueillant des histoires JUSQU’AU MERCREDI 21 MAI fantastiques et des images cinéDES MATHS... PARTOUT ? matographiques, que de réservoir La bibliothèque municipale à explosions, résultats d’un engreGeorges Pompidou vous guide nage complexe de relations. dans l’univers fascinant des maÀ 19h30. Séance supp. le jeu. 17 avril thématiques avec 12 manipulaà 19h30 – Cirque historique tions interactives et ludiques. de Châlons-en-Champagne.

JUSQU’AU DIMANCHE 13 AVRIL

Musée des Beaux-arts et d’archéologie

Pour cette nouvelle session « une demi-heure, une œuvre », direction la galerie de peintures du musée des Beaux-arts. Parmi les œuvres dont elle regorge : une représentation de Saint Georges terrassant le dragon. « C’est une œuvre dite MNR, précise Virginia Verardi, conservateur en chef. Comme Musées nationaux de récupération. Elle fait partie des œuvres récupérées auprès des responsables nazis après la seconde guerre mondiale, et appartenait à Goering. Faute d’avoir retrouvé son propriétaire d’origine, elle nous a donc été confiée en attendant. Il se pourrait qu’elle reste ici encore un long moment. » Datée du XVe siècle, cette huile sur panneau provient d’une école allemande, mais n’est pas signée. L’occasion pour les curieux, néophytes comme avertis, d’en apprendre davantage sur son histoire, ses particularités artistiques, et la fameuse légende du chevalier Georges… S.L > Une demi-heure, une œuvre : une représentation MNR de Saint Georges – Mercredi 16 avril de 13 h 15 à 13 h 45 – Musée des Beaux-Arts et d’archéologie, place Godart – Entrée libre.

SAMEDI 12 AVRIL

Venez partager un moment en famille en découvrant «le Soldat Rose 2» dans vos salles de cinéma. 7 ans après le succès du «Soldat Rose», la magie opère à nouveau ! Écrit par Pierre-Dominique Burgaud et composé entièrement par Francis Cabrel, le deuxième volet de ce conte musical présente un casting très attrayant et entièrement renouvelé, à l’exception de Francis Cabrel, qui reprend pour la seconde fois sa lampe torche de Gardien de nuit. Filmé au Trianon de Paris. À 14h00. Les mer. 9 à 14h, sam. 12 à 18h et

À 13h00. Entrée libre du mardi au samedi Bibliothèque Georges Pompidou, 68 rue Léon Bourgeois, Châlons-en-Champagne.

CONFÉRENCES VENDREDI 11 AVRIL

RENCONTRE : STAMMTISCH Rencontre le 2ème vendredi de chaque mois à partir de 18h30 pour discuter en langue allemande. Organisé par le comité de jumelage avec les villes allemandes «Ami C’allemand Châlons-en-Champagne». À 18h30. Ouvert à tous Café Le Tilbury, rue Croix des Teinturiers.

MERCREDI 16 AVRIL

LA «TRIBU» BRUEGEL : DE NOUVELLES DÉCOUVERTES

Conférence cycle «Histoire de l’art». En 2012, la publication d’un ouvrage considérable sur le «phénomène» Bruegel a apporté de nombreux éclaircissements sur le processus de création de cette dynastie de peintres, qui a exploité une véritable marque. De cette étude seront extraits et développés quelques aspects significatifs de cette empreinte familiale. À 13h15. Entrée libre - DRAC Champagne-Ardenne, 3 Rue du Faubourg Saint-Antoine.


N��251 du 11 au 17 avril 2014 >> w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

magazine

Robert Lepage joue la carte Cœur

Cirque rénové de Châlons – Théâtre à 360°

On se souvient encore du premier acte de la tétralogie Jeux de cartes, signé Robert Lepage et accueilli à guichets fermés l’an passé. Un spectacle sans précédent, conçu sur commande du Réseau européen 360°. Le deuxième opus, baptisé « Jeux de cartes 2 : Cœur », ne fera l’objet que d’une seule représentation en France. A Châlons, évidemment. Une nouvelle fois, le metteur en scène québécois, habitué de la Comète, a imaginé un dispositif scénique circulaire, mobile et modulable à souhait. Idéal pour plonger littéralement le public au cœur de l’action, et dans lequel évoluent différents personnages et leurs histoires. L’intrigue virevolte entre l’Algérie, la France, le Québec, et tisse sa toile à travers

cinq générations, du Printemps des peuples au Printemps arabe. Le tout porté par un formidable jeu d’acteurs et des effets spéciaux visuels dont Lepage détient le secret. On rencontre ainsi Chaffik, chauffeur de taxi, bien décidé à dénouer le mystère qui plane autour de la disparition de son grand-père. Ou Jean Eugène Robert-Houdin, grand magicien, envoyé en Algérie en 1856 par le gouvernement français pour rivaliser avec les Marabouts. Ou encore Judith, fille de diplomate et conférencière en théorie du cinéma. Très vite, leurs destins finiront par se croiser, par s’entrelacer, pour ne plus faire qu’un. Sans doute l’événement de la saison culturelle châlonnaise, à ne pas manquer !

Sonia Legendre

LES HORAIRES

CINÉMA Le Palace

Le concept scénique circulaire de Robert Lepage s’invite pour un nouvel opus au cœur de Châlons. © DR

> Jeux de cartes 2 : Cœur - Mercredi 16 et jeudi 17 avril à 19 h 30 au cirque rénové de Châlons - Infos et réservations au 03 26 69 50 99.

Semaine du 9/04 au 15/04

33 Bld Motte - 51200 Epernay Les Yeux Jaunes des Crocodiles Mercredi 17h30, 20h30; jeudi Salaud, On T'Aime Mer. 14h30, 20h30; jeudi lundi 14h30; ven20h30; vendredi 18h30, 21h; samedi 20h, 22h30; dimanche 17h30, dredi 18h30, 21h; sam. 14h30, 20h; dim. 17h30, 20h; mardi 20h30. 20h; lundi 14h30, 20h30; mardi 18h, 20h30. Clochette et la Fée Pirate VF Mercredi 14h30; samedi 14h30, Divergente Mercredi 14h30, 17h30, 20h30; jeudi lundi 20h30; 17h; dimanche 10h30, 15h. vendredi 14h30, 18h30, 21h; samedi 14h30, 17h, 20h, 22h30; Avis de Mistral Mercredi 17h30; jeudi lundi 20h30; samedi 17h, dimanche 10h30, 15h, 17h30, 20h; mardi 14h30, 18h, 20h30. 22h30; dimanche 10h30, 15h; mardi 14h30, 18h. Rio 2 VF 3D Mercredi dimanche 17h30; vendredi 21h; samedi Aimer, Boire et Chanter VF Mercredi 17h30, 20h30; jeudi lundi 17h; lundi 14h30; mardi 20h30. VF Mercredi 14h30, 20h30; ven14h30, 20h30; vendredi 18h30; samedi 14h30, 17h, 22h30; dredi 18h30; samedi 14h30, 20h; dimanche 10h30, 15h; mardi 18h. dimanche 10h30, 15h, 17h30, 20h; mardi 20h30. Noé VF Mercredi 14h30, 17h30, 20h30; jeudi 14h30; vendredi Captain America : Le Soldat de l'Hiver Jeudi 14h30, 20h30; 14h30, 18h30, 21h; samedi 14h30, 17h, 20h, 22h30; dim.10h30, vendredi mardi 14h30; samedi 22h30; dimanche 20h; lundi 20h30. 15h, 17h30, 20h; lundi 14h30, 20h30; mardi 14h30, 18h, 20h30. Fiston Mercredi 14h30; vendredi 21h; samedi 20h; mardi 18h.

CINÉ Le Majestic

ZAC des Escarnotieres 51000 Châlons

47 ronin - 3D Tous les jours : 22h15 Avis de mistral Tous les jours : 13h30 | 16h00 | 18h00 | 20h00 Babysitting Ven : 20h00 Captain america: le soldat de l'hiver - 3D Mer, Sam, Dim : 11h00 | 13h30 | 16h30 | 19h30 | 22h00 Jeu, Ven, Lun, Mar : 13h30 | 16h30 | 19h30 | 22h00 Clochette et la fee pirate - 3D Mer, Sam, Dim : 11h15 | 13h45 | 16h00 | 18h00 De toutes nos forces Mer : 18h00 | 20h00 Jeu, Ven, Lun, Mar : 13h45 | 15h45 | 18h00 | 20h00 Sam : 13h45 | 20h00 Dim : 13h45 | 18h00 | 20h00 Divergente Mer, Sam, Dim : 11h00 | 13h45 | 16h30 | 19h30 | 22h15 Jeu, Ven, Lun, Mar : 13h45 | 16h30 | 19h30 | 22h15 Fiston Mer, Sam : 11h15 | 15h45 | 20h15 Jeu, Dim, Lun, Mar : 15h45 | 20h15 Ven : 15h45 La creme de la creme Tous les jours : 22h00 La grande aventure lego - 3D Mer, Sam, Dim : 11h00

Les gazelles Mer, Sam, Dim : 22h15 Jeu, Ven, Lun, Mar : 18h00 | 22h15 Les yeux jaunes des crocodiles Mer, Sam, Dim : 11h00 | 13h30 | 16h30 | 19h30 | 22h15 Jeu, Ven, Lun, Mar : 13h30 | 16h30 | 19h30 | 22h15 M. peabody et sherman : les voyages dans le temps - 3D Mer, Sam, Dim : 11h15 Noe Mer, Sam, Dim : 11h00 | 13h45 | 16h30 | 19h30 | 22h15 Jeu, Ven, Lun, Mar : 13h45 | 16h30 | 19h30 | 22h15 Rio 2 - 3D Mer, Sam, Dim : 11h15 | 13h45 | 16h | 18h00 | 20h00 | 22h00 Jeu, Ven, Lun, Mar : 13h45 | 16h00 | 18h00 | 20h00 | 22h00 Salaud on t'aime Mer, Sam, Dim : 17h45 Jeu, Ven, Lun, Mar : 13h30 | 17h45 Spectacle le soldat rose 2 cote diffusion Mer : 14h00 Sam : 18h00 Dim : 11h15 Supercondriaque Tous les jours sauf Mar : 13h30 | 15h45 | 20h00 | 22h15 Mar : 15h45 | 20h00 | 22h15

Ciné-rencontre - Avant-première du film Triptyque, de Robert Lepage et Pedro Pires Lundi 14 avril à 20 h à la Comète (en présence de Robert Lepage).

LE GROS PLAN Noé

Genre: Histoire Pays: USA Durée: 2h18 Réalisateur  : Darren Aronofsky Acteurs: Russell Crowe, Jennifer Connelly, Emma Watson. Dans le cœur de l’homme nichaient la haine et la mort, l’envie et la destruction. Orgueilleux, il ne s’aimait jamais tant que ce jour-là. Dieu son créateur plaignait-il ce monde et ses enfants. Il envoya des visions et un ordre au dernier des justes, un mage nommé Noé. Fuyant les siens, il s’enfuit emmenant sa famille et ses visions. Celle d’un monde où l’eau coulait tellement en abondance qu’elle envahissait tout. Là où ne régnait que la sécheresse semblable au cœur de l’homme elle recouvrait et anéantissait tout. Il fit alliance avec les anges déchus, trouva un lieu de rédemption pour construire la volonté de Dieu, l’arche. Alors ils vinrent de partout les rampants, les volants, les insectes, les mammifères, les enfants innocents de Dieu. Ils vinrent chercher refuge au cœur de l’arche et quand le jour fut venu, quand la colère du créateur entama son chant de pardon, ils s’élancèrent sur les eaux cela dura cinquante jours avant qu’une terre annonce un renouveau. Darren Aronofsky propose à la fois un film grand public, grand spectacle respectant la genèse du récit et se l’appropriant. Dans la première partie nous sommes dans un récit proche de Conan ou de Cécile B. De Mille, quête d’errance, mythe, tragédie antique. Noé quitte la compagnie des hommes convaincus que Dieu ne les sauvera pas. Depuis toujours dans l’œuvre du réalisateur le bien et le mal s’affrontent au cœur de l’humain et du récit. Noé n’est que cela, l’innocence perdue, la faute de Caïn plus que la connaissance volée au paradis. Dans la deuxième partie, elle revient en force sous la forme d’un huis clos au cœur de l’arche. Noé ne laisse pas insensible, chacun avec notre parcours nous verrons un autre film, bon ou mauvais. Mais au pays des aveugles, les sourds et les muets sont rois. Personne ne souligne l’écho avec notre époque, la modernité du récit. Il soulève une question qui et quand Dieu désignera l’élu pour construire son arche… Retrouvez les sorties, les interviews de la semaine sur www.cine-region.fr, nos chroniques chaque jour 8h40 et 17h50 et le mercredi 18h/18h30 sur France bleu Champagne Ardenne.

CINÉ La Comète

5 rue des Fripiers - Châlons-en-Champagne

Her VO Jeudi 20h30; vendredi samedi 18h. Wrong Cops Jeudi 18h; vendredi 20h30. Arrête ou je Continue Mercredi dim. 20h30; lundi 14h30.

The Grand Budapest Hotel Mercredi 18h; samedi 20h30. Mon oncle d'amérique Dimanche 17h. VF Lundi 20h.

L’horoscope de l’hebdo BÉLIER du 21.03 au 20.04 Aujourd’hui, naviguez avec discernement et fermeté. Il vous faudra fournir des efforts et consolider vos acquis. C’est un challenge, celui de maintenir la barre en dépit de la houle. Donc pas de relâchements. TAUREAU du 21.04 au 20.05 Après des hésitations, vous irez vers une organisation différente et des objectifs excitants. Certaines associations vont s’arrêter pour permettre à d’autres de prospérer. Le succès viendra, à condition que vous ne le guettiez pas.

GÉMEAUX du 21.05 au 21.06 La chance sera là, mais pas d’impatience, il faudra attendre un peu pour en ressentir les effets. Un vent de liberté puissant, vous donnera envie d’affirmer vos convictions.

CANCER du 22.06 au 22.07

BALANCE du 23.09 au 22.10

CAPRICORNE du 23.12 au 20.01

Un seul mot d'ordre cette semaine : Osez ! Ça fait trop longtemps qu'on profite de vous et de votre gentillesse. Accordez votre confiance avec discernement. Au travail, évitez de passer en force.

Profitez de la semaine pour faire de nouvelles rencontres. Vous êtes capable de persévérance, alors montrez-le ! Tout cela sera excellent pour votre avenir!

Un vent nouveau se lève et vous êtes sur une bonne lancée, le tout sera d’y croire. Faites des projets personnels et exprimez-vous. Au travail, vos idées seront fertiles et écoutés.

LION du 23.07 au 22.08

SCORPION du 23.10 au 22.11

VERSEAU du 21.01 au 19.02

Votre vie active prend une nouvelle tournure, des portes jusqu’ici dérobées donnent sur d’autres horizons professionnels. Alors, ouvrez-les avec la ferme conviction de mener à bien vos projets.

Aujourd’hui, les choses bougent, le décor change, les acteurs aussi. Le feu sensuel qui vous dévore pourrait bien jaillir et allumer quelques passions.

Ne vous laissez pas envahir par des impressions de ras-le-bol. Tempérez vos passions, affectives, sans étouffer votre ardeur et tout ira déjà mieux.

SAGITTAIRE du 23.11 au 22. 12

POISSONS du 20.02 au 20.03

VIERGE du 23.08 au 22.09 Cette période vous place sur la bonne voie. Seulement maintenant, il faut lâcher vos repères, ce qui vous rassure, vos habitudes, votre cocon douillet et sauter le pas de l'aventure.

Votre train de vie reprend de la vitesse, les évènements s'enchaînent, votre ambition relève la tête et vos finances s'améliorent. Mettez en pratique vos talents.

Ne vous laissez pas envahir par le doute et l'indécision, il n'y a pas de raison. La détermination dont vous ferez preuve vous permettra d’avancer..

B. MELVHILLE


N°251 du 11 au 17 avril 2014 >> w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

Le billet du vendredi, la fin du monde du dimanche

François Morel (François Morel)

quennat. C’est trop long ! Inventons pour le Président de la République des mandats de trois ans, de seize mois, de quinze

Lundi, mardi… On compte les jours… jours. Ainsi, nous serons de façon continue en période électorale, cet intervalle béni, où les têtes sont pleines de rêves, de perspectives nouvelles, de promesses de lendemains meilleurs, de baisse des impôts, de diminution des charges, d’augmentation des prestations, d’éradication de la pauvreté. Ne subissons plus la dictature de la réalité ! Passons, éternellement, des vacances à la campagne électorale. »

© Franck Moreau

François Morel sera mardi 15 avril sur les planches du Salmanazar, à Épernay, avec son spectacle actuellement en tournée, La fin du monde est pour dimanche. Ce matin (8 h 55), ne vous privez surtout pas de son billet sur France Inter.

endredi dernier, sur France Inter, à l’occasion de son billet hebdomadaire du Vendredi, François Morel a déjà dressé le bilan (!) de l’action du

V

Premier ministre, Manuel Valls, trois jours après sa nomination. Et appelait déjà François Hollande à changer de Premier ministre. Trois jours, une éternité, dans ce monde où tout va très vite. «  Nommez quelqu’un d’autre, celui qui va surprendre, celui qu’on n’attendait pas (…) JeanLuc Mélenchon, Geneviève de Fontenay, Nabilla…  » L’objectif n’était pas juste de faire valser Valls. C’était ailleurs, et plein de sens. «  (…) On ne pourra pas faire l’économie d’une véritable réflexion sur la durée du quin-

Ainsi va François Morel, de billet en billet, de spectacle en spectacle. Celui du moment, La fin du monde est pour dimanche, propose des textes écrits à l’origine pour la radio, qui parlent tous du temps qui passe. Quelques idées plus loin, la scénographie, les accessoires, la mise en scène (Benjamin Guillard) et beaucoup de magie, et hop, en voiture, on part en province montrer qu’on est Parisien parce que, dans ce métier, on n’a pas le choix mais qu’on vient bien de la campagne (basse)normande. François Morel pourrait avoir inventé le nom de Saint-Georges-des-Groseillers pour un spectacle, mais non, c’est bien là qu’il a grandi, près de Flers, où il est né, dans l’Orne. Arrêtons-nous là pour refaire la vie de François Morel. D’ici à dimanche, on n’aura pas le temps, il en fait trop. Mardi soir, le Salmanazar donne

Repères François Morel est né le 10 juin 1959 à Flers (Orne). Il a obtenu une maîtrise de lettres à l’université de Caen, avant de suivre les cours de l’école de théâtre de la rue Blanche, à Paris. Ses débuts au théâtre, il les doit à Jean-Michel Ribes, qui lui donne le rôle du groom Alfred dans Palace à la télévision. Il prend et trouve sa place dans Les Deschiens, la compagnie de Jérôme Deschamps et Macha Makeïeff. Grâce à la reprise des saynètes sur Canal +, la popularité de François Morel explose. Il devient alors chanteur, auteur de chansons pour lui et pour les autres (Juliette, Juliette Gréco, Maurane, Norah Krief…), comédien au théâtre et au cinéma, il écrit ses spectacles, les joue, écrit des livres, (on les lit), il chronique-croque le monde à la radio…

l’occasion de (re)voir François Morel. Il vient (presque) tous les ans à Épernay. Avant même d’avoir vu le cru, espérons qu’il est déjà programmé pour l’année prochaine. Comme dimanche, en vrai, la fin du monde n’aura pas eu lieu, et il n’y a aucune raison qu’il ne revienne pas. Ni aucune

qu’il s’arrête d’écrire ce qu’il veut. Tu vois François (vous permettez que je t’appelle François ?), l’année à t’attendre, c’est comme une semaine, mais en plus long. Ni plus, ni moins.

Tony Verbicaro

La vie est belle !

Théâtre - Salmanazar

Avec humour et justesse, François Morel nous parle du temps qui passe. © Franck Moreau

u vois gamin, la vie, c’est comme une semaine. Ni plus, ni moins. Lundi, mardi, jusqu’à dimanche… Quel jour qu’on est ? Mercredi, jeudi ? On n’en sait rien. La vie, c’est comme une semaine. On se croit mercredi. On a tout le temps qu’on se dit. Vu qu’on a toute la semaine, vu qu’on a toute la vie. Mais si ça se trouve, on est jeudi ou vendredi… Ça file ! Ça court ! Ça va trop vite … » Alors qu’il voit sa fin du monde approcher, un vieil homme décide de partager ses théories sur la vie avec son petitfils. Une caissière de supermarché, quant à elle, écrit à Sheila pour la remercier de l’avoir accompagnée en musique. Un homme fatigué rêve que, malgré ses cheveux blancs et son dos voûté, il peut encore séduire. Un autre encore nous raconte son improbable histoire d’amour avec une huître. Tous ont un point commun : en attendant dimanche, ils

T

font le bilan… Passant tour à tour de narrateur à acteur, François Morel les incarne et nous parle du temps qui passe, de la vie qui continue malgré l’approche inéluctable de ce fameux « Dimanche », le jour de la fin du monde. « Il imagine des moments de vie et d’humanité qui se répondent et se télescopent dans une ambiance de fin du monde à la fois intime et globale », confie Benjamin Guillard, metteur en scène. « Avec humour, tendresse, absurdité et légèreté, il compose un spectacle existentiel. La fin du monde- la fin d’UN monde- est pour dimanche. En attendant, nous avons une semaine pour exister. Il reste quelques jours pour être heureux et amoureux ». > La fin du monde est pour

Claire Lagrange

dimanche, mardi 15 avril à 20h30 – Tarifs : 7,5 à 35 euros – Théâtre Gabrielle-Dorziat.


N°259 du 11 au 17 avril 2014 >> w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

HI-TECH La télé passe à la couleur !

© DR

Passer de l'��cran noir et blanc à la télé couleur, nous l'avons tous vécu. Mais lorsqu'il s'agit de se trouver un écran couleur qui s'associe parfaitement à votre intérieur ? La marque Shaub Lorenz l'a encore fait ! Créée en 1880, la marque allemande Schaub Lorenz s'est faite rapidement une place en tant que pionnière du secteur de la radiophonie. Après la seconde guerre mondiale, elle devient un acteur majeur du marché des innovations technologiques et commercialise la première télévision couleur dans le monde, le modèle Illustra. Distribuée par le groupe français Admea depuis 2005, Schaub Lorenz se positionne au fil du temps comme une marque multi-spécialiste à valeur ajoutée, proposant des produits répondant toujours plus aux besoins actuels à des prix compétitifs. Avec une histoire de plus de soixante ans, Schaub Lorenz est une référence sur un marché en plein essor. L'écran TV rose, vert, bleu sera disponible dés le mois de mai chez les revendeurs spécialisés de la région. Anne-Laure Beaudoin

LA CLCV VOUS INFORME Que va changer la loi Alur pour les locataires ? (4)

Le délai de préavis réduit à un mois, est étendu aux bénéficiaires de l'allocation adulte handicapé, ainsi qu'aux locataires disposant d'un logement défini à l'article L 351-2 du Code de la Construction et de l'habitat. Cette dernière disposition vise notamment les logements HLM. Le délai réduit impose aux locataires du secteur privé de préciser le motif invoqué. A défaut, le délai normal de trois mois s'appliquera. CLCV de la Marne – Reims. Tél. : 03 26 05 03 88. E-mail : marne@clcv.org.

CHÂLONS - ZONE

DE

MODE Une vraie attitude dans vos cheveux !

Depuis le nails art, cette tendance à se couvrir les ongles de patch, de paillettes, de perles, en french ou en bicolore, la folie des teintures arrivent sur les cheveux ! Il faut reconnaître que nous avons besoin de couleurs ! Et cette année même si le carré et la frange courte ont dominé les podiums et s'installent dans nos rues, je vous invite à assumer vos cheveux en rose, gris, bleu, vert... mais pastel ! Un rainbow color est de rigueur et le ton du festival de musique Coachella en Californie qui démarre prochainement nous dira, justement, de faire ce que l'on veut avec nos cheveux ! Rendez-vous donc dans votre salon de coiffure le plus branché de la région. A-L B

© DR

CHINER CHINER CHINER CHINER CHINER CHINER CHINER CHINER SAMEDI 12 AVRIL Crugny - Bébé Broc 9h-18h - Cour de l'école, rue du Bon Martin Vitry-le-François - Bourse aux collectionneurs 14h-17h30 - Salle des fêtes DIMANCHE 13 AVRIL Anglure - Antiquités & brocante 9h-18h - Salle des fêtes

Groupe Notre Dame St-Victor, rue Aubant Moët Epernay - Baby Broc 9h-18h - École maternelle Louise de Savoie Heiltz-le-Hutier - Vide-greniers La Chaussée-sur-Marne - Vide-greniers Oiry - Vide-greniers

Brimont - Vide-greniers St-Hilaire-le-Petit - Vide-greniers Corrobert - Vide-greniers Couvrot - Foire aux mômes 9h-18h - Salle des fêtes Epernay - Vide-greniers Esplanade Charles de Gaulle et parking Jard

Sommepy-Tahure - Bourse aux vêtements & puériculture 9h-14h30 - Gymnase Tinqueux - Vide-greniers Venteuil - Vide-greniers

Epernay - Vide-greniers

VOITRELLE - 51470 SAINT MEMMIE - 03 26 65 32 15


L'Hebdo du Vendredi, Châlons #259