Issuu on Google+

L'hôpital, en déficit budgétaire, annonce une restructuration P.5

L'hôtellerie régionale s'en est bien sortie en 2012 P.8

c h a l o n s . l h e b d o d u v e n d r e d i .

La ChampagneArdenne a sa Place financière P.9

Basket : l'effectif de Châlons-Reims prend forme P.10

Cnac : la 26e promotion sur la piste P. 12

c o m

É D I T I O N C H Â L O N S JOURNAL GRATUIT D’INFORMATION N°224 du 21 au 27 juin 2013

Demandeurs d'asile rue Joseph-Servas

C'est parfois lourd d'être ville-préfecture...

Musique(s) sur la ville

P.4

La programmation châlonnaise de la Fête de la musique est sans doute l'une des plus riches et des plus éclectiques de la région. Jazz, blues, musiques actuelles et urbaines, électro, rock, chorales, et même chant... Une soixantaine d'artistes est attendue ce vendredi, et se produira sur les six scènes prévues pour l'occasion. L'association Musiques sur la Ville coordonnera l'ensemble, une tradition à Châlons P. 3

FOIRE AUX PNEUS

CHANGEZ VOS PNEUS ET REPARTEZ AVEC DES BONS D’ACHATS ! DU 13 JUIN AU 13 JUILLET 2013

Offre valable du 13 JUIN au 13 JUILLET 2013, sur lʼachat et la pose de pneumatiques CONTINENTAL/MICHELIN/ MOTRIO sur des véhicules toutes marques dont le PTAC est inférieur à3.5T. Les bons dʼachats seront remis àla facturation et restitution du véhicule, seront valables dans un délai de 6 mois àcompter de la date dʼédition de la facture, pour une utilisation lors dʼune prochaine intervention dans la concession, pour de la mécanique, carrosserie, vente dʼaccessoires, hors interventions en garanties. Les bons dʼachats ne pourront être utilisés pour des opérations en promotion. Pour utiliser le bon dʼachat, le client devra le présenter au moment de la prise de RDV avec la facture faite lors de lʼopération pneumatique.


2x

H umeurs

xY en a qui regardaient pas bien...

19 000

L

Vendredi

Samedi

14° 21°

Dimanche

Lundi

9° 17°

Q

12° 19° 9° 16°

ualité de l’air

4

Vendredi 21 juin

Samedi 22 juin

C'est en litre, le volume de lait récolté au profit de la Banque Alimentaire de la Marne à l'occasion de la « Journée du Lait » qui s'est déroulée samedi 15 juin. Cette opération, qui était une première dans la Marne, a été organisée pour répondre à une pénurie de lait et ainsi venir en aide aux familles les plus démunies du département. Au cours de cette journée, ce sont donc 19 000 litres de lait UHT demi-écrémé qui ont été récoltés grâce à la générosité des Marnais, clients des neuf magasins partenaires (Leclerc, Cora et Carrefour dans les villes de Reims, Châlons-en-Champagne et Epernay) et au travail de 60 bénévoles appartenant à diverses associations caritatives : Banque Alimentaire, Croix Rouge Française, Ordre de Malte, Entraide Protestante, Centre Communal d'Action Social d'Epernay et Why Not de Reims Management School. Cette récolte sera partagée auprès des 35 associations partenaires de la Banque Alimentaire, elles-mêmes chargées de la redistribuer auprès des personnes bénéficiaires.

Coup d'œil sur le monde

Tony Verbicaro, Soprano addict

a météo

N°224 du 21 au 27 juin 2013

Le chiffre

ÉDITO

Lionel Messi et son père mis en examen hier pour fraude fiscale, le patron d'Orange mis en examen en France pour escroquerie en bande organisée dans l'affaire de l'arbitrage Tapie, Jean-Michel Guérini sans doute bientôt mis en examen pour association de malfaiteurs, en plus du reste, et Cahuzac, et l'affaire Bettencourt... La liste des personnalités de haut vol qui se sont fait prendre ou presque s'allonge comme le nez d'un mafioso face à son enquêteur. Pourtant, les ruses, les coups fourrés de dernière minute, ils les ont eu devant les yeux. Tony Soprano, sept saisons durant, ok, il a eu chaud aux fesses parfois, mais il a même préféré collaborer un tout petit peu, et parce que ça l'arrangeait, hein plutôt que se retrouver devant le juge. Et pourtant, des coups pendables, il en aura orchestré, entre deux séances de thérapie chez le Docteur Melfi. Rarement de sa propre main, ou alors parce que c'était dans la famille. Et quand on lui faisait à l'envers, il se levait, parfois difficilement, au gré d'une douleur, d'une déprime plus costaud, de quelques jours sans anxyolitiques, et balançait qu'il ne paierait pas, qu'il en connaissait trop sur l'extorsion. Comme un symbole, James Gandolfini / Tony Soprano, descendant d'émigrés italiens, enfance dans le New Jersey, a attendu un voyage à Rome, sur les terres de ses ancêtres, pour s'en aller. Alors que la production avait dit que c'était fini, au noir final du dernier épisode de la dernière saison des Soprano, tous les fans se sont dit qu'il y aurait une prochaine. Non, cette fois c'est sûr : « La prochaine fois, y aura pas de prochaine fois. »

w w w. l h eb d o d u ve n d re d i. com

Dimanche 23 juin

Bonne

L’indice varie de 1 – très bonne qualité de l’air à 10 – très mauvaise qualité de l’air.

L’hebdo du ve ndredi édité par la SARL B2M Editions Journal hebdomadaire gratuit d’information locale Siège social : 195, rue du Barbâtre à Reims

T él. 03 26 3 6 50 13 E-mails : Rédaction : redaction@lhebdoduvendredi.com Publicité : publicite@lhebdoduvendredi.com Newsletter : newsletter@lhebdoduvendredi.com Directeur de la publication : Frédéric Becquet (fb@lhebdoduvendredi.com) Journalistes : Julien Debant, chef d’édition Reims (julien.debant@lhebdoduvendredi.com) Tony Verbicaro, chef d’édition Châlons/Epernay (tony.verbicaro@lhebdoduvendredi.com) Aymeric Henniaux (aymeric.henniaux@lhebdoduvendredi.com) Responsable commercial : Philippe Dudel (philippe.dudel@lhebdoduvendredi.com) Responsable diffusion : Yoann Ruin (yoann.ruin@lhebdoduvendredi.com) Administration : Martine Bizzarri - Infographiste : Anne Rogé Parution le vendredi matin Imprimé par IPS à Amiens

w ww.l hebd oduve ndre di .co m

x Instan ts i mproducti fs Une très sérieuse étude britannique, appuyée par un sondage réalisé par le site internet London Offices.com et repris par le journal Daily Mail rapporte que 14h55 serait le moment de la journée où les salariés du monde entier seraient les moins productifs. Quelques dizaines de minutes après le repas, en pleine digestion et avant le rush de fin de journée, cet instant précis serait celui pendant lequel les employés porteraient le moins d'attention et d'intérêt à leur travail, à tel point qu'ils se sentiraient obligés de tuer le temps à surfer sur internet, consulter les réseaux sociaux, Facebook en tête, envoyer des sms ou encore planifier leur soirée. Entre 14h55 et 15h, l'étude révèle que le corps se verrait en proie à un soudain manque d'énergie et de sucre qui entrainerait une sensation de flemme et d'immobilisme derrière l'écran de son ordinateur.

x Son ami Winn ie... Deb Hoffman est une collectionneuse un tantinet atypique et demesurée. Loin de la philatélie ou de la numismatique, cette américaine résidant à Waukesha dans l'Etat du Wisconsin est une grande amatrice des ours. Mais

pas n'importe lesquels, un « Teddy Bear » en particulier : Winnie l'Ourson. Répartis dans quatre pièces chez elle, près de 9 000 objets de collection (8 900 pour être tout à fait exact), principalement des peluches, s'entassent chez cette créatrice de software, aujourd'hui âgée de 48 ans, qui vient de voir, pour son plus grand bonheur, sa collection rentrer dans le livre Guiness des Records. L'histoire n'indique pas si Deb, à l'instar de l'animal qu'elle affectionne tant, s'en est frottée le dos contre un arbre de joie... x Et pour quelques dollars de plus Chaque année, le magazine américain Forbes publie le classement des plus grosses fortunes mondiales. Cependant, la dernière édition du palmarès est loin d'avoir plu à un prince saoudien y figurant. Al Walid ben Talal, classé à la 26ème position avec une fortune estimée à 20 milliards de dollars (soient 15 milliards d'euros), vient d'intenter un procès en diffamation au magazine auprès d'un tribunal britannique. Le neveu du roi Abdallah, propriétaire ou copropriétaire de plusieurs prestigieux palaces comme le Georges V à Paris, reproche à Forbes d'avoir sous-évalué sa fortune de 9,6

milliards de dollars, n'ayant pas pris en compte plusieurs participations qu'il détient via sa société d'investissements Kingdom Holding Company. x Dipl ôme seins nus Tandis que s'est mis en place, en France, le dispositif de lutte contre la fraude pour le baccalauréat, la République Populaire de Chine, elle aussi, veille au bon déroulé des épreuves pour ses étudiants. En ce sens, et afin de lutter contre les tricheries de toutes sortes, les centres d'examen viennent d'être équipés de détecteurs de métaux, destinés à empêcher les candidats d'entrer dans la salle en possession d'un téléphone portable ou d'une tablette tactile. Problème : une bonne partie des étudiantes chinoises possèdent des soutiens-gorge pourvus de tiges métalliques qui, évidemment, ne manquent pas de sonner au portique. Qu'à cela ne tienne, les inspecteurs assermentés, chargés du bon déroulé des épreuves, viennent récemment d'interdire le port de ce sous-vêtement pour les demoiselles. On imagine le confort des candidates lors de leurs compositions...

Faites vos devoirs chez nous, c'est mieux qu'à la maison Aides aux devoirs tous niveaux, toutes disciplines

Soutien scolaire en centre pédagogique

ECL-Soutien, c'est aussi :

23 rue du Barbâtre

51100 REIMS

www.ecl-soutien.fr

Ouvert du lundi au vendredi 9h-19h - samedi 9h-13h

03 26 05 05 55

Préparation aux concours (exemple SESAME) Bilan de compétences et d'orientation

Bilan du Potentiel Intellectuel (test QI) Séjours linguistiques


3x

A la une

w w w. l h e b d o d u v e n d r e d i . c o m

N°224 du 21 au 27 juin 2013

La grande scène de la place Foch, l'une des six scènes de la Fête de la Musique châlonnaise © l'Hebdo du Vendredi

Fête de la Musique

Merci à Musiques sur la Ville !

notamment au kiosque. Jean-Marie Songy et le collectif Turbulence étaient là aussi. Cette manifestation préfigurait en quelque sorte Furies et le F'Estival des Musiques d'Ici et d'Ailleurs. » Une véritable passion pour la musique, mais aussi l'envie d'être utile au territoire, à son animation. « C'est l'occasion de donner aux jeunes formations les conditions favorables à l'émergence de leurs talents, et de maintenir Châlons au sein du réseau régional de diffusion de musique actuelle. » Vendredi, aux quatre coins de la ville, une xC'est une tradition à Châlons. Depuis vingtaine de personnes au total sera sur le 1992, la gestion technique et artistique du pont. Techniciens, chargés de production, 21 juin incombe à l'association Musiques sur régisseurs son et lumière, stagiaires en forla Ville. Certes, à l'origine, cette Fête mation professionnelle, jeunes du chantier symbolise la spontanéité. Elle invite tous éducatif, etc. « Depuis février, nous recenles musiciens, confirmés ou amateurs, à se sons les différents produire dans l'espace public artistes châlonnais et comme bon leur chante. Mais Une soixantaine régionaux souhaitant sans un minimum de coordination, l'ambiance peut vite de groupes programmée se produire, en lien avec nos partenaires s'apparenter à une cacophoet les services culturels de la Ville, pour nie générale. D'autant que cette année, pas assurer la programmation sur les six scènes moins d'une soixantaine de collectifs et de Châlons. » Les bénévoles coordonneront d'artistes est attendue. Sans compter ceux qui le montage et démontage des plateaux, et les ne se sont pas officiellement annoncés en besoins spécifiques des musiciens (brancheamont. Un travail de titan pour l'association, ments électriques, installations techniques, donc, chargée d'accueillir les musiciens et de etc.). Ainsi que le planning des passages sur chapeauter le bon déroulement des festivités. scène et le respect des horaires, conditions « Voici ma 22e Fête de la Musique en tant sine qua non pour que tout le monde puisse qu'association, note Patrick Legouix, jouer. « En général, ce sont des journées de 24 directeur de Musiques sur la Ville. Et étudiheures. Mais on le fait pour les gens. Dans ant, je vivais déjà ma première Fête de la d'autres villes, on se contente de stopper la Musique à Châlons, en tant que musicien circulation et de programmer une seule tête cette fois. En 81, j'avais organisé une fête de ce genre, en réunissant l'ensemble des d'affiche. » Chapeau bas. groupes châlonnais au Grand Jard, et Sonia Legendre

Chose rare voire inédite en région, la Fête de la Musique à Châlons est confiée depuis des années aux bons soins de Musiques sur la Ville. Ou quand une association s'implique corps et âme dans l'animation culturelle de sa ville.

xLe programme, place par place • Place Foch : Jazz, blues et musique acoustique 19 h 00 : Atelier Jazz (jazz) 19 h 30 : Conservatoire (big band) 20 h 45 : Deci Bells (rock psychédélique) 21 h 30 : Black Lemon (rock) 22 h 15 : Kids (reprises rock) 23 h 10 : H4 (pop rock) • Place de la République : Musiques Actuelles 19 h 00 : Instimpulsions (rock français) 19 h 45 : Super Socks (rock) 20 h 30 : The French Mist (grunge rock) 21 h 15 : Maidz (rock indé) 22 h 00 : Alma Encriada (rock) 22 h 45 : Lez Ahuris (rock français) 23 h 30 : The Blunks (rock / funk) • Place du Marché : Musiques urbaines (rap/hip-hop) 19 h 00 : Ng Black 19 h 40 : Mirsa 20 h 20 : TLC 21 h 00 : Frères de Sons 21 h 40 : Kamrod 22 h 20 : Mister Tatan • Place Godart : Plateau danse 19 h 40 : Ecole de Jack (classe des enfants) 20 h 00 : 1DPandanse street (jazz/ hip-hop) 20 h 20 : Baladys (danse orientale) 20 h 40 : Art cadence (technique contemporaine)

21 h 00 : Arabesk (danse ethnique) 21 h 20 : Ecole de Jack (street) 21 h 40 : Zumba Life (zumba) 22 h 00 : Temps danse libre (modern jazz) 22 h 20 : Cité danse (salsa/ bollywood/ zumba) 22 h 40 : Colorfulife (chant et danse biélorusse) • Jard Anglais : Les Musiques Electroniques A partir de 18 h 00 Acta (jungle drum nbass hardpek) Autonom (acid tribe) Frigorifik (hardcore speedcore) • Bibliothèque municipale Pompidou 13 h 00 : Asik Ismail (concert de musique traditionnelle turque) • Temple protestant et Synagogue : chorales Arc en Ciel (Temple : 21 h 45 ; Synagogue : 22 h 10) Ensemble vocal féminin (Temple : 20 h 30 ; Synagogue : 20 h 55) Groupe Uni-Son (Temple : 21 h 20 ; Synagogue : 20 h 30) Vocalia (Temple : 20 h 55 ; Synagogue : 21 h 45) Résonances (Temple : 22 h 10 ; Synagogue : 21 h 20) • Dans les rues, et à partir de : Rue des Fripiers, 19 h 00 : DJ Doume (variétés) Magasin Passion West, 21 h 00 : Danse country Rue des poissonniers, 20 h 00 : Mystery Train Musique (Rockabilly 50's)

Place des Ursulines, 20 h 00 : Fanfare la Cecilienne Devant le GHV (rue du Gantelet), 20 h 30 : Spirit Country Club Cour de la Comète, 21 h 00 : Les Presque Ça (rock) Office de Tourisme, 17 h 30 : Jeune Harmonie du Conservatoire Petit Jard, 19 h 00 : Sidydia Rue du Gantelet, 19 h 00 : Jeff Selector (DJ reggae Dub) Place Notre Dame, 18 h 00 : Tous en chansons (Chorale) Parc Belle Vue, 20 h 30 : Harmonie en avant les Jeunes Place des 4 fils Aymon, 20 h 00 : ABC (chorale) • Cafetiers : Red Fish, 21 h 00 : Feeling (reprises pop rock) Brasserie du cirque, 20 h 00 : Pierrick S'Anderson (musiques 60' à 80') Devant le Tilbury, 19 h 00 : Julien Jake (DJ) Le Bistrot du Square, 20 h 00 : JDM (variétés) Le Comptoir de la Licorne, 22 h 00 : JKS (DJ) Four Saint Alpin, 19 h 30 : Shoeilager (heavy metal) Péniche du Baron de l'Ecluse, 18 h 00 : reprises rock, pop, world music

A noter également, ce même jour, dans le cadre des festivités liées à la prochaine inauguration du quartier la Bidée (prévue le 28 septembre), une présentation du spectacle Rien, de Young Crew, sera proposée à partir de 18 h 30 devant la Halle du marché.


4x

ociété S

w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°224 du 21 au 27 juin 2013

Demandeurs d'asile

L'impasse rue Joseph-Servas

Depuis le début du mois, des demandeurs d'asile venus en majorité du Kosovo et d'Albanie ont afflué à Châlons-en-Champagne, et, face au manque de place dans les dispositifs d'hébergement auxquels ils ont légalement droit, une trentaine de personnes, parmi lesquelles des enfants le plus jeune a 5 mois passe la nuit dehors. Mardi 18 juin, en matinée, la police municipale est intervenue.

Piada à Châlons, Reims et Epernay comme auparavant, bien sûr, c'était mieux. » Sans doute faudrait-il que les parlementaires revoient cette réforme. «  La place est prise à l'Assemblée  », rappelle, un brin ironique, Bruno Bourg-Broc, qui conclut en avouant «  n'avoir aucune solution, c'est la responsabilité de l'Etat », mais reconnaît à demi-mot qu'il faudra bien trouver une solution, parce que « ce type de «  spectacle  » excite les extrémistes, rend les gens plus intolérants encore ».

« La police nous dit de partir, raconte une réfugiée. Mais on veut bien, mais partir où ? » Chez les militants, on ne cherche même plus à savoir si ces candidats à l'asile politique en France sont réellement en danger dans leur pays ou xFin août 2012, novembre, décems'ils sont simplement en recherche bre... Le camping improvisé rue d'une vie un peu moins mauvaise. Joseph-Servas à Châlons, en plein « Peu importe, on sait très bien qu'on coeur de ville, s'est réinstallé avec ce ne quitte pas son pays comme ça, sur mois de juin. En tout, jusqu'à 38 Les enfants ont entre 5 mois et 12 ans. © l'hebdo du vendredi un coup de tête. Mais là il faut faire ressortissants du Kovoso, d'Albanie et quelque chose. » Quitte à renvoyer tout les policiers ont ramassé tout ce qui prochaine, mais ça sera fait avant la Rolind Shala, 8 ans en septembre, est d'Arménie, des familles avec des le monde au plus vite, ne serait-ce que traînait sur les trottoirs. Des matelas fin de l'année, sans doute à l'auarrivé il y a quelques jours avec son enfants, des personnes isolées, ont pour freiner l'activité des passeurs clanauraient fini dans des bennes à ordure. tomne  », nous a explique  Bruno petit frère et ses parents. « Il a été opéré d'abord été les victimes de passeurs destins ? Légalement, c'est évidemDes cartons contenant le peu de biens Bourg-Broc. quatre fois déjà à Pristina, il a subi clandestins qui leur ont promis l'exil ment impossible. Le planning est toude certaines familles étaient toujours l'ablation d'un rein. Si l'autre s'infecte, en France. Contre quelques milliers jours le même : retrait de dossier de Dans la rue Joseph-Servas, des habiil faudra qu'il soit dialysé », raconte sa portés manquants dans la soirée. Et d'euros (3 000€ par adulte kosovar ou demandeur d'asile en préfecture (prévu tants ont donné un coup de main, mère, qui montre les cicatrices de son comble de la maladresse, espérons-le, albanais, 1 000€ de plus qu'il y a deux pour juillet, alors que ça devrait être ouvrant une salle de bains aux plus enfant. La Croix-Rouge a écrit un une fois le sol redevenu nu, « il a été ans...), les passeurs ont assuré aux canimmédiat, dès l'arrivée sur le sol petits, par exemple. Mais la majorité courrier à destination de passé au Kärcher, didats une meilleure vie qu'ici, que « On aurait voulu français, mais là encore, il y a du retard l'hôpital de Châlons en ça a rappelé des n'en peut plus et une pétition circule tout se passerait bien, qu'ils seraient faire un symbole dans le traitement des dossiers), examce sens. A côté de la plusouvenirs  », pour réclamer le déménagement du même logés à l'hôtel à leur arrivée ! en par l'Ofpra, acceptapart d'enfants qui jouent qu'on ne s'y serait pas sourit, jaune, une Cada. Une trentaine de perL'histoire est toujours la même : le avec ce qu'ils trouvent, militante. sonne sous les fenêtres toute Au moins un an tion ou refus, recours traitement des dossiers des demanpris autrement » insouciants de leur situaBruno Bourgla nuit, forcément, ça peut deurs d'asile prend un temps fou, la de précarité devant la Cour nationale du droit tion, forcément, une petite fille reste Broc, le maire de Châlons, a tenu « à faire un peu de bruit. Se rotation dans les hébergements de d'asile, OQTF (obligation de quitter le toute seule. « Elle a de la fièvre depuis rappeler qu'on est dans une affaire qui pose de nouveau, forcément, la quesdemandeurs d'asile est trop lente, et le territoire français), retour volontaire six jours, elle est sous antibiotiques. » concerne essentiellement l'Etat. On est tion du bon sens de la réforme qui a 115 répond invariablement « qu'il n'y pour certains, expulsions pour d'autres. Tout près, un père berce le plus petit de dans une situation de blocage compte conduit les plateformes itinérantes a pas de place, rappelez demain  ». Quelle que soit l'issue, il va se passer la troupe, cinq mois. Sa mère, telletenu des moyens insuffisants mis en d'accueil des demandeurs d'asile Alors, effectivement, l'Etat installe les au moins un an. Et pendant ce tempsment épuisée, ne peut même plus oeuvre par l'Etat. L'action de la ville (Piada) dans les villes-préfectures et sans-papiers dans des chambres d'hôlà, même si on peut comprendre la avaler les repas apportés par les s'est bornée à nettoyer un trottoir après uniquement. Dans la plupart des tels réquisitionnées pour l'occasion. position de «  l'appel d'air  » (plus on «  mamas  », surnom donné par les qu'on ait prévenu les gens et qu'on ait départements de France, ça n'a rien L'hiver, en plan grand froid, oui, pas le ouvre de places, plus de candidats enfants aux militantes associatives. été alerté par une partie de la populachangé. Dans la Marne, où Reims, vu choix. Mais en ce moment, non, pour affluent), on ne peut pas non plus laisstion. Je peux vous dire qu'on en reçoit, sa taille, permettrait de « gérer » beauune raison simple : les er une trentaine de personnes, des des courriers, sur « C'est la responsabilité coup plus facilement caisses sont vides. « A Risque d'infection Lundi 17 juin, en début enfants, à la rue. Ils étaient une dizaine de soirée - et de nouce sujet. Ce jeudi les flux, c'est 100€ la nuit pour une de l'Etat » à la fin de l'été dernier, près de 20 l'hivveau mardi 18 juin tôt le matin et en matin, il y avait des absurde. «  C'est famille à l'hôtel, sachant que certaines er, là une trentaine. A ce rythme, vivesoirée - des fonctionnaires de la Police tentes sur les trottoirs, des deux côtés lourd d'être une ville-préfecture, reconfamilles y ont passé plusieurs mois, on ment que l'école soit démolie, histoire nationale s'arrêtent. «  C'est pour le de la rue. Le passage était impossible. naît le premier magistrat. Je ne suis pas ne peut que regretter le gâchis, cond'agrandir le camping... recensement. » Avec l'aide d'une mem» le seul maire à le dire. Les maires de state une militante. Economiquement, bre de Réseau éducation sans fronA chaque campement de fortune qui Dijon, Metz l'ont fait également. La il vaudrait mieux louer des apparteTony Verbicaro tières (RESF), ils prennent note des s'installe, les gens se demandent ments. » noms des uns et des autres, du nombre pourquoi on ne leur permet pas de Entre 9 heures et midi, le Cada (centre d'enfants, des numéros de téléphone s'il passer la nuit dans l'ancienne école d'accueil de demandeurs d'asile) de y en a. Les policiers recommandent Joseph-Servas, juste en face du Cada. Châlons, installé rue Joseph-Servas, également aux parents de surveiller les Ce bâtiment public est vide. On cond'où en résultent les nuits passées sur enfants, de veiller à ce qu'ils ne tranaît la réponse : si les portes de l'école place dans des tentes prêtées par des versent pas la rue, plutôt passante. s'ouvrent, demain, il y aura deux, trois associations, accueille les étrangers, Mardi 18 juin, après 9 heures, la police fois plus de monde. Depuis quelques permet l'accès aux toilettes, oriente municipale de Châlons est venue jours, la rumeur courait que l'école vers les médecins ou les hôpitaux ceux également, à la demande de la mairie, serait démolie la semaine prochaine, qui en ont besoin. Certains jours, le pour «  nettoyer  ». La Croix-Rouge, que la ville allait vendre la parcelle à un Cada reste ouvert jusqu'à 17 heures. informée quelques minutes auparaprivé. En réalité, le principe de la vente Ces derniers jours, pas de chance, le vant, a bien tenté de demander à la présera voté en conseil municipal mardi Secours Catholique qui offre douches fecture un court délai pour permettre 25 juin, et la consultation publique est et petits déjeuners aux démunis était aux sans-papiers de ramasser leurs en cours concernant la démolition. fermé. Face à l'urgence, il a rouvert ses Une partie des familles kosovares, albanaises et arméniennes qui campent rue affaires, rien n'y a fait. Dans le calme, «  Ça n'aurat pas lieu la semaine portes ce mercredi matin. Joseph-Servas. © l'hebdo du vendredi


5x

ociété S

w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°224 du 21 au 27 juin 2013

Centre Hospitalier

À syndicats méfiants, direction rassurante

Le Centre hospitalier de Châlons affichait un bilan financier positif pour l'année 2012, et se heurte aujourd'hui à un déficit budgétaire. Les organisations syndicales dénoncent la suppression de lits et de postes qui en découlera. La direction assure que personne ne sera licencié. Le manque de vision à long terme ajoute à la complexité de ce dossier.

xAmbiance dans le secteur de la santé cette

semaine... Tandis que le personnel de S'il manque cruellement de visibilité à long terme, l'Hôpital de Châlons prévoit néanmoins une réorganisation pour l'Etablissement public de santé mentale de la s'adapter à la baisse d'activité et palier son déficit budgétaire © l'Hebdo du Vendredi Marne (EPSMM) réclamait haut et fort des terme, donc. « Néanmoins, la direction a imméde 21 lits en moins et à un mouvement du perembauches supplémentaires, du côté du Centre diatement envisagé de trancher dans la masse sonnel conséquent. Pas question d'accepter hospitalier, l'intersyndicale (FO, CGT et CFDT salariale, s'insurge Olivier Bouchet, représencela, Monsieur Saint-Hubert doit revoir sa réunies) dénonçait la suppression de postes tant du personnel FO. Elle a évoqué une vingcopie. » Dans les faits, il ne serait pas question annoncée par la direction. En février, Francis taine d'équivalents temps plein. Autant dire plus de licenciement, mais plutôt de non renouvelleSaint-Hubert, responsable de l'Hôpital, assurait ment des départs déjà prévus (retraite ou mutad'une trentaine d'agents conpourtant à l'Hebdo : « Hors de quesLa jeunesse tion) et des contrats à durée déterminée. cernés, puisque certains sont tion de négliger le renforcement des embauchés à temps partiel. « Plusieurs contractuels, en CDD de plus de équipes médicales au nom de la se bouge aussi Deux solutions nous ont deux ans et en CDI, se sont vus proposer une maîtrise budgétaire. » également été présentées. Soit la suppression de prime à négocier pour leur départ ! », réfute le À ce jour, le déficit budgétaire prévisionnel de cinq lits dans chaque service, hormis la gériadélégué. l'établissement s'élève à 1,7 million d'euros. trie, la pédiatrie et la réanimation. Soit le Inévitablement, le projet de fusion entre Mais qui dit prévisionnel dit susceptible d'être rassemblement de la chirurgie digestive et de la l'Hôpital et la Polyclinique Priollet-Courlancy revu, à la baisse comme à la hausse, d'ici la fin gastroentérologie. Ce qui reviendrait à un total attise la méfiance. « On ne parle pas d'un déficit de l'année. Un véritable manque de vision à long

Francis Saint-Hubert, directeur du Centre hospitalier

« Cette réorganisation n'a rien à voir avec l'arrivée de Priollet-Courlancy » Le Centre hospitalier est passé d'un bilan 2012 légèrement excédentaire, à un déficit budgétaire de 1,7 million d'euros. Comment, en seulement quelques mois, la situation a-t-elle pu s'inverser à ce point ? Depuis janvier, nous constatons un tassement des recettes d'activité. Le nombre de séjours a diminué d'environ 5 %, et les tarifs imposés sur ces séjours ont baissé au niveau national. Parallèlement, les dépenses dues aux RTT et aux comptes épargne-temps des médecins ont augmenté car, désormais, on nous demande de prévoir ces charges au budget. Soit environ 800 000 euros. Nous attendions également une enveloppe de l'ARS, qui nous sera peut-être attribuée plus tard. Il faut aussi prendre en compte les congés scolaires du 1er trimestre. Depuis fin mai, l'activité redémarre. Nous ne pourrons pas dresser de bilan digne de ce nom avant la fin de l'année. Néanmoins, ce déficit - entre 2,5 et 3 % du budget global - doit être géré de façon rigoureuse. Quid des suppressions de lits et de postes annoncées ? On procède à des ajustements de capacité pour s'adapter à l'activité et répondre aux besoins de la population. Mais ne confondons pas déménagement et fermeture ! Aujourd'hui, lorsque deux services sont à moitié occupés, on les regroupe. Ce sera le cas de la chirurgie digestive et de l'hépato-gastroentérologie, ainsi que de la dermatologie et de la pneumologie. J'ai effectivement annoncé la suppression d'une vingtaine d'équivalents temps plein, mais sur une année, à compter de septembre. Et en anticipant les départs déjà prévus. Aucun licenciement. Nous ne sommes pas dans une démarche de plan social, mais d'adaptation. Etant donné que l'activité repart, nous aurons probablement besoin de lits supplémentaires par la suite, et nous pourrons peut-être renouveler certains CDD. Difficile à estimer pour l'instant. Un rapport avec l'arrivée de la Polyclinique Priollet-Courlancy ? Certains pensent que cette fusion s'opérera dès octobre. Impossible ! Le projet n'est pas assez avancé pour cela. La seule chose qui aura lieu en octobre, c'est la signature du protocole d'accord. On ne déménage pas une clinique dans un hôpital aussi facilement, cela va prendre au moins un an et demi. Si on fait ce travail, c'est pour que les Châlonnais puissent se soigner à Châlons, qu'ils aient le choix entre public et privé, et la garantie d'une offre de qualité. La réorganisation dont on parle n'a rien à voir avec cette fusion. Nous possédons déjà les locaux disponibles nécessaires pour accueillir la clinique.

Propos recueillis par S.L

abyssal. D'autant qu'il prend en compte un manque à gagner de 700 000 euros, que devait initialement verser l'Agence régionale de santé (ARS) pour la création d'un Service de soins et de rééducation (SSR) en pneumologie. Nous restons persuadés qu'il y a un lien avec la polyclinique. Elle doit normalement intégrer nos locaux au 1er janvier 2015. Mais d'après nos infos, ce serait dès octobre. En gros, on fait de la place avant. » L'ouverture du pôle de santé à Bezannes en 2016 est aussi pointé du doigt. Le groupe Courlancy y réunira deux de ses cliniques rémoises. « Il fera concurrence au CHU de Reims, mais risque surtout d'aspirer la grosse chirurgie régionale en embauchant des professeurs de renom. » De là à penser que la majorité des patients se tournera vers le privé au détriment du public... Ce mercredi, l'intersyndicale rencontrait JeanPaul Houlier, directeur de l'offre de soins à l'ARS. L'occasion, entre autres, d'exposer le manque de dialogue social ressenti par les agents du Centre hospitalier. « L'état des prévisions de recettes et de dépenses de l'hôpital va être épluché par leurs services. Des tableaux de bord quantitatifs et qualitatifs sur l'activité des médecins seront aussi mis en place, pour plus de transparence. Autre annonce : l'ouverture d'un pôle de consultations privées au Mont SaintBernard, réservé aux libéraux et aux praticiens de la clinique. Et situé juste à côté de l'hôpital public. » A suivre.

Sonia Legendre


6x

ociété S

w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°224 du 21 au 27 juin 2013

Fagnières - 12 e Foire bio

xErratum

Du bio et de la nature, en veux-tu en voilà !

Dans l'Hebdo du Vendredi n°223, édition Châlons-en-Champagne, paru le 14 juin, dans l'article intitule Attractivité du centre-ville : l'opposition municipale interroge les Châlonnais (page 6), une erreur s'est glissée dans l'adresse du site internet sur lequel les intéressés peuvent répondre à une enquête menée par le Conseiller général et conseiller municipal d'opposition Rudy Namur. La bonne adresse est http://rudynamur.fr.

xAu commencement, il s'agissait

surtout de promouvoir le bio au sens alimentaire du terme. Les bienfaits du bien-manger sur la santé, sur l'environnement et, bien sûr, les producteurs du coin impliqués dans cette démarche. Puis petite foire est devenue grande. Et même incontournable en région. Elle fédère à ce jour plus d'une cinquantaine d'exposantsartisans et autant de bons conseils écolos autour du bien-être et du bienvivre, de la nature, de l'habitat, du renouvelable, etc. Le temps d'un week-end, avec l'aide de ses partenaires, l'événement Fagnières Nature multiplie ainsi les bons prétextes pour s'informer, tester ou déguster, qu'on soit simplement curieux ou profondément convaincu. Des économies d'énergie et autres habitudes de bon sens, aux techniques de compostage et autres matériaux de construction en vogue. Pour ajouter à la convivialité du rendez-vous, des promenades en calèche, plusieurs concerts, les démos des associations et une dizaine de conférences viendront rythmer ces deux jours. L'occasion

En Bref

xAbbaye

de Toussaint : Bruno Bourg-Broc porte plainte

L'association Nouvelle Catalaunie a récemment pointé du doigt le site de l'ancienne abbaye de Toussaint (lire l'Hebdo n°223 du vendredi 14 juin). Laissé à l'abandon depuis plusieurs années, ce monument classé historique en partie a fait l'objet de vandalisme et présente aujourd'hui un réel danger pour les personnes qui y pénètrent. Propriétaire depuis décembre 2010, le groupe Nacarat projette de le réhabiliter et d'y construire des logements locatifs. Mais les travaux ne commenceront qu'en janvier 2014. Après lui avoir demandé plusieurs fois - par courrier et par téléphone - de fermer ce site et d'en interdire l'accès, Bruno Bourg-B roc, maire de Châlons, a décidé de porter plainte contre Nacarat en se référant à l'article 223-1 du Code pénal. « Le fait d'exposer directement autrui à un risque immédiat de mort ou de blessures de nature à entraîner une mutilation ou une infirmité permanente par la violation manifestement délibérée d'une obligation particulière de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende. » Plus de 3 000 visiteurs sont attendus pour ce nouveau rendez-vous de Fagnières Nature © Commune de Fagnières

de mieux comprendre, par exemple, pourquoi les abeilles sont de véritables alliées pour la biodiversité. Ou de découvrir les ficelles du métier de naturopathe. Ou bien, plus pratique encore, d'apprendre à manger bio et pas cher. Enfin, dans la série « nouvelles stars du salon » : des chaussures, des accessoires cuisine, de la vannerie, des produits esthétiques... Le tout écolo, naturellement. Entrée gratuite, évidemment !

Sonia Legendre

12e Foire bio « Fagnières Nature » Samedi 22 juin de 14 h à 20 h et dimanche 23 juin de 10 h à 18 h Centre Culturel André Gallois (chemin de la Terrière à Fagnières) Entrée Libre - Restauration bio tout le week-end et sur réservation le dimanche midi - Renseignements au 06 83 27 73 76 - Programme complet sur www.mairie-de-fagnieres.com

xAltercations

en centre-ville : Bruno Bourg-Broc,

intransigeant Samedi dernier, une altercation musclée opposait, rue de Marne, une trentaine de jeunes Châlonnais. Des coups violents ont été échangés, et certains badauds, présents au moment des faits, auraient entendu plusieurs détonations. Les forces de police et les pompiers sont rapidement intervenus pour disperser les protagonistes, usant de gaz lacrymogène pour les séparer. Des incidents graves et inacceptables aux yeux de Bruno Bourg-Broc, maire de Châlons. « La Ville a proposé la mise à disposition des enregistrements des caméras de vidéo-protection pour identifier les protagonistes et mettra tout en oeuvre pour accompagner la police dans ses missions de recherche. Je ne tolérerai pas que ce type de bagarres se reproduise et demande à la justice d'être exemplaire. La réponse pénale doit être particulièrement dissuasive. » Et de préciser que des efforts seront encore menés pour renforcer la collaboration entre les services de police et de justice à Châlons. « Si cela est nécessaire, la police nationale doit disposer d'effectifs supplémentaires, le week-end en particulier. »


7x

ociété S

w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°224 du 21 au 27 juin 2013

27e Fenestival

En Bref

La Vallée Saint-Pierre, festive par excellence xS'il s'agit - déjà ! - de son 27e printemps,

le Fenestival, l'un des rendez-vous phares de Châlons, existe en réalité depuis bien plus longtemps. Il avait été initié à l'époque par les habitants de la Vallée Saint-Pierre. Quelques animations, certes, loin de l'effervescence qu'on lui connaît aujourd'hui, mais surtout l'occasion de se retrouver entre riverains et de passer un bon moment. Toujours avec cette même convivialité, l'événement s'est largement déployé au fil des années. Notamment grâce au partenariat entre la Renaissance immobilière châlonnaise et le Centre social et culturel municipal. Si bien qu'en 2012, environ 4 000 personnes en étaient. Des gens du quartier, de toute la ville, et même de Reims ou d'ailleurs. « Cette journée au coeur du quartier permet de (re)découvrir la Vallée », explique Aïssa Arabi, responsable du centre. Et aussi de tordre le cou à la mauvaise image qu'on lui attribue parfois, comme c'est souvent le cas pour les quartiers dits populaires. « Certains y reviennent longtemps après et se rendent compte des changements apportés. Une soixantaine de bénévoles s'implique dans le bon déroulement du Fenestival. » Via un chantier éducatif, plusieurs jeunes de la Vallée et des autres quartiers participent à sa préparation, de A à Z. Les associations, qu'elles soient culturelles, sportives ou sociales, s'affairent

xChâlons, meilleur point de collecte des lampes en région 1 320 kg. C'est la quantité de lampes et autres néons usagés déposée par les habitants de Cités en Champagne à la déchèterie de Châlons. C'est également ce qui a valu à l'équipement d'être élu meilleur point de collecte de lampes en région par l'éco-organisme Récyclum, dans la catégorie « déchèterie municipale ». Plus largement, la Champagne-Ardenne figure parmi les bons élèves en la matière puisqu'elle comptait 533 lampes collectées pour 1 000 usagers en 2012. Contre une moyenne nationale de 486.

xPortes ouvertes aux RPA

également en nombre. Résultat : les fenestivaliers n'ont que l'embarras du choix pour agrémenter leur journée, sans compter les surprises que leur réservent les organisateurs. Suggestion non exhaustive du chef : un savant mélange de jazz et de Rn'B avec le groupe Mélissa & the Medicine Show, une bonne tranche de cirque made in Bruno Lanteri puis une virée en Afrique en compagnie de l'ensemble Sidydia. A tester absolument : l'Ejector. Ou comment être propulsé jusqu'à 18 m de hauteur...

Le Fenestival, à voir et à faire ce dimanche, en famille ou entre amis © CSC Vallée Saint-Pierre

Sonia Legendre

27e Fenestival - Dimanche 23 juin de 8 h à 18 h - Quartier Vallée Saint-Pierre (place du Forum et alentours) - Animations, spectacles et concerts, ateliers sportifs, démonstrations de graff, vide-grenier, etc. Apéritif offert à 12 h et concours de pétanque dès 13 h 30 Restauration sur place - Entrée Libre Renseignements au 03 26 68 38 24 Programme complet sur www.chalons-en-champagne.net.

Les trois Résidences pour personnes âgées gérées par le Centre d'action communale de Châlons - CroixMilson, Bichat et Clamart - accueilleront le public les vendredi 21 et samedi 22 juin. A découvrir au gré des structures : une expo sur l'aviation durant la Première Guerre mondiale, plusieurs concerts de piano et d'orgue de barbarie, un parcours santé en extérieur, des conférences sur le bien-vieillir et la musicothérapie, etc. L'idée : permettre à tous d'en savoir plus sur ce mode d'hébergement et son offre de services, tout en échangeant avec les professionnels et les résidents.

xJeux de l'esprit à l'honneur

Pilotée par le conseil municipal des Sages et organisée par l'Office des séniors de Châlons, la première édition du Festival des jeux de l'esprit se déroulera le dimanche 23 juin à partir de 10h au Capitole en Champagne (espace Congrès). Sur place, les licenciés des clubs de bridge, d'échecs, de scrabble et de go un jeu de stratégie japonais - pourront participer aux tournois mis en place pour l'occasion. Des démonstrations permettront au grand public de (re)découvrir ces jeux / Entrée libre. Inscriptions pour le concours au 03 26 69 09 97.

ALLIANCE MOTORS 51 SAS 79 route dʼEpernay - 51 510 Fagnières - Tél : 03 26 21 25 38


8x

S ociété

w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°224 du 21 au 27 juin 2013

Bilan 2012 de l'Hôtellerie en Champagne-Ardenne

Une fréquentation au beau fixe

Pour la 3e année consécutive, le nombre de nuitées dans les hôtels et les camping de la région progresse. Avec une hausse de 1,4%, la ChampagneArdenne enregistre la 2e meilleure progression, juste derrière la Provence-Alpes-Côte d'Azur. Cependant, avec 2,9 millions de nuitées, la région ne se classe qu'au 19e rang des régions françaises.

la Haute-Marne gagne 1,4% et que la Marne, qui totalise à elle seule 1,4 million de nuitées, reste quasi stable (-0,1%). Cette fréquentation au plus haut depuis 2003 est portée par la clientèle française (+5,4%), issue en particulier du tourisme d'affaires, alors qu'au contraire, les étrangers se font un peu plus rares (-8,9%). Ces derniers ne représentent plus que 26% des nuitées en Champagne-Ardenne (727 900). Cette érosion de la clientèle étrangère est observée depuis la crise économique de 2007/08 et semble s'accélérer. Les Britanniques, qui demeurent les plus nombreux dans notre région, semblent particulièrement touchés par la crise. « Selon les dernières statistiques parues, les revenus des Britanniques sont au plus bas depuis 10 ans. En plus, le taux de change entre la Livre et l'Euro ne leur est pas favorable », argumente Patrick Bougny de l'Insee. Cette étude montre aussi que le parc Hôtelier de la Champagne-Ardenne se transforme en quantité et en qualité. « Le nombre de chambres progresse de 12,4% en 2012, tandis que la nouvelle classification a accéléré l'amélioration du niveau de confort », précise l'expert de l'Insee. Logiquement, le taux d'occupation diminue pour s'établir à 54,5% en 2012. Ce taux est de 60% en moyenne en France : un chiffre trompeur car tiré par l'Îlede-France. Le taux tombe en effet à 55,5% si l’on ne tient compte que de la Province.

2,8 millions de nuitées ont été enregistrées en 2012 dans les 300 hôtels recensés en Champagne-Ardenne. © B&B Hôtel

xL'Insee, en partenariat avec le comité

régional du tourisme, a dévoilé cette semaine une étude concernant la fréquentation des hôtels et des campings en ChampagneArdenne. Bonne nouvelle, les chiffres 2012 sont bons, supérieurs à l'année dernière. « Ils sont même étonnamment bons au vu de la conjoncture économique actuelle », a réagi Régine Pillière, présidente du comité régional du tourisme. «  Dans un climat économique morose, le tourisme est un secteur qui sort du lot en ChampagneArdenne », renchérit Patrick Redor, directeur de l'Insee Champagne-Ardenne. Ainsi, pour la 3e année consécutive, la fréquentation de l'hôtellerie progresse pour atteindre 2,8 millions de nuitées en 2012. C'est 1,4% de mieux que l'année dernière (1,4% en 2012). Au niveau départemental, les Ardennes et l'Aube progressent de 3,9 et 3,6%, tandis que

xLes

Julien Debant

touristes plébiscitent le « glamping »

Avec 700 00 nuitées, le secteur de l'hôtellerie de plein air progresse de 2,5% en 2012 grâce à l'afflux de la clientèle étrangère (+6,4%) qui représente presque les deux tiers de ce total. Les Néerlandais (227 110 nuitées) sont les plus nombreux à venir faire du camping en Champagne-Ardenne, suivis des Britanniques (87 604), des Belges et Luxembourgeois (50 176) et des Allemands (43 566). En région, 92 camping sont recensés, tandis que leur capacité d'accueil diminue. Ce phénomène national qui dure depuis 10 ans est dû à la diminution des campings dits « nus » au profit de ceux équipés, notamment de cabanes et autres mobil-homes. « On parle de glamping, explique Patrick Bougny de l'Insee, un néologisme né de la contraction des mots glamour et camping. » Ainsi, il apparait que les établissements équipés enregistrent une fréquentation bien supérieure : en moyenne 4,6 jours contre deux jours pour les emplacements nus. « Selon les études, les équipés sont cinq fois plus rentables », précise-t-on à l'Insee. Actuellement, seuls 9% des campings de Champagne-Ardenne sont équipés.


9x

É conomie

www.lhebdoduvendredi. com

N°224 du 21 au 27 juin 2013

Champagne-Ardenne Place financière

Un nouvel outil pour favoriser l'investissement

Lundi 17 juin, la Région Champagne-Ardenne, la CCI régionale, le Medef et la Fédération bancaire française ont présenté ce dont nous vous avons déjà parlé en janvier dernier et tout récemment, à l'occasion de la présentation de la déclinaison régionale de la banque publique d'investissement. La région est la première en France à s'organiser collectivement en Place financière.

xChampagne-Ardenne Place financière n'est pas une banque, pas même une structure propre - elle sera hébergée dans les murs de la Chambre de commerce et d'industrie régionale, 10 rue de Chastillon à Châlons-en-Champagne. Il s'agit d'une tête de réseau, animée par d'éminents représentants des quatre entités fondatrices, qui aura pour but de recenser les capitaux privés disponibles pour mener des investissements dans l'économie régionale, attirer de nouveaux

investisseurs, et, réciproquement, faire connaître aux investisseurs intéressés les entreprises qui le méritent, et dans le contexte conjoncturel actuel, qui en ont besoin. « Ni les entreprises qui vont bien, ni celles qui sont aux portes du tribunal de commerce, détaille Géraud Spire, vice-président de la CCI régionale et président de la CCI des Ardennes, mais plutôt celles qui ont besoin de fonds pour tenir, le temps que la crise perdure. » Et le tissu des entreprises de la région, riche en petites et moyennes industries, paraît fait pour la mise en place d'une telle Place financière. A tel point qu'on se demande pourquoi l'idée n'est pas sortie plus tôt du chapeau. «  On y travaille depuis trois ans, le système est longuement réfléchi », rappelle toutefois Pierre Possémé, encore président du Medef en Champagne-Ardenne pour quelques jours, et clairement instigateur du projet. Trois ans en arrière, premiers effets de la crise en Europe de l'ouest, en gros. Ce qui confirme, ce que personne ne cache, que les bonnes idées, et notamment celles consistant à travailler ensemble, sortent uniquement par temps de crise. Cinq objectifs ont été définis : favoriser le développement et le ray-

Viviane Neiter et Pierre Possémé, présidente et instigateur de ChampagneArdenne Place financière. © l'hebdo du vendredi

onnement des activités financières et tertiaires associées, rapprocher l'ensemble des acteurs de l'intermédiation financière de toutes les entreprises non financières, promouvoir les métiers de la finance et vulgariser les expertises et pratiques associées, catalyser les échanges et les réflexions, exercer un pouvoir de suggestions à destination des instances décisionnaires en matière de financement. En clair, vu du côté de l'entreprise, la plupart des dirigeants de PME/PMI et TPE/TPI ont une cul-

Aéronautique

Les entreprises champardennaises s'envolent pour le Bourget

Cette semaine, près d'une vingtaine d'entreprises de la région aura participé au Salon du Bourget, rendez-vous mondial de l'industrie aéronautique et spatiale. Dix d'entre elles ont embarqué avec la CCI et le Conseil régional, et exposent ainsi sur un stand collectif dédié à la Champagne-Ardenne.

xEn 2012, en France, l'industrie aéronautique et spatiale affichait une hausse d'activité en volume de 10 %, et des perspectives à l'international encourageantes. 162 000 Français travaillent dans ce domaine. Moins de 2 % d'entre eux sont Champardennais, soit environ 1 900 personnes. Ce n'est pas un scoop, la région se caractérise davantage par ses activités agricoles qu'aéronautiques. Néanmoins, elle compte parmi ses entreprises des pointures en la matière, et un réel savoir-faire technologique. Au total, 36 établissements sont impliqués dans le secteur, pour un chiffre d'affaires de 250 millions d'euros. Si l'Aéroport Paris-Vatry ou le Pôle de compétitivité Materalia constituent des atouts, il existe de véritables marges de manoeuvre pour structurer davantage la filière en région. Pour exemple, depuis 2007, l'action collective Acamas Aube et aéronautique a suivi 11 PME auboises. L'objectif : les aider à s'adapter aux attentes des donneurs d'ordres et à élargir leurs porte-feuilles clients. Jusqu'à dimanche, une vingtaine d'entreprises porte les couleurs de la Champagne-Ardenne au Bourget. Parmi elles : le Bronze industriel (Suippes), Axon' Cable (Montmirail), et Manoir Aerospace (Bar-surAube). Dix autres ont choisi d'exposer sur le stand commun proposé par la CCI et la Région. « Une très bonne initiative, qui donne l'occasion d'échanger et d'apprendre à nous connaître », concède JeanPierre Kohn, président de ASI Innovation, à Reims. Depuis janvier 2010, cette société conçoit et commercialise des systèmes de surveillance et des applications spécifiques à l'aviation. Elle développe également, avec le constructeur brésilien Embraer, des solutions pour reconvertir les avions. « Nous avons déjà eu de nombreux rendez-vous d'affaires, notamment avec les délégations étrangères. Et même quelques pistes de partenariat pour la partie export militaire. » Le groupe AGS, implanté à Sézanne depuis 1989, est spécialisé dans la découpe laser, la tôlerie fine et les procédés de soudure innovants. « C'est la première fois que nous allons au Bourget via la CCI, explique Pierre Weinling, le directeur général. Cela nous permet de rencontrer les autres entreprises régionales du secteur. Et aussi de mutualiser les coûts ! Nous réalisons entre 35 et 40 % de notre chiffre d'affaires dans l'aéronautique, sans compter le spatial et l'armement. Nous aurons eu une bonne centaine de rendez-vous pros sur la semaine. » A bon entendeur : vu le succès de cette opération, elle sera certainement reconduite dans deux ans, lors de la prochaine édition du Bourget. Sonia Legendre

ture de la finance de haut niveau très légère. Quand on leur parle de trouver de nouveaux fonds propres pour augmenter un fonds de roulement, ou pour investir, ils suent à l'idée d'ouvrir le capital de leur boîte. Or, c'est souvent une bonne solution, qui convient souvent mieux aux banques, qui préfèrent acheter des parts sociales que de prêter simplement de l'argent, avec les risques que ça comporte. Et tout ça sans perdre la main sur la décision. Deux jours après cette présentation, le comité régional

d'orientation de bpifrance, la banque publique d'investissement, se réunissait pour la première fois. « Il ne faut surtout pas y voir une concurrence, explique Jean-Paul Bachy, le président de la Région et président du comité d'orientation. Déjà, je serai au conseil de la Place financière, et Viviane Neiter est aussi au comité de bpifrance. La banque publique, c'est une banque, avec ses fonds, venant principalement des livrets A. La démarche est pragmatique, complémentaire.  » En clair, les fonds publics, c'est la banque publique ; les fonds privés, c'est la Place financière. S'il existe des places financières à l'échelle de plusieurs agglomérations (Lyon, Lille, Nantes...), à la taille d'une région, la ChampagneArdenne innove. Reste la question du fonctionnement concret de cette place. Viviane Neiter ne va évidemment pas aller voir les dirigeants des plus de 40 000 entreprises de la région, mais il faudra bien faire connaître la démarche. La présidente avoue, d'une pirouette, que tout n'est pas encore avancé, citant Jean-Marie Descarpentries, l'inventeur de l'organisation en pyramide inversée : « Il vaut mieux avancer dans le désordre que piétiner dans l'ordre. »

J.B


10 x

port S

w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m

N°224 du 21 au 27 juin 2013

Basket (Pro B)

Marne Roll'Express

L'effectif du CCRB prend forme

La Marne, comme sur des roulettes

xTrois nouvelles recrues ont signé cette

semaine avec le Champagne Châlons Reims Basket, rejoignant Pierric Poupet, Rodrigue Meels, Kevin Jauss-Rauze et Pape Beye. Il s'agit de Sacha Giffa, Florent Tortosa et Arthur Bouedo. L'expérience de Giffa A 36 ans, Sacha Giffa (2,02 m) arrive en provenance de Fos-sur-Mer (Pro B). International, il a porté le maillot de l'équipe de France au Championnat d'Europe à Belgrade en 2005. Auteur d'une belle saison à Fos ( 9,7 points, 4,3 rebonds pour une évaluation de 12,2 en 21 minutes) et avec plus de 14 saisons jouées au plus haut niveau, le joueur devrait apporter son expérience du haut niveau et muscler encore un peu plus la raquette du CCRB. Tortosa veut confirmer Formé au centre de formation de HyèresToulon, Florent Tortosa jouait depuis trois saisons avec Saint-Vallier (Pro B). Evoluant au poste d'ailier, ce jeune joueur de 24 ans (1,98m) a affiché une progression constante sous les ordres de son désormais ancien entraîneur, Laurent Pluvy. Il arrive dans la Marne avec l'ambition de passer un nouveau pallier. Ses statistiques 2012/13 : 11,1 points (38,9 % à 3 pts), 3,2 rebonds pour 10,1 d'évaluation en 25 minutes. Le pari Bouedo

Sacha Giffa, ici avec le maillot bleu de l'équipe de France, apportera son expérience à l'intérieur de la raquette rémoise.

Après avoir passé quatre années aux EtatsUnis, au sein de l'Université du Wyoming, Arthur Bouedo (24 ans - 1,90 m) vient d'achever sa première expérience professionnelle au sein du riche effectif de Roanne. Si sa saison fut mitigé, avec seulement douze matches disputés (1,6 points pour une évaluation de 1,7 en 5 minutes), ce jeune meneur pouvant également évoluer au poste d'arrière a été recommandé à Nikola Antic par son homologue de Roanne, Luka Pavicevic.

J.D

xCe dimanche 23 juin aura lieu

la Marne Roll'Express, une randonnée-découverte de la Marne en rollers organisée par le Conseil général avec l'appui de la Fédération Française de Roller Sports et des clubs de roller marnais. On y attend plus d'une centaine de personnes : des Marnais, mais aussi des participants en provenance de Montbéliard (Doubs), de la Meuse, des Ardennes, de la région parisienne ou encore de l'Aube. Pour sa 7e édition, les passionnés pourront découvrir Les participants sont attendus de tout le quart nord-est. © Conseil les paysages de la Marne d'une général de la Marne manière différente et apprécier la sensation de glisse et de liberté sur un parcours reliant Châlonsen-Champagne à Sézanne (65 km). Que les débutants se rassurent, d'autres distances sont proposées (30, 15 et 5 km), selon le niveau et la condition physique de chacun. On est loin d'une épreuve de vitesse ou encore d'une compétition, l'esprit est très différent : chacun va à son rythme, en prenant le temps de discuter avec son voisin ou d'attendre les retardataires, le but étant de se faire plaisir, entre amis ou en famille. Des pauses ravitaillements sont également prévues, et des navettes pour les moins courageux. Mais il reste toutefois un côté « défi » à cette randonnée : celui des conditions météorologiques, qui, l'an dernier, avait contraint le Conseil général de la Marne à annuler le matinmême. Si tout va bien, c'est une belle découverte qui est proposée, ouverte à tous, alliant tourisme, sport et convivialité ! Alice Froussard Dimanche 23 juin. Départ sur le parking des archives départementales, Châlons-en-Champagne à 9 h 30 - arrivée à Sézanne vers 17 h, devant la cité scolaire Inscription gratuite mais obligatoire.

xL'été

En Bref du Stade de Reims

Reims taler dansk* Le Stade de Reims a enregistré cette semaine l'arrivée de son premier joueur de l'été. Il s'agit du milieu de terrain danois Mads Albaek, 23 ans, 1,82 m, qui compte deux sélections en équipe nationale et évoluait l'an passé au FC Midthylland, club dont il était le capitaine. Il s'est engagé pour trois saisons avec Reims. Il vient allonger la courte liste des Danois passés par le Stade de Reims, puisque Mads Albaek est le... second ! En 1990-91, en deuxième division, un certain Jan Lewandowski venu d'Esbjerg avait joué six matches, pour un but marqué. *Reims parle danois (en... danois)

DNCG : OK ! Le Stade de Reims a passé sans encombre son audition devant la Direction nationale de contrôle de gestion en début de semaine. La DNCG a accepté les budgets présentés par le club sans aucune réserve.

Formation : l'encadrement prolongé Le Stade de Reims vient de prolonger les contrats de David Guion, directeur du centre de formation, de Franck Chalençon, éducateur des U19, et de Corentin Bataille, éducateur des U17, pour une durée de trois ans, soit jusqu'au 30 juin 2016. « Le Stade de Reims, malgré le manque de soutien évident de la Direction Technique Nationale, se donne les moyens de bâtir, sur le long terme, un projet de formation à travers les hommes mis en place, mais également à travers les futures infrastructures du club », indique le club dans un communiqué.

xCyclisme

: nouveau sacre pour Pauline Ferrand-Prevot

A seulement 21 ans, la rémoise Pauline Ferrand-Prevot a remporté ce jeudi 20 juin dans le Finistère son second titre national en contre-la-montre, après celui obtenu l'an dernier sur le circuit de SaintAmand-les-Eaux. Dans des conditions pluvieuses, Pauline a bouclé les 27 kilomètres entre Kernilis et Lannilis en 38 minutes et 31 secondes. En tête à tous les temps intermédiaires, elle s'est imposée devant Audrey Cordon (23 ans), déjà deuxième il y a un an, et Mélodie Lesueur (23 ans). A noter que Jeannie Longo, 54 ans, a terminé 9e à plus de deux minutes de la Rémoise.

xUn

Rémois aux 24 heures du Mans

Le pilote rémois Philippe Hazebrouck participera cette année encore aux 24 heures du Mans qui se déroulent ce week-end des 22 et 23 juin sur le circuit de la Sarthe. Avec Fabien Giroix et Keiko Ihara (Japon), ils se relaieront au volant d'une Lola B12/80 Coupé - Nissan dans la catégorie Le Mans P2, qui portera le numéro 28 et les couleurs des Emirats Arabes Unis de l'écurie Gulf Racing Middle East. La catégorie Le Mans Prototype 2 concerne les véhicules d'un poids minimum de 900 kg, d'une cylindrée maximale de 5 000 cm³ et 8 cylindres maximum pour les moteurs atmosphériques, ou 3 200 cm³ et 6 cylindres maximum pour les moteurs suralimentés (mono-turbo). Le moteur doit être homologué et venir de la série. La catégorie LMP2 est destinée plus particulièrement aux équipes privées. Le prix des châssis est plafonné à 355 000 euros ; celui des moteurs à 75 000 euros.


N°224

DU 21 AU 27 JUIN 2013

magazine

L’AGENDA CULTUREL CHÂLONS EN CHAMPAGNE

CONCERTS • •

ZZ Top au Millesium P. 12 Les prochains concerts au Capitole P. 13

Châlons célèbre Aimé Césaire P. 13

SPECTACLES •

Présentations publiques de la 26e promotion du Cnac P. 12

EXPOS •

Musiques d'ici et d'ailleurs, d'hier et de demain à l'Office de tourisme P. 13

Visite accompagnée à Notre−Dame de l'Epine P. 13

ANNIVERSAIRE •

La grotte N.−D. de Lourdes du Mesnil−sur−Oger fête ses 80 ans P. 13

w w w. l h e b d o d u ve n d re d i. c o m


12 x

S or tie

Cirque - Présentations publiques du Cnac

w w w. l h e b d o d u v e n d r e d i . c o m N°224 du 21 au 27 juin 2013

Concert - Le Millesium

En Bref

ZZ Top de retour, et pour de vrai !

La 26e promo en piste

xAimé

Césaire : un hommage national à Châlons

Le 26 juin prochain, Aimé Césaire aurait eu 100 ans. L'occasion pour l'association ACG Events de saluer l'écrivain et l'homme politique qu'il était, grâce à une commémoration nationale placée sous le haut-patronage du ministre de l'outre-Mer. Si Tété en personne a prévu de lui rendre un hommage musical, d'autres artistes ont aussi répondu présents. Au programme : plusieurs expositions, la plantation d'un arbre commémoratif au square Césaire, les lectures du comédien et photographe Amadou Gaye, des conférences, etc. Rendez-vous les vendredi 28 et samedi 29 juin à l'Atelier (5, rue de l'Arquebuse à Châlons). Plus d'infos sur www.aimecesairechalons.fr.

xNouveaux

Pour la toute première fois, la 26e promotion du Cnac se produira en piste et en public © Philippe Cibille pour le Cnac

xLes essais du Centre national des arts du cirque (Cnac) sont de retour. Ils sont aussi rebaptisés « présentations des projets personnels ». Des étapes importantes dans le parcours des étudiants, puisqu'il s'agit de partager le fruit de leur travail, de leurs expérimentations, et donc de se confronter à la réaction du public. Mais à en juger la rapidité avec laquelle le cirque de Châlons se remplit, aucun doute, les spectateurs sont fans des apprentis circassiens et de leurs prouesses. Conseil du Cnac : penser à réserver ! Pour cette nouvelle session, et pour la première fois depuis son arrivée à l'école, la 26e promotion entre en piste. Quinze étudiants et leurs spécialités respectives à découvrir en solo, en duo, ou en trio. Parmi les numéros les plus surprenants : celui d'un collectif de quatre jeunes à la bascule coréenne. Et parmi les agrès les moins courants : la roue Cyr, pratiquée par trois d'entre eux. Fils, tissus, corde lisse, mât chinois et autres acrobaties seront aussi de la partie. Comme le veut la tradition, une artiste est venue encadrer ces travaux, histoire d'apporter son regard complice et ses bons conseils aux élèves. Le Cnac a nommé Adrienne Larue. Après des études de philo et de langues à la Sorbonne, elle fait ses classes à l'école nationale de cirque Fratellini. Puis fonde plusieurs compagnies. Avec un mot d'ordre : le melting-pot des genres et des arts. Du théâtre à la musique d'improvisation, en passant par le clown ou encore la magie. La rencontre promet d'être haute en couleurs et en rebondissements... Présentations des projets personnels - 26e promotion du Cnac - Jeudi 27 et vendredi 28 juin à 18h30 au cirque rénové (avenue du Maréchal Leclerc à Châlons) Entrée libre - Réservations au 03 26 21 12 43 ou par mail à reservations@cnac.fr

Sonia Legendre

concerts au Capitole

La programmation culturelle du Capitole en Champagne s'élargit et fait la part belle à la chanson française. Trois nouveaux concerts sont d'ores et déjà prévus : Pascal Obispo le samedi 16 novembre, Maxime Le Forestier le mardi 3 décembre et Etienne Daho le vendredi 9 mai 2014. Billets en vente à l'Office de Tourisme, Carrefour Croix Dampierre, Espace culturel Leclerc de Fagnières et en ligne (Fnac, Ticketnet, Francebillet). Programme complet sur www.lecapitole-en-champagne.fr.

xMédiathèque

xCet été, pour leur grand retour sur scène, les légendes - toujours vivantes - du rock ont nommé... la Marne ! Et si la Foire de Châlons peut se targuer d'accueillir Joe Cocker, le Millesium, lui, a misé sur les racines texanes en programmant ZZ Top. Certes, le groupe n'avait fait que peu parler de lui depuis 2003 et l'album « Mescalero ». A tel point que certains, surpris, se sont même demandés : « ZZ Top en concert à Epernay... les vrais ? » Assurément ! Avec peutêtre quelques rides supplémentaires, qu'on leur accorde bien volontiers, mais toujours cette marque mythique de fabrique. Chapeaux de cow-boys, lunettes noires et barbes démesurées, sinon rien. Ils ont aussi prévu d'apporter la folle énergie et les solos à n'en plus finir qu'on leur connaît en live, ainsi que leur dernier opus, quinzième du nom, baptisé « La Futura ». Nouvelle tournée pour le trio, donc, et aussi nouvel état d'esprit : un retour aux sources, aux côtés roots et au blues électrique de leurs débuts, le tout imprégné des technologies d'aujourd'hui. Et de demain, d'où le titre de l'album. Non, les ZZ Top ne sont pas morts. De bons vieux tubes en rifs revisités, ils nous promettent un grand moment en perspective. Bonne nouvelle : il reste encore quelques places pour ce concert. Give them all your lovin' ! ZZ Top, le rock texan à l'état pur, en live à Epernay © DR

ZZ Top - Vendredi 12 juillet à 20 h au Millesium à Epernay - Placement mixte Tarifs : de 51 à 78,50 euros Billetterie en ligne (Carrefour, Fnac, Ticketnet, Francebillet)

S.L

Gulliver : après les portes ouvertes, l'inauguration Samedi 22 juin à partir de 11 h, la nouvelle médiathèque de quartier Gulliver, située rive gauche, sera officiellement inaugurée. Ceux qui ne l'auraient pas encore découverte depuis son ouverture, le 11 juin, pourront donc en profiter. Au menu : des ateliers et démos autour de la réalité augmentée, les concerts des groupes Maidz et l'Autre rive, des visites accompagnées, et même la possibilité d'être photographié avec son héro préféré. Ces animations seront retransmises en direct dans les bibliothèques Diderot et Pompidou. Plus d'infos sur http://bm.chalons-en-champagne.net.

xCe dimanche, Coolus fête la nature

Pour cette seconde édition de la Fête de la Nature, Cités en Champagne et ses partenaires proposent une journée d'animations au domaine de Coolus. Dimanche 23 juin, de 10 h à 17 h, petits et grands pourront s'essayer à la rando (vélo ou pédestre), à la course d'orientation, à la pêche à la mouche ou encore à l'observation du paysage perchés en haut d'un platane tricentenaire. Le site accueillera les CM1 et CM2 le lundi 24 juin. Plus d'infos sur www.citesenchampagne.net.

Chiner

Epernay (Triangle Magique) Vide-greniers Rue Henry Dunant

DIMANCHE 23 JUIN Châlons-en-Champagne (Mont Hery) Vide-greniers Rue de la Fraternité

Morains-le-Petit- Vide-greniers

Châlons-en-Champagne (Vallée Saint-Pierre) Vide-greniers - Rue Jean Sébastien Bach

Mourmelond-le-Grand- Vide-greniers

Crugny - Vide-greniers

Soudron- Vide-greniers

Sainte-Menehould Quartier de la Grange aux Bois

Champguyon - Vide-greniers

Soulanges- Vide-greniers

Epernay (centre-ville) - Vide-greniers Esplanade Charles de Gaulle

Thieblemont-Faremont- Vide-greniers

Epernay - Débarras Party Palais des Fêtes

Val-des-Marais- Vide-greniers

AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA AGENDA mardi 25 juin traditionnel week-end à danser de juin. Trois jours de CONCERTS EPERNAY CHANSON FRANÇAISE : BARCELLA fête dans un esprit naturel de convivialité, de découvendredi 21 juin CHÂLONS Cet artiste rémois, à la notoriété nationale, dont les verte et de partage, qui rendent hommage à la muFÊTE DE LA MUSIQUE 32E ÉDITION À EPERNAY

vendredi 21 juin

ROCK : CHARLIE FABERT INFLUENCE

Pour sa 32e édition, La Fête de la musique fête la voix ! Bluesman d’origine, guitariste, chanteur, Charlie Fabert sera entouré de bien d’autres artistes, avec un seul mot d’ordre : Faites de la Musique ! À 20h30. Concert Gratuit - Place d’Armes, à Vitry-le-François.

samedi 22 juin

FÊTE DE LA MUSIQUE DE JUVIGNY

Une fois de plus, les communes de Juvigny et Vraux s’associent pour prolonger le plaisir de cette fête nationale. Avec : Jacques et Daniel & les Glaçons Boustés, The Wipes, Super Socks et les inSTimPuLSionS. À 20h00. Gratuit - Juvigny, route de Matougues.

27 groupes attendus (rock, pop rock, hip hop, électro). Et aussi : l’Ecole Intercommunale de Musique, l’Avenir Musique, l’Accordéon Club, la Chorale des Bubble Gum et le Groupe Folklorique des Portuguais d’Epernay. À 14h00. Dans différents lieux de la Ville (bars, restaurants, places et rues. Voir tout le programme page 3).

samedi 22 juin

CONCERT JAZZ MANOUCHE : PASS LAVERDINE

A l’occasion de la Fête de la Musique, ce trio de jazz manouche, empruntant des chemins détournés pour prêcher la bonne parole de la musique gipsy, proposera des standards revisités, des versions chamboulées, des chansons sifflées... À 16h00. COMPLET - Médiathèque centre-ville, 1, rue du professeur Langevin à Epernay.

chansons mêlent humour, poésie, imagerie rétro et slam, a déjà reçu le Prix Barbara décerné par le Ministère de la Culture et de la Communication. À 19h00. Concert gratuit, dans le cadre du festival Musiques d’été - Place Bernard-Stasi, à Epernay.

jeudi 27 juin

JAZZ : MARCK-RICHARD MIRAND QUARTET

Jazz métissé et rythmé avec ce bassiste originaire d’Haïti

À 19h00. Concert gratuit, dans le cadre du festival Musiques d’été - Place Bernard-Stasi, à Epernay.

SPECTACLES CHÂLONS

vendredi 28, samedi 29 et dimanche 30 juin

ENTREZ DANS LA DANSE - 9E ÉDITION

Depuis 2005, « Entrez dans la danse » est devenu le

sique folk contemporaine.

À 17h00. Place Foch - Accès libre - Programme complet sur le http://www.musiquessurlaville.com

EPERNAY

mercredi 26 juin

CONTES ET RITOURNELLES : AUTOUR DU KAMISHIBAI

Les bibliothécaires racontent... pour les petits et les grands de 3 à 8 ans. jeudi 4 juillet

À 15h30. Médiathèque Daniel-Rondeau, 4, rue Gabriel-Fauré, à Epernay.

CIRQUE PINDER

L’un des plus beaux et grands cirques itinérants de France, à Epernay, rien que pour vous. À 14h30. Séance supplémentaire à 19h30 Tarifs : de 15 à 49,50 euros, gratuit pour les moins de 2 ans. Le Millésium, av. du général Margueritte à Epernay.


13 x

S or tie

w w w. l h e b d o d u v e n d r e d i . c o m N°224 du 21 au 27 juin 2013

Office de tourisme - Exposition

La Grotte du Mesnil-sur-Oger a 80 ans

Souvenirs d'ici et d'ailleurs, d'hier et de demain

L'alternative à Lourdes

L'exposition des Musiques d'Ici et d'Ailleurs évoluera au fil de cette 22e édition © l'Hebdo du Vendredi

xEn découvrant la nouvelle expo installée à l'Office de tourisme, on pourrait se demander : « tiens, il reste encore un peu de place ici et là, entre plusieurs tableaux. Mais pourquoi donc ? » Pour agrandir la collection, pardi, et continuer l'histoire du F'Estival des Musiques d'Ici et d'Ailleurs. D'autres œuvres rejoindront ainsi le mouvement au fil de cette 22e édition. Au fil des concerts, des rencontres avec les artistes et des répétitions publiques Et grâce aux talents du

cru qui accepteront de partager ce qu'ils auront photographié, dessiné, peint ou gravé pendant un mois, au coeur de l'événement. « Il s'agit d'une approche un peu différente du F'Estival », explique Patrick Legouix, directeur de l'association Musiques sur la Ville et programmateur du festival. « Une sorte de rétrospective, mais évolutive. » Evidemment, on espère vivement y retrouver les nouveaux clichés de Black Ghost et les nouvelles toiles de Michel Coste de

Champéron, artistes habitués du F'Estival. Mais aussi de nouvelles perles. Pour l'heure, l'expo se compose d'une foultitude de souvenirs, d'anciennes affiches, de dessins, de livret-programmes, etc. Un métissage de couleurs et de témoignages touchants. Parmi les morceaux choisis du livre d'or, certains sont signés des spectateurs, d'autres des artistes eux-mêmes. « Moi, j'aime ton rock ! », écrivait en 2009 Emeric, 6 ans, après avoir découvert Izia (Higelin) sur la scène châlonnaise. Plus loin, le petit mot d'un festivalier particulièrement enthousiaste : « Ça claque du slip ! Bien joué ! » Et autant de remerciements « pour ce bain de jouvence musical, et pour nous faire voyager à Châlons. » A visiter régulièrement, donc.

Sonia Legendre Exposition autour du F'Estival des Musiques d'Ici et d'Ailleurs - Par l'association Musiques sur la Ville et les artistes locaux - Jusqu'au 4 août à l'Office de tourisme (3 quai des Arts à Châlons) - Entrée libre - 22e F'estival des Musiques d'Ici et d'Ailleurs du 6 juillet au 4 août à Châlons et alentours.

Visite accompagnée

Notre-Dame de l'Epine, entre beauté architecturale et légendes...

La basilique Notre-Dame de l'Epine fascine depuis le début de sa construction, en 1406 © DR

xUne fois n'est pas coutume, cette nouvelle excursion emmènera les visiteurs outre-Châlons, au coeur de la célèbre basilique de l'Epine. Si ce monument a vu sa cote grimper grâce au parrainage de son sixième centenaire par Patrick Poivre d'Arvor, en 2006, on l'admire avant tout pour son architecture et son histoire. Qui lui vaudront d'ailleurs d'être classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Parmi ses aficionados :

Michèle Colson, guide conférencière agréée. « A l'époque de sa construction, seuls les villages de Melette - disparu depuis - et de Courtisols existaient. Cette église de campagne se trouvait au beau milieu des plaines et des troupeaux de moutons. Elle fut élevée en 1914 au rang de basilique mineure par le pape Pie X. Avec sa façade, ses tours et ses deux flèches, elle a tout d'une grande cathédrale ! » De pierre en pierre, Notre-Dame de l'Epine a suscité l'intérêt et la générosité, tant des pèlerins que des hommes politiques ou religieux. Tout commence un 25 mars 1400... « D'après la légende, des bergers auraient découvert un buisson d'épines ardent. Et, au creux de celui-ci, la statue d'une Vierge à l'enfant. Cette œuvre « miraculeuse » a réellement existé, mais elle date de l'an 1300. Néanmoins, un véritable pèlerinage s'est créé autour d'elle et les dons des

visiteurs permettront de bâtir l'édifice. » L'histoire ne dit pas combien aura coûté ce chantier, mais la première personnalité à le soutenir financièrement fut le roi Charles VI. « En 1471, le roi Louis XI offrira 1 200 écus d'or pour la flèche sud de la basilique. Le contrefort situé côté sud, lui, a été payé par les merciers de Châlons. On raconte également que les paysans allaient chercher les pierres de Savonnières jusqu'à Savonnières devant-Bar, dans la Meuse, avec leurs propres chars et leurs boeufs. Rendez-vous compte, 65 km l'aller ! » D'où l'expression « aller à l'Epine », qui signifie travailler bénévolement. S.L Visite accompagnée : Notre-Dame de l'Epine, un joyau du XVe siècle - Samedi 22 juin à 14 h 30 - Devant la basilique Notre-Dame de l'Epine (avenue du Luxembourg) - Tarif : 3 euros (gratuit pour les moins de 18 ans) - Inscriptions obligatoires au 03 26 65 17 89

xA Lourdes, certains s'interrogent sur la capacité du site à accueillir des millions de pélerins cet été à cause des inondations. D'autres ont déjà proposé une alternative simple et efficace pour ceux ne pouvant pas s'y rendre : une copie-conforme de la grotte de Lourdes, au Mesnil-sur-Oger. Vieille de ses 80 ans qu'elle fêtera ce dimanche 23 juin, la grotte du Mesnil a été érigée en 1932 par l'Abbé Louis Mocquet, fervent amateur de Notre-Dame de Lourdes, qui voulait reproduire la grotte de Massabielle dans un parc donné au diocèse par Madame Gallet, une Mesniloise. Accompagné d'un ami architecte, Victor Moreau, ils prennent les dimensions de l'originale au cours d'un pèlerinage ; les vignerons et les habitants du Mesnil se chargent ensuite de la construire avec divers matériaux (briques, parpaings, ferraille et ciment pour les reliefs). La grotte fut bénie un an plus tard, le 15 août 1933, sous l'épiscopat de Monseigneur Tissier, évêque de Châlons-en-Champagne. Puis, en 1946, ce fut au tour de Lucien Dugouat de succéder à Louis Mocquet. Il y organise alors des cérémonies, comme à Lourdes : communions solennelles, vêpres, messes de Marie au mois de Mai, cérémonies du 15 août au flambeau, et même un mariage. Au niveau de l'entretien, ce sont 15 personnes, les bénévoles de la Grotte, qui passent trois fois par semaine pour arroser, fleurir (avec un budget avoisinant les 190 euros) et s'occuper de la grotte qui connaît quelques dégradations du fait de son accès libre. La commune, quant à elle, se charge de débroussailler et de tondre la pelouse. Ce week-end, pour l'anniversaire de la grotte, une messe anniversaire sera organisée à 10 h 30, avec la participation de la chorale de la cote des blancs. On trouvera également sur le site des exposants d'artisanat d'art, un stand de restauration et une buvette, dont les bénéfices reviendront aux bénévoles, qui entretiennent le site par les dons des visiteurs. « Il y a une autre grotte de la sorte à Montmort-Lucy, chez un particulier », confie Philippe Launois, un des bénévoles de la Grotte. On en trouve aussi à Fléville dans les Ardennes, à Lusse dans les Vosges, et bien d'autres si on en croit la longue liste - certainement non-exhaustive - de Wikipédia. Une idée de pélerinage originale, pour qui Lourdes est trop loin, ou trop inondée. La Grotte du Mesnil, 80 printemps ce week-end. © l'hebdo du vendredi

Près de l'Eglise Saint-Nicolas, au Mesnil-sur-Oger.

Alice Froussard

EXPOSITIONS EXPOSITIONS EXPOSITIONS EXPOSITIONS EXPOSITIONS EXPOSITIONS EXPOSITIONS EXPOSITIONS EXPOSITIONS EXPOSITIONS EXPOSITIONS EXPORenseignements au 03 26 55 78 05 mière est céramiste bien connu dans la région Archéologue, voyageur-explorateur, ethnoCHÂLONS Ferme de l’Hôpital, 35 bis, rue Louise Auban-Moët.

jusqu’au samedi 29 juin

EXPOSITION : LA CHAMPAGNE-ARDENNE EN Parcours déambulatoire à la découverte des instruments, de l’histoire des harmonies et fanfares, des formations de type municipal, militaire, associatif et corporatif, des fêtes, des lieux de représentation, et des répertoires musicaux. FANFARE

Entrée libre aux heures habituelles d’ouverture - Bibliothèque de quartier Denis Diderot, 11, rue du Groupe Libération Nord.

jusqu’au dimanche 30 juin

JOSEPH DE BAYE : DE LA MARNE AU CAUCASE

graphe, prisonnier des soviétiques, le Baron Joseph Berthelot de Baye eut une vie hors du commun. L’exposition présente ses archives personnelles, photos, ou encore divers objets lui ayant appartenu.

Du lundi au vendredi de 13h à 17h, samedi, dimanche et jours fériés de 14h à 18h Entrée libre Archives départementales de la Marne, 23, rue Carnot.

EPERNAY

jusqu’au vendredi 21 juin

EXPOSITION : MARIONNETTES

Par les participants au stage marionnettes des centres sociaux et culturels de la Ville.

jusqu’au samedi 29 juin

MARC LIZANO EXPOSE SES ORIGINAUX !

Ces dernières années, Marc Lizano a révolutionné le livre jeunesse. Auteur complet, il travaille avec un bonheur égal pour la presse, l’édition jeunesse ou encore la bande dessinée.

Médiathèque Daniel-Rondeau, 4, rue Gabriel-Fauré, à Epernay.

jusqu’au mercredi 24 juillet

EXPO : MARTINE JEZIK ET JOCELYNE HERMANNSALLEY

Découvrez les univers de deux artistes. La pre-

avec ses créations empreintes de sérénité, comme une ode à la nature et à la femme. Issue de l’école des beaux-arts de Troyes, la seconde peint depuis 20 ans.

Entrée libre du mardi au samedi de 10h à 19h / Renseignements au 03 26 54 65 15 - Espace Second Life, 8 rue Simone Caillet.

jusqu’au samedi 27 juillet

EXPOSITION : IDENTITÉ URBAINE

Exposition de Sandrine Farget. Ses sculptures et ses photographies réinterprètent les codes des mégapoles modernes : cartographies, gratte-ciels, éclairage...

Entrée libre - Médiathèque centre-ville, 1, rue du professeur Langevin à Epernay.


14 x

C inéma

w w w. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N°224 du 21 au 27 juin 2013

Les horaires x du 19/06/2013 au 25/06/2013

Pa t r i c k Va n l a n g h e n h ove n

JOSÉPHINE

Genre: Comédie Pays: France Durée: 1H28 Réalisateur: Agnes Obadia Acteurs: Marilou Berry, Mehdi Nebbou, Bérengère Krief. Le film raconte les misères et petits arrangements avec la vie, sur fond de quête du prince charmant, par Joséphine, un mélange de girl next door et Bridget Jones. Le film ressemble à une série du club Dorothée où le personnage est tout l’opposé de la BD, bienvenue au club !

CINÉMA Le Palace 33 Bld Motte - 51200 Epernay

SUITE A L'ORAGE DU 19 JUIN, LE CINEMA LE PALACE EST FERME POUR CAUSE DE SINISTRE. VOUS POUVEZ VOUS TENIR INFORMES DE L'EVOLUTION DE LA SITUATION SUR LE SITE : http://www.le-palace.fr

LES BEAUX JOURS

Genre: comédie dramatique Durée: 1H34 Réalisateur: Marion Vernoux Acteurs: Fanny Ardant, Laurent Lafitte, Patrick Chesnais. Les beaux jours sont ceux que passera Caroline avec Julien, un animateur du centre de loisirs beaucoup plus jeune qu’elle. Ces beaux jours, peuvent-ils durer tout le restant d’une vie quand le temps annoncera les rides. J’ai eu du mal à me laisser emballer dans cette valse hésitation où chacun se fera son avis.

CINÉ Le Majestic

ZAC des Escarnotieres 51000 Châlons

Né quelque part Tous les jours : 13h30 | 15h45 | 18h00 | 20h00 | 22h15 Man of Steel 3D Mer, Sam, Dim : 11h00 | 13h45 | 15h15 | 16h30 | 18h00 | 19h30 | 21h15 | 22h00 Jeu, Ven, Lun, Mar : 13h45 | 15h15 | 16h30 | 18h00 | 19h30 | 21h15 | 22h00 Joséphine Mer, Sam, Dim : 11h15 | 13h45 | 16h00 | 18h00 | 20h00 | 22h15 Jeu, Ven, Lun, Mar : 13h45 | 16h00 | 18h00 | 20h00 | 22h15 My Movie Project (-12 ans) Mer, Sam, Dim : 11h15 | 13h45 | 15h45 | 20h00 | 22h15 Jeu, Ven, Lun, Mar : 13h45 | 15h45 | 20h00 | 22h15 La Grande Boucle Mer, Sam, Dim : 11h15 | 13h30 | 16h00 | 18h00 | 20h00 Jeu, Ven, Lun : 13h30 | 16h00 | 18h00 | 20h00 Mar : 13h30 | 16h00 | 18h00 Star Trek Into Darkness Mer, Sam, Dim : 11h00 | 13h45 | 16h30 | 19h30 | 22h00 Jeu, Ven, Lun, Mar : 13h45 | 16h30 | 19h30 | 22h00 After Earth Tous les jours sauf Mar : 13h45 | 16h00 | 18h00 | 20h00 | 22h15 Mar : 13h45 | 16h00 | 18h00 | 20h00 Demi-soeur Jeu, Ven, Lun, Mar : 13h30 | 15h45 Very bad trip 3 Tous les jours sauf Mar : 18h00 | 22h00 Mar : 22h00 Epic, la bataille du Royaume secret Mer, Sam, Dim : 11h15 | 13h30 | 16h00 Fast and Furious 6 Tous les jours : 19h45 | 22h15 Gatsby le Magnifique Mer, Sam, Dim : 11h00 Iron Man 3 Mer, Sam, Dim : 11h00 Les Profs Mer, Sam, Dim : 11h15 | 13h45 | 18h00 Jeu : 18h00 Ven, Lun, Mar : 13h45 | 18h00

CINÉ La Comète

5 rue des Fripiers - Châlons-en-Champagne

Annie Hall Lundi 24 juin à 20h00 Only God Forgives (- 12ans) VO Mer 19 à 18h00 Jeu 20 à 20h30 Ven 21 à 18h00 Sam 22 à 20h30 Lun 24 à 15h00 Enfance clandestine Ven 21 à 20h30 Dim 23 à 18h00 Mud VO Mer 19 à 20h30 Dim 23 à 20h30 Sugar man Jeu 20 à 18h00 Sam 22 à 18h00

MY MOVIE PROJECT (-12 ANS)

Genre: Comédie Pays: USA Durée: 1H30 Réalisateur: Steven Brill, Peter Farrelly, Steve Carr Acteurs: Elizabeth Banks, Kristen Bell, Halle Berry. Un type propose un film de malade à un grand studio, le prétexte pour aligner des sketches courts, trash, pipi caca, dans le style du web actuel avec un max de stars à l’affiche. Ce qui marche sur la toile, le débilitos, vomitos rapide pour neuneus, ne fonctionne pas forcément au cinéma. Nous touchons le fond de l’abyme. Sans commentaire.

ROOM 237

gros plan

x

Genre: Comédie Pays: France Durée: 1H27 Réalisateur: Mohamed Hamidi Acteurs: Jamel Debbouze, Tewfik Jallab, Malik Bentalha.

« On n’est jamais trop curieux quand il s’agit de sa propre histoire ». Farid, 26 ans, Algérien né en France, s’occupe de ses examens de droit et de sa copine blonde, plus que de ses origines. Elles sont ici, en France, dans une famille ordinaire sans histoire. Pour sauver la maison de son père de la destruction, il devra pourtant entreprendre un voyage au bled qu’il ne connaît pas. Il débarque donc en Algérie avec l’envie d’en terminer rapidement pour retourner à ses occupations. Nous n’échappons pas à nos racines. Peu à peu, immergé dans ce pays, il apprend à le découvrir, l’aimer, le respecter. Entre les cousins, l’oncle resté au village, les vieilles histoires, l’ocre de la terre et le bleu du ciel et de l’océan, Farid apprend l’importance de son passé. Tout se complique pour lui quand son cousin lui joue un mauvais tour et que le retour en métropole se trouve largement compromis. Le premier film de Mohamed Hamidi aborde avec sensibilité de nombreux thèmes liés à l’identité et aux racines comme : Qui sont mes parents ? Où et comment ont-ils grandi ? À quoi ont-ils renoncé pour le bonheur de leurs enfants ? Quelle aurait été ma vie s’ils n’avaient pas fait ces choix ? Il arrive à rendre ces questions universelles, que l’on soit d’origine étrangère ou française. Nous nous interrogeons tous à un moment sur les débuts de nos géniteurs. Ici, cette interrogation prend les couleurs de la terre algérienne. Il évite les poncifs et les pièges pour construire en deux parties une histoire sensible qui nous captive. Dans un premier temps, c’est le refus et la découverte du pays et dans un second, il aborde la thématique de l’immigration, avec le rêve de l’eldorado français, sans forcer le trait. C’est aussi le retour de Jamel Debbouze en personnage roublard, magouilleur, tout en gouaille, un peu comme lui.

Résidence Les Clos de Saint-Martin Une Maison à vivre

NÉ QUELQUE PART

Assurer le bien-être, créer le bien-vivre Maison de Retraite Médicalisée Personnes âgées valides ou dépendantes Parc sécurisé WIFI Gratuit

Les Clos de Saint-Martin - EHPAD Jardins de Cybèle 2 ter Av. de Paris - 51530 ST-MARTIN D’ABLOIS Tél : 03 26 57 24 24 Fax : 03 26 57 24 00 Email : accueil.stmartindablois@jardinsdecybele.com

Genre: documentaire Pays: USA Durée: 1H42 Réalisateur: Rodney Ascher Acteurs: Jay Weidner, Buffy Visick, Scatman Crothers. En 1980 Stanley Kubrick signe Shining, chef d’œuvre pour les uns, films bâclé pour les autres. Ce documentaire tente de décrypter, presque image par images, les secrets cachés comme les boites de conserve avec des Indiens dessus, indiquant son soutien à la cause. C’est un regard intéressant, même si au bout d’un moment, il semble aller trop loin.

THE BAY

Genre: Fantastique Pays: USA Durée: 1H28 Réalisateur: Barry Levinson Acteurs: Kristen Connolly, Christopher Denham, Nansi Aluka. Un virus frappe toute une population du Maryland, nous suivons seconde par seconde, heure par heure, la montée de la contamination en live et en direct. Chef d’œuvre. En sortant de la projection un jeune me disait : « c’est un documentaire ». Bravo, tu comprends tout ! Barry Levinson réussit là où REC, Le projet Blair Witch et compagnie échouent, le faux documentaire.


15 x

ortrait P

w w w. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N°224 du 21 au 27 juin 2013

Audrey Galand, présidente de Coesiae, association 100% anticrise

La cohésion en toute cohérence

cipales membres, puis le groupe en question passe vite à 150 adhérents, et 700 après un article publié dans l'union. Aujourd'hui, on compte plus de 3450 adeptes, qu'ils soient Sparnaciens ou non. « Ça a explosé : les gens vont même jusqu'à Reims ou Châlons pour des échanges », explique-t-elle, le sourire aux lèvres. Sur ce site, on trouve de tout : 111 albums photos exposent des vêtements rangés par taille, des chaussures triées par pointure, ou encore des machines à laver dont les internautes n'ont plus l'utilité. L'avantage de créer ces catégories ? S'y retrouver comme dans un magasin. Soucieuse de sa clientèle, Audrey aide les nouveaux utilisateurs via la messagerie instantanée xEntraide, partage et convivialité sont les mots mise en place par le réseau social et leur donne d'Audrey Galand ; et ceux qui font la force de quelques astuces. Elle a écrit une charte de son association Coesiae. Tout ceci a commencé fonctionnement, aidée par la protection juridique de la Société Générale. à titre personnel : conseilPuis on persévère « C'est un passage obligé. Si cela lère-vendeuse en boutique ressemble à du fliquage, c'est de chaussures à Epernay, et on y arrive aussi pour que chacun puisse s'y elle accumulait les paires. Même problème avec les robes, qui s'entas- retrouver. » saient dans ses armoires. « A partir de ce Depuis le 14 janvier 2013, le groupe Facebook moment là, il n'y a que deux solutions : soit on est devenu une association afin de permettre garde, et on explose ; soit on revend. J'ai choisi aux membres de nouvelles rencontres et de de revendre, pour faire tourner mon budget et nouveaux échanges. Ils peuvent participer à des investir dans de nouveaux vêtements. » La événements comme les débarras-party ou des jeune femme commence par s'inscrire à ateliers de loisirs (initiation à la couture, au triquelques brocantes puis s'adresse à ses amies, cot et au scrapbooking, journée fitness ou qui deviennent ses clientes mais aussi des encore massage). Mais rien n'aurait été possible vendeuses à leur tour. Elle pense ensuite à créer sans la motivation de la jeune femme : « C'est un groupe sur Facebook, Le Bon Coin grâce à cela qu'on avance et qu'on obtient ce d'Epernay & Alentours. L'idée séduit : au que l'on veut. Au départ, on se dit que c'est départ, Audrey et ses amies en étaient les prin- complétement dingue et qu'on n'y arrivera

Audrey Galand ne manque pas d'imagination pour échapper à la crise. En créant une page dédiée sur le réseau social Facebook où elle revendait ses vêtements, la jeune femme, forte de son succès, a monté une association-support : Coesiae. Un projet qui a déjà conquis plus de 3450 internautes depuis 2011, et qui franchira ce samedi 23 juin une nouvelle étape avec un débarras-party au Palais des Fêtes d'Epernay.

xRepères Audrey Galand a 26 ans et habite à Moussy, près d'Epernay. « L'école n'était pas faite pour moi », reconnaît-elle, qui a toujours préféré le travail sur le terrain. La jeune femme a une formation de conseillère-vendeuse mais son côté « fonceuse » et autodidacte la pousse à aller de l'avant, en se fixant à chaque fois un objectif toujours plus haut. Actuellement collaboratrice d'agence en assurance prévoyance et patrimoine, elle passe son temps au téléphone et consacre le reste de sa journée à Coesiae, l'association d'entre-aide qu'elle a créée. Elle a pu faire - grâce à internet - ce dont elle avait envie, réussissant son nouveau pari. Sa devise? « On y arrivera ! » Pacsée avec Benoît, ils n'ont pas d'enfants. « Nous sommes deux grands enfants. On n'est donc pas prêts à en avoir, pas prêts du tout ! », rit-elle.

H o ro s c o p e

x Bélier du 21.03 au 20.04 La semaine sera propice pour vous mettre en valeur et convaincre vos interlocuteurs, alors ne vous énervez pas. Et si vous viviez sans vouloir, sans chercher, sans exiger quoi que ce soit de la vie, de vous-même ou des autres ?

x Taureau du 21.04 au 20.05 Vous serez dans une forme olympique. Votre charme agira sur toutes les personnes de votre environnement professionnel et privé. Avancez vos pions sur l’échiquier social et mettez au point une stratégie.

x Gémeaux du 21.05 au 21.06 Au fait, de quoi êtes-vous capable ? Réfléchissez-y, un peu et agissez concrètement. Épurez vos projets, gardez l’essentiel, ce qui vous motive vraiment et séparezvous du reste. Un peu de légèreté vous fera le plus grand bien.

x Cancer du 22.06 au 22.07 Visez haut, c’est le moment de prendre et d’assumer toutes vos responsabilités. Ça, vous savez le faire, n’est-ce pas ? Votre bonne volonté se révélera proprement désarmante. Et vous permettra de glaner des informations qui vous serviront plus tard. x Lion du 23.07 au 22.08 Sur le plan professionnel, vos compétences doivent être mises en valeur, car des rencontres importantes auront lieu. Il ne suffit plus que tout roule, encore faut-il donner des impulsions. Soyez audacieux(se) !

x Vierge du 23.08 au 22.09 A priori, vous avez de bonnes cartes pour faire évoluer votre situation personnelle. Alors, recensez-les et jouez-les sans précipitation mais avec volonté ferme. Vous ne le regretterez pas !

jamais. Puis on persévère et on y arrive. » Les internautes n'auront pas été les seuls à lui faire confiance : les commerçants, artisans et prestataires à domicile de la ville d'Epernay n'ont pas résisté longtemps au projet Coesiae. Ils sont devenus des partenaires qu'Audrey met en valeur en diffusant leurs promotions et offres exceptionnelles. Elle avoue d'ailleurs ne pas avoir eu besoin de trop démarcher. « Un peu d'humilité quand même ! On ne vit pas une aventure comme ça toute seule : Coesiae, c'est d'abord une histoire commune », rappelle l'enjouée organisatrice en regardant Kathy - rencontrée lors de la première débarrasparty - et sa soeur Claire - qui s'est laissée prendre par l'aventure. « C'est le côté humain de Coesiae que je veux mettre en avant, ce sont des amitiés qui se créent autour d'une vraie convivialité ». Et à la question de savoir si, à terme, son association se transformerait en entreprise, Audrey conteste, fermement, en ajoutant que « le côté commercial impliquerait des commissions, ferait perdre la spontanéité... Ce ne serait plus la même démarche ! » L'aventure est loin d'être terminée : le 23 juin aura lieu la débarras-party bisannuelle. Un

challenge supplémentaire pour les jeunes femmes, qui, en riant, se rassurent : « On y arrivera ! » L'an dernier, elles s'y étaient prises début novembre, pour une manifestation début décembre. « C'était la catastrophe, on ne savait pas où on allait. On a un côté un peu fou quand même ! »

x Balance du 23.09 au 22.10 Vos hésitations pèsent dans votre relation, il est temps de réagir. Ne restez pas dans ce que vous savez faire par cœur, démontrez, d’abord à vous-même, vos capacités d’anticipation.

x Capricorne du 23.12 au 20.01 Évacuez ce qui ne vous est plus nécessaire et remplacez le par la nouveauté. Pourquoi restez-vous ancré(e) dans vos convictions ? Faites fi de vos préjuges sur les personnes et restez ouvert(e), disponible.

Audrey Galand, au premier rang, avec des bénévoles de l'association. © l'hebdo du vendredi

x Scorpion du 23.10 au 22.11 Née autour du 25 octobre, la semaine qui vient s’annonce intense. Définissez clairement ce que vous voulez vraiment faire pour vous réaliser. C'est votre période de chance, alors profitez-en ! x Sagittaire du 23.11 au 22. 12 C'est une bonne période pour lancer les fondations de projets importants sur une grande échelle. En acceptant l’aide des autres, vous réaliserez de plus grandes choses.

Alice Froussard

xDébarras-party : nouvelle salle, nouveaux repères

Quelques affiches, beaucoup de bouche-àoreille, une salle des fêtes, une centaine d'emplacements, des bénévoles et de la bonne humeur ? Voici la recette des débarras-party organisées deux fois par an (en juin et en décembre) par l'association Coesiae. Cette année, la salle des fêtes de Moussy prêtée habituellement par le maire ne suffit pas pour accueillir tous les adeptes. Audrey et ses amies se sont tournées vers le Palais des fêtes d'Epernay, qu'elles louent au prix associatif. Un nouveau défi pour les organisatrices qui n'auront qu'une journée pour installer les stands, accueillir les bénévoles comme les participants, et tout ranger... le tout en faisant de bonnes affaires !

x Verseau du 21.01 au 19.02 Née après le 10 février, tournez la page sur le passé pour aller de l’avant. De nouvelles expériences se présenteront à vous. Il faut profiter et jouir pleinement de ces instants de développement. x Poissons du 20.02 au 20.03 C'est le moment pour envisager un déplacement. Vous serez plus ouvert(e) à de nouvelles expériences. Alors restez à l'affût de tous les événements à venir.

Benoit MELVHILLE



L'Hebdo du Vendredi, Châlons, numéro 224