Issuu on Google+

Municipales 2014 : le PCF regrette la dispersion socialiste P.4

Un plan de sauvegarde de l'emploi à l'union P.5

c h a l o n s . l h e b d o d u v e n d r e d i .

Tout savoir sur vos déclarations de revenus P.6

Basket, Châlons-Reims en mode play-offs

P.10

Sexion d'Assaut agrandit le Capitole P. 12

c o m

Un Chapitre ne se ferme pas

É D I T I O N C H Â L O N S JOURNAL GRATUIT D’INFORMATION N°216 du 26 avril au 2 mai 2013

Inquiète quant à l'avenir du groupe Chapitre au plan national, la municipalité s'est intéressée de près aux nouveaux modèles franchisés de la Fnac. L'objectif : en apprendre davantage sur ces magasins de proximité et voir si, éventuellement, un tel concept serait viable à Châlons. Pour l'heure, la librairie Chapitre implantée place de la République n'est aucunement menacée de fermeture. Mieux, elle semble en très bonne forme. P. 3


2x

H umeurs ÉDITO

xUn sorbet au champagne, ça peut aller jusqu'à 1 000€ Produire un sorbet au champagne, pourquoi pas, tant qu'on n'écrit pas champagne sur la boîte. C'est ce que vient d'apprendre à ses dépends le groupe de grande distribution belge Delhaize, qui avait mis sur le marché en 2011 un sorbet contenant notamment du champagne. Le distributeur avait acheté quelque 886 bouteilles de champagne pour fabriquer 11 000 litres de sorbet. Jusque-là, pas grand-chose à redire. Sauf que sur l'une des faces du packaging, il était inscrit en caractères manifestement trop visibles la simple mention « champagne ». Et le Comité interprofessionnel du vin de Champagne a fait ce qu'il fallait, comme à chaque fois que l'appellation est utilisée à tort. Et la semaine dernière, un tribunal a donné raison au CIVC. Delhaize n'a plus le droit d'écrire champagne sur ses sorbets, et doit retirer tous les produits de la vente portant encore le terme, sous peine de 1 000 € d'amende par boîte. Ce qui fait cher le sorbet, même au champagne. Le tribunal, tout en donnant raison au CIVC, a toutefois estimé que ce dernier demandait des mesures excessives et a estimé qu'il était « tout à fait invraisemblable » qu'un consommateur ait pu acheter le sorbet en pensant qu'il s'agissait d'une bouteille de champagne. La fin de l'histoire ? Dans ce sorbet de la polémique au champagne, il y avait autant de champagne que de cava, cet autre vin effervescent espagnol. Allez savoir pourquoi Delhaize a pensé à faire imprimer champagne sur les boîtes, mais pas cava... Tony Verbicaro

La météo Vendredi

5° 18°

Dimanche

5° 17°

Samedi Lundi

Qualité de l’air 4

Vendredi 26 avril

Samedi 27 avril

3° 9° 6° 16°

Dimanche 28 avril

Moyen

L’indice varie de 1 – très bonne qualité de l’air à 10 – très mauvaise qualité de l’air.

L’hebdo du ve ndredi édité par la SARL B2M Editions Journal hebdomadaire gratuit d’information locale Siège social : 195, rue du Barbâtre à Reims

T él. 03 26 3 6 50 13 E-mails : Rédaction : redaction@lhebdoduvendredi.com Publicité : publicite@lhebdoduvendredi.com Newsletter : newsletter@lhebdoduvendredi.com Directeur de la publication : Frédéric Becquet (fb@lhebdoduvendredi.com) Journalistes : Julien Debant, chef d’édition Reims (julien.debant@lhebdoduvendredi.com) Tony Verbicaro, chef d’édition Châlons/Epernay (tony.verbicaro@lhebdoduvendredi.com) Aymeric Henniaux (aymeric.henniaux@lhebdoduvendredi.com) Responsable commercial : Philippe Dudel (philippe.dudel@lhebdoduvendredi.com) Responsable diffusion : Yoann Ruin (yoann.ruin@lhebdoduvendredi.com) Administration : Martine Bizzarri - Infographiste : Anne Rogé Parution le vendredi matin Imprimé par IPS à Amiens

w ww.l hebd oduve ndre di .co m

w w w. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N°216 du 26 avril au 2 mai 2013

Le chiffre

70 811

C'est le nombre de demandeurs d'emplois de catégorie A, c'est à dire n'ayant exercé aucune activité, enregistré fin mars en Champagne-Ardenne. C'est 1,4% de plus par rapport au mois précédent et 15,4% de plus sur un an. La Marne est le département enregistrant la hausse la plus importante sur un mois (+ 2,3%), suivie des Ardennes (+ 1,5%) et de l'Aube (+ 1,2 %). En revanche, la Haute-Marne enregistre une baisse de l'ordre de 1,1% ! Au niveau national, le triste record qui datait de janvier 1997 (3 195 500 personnes) est donc battu avec 3 224 600 demandeurs d'emplois inscrits fin mars (+ 1,2% sur un mois, + 11,5% sur un an). En ajoutant les demandeurs d'emploi ayant eu une activité réduite (catégories B et C), la France passe en mars le terrible cap des 5 millions d'inscrits à Pôle emploi, dont 4,7 millions en métropole.

Coup d'œil sur le monde x Longévité télévis uelle Il y a des records plus surprenants que d'autres, à l'image de celui établi par une chaine de télévision népalaise qui a enregistré, la semaine dernière, le débat télévisé le plus long du monde jamais diffusé. Performance au demeurant dûment validée par le Livre Guiness des records. D'une durée de 62 heures et douze minutes, le programme était notamment consacré à la vie de Bouddha. Pendant ces dizaines d'heures d'antenne, l'animateur de l'émission, Rabi Lamichlane, dopé pour l'occasion au café et aux boissons énergisantes, a successivement reçu des politiciens, des entrepreneurs, des confrères journalistes, des artistes, des militants et des responsables associatifs. Le précédent record, un débat de 52 heures, était détenu depuis 2011 par une télévision ukrainienne.

x Sensations bordeline Pour contrer l'ennui de certaines personnes, il existe des sociétés prêtes à (presque) tout pour redonner à ces pauvres blasés de nouvelles sensations fortes. Parmi elles, Extreme Kidnapping, nouvelle entreprise (américaine, forcément) proposant à ses clients de se faire tout simple-

ment... kidnapper ! Un enlèvement en bonne et due forme avec brutalité, yeux bandés, gifles, menottes, menaces avec armes... Offrant un enlèvement pour des tarifs compris entre 380 et 1 200 euros, Extreme Kidnapping n'hésite pas à tester physiquement et mentalement ses amateurs de sensations fortes, en leur faisant vivre un simulacre de torture. Afin de rendre encore plus efficace le kidnapping, la société n'hésite pas à laisser passer plusieurs mois après « l'achat », de manière à garder intact l'effet de surprise. Surprenante manière de casser le train-train quotidien.

x Cafouillage canin Une mère de famille belge vient de porter plainte contre un fabricant de jouets dont l'une des références, Bobby, un petit chien-robot, présentait comme un sérieux défaut dans sa conception. Conçu à l'origine pour chanter de petites comptines aux enfants, l'exemplaire de la plaignante wallonne terminait lui ses phrases par « Et avec ma queue je vais niquer le monde ». C'est après avoir entendu son fils de treize mois prononcer ces quelques mots vulgaires que la maman, scandalisée, serait allée ramener le jouet au magasin.

Interrogé sur ce défaut évident, le directeur général de l'enseigne vendant le chien-robot a mis en avant un problème de compression de fichiers, assurant que les exemplaires incriminés allaient évidemment être retirés des rayons. x Pipi assis La région du Södermanland en Suède a annoncé étudier actuellement une proposition de loi visant à obliger les jeunes garçons suédois à uriner assis, leur interdisant ainsi d'uriner debout. La future législation entend ainsi lutter contre tout type de discrimination entre les deux sexes. Afin d'appuyer leur requête, les défenseurs de ce projet de loi rappellent que plusieurs études médicales ont conclu qu'uriner assis pour un individu de sexe masculin contribueraient à limiter ses risques de déclencher des troubles de la prostate. D'autres affirmations, plus loufoques et beaucoup plus abstraites, affirment, elles, que le pipi assis permettrait à monsieur de devenir un bien meilleur amant. Les opposants à cette éventuelle loi dénoncent de leur côté l'aspect démesuré de cette législation, « qui ne jouera en rien sur l'égalité des sexes si elle était adoptée ».


3x

A la une

w w w. l h e b d o d u v e n d r e d i . c o m

N°216 du 26 avril au 2 mai 2013

L'enseigne Chapitre de Châlons se porte plutôt bien. © l'Hebdo du Vendredi

Commerce en centre-ville

Pas de Fnac à Châlons, Chapitre est déjà là !

Chapitre en centre-ville. « Nous avons été contactés par la Fnac l'année dernière pour évoquer ce concept et rencontrer le gérant du magasin ouvert à Melun », rappelle Jean-Louis Devaux, viceprésident délégué au développement économique de la communauté d'agglomération. « Il s'agissait à la base d'une librairie indépendante, qui a accepté d'être franchisée sous l'enseigne de la Fnac. Sur place, plus de 11 000 références sont vendues. » Des livres, bien entendu, mais également d'autres produits et des nouvelles technologies : CD, DVD, tablettes, appareils photo, jeux pour enfants, etc. « La Fnac a aussi largement xCe n'est pas un scoop, les secteurs des prodéployé l'aspect Internet car elle est conduits culturels et de l'électro-ménager vaincue que ce créneau reste porteur pour peinent à garder le cap. A l'image d'autres l'avenir, et peut-être la seule alternative grands groupes comme Virgin ou Darty, pour probante pour lutter contre Amazon. ne citer qu'eux, la Fnac se heurte à l'envolée Les clients peuvent ainsi commander du e-commerce discount, et notamen ligne, puis venir ment du géant Amazon. chercher leurs achats Dégringolade de son résulNeuf fermetures en boutique, ou être tat opérationnel oblige, livrés chez eux. » elle envisage d'ailleurs chez Chapitre, En cours d'élaboration, d'entrer en Bourse le 20 mais pas à Châlons une étude personnajuin prochain. Et mise sur lisée permettrait à une nouvelle stratégie de terme de savoir si un tel projet pourrait voir développement : séduire les petites et le jour à Châlons. En cœur de ville, donc. moyennes villes (de 30 000 à 100 000 habiMais où, précisément ? « Lors de leur tants) grâce à des franchises de proximité. venue, nos interlocuteurs ont reconnu que Châlons fait partie des destinations conChapitre s'était déjà installée au meilleur voitées, mais dispose déjà d'une librairie

Fin 2012, la Fnac lançait un nouveau modèle franchisé de surface de vente, en plein centre-ville de Melun (Seine-etMarne). Un magasin d'environ 300m2 rassemblant les bestsellers de l'enseigne, la proximité en plus. En mars, plusieurs élus châlonnais sont allés visiter ce concept, idéal pour les petites et moyennes villes...

endroit qu'il soit. A l'époque, nous étions inquiets pour l'avenir de ce groupe au plan national. Ils réduisent leur voilure et prévoient de fermer plusieurs librairies en 2013, dont une à Reims. » Neuf fermetures annoncées, nous confirme-t-on au siège social de Chapitre. Mais aucune à Châlons. Et c'est heureux, car depuis la disparition de l'espace culturel Leclerc dans la Galerie de l'Hôtel de Ville, Chapitre reste la seule librairie du centre. C'est même devenu, depuis son arrivée place de la République en 1999, une institution pour les habitants et les autres commerçants. L'objectif des élus, via ces échanges avec la Fnac, est donc purement informatif. Rien de concret pour l'instant. « Les responsables locaux de Chapitre nous ont rassurés quant à la bonne santé de leur librairie. Nous nous en réjouissons et leur souhaitons longue vie. La Fnac a aussi été très loyale dans son discours. Elle considère Chapitre comme un bon concurrent et espère sa pérennisation. Nous n'avons pas besoin de deux librairies en centre-ville. » Pas question, non plus, d'envisager l'implantation de la Fnac ailleurs dans Châlons. « Il existe déjà ce qu'il faut en termes d'offre culturelle, au centre-ville comme en périphérie. Mais si, par malheur, une décision nationale du groupe Chapitre devait concerner Châlons, nous ne pourrions pas

nous dispenser de ce genre de commerce en centre-ville. Et nous devrons tout mettre en oeuvre pour y remédier. Nous restons donc en veille sur ce dossier. Tant que Chapitre a la forme, c'est parfait ! »

Sonia Legendre xQu'en

pense l'UCIA ?

De l'avis de Bruno Forget, le directeur de l'Union commerciale, industrielle et artisanale (UCIA) de Châlons, la Fnac pourrait être, au même titre que Chapitre, un élément d'attractivité pour la ville. « Mais entendons-nous bien : la Fnac ne viendrait pas à Châlons, il s'agirait d'un magasin franchisé, sous cette enseigne. C'est différent. Et le vrai concurrent de Chapitre aujourd'hui, ce n'est pas la Fnac, mais Amazon et d'autres sites de vente en ligne. Chapitre vit bien sa vie à Châlons, les gens y trouvent le conseil et l'expertise des vendeurs, et je souhaite que cela continue. Il me semble que ces deux enseignes pourraient toutefois cohabiter et attirer, grâce à une offre plus importante, davantage de clients en centre-ville. A condition qu'on redonne à ces derniers l'envie d'aller dans une librairie, de toucher les livres, de regarder les disques, bien loin de leurs écrans plats et de tous ces sites Internet improbables. »


4x

S ociété

w w w. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N°216 du 26 avril au 2 mai 2013

Municipales 2014 - PCF

Printemps du Jazz - Châlons-en-Champagne

Dominique Vatel ne veut pas jouer dans le « bac à sable »

Cabu, Lartilleux et bien d'autres...

La semaine dernière, les principaux responsables du Parti communiste dans la Marne tenaient une conférence de presse pour évoquer, entre autres, les prochaines élections municipales. Pour Châlons, Dominique Vatel, conseiller municipal Dominique Vatel, élu d'opposition à d'opposition, a manié Châlons. © l'Hebdo du Vendredi l'ironie quand il s'est agi de parler de la gauche dans la ville-préfecture. « C'est vrai qu'il y a des endroits où la situation est tellement facile qu'on se rajoute des difficultés... », faisant allusion à l'opposition socialiste qui avance en ordre dispersé. « Si on n'est pas capable de rassembler les 54% de Châlonnais qui ont voté à gauche en 2012, c'est vraiment que..., poursuit Dominique Vatel. Si on y arrive, on gagnera. Ça nous a déjà coûté trois fois les élections. Si on ne réussit pas ce rassemblement, on se comptera. » Si elle n'est pas encore confirmée, la primaire citoyenne réclamée par la fédération départementale devrait départager les candidats socialistes châlonnais à l'automne. Comme lors de la primaire pour la présidentielle, le PS invitera tous les partis de gauche à y participer. A priori, aucun candidat du PCF n'y participera. « Cette primaire, c'est le choix d'une personne ou d'une autre, alors que le projet est le même, et c'est le projet qui compte », avance Cédric Lattuada, le secrétaire départemental du PCF. « Moi, personnellement, ça m'enquiquine royalement cette primaire, surenchérit Dominique Vatel, et les Châlonnais aussi. En attendant, je discute avec les deux chefs du bac à sable... »

Tony Verbicaro

Les Châlonnais, grands gourmands de jazz ? Pas qu'un peu, à en juger l'effervescence apportée chaque année par l'événement, qui fête déjà son huitième printemps. Et il faut dire que la formule est ingénieuse : des concerts parsemés aux quatre coins du coeur de ville, au gré des brasseries, des restaurants, des commerces et des rues. Ambiance conviviale assurée, d'autant que Le Printemps du Jazz : du swing et pour cette édition 2013, les musi- de la bonne humeur au centre-ville ciens investiront davantage encore de Châlons © l'Hebdo du Vendredi l'espace public. « Plusieurs groupes se produiront place Foch, sur une scène ronde installée pour l'occasion », précise Elisa Schajer, adjointe au maire en charge de l'animation du centre-ville. « Des musiciens déambuleront également dans les rues piétonnes et la Galerie de l'Hôtel de Ville. Pour permettre aux gens d'entendre et de voir ce festival d'où qu'ils soient, et aux plus aguerris d'aller à la rencontre des artistes dans les établissements qui les accueillent. » Parmi les p'tits nouveaux recrutés par l'UCIA : la Péniche, amarrée sur le quai Saint-Martin, et le Barock, avenue du Maréchal Leclerc. Avec, à leurs cartes : le be-bop du Gérard Grassart Quartet et l'alliance subtile « guitare et chant » du Jazz Song Trio. La programmation promet encore de jolies surprises, pour tous les goûts. On y retrouve aussi les habitués du Printemps, ces perles du cru qui en font un rendez-vous épicé et haut en couleurs. A l'image de Christophe et Déborah Lartilleux, incontournables dans l'univers du jazz manouche, ou encore du Hot Swing Orchestra, dont le batteur n'est autre que Michel Cabu, le frère de l'illustrateur châlonnais renommé. Cabu a d'ailleurs dessiné le visuel de ce Printemps et sera de retour dans sa ville natale le 3 mai pour une séance de dédicaces. L'occasion de découvrir son nouvel ouvrage, dédié aux maîtres du jazz. En espérant que le soleil viendra swinguer lui aussi !

Sonia Legendre

Printemps du Jazz - Du 2 au 4 mai à Châlons (et l'Epine) Exposition de Cabu jusqu'au 10 mai à l'Hôtel de Ville Séance de dédicaces vendredi 3 mai de 14h30 à 16h30 Programme complet sur www.chalons-en-champagne.net

S N O I T PROMO IR ! A SAIS

13 8 Avril 20 2 u 'a u q s ju

290

à partir

de

599 Oeillet d'inde La barquette de 10 plants

Géraniums lierre simple La barquette de 10 plants

Bégonia et Pétunia La barquette de 10 plants

39€9

En Bref

xArtistes mobilisés contre l'enfance abusée

Pour venir en aide aux victimes et à leurs familles, l'association Miesgui organise son second spectacle « contre l'enfance désabusée ». Sur scène, de nombreux talents locaux se mobiliseront afin de soutenir cette cause : danseurs, chanteurs, magiciens, etc. A noter également : Cindy Lopes, révélée dans l'émission de télé-réalité Secret Story, animera la soirée. Rendez-vous samedi 27 avril dès 19h au Centre culturel André Gallois à Fagnières (chemin de la Terrière) - Entrée : 1 euro - Contact : 06 26 53 18 83 ou miesgui@aol.com.

xHommage aux fusillés et Victoire du 8 mai 45

À l'initiative des résistants de Châlons-enChampagne et comme chaque année, une cérémonie rendra hommage aux fusillés du Groupe Triton du 6 mai 1944, le lundi 6 mai à partir de 7 h, à la Butte des Fusillés (route de Melette, entre Châlons et l'Epine). Parallèlement, à l'occasion du 68e anniversaire de la Victoire du 8 mai 1945, la Ville de Châlons organise une matinée de commémoration en présence des officiels, des porte-drapeaux, de l'armée, des autorités, de l'association Marne Memory 44 et de l'Harmonie municipale. Rendez-vous à 10h au Monument des Martyrs de la Résistance (rue Jacques Songy). Le cortège se rendra ensuite à la Statue Jeanne d'Arc (10 h 30) puis au Monument aux Morts (prise d'arme à 11 h et défilé jusqu'à la place Foch).

xCiné-débat avec Amnesty International

L'association propose une rencontre autour du film « Rebelle » de Kim Nguyen, sorti en 2012. L'histoire de Komona, une jeune fille de 12 ans enlevée par des rebelles pour devenir enfant-soldat en Afrique subsaharienne, et de sa rencontre avec un garçon albinos, dont elle tombera amoureuse. Avec la participation de Jean-Luc Cheyrouze, membre de la commission Enfants d'Amnesty International. Lundi 6 mai à 20h à la Comète (5 rue des Fripiers à Châlons). Infos et réservations au 03 26 69 50 99.


5x

ociété S

w w w. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N°216 du 26 avril au 2 mai 2013

Journaux - l'union et l'ardennais

Un plan de sauvegarde de l'emploi à l'union

xRéunis en comité d'entreprise extraordinaire à Reims lundi 22 avril, les syndicats des journaux l'union, l'ardennais, l'estéclair, libération-champagne et l'aisnenouvelle, ainsi que la régie commerciale Cap Régie (les composantes du Pôle CAP du Groupe Hersant Media, vendu au groupe belge Rossel début janvier) se sont vus confirmer ce qu'ils attendaient depuis plusieurs semaines. En l'occurrence la mise en place d'un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) pour le titre l'union. Le chiffre de 97 suppressions d'emplois a été avancé. Il n'y aura pas de PSE dans les autres journaux du pôle régional, puisqu'aucun ne dépassera les 9 départs, chiffre au-delà duquel un plan est légalement obligatoire. Le chiffre de 97 sert de point de départ, mais la réalité devrait être moins élevée. Du côté de la Filpac-CGT, syndicat majoritaire, Emmanuel Busson, son secrétaire, explique avoir «  demandé une expertise qui donne un délai de 21 jours supplémentaires pour qu'on puisse regarder tout ça. Cela dit, on a déjà entamé des discussions avec la direction, avant l'annonce du PSE ». Les représentants du personnel ont pour objectif de faire baisser ce chiffre, évidemment, mais surtout d'obtenir qu'aucun départ de l'union ne soit contraint à

tir dans les conditions d'un licenciement économique, ndlr), et une trentaine sont attendus en tout, pour le 30 avril au plus tard afin de bénéficier de la proposition du groupe Rossel, un peu plus avantageuse encore qu'une clause de cession classique. A l'est-éclair, une douzaine de journalistes à fait valoir la clause de cession, une dizaine à l'aisne-nouvelle. Parmi les autres informations évoquées lundi, l'annonce d'une nouvelle maquette du journal, qui perdra cinq centimètres en hauteur à compter de janvier 2014, et le passage au tout quadri et à cinq colonnes au lieu de six. Et aussi l'abandon définitif des derniers bureaux que l'union occupe encore rue de Talleyrand, en centre-ville, pour rejoindre le quartier Clairmarais. Dans les rangs de la Filpac-CGT, on note une ambiance apaisée par rapport à il y a un peu moins d'un an, quand Rossel abandonnait la négociation, avant de revenir à l'automne. « On n'a pas le sentiment que la direction veuille aller au clash. On se trompe peut-être et on fera attention. Mais Rossel, un peu grâce à nous, a repris un outil industriel plutôt sain, sans l'énorme dette du groupe Hersant, et en étant débarrassé du groupe Hersant. »

l'union devrait quitter définitivement les derniers bureaux occupés rue de Talleyrand à Reims. © l'Hebdo du Vendredi

aller directement à la case Pôle Emploi. On imagine donc un plan étalé dans le temps, constitué de départs en retraite non remplacés, notamment. Ces suppressions de poste sont la conséquence d'une restructuration globale de l'outil de travail annoncée dès la reprise par le groupe Rossel, et concerne les secteurs techniques, administratifs et commerciaux.

DU 22 AVRIL AU 31 MAI 2013

« On laisse forcément des plumes, mais on négocie, et on est bien obligés de moderniser l'outil  », reconnaît Emmanuel Busson. Du côté des journalistes, déjà 18 d'entre eux, à l'union, ont fait valoir leur clause de cession (une clause particulière inscrite dans la convention collective des journalistes, qui permet à ceux-ci, en cas de rachat du média qui les emploie, de par-

Tony Verbicaro

RC

ENAULT LIMATISATION

BILAN OFFERT CLIMATISATION RECHARGE CLIMATISATION TOUTES MARQUES

57

Offre valable du 22 Avril au 31 Mai sur véhicules toutes marques de PTAC inférieur à 3.5T. Non cumulable avec toute autre offre en cours.

SDAC 7 avenue du 106ème RI 51000 CHALONS EN CHAMPAGNE - Tél. : 03 26 69 56 00

A U T O M O B I L E S

&

S E R V I C E S


6x

ociété S

w w w. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N°216 du 26 avril au 2 mai 2013

Déclaration d'impôt sur le revenu 2012

Quels changements pour le contribuable ?

Les formulaires de déclaration commencent à arriver dans nos boîtes aux lettres. Et oui, déjà... A ceux qui craindraient le côté « casse-tête » de cette démarche : les Finances publiques veillent à la simplifier, tant sur le papier que sur Internet. Les nouveautés législatives, quant à elles, ne feront pas que des heureux... xLa campagne de déclaration d'impôt sur le

revenu est officiellement lancée. « Les usagers commencent à recevoir par courrier leur formulaire et peuvent d'ores et déjà remplir leur déclaration sur Internet », précise Jean-Marc Ferrali, directeur régional des Finances publiques de ChampagneArdenne. « Cette année, quel que soit le mode de déclaration choisi, les contribuables n'ont plus besoin de joindre les pièces justificatives établies Revue et améliorée, la notice d'explication permettra aux contribuables de s'y retrouver dans par des tiers. » Entendons-nous bien : sont conleur déclaration d'impôt sur le revenu 2012 © l'Hebdo du Vendredi cernés par cette dispense les justificatifs bancaires, de dons ou de cotisations syndicales, les étapes. » Et concerne davantage les activités comde ces pièces dans nos déclarations ne va-t-elle pas factures relatives aux dépenses en faveur de l'envimerciales, industrielles ou les déclarations de engendrer davantage de contrôles fiscaux ? Du tout, ronnement, et les documents prouvant l'emploi d'un déficits fonciers, que le particulier lambda. « Nous d'après Jacques Ambrazé, directeur du Pôle de salarié à domicile. Les frais ne détenons pas le palmarès des départements gestion fiscale. « Des sysréels et les engagements de fraudeurs », complète le directeur régional. tèmes d'expertise permettent location pour les investisse- Dématérialisation intégrale de déceler certaines ano« L'année passée, dans la Marne, 290 interventions ments immobiliers restent ou en partie des démarches malies dans les déclarations de ce genre ont été réalisées. Soit 12 millions d'euencore à fournir. ros de redressement fiscal, tandis que les recettes de transmises, qui sont ensuite l'impôt sur le revenu ont représenté 496 millions. » examinées de plus près. Si besoin, nous envoyons Si cette nouveauté traduit la volonté d'instaurer une aux contribuables une demande d'explication par Toujours en chiffres, 59 % des contribuables marrelation de confiance entre l'administration et les écrit. Le contrôle sur place n'intervient qu'après ces nais sont imposables, et environ 2 000 assujettis à usagers, elle pose tout de même question : l'absence

l'Impôt sur la fortune (ISF). D'autres changements devraient nous faciliter la tâche : les déclarations et avis sont désormais adressés aux couples avec leurs deux noms, les désignations « Vous » et « Conjoint » sont remplacées par « Déclarant 1 » et « Déclarant 2 », et les avis d'impôt sur le revenu fusionnent avec les prélèvements sociaux pour ne former qu'un seul et même avis, avec les mêmes modalités de paiement. Sur Internet, un mot de passe personnalisable permettra de remplacer les multiples identifiants de connexion nécessaires auparavant. Puis, libre à chacun de dématérialiser, intégralement ou en partie, ses démarches fiscales. Côté législation, les modifications ne feront peutêtre pas l'unanimité. Une nouvelle tranche d'imposition à 45 % pour les revenus excédant 150 000 euros par part rejoint le barème. Pour les frais professionnels, le montant maximum de la déduction forfaitaire de 10 % est fixé à 12 000 euros. La demi-part supplémentaire accordée aux célibataires n'ayant pas élevé seuls un enfant pendant cinq ans se limite à un avantage en impôt de 120 euros (contre 400 auparavant). Enfin, le barème kilométrique d'évaluation des frais de véhicule automobile passe de 11 à 7 CV.

Sonia Legendre

Envoi des déclarations aux contribuables jusqu'au 30 avril. Dates limites de déclaration de revenus : le 27 mai à minuit pour les dépôts papier et le 3 juin (Aube) ou le 11 juin (Marne) à minuit pour les télédéclarations. www.impots.gouv.fr


7x

É conomie

w w w. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N°216 du 26 avril au 2 mai 2013

Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi

Un malentendu pour démarrer Mi-mars dernier, le préfet de région annonçait les grandes mesures du pacte national pour la compétitivité et l'emploi. La plus populaire, le crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE), a connu quelques défauts à sa mise en place. Tout semble rentrer dans l'ordre.

xAu cours du mois qui vient de s'écouler, diverses entreprises et experts-comptables nous ont fait part de leurs difficultés à obtenir auprès de leur banque ou d'Oséo leur avance sur le CICE. Pour rappel, le CICE est calculé en proportion de la masse salariale de l'entreprise, hors salaires supérieur à 2,5 fois le Smic (crédit d'impôt de 4% en 2013, 6% à partir de 2014). Les petites et moyennes entreprises et les entreprises de taille intermédiaire qui le demandent peuvent bénéficier de l'effet en trésorerie de cet allègement dès le 1er janvier 2013, par rétro-activité. Et certaines entreprises se seraient vues signifier, fin mars ou tout début avril, des refus de la part d'Oséo ou tout bonnement une absence de compétence chez certains banquiers. Christian Thériot, directeur régional d'Oséo, plaide le malentendu à l'allumage. « Au début, on pensait que seules les entreprises qui

auraient un crédit d'impôt supérieur à 25 000€ s'intéresseraient immédiatement au CICE pour obtenir l'avance en trésorerie (85% du crédit d'impôt éligible peuvent être avancés) et entreraient en contact avec nous, et on imaginait que pour les plus petits montants, les banques s'en occuperaient directement. Finalement, on s'en occupe également. Le plus petit crédit d'impôt qu'on a avancé, c'est 2 400€. C'est très facile à faire, sur le site internet par exemple. Pour les petits montants, tout se passe sur internet, on ne rencontre même pas l'entreprise.  C'est une mesure qui

permet de dégager de la trésorerie tout de suite. En moins de dix jours, ça peut être sur le compte de l'entreprise. » L'avance sur le CICE ne serait donc pas encore bien servie par les banques, pour qui le processus à mettre en place prend un peu de temps. Et tout devrait dorénavant fonctionner correctement. « Le CICE est une mesure fiscale, poursuit Christian Thériot. Si le chef d'entreprise considère qu'il y a droit, il va voir son banquier pour obtenir l'avance. Elle sera remboursée l'an prochain à la banque. Les banquiers n'ont aucune crainte à avoir, d'autant

Le site dédié au cice, www.cice-oseo.fr. © l'Hebdo du Vendredi

qu'Oséo garantit les banques sur le CICE jusqu'à 50% du montant. Les banques n'ont qu'à se tourner vers Oséo pour obtenir la garantie. » Un autre phénomène a semble-t-il retardé un engouement qui paraissait évident : la peur du contrôle fiscal. «  Il y a dans les esprits des chefs d'entreprise ou chez certains comptables une peur du redressement, explique Christian Thériot. Mais cette peur n'a pas lieu d'être. C'est sans doute lié aux redressements qui ont eu lieu dans le passé sur le crédit d'impôt recherche.  » En effet, pour le crédit d'impôt recherche, les sommes déduites des impôts devaient obligatoirement être allouées à la recherche et au développement. Et ceux qui ne l'ont pas fait ont été rattrapés. « Pour le CICE, c'est totalement objectif, puisque c'est lié à la masse salariale. L'argent doit servir à améliorer la compétitivité des entreprises ou à créer des emplois. Il est simplement interdit de reverser l'avance en trésorerie aux dirigeants ou en dividendes. » Le directeur régional d'Oséo ne doute pas du succès du CICE. Et malgré quelques incompréhensions de départ, «  nous avons réalisé une trentaine d'opérations depuis début avril, pour environ 1,5 million d'euros. » macompetitivite.gouv.fr www.cice-oseo.fr

Tony Verbicaro


8x

nvironnement E

w w w. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N°216 du 26 avril au 2 mai 2013

Développement durable

La Sanef tient ses engagements verts En seulement trois ans, le groupe sanef a réalisé 40 projets d'envergure représentant 300 chantiers, dont l'Ecopôle à Ormes aux portes de Reims, conformément à un accord signé avec l'Etat. Retour sur l'utilisation des 250 millions d'euros investis par la Sanef dans le cadre de ses engagements verts.

x" En 2008-2009, une crise économique violente éclate. L'Etat a alors demandé aux plus grandes entreprises du pays de se lancer dans des investissements rapides qui pourraient profiter à l'ensemble du territoire ", rappelle Odile Georges-Picot, Directrice du Pôle Concessions du groupe Sanef. L'exploitant autoroutier donne son accord au tout début de l'année 2010. Et en échange d'investissements dont le montant global est supérieur à 250 millions d'euros, Sanef voit sa concession prolonger par l'Etat d'un an. Trois années se sont écoulées depuis : état des lieux. Baptisés les engagements verts, ces investissements ont donc porté sur cinq grandes thématiques. 158 millions d'euros ont ainsi été investis dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Dans le cadre de ce programme, Sanef a généralisé le télépéage sans arrêt sur tous les axes de son réseau pour les véhicules légers et les poids lourds, soit 82 nouvelles voies équipées. Le groupe a égale-

Au coeur de l'atrium de l'Ecopôle, Michel Rigaud, l'architecte du batiment, et Odile Georges-Picot, Directrice du Pôle Concessions du groupe sanef. © l'Hebdo du Vendredi

ment mis en place des équipements dynamiques permettant de favoriser la sécurité et la fluidité du traffic (calcul du temps de parcours en temps réel, alerte bouchon, balisage automatique de neutralisation des voies, etc) et a créé des parkings favorisant le covoiturage sur son réseau. 17 millions d'euros ont été consacrés à la protection de la ressource en eau. Créations de bassins de séchage de boues, réhabilitation des traversées hydrauliques ou encore protection des champs de captage situés à prox-

imité du réseau sont quelques-uns des exemples de chantiers réalisés. Pour lutter contre le bruit, ce sont 23 millions d'euros qui ont été investis. Cette dépense a permis de construire 4 360 mètres de murs anti-bruit supplémentaires et d'agir sur les façades de 375 habitations particulièrement touchées par les nuisances sonores. Concernant la biodiversité, ce sont 6 millions d'euros qui lui ont été consacrés. Les dépendances vertes des autoroutes de Sanef ont bénéficié d'audit et d'aménagements paysagers.

200 000 végétaux ont été plantés, tandis que 145 600 m2 de pelouses ont été aménagés. Et en Alsace, une convention a permis de réaliser deux lâchers de grands hamsters d'élevage, soit au total 350 spécimens de cette espèce de rongeurs protégée. Enfin, la dernière thématique abordée par le groupe fut l'éco-conception. Il s’agit ici d'intégrer à son patrimoine des caractéristiques novatrices en termes d'environnement. 46 millions ont donc servi à concevoir des bâtiments écoresponsables, construits avec des matériaux écologiques, principalement dans les aires de repos et sur les sites d'exploitation, à l'image de l'Ecopôle. Cela va donc de la mise en place du tri sélectif des déchets, à celle d'une meilleure accessibilité pour les personnes à mobilité réduite, en passant par l'installation de bornes d'informations interactives diffusant du contenu en temps réel et localisé. " Ces investissements ont été gagnants pour tous ", assure Odile Georges-Picot. Ainsi, ce sont 1 000 entreprises qui ont bénéficié de ces chantiers pour des contrats allant de 50 000 à 6,5 millions d'euros. Et bien sûr, ces engagements verts ont donc aussi profité à l'exploitant autoroutier, mais aussi à l'environnement. « Nous n'aurions pas été aussi loin en matière de développement durable et de protection de l'environnement, reconnaît la directrice du pôle concessions du groupe Sanef. »

Julien Debant


9x

nvironnement E

Plan Climat Air Energie Régional

Un accord-cadre pour l'agriculture et la forêt

Parmi les structures accompagnées par le PCAER : la SARL Bois Energie Othe Armance, productrice de bois déchiqueté dans l'Aube © Chambre d'agriculture de l'Aube

Haute-Marne, cinq chaufferies ont été installées dans les bâtiments communaux du canton de Poissons. Parallèlement, nous suivons une vingtaine de dossiers concernant l'installation d'unités de méthanisation, dont sept d'ores et déjà aboutis. » Tout juste signé, l'accord-cadre « Climat Air Energie dans le secteur agricole et forestier » vient compléter le partenariat existant autour du PCAER. L'occasion pour les Chambres d'agriculture, les communes forestières de Champagne-Ardenne, l'interprofession Valeur Bois et l'Agence locale de l'énergie (ALE) des Ardennes d'officialiser leur engagement auprès des trois fondateurs du plan. « Nous travaillions déjà ensemble avant xPour rappel, en juin 2012, le Conseil régio- cela. Cet accord est une déclinaison du nal, l'Agence de l'environnement et de la PCAER, qui permettra de cibler nos efforts sur maîtrise de l'énergie (Ademe) et les services de ces deux secteurs représentatifs de la région, l'Etat lançaient communément une nouvelle notamment en faveur de la réduction d'émisversion du PCAER. L'idée : définir plusieurs sions de CO2 et de la qualité de l'air. » priorités d'actions environnementales dans des Effectivement, sur ce dernier point, il reste domaines aussi variés que l'industrie, les col- beaucoup à faire en Champagne-Ardenne. En lectivités, le bâtiment, le trans2012, sept alertes de dépasseBeaucoup à faire ment ozone ont été dénomport de marchandises, l'urbanisme ou encore l'agri-viticul- sur la qualité de l'air brées, principalement dans ture. Avec, entre autres objecl'Aube et la Marne. « tifs fixés : la réduction de 20 %, d'ici à 2020, Nous manquons d'informations en la matière. » des émissions de gaz à effet de serre et des con- Parmi les bonnes idées évoquées par les sigsommations énergétiques. Très vite, coups de nataires : la création d'ateliers pédagogiques pouces financiers des initiateurs et des fonds sur la méthanisation à destination des habieuropéens à l'appui, de nombreux projets ont tants, ou le développement de l'utilisation pu voir le jour en région. « Nous soutenons un raisonnée des engrais azotés. Et le Préfet de réseau de chargés de mission, experts dans les région, Pierre Dartout, de conclure : « Nous bioénergies et déployés dans différentes struc- nous réunirons tous les ans sur ce dossier pour tures professionnelles. », éclaircit Jean-Luc évaluer les actions mises en place. Et pourSaublet, le directeur régional de l'Ademe. suivrons cette démarche sur le terrain. Nous « Environ 80 projets de chaufferies bois ont allons d'ailleurs visiter, cet après-midi, l'unité ainsi pu être accompagnés. A Vitry-le- marnaise de méthanisation du Gaec Duthoit François, par exemple, le groupe Malteurop Philippoteaux. » chauffe désormais l'intégralité de son usine grâce à une centrale énergétique biomasse. En Sonia Legendre

Si la Champagne-Ardenne s'impose comme la première région éolienne de France, c'est également un territoire pionnier en matière de méthanisation, et plutôt bien positionné quant à la valorisation du bois. Aujourd'hui, d'autres acteurs rejoignent le Plan Climat Air Energie Régional (PCAER) et font des secteurs agricole et forestier leurs chevaux de bataille.

w w w. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N°216 du 26 avril au 2 mai 2013


10 x

S port

w w w. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N°216 du 26 avril au 2 mai 2013

Foot (L1, 34e journée) Bordeaux - Reims

xLes Girondins absents contre Reims

Ne pas laisser le doute s'installer

Face à Reims, Francis Gillot, l'entraîneur de Bordeaux, devra se passer de plusieurs joueurs habituellement titulaires : Sertic, Trémoulinas et Mariano sont à l'infirmerie. Et Cheick Diabaté, quatre buts au cours des trois derniers matches, ne s'est pas entraîné à deux reprises cette semaine.

Après avoir échoué à s'assurer du maintien à domicile contre Valenciennes, les Rémois se déplacent samedi (20 heures) à Bordeaux pour ramener quelque chose. Afin de ne laisser aucun doute rejaillir dans les têtes.

xSi tout se passait mal au cours de la 34e journée de Ligue 1 ce week-end, Sochaux (18e) gagnerait à Lille vendredi soir, samedi, Ajaccio (15e) dominerait Montpellier, Brest (19e) battrait Rennes - et ça, ça peut vraiment arriver -, Nancy (17e) s'imposerait à Valenciennes, et dimanche, Troyes (20e) gagnerait à Nice et Evian (16e) referait le coup au PSG ! Et en mi- sant sur une victoire des Girondins face à Reims, le classement ferait peur : 14e Ajaccio (38 points), 15e Reims (37), 16e Evian (37), 17e Nancy (37), 18e Sochaux (36), 19e Brest (32) et dernier Troyes (31). Le Stade n'aurait plus qu'un point d'avance sur le premier relégable, et jouerait bel et bien à se faire peur jusqu'au bout. Evidemment, même si on aime le suspense, on ne va pas souhaiter un tel scénario. C'est juste pour stigmatiser, même s'ils n'en ont pas besoin, à quel point les Rouge et Blanc sont passés à côté de quelque chose dimanche dernier en s'inclinant à Delaune contre Valenciennes (1-0). « Pour ceux qui pensaient que le maintien était pratiquement bouclé, ça montre bien qu'il faudra qu'on se batte jusqu'au bout, disait Hubert Fournier après le

xFootball et citoyenneté

L'ancien Rémois David Ducourtioux (à gauche) et son équipe de Valenciennes ont fait trébucher le Stade. © l'Hebdo du Vendredi

match. Je ne sais pas combien de points il faudra pour se maintenir cette saison. C'est un coup d'arrêt sur le plan comptable, mais aussi dans le projet de jeu. Après le but, on a poussé, mais de façon décousue, avec un déchet technique qui ne pouvait pas nous permettre de nous procurer de vraies occasions. Valenciennes était bien en place, et il leur a suffi d'attendre nos erreurs techniques. On ne méritait pas de gagner. » Parce qu'au-delà du résultat et d'une défaite plus connue sur ses terres depuis le 13 janvier (Bastia), Reims a fait peur dans le jeu. Et après les brillantes prestations successives, notamment à la

maison (Saint-Etienne, Paris SG, Rennes, Lyon), ce non-match contre Valenciennes a sonné bizarrement. Plaidons pour l'accident, et souhaitantaux Rémois de retrouver leur jeu dès samedi à Bordeaux. Le dernier déplacement, à Brest, s'était idéalement déroulé (2-0). Les Girondins, eux, n'ont plus rien à jouer en championnat (9es, 47 points), et ont sans doute l'esprit tournéesvers la Coupe de France,

Le Stade de Reims et Radio Jeunes Reims (RJR) organisent le mardi 30 avril et le mercredi 1er mai un événement « Football et Citoyenneté Pour un football plus solidaire ». Au programme de ces deux journées, une conférence-débat, le 30 avril à 19 heures (entrée libre) à l'auditorium du lycée SaintJean-Baptiste de la Salle à Reims aura pour thème l'indispensable rapprochement entre football professionnel et football amateur. Le 1er mai au stade Géo André à Reims, une centaine d'enfant de 11 à 13 ans, répartis en dix équipes participeront à un tournoi de football ludique et caritatif. Plusieurs stands seront mis en place à cette occasion (Licra, Ville de Reims, District Marne, Office des Sports...). Et parce que la citoyenneté inclut la solidarité, il sera uniquement demandé en guise de droit d'entrée une denrée alimentaire non périssable. Celle-ci sera reversée à la Banque Alimentaire.

leur dernier objectif, dont ils disputeront une demi-finale à Troyes la semaine prochaine. T.V

Basket Pro B (33e et 34e j.) : St-Vallier - Châlons-Reims et Châlons-Reims - Denain

En mode play-offs

xOfficiellement qualifiés pour les Play-offs après

la facile victoire acquise à domicile aux dépens de Nantes (96-68), les joueurs de Châlons-Reims pourraient inconsciemment avoir envie de souffler lors des deux dernières journées de la saison régulière. On peut néanmoins compter sur Nikola Antic pour les garder en éveil. Les Marnais vont donc aller défier Saint-Vallier dans la Drôme, avant de recevoir quatre jours plus tard l'équipe de Denain. Deux matches rapprochés, sur un rythme de play-offs, que le CCRB entend bien gagner afin d'aborder avec un maximum de confiance les quarts de finale des play-offs. Mais contre qui ? Là réside l'incertitude de cette fin de saison. En effet, Châlons-Reims, actuel 3e du classement, n'est séparé du 8e et dernier qualifié pour le grand huit, Antibes, que par deux succès d'avance ! Hormis Pau et Evreux, leaders intouchables, l'ordre des six autres qualifiés - Châlons-Reims, Le Portel, Boulogne, Fos, Rouen et Antibes - risque donc fort d'être bouleversé, si bien que les calculs éventuels visant à éviter de tomber sur tel ou tel club sont particulièrement compliqués. Pour Nikola Antic et ses hommes, ces deux dernières journées seront donc jouées avec le plus grand sérieux, avec l'idée première de conserver cette place sur le podium, synonyme d'avantage du terrain. Vendredi soir à Saint-Vallier, modeste 15e du championnat, battu largement à Châlons en décembre dernier (93-74), l'important sera de prou-

x40

Bien que déjà qualifié pour les play-offs, ChâlonsReims ne doit pas se relacher lors des deux dernières journées de championnat sous peine de descendre du podium. © l'Hebdo du Vendredi

ver que l'équipe est toujours capable de s'imposer loin de ses bases après deux défaites concédées de rang à Pau et au Portel. Mardi à Reims, face à Denain, 14e et vaincu également lors de la toute première journée (70-86), l'objectif sera de répéter les gammes avant le début des play-offs, mais sans Julien Debant trop en dévoiler. Saint-Valliier - Châlons-Reims, vendredi 26 avril à 20h, complexe des Deux Rives à Saint-Vallier. Châlons-Reims - Denain, mardi 30 avril à 20h, complexe Sportif René Tys à Reims. Billetterie en ligne sur www.ccrbasket.com

En Bref emplois d'avenir dans le football champardennais

La préfecture de région et la Ligue de Champagne-Ardenne de football, par l'intermédiaire du préfet Pierre Dartout et du président de Ligue Jean-Claude Hazeaux, signera lundi 29 avril une convention à travers laquelle la Ligue, avec la participation de ses différentes composantes (districts, clubs) se fixe comme objectif de recruter 40 emplois d'avenir d'ici le 31 janvier 2014.


11 x

S port

w w w. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N°216 du 26 avril au 2 mai 2013

Boxe - Demi-finale du tournoi de France

Le boxing-club d'Epernay dans la cour des grands

La demi finale du tournoi de France de boxe aura lieu samedi 27 avril, à partir de 19 heures, au hall des sports Pierre-Gaspard à Epernay. Le club local entend confirmer ses brillantes performances et faire des résultats. Devant plus d'un millier de spectateurs.

xEntre 1000 et 1800 personnes sont attendues samedi 27 avril au hall des Sports Pierre Gaspard (COMEP) à Epernay, où se déroulera la demi finale du Tournoi de France. Le boxing-club d'Epernay compte bien sur cette soirée pour continuer sur sa lancée et briller de mille feux comme il le fait depuis plusieurs années. Premier club de la région ChampagneArdenne en termes de nombre de licenciés toutes catégories confondues (amateurs, professionnels et féminines), il est aussi celui qui engrange les Dans la meilleurs résultats avec une pléiade de talents et de victoires remportées par ses membres. Les deux entraîneurs, Jérôme Vilmain et Stéphane Boussis, affichent pourtant beaucoup de modestie devant ces performances qui portent haut les couleurs de la capitale du champagne.

Le boxing club d'Epernay prêt pour cette 1/2 finale du tournoi de France samedi au hall des sports. © l'Hebdo du Vendredi

Il est vrai qu'il existe une longue tradition du noble art à Epernay. Le club, créé en 1952, n'a cessé d'intégrer grande tradition avec succès les générations et jouer la carte de la complémentarité de la discipline éducative et de la compétition. « Nous comptons 186 licenciés dont les plus jeunes ont 6 ans. Et la section féminine accueille 50 filles », commente Jérôme Vilmain, un entraîneur talentueux, efficace et

dévoué. « Nos professionnels ont tous une activité salariée à côté de la boxe. Sinon ils ne pourraient pas évoluer dans les plus grands tournois », rappelle Jérôme Vilmain. Le meilleur exemple est bien sûr Jean-Michel Hamilcaro qui travaille dans une entreprise locale de bâtiment. On sent le dynamisme, la rigueur, la solidarité lorsqu'on franchit les portes du boxingclub d'Epernay, installé depuis 2004 dans des locaux spacieux rue de la Liberté, dans le

quartier de la Villa. Une salle au nom de Robert Meunier a été inaugurée. Elle rend hommage à une grande figure de la boxe sparnacienne, avec 14 années de carrière, de nombreux combats au plus haut niveau dont deux finales du championnat de France et une finale du championnat d'Europe. Tous les jeunes, les garçons et les filles, en ont pris de la graine. Jean-Michel Hamilcaro a été champion international IBM et a défendu son titre victorieusement deux fois, Mohamed Dali, Georges Beaupuis, le fils du président du club, Bryan Boussis et Amira Hamzaoui, la jeune et brillante boxeuse (championne de France professionnelle poids mouche avec 8 victoires dont 4 par K.O), défendront crânement leurs chances samedi soir à partir de 19 heures au Hall des Sports Pierre Gaspard. Aux côtés des amateurs du BCE que sont Thomas Bertrand, Benjamin Tondelier, Fanny Gruzelle, David Soudant et Sacramento Pereira. « Nous espérons que les résultats sportifs seront au rendez-vous », lance Jérôme Vilmain qui s'attend à une grande soirée. Dans la tradition...

Jean Batilliet

Billets au magasin Carrefour et sur place le soir de la demi finale. Ring: 20 euros. Gradins: 15 euros.


12 x

S or tie

w w w. l h e b d o d u v e n d r e d i . c o m N°216 du 26 avril au 2 mai 2013

Capitole en Champagne - Concert

Exposition - Archives Départementales de la Marne

Sexion d'Assaut : le phénomène

Le baron de Baye sort de l'oubli

Photographie du baron Joseph de Baye. © Archives Départementales Marne

xFaut-il encore les présenter ? Sexion d'Assaut, huit garçons originaires de la capitale, maîtres dans l'art du rap... et du marketing. Car si ce groupe crée la déferlante à chacun de ses passages sur scène, il a aussi créé un label et sa propre marque de vêtements : « Wati B » (prononcez « ouati bi » et traduisez « tout le temps » du bambara, la langue nationale du Mali). Très vite, les produits déclinés à l'effigie de l'enseigne se sont multipliés : tee-shirts, casquettes, casques audio et même, prochainement, Wati Bulle, une boisson gazeuse énergisante. Deux NRJ Music Awards en poche, les rappeurs enchainent les concerts dans l'Hexagone et se produisent le plus souvent à guichets fermés. Il se murmure même que ce soit le seul groupe de hip hop français, depuis NTM, à avoir fait salle comble à Bercy... Un succès qu'ils doivent sans doute à leurs performances en live, mais aussi aux textes parfois provoquants de leurs tubes. Sacré disque d'or et de platine, leur dernier album « L'Apogée » aborde par exemple des thèmes comme l'amour, la haine, ou encore les galères de la banlieue. « L'Apogée signifie que nous sommes au summum de notre art. Artistiquement, on pense avoir compris tout ce qu'on avait à comprendre », confiait l'un des membres lors d'une interview accordée à Pure Charts. Bonne nouvelle pour les fans : si le Capitole en Champagne affiche déjà complet ce 3 mai, Sexion d'Assaut remet le couvert les 30 août et 13 septembre, à la Foire de Châlons puis à Troyes. Sexion d'Assaut reviendra fin août à Châlons, puis en septembre à Troyes. © DR

Sonia Legendre

Sexion d'Assaut - Vendredi 3 mai à 20h30 au Capitole en Champagne (COMPLET) - Vendredi 30 août à 19h à la Foire de Châlons - Vendredi 13 septembre à 20h au Cube à Troyes.

xParce qu'il est aujourd'hui presque entièrement sorti des mémoires, les Archives Départementales de la Marne ont décidé de rendre hommage au parcours du baron marnais Joseph Berthelot de Baye. Né en 1853, celui qui fut par beaucoup considéré comme un véritable « touche à tout », a occupé successivement les fonctions d'archéologue dans le département, voyageur-explorateur ainsi qu'ethnologue en Russie et dans le Caucase. Dans un premier temps source d'intérêt pour

ses pairs puis très vite délaissé, la faute à ses méthodes de recherches quelque peu controversées, il se tourne alors, en 1890, vers l'Empire russe, de l'Ukraine à la Sibérie occidentale en passant donc par le Caucase. Rassemblant de nombreuses informations sur l'histoire et les coutumes des diverses populations rencontrées, au travers de moult fouilles et diverses collectes de témoignages, le baron de Baye ramènera également de son périple un très grand nombre de photographies. Il restera aussi un grand ami de certains membres de l'intelligentsia et de bon nombre d'artistes. Retenu en Russie pendant la Première Guerre Mondiale et au delà, il se retrouvera malheureusement sans ressources et malade, achevant son existence à Paris, où il décèdera en 1931. L'exposition organisée par les Archives départementales de la Marne sur la vie et l'oeuvre de Joseph de Baye présente ses archives personnelles, des photographies prises lors de ses voyages et des objets découverts lors des fouilles, provenant principalement du château de Baye, des Archives départementales de la Marne, du Musée du Quai Branly et du musée d'Épernay. Aymeric Henniaux Exposition du 27 avril au 30 juin au 23, rue Carnot à Châlons-en-Champagne / Entrée libre du lundi au vendredi de 13 à 17 heures. Les samedis, dimanches et jours fériés de 14 à 18 heures.

En Bref

xL'exposition « Abstract 2.0 » se prolonge à l'Office de tourisme

L'occasion de (re)découvrir le travail du créateur châlonnais Michael Aksamit. Guidé par son imagination débordante et les grands maîtres de l'abstrait, l'artiste surfe entre les tendances déco et les teintes à la mode. Et apporte une touche naturelle à ses toiles en y intégrant du tissu et d'autres matières végétales. Une douzaine d'oeuvres contemporaines et autant d'invitations au voyage, à voir jusqu'au 30 avril à l'Office de tourisme (3, quai des Arts à Châlons). Du lundi au samedi de 9 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 18 h. Entrée libre.

xOrgue et clarinette s'invitent à Saint-Etienne

Pour célébrer le Jour mondial de l'Orgue, les Amis des Orgues de Châlons-en-Champagne ont prévu un concert inédit dans l'enceinte de la Cathédrale Saint-Etienne. Il réunira le clarinettiste Pierre Sacchetti et l'organiste Elodie Marchal autour des plus belles oeuvres de Bach, Vierne ou encore Pierné. Dimanche 5 mai à 16h en la Cathédrale Saint-Etienne. Participation libre.

CONCERTS CONCERTS CONCERTS CONCERTS CONCERTS CONCERTS CONCERTS CONCERTS CONCERTS CONCERTS CONCERTS CONCERTS À 20h30. Concert gratuit, dans le cadre du festival Musiques en MourAvec une notorièté qui ne cesse de croître, tout dimanche 5 mai CHÂLONS melonnie - Centre culturel Napoléon III de Mourmelon le Grand jeudi 2, vendredi 3 et samedi 4 mai

LE PRINTEMPS DU JAZZ

Concerts gratuits dans les rues du centre-ville et concerts dans les restaurants et cafés partenaires de l’opération imaginée par la Ville de Châlons-en-Champagne. À 9h00. Renseignements et programme complet sur www.toutchalons.com.

jeudi 2 mai

APÉROMIX BLUES ROCK : CHARLIE FABERT

Charlie Fabert ne s’arrête jamais et foisonne d’idées ! Bluesman d’origine, Charlie étend son champ artistique vers le rock. Entouré de nouveaux musiciens, il enregistre actuellement un nouvel album et viendra nous le présenter lors de cet apéromix !

À 19h00. Gratuit. L’Orange Bleue à Vitry-le-François.

vendredi 3 mai

RAP/HIP-HOP : « SEXION D’ASSAUT »

en restant très crédible dans le milieu du rap français, Sexion D’Assaut promet encore de belles surprises pour cette année à venir. À 20h30. COMPLET Capitole-en-Champagne, av. du président Roosevelt à Châlons-en-Champagne.

SOIRÉE UKULÉLÉ

Venez découvrir le ukulélé et vous initier à ce petit instrument très facile d’approche le temps d’une soirée. Organisé par le Ukulélé Club de Champagne. À 20h30. Entrée libre - Plus de renseignements au 06 80 24 85 80 L’Orange Bleue à Vitry-le-François.

samedi 4 mai

PUNK ROCK : LE BAL DES ENRAGÉS

Composé de 18 musiciens des meilleurs groupes punk-alternatif français (Tagada Jones, Lofofora, Parabellum, Damny de La Phaze, Vx de Punish Yourself, etc.), le Bal reprend les plus grands hits rock des dernières années 80 pour les enchaîner à sa sauce.

À 20h30. Tarifs : de 10 à 16 euros. L’Orange Bleue à Vitry-le-François

Renseignements au 03 26 66 55 13

HARMONIE LES ECHOS DU TON

Forte d’une trentaine de musiciens enthousiastes et passionnés, l’harmonie est attachée à Ethe, sa localité de la province du Luxembourg Belge. Son programme musical varie du répertoire dit « d’harmonie » aux musiques plus actuelles.

À 16h00. Dans le cadre du Festival des Musiques du Dimanche Accès libre - Place Foch À 20h30. Tarifs : 6 à 24 euros. La Comète.

REIMS

vendredi 26 avril

CONCERT : GOLDMEN

Goldmen c’est l’histoire de 6 gars qui aiment la musique de Jean-Jacques Goldman. Le groupe écume les scènes en défendant fièrement ces titres qui ont marqué les années 80, 90 et 2000. Venez-vous fondre dans l’univers de Jean-Jacques Goldman.

ÉPERNAY

jeudi 2 mai

VARIÉTÉ ET CHANSON FRANÇAISE : « -M- »

-M- profitera de sa tournée pour s’arrêter à Epernay le temps d’un concert.

À 20h00. Ouverture des portes à 18h30 pour l’emplacement Fosse Early - Tarifs : 32 à 59 euros Le Millésium, av. du général Margueritte à Epernay. mercredi 22 mai

L’ENSEMBLE FAENZA : LE SALON DE MUSIQUE

En se servant d’un jeu de tarot, le public sera amené à composer lui-même une soirée unique que les interprètes dévoileront, au fur et à mesure. L’occasion de découvrir les magnifiques instruments que sont le théorbe, la citole et la guitare baroque.

À 20h30. Séance supplémentaire le 23 mai à 20h30 A partir de 9 ans - Le Salmanazar, Théâtre Gabrielle-Dorziat, place Mendès-France, Epernay - Tél : 03 26 51 15 99.


13 x

S or tie

w w w. l h e b d o d u v e n d r e d i . c o m N°216 du 26 avril au 2 mai 2013

Visite accompagnée

Maison Clémangis - Exposition

Châlons d'antan, ses commerçants, ses artisans...

Huit artistes de Neuss exposent à Châlons

Le pont Putte Savate, quartier général des tanneurs et cordonniers châlonnais à l'époque médiévale © l'Hebdo du Vendredi

xPlusieurs rues châlonnaises témoignent, aujourd'hui encore, de l'effervescence commerciale et artisanale qui animait la ville au Moyen-âge. Passionnée d'histoire et d'anecdotes d'antan, Christiane Jacquin propose aux curieux de replonger dans cette époque, ses traditions et son ambiance. « L'occasion d'en apprendre davantage sur le quotidien des confréries au XIIIe siècle », explique la guide conférencière agréée. « Les artisans se regroupaient par métier et par quartier. Nous retrouvons ainsi la rue des Poissonniers, celles des Mégissiers ou des Fripiers, situées autour du quartier marchand. Le pont Putte Savate par exemple, qui surplombe la rue Croix des Teinturiers, rassemblait les tanneurs et autres cordonniers de la cité. Châlons doit aussi sa prospérité à l'industrie lainière et la draperie. Tisserands, fouleurs, tondeurs, teinturiers, etc. Au moins 4 000 personnes vivaient de ces métiers à l'époque. Les banquiers, quant à eux, s'installaient avec leurs bancs de changes rue des Lombards. » Toutes corporations confondues, la transmission du savoir restait une priorité. « Dès l'âge de 12 ans, les jeunes étaient envoyés en apprentissage chez un maître artisan pour s'y former, puis devenir valet ou compagnon. Ils pouvaient ensuite aller de place en place, chez d'autres maîtres, ou se lancer à leur compte. » Au fil de l'excursion seront également évoqués les foires et autres marchés du coin. « Le marché au blé s'organisait sur l'actuelle place de la République. Avec ses porteurs d'eau, ses crieurs, etc. La vie en centre-ville était beaucoup plus colorée et bruyante en ce temps ! » Et le meilleur pour la fin : l'histoire des caves médiévales construites sous la place Foch, destinées autrefois au stockage des vins des auberges...

Sonia Legendre

Visite accompagnée « Corporations et confréries au XIIIe siècle à Châlons » - Samedi 27 avril à 14h30 Départ devant l'Office de tourisme (3, quai des Arts) - Tarif : 3 euros (gratuit pour les moins de 18 ans) Inscriptions obligatoires au 03 26 65 17 89

SPECTACLES SPECTACLES SPEC- EXPOSITIONS EXPOSITIONS EXmardi 7 mai

samedi 25 mai

MOURMELON - CINÉMARDI « LE DISCOURS D’UN ROI »

Dégustations gratuites, exposition, jardin des cinq sens, fonds thématique jardins, jardinage, sites et paysages de 1500 ouvrages, spectacle jeune public à 15h et 17h.

MOURMELON - JARDI-LIVRES « LA POIRE »

Un film chaque deuxième mardi du mois.

À 20h30. Centre culturel. Gratuit. Retrait des billets sur place.

jeudi 16 et vendredi 17 mai

RETRANSMISSION : UN SOIR, UNE VILLE

Sous le titre Un soir, une ville, Didier Bezace monte trois pièces courtes de l’auteur australien Daniel Keene qui prennent place dans des lieux citadins : Fleuve, Un verre de crépuscule et Quelque part au milieu de la nuit.

Jeudi 16 mai à 14h et 20h, vendredi 17 mai à 18h et 20h Tarif : 17 euros - Ciné Majestic, 2, rue A. Fresnel à Châlons-en-Champagne.

mardi 21 mai

DANSE : ITMOI (IN THE MIND OF IGOR)

Ce qu’Akram Khan retient du Sacre du Printemps, c’est l’écriture de Stravinsky, son impact fulgurant, sa rudesse, ses aspérités, qui bouleversèrent à jamais la composition musicale.

À 20h30. Séance supplémentaire le mercredi 22 mai à 20h30 Tarifs : 6 à 24 euros. La Comète.

À Mourmelon-le-Grand, salle Louisiane.

jusqu’au mardi 30 avril

EXPOSITION : ABS-TRAC 2.0

Exposition de peintures par Mickael Aksamit.

Du lundi au samedi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 18h - Entrée libre . Office de Tourisme de Châlons-en-Champagne.

jusqu’au samedi 27 avril

EXPOSITION DE L’ILLUSTRATEUR MAXIME COLOT

Par Maxime Colot, illustrateur Châlonnais.

Mardi 10h-17h, mercredi, jeudi, vendredi 10h-19h, samedi 10h-17h Entrée libre - Le Sale Quart d’Heure, 29, place de la république.

jusqu’au samedi 29 juin

EXPOSITION : LA CHAMPAGNE-ARDENNE EN FANParcours déambulatoire à la découverte des instruments, de l’histoire des harmonies et fanfares, des formations de types municipal, militaire, associatif et corporatif, des fêtes, des lieux de représentation, et des répertoires musicaux. FARE

Entrée libre aux heures habituelles d’ouverture - Bibliothèque de quartier Denis Diderot, 11, rue du Groupe Libération Nord.

D'intrigantes installations venues de Neuss seront exposées dès dimanche à Châlons © DR

xPreuve que les échanges entre associations châlonnaises ont du bon, Arts Vivants et Amic'Allemand accueillent ensemble, avec le soutien de la municipalité, huit artistes venus de Neuss, en Allemagne. « Nous organisons tous les deux ans la biennale internationale du printemps », explique Geneviève Villain, vice-présidente d'Arts Vivants. « Et nous tenions à faire venir des artistes qui travaillent ou résident à Neuss, ville jumelée avec Châlons depuis 1972. Silvia Hausmann, la présidente du Cercle culturel franco-allemand de Neuss, s'est aussi associée à notre démarche. » Dès dimanche, donc, une cinquantaine d'oeuvres contemporaines rejoindra la maison médiévale Clémangis, toutes plus surprenantes les unes que les autres. Parmi elles, les dessins à l'encre de Chine de Claudia Ehrentraut, illustratrice hors pair déjà exposée à Châlons par le passé, ou encore les sculptures sur

Chiner

DIMANCHE 28 AVRIL

Beine-Nauroy - Vide-greniers

bois brut de Gudrun Schuster. « Leurs créations et leurs installations n'ont rien de traditionnel, et présentent même un caractère avant-gardiste. Ils touchent à la vidéo, au graphisme, à la danse... » Inge Harms, par exemple, réalise des performances autour du butō, un mouvement de chorégraphie né au Japon dans les années 60, teinté de bouddhisme et autres croyances spirituelles. A découvrir également, les scènes de vie photographiées par Axel Nass, et l'artvidéo de Nils Kemmerling. L'année prochaine, en retour, plusieurs artistes châlonnais iront exposer à Neuss. Exposition « Ephémère » - Huit artistes de Neuss (Allemagne) - Du dimanche 28 avril au dimanche 12 mai à la Maison Clémangis (rue Nicolas Durand à Châlons) Tous les jours de 14h à 18h30 Entrée Libre

Oger - Vide-greniers

Reims - Bourse aux vinyles 12h-19h - Entrée libre Halles du Boulingrin

Champigneul-Champagne Bébé Broc 7h-18h - Salle des fêtes

Somme-Bionne - Vide-greniers

Mailly-Champagne Vide-greniers

MERCREDI 1ER MAI

Chigny-les-Roses Vide-greniers

Mardeuil - Vide-greniers

S.L

Sarcy - Vide-greniers

Vauclerc - Vide-greniers Vouzy - Vide-greniers

Baudement - Vide-greniers

Cautel - Vide-greniers

Flavigny - Vide-greniers Gueux - Vide-greniers

Huiron - Vide-greniers

La Forestière - Vide-greniers Maffrecourt - Vide-greniers

Mareuil-sur-Aÿ - Vide-greniers Verzy - Vide-greniers


14 x

C inéma

w w w. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N°216 du 26 avril au 2 mai 2013

Les horaires x du 24/04/2013 au 30/04/2013

Pa t r i c k Va n l a n g h e n h ove n

HANNAH ARENDT

CINÉMA Le Palace

(Allemagne 1H53 Drame) De Margarethe Von Trotta, avec Barbara Sukowa, Axel Milberg, Janet McTeer. Hannah Arendt couvre pour le New-Yorker le procès d’Adolf Eichmann, responsable de la déportation et de la solution finale pour le IIIe Reich. Elle en sort un livre  La banalité  du mal qui déclenche un rejet des intellectuels. C’est un film trop académique, trop sec, sa raideur finit de le couper du grand public.

33 Bld Motte - 51200 Epernay Iron Man 3 mercredi vendredi 14h30 | 20h30; jeudi 14h30 | 17h30; samedi 14h30 | 20h; dimanche 10h30 | 17h30; lundi 20h30; mardi 18h | 20h30 2D mercredi vendredi 17h30; jeudi 20h30; samedi 17h | 22h30; dimanche 15h | 20h; lundi mardi 14h30 La cage dorée mercredi lundi 14h30 | 20h30; jeudi 17h30 | 20h30; vendredi 14h30 | 17h30 | 20h30; samedi 17h | 20h | 22h30; dimanche 10h30 | 15h | 17h30 | 20h; mardi 14h30 | 18h | 20h30 L'écume des jours mercredi jeudi vendredi 14h30 | 17h30 | 20h30; samedi 14h30 | 17h | 20h | 22h30; dimanche 10h30 | 15h | 17h30 | 20h; lundi 14h30 | 20h30; mardi 14h30 | 18h | 20h30 Les croods VFmercredi vendredi samedi 14h30; jeudi 14h30 | 17h30; dimanche 10h30 | 15h; mardi 20h30 Tad l’explorateur 3D mercredi vendredi samedi 14h30; jeudi 17h30; dimanche 10h30 The Grandmaster mercredi 20h30; samedi 22h30; lundi 14h30 VO dimanche 20h; mardi 14h30 Les Profs mercredi jeudi vendredi 14h30 | 17h30 | 20h30; samedi 14h30 | 17h | 20h; dimanche 10h30 | 15h | 17h30; lundi 14h30 | 20h30; mardi 14h30 | 18h | 20h30 Les Gamins mercredi vendredi 17h30 | 20h30; jeudi mardi 14h30 | 20h30; samedi 17h | 20h | 22h30; dimanche 15h | 20h; lundi 20h30 Les âmes vagabondes mercredi 17h30; jeudi lundi 14h30; vendredi 20h30; samedi 14h30 | 22h30; dimanche 17h30 | 20h; mardi 18h Oblivion mercredi vendredi dimanche 17h30; jeudi lundi 20h30; samedi 17h | 20h; mardi 18h

IRON MAN 3

(USA 2H Super Héros) De Shane Black, avec Robert Downey Jr., Gwyneth Paltrow, Don Cheadle. Il faut se méfier de son passé, des démons que l’on crée sans le savoir, par ignorance et impudence. Tony Stark, le milliardaire, pourrait bien l’apprendre à ses dépens. Une nouvelle menace apparaît sur les écrans d’Iron Man, le mandarin. Ce nouveau terroriste décide de mettre à terre l’Amérique et ses valeurs, le président et Iron Man. Estce l’armure ou l’homme qui fabrique le Super Héros  ? C’est répondant à cette question une fois à terre, en renaissant, tel le phénix de ses cendres, qu’il trouvera la réponse. Préparez-vous au choc du nouvel Iron Man. Vous apprendrez à vous méfier des apparences. Une jeune génération de réalisateurs arrive à Hollywood, elle mêle dans son savoir faire le plaisir du cinéma d’action et de réflexion. Ce nouvel opus pose encore plus la question de l’armure et du contenu. La réponse nous est fournie non seulement par Tony Stark, mais aussi sa compagne dans un habile jeu de rédemption. Il s’inscrit complètement dans le nouveau regard sur les super héros lancé par Avengers.

CINÉ Le Majestic

ZAC des Escarnotieres 51000 Châlons

Evil dead (-16 ans) (Avant première) Mar 30 avril : 22h15 Iron Man 3 Mer, Jeu, Ven : 11h | 14h | 15h30 | 16h30 | 18h | 19h30 | 21h15 | 22h | 00h15 Sam, Dim : 11h | 14h | 15h30 | 16h30 | 18h | 19h30 | 21h15 | 22h Lun, Mar : 14h | 15h30 | 16h30 | 18h | 19h30 | 21h15 | 22h La cage dorée Mer, Jeu, Ven, Sam, Dim : 11h15 | 13h30 | 16h | 18h | 20h | 22h15 Lun, Mar : 13h30 | 16h | 18h | 20h | 22h15 L'écume des jours Mer, Jeu, Ven, Sam, Dim : 11h15 | 13h45 | 16h30 | 19h30 | 22h Lun, Mar : 13h45 | 16h30 | 19h30 | 22h Les croods Mer, Jeu, Ven, Sam, Dim : 11h15 | 13h45 | 16h | 18h | 20h Lun, Mar : 13h45 | 16h | 18h | 20h Tad l’explorateur 3D Mer, Jeu, Ven, Sam, Dim : 11h15 | 13h30 | 16h | 18h Lun, Mar : 18h Parker Mer, Jeu, Ven, Sam, Dim : 11h15 | 13h30 | 22h Lun, Mar : 13h30 | 15h45 | 22h Les Profs Mer, Jeu, Ven, Sam, Dim : 11h15 | 13h45 | 16h | 18h | 20h | 22h15 Lun, Mar : 13h45 | 16h | 180 | 20h | 22h15 Les Gamins Mer, Jeu, Ven, Sam, Dim : 11h15 | 13h45 | 16h | 18h | 20h | 22h15 Lun, Mar : 13h45 | 16h | 18h | 20h | 22h15 Les âmes vagabondes Mer, Jeu, Ven, Sam, Dim : 11h | 13h30 | 19h45 | 22h Lun : 13h30 | 19h45 | 22h Mar : 13h30 | 19h45 Oblivion Mer, Jeu, Ven, Sam, Dim : 16h30 | 19h30 | 22h Lun, Mar : 13h45 | 16h30 | 19h30 | 22h

CINÉ La Comète

5 rue des Fripiers - Châlons-en-Champagne

Petit corbeau Mer 24 à 14h30 Jeu 25 à 14h30 Jules César diffusion samedi : 18:00 La religieuse Mer 24 à 18h00 Jeu 25 à 20h30 Sam 27 à 20h30 Dim 28 à 18h00 Lun 29 à 15h00 The place beyond the pines Ven 26 à 20h30 Dim 28 à 20h30 Camille Claudel 1915 Mer 24 à 20h30 Jeu 25 à 18h00 Sam 27 à 18h00 No Ven 26 à 18h00 Lun 29 à 20h00

H

o ro s c o p e

x Bélier du 21.03 au 20.04 Vous êtes toujours impatients, pourtant il faut calmer vos ardeurs et prendre les choses et les personnes comme ils sont. Ne confondez pas vitesse et précipitation, car vous pourriez avoir des regrets.

x Taureau du 21.04 au 20.05 Cette semaine, soyez réceptif à votre environnement, prêt à entrevoir d’autres possibilités, à explorer d’autres voies. Suivez votre intuition, et vous obtiendrez facilement ce que vous désirez. x Gémeaux du 21.05 au 21.06 Votre ciel astral vous amènera de belles choses peu importe le métier que vous exercez. Ne vous arrêtez pas en si bon chemin, vous avez

gros plan

x

L’ÉCUME DES JOURS

LA CAGE DORÉE

(France 1H30 Comédie) De Ruben Alves, avec Rita Blanco, Joaquim de Almeida, Roland Giraud.

Le couple Ribeiro, d’origine portugaise, vivent depuis 30 ans au cœur des beaux quartiers parisiens où Maria s’occupe d’un immeuble. Elle reste une concierge se pliant en quatre pour ses propriétaires, attentive aux bons soins de tous. Sortir le chien et s’occuper des enfants du couple du dernier étage, s’occuper des plantes de la mégère de service, Mme Reichert, etc. De son côté, José est artiste du bâtiment comme le clame son patron, M. Caillau, qui sans lui se sentirait perdu. Leur fille Paula achève ses études de droit. Elle devrait bientôt leur révéler le nom secret de son petit amoureux, le fils d’une de leurs connaissances. Tout ce petit monde vit dans une cage dorée qui dépasse la loge de la concierge. Le jour où Maria et José héritent d’une maison et de ses vignes au Portugal, tous s’accordent pour une même idée, ne pas laisser partir ce diamant précieux. Mais derrière les bonnes intentions se cachent des raisons bassement personnelles et mercantiles. Le bonheur des uns ne fait pas forcément celui des autres. Ruben Alves suit les traces de son ami d’enfance et producteur Hugo Gélin, qui nous avait donné la belle comédie Comme des frères. Il aborde tout en douceur et délicatesse, sans jouer le trait grossier de la caricature, la thématique des concierges et des émigrés portugais. Il s’amuse des clichés et des on-dit, le Portugais forcément maçon, mangeant de la morue, branché Linda de Suza. Toutes ces petites choses saisies par le regard du jeune enfant Ruben et de ses amis, se transforment en comédie. Il alterne des séquences de rire jubilatoire et des moments comme cette scène de fado final où la recherche du père et la valeur des origines se mêlent dans un instant magique. C’est une belle comédie à la française qui s’amuse et nous amuse avec subtilité des clichés et vérités. Elle partage avec le spectateur son amour des Portugais et du Portugal.

Découvrez la version longue, toutes les sorties et les interviews de l’équipe sur www.cine-region.fr et le mercredi sur France bleu Champagne 95.1 à Reims, nos coups de cœur entre 18H et 18H30. des actions à accomplir. Ne faites pas les timides, prenez des risques.

x Cancer du 22.06 au 22.07 Carpe diem, cette semaine si vous bougez tout le temps, si vous êtes impatient, vous risquez de louper le coche. Très prochainement, Un ciel dynamique et d’opportunités devrait servir vos intérêts.

x Lion du 23.07 au 22.08 Lion, Il y aura beaucoup d’agitation autour de vous. Mais que cela ne vous empêche pas de vous occuper sérieusement de certaines questions qui réclament toute votre concentration.

x Vierge du 23.08 au 22.09 Il est question de faire le tri dans vos projets, afin de vous concentrer sur les plus importants, ceux qui vous motivent. Suivez votre intuition, et vous

obtiendrez assurément ce que vous désirez.

x Balance du 23.09 au 22.10 Si vous avez une décision à prendre, accordezvous le temps de la réflexion. Même si une offre vous semble irrésistible, pas de précipitation... Car une proposition peut en cacher une autre.

x Scorpion du 23.10 au 22.11 Ne baissez pas les bras, ne vous reposez pas sur des lauriers que vous n’avez pas encore. Si vous ne savez plus très bien où vous en êtes, vous allez devoir remettre de l’ordre dans vos idées. x Sagittaire du 23.11 au 22. 12 Aujourd’hui, sur le plan professionnel, vous devrez prendre la direction des opérations, affirmer votre leadership. Restez simple, sincère avec vous-même, avec les autres et bien concentré.

(France 2HO5 Comédie Dramatique) De Michel Gondry, avec Romain Duris, Audrey Tautou, Gad Elmaleh. L’histoire d’un jeune homme amoureux qui rencontre la princesse de ses rêves au goût du jazz d’Ellington. Leur mariage tourne au cauchemar quand un nénuphar pousse dans le corps de sa bien-aimée. Gondry s’attaque avec bonheur au texte de Boris Vian, une première partie un peu bizarre et surréaliste, rattrapée par la seconde partie, superbe d’inventivité, plus sombre, se finissant par une vision noir et blanc, superbe.

SURVIVRE

(Islandais 1H33 Drame) De Baltasar Kormákur, avec Ólafur Darri Ólafsson, Jóhann G. Jóhannsson, Þorbjörg Helga. En 1984, un chalutier sombre au large des côtes islandaises. L’équipage rejoint le royaume de Poséidon, sauf un. Cet homme exceptionnel, à force de courage et d’une résistance à toute épreuve, revient au village. Le réalisateur choisit la voie de la réalité, lumière froide et glacée pour un vrai film d’auteur.

x Capricorne du 23.12 au 20.01 Poursuivez ce que vous avez entrepris, ou, encore, achever ce qui doit l’être. Faites preuve d’hardiesse et d’audace. La chance vous propulsera vers une réussite certaine.

x Verseau du 21.01 au 19.02 Attention à votre empressement en emportepièce. Agissez en suivant un rythme calme sans chercher à modifier ce qui ne vous plaît pas, ni heurter les personnes de front, vous éviteriez des déboires. x Poissons du 20.02 au 20.03 Donnez du temps à votre foyer. Vous aurez tout à y gagner et saurez réchauffer vos liens affectifs. L'ambiance sera douce et sereine et vous serez en symbiose avec votre famille.

Benoit MELVHILLE


15 x

ortrait P

w w w. l h eb d o d u ve n d re d i. com

N°216 du 26 avril au 2 mai 2013

Sabine Duménil - Secrétaire Générale CGT Champagne-Ardenne

Combattre l'injustice avec lucidité

À quelques jours des traditionnelles manifestations du 1er mai, Sabine Duménil, secrétaire générale régionale du syndicat CGT depuis 2011, appelle bien sûr à descendre dans la rue pour défendre l'intérêt et les droits des travailleurs. Des valeurs collectives, chères à celle qui a fait ses armes dans le milieu médical, et qu'elle promeut encore fermement aujourd'hui.

x«  Mes collègues disent de moi que je suis une dame à la poigne de fer dans un gant de velours.  » Son fort caractère, cette Châlonnaise d'origine ne l'a jamais nié, au contraire. Et si elle rejoint à 20 ans à peine (début des années 1980) les rangs du syndicat CGT dans l'établissement où elle obtient son premier emploi, c'est qu'elle se retrouvait déjà dans les principes défendus par la Confédération Générale du Travail. «  Je n'ai jamais supporté le sentiment d'injustice et Sabine Duménil appelle à se mobiliser activement le 1er mai prochain. © l'Hebdo du Vendredi c'est pourtant ce que j'ai ressenti dès mon france au travail.  » La faute aux nouveaux qui souffre beaucoup, tout en concourant à arrivée dans l'Établissement Public de Santé modes de financement, à des méthodes de l'attractivité du territoire ; en cherchant par Mentale de la Marne (EPSMM), à Châlons, management «  délétères  » et au concept de exemple de nouvelles activités à installer, où les conditions de travail étaient très dures rentabilité de plus en plus appliqué. «  Les comme la domotique. » S'il lui reste heureuseet ce, malgré un syndicat pourtant fort. J'ai budgets étaient plus serrés, les personnels ment des motifs de satisfaction, à l'image vite rejoint la CGT car d'emblée j'ai partagé moins nombreux...  » Nous sommes à l'aube « d'un dossier qu'on aura poussé sans abanle sentiment de contestation qu'elle expri- des années 2000 et la syndicaliste devient donner et qui finira par aboutir », la secrétaire mait.  » Lutte pour une meilleure prise en secrétaire générale du syndicat de l'EPSMM. générale reconnaît tout de même une certaine charge des patients, des locaux en bon état, du Se voyant en outre confier deux mandats, à la frustration : «  Même si on obtient des matériel plus récent et plus performant... Les CPAM et au Conseil économique, social et avancées, bien souvent ce n'est pas tout de motifs de mécontentement sont légion dans environnemental régional (chargé de donner des avis sur les décisions l'institut châlonnais et prises au Conseil régional entrainent souvent un bras de « L'évolution de fer tendu avec la direction la société n'intègre pas de Champagne-Ardenne), Sabine Duménil est désoraccompagné de longs mouvele syndicalisme... » mais en lien avec des miliment de grèves. « Cela pouvait durer jusqu'à deux à trois semaines mais bien tants disséminés aux quatre coins de la région. souvent ce n'était pas vain. A cette époque, je Il lui faut encore « attendre » la fin 2010 pour n'avais pas encore de responsabilités syndi- être choisie comme secrétaire générale cales mais je voyais mes collègues qui, eux, se régionale de la CGT Champagne-Ardenne, battaient bec et ongle dans les conseils d'ad- coordonnant désormais les actions des ministration pour défendre les intérêts du per- quelque 15 400 militants de la région. sonnel. C'était impressionnant et c'est à partir « Chaque syndicat et union locale a sa propre de ce moment-là que je me suis rendue compte direction, notre rôle à nous, au niveau régioqu'un syndicat pouvait réellement faire nal, est de coordonner leurs activités. » bouger les choses. » Un investissement à temps plein Dans le contexte socio-économique actuel, les Avec le temps, les responsabilités Les années passant à l'EPSMM, Sabine préoccupations de la CGT ne manquent pas. Duménil constate une véritable amélioration Première de toute, l'emploi, particulièrement des conditions de travail même si, parallèle- meurtri en Champagne-Ardenne. « Il faut que ment, l'ambiance de travail, elle, se détériore. l'on oeuvre tous les jours pour défendre les «  J'ai été témoin de l'apparition de la souf- emplois existants, notamment dans l'industrie xRepères Sabine Duménil a 50 ans. Marnaise d'origine, fille de parents ouvriers et née à Châlons-en-Champagne, elle réside toujours aujourd'hui dans le département. Mariée et mère d'un enfant, elle obtient un BEP comptabilité au début des années 1980. Ne trouvant pas immédiatement un emploi dans sa branche, elle intègre en 1982 l'Établissement Public de Santé Mentale de la Marne (EPSMM) de Châlons comme agent de service. Se syndicalisant peu après son arrivée, elle occupera plusieurs postes au sein de la structure, avant de se lancer dans une formation d'aidesoignante au début de années 1990. Le diplôme en poche, Sabine Duménil réintègre l'EPSMM, en y occupant donc cette fois les fonctions d'aide-soignante. Participant aux réunions de la Commission exécutive de la CGT de l'établissement depuis plusieurs années, elle devient, en 2006, secrétaire générale du syndicat de l'EPSMM, se voyant en parallèle confier deux mandats, un au Conseil économique, social et environnemental régional (Ceser) et l'autre à la CPAM. Fin 2010, l'Union départementale CGT de la Marne l'a choisie pour être candidate au secrétariat général CGT de Champagne-Ardenne, avec approbation des autres unions des départements de la région et ce, en remplacement du précédent secrétaire, parti en retraite. La secrétaire générale a été renouvelée dans ses fonctions début 2013 pour une période de trois ans.

suite, c'est donc un peu rageant. Par ailleurs, je suis un peu déçue parfois de voir des militants qui s'investissent dans leur travail mais participent moins aux combats sociaux, sont moins présents dans les manifestations. C'est comme ça, c'est le contexte actuel qui veut ça. On est de plus en plus dans un conditionnement aujourd'hui. La preuve, le syndicalisme n'est quasiment plus abordé à l'école, et les cours d'éducation civique se raréfient. Les gens s'engagent moins puisque l'on privilégie un monde d'individualisme plutôt qu'un sens du collectif. Le vrai problème, c'est que l'évolution de la société n'intègre pas le syndicalisme...  » Pleine de lucidité, Sabine Duménil souhaite toutefois poursuivre ses efforts pour que la défense de l'intérêt des salariés et des populations soient au coeur des enjeux. « Ce n'est pas une question politique et ce n'est pas parce que le gouvernement a changé en 2012 que nous allons baisser la garde. L'histoire sociale a montré que les choses n'ont jamais évolué sans rapports de force. Car la défense de l'intérêt de chacun passe avant tout par celle des intérêts collectifs. Et c'est ce que nous rappellerons dans la rue le 1er mai prochain. Quant à l'appel à manifester de Jean-Luc Mélenchon pour le 5 mai, je n'appelle pas à descendre dans la rue, on est dans le rapport politique pour moi là. Après, chacun est libre d'y participer. »

Aymeric Henniaux



L'Hebdo du Vendredi, Châlons, 216