Page 1


oxygene la terre la mer

nio ko bokk

savoir partage

xam xam partage


PLAGE


Pour sa troisième édition et pour les dix ans de Kër Thiossane, le festival Afropixel a choisit d’axer sa programmation autour de la question des Biens communs, sur le continent africain, et dans les contextes du Sud, à travers les nouvelles technologies et la création artistique. « Les biens communs décrivent les biens qui sont à tous mais qui n’appartiennent à personne. L’eau, l’air, les forêts ainsi que les océans ; une langue, un paysage, un code source informatique, des savoirs, un espace public, une création artistique, tous peuvent être traités comme des biens communs, à partir du moment où une communauté de personnes est unie par le même désir de prendre soin et partager cette ressource collective ». Il s’agit pourtant de biens au service de l’intérêt général, facteurs de transformation sociale, qui ont de plus en plus tendance à être considérés comme de simples produits de consommation. Si l’Afrique, société avant tout « communautaire » tend à abandonner certaines de ses valeurs et richesses traditionnelles, elle est en même temps capable de retraduire et de « mixer » naturellement la modernité avec son passé. Il en ressort un cadre extrêmement riche et complexe, bien utile pour arriver à penser ensemble ce que nous pouvons partager et comment. Les nouvelles technologies et leur approche artistique peuvent ainsi rendre visible et questionner les biens qui nous rassemblent, tout en donnant du sens au fait de constituer une communauté. Afropixel invitera artistes, informaticiens, chercheurs, penseurs, acteurs de la société civile à échanger et à exprimer leur point de vue sur ce concept de biens communs à travers des expositions, ateliers, performances et débats.


kĂŤr thiossane

sortie de rĂŠsidence

installation performance

ઝPDL vernissage : OHK

Yassine Balbzioui Après un mois de rÊsidence, l’artiste Yassine Balbzioui prÊsentera à KÍr Thiossane son projet d’installation Jungle Box inspirÊe par ces bien communs que constituent les fables animalières arabo-persanes Kalila Wa Dimna adaptÊe en français par Jean De La Fontaine (Le Livre de Lumières, 1644). Une manière de mÊlanger ces his-

toires  universelles  – appartenant à tous – avec des histoires contemporaines racontÊes par les gens de Dakar. Cet espace peuplÊ d’êtres hybrides, entre hommes et bêtes, parle de l’animalitÊ qui est en nous. L’idÊe est de crÊer une jungle nouvelle, une fable contemporaine, burlesque pour parler des rÊalitÊs actuelles.

MusÊe de l’IFAN

performance

sortie de rĂŠsidence

mardi 15 mai ¢K

Yassine Balbzioui & Demodrama Faces Au cours de sa rÊsidence, à KÍr Thiossane, Yassine peintre, plasticien, performeur a choisi de pousser sa recherche en expÊrimentant le système des masques numÊriques mis au point par le collectif espagnol Demodrama Faces. Pendant la biennale de Dakar, le Goethe-Institut prÊsente parmi la col-

lection permanente du MusÊe de l’IFAN une sÊlection des masques allemands contemporains. Un cadre idÊal pour une performance alliant danse, peinture et qui mettra en scène ces masques virtuels. En collaboration avec l’Institut Goethe et Cultura Dakar, Ambassade d’Espagne


terrain vague des immeubles de Jet d’Eau, ¢P.­U7KLRVVDQH

Installations vidĂŠo

 PDL઻K

The Trinity Sessions Après avoir ÊtÊ prÊsentÊe pour la première fois dans sa globalitÊ en mars 2012, à Johannesburg, cette installation vidÊos de travaux rÊalisÊes par Trinity Session au SÊnÊgal, en Martinique et au Mali, entre 2010 / 2011, au cours du projet Rose des Vents NumÊriques, sera cette fois-ci prÊsentÊe au grand public et aux professionnels de la biennale de Dakar, sur un terrain vague, situÊ à 200

m de KÍr Thiossane, derrière le Rondpoint du Jet d’Eau. Jadis endroit idyllique de la capitale, le Jet d’Eau et ce terrain situÊs à l’intersection de l’avenue Bourguiba et de Niary Taly, sont aujourd’hui dÊlaissÊs du point de vue de l’amÊnagement urbain. Ils restent pourtant des axes centraux de la capitale traversÊs chaque jours pas des millions de dakarois.

galerie le Manège

exposition

sortie d’atelier

ઝPDL vernissage : le 11, 18h

/HWWHUD

AtWork est un projet de Lettera27 nÊ de la collection de carnets de notes donQVSDUGLቿUHQWVDXWHXUV¢ODIRQGDWLRQ Lettera27 et se dÊveloppant dans un premier temps sous forme d’exposition on-line. AtWork est un espace de jeu et d’expÊrimentation, oÚ l’apprentissage et la connaissance sont des ÊlÊments surgissant lors de situations non prÊÊtablies, mais faisant partie intÊgrante du processus de crÊation de l’œuvre. L’objectif est d’imaginer une nouvelle manière de concevoir les expositions. AtWork_Dakar conjugue deux voies dif-

fĂŠrentes, mise en forme et enregistrement, puis archivage de lâ&#x20AC;&#x2122;expĂŠrience. En amont de cette exposition, de jeunes artistes et ĂŠtudiants participeront les 8 et 9 mai, Ă KĂŤr Thiosane, Ă  un atelier animĂŠ par lâ&#x20AC;&#x2122;artiste Kan Si, au cours duquel les participants sont invitĂŠs Ă  imaginer leurs propres carnets de notes HQUÂŤá&#x160; ÂŤFKLVVDQW¢GHVVXMHWVWHOVTXHOH processus crĂŠatif, la libertĂŠ dâ&#x20AC;&#x2122;expression et les licences libres. < www.atwork27.org > Commissaire : Katia Angelova, conseillĂŠ : Simon Njami. Projet soutenu par Moleskine.


KĂŤr Thiossane

ઝPDL MosaĂŻque alternative vernissage : participative OHK Muhsana Ali ÂŤ 10 ans & Amadou Kane Sy de KĂŤr Thiossane Âť Pour son dixième anniversaire, KĂŤr Thiossane a sollicitĂŠ les artistes Muhsana Ali et Amadou Kan Si de Porte et Passage Ă rĂŠaliser dans lâ&#x20AC;&#x2122;enceinte de son espace une installation murale restituant lâ&#x20AC;&#x2122;esprit GX OLHX HW GHV GLá&#x2030;żÂŤUHQWV SURMHWV TXL FH sont succĂŠdĂŠs dans lâ&#x20AC;&#x2122;espace depuis 2002.

Une grande mosaĂŻque alternative composĂŠe de sous-verres, carreaux, miroirs et divers objets de rĂŠcupĂŠration sera rĂŠalisĂŠe en collaboration avec lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠquipe de KĂŤr Thiossane et les habitants du quartier invitĂŠs Ă y prendre part.

photographie et projections

village de Ouakam, derrière le stade Ă la place du marchĂŠ du jeudi Ă&#x2030;lise Fitte-Duval

projection

Espaces de vie Ă le CNA Ouakam avec

InterpellĂŠe par les premiers quartiers du village de Ouakam aujourdâ&#x20AC;&#x2122;hui en pleine mĂŠtamorphose, Ă&#x2030;lise Fitte-Duval a entamĂŠ un travail photographique sur les habitants de ces quartiers, leurs espaces de vie et la façon dont le village a ĂŠvoluĂŠ en fonction des nouvelles rĂŠali-

lundi 14 mai Ă partir GHK

tĂŠs de la capitale dakaroise. Dans le cadre du festival, les portraits dâ&#x20AC;&#x2122;Ă&#x2030;lise seront restituĂŠs aux habitants lors des projections ÂŤ Biens communs Âť de CNA, derrière le stade municipal Ă la place du marchĂŠ hebdomadaire du jeudi, le lundi 14 Ă  partir de 19h.


quartiers de Dakar

projection GHá&#x2021;žOPV

ઝPDL K

Biens Communs

CinĂŠma NumĂŠrique Ambulant

Le CNA rĂŠalise des projections en milieu rural et dans les quartiers populaires des zones urbaines. Le CNA dispose dâ&#x20AC;&#x2122;un IRQGVGHORQJVPÂŤWUDJHVHWGHá&#x160;&#x20AC;OPVÂŤGXFDWLIV ,O QH SURMHWWH TXH GHV á&#x160;&#x20AC;OPV GRQW les droits sont acquis. Dans le cadre dâ&#x20AC;&#x2122;Afropixel, du 8 au 13 mai chaque soir, des projections publiTXHVJUDWXLWHVGHá&#x160;&#x20AC;OPVDXWRXUGHODWKÂŤmatique des biens communs seront proposĂŠes au grand publique, au Jet dâ&#x20AC;&#x2122;Eau, Ă lâ&#x20AC;&#x2122;intersection de Niary Taly, au village dâ&#x20AC;&#x2122;Ouakam et Ă  Medina. Parmi eux, une

sĂŠrie de courts-mĂŠtrage et de vidĂŠos rĂŠalisĂŠs ou sĂŠlectionnĂŠs par KĂŤr Thiossane, en collaboration avec des artistes dakarois, autour des biens communs, dans le contexte sĂŠnĂŠgalais.

quartiers de Dakar

scĂŠance photo

ઝPDLK Rond-Point Jet dâ&#x20AC;&#x2122;Eau / Niary Taly ઝPDLKOuakam, derrière le stade Ă la place du marchĂŠ du jeudi ઝPDLK MĂŠdina / Penc Mi, Ex-cinĂŠma El Hadj

ઝPDL ઝK

studio Photo CinĂŠma NumĂŠrique Ambulant NumĂŠrique Ambulant

En journĂŠe, toujours au Jet dâ&#x20AC;&#x2122;Eau, intersection Niary Taly, axe central de la capital, sur le parvis dâ&#x20AC;&#x2122;un ancien cinĂŠma reconvertit en lieu de culte le CNA propose le Studio-photo NumĂŠrique $PEXODQW /HV KDELWDQWV GH GLá&#x2030;żÂŤUHQWV quartiers de Dakar seront invitĂŠs Ă des sĂŠances de portraits sur des fonds et visuels issus de lâ&#x20AC;&#x2122;atelier Dakartypo rĂŠalisĂŠ en mars Ă  KĂŤr Thiossane avec de jeunes artistes sĂŠnĂŠgalais, maliens et burkinabĂŠs. Chacun pourra choisir son

cadre et la disposition de sa photo et repartira avec un tirage personnalisĂŠ. Les portraits seront ensuite exposĂŠs, en marge des projections, chaque soir, sur les murs de lâ&#x20AC;&#x2122;ancien cinĂŠma. ઝPDLK Rond-Point Jet dâ&#x20AC;&#x2122;Eau / Niary Taly ઝPDLKOuakam, derrière le stade Ă la place du marchĂŠ du jeudi ઝPDLK MĂŠdina / Penc Mi, Ex-cinĂŠma El Hadj


6XLWH ¢ XQH VÂŤULH GH mSHWLWV GÂŤMHXQHUVHQFRPPXQ}TXLVHVRQWWHQXV¢ .­U7KLRVVDQHGHSXLVMDQYLHU HW TXL RQW SHUPLV GŕŤ&#x201A;DPRUFHU XQH UÂŤá&#x2021;żH[LRQDXWRXUGHVELHQVFRPPXQV GDQVQRWUHFRQWH[WHVÂŤQÂŤJDODLVXQH VÂŤULHGHGÂŤEDWVVHURQWSURSRVÂŤVSHQGDQWOHIHVWLYDODYHFOHVDUWLVWHVGHV

LQWHOOHFWXHOV OHV KDELWDQWV TXDUWLHU HWOHVELHQDOLVWHV  (QVHPEOH QRXV QRXV LQWHUURJHURQVVXUFHFRQFHSWGHmELHQVFRPPXQ}HQ$IULTXHHWSOXVSDUWLFXOLÂŞUHPHQW GDQV OH UÂśOH GH OD FUÂŤDWLRQ DUWLVWLTXH

KĂŤr Thiossane

dĂŠbat

GLPDQFKH mai Ă 15h

Achille Mbembe, Simon Njami, Ibrahima Wane, Felwine Aarr, Kan-Si, Yassine Balbzioui, Ken-Bugul, Alain Ambrosi, Thiat du le collectif Yâ&#x20AC;&#x2122;en a marre, Marta Vallejo Les biens communs nâ&#x20AC;&#x2122;existent quâ&#x20AC;&#x2122;inscrits dans une communautĂŠ consciente de soi et qui a la volontĂŠ dâ&#x20AC;&#x2122;agir par ellemĂŞme. Câ&#x20AC;&#x2122;est dans ce sens que les artistes peuvent ĂŞtre les premiers interpellĂŠs Ă activer et bâtir des nouveaux rĂŠcits capables de redonner du sens au fait de vivre ensemble.

Il sâ&#x20AC;&#x2122;avère pertinent, lors du festival Afropixel, de proposer un temps pour UÂŤá&#x160; ÂŤFKLUDYHFGHVLQWHOOHFWXHOVÂŤFULYDLQV du continent, sur le rĂ´le de la crĂŠation artistique dans la construction des communautĂŠs et sur comment cette capacitĂŠ peut ĂŞtre partagĂŠe auprès du plus grand monde.

KĂŤr Thiossane

dĂŠbat

VDPHGL PDL¢K

Alain Ambrosi, Frederic Sultan, Felipe G. Gil (Zemos 98) & Catherine Lenoble Les technologies numĂŠriques permettent lâ&#x20AC;&#x2122;accès Ă lâ&#x20AC;&#x2122;information et rendent SRVVLEOH OD FUÂŤDWLRQ HW OD GLá&#x2030;żXVLRQ GHV contenus hors dâ&#x20AC;&#x2122;une logique linĂŠaire et pyramidale. Le renouveau du partage des savoirs contribue Ă  dessiner de nouveaux imaginaires qui, Ă  travers le monde et dans la diversitĂŠ du monde,

FRQá&#x160;&#x20AC;JXUHQW DXWUHPHQW QRWUH UDSSRUW avec le rĂŠel. Comment crĂŠons-nous la ÂŤ communautĂŠ Âť Ă travers la rĂŠutilisation multimĂŠdia ? Le remixage est une des possibilitĂŠs qui appelle Ă  la rĂŠappropriation de nos rĂŠcits et qui permet de nous SURMHWHUHWQRXVLGHQWLá&#x160;&#x20AC;HUGHIDŠRQFULWLque en communautĂŠ.


cinĂŠma de lâ&#x20AC;&#x2122;Institut Français

dans le cadre du Dakâ&#x20AC;&#x2122;Art_Lab

journĂŠe rencontres

mercredi 16 PDLGHK ¢K

jardin de lâ&#x20AC;&#x2122;Institut Français

dĂŠmos & applications

mercredi 16 Ă partir GHK

Dans le cadre du Dakâ&#x20AC;&#x2122;Art_Lab de la Biennale de Dakar 2012, le groupe de UÂŤá&#x160; H[LRQ GHV $FWHXUV GX QXPÂŤULTXH DX SĂŠnĂŠgal se rassemble autour dâ&#x20AC;&#x2122;une journĂŠe de rencontres pour ĂŠtablir un ĂŠtat des lieux et donner plus de visibilitĂŠ Ă la crĂŠation numĂŠrique en Afrique. En plus des acteurs numĂŠriques locaux, des invitĂŠs extĂŠrieurs, tels que Tegan Bristow (Afrique du Sud) et Mathieu Marguerin (France), viendront nourrir les ĂŠchanges avec leur expĂŠrience des initiatives dĂŠveloppĂŠes dans dâ&#x20AC;&#x2122;autres rĂŠgions du monde, dans des contextes plus ou moins semblables. Les discussions por-

teront en partie sur lâ&#x20AC;&#x2122;esthĂŠtique du numĂŠrique et les avantages du Libre et de lâ&#x20AC;&#x2122;Open Source dans le contexte africain. Nâ&#x20AC;&#x2122;GonĂŠ Fall, ĂŠditrice, conservatrice et critique dâ&#x20AC;&#x2122;art, animera et modèrera cette journĂŠe.  (Q SDUDOOÂŞOH GHV UHQFRQWUHV Dá&#x160;&#x20AC;Q GH sensibiliser le public, plusieurs dĂŠmos et applications numĂŠriques seront prĂŠsentĂŠes dans les Jardins de lâ&#x20AC;&#x2122;Institut Français de Dakar. (175Â&#x2039;(/,%5( ,QVFULSWLRQVDYDQWOHPDL ¢HQDUGRQ#LIGDNDURUJ}


Institut Français

dans le cadre du Dakâ&#x20AC;&#x2122;Art_Lab

rdv Ă KĂŤr Thiossane

prĂŠsentation

mercedi 16 mai Ă ??

visite

MHXGLPDL ¢K

Catherine Lenoble, Julien Maudet & les participants de lâ&#x20AC;&#x2122;atelier en mars En mars 2012, Julien Maudet (crĂŠateur et ĂŠditeur de jeux) et Catherine Lenoble (auteure multimĂŠdia) ont animĂŠ un atelier dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠcriture collaborative Ă KĂŤr Thiossane Dá&#x160;&#x20AC;Q GH IDLUH ÂŤPHUJHU XQ UÂŤFLW FRPPXQ sur le futur de Dakar. Lâ&#x20AC;&#x2122;approche collaborative a permit aux participants de se projeter ensemble dans des lieux, de dĂŠvelopper des scĂŠnarios Ă  plusieurs entrĂŠes Ă  partir dâ&#x20AC;&#x2122;intuitions sur le devenir dâ&#x20AC;&#x2122;une des plus grandes villes dâ&#x20AC;&#x2122;Afrique. Dakar se dĂŠploie alors sous un nouvel angle... lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠcriture dâ&#x20AC;&#x2122;anticipation comme un jeu de piste incertain, lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠcriture collaborative comme une signature en rĂŠseau et anonyme. Ce rĂŠcit commun sâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠcrit et sâ&#x20AC;&#x2122;inscrit dans la ville sous la forme de treizes chapitres ou ÂŤtableauxÂť, disseminĂŠs dans des treize clĂŠs usb (Dead Drops) chacune associĂŠe Ă  un lieu. Ce mĂŠtapaysage, rĂŠsultat dâ&#x20AC;&#x2122;observations et dâ&#x20AC;&#x2122;extrapolations dâ&#x20AC;&#x2122;une expĂŠrience de Dakar, reste ouvert Ă  la participation au-delĂ  GHOŕŤ&#x201A;DWHOLHUDá&#x160;&#x20AC;QGŕŤ&#x201A;DFFXHLOOLUGHQRXYHDX[ contributeurs, pour un rĂŠcit augmentĂŠ, partagĂŠ et partageable. 3D Fiction â&#x20AC;&#x201C; Dakar Dead Drop Fiction publiĂŠe aux ĂŠditions Ă  la criĂŠe, sera ĂŠgalement prĂŠsentĂŠe. Dead Drops est un rĂŠseau anonyme GŕŤ&#x201A;ÂŤFKDQJHGHá&#x160;&#x20AC;FKLHUVKRUVOLJQHGHSDLU

Ă pair et dans lâ&#x20AC;&#x2122;espace public. Il consiste en lâ&#x20AC;&#x2122;utilisation de clĂŠs USB, appelĂŠes Dead Drops, insĂŠrĂŠes et scellĂŠes dans des murs dâ&#x20AC;&#x2122;enceinte ou dâ&#x20AC;&#x2122;immeubles et accessibles Ă  tous. Retrouvez lâ&#x20AC;&#x2122;ensemble des 13 clefs / 13 lieux sur la carte mondiale des Dead Drops : KWWSGHDGGURSVFRP GHDGGURSVGEPDS! 3ODFH GX 6RXYHQLU : Voyage dans le temps et dans lâ&#x20AC;&#x2122;espace 8&$' : Lâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠducation au service dâ&#x20AC;&#x2122;une sociĂŠtĂŠ de surconsommation 3ODFHGHOŕŤ&#x201A;LQGÂŤSHQGDQFH : Creuset de la souverainetĂŠ &HQWUH &XOWXUHO GX 6DFUÂŤFÄ&#x2022;XU : Complexe Joe Avalanche 0XVÂŤH GH OŕŤ&#x201A;,)$1 : Institut de Fiction dâ&#x20AC;&#x2122;Anticipation Narrative &HQWUH &XOWXUHO %ODLVH 6HQJKRU : Temple Vide ,QVWLWXW)UDQŠDLV Du PMU au PDU &,&(6 : Le Centre International dâ&#x20AC;&#x2122;Ă&#x2030;tude du Sport, ex Cices .­U 7KLRVVDQH: De KĂŤr Thiossane au complexe Thiossane Sport Center ! -HWGŕŤ&#x201A;(DX : Place du Canari *DUH : En 2050, une gare si futuristeâ&#x20AC;Ś Â?OHGH*RUÂŤH : Une ĂŽle paradisiaque 3DUF GH +DQQ: Les deux facettes du parc de Hann


Institut français

dans le cadre du Dakâ&#x20AC;&#x2122;Art_Lab

prĂŠsentation de pubication

MHXGLPDL ¢K

Cet ouvrage rassemble des textes et des images initiĂŠs par le projet Rose des Vents NumĂŠriques, portĂŠ par KĂŤr Thiossane en partenariat avec Trinity Session (Afrique du Sud), Mains dâ&#x20AC;&#x2122;Ĺ&#x2019;uvres (France), lâ&#x20AC;&#x2122;OMDAC (Martinique), le Collectif YĂŠta Ă Bamako (Mali), de 2009 Ă  2012.  ,O QH VŕŤ&#x201A;DJLW SDV GŕŤ&#x201A;XQ WUDYDLO GÂŤá&#x160;&#x20AC;QLWLI mais plutĂ´t dâ&#x20AC;&#x2122;un constat dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠtape. Un ZRUN LQ SURJUHVV TXL UHá&#x160; ÂŞWH OHV H[SÂŤ-

ULHQFHVHWOHVUÂŤá&#x160; H[LRQVVXVFLWÂŤHVSDUOHV activitĂŠs menĂŠes au long de ces annĂŠes autour de la crĂŠation numĂŠrique et de ses implications sociĂŠtales en CaraĂŻbes et en Afrique. Un premier ensemble qui dresse un ĂŠtat des lieux de ces nouvelles pratiques qui autorisent un autre rapport Ă lâ&#x20AC;&#x2122;art. Cet ouvrage est consultable et tĂŠlĂŠchargeable gratuitement au format sur : < www. ci - diguente .net >

Institut français

prĂŠsentation de pubication

dans le cadre du Dakâ&#x20AC;&#x2122;Art_Lab

MHXGLPDL ¢K

Franck Adebiaye Cet ouvrage original en français de plus de 140 pages rĂŠpond au souhait de nombreux graphistes des 5 continents de pouvoir crĂŠer, amĂŠliorer et partager librement des formes de caractères adaptĂŠes Ă leurs besoins, notamment pour les locuteurs de langues africaines qui ne disposent pas de W\SRJUDSKLHV VXá&#x160;&#x201A;VDPPHQW DSSURSULÂŤHV HW GLYHUVLá&#x160;&#x20AC;ÂŤHV 'LVSRQLEOH OLEUHPHQW HQ GLá&#x2030;żÂŤUHQWVIRUPDWV SDJHVZHESGIHSXE  sur Flossmanuals francophone, une plateforme collaborative plurilingue dĂŠdiĂŠe ¢ODFUÂŤDWLRQHW¢ODGLá&#x2030;żXVLRQGHPDQXHOV

sur les logiciels et pratiques libres, cette publication a ĂŠtĂŠ rĂŠdigĂŠe par 7 co-auteurs francophones originaires dâ&#x20AC;&#x2122;Europe et dâ&#x20AC;&#x2122;Afrique avec le soutien de lâ&#x20AC;&#x2122;Organisation internationale de la Francophonie. Franck Adebiaye, lâ&#x20AC;&#x2122;un des co-auteurs du manuel, prĂŠsentera les enjeux, mutaWLRQVHWRSSRUWXQLWÂŤVRá&#x2030;żHUWHV par lâ&#x20AC;&#x2122;utilisation et la crĂŠation de polices de caractères libres dans ces aspects artistiques, techniques et juridiques. KWWSIUá&#x160; RVVPDQXDOVQHWIRQWHVOLEUHV!


atelier menuiserie métallique Niary Taly & Kër Thiossane

laboratoire 

઻PDL

Institut Français

présentation

16 mai

Templab & Enda Ecopole 6XLWHDX[U«ኁH[LRQVORUVGXIHVWLYDO3L[HOLQL à Bamako sur le sens et la forme des )DEODEVHQFRXUVGHG«ኀQLWLRQHQ$IULTXH de l’Ouest, le laboratoire DYR Defko Yaw Rek (« fais le toi même » en wolof) organisé par Kër Thiossane rassemblera en partenariat avec Enda Ecopole, une douzaine de « bidouilleurs », informaticiens,

Espace Cy Vogue, Stade Demba Diop & Kër Thiossane

hackers, artisans (menuisiers, électroniciens...), artistes sénégalais et maliens pour la réalisation d’une extradeuse recycleuse à déchets plastiques, imaginée par le collectif Usinette ( < http://usinette. org/projets/broyeuse-extrudeuse-domestique >). L’extrudeuse sera présentée à l’Institut Français le 16 mai.

઻PDL

Artisttik, La manufacture & Technocité En partenariat avec Artisttik, La manufacture et Technocité, Kër Thiossane accueillera cet atelier mis en oeuvre dans le cadre du Fonds Francophone des Inforoutes. Cet atelier vise à enrichir la mémoire des arts vivants de l’espace culturel francophone à travers la mise en ligne GૂXQH EDVH GH GRQQ«HV FRXYUDQW GLቿ«rents événements culturels, dans ce cas,

le festival Afropixel. Après une première session à Mons au CECN en avril, cette session à Dakar formera cinq jeunes sénégalais, un béninois, un français et quatre belges aux outils numériques, à la pratique de l’image, du son et de la vidéo. Elle sera suivi d’une autre session en France qui couvrira le Festival d’Avignon, puis au Bénin.


KĂŤr Thiossane

atelier

઻PDL

Zemos 98

Pendant trois jours le collectif Zemos 98 de Sevilla proposera une atelier de remixage de vidĂŠos. Cette formation intervient dans le cadre du projet Remix the commons dont KĂŤr Thiossane est partenaire SĂŠnĂŠgalais. Les contenus visuels ÂŤ remixĂŠs Âť par

lâ&#x20AC;&#x2122;entremise dâ&#x20AC;&#x2122;outils collaboratifs feront lâ&#x20AC;&#x2122;objet dâ&#x20AC;&#x2122;un montage vidĂŠo collaboratif. Cette concertation mènera Ă la rĂŠalisation dâ&#x20AC;&#x2122;un premier remix en commun Ă  partir des dix annĂŠes dâ&#x20AC;&#x2122;archives vidĂŠos de KĂŤr Thiossane qui sera prĂŠsentĂŠe pour la soirĂŠe de clĂ´ture sous forme de veejaing.

pendant les ĂŠvĂŠnements

atelier

ઝPDL

Dakartypo

Dans la continuitĂŠ de lâ&#x20AC;&#x2122;atelier Dakartypo menĂŠ en mars, Ă KĂŤr Thiossane, un atelier de sĂŠrigraphie mobile sera mis en place, VXUOHVGLá&#x2030;żÂŤUHQWVOLHX[GXIHVWLYDO,OSHUmettra dâ&#x20AC;&#x2122;imprimer en direct une sĂŠlection de visuels de communication, et de slogans ÂŤ biens communs Âť issus du festival sur des T.Shirts ou sur des vĂŞtements apportĂŠs par le public. Chacun aura la possibilitĂŠ de faire

Les ateliers sont soutenus par lâ&#x20AC;&#x2122;Organisation internationale de la Francophonie.

imprimer le message de son choix sur des vĂŞtements recyclĂŠs. Ă&#x20AC; vos vieilles fripes ! 0DLK Jet dâ&#x20AC;&#x2122;Eau / Niary Taly 0DLK Galerie Le Manège 0DLK KĂŤr Thiossane 0DLK KĂŤr Thiossane 0DLK Institut Français 0DLK KĂŤr Thiossane


Institut Français

carte blanche

mercredi 16 PDL¢K

programmĂŠ par KĂŤr Thiossane Pour cette soirĂŠe, le collectif espagnol Demodrama faces (Espagne) sera Ă lâ&#x20AC;&#x2122;honneur. Une sĂŠrie de pièces pluridisciplinaires rĂŠalisĂŠes avec une dizaine dâ&#x20AC;&#x2122;artistes et dâ&#x20AC;&#x2122;informaticiens dakarois, Ă  lâ&#x20AC;&#x2122;occasion dâ&#x20AC;&#x2122;un atelier autour de masques numĂŠriques Ă  KĂŤr Thiossane, en dĂŠcembre 2011 seront Ă  nouveau jouĂŠes sur la scène de lâ&#x20AC;&#x2122;Institut. Les artistes etinformaticiens : Makasens Denis (vidĂŠaste - plasticien) ; Kader Dikhate (plasticien, performeur) ; Khadija Ba (slameuse) , Alicia Gomis ( danseuse) ; Angelina Nwachukwu ; Samba Tounkara (comĂŠdien), Racine Gaye (vidĂŠaste, chanteur), Abdoulaye Mbaye ;

Lamine Dieme ; Adama Samoura ; Babacar Soulare ; Fatoumata Bintou Sall ; Mbaye Diop ; Babacar Ndiaye. Lâ&#x20AC;&#x2122;artiste Yassine Balbzioui peintre, plasticien, performeur, en rĂŠsidence Ă KĂŤr Thiossane pour le Festival Afropixel, rĂŠalisera une autre performance ĂŠgalement Ă  partir des masques interactifs, en collaboration avec Demodrama Faces. Enfin, Momar François Sylla et le groupe Bayefall clĂ´tureront la soirĂŠe, avec une musique reggae mĂŠlangeant des rythmes Mâ&#x20AC;&#x2122;Balax et sonoritĂŠs jazzy ; une nouvelle couleur au sein de la mouvance reggae au SĂŠnĂŠgal.

KĂŤr Thiossane

soirĂŠe de clĂ´ture

sortie dâ&#x20AC;&#x2122;atelier

Au cours des derniers dix ans, KĂŤr Thiossane a menĂŠ des projets riches en UÂŤá&#x160; H[LRQ HW FUÂŤDWLRQ 7RXWHV OHV DFWLRQV menĂŠes dans cet espace se sont nourries de rencontres, dâ&#x20AC;&#x2122;ĂŠchanges, dâ&#x20AC;&#x2122;appuis prĂŠcieux de la part de personnes aux SURá&#x160;&#x20AC;OVWUÂŞVGLá&#x2030;żÂŤUHQWVDX6ÂŤQÂŤJDOHWSDUtout dans le monde (Afrique du Sud, AlgĂŠrie, Allemagne, Belgique, Burkina Faso,

VDPHGL mai Ă partir GHK

Canada, Espagne, Italie, Inde, Finlande, France, Grèce, Lettonie, Mali, Maroc, Martinique, Pays-Bas, Sardaigne, TaĂŻwan). Pour marquer les dix ans de ce vaste bien commun et pour clĂ´turer le festival Afropixel, une soirĂŠe festive, riche dâ&#x20AC;&#x2122;improvisation sera proposĂŠe.Venez nombreux dĂŠcouvrir, discuter, dĂŠguste et bien sĂťr danser !


Yassine Balbzioui / Maroc / < www.yassinebalbzioui.com > Demodrama Faces / Espagne / < www.tea-tron.com/demodrama/blog > The Trinity Session / Afrique du Sud / < www.onair.co.za >/ Amadou Kane Sy et Muhsana Ali Porte et Passage / SĂŠnĂŠgal / Momar François Sylla - Groupe Bayefall / SĂŠnĂŠgal / < www.myspace.com/momarbayefall > Ă&#x2030;lise Fitte-Duval / Martinique, SĂŠnĂŠgal / < www.afrimagesonline.com > AndrĂŠa Ouemba - Compagnie 1° Temps / SĂŠnĂŠgal / ` Ceptik / SĂŠnĂŠgal / Bintou Camara / Mali / Catherine Lenoble / France / < www.petitbain.net > Julien Maudet / France / < www. leschiensdelenfer.wordpress.com > Maksaens Denis < www.maksaens.com >

ateliers Demodrama Faces

Kader Dikhate, Maksens Denis, Alicia Gomis, Kadijatou Ba, Angelina Nwachukwu, Abdoulaye Mbaye, Lamine Dieme, Adama Samoura, Babacar Soulare, Fatoumata Bintou Sall, Mbaye Diop, Racine Gaye, Babacar Ndiaye, Edgard Ekou Afaoutou

DWHOLHU'á&#x2021;žFWLRQ

Charles Seck, GĂŠrard Gabayen, Racine Gaye, Babacar Sy, BolĂŠ Thiaw, Serigne Babacar Ndiaye, Ch. Yakhouba SidibĂŠ, Ndiaga Ndiaye, Michel Sene, El Hadj, KandĂŠ Sagna, Ndeye Diouf, Maty Sy Ndiaye

atelier de sĂŠrigraphie mobile 2XPDU'LRS0DWWKHZ7LQDUL /DXUH1MLNL 6ÂŤEDVWLHQ'ÂŤJHLOK/ France / < www.sebastiendegeilh.com > )DELHQ&RUQXW/ France / < www.642.fr >

5HPL[WKH&RPPRQV// < www.remixthecommons.org > )HOLSH**LO =HPRV / Espagne / < www.zemos98.org > <ŕŤ&#x201A;HQDPDUUH6ÂŤQÂŤJDO/ < www.yenamarre-senegal.com > $FKLOOH0EHPEH/ Cameroun / ,EUDKLPD:DQH/ SĂŠnĂŠgal / .HQ%XJXO/ SĂŠnĂŠgal / $ODLQ$PEURVL&RPPXQDXWLFV/ QuĂŠbec /< www.communautique.qc.ca > 6LPRQ1MDPL/ France, Cameroun / )UHGHULF6XOWDQ VECAM / France / < www.vecam.org > )HOZLQH6DUU 0DUWD9DOOHMR/ Espagne / )UDQFN$GHELD\H/ Benin / $OH[DQGUH.REHUV 8UVXODGH OD-DTXLQLHUH/ France /7HPSODE 8VLQHWWH/ / < http://usinette.org > $EGRXOD\H7RXUÂŤ(QGD(FRSROH/ SĂŠnĂŠgal / < www.enda.sn/ecopole > /XFFLR/D]]DUD.DWLD$QJXHORYD/ Italie / < www.lettera27.org >

ĂŠquipe de KĂŤr Thiossane

0RPDU)UDQŠRLV6\OOD0DULRQ /RXLVJUDQG6\OOD6XVDQD0ROLQHU 'HOJDGR5RODQG$VVLOHYL $EGRXOD\H0ED\H%DWKLH$QJHOLQD 1ZDFKXNZX'DRXGD.RWH%DOOD 7KLDP(O+DGM.DQGH0DULH-RVHSK 1LDQGLR,GD%RXNDQ]L+DPDGRX %D5RND\D*XH\H


infos pratiques

TĂŠl :+ 221 77 380 82 36 TĂŠl :+ 221 33 868 53 09 email: kerthiossane@gmail.com site: < www.ker-thiossane.org > < www.ci-diguente.net > facebook: ker thiossane

partenaires


.­U7KLRVVDQHDGÂŤEXWÂŤVHVDFWLYLWÂŤVHQ¢'DNDU (QDYHFODSDUWLFLSDWLRQGHODIRQGDWLRQFDQDGLHQQH Daniel Langlois pour lâ&#x20AC;&#x2122;art, la science et les nouvelles technologies, lâ&#x20AC;&#x2122;association ouvre un espace public QXPÂŤULTXHGDQVOHEXWGŕŤ&#x201A;Rá&#x2021;˝ULUGHVDFWLYLWÂŤVDXWUHV TXŕŤ&#x201A;XQHVLPSOHFRQVRPPDWLRQGŕŤ&#x201A;,QWHUQHWGLá&#x2021;˝XVÂŤH par les nombreux cybers qui existent au SĂŠnĂŠgal. Lieu de recherche, de rĂŠsidence, de crĂŠation et expĂŠrimentation, KĂŤr Thiossane encourage lâ&#x20AC;&#x2122;intĂŠgration du multimĂŠdia dans les pratiques artistiques et crĂŠatives traditionnelles et cherche Ă soutenir le croisement des disciplines. KĂŤr Thiossane axe ses activitĂŠs autour des recherches sur lâ&#x20AC;&#x2122;art et les nouvelles technologies, et sur ce quâ&#x20AC;&#x2122;elles impliquent dans nos sociĂŠtĂŠs, au cours de rĂŠsidences, GHIRUPDWLRQVGHUHQFRQWUHVHWGHZRUNVKRS(Q elle met en Ĺ&#x201C;uvre le premier festival Afropixel qui porte sur les logiciels libres en lien avec les pratiques citoyennes en Afrique et dans les pays du Sud. PĂ´le ressources pour la crĂŠation numĂŠrique et les pratiques artistiques citoyennes, en Afrique de lâ&#x20AC;&#x2122;Ouest, KĂŤr Thiossane cherche Ă  dĂŠvelopper les ĂŠchanges et les collaborations avec des structures du continent africain mais aussi Ă  tisser des liens avec dâ&#x20AC;&#x2122;autres continents, et en particulier avec des pays du Sud. Depuis ses dĂŠbuts, KĂŤr Thiossane a toujours mis lâ&#x20AC;&#x2122;accent sur la nĂŠcessitĂŠ de partage autour de la crĂŠation artistique et des nouvelles technologies. Une manière dâ&#x20AC;&#x2122;apporter des outils pour lâ&#x20AC;&#x2122;expression et la crĂŠation de nouveaux imaginaires, ainsi que la rĂŠ-interprĂŠtation des anciens.


CC


l education des enfants c est un

bien

commun

den misinw la n do o de kaaban bella


*UDSKLVPH 642 & Sébastien Dégeilh 7\SRJUDSKLHV celles réalisées durant l’atelier Dakartypo et téléchargeables sur < http://www.ker-thiossane.org/ spip.php?article70 > + Dejavu Sans (Fonte libre) ,PSUHVVLRQ Rochettes, Dakar.


Programme Afropixel #3  

Programme du Festival Afropixel #3 "Création, cultres et Savoirs partagés. Organisé par Ker Thiossane Graphisme 642 & Sébastien Dégeilh Typo...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you