Issuu on Google+

CRRA KENITRA INFOS

B u l l e t i n t r i m e s t r i e l d u C e n t r e R e g i o n a l d e l a R e c h e r c h e A g r o n o m i q u e d e K e n i t ra

Numéro 3 Mars 2010

Editorial vec des aménagements agricoles intensifs, une diversité des productions végétales et animales (notamment les les cultures sucrières, les agrumes, l’olivier, le tournesol, les céréales, les légumineuses, les cultures maraîchères, les petits fruits rouges, le lait, le miel, etc.) et la présence d’une agro-industrie valorisante d’une partie de ces productions, la région du Gharb-Chrarda-Béni Hssen est considérée comme une des meilleures régions du Maroc en matière d’atouts et de potentialités de développement du pays. Tous les défis de ce développement sont posés sur cette région vue comme future locomotive de la croissance économique. Cependant, les productions phares de cette région demeurent encore fluctuantes d’une année à l’autre en raison d’une série de contraintes dont certaines sont communes à la région et d’autres sont spécifiques à chaque production.

A

Sommaire - Editorial.................................1 - Evénnement marquant .........1 - Actualité Recherche..............2 - Manifestations & visites........4 - Partenariat & Coopération...4 - Vie sociale..............................5

Comité de Rédaction - Hassan BENAOUDA - Abdelaziz CHETTO - Hamid BENYAHIA - Mohamed EL GUILLI

Conception Graphique & Réalisation Ing. Abdelaziz CHETTO Chef du Service de Recherche & Développement

La production agrumicole nationale varie d’une année à l’autre et reste confrontée à de nombreuses contraintes notamment, le matériel végétal peu performant, l’âge avancé des vergers et les problèmes phytosanitaires. Le secteur connaît également des difficultés liées à la commercialisation et à l’exigence du consommateur en termes de qualité L’amélioration de la productivité et de la compétitivité de la filière agrumicole nationale passe inéluctablement par la reconversion des systèmes de production imposée par les changements climatiques et la dégradation des ressources en eau et les accords du libre échange. L’amélioration attendue au niveau de cette filière doit être fondée sur une exploitation rationnelle des ressources en eau et sur l’utilisation d’un matériel végétal amélioré, associé à des itinéraires techniques appropriés respectueux de l’environnement. Dans ce sens, la mise à la disposition de la profession d’un matériel végétal authentique et performant adapté aux conditions régionales, la production de plants sains et certifiés et la mise en ouvre de techniques culturales innovatrices et appropriées constituent autant de préalables pour le développement du secteur agrumicole national. Ing. Hassan BENAOUDA (Chef du CRRA de Kenitra)

Evénnement marquant: Des inondations ravagent des zones importantes dans le Gharb Des pluies torrentielles exceptionnellement abondantes ont frappé la région du Gharb en causant des ravages sur tous les plans. Concernant l’agriculture, déjà plus de 110 milles hectares ont été endommagés par ces intempéries dans la région. La pluviométrie enrégistrée jusqu’au février est supérieure de 85% à la moyenne enregistrée au cours des trois dernières décennies.

Inondation dans la zone du Gharb

Les essais conduits par les chercheurs de l’INRa au Domaine Expérimental de Sidi Allal Tazi n’ont pas pu, eux aussi, s’échapper aux effets de ces intempéries.

Domaine Expérimental de Sidi Allal Tazi

INRA - CRRA Kénitra, Km 9, Route de Sidi Yahia du Gharb - Kénitra-nod - BP 257 Kénitra Principale (14000) Tél.: 06 60 15 72 22/23 - Fax : 06 60 15 73 23


Actualité Recherche Protection et inscription au catalogue officiel d’une nouvelle variété d’agrume : la mandarine : El Mehdia Cette nouvelle variété a des caractéristiques importantes en termes de calibre, fermeté, pourcentage de jus, degré brix, pépinosité (nombre très restreint de pépins) et surtout sa précocité par rapport aux variétés de mandariniers cultivées actuellement au Maroc.

fruits, à un déséquilibre nutritionnel caractérisé par un manque de cuivre. En effet, c’est qui engendre l'apparition des syndromes de l’Exanthema.

Parc à bois pour la diffusion de greffons

La maîtrise de la fertilisation reste le moyen le plus pratique afin de remédier à cette anomalie. Ce travail a fait l’objet d’une communication au deuxième congrès international citrus biotechnologie Catania 2009 par Dr. Benyahia et Smaili.

Proposition de cinq nouveaux variants d’oranger pour l’inscription au catalogue officiel L’URACRP du CRRA de Kénitra vient de déposer cinq nouveaux variants d’oranger pour leur inscription au catalogue officiel. Ces nouveaux variants sont caractérisés par des teneurs en jus et des productivités elevées.

Nouvelle obtention INRA : Mandarine El Mehdia

Première observation d’une maladie physiologique (Exanthema) sur fruitsd’agrumes au Maroc Il s’agit du développement d'une coloration rougeâtre à brunâtre sur la surface du fruit. Ces symptômes débutent par des taches brunâtres de 5 mm de diamètre puis s'élargissent sur la surface du fruit tout en provoquant un durcissement de la surface envahie. Les plages brunâtres prennent un aspect huileux avec excrétion de gomme. (Photo, par Dr. Benyahia).

En floride, cette affection est désignée par die-back ou ammonisation qui est due à une carence en fer. Les facteurs responsables de cette maladie sont liés à l’utilisation de grandes quantités d'azote et aux travaux excessifs du sol. Tout ces facteurs contribuent à la création de conditions de déficience en cuivre ce qui prédispose l'arbre, plus particulièrement les

certifiés de variétés d’agrumes

Sélection d’associations variété/porte-greffes performantes dans la région de Souss pour la clémentine Nules Des essais de comportement d’associations, variétés/porte-greffes, dans la région de Souss ont permis d’identifier des portegreffes permettant une productivité et une qualité meilleures de la clémentine Nules et la Valencia late.

Quelques variants d’Oranger

Protection en cours de nouvelles mandarines triploïdes Il s’agit de nouveaux hybrides de mandarinier triploïdes obtenus par croisements dirigés et sauvetage in vitro d’embryons immatures.

Symptômes de la maladie

Lorsque on réalise une coupe transversale du fruit, on observe une zone de gomme qui entoure les graines à l'intérieure du fruit. Les symptômes décrits sont typiques et semblables à ceux induits par une altération physiologique qui est l'Exanthema. C'est une première observation de cette maladie sur fruit d’agrumes au maroc.

tion de greffons certifiés. Il s’agit, en effet, de variétés demandées par la profession, permettant une diversification du matériel végétal certifié produit par l’INRA.

Une mandarine hybride triploïde its est un is des fru e notre m r e p s ’a L ed prioritair caractère e de création de m program arinier de mand s variété

Charge de la clémentine Nules avec des porte-greffes performants (Région de Souss)

Mise au point d’un test de screening des porte-greffes des agrumes vis-à-vis de l’hydromorphie Un test de screening rapide des porte-greffes d’agrumes vis-à-vis de l’hydromorphie vient d’être mise au point par L'URACRP. Les résultats de ce test confirment ceux obtenus en plein champ, notamment pour le citrange troyer et le citrange carrizo qui montrent une grande résistance à l’hydromorphie des sols dans la région du Gharb.

Assainissement et introduction de nouvelles variétés dans le parc à bois pour la production de greffons certifiés Le parc à bois vient d’être enrichi par de nouvelles variétés assainies pour la produc-

Mise au point d’un test de screening rapide des porte-greffe vis-à-vis des contraintes abiotique


Transfert de technologies Le transfert des technologies mises au point par l’URACRP à travers la diffusion de matériel végétal certifié, l’installation et le suivi des essais de variétés et de portegreffes dans différentes régions du Maroc et par des visites des étudiants et des organismes intervenant dans ce secteur en collaboration étroite avec le Service de Recherche et de Développement.

Espagne, il est probablement plus qu'une question de temps avant que ce puceron arrive au Maroc où le bigaradier est le porte-greffe majeur. Par conséquent, des prospections plus vastes devraient être menées à la recherche d’éventuels foyers de la tristeza afin de les éradiquer. (Par Afechtal Mohammed)

Production de menthe sans résidus La culture de la menthe constitue un des créneaux exploitables pour augmenter significativement le revenu de l’agriculteur. Cette spéculation occupe une superficie de l'ordre de 3.500 ha, et assure une production moyenne de 50.000 tonnes.

Organisation de journées de transfert de technologies en matière d’agrumes au profit de tous les acteurs de la filière

Visite d’étudiants au CRRA de Kénitra

Détection d’un foyer isolé de la tristeza (citrus tristez à virus) à Larache Une étude prospective à large échelle sur le virus de la tristeza (Citrus tristeza virus, CTV) a été conduite dans les principales régions agrumicoles du pays (Souss, Haouz, Tadla, Gharb, Loukkos et Moulouya), en plus de la collection variétale du Domaine Expérimental El Menzeh du CRRA de Kénitra. Le CTV a été détecté dans 29 échantillons au niveau de la région de Loukkos en utilisant la technique d’immuno-empreintes DTBIA (Direct tissue blot Immunoassay). 15 échantillons avaient été collectés dans un verger de Clémentinier commun greffé su bigaradier et 14 venaient d’un autre verger de Clémentinier Peau Fine greffée sur citrange. Ces deux vergers sont localisés sur le même site à Laâouamra à coté de la ville de Larache. La présence de CTV a été confirmée par DAS-ELISA. Ceci est le premier signalement confirmé de la tristeza dans la région de Loukkos. La menace posée par la tristeza est aujourd’hui plus que jamais potentielle est risque d’être aggravée par l’établissement récent et la dissémination de Toxoptera citricida au Portugal et en

Le développement de cette culture se heurte actuellement à plusieurs contraintes, notamment celles relatives aux problèmes phytosanitaires auxquels les producteurs tentent de faire face moyennant une panoplie de traitements chimiques, entrainant ainsi, un accroissement des résidus des pesticides. Cette pratique présente également des risques potentiels de développement des résistances par les populations d’organismes nuisibles, des effets néfastes sur l’environnement et des dangers pour la santé du consommateur. Un des projets conduit au niveau du CRRA-Kénitra (PROFERD) vise, après avoir dressé l’état des lieux sur l’utilisation des pesticides sur la culture de la menthe, de proposer des mesures susceptibles de produire de la menthe propre sans résidus et à haute valeur ajoutée. Les résultats obtenus au cours de ces deux dernières années, par une équipe constituée de chercheurs du centre, de l’ENAM et de l’EACCEE, ont permis d’identifier des principaux bio-agresseurs de la culture de la menthe qui poussent les producteurs à recourir à l'usage des pesticides, d’evaluer et comparer l’efficacité des principaux insecticides utilisés par les agriculteurs contre les chenilles défoliatrices avec le Spinosad (Produit biologique), et de suivre l’évolution du taux de résidus de différents produits phytosanitaires. Une première évaluation d’efficacité des alternatives biologiques a été réalisée au cours de cette année ou le Spinosad a montré une très bonne efficacité contre les chenilles désolatrices.

Menthe sans résidus

Manifest ations & Visites Participation aux manifestations scientifiques : Trois chercheurs de l’URACRP ont participé au deuxième congrès des biotechnologies des agrumes tenu à Cata Nia durant le mois de novembre 2009 : Il s’agit de Dr. Samia Lotfy, Mme Najat Handaji et Dr. Hamid Benyahia. Des visites de hautes personnalités au CRRA de Kénitra : Accueil de plusieurs délégations internationales avec présentation des activités et des principaux acquis du centre et réalisation de tournées commentées au niveau des laboratoires, serres, ombrières et de la collection du centre et parfois au niveau des vergers de la région, et avec discussions des possibilités de collaboration. Il s’agit de (1) une délégation égyptienne, (2) une délégation congolaise (trois jours), (3) une association française coordonnée par Loussert, (4) une délégation brésilienne, (5) une délégation maghrébine (Algérie, Tunisie et Libye), (6) une délégation française (CIRAD-INRA France), (7) une équipe de congressistes composée de chercheurs et d’enseignants chercheurs (France et Maroc) au niveau du Domaine Expérimental de Sidi Allal Tazi, (8) une délégation ministérielle composée de cadres, techniciens et autres acteurs de la filière rizicole au niveau du Domaine Expérimental de Sidi Allal Tazi, (9) une délégation italienne par le biais de l'ORMVAG et animation d'un exposé autour de la culture d'artichaut dans la région du Gharb, (10) autres visiteurs ...

Visite de la délégation egyptienne

Visite de deux brésiliens


Des visites universitaires au CRRA de Kénitra : - Accueil d'étudiants de la Faculté des Sciences de Kénitra et de de l'IAV Hassan II (Complexe Horticole d'Agadir) et réalisation de tournées commentées au niveau des laboratoires et ombrières du centre ; Quelques manifestations de transfert de technologies : - Animation de deux journées de sensibilisation des agriculteurs des Communes Rurales Zghira, Teroual, Ouennana et Lamjaâra (Cercle d'Ouezzane) autour de la thématique de la qualité de l'huile d'olives depuis le verger jusqu'aux unités de trituration (avec la collaboration du CRRA de Meknès) ; - Animation de deux journées de sensibilisation des agriculteurs des Communes Rurales Zghira, Teroual, Ouennana et Lamjaâra autour de la protection de l'olivier contre les ravageurs et maladies ; - Animation de deux journées de sensibilisation des agriculteurs des Communes Rurales Zghira, Teroual, Ouennana et Lamjaâra autour de la thématique de de la taille, la fertilisation et les traitements d’hiver du prunier (avec la collaboration du CRRA de Meknès) ; - Animation d’une journée de sensibilisation des agriculteurs des Communes Rurales Zghira, Teroual, Ouennana et Lamjaâra autour de la problématique de l’orobanche et des maladies de la fève ; - Présentation de l'état d'avancement de l'exécution de la convention de recherche décentralisée (Diffusion des acquis de recherche décentralisée) dans le cadre du projet DRI-MVB (INRA-DPA de Sidi Kacem) le 03/12/2009 à la Direction de l'Irrigation et de l'Aménagement de l'Espace Agricole ; - Animation de trois journées de restitution des résultats d'un diagnostic technique et économique de la culture d'artichaut dans le Gharb ; Soutenance de mémoire de Master : Deux mémoires de Master encadrés par les chercheurs de l'URACRP vient d’être soutenus à la faculté des Sciences de Kénitra

Partenariat & Coopération: Le partenariat et la coopération avec les partenaires de la recherche agronomique ont été renforcés et diversifiés au cours de ces dernières années. Cela porte essentiellement sur des aspects de recherche, de

recherche-développement et de transfert de technologies et sur l’amélioration des recettes de l’institution. Ainsi, différentes conventions ou projets sont soit réalisés, soit en cours de réalisation par le Centre à savoir notamment : - Mise en oeuvre de sept thématiques de recherche-développement dans le cadre du projet DRI-MVB entre l'INRA (CRRA Kénitra) et la DPA de Sidi Kacem (voir point 4.2.1.) ; - Mise en oeuvre en cours d'un projet de développement de la vigne de table avec le Ministère de l'Agriculture et de la Pêche Maritime ; - Mise en oeuvre en cours d'un projet de développement des agrumes avec le Ministère de l'Agriculture et de la Pêche Maritime ; - Etablissement d'une trentaine de conventions (cumul) avec des pépiniéristes privés pour la diffusion d'un matériel certifié d'agrumes (semences et greffons) ; - Mise en oeuvre en cours d'une convention de validation des acquis de l'INRA en matière de riz, de céréales d'automne et de légumineuses alimentaires au niveau du Domaine Expérimental de Sidi Allal Tazi ; - Mise en oeuvre en cours d'un projet PROFERD sur le développement l'artichaut dans le Gharb ; - Mise en oeuvre en cours d'un projet PROFERD sur la protection raisonnée de la menthe ; - Installation réussie d'un essai de test de trois variétés de chanvre industriel au niveau du Domaine Expérimental de Sidi Allal Tazi dans le cadre d'un partenariat entre l’INRA, le Ministère de l'Agriculture et des producteurs français ; - Elaboration en cours d’une convention de recherche-développement en matière d'agrumes avec la Direction des Domaines Agricoles ; - Conventions avec les Facultés des Sciences de Kenitra et de Tétouan ;

Nos autres partenaires sont : Régionaux: DRA, ORMVAG, ORMVAL, DPA de Sidi Kacem, Faculté des Sciences Ibn Tofail, Chambres d’Agriculture de Kenitra et Sidi Kacem, Profession ( ASPAM, ...).

Vie Sociale : Nouveaux chercheurs à L’URACRP : Dr. Moutiq ex-chercheur au CRRA de Settat vient de s’intégrer à l'équipe de l'URACRP pour aborder un programme d’amélioration et de caractérisation moléculaire du germoplasme de pomélo et citronnier

Recrutement d’un nouveau technicien : Le CRRA de Kénitra vient d’accueillir un nouveau technicien , Mr Samdi Abdelali, recruté au sein de l’Unité de Recherche en Protection des Plantes. Mr. Samdi est né à Khénifra en juillet1988. Il est titulaire de deux diplômes de technicien spécialisé : le premier en horticulture délivré en 2003 par le Complexe Horticole d’Agadir et l’autre en Phytiatrie. Nous souhaitons la bienvenue à Mr Samdi dans la famille du Centre Régional de la Recherche Agronomique de Kenitra.

Mr. Samdi Abdelali

Le CRRA de Kénitra vient de perdre une grande compétence : Le Centre Régional de la Recherche de Kenitra vient de perdre un des techniciens piliers de la Recherche sur les Agrumes en la personne de Mr BOUYEMJANE Mouha qui est décédé le 19 Janvier 2010. Le défunt était un des plus anciens Techniciens du Centre, recruté le 01 Janvier 1976, il a pu côtoyer plusieurs chercheurs qui ont transité par El Menzeh durant ces trente quatre années de service. Mr. Bouyemajane est marié et père de 4 enfants. Nous implorons le tout puissant d'accueillir le disparu en son vaste paradis et d’accorder à sa famille et tous ses proches et amis, soutien et réconfort.

Nationaux: IAV Hassan II, ENAM, DERD, ONSSA, Facultés des Sciences (Meknès, Fès, Marrakech, ...). Internationaux : INRA France, CIRAD, ICARDA, FAO, ICRA, GTZ, CIHEAM, l’Université de Portugal, Université Gembloux Belgique, Faculté de Reims, Université de Californie…. Mr. Bouyemjane Mouha


CRRA KENIITRA IINFOS